DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les francs-maçons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Kuru Viduya



Messages : 165
Inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Les francs-maçons   Lun 09 Avr 2007, 11:19

Le parrain peut se tromper lorsqu'il présente un candidat, et vos affirmations ne sont pas plus valables.
Sauf s'il connaît réellement la personne.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Les francs-maçons   Lun 09 Avr 2007, 12:39

Noel a écrit:
Clotilde a écrit:
Noel a écrit:
Clotilde a écrit:
Ma question ne portait pas sur l'avortement ni sur la société mais sur ceux qui se disent cathos et soutiennent l'avortement. A moins que toute la société s'affirme catholique ou qu'elle soit sous l'emprise de la pensée religieuse?

Je vous laisse à votre art de faire tourner les discussions en rond.

c'est vous Noel qui n'avez de cesse de dévier la discussion et de la faire tourner dans le sens que vous voulez.

Vous avez fait référence aux catho (ou ceux qui se disent comme tel) et c'est uniquement par rapport à cela que je vous réponds. Et comme ma question vous dérange, vous voulez élargir et diluer la signification du mot "catho" et du mot "baptème", comme si cela pouvait être aplliqué à toute la société, mais tout en même temps vous me reprochez de le faire, vous me reprochez de vouloir mettre toute la société sous l'emprise de la pensée religieuse...! Non, non, Noel, je ne m'adresse qu'aux catho (ou ceux qui se disent tel) et uniquement à eux, ceux qui revendiquent leur catholicisme. C'est à eux que la question "qu'as-tu fait de ton baptème" se pose et non pas à ceux qui sont catho mais ne le revendiquent pas et encore moins à ceux qui ne sont pas baptisés.

Cette question est posée à chacun car c'est une question (j'ajoute) morale et sociétale avant d'être spécifiquement religieuse. A moins de vouloir que la société soit sous l'emprise de la pensée religieuse.

------------>

Cette question "qu'as-tu fait de ton baptème?"ne se pose pas à l'ensemble de la société à moins de vouloir que cette dernière soit sous l'emprise de la pensée religieuse...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Les francs-maçons   Lun 09 Avr 2007, 14:32

Noel a écrit:
Cette question est posée à chacun car c'est une question (j'ajoute) morale et sociétale avant d'être spécifiquement religieuse. A moins de vouloir que la société soit sous l'emprise de la pensée religieuse. Pensée religieuse qui se contente d'inverser l'ordre des propositions (religieuse avant d'être morale et sociétale) sans apporter de solution.

Cette question "qu'as-tu fait de ton baptème?"ne se pose pas à l'ensemble de la société à moins de vouloir que cette dernière soit sous l'emprise de la pensée religieuse comme vous semblez vouloir le faire puisque vous généralisez cette question qui ne s'adresse qu'aux catholiques qui se revendiquent comme tel et non pas aux catholiques qui ne veulent rien savoir de la foi catholique et encore moins aux personnes non baptisée dans la foi catholique.

Citation :
Et comme manifestement ça ne suffit pas.
Je trouve d'une prétention absolue, d'un orgueil incommensurable votre outrecuidance à poser cette question de savoir ce que chacun a fait de son baptême? Etes-vous vous-même assez sûre de ce que vous avez fait du vôtre?

je comprends assez bien que cette question (qui n'est pas de moi) vous gène, d'où votre volonté de dévier la discussion en voulant faire croire que cette question s'adresse à tous, alors que vous avez vous-même dit qu'elle ne s'adressait pas à tous. C'est la question de l'avortement qui s'adresse à l'ensemble de la société, ce sur quoi je suis bien d'accord, mais telle n'était pas ma question.

Je ne vous demande pas de répondre à cette question. L'important c'est, en tant que catholique qui se revendique comme tel, de se la poser. La réponse ne regarde que celui qui se la pose et le Seigneur qui la lui pose.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Les francs-maçons   Lun 09 Avr 2007, 15:11

Non, non Noel, je ne déforme rien. Je m'appuie sur ce que vous avez vous-même fait ressortir, c'est-à-dire l'état de catholique de nombreux députés et sénateurs, ainsi qu'une partie de l'opinion publique, lors du vote de la Loi sur l'avortement. C'est bien cela que vous voulez faire ressortir ici:


Noel a écrit:
Il est faux d'en attribuer la source à la FM. Et il ne faut pas oublier que la sociologie des deux chambres (AN et Sénat) donnait un large avantage au députés et Sénateurs d'obédience catholique. Appuyés en cela par une très large partie de l'opinion publique où les cathos (ou s'affirmant tels) font nombre.

C'est pourquoi je réponds:

oui, c'est déplorable.... et c'est aussi pour cela que la question nous est posée lorsque nous nous disons catholiques tout en appuyant l'avortement: "qu'as-tu fait de ton baptème?"
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Les francs-maçons   Mar 10 Avr 2007, 13:57

Arrow Arrow Arrow
Revenir en haut Aller en bas
bajulum



Messages : 1029
Inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Les francs-maçons   Sam 06 Oct 2007, 13:07

Loup Ecossais a écrit:
Hérisson a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
Hérisson a écrit:


Votre réaction m'invite à continuer plutôt !
Votre ordre remonte à Salomon, j'en suis fort aise !
Et bien lisez le livre de la Sagesse de Salomon vous y trouverez tout ce que je viens d'écrire...
Vous croyez peut être m'impressionner peut être ?
Eh bien non votre réponse risible de légende urbaine de la franc-maçonnerie ne m'impressionne pas
La loi de l'avortement est une loi maçonnique
Les maçons s'en vantent eux même
votre crime est pire que celui des hitlérien
6 millions d'enfants innocent morts dans le sein de leur mère rien qu'en france
Leur sang innocent est sur vous
Votre ordre est un ordre de mort
Toutes les actions maçonniques contemporaines sont des lois de mort
en haine des enfants à naitre, en haine des pauvres malades et des vieillard que plutôt de soulager on achève, en haine de la famille
Vous croyez que je vais me taire ?
Viendra un temps où l'on parlera de la franc maçonnerie comme on parle aujourd'hui des chambres à gaz.
Quand à copier coller vous me faites bien rire
je sais ce que j'écris, vos attaques ad hominem je m'en enorgueillerais plutôt...
Mais vous ne savez pas ce que vous faites aussi vous êtes le plus pauvre,
vous êtes malheureux, je vous pleins de tout mon coeur et je prie pour vous.

Votre bêtise est égale à votre fatuité. Alors restons-en là.

Je me fiche de vos injures elle ne contituent pas le moindre argument.
Parce que vous, vous avez des arguments? A quand le retour de l'inquisition et des bûchers pour satisfaire votre lâcheté, votre haine à l'égard de votre prochain, fût-il Franc-Maçon? Dois-je vous énumérer les crimes de l'église? Vous ne m'impressionnez pas non plus. Vous êtes incapable du moindre discernement. Seule votre haine viscérale contre quelque chose qui vous échappe motive vos insultes. Quant à la loi sur l'avortement, dans laquelle je n'ai jamais été partie prenante, je vous rappelle que c'est Simone Veil qui en est à l'origine. Que des Frères indélicats l'aient votée, n'est pas de mon fait. Je n'ai jamais fait l'apologie de l'avortement. J'y suis farouchement opposé. Sauf dans des cas extrêmes où la vie de la mère est en jeu. Que vous vous insurgiez contre cette loi est une réaction infantile. Avant la loi, les avortements se pratiquaient dans les arrières boutiques, sans aucune hygiène ni précaution. Fallait-il continuer? Certes, la loi a ouvert la porte aux dérives. Quoi que vous fassiez, il y aura toujours des dérives. Alors créez un comité anti avortement et allez à l'Assemblée faire part de vos doléances. Ne mettez pas tous les FM dans le même sac.



Je ne suis pas du tout d’accord avec la manière dont vous-vous exprimez quand vous dites « A quand le retour de l'inquisition et des bûchers pour satisfaire votre lâcheté, votre haine à l'égard de votre prochain, fût-il Franc-Maçon? Dois-je vous énumérer les crimes de l'église ».
L’Eglise a été, reste et restera le véhicule de la foi chrétienne. Je vous rappelle qu’au RER le FM travaille sur la patristique et la gnose (spécialement celle de Pasqually) 23 . Pierre-Yves Beaurepaire relate s’appuyant sur divers textes indéniables :
 Une lettre de Bernard-Frédéric de Türckheim en date du 15 mai 1784 faisant état d’une rumeur selon laquelle à l’instigation de JBW le roi de Suède n’aurait non seulement acheté les Droits prétendus ou imaginaires du Prince Stuart sur la Grande Maîtrise Générale de l’Ordre, mais le roi se serait lui même fait Catholique Romain, & aurait fait réhabiliter par le Pape l’ancien O[rdre] du T[emple] dont les officiers à la suite du roi portaient, à ce qu’on dit, la petite croix rouge tout ouvertement sur l’habit & donc on ferait entrer encore la Croix par la suite dans le Grand Ordre de Suède connu sous le nom de Séraphins ».
 L’existence d’un complot papiste au sein de la SOT conduit par Jean-Baptiste Willermoz et ses CBCS
La conversion au catholicisme des frères Bacon de la Chevalerie et d’Hauterive, sous l’impulsion de Willermoz,
 Les nombreuses Déclarations de Willermoz, affichant sans retenue sa foi catholique. Ainsi, lors de son admission dans l’Ordre des Chevaliers Bienfaisants de la Cité Sainte, Bernard-Frédéric de Türckheim sursaute en entendant l’« Agent inconnu »24 rappeler le dogme de « l’infaillibilité de l’Église officielle », et s’émeut lorsque le même Agent inconnu en appelle à la « défense de la religion par l’Épée ».
 La réponse de Willermoz à Türckheim qui plaidait la modération sous la plume duquel on lit après qu’il ait souligné le courage des francs-maçons protestants qui se sont convertis au catholicisme à l’incitation de l’« Agent inconnu », que « le prétendu zèle des Réformateurs n’avait de mobiles que leur orgueil et leurs passions et [...] [que] les souverains qui soutinrent leur zèle l’épée à la main, n’avaient quant aux plus grand nombre d’autres persuasions que celles que leur dictaient leur politique, la haine et d’autres passions ». Et d’ajouter : « Une séparation fondée sur des passions et sur l’anéantissement des dogmes les plus essentiels n’a pu produire un culte vrai et pur »25.
23 Antoine Faivre note à ce sujet : « Des Anglais, des Suédois, changeaient de foi pour obtenir le droit d’être reçus, ce qui tendrait à prouver que dans cette secte, le catholicisme était obligatoire » Mystiques, Théosophes et Illuminés au siècle des Lumières, 1976, p. 166, note 110.
24 Marie-Louise de Vallière, chanoinesse de Monspey.
25 Bibliothèque municipale de Lyon, fonds Jean-Baptiste Willermoz, ms 5868.

In eminenti a négligé les efforts de JBW que la révolution a contraint ensuite au silence. La Circonstance que l’Eglise continue à les ignorer est d’autant plus regrettable que voie acquise et voie infuse, ne sont pas contradictoires et que la seconde est sûrement le moyen de lui ramener nombre d’occidentaux en délicatesse avec la liturgie et la dogmatique, de moins en moins comprise.
Revenir en haut Aller en bas
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: La Franc-Maçonnerie Rectifiée.   Dim 07 Oct 2007, 04:09

bajulum a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
Hérisson a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
Hérisson a écrit:


Votre réaction m'invite à continuer plutôt !
Votre ordre remonte à Salomon, j'en suis fort aise !
Et bien lisez le livre de la Sagesse de Salomon vous y trouverez tout ce que je viens d'écrire...
Vous croyez peut être m'impressionner peut être ?
Eh bien non votre réponse risible de légende urbaine de la franc-maçonnerie ne m'impressionne pas
La loi de l'avortement est une loi maçonnique
Les maçons s'en vantent eux même
votre crime est pire que celui des hitlérien
6 millions d'enfants innocent morts dans le sein de leur mère rien qu'en france
Leur sang innocent est sur vous
Votre ordre est un ordre de mort
Toutes les actions maçonniques contemporaines sont des lois de mort
en haine des enfants à naitre, en haine des pauvres malades et des vieillard que plutôt de soulager on achève, en haine de la famille
Vous croyez que je vais me taire ?
Viendra un temps où l'on parlera de la franc maçonnerie comme on parle aujourd'hui des chambres à gaz.
Quand à copier coller vous me faites bien rire
je sais ce que j'écris, vos attaques ad hominem je m'en enorgueillerais plutôt...
Mais vous ne savez pas ce que vous faites aussi vous êtes le plus pauvre,
vous êtes malheureux, je vous pleins de tout mon coeur et je prie pour vous
.

Votre bêtise est égale à votre fatuité. Alors restons-en là.

Je me fiche de vos injures elle ne contituent pas le moindre argument.
Parce que vous, vous avez des arguments? A quand le retour de l'inquisition et des bûchers pour satisfaire votre lâcheté, votre haine à l'égard de votre prochain, fût-il Franc-Maçon? Dois-je vous énumérer les crimes de l'église? Vous ne m'impressionnez pas non plus. Vous êtes incapable du moindre discernement. Seule votre haine viscérale contre quelque chose qui vous échappe motive vos insultes. Quant à la loi sur l'avortement, dans laquelle je n'ai jamais été partie prenante, je vous rappelle que c'est Simone Veil qui en est à l'origine. Que des Frères indélicats l'aient votée, n'est pas de mon fait. Je n'ai jamais fait l'apologie de l'avortement. J'y suis farouchement opposé. Sauf dans des cas extrêmes où la vie de la mère est en jeu. Que vous vous insurgiez contre cette loi est une réaction infantile. Avant la loi, les avortements se pratiquaient dans les arrières boutiques, sans aucune hygiène ni précaution. Fallait-il continuer? Certes, la loi a ouvert la porte aux dérives. Quoi que vous fassiez, il y aura toujours des dérives. Alors créez un comité anti avortement et allez à l'Assemblée faire part de vos doléances. Ne mettez pas tous les FM dans le même sac.



Je ne suis pas du tout d’accord avec la manière dont vous-vous exprimez quand vous dites « A quand le retour de l'inquisition et des bûchers pour satisfaire votre lâcheté, votre haine à l'égard de votre prochain, fût-il Franc-Maçon? Dois-je vous énumérer les crimes de l'église ».
L’Eglise a été, reste et restera le véhicule de la foi chrétienne. Je vous rappelle qu’au RER le FM travaille sur la patristique et la gnose (spécialement celle de Pasqually) 23 . Pierre-Yves Beaurepaire relate s’appuyant sur divers textes indéniables :
 Une lettre de Bernard-Frédéric de Türckheim en date du 15 mai 1784 faisant état d’une rumeur selon laquelle à l’instigation de JBW le roi de Suède n’aurait non seulement acheté les Droits prétendus ou imaginaires du Prince Stuart sur la Grande Maîtrise Générale de l’Ordre, mais le roi se serait lui même fait Catholique Romain, & aurait fait réhabiliter par le Pape l’ancien O[rdre] du T[emple] dont les officiers à la suite du roi portaient, à ce qu’on dit, la petite croix rouge tout ouvertement sur l’habit & donc on ferait entrer encore la Croix par la suite dans le Grand Ordre de Suède connu sous le nom de Séraphins ».
 L’existence d’un complot papiste au sein de la SOT conduit par Jean-Baptiste Willermoz et ses CBCS
La conversion au catholicisme des frères Bacon de la Chevalerie et d’Hauterive, sous l’impulsion de Willermoz,
 Les nombreuses Déclarations de Willermoz, affichant sans retenue sa foi catholique. Ainsi, lors de son admission dans l’Ordre des Chevaliers Bienfaisants de la Cité Sainte, Bernard-Frédéric de Türckheim sursaute en entendant l’« Agent inconnu »24 rappeler le dogme de « l’infaillibilité de l’Église officielle », et s’émeut lorsque le même Agent inconnu en appelle à la « défense de la religion par l’Épée ».
 La réponse de Willermoz à Türckheim qui plaidait la modération sous la plume duquel on lit après qu’il ait souligné le courage des francs-maçons protestants qui se sont convertis au catholicisme à l’incitation de l’« Agent inconnu », que « le prétendu zèle des Réformateurs n’avait de mobiles que leur orgueil et leurs passions et [...] [que] les souverains qui soutinrent leur zèle l’épée à la main, n’avaient quant aux plus grand nombre d’autres persuasions que celles que leur dictaient leur politique, la haine et d’autres passions ». Et d’ajouter : « Une séparation fondée sur des passions et sur l’anéantissement des dogmes les plus essentiels n’a pu produire un culte vrai et pur »25.
23 Antoine Faivre note à ce sujet : « Des Anglais, des Suédois, changeaient de foi pour obtenir le droit d’être reçus, ce qui tendrait à prouver que dans cette secte, le catholicisme était obligatoire » Mystiques, Théosophes et Illuminés au siècle des Lumières, 1976, p. 166, note 110.
24 Marie-Louise de Vallière, chanoinesse de Monspey.
25 Bibliothèque municipale de Lyon, fonds Jean-Baptiste Willermoz, ms 5868.

In eminenti a négligé les efforts de JBW que la révolution a contraint ensuite au silence. La Circonstance que l’Eglise continue à les ignorer est d’autant plus regrettable que voie acquise et voie infuse, ne sont pas contradictoires et que la seconde est sûrement le moyen de lui ramener nombre d’occidentaux en délicatesse avec la liturgie et la dogmatique, de moins en moins comprise
.

La solution passe par l'affirmation incontournable qu'il n'y a aucun obstacle, mais au contraire enrichissement, à admettre au sein du R.E.R., par ailleurs intangible, tout homme de Dieu, chrétien ou non.
Mais cette "ouverture" ne peut se faire à n'importe quel prix.

Il est indispensable que tout candidat reconnaisse, sans réticence, que les valeurs du Christianisme ont un caractère sacré, sans que cela implique une supériorité essentielle, par ailleurs, sur les autres traditions.
Il est nécessaire qu'il soit disposé à mettre en oeuvre, selon la forme intangible du rituel rectifié, le programme de réalisation spirituelle que propose ce rite, symbolisé par la construction du temple idéal.

Enfin, il faut que le serment pris sur l'Evangile de Saint Jean (et lui seul, comme le fixe le rituel) apparaisse à tous, celui qui le prend et ceux qui l'entendent, comme un acte sacré qui engage le récipiendaire, et non pas comme une formalité, ou pire une profanation (remarque qui s'applique aussi au Rite Moderne Français).

Si ces conditions sont réalisées, le Rite Ecossais Rectifié pourra se prétendre fidèle à la tradition maçonnique universelle et à l'exigence de son expression chrétienne.

Cette gageur, on le comprendra aisément, passe par l'information précise des candidats à l'Initiation.

Un profane, si par ailleurs il est jugé digne de l'initiation, doit être mis au courant du "climat" du R.E.R.

Il doit aussi savoir que celui-ci est intangible et l'accepter tel qu'il est.

Autrement dit, si les Maçons doivent se réserver le droit d'accepter ou de refuser un profane, selon les critères universels de la Maçonnerie régulière, c'est au candidat à accepter ou à refuser les exigences de la Maçonnerie rectifiée.

Après tout, nul n'est contraint à devenir Maçon, à fortiori Maçon rectifié.

Mais dans cette information qu'ils doivent fournir, les Maçons rectifiés devront toujours se placer sur le plan ésotérique, car l'ésotérisme est Un, qui fait toucher à la Vérité et transcende tous les exotérismes particuliers.

Se "limiter" au domaine ésotérique permet de ne plus s'inquiéter des professions de foi exotériques.

Et le message à forme chrétienne, introduit dans le cadre rituel, prend en compte la totalité du devenir humain, et transcende toute religion organisée puisqu'il vise à l'essentiel, au principe, hors toute direction ecclésiale.

Mais il restera toujours impérieux d'écarter ceux qui limitent la recherche de la connaissance à un particularisme religieux (affirmation qui d'ailleurs s'applique à tous les rites).

Tout cela ne va pas sans faiblesses (le R.E.R. est oeuvre humaine) ni sans grandeurs. Celles-ci sont suffisantes pour que le R.E.R. conserve une place singulière, mais non privilégiée, dans le concert des rites maçonniques.

L'avenir du Rite Ecossais Rectifié dépend en fin de compte de la compréhension profonde que peuvent en avoir ses membres.

Lephenix

Revenir en haut Aller en bas
bajulum



Messages : 1029
Inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Les francs-maçons   Dim 07 Oct 2007, 16:16

Lephenix a écrit:
bajulum a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
Hérisson a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
Hérisson a écrit:


Votre réaction m'invite à continuer plutôt !
Votre ordre remonte à Salomon, j'en suis fort aise !
Et bien lisez le livre de la Sagesse de Salomon vous y trouverez tout ce que je viens d'écrire...
Vous croyez peut être m'impressionner peut être ?
Eh bien non votre réponse risible de légende urbaine de la franc-maçonnerie ne m'impressionne pas
La loi de l'avortement est une loi maçonnique
Les maçons s'en vantent eux même
votre crime est pire que celui des hitlérien
6 millions d'enfants innocent morts dans le sein de leur mère rien qu'en france
Leur sang innocent est sur vous
Votre ordre est un ordre de mort
Toutes les actions maçonniques contemporaines sont des lois de mort
en haine des enfants à naitre, en haine des pauvres malades et des vieillard que plutôt de soulager on achève, en haine de la famille
Vous croyez que je vais me taire ?
Viendra un temps où l'on parlera de la franc maçonnerie comme on parle aujourd'hui des chambres à gaz.
Quand à copier coller vous me faites bien rire
je sais ce que j'écris, vos attaques ad hominem je m'en enorgueillerais plutôt...
Mais vous ne savez pas ce que vous faites aussi vous êtes le plus pauvre,
vous êtes malheureux, je vous pleins de tout mon coeur et je prie pour vous
.

Votre bêtise est égale à votre fatuité. Alors restons-en là.

Je me fiche de vos injures elle ne contituent pas le moindre argument.
Parce que vous, vous avez des arguments? A quand le retour de l'inquisition et des bûchers pour satisfaire votre lâcheté, votre haine à l'égard de votre prochain, fût-il Franc-Maçon? Dois-je vous énumérer les crimes de l'église? Vous ne m'impressionnez pas non plus. Vous êtes incapable du moindre discernement. Seule votre haine viscérale contre quelque chose qui vous échappe motive vos insultes. Quant à la loi sur l'avortement, dans laquelle je n'ai jamais été partie prenante, je vous rappelle que c'est Simone Veil qui en est à l'origine. Que des Frères indélicats l'aient votée, n'est pas de mon fait. Je n'ai jamais fait l'apologie de l'avortement. J'y suis farouchement opposé. Sauf dans des cas extrêmes où la vie de la mère est en jeu. Que vous vous insurgiez contre cette loi est une réaction infantile. Avant la loi, les avortements se pratiquaient dans les arrières boutiques, sans aucune hygiène ni précaution. Fallait-il continuer? Certes, la loi a ouvert la porte aux dérives. Quoi que vous fassiez, il y aura toujours des dérives. Alors créez un comité anti avortement et allez à l'Assemblée faire part de vos doléances. Ne mettez pas tous les FM dans le même sac.



Je ne suis pas du tout d’accord avec la manière dont vous-vous exprimez quand vous dites « A quand le retour de l'inquisition et des bûchers pour satisfaire votre lâcheté, votre haine à l'égard de votre prochain, fût-il Franc-Maçon? Dois-je vous énumérer les crimes de l'église ».
L’Eglise a été, reste et restera le véhicule de la foi chrétienne. Je vous rappelle qu’au RER le FM travaille sur la patristique et la gnose (spécialement celle de Pasqually) 23 . Pierre-Yves Beaurepaire relate s’appuyant sur divers textes indéniables :
 Une lettre de Bernard-Frédéric de Türckheim en date du 15 mai 1784 faisant état d’une rumeur selon laquelle à l’instigation de JBW le roi de Suède n’aurait non seulement acheté les Droits prétendus ou imaginaires du Prince Stuart sur la Grande Maîtrise Générale de l’Ordre, mais le roi se serait lui même fait Catholique Romain, & aurait fait réhabiliter par le Pape l’ancien O[rdre] du T[emple] dont les officiers à la suite du roi portaient, à ce qu’on dit, la petite croix rouge tout ouvertement sur l’habit & donc on ferait entrer encore la Croix par la suite dans le Grand Ordre de Suède connu sous le nom de Séraphins ».
 L’existence d’un complot papiste au sein de la SOT conduit par Jean-Baptiste Willermoz et ses CBCS
La conversion au catholicisme des frères Bacon de la Chevalerie et d’Hauterive, sous l’impulsion de Willermoz,
 Les nombreuses Déclarations de Willermoz, affichant sans retenue sa foi catholique. Ainsi, lors de son admission dans l’Ordre des Chevaliers Bienfaisants de la Cité Sainte, Bernard-Frédéric de Türckheim sursaute en entendant l’« Agent inconnu »24 rappeler le dogme de « l’infaillibilité de l’Église officielle », et s’émeut lorsque le même Agent inconnu en appelle à la « défense de la religion par l’Épée ».
 La réponse de Willermoz à Türckheim qui plaidait la modération sous la plume duquel on lit après qu’il ait souligné le courage des francs-maçons protestants qui se sont convertis au catholicisme à l’incitation de l’« Agent inconnu », que « le prétendu zèle des Réformateurs n’avait de mobiles que leur orgueil et leurs passions et [...] [que] les souverains qui soutinrent leur zèle l’épée à la main, n’avaient quant aux plus grand nombre d’autres persuasions que celles que leur dictaient leur politique, la haine et d’autres passions ». Et d’ajouter : « Une séparation fondée sur des passions et sur l’anéantissement des dogmes les plus essentiels n’a pu produire un culte vrai et pur »25.
23 Antoine Faivre note à ce sujet : « Des Anglais, des Suédois, changeaient de foi pour obtenir le droit d’être reçus, ce qui tendrait à prouver que dans cette secte, le catholicisme était obligatoire » Mystiques, Théosophes et Illuminés au siècle des Lumières, 1976, p. 166, note 110.
24 Marie-Louise de Vallière, chanoinesse de Monspey.
25 Bibliothèque municipale de Lyon, fonds Jean-Baptiste Willermoz, ms 5868.

In eminenti a négligé les efforts de JBW que la révolution a contraint ensuite au silence. La Circonstance que l’Eglise continue à les ignorer est d’autant plus regrettable que voie acquise et voie infuse, ne sont pas contradictoires et que la seconde est sûrement le moyen de lui ramener nombre d’occidentaux en délicatesse avec la liturgie et la dogmatique, de moins en moins comprise
.

La solution passe par l'affirmation incontournable qu'il n'y a aucun obstacle, mais au contraire enrichissement, à admettre au sein du R.E.R., par ailleurs intangible, tout homme de Dieu, chrétien ou non.
Mais cette "ouverture" ne peut se faire à n'importe quel prix.

Il est indispensable que tout candidat reconnaisse, sans réticence, que les valeurs du Christianisme ont un caractère sacré, sans que cela implique une supériorité essentielle, par ailleurs, sur les autres traditions.
Il est nécessaire qu'il soit disposé à mettre en oeuvre, selon la forme intangible du rituel rectifié, le programme de réalisation spirituelle que propose ce rite, symbolisé par la construction du temple idéal.

Enfin, il faut que le serment pris sur l'Evangile de Saint Jean (et lui seul, comme le fixe le rituel) apparaisse à tous, celui qui le prend et ceux qui l'entendent, comme un acte sacré qui engage le récipiendaire, et non pas comme une formalité, ou pire une profanation (remarque qui s'applique aussi au Rite Moderne Français).

Si ces conditions sont réalisées, le Rite Ecossais Rectifié pourra se prétendre fidèle à la tradition maçonnique universelle et à l'exigence de son expression chrétienne.

Cette gageur, on le comprendra aisément, passe par l'information précise des candidats à l'Initiation.

Un profane, si par ailleurs il est jugé digne de l'initiation, doit être mis au courant du "climat" du R.E.R.

Il doit aussi savoir que celui-ci est intangible et l'accepter tel qu'il est.

Autrement dit, si les Maçons doivent se réserver le droit d'accepter ou de refuser un profane, selon les critères universels de la Maçonnerie régulière, c'est au candidat à accepter ou à refuser les exigences de la Maçonnerie rectifiée.

Après tout, nul n'est contraint à devenir Maçon, à fortiori Maçon rectifié.

Mais dans cette information qu'ils doivent fournir, les Maçons rectifiés devront toujours se placer sur le plan ésotérique, car l'ésotérisme est Un, qui fait toucher à la Vérité et transcende tous les exotérismes particuliers.

Se "limiter" au domaine ésotérique permet de ne plus s'inquiéter des professions de foi exotériques.

Et le message à forme chrétienne, introduit dans le cadre rituel, prend en compte la totalité du devenir humain, et transcende toute religion organisée puisqu'il vise à l'essentiel, au principe, hors toute direction ecclésiale.

Mais il restera toujours impérieux d'écarter ceux qui limitent la recherche de la connaissance à un particularisme religieux (affirmation qui d'ailleurs s'applique à tous les rites).

Tout cela ne va pas sans faiblesses (le R.E.R. est oeuvre humaine) ni sans grandeurs. Celles-ci sont suffisantes pour que le R.E.R. conserve une place singulière, mais non privilégiée, dans le concert des rites maçonniques.

L'avenir du Rite Ecossais Rectifié dépend en fin de compte de la compréhension profonde que peuvent en avoir ses membres.

Lephenix



C'est tout le sens de la formule que vous ne pouvez pas ignorer « ou des hommes disposés à le devenir de bonne foi ».
Pour ce qui est du dépassement du dogme, il faut relire Willermoz : « le prétendu zèle des Réformateurs n’avait de mobiles que leur orgueil et leurs passions ….. les souverains qui soutinrent leur zèle l’épée à la main, n’avaient quant aux plus grand nombre d’autres persuasions que celles que leur dictaient leur politique, la haine et d’autres passions … Une séparation fondée sur des passions et sur l’anéantissement des dogmes les plus essentiels n’a pu produire un culte vrai et pur » Bibliothèque municipale de Lyon, fonds Jean-Baptiste Willermoz, ms 5868.
Sans doute le contexte est-il aujourd’hui dépassionné de sorte qu’il est permis de se montrer plus ouvert. La déchristianisation y oblige de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
 
Les francs-maçons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Histoire, Philosophie et Spiritualité-
Sauter vers: