DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Non-dualisme de la vision sans tête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Marcel



Masculin Messages : 163
Inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 06:03

Salut à tous,

Cela fait déjà quelques semaines que je lis le forum avec intérêt. Le niveau d'échange est très intéressant. C'est pourquoi je décide de me lancer dans une discussion qui va peut être vous intéresser.

Contrairement au croyant (catholique que vous êtes sur ce forum) ou à l'athée, le non-dualisme ne prône pas tellement la personne, la conscience individuelle en tant que telle.

On peut citer les grands non-dualistes comme Ramana Maharshi, Arnaud Desjardins, Sri Nisargadatta Maharaj, Stephen Jourdain ou Jean Klein qui se définit bien avec cette citation :

Citation :
Quand votre écoute est globale, chaque instant est neuf, sinon il ne s'agit que de répétition. Aussi longtemps que durera le réflexe de vous prendre pour quelqu'un, vous ne verrez que des fragments, et le regard que vous porterez sur votre environnement ne pourra être que fragmentaire. C'est la vision fragmentaire qui crée un problème; sinon il n'y a pas de problème. C'est vous seul qui créez le problème.

Je suppose qu'ici certains se sont penchés sur ces courants non-dualistes, et qu'ils ont pu donner leur propre jugement là dessus, j'aimerai d'ailleurs avoir vos avis là dessus.

Par contre, je ne sais pas si vous connaissez un certain Douglas Harding (si c'est le cas le topic n'est pas très utile, mais c'est pas grave, on pourra au moins en débattre) ce non-dualiste qui a non seulement théorisé sa pensée, mais a aussi joint la pratique par le bias d'expériences qui montrent sa théorie. On peut dire parler de non-dualisme actif, qui ne se limite pas à quelques non-dualistes "éveillés" qui ont seulement donner leur vision du monde dans des paroles ou des livres. Ce qui rend je pense Douglas Harding comme le plus sérieux et le plus pertinent des non-dualistes. On pourrait même parler de quelqu'un d'exceptionnel tant son enseignement est original, très fort.

Je vous annonce tout de suite que je ne cherche évidemment pas à faire de la propagande, je ne suis pas un "converti" de la théorie de Douglas Harding, je suis juste très intéressé par cette "confrontation" entre les non-dualistes et les chrétiens, et savoir ce que vous pouvez trouver d'intéressant là dessus ou à critiquer, parce que j'estime que sur ce forum il y a un niveau très intéressant d'échange. J'irai même plus loin en disant que je cherche à ce que vous mettez à mal sa théorie. (C'est un peu le principe du jeu, être croyant avec les athées, être athée avec les croyants, être non-dualiste avec les individualistes, et inversement, etc.)

Douglas Harding est né en Angleterre en 1909 dans l'Est de l'Angleterre et est mort le 11 janvier 2007.

Citation :
« Le plus beau jour de ma vie –ma nouvelle naissance en quelque sorte- fut le jour où je découvris que je n’avais pas de tête. Ceci n’est pas un jeu de mots, une boutade pour susciter l’intérêt coûte que coûte Je l’entends tout à fait sérieusement : je n’ai pas de tête. Je découvris instantanément que ce rien où aurait dû se trouver une tête, n’était pas une vacuité ordinaire, un simple néant. Au contraire, ce vide était très habité. C’était un vide énorme, rempli à profusion, un vide qui faisait place à tout –au gazon, aux arbres, aux lointaines collines ombragées et, bien au-delà d’elles, aux cimes enneigées semblables à une rangées de nuages anguleux parcourant le bleu du ciel. J’avais perdu une tête et gagné un monde.
Tout cela me coupait littéralement le souffle. Il me semblait d’ailleurs que j’avais cessé de respirer, absorbé par Ce-qui-m’était-donné : ce paysage superbe, intensément rayonnant dans la clarté de l’air, solitaire sans soutien, mystérieusement suspendu dans le vide, et (en cela résidait le vrai miracle, la merveille et le ravissement) totalement exempt de « moi », indépendant de tout observateur. Sa présence totale était mon absence totale de corps et d’esprit » Douglas Harding "Vivre sans Tete"

Voici un site qui montre tout son enseignement :

http://www.visionsanstete.com/


Biographie :
http://www.visionsanstete.com/douglas_harding_biographie.html

Je vous invite sérieusement à le visiter, notamment la page d'expériences très simple (on ne peut plus simple même) qui met en pratique son enseignement (rien de payant bien sûr) :
http://www.visionsanstete.com/experiences/listeexperiences.html

Ainsi que ses articles : http://www.visionsanstete.com/articles_douglas/Liste_articles_douglas_harding.html des articles qui parlent de son enseignement : http://www.visionsanstete.com/articles/listearticles.html ou ceux des autres qui ont étés complétement convaincus de son enseignement : http://www.visionsanstete.com/temoignages/listes_temoignages.htm. Il a publié plusieurs livres dont voici la bibliographie : http://www.visionsanstete.com/Douglas_Harding_bibliographie.html le plus intéressant pour tous étant Le petit livre de la vie et de la mort.

Enfin bref, y a de quoi lire sur ce site pour bien comprendre ce qu'il veut nous montrer, par la VISION.

On peut tout de suite lui reprocher le fait qu'il s'approprie nombres de citations, très diverses d'ailleurs (Jésus, Bouddha, Rûmi, Lao Tseu, etc.) pour montrer son enseignement. Et puis je lui reproche aussi ce qu'il dit sur les NDE, d'autant plus que sur ces dernières, il y a belle et bien une conscience individuelle qui survit. Mais peut être qu'au final on peut très bien intégrer ce non-dualisme avec la foi chrétienne.

Je vous laisse juger afin d'en débattre. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 09:50

Citation :
Enfin bref, y a de quoi lire sur ce site pour bien comprendre ce qu'il veut nous montrer, par la VISION.

Cher Marcel, bienvenu !

A vrai dire, je n'ai pas bien compris la pensée en question.

Dans la tradition philosophique Occidentale, il existe plusieurs sortes de dualisme:

1° En philosophie du vivant, il existe le dualisme corps/âme. L'Eglise catholique a préféré à cette pensée platonicienne la pensée d'Aristote qui n'est plus un dualisme mais un monisme (un seul être) composé de trois degrés de vie (corps, psychisme esprit).

2° En psychologie, il y a le dualisme de la conscience: Inconscient/conscient par exemple.

A quel niveau se situe cette recherche?
N'hésitez pas à prendre un exemple concret. C'est souvent très pédagogique.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 11:03

Arnaud Dumouch a écrit:
A vrai dire, je n'ai pas bien compris la pensée en question.

Dans la tradition philosophique Occidentale, il existe plusieurs sortes de dualisme
J'ai jeté un oeil sur ce site. Il s'agit du dualisme des philosophies orientales comme le bouddhisme. Nous percevons habituellement le monde dans une perspective dualiste, un objet par rapport à un sujet, le bien et le mal, le chaud et froid...
Les voies spirituelles orientales ont pour but de sortir de cette vision illusoire qu'est le dualisme pour atteindre l'éternité : C'est le non-dualisme, ou la Vacuité dans le langage bouddhiste.

Douglas Harding serait immédiatement classé dans le new-age par certains catholiques. Ce que j'évite de faire moi-même car le new-age est le nouveau bouc émissaire idéal où l'on y met tout ce qui nous dérange.

Harding a certainement vécu lui-même certaines expériences spirituelles, mais cela n'en fait pas un maître et encore moins un Bouddha.
J'ai vu les exercices qu'il propose. C'est interessant d'un point de vue psychologique, mais spirituellement ça ne mène pas loin.

Mais c'est vrai que nous n'avons pas de tête!! What a Face


Dernière édition par le Dim 25 Fév 2007, 14:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 11:14

Cher Loulou,

Citation :
Mais c'est vrai que nous n'avons pas de tête!! What a Face

Je ne comprends toujours pas... :chapeau:

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 11:46

ben, moi non plus Shocked
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 11:55

Arnaud Dumouch a écrit:

Citation :
Mais c'est vrai que nous n'avons pas de tête!! What a Face

Je ne comprends toujours pas... :chapeau:
Il faut faire ses expériences :
http://www.visionsanstete.com/experiences/listeexperiences.html

Pour résumer, nous nous faisons une image de nous-même grace au miroir et à l'image que les autres nous renvoient. Et ainsi nous nous sommes créés une image de nous-même.

Mais expérimentalement, regardons notre tête sans miroir. Il est impossible de la voir. Laissons de côté notre raison et notre ressenti, et observons notre tête. (cela est une forme de méditation à l'oriental)

C'est une façon de prendre conscience que notre "Moi" n'est qu'une création mentale. Mais faisons vraiment l'expérience... Ne bougeons plus et gardons lesyeux ouverts.

Voyez-vous votre tête? Un vide est à la place de notre tête. Nous n'avons pas de tête. Le "Soi" sans limite est alors présent.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 11:58

heu, trop intellectuel pour moi, sans doute Sad

je n'y vois que des jeux pour enfants, des exercices comme cela, moi aussi j'en connais d'aussi surprenant.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 12:24

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Loulou,

Citation :
Mais c'est vrai que nous n'avons pas de tête!! What a Face

Je ne comprends toujours pas... :chapeau:

Moi non plus ... scratch
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 13:32

si ça peut intéresser Marcel ( il connait peut être )http://espace-holbein.over-blog.org/article-3938617-6.html

oui bon je me reprends
ce dessin figure sur le site ....donc bref sur le sujet .
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 14:49

[quote="Marcel"]
Citation :
« Le plus beau jour de ma vie –ma nouvelle naissance en quelque sorte- fut le jour où je découvris que je n’avais pas de tête. Ceci n’est pas un jeu de mots, une boutade pour susciter l’intérêt coûte que coûte Je l’entends tout à fait sérieusement : je n’ai pas de tête. Je découvris instantanément que ce rien où aurait dû se trouver une tête, n’était pas une vacuité ordinaire, un simple néant. Au contraire, ce vide était très habité. C’était un vide énorme, rempli à profusion, un vide qui faisait place à tout –au gazon, aux arbres, aux lointaines collines ombragées et, bien au-delà d’elles, aux cimes enneigées semblables à une rangées de nuages anguleux parcourant le bleu du ciel. J’avais perdu une tête et gagné un monde.
Tout cela me coupait littéralement le souffle. Il me semblait d’ailleurs que j’avais cessé de respirer, absorbé par Ce-qui-m’était-donné : ce paysage superbe, intensément rayonnant dans la clarté de l’air, solitaire sans soutien, mystérieusement suspendu dans le vide, et (en cela résidait le vrai miracle, la merveille et le ravissement) totalement exempt de « moi », indépendant de tout observateur. Sa présence totale était mon absence totale de corps et d’esprit » Douglas Harding "Vivre sans Tete"

Finalement, en y réfléchissant, cela me rappelle un film fantastique délirant :
- LES AVENTURES DU BARON DE MUNCHAUSEN
où on voyait la tête de ce pauvre baron, voler, désolidarisée de son corps













Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 15:51

Tout simplement qu'on existe que par rapports aux autres.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 15:56

Citation :
Mais c'est vrai que nous n'avons pas de tête!! What a Face

si on n'a pas de tête on n'a pas de corps non plus alors?
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 16:01

Mr. Green Cela dépend où tu mets les n'yeux
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 16:03

ben j'en ai pu des n'yeux puisque j'ai pu de tête... Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 16:15

Rolling Eyes Maiii si ça ne veut pas dire n' avoir plus de tête, dans le sens de non existence biologique, mais plus de tête dans le sens de non existence visuuuelle.

Ce qui confère aux choses leurs existences, c'est la vue qu'on peut y porter lol. A ce titre notre tête n'est donc plus lol!
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 16:46

Moi, j'ai cru comprendre que le "moi" qui regarde par ces yeux n'est pas là où on croit. Il ne se trouve pas à l'intérieur de notre petite tête comme on l'imagine, il n'est pas notre cerveau, il est en dehors de l'espace et du temps, il est vide de matière.

Mais je n'ai encore eu le temps de faire les exercices! shakng2
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 16:48

Oui tu ne te trompes pas Louis. Sauf que nous n'étions pas rendus, au même point de discution.


Parceque le moi se construit par rapport aux regards des autres... (On se rejoind)
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 16:49

ok, alors si je comprends bien: parce que je ne vois pas directement ma tête, elle n'existe pas "visuellement". Dans le même ordre d'idée, je ne vois pas non plus directement mon cerveau ou mes poumons, donc ils n'existent pas "visuellement" parlant. C'est ça?

Cela dit, quel intérêt?

De plus, moi quand je regarde mon clavier, je dicerne le bout de mon nez (qui, je l'avoue est assez long Mr. Green ) donc, ma tête n'existe pas visuellement mais mon nez si cheers
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 16:57

Mr. Green L'intérêt c'est l'approche qui permet d'aboutir à la compréhension de la construction du moi intérieur. Parceque nous commençons : 1) De prendre conscience que nous ne pouvons voir ce que nous exprimons. 2) Le visage entres autres exprime des choses, que nous ne percevons que par le regard des autres.3) Le regard des autres, par voie de conséquence, deviens le miroir de notre expression intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Marcel



Masculin Messages : 163
Inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 16:58

En fait, cette expérience n'est ni spirituelle, ni philosophique, ni psychologique, elle est simplement basé sur savoir qui nous sommes, il s'agit juste de VOIR. Ça parait compliqué, mais y a pas plus simple.

C'est uniquement une question d'observation, de constatation, de "placement" de qui nous sommes. Il n'est évidemment pas à être classé dans le New Age, parce qu'il ne prône rien de mystique ou de quoique ce soit dans le genre. On pourrait parler "d'athéisme non-dualiste" même si j'y vais un peu fort, mais c'est pour parler en gros.

Citation :
Il comprend alors que l’homme ne constitue pas un individu autosuffisant, isolé dans l’univers, mais qu’il est au contraire contenu dans une hiérarchie composée de couches toutes imbriquées les unes dans les autres et interdépendantes ; l’homme dépend de ses cellules, qui elles-mêmes dépendent des atomes, puis des particules ; au-dessus de lui, l’homme pour son existence dépend de la société, puis de la terre, du soleil , de la galaxie…etc.



Partant de ce principe, Douglas Harding se pose la question de savoir en quoi, dépendant de toute cette structure, il doit être considéré comme un être humain incarné dans un corps avec une tête ? Et contrairement avec le film Les Aventures du baron de Münchausen, il ne s'agit pas de tête délocalisée, mais du fait qu'il n'y a pas de tête du tout Laughing

Un article de Douglas Harding qui pourra mieux vous faire comprendre son concept :

http://www.visionsanstete.com/articles_douglas/Douglas_Harding_je_suis_incarne.html

Pour donner un exemple simple, je mets cette photo pour illustrer la chose (photo prise au hasard sur google) :



Regardez bien cette petite fille, combien de visages voyez-vous ? Etes vous sûr d'être visage à visage ? Ne pensez vous pas plutôt que vous êtes un "espace d'accueil" entièrement vide, qui accueille Le Monde en lui pour ainsi accueillir le visage de cette jeune fille ? Il n'y a donc pas de confrontation, je suis cette ESPACE VIDE qui accueille le monde pleinement. C'est pas moi qui suit dans le monde, c'est le monde qui est en moi.

Il n'y a pas vraiment de construction par rapport aux autres, puisque partant du principe de l'espace d'accueil, je suis TOUT cet espace, il n'y a pas de JE par rapport aux autres, il y a NOUS SOMMES, on parle de LA CONSCIENCE. Chacun dispose de cette CONSCIENCE qui nous réunit tous dans le TOUT.

Concernant le fait de voir le nez ou les lunettes, c'est pas un problème, puisque que c'est cet ESPACE D'ACCUEIL qui voit mon nez, mais je ne suis pas lié à mon nez parce que je le vois, ce nez fait partie de l'observation de mon espace, rien de plus.

(J'essaye de me positionner en défenseur de cet enseignement, mais je ne suis pas converti je le rappelle Laughing )
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 17:03

scratch C'est de se positionner sur le même point de vue qui semble compliqué.


Marcel : Il n'y a pas vraiment de construction par rapport aux autres, puisque partant du principe de l'espace d'accueil, je suis TOUT cet espace, il n'y a pas de JE par rapport aux autres, il y a NOUS SOMMES, on parle de LA CONSCIENCE. Chacun dispose de cette CONSCIENCE qui nous réunit tous dans le TOUT.

L'un n'empechant pas l'autre. Se construire par rapport aux autres, et se placer dans l'espace.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 17:07

Citation :
il ne s'agit pas de tête délocalisée, mais du fait qu'il n'y a pas de tête du tout

visuellement oui, par rapport à notre perception visuelle immédiate, mais physiquement on ne peut pas dire ça... Question
Revenir en haut Aller en bas
Marcel



Masculin Messages : 163
Inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 17:09

Peau d'âne, il n'y a pas à se positionner sur le même point de vue, puisque chacun est le CENTRE de LA CONSCIENCE.

Et il n'y a pas de placement par rapport aux autres ni de placement dans l'espace, puisque je suis sans limite, évident, éveillé, vide, immobile, immortel, être. Je suis le monde dans son entièreté, NOUS sommes le monde, nous sommes LA CONSCIENCE.


Clotilde, je n'ai pas de tête, je ne suis pas le corps ^^ je ne suis pas le physique qu'on m'attribue.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 17:09

Marcel a écrit:


Regardez bien cette petite fille, combien de visages voyez-vous ? Etes vous sûr d'être visage à visage ? Ne pensez vous pas plutôt que vous êtes un "espace d'accueil" entièrement vide, qui accueille Le Monde en lui pour ainsi accueillir le visage de cette jeune fille ? Il n'y a donc pas de confrontation, je suis cette ESPACE VIDE qui accueille le monde pleinement. C'est pas moi qui suit dans le monde, c'est le monde qui est en moi.

je comprends pas, c'est trop abstrait pour moi drunken
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 17:11

Marcel a écrit:
Clotilde, je n'ai pas de tête, je ne suis pas le corps ^^ je ne suis pas le physique qu'on m'attribue.

mais tu en as en malgré tout, indépendament de ce que les autres en reflètent... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Marcel



Masculin Messages : 163
Inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 17:13

Clotilde, c'est tellement simple que ça paraît compliqué Laughing

Et en quoi tu me définis dans un corps ? I love you C'est là le problème, vous êtes encore dans une définition de mon être, mais le concept de Douglas est justement de se déincarner de tout ça, je suis pas mon corps.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 17:17

Marcel a écrit:
Et en quoi tu me définis dans un corps ? I love you

excuse, je ne comprends pas ta question Embarassed

Peau d'âne m'explique que l'affirmation "je n'ai pas de tête" est à prendre au sens "visuel". Ok, jusque là je suis, et effectivement je peux dire, sur la base du visuel: je n'ai pas de tête puisque je ne la vois pas directement de moi-même (contrairement aux autres partie de mon corps). Mais cette affirmation n'est vrai qu'à ce niveau-là. Physiquement, matériellement parlant, j'ai bel et bien une tête puisque je suis entrain de la prendre entre mes mains pour tacher de comprendre ce que tu dis... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Marcel



Masculin Messages : 163
Inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 17:23

Le fait qu'on ait pas de tête, c'est une sorte d'introduction qui mène pour petit à petit à voir que je ne suis pas du tout le corps, ni même les sensations que je puisse ressentir via ce corps (comme le fait de toucher ma tête) ni même de penser. Je suis derrière tout ça encore :P. Tout ceci est dans mon "ESPACE D'ACCUEIL".
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 17:26

Marcel a écrit:
Le fait qu'on ait pas de tête,

cette affirmation est vraie seulement au niveau visuel de par sa propre perception. Sortie de là, elle est fausse.

Citation :
c'est une sorte d'introduction qui mène pour petit à petit à voir que je ne suis pas du tout le corps, ni même les sensations que je puisse ressentir via ce corps (comme le fait de toucher ma tête ) ni même de penser. Je suis derrière tout ça encore :P. Tout ceci est dans mon "ESPACE D'ACCUEIL".


mais il n'y a rien "derrière tout ça"... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 17:29

Marcel dis : je ne suis pas mon corps.

Je dirais : je suis ce que je fais.
Revenir en haut Aller en bas
Marcel



Masculin Messages : 163
Inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 17:34

Clotilde, je n'ai pas à être définit en dehors de ma propre perception. Parce que je peux très bien dire que la perception des autres est fausse, le fait qu'une personne me voit à 10 mètres ou à 2 mètres, ou même à 2 km, voit t-elle ma tête de la même manière ? Et dans le troisième cas, voit t-elle vraiment ma tête ? Il y a déjà trois perceptions différentes, or que là avec ma propre perception, il n'y a aucun rapport de mesure, je suis TOUT, NOUS SOMMES. Et effectivement derrière tout ça, je suis un vide complet, mais pas un néant, je suis un vide qui accueille LE MONDE.

Peau d'âne, dans cette expérience, il n'est pas question de faire ou de ne pas faire par rapport à ce que je suis, il est question juste d'observation, d'Etre.
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 17:49

Marcel dis : Peau d'âne, dans cette expérience, il n'est pas question de faire ou de ne pas faire par rapport à ce que je suis, il est question juste d'observation, d'Etre.


Et vous observez à partir de ?
Revenir en haut Aller en bas
Marcel



Masculin Messages : 163
Inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 17:53

A partir de la VISION. En faisant les expériences :P

En fait, c'est tellement super simple, qu'il n'y a même pas "d'effort à faire", tout est déjà là ^^
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 17:54

Marcel a écrit:
Clotilde, je n'ai pas à être définit en dehors de ma propre perception.

mais je ne parle pas de la perception des autres.

Pourrais-tu simplement me dire si oui ou non, l'affirmation "je n'ai pas de tête" est limité dans sa véracité au seul domaine visuel?


Citation :
je suis TOUT, NOUS SOMMES. Et effectivement derrière tout ça, je suis un vide complet, mais pas un néant, je suis un vide qui accueille LE MONDE.

là on retrouve un peu la spiritualité boudhiste non?

Précision: je cherche juste à comprendre, hein.. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Marcel



Masculin Messages : 163
Inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 18:07

Clotilde a écrit:


mais je ne parle pas de la perception des autres.

Pourrais-tu simplement me dire si oui ou non, l'affirmation "je n'ai pas de tête" est limité dans sa véracité au seul domaine visuel?

Comme dit Douglas Harding, il y a la Science, la Religion et maintenant la Vision. Donc oui c'est lié au domaine visuel, mais j'engloberai plus au niveau du domaine de la perception, parce que les aveugles peuvent par exemple très bien faire cette expérience : http://www.visionsanstete.com/articles/Exp_aveugles_a_jones.html .Il semblerait d'ailleurs qu'ils comprennent bien plus vite que nous, parce qu'il n'ont pas toute l'identification mentale qu'on peut avoir en tant que voyant. Il y a aussi des expériences avec l'ouie et avec le toucher. Douglas Harding a mis en pratique son enseignement, toute sa vie (et une longue vie !) il a tout fait pour mettre en pratique son concept, parce qu'il savait très bien que si par exemple un aveugle ne comprenait pas, alors tout son enseignement tombait à l'eau. Mais là, tout est parfaitement en ordre et faisable avec tout le monde.

Citation :


là on retrouve un peu la spiritualité boudhiste non?

Précision: je cherche juste à comprendre, hein.. Embarassed

Comme Louis a pu en parler sur ce topic, oui ça peut se rapprocher du bouddhisme, mais ça va beaucoup plus loin que ça je dirai, si on veut mettre un équilavent à Douglas Harding, il faut parler de Ramana Maharshi. D'ailleurs Douglas Harding s'en revendique, à la différence que Douglas lui a mis en pratique ce non-dualisme par le bias d'expériences.
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 18:11

Marcel dis : Peau d'âne, dans cette expérience, il n'est pas question de faire ou de ne pas faire par rapport à ce que je suis, il est question juste d'observation, d'Etre.


Peau d'âne dis : Et vous observez à partir de ?


Marcel dis : A partir de la VISION. En faisant les expériences

Very Happy Cette vision deviens votre regard ?
Revenir en haut Aller en bas
Marcel



Masculin Messages : 163
Inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 18:14

C'est LE regard ^^
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 18:17

Marcel a écrit:
Clotilde a écrit:


mais je ne parle pas de la perception des autres.

Pourrais-tu simplement me dire si oui ou non, l'affirmation "je n'ai pas de tête" est limité dans sa véracité au seul domaine visuel?

Comme dit Douglas Harding, il y a la Science, la Religion et maintenant la Vision. Donc oui c'est lié au domaine visuel

ok, mais tu ne réponds pas vraiment à ma question ;)
Revenir en haut Aller en bas
Marcel



Masculin Messages : 163
Inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 18:21

J'ai cru bien m'expliquer pourtant :no peut-tu être plus explicite alors ? Décidément on a du mal Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 18:37

Ok, je reprends l'explication que je donnais plus haut et je la complète:

Peau d'âne m'explique que l'affirmation "je n'ai pas de tête" est à prendre au sens "visuel". Ok, jusque là je suis, et effectivement je peux dire, sur la base du visuel: je n'ai pas de tête puisque je ne la vois pas directement de moi-même (contrairement aux autres partie de mon corps). Mais cette affirmation n'est vrai qu'à ce niveau-là. Physiquement, matériellement parlant, j'ai bel et bien une tête puisque je suis entrain de la prendre entre mes mains pour tacher de comprendre ce que tu dis.

Donc, il me semble que cette phrase et la réalité qu'elle recouvre (ne pas avoir de tête) est vraie mais dans un domaine limité: le domaine de la vision et uniquement par rapport à soi-même. Au delà de ça, j'expérimente tout autre chose qui me fait dire que cette affirmation n'est pas vraie, sauf si on la limite au seul domaine de la perception visuelle de sa propre tête.

Donc, je n'arrive pas à voir comment on peut étendre cette affirmation à autre chose que sa propre perception visuelle, mais c'est pourtant bien ce que fait Douglas Harding, dont tu rapportes ici la thèse.

Je ne vois pas comment on peut en arriver à dire en s'appuyant sur une réalité d'ordre "technique" (l'impossibilité de voir sa tête de chair et d'os de ses propres yeux sans passer par un miroir) qui est limitée au domaine visuel, qu'en fait dans la réalité de la personne elle n'a effectivement pas de tête, et en tant que personne elle n'est rien si ce n'est un vide, un néant sensé accueillir la réalité du monde entier.... Question
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 18:42

mon mari réussi à merveille à mettre cette technique en pratique, la preuve en photo

Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 18:47

lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 18:52

Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 18:57

Acri arrive trés bien à faire l'homme sans doigt Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 19:00

"Je suis ce que tu crois et suis tout le contraire."
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 19:05

et aussi ce que tu donnes à voir. ;)
Revenir en haut Aller en bas
Marcel



Masculin Messages : 163
Inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 19:06

Clotilde, ce sens visuel qui montre qu'on est dispensé de tête, il ne faut pas le réduire à la personnalisation du "moi" qui n'a pas de tête", il doit déboucher sur le déplacement de l'incarnation que je me suis fait de ma vraie nature (je ne suis donc pas un être, je suis juste un espace sans mesure, sans frontière, sans temps ni limite, sans âge, qui n'est jamais né et qui donc ne pourra jamais mourir). Donc à partir de là, le fait que tu n'as pas de tête montre bien qu'au final tu n'es même pas dans le corps, que tu n'es même pas les sensations que peut avoir "ton" corps (en touchant ta tête) et même tes pensées, tout ceci est relégué dans L'ESPACE D'ACCUEIL que tu observes.

Le problème de ton jugement est que tu te définis toujours par rapport à un être sans tête, mais il n'y a pas de "moi-même" dans cette expérience, tu es NOUS, NOUS SOMMES, LA CONSCIENCE.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 19:10

Sinon, j'ai fait quelques uns des exo proposé sur le site, mais je ne comprends toujours pas... Confused

Il y a comme un glissement entre deux niveaux: le niveau visuel, purement technique et le niveau "spirituel" ou le niveau de l'être...je ne sais pas comment l'appeler.

Pour l'exercice avec les yeux, il est dit que notre champ de vision n'a pas de limite, or dans les faits, lorsque je fais l'exercice je perçois ces limites visuelles dés que mes mains disparaissent de mon champ de vision.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 19:19

Marcel a écrit:
Clotilde, ce sens visuel qui montre qu'on est dispensé de tête, il ne faut pas le réduire à la personnalisation du "moi" qui n'a pas de tête", il doit déboucher sur le déplacement de l'incarnation que je me suis fait de ma vraie nature (je ne suis donc pas un être, je suis juste un espace sans mesure, sans frontière, sans temps ni limite, sans âge, qui n'est jamais né et qui donc ne pourra jamais mourir). Donc à partir de là, le fait que tu n'as pas de tête montre bien qu'au final tu n'es même pas dans le corps, que tu n'es même pas les sensations que peut avoir "ton" corps (en touchant ta tête) et même tes pensées, tout ceci est relégué dans L'ESPACE D'ACCUEIL que tu observes.

Le problème de ton jugement est que tu te définis toujours par rapport à un être sans tête, mais il n'y a pas de "moi-même" dans cette expérience, tu es NOUS, NOUS SOMMES, LA CONSCIENCE.

heu...c'est pas moi qui me définis par rapport à un être sans tête, hein? Mr. Green ...parce que pour moi l'être, que ce soit toi ou moi, a une tête.

Sinon pour le reste...non, vraiment c'est trop abstrait. Et je ne me sens pas du tout être "nous" ni "la conscience". drunken
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Non-dualisme de la vision sans tête   Dim 25 Fév 2007, 19:26

CONNAIS-MOI

Connais-moi si tu peux, ô passant, connais-moi!
Je suis ce que tu crois et suis tout le contraire :
La poussière sans nom que ton pied foule à terre
Et l'étoile sans nom qui peut guider ta foi.

Je suis et ne suis pas telle qu'en apparence :
Calme comme un grand lac où reposent les cieux,
Si calme qu'en plongeant tout au fond de mes yeux,
Tu te verras en leur fidèle transparence...

Si calme, ô voyageur... Et si folle pourtant!
Flamme errante, fétu, petite feuille morte
Qui court, danse, tournoie et que la vie emporte
Je ne sais où mêlée aux vains chemins du vent.

Sauvage, repliée en ma blancheur craintive
Comme un cygne qui sort d'une île sur les eaux,
Un jour, et lentement à travers les roseaux
S'éloigne sans jamais approcher de la rive...

-Si doucement hardie, ô voyageur, pourtant!
Un confiant moineau qui vient se laisser prendre
Et dont tu sens, les doigts serrés pour mieux l'entendre,
Tout entier dans ta main le coeur chaud et battant. -

Forte comme en plein jour une armée en bataille
Qui lutte, saigne, râle et demeure debout;
Qui triomphe de tout, risque tout, souffre tout,
Silencieuse et haute ainsi qu'une muraille...

Faible comme un enfant parti pour l'inconnu
Qui s'avance à tâtons de blessure en blessure
Et qui parfois a tant besoin qu'on le rassure
Et qu'on lui donne un peu la main, le soir venu...

Ardente comme un vol d'alouette qui vibre
Dans le creux de la terre et qui monte au réveil,
Qui monte, monte, éperdument, jusqu'au soleil,
Bondissant, enflammé, téméraire, fou, libre!...

Et plus frileuse, plus, qu'un orphelin l'hiver
Qui tout autour des foyers clos s'attarde, rôde
Et désespérément cherche une place chaude
Pour s'y blottir longtemps sans bouger, sans voir clair...

Chèvre, tête indomptée, ô passant, si rétive
Que nul n'osera mettre un collier à son cou,
Que nul ne fermera sur elle son verrou,
Que nul hormis la mort ne la fera captive...

Et qui se donnera tout entière pour rien,
Pour l'amour de servir l'amour qui la dédaigne,
D'avoir un pauvre coeur qui mendie et qui craigne
Et de suivre partout son maître comme un chien...

Connais-moi! Connais-moi! Ce que j'ai dit, le suis-je?
Ce que j'ai dit est faux - Et pourtant c'était vrai! -
L'air que j'ai dans le coeur est-il triste ou bien gai ?
Connais-moi si tu peux. Le pourras-tu ?... Le puis-je ?...

Quand ma mère vanterait
A toi son voisin, son hôte,
Mes cent vertus à voix haute
Sans vergogne, sans arrêt;
Quand mon vieux curé qui baisse
Te raconterait tout bas
Ce que j'ai dit à confesse...
Tu ne me connaîtras pas.

0 passant, quand tu verrais
Tous mes pleurs et tout mon rire,
Quand j'oserais tout te dire
Et quand tu m'écouterais,
Quand tu suivrais à mesure
Tous mes gestes, tous mes pas,
Par le trou de la serrure...
Tu ne me connaîtras pas!

Et quand passera mon âme
Devant ton âme un moment
Éclairée à la grand-flamme
Du suprême jugement,
Et quand Dieu comme un poème
La lira toute aux élus,
Tu ne sauras pas lors même
Ce qu'en ce monde je fus...
......................................................................................
Tu le sauras si rien qu'un seul instant tu m'aimes !

Revenir en haut Aller en bas
 
Non-dualisme de la vision sans tête
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» La vision sans tête
» la vision sans tète
» La Vision sans tête
» Y aurait-il eu la vision béatifique sans le péché originel ?
» Vivre sans la télévision, est-ce possible?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Sciences et pseudosciences-
Sauter vers: