DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Autocombustion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Autocombustion   Dim 04 Fév 2007, 21:52

Moi, ce qui m'a le plus intiguée et que je ne m'explque pas, ce sont les phénomènes d'auto-combustion ! confused Si quelqun a une explication....
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Autocombustion   Dim 04 Fév 2007, 21:59

jo zecat a écrit:
Moi, ce qui m'a le plus intiguée et que je ne m'explque pas, ce sont les phénomènes d'auto-combustin ! confused

Si vous pensez à ces cadavres à moitié consumer qu'on trouve parfois, c'est en fait un phénomène naturel qu'on arrive à reproduire de la façon suivante:

prendre un cochon gras. L'habiller pig . Allumer un petit endroit de ses vêtements. Le mélange de la graisse et des fibres du vêtement provoque un effet de lente combustion (comme une bougie). Quelques jours plus tard, des parties entières on disparu et le sol est intact. µ

Cela arrive à des personnes qui fument au lit... What a Face

Par contre, les phénomènes d'hyper thermie (corps montant à 60 ou 80 °) (chez les saints ou les possédés) sont des prodiges (pas des miracles) d'origine angélique.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Autocombustion   Dim 04 Fév 2007, 22:07

Ce qui est curieux c'est :

1°) que les victimes peuvent être non fumeuses

2°) Qu'elles ne semblent pas avoir conscience qu'elles brulent (on en a retrouvé dans leur fauteuil sans que le fauteuil soit brulé)

3°) certaines parties du corps sont intactes et la combustion s'arrête net (ex jambes avec bas intacts)
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Autocombustion   Dim 04 Fév 2007, 22:11

jo zecat a écrit:
Ce qui est curieux c'est :

1°) que les victimes peuvent être non fumeuses

2°) Qu'elles ne semblent pas avoir conscience qu'elles brulent (on en a retrouvé dans leur fauteuil sans que le fauteuil soit brulé)

3°) certaines parties du corps sont intactes et la combustion s'arrête net (ex jambes avec bas intacts)

Chère Jo,

Il faut toujours un départ du feu (étincelle de la cheminée par exemple) et que la personne ait fait un arrêt cardiaque, sinon la douleur la réveillerait.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Autocombustion   Dim 04 Fév 2007, 22:26

Tiens.....Des photos :


Corps entièrement consumé ou presque, et pourtant, les environs sont intacts, à l'exception d'épais dépôts de suie.


Le corps de Mme Kazmierczak gît carbonisé sur le plancher, contre la porte d'entrée, mais les jambes et le bras droit sont intacts alors que la tête, le tronc et l'abdomen ne sont plus que cendres. Il a fallu une température énorme (2000°C) pour arriver à ce macabre résultat.


PRINCIPAUX TRAITS DE LA COMBUSTION HUMAINE SPONTANÉE ET DE SES VICTIMES

1) La plupart du temps, la victime est retrouvée dans une attitude naturelle, comme si tout s'était passé en un instant.
2) Une chaleur intense est dégagée
3) Généralement, on constate que le feu ne s'étend pas
4) On peut souligner l'étrange silence des victimes ; celles-ci paraissent comme incapables d'appeler à l'aide ou de se sauver. Si, par chance, elles survivent, elles sont généralement incapables de raconter quoi que ce soit de leur aventure.
5) L'âge et le sexe de la victime comptent moins que son état psychique et physiologique.
6) La victime est le plus souvent une personne seule, sédentaire, diminuée par la maladie ou par une sorte de dépression.
7) La victime est sujette à la peur et au désespoir
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Autocombustion   Jeu 22 Fév 2007, 20:52

Arnaud Dumouch a écrit:
jo zecat a écrit:
Moi, ce qui m'a le plus intiguée et que je ne m'explque pas, ce sont les phénomènes d'auto-combustin ! confused

Si vous pensez à ces cadavres à moitié consumer qu'on trouve parfois, c'est en fait un phénomène naturel qu'on arrive à reproduire de la façon suivante:

prendre un cochon gras. L'habiller pig . Allumer un petit endroit de ses vêtements. Le mélange de la graisse et des fibres du vêtement provoque un effet de lente combustion (comme une bougie). Quelques jours plus tard, des parties entières on disparu et le sol est intact. µ

Cela arrive à des personnes qui fument au lit... What a Face

Par contre, les phénomènes d'hyper thermie (corps montant à 60 ou 80 °) (chez les saints ou les possédés) sont des prodiges (pas des miracles) d'origine angélique.

Quelle est la différence entre un miracle ou un prodige, Arnaud Question Idea
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Autocombustion   Jeu 22 Fév 2007, 21:33

Chère Elise,

Les prodiges ont une cause NATURELLE -psychologique, scientifique, angélique-. Le prodige ne s’oppose pas aux lois de la nature.
exemple de prodiges: Un cancer qui guérit en trois mois, progressivement; Sissi impératrice qui, grâce à son bon moral, se remet de la tuberculose. Les phénomènes de télépathie, de télékinésie. Le spiritisme semble un prodige dont la cause est angélique (les anges mauvais).


Le miracle à la différence du prodige, ne peut être attribué qu’à Dieu seul. En effet, Il EST CONTRE NATURE. Il s'oppose aux lois fondamentales de la physique ou de la biologie. Il implique TOUJOURS une puissance infinie qui dépasse la puissance des anges ou du psychisme humain.

Exemples de miracle en fonction de la loi de la nature contredite:
- Principe de la stabilité de l’être: "Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme": La guérison à Lourdes de Jeanne Frétel qui voit son intestin réapparaître comme cela, d'un coup; Il lui avait été retiré suite à un cancer.
- Principe de l'inertie: "Aucun mouvement physique ne peut être instantané". La guérison à Lourdes de Jeanne Frétel qui voit, INSTANTANEMENT, son intestin réapparaître.
- Premier principe de la thermodynamique: "Tout corps isolé perd de l'énergie": Marthe Robin qui reste quarante ans sans se nourrir. C'est physiquement et biologiquement CONTRE NATURE.

La résurrection d'un homme en état de mort cérébrale est le plus grand miracle au plan de la biologie. C'est d'ailleurs pour les théologiens l'exemple typique du miracle au point que Jésus l'utilisa pour prouver aux théologiens juifs sa mission divine. Lazare ne peut avoir été ressuscité par un PRODIGE satanique mais par Dieu seul.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Autocombustion   Jeu 22 Fév 2007, 21:36

Merci Cher Arnaud Very Happy voilà qui est plus clair dans ma tête Very Happy sunny
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Autocombustion   Jeu 22 Fév 2007, 22:01

Code:
Quelle est la différence entre un miracle ou un prodige,

"Miracle" c'est le nom que donne à un "prodige" une personne qui croit en Dieu.

Simple question de mots ; recouvrant une question de croyance, naturellement.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Autocombustion   Jeu 22 Fév 2007, 22:42

jeanne Frétel

Effectivement elle s’est senti guéri et elle fut guéri , guéri d'un mal .
Mais elle n’a pas vu son intestin réapparaître instantanément .

. Tous les sites web traitant de Jeanne F sont catholiques ou paranormaux donc partisans ,encore que ce lien soit intéressant
[url]
http://lourdes-magazine.com/article.php3?id_article=83&lang=fr[/url]

Je le dis tel que je le pense je ne suis pas disposé à admettre qu’un intestin réapparaisse instantanément .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Autocombustion   Ven 23 Fév 2007, 07:59

C'est vrai, elle a "senti" sa guériuson venir comme l'éclair.

Par contre, une chose est certaine, attestée par les chirurgiens:

- Les trois quart de son intestin avait été enlevés par chirurgie.
- Elle avait deux anus artificiels.
- Elle fut conduite inconsciente et mourante à Lourdes.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Autocombustion   Ven 23 Fév 2007, 08:07

Si cette guérison a été reconnue par le bureau médical des sanctuaires de Lourdes je ne vois pas la raison d'en douter !

Bien sûr chacun est libre, ces guérisons ne sont pas "articles de foi".
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Autocombustion   Sam 03 Mar 2007, 22:16

Ce soir, il y avait "la soirée de l'étrange sur TF1" et on y parlait à nouveau du phénomène de combustion spontanée.
Ils ont cité l'hypothèse dont parle Arnaud, mais ça n'explique pas tout.
Le gérant d'un crématorium a expliqué qu'ils avaient du mal eux-même à réduire en cendres un corps surtout au niveau du tronc, malgré la température à des millliers de degrés.
Dans les cas de combustion spontanée il ne reste parfois plus rien, pas même le squelette.

Ca reste un mystère!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Autocombustion   Sam 03 Mar 2007, 22:23

Citation :
Ca reste un mystère!

d'autant plus mystérieux qu'on arrive à savoir qui c'était alors qu'il n'en reste rien . pas même le squelette.. ça pour du mystère c'est du mystère .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Autocombustion   Dim 04 Mar 2007, 08:22

Louis a écrit:
Ce soir, il y avait "la soirée de l'étrange sur TF1" et on y parlait à nouveau du phénomène de combustion spontanée.
Ils ont cité l'hypothèse dont parle Arnaud, mais ça n'explique pas tout.
Le gérant d'un crématorium a expliqué qu'ils avaient du mal eux-même à réduire en cendres un corps surtout au niveau du tronc, malgré la température à des millliers de degrés.
Dans les cas de combustion spontanée il ne reste parfois plus rien, pas même le squelette.

Ca reste un mystère!

Cher Polaire, il n'en reste rien sauf, très souvent, la tête et le bas des membres.

Cher Louis, un crématorium ne provoque pas une lente combustion, cellule par cellule, comme se consume une cigarette. Or j'ai lu que cela à marcher dans un essai expérimental pour un porc.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Autocombustion   Dim 04 Mar 2007, 11:56

Cher Louis,

cette émission m'avait l'air d'une méga-comédie généralisée, qui court après un pseudo-étrange que les gens cherchent et apprécient.

Mais soyons scientifique et citons des gens de confiance. C'est loin d'etre le cas de cette émission pour ce que j'en ai vu...

Amicalement,
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Autocombustion   Dim 04 Mar 2007, 12:12

Ma fille ( biologiste/généticienne de formation ) m’ a répondu vertement que dans la nature aucun corps ne brûle s'il n’ y a source naturelle de combustion à proximité .Elle ne s’ inquiète encore pas de mon état mental me connaissant , mais il ne faudra pas que j’ y revienne .
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Autocombustion   Dim 04 Mar 2007, 12:57

spidle33 a écrit:
cette émission m'avait l'air d'une méga-comédie généralisée, qui court après un pseudo-étrange que les gens cherchent et apprécient.

Mais soyons scientifique et citons des gens de confiance. C'est loin d'etre le cas de cette émission pour ce que j'en ai vu...
Cher spidle

C'était avant tout une emission de divertissement, et d'ailleurs j'ai bien rigolé. Mais on y apprend aussi quelques infos, et les témoignages sont toujours interessants. Par exemple, la soeur de Claude François raconte:

Un mois avant sa mort, Claude François lui fait une confidence: le soir avant de s'endormir et dès qu'il éteind la lumière, une femme apparait dans sa chambre, s'assoie au pied de son lit et le regarde fixement. Claude était effrayé par cette apparition, et n'osait en parler à personne.

Sa soeur lui conseilla alors de demander à un prêtre de l'eau bénite et de la garder dans un flacon dans sa chambre. Ce qu'il fit, et l'apparition ne revint plus... mais le week-end qui suivit... fut son dernier week-end.

Cette apparition lui annonçait-elle sa mort prochaine?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Autocombustion   Dim 04 Mar 2007, 13:16

polaire a écrit:
Ma fille ( biologiste/généticienne de formation ) m’ a répondu vertement que dans la nature aucun corps ne brûle s'il n’ y a source naturelle de combustion à proximité .Elle ne s’ inquiète encore pas de mon état mental me connaissant , mais il ne faudra pas que j’ y revienne .

Lol, Cher polaire Basketball ...

En guise de remerciement pour votre aide precieuse sur l'éternel féminin... Rolling Eyes queen

Chère Jo, je ne sais pas en quelle mesure ça peut être relié au phénomène d'autocombustion que vous citez :

Un mini cours de nutrition.... :pr: :pl: .

Connaissez vous le processus de digestion des aliments :
- les aliments sont notre source d'énergie, l'énergie est stockée dans les aliments sous forme d'énergie chimique, elle doit être libérée lors du processus de digestion et utilisée et /ou stockée sous forme d’ATP ?

Dans notre organisme, nous brûlons quotidiennement des nutriments (glucides, lipides, protéines) en produisant du CO2 et du H2O et en libérant l'énergie nécessaire pour le déroulement des processus physiologiques normaux !



Heureusement, lors de l'évolution ( affraid lol! ), le phénomène d'adaptation a permis la maîtrise de ce phénomène qui se réalise d'une manière habituelle dans le cadre de l'homéostasie (l'équilibre dynamique, clin d'oeil pour un Loup bigsmurf solitaire :hello: , dans les limites physiologiques normales ) de l'organisme....

Mais si il y une loi... il peut (et il doit) y avoir exception à la loi :rabbit:


Dernière édition par le Dim 04 Mar 2007, 18:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Autocombustion   Dim 04 Mar 2007, 17:59

La voila la solution !
ces gens se sont digérés .

bon appétit
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Autocombustion   Dim 04 Mar 2007, 18:22

polaire a écrit:
La voila la solution !
ces gens se sont digérés .

bon appétit

Etes vous sûr d'avoir bien compris Shocked ou c'est votre côté provoc... qui vous rend chic en votre genre Tongue Comme vous le remarquez bien, je ne parle pas de mauvaise foi Mr.Red
La seule chose que j'ai dit... C'est que l'organisme brûle des nutriments chaque jour... Il n' y a pas besoin de source de chaleur extérieure pour ce phénomène...
Quant à la combustion interne, elle se réalise dans les limites homéostatiques (en général)... mais des exceptions ne sont pas impossibles !
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Autocombustion   Dim 04 Mar 2007, 18:29

Citation :
mais des exceptions ne sont pas impossibles !
Vous confirmez l 'hypothèse , ces gens là se sont auto -digérés ( s'il n'y a pas pléonasme )

Comme disait mon père qui n’était pas stoïcien: "on creuse sa tombe avec sa fourchette" .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Autocombustion   Dim 04 Mar 2007, 19:05

polaire a écrit:
Citation :
mais des exceptions ne sont pas impossibles !
Vous confirmez l 'hypothèse , ces gens là se sont auto -digérés ( s'il n'y a pas pléonasme )

Comme disait mon père qui n’était pas stoïcien: "on creuse sa tombe avec sa fourchette" .

Mon avis:

Ces gens, souvent de forte corpulance et fumeurs (ou installées près d'une cheminée allumée), se sont consumés comme des mégots: Une étincelle de feu s'est nourrie de leur graisse, en s'appuyant sur la mêche de leurs vêtements.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Autocombustion   Lun 05 Mar 2007, 01:23

Peut-être qu'il faudrait envisager un genre de réaction chimique à l'intérieur du corps... Donc un changement dans la chimie du corps...
Un stresse intense saurait peut-être créer se changement...
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Autocombustion   Lun 05 Mar 2007, 08:14

Tourterelle a écrit:
Peut-être qu'il faudrait envisager un genre de réaction chimique à l'intérieur du corps... Donc un changement dans la chimie du corps...
Un stresse intense saurait peut-être créer se changement...
Oui, ce n'est pas impossible. Ce qui est surprenant c'est qu'il soient de forte corpulence (Etes vous sûr Arnaud ?) Donc une forte teneur en graisses dans leur organisme (les graisses ont un point de combustion bas par rapport aux glucides et protéines).

Dans des conditions de stress (dépression, par exemple, mais pas seulement), l’organisme utilise ce qu’on appelle la voie de la néoglucogenèse (une voie anabolique, en bleu sur le schema), c’est à dire, il synthétise du glucose (le principal nutriment pour le cerveau) à partir des acides aminés ou des acides gras…..
Normalement ce processus se déroule sans incident… mais, des exceptions sont toujours imaginables…, surtout si une source de chaleur extérieure, augmente le risque d'échauffement.
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Autocombustion   Lun 05 Mar 2007, 11:42

Citation :
c'est qu'il soient de forte corpulence (Etes vous sûr Arnaud ?)

non Arnaud n'en est pas sûr du tout .
Ce qui est sûr c’est qu ‘après ils ne sont plus de forte corpulence .. mais j' apprécie votre effort d explication rationnelle .
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9444
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Autocombustion   Lun 05 Mar 2007, 11:50

polaire a écrit:
La voila la solution !
ces gens se sont digérés .

bon appétit

Voilà enfin démystifié le principe de l'intussusception hégélienne... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Autocombustion   Lun 05 Mar 2007, 12:46

Cher Zibou,

C'est quoi l'intussusception ??? Hégélienne, qui plus est... ? scratch

Marc
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9444
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Autocombustion   Lun 05 Mar 2007, 12:47

marc a écrit:
Cher Zibou,

C'est quoi l'intussusception ??? Hégélienne, qui plus est... ? scratch

Marc

C'est une blague! (c'est le cas de le dire...) ;)
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Autocombustion   Lun 05 Mar 2007, 16:36

Ce forum est finalement très amusant .
Revenir en haut Aller en bas
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Autocombustion   Lun 05 Mar 2007, 17:26

Zibou,

Blague trop culitvée pour moi, j'ai dû sortir mon dico. Mais très bonne !! lol!

Marc
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Autocombustion   Lun 05 Mar 2007, 18:47

Je cherche la source extérieure, cette petite étincelle à la porter de tous et qui ne laisserait aucune trace de son existence. Si on envisage cette possibilité d'un changement chimique, l'électricité statique saurait peut-être enflammer le corps. Donc un simple frottement d'un vêtement sur le corps, le contacte avec le tissu d'un fauteuil, un tapis, le contacte du corps avec un métal. Je n'y connaît rien en science, mais le corps serait peut-être porteur d'électricité... Donc si la chimie change, l'électricité peut augmenté dans le corps... En tous cas... je laisse ça au scientifique... ;) Désolée pour mon esprit non scientifique... scratch

P.s. Messieurs à l'esprit critique et très enclin à la critique... j'aimerais bien lire vos hypothèses scientifiques qui soit autre que la critique juste pour la critique, évidement... Idea ;)
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Autocombustion   Lun 05 Mar 2007, 19:53

Ou plutôt: une cigarette ou une étincelle venant du feu.

Il faut que la personne soit déjà morte. Sinon, elle se rend compte car elle sent la douleur.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Autocombustion   Lun 05 Mar 2007, 20:20

Je me souviens avoir vue un reportage concernant une survivante de l'autocombustion. Le seul cas je crois. Elle avait effectivement sentie une chaleur très grande et désagréable de l'un de ses bras depuis quelques jours. Elle était corpulente, dépressive et solitaire. Un soir sont bras c'est réellement enflammé. Mais elle avait pris l'habitude d'enlever ses vêtements (chaleur désagréable) pour refroidir son corps. Alors lorsque cela c'est produit, son réflexe fut d'enlever ses vêtements, pour ensuite éteindre la flamme. Il n'y avait eu aucune cigarette (ne fumant pas) et aucun foyer (cheminé) à proximité d'elle. Elle disait que son bras chauffait beaucoup depuis quelques jours et qu'il s'était enflammé soudainement, tout seul...

Faudrait que je retrouve son témoignage sur internet...
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Autocombustion   Lun 05 Mar 2007, 21:58

Tourterelle a écrit:
Je me souviens avoir vue un reportage concernant une survivante de l'autocombustion. Le seul cas je crois. Elle avait effectivement sentie une chaleur très grande et désagréable de l'un de ses bras depuis quelques jours. Elle était corpulente, dépressive et solitaire. Un soir sont bras c'est réellement enflammé. Mais elle avait pris l'habitude d'enlever ses vêtements (chaleur désagréable) pour refroidir son corps. Alors lorsque cela c'est produit, son réflexe fut d'enlever ses vêtements, pour ensuite éteindre la flamme. Il n'y avait eu aucune cigarette (ne fumant pas) et aucun foyer (cheminé) à proximité d'elle. Elle disait que son bras chauffait beaucoup depuis quelques jours et qu'il s'était enflammé soudainement, tout seul...
Ahh là ça devient interessant!! affraid

Ca me fait rappeller que parfois je sens une brulure étrange au niveau de mon coude gauche, comme une brûlure de cigarette. C'est rare mais quand ça arrive, ça peut m'empêcher de me concentrer, ou de dormir. Shocked
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Autocombustion   Lun 05 Mar 2007, 22:10

Citation :
Messieurs à l'esprit critique et très enclin à la critique... j'aimerais bien lire vos hypothèses scientifiques qui soit autre que la critique juste pour la critique, évidement...


Il faudrait une description assez précise de l’événement, sans quoi quelle hypothèse sérieuse formuler ?( ne serait ce que rationnelle )
Somebody dit des choses (scientifiques) intéressantes mais elle qui est spécialiste ne semble pas pouvoir aller plus loin faute de faits .
je veux bien chercher sur le net , je l’ai déjà fait je n’ai rien trouve d' assez précis.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Autocombustion   Lun 05 Mar 2007, 22:23

Louis a écrit:


Ca me fait rappeller que parfois je sens une brulure étrange au niveau de mon coude gauche, comme une brûlure de cigarette. C'est rare mais quand ça arrive, ça peut m'empêcher de me concentrer, ou de dormir. Shocked


HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!!!! affraid affraid affraid affraid affraid

J'aimerais pas... What a Face

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Autocombustion   Lun 05 Mar 2007, 22:36

exemple d'explication ( je cite )

Yvan Sanderson et, avant lui, Vincent Gaddis ont fait des recherches sur la synthèse des phosphagènes dans les tissus musculaires, et en particulier sur la vitamine B10, indispensable à l'approvisionnement du corps en énergie. Ils rapportent que "Le phosphagène est un composé semblable à la nitroglycérine et de formation endothermique. On peut le trouver en grande quantité chez certaines personnes sédentaires, à tel point que leur corps devient combustible comme de la poudre mouillée." Cela peut expliquer comment certains corps s'enflamment facilement. Reste à identifier ce qui les fait s'enflammer.
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Autocombustion   Lun 05 Mar 2007, 22:48

Il y a des reportages (vidéo) qui semblent intéressant en anglais... Mais j'y comprend rien... drunken

J'ai trouvée cette vidéo en français, mais toujours pas de réponse à cette énigme... J'espère que le lien fonctionnera.

http://video.google.fr/videoplay?docid=5582877934555264322&q=combustion


Voici un reportage en deux partie en anglais. On y parle aussi d'une femme...
http://www.youtube.com/watch?v=P9UScsmfzbs

http://www.youtube.com/watch?v=N1qmRA-ZvZQ

... et je n'arrive pas à mettre les liens... scratch Ha, voila...

Il commence à faire effectivement chaud ici... Laughing ;)


Dernière édition par le Lun 05 Mar 2007, 22:57, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Autocombustion   Lun 05 Mar 2007, 22:49

J'ai trouvé ça grace à Google:

En l904, en Angleterre, près de Grimsby, un fermier sauve sa servante d'une combustion humaine spontanée dont elle était pratiquement inconsciente.

Son récit est inquiétant : " Notre servante balayait la cuisine, a-t-il raconté au journal local. Un petit feu brûlait dans la cheminée, mais elle était à l'autre bout de la pièce et ne s'était pas du tout approchée du foyer. Je suis arrivé dans la cuisine à l'improviste. Le dos de sa robe était en feu. Pourtant, elle continuait à balayer. Elle ne se retourna que quand je me mis à crier; " La jeune femme était manifestement en train de brûler depuis un moment : ses blessures ultérieures en ont témoigné.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Autocombustion   Lun 05 Mar 2007, 22:54

Voici les nombreuses hypothèses faites sur les causes des combustions spontanées

Alcool

Plusieurs on émit lhypothèse selon laquelle ces cas de combustion humaine spontanée s'expliquaient par l'état d'imbibation alcoolique particulièrement prononcé des victimes. Une étincelle suffirait alors à les enflammer. Pourtant de nombreux cas de combustion spontanée concernent des personnes qui ne buvaient jamais. De plus, il a été prouvé expérimentalement que la chair imbibée d'alcool cesse de brûler quand il ne reste plus d'alcool.

Feu divin

Certains se sont intéressés au phénomène d'hyperthermie du corps humain, fréquemment évoqué dans la vie des saints. On trouve ainsi de nombreux témoignages d'élévations extraordinaires de température qui seraient dues pour les scientifiques, à un dysfonctionnement de la glande thyroïde. Lors de transports extatiques les mystiques se sentent bouillir et ont du mal à supporter leurs vêtements, ainsi Saint Stanislas déambulait en plein hiver à moitié nu, en s'écriant "je brûle". Même allusion à la "grande flamme brûlante de l'amour divin" chez Saint Philippe de Néri : pendant qu'il disait la messe, des témoins rapportent avoir observé des étincelles entourant son visage et le saint prétendait souffrir d'une fièvre dévorante. Autre épisode marquant de sa vie spirituelle : la venue en 1544 du Saint Esprit sous la forme d'un globe de feu, une apparition provoquant chez lui une telle chaleur qu'il dut se jeter sur le sol glacial pour essayer de se rafraîchir.

L'histoire d'une des carmélites du couvent de Fasano est identique : elle observe l'apparition d'un étrange halo de feu qui descend sur elle et brûlera sa chemise, provoquant son évanouissement. L'absorption d'eau provoquait dans le corps de la sainte napolitaine Maria Villani un bruit de sifflement pareil à celui d'un liquide tombant sur une plaque de fer chauffée au rouge. Au moment de l'autopsie de son corps, une fumée âcre s'est dégagée d'elle et le chirurgien, quand il mit le coeur dans sa main, se brûla et dut s'y reprendre à deux fois.

Magnétisme

En revanche, l'hypothèse magnétique paraît être une des plus sérieuses avancées: les observateurs ont remarqué que les cas de combustions humaines spontanées augmentent quand la courbe géomagnétique de la terre est à son apogée, cette courbe se modifie en fonction de l'activité solaire.

Les boules de feu

Dans les cas étudiés il apparaîtrait que les combustions proviendraient de l'interaction complexe entre l'état physique d'un individu et certaines conditions astronomiques particulières. Une explication retenue par plusieurs physiciens pour qui l'apparition de boules de feu coïncide avec les combustions humaines observées. Ces boules pourraient donc dégager une énergie colossale (produisant des ondes radio semblables à celle d'un four à micro ondes) cela expliquerait mieux pourquoi on retrouve des gens réduits à l'état de cendres dans leurs vêtements intacts.

Feu suicidaire

On connaît deux exemples de combustion spontanée qui coïncident avec des tentatives de suicide. Ils sont inexplicables, sauf si l'on admet que les victimes ont brûlé parce qu'elles avaient renoncé à la vie. Le 13 décembre 1959, Billy Peterson, vingt-sept ans, décide d'en finir avec la vie en s'asphyxiant au gaz d'échappement, qu'il détourne du moteur vers l'intérieur de sa voiture. Retrouvé un peu plus tard, son état physique inquiétera les enquêteurs : alors qu'il était brûlé au troisième degré, ses vêtements et ses sous-vêtements étaient presque intacts; Le l8 septembre 1952, Glen Denney, quarante-six ans, se suicide en se tranchant les poignets. On l'a retrouvé carbonisé, alors que rien n'avait brûlé dans la pièce. " Le corps a pris feu pour une raison inconnue, alors qu'il tentait de se suicider ", a conclu le rapport des policiers.

Ces victimes en renonçant à la vie, par misère ou par désespoir, pourraient relâcher, dans une sorte de conflagration fatale, les énergies physiques et psychiques de leur corps. Ce serait donc une sorte de suicide psychique qui serait à la base des combustions humaines spontanées.


Forum au féminin
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Autocombustion   Mar 06 Mar 2007, 03:30

P.s. Louis, dans le dernier reportage en anglais (voir le lien, partie 2), il y a un témoignage d'une femme survivante à l'autocombustion, mais comme c'est en anglais, je n'en suis pas certaine... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Autocombustion   Mar 06 Mar 2007, 11:30

Tourterelle a écrit:
P.s. Louis, dans le dernier reportage en anglais (voir le lien, partie 2), il y a un témoignage d'une femme survivante à l'autocombustion, mais comme c'est en anglais, je n'en suis pas certaine... scratch
Je comprends très mal l'anglais Confused

Un site où est bien décrite la thèse scientifique dont parle Arnaud:
http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article77&var_recherche=combustion


Le processus d’autocombustion
Que peut-il alors se passer ? Une victime dans l’incapacité de réagir, une source calorifique à proximité : le processus de l’autocombustion peut se déclencher. Il se déclenchera lentement selon le principe de l’effet chandelle de la lampe à pétrole [5]. La source calorifique se communique au vêtement, qui commence à se consumer en gagnant ensuite le derme. Ce dernier se crevasse en laissant apparaître peu à peu les tissus adipeux sous-cutanés, lesquels se liquéfient par la chaleur, imbibant ainsi le vêtement non consumé à proximité. L’ensemble se consume alors en même temps, lentement, détruisant en profondeur les tissus et les organes recouverts de graisse liquéfiée. Selon le schéma du tube à essai de Gee (voir encadré), la température devient suffisante pour fournir une légère flamme.

Krogman [6] démontre qu’une telle autocombustion humaine, lente, dégage une température dépassant 1650 °C et que 7 heures environ sont nécessaires pour que le corps se consume en profondeur à cette température. Mais, cette combustion s’arrête en l’absence du vêtement (voir la seconde expérience de Gee, dans l’encadré déjà signalé).

Un « effet chandelle »
Sur ordonnance d’un Juge d’Instruction, nous avons effectué récemment l’expertise de la combustion d’une victime. Le corps était très massivement carbonisé. Seuls les pieds et la tête ont été épargnés. Dans le présent contexte, l’autocombustion s’est arrêtée avec la partie supérieure du blouson (que portait la victime) calciné. Le maxillaire inférieur est certes cartonnisé [7] de façon compréhensive, par rapport au dégagement de la chaleur consécutive à la combustion antérieure. La tête, le visage et la chevelure sont intacts.

Cette topographie est semblable au schéma de Gee où le vêtement fait office de mèche et la graisse de combustible. Firth [8] qualifie cette combustion humaine d’effet chandelle et conteste, à juste titre, le terme spontané.

Les expériences de Gee
Le tube à essai de Gee : un tube à essai cylindrique de 20 cm de long (en pyrex) servant de tuteur est entouré par de la graisse humaine. L’ensemble est enveloppé par une couche de peau, puis recouvert par un fin vêtement. Le tout est enflammé à une extrémité. En moins d’une minute, ce modèle commence à se consumer lentement, en produisant une petite flamme jaune et fumeuse. Sans discontinuité, le cylindre ainsi formé est totalement consumé au bout d’une heure.
Un autre schéma de Gee a été expérimenté : un gigot est entièrement recouvert d’un linge en coton. En allumant une extrémité, l’ensemble, en position horizontale, se consume lentement et totalement, en dégageant de la suie et quelques flammes jaunâtres et fumeuses. Il ne reste qu’un tas de cendres. L’os est profondément calciné mais on reconnaît sa forme. L’expérience est renouvelée, mais le linge ne recouvre que la moitié du gigot. L’extrémité recouverte est allumée. Cette partie se consume comme précédemment. Mais, l’auto-combustion s’arrête lorsqu’il n’y a plus de linge, et l’autre moitié du gigot reste relativement intacte.

Gee D.J., A case of « spontaneous combustion », Medecine Science and the Law, 1965, vol 5, 37-38.

Par ailleurs, une étude de Tardieu [9], reprise par Firth, montre une échelle d’importance de carbonisation proportionnelle à la richesse en graisse de certains endroits du corps.

Ainsi, si le mécanisme d’autocombustion humaine reste le même, le résultat ne ressemble pas toujours à celui de cette victime qui était corpulente. Nous avons eu à traiter un autre cas où la victime était maigre. La globalité du squelette était reconnaissable et seuls les triceps, les cuisses et les fessiers ont été massivement carbonisés. Ce qui correspond au ratio siège de carbonisation/volume de graisse, établi par Tardieu et Firth.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Autocombustion   Mar 06 Mar 2007, 13:12

Tourterelle a écrit:
Je me souviens avoir vue un reportage concernant une survivante de l'autocombustion. Le seul cas je crois. Elle avait effectivement sentie une chaleur très grande et désagréable de l'un de ses bras depuis quelques jours. Elle était corpulente, dépressive et solitaire. Un soir sont bras c'est réellement enflammé. Mais elle avait pris l'habitude d'enlever ses vêtements (chaleur désagréable) pour refroidir son corps. Alors lorsque cela c'est produit, son réflexe fut d'enlever ses vêtements, pour ensuite éteindre la flamme. Il n'y avait eu aucune cigarette (ne fumant pas) et aucun foyer (cheminé) à proximité d'elle. Elle disait que son bras chauffait beaucoup depuis quelques jours et qu'il s'était enflammé soudainement, tout seul...

Faudrait que je retrouve son témoignage sur internet...

Chère Tourterelle,
Très intéressant... L'existence des témoignages aurait du permettre la résolution de ce mystère... scratch

Pour les remarques concernant l'inflammation à cause des étincelles extérieures à la victime.... dans ce cas on ne parle plus d'AUTOcombustion mais de combustion et il n' y aucun mystère... alien

Alors, permettez moi une question, parlons nous dans ce topic d'autocombustion ou de combustion ? What a Face
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Autocombustion   Mar 06 Mar 2007, 18:13

Citation :
Pour les remarques concernant l'inflammation à cause des étincelles extérieures à la victime.... dans ce cas on ne parle plus d'AUTOcombustion mais de combustion et il n' y aucun mystère...

Ce reportage en anglais (dont j'ai mit le lien), n'est pas celui que j'avais vue. Il ne s'agit pas de la même dame. Et comme c'est en anglais... scratch

Dans le reportage que j'ai vue, la dame disait que la flamme était apparue sur son bras (donc pas totalement extérieure à la victime) et qu'elle avait pu l'éteindre rapidement, puisqu'elle avait enlevée ses vêtements. Mais ça m'a parue étrange... J'imagine que lors d'une autocombustion, pour qu'elle soit si destructive, elle doit provenir d'abord de l'intérieure du corps... Donc débuter à l'intérieure du corps (réaction chimique) pour ensuite apparaître à l'extérieure du corps (sur la peau), à mon avis. Et cela doit être très rapide (combustion instantané), les victimes demeurant dans la même position physique qu'avant l'autocombustion... Donc tout le corps deviendrait en lui-même un combustible et non seulement la peau. Et il était étrange que cette dame n'est pas parlée des brûlures sur sa peau suite à la flamme qui serait apparue sur son bras (peau)... Alors j'imagine que c'est son vêtement qui c'est enflammé (combustion) et non sa peau... Elle a continuée tout simplement sa vie sans même aller à l'hôpital... drunken Et effectivement ce témoignage aurait dû éclairer les scientifiques sur ce mystère, ce qui n'a pas été le cas... J'ai donc eu des doutes à cette époque, tant qu'à la vérité de ce témoignage qui n'était pas très clair pour moi... scratch Et comme j'ai vue ce reportage, il y a aumoins dix ans de cela, je ne m'en souviens pas clairement... drunken Désolée. J'aurais bien aimer le retrouver sur internet pour éclaircir tout ça...


Dernière édition par le Mar 06 Mar 2007, 21:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Autocombustion   Mar 06 Mar 2007, 19:45

Citation :
Le processus d’autocombustion
Que peut-il alors se passer ? Une victime dans l’incapacité de réagir, une source calorifique à proximité : le processus de l’autocombustion peut se déclench

Cela aussi me paraît étrange... Donc la chaleur dégagée par la source calorifique à proximité de la personne, enflammerait ses vêtements. Et que dire des autres éléments à proximité de cette même source de chaleur qui eux ne s'enflamme pas? scratch
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Autocombustion   Mar 06 Mar 2007, 21:53

Avez- vous entendu parler d' autocombustion d animaux ( les animaux domestiques sont assez proches de l’ homme pour que des observations de ce phénomène aient pu être faites ).
Je remarque sur plusieurs cas que les victimes étaient soit alcooliques soit avaient bu une grande quantité d alcool .
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Autocombustion   Mar 06 Mar 2007, 22:12

polaire a écrit:
exemple d'explication ( je cite )

Yvan Sanderson et, avant lui, Vincent Gaddis ont fait des recherches sur la synthèse des phosphagènes dans les tissus musculaires, et en particulier sur la vitamine B10, indispensable à l'approvisionnement du corps en énergie. Ils rapportent que "Le phosphagène est un composé semblable à la nitroglycérine et de formation endothermique. On peut le trouver en grande quantité chez certaines personnes sédentaires, à tel point que leur corps devient combustible comme de la poudre mouillée." Cela peut expliquer comment certains corps s'enflamment facilement. Reste à identifier ce qui les fait s'enflammer.
Est-ce qu'une surcharge d'électricité statique pourrait être un début d'explication?
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: Autocombustion   Mer 07 Mar 2007, 03:06

Je me poses les mêmes questions concernant l'autocombustion des animaux et la surcharge d'électricité statique... Je ne sais pas... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Autocombustion   Mer 07 Mar 2007, 07:14

Pour Polaire ;) lol!

Douce Tourterelle Very Happy , j'espère que vous allez m'excuser cette langue étrangère...LOL, est ce qu'on peut dire que je parle en langues là ? Mr.Red Tongue

Oui, phosphagène est un terme français qui désigne 'high energy phosphate compound' en anglais, c'est à dire, l'ATP, ADP et CP.
Encore un mini cours :pr: :pl: (cou –cou I don't want that , si les cours vous gênent, dites le moi, j’arrêterai ! Rolling Eyes study )

- L'adénosine triphosphate (ATP)
- L'adénosine diphosphate (ADP)
- Créatine phosphate (CP)
L’ATP (et l’ADP, son produit d’hydrolyse) sont présentés très schématiquement sur la représentation

ici

Concernant la créatine : affraid What a Face pale



La créatine est une molécule naturelle de l’organisme qui est soit apportée par l’alimentation* (1g/jour) soit synthétisée par le foie, les reins et le pancréas à partir acides aminés et véhiculée dans les muscles par le sang (on estime à 2g la synthèse endogène du corps chaque jour)
* ex. bœuf, porc, saumon, thon, hareng
Source d'énergie de fort potentiel, la créatine intervient dès le début d'efforts violents. Sa dégradation est très rapide et s'épuise en quelques secondes (5 à 7s). Son action instantanée offre d'énormes possibilités de contraction musculaire, en un temps record. De plus sa dégradation permet une re-synthèse accélérée de l'A T P* (molécule de transport d'énergie). L'ATP, combinée au calcium et au magnésium régule le couple contraction/relâchement au sein des fibres musculaires.

Fin du cours :amen:

Bref, vu le mode de vie apparemment sédentaire des personnes en question, la voie anaérobique d’utilisation de la créatine (la créatine est prise comme complement alimentaire, par exemple, par ceux qui font de la musculation…., lol) , me semble inadaptée….. Sauf…. Il faudrait voir en quelle mésure, la depression (qui modifie la signalisation chimique - ex. l'utilisation des hormones corticoïdes) et la consommation d’alcool peut stimuler cette voie……
scratch


Dernière édition par le Mer 07 Mar 2007, 08:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
 
Autocombustion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'autocombustion ou combustion spontanée
» Autocombustion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Sciences et pseudosciences-
Sauter vers: