DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Non-dualisme de la vision sans tête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 19:10

Sinon, j'ai fait quelques uns des exo proposé sur le site, mais je ne comprends toujours pas... Confused

Il y a comme un glissement entre deux niveaux: le niveau visuel, purement technique et le niveau "spirituel" ou le niveau de l'être...je ne sais pas comment l'appeler.

Pour l'exercice avec les yeux, il est dit que notre champ de vision n'a pas de limite, or dans les faits, lorsque je fais l'exercice je perçois ces limites visuelles dés que mes mains disparaissent de mon champ de vision.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 19:19

Marcel a écrit:
Clotilde, ce sens visuel qui montre qu'on est dispensé de tête, il ne faut pas le réduire à la personnalisation du "moi" qui n'a pas de tête", il doit déboucher sur le déplacement de l'incarnation que je me suis fait de ma vraie nature (je ne suis donc pas un être, je suis juste un espace sans mesure, sans frontière, sans temps ni limite, sans âge, qui n'est jamais né et qui donc ne pourra jamais mourir). Donc à partir de là, le fait que tu n'as pas de tête montre bien qu'au final tu n'es même pas dans le corps, que tu n'es même pas les sensations que peut avoir "ton" corps (en touchant ta tête) et même tes pensées, tout ceci est relégué dans L'ESPACE D'ACCUEIL que tu observes.

Le problème de ton jugement est que tu te définis toujours par rapport à un être sans tête, mais il n'y a pas de "moi-même" dans cette expérience, tu es NOUS, NOUS SOMMES, LA CONSCIENCE.

heu...c'est pas moi qui me définis par rapport à un être sans tête, hein? Mr. Green ...parce que pour moi l'être, que ce soit toi ou moi, a une tête.

Sinon pour le reste...non, vraiment c'est trop abstrait. Et je ne me sens pas du tout être "nous" ni "la conscience". drunken
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 19:26

CONNAIS-MOI

Connais-moi si tu peux, ô passant, connais-moi!
Je suis ce que tu crois et suis tout le contraire :
La poussière sans nom que ton pied foule à terre
Et l'étoile sans nom qui peut guider ta foi.

Je suis et ne suis pas telle qu'en apparence :
Calme comme un grand lac où reposent les cieux,
Si calme qu'en plongeant tout au fond de mes yeux,
Tu te verras en leur fidèle transparence...

Si calme, ô voyageur... Et si folle pourtant!
Flamme errante, fétu, petite feuille morte
Qui court, danse, tournoie et que la vie emporte
Je ne sais où mêlée aux vains chemins du vent.

Sauvage, repliée en ma blancheur craintive
Comme un cygne qui sort d'une île sur les eaux,
Un jour, et lentement à travers les roseaux
S'éloigne sans jamais approcher de la rive...

-Si doucement hardie, ô voyageur, pourtant!
Un confiant moineau qui vient se laisser prendre
Et dont tu sens, les doigts serrés pour mieux l'entendre,
Tout entier dans ta main le coeur chaud et battant. -

Forte comme en plein jour une armée en bataille
Qui lutte, saigne, râle et demeure debout;
Qui triomphe de tout, risque tout, souffre tout,
Silencieuse et haute ainsi qu'une muraille...

Faible comme un enfant parti pour l'inconnu
Qui s'avance à tâtons de blessure en blessure
Et qui parfois a tant besoin qu'on le rassure
Et qu'on lui donne un peu la main, le soir venu...

Ardente comme un vol d'alouette qui vibre
Dans le creux de la terre et qui monte au réveil,
Qui monte, monte, éperdument, jusqu'au soleil,
Bondissant, enflammé, téméraire, fou, libre!...

Et plus frileuse, plus, qu'un orphelin l'hiver
Qui tout autour des foyers clos s'attarde, rôde
Et désespérément cherche une place chaude
Pour s'y blottir longtemps sans bouger, sans voir clair...

Chèvre, tête indomptée, ô passant, si rétive
Que nul n'osera mettre un collier à son cou,
Que nul ne fermera sur elle son verrou,
Que nul hormis la mort ne la fera captive...

Et qui se donnera tout entière pour rien,
Pour l'amour de servir l'amour qui la dédaigne,
D'avoir un pauvre coeur qui mendie et qui craigne
Et de suivre partout son maître comme un chien...

Connais-moi! Connais-moi! Ce que j'ai dit, le suis-je?
Ce que j'ai dit est faux - Et pourtant c'était vrai! -
L'air que j'ai dans le coeur est-il triste ou bien gai ?
Connais-moi si tu peux. Le pourras-tu ?... Le puis-je ?...

Quand ma mère vanterait
A toi son voisin, son hôte,
Mes cent vertus à voix haute
Sans vergogne, sans arrêt;
Quand mon vieux curé qui baisse
Te raconterait tout bas
Ce que j'ai dit à confesse...
Tu ne me connaîtras pas.

0 passant, quand tu verrais
Tous mes pleurs et tout mon rire,
Quand j'oserais tout te dire
Et quand tu m'écouterais,
Quand tu suivrais à mesure
Tous mes gestes, tous mes pas,
Par le trou de la serrure...
Tu ne me connaîtras pas!

Et quand passera mon âme
Devant ton âme un moment
Éclairée à la grand-flamme
Du suprême jugement,
Et quand Dieu comme un poème
La lira toute aux élus,
Tu ne sauras pas lors même
Ce qu'en ce monde je fus...
......................................................................................
Tu le sauras si rien qu'un seul instant tu m'aimes !

Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 19:28

Very Happy Oua c'est super Acri
Revenir en haut Aller en bas
Marcel



Masculin Messages : 163
Inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 19:29

Clotilde a écrit:
Sinon, j'ai fait quelques uns des exo proposé sur le site, mais je ne comprends toujours pas... Confused

Il y a comme un glissement entre deux niveaux: le niveau visuel, purement technique et le niveau "spirituel" ou le niveau de l'être...je ne sais pas comment l'appeler.

Pour l'exercice avec les yeux, il est dit que notre champ de vision n'a pas de limite, or dans les faits, lorsque je fais l'exercice je perçois ces limites visuelles dés que mes mains disparaissent de mon champ de vision.

Il n'y a rien à comprendre Laughing c'est ça l'enseignement, tout est question d'observation. Et il n'y a strictement rien de spirituel, c'est uniquement une question de redéfinition de notre Etre (qui débouche sur aucune définition en fin de compte, si ce n'est qu'on est TOUT et RIEN à la fois).

Notre champ de vision (nos deux yeux) a une limite, mais notre "oeil suprème" lui non :

Citation :
nous avons trois yeux : deux yeux humains là-bas dans le miroir, plus un troisième œil, immense, ouverture sans limite vide et transparent au-dessus des épaules. Cet œil n’en est pas vraiment un d’ailleurs puisqu’il est immatériel ; il s’agit plutôt d’une espace d’accueil dans lequel le monde se manifeste.

Clotilde a écrit:


heu...c'est pas moi qui me définis par rapport à un être sans tête, hein? Mr. Green ...parce que pour moi l'être, que ce soit toi ou moi, a une tête.

Sinon pour le reste...non, vraiment c'est trop abstrait. Et je ne me sens pas du tout être "nous" ni "la conscience". drunken

Comme tu le précises, tu dis que tu as une tête Sad c'est que tu restes dans un concept incarné de chacun de nous, or que là, y a pas de personne, y a pas d'incarnation, y a juste L'ETRE, LA CONSCIENCE, nous sommes que des fragments de ce TOUT.

Citation :
Mais loin de faire la propagande pour une croyance religieuse ou mystique comme je l'avais cru, il considère au contraire de telles croyances, y compris la croyance New Age en une "conscience supérieure", comme faisant également partie de ce lavage de cerveau, parce qu'elle accepte la conscience ordinaire comme une fonction de la personnalité individuelle, alors qu'en réalité l'individualité séparée n'est qu'une construction mentale comme les grilles sur une carte géographique, mais ne fait pas du tout partie de l'expérience réelle.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 19:44

Marcel a écrit:

Il n'y a rien à comprendre Laughing

ah ben, c'est sûr alors qu'avec moi ça marchera pas, parce que j'aime bien comprendre et je fonctionne selon la logique, voir la théo-logique ;)

Citation :
c'est uniquement une question de redéfinition de notre Etre (qui débouche sur aucune définition en fin de compte, si ce n'est qu'on est TOUT et RIEN à la fois).

tout et rien à la fois...désolée, j'imprime pas drunken


Citation :
nous avons trois yeux : deux yeux humains là-bas dans le miroir, plus un troisième œil, immense, ouverture sans limite vide et transparent au-dessus des épaules. Cet œil n’en est pas vraiment un d’ailleurs puisqu’il est immatériel ; il s’agit plutôt d’une espace d’accueil dans lequel le monde se manifeste.

il parle des yeux de chair et ensuite d'un "troisième oeil", mais ce n'est pas un troisième oeil au même sens que les autres, mais le champ de vision de nos deux yeux de chair, c'est tout.

Marcel a écrit:

Comme tu le précises, tu dis que tu as une tête Sad c'est que tu restes dans un concept incarné

mais je ne peux pas nier cette réalité, justement parce qu'elle est incarnée. Je ne peux pas nier que j'ai une tête même si je ne la vois pas sans passer par un miroir. Je peux la sentir cette tête, et j'en ai même conscience sans sentir avec mes mains. Je ne peux pas dire: au-dessus de mes épaules il n'y a rien, c'est impossible pour moi.

Citation :
nous sommes que des fragments de ce TOUT.

c'est une idée que l'on retrouve dans le new-age, mais qui effectivement n'est pas compatible avec la foi catholique.
Revenir en haut Aller en bas
Marcel



Masculin Messages : 163
Inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 20:13

Clotilde a écrit:


ah ben, c'est sûr alors qu'avec moi ça marchera pas, parce que j'aime bien comprendre et je fonctionne selon la logique, voir la théo-logique ;)

C'est là le problème, il s'agit d'un déconditionnement total, qui n'a même pas lieu d'être penser, puisque le fait même de penser et de comprendre réduit la globalité de la réalité. Le mental est limité comme on dit.

Citation :

tout et rien à la fois...désolée, j'imprime pas drunken

Laughing il n'y a que LA CONSCIENCE, le reste n'est que fragmentation. De part le fait que je me déincarne de cette définition mentale que j'ai eu de moi-même dans un corps, je suis LA CONSCIENCE, je ne suis donc pas sujet ni à la vie ni à la mort.


Citation :

il parle des yeux de chair et ensuite d'un "troisième oeil", mais ce n'est pas un troisième oeil au même sens que les autres, mais le champ de vision de nos deux yeux de chair, c'est tout.

Oui, parce que je suis sans tête, je ne suis pas le corps ni le mental, étant donné que tout ceci est relégué dans mon espace d'accueil, qui lui est immatériel, qui est hors du temps et de l'espace.

Citation :

mais je ne peux pas nier cette réalité, justement parce qu'elle est incarnée. Je ne peux pas nier que j'ai une tête même si je ne la vois pas sans passer par un miroir. Je peux la sentir cette tête, et j'en ai même conscience sans sentir avec mes mains. Je ne peux pas dire: au-dessus de mes épaules il n'y a rien, c'est impossible pour moi.

Il faut reléguer tout ça dans l'espace d'accueil, sinon tu t'identifiera toujours au fait que tu disposes d'une tête, d'un corps, d'un âge précis, d'un prénom, etc ^^ mais je comprend très bien ce que tu dis.

Citation :

c'est une idée que l'on retrouve dans le new-age, mais qui effectivement n'est pas compatible avec la foi catholique.

Comme dit précédemment, Douglas Harding condamne le New Age, et d'ailleurs, il a toujours dit qu'il n'était pas un gourou, que chacun pouvait douter de son enseignement sans aucun problème. (Comme Krishnamurti, sauf que ce dernier était plutôt un gourou déguisé ^^)

D'ailleurs moi je suis le premier à douter et à ne pas avoir ressenti ce VIDE QUI ACCUEILLE LE MONDE, c'est juste que là sur ce topic je joue le jeu du défenseur de sa théorie ^^ mais comme on peut le voir sur le site, et comme j'ai pu le voir par moi-même lors de rencontres, certaines personnes sont vraiment complétement acquises à son enseignement. C'est pourquoi j'essaye de comprendre en quoi ça peut être vraiment crédible, en quoi le fait d'individualiser est t-il un problème (la confrontation est bien là cependant) par rapport à la foi chrétienne. Et en quoi le fait d'être non-dualiste on parvient à cette "Vérité du MONDE" (comme quoi là aussi je suis dans une démarche de réfléxion, or je ne devrais pas d'après l'enseignement Laughing ).

Je peux très bien me positionner pour la cause des chrétiens, et dire que la non-dualité n'est pas crédible, essayer au mieux de montrer que la Vérité se situe chez les chrétiens. C'est de se dire que même face à ce genre de non-dualité, les chrétiens ont la réponse ! (Mais par là il faut avoir bien compris ce qu'est la non-dualité, et pourquoi des gens adhèrent à ça, en étant très serein, comme si leur vie avait changé) On peut très bien prendre dans le sens où l'on veut en fin de compte. C'est être bousculé de partout pour en fin de compte montrer que le christianisme est ce qu'il faut suivre. Qu'il soit le plus implacable possible malgré tous les courants de pensée ou de définition de ce qu'est l'Etre.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 20:41

Marcel a écrit:


C'est là le problème, il s'agit d'un déconditionnement total, qui n'a même pas lieu d'être penser, puisque le fait même de penser et de comprendre réduit la globalité de la réalité. Le mental est limité comme on dit.

Laughing il n'y a que LA CONSCIENCE, le reste n'est que fragmentation. De part le fait que je me déincarne de cette définition mentale que j'ai eu de moi-même dans un corps, je suis LA CONSCIENCE, je ne suis donc pas sujet ni à la vie ni à la mort.


Oui, parce que je suis sans tête, je ne suis pas le corps ni le mental, étant donné que tout ceci est relégué dans mon espace d'accueil, qui lui est immatériel, qui est hors du temps et de l'espace.

Il faut reléguer tout ça dans l'espace d'accueil, sinon tu t'identifiera toujours au fait que tu disposes d'une tête, d'un corps, d'un âge précis, d'un prénom, etc ^^ mais je comprend très bien ce que tu dis.

alors là, je suis de plus en plus larguée et ça devient de plus en plus incohérent pour moi. drunken

Au final, je préfère rester avec ma tête, c'est moi compliqué Mr. Green

Citation :

Comme dit précédemment, Douglas Harding condamne le New Age

oui, mais ce n'est pas pour autant que sa théorie ne relève pas de ce courant de pensée ;)


Citation :
D'ailleurs moi je suis le premier à douter et à ne pas avoir ressenti ce VIDE QUI ACCUEILLE LE MONDE,

ah ben tu me rassures là...Laughing


Citation :
c'est juste que là sur ce topic je joue le jeu du défenseur de sa théorie ^^

qu'est-ce qui t'interpèle dans cette théorie?


Citation :
C'est pourquoi j'essaye de comprendre en quoi ça peut être vraiment crédible, en quoi le fait d'individualiser est t-il un problème

indivisualiser? c'est-à-dire? scratch Il semble plutôt que cette théorie éloigne totalement de l'individu pour amener au "grand tout dont nous sommes un fraguement"...? Il n'est plus question d'individu là, si?


Citation :
(comme quoi là aussi je suis dans une démarche de réfléxion, or je ne devrais pas d'après l'enseignement Laughing ).

tu ne dois pas réfléchir si tu veux être fidèle à cet enseignement?

Citation :
des gens adhèrent à ça, en étant très serein, comme si leur vie avait changé)

que l'adhésion à cette pensée les rendent serein et heureux, c'est l'essentiel Smile
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 20:42

Peau d'âne a écrit:
Very Happy Oua c'est super Acri

oui, effectivement thumleft

Je crois qu'on ne peut connaître et comprendre l'autre qu'en l'aimant du même amour ou par l'amour de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Marcel



Masculin Messages : 163
Inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 21:23

Clotilde a écrit:


Au final, je préfère rester avec ma tête, c'est moi compliqué Mr. Green

Laughing c'est pas grave, peut être que j'ai pas assez de compétences pour parler de cette non-dualité, Louis par exemple semble être bien calé là dessus, il pourrait mieux expliquer ce que je veux dire peut être.

Citation :


oui, mais ce n'est pas pour autant que sa théorie ne relève pas de ce courant de pensée ;)

Mais comme je l'ai dit au début, y a pas de notion de mystique comme dans le New Age, ok y a une base de non-dualité dans le New Age, mais cette non-dualité existe depuis bien avant le New Age, que ce soit dans le bouddhisme comme dans les penseurs indiens que j'ai cité. Le fait que le New Age s'approprie cette valeur là, c'est dommage, parce que voir la non-dualité à travers le New Age, c'est pas rassurant ^^



Citation :

qu'est-ce qui t'interpèle dans cette théorie?

Ce qui m'interpelle tout d'abord, c'est les différentes manières de voir le monde. la foi chrétienne en est une, le bouddhisme une autre, le non-dualisme de Douglas Harding en est un autre. Douglas Harding a mis en pratique sa théorie, elle est on peut le dire à la fois original et intriguante et même crédible dans un sens, on peut très bien faire parti de CETTE CONSCIENCE qui est tout et que moi même je puisse me détacher de la "fausse identification" que j'ai reçu pour me définir comme un VIDE ABSOLU QUE J'AI TOUJOURS ETE QUI ACCUEILLE LE MONDE au même titre que TOUT ce qui existe. Et comme certains ont étés convaincus je me pose des questions. A la limite autant le bouddhisme avec la réincarnation me gêne, je le trouve pas forcément crédible, comme peut l'être les Saintes Ecritures, autant là j'ai pas besoin de tout ça, c'est juste une question de redéfinition de l'Etre, qui plus est avec des expériences qui prouvent sa théorie. Quelque part c'est le plus grand adversaire du christianisme le non-dualisme de Douglas Harding Laughing

Citation :
Je suis dans le corps, je suis ce corps, je suis incarné, je suis personnifié. Je suis emprisonné ou enseveli dans ce corps - existe-t-il une croyance plus naturellement et universellement admise que celle-ci, sous l'une ou l'autre des nombreuses formes qu'elle revêt ? Ainsi que son corollaire, également considéré comme un fait établi, selon lequel, à ma naissance, j'ai été en quelque sorte enfermé dans cette chose, qu'au cours de ma vie je suis rarement ou jamais libéré sur parole, et qu'à ma mort je pourrai enfin m'évader ? Quitte, selon certains à être appréhendé à nouveau, condamné à une autre vie et transféré dans un autre lieu de détention ?

Par ce non-dualisme, j'ai une liberté infinie, puisque je suis TOUT, je n'ai pas de localisation, d'incarnation, j'ai même pas besoin que mon petit moi survive à la mort pour l'éternité, ça pourrait être chiant d'ailleurs à la longue Laughing


C'est vrai, en quoi je dois être transféré dans une autre vie, dans un corps incarné (donc dans un autre lieu de détention, même s'il s'agit d'un corps glorieux par exemple) pour l'éternité qui plus est ?

Bien sûr il ne suffit pas de voir ce qu'il nous plait, mais de voir la réalité, et je peux dire que non-dualisme de Douglas Harding est la réalité écrasante et ultime qui à la fois nous dépossède mais en même temps nous rend absolument libre, et même sans faire de polémique, nous rend Dieu quelque part.

Mais après je prend en compte la foi chrétienne, je me dis que le non-dualisme est intéressant, mais qu'il ne règle rien aux conflits du monde ici-bas comme les inégalités ou l'exploitation économique, qu'il ne donne pas de vision du monde en société, qu'il n'est pas vraiment charitable. Et comme on peut le voir dans les NDE, y a la notion d'AMOUR ABSOLU, d'ETERNITE, de conscience individuelle qui survit à la mort, y a plusieurs phases qui rappellent fortement la foi chrétienne, donc je me dis que là aussi j'ai des outils pour défendre la foi chrétienne. Surtout que maintenant certains arrivent presque à montrer anthropologiquement que le message de Jésus est transcendant (René Girard).

C'est donc purement une question d'analyse, d'observation des différentes manières de voir le monde, en vue d'être dans la Vérité, ou du moins de l'approcher au maximum.

Je suis un chercheur de vérités si on veut Laughing mais je me mets au maximum "dans le pétrin" en prenant toutes les manières de penser, en les frappant entre elles, en ayant le moyen de me situer par rapport à tout ça, pour tout le monde. Le christianisme est peut être le vrai chemin, j'en sais rien, ça se peut tout ça ne sert à rien, la vérité est un pays sans chemin comme dit Krishnamurti, mais je peux aussi combattre cette idée. Etc. C'est vraiment une lutte acharnée ^^


Citation :

indivisualiser? c'est-à-dire? scratch Il semble plutôt que cette théorie éloigne totalement de l'individu pour amener au "grand tout dont nous sommes un fraguement"...? Il n'est plus question d'individu là, si?

Je parlais de la foi chrétienne là ^^


Citation :

tu ne dois pas réfléchir si tu veux être fidèle à cet enseignement?

En fait il ne dit pas qu'il ne faut pas réfléchir, mais qu'il faut surtout VOIR, parce que son enseignement n'est pas lié à une philosophie, une spiritualité ou une psychologie, c'est juste la vision de voir qui nous sommes vraiment vraiment vraiment.

Citation :

que l'adhésion à cette pensée les rendent serein et heureux, c'est l'essentiel Smile

Oui après on va dire ce qui compte, c'est que les gens soient serein et heureux, mais peut être qu'ils sont pas sur la bonne piste ^^ je n'en sais rien, c'est toujours une question de se bousculer au maximum avant de se "positionner" si j'ose dire, ça peut être par la raison comme par la foi.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 21:59

Ok, merci pour cette réponse détaillée et pour ta patience à m'expliquer :chapeau:

Bonne continuation dans ta recherche de qui tu es vraiment, vraiment, vraiment ;)
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 22:29

Est- ce que ça change quelque chose du monde d’avoir une tête ou de ne pas en avoir ? Douglas H semble penser que c’est d’en avoir une qui change quelque chose au monde , c’est à dire qui ne le fait pas apparaître tel qu’il est (et qui finalement nous le cache )..

Alors autant ne pas en avoir .

Mais ne pas en avoir ce n’est pas si évident , il faut donc une technique .A certains comme lui même c’est advenu spontanément mais ce n’est pas le cas général .
Revenir en haut Aller en bas
Marcel



Masculin Messages : 163
Inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 22:54

Merci Clotilde ^^ cependant ma recherche peut également être la recherche de tout le monde, elle peut même conforter votre foi et m'y entrainer avec, pourquoi pas Laughing

Polaire, l'enseignement de Douglas se déclenche dans le fait d'avoir ou non une tête, quand cette dernière tombe ( au figuré bien sûr Laughing ) s'ensuit directement le non-dualisme. Mais bien sûr, reste à savoir en quoi il faut la laisser tomber.

Et contrairement à tous les non-dualistes célèbres qui n'ont fait que parler, écrire sur ce sujet sans vraiment déclenché chez les autres une pratique fiable, Douglas a mis en pratique sa théorie, il n'y a rien de plus accessible, ici et maintenant, par le bias de ses expériences. C'est un non-dualisme actif, disponible, tout le monde peut "perdre" sa tête à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 23:02

Marcel a écrit:
Merci Clotilde ^^ cependant ma recherche peut également être la recherche de tout le monde, elle peut même conforter votre foi et m'y entrainer avec, pourquoi pas Laughing

conforter ma foi? Je ne vois pas comment puisque tout cela est pour moi contradictoire .. drunken

Quant à rechercher qui je suis vraiment, il n'y a qu'en Dieu que je peux le savoir et que je le trouve, mais pas dans une théorie qui pour moi n'est pas logique, ni théo-logique, tout du moins dans le peu que j'en comprends. ;-)



Citation :
Et contrairement à tous les non-dualistes célèbres qui n'ont fait que parler, écrire sur ce sujet sans vraiment déclenché chez les autres une pratique fiable, Douglas a mis en pratique sa théorie, il n'y a rien de plus accessible, ici et maintenant, par le bias de ses expériences.

j'ai fait certains des exercices/expériences et comme dit plus haut, ça ne colle pas. Je ne peux pas dire que mon champ de vision n'a pas de limite puisque justement en faisant l'expérience je constate cette limite... cyclops
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 23:08

Donc, cher Marcel, pourriez vous résumer en deux phrases cette pensée? En la rendant simple?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 23:10

Citation :
Polaire, l'enseignement de Douglas se déclenche dans le fait d'avoir ou non une tête, quand cette dernière tombe ( au figuré bien sûr ) s'ensuit directement le non-dualisme. Mais bien sûr, reste à savoir en quoi il faut la laisser tomber.

en quoi il faut la laisser tomber.
pas dans le panier !
Mais bref sur la plaisanterie

Je n’ai pas fait l ‘expérience intensément mais il me semble qu’effectivement il peut se passer quelque chose avec ce genre d’expérience . ….Pour des individus centrés dans leur tête ,ce qui est civilisationnel me semble t-il .

Il n'est pas évident que les hommes de tout temps en tout lieu se situent dans leur tête .

Je me demande si ce n’est pas l’expérience mystique qui a enlevé la tête de Douglas une expérience obtenue ( ou spontanée) par d’autres moyens.
Dans ce cas refaire le chemin inverse s' avère difficile , ce en partant de causes qui n’en sont peut être pas .
Parce qu’il n’est pas part de l’idée ‘je vais m’enlever la tête’, non , c’est une idée qui s'en est suivi .
Revenir en haut Aller en bas
Marcel



Masculin Messages : 163
Inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 23:50

Clotilde a écrit:


conforter ma foi? Je ne vois pas comment puisque tout cela est pour moi contradictoire .. drunken

Quant à rechercher qui je suis vraiment, il n'y a qu'en Dieu que je peux le savoir et que je le trouve, mais pas dans une théorie qui pour moi n'est pas logique, ni théo-logique, tout du moins dans le peu que j'en comprends. ;-)

Le fait d'être conforter dans sa foi, ça peut être dû au fait que face à des nouvelles épreuves de pensée (comme celle de Douglas Harding, même si parler de pensée dans son cas n'est pas correct) on renforce sa foi malgré ces nouveaux paysages idéologiques qu'on a pu observer.

Je peux prendre une exemple simple. Une personne qui a toujours vécu dans la foi en Christ, et rien d'autre, a peut être une foi "plus fragile" ou en tous cas une foi qui n'a pas été perturbé par d'autres moyens de pensée qu'une personne ayant la foi en Christ, mais qui a vu passer le paysage du bouddhisme, le paysage de l'athéïsme, le paysage de la non-dualité, ce qui lui donne une vue d'ensemble plus grande, mais qu'au final sa foi en Christ reste inébranlable. Je cherche donc peut être en vous donnant ce courant non-dualiste de Douglas Harding à vous "perturber" dans votre foi, ou du moins vous montrer ce paysage de pensée, pour en ressortir encore plus réconforté dans votre foi que jamais, pourquoi pas.

Le non-dualisme peut être tout à fait logique, beaucoup y adhèrent dans ce monde, à la différence que là Douglas Harding montre une pratique pour accéder simplement à ce non-dualisme.

Citation :

j'ai fait certains des exercices/expériences et comme dit plus haut, ça ne colle pas. Je ne peux pas dire que mon champ de vision n'a pas de limite puisque justement en faisant l'expérience je constate cette limite... cyclops

Il y a des dizaines et des dizaines d'expériences différentes, une expérience peut très bien ne pas marcher sur toi, et une autre te paraîtra évidente. Douglas Harding a tout fait pour que tout le monde puisse tomber en évidence face à son enseignement. Et peut être bien qu'un jour par hasard tu trouveras ça évident, par exemple en jouant au tennis au moment de frapper sur la balle que tu as lancé une seconde auparavant en faisant ton service (exemple concret d'un "converti").


Arnaud Dumouch a écrit:
Donc, cher Marcel, pourriez vous résumer en deux phrases cette pensée? En la rendant simple?

[pub]Notre vraie nature est qu'on ne fait qu'un avec TOUT, nous ne sommes pas incarnés dans un corps qui est né et qui va mourir. Je peux vous le prouver par le bias d'expériences que j'ai mis en pratique.[/pub]
( Laughing )

Franchement y a pas plus simple, c'est même pas de l'ordre de la compréhension tellement c'est simple, c'est comme respirer ^^


polaire a écrit:
en quoi il faut la laisser tomber.
pas dans le panier !
Mais bref sur la plaisanterie

Je n’ai pas fait l ‘expérience intensément mais il me semble qu’effectivement il peut se passer quelque chose avec ce genre d’expérience . ….Pour des individus centrés dans leur tête ,ce qui est civilisationnel me semble t-il .

Il n'est pas évident que les hommes de tout temps en tout lieu se situent dans leur tête .

Je me demande si ce n’est pas l’expérience mystique qui a enlevé la tête de Douglas une expérience obtenue ( ou spontanée) par d’autres moyens.
Dans ce cas refaire le chemin inverse s' avère difficile , ce en partant de causes qui n’en sont peut être pas .
Parce qu’il n’est pas part de l’idée ‘je vais m’enlever la tête’, non , c’est une idée qui s'en est suivi .

Laughing

Peut être que Douglas a voulu tout régler par cette absence de tête, qui cause des confrontations entre les hommes qui se croient individus or qu'ils ne sont que des fragments d'une même chose. Et effectivement ça lui est venu comme ça de voir qu'il n'avait pas de tête.

Après peut être qu'il a pu faire également une expérience mystique, mais quand même, ça serait étonnant, parce que ce qu'il a ressenti, il a tout fait pour que chacun le ressente aussi, par le bias de ses expériences. Au delà du fait que ça peut être mystique, c'est d'abord une constatation.

Citation :
« Le plus beau jour de ma vie –ma nouvelle naissance en quelque sorte- fut le jour où je découvris que je n’avais pas de tête. Ceci n’est pas un jeu de mots, une boutade pour susciter l’intérêt coûte que coûte Je l’entends tout à fait sérieusement : je n’ai pas de tête. Je découvris instantanément que ce rien où aurait dû se trouver une tête, n’était pas une vacuité ordinaire, un simple néant. Au contraire, ce vide était très habité. C’était un vide énorme, rempli à profusion, un vide qui faisait place à tout –au gazon, aux arbres, aux lointaines collines ombragées et, bien au-delà d’elles, aux cimes enneigées semblables à une rangées de nuages anguleux parcourant le bleu du ciel. J’avais perdu une tête et gagné un monde.
Tout cela me coupait littéralement le souffle. Il me semblait d’ailleurs que j’avais cessé de respirer, absorbé par Ce-qui-m’était-donné : ce paysage superbe, intensément rayonnant dans la clarté de l’air, solitaire sans soutien, mystérieusement suspendu dans le vide, et (en cela résidait le vrai miracle, la merveille et le ravissement) totalement exempt de « moi », indépendant de tout observateur. Sa présence totale était mon absence totale de corps et d’esprit » Douglas Harding "Vivre sans Tete"
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Lun 26 Fév 2007, 00:03

Citation :
Notre vraie nature est qu'on ne fait qu'un avec TOUT, nous ne sommes pas incarnés dans un corps qui est né et qui va mourir. Je peux vous le prouver par le biais d'expériences que j'ai mis en pratique. ( )

Ok.

C'est donc l'expérience de l'inconsistance de notre être apparent.

Vous avez avec vous l'extrême Orient, Inde et Chine, bouddhisme et hindouisme.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Lun 26 Fév 2007, 00:06

Marcel a écrit:
Je peux prendre une exemple simple. Une personne qui a toujours vécu dans la foi en Christ, et rien d'autre, a peut être une foi "plus fragile" ou en tous cas une foi qui n'a pas été perturbé par d'autres moyens de pensée qu'une personne ayant la foi en Christ, mais qui a vu passer le paysage du bouddhisme, le paysage de l'athéïsme, le paysage de la non-dualité, ce qui lui donne une vue d'ensemble plus grande, mais qu'au final sa foi en Christ reste inébranlable.

la foi en Christ n'est pas "un moyen de pensée" parmi d'autres...en tout cas pas pour moi.



Citation :
Je cherche donc peut être en vous donnant ce courant non-dualiste de Douglas Harding à vous "perturber" dans votre foi, ou du moins vous montrer ce paysage de pensée, pour en ressortir encore plus réconforté dans votre foi que jamais, pourquoi pas.

je pourrais être perturbé si cela avait une cohérence, une certaine logique, manque de pot: plus je cherche moins j'en vois. Laughing Et je pourrais aussi être perturbée si ma foi était une pensée ou bien si je l'avais eu par le biais de la pensée ou par le biais de démonstrations comme celles de D. Harding, mais voilà, ce n'est pas le cas.

Ma foi ne me vient pas non plus de moi-même mais d'une rencontre, non pas avec une pensée, mais avec une Personne...une Personne inébranlable ;)
Revenir en haut Aller en bas
Marcel



Masculin Messages : 163
Inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Lun 26 Fév 2007, 00:21

Arnaud Dumouch a écrit:

Ok.

C'est donc l'expérience de l'inconsistance de notre être apparent.

Vous avez avec vous l'extrême Orient, Inde et Chine, bouddhisme et hindouisme.

Oui, sauf que là c'est beaucoup plus simple que ça, il n'y a strictement aucun rite, aucune prière, aucune philosophie, aucune méditation, aucun texte sacré, aucune règle de conduite de vie ni rien. C'est par ce non-dualisme, étant TOUT, n'ayant pu de confrontation, donc plus de conflit, que l'amour et la simplicité de l'Etre surgit. On peut donc accéder à ça via ses expériences.

Après comme je l'ai dit, je ne soutiens pas cette théorie, je reste très prudent à ce niveau ^^ je fais juste le jeu de la défendre pour l'exposer.

Clotilde a écrit:


la foi en Christ n'est pas "un moyen de pensée" parmi d'autres...en tout cas pas pour moi.

Je me suis mal exprimé. Je sais bien que la foi en Chrit n'est pas une pensée, mais pour dire qu'il y a des gens qui ont différentes façon de vivre une foi en dehors du Christ, même si on ne peut pas spécialement parler de foi dans le bouddhisme et dans le non-dualisme de Douglas Harding.

Citation :

je pourrais être perturbé si cela avait une cohérence, une certaine logique, manque de pot: plus je cherche moins j'en vois. Laughing Et je pourrais aussi être perturbée si ma foi était une pensée ou bien si je l'avais eu par le biais de la pensée ou par le biais de démonstrations comme celles de D. Harding, mais voilà, ce n'est pas le cas.

Ma foi ne me vient pas non plus de moi-même mais d'une rencontre, non pas avec une pensée, mais avec une Personne...une Personne inébranlable ;)

Pour moi ce non-dualisme a une cohérence, ne serait-ce que le non-dualisme bouddhiste/hindouiste où une partie de la population mondiale y adhère, après ce non-dualisme spécifique, peut être paraît t-il moins cohérent. Comme votre foi en Christ peut en avoir une, je ne dis pas que c'est incohérent, parce que je sais que beaucoup de gens ont la Foi en Christ, comme je vois que des gens ont comme une révélation en faisant les expériences du non-dualisme de Douglas Harding. Après peut être qu'ils se rejoignent au final, je n'en sais rien ^^
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Lun 26 Fév 2007, 00:21

à Marcel

Citation :
« Le plus beau jour de ma vie –ma nouvelle naissance en quelque sorte- fut le jour où je découvris que je n’avais pas de tête. Ceci n’est pas un jeu de mots, une boutade pour susciter l’intérêt coûte que coûte Je l’entends tout à fait sérieusement : je n’ai pas de tête. Je découvris instantanément que ce rien où aurait dû se trouver une tête, n’était pas une vacuité ordinaire, un simple néant. Au contraire, ce vide était très habité. C’était un vide énorme,

il décrit une expérience spontanée non préméditée qui peut se traduire par le sentiment d' être sans le lieu où le moi se loge ,c’est à dire la tête . Effectivement une expérience mystique de non dualité peut se traduire par je n’ai plus ce qui me fait être moi même c’est à dire ma tête là où je loge habituellement .
On prend le problème à l’envers on veut supprimer la tête volontairement et aboutir à l’expérience mystique ..moi je veux bien mais ce n’est pas du tout évident .
Pascal demandais de se mettre à genoux mais je me suis mis à genoux et rien n’est arrivé .

SI en transe je marche sur le feu et ne ressent rien ,ce n’est pas en marchant sur le feu que je vais entrer en transe .
Revenir en haut Aller en bas
Marcel



Masculin Messages : 163
Inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Lun 26 Fév 2007, 00:27

Oui après peut être qu'il a mal interprété cette expérience en voulant enlever la tête de chacun, et que via ses expériences, il transmet ce ressenti qui au final ne maitrise pas, mais qu'il arrive à transmettre quand même par ses expériences de Vision.

Mais après on peut toujours dire ce qu'on veut dessus, mais le fait que là il ressent cette absence de vide très habité, et qu'il arrive à le transmettre par le bias d'expériences aux autres, ça demande réfléxion.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Lun 26 Fév 2007, 00:40

Marcel a écrit:
Je me suis mal exprimé. Je sais bien que la foi en Chrit n'est pas une pensée, mais pour dire qu'il y a des gens qui ont différentes façon de vivre une foi en dehors du Christ, même si on ne peut pas spécialement parler de foi dans le bouddhisme et dans le non-dualisme de Douglas Harding.

oui, mais justement la foi dans le Christ n'est pas un "moyen de pensée", avoir foi dans le Christ au sens où je l'entends, ce n'est pas croire en un "concept" ou une "idée". La foi dans le Christ est du domaine de la relation, ce que n'est pas le bouddhisme par exemple.


Citation :

Pour moi ce non-dualisme a une cohérence,

il faudrait peut-être ouvrir un fil pour définir ce qu'est le "non-dualisme" parce que je comprends pas non plus... drunken
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Lun 26 Fév 2007, 00:49

Citation :
mais le fait que là il ressent cette absence de vide très habité, et qu'il arrive à le transmettre par le bias d'expériences aux autres,

je n’ai a priori rien contre
Beaucoup de mystiques ayant eu une expérience de ce type souhaitent transmettre ( beaucoup , pas tous )
le Bouddha par exemple .Ce qui ne veut pas dire que les adeptes du Bouddha aient eu la même expérience que le fondateur .Le fondateur connaît une expérience en parle , il parle de ce qui lui semble être un chemin ....cf Jesus, St Paul ….et puis qui sait si par ce chemin certains disciples n’atteignent pas le but proposé , à tout le moins un but .

Il est tout à fait possible que vous atteigniez un but de l’ordre de la non dualité en suivant les méthodes de Douglas H ...ou bien pas du tout .

polaire
Revenir en haut Aller en bas
Marcel



Masculin Messages : 163
Inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Lun 26 Fév 2007, 00:58

Clotilde a écrit:


oui, mais justement la foi dans le Christ n'est pas un "moyen de pensée", avoir foi dans le Christ au sens où je l'entends, ce n'est pas croire en un "concept" ou une "idée". La foi dans le Christ est du domaine de la relation, ce que n'est pas le bouddhisme par exemple.

Je dis pas le contraire, je n'ai pu parlé de moyen de pensée là, mais donc certains peuvent avoir la foi lié à un domaine de la relation sans que ce soit le Christ, c'est ça que je veux dire ^^


Citation :


il faudrait peut-être ouvrir un fil pour définir ce qu'est le "non-dualisme" parce que je comprends pas non plus... drunken

Tout est dit sur ce topic (un peu en bataille je l'accorde) Louis a bien résumé au début du topic :

Louis a écrit:

Il s'agit du dualisme des philosophies orientales comme le bouddhisme. Nous percevons habituellement le monde dans une perspective dualiste, un objet par rapport à un sujet, le bien et le mal, le chaud et froid...
Les voies spirituelles orientales ont pour but de sortir de cette vision illusoire qu'est le dualisme pour atteindre l'éternité : C'est le non-dualisme, ou la Vacuité dans le langage bouddhiste.

Pas de confrontation, pas de personnalisation. Etre fondu dans un TOUT.

polaire a écrit:


je n’ai a priori rien contre
Beaucoup de mystiques ayant eu une expérience de ce type souhaitent transmettre ( beaucoup , pas tous )
le Bouddha par exemple .Ce qui ne veut pas dire que les adeptes du Bouddha aient eu la même expérience que le fondateur .Le fondateur connaît une expérience en parle , il parle de ce qui lui semble être un chemin ....cf Jesus, St Paul ….et puis qui sait si par ce chemin certains disciples n’atteignent pas le but proposé , à tout le moins un but .

Il est tout à fait possible que vous atteigniez un but de l’ordre de la non dualité en suivant les méthodes de Douglas H ...ou bien pas du tout .

polaire

Même si on atteint pas le but donné par le "précurseur", il n'empêche qu'on peut s'en rapprocher, ou qu'on vise un peu la même façon de voir les choses. D'une manière générale, les chrétiens ont la foi au Christ, y a une base précise, même si chacun sent différemment cette relation. Surtout que le non-dualisme de Douglas Harding n'est pas mystique, il est plutôt matéraliste.

Et donc ceux qui adhèrent à la non-dualité, par Douglas Harding, par Ramana Maharshi ou par d'autres non-dualistes, y a la base qui montre qu'on forme un TOUT et qu'on est pas incarné dans un corps. Mais comme je l'ai dit, la non-dualité de Douglas Harding est actif, ça veut dire qu'elle est bien plus accessible que celle de Ramana Maharshi par exemple, il y a juste besoin d'une expérience pour la voir, et pas passer 50 ans dans une grotte pour enlever son égo et atteindre le Soi, c'est bien trop long Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Lun 26 Fév 2007, 01:11

Marcel a écrit:
Clotilde a écrit:


oui, mais justement la foi dans le Christ n'est pas un "moyen de pensée", avoir foi dans le Christ au sens où je l'entends, ce n'est pas croire en un "concept" ou une "idée". La foi dans le Christ est du domaine de la relation, ce que n'est pas le bouddhisme par exemple.

Je dis pas le contraire, je n'ai pu parlé de moyen de pensée là, mais donc certains peuvent avoir la foi lié à un domaine de la relation sans que ce soit le Christ, c'est ça que je veux dire ^^

mais le bouddhisme (dont tu dis toi-même qu'il ne peut pas être considéré comme une "foi") n'est pas du domaine de la relation, comme la foi chrétienne.


Citation :

Pas de confrontation, pas de personnalisation. Etre fondu dans un TOUT.

tu rejoints là un autre membre du forum (Spirit) qui parle aussi de "dépersonnalisation".

Etre fondu dans "un tout"... cela ne m'attire pas du tout... What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Lun 26 Fév 2007, 01:13

Marcel a écrit:
on est pas incarné dans un corps.

je comprends pas :no
Revenir en haut Aller en bas
Marcel



Masculin Messages : 163
Inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Lun 26 Fév 2007, 01:17

Clotilde a écrit:


mais le bouddhisme (dont tu dis toi-même qu'il ne peut pas être considéré comme une "foi") n'est pas du domaine de la relation, comme la foi chrétienne.

Oui ça c'est clair, y a pas de problème ^o^


Citation :


tu rejoints là un autre membre du forum (Spirit) qui parle aussi de "dépersonnalisation".

Etre fondu dans "un tout"... cela ne m'attire pas du tout... What a Face

Laughing moi aussi ça me semble quelque peu bizarre, mais comme ça me semble également bizarre d'être éternellement moi ^^

Clotilde a écrit:

je comprends pas :no

Pour une chrétienne comme toi, je comprend que tu ne puisses pas bien comprendre Laughing mais ça veut dire qu'étant lié à tout, et même étant tout, je n'ai pas à juste être considéré, à être définit dans un corps.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Lun 26 Fév 2007, 01:26

Marcel a écrit:
Clotilde a écrit:


mais le bouddhisme (dont tu dis toi-même qu'il ne peut pas être considéré comme une "foi") n'est pas du domaine de la relation, comme la foi chrétienne.

Oui ça c'est clair, y a pas de problème ^o^

donc un moyen de pensée tel que proposé par D. Harding ne peut pas ébranler la "foi" telle que je l'entends (relation au Christ)


Citation :
Citation :


tu rejoints là un autre membre du forum (Spirit) qui parle aussi de "dépersonnalisation".

Etre fondu dans "un tout"... cela ne m'attire pas du tout... What a Face

Laughing moi aussi ça me semble quelque peu bizarre, mais comme ça me semble également bizarre d'être éternellement moi ^^

mais tu ne seras pas éternellement toi tel que tu es maintenant, avec les limites et les faiblesses qui sont tiennes maintenant. Et je parle aussi pour moi, bien sûr. Mais c'est la foi chrétienne.


Citation :
Pour une chrétienne comme toi, je comprend que tu ne puisses pas bien comprendre Laughing mais ça veut dire qu'étant lié à tout, et même étant tout, je n'ai pas à juste être considéré, à être définit dans un corps.

tu ne te limites pas en tant que personne, à un corps, c'est sûr, mais tu ne peux pas dire que tu n'es pas incarné. Et cela ça n'a rien à voir avec la foi chrétienne, c'est la simple évidence de tous les jours! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Marcel



Masculin Messages : 163
Inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Lun 26 Fév 2007, 01:40

Clotilde a écrit:


donc un moyen de pensée tel que proposé par D. Harding ne peut pas ébranler la "foi" telle que je l'entends (relation au Christ)

Mais ce n'est pas un moyen de pensée ^^ (j'aurai jamais dû utiliser ce terme Laughing ) c'est un peu comme une révélation, de savoir qu'on est ce vide qui accueille le monde. Après ça revient comme à expliquer la Foi que tu as en Christ, ça ne peut pas réfleter ce que tu ressens, là c'est pareil pour Douglas, je l'explique d'une manière, mais ce qui compte c'est le ressenti.


Citation :


mais tu ne seras pas éternellement toi tel que tu es maintenant, avec les limites et les faiblesses qui sont tiennes maintenant. Et je parle aussi pour moi, bien sûr. Mais c'est la foi chrétienne.

Oui je vois très bien, c'est juste que j'ai du mal à ingurgiter ce concept d'éternité (surtout par mon petit mental Laughing) d'ailleurs si certains Pères ou Docteurs de l'Eglise ou d'autres qui ont écrits des textes qui sont considérés comme très convainquant sur ce sujet, je suis preneur.


Citation :

tu ne te limites pas en tant que personne, à un corps, c'est sûr, mais tu ne peux pas dire que tu n'es pas incarné. Et cela ça n'a rien à voir avec la foi chrétienne, c'est la simple évidence de tous les jours! Laughing

Je te l'accorde ^^ mais va dire ça aux non-dualistes Laughing j'essaye de comprendre comment font t-il pour avoir ce stade de déincarnation totale.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Lun 26 Fév 2007, 02:00

Marcel a écrit:
je l'explique d'une manière, mais ce qui compte c'est le ressenti.

quel ressenti? Le "vide" le "rien" n'ont pas de ressenti qui lui sont associé, par définition, si je peux dire.


Citation :
Citation :
mais tu ne seras pas éternellement toi tel que tu es maintenant, avec les limites et les faiblesses qui sont tiennes maintenant. Et je parle aussi pour moi, bien sûr. Mais c'est la foi chrétienne.

Oui je vois très bien, c'est juste que j'ai du mal à ingurgiter ce concept d'éternité (surtout par mon petit mental Laughing) d'ailleurs si certains Pères ou Docteurs de l'Eglise ou d'autres qui ont écrits des textes qui sont considérés comme très convainquant sur ce sujet, je suis preneur.

preuve s'il en est que ce n'est pas une question de concept. ;) Si c'était un concept que l'on peut démontrer tout le monde y croirait. Si moi j'y crois, ce n'est pas parce que je l'ai "mentalement ingurgité et décripté", mais parce que j'entretetiens une "relation" avec le Christ, j'ai foi en ses paroles.




Citation :
Citation :

tu ne te limites pas en tant que personne, à un corps, c'est sûr, mais tu ne peux pas dire que tu n'es pas incarné. Et cela ça n'a rien à voir avec la foi chrétienne, c'est la simple évidence de tous les jours! Laughing

Je te l'accorde ^^ mais va dire ça aux non-dualistes Laughing

mais c'est facile: tu leur dis comme je te l'ai dit Smile Et s'ils doutent, tu leur donnes un petit coup sur la tête...ça devrait leur remettre les idées en place...Mr. Green

Citation :
j'essaye de comprendre comment font t-il pour avoir ce stade de déincarnation totale.

la méthode Cauet peut-être? :greenange:
Revenir en haut Aller en bas
Marcel



Masculin Messages : 163
Inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Lun 26 Fév 2007, 02:08

Clotilde a écrit:


quel ressenti? Le "vide" le "rien" n'ont pas de ressenti qui lui sont associé, par définition, si je peux dire.

Ce vide, qui n'en est pas un ^^ puisqu'il montre qu'on est "sans limite, évident, éveillé, vide, immobile, immortel, être." Y a de quoi ressentir quelque chose Laughing


Citation :

preuve s'il en est que ce n'est pas une question de concept. ;) Si c'était un concept que l'on peut démontrer tout le monde y croirait. Si moi j'y crois, ce n'est pas parce que je l'ai "mentalement ingurgité et décripté", mais parce que j'entretetiens une "relation" avec le Christ, j'ai foi en ses paroles.

C'est même pas une question de démonstration (quoique démontrer qu'on est éternel ça serait pas mal Laughing ) c'est surtout pour quoi faire ? ^^ J'imagine bien que via le Christ cela te paraît évident, mais pour moi ça paraît bien trop abstrait, comme toi tu peux le ressentir vis à vis de la non-dualité.

Mais après peut être que des théologiens ou autres par l'écrit, peuvent m'amener à mieux comprendre la chose, même si ça reste d'un ordre mental, c'est déjà pas mal comme étape ^^


Citation :

mais c'est facile: tu leur dis comme je te l'ai dit Smile Et s'ils doutent, tu leur donnes un petit coup sur la tête...ça devrait leur remettre les idées en place...Mr. Green

Laughing Je veux bien faire ça, mais même moi je laisse l'ouverture de penser qu'ils peuvent avoir raison ^^

Citation :


la méthode Cauet peut-être? :greenange:

Peut être bien Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Lun 26 Fév 2007, 02:27

Marcel a écrit:
Clotilde a écrit:


quel ressenti? Le "vide" le "rien" n'ont pas de ressenti qui lui sont associé, par définition, si je peux dire.

Ce vide, qui n'en est pas un ^^ puisqu'il montre qu'on est "sans limite, évident, éveillé, vide, immobile, immortel, être." Y a de quoi ressentir quelque chose Laughing

un vide qui n'en est pas un...? Hop, ça y est, j'ai déconnecté là...drunken


Citation :

C'est même pas une question de démonstration (quoique démontrer qu'on est éternel ça serait pas mal Laughing ) c'est surtout pour quoi faire ? ^^

Arnaud a probablement une théorie la-dessus...Mr. Green (j'ouvre un nouveau fil sur le sujet, histoire de le faire bosser un peu... Mr.Red



Citation :
J'imagine bien que via le Christ cela te paraît évident, mais pour moi ça paraît bien trop abstrait, comme toi tu peux le ressentir vis à vis de la non-dualité.

La réalité de la vie éternelle me parait évidente mais ce n'est pas pour autant que je peux te dire ce qu'elle sera concrêtement. Je ne peux que faire une grossière ébauche d'après quelques déductions. Mais l'important c'est avant de savoir que c'est une réalité, pour le reste: on verra rendu là-haut ;)

Citation :
Citation :

mais c'est facile: tu leur dis comme je te l'ai dit Smile Et s'ils doutent, tu leur donnes un petit coup sur la tête...ça devrait leur remettre les idées en place...Mr. Green

Laughing Je veux bien faire ça, mais même moi je laisse l'ouverture de penser qu'ils peuvent avoir raison ^^

pas sur le fait qu'on soit désincarné; c'est impossible puisque que tu as pu leur donner une petite tape sur la tête... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Marcel



Masculin Messages : 163
Inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Lun 26 Fév 2007, 02:38

Clotilde a écrit:


un vide qui n'en est pas un...? Hop, ça y est, j'ai déconnecté là...drunken

Ce vide, faut pas vraiment le prendre au mot. C'est un peu comme dire : "reculer pour mieux sauter", sur le moment ça peut me faire penser à un vide, mais en fait ce vide est complétement habité, et même plus que ça, c'est voir que le monde est en soi ^^


Citation :

Arnaud a probablement une théorie la-dessus...Mr. Green (j'ouvre un nouveau fil sur le sujet, histoire de le faire bosser un peu... Mr.Red

Très bonne idée cheers



Citation :


pas sur le fait qu'on soit désincarné; c'est impossible puisque que tu as pu leur donner une petite tape sur la tête... Laughing

Ouais, mais après ils vont me sortir que la sensation de cet tape sur la tête n'est pas en eux, puisqu'elle est relégué dans "l'espace d'accueil" Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Lun 26 Fév 2007, 02:42

Marcel a écrit:

Ouais, mais après ils vont me sortir que la sensation de cet tape sur la tête n'est pas en eux, puisqu'elle est relégué dans "l'espace d'accueil" Laughing

oui, mais à l'espace d'accueil, l'hotesse va leur dire: faites donc un retour à l'envoyeur et vous pourrez tater vous-même sa corporalité... :beret:
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Lun 26 Fév 2007, 11:41

à Marcel


"Console-toi, tu ne me chercherais pas si tu ne m'avais trouvé" Pensées 553 (Section VII - La morale et la doctrine) Blaise Pascal.


Vous cherchez quelque chose que vous ave déjà trouvé le vide habité
Vous ne cherchez pas quelque chose que vous n'avez pas trouvé le vide inhabité .
Vous ne le cherchez pas mais vous pourriez le découvrir sans le chercher .

On a d' abord l’expérience et une expérience qu’on ne cherchait pas à avoir , elle vous surprend et puis on cherche à la retrouver .
L’expérience de vide habité vous l’avez eu avant de chercher à la retrouver et vous désirez la retrouver par des moyens rapides .
.
L’expérience de vide inhabité vous l'aurez peut être .

polaire
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Lun 26 Fév 2007, 11:50

Clotilde a écrit:
Etre fondu dans "un tout"... cela ne m'attire pas du tout... What a Face

"Puissent un jour les hommes voir tout en Dieu et Dieu en tout".
Catherine Labouré
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Lun 26 Fév 2007, 11:58

Me fondre en Dieu et me fondre en "un tout", ce n'est pas la même chose...en tout cas pas pour moi ;)
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Lun 26 Fév 2007, 12:33

Clotilde a écrit:
Me fondre en Dieu et me fondre en "un tout", ce n'est pas la même chose...en tout cas pas pour moi ;)

me fondre en Dieu, là est ma foi et mon espérance.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Lun 26 Fév 2007, 12:36

Sinon, j'ai parcourru plusieurs page du site de la Vision san tête, et y'a rien à faire...j'imprime pas... drunken

Il me semble qu'il y a aussi une incohérence majeure, celle de croire que ce qu'on ne voit pas n'existe pas. Parce que je ne vois pas de mes yeux ma tête, je n'en ai pas...ben non, ça marche pas. Même si je ne vois pas ma tête de mes yeux sans passer par l'intermédiaire du miroir, ma tête existe tout de même, que je le veuille ou non.

De plus, "voir" ne se limite pas à la vision via les yeux de chair. On peut "voir" des choses, des réalités sans nos yeux. Soit par image mentale, soit par la "perception" qui est alimenté par les 5 sens et par notre ressenti intérieur.

D. Harding fait une constation qui est purement d'ordre "technique" ou "mécanique" si je peux dire et qui se limite au seul domaine visuel: on ne peut pas voir (imprimer sur la rétine de nos yeux de chair) notre tête sans passer par un intermédiaire. Ok. C'est vrai et indubitable. Mais, on ne peut pas à partir de cette constatation dire: donc nous n'avons pas de tête. on peut tout juste dire: donc nous n'avons pas de perception visuelle directe de notre tête.

Je comprends ensuite qu'on puisse en arriver à nier notre corporalité, à nier avoir un corps, être incarné: il faut pour cela se convaincre qu'on n'a pas de tête. Mais cette prémisse de départ est fausse. Et se convaincre qu'on n'a pas de tête alors qu'on en a une dans les faits, ça relève de l'auto-suggestion, et perso je trouve cela angoissant... What a Face
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Lun 26 Fév 2007, 12:39

surtout, qu'il n'y a qu'a prendre sa tête dans ses mains pour constater qu'elle est toujours là

dans le mythe de l'homme invisible, personne ne le voit, même lui ne se voit plus, n'empêche, il est toujours là.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Lun 26 Fév 2007, 12:58

lol Je ne pense pas qu'il est bon de nier sa corporalité.


Prenons une image simplement. Lorsque nous la regardons il se passe que nous la regardons non pas en l'extérieur de nous, mais en l'intérieur de nous. Le processus du cerveau est ainsi, qu'il transmet l'image par capteurs qui reconstruisent l'image en notre cerveau c'est à dire en nous.

Maintenant remplaçons l'image par la vue de notre propre tête. A moins d'avoir un effet miroir notre tête n'existe pas (sur ce plan).

Je n'ai pas lu ce qui fut écrit dans le sujet en cours, aussi je m'escuse si ce n'est pas de cela dont il s'agit.

On peut ainsi comprendre comment des personnes aveugles voient à leur façon. Le corps étant un capteur entier (je devrais sans doute écrire récepteur). Les gens atteinds de cécité ont un langage de vue particulier, différent du notre. Ceci étant, ces personnes voient par leur propre langage. Ce langage serait les informations possibles, par un procédés autre que la vue, retraduite en leur cerveau. Ce qui est intéressant alors, c'est de comprendre qu'ils n'ont pas la proportion d'espace comme la notre, et bien qu'étant éloignés d'eux, ils sont capables, de "voir" comment nous sommes physiquement.

Il est donc tout aussi important de ne pas nier l'existence corporelle. Puisqu'à l'évidence voir ou ne pas voir, nous nous percevons aussi en terme de masse corporelle.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Lun 26 Fév 2007, 13:02

Peau d'âne a écrit:
Maintenant remplaçons l'image par la vue de notre propre tête. A moins d'avoir un effet miroir notre tête n'existe pas (sur ce plan).

oui, il faut préciser "sur ce plan", c'est-à-dire au niveau visuel. C'est pour cela qu'il me semble plus juste de dire "l'image de notre tête n'existe pas" et non pas "notre tête n'existe pas".

Citation :
Il est donc tout aussi important de ne pas nier l'existence corporelle. Puisqu'à l'évidence voir ou ne pas voir, nous nous percevons aussi en terme de masse corporelle.

exactement. La "vision" ne se limite pas à la vue avec les yeux de chair.
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Lun 26 Fév 2007, 13:13

à clotilde

Citation :
ça relève de l'auto-suggestion, et perso je trouve cela angoissant..

on pourrait très bien comprendre votre foi en christ ( sic) comme de l’auto suggestion .Vous n’avez pas de mal à vous imaginer sans corps ( âme immortelle ) mais pas sans tête .
Manifestement vous ne comprenez pas ce qu'est une expérience psychique .Quand vous vous calmez au lieu de vous mettre en colère cest de l'auto suggestion .

Avez- vous essayé de voir en relief les photos en trois D à la mode il y a quelques années ?
on vous demandait d’ expérimenter pas de raisonner , pas de savoir si cela est possible ou pas .

Si vous vous faites hypnotiser on ne vous demande pas de savoir si cela est possible ou pas .

La capacité de nier du psychisme est très grande mais c’est le plus souvent involontairement qu on nie ( ou oublie ) des événements bien réels . La on vous demande d’ agir volontairement pour en tirer des bénéfices .C’est aussi que vous craignez qu’il n’y en ait pas mais plutôt un maléfice .

Vous êtes vous fait hypnotiser ( l’une et l’autre )
c’est une question
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Lun 26 Fév 2007, 13:25

à clotilde

Citation :
C'est pour cela qu'il me semble plus juste de dire "l'image de notre tête n'existe pas" et non pas "notre tête n'existe pas".

là je vois que vous ne comprenez pas si vous en restez à ce genre distinction .
Il n’y aura aucun effet si vous vous persuadez que l‘image de votre tête n’ existe pas .
Ce qu’il faut croire c’est que votre tête n’existe pas (mais rassurez vous on en revient aussi vite .encore que je ne soit pas persuadé de l’innocuité de l’expérience ).

Si vous voulez sauter par dessus un vide il ne faut pas croire que l’idée du danger n’existe pas mais que le danger n’existe pas .
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Lun 26 Fév 2007, 13:46

polaire a écrit:
.Vous n’avez pas de mal à vous imaginer sans corps ( âme immortelle ) mais pas sans tête .

ne mélangez pas tout Polaire: on est encore sur le plancher des vaches. De plus il ne s'agit pas de "s'imaginer" sans tête mais de se convaincre qu'on en a pas alors qu'on en a une, qu'on la voye ou non.

Mais si vous arrivez à croire que vous n'avez pas de tête ou que vous n'utilisez pas un ordinateur pour me répondre....grand bien vous fasse! cheers


Citation :
Quand vous vous calmez au lieu de vous mettre en colère cest de l'auto suggestion .

non, c'est de la maîtrise de soi. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Lun 26 Fév 2007, 13:47

polaire a écrit:
Si vous voulez sauter par dessus un vide il ne faut pas croire que l’idée du danger n’existe pas mais que le danger n’existe pas .

après vous Polaire, après vous! lol!
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Lun 26 Fév 2007, 15:28

à clotilde


Citation :
ne mélangez pas tout Polaire: on est encore sur le plancher des vaches
.

parlez pour vous .

Est-ce que vous avez été hypnotisée ?

qu ‘avez vous du monde dans votre tête pas l’infinité du monde , un petit fragment du monde réduisez ce petit fragment et réduisez le encore .
Ce n'est pas la démarche de Dougla H , c'est une autre démarche .

Mais videz votre tête, elle est vide ,qu’importe qu’elle soit ici où là ou pas ici ni là.
Vous n’êtes bien plus là où vous étiez tout à l’heure sans que cela vous pose de problème .Non seulement il n y a plus votre tête mais plus rien de votre corps vous voyez bien que vous pouvez être sans tête ni corps .Vous vous déplacez constamment vous êtes constamment sans tête ni corps .

Fermez les yeux vous n’avez plus de regard sur les choses ,vous êtes une femme sans regard .
Douglas H le prend par la sensation physique de la tête me semble-t-il , ce qui n'est pas le plus aisé .
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Lun 26 Fév 2007, 18:44

polaire a écrit:
à clotilde


Citation :
ne mélangez pas tout Polaire: on est encore sur le plancher des vaches
.

parlez pour vous .

ah bon, vous êtes déjà au ciel vous? Chanceux que vous êtes! ange1
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Lun 26 Fév 2007, 19:28

J’en conclus donc que vous avez du mal à vous imaginer sans corps ayant une âme immortelle
on a donc avancé un peu .
On va donc pouvoir parler du corps et de l’âme mortels
niveau plancher pour moi et les vaches pour vous .
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Lun 26 Fév 2007, 19:36

polaire a écrit:
J’en conclus donc que vous avez du mal à vous imaginer sans corps ayant une âme immortelle
on a donc avancé un peu .
On va donc pouvoir parler du corps et de l’âme mortels
niveau plancher pour moi et les vaches pour vous .

----->

Citation :
ne mélangez pas tout Polaire: on est encore sur le plancher des vaches. De plus il ne s'agit pas de "s'imaginer" sans tête mais de croire qu'on en a pas alors qu'on en a une, qu'on la voye ou non.

Mais si vous arrivez à croire que vous n'avez pas de tête ou que vous n'utilisez pas un ordinateur pour me répondre....grand bien vous fasse!
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Lun 26 Fév 2007, 20:18

polaire a écrit:
J’en conclus donc que vous avez du mal à vous imaginer sans corps ayant une âme immortelle
on a donc avancé un peu .
On va donc pouvoir parler du corps et de l’âme mortels
niveau plancher pour moi et les vaches pour vous .

je crois au dualisme corps matériel/âme immortelle, mais je trouve la théorie du corp sans tête particulièrement fumeuse.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Lun 26 Fév 2007, 20:49

C'est difficile à comprendre car nous avons du mal à faire une expérience sans faire intervenir ni la raison ni l'imagination.

Je vais vous raconter une expérience que j'ai réellement vécu. C'est sans doute pour cela que la vision sans tête me parle un peu. Smile

C'était à l'époque où j'étais bouddhiste. Je méditais au moins une heure par jour. Un jour, j'eus une vision qui ne dura qu'un bref instant, mais bien réelle:

La moitié de ma tête avait disparu, à partir des yeux jusqu'au sommet de la tête: plus rien. Je vis alors comme un océan de lumière horizontal dans toutes les directions jusqu'à l'horizon.

Cela m'est arrivé une seconde fois, toujours en méditation. Ma tête disparu pendant une seconde, et à la place un ciel lumineux cette fois. Bien que que cette vision ait été éphémère, je suis sûr d'avoir bien vu.

Voilà, je n'ai aucune explication, mais il y a un mystère...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
 
Non-dualisme de la vision sans tête
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» La vision sans tête
» la vision sans tète
» La Vision sans tête
» Y aurait-il eu la vision béatifique sans le péché originel ?
» Vivre sans la télévision, est-ce possible?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Sciences et pseudosciences-
Sauter vers: