DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le sceau de Dieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Mar 13 Fév 2007, 13:14

JEAN-PAUL II

AUDIENCE GÉNÉRALE

Mercredi 14 Octobre 1998



1. Dans la précédente catéchèse, nous nous sommes arrêtés sur le sacrement de la Confirmation comme accomplissement de la grâce baptismale. A présent, nous en approfondissons la valeur salvifique et l'effet spirituel exprimés par le signe de l'onction, qui indique le «sceau du don de l'Esprit Saint» (cf. Paul VI, Const. ap. Divinae consortium naturae [15.8.1971]: AAS 63, 663).

Au moyen de l'onction, le confirmand reçoit pleinement ce don de l'Esprit Saint que, sous une forme initiale et fondamentale, il a déjà reçu avec le Baptême. Comme l'explique le catéchisme de l'Eglise catholique,«le sceau est le symbole de la personne (cf. Gn 38, 18; CT. 8, 6), signe de son autorité (cf. Gn 41, 42), de sa propriété sur un objet (cf. Dt 32, 34)...» (Catéchisme de l'Eglise catholique, n. 1295). Jésus lui-même déclare que sur Lui «le Père, Dieu, a marqué son sceau» (Jn 6, 27). Ainsi, nous les chrétiens, greffés en vertu de la foi et du Baptême dans le Corps du Christ Seigneur, sommes marqués du sceau de l'Esprit en recevant l'onction. L'Apôtre Paul l'enseigne explicitement lors-qu'il s'adresse aux chrétiens de Corinthe: «Et Celui qui nous affermit avec vous dans le Christ et qui nous a donné l'onction, c'est Dieu. [/size] Lui qui nous a aussi marqués d'un sceau et a mis dans nos cœurs les arrhes de l'Esprit» (2 Co 1, 21-22; cf. Ep 1, 13-14; 4, 30).

2. Le sceau de l'Esprit Saint, signifie et révèle donc l'appartenance totale du disciple à Jésus-Christ, le fait qu'il soit à son service pour toujours dans l'Eglise, et, dans le même temps, il implique la promesse de la protection divine lors des épreuves qu'il devra affronter pour témoigner sa foi dans le monde.

Jésus lui-même l'a prédit, à l'approche de sa passion: «On vous livrera au sanhédrin, vous serez battus de verges dans les synagogues et vous comparaitrez devant des gouverneurs et des rois, à cause de moi, pour rendre témoignage en face d'eux [...] Et quand on vous emmènera pour vous livrer, ne vous préoccupez pas de ce que vous direz mais dites ce qui vous sera donné sur le moment: car ce n'est pas vous qui parlerez, mais l'Esprit Saint» (Mc 13, 9.11 et par.).

Une promesse analogue apparaît dans l'Apocalypse
, dans une vision qui embrasse toute l'histoire de l'Eglise et qui illumine l'épisode dramatique que les disciples du Christ sont appelés à affronter, unis à leur Seigneur Crucifié et Ressuscité. Il sont présentés avec l'image suggestive de ceux à qui le sceau de Dieu a été imprimé sur le front (cf. Ap 7, 2-4).

3. La Confirmation, accomplissement de la grâce baptismale, nous unit plus solidement à Jésus-Christ et à son Corps qui est l'Eglise. Ce sacrement accroît également en nous les dons de l'Esprit Saint afin de nous accorder «une force spéciale de l'Esprit Saint pour répandre et défendre la foi par la parole et par l'action en vrais témoins du Christ, pour confesser vaillamment le nom du Christ et pour ne jamais éprouver de la honte à l'égard de la Croix» (CEC, n. 1303; cf. Concile de Florence, DS 1319; Conc. œcum. Vatican II, Lumen gentium, n. 11; 12).

Saint Ambroise exhorte le confirmé par ces paroles vibrantes: «Rappelle-toi que tu as reçu le sceau spirituel, “l'Esprit de sagesse et d'intelligence, l'Esprit de conseil et de force, l'Esprit de connaissance et de piété, l'Esprit de crainte de Dieu” et tu dois conserver ce que tu as reçu. Dieu le Père t'a marqué, le Christ Seigneur t'a confirmé et il a placé, en gage, l'Esprit dans ton cœur» (De mysteriis, 7, 42; PL 16, 402-403).

Le don de l'Esprit engage à rendre témoignage à Jésus-Christ et à Dieu le Père, et il assure la capacité et le courage de le faire. Les Actes des Apôtres nous disent clairement que l'Esprit s'est répandu sur les Apôtres, pour qu'ils deviennent des «témoins» (Ac 1, 8; cf. Jn 15, 26-27).

Pour sa part, saint Thomas d'Aquin, résumant admirablement la tradition de l'Eglise, affirme qu'à travers la Confirmation sont communiqués aux baptisés les moyens nécessaires pour professer publiquement en toute circonstance la foi reçue dans le baptême. «La plénitude de l'Esprit Saint lui est donnée — précise-t-il — ad robur spirituale (par la force spirituelle), qui convient à l'âge mûr» (S. Th., III, 72, 2). Cette maturité ne doit pas, bien évidemment, être mesurée avec des critères humains, mais à l'intérieur de la relation mystérieuse de chacun avec le Christ.

Cet enseignement, enraciné dans l'Ecriture Sainte et développé dans la sainte Tradition, trouve son expression dans la doctrine du Concile de Trente, selon lequel le sacrement de la Confirmation imprime dans l'âme comme une «marque spirituelle indélébile»: le «caractère» (cf. DS 1609), qui est précisément le signe imprimé par Jésus-Christ en chaque chrétien par le sceau de son Esprit.

4. Ce don spécifique conféré par le sacrement de la Confirmation habilite les fidèles à exercer leur «tâche prophétique» de témoignage rendu à la foi. «Le confirmé — explique saint Thomas — reçoit le pouvoir de professer publiquement la foi chrétienne, en vertu d'une charge presque officielle (quasi ex officio)» (S.Th., III, 72, 5, ad. 2; cf. CEC, n. 1305). Et le Concile Vatican II, en illustrant dans Lumen gentium le caractère sacré et organique de la communauté sacerdotale, souligne que «par le sacrement de confirmation, (le lien des fidèles) avec l'Eglise est rendu plus parfait, ils sont enrichis d'une force spéciale de l'Esprit Saint et obligés ainsi plus strictement tout à la fois à répandre et à défendre la foi par la parole et par l'action en vrais témoins du Christ» (LG, n. 11).

Le baptisé qui reçoit, en pleine et mûre conscience, le sacrement de la Confirmation, déclare solennellement devant l'Eglise, soutenu par la grâce de Dieu, sa disponibilité à se laisser saisir, de façon toujours nouvelle et toujours plus profonde, par l'Esprit de Dieu, pour devenir un témoin du Christ Seigneur.

5. Cette disponibilité, grâce à l'Esprit qui pénètre et remplit le cœur, peut aller jusqu'au martyre, comme nous le montre la chaîne ininterrompue de témoins chrétiens qui, depuis l'aube du christianisme jusqu'à notre époque, n'ont pas craint de sacrifier leur vie terrestre par amour de Jésus-Christ. «Le martyre — écrit le Catéchisme de l'Eglise catholique — est le témoignage suprême rendu à la vérité de la foi; il désigne un témoignage qui va jusqu'à la mort. Le martyr rend témoignage au Christ, mort et ressuscité, auquel il est uni par la charité» (CEC, n. 2473).

Au seuil du troisième Millénaire, invoquons le don du Paraclet pour raviver l'efficacité de la grâce du sceau spirituel imprimé en nous par le sacrement de la Confirmation. Animée par l'Esprit, notre vie diffusera le «parfum du Christ» (2 Co 2, 15) jusqu'aux extrémités de la terre.


Dernière édition par le Mar 13 Fév 2007, 19:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Mar 13 Fév 2007, 15:12

GUERRERO a écrit:
elle marque le front du sceau de Dieu de toutes les personnes présentes et qui prient le Rosaire.

Dans son premier message du 14 juin 1981, la sainte vierge avait dit : Beaucoup seront marqués d’une croix au front ».
Luz Amparo, la voyante, fut la première à recevoir ce jour là ce sceau céleste.

seront protégés par un sceau que personne ne pourra effacer.
Les fronts de vous tous qui viendrez en ce lieu seront marqués du sceau,

Tous ceux qui viendront en ce lieu seront marqués d’un sceau sur le front.

Accourez en ce lieu, car beaucoup d’entre vous avez été marqués du sceau de l’Esprit Saint, mes enfants. ne perdez pas ce sceau, car Satan est la pour détruire.

Venez en ce lieu, mes enfants, car vos fronts seront marqués du sceau et votre faiblesse s’en trouvera fortifiée.

Il n'y a donc pas de marque visible sur le front?? What the fuck ?!?
Cela ne repose donc que sur la croyance en ces messages?

Cela ressemble à la marque de la bête : " obligea tous les hommes, gens du peuple et grands personnages, riches et pauvres, hommes libres et esclaves, à se faire marquer d'un signe sur la main droite ou sur le front. " (Apocaplypse 13:16)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Mar 13 Fév 2007, 15:24

Louis a écrit:
GUERRERO a écrit:
elle marque le front du sceau de Dieu de toutes les personnes présentes et qui prient le Rosaire.

Dans son premier message du 14 juin 1981, la sainte vierge avait dit : Beaucoup seront marqués d’une croix au front ».
Luz Amparo, la voyante, fut la première à recevoir ce jour là ce sceau céleste.

seront protégés par un sceau que personne ne pourra effacer.
Les fronts de vous tous qui viendrez en ce lieu seront marqués du sceau,

Tous ceux qui viendront en ce lieu seront marqués d’un sceau sur le front.

Accourez en ce lieu, car beaucoup d’entre vous avez été marqués du sceau de l’Esprit Saint, mes enfants. ne perdez pas ce sceau, car Satan est la pour détruire.

Venez en ce lieu, mes enfants, car vos fronts seront marqués du sceau et votre faiblesse s’en trouvera fortifiée.

Il n'y a donc pas de marque visible sur le front?? What the fuck ?!?
Cela ne repose donc que sur la croyance en ces messages?

Cela ressemble à la marque de la bête : " obligea tous les hommes, gens du peuple et grands personnages, riches et pauvres, hommes libres et esclaves, à se faire marquer d'un signe sur la main droite ou sur le front. " (Apocaplypse 13:16)

Comme quoi il est plus raisonnable d'attendre sagement l'avis officiel de l'Eglise avant de courrir n'importe où !
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Mar 13 Fév 2007, 19:23

Citation :
GUERRERO dit :

Même le Pape Jean Paul II disait un jour à un évêque qui se demandait s'il pouvait y aller : Mais vous ne voyez donc pas les fruits....

Alors soyons ouverts et ne nous fermons pas par manque d'humilité.

Fabienne, j'ai mis en référence un texte de Jean-Paul II qui explique que le sceau de Dieu est la confirmation...Lisez-le !
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Mar 13 Fév 2007, 22:20

"Un sot avait dans sa main un seau dans lequel était le sceau du roi. Le sot trébucha, et les trois "so ?" tombèrent. "
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Mar 13 Fév 2007, 23:50

GUERRERO a écrit:
Le sceau de Dieu est une marque spirituelle que l'on reçoit et qui vient s'opposer au sceau de la Bête qui est le 666. Le sceau de Dieu est le 999. Je remets ci dessous un petit conte allégorique que j'avais déjà posté mais dont j'ai perdu le fil.

Je rappelle que le Cardinal du lieu a reconnu toutes les oeuvres de miséricorde. l'Eglise, on le voit ne peut pas se tromper.

Personnellement, comme des millions de personnes je suis allée là bas et j'ai reçu le sceau de Dieu.

Depuis je sents une force nouvelle en moi qui m'aide à résister à toutes les tentations de l'ennemi.

Le prophète du lieu, Luz Amparo est la seule à voir le Sceau (un signe de croix ) sur le front de ceux qui l'ont reçu mais elle voit aussi beaucoup de personnes qui portent le 666 sur le front car elles vivent en état de péché mortel. (adultère, sectes...).

Il me semble que ces dernières informations étaient nécessaires pour ceux qui le souhaitent.

Dans l'ancien testament, il y a eu des prophètes et il y en a aussi maintenant, d'autant plus que l'église là bas permet au prophète de donner des conférences sur le lieu des apparitions et bien des personnes se convertissent, se confessent et retournent à l'église.

Il y a parfois 10.000 personnes rien que le samedi.

Les gens viennent du monde entier.

Je rappelle que si vous êtes intéressés vous pouvez me contacter :
fabienne.guerrero@free.fr

Bonne journée à toutes et à tous.

Soyons dans l'amour et dans l'Esprit et ouvrons notre coeur aux oeuvres de l'Esprit Saint pour sauver bien des âmes.

Nous avons aussi vu les fruits de Medjugorje qui n'est pas encore reconnu mais des milliers de personnes se sont convertis.

Même le Pape Jean Paul II disait un jour à un évêque qui se demandait s'il pouvait y aller : Mais vous ne voyez donc pas les fruits....

Alors soyons ouverts et ne nous fermons pas par manque d'humilité.

Petit conte arithmétique et allégorique sur les nombres 3,5,7.


Voici l'histoire d'un profane qui découvre, lors d'une vente aux enchères, un vieux parchemin sur lequel est inscrit uniquement en son milieu 3,5,7.

- Qu'est-ce que c'est que ce chiffre 357, se demande le profane.
- Est-ce un code secret? Le sésame qui ouvre la porte d'un endroit interdit.

Intrigué et voulant comprendre,notre profane se saisi d'une feuille de papier blanche, y trace deux perpendiculaires, pour faire 3 colonnes.

Dans la colonne de gauche il inscrit 357.

Sa réflexion l'incite à additionner 3 + 5 + 7 qui font 15 et inscrit ce total dans la colonne du milieu.

Mais jugeant qu'il pouvait encore réduire 15, il additionne 1 + 5 = 6 qu'il pose dans la colonne de droite.

Notre profane pense qu'il peut également multiplier 357.

Aussi, sur une deuxième ligne, dans la colonne de gauche, il remet 357 et cette fois-ci multiplie
3 x 5 = 15 x 7 = 105, résultat qu'il inscrit dans la colonne du milieu. A nouveau, il réduit 105, qui font 6 dans la colonne de droite.

Enfin, à bout d'arguments, il répète la même opération sur une troisième ligne, mais en commençant sa multiplication par la droite, soit 7 x 5 = 35 x 3 = 105 pour la colonne du milieu, total réduit à 6 pour la colonne de droite.

C'est ainsi que notre profane constate que chacune des opérations arithmétiques lui donne le résultat de 6 et il se dit qu'il approche du but.

En effet, ce nombre 6 n'est-il pas celui de l'achèvement de la création du monde, soit le sixième jour avant l'apparition de l'homme?

En observant sa feuille, notre profane réalise qu'en procédant aux totaux verticaux de chaque colonne, il obtient le chiffre 9.

1ère colonne : 357 + 357 + 357 = 1071 réduit à 9
2ème colonne : 15 + 105 + 105 = 225 réduit à 9
3ème colonne : 6 + 6 + 6 = 18 réduit à 9

357 15 6

357 105 6

357 105 6

1071 225 18

9 9 9

Extraordinaire s'exclame notre profane, le chiffre 9 est le nombre de mois nécessaire à l'achèvement de la création de l'être humain.
Et poursuivant sa réflexion, il se dit que 9 étant le dernier de la série des chiffres, n'annonce-il pas à la fois une fin et un recommencement, c'est-à-dire une transposition sur un nouveau plan, mais à l'infini.

Et pour confirmer sa réflexion, il constate que la fusion du 6 et du 9 forme un cercle, symbole de l'infini.

Alors notre profane, dans un éclair d'intuition, découvre le sens profond des nombres 3, 5, 7.

C'est l'alchimie de toute vie, c'est la transformation de la matière de l'état brut à l'état pur, c'est la transmutation de l'homme, du plomb en or qui fait tant fantasmer et couler des torrents d'encre, enfin de l'imparfait en une perfection unique.

Le hasard n'existe pas. Notre destinée est tracée. Libre à nous de l'accepter, de la modifier ou de la refuser. L'homme n'est ni libre, ni esclave.
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Jeu 15 Fév 2007, 00:10

je déteste la numérologie
Est-ce parce que j'ai enseigné les mathématiques pendant quarante ans ?
Je peux le dire non ?
De toute façon ce sont les messages de Guerrero qui ne sont pas convenables ..tant qu'on aura pas compris ça ... Arnaud laisse dire des absurdités .
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Jeu 15 Fév 2007, 05:35

polaire a écrit:
je déteste la numérologie
Est-ce parce que j'ai enseigné les mathématiques pendant quarante ans ?
Je peux le dire non ?
De toute façon ce sont les messages de Guerrero qui ne sont pas convenables ..tant qu'on aura pas compris ça ... Arnaud laisse dire des absurdités .

Mon cher Polaire,

Il ne s'agit pas de numérologie, mais de nombres, comme dans la Bible, qui ont une valeur alphanumérique dans les langues sacrées que sont l'hébreu et l'arabe, le christianisme ne possédant pas sa propre langue sacrée. Le Grec est également alphanumérique, mais pas une langue sacrée. Le christianisme dont nous avons hérité, n'a rien à voir avec le christianisme primitif, qui était l'Eglise de Jérusalem dont Jacques le Juste, aussi appelé le maître de justice et frère de jésus était le chef. Mais il me convient très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Jeu 15 Fév 2007, 10:40

Personnellement je ne crois pas en la numérologie, et l'Apocalypse est une catastrophe pour l'esprit humain.

Ap. 13 18 Ici, il faut de la sagesse. Celui qui est intelligent peut trouver le sens du chiffre de la bête, car ce chiffre correspond au nom d'un homme. Ce chiffre est six cent soixante-six.

Alors quel est cet homme? Basketball

(Je viens de voir qu'on parle déjà de ce 666 dans "la micro puce" )
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Jeu 15 Fév 2007, 12:08

Louis a écrit:
Personnellement je ne crois pas en la numérologie, et l'Apocalypse est une catastrophe pour l'esprit humain.

Ap. 13 18 Ici, il faut de la sagesse. Celui qui est intelligent peut trouver le sens du chiffre de la bête, car ce chiffre correspond au nom d'un homme. Ce chiffre est six cent soixante-six.

Alors quel est cet homme? Basketball

(Je viens de voir qu'on parle déjà de ce 666 dans "la micro puce" )

Louis, même remarque qu'à Polaire. Les nombres et les chiffres n'ont pas la même signification. Si notre habitude était d'écrire selon un système sexagésimal (comme les Babyloniens), nous pourrions avoir 60 chiffres pour écrire un nombre.

D'autre part, dans l'Apocalypse, St-Jean écrit : c'est un nombre d'homme, et non pas, c'est le nombre d'un homme. L'Apocalypse veut dire REVELATION et pas autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Jeu 15 Fév 2007, 14:35

à Ecossais

je sais très bien que certaines" langues "sont alphanumérique( comme vous dîtes ) mais la notre pourrait l 'être ( et l 'est dans la numérologie ) car ne n’est pas la langue mais les langues écrite avec un alphabet qui sont alphanumlériaue comme vous l’entendez . A chaque lettre un chiffre ,ainsi on peut transcrire les mots lettre à lettre en du chifre à chiffre ( lequel est un nombre ne vous y trompez pas , en hébreu aleph c’est le un beth c’est le deux en tant que nombre et pas en tant que chiffre )
Les langue sino-japonaise ont des idéogrammes de même facture pour les deux domaines , mais il y existe une numérologie symbolique comme il en a toujours existé une en occident .(une sur les trois premiers nombres essentiellement et puis des extrapolations plus ou moins abracadabrantes )

Cela dit à partir de cette correspondance la cabale médiévale a tenté de décrypter le texte de la bible . C’est à discuter mais cela me parait autant le médium une démarche mystique qu' herméneutique .(dérives hallucinante de la gématrie mais c’est le problème des cabalistes ,pas le mien )

La numérologie moderne récente (XXem siecle ) c'est à l 'étage d'en dessous .
« je cite « à ce jour et à notre connaissance, aucune influence des nombres sur le destin ou la personnalité n’a pu être mise en évidence de manière scientifique.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Jeu 15 Fév 2007, 16:06

polaire a écrit:
à Ecossais

je sais très bien que certaines" langues "sont alphanumérique( comme vous dîtes ) mais la notre pourrait l 'être ( et l 'est dans la numérologie ) car ne n’est pas la langue mais les langues écrite avec un alphabet qui sont alphanumlériaue comme vous l’entendez . A chaque lettre un chiffre ,ainsi on peut transcrire les mots lettre à lettre en du chifre à chiffre ( lequel est un nombre ne vous y trompez pas , en hébreu aleph c’est le un beth c’est le deux en tant que nombre et pas en tant que chiffre )
Les langue sino-japonaise ont des idéogrammes de même facture pour les deux domaines , mais il y existe une numérologie symbolique comme il en a toujours existé une en occident .(une sur les trois premiers nombres essentiellement et puis des extrapolations plus ou moins abracadabrantes )

Cela dit à partir de cette correspondance la cabale médiévale a tenté de décrypter le texte de la bible . C’est à discuter mais cela me parait autant le médium une démarche mystique qu' herméneutique .(dérives hallucinante de la gématrie mais c’est le problème des cabalistes ,pas le mien )

La numérologie moderne récente (XXem siecle ) c'est à l 'étage d'en dessous .
« je cite « à ce jour et à notre connaissance, aucune influence des nombres sur le destin ou la personnalité n’a pu être mise en évidence de manière scientifique.

Mon cher Polaire,

Votre explication est tout à fait juste. Mais, eh oui! Il y a toujours un mais. Je ne m'appuie pas sur la cabale médiévale, mais hébraïque. D'autre part, vous faites un amalgame entre deux choses qui n'ont rien en commun l'une avec l'autre. La science (moderne) n'a pas sa place dans l'hermétisme, l'ésotérisme, et encore moins la métaphysique. En toute fraternité, car je ne doute pas de vos compétences professionnelles en mathématiques (je suis plutôt un littéraire) mais les plus mauvaises planches faites en Franc-Maçonnerie sur les nombres, sont faites par des mathématiciens. Pourquoi? Tout simplement parce qu'ils appliquent tous la même méthode de raisonnement. Cartésienne. Et de ce fait, grand nombre de choses leur échappent. J'ai le privilège d'avoir pour "Frère" un physicien. Lors d'une discussion, j'ai attiré son attention sur quelque chose de très simple. Il en est resté pantois. Or je suis très loin d'avoir son intelligence. Mais tous les savants appliquent la méthode compliquée. Alors que parfois il suffit de raisonner très simplement. Comme leur formation est spécifique, ils ne sont pas formés à ce mode de pensée. Si je puis me permettre, je vous recommande la lecture d'un ouvrage de René Guénon, intitulé "Le calcul infinitésimal". Je suis persuadé que vous allez trouver ça complètement farfelu. Et pourtant.... Autre ouvrage très intéressant, à partir du quel on peut démontrer l'existence de Dieu par la géométrie, est "La divine Comédie" de Dante.
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Jeu 15 Fév 2007, 22:29

à Ecossais


Citation :
la cabale médiévale, mais hébraïque.
n 'a jamais existé .
Nous n’avons à tout le moins aucun témoignage de son existence ce qui est quand même un peu facheux .
Alors que nous avons bien évidemment témoignage de l’existence des talmuds ( à fortiori des témoignages de l’ existence de la Thora )
Ni les talmuds ni la Thora ne sont d’ origine médiévales .La cabale oui .

César = qsr = 100+60+200 = 360
Observons l’absurdité de la chose et ceci copié sur un site de numérologie

Néron était le 6e empereur romain (Késar ou César en grec) [de 54 à 68 après J.-C.].
La transcription propre de ce nom est Cæsar Nero ou Kæsar Nero;
c'est l'ajout d'un "n" final par l'Église catholique qui donnera Neron Cæsar
en latin et par la suite nrwn qsr en araméen.
En hébreu, la valeur alphanumérique de nrwn qsr est aussi 666.
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Jeu 15 Fév 2007, 22:40

Je trouve passionnant le

Petit conte arithmétique et allégorique sur les nombres 3,5,7.

que nous a cité Loup Ecossais. Il y a quelque chose de « magique » dans les nombres ; Pythagore l’avait bien vu.

Mais je remarque aussi une chose : loup Ecossais met en garde contre

Code:
un amalgame entre deux choses qui n'ont rien en commun l'une avec l'autre. La science (moderne) n'a pas sa place dans l'hermétisme, l'ésotérisme, et encore moins la métaphysique.

Mais quand il parle de la « science moderne », il ne dit pas qu’il « la déteste », que c’est « une absurdité », quelque chose « de l’étage en dessous ». Comment se fait-il que d’aucuns éprouvent le besoin d’employer ces noms d’oiseaux pour critiquer la symbolique des nombres ? Il ne s’agit pas d’y « croire » ; pas plus qu’il ne s’agit de « croire » à la science moderne ; ce ne sont pas des religions ; ce sont des disciplines différentes pour avancer dans la connaissance des choses de ce monde.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Jeu 15 Fév 2007, 23:44

à lagaillette


je suis désolé mais étage en dessous ce n’est pas un nom d’ oiseau .
La cabale c ‘est l’ étage au dessus .

H Sérouya dans son volumineux essai sur la cabale, Sholem dans le non moins volumineux » les origines de la cabale » ne parlent guère de gématrie même si dans les deux cas le symbolisme des lettres /nombre est bien évidemment confirmé .Car la cabale cest un mode qui exède infiniment les seules activités gématristes .

La gématrie est une activité bien spécifique et prépondérante chez certains cabalistes . Je ne vois pas qu ‘elle soit une fin en soi sans dériver vers n’importe quoi. Elle n’ a de sens que dans le contexte spécifiquement cabaliste selon la croyance des cabalistes en ce que les mots/ lettres seraient en correspondance de par les lettres qui les composent et non de par le sens .
(en quelque sorte que les mots ne seraient pas dans leur composition( orthographique) arbitrairement composés , d’ où la croyance en la sacralité de cette langue ..On aurait en français une correspondance à analyser entre bocal et bucal par exemple ou entre matin et mouton ….)

La gématrie n'a de sens qu'éclairée par et dans le ccntexte existentiel d' une mystique visionnaire .La cabale et y inclus la gématrie furent et sont loin de faire l'unanimité dans le monde juif .



La numérologie est de facture récente ( seconde moitié du XXeme siècle ) ce n’est bien sur pas une science .
Je conteste que la numérologie puisse faire avancer les connaissances des chose de ce monde et puis c’est tout .

‘( je cite ) Des personnes n'hésitent pas à écrire que "désirs" (en français...) vaut 666 comme le nombre de la bête dans l'Apocalypse de Saint Jean et concluent alors que "les désirs c'est pas bien" ! Nul doute qu'il est possible de trouver le nom d'une belle-mère dont la somme des lettres vaut 666, faudra-t-il pour autant l'assommer...?
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Ven 16 Fév 2007, 21:51

polaire a écrit:
à Ecossais


Citation :
la cabale médiévale, mais hébraïque.
n 'a jamais existé . Je pense que vous parlez de la nouvelle Cabale, effectivement apparue au XIIIème siècle. Elle n'a en effet rien à voir avec la cabale juive.
Nous n’avons à tout le moins aucun témoignage de son existence ce qui est quand même un peu facheux . Et pour cause. C'est une tradition "ORALE" à l'origine. Tout comme le christianisme primitif.
Alors que nous avons bien évidemment témoignage de l’existence des talmuds ( à fortiori des témoignages de l’ existence de la Thora )
Ni les talmuds ni la Thora ne sont d’ origine médiévales .La cabale oui .

César = qsr = 100+60+200 = 360
Observons l’absurdité de la chose et ceci copié sur un site de numérologie

Néron était le 6e empereur romain (Késar ou César en grec) [de 54 à 68 après J.-C.].
La transcription propre de ce nom est Cæsar Nero ou Kæsar Nero;
c'est l'ajout d'un "n" final par l'Église catholique qui donnera Neron Cæsar
en latin et par la suite nrwn qsr en araméen.
En hébreu, la valeur alphanumérique de nrwn qsr est aussi 666.

La cabale hébraïque ne s'occupe que de la Bible. Celle dont vous parlez était utilisée par les philosophes et appliquée à tous les textes ou documents écrits. Il y a aussi la cabale hermétique, ou langue des oiseaux, bien connue des druides.

La Kabbale (Qabalah - קבלה en hébreu) est une tradition mystique, philosophique et ésotérique juive. Elle est présentée comme la Loi orale secrète, donnée par YHWH à Moïse sur le Mont Sinaï en même temps que la Torah (ou Loi écrite). Le Baal Soulam, kabbaliste, et commentateur du Zohar, en donne la définition suivante : « Cette sagesse n'est ni plus ni moins que l'ordre des racines, descendant à la manière d'une cause et de sa conséquence, selon des règles fixes et déterminées, s'unissant au nom d'un but unique et exalté, décrit par le nom "révélation de Sa Divinité à Ses Créatures en ce monde" ». Le kabbaliste P. Virya définit la kabbale comme « la dimension interne de la Torah, correspondant au sod (la connaissance ésotérique) des quatre niveaux de l'intérieur de la Torah (connus sous le nom de pardès) ».

L'un de ses plus grands disciples fut le rabbin Shimon Bar Yochaï au IIe siècle. Elle a connu un grand essor après la publication du Zohar (ou « Livre de la splendeur ») par Moïse de Léon en 1286, maître livre qui rapporte, sous la forme d'une compilation de textes en araméen, l'enseignement de Bar Yochaï jusqu'alors transmis par tradition orale.

Outre des prophéties messianniques, la Kabbale peut se définir comme un ensemble de spéculations métaphysiques sur Dieu, l'homme et l'univers, prenant racine dans les traditions ésotériques du judaïsme. Cependant, cette définition académique ne rend pas bien compte de l'universalité de la Kabbale et de la richesse des thèmes qu'elle aborde.

Le thème du kabbalisme a été repris par nombre de nouveaux mouvements religieux, dont le Centre de la Kabbale qui connaît actuellement une certaine notoriété auprès des personnalités du show-business mais qui est dénoncé comme imposture par les initiés traditionnels.
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Ven 16 Fév 2007, 22:19

Citation :
l'enseignement de Bar Yochaï jusqu'alors transmis par tradition orale.

oui c’est charitable de faire semblant d’y croire .
.Tradition orale pour une tradition qui s’occupe des lettres ... avouez que c’est un comble .


Citation :
Cependant, cette définition académique ne rend pas bien compte de l'universalité de la Kabbale et de la richesse des thèmes qu'elle aborde.

Qu’elle abordait aussi
Entre autres des pratiques magiques : incantation , énonciation de formules , talisman, sort contre sort enfin toutes pratiques analogues en magie noire comme ne magie blanche et en magie de toutes les couleurs . et ce pas très anciennement ( au XVeme siècle )

Il y a une croyance fondamentale dans la cabale en ce que pour les mots écrits leur composition lettre à lettre n’est pas contingente .
Je vous le redis en français cela conduirait a tenter de trouver une relation entre mouchoir et mâchoire .
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Ven 16 Fév 2007, 22:26

Cher Polaire,

Loin de moi l'idée de vous convaincre. En tant que Franc-Maçon, j'ai une autre approche des choses, un autre "point de vue" (pas une opinion).
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Ven 16 Fév 2007, 23:06

à Ecossais

Il y a des domaines où peut s'exercer une prétention au savoir objectif et puis des domaines où le savoir est inféodé au point de vue .
La philosophie comme la religion sont du second domaine mais la science est du premier domaine .
Et l’histoire est une science , science humaine certes mais à visée objective .

Que nous parlions d’ Hiroshima ou de la cabale ou du gaullisme nous cherchons à exprimer une vérité des choses pas les choses sous un point de vue .
Il faut distinguer le point de vue de l’aspect . Vous observez l’ histoire sous l’aspect ou dans ses manifestations économiques, ou politique ,ou événementielles mais vous pouvez en revanche observer l’histoire du point de vue de la réaction ou du point de vue des lumières ,
mais dans le second cas vous ne faites plus de l histoire en tant que science mais de l’apologétique .

ll faut choisir .

polaire
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80785
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Sam 17 Fév 2007, 08:26

Citation :
Louis a écrit:
GUERRERO a écrit:
elle marque le front du sceau de Dieu de toutes les personnes présentes et qui prient le Rosaire.

Dans son premier message du 14 juin 1981, la sainte vierge avait dit : Beaucoup seront marqués d’une croix au front ».
Luz Amparo, la voyante, fut la première à recevoir ce jour là ce sceau céleste.

seront protégés par un sceau que personne ne pourra effacer.
Les fronts de vous tous qui viendrez en ce lieu seront marqués du sceau,

Tous ceux qui viendront en ce lieu seront marqués d’un sceau sur le front.

Accourez en ce lieu, car beaucoup d’entre vous avez été marqués du sceau de l’Esprit Saint, mes enfants. ne perdez pas ce sceau, car Satan est la pour détruire.

Venez en ce lieu, mes enfants, car vos fronts seront marqués du sceau et votre faiblesse s’en trouvera fortifiée.

Il n'y a donc pas de marque visible sur le front?? What the fuck ?!?
Cela ne repose donc que sur la croyance en ces messages?

Cela ressemble à la marque de la bête : " obligea tous les hommes, gens du peuple et grands personnages, riches et pauvres, hommes libres et esclaves, à se faire marquer d'un signe sur la main droite ou sur le front. " (Apocaplypse 13:16)

Dans ce post de Fabienne, il n'y a absolument rien contre la foi. Il faut juste savoir interpréter le sens de ces texte qui est, comme elle le précise, spirituel.

Jo y voit le sacrement de confirmation et sa marque d'huile sainte sur le front. C'est tout à-fait juste.

Plus profondement encore, ce sceau de Dieu est la grâce des dons du Saint Esprit (que signifie et donne d'ailleurs la confirmation).

Si votre foi est fermement fondée sur 1° l'union au Christ, 2° la foi de l'eglise à travers son Magistère, 3° la consécration à Marie (les trois blancheurs), elle devient indestructible.

La marque de la Bête 666 (autrement dit la contamination de la pensée du monde), ne peut atteindre votre intelligence et votre coeur, comme si un discernement permanant et lucide vous protégeait.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Sam 17 Fév 2007, 11:39

Cher Arnaud
Vous pouvez l'interpréter comme ça vous arrange.

Mais je ne crois pas que Marie puisse répéter ça à longueur de messages:
Citation :
Beaucoup seront marqués d’une croix au front.

Une deuxième chose que je trouve louche (j'en avais parlé dans un autre sujet), c'est que Marie, dans cette apparition, demande presque à chaque fois à la voyante d'embrasser le sol.
Je ne comprends pas bien cet acte symbolique, mais ça ne me plait pas du tout.

Une question à Jean-Yves Tarrades:

Est-ce que dans les apparitions à Medjugorje Marie demande d'embrasser le sol, et parle-t-elle de cette croix sur le front?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80785
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Sam 17 Fév 2007, 17:39

Cher Louis, Le fait que je dise que DANS CE MESSAGE, rien n'est contre la foi, ne dit rien de plus.

Il peut y avoir des erreurs dans d'autres parties des messages qui invalident le tout. C'est parfaitement insuffisant pour reconnaitre la vérité d'une apparition. Il faudrait des miracles INDUBITABLES.

Marie demande d'embrasser le sol à chaque fois. Cela rappelle le geste de Pénitence de Bernadette à lourdes. Rien de problématique donc: HUMILITE et amour sont les deux axes de la vertu chrétienne en vue du salut.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Sam 17 Fév 2007, 17:57

Arnaud Dumouch a écrit:
Rien de problématique donc: HUMILITE et amour sont les deux axes de la vertu chrétienne en vue du salut.

Voci trois e-mail que Fabienne m'a envoyée. Je précise que, contrairement à ce qu'elle prétend, c'est elle qui m'a contactée la première et que je n'ai fait que lui répondre.

Ca a contribué à beaucoup m'agacer :

Citation :

Le 12.02

Chère soeur,

Personnellement, je ne suis rien pour m'opposer aux oeuvres de l'Esprit Saint.

Nous savons que le seul péché qui ne sera pas pardonné, c'est bien celui-là.


Cordialement.

Citation :

Le 13.02

Chère Dame,

Qui êtes-vous pour me juger ainsi ?

Est-ce que je viens voir tout ce que vous faites pour vous juger ?

Je vous demande de vous occuper de vous.

Vous êtes trop juge et Jésus vomit les tièdes.


Vous jugez ce qui défendent la miséricorde.

Je vous invite à vous confesser.

Citation :
Le 13.02

CHERE DAME,

SACHEZ QUE DEPUIS HIER SOIR, JE NE LIS AUCUN DE E. MAILS CAR VOUS GENEZ CEUX QUI VEULENT TRAVAILLER HUMBLEMENT POUR DIEU.

JE VOUS INVITE AU REPENTIR.....

SEUL DIEU EST MON JUGE ET MOI SACHEZ QUE JE L'AIME.

CE N'EST PAS LA PEINE DE M'ENVOYER DES E. MAIL QUE JE NE LIS PAS.

VOUS PERDEZ VOTRE TEMPS.

VOUS M'EN AVEZ ENVOYE PLUSIEURS ET JE N'AI PAS DE TEMPS A PERDRE AVEC VOUS.

BEAUCOUP DE PERSONNES M'ECRIVENT POUR RECEVOIR DU RECONFORT ET DES PRIERES ALORS VOS JUGEMENTS, ILS ME PASSENT AU DESSUS.....
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Sam 17 Fév 2007, 18:08

Arnaud Dumouch a écrit:
Cela rappelle le geste de Pénitence de Bernadette à lourdes.
Quel geste de pénitence?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80785
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Sam 17 Fév 2007, 18:29

Cher Jo, vous omettez de mettre les messages (sûrement féroces) que vous avez du répondre à Fabienne entre ses envois. C'est dommage. Notre jugement eut été plus facile à faire.

Je vous le redis. Fabienne s'est comporté selon la charte du forum. Je ne vous dis pas que je crois a priori à l'origine divine de ses messages. Cela n'a rien à voir. Je vous dis que, puisqu'elle a un important apostolat catholique, le fait qu'elle accepte de discuter avec des théologiens lui permettra d'AMELIORER son travail apostolique. Laissez donc faire ce travail d'Eglise.

Louis a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Cela rappelle le geste de Pénitence de Bernadette à lourdes.
Quel geste de pénitence?

Les paroles de la Vierge Marie à Lourdes, dès la première apparition :
Citation :
- "Ce n'est pas nécessaire." (En réponse à la question de Bernadette : « Voulez-vous avoir la bonté de mettre votre nom par écrit ? »)
- "Voulez-vous me faire la grâce de venir ici pendant 15 jours."
- "Je ne vous promets pas de vous rendre heureuse en ce monde, mais dans l'autre."
- "Pénitence ! pénitence ! pénitence ! Vous prierez Dieu pour les pécheurs.
Allez baiser la terre pour la conversion des pécheurs."
- "Allez boire à la fontaine et vous y laver. Vous mangerez de cette herbe qui est là."

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Sam 17 Fév 2007, 18:34

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Louis, Le fait que je dise que DANS CE MESSAGE, rien n'est contre la foi, ne dit rien de plus.

Il peut y avoir des erreurs dans d'autres parties des messages qui invalident le tout. C'est parfaitement insuffisant pour reconnaitre la vérité d'une apparition. Il faudrait des miracles INDUBITABLES.

Marie demande d'embrasser le sol à chaque fois. Cela rappelle le geste de Pénitence de Bernadette à lourdes. Rien de problématique donc: HUMILITE et amour sont les deux axes de la vertu chrétienne en vue du salut.

La vertu chrétienne est ternaire me semble-t-il. Foi, Espérance, Charité. La conjugaison des trois implique tacitement l'humilité, qui n'est pas une vertu, mais une résultante de cette combinaison.


Dernière édition par le Sam 17 Fév 2007, 18:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Sam 17 Fév 2007, 18:49

Cher Arnaud,

Est-ce que selon vous, Benoît XVI, a la même passion pour le culte marial que l'avait Jean-Paul II ? Jean-Paul II enbrassait toujours le sol lorsqu'il se rendait dans un Pays étranger, ce que l'actuel St-Père ne fait pas. En tout cas pas à ma connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Sam 17 Fév 2007, 19:00

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Jo, vous omettez de mettre les messages (sûrement féroces) que vous avez du répondre à Fabienne entre ses envois. C'est dommage. Notre jugement eut été plus facile à faire.

Voili, voila :

Citation :

12.02
Bonjour Fabienne,

Mais votre père spirituel à vous, sait-il que vous recommandez des pélerinages dont l'Eglise a émis un avis défavorable comme Manduria ?

Amitié
Père Verlinde :


http://www.bereshit.fr/La-Revelation-et-les-revelations.html
Jo

Citation :

12.02
Toutes les apparitions ne sont pas de Marie, c'est pourquoi l'Eglise a émi un avis défavorable pour DOZULE et MANDURIA.

Il faut obéir à l'Eglise. Ce serait ennuyeux d'encourager des fidèles à courir sur des lieux de mirages diaboliques alors qu'l y a tant de beaux pélerinages à faire, surs et porteurs de grace...

Je trouve étrange que votre père spirituel vous encourage....

Citation :
Comment être sure que nos recevons plus l'esprit-saint que les autorités compétentes ?

Le père Verlinde à propos de Dozulé :
http://www.final-age.net/forums/viewtopic.php?t=964

Citation :
13.02
Père Verlinde :
http://www.bereshit.fr/La-Revelation-et-les-revelations.html

Voilà la totalité de mes messages. Il manque les 2 premiers qu'elle m'avait adressé :
Citation :
CHER AMI,

BIEN SUR JE CONNAIS LE SITE DU PERE VERLINDE ET IL FAIT UN TRAVAIL EXTRAORDINAIRE QUE TOUTE L'EGLISE DEVRAIT DEFENDRE.

CORDIALEMENT:

MON SITE : http://fabienne.guerrero.free.fr

FABIENNE

Citation :
CHER FRERE,

MERCI POUR VOTRE REPONSE.

CEPENDANT J'AIME TOUTES LES APPARITIONS MARIALES.

IL N'Y AUCUNE INTERDICTION DE L'EGLISE D'EN PARLER ET ON N'EST PAS OBLIGE D'Y ADHERER BIEN SUR.

PERSONNELLEMENT, JE NE FORCE PERSONNE.

MAIS COMBIEN DE PERSONNES REVIENNENT A LA FOI GRACE AUX DIVERSES APPARITIONS DE JESUS ET MARIE.

MOI LA PREMIERE JE ME SUIS CONVERTIE A MEDJGORJE.

QUAND JE FAIS DES CONFERENCES SUR CES SUJETS, JE DEMANDE TOUJOURS LA PERMISSION A L'EVEQUE DU LIEU POUR BIEN RESTER DANS L'OBEISSANCE ET JE ME SOUMETS TOUJOURS AU DIRECTEUR SPIRITUEL DE LA VOYANTE POUR EN PARLER.

DIEU FAIT DES MERVEILLES ACTUELLEMENT DANS LE MONDE EN ENVOYANT SAUVER SES ENFANTS EN VOIE DE PERDITION POUR BEAUCOUP.

IL N'Y A QU'A REGARDER COMBIEN DE JEUNES ON TROUVE A CHAQUE MESSE.

JE SOUFFRE DE CELA.
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Sam 17 Fév 2007, 19:16

Quelqu'un me dit
Citation :

Un jour je suis allée à l'Escorial en Espagne
Eventuellement je peux lui demander quand , s’il faisait beau , s’il a aimé l’architecture enfin toutes questions très ordinaires appelant des réponses ordinaires .

S' il me répond que
Citation :
ce lieu est le lieu d'apparitions de Jésus et Marie
Bon, passe encore , ces personnes apparaissent régulièrement , c’est récurent et presque de l’ ordinaire

Mais qu’on me signale que :

La vierge Marie donne des bénédictions toutes spéciales le samedi
et avec ses anges, elle marque le front du sceau de Dieu de toutes les personnes présentes et qui prient le Rosaire.

Je me dis que ma foi tout est toujours en ordre
Marie honore en bonne mère juive , le sabbat .
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Sam 17 Fév 2007, 19:33

Source Wikipédia : Sabbat Chrétien


Le sceau de Dieu, c'est à dire son titre, son nom et l'espace dans lequel il est valable est mentionné dans l'énoncé du Quatrième commandement :

Exode chapître 20 :
20:8 Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier.
20:9 Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage.
20:10 Mais le septième jour est le jour du repos de l'Éternel, ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l'étranger qui est dans tes portes.
20:11 Car en six jours l'Éternel a fait les cieux, la terre et la mer, et tout ce qui y est contenu, et il s'est reposé le septième jour : c'est pourquoi l' Éternel a béni le jour du repos et l'a sanctifié.
Nombre d'interprétations unitaires associent ainsi en opposition la marque de la bête au Dimanche.

Histoire du Sabbat :


Après avoir tout créé, Dieu se reposa le septième jour et commanda de faire de ce jour de la semaine un jour de repos pour que l'on se souvienne de lui (Exode 20:8–11).

Il existe une continuité des jours de la semaine depuis des temps immémoriaux. Certaines tentatives ont été faites de briser ce cycle, notamment lors de la Révolution Francaise, mais il a perduré jusqu'à nos jours.

Toutes les Églises aujourd'hui continuent d'observer un jour par semaine comme jour de repos.

Le courant chrétien majoritaire fête désormais le dimanche comme jour du seigneur, en s'appuyant sur la résurrection du Christ, decouverte le premier jour de la semaine :

Matthieu 28:1 Après le sabbat, à l'aube du premier jour de la semaine, Marie de Magdala et l'autre Marie allèrent voir le sépulcre.
Marc 16:9 Jésus, étant ressuscité le matin du premier jour de la semaine, apparut d'abord à Marie de Magdala, de laquelle il avait chassé sept démons.
Dans certains courants protestants, le dimanche n'est pas appelé Jour du Seigneur, mais Sabbat. L'appelation reste la même que dans la Bible, mais le jour a changé.

Certaines Église chrétiennes célèbrent encore le sabbat, comme le fit le Christ avant sa résurrection, du vendredi soir au samedi soir, à la manière du Judaïsme.


L'observance du Sabbat est liée à une théologie unitaire et au respect des lois juives et notamment du Décalogue, dont il est le quatrième commandement.

Dans l'histoire le Sabbat est d'abord respecté par le judaïsme. Après Jésus de Nazareth, il est observé ar certains courants du christianisme

Le Judéo-christianisme autour de Jacques le Juste qui trouvera une continuation en ce que l'on nomme maintenant le judéo-nazaréisme.
L'Eglise éthiopienne 1
La Petite Église polonaise au XVIe siècle
L'Église unitarienne de Transylvanie au XVIe-XVIIe siècles.
L'Église adventiste du septième jour
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80785
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Sam 17 Fév 2007, 19:40

Loup Ecossais a écrit:
Cher Arnaud,

Est-ce que selon vous, Benoît XVI, a la même passion pour le culte marial que l'avait Jean-Paul II ? Jean-Paul II enbrassait toujours le sol lorsqu'il se rendait dans un Pays étranger, ce que l'actuel St-Père ne fait pas. En tout cas pas à ma connaissance.

Ils sont deux hommes différents mais ils ont la même foi profonde. Ils l'exercent selon deux spiritualités différentes.

Chers Jo, vos échanges sont courtois. Bravo.

Il suffit donc de parler à Fabienne avec ce même ton, et sans manier l'ironie, sur le forum public.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Sam 17 Fév 2007, 20:11

Arnaud Dumouch a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
Cher Arnaud,

Est-ce que selon vous, Benoît XVI, a la même passion pour le culte marial que l'avait Jean-Paul II ? Jean-Paul II enbrassait toujours le sol lorsqu'il se rendait dans un Pays étranger, ce que l'actuel St-Père ne fait pas. En tout cas pas à ma connaissance.

Ils sont deux hommes différents mais ils ont la même foi profonde. Ils l'exercent selon deux spiritualités différentes.

Chers Jo, vos échanges sont courtois. Bravo.

Il suffit donc de parler à Fabienne avec ce même ton, et sans manier l'ironie, sur le forum public.

L'ennui, comme vous pouvez le constater, c'est qu'il y a deux fabienne. Une fois de plus, c'est quasiment de la skizophrénie : douce, aimante quand on ne creuse pas. Quand on creuse, accusatrice et culpabilisatrice.

Je connais bien ce milieu. J'ai eu beaucoup d'expériences dans ces domaines....Malheureusement ! ......Car si ça m'a ouvert les yeux, c'est au prix de grandes tristesses.

Ce que vous ne voulez pas comprendre parceque vous vous accochez à l'espoir d'utiliser la théologie, c'est que ce genre de personne est comme un mur lisse sur lequel on glise parce qu'accepter la discussion ferait s'écrouler le chateau de cartes imaginaire qu'elles se sont fabriqué


Dernière édition par le Sam 17 Fév 2007, 20:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80785
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Sam 17 Fév 2007, 20:13

Citation :
Je connais bien ce milieu. J'ai eu beaucoup d'expériences dans ces domaines....Malheureusement ! ......Car si ça m'a ouvert les yeux, c'est au prix de grandes tristesses.

Un milieu n'est pas une personne.

Laissez une chance...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Sam 17 Fév 2007, 20:22

Ce que vous ne voulez pas comprendre parceque vous vous accochez à l'espoir d'utiliser la théologie, c'est que ce genre de personne est comme un mur lisse sur lequel on glisse parce qu'accepter la discussion ferait s'écrouler le chateau de cartes imaginaire qu'elles se sont fabriqué

Sur aucun forum où elle a fait sa pub, elle a cherché la discussion. Faites une recherche, vous verrez....
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80785
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Sam 17 Fév 2007, 20:25

jo zecat a écrit:
Ce que vous ne voulez pas comprendre parceque vous vous accochez à l'espoir d'utiliser la théologie, c'est que ce genre de personne est comme un mur lisse sur lequel on glisse parce qu'accepter la discussion ferait s'écrouler le chateau de cartes imaginaire qu'elles se sont fabriqué

Sur aucun forum où elle a fait sa pub, elle a cherché la discussion. Faites une recherche, vous verrez....

Alors laissez moi le découvrir par moi-même.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Sam 17 Fév 2007, 20:27

Ici aussi elle ne cherche pas la discussion puisqu'elle n'a toujours pas répondu à la question que je lui ai posé, et probablement ne se rend-t-elle pas compte que par une telle attitude elle se discrédite elle-même. Idea
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80785
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Sam 17 Fév 2007, 20:31

Clotilde a écrit:
Ici aussi elle ne cherche pas la discussion puisqu'elle n'a toujours pas répondu à la question que je lui ai posé, et probablement ne se rend-t-elle pas compte que par une telle attitude elle se discrédite elle-même. Idea

De toute façon, cela donne l'occasion de mettre des précisions de manière publique. Donc inutile de l'agresser.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lucie



Messages : 615
Inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Sam 17 Fév 2007, 20:36

Clotilde a écrit:
Ici aussi elle ne cherche pas la discussion puisqu'elle n'a toujours pas répondu à la question que je lui ai posé, et probablement ne se rend-t-elle pas compte que par une telle attitude elle se discrédite elle-même. Idea

J'ai tendance de toutes façons à trouver que quelqu'un qui n'est pas l'accompagnateur spirituel, et qui "invite" son interlocueur à aller se confesser se mêle de ce qui ne le regarde pas, tente de le culpabiliser au lieu de discuter, et ferait bien mieux de s'occuper de sa propre relation à Dieu.

En tous cas, ce genre de remarques me choque, et ne pourrait être supportable que si quelqu'un avoue un péché et demande que faire... pas lorsqu'on estime que le comportement d'un autre rompt la relation d'amour et demande donc une réconciliation.
Pour ma part, c'est relativement proche du fonctionnement d'un goutou auto-proclamé.
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Sam 17 Fév 2007, 20:38

Le dimanche est le jour où le Christ est ressuscité. Dans le Nouveau Testament, Jésus meurt sur la croix un vendredi après-midi. On l'enterre rapidement à cause du Shabbat qui commence dès la tombée de la nuit et pendant lequel il est interdit d'ensevelir les morts et de les couvrir de parfum. Les femmes myrrhophores sont donc obligées d'attendre le dimanche matin (premier jour de la semaine), pour procéder aux embaumements et préparations qu'elles n'avaient pas eu le temps de faire le vendredi avant le coucher du soleil. Elles découvrent alors que le tombeau est vide. Chaque dimanche est la célébration de la résurrection du Christ, événement capital sur lequel se fonde la foi des croyants. C'est pourquoi le dimanche est aussi considéré comme le huitième jour d'une création nouvelle inaugurée par la Résurrection. Certains chrétiens, les adventistes du septième jour en particulier, célèbrent le Sabbat (samedi) mémorial de la création divine et jour de culte comme le stipule le Décalogue.

C'est au cours de la journée du dimanche qu'a lieu la principale célébration eucharistique de la semaine dite messe chez les catholiques, cène chez les protestants et liturgie chez les orthodoxes. À la « messe dominicale » chaque catholique doit se rendre. Pour faciliter cette participation, l'Église romaine a obtenu que le dimanche devienne jour de repos obligatoire (à partir des IVe et Ve siècles à Rome, depuis l'empereur Constantin). Le Sabbat qui était célébré jusqu'à cette époque par tous les chrétiens, a continué d'être observé dans de nombreuses communautés hors de Rome où le dimanche, jour du dieu solaire romain Mithra (appelé aussi "Seigneur" par ses adorateurs), fut même imposé par la force en le rendant obligatoire sous l'empereur Théodose (Tout culte non catholique fut interdit). Progressivement, il le devint dans tout l'empire romain ( Voir la partie Histoire ).
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Sam 17 Fév 2007, 21:07

Arnaud Dumouch a écrit:
Clotilde a écrit:
Ici aussi elle ne cherche pas la discussion puisqu'elle n'a toujours pas répondu à la question que je lui ai posé, et probablement ne se rend-t-elle pas compte que par une telle attitude elle se discrédite elle-même. Idea

De toute façon, cela donne l'occasion de mettre des précisions de manière publique. Donc inutile de l'agresser.

absolument. En fait, je lui ai simplement demandé si elle envisageait de prendre en considération les remarques de Jean-Yves concernant certains points de ces conférences qui sont visiblement en contradiction avec l'enseignement de l'Eglise catholique. Mais elle ne répond pas. Peut-être est-ce en soi une réponse? Laughing

Je crois qu'il faut avoir l'attitude de Jean-Yves: faire ressortir calmement les contradictions et les erreurs. Et la réaction de Fabienne face à cela parlera d'elle-même sans qu'on ait besoin de crier "au loup" ;)
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Sam 17 Fév 2007, 21:27

De fait, je remercie Fabienne de cette leçon pédagogique ! Puisse-t-il servir à mettre en garde tous eux qui seraient tentés de courir arès tous ce mirages qui ne euvent qu'éloigner de Dieu

Le discernement, vient du curé d'Ars :

Citation :
. La preuve en est que la plupart des saints ont méprisé et fui le monde avec soin ; ils ont préféré la retraite aux assemblées mondaines, et même, plusieurs, craignant de s'y perdre, l'ont abandonné entièrement ; les uns, pour aller passer le reste de leurs jours dans des monastères, et les autres, au fond des déserts, tels qu'un saint Paul, ermite, un saint Antoine[7], une sainte Marie Égyptienne[8] et tant d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Dim 18 Fév 2007, 19:47

Citation :
CEPENDANT J'AIME TOUTES LES APPARITIONS MARIAL

Et si l'église interdirait totalement de croire en une certaine apparition de Marie, qu'elle serait ton attitude (choix)? L'obéissance à l'église ou ton amour des apparitions Marial?

C'est certain que toutes les apparitions ne sont pas l'oeuvre de Dieu... Il faut savoir exercer un discernement. Et accepter le discernement de l'église. Je crois bien que l'église n'est pas favorable à toutes les apparitions. Elle est peut-être plus favorable à certaines et moins à d'autres. Sinon elle n'exercerait aucun discernement... Ce n'est pas parce que l'église attends les fruits pour juger d'une apparition, que cela veut dire qu'elle lui est totalement favorable, il me semble...

P.s. C'est une question...
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Dim 18 Fév 2007, 20:00

J'ai un peu lu tes écrits sur ton site.

Pourquoi ton directeur spirituel ne signe jamais ses textes et avis?
Habituellement un directeur spirituel lorsqu'il affirme que tout est dans la foi de l'église, il doit signé pour prouver son autorité dans l'église.

Qui est t-il? Es-ce un prêtre, un théologien? Je sais seulement qu'il s'appelle "directeur spirituel"...

En tous cas, je n'ai pas lu son nom...

P.s Deuxième question...
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Dim 18 Fév 2007, 20:03

Tourterelle a écrit:
J'ai un peu lu tes écrits sur ton site.

Pourquoi ton directeur spirituel ne signe jamais ses textes et avis?
Habituellement un directeur spirituel lorsqu'il affirme que tout est dans la foi de l'église, il doit signé pour prouver son autorité dans l'église.

Qui est t-il? Es-ce un prêtre, un théologien? Je sais seulement qu'il s'appelle "directeur spirituel"...

En tous cas, je n'ai pas lu son nom...

J'ai constaté la même chose que toi Confused
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Dim 18 Fév 2007, 20:44

Il y a une troisième question... Je crois qu'elle s'adresse d'avantage à Arnaud.

Est-ce dans la norme d'entendre une voie extérieur à sois comme venant du St-Sacrement (entendre de ses oreille).

Je sais il y a eu st-Paul mais cela me semble rare...

Habituellement une personne qui a une apparition est en état d'extase et entend comme de l'intérieur d'elle-même donc comme avec les oreilles de l'âme. Ses sens étant trop occupé en Dieu pour être utilisé (presque mort). Tout se passe dans l'âme... Aucune voie extérieur, ni lumière extérieur. Elle voit et attend par les oreilles et les yeux de l'âme... Les sens du corps étant presque totalement innactifs ou inutilisables...

Je ne sais pas...


Dernière édition par le Dim 18 Fév 2007, 20:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80785
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Dim 18 Fév 2007, 20:55

Tourterelle a écrit:
Il y a une troisième question... Je crois qu'elle s'adresse d'avantage à Arnaud.

Est-ce dans la norme d'entendre une voie extérieur à sois comme venant du St-Sacrement (entendre de ses oreille).

Je sais il y a eu st-Paul mais cela me semble rare...

Habituellement une personne qui a une apparition est en état d'extase et entend comme de l'intérieur d'elle-même donc comme avec les oreilles de l'âme. Ses sens étant trop occupé en Dieu pour être utilisé (presque morte). Tout se passe dans l'âme... Aucune voie extérieur, ni lumière extérieur. Elle voit et attend par les oreilles et les yeux de l'âme...

Je ne sais pas...

Chère Tourterelle,

La prophétie s'exerce de toutes les manières possibles, avec extase ou non.

A Pontmain, par exemple, les enfants voient Marie dans le ciel et racontent aux gens qui sont dans la rue.

Le critère de discernement de l'origine des apparitions n'est effectivement pas leur MODE, mais:
1° La conformité à la foi de l'Eglise.
2° Leurs fruits spirituels
(dont l'amour, l'humilité, l'obéissance etc.)

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Dim 18 Fév 2007, 21:01

Ok Arnaud. Very Happy

Comme Fabienne ne semble plus communiquer, il faut lire les textes.

Les fruits en Jean-Yves semblaient être la confusion et la crainte terifiante du démon. Peut-être que l'accent dans ses conférences est trop mit sur le démon et pas assez sur l'amour de Dieu... L'idée ce n'est pas d'avoir peur (terrifier) du démon, se serait lui donner trop d'importance...
Notre premier ennemie c'est nous-même... En sortant de ces conférences, il faut avoir à l'idée l'amour et la miséricorde de Dieu et non une peur terrifiante du démon... J'imagine que lorsqu'on a connu le spiritisme, on en sort totalement traumatisé et on peut communiquer cette peur du démon aux autres.... ce n'est pas très paisible...

C'est juste une réflexion...


Dernière édition par le Dim 18 Fév 2007, 21:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80785
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le sceau de Dieu   Dim 18 Fév 2007, 21:07

Tourterelle a écrit:
Ok Arnaud. Very Happy

Comme Fabienne ne semble plus communiquer, il faut lire les textes.

Pour Fabienne, il semble que la prophétie s'exerce par motions intérieures (une sorte d'impression qu'un pensée, un idée, vienne de Dieu). Et c'est difficile car on ne peut pas vraiment discerner SA PROPRE PENSEE de celle DE DIEU;

Mais si la personne est bien entourée et structurée dans l'Eglise par une communauté d'amis connaissant la théologie, cela se rectifie assez vite. C'est de cette façon que les évêques ont rectifié et mis dans l'orthodoxie les communautés du Renouveau charismatique.

Donc:

1° De l'exercice de la charité.
2° Une explication humble et patiente de ce qu'il convient de rectifier au plan de la vérité.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Le sceau de Dieu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pour reconnaître le Sceau du Dieu Vivant et de l'accepter avec amour, joie et gratitude
» Le Sceau du Dieu Vivant - Distribuez-le largement auprès de vos proches !
» Veuillez répandre le Sceau du Dieu Vivant partout. Il ne doit pas être vendu,à disposition de chacun
» Le sceau de Dieu
» La Croisade de Prières - Numéro 33 : "Prière pour reconnaître et accepter le Sceau du Dieu Vivant" !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: