DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La souffrance et la mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Dominique



Messages : 1126
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Mar 06 Sep 2005, 21:37

oui, il est venu pour nous aider à vivre sunny
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Mar 06 Sep 2005, 21:40

sunny Thumright
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christian



Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Mar 06 Sep 2005, 21:52

Chère Dominique


Citation :
je ne suis pas d'accord avec Christian.
Jésus est venu pour tout le monde, pas seulement pour les grands champions de souffrance.
Il ne méprise personne.


Nul ne va à Jésus, s'il ne passe par la Croix. Oui il ne méprise pas tous ceux-là et ne méprise de toutes façons personne, il les laisse libres de leurs choix. Exemple Dieu a fait naître un entant très riche, pour une raison précise. Il peut utiliser sa richese pour des fruits de vie ou de mort. Le pauvre également a une richese énorme qu'il peut utiliser dansces deux sens.
Mais les béatitudes et la grande sollicitude de Jésus allaient immanquablement aux délaissées, désespérés, aux pauvres, aux persécutés, etc... et non aux imbus de leurs personnes et de leurs biens, qui méprisaient toutes ces souffrances. Et cette souffrance, ces souffrances ne sont autres que les Croix par lesquels nous devons obligatoirement passer.
Il ne s'agit pas de se mesurer comme champion olympique de la souffrance, c'est clair et ce serait grotesque. Mais heureux ceux à qui Dieu donne de grandes souffrances, car ils sont beaucoup aimés de Dieu.

Qu'en pensez-vous?
amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Dominique



Messages : 1126
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Mar 06 Sep 2005, 21:55

non
il n'est pas sadique
il aime chacun, sans exception, infiniment
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Mar 06 Sep 2005, 21:57

:?

Dieu a voulu que depuis 24 ans, je connaisse un bon paquet de Souffrances de tous ordres, de l'extérieur et de l'intérieur, accompagnées de douleurs (qui ne sont qu'accompagnements incessants).

Christian, apprenant ce que vous dites là, je regrette d’avoir été maladroit avec vous.

C’est vrai que devant certaines souffrances « nous ne pouvons que nous taire ».

Comme dit Arnaud :

Il y a vraiment des souffrances qui brisent l'être.

Et quand on est en présence de quelqu’un qui est dans ce cas, c’est vrai que la seule attitude est le respect et le silence.

Par contre, quand vous parlez, en général, des « grandes souffrances qu'il y a dans ce monde », le cas est différent, car, alors, il faut peut-être, au contraire, crier sa révolte.

Vous évoquez le film de Mel Gibson. Là-dessus, chacun est libre de son appréciation. Pour ma part, ayant vu ce film, j’ai été partagé entre le dégoût et l’envie de rire de ce déballage d’hémoglobine, tellement éloigné de la sobriété du récit évangélique de la Passion de Jésus.

Enfin, je reviens à la conclusion de Dominique. Certes, il n’est pas question de mettre sur le même plan un simple mal de dents et la torture de certains cancéreux en phase terminale. Mais ce qui reste vrai, c’est que, petites ou grandes douleurs,

« il est venu pour nous aider à vivre »
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Martine



Messages : 453
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Mar 06 Sep 2005, 22:02

Cher Christian,

d'accord a 100% avec vous thumleft


Fraternellement
que la très Sainte Trinité vous bénisse Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Mar 06 Sep 2005, 22:08

Chers Amis

Bon en fait, nous sommes tous d'accord. flower flower flower ça c'est un bouquet de fleur pour les 30 ans de mariages de Dominique.

Thumright thumleft

amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Mer 07 Sep 2005, 09:39

La croix par laquelle les Fils des hommes passent vise à développer l'humilité.

On peut s'approcher de Jésus avant d'y être passé, heureusement. Mais on ne peut entrer dans la vision béatifique sans être totalement mort à soi-même.

Et le signe de la mort à soi-même chez les saints du Ciel, c'est de voir à quel point ils s'occupent des petites et des grandes souffrances, des petits et des grands péchés.

Un jour, un de mes élèves, effrayé, me disait: "Donc mon grand-père, décédé, s'il est au Ciel, peut entrer dans ma chambre me voir sans frapper à la porte." pale (sous entendu, y a des fois où j'aimerais mieux pas.

Et j'ai pu le rassurer en lui disant: "Jamais il ne jugera ni ne condamnera. Il a fait tous les péchés, puisqu'il est mort vieux... Donc il n'y a en lui rien que de l'amour de pauvre".

Il faut dire que au Ciel, tous les hommes ont été brisés à la vue lde la vraie nature de leur coeur, disait le curé d'Ars...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Mer 07 Sep 2005, 09:56

Cher Arnaud

Citation :
Il faut dire que au Ciel, tous les hommes ont été brisés à la vue lde la vraie nature de leur coeur, disait le curé d'Ars...
Et justement ce matin, je me disais que la Souffrance Est un état de vie. C'est notre état depuis la Faute Originelle. Mais Jésus sur la Croix, est venu pour soulager ces Souffrances, diminuer ce poids, car en Lui, ce n'est plus nous qui portons ces Souffrances, mais lui-même.
Aussi, cet état de vie est partagé par tout le monde sur terre, mais ne peut être compris et surtout réellement vécu dans la Joie, que soutenu par Jésus en Croix: dans la Foi, nous avons donc une aide inouïe, car pouvons aller très loin sur ce chemin, et ainsi toucher des abymes de néant insondables, où l'on trouve l'abyme de l'Amour, qui lui aussi par définition est insondable.

Qu'en penses-tu?
amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Mer 07 Sep 2005, 11:40

L'une des choses qui aide le plus (en tout cas c'est mon cas), c'est de savoir à quoi ça sert...

Ceci dit, pour le moment, je suis gras et heureux dans ce purgatoire.

Pourvou qué ça doure.... Very Happy

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Mer 07 Sep 2005, 11:55

Cher Arnaud

Citation :
L'une des choses qui aide le plus (en tout cas c'est mon cas), c'est de savoir à quoi ça sert...
Oui, c'est cela et en définitive, tout se résume à ceci "Ne pas craindre la mort". Sachant que "pas un seul cheveu ne peut tomber sans la permission de Dieu", et uniquement pour notre bien, alors tout peut nous arriver, tout est pour le mieux, et la mort ne fait que terminer la vie de souffrance pour nous ouvrire une Eternité, que nous espérons de délices le plus immédiatement possible.

Citation :
Saint Paul dans Lettre aux Philipiens, (1-21): "Pour moi vivre c'est le Christ et mourir m'est un gain".
Citation :
Et Sainte Thérèse" Je ne crains pas la mort, car j'aurai pour juge mon seul et véritable ami".

Ces deux citations résument bien tout. Car celui qui redoute la mort a peur de tout et ne peut qu'être faible dans sa vie: de la maladie, des épidémies, de cotoyer des malades, surtout les contagieux, même de l'apparence d'un danger ou d'un bobo puéril. En fait, c'est un éternel inquiet de sa bonne conservation.
Mais celui qui suit le Christ qui a "vaincu la mort" par et avec la Souffrance ne craint plus rien, dans la paix du Christ.

Qu'en penses-tu?

amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Dominique



Messages : 1126
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Mer 07 Sep 2005, 13:36

Merci à Christian pour les fleurs Very Happy
Mais je ne suis pas sûre du tout que nous soyons d'accord.
De toute façon c'est un sujet important sur lequel nous aurons l'occasion de revenir. Sur ce sujet, mon maître à penser est mon ami Jean-Christophe Parisot, diacre et myopathe, auteur d'un livre dont j'ai sûrement déjà parlé mais dont je ne me lasse pas de faire la pub :"Vivre même si je souffre", éditions Saint-Paul. Son langage est très différent du vôtre.

Merci aussi à Lagaillette pour ses propos auxquels je souscris entièrement.
Je suis d'accord aussi avec Arnaud, qui ne se situe pas sur le même plan.
Revenir en haut Aller en bas
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Mer 07 Sep 2005, 13:52

Chère Dominique

Citation :
Sur ce sujet, mon maître à penser est mon ami Jean-Christophe Parisot, diacre et myopathe, auteur d'un livre dont j'ai sûrement déjà parlé
Puisuqe on en est à la page pub, j'ai aussi un grand ami paralysé (parmi bien d'autres) qui a écrit sa vie avec son épouse: 54 ans, paralysé depuis sa naissance et 5 enfants:
Philippe et Martha Kayser "La victoire de l'Amour". Mais ce sont des modèles à suivre. Presses de la Renaissance.
amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Mer 07 Sep 2005, 14:00

Chère Dominique, c'est que Christian s'inscrit dans une tradition très riche de l'Eglise en adoptant ce point de vue. Je vous assure que chez certains saints, qui, je le précise, n'étaient pas dans la logique détourner la colère de Dieu sur elles, il y a des passages affraid

Par exemple chez sainte Thérèse, ou chez sainte Faustine, il y a de véritable APOLOGIES de la souffrance, au sens le plus fort du mot.

Et il me semble qu'il faut faire le lien avec le Christ à Gethsémani pour y comprendre quelque chose, lorsque le Christ boit la coupe de la colère de Dieu contre l'humanité (la colère de Dieu étant la distance que le péché crée entre les hommes et Dieu : Dieu n'a rien trouvé de plus approprié que la colère pour l'exprimer, cf Padre Pio lors des confessions, ou Marie dans ses apparitions).

C'est ainsi qu'il nous acquis le salut : en devenant, pour ainsi dire, la cible de nos péchés et en nous aimant tellement qu'il a demandé au Père de Lui donner de nous pardonner.
Et à mon avis, il y a quelque chose de ce style dans la souffrance. Presque, je dirais que la souffrance des hommes a quelque chose à voir avec l'Eucharistie, car, vécue en Dieu, elle rend en quelque sorte présente la Passion du Christ, comme l'Eucharistie rend présente la gloire du Christ. En quelque sorte, la souffrance vécue en Dieu est comme la partie "crucifixion" du renouvellement sacramentel du sacrifice de la Croix. Je croix que c'est le P. Cantalamessa qui parlait de la souffrance comme d'un sacrement.
Bref, vivre ses souffrances en Dieu, cela veut dire recevoir de Lui la grâce de pardonner les péchés des hommes, en tant que la souffrance est le salaire du péché du monde, en ayant ferme espérance que cela n'est pas vain. Comme le Christ a ramassé pendant la Passion en sachant qu'il avait déjà gagné, qu'il avait déjà vaincu le monde.
En résumé, pour les chrétiens, il y a le sacrement de Réconciliation. Pour les vilains païens, il y a la souffrance vécue en Dieu ( lisez le Petit Journal, cela ressort clairement). Et ainsi l'Eglise, par l'Eucharistie, approprie son sacrifice à ce lui du Christ pour le salut du monde. Qui disait que les saints soutiennent le monde ?

Qu'en pensez-vous ? Je trouve souvent que dans tous ces bouquins sur la souffrance, il y a comme une tendance à vouloir édulcorer le rôle qu'elle joue, par sa transfiguration possible en Christ, dans le dessein de salut, pour que ça passe mieux...


Dernière édition par le Mer 07 Sep 2005, 14:11, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dominique



Messages : 1126
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Mer 07 Sep 2005, 14:00

il faudrait évidemment définir le mot "maître". Jean-Christophe n'est pas un gourou. Il n'est pas non plus un modèle car je n'ai aucune envie d'être myopathe. Pour moi c'est surtout un ami. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Martine



Messages : 453
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Mer 07 Sep 2005, 14:05

Chère Dominique
je suis d'accord avec l'explication d'Olivier .

Il ne s'agit pas d'appeler la souffrance mais savoir la transcender avec Jésus lorsqu'elle se présente rien de plus
Fraternellement
que la très Sainte Trinité vous bénisse Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Dominique



Messages : 1126
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Mer 07 Sep 2005, 14:08

Olivier,
je sais cela. Mais chez les saints, les excès de langage proviennent de l'excès de leur amour passionné. Comme ste Thérèse qui souhaitait aller en enfer pour qu'en ce lieu il y ait au moins une âme pour aimer Dieu : ce n'est pas raisonnable, c'est un langage d'amoureuse passionnée.

Le livre de Jean-Christophe n'est pas un livre sur la souffrance, mais un livre sur la vie, sur la confiance en Dieu. Il ne fait aucune théorie sur la souffrance. Son livre est d'une grande beauté, et d'une grande simplicité. Puisque je parle de lui : mercredi prochain (jour de la sainte Croix) il va subir une grave opération (trachéotomie), merci à ceux qui voudront bien prier pour lui. Et le forum d'Amiens (dont il est modérateur) va encore être fermé pour des semaines...
Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Mer 07 Sep 2005, 14:13

D'accord avec vous, Dominique. L'amour conduit à certains excès de langage, mais qui n'en sont pas moins une tentative pour exprimer ce qu'elles ressentent. A ne pas, donc, rejeter d'un revers de main, mais plutôt essayer de comprendre ce qu'elles ont voulu exprimer.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Mer 07 Sep 2005, 14:13

Citation :
Qu'en pensez-vous ? Je trouve souvent que dans tous ces bouquins sur la souffrance, il y a comme une tendance à vouloir édulcorer le rôle qu'elle joue, par sa transfiguration possible en Christ, dans le dessein de salut, pour que ça passe mieux...

C'est vrai, c'est un point de vue mystique important. Lui seul permet d'affronter, comme dit la Bible:
Citation :
" les jours qu'on n'aime pas."

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Mer 07 Sep 2005, 14:16

Cher Olivier

Very Happy Very Happy Very Happy Merci.
Je dirais même (et j'en suis certain) que sans ces âmes victimes pour Dieu, il n'y aurait plus de monde terrestre.
La souffrance a certes différents sens, selon qu' elle soit vécu, ou subie, ou ignorée, recherchée ou refusée etc...
Mais elle a tout de même la même origine et la même fonction (mais tout cela je l'ai déjà développé).
La souffrance en elle-même, prise "brut de pomme" est exécrable, la pire des choses, mais en Dieu et pour Dieu, c'est LE SPOUTNICK pour le Ciel.
Et ceux qui malheureusement n'ont pu la vivre sur terre (pour toutes les raisons évoquées plus haut), devront de toutes façons la connaître, car issue de la F.O., pour être lavé de cette F.O. il faut être récuré de toutes ses conséquences.
Donc, si ce n'est pas dans ce purgatoire-ci, ce sera dans l'autre. Mais dans l'autre, cela certainement plus dur. Et là je n'avance rien de personnel, c'est tout l'enseignement de tous les mystiques à 100%.

Qu'en pensez-vous?

Amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Mer 07 Sep 2005, 14:20

Chère Dominique

Citation :
je sais cela. Mais chez les saints, les excès de langage proviennent de l'excès de leur amour passionné. Comme ste Thérèse qui souhaitait aller en enfer pour qu'en ce lieu il y ait au moins une âme pour aimer Dieu : ce n'est pas raisonnable, c'est un langage d'amoureuse passionnée.
C'est le langage de l'amour, celui de Dieu et le même que le vôtre lors de votre rencontre avec votre mari. Il n'y a rien là d'étonnant ni d'exagéré. C'est juste le seul et unique langage réel que l'on puisse avoir avec Dieu. Il n'y a aucun excès chez les saints, et ce langage fait partie de celuide beaucoup de ctaholique, en fait de tous ceux ayant la Foi brûlante, come l'Amour brûlant.

amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Mer 07 Sep 2005, 14:22

Plus dur, cela dépend en quel sens... Sur terre, ceux qui ignorent Dieu souffrent sans savoir qu'en faire. Au Purgatoire, on SAIT que Dieu existe, on SAIT qui Il est en vérité, et on SAIT que l'on sera un jour réunit à Lui.
La souffrance est donc, sans aucun doute, plus aigu en ce sens que l'âme n'a plus son corps pour lui faire comme écran : plus d'échappatoire dans les plaisirs, dans les drogues, dans la morphine, etc. Mais une grande consolation, que dis-je, une immense consolation : Dieu existe, et Il m'aime, je le sais, je l'ai senti.

Bref, la souffrance est plus forte, mais la certitude de Dieu l'est tout autant. Conclusion : à choisir pour soi-même, il vaut mieux souffrir au Purgatoire que sur terre. Mais il reste plus glorieux de souffrir sur terre, puisque combien d'âmes seront, grâce à cela, sauvées !!

Bon... Après, en pratique pale
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Mer 07 Sep 2005, 14:34

Citation :
Plus dur, cela dépend en quel sens... Sur terre, ceux qui ignorent Dieu souffrent sans savoir qu'en faire. Au Purgatoire, on SAIT que Dieu existe, on SAIT qui Il est en vérité, et on SAIT que l'on sera un jour réunit à Lui

On sait surtout qu'on est sauvé Smile
Revenir en haut Aller en bas
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Mer 07 Sep 2005, 14:35

Cher Olivier

Citation :
Bref, la souffrance est plus forte, mais la certitude de Dieu l'est tout autant. Conclusion : à choisir pour soi-même, il vaut mieux souffrir au Purgatoire que sur terre. Mais il reste plus glorieux de souffrir sur terre, puisque combien d'âmes seront, grâce à cela, sauvées !!
Oh! que non. Je vous assure qu'il vaut mieux les pires souffrances sur terre, pour différentes raisons: souffrances de 50 ans, 100 ans, qu'est-ce au regard de 10 000 ans nécessaires au purgatoire céleste pour se récuréer l'âme. Il ne faut pas oublier que la Souffrance fait partie de notre vie comme de manger et de boire, elle vient directement de la F.O. Et Jésu nous en a montré le chemin. Sans la Souffrance, les Evangiles n'ont plus aucun sens.
De plus, la souffrance est également paratonerre, donc souffrir sur cette terre, sauve beaucoup d'âmes pour le Ciel, ce qu'au paradis céleste aucun âme ne peut faire.

D'ailleurs, comment pouvez m'expliquer pourquoi untel a le droit d'être riche, bien portant, sans aucun souffrance et que untel "français moyen", ou SDF, a le droit de fermer sa bouche uniquement et de soufrir en silence ou de croupir au fond de son lit.
Dieu voit chaque cheveu qui tombe ou ne tombe pas. Dieu voit les causes et les effets au fond des coeurs.
Mais cette souffrance, ce que le riche bien portant ne peut pas vivre, c'est la cohabitation avec la Sainte Trinité, c'est le partage de la Souffrance avec le Christ, et le Christ en prend toujours la plus grande part. Alors qu'au purgatoire, le Christ ne prend aucune part: ce que nous avons refusé au purgatoire terestre ne nous sera pas donné au purgatoire céleste ce n'est que justice.
Donc pour toutes ces raisons, et pour bien d'autres, la Souffrance résente est une très très très grande Joie et un pur Bonheur. Comprenne qui pourra.

Qu'en pensez-vous?
amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Mer 07 Sep 2005, 14:44

Oui, si on tient compte de la durée, effectivement, le Purgatoire est assez chaud. Mais y'a les indulgences !!

Est-ce que vous saviez (je découvre cela) que lorsqu'un catholique meurt en état de grâce, et pourvu qu'il n'ai prié qu'une seule fois dans vie, l'Eglise supplée pour le reste et lui accorde une indulgence plénière ?

Bref, s'il y a du monde au Purgatoire, ce ne doit pas être des catholiques...
Revenir en haut Aller en bas
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Mer 07 Sep 2005, 14:49

Cher Olivier

Citation :
Bref, s'il y a du monde au Purgatoire, ce ne doit pas être des catholiques...
Détrompez-vous, il y a plus de catholiques dans un très très dur purgatoire (aussi dur que l'enfer) qu'au Paradis. Même si nous avons souvent tendance à plaisanter, et c'est très bien, il ne faut quand même pas oublier ce qu'est le purgatoire, ce n'est pas une partie de plaisir.
Pour aller directement au Paradis, il faut être très exactement aussi pur que la Sainte Vierge Marie: alors pourquoi ne pas commencer tout de suite, en sachant que nos mérites terrestres comptent beaucoup plus que ceux du purgatoire, car en fait, au purgatoire, il n'y a absolument aucun mérite .

Qu'en pensez-vous?
amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Mer 07 Sep 2005, 14:51

Citation :
Est-ce que vous saviez (je découvre cela) que lorsqu'un catholique meurt en état de grâce, et pourvu qu'il n'ai prié qu'une seule fois dans vie, l'Eglise supplée pour le reste et lui accorde une indulgence plénière ?

Cher Olivier, outre les dettes de peine, il y a une chose à acquérir au purgatoire que nulle indulgence ne peut suppléer: c'est l'apprentissage de l'humilité (la mort à soi-même). Et pour cette vertu indispensable et douloureuse, je pense que Christian suit la Tradition: mieux vaut avoir appris sur terre.

Mais c'est vrai, on croit souvent que le purgatoire n'a qu'une seule raison d'être: les dettes de peine.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Mer 07 Sep 2005, 14:59

Oui, mais quand on voit que malgré notre misère, l'Eglise nous offre une indulgence plénière à des conditions avantageuses Mr. Green , on devient tout humble, tout humble...
Quoi ? Pour moi qui suis si misérable, l'Eglise en fait autant, comme si personne n'était plus important que moi ? :oops:
Revenir en haut Aller en bas
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Mer 07 Sep 2005, 15:02

Cher Olivier

Citation :
Oui, mais quand on voit que malgré notre misère, l'Eglise nous offre une indulgence plénière à des conditions avantageuses , on devient tout humble, tout humble...
Quoi ? Pour moi qui suis si misérable, l'Eglise en fait autant, comme si personne n'était plus important que moi ?
Alors comment expliquer la Souffrance, en particulier et en général?

amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
sauveur



Messages : 149
Inscription : 01/06/2005

MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Mer 07 Sep 2005, 17:28

si je peux me permettre quelques réflexions du Cardinal Journet:

Citation :
Un monde avec le mal peut être meilleur au total qu’un monde sans le mal, parce qu’ il peut susciter des fidélités, des repentirs, des amours qu’ignorerait éternellement un monde qui ne serait pas balayé par les grandes tempêtes

Ce n’est pas seulement la pureté de saint Jean, ce sont aussi les larmes de sainte Marie-Madeleine qui sont meilleures que l’innocence des petits enfants

Dieu attendra d’être librement préféré par sa créature ange ou homme. Mais alors il faut qu’il accepte d’être librement rejeté par sa créature ange ou homme.
Il tient tant à ce libre amour de préférence qu’il passe dessus le risque d’être refusé

Dieu a choisi de créer un monde doté de la liberté de le rejeter


Les hommes désirent également être aimé par amour et non pas intérêt (argent, pouvoir, sexe).
Un mode peuplé d'automates programmés pour aimer Dieu est il meilleur qu'un monde d'hommes dotés de la liberté de choisir ?
Préférons - nous un droïde disant je t'aime ou une femme libre prenant la décision libre de nous aimer ?

L'enfer et le paradis n'existent que du point de vue de l'homme,
ils n'existent pas du côté de Dieu, Lequel est parfait et n'implique donc que du bonheur et de la jouissance, rien de mauvais, d 'imparfait, de douloureux ne peut exister en Dieu car ce serait un défaut pour lui


sauveur
Revenir en haut Aller en bas
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Mer 07 Sep 2005, 18:03

Cher Sauveur

Citation :
si je peux me permettre quelques réflexions du Cardinal Journet:

C'est très exactement cela: si la Souffrance n'existait pas, il faudrait l'inventer.

amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Mer 07 Sep 2005, 19:22

Chers Amis

Voici un extrait du journal de Sainte Mechtilde, sur la souffrance:

Citation :
LES SOUFFRANCES SONT DE TRES GRANDS BIENFAITS
DES GRACES DE DIEU

De, tout mon coeur, je remerciais St Raphaël lui recommandant aussitôt "Deus dedit ", "B." Je demandais la guérison de "Servus Dei", Il sourit et me dit: "Les désirs de Deus Dedit dont tu sollicites la réalisation seront allégés, mais il aura toujours ce souci, car le Seigneur ne le lui enlèvera pas complètement. Il y a des désirs et des soucis dont Dieu ne délivre jamais parce qu'il veut toujours être prié. Il aime par-dessus tout les prières pleines d'abandon à sa volonté.
Dieu est infiniment bon et miséricordieux envers les hommes et Il ne laisse rien sans récompense : à ceux qui le prient et qu'Il semble ne pas écouter Il donne de grandes grâces qu'un coeur humain ne pourrait se les représenter. La compréhension des prévenances de la bonté divine est une des plus grandes joies réservées aux âmes humaines dans la bienheureuse éternité.
Qu'elle est grande la valeur de la souffrance! Les souffrances sont les plus grands bienfaits et les plus grandes grâces de Dieu.
Les hommes ne comprennent pas plus la valeur de la souffrance qu'ils ne comprennent l'extraordinaire grandeur et la puissance du prêtre.
Le sacerdoce est chose si élevée, si prodigieuse, que même les hommes les plus avancés dans la voie de la sainteté mourraient de terreur et d'humiliation s'ils arrivaient à la moindre connaissance des pouvoirs du prêtre. Cette connaissance appartient à la béatitude éternelle". Il demeura muet dans une sublime contemplation.

amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Mer 07 Sep 2005, 19:49

Cher Christian, En théologie, il faut toujours rappeler que la souffrance est un mal.

Seul son effet (humilité, parfois plus grande soif d'amour) est un bien.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Mer 07 Sep 2005, 19:55

Cher Arnaud

Citation :
Cher Christian, En théologie, il faut toujours rappeler que la souffrance est un mal.

Seul son effet (humilité, parfois plus grande soif d'amour) est un bien.
Oui, c'est un mal entré par la porte largement ouverte de la F.O.
Aussi, c'est par ce mal que nous devons restaurer ce malheur de la F.O.
C'est aussi et surtout, cela le sens de la Souffrance du Christ.
C'est une porte étroite, car très rude, mais un chemin sûre et bien balisé et protégé par NSJC sur la Croix.
Et si la souffrance est nécessaire (suite à F.O.) c'est bien comme tu le souligne, pour son effet.

qu'en penses-tu?
amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Mer 07 Sep 2005, 20:07

La souffrance, elle n'a d'effet que si on la fuit.

Si on la recherche et que par malheur on l'aime, elle peut produire de l'orgueil, l'orgueil d'être saint...

Quand ell'e brise, on ne peut l'aimer. Une fois qu'on en est sorti et qu'on en a guéri un peu, on peut se réjouir de l'effet produit: elle nous a dénudé...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Dominique



Messages : 1126
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Mer 07 Sep 2005, 20:23

Arnaud Dumouch a écrit:
La souffrance, elle n'a d'effet que si on la fuit.

Si on la recherche et que par malheur on l'aime, elle peut produire de l'orgueil, l'orgueil d'être saint...

Quand elle brise, on ne peut l'aimer. Une fois qu'on en est sorti et qu'on en a guéri un peu, on peut se réjouir de l'effet produit: elle nous a dénudé...

...et tournés vers les autres I love you
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Mer 07 Sep 2005, 20:26

I love you à Dom.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Mer 07 Sep 2005, 21:04

Cher Arnaud

Citation :
La souffrance, elle n'a d'effet que si on la fuit.

Si on la recherche et que par malheur on l'aime, elle peut produire de l'orgueil, l'orgueil d'être saint...
C'est évident qu'il ne faut pas la rechercher et que c'est un orugueil démesuré.
Mais, la souffrance, il y a certaines âmes (et très nombreuses, puisqu'il y en a des centaines et des centaines de millions) pour qui elle vient d'elle-même et ne pas la comprendre pour ce qu'elle est c'est refuser la Croix.
Cela fait partie de nos vies comme de manger ou de boire, je ne vois pas ce qui pose problème à vouloir la prendre comme escabeau!

qu'en penses-tu?
Amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Mer 07 Sep 2005, 23:27

Smile

Dominique a signalé le livre de Jean-Christophe Parisot :"Vivre même si je souffre", éditions Saint-Paul.

Je l'ai lu. Je ne crains pas d'en faire la pub : c'est court, simple ; c'est vrai que c'est un livre sur la vie plus que sur la souffrance. Dieu sait pourtant si ce qu'il vit est loin d'être marrant.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Mer 07 Sep 2005, 23:31

Juste un truc : Marthe Robin disait : "La souffrance ne vient pas du Ciel". La souffrance, en elle-même, me semble difficilement qualifiable de grâce.
En revanche, c'est ce que l'on peut en faire, une source de Vie pour le monde, qui vient du Ciel et qui est une grâce.

Je pense que c'est important de faire cette précision. QU'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Jeu 08 Sep 2005, 07:17

Olivier JC a écrit:
Juste un truc : Marthe Robin disait : "La souffrance ne vient pas du Ciel". La souffrance, en elle-même, me semble difficilement qualifiable de grâce.
En revanche, c'est ce que l'on peut en faire, une source de Vie pour le monde, qui vient du Ciel et qui est une grâce.

Je pense que c'est important de faire cette précision. QU'en pensez-vous ?

E S S E N T I E L

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Jeu 08 Sep 2005, 08:47

Cher Olivier

Citation :
Juste un truc : Marthe Robin disait : "La souffrance ne vient pas du Ciel". La souffrance, en elle-même, me semble difficilement qualifiable de grâce.
En revanche, c'est ce que l'on peut en faire, une source de Vie pour le monde, qui vient du Ciel et qui est une grâce.

Je pense que c'est important de faire cette précision. QU'en pensez-vous ?

Si vous relisez mes posts, c'est exactement ce que je disais.
Mais la Souffrance existe et ce n'est pas en la refusant qu'on la fera disparaître, ce sera l'inverse. La Souffrance fait partie de notre monde entâché, et doit être utilisée: c'est un outil gigantesque.

Amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Jeu 08 Sep 2005, 15:38

Cher Christian, je faisais cette remarque, non par rapport à vos propos, mais par rapport à ceux de cette sainte qui disait : LES SOUFFRANCES SONT DE TRES GRANDS BIENFAITS, DES GRACES DE DIEU
Revenir en haut Aller en bas
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Jeu 08 Sep 2005, 15:49

Cher Olivier


Citation :
Cher Christian, je faisais cette remarque, non par rapport à vos propos, mais par rapport à ceux de cette sainte qui disait : LES SOUFFRANCES SONT DE TRES GRANDS BIENFAITS, DES GRACES DE DIEU

:oops: :oops: :oops: toutes mes excuses

amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La souffrance et la mort   Ven 09 Sep 2005, 19:12

Chers amis

Saint Paul

"
Citation :
J'estime que les souffrances du temps présent sont sans proportion avec la gloire qui doit être révélée en nous (Romains 8 18)

amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
 
La souffrance et la mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Y a t-il un lien entre le niveau spirituel de l'âme (le degré de la foi) et la peur de la mort?
» Natuzza Evolo et l'heure de la mort
» Homélie sur l'heure de la mort ?
» Qu'est-ce que cette seconde mort dont parle l'Apocalypse ?
» Mort brutale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: