DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Jeu 22 Fév 2007, 10:01

"Dieu créa l'homme à son image, à l'image de Dieu Il le créa ; mâle et femelle il les créa." Genèse 1.27.

C'est quoi l'image de Dieu?


Dernière édition par le Sam 03 Mar 2007, 20:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Jeu 22 Fév 2007, 10:49

Louis a écrit:
"Dieu créa l'homme à son image, à l'image de Dieu Il le créa ; mâle et femelle il les créa." Genèse 1.27.

C'est quoi l'image de Dieu?

A l'image, ça veut dire à sa ressemblance, car Dieu est père et nous enfants par son fils qui a enlevé le péché du monde.

Mais nous devons lui accorder notre consentement en étant nous même à l'image de Dieu, à sa ressemblance avec l'aide de son fils pour qu'on soit vraiment ses enfants.

Dieu est amour...
Revenir en haut Aller en bas
agecanonix



Masculin Messages : 203
Inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Jeu 22 Fév 2007, 23:46

Bonjour,

Louis a écrit:
"Dieu créa l'homme à son image, à l'image de Dieu Il le créa ; mâle et femelle il les créa." Genèse 1.27.

C'est quoi l'image de Dieu?
C'est quelque chose qui m'a toujours posé question. Pour moi, nous (les chrétiens) sommes encore loin d'avoir tout compris avec la Trinité : il y manque cruellement la dimension féminine.

Certes, il y a la Vierge Marie. Mais elle a beau être une très grande dame, elle a du mal à faire le poids : créature humaine, certes parfaite, mais seulement humaine face à un Dieu père, un Fils peut-être vrai homme, mais quand même vrai Dieu et un Esprit qu'on imagine bien masculin...

Nous basons notre foi et notre idée de ce qu'est Dieu sur l'enseignement du Christ, qui date de 2000 ans et qui s'adressait à des gens d'une culture assez différente de la nôtre... Il serait temps de dépoussiérer un peu !

Cela ne veut absolument pas dire qu'il faut tout jeter : non, l'enseignement du Christ reste valable. Il faut simplement le dépasser. Dépasser ses limites culturelles : à cette époque, la place des femmes dans la société n'était guère enviable. Souvenez-vous que les pères romains avaient le droit de condamner à mort leurs filles dès la naissance. Chez les juifs, les femmes étaient souvent considérées comme impures, et en tous cas comme descendantes d'Eve qui avait non seulement croqué la pomme, mais l'avait donnée à son mari...

Jésus, lui, a donné une très grande place aux femmes. A commencer par sa mère, à qui il a donné un rôle extraordinaire. Il ne pouvait pas faire plus s'il voulait être pris au sérieux : il était déjà bien assez provocateur ainsi ! Mais nous, nous pourrions ouvrir les yeux et voir ce qu'il nous a montré : si les qualités féminines avaient tant d'importance à ses yeux, ce n'était pas sans raison... La Trinité pourrait bien être une Quadrinité...

Je choque ? Embarassed Mais pourquoi donc ?
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Jeu 22 Fév 2007, 23:57

On dit que l’homme a été créé à l’image et à la ressemblance de Dieu, parce que l’âme humaine est spirituelle et raisonnable, libre dans ses actes, capable de connaître et d’aimer Dieu et de jouir de lui éternellement ; et ces perfections sont en nous un reflet de l’infinie grandeur du Seigneur.
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Ven 23 Fév 2007, 10:47

agecanonix a écrit:
Bonjour,

Louis a écrit:
"Dieu créa l'homme à son image, à l'image de Dieu Il le créa ; mâle et femelle il les créa." Genèse 1.27.

C'est quoi l'image de Dieu?

C'est quelque chose qui m'a toujours posé question. Pour moi, nous (les chrétiens) sommes encore loin d'avoir tout compris avec la Trinité : il y manque cruellement la dimension féminine.

Certes, il y a la Vierge Marie. Mais elle a beau être une très grande dame, elle a du mal à faire le poids : créature humaine, certes parfaite, mais seulement humaine face à un Dieu père, un Fils peut-être vrai homme, mais quand même vrai Dieu et un Esprit qu'on imagine bien masculin...

La Trinité pourrait bien être une Quadrinité...


Chère agecanonix,

Comprendre la Trinité et comprendre Marie vont de paire.
Marie est au coeur de le Trinité sans en faire partie.

La théologie ne nous dit pas tout sur Marie.
Arnaud non plus ! Mr. Green
Marie n'est pas née seulement dans la pureté originelle telle que l'ont connue Adam et Eve.
Marie a été conçue comme auraient été conçus les enfants d'Adam et Eve s'ils n'avaient pas péché.
Cette conception était un projet mystérieux de Dieu selon A.C. Emmerich.
En naissant de cette manière Marie devient l'Immaculée Conception en personne.
Mais elle n'est pas une quatrième personne de la Trinité.

Le salut de l'homme perdu en Adam et Eve ne peut se faire qu'en Jésus et Marie.
Jésus seul ne peut restaurer de l'image de Dieu brisée par Adam et Eve.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Ven 23 Fév 2007, 11:03

Jesus Christ est mon Dieu a écrit:
On dit que l’homme a été créé à l’image et à la ressemblance de Dieu, parce que l’âme humaine est spirituelle et raisonnable, libre dans ses actes, capable de connaître et d’aimer Dieu et de jouir de lui éternellement ; et ces perfections sont en nous un reflet de l’infinie grandeur du Seigneur.

nous ne devons pas vivre au sein de la même humanité, c'est certain. alien
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Ven 23 Fév 2007, 11:24

"Et Dieu créa l'Homme à son image, mâle et femelle il les créa."

Le tout premier récit de la Création met immédiatement l'accent sur le fait, que la Création Originelle était à la fois Principe féminin et principe masculin, qu'elle était dualité, alors que Dieu seul pouvait être Unité absolue.

L'être humain que l'on appelle "Adam", doit assumer, accepter, les deux principes essentiels de la vie, féminin et masculin, pour mériter le nom d'Homme. C'est Dieu qui l'exige.
Dieu avait créé un être hermaphrodite à deux faces, homme-femme.
Le texte biblique évoque la création d'un couple idéal, dans lequel l'union des deux principes est absolue, achevée. L'homme sans la femme est une créature inachevée, imparfaite, incomplète.

Dans le second récit de la Création, Eve est créée au terme d'une attente. Adam est entouré de toutes les créatures, mais pour lui-même, il n'y avait pas de compagne qui lui était assortie.
Au moment où Dieu installe Adam dans le jardin d'Eden, Dieu opère la séparation masculin-féminin. Dieu dit : «il n'est pas bon que l'homme soit seul. Je lui ferai une aide digne de lui.» C'est une aide lui faisant face. Il n'est pas question de domination ni de soumission, mais d'égalité parfaite, de complémentarité. Si l'homme le mérite, elle sera une aide. S'il ne le mérite pas, elle sera face à lui, mais adversaire.

La femme n'est pas l'homme au féminin. Elle est radicalement différente, dans sa structure, sa fonction et son nom, mais complémentaire, indispensable à l'équilibre. Elle n'est pas une copie d'Adam au féminin, mais un autre visage.
Or, l'erreur d'Adam, lorsqu'il s'écrie : «Celle-ci est l'os de mes os, la chair de ma chair», est de prendre Eve pour son double, son miroir, de ne pas la voir comme distincte, différente de lui, l'Autre. D'ailleurs, le texte révèle tout au long du récit du jardin d'Eden, que Adam parle à Dieu, la femme parle au serpent. Dieu parle à l'homme, à la femme, mais à aucun moment Adam et Eve ne se parlent. Le dialogue homme-femme n'a pas encore commencé.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Ven 23 Fév 2007, 11:24

Le texte cité par Louis
Citation :
Louis a écrit:
"Dieu créa l'homme à son image, à l'image de Dieu Il le créa ; mâle et femelle il les créa." Genèse 1.27.
a deux niveaux de sens:

1° Celui que cite JCMD
Jesus Christ est mon Dieu a écrit:
On dit que l’homme a été créé à l’image et à la ressemblance de Dieu, parce que l’âme humaine est spirituelle et raisonnable, libre dans ses actes, capable de connaître et d’aimer Dieu et de jouir de lui éternellement ; et ces perfections sont en nous un reflet de l’infinie grandeur du Seigneur.
et qui concerne ici l'âme non sexuée de l'être humain avec ses facultés (intelligence et volonté): Il y a là effectivement une image de Dieu Trinité (Père, Verbe et Amour). Ce sens est connu depuis le début de l'Eglise. Saint Thomas d'Aquin le cite.

2° Celui que cite Agecanonix :
Citation :
Certes, il y a la Vierge Marie. Mais elle a beau être une très grande dame, elle a du mal à faire le poids : créature humaine, certes parfaite, mais seulement humaine face à un Dieu père, un Fils peut-être vrai homme, mais quand même vrai Dieu et un Esprit qu'on imagine bien masculin...

Cher Agecanonix, Dieu a des qualités symboliquement masculines (toute puissance, unicité, intelligence créatrice, force etc.) et des qualité symboliquement féminines (humilité, amour, douceur etc.)
Et justement, parce que le catholicisme n'est pas une religion du livre mais de "L'Esprit Saint qui conduit de manière vitale vers la vérité tout entière", l'Eglise prend de plus en plus conscience, depuis 170 ans, de cette dimension féminine de Dieu. Ceci fut puissamment annoncé par les symboles de la médaille miraculeuse où le coeur de Marie est à côté du coeur de Jésus, A LA MEME TAILLE et de manière absolument complémentaire:



Pourtant, Marie n'est que (pure créature) et Jésus est Dieu.

Mais au niveau du sens et de l'image de Dieu, cela ne change rien: ces deux dimensions sont ABSOLUMENT ET MANIERE EGALE, complémentaires.

Et c'est ainsi que ce texte de la Genèse est en train, grâce à l'Esprit Saint, de dévoiler tout son sens:


Citation :
"Dieu créa l'homme à son image, à l'image de Dieu Il le créa ; mâle et femelle il les créa." Genèse 1.27.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Ven 23 Fév 2007, 11:35

la femme n'est pas identique à l'homme, mais elle est son égale, comme les deux faces d'une même médaille.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Ven 23 Fév 2007, 11:42

florence_yvonne a écrit:
la femme n'est pas identique à l'homme, mais elle est son égale, comme les deux faces d'une même médaille.

Absolument chère Florence. A la différence que si l'un ou l'autre rompt l'équilibre, ils deviennent adversaires. Donc, pour qu'il y ait AMOUR, il faut qu'il y ait union parfaite. Que l'un et l'autre s'acceptent dans leur rôle respectif.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Ven 23 Fév 2007, 11:56

florence_yvonne a écrit:
la femme n'est pas identique à l'homme, mais elle est son égale, comme les deux faces d'une même médaille.

Appliqué à Dieu et à son salut, cette phrase très vrai, se traduira (pour nous catholiques) de cette manière:

Nous serons, au paradis, différents selon la nature de Dieu à jamais (comme l'homme et la femme sont différents).

Mais notre âme étant son épouse, nous serons égaux en droits avec Dieu notre époux (Dieu) selon l'âme.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Ven 23 Fév 2007, 21:14

je suis persuadée, que cela n'est pas Dieu qui à fait l'homme à son image, mais l'homme qui s'imagine Dieu à l'image de l'homme.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Ven 23 Fév 2007, 21:17

florence_yvonne a écrit:
je suis persuadée, que cela n'est pas Dieu qui à fait l'homme à son image, mais l'homme qui s'imagine Dieu à l'image de l'homme.

encore des propos hérétiques.

retracte toi vite,et va vite te confesser.

crois moi ce sera meilleur pour toi,sincérement.
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Ven 23 Fév 2007, 21:21

Jesus Christ est mon Dieu a écrit:

encore des propos hérétiques.

retracte toi vite,et va vite te confesser.

crois moi ce sera meilleur pour toi,sincérement.
On croirait entendre un islamiste. What the fuck ?!?
Tu crois convertir de force JCMD?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Ven 23 Fév 2007, 21:27

florence_yvonne a écrit:
je suis persuadée, que cela n'est pas Dieu qui à fait l'homme à son image, mais l'homme qui s'imagine Dieu à l'image de l'homme.

C'est une conviction qui vient plutôt de l'absence de foi. C'est la pênsée de Feuerbach, un célèbre philosophe athée du XIX° siècle (L'essence du Christianisme).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Ven 23 Fév 2007, 21:29

Louis a écrit:
Jesus Christ est mon Dieu a écrit:

encore des propos hérétiques.

retracte toi vite,et va vite te confesser.

crois moi ce sera meilleur pour toi,sincérement.
On croirait entendre un islamiste. What the fuck ?!?
Tu crois convertir de force JCMD?

non.

je comprends ce que tu veux dire.

mais il faut mettre les points sur les i de temps en temps.

La Vérité fut revelée,exposée et débattue clairement,qui sont ceux qui veulent la discuter encore et encore? pire la remettre en question?

on se soumet à la Vérité.

Mon conseil est un bon conseil je pense,non?
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Ven 23 Fév 2007, 21:32

Arnaud Dumouch a écrit:
C'est la pênsée de Feuerbach, un célèbre philosophe athée du XIX° siècle (L'essence du Christianisme).
Je ne crois pas qu'il soit le premier à penser ça. Tous les athées, gnostiques, agnostiques, bouddhistes,.. et j'en passe... pensent ça depuis des milliers d'années! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Ven 23 Fév 2007, 21:33

certes: Laughing

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Ven 23 Fév 2007, 21:37

Jesus Christ est mon Dieu a écrit:
Louis a écrit:
Jesus Christ est mon Dieu a écrit:

encore des propos hérétiques.

retracte toi vite,et va vite te confesser.

crois moi ce sera meilleur pour toi,sincérement.
On croirait entendre un islamiste. What the fuck ?!?
Tu crois convertir de force JCMD?
Mon conseil est un bon conseil je pense,non?
Relis-toi. Ce n'est pas un conseil, c'est une condamnation (hérétique) + un ordre (va vite) + une menace (meilleur pour toi, sinon... ).

Seuls les mots d'amour et de sagesse peuvent convaincre. (c'est mon avis)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Ven 23 Fév 2007, 21:47

Louis a écrit:
Jesus Christ est mon Dieu a écrit:
Louis a écrit:
Jesus Christ est mon Dieu a écrit:

encore des propos hérétiques.

retracte toi vite,et va vite te confesser.

crois moi ce sera meilleur pour toi,sincérement.
On croirait entendre un islamiste. What the fuck ?!?
Tu crois convertir de force JCMD?
Mon conseil est un bon conseil je pense,non?
Relis-toi. Ce n'est pas un conseil, c'est une condamnation de ses propos (hérétique) + un ordre (va vite) + une menace (meilleur pour toi, sinon... ). ben oui, c'est mieux de la laisser croire des ignominies qui la damneront?

Seuls les mots d'amour et de sagesse peuvent convaincre. (c'est mon avis)

oui je comprends,mais pas seulement.

Charité oui,mais fermeté n'est pas en opposition avec Elle.
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
agecanonix



Masculin Messages : 203
Inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Ven 23 Fév 2007, 21:52

Bonjour,

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Agecanonix, Dieu a des qualités symboliquement masculines (toute puissance, unicité, intelligence créatrice, force etc.) et des qualité symboliquement féminines (humilité, amour, douceur etc.)
Et justement, parce que le catholicisme n'est pas une religion du livre mais de "L'Esprit Saint qui conduit de manière vitale vers la vérité tout entière", l'Eglise prend de plus en plus conscience, depuis 170 ans, de cette dimension féminine de Dieu. Ceci fut puissamment annoncé par les symboles de la médaille miraculeuse où le coeur de Marie est à côté du coeur de Jésus, A LA MEME TAILLE et de manière absolument complémentaire:


Aviez-vous déjà parlé de cette médaille quelque part ? Cette explication évoque en moi un vague souvenir, alors que je pensais tenir cette idée de la féminité de Dieu de religions orientales. Apparemment, j'ai aussi d'autres sources dont je ne me rappelais pas Laughing
Il y a aussi la reconnaissance par l'Eglise catholique de l'immaculée conception qui est une démarche dans ce sens et qui m'a beaucoup fait réfléchir...

Arnaud Dumouch a écrit:
Pourtant, Marie n'est que (pure créature) et Jésus est Dieu.

Mais au niveau du sens et de l'image de Dieu, cela ne change rien: ces deux dimensions sont ABSOLUMENT ET MANIERE EGALE, complémentaires.
J'ai du mal à comprendre ?
Dites-vous que les dimensions masculines et féminines de Dieu sont égales malgré le fait que Jésus soit Dieu et Marie créature humaine ? Comment cela est-il possible ?
De plus, vous ne parlez pas ici de Dieu le père (masculin) ni de l'Esprit (que, je pense, la plupart des chrétiens n'imaginent pas du tout féminin)... Comment Marie dans son humanité peut-elle représenter à elle seule la féminité de Dieu, face à une Trinité masculine ?

Pour ma part, je pense que l'image que les catholique se font de Dieu a encore besoin d'évoluer. Même s'il est vrai que de gros progrès ont été faits, la route est encore longue.

Jean-Yves TARRADE a écrit:
Marie n'est pas née seulement dans la pureté originelle telle que l'ont connue Adam et Eve.
Marie a été conçue comme auraient été conçus les enfants d'Adam et Eve s'ils n'avaient pas péché.
Cette conception était un projet mystérieux de Dieu selon A.C. Emmerich.
En naissant de cette manière Marie devient l'Immaculée Conception en personne.
Est-il possible d'avoir des précisions sur tout cela ? Quel est ce mode de conception mystérieux et secret ?

Pourquoi Marie ne serait-elle que créature ? Parce qu'il n'est pas écrit explicitement qu'elle est l'égale du Père ? Je pense qu'il était impossible, inconcevable d'écrire cela à l'époque. C'est une simple question de culture...
Revenir en haut Aller en bas
Hérisson



Masculin Messages : 87
Inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Ven 23 Fév 2007, 21:55

agecanonix a écrit:
Bonjour,

Louis a écrit:
"Dieu créa l'homme à son image, à l'image de Dieu Il le créa ; mâle et femelle il les créa." Genèse 1.27.

C'est quoi l'image de Dieu?
C'est quelque chose qui m'a toujours posé question. Pour moi, nous (les chrétiens) sommes encore loin d'avoir tout compris avec la Trinité : il y manque cruellement la dimension féminine.

Certes, il y a la Vierge Marie. Mais elle a beau être une très grande dame, elle a du mal à faire le poids : créature humaine, certes parfaite, mais seulement humaine face à un Dieu père, un Fils peut-être vrai homme, mais quand même vrai Dieu et un Esprit qu'on imagine bien masculin...

Nous basons notre foi et notre idée de ce qu'est Dieu sur l'enseignement du Christ, qui date de 2000 ans et qui s'adressait à des gens d'une culture assez différente de la nôtre... Il serait temps de dépoussiérer un peu !

Cela ne veut absolument pas dire qu'il faut tout jeter : non, l'enseignement du Christ reste valable. Il faut simplement le dépasser. Dépasser ses limites culturelles : à cette époque, la place des femmes dans la société n'était guère enviable. Souvenez-vous que les pères romains avaient le droit de condamner à mort leurs filles dès la naissance. Chez les juifs, les femmes étaient souvent considérées comme impures, et en tous cas comme descendantes d'Eve qui avait non seulement croqué la pomme, mais l'avait donnée à son mari...

Jésus, lui, a donné une très grande place aux femmes. A commencer par sa mère, à qui il a donné un rôle extraordinaire. Il ne pouvait pas faire plus s'il voulait être pris au sérieux : il était déjà bien assez provocateur ainsi ! Mais nous, nous pourrions ouvrir les yeux et voir ce qu'il nous a montré : si les qualités féminines avaient tant d'importance à ses yeux, ce n'était pas sans raison... La Trinité pourrait bien être une Quadrinité...

Je choque ? Embarassed Mais pourquoi donc ?

En fait vous n'êtes pas loin de la pensée de CG Jung mais ce n'est pas un Père de l'Eglise...
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Ven 23 Fév 2007, 21:57

Citation :
Parce qu'il n'est pas écrit explicitement qu'elle est l'égale du Père ?

parce qu'elle N'EST PAS egal au Père!

Citation :
Il serait temps de dépoussiérer un peu !

la Vérité évoluerait avec le temps...

c'est encore une pensée hérétique moderniste,janséniste,maçonnique et compagnie...

bref,des idées qui mènent à la damnation.
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
sangmèlé



Messages : 1
Inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Ven 23 Fév 2007, 22:02

http://www.amazon.fr/J%C3%A9sus-femmes-Fran%C3%A7oise-Gange/dp/2753800596
Revenir en haut Aller en bas
http://sangmele.over-blog.com/
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Ven 23 Fév 2007, 22:06

sangmèlé a écrit:
http://www.amazon.fr/J%C3%A9sus-femmes-Fran%C3%A7oise-Gange/dp/2753800596

encore une pitrerie. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Hérisson



Masculin Messages : 87
Inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Ven 23 Fév 2007, 22:08

florence_yvonne a écrit:
je suis persuadée, que cela n'est pas Dieu qui à fait l'homme à son image, mais l'homme qui s'imagine Dieu à l'image de l'homme.

Le premier terme est faux (l'écriture dit le contraire) par contre le second est souvent vrai : c'est l'anthropomorphisme que l'on retrouve jusque dans la bible et très souvent dans l'idée que nous nous faisons de Dieu. Pour connaitre Dieu il faut avoir en soit quelque chose de proportionné à lui : seul le semblable connait le semblable, ainsi nous ne connaitrons Dieu tel qu'il est qu'une fois divinisé : lorsqu'il paraîtra, nous lui serons semblables, puisque nous le verrons tel qu'il est (1 Jn 3,2)
Revenir en haut Aller en bas
agecanonix



Masculin Messages : 203
Inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Ven 23 Fév 2007, 22:26

Hérisson a écrit:
En fait vous n'êtes pas loin de la pensée de CG Jung mais ce n'est pas un Père de l'Eglise...
CG Jung, le disciple de Freud ? Je ne pensais pas que nous puissions avoir des idées identiques, moi qui n'ai jamais rien compris à la psychologie Laughing

Le fait qu'il ne soit pas Père de l'Eglise est-il gênant ? Certes, ce serait une garantie, mais je ne pense pas que Dieu n'inspire que les Pères de l'Eglise ?
Revenir en haut Aller en bas
Hérisson



Masculin Messages : 87
Inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Ven 23 Fév 2007, 23:03

agecanonix a écrit:
Hérisson a écrit:
En fait vous n'êtes pas loin de la pensée de CG Jung mais ce n'est pas un Père de l'Eglise...
CG Jung, le disciple de Freud ? Je ne pensais pas que nous puissions avoir des idées identiques, moi qui n'ai jamais rien compris à la psychologie Laughing

Le fait qu'il ne soit pas Père de l'Eglise est-il gênant ? Certes, ce serait une garantie, mais je ne pense pas que Dieu n'inspire que les Pères de l'Eglise ?

Eh oui : le passage de la trinité à la quaternité, dont pour CG Jung la proclamation du Dogme de l'assomption est symptomatique et où Marie serait le quatrième terme, est un thème de la "psychologie" de Jung qui est plus une "mystique" occultiste qu'une psychologie.
http://www.ftsr.ulaval.ca/ltp/art_details.asp?lng=&CodeArticle=526
Revenir en haut Aller en bas
agecanonix



Masculin Messages : 203
Inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Ven 23 Fév 2007, 23:15

Merci pour ces précisions ! Je vais lire avec grand intérêt, d'autant plus que je viens de découvrir que Jung et moi avons un point commun : la connaissance approfondie et par expérience d'autres cultures (pour ma part, j'ai une épouse philippine, et j'ai vécu là-bas).

Je suis donc impatient de voir s'il répond (et surtout comment) à la question que j'avais posée dans cet autre fil...
Revenir en haut Aller en bas
Hérisson



Masculin Messages : 87
Inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Ven 23 Fév 2007, 23:42

agecanonix a écrit:
Merci pour ces précisions ! Je vais lire avec grand intérêt, d'autant plus que je viens de découvrir que Jung et moi avons un point commun : la connaissance approfondie et par expérience d'autres cultures (pour ma part, j'ai une épouse philippine, et j'ai vécu là-bas).

Je suis donc impatient de voir s'il répond (et surtout comment) à la question que j'avais posée dans cet autre fil...

Je m'en veux de vous avoir répondu car je crains que Jung aille dans la pente naturelle de votre esprit

Donc pour prévenir et guérir :

Citation :


Une réflexion chrétienne sur le "Nouvel Âge" (Conseil Pontifical pour la culture)

Marilyn Ferguson a consacré un chapitre de son livre Les enfants du Verseau aux précurseurs de l'ère du Verseau, à ceux qui jetèrent les bases d'une vision transformatrice fondée sur l'élargissement de la conscience et l'expérience du dépassement de soi. Elle cite en particulier le psychologue américain William James et le psychiatre suisse Carl Gustav Jung. William James affirmait que la religion est une expérience, mais pas un dogme, et il proclamait que les hommes peuvent modifier leur attitude mentale au point de devenir les artisans de leur propre destin. Jung mit l'accent sur le caractère transcendant de la conscience et introduisit la notion d'inconscient collectif, une sorte de réservoir de symboles et de souvenirs communs aux peuples de tous les temps et de toutes les cultures. D'après Wouter Hanegraaff, ces deux auteurs ont contribué à la « sacralisation de la psychologie », qui deviendra un élément important de la pensée et de la pratique Nouvel Âge. En effet, Jung, « n'a pas seulement psychologisé l'ésotérisme, mais il a aussi sacralisé la psychologie en la chargeant des contenus de la spéculation ésotérique. Il en a résulté un corps de théories qui permettent aux hommes de parler de Dieu en désignant en fait leur propre psyché, et de leur propre psyché désignant la divinité. Si la psyché est 'l'esprit' et si Dieu est lui aussi 'esprit', parler de l'un équivaut à parler de l'autre ».33 À l'accusation d'avoir « psychologisé » le christianisme, il répondait que « la psychologie est le mythe moderne, et ce n'est qu'à la lumière du mythe contemporain que nous pouvons comprendre la foi ».34 Il est certain que la psychologie de Jung éclaire maints aspects de la foi chrétienne, et notamment la nécessité d'affronter la réalité du mal, mais ses convictions religieuses varient tellement au cours des diverses époques de sa vie, qu'il s'en dégage une image confuse de Dieu. Un élément central de sa pensée est le culte du soleil, dans lequel Dieu est l'énergie vitale (libido) de la personne.35 Comme il le dit lui-même, « cette comparaison n'est pas qu'un simple jeu de mots ».36 En réalité, Jung se réfère au « dieu intérieur », cette divinité essentielle qu'il voyait dans tout être humain. Le chemin du monde intérieur passe par l'inconscient. Et dans le monde extérieur, ce qui correspond au monde intérieur est l'inconscient collectif.

Cette tendance à confondre la psychologie et la spiritualité fut reprise par le Mouvement de Développement du Potentiel Humain, qui s'est développé à la fin des années 1960 à l'Institut Esalen, en Californie. La psychologie transpersonnelle, fortement influencée par les religions orientales et par Jung, propose un parcours contemplatif où la science et le mysticisme se rencontrent. L'accent mis sur la corporéité, la recherche de techniques d'élargissement de la conscience et l'intérêt porté aux mythes de l'inconscient collectif étaient autant d'incitations à rechercher le « Dieu intérieur » en soi. Pour réaliser son potentiel, l'homme devait dépasser son ego et devenir le dieu qu'il est au fin fond de lui-même. Pour cela, il fallait choisir la thérapie appropriée: méditation, expériences parapsychologiques, recours aux drogues hallucinogènes. Tous ces moyens devaient permettre de réaliser des expériences « ultimes » ou « mystiques », de fusion avec Dieu et avec le cosmos.

Croyez moi j'ai lu une bonne part de ce que Jung a écrit et j'en suis bien revenu : ne vous y perdez pas !!!
Revenir en haut Aller en bas
agecanonix



Masculin Messages : 203
Inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Sam 24 Fév 2007, 02:09

hérisson a écrit:
Je m'en veux de vous avoir répondu car je crains que Jung aille dans la pente naturelle de votre esprit
Rassurez-vous, il ne vous en sera pas tenu rigueur : Dieu me connait trop pour savoir que, avec ou sans Jung, je suivrai toujours la pente naturelle de mon esprit ;)

Il penche en effet du côté de la liberté plutôt que de la dictature. Hormis quelques exceptions, je pense que c'est un penchant assez universel et, si l'homme est à l'image de Dieu, Il doit probablement préférer la liberté. Cela ne me parait d'ailleurs pas en opposition avec la foi catholique ?

Il penche aussi du côté de la curiosité. Associée à la liberté, cela me fait refuser d'avaler bêtement tout ce qu'on me dit. Cela va effectivement jusqu'au refus d'admettre bêtement ce que me dit l'Eglise Catholique. Mais je ne crois pas que Dieu nous demande d'admettre bêtement les choses. C'est bien de cela dont je parle : admettre bêtement, suivre le troupeau comme un mouton de Panurge, je n'ai pas dit que je refusais l'enseignement et l'autorité de l'Eglise. Il me semble que le Christ a dit "Cherchez d'abord le Royaume de Dieu et sa justice", pas "appliquez à la lettre la Loi" ni "admettez ce que je vous dis sans chercher à comprendre"... Chercher, ça veut dire regarder partout, tenter des expériences, en confronter diverses, confronter des idées différentes... Bref, se faire sa propre opinion, comprendre les choses pour mieux les vivre, pour mieux en vivre.

Si quelqu'un avait parlé de la conception immaculée de Marie au Moyen Age, cela aurait choqué. Et pourtant, il aurait eu raison ! Alors, en quoi suis-je hérétique en posant mes questions, en quoi vais-je me damner en lisant ce que Jung en dit ? Je cherche. L'Eglise Catholique ne me donne pas tout à fait tort, puisqu'elle a elle-même entamé cette démarche. Peut-être vais-je trop loin ? Je finirai bien par m'en apercevoir, et ferai demi-tour...

Autrement dit, la pente naturelle de mon esprit finit toujours par me ramener vers l'Eglise Catholique. Sauf sur un point : lorsqu'elle prétend être universelle. Seul l'amour de Dieu est universel, pas les religions. Ceux qui ont épousé une personne d'une culture différente comprennent bien la nuance que je mets à l'universalité : elle n'existe que par acceptation et égalité dans la différence. A partir du moment où l'un (individu ou groupe) prétend en savoir plus que l'autre, même si dans l'absolu il a raison de le croire, il perd son universalité.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80800
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Sam 24 Fév 2007, 08:38

Citation :
Autrement dit, la pente naturelle de mon esprit finit toujours par me ramener vers l'Eglise Catholique. Sauf sur un point : lorsqu'elle prétend être universelle. Seul l'amour de Dieu est universel, pas les religions.

Je crois que vous êtes d'accord avec l'Eglise sur ce point de définition théologique. (Voir sujet: "Hors l'Eglise pas de salut").

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Sam 24 Fév 2007, 10:46

Citation :
Cette tendance à confondre la psychologie et la spiritualité fut reprise par le Mouvement de Développement du Potentiel Humain
Je crois que la psychologie et la spiritualité sont profondément liées.

Jung était avant tout médecin et chercheur en psychologie. Il tenta donc d'analyser les phénomènes psychiques sans interférence de croyances religieuses.

Je suis sûr que des Pères de l'Eglise comme Origène auraient apprécié les travaux de Jung. ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Sam 24 Fév 2007, 10:56

Jesus Christ est mon Dieu a écrit:
florence_yvonne a écrit:
je suis persuadée, que cela n'est pas Dieu qui à fait l'homme à son image, mais l'homme qui s'imagine Dieu à l'image de l'homme.

encore des propos hérétiques.

retracte toi vite,et va vite te confesser.

crois moi ce sera meilleur pour toi,sincérement.

je ne suis plus chrétienne, je ne suis pas hérétique, infidèle à la rigueur.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Sam 24 Fév 2007, 10:57

Arnaud Dumouch a écrit:
florence_yvonne a écrit:
je suis persuadée, que cela n'est pas Dieu qui à fait l'homme à son image, mais l'homme qui s'imagine Dieu à l'image de l'homme.

C'est une conviction qui vient plutôt de l'absence de foi. C'est la pênsée de Feuerbach, un célèbre philosophe athée du XIX° siècle (L'essence du Christianisme).

j'ai foi en un Dieu immatériel qui n'a rien d'humain.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Sam 24 Fév 2007, 11:01

Hérisson a écrit:
florence_yvonne a écrit:
je suis persuadée, que cela n'est pas Dieu qui à fait l'homme à son image, mais l'homme qui s'imagine Dieu à l'image de l'homme.

Le premier terme est faux (l'écriture dit le contraire) par contre le second est souvent vrai : c'est l'anthropomorphisme que l'on retrouve jusque dans la bible et très souvent dans l'idée que nous nous faisons de Dieu. Pour connaitre Dieu il faut avoir en soit quelque chose de proportionné à lui : seul le semblable connait le semblable, ainsi nous ne connaitrons Dieu tel qu'il est qu'une fois divinisé : lorsqu'il paraîtra, nous lui serons semblables, puisque nous le verrons tel qu'il est (1 Jn 3,2)

entant que déiste, je ne reconnaît aucune écriture.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Sam 24 Fév 2007, 11:14

J.Y. TARRADE Very Happy
Mais elle n'est pas une quatrième personne de la Trinité.

Je ne saurais pas dire. Mais j'ai cependant une certitude, c'est grâce au prisme de la Trinité que Marie nous apparait en ce monde.
Revenir en haut Aller en bas
agecanonix



Masculin Messages : 203
Inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Sam 24 Fév 2007, 11:37

Bonjour,

Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :
Autrement dit, la pente naturelle de mon esprit finit toujours par me ramener vers l'Eglise Catholique. Sauf sur un point : lorsqu'elle prétend être universelle. Seul l'amour de Dieu est universel, pas les religions.

Je crois que vous êtes d'accord avec l'Eglise sur ce point de définition théologique. (Voir sujet: "Hors l'Eglise pas de salut").
Embarassed Vous m'en voyez à la fois très surpris et tout réjoui Very Happy

Est-ce de ce sujet-là que vous parlez ? Dommage que Sylvie ait effacé ses premiers messages...

En tous cas, cela me rassure quand à ma démarche généralement mal comprise et critiquée, quand elle n'est pas condamnée sans appel... Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Hérisson



Masculin Messages : 87
Inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Sam 24 Fév 2007, 19:38

Louis a écrit:
Citation :
Cette tendance à confondre la psychologie et la spiritualité fut reprise par le Mouvement de Développement du Potentiel Humain
Je crois que la psychologie et la spiritualité sont profondément liées.

Jung était avant tout médecin et chercheur en psychologie. Il tenta donc d'analyser les phénomènes psychiques sans interférence de croyances religieuses.

Je suis sûr que des Pères de l'Eglise comme Origène auraient apprécié les travaux de Jung. ;)

Que psychologie et spiritualité soit liées comment en douter, l'Ecole Carmélitaine en est la preuve vivante et sainte Thérèse ne vous contredirait pas.
Sur le deuxième point le "sans interférence de croyance religieuse" m'étonne : avez vous lu Jung ? Ses livres "Aion" "L'âme et le soi" "La vie symbolique" "les racines de la conscience" et plus encore "réponse à Job" pour ne citer qu'eux se caractérisent de sa part par des incursions théologiques qui ne sont vraiment pas négligeable.

En fait ne restreignant en rien le champ de ses recherches en psychologie, il déborde allègrement dans le domaine Théologique au point que sa psychologie au fond est plus une mystique qu'autre chose : le processus d'individuation qui lui est si cher n'est pas autre chose, du reste il utilise allègrement le vocabulaire théologique ou finalement la théologie devient une expression d'un processus psychologique et Dieu un symbole du Soi plutôt que le contraire.

Si je peux vous orienter certains accents de maître Eckhart (qu'il cite beaucoup du reste) pourraient se rapprocher beaucoup plus de Jung qu'Origène.

Il ne semble pas en effet que la psychologie d'Origène centrée sur l'anthropologie tripartite corps-âme-esprit se rapproche tant de celle de Jung, sauf si l'on admet que la distinction Animus Anima (Chère à Jung) est à mettre dans cette filiation (On peut lire à ce sujet Fromaget Corps Ame Esprit, et sur Origène l'esprit de l'homme de J. Dupuis sj)

(entre parenthèse faudrait arrêter de prendre Origène comme justificatif dès qu'on a à justifier une théologie foireuse - lire le Père Crouzel)

Aussi à aborder directement la théologie dans son travail il ne faut pas s'étonner qu'il ait maille à parti avec les théologien (Cf l'extrait que j'ai cité plus haut)

Pour vous donner mon avis sur la question, je dirait que l'éclosion de la mystique psychologique et à mettre en parallèle avec la perte de la théologie de la déification ou divinisation chère aux anciens Pères et conservée dans l'Orient mais nettement oubliée en occident. Ainsi les inspirations de Jung sont celle d'un mystique,

Citation :
le royaume de Dieu est au milieu de vous
(Luc 17, 21)

Citation :
Jésus leur répondit: "N'est-il pas écrit dans votre Loi: J'ai dit: vous êtes des dieux?
Si la Loi appelle dieux ceux à qui la parole de Dieu a été adressée...
(Jean 10,34-35)

Citation :
afin de vous rendre ainsi participants de la nature divine
(2 Pi 1,4)

Citation :
Dieu s'est fait homme pour que l'homme devienne Dieu dit Saint Augustin à la suite de tous les Pères.


La différence fondamentale entre la mystique ésotérique d'inspiration luciférienne et la mystique catholique c'est celle vouloir SE diviniser plutôt que de recevoir par grâce ce don de Dieu.

NB : ce qui ne signifie pas que Jung n'ai pas un grand intérêt...
Revenir en haut Aller en bas
Hérisson



Masculin Messages : 87
Inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Sam 24 Fév 2007, 20:01

florence_yvonne a écrit:
Hérisson a écrit:
florence_yvonne a écrit:
je suis persuadée, que cela n'est pas Dieu qui à fait l'homme à son image, mais l'homme qui s'imagine Dieu à l'image de l'homme.

Le premier terme est faux (l'écriture dit le contraire) par contre le second est souvent vrai : c'est l'anthropomorphisme que l'on retrouve jusque dans la bible et très souvent dans l'idée que nous nous faisons de Dieu. Pour connaitre Dieu il faut avoir en soit quelque chose de proportionné à lui : seul le semblable connait le semblable, ainsi nous ne connaitrons Dieu tel qu'il est qu'une fois divinisé : lorsqu'il paraîtra, nous lui serons semblables, puisque nous le verrons tel qu'il est (1 Jn 3,2)

entant que déiste, je ne reconnaît aucune écriture.

Je suis désolé je parle comme catholique donc dans le cadre de la Foi du reste je ne vois pas dans quel autre cadre la première proposition aurait un sens... Comment voulez vous démontrer que nous sommes fait à l'image de Dieu ? Pour cela il faudrait remonter à ce qu'est Dieu pour ensuite montrer en quoi nous sommes fait à son image or "De Dieu, nous ne savons pas ce qu’il est mais seulement ce qu’il n’est pas" dit saint Thomas... Pour vous dire le fond de ma pensée Dieu ne se démontre pas il se révèle...
Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole, et mon Père l'aimera, et nous viendrons à lui, et nous ferons chez lui notre demeure (jn 14,23)
Revenir en haut Aller en bas
Hérisson



Masculin Messages : 87
Inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Sam 24 Fév 2007, 20:22

agecanonix a écrit:
hérisson a écrit:
Je m'en veux de vous avoir répondu car je crains que Jung aille dans la pente naturelle de votre esprit
Rassurez-vous, il ne vous en sera pas tenu rigueur : Dieu me connait trop pour savoir que, avec ou sans Jung, je suivrai toujours la pente naturelle de mon esprit ;)

Il penche en effet du côté de la liberté plutôt que de la dictature. Hormis quelques exceptions, je pense que c'est un penchant assez universel et, si l'homme est à l'image de Dieu, Il doit probablement préférer la liberté. Cela ne me parait d'ailleurs pas en opposition avec la foi catholique ?

Il penche aussi du côté de la curiosité. Associée à la liberté, cela me fait refuser d'avaler bêtement tout ce qu'on me dit. Cela va effectivement jusqu'au refus d'admettre bêtement ce que me dit l'Eglise Catholique. Mais je ne crois pas que Dieu nous demande d'admettre bêtement les choses. C'est bien de cela dont je parle : admettre bêtement, suivre le troupeau comme un mouton de Panurge, je n'ai pas dit que je refusais l'enseignement et l'autorité de l'Eglise. Il me semble que le Christ a dit "Cherchez d'abord le Royaume de Dieu et sa justice", pas "appliquez à la lettre la Loi" ni "admettez ce que je vous dis sans chercher à comprendre"... Chercher, ça veut dire regarder partout, tenter des expériences, en confronter diverses, confronter des idées différentes... Bref, se faire sa propre opinion, comprendre les choses pour mieux les vivre, pour mieux en vivre.

Si quelqu'un avait parlé de la conception immaculée de Marie au Moyen Age, cela aurait choqué. Et pourtant, il aurait eu raison ! Alors, en quoi suis-je hérétique en posant mes questions, en quoi vais-je me damner en lisant ce que Jung en dit ? Je cherche. L'Eglise Catholique ne me donne pas tout à fait tort, puisqu'elle a elle-même entamé cette démarche. Peut-être vais-je trop loin ? Je finirai bien par m'en apercevoir, et ferai demi-tour...

Autrement dit, la pente naturelle de mon esprit finit toujours par me ramener vers l'Eglise Catholique. Sauf sur un point : lorsqu'elle prétend être universelle. Seul l'amour de Dieu est universel, pas les religions. Ceux qui ont épousé une personne d'une culture différente comprennent bien la nuance que je mets à l'universalité : elle n'existe que par acceptation et égalité dans la différence. A partir du moment où l'un (individu ou groupe) prétend en savoir plus que l'autre, même si dans l'absolu il a raison de le croire, il perd son universalité.

Oh loin de moi l'idée de vous proposer la dictature et le baton, quand à votre curiosité je suis bien trop curieux pour vous en accuser, le texte que je vous citait n'est la que pour vous prévenir après tout je vous donne Jung en pature laissez moi juste vous en donner l'avis actuel de l'Eglise à son sujet c'est une question d'honnêteté de ma part, si vous voulez mon avis sur lui lire le post un peu plus haut.
C'est amusant mais vous savez que catholique veut dire universel ?
Pour amusement
hérésie vient du grec hairesis, choix, préférence pour une doctrine
Donc traiter son frère d'hérétique serait hérétique ?
Pour apporter de l'eau à votre moulin on pourrait citer
Accorde-toi vite avec ton adversaire, tandis que tu es en chemin avec lui, de peur que ton adversaire ne te livre au juge, que le juge ne te livre au garde et que tu ne sois jeté en prison. En vérité je te le dis, tu ne sortiras pas de là, que tu n'aies payé jusqu'au dernier quart d'as.
Ce qui laisserait entendre que les deux ont raisons dans leur ordre d'une certaine manière
A contrario
Avant que ne passent le ciel et la terre, pas un iota, pas un trait ne passeront en aucune façon de la loi, que tout ne soit accompli. Quiconque enfreindra l'un de ces moindres commandements, et enseignera aux hommes à faire de même, sera appelé le moindre dans le royaume des cieux.

Tout cela pour dire que c'est pas simple...
Cela dit ne suivez pas toujours la pente de votre esprit si vous êtes comme moi et comme les autres cela vous jouera des tours ;-)
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Sam 24 Fév 2007, 20:41

Hérisson a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Hérisson a écrit:
florence_yvonne a écrit:
je suis persuadée, que cela n'est pas Dieu qui à fait l'homme à son image, mais l'homme qui s'imagine Dieu à l'image de l'homme.

Le premier terme est faux (l'écriture dit le contraire) par contre le second est souvent vrai : c'est l'anthropomorphisme que l'on retrouve jusque dans la bible et très souvent dans l'idée que nous nous faisons de Dieu. Pour connaitre Dieu il faut avoir en soit quelque chose de proportionné à lui : seul le semblable connait le semblable, ainsi nous ne connaitrons Dieu tel qu'il est qu'une fois divinisé : lorsqu'il paraîtra, nous lui serons semblables, puisque nous le verrons tel qu'il est (1 Jn 3,2)

entant que déiste, je ne reconnaît aucune écriture.


Je suis désolé je parle comme catholique donc dans le cadre de la Foi du reste je ne vois pas dans quel autre cadre la première proposition aurait un sens... Comment voulez vous démontrer que nous sommes fait à l'image de Dieu ? Pour cela il faudrait remonter à ce qu'est Dieu pour ensuite montrer en quoi nous sommes fait à son image or "De Dieu, nous ne savons pas ce qu’il est mais seulement ce qu’il n’est pas" dit saint Thomas... Pour vous dire le fond de ma pensée Dieu ne se démontre pas il se révèle...
Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole, et mon Père l'aimera, et nous viendrons à lui, et nous ferons chez lui notre demeure (jn 14,23)


je pense que Dieu n'a jamais rien dit aux homme, il restera une énigme pour nous, jusqu'au moment de notre mort, maintenant, chacun est libre de formuler toutes les hypothèses possibles et imaginables.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Sam 24 Fév 2007, 20:45

Hérisson a écrit:
La différence fondamentale entre la mystique ésotérique d'inspiration luciférienne et la mystique catholique c'est celle vouloir SE diviniser plutôt que de recevoir par grâce ce don de Dieu.
Cher hérisson

Et qu'est-ce donc que cette mystique ésotérique d'inspiration luciférienne?Pouvez-vous me citer des noms?

(Personnellement je préfère Maître Eckhart que saint Thomas d'Aquin)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Hérisson



Masculin Messages : 87
Inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Sam 24 Fév 2007, 21:03

florence_yvonne a écrit:
Hérisson a écrit:
florence_yvonne a écrit:
Hérisson a écrit:
florence_yvonne a écrit:
je suis persuadée, que cela n'est pas Dieu qui à fait l'homme à son image, mais l'homme qui s'imagine Dieu à l'image de l'homme.

Le premier terme est faux (l'écriture dit le contraire) par contre le second est souvent vrai : c'est l'anthropomorphisme que l'on retrouve jusque dans la bible et très souvent dans l'idée que nous nous faisons de Dieu. Pour connaitre Dieu il faut avoir en soit quelque chose de proportionné à lui : seul le semblable connait le semblable, ainsi nous ne connaitrons Dieu tel qu'il est qu'une fois divinisé : lorsqu'il paraîtra, nous lui serons semblables, puisque nous le verrons tel qu'il est (1 Jn 3,2)

entant que déiste, je ne reconnaît aucune écriture.


Je suis désolé je parle comme catholique donc dans le cadre de la Foi du reste je ne vois pas dans quel autre cadre la première proposition aurait un sens... Comment voulez vous démontrer que nous sommes fait à l'image de Dieu ? Pour cela il faudrait remonter à ce qu'est Dieu pour ensuite montrer en quoi nous sommes fait à son image or "De Dieu, nous ne savons pas ce qu’il est mais seulement ce qu’il n’est pas" dit saint Thomas... Pour vous dire le fond de ma pensée Dieu ne se démontre pas il se révèle...
Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole, et mon Père l'aimera, et nous viendrons à lui, et nous ferons chez lui notre demeure (jn 14,23)


je pense que Dieu n'a jamais rien dit aux homme, il restera une énigme pour nous, jusqu'au moment de notre mort, maintenant, chacun est libre de formuler toutes les hypothèses possibles et imaginables.

Votre "Dieu" me fait froid dans le dos... en un sens l'homme lui est supérieur...
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Sam 24 Fév 2007, 21:07

mais, nous avons le même, puisqu'il n'y en a qu'un.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Hérisson



Masculin Messages : 87
Inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Sam 24 Fév 2007, 21:19

Louis a écrit:
Hérisson a écrit:
La différence fondamentale entre la mystique ésotérique d'inspiration luciférienne et la mystique catholique c'est celle vouloir SE diviniser plutôt que de recevoir par grâce ce don de Dieu.
Cher hérisson

Et qu'est-ce donc que cette mystique ésotérique d'inspiration luciférienne?Pouvez-vous me citer des noms?

(Personnellement je préfère Maître Eckhart que saint Thomas d'Aquin)

Rassurez vous je ne pensait pas à maître Eckhart que j'apprécie aussi

Je pensait à tous les auteurs d'une alchimico/occultico/gnostico/hermétique
que Jung cite dans "psychologie et Alchimie" et dans toute son oeuvre pour tout vous dire je pensait aussi à Julius Evola qui puise aussi dans le même fond...
Et puis évidemment aussi à l'ésotérisme douteux, théosophie et autre pseudo spiritualité
Pour un petit voyage bien guidé dans ce monde glauque :
http://www.final-age.net/-Dossiers-.html
Revenir en haut Aller en bas
Hérisson



Masculin Messages : 87
Inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Sam 24 Fév 2007, 21:25

florence_yvonne a écrit:
mais, nous avons le même, puisqu'il n'y en a qu'un.

Il n'y en a qu'un je suis d'accord, mais cela ne signifie pas qu'il soit tel que vous le pensez ;-)
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Sam 24 Fév 2007, 21:29

idem pour toi, la différence, c'est que moi, je n'ai aucune certitude
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Sam 24 Fév 2007, 21:31

florence_yvonne a écrit:
idem pour toi, la différence, c'est que moi, je n'ai aucune certitude


---->


Florence a écrit:
je pense que Dieu n'a jamais rien dit aux homme


scratch
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu   Sam 24 Fév 2007, 21:32

Clotilde a écrit:
florence_yvonne a écrit:
idem pour toi, la différence, c'est que moi, je n'ai aucune certitude


---->


Florence a écrit:
je pense que Dieu n'a jamais rien dit aux homme


scratch

oui, j'ai dit "je pense", je n'en suis pas sure
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
 
C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» C.G. JUNG : L'homme à l'image de Dieu
» Dieu créa l'homme à son image ...
» Dieu créa l'homme à son image,
» Et Dieu créa l'homme à son image !!!
» Faisons l'homme à notre image, comment le comprendre?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: