DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Redéfinir les droits de l'homme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
VexillumRegis



Messages : 355
Inscription : 24/09/2005

MessageSujet: Redéfinir les droits de l'homme   Ven 02 Mar 2007, 15:38

Les droits de l'homme ne font pas recette auprès des chrétiens

01/03/2007 14:08 MOSCOU, 1er mars - RIA Novosti. L'idée de l'Eglise orthodoxe russe (EOR) de reconsidérer les valeurs libérales bénéficie de l'appui des catholiques et des protestants.

Une réunion des dirigeants des confessions chrétiennes des pays de la CEI et de la Baltique (Estonie, Lettonie et Lituanie) s'est achevée mercredi à Moscou. L'un de ses thèmes principaux a été l'initiative de l'EOR de réviser la conception des droits de l'homme qui s'est formée dans le monde laïque. La position de l'EOR a été soutenue par les catholiques et les protestants, qui se prononcent désormais en faveur d'une réécriture de la Déclaration universelle des droits de l'homme.

L'Eglise orthodoxe russe, qui à plusieurs reprises déjà avait tenté de conférer une connotation religieuse au thème des droits de l'homme, avait initié cette rencontre dans le cadre de la préparation de la IIIe Assemblée oecuménique européenne.

L'idée de réexaminer la conception des droits de l'homme adoptée dans la société laïque avait été évoquée la première fois il y a un an au Congrès mondial du peuple russe. "Nous voyons comment le concept des droits de l'homme est utilisé pour masquer le mensonge et l'insulte aux valeurs religieuses et nationales, avait dit alors le coprésident du Congrès, le métropolite de Smolensk et de Kaliningrad Kirill. D'autre part, dans l'ensemble des droits et des libertés de l'homme on insère progressivement des idées contraires aux traditions chrétiennes et aussi à celles de la morale traditionnelle sur l'homme". Selon le métropolite Kirill, "la propagande de l'individualisme conduit tout droit à la régression démographique, au comportement asocial et amoral".

"Nous soutenons l'initiative de l'EOR parce que la mentalité séculière (négation du facteur religieux dans la vie sociale - NDLR) viole les droits des croyants", a déclaré à Kommersant le pasteur de l'Eglise luthérienne de Lituanie, Darius Petkunas, qui a pris part à la rencontre. "Cela ne semblera peut-être pas démocratique, mais la restriction des libertés est un bien qui permettra de préserver la morale et la civilisation", a dit comme pour l'appuyer le président de l'Union russe des chrétiens de foi évangélique, Sergueï Riakhovski.

Les protestants sont allés plus loin que les autres dans cette offensive contre les droits de l'homme laïques. "Nous sommes contre la démocratie qui est à l'origine de la décomposition de la société, a déclaré au quotidien Kommersant le président de l'Union russe des chrétiens de foi évangélique (pentecôtistes), Pavel Okara. Il nous faut une démocratie évangélique avec une morale évangélique, où l'on appelle un chat un chat et un péché un péché".

Le secrétaire général de la Conférence des églises européennes, Colin Williams, a promis aux orthodoxes qu'ils pourraient se prononcer sur cette question lors de l'Assemblée Oecuménique européenne qui se tiendra au mois de septembre en Roumanie.

Cette manifestation adoptera très probablement un appel spécial de personnalités religieuses à l'Union européenne. "Nous nous prononçons pour un changement réel de la situation en ce qui concerne les droits de l'homme, jusques et y compris pour une réécriture de la Déclaration universelle des droits de l'homme, a déclaré à Kommersant l'administrateur de l'Union russe des chrétiens de foi évangélique le pasteur Konstantin Benas. Parce qu'il ne peut pas y avoir de droits universels de l'homme".

Source : http://fr.rian.ru/society/20070301/61423991-print.html

- VR -
Revenir en haut Aller en bas
http://lanneeliturgique.over-blog.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80827
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Redéfinir les droits de l'homme   Ven 02 Mar 2007, 20:22

Cher VR,

Il y a deux conceptions des droits de l'homme:

1° Les droits de l'homme sans Dieu (voire contre Dieu). C'est ce que l'Apocalypse définit par 666 = un chiffre d'homme, d'homme amputé de Dieu.

2° Les droits de l'homme avec Dieu: et ceci n'est autre que le second commandement de la charité: "Tu aimeras ton prochain comme toi-même." Les premier ne sont que les second coupés de la source qui leur donne vie: l'amour de Dieu.

L'analyse que vous citez est criticable. Elle rejette par exemple la démocratie. Mais ce n'est pas la démocratie qui fait la décadence des peuples, c''est la perte de la foi chez les hommes qui fait qu'ils votent démocratiquement dans le sens de la décadence.

En voici la preuve: saint Nicolas de Flüe fonda la démocratie Suisse au XV° siècle. Et c'est resté pendant des siècles une parfaite chrétienté, comme la royauté des autres nations.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Redéfinir les droits de l'homme   Ven 02 Mar 2007, 20:31

Proposition spéciale pour Francesca :

Définir les droits de la femme


:P
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Redéfinir les droits de l'homme   Ven 02 Mar 2007, 21:34

La Russie n a jamais été démocratique , vraiment , à l'européenne , ça se saurait . En tout cas , ce n'est pas sur ces positions réactionnaires là qu’elle prend le chemin de l 'Europe .
Il y a des russes démocrates comme il y a des turcs démocrates , cette publicité complaisante des thèses conservatrices leur est nuisible .

Le bon sens( bonne direction et compréhension juste ) c’est le sens des droits de l’ homme , lesquels n ‘offensent pas le Dieu d’ Arnaud me semble -il. .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80827
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Redéfinir les droits de l'homme   Ven 02 Mar 2007, 21:46

Les droits de l'homme exalté contre Dieu offensent non seulement Dieu, mais l'homme, en l'amputant de sa soif d'éternité et en l'amenant à souhaiter la mort, tôt ou tard, pour gfuir l'angoisse de son approche.

Ainsi ce qu'on appelle l'euthanasie...

La Bible décrit ce mécanisme ainsi:

Citation :

Sagesse 5, 8 Que nous ont valu richesse et jactance?
Sagesse 5, 9 Tout cela a passé comme une ombre, comme une nouvelle fugitive.
Sagesse 5, 10 Tel un navire qui parcourt l'onde agitée, sans qu'on puisse découvrir la trace de son passage ni le sillage de sa carène dans les flots;
Sagesse 5, 11 tel encore un oiseau qui vole à travers les airs, sans que de son trajet on découvre un vestige; il frappe l'air léger, le fouette de ses plumes, il le fend en un violent sifflement, s'y fraie une route en remuant les ailes, et puis, de son passage on ne trouve aucun signe;
Sagesse 5, 12 telle encore une flèche lancée vers le but; l'air déchiré revient aussitôt sur lui-même, si bien qu'on ignore le chemin qu'elle a pris.
Sagesse 5, 13 Ainsi de nous: à peine nés, nous avons disparu, et nous n'avons à montrer aucune trace de vertu; dans notre malice nous nous sommes consumés!"
Sagesse 5, 14 Oui, l'espoir de l'impie est comme la bale emportée par le vent, comme l'écume légère chassée par la tempête; il se dissipe comme fumée au vent, il passe comme le souvenir de l'hôte d'un jour.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Redéfinir les droits de l'homme   Ven 02 Mar 2007, 22:12

Mon cher Arnaud

Plutôt que de m ‘abreuver de citations vétéro- testamentaires qui vous servent d’ arguments usez de votre raison , à tout le moins tentez de l’actualiser .

Ce qui m’évitera la peine de vous rappeler que les droits de l’homme ne vous obligent en rien à euthanasier votre prochain ni à tolérer l’avortement pour votre épouse . Bien au contraire les droits de l homme vous laissent libre de vous déterminer en votre âme et conscience mais ils me laissent également ce droit que vous voudriez m’ôter .

Les droits de l 'homme dans la lettre ne montrent pas d 'exaltation contre Dieu , ni le vôtre ni celui du voisin . Ne projetez votre exhalation sur les textes .

(et puis tant qu 'à faire , choisissez des citations appropriées )
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80827
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Redéfinir les droits de l'homme   Ven 02 Mar 2007, 22:57

En théorie, cher Polaire.

En pratique, les droits de l'homme sont fondés sur une conception de ce qu'est l'homme et une réponse à ces trois questions:

D'où viens-je?
Qui suis-je ?
Où vais-je?

L'homme ne peut pas ne pas se donner une réponse à ces questions.

C'est pourqui, quoique vous en disiez, les droits de l'homme actuels se sont fondés sur une métaphysique matérialiste, qui se prétend légitime car scientique, relégant de fait la métaphysique spiritualiste au rang de mythe privé.

Voici pourquoi, dans l'ordre, la liberté de mourir dignement précèdera, logiquement et par étape, si les vieux coutent trop cher, le devoir de mourir par civisme.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Redéfinir les droits de l'homme   Ven 02 Mar 2007, 23:41

à Arnaud


Citation :
relégant de fait la métaphysique spiritualiste au rang de mythe privé.
Il ne s 'agit pas d'une relégation .Vous pouvez avoir la philosophie que vous voulez , les droits de l'homme sont neutres là dessus .Les droits de l' homme sont laïcs .
Les droits de l 'homme se sont dressés contre la puissance excessive pas seulement de l'Eglise mais aussi bien sûr de l'aristocratie .Car il y avait une puissance excessive de l 'Eglise et de l'aristocratie .
C ‘est positivement la liberté qui est promue par les droits de l’homme ce n’est pas négativement l'abaissement des convictions religieuses qui est recherché .

Article 10 - Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, mêmes religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la loi.
(1789)

Article 18
Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu'en privé, par l'enseignement, les pratiques, le culte et l'accomplissement des rites.
(1948)

Et vous voulez supprimer ça .
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9442
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Redéfinir les droits de l'homme   Ven 02 Mar 2007, 23:43

VexillumRegis a écrit:
Les droits de l'homme ne font pas recette auprès des chrétiens

01/03/2007 14:08 MOSCOU, 1er mars - RIA Novosti. L'idée de l'Eglise orthodoxe russe (EOR) de reconsidérer les valeurs libérales bénéficie de l'appui des catholiques et des protestants.

Une réunion des dirigeants des confessions chrétiennes des pays de la CEI et de la Baltique (Estonie, Lettonie et Lituanie) s'est achevée mercredi à Moscou. L'un de ses thèmes principaux a été l'initiative de l'EOR de réviser la conception des droits de l'homme qui s'est formée dans le monde laïque. La position de l'EOR a été soutenue par les catholiques et les protestants, qui se prononcent désormais en faveur d'une réécriture de la Déclaration universelle des droits de l'homme.

L'Eglise orthodoxe russe, qui à plusieurs reprises déjà avait tenté de conférer une connotation religieuse au thème des droits de l'homme, avait initié cette rencontre dans le cadre de la préparation de la IIIe Assemblée oecuménique européenne.

L'idée de réexaminer la conception des droits de l'homme adoptée dans la société laïque avait été évoquée la première fois il y a un an au Congrès mondial du peuple russe. "Nous voyons comment le concept des droits de l'homme est utilisé pour masquer le mensonge et l'insulte aux valeurs religieuses et nationales, avait dit alors le coprésident du Congrès, le métropolite de Smolensk et de Kaliningrad Kirill. D'autre part, dans l'ensemble des droits et des libertés de l'homme on insère progressivement des idées contraires aux traditions chrétiennes et aussi à celles de la morale traditionnelle sur l'homme". Selon le métropolite Kirill, "la propagande de l'individualisme conduit tout droit à la régression démographique, au comportement asocial et amoral".

"Nous soutenons l'initiative de l'EOR parce que la mentalité séculière (négation du facteur religieux dans la vie sociale - NDLR) viole les droits des croyants", a déclaré à Kommersant le pasteur de l'Eglise luthérienne de Lituanie, Darius Petkunas, qui a pris part à la rencontre. "Cela ne semblera peut-être pas démocratique, mais la restriction des libertés est un bien qui permettra de préserver la morale et la civilisation", a dit comme pour l'appuyer le président de l'Union russe des chrétiens de foi évangélique, Sergueï Riakhovski.

Les protestants sont allés plus loin que les autres dans cette offensive contre les droits de l'homme laïques. "Nous sommes contre la démocratie qui est à l'origine de la décomposition de la société, a déclaré au quotidien Kommersant le président de l'Union russe des chrétiens de foi évangélique (pentecôtistes), Pavel Okara. Il nous faut une démocratie évangélique avec une morale évangélique, où l'on appelle un chat un chat et un péché un péché".

Le secrétaire général de la Conférence des églises européennes, Colin Williams, a promis aux orthodoxes qu'ils pourraient se prononcer sur cette question lors de l'Assemblée Oecuménique européenne qui se tiendra au mois de septembre en Roumanie.

Cette manifestation adoptera très probablement un appel spécial de personnalités religieuses à l'Union européenne. "Nous nous prononçons pour un changement réel de la situation en ce qui concerne les droits de l'homme, jusques et y compris pour une réécriture de la Déclaration universelle des droits de l'homme, a déclaré à Kommersant l'administrateur de l'Union russe des chrétiens de foi évangélique le pasteur Konstantin Benas. Parce qu'il ne peut pas y avoir de droits universels de l'homme".

Source : http://fr.rian.ru/society/20070301/61423991-print.html

- VR -

Si ces droits sont universels, si cette déclaration est universelle, ils ne peuvent être ré-écrits. De plus, l'axe majeur de cette déclaration est le dogme chrétien de l'égalité. Ceux qui la contestent au nom de la Foi chrétienne sont vraiment des crétins:ils veulent nous replonger dans le nazisme? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80827
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Redéfinir les droits de l'homme   Sam 03 Mar 2007, 08:32

Citation :
Si ces droits sont universels, si cette déclaration est universelle, ils ne peuvent être ré-écrits. De plus, l'axe majeur de cette déclaration est le dogme chrétien de l'égalité. Ceux qui la contestent au nom de la Foi chrétienne sont vraiment des crétins:ils veulent nous replonger dans le nazisme?

Cher Polaire,
Restons calme dans la discussion: La réduction de l'autre à Hitler est mauvais signe.

La déclaration des Droits de l'homme est universelle. Je vous l'accorde. Rien à dire d'elle.

MAIS son application, depuis quelques années, partout en Europe, aboutit à ces conclusions là, pour le moins douteuses, reconnaissez le, pour l'enfant :

- Droit à avorter jusqu'à 12 semaines.
- Droit donnés à des couples homosexuels ou à des célibataires d'adopter des enfants. (malgré la déclaration unierselle des droits de l'enfant).

Ces conclusions viennent de la définition de l'homme: une personne capable d'actes libres vers le bonheur. Je pense que tout humain qui n'entre pas dans cette définition va être provisoirement en danger:
1° Les embryons et les nouveaux-nés
2° Les handicapés et les malades incurables.
3° Les vieillards


Certes ces conclusions ne sont pas dans la déclaration universelle des Droits de l'homme qui, pour sa part, me paraît en elle-même comme à vous tout à fait excellente.

Mais elles proviennent de la récupération par l'hédonisme de la liberté. Et cet hédonisme est une forme d'idéologie, et non une pensée universelle.

Ce n'est sans doute qu'un début. Le clonage thérapeutique pourrait être un jour légalisé, voire les embryons banque d'organe.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
saint Zibou



Masculin Messages : 9442
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Redéfinir les droits de l'homme   Sam 03 Mar 2007, 09:43

Arnaud Dumouch a écrit:

Certes ces conclusions ne sont pas dans la déclaration universelle des Droits de l'homme qui, pour sa part, me paraît en elle-même comme à vous tout à fait excellente.

Mais elles proviennent de la récupération par l'hédonisme de la liberté. Et cet hédonisme est une forme d'idéologie, et non une pensée universelle.

Ce n'est pas polaire mais saint Zibou :hibou: du pôle nord! Brrrrrrrrr!;)

Les extravagances de hédonistes ne peuvent se réclamer, pour aucun humain , de la D.U.D.H. Ce qui réduit de beaucoup les dérives. Ensuite, les articles 2,3,16/3 et 25/2 impliquent que peu importe la situation de l'humain , il a des droits:entre autres, celui d'avoir un père et une mère(contre l'homoparentalité). Il ne reste que le cas de l'avortement. Cela nous pousse à déterminer ce qu'on entend par naissance et qui n'est pas précisé dans le texte de 1948. Il serait assez difficile, de plus, d'instaurer une police de la grossesse.

Néanmoins, on peut interdire l'acte abortif pratiqué par un tiers, de même que tout citoyen est punissable du crime de pédophilie, peu importe le lieu où il l'a commis:de même, l'humain au sein de sa mère doit être considéré comme en état d'extra-territorialité, ce qui fonde l'interdiction de toute pratique abortive(Art.2,3 16/3 et 25/2). La question est donc réglée par une saine compréhension de la D.U.D.H. et non par le retour des bûchers de l'inquisition...

Enfin, la D.U.D.H. fut justement concoctée en 1948 pour conjurer l'épisode nazi de 33-45. Donc, il était tout à fait pertinent et nullement injurieux que mon commentaire opère une réduction ad hitlerum!


Dernière édition par le Sam 03 Mar 2007, 10:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9442
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Redéfinir les droits de l'homme   Sam 03 Mar 2007, 09:49

Déclaration universelle des droits de l'homme


Préambule
Considérant que la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de leurs droits égaux et inaliénables constitue le fondement de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde.

Considérant que la méconnaissance et le mépris des droits de l'homme ont conduit à des actes de barbarie qui révoltent la conscience de l'humanité et que l'avènement d'un monde où les êtres humains seront libres de parler et de croire, libérés de la terreur et de la misère, a été proclamé comme la plus haute aspiration de l'homme.

Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression.

Considérant qu'il est essentiel d'encourager le développement de relations amicales entre nations.

Considérant que dans la Charte les peuples des Nations Unies ont proclamé à nouveau leur foi dans les droits fondamentaux de l'homme, dans la dignité et la valeur de la personne humaine, dans l'égalité des droits des hommes et des femmes, et qu'ils se sont déclarés résolus à favoriser le progrès social et à instaurer de meilleures conditions de vie dans une liberté plus grande.

Considérant que les Etats Membres se sont engagés à assurer, en coopération avec l'Organisation des Nations Unies, le respect universel et effectif des droits de l'homme et des libertés fondamentales.

Considérant qu'une conception commune de ces droits et libertés est de la plus haute importance pour remplir pleinement cet engagement.

L'Assemblée générale proclame la présente Déclaration universelle des droits de l'homme comme l'idéal commun à atteindre par tous les peuples et toutes les nations afin que tous les individus et tous les organes de la société, ayant cette Déclaration constamment à l'esprit, s'efforcent, par l'enseignement et l'éducation, de développer le respect de ces droits et libertés et d'en assurer, par des mesures progressives d'ordre national et international, la reconnaissance et l'application universelles et effectives, tant parmi les populations des Etats Membres eux-mêmes que parmi celles des territoires placés sous leur juridiction.


Article premier
Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.
Article 2
1.Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d'opinion politique ou de toute autre opinion, d'origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation.

2.De plus, il ne sera fait aucune distinction fondée sur le statut politique, juridique ou international du pays ou du territoire dont une personne est ressortissante, que ce pays ou territoire soit indépendant, sous tutelle, non autonome ou soumis à une limitation quelconque de souveraineté.



Article 3
Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.
Article 4
Nul ne sera tenu en esclavage ni en servitude; l'esclavage et la traite des esclaves sont interdits sous toutes leurs formes.
Article 5
Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.
Article 6
Chacun a le droit à la reconnaissance en tous lieux de sa personnalité juridique.
Article 7
Tous sont égaux devant la loi et ont droit sans distinction à une égale protection de la loi. Tous ont droit à une protection égale contre toute discrimination qui violerait la présente Déclaration et contre toute provocation à une telle discrimination.
Article 8
Toute personne a droit à un recours effectif devant les juridictions nationales compétentes contre les actes violant les droits fondamentaux qui lui sont reconnus par la constitution ou par la loi.
Article 9
Nul ne peut être arbitrairement arrêté, détenu ou exilé.
Article 10
Toute personne a droit, en pleine égalité, à ce que sa cause soit entendue équitablement et publiquement par un tribunal indépendant et impartial, qui décidera, soit de ses droits et obligations, soit du bien-fondé de toute accusation en matière pénale dirigée contre elle.
Article 11
1. Toute personne accusée d'un acte délictueux est présumée innocente jusqu'à ce que sa culpabilité ait été légalement établie au cours d'un procès public où toutes les garanties nécessaires à sa défense lui auront été assurées.

2. Nul ne sera condamné pour des actions ou omissions qui, au moment où elles ont été commises, ne constituaient pas un acte délictueux d'après le droit national ou international. De même, il ne sera infligé aucune peine plus forte que celle qui était applicable au moment où l'acte délictueux a été commis.

Article 12
Nul ne sera l'objet d'immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d'atteintes à son honneur et à sa réputation. Toute personne a droit à la protection de la loi contre de telles immixtions ou de telles atteintes.
Article 13
1. Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l'intérieur d'un Etat.

2. Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays.

Article 14
1. Devant la persécution, toute personne a le droit de chercher asile et de bénéficier de l'asile en d'autres pays.

2. Ce droit ne peut être invoqué dans le cas de poursuites réellement fondées sur un crime de droit commun ou sur des agissements contraires aux buts et aux principes des Nations Unies.

Article 15
1. Tout individu a droit à une nationalité.

2. Nul ne peut être arbitrairement privé de sa nationalité, ni du droit de changer de nationalité.

Article 16
1. A partir de l'âge nubile, l'homme et la femme, sans aucune restriction quant à la race, la nationalité ou la religion, ont le droit de se marier et de fonder une famille. Ils ont des droits égaux au regard du mariage, durant le mariage et lors de sa dissolution.

2. Le mariage ne peut être conclu qu'avec le libre et plein consentement des futurs époux.

3. La famille est l'élément naturel et fondamental de la société et a droit à la protection de la société et de l'Etat.

Article 17
1. Toute personne, aussi bien seule qu'en collectivité, a droit à la propriété.

2. Nul ne peut être arbitrairement privé de sa propriété

Article 18
Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu'en privé, par l'enseignement, les pratiques, le culte et l'accomplissement des rites.
Article 19
Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit.
Article 20
1. Toute personne a droit à la liberté de réunion et d'association pacifiques.

2. Nul ne peut être obligé de faire partie d'une association.

Article 21
1. Toute personne a le droit de prendre part à la direction des affaires publiques de son pays, soit directement, soit par l'intermédiaire de représentants librement choisis.

2. Toute personne a droit à accéder, dans des conditions d'égalité, aux fonctions publiques de son pays.

3. La volonté du peuple est le fondement de l'autorité des pouvoirs publics ; cette volonté doit s'exprimer par des élections honnêtes qui doivent avoir lieu périodiquement, au suffrage universel égal et au vote secret ou suivant une procédure équivalente assurant la liberté du vote.

Article 22
Toute personne, en tant que membre de la société, a droit à la sécurité sociale ; elle est fondée à obtenir la satisfaction des droits économiques, sociaux et culturels indispensables à sa dignité et au libre développement de sa personnalité, grâce à l'effort national et à la coopération internationale, compte tenu de l'organisation et des ressources de chaque pays.

Article 23
1. Toute personne a droit au travail, au libre choix de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes de travail et à la protection contre le chômage.

2. Tous ont droit, sans aucune discrimination, à un salaire égal pour un travail égal.

3. Quiconque travaille a droit à une rémunération équitable et satisfaisante lui assurant ainsi qu'à sa famille une existence conforme à la dignité humaine et complétée, s'il y a lieu, par tous autres moyens de protection sociale.

4. Toute personne a le droit de fonder avec d'autres des syndicats et de s'affilier à des syndicats pour la défense de ses intérêts.


Article 24
Toute personne a droit au repos et aux loisirs et notamment à une limitation raisonnable de la durée du travail et à des congés payés périodiques.
Article 25
1. Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l'alimentation, l'habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires ; elle a droit à la sécurité en cas de chômage, de maladie, d'invalidité, de veuvage, de vieillesse ou dans les autres cas de perte de ses moyens de subsistance par suite de circonstances indépendantes de sa volonté.

2. La maternité et l'enfance ont droit à une aide et à une assistance spéciales. Tous les enfants, qu'ils soient nés dans le mariage ou hors mariage, jouissent de la même protection sociale.


Article 26
1. Toute personne a droit à l'éducation. L'éducation doit être gratuite, au moins en ce qui concerne l'enseignement élémentaire et fondamental. L'enseignement élémentaire est obligatoire. L'enseignement technique et professionnel doit être généralisé ; l'accès aux études supérieures doit être ouvert en pleine égalité à tous en fonction de leur mérite.

2. L'éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et au renforcement du respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales. Elle doit favoriser la compréhension, la tolérance et l'amitié entre toutes les nations et tous les groupes raciaux ou religieux, ainsi que le développement des activités des Nations Unies pour le maintien de la paix.

3. Les parents ont, par priorité, le droit de choisir le genre d'éducation à donner à leurs enfants.


Article 27
1. Toute personne a le droit de prendre part librement à la vie culturelle de la communauté, de jouir des arts et de participer au progrès scientifique et aux bienfaits qui en résultent.

2. Chacun a droit à la protection des intérêts moraux et matériels découlant de toute production scientifique, littéraire ou artistique dont il est l'auteur.

Article 28
Toute personne a droit à ce que règne, sur le plan social et sur le plan international, un ordre tel que les droits et libertés énoncés dans la présente Déclaration puissent y trouver plein effet.

Article 29
1. L'individu a des devoirs envers la communauté dans laquelle seul le libre et plein développement de sa personnalité est possible.

2. Dans l'exercice de ses droits et dans la jouissance de ses libertés, chacun n'est soumis qu'aux limitations établies par la loi exclusivement en vue d'assurer la reconnaissance et le respect des droits et libertés d'autrui et afin de satisfaire aux justes exigences de la morale, de l'ordre public et du bien-être général dans une société démocratique.

3. Ces droits et libertés ne pourront, en aucun cas, s'exercer contrairement aux buts et aux principes des Nations Unies.

Article 30
Aucune disposition de la présente Déclaration ne peut être interprétée comme impliquant pour un Etat, un groupement ou un individu un droit quelconque de se livrer à une activité ou d'accomplir un acte visant à la destruction des droits et libertés qui y sont énoncés.


Dernière édition par le Sam 03 Mar 2007, 09:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Redéfinir les droits de l'homme   Sam 03 Mar 2007, 09:49

Arnaud Dumouch a écrit:
En théorie, cher Polaire.

En pratique, les droits de l'homme sont fondés sur une conception de ce qu'est l'homme et une réponse à ces trois questions:

D'où viens-je?
Qui suis-je ?
Où vais-je?
Dans quel "étatgère"? Mr.Red

L'homme ne peut pas ne pas se donner une réponse à ces questions.

C'est pourqui, quoique vous en disiez, les droits de l'homme actuels se sont fondés sur une métaphysique matérialiste, qui se prétend légitime car scientique, relégant de fait la métaphysique spiritualiste au rang de mythe privé.

Voici pourquoi, dans l'ordre, la liberté de mourir dignement précèdera, logiquement et par étape, si les vieux coutent trop cher, le devoir de mourir par civisme.
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Redéfinir les droits de l'homme   Sam 03 Mar 2007, 10:00

Citation :
Néanmoins, on peut interdire l'acte abortif pratiqué par un tiers, de même que tout citoyen est punissable du crime de pédophilie, peu importe le lieu où il l'a commis:de même, l'humain au sein de sa mère doit être considéré comme en état d'extra-territorialité, ce qui fonde l'interdiction de toute pratique abortive(Art.2 et 16/3). La question est donc réglée par une saine compréhension de la D.U.D.H. et non par le retour des bûchers de l'inquisition...
(stzibou)

La saine compréhension qui me parait être une sainte compréhension (un peu spécieuse quand même..disons casuiste ) vous reconduit sur les terres d’Arnaud ….il vous accueillera les bras ouverts ..non ?( Je ne vous connais pas , peut être que ces terres vous ne les avez vous jamais vraiment quittées )
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9442
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Redéfinir les droits de l'homme   Sam 03 Mar 2007, 10:02

polaire a écrit:
Citation :
Néanmoins, on peut interdire l'acte abortif pratiqué par un tiers, de même que tout citoyen est punissable du crime de pédophilie, peu importe le lieu où il l'a commis:de même, l'humain au sein de sa mère doit être considéré comme en état d'extra-territorialité, ce qui fonde l'interdiction de toute pratique abortive(Art.2 et 16/3). La question est donc réglée par une saine compréhension de la D.U.D.H. et non par le retour des bûchers de l'inquisition...
(stzibou)

La saine compréhension qui me parait être une sainte compréhension

L'une n'exclut pas l'autre... ;)
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Redéfinir les droits de l'homme   Sam 03 Mar 2007, 10:07

Elle est belle, sur le papier, cette déclaration. Mais dans la réalité, tous les articles sont bafoués.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9442
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Redéfinir les droits de l'homme   Sam 03 Mar 2007, 10:08

Loup Ecossais a écrit:
Elle est belle, sur le papier, cette déclaration. Mais dans la réalité, tous les articles sont bafoués.

L'existence du crime n'abolit pas mais établit la Loi!... Idea
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80827
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Redéfinir les droits de l'homme   Sam 03 Mar 2007, 10:14

polaire a écrit:
Citation :
Néanmoins, on peut interdire l'acte abortif pratiqué par un tiers, de même que tout citoyen est punissable du crime de pédophilie, peu importe le lieu où il l'a commis:de même, l'humain au sein de sa mère doit être considéré comme en état d'extra-territorialité, ce qui fonde l'interdiction de toute pratique abortive(Art.2 et 16/3). La question est donc réglée par une saine compréhension de la D.U.D.H. et non par le retour des bûchers de l'inquisition...
(stzibou)

La saine compréhension qui me parait être une sainte compréhension (un peu spécieuse quand même..disons casuiste ) vous reconduit sur les terres d’Arnaud ….il vous accueillera les bras ouverts ..non ?( Je ne vous connais pas , peut être que ces terres vous ne les avez vous jamais vraiment quittées )

Cher Polaire, je vous présente Saint Hibou (Alain Rioux) qui est pasteur protestant lutherien et doctorant en théologie réformée.

Cher Alain, votre message me va. Rien à redire.

Même remarque pour Loup d'Ecosse:

Citation :
Elle est belle, sur le papier, cette déclaration. Mais dans la réalité, tous les articles sont bafoués.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Redéfinir les droits de l'homme   Sam 03 Mar 2007, 13:27

Pour repondre au pasteur

Citation :
Article 1 Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits.
IL n’y est pas spécifié que l’humanité de l 'homme soit liée à sa naissance mais il n’est pas spécifié non plus que l 'humanité de l’homme soit antérieure à sa naissance.
Il n’est pas dit "Tous les êtres humains sont initiés libres et égaux ".
D’un pont de vue théologique la question de la période (voire de l’instant )de l’ apparition de l’ humanité de l'homme n’est pas claire , du point de vue humaniste elle ne l’est pas non plus .
Je pense qu’elle ne peut être clarifiée rationnellement . On obtient donc des positions de principes injustifiables rationnellement

Il est évident que la clause d’extraterritorialité n’intervient de par le texte que pour les hommes et femmes nés libres et égaux .
En l’occurrence c’est la mère qui est en situation d’extraterritorialité.

Une loi qui obligerait à avorter tout comme une loi qui interdirait d’ avorter seraient contraires aux droits de l’homme (article 2) mais une loi qui autorise sans contraindre n’est pas contraire aux droits de l’homme .

polaire

PS on peut considérer la mère enceinte comme un seul organisme individué , la séparation en deux individus humains s ‘opérant lors de la coupure du cordon ombilical .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80827
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Redéfinir les droits de l'homme   Sam 03 Mar 2007, 13:32

Cher Polaire, ce que vous faites s'appelle de l'argutie sur les mots.

Il est évident que les rédacteurs de la Déclaration, en utilisant le terme naître, n'avaient pas en tête ce qui se passerait 20 ans plus tard.

C'est comme s'ils avaient voulu dire:
Citation :
"Tout être humain doit être, quelle que soit sa naissance (noble ou journalier) libres et égaux en droit.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
saint Zibou



Masculin Messages : 9442
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Redéfinir les droits de l'homme   Sam 03 Mar 2007, 13:44

polaire a écrit:
Pour repondre au pasteur

Citation :
Article 1 Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits.
IL n’y est pas spécifié que l’humanité de l 'homme soit liée à sa naissance mais il n’est pas spécifié non plus que l 'humanité de l’homme soit antérieure à sa naissance.
Il n’est pas dit "Tous les êtres humains sont initiés libres et égaux ".
D’un pont de vue théologique la question de la période (voire de l’instant )de l’ apparition de l’ humanité de l'homme n’est pas claire , du point de vue humaniste elle ne l’est pas non plus .
Je pense qu’elle ne peut être clarifiée rationnellement . On obtient donc des positions de principes injustifiables rationnellement

Il est évident que la clause d’extraterritorialité n’intervient de par le texte que pour les hommes et femmes nés libres et égaux .
En l’occurrence c’est la mère qui est en situation d’extraterritorialité.

Une loi qui obligerait à avorter tout comme une loi qui interdirait d’ avorter seraient contraires aux droits de l’homme (article 2) mais une loi qui autorise sans contraindre n’est pas contraire aux droits de l’homme .

polaire

PS on peut considérer la mère enceinte comme un seul organisme individué , la séparation en deux individus humains s ‘opérant lors de la coupure du cordon ombilical .

Vous ne citez qu'un article. Or, les articles 16 et 25, qui affirment que la famille et l'enfance doivent être protégés, incluent tout le processus de la naissance:de la conception à la nubilité. Donc, exclure les enfants non-nés revient à contredire ce qu'est une famille(parents et descendance, peu importe son stade de développement) et l'enfance(in-fans=qui ne parle pas). Ainsi, l'enfant dans le sein de sa mère est en situation d'extra-territorialité et c'est bien plutôt vous qui vous vous contredisez lorsque vous affirmez adhérer à la D.U.D.H. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Redéfinir les droits de l'homme   Sam 03 Mar 2007, 14:55

Citation :
Les droits de l'homme ne font pas recette auprès des chrétiens


eh bien!

voilà enfin des Chrétiens lucident! Laughing

les droits de l'homme sont un produit maçonnique, tout comme la formule(qui est la leur)"liberté,égalité,fraternité."

Citation :
1° Les droits de l'homme sans Dieu (voire contre Dieu). C'est ce que l'Apocalypse définit par 666 = un chiffre d'homme, d'homme amputé de Dieu.

des suppots de satan tout simplement.
Quand à la démoncratie, c'est aussi l'oeuvre de ces serpents.
ce n'est plus Dieu qui guide les hommes,mais les hommes eux-memes...
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
saint Zibou



Masculin Messages : 9442
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Redéfinir les droits de l'homme   Sam 03 Mar 2007, 15:25

Jesus Christ est mon Dieu a écrit:
Citation :
Les droits de l'homme ne font pas recette auprès des chrétiens


eh bien!

voilà enfin des Chrétiens lucident! Laughing

les droits de l'homme sont un produit maçonnique, tout comme la formule(qui est la leur)"liberté,égalité,fraternité."

Citation :
1° Les droits de l'homme sans Dieu (voire contre Dieu). C'est ce que l'Apocalypse définit par 666 = un chiffre d'homme, d'homme amputé de Dieu.

des suppots de satan tout simplement.
Quand à la démoncratie, c'est aussi l'oeuvre de ces serpents.ce n'est plus Dieu qui guide les hommes,mais les hommes eux-memes...


Mieux vaut mille fois la décadence à l'intolérance! Sus aux bûchers et autres idéocraties...
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Redéfinir les droits de l'homme   Sam 03 Mar 2007, 15:29

mieux vaut le bucher que la damnation eternelle.
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Redéfinir les droits de l'homme   Sam 03 Mar 2007, 15:46

Jesus Christ est mon Dieu a écrit:
Citation :
Les droits de l'homme ne font pas recette auprès des chrétiens


eh bien!

voilà enfin des Chrétiens lucident! Laughing

les droits de l'homme sont un produit maçonnique, tout comme la formule(qui est la leur)"liberté,égalité,fraternité."

Citation :
1° Les droits de l'homme sans Dieu (voire contre Dieu). C'est ce que l'Apocalypse définit par 666 = un chiffre d'homme, d'homme amputé de Dieu.

des suppots de satan tout simplement.
Quand à la démoncratie, c'est aussi l'oeuvre de ces serpents.
ce n'est plus Dieu qui guide les hommes,mais les hommes eux-memes...

Mon cher JCMD,

Tu manques de discernement. Je te rappelle, que la FM telle qu'elle est connue aujourd'hui, n'existe que depuis le siècle des lumière. Mais elle a existé bien avant, sous d'autres formes. Ceci dit, il y a dans toute communauté des gens de qualité et d'autres qui se laissent corrompre. Ne mets pas tout le monde dans le même sac. La société est un pavé "Mosaïque" (pour reprendre une image maçonnique), où rien n'est tout blanc ni tout noir.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80827
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Redéfinir les droits de l'homme   Sam 03 Mar 2007, 15:51

Citation :
ce n'est plus Dieu qui guide les hommes,mais les hommes eux-memes...
Cher JCMD,

Pas lorsque les hommes sont chrétiens comme dans la démocratie Suisse du XV° s. juqu'au XX° siècle.

Donc ce n'est pas la démocratie le problème, mais le choix des hommes.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Redéfinir les droits de l'homme   Sam 03 Mar 2007, 15:58

Loup Ecossais a écrit:
Jesus Christ est mon Dieu a écrit:
Citation :
Les droits de l'homme ne font pas recette auprès des chrétiens


eh bien!

voilà enfin des Chrétiens lucident! Laughing

les droits de l'homme sont un produit maçonnique, tout comme la formule(qui est la leur)"liberté,égalité,fraternité."

Citation :
1° Les droits de l'homme sans Dieu (voire contre Dieu). C'est ce que l'Apocalypse définit par 666 = un chiffre d'homme, d'homme amputé de Dieu.

des suppots de satan tout simplement.
Quand à la démoncratie, c'est aussi l'oeuvre de ces serpents.
ce n'est plus Dieu qui guide les hommes,mais les hommes eux-memes...

Mon cher JCMD,

Tu manques de discernement. Je te rappelle, que la FM telle qu'elle est connue aujourd'hui, n'existe que depuis le siècle des lumière. Mais elle a existé bien avant, sous d'autres formes. Ceci dit, il y a dans toute communauté des gens de qualité et d'autres qui se laissent corrompre. Ne mets pas tout le monde dans le même sac. La société est un pavé "Mosaïque" (pour reprendre une image maçonnique), où rien n'est tout blanc ni tout noir.

qui n'est pas de Christ,est antéChrist.

pour le reste,faire ses réclamations à Jésus Christ. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Redéfinir les droits de l'homme   Sam 03 Mar 2007, 16:00

Squealer a écrit:
les hommes sont chretiens mais on peut se diriger nous memes

Vous allez un peu vite en besogne vous. Les 2/3 de l'humanité ne sont pas chrétiens. Et le seraient-ils, ce que j'espère un jour, car là est la clé de l'UNIVRESALITE, l'Humanité a démontré à de multiples reprises qu'elle était incapable de s'autogérer. C'est pourquoi Dieu, de temps en temps remet quelques pendules à l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Redéfinir les droits de l'homme   Sam 03 Mar 2007, 16:03

Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :
ce n'est plus Dieu qui guide les hommes,mais les hommes eux-memes...
Cher JCMD,

Pas lorsque les hommes sont chrétiens comme dans la démocratie Suisse du XV° s. juqu'au XX° siècle.

Donc ce n'est pas la démocratie le problème, mais le choix des hommes.

en allemagne,les hommes étaient Chrétiens.

en 39 la démocratie a élu tonton adolf.

le seul système viable pour le Chrétien,c'est la Théocratie ou le Christ est seul Chef.

quand les hébreux,par voie démocratique peut-on dire,ont adoré le veau d'or.Peut-on dire qu'ils avaient raison parce que la majorité le voulait?

qu'a fait Dieu ensuite?
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Redéfinir les droits de l'homme   Sam 03 Mar 2007, 16:05

Jesus Christ est mon Dieu a écrit:


Mon cher JCMD,

Tu manques de discernement. Je te rappelle, que la FM telle qu'elle est connue aujourd'hui, n'existe que depuis le siècle des lumière. Mais elle a existé bien avant, sous d'autres formes. Ceci dit, il y a dans toute communauté des gens de qualité et d'autres qui se laissent corrompre. Ne mets pas tout le monde dans le même sac. La société est un pavé "Mosaïque" (pour reprendre une image maçonnique), où rien n'est tout blanc ni tout noir.

qui n'est pas de Christ,est antéChrist.

pour le reste,faire ses réclamations à Jésus Christ. Mr.Red[/quote]

T'inquiète... J'ai une ligne privée avec lui. Et celle-là, France télécom et autres voleurs, ne me la couperont pas.
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Redéfinir les droits de l'homme   Sam 03 Mar 2007, 16:07

Loup Ecossais a écrit:
Jesus Christ est mon Dieu a écrit:


Mon cher JCMD,

Tu manques de discernement. Je te rappelle, que la FM telle qu'elle est connue aujourd'hui, n'existe que depuis le siècle des lumière. Mais elle a existé bien avant, sous d'autres formes. Ceci dit, il y a dans toute communauté des gens de qualité et d'autres qui se laissent corrompre. Ne mets pas tout le monde dans le même sac. La société est un pavé "Mosaïque" (pour reprendre une image maçonnique), où rien n'est tout blanc ni tout noir.

qui n'est pas de Christ,est antéChrist.

pour le reste,faire ses réclamations à Jésus Christ. Mr.Red

T'inquiète... J'ai une ligne privée avec lui. Et celle-là, France télécom et autres voleurs, ne me la couperont pas.[/quote]

Donne Lui le bonjour pour moi! en saluant aussi maman marie de ma part! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Redéfinir les droits de l'homme   Sam 03 Mar 2007, 16:16

Squealer a écrit:


je ne voudrais pas devenir vulgaire, Je te le déconseille vivement, gamin. Car si tu cherches des volées de bois vert, tu en prendras autant qu'il faudra mais c'est n'importe quoi, cite moi des exemples où Dieu remet les pendules à l'heure? Les guerres entre autres.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Redéfinir les droits de l'homme   Sam 03 Mar 2007, 16:19

Jesus Christ est mon Dieu a écrit:


Donne Lui le bonjour pour moi! en saluant aussi maman marie de ma part! Very Happy

J'y manquerai pas. ;) Et fiche la paix aux FM. C'est pas tous des serpents.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80827
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Redéfinir les droits de l'homme   Sam 03 Mar 2007, 16:21

C'était des trolls. Une bande de deux. bigsmurf bigsmurf

Sympas d'ailleurs... Mais ici on cause. On trolle pas ! Mr.Red

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Redéfinir les droits de l'homme   Sam 03 Mar 2007, 16:31

[color=#0000ff]
Citation :
[color:c2a3=#0000ff:c2a3]Et fiche la paix aux FM. C'est pas tous des serpents.


c'est vrai que la majorité est manipulée.

tandis qu'en bas on aime l'homme(sans Dieu),en haut on adore le diable.

c'est pour cela que je les invite tous à se convertir à Jésus Christ,afin qu'ils soient sauvés.
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Redéfinir les droits de l'homme   Sam 03 Mar 2007, 16:31

Arnaud Dumouch a écrit:
C'était des trolls. Une bande de deux. bigsmurf bigsmurf

Sympas d'ailleurs... Mais ici on cause. On trolle pas ! Mr.Red

Tu les as virés?
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Redéfinir les droits de l'homme   Sam 03 Mar 2007, 16:34

Jesus Christ est mon Dieu a écrit:
Citation :
Et fiche la paix aux FM. C'est pas tous des serpents.


c'est vrai que la majorité est manipulée.

tandis qu'en bas on aime l'homme(sans Dieu),en haut on adore le diable.

c'est pour cela que je les invite tous à se convertir à Jésus Christ,afin qu'ils soient sauvés.

Tu sais très bien quelle importance j'attache au Christ et à la très Sainte Vierge. Je ne peux pas vivre sans croire en Dieu. La religion humaniste n'est pas la mienne.
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Redéfinir les droits de l'homme   Sam 03 Mar 2007, 16:40

Loup Ecossais a écrit:
Jesus Christ est mon Dieu a écrit:
Citation :
Et fiche la paix aux FM. C'est pas tous des serpents.


c'est vrai que la majorité est manipulée.

tandis qu'en bas on aime l'homme(sans Dieu),en haut on adore le diable.

c'est pour cela que je les invite tous à se convertir à Jésus Christ,afin qu'ils soient sauvés.

Tu sais très bien quelle importance j'attache au Christ et à la très Sainte Vierge. Je ne peux pas vivre sans croire en Dieu. La religion humaniste n'est pas la mienne.

Amen.
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Redéfinir les droits de l'homme   Sam 03 Mar 2007, 17:02

en réponse au Pasteur ( zibou ).

Je ne traite pas du problème de l’avortement de manière théorique encore moins théologique mais au cas par cas , à tous le moins dans le savoir d’une diversité des cas . Je ne campe pas sur une position absolue .
Par exemple :A partir du moment où vous acceptez les avortement thérapeutiques vous entez dans une logique autre que celle du meurtre , à moins que vous ne vous perceviez, vous, comme meurtrier potentiel dans cas là aussi .

Ce que défendent les droits l’homme ce sont les vivants , un projet familial viable. Sans doute incitent-ils à faire préférer à la détresse , des conditions de vie sinon optimales du moins convenables .
. On peut déplorer que de jeunes femmes enceinte ne se sentent pas armées pour affronter un avenir indécis mais la faute ne retombe pas nécessairement sur elles .
Les conditions sont telles que ces femmes refusent (objectivement et non contraintes sinon par les conditions ), refusent d être mère momentanément hic et nunc . Moi j’enregistre les faits, les causes, les motifs , quant aux effets j’aurais du mal à les discerner.

Si vous me parlez de la mort prématurée d’une personne humaine , à l’évidence l’ embryon n’est pas perçu comme tel . Vous me parlez de l’ arrivée prématurée de l’âme des embryons au paradis , cela ne semble pas un argument de beaucoup de poids .
Encore une fois j 'observe .
Le législateur observait et en conclut à la nécessité d’une loi .

.
Citation :
peu importe son stade de développement
Ce n'est apparemment pas l 'opinion du législateur .
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9442
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Redéfinir les droits de l'homme   Dim 04 Mar 2007, 14:08

polaire a écrit:
en réponse au Pasteur ( zibou ).
.
Citation :
peu importe son stade de développement
Ce n'est apparemment pas l 'opinion du législateur .

Le législateur est donc un bandit, digne de Hitler, qui fut lui aussi législateur... Au fait, lorsque vous répondez, citez les articles des droits qui vous appuient, ou bien, du moins, la logique de vos interprétations... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Redéfinir les droits de l'homme   Dim 04 Mar 2007, 19:26

au pasteur


Citation :
Au fait, lorsque vous répondez, citez les articles des droits qui vous appuient, ou bien, du moins, la logique de vos interprétations.
J'espérai un peu plus d'argumentation .Vous êtes court .

Je reprends (faute de réponse )

Citation :
Par exemple :A partir du moment où vous acceptez les avortement thérapeutiques vous entez dans une logique autre que celle du meurtre , à moins que vous ne vous perceviez, vous, comme meurtrier potentiel dans cas là aussi .

Si vous vous percevez comme meurtrier dans tous les cas d’avortement alors vous devez refuser tout avortement thérapeutique .C’est à dire qu’en cas de danger pour la mère vous devez refuser( à minima ) toute fausse couche provoquées .

J ‘ai moi (sans doute contrairement à vous ) eu à lutter avec l’aide de la science pour avoir des enfants ( plus exactement ma femme aidée modestement par moi même eut à lutter ) .
Je suis donc par expérience dans une situation où la science m’est apparue comme une aide , un secours , un indispensable positif . Croyez- moi dans la nécessité les arguties théologiques sont de peu de poids et le préchi précha des prêtres est relégué au niveau des finasseries de ceux qui ne savent pas ce dont ils parlent .
Aucun de mes enfants n’est nés naturellement . Si j’avais laissé la nature faire je ne serai pas grand -père .

La position absolutiste intégriste de certains catholiques les marginalisent d’abord et marginalise les chrétiens en général .
On ne fait rien par charité avec des ukases . A gouverner par Ukases , de nos jours, soit on terrifie ceux qui sont susceptibles encore de l’ être ,soit on perd toute crédibilité aux yeux des autres .
Mon cher ami vous avez trouvez le moyen de vider votre temple . Les irréligieux militants vous remercieront ,la tache leur est simplifiée .


polaire
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Redéfinir les droits de l'homme   Dim 04 Mar 2007, 20:35

concernant les droits de l'homme(non-catholique),j'ai la solution.

les bruler.

et remettre le Décalogue à sa place.
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Redéfinir les droits de l'homme   Dim 04 Mar 2007, 21:45

puisque vous ne respectez pas , déjà , les quatre premiers commandements

(I) Je suis l'Éternel (YHWH), ton Dieu, qui t'ai fait sortir du pays d'Égypte, de la maison de servitude.
20.3 (II) Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face.
20.4 Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.
20.5 Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, l'Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l'iniquité des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent.

je vous conseille plutôt le décamètre ou le décaféiné
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Redéfinir les droits de l'homme   Dim 04 Mar 2007, 23:02

qui ne respecte pas quoi,paien?
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
saint Zibou



Masculin Messages : 9442
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Redéfinir les droits de l'homme   Lun 05 Mar 2007, 00:57

polaire a écrit:
au pasteur


Citation :
Au fait, lorsque vous répondez, citez les articles des droits qui vous appuient, ou bien, du moins, la logique de vos interprétations.
J'espérai un peu plus d'argumentation .Vous êtes court .

Je reprends (faute de réponse )

Citation :
Par exemple :A partir du moment où vous acceptez les avortement thérapeutiques vous entez dans une logique autre que celle du meurtre , à moins que vous ne vous perceviez, vous, comme meurtrier potentiel dans cas là aussi .

Code:
L'avortement thérapeutique a pour but de sauver la vie de la mère et non de tuer l'enfant. Donc, on ne saurait parler à ce propos d'avortement! C'est pourquoi, je ne vous avais pas répondu:votre finesse est un peu courte...

Mon cher ami vous avez trouvez le moyen de vider votre temple . Les irréligieux militants vous remercieront ,la tache leur est simplifiée .

Code:
10 En ce moment, est-ce la faveur des hommes, ou celle de Dieu que je
recherche? Mon dessein est-il de complaire aux hommes? Si je plaisais encore
aux hommes, je ne serais pas serviteur du Christ.(Gal.1/10)

polaire
Revenir en haut Aller en bas
 
Redéfinir les droits de l'homme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Droits de l'homme et chariah
» Pourquoi les droits de l'homme sont nés en Occident et pas ailleurs ?
» Lauréats du Prix des droits de l’homme de la République française 2010
» ONU : la Libye louangée au Conseil des droits de l'homme, les USA condamnés
» Bouddhisme et droits de l'homme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Société, Politique-
Sauter vers: