DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Y'a-t-il une vie après la loi Veil?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Sam 03 Fév 2007, 00:52

Merci Polaire, maintenant le sujet du présent fil est celui-ci: pourquoi après la loi Veil, toute l'énergie qui a été dépensé pour l'obtention de cette loi en vue de palier à une situation dangeureuse pour la femme qui souhaite avorter, a subitement disparu alors que le danger (et même plus) demeure pour l'enfant mais aussi pour la femme, car on ne fait pas ainsi entrer impunément la mort en son sein sans traumatisme associer (et ne parlons pas bien sûr des séquelles physiques). Question
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Sam 03 Fév 2007, 01:05

Mais calmez- vous un peu s’il vous plait .
Il me semble que ce forum est catholique .Non ?

Je serais sur un forum athées que je parlerais des athées qui me feraient face .
Vos arguments sont essentiellement marqués du sceau du catholicisme, ce n’est pas moi qui invente .
Si je vous dit que le catholicisme dans sa lutte contre l’avortement est manipulé par l’intégrisme je ne suis pas dans l‘erreur .

L’énergie qui a été employée à faire passer une loi ne peut plus être mobilisée quand cette loi est passée . C’est de la simple logique et j’ai commencé par vous faire cette remarque .

Il y a foule de gens qui ne battront pas pour la faire abroger que donc vous ne mobiliserez pas , à votre grand dam , mais qui oeuvrent pour qu’on sorte de la nécessité d’ avorter .
Ils ne se battrons pas pour l’abrogation parce qu’ils estiment que dans l’état ce serait catastrophique .Il y a des formes de résistance visant à promouvoir les contraceptions . Les comités d éthique, le corps médical, les planning familiaux, les enseignants , les parents œuvrent dans ce sens , s’ils ne le font pas ils sont répréhensibles ( à mes yeux ils le sont ).
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Sam 03 Fév 2007, 08:36

Je suis désolée Polaire, mais vous êtes dur de la comprenette.... drunken

Pourquoi après la loi Veil, toute l'énergie qui a été dépensée pour l'obtention de cette loi en vue de palier à une situation dangeureuse pour la femme qui souhaite avorter, n'a pas perduré pour faire disparaître le danger (et même plus) pour l'enfant mais aussi pour la femme, que représente l'avortement en soi? Question TEL EST LE SUJET Idea
Revenir en haut Aller en bas
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Sam 03 Fév 2007, 12:42

La responsabilité de la FM dans la loi Veil est revendiquée publiquement ! A l'époque, l'opinion publique était bien moins favorable à cette mesure qu'aujourd'hui, et sans ce groupe de pression, cette loi ne serait jamais passé.

Marc
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Sam 03 Fév 2007, 12:44

D'après vos propos on peut penser que Madame Veil, faisait partie de la FM ?
Revenir en haut Aller en bas
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Sam 03 Fév 2007, 12:52

Ca, je n'en sais rien. Je ne parle que de l'appui de la FM envers la loi Veil. Vos déductions sur ce que cela implique sur ledit ministre sont une extrapolation...

Marc
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Sam 03 Fév 2007, 12:56

Je vous posais une question, pas de faire une déduction
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Sam 03 Fév 2007, 17:41

à Clotilde
Citation :
Je suis désolée Polaire, mais vous êtes dur de la comprenette..
il n'y a pas pire idiot que celui qui le joue ..( je vous expliquerai les tactiques et les stratégies …..un jour )

mais vous , vous me demandez d’ expliquer un phénomène qui n a pas eu lieu .

Je ne vois pas que ceux qui me suivent aujourd’hui parlent plus du sujet .

Polaire
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Sam 03 Fév 2007, 17:46

à Noel

Citation :
Mon cher Polaire (ou ma chère) vous vous battez vous aussi contre un moulin, qui pour faire passer son idée, refuse d'entendre qu'il existe déjà moultes solutions pour tenter d'éviter au plus possible les avortements (accompagnement des mères, adoption, contraception, information...).

Vous confirmez ce que je disais dans le message que vous citez .
Vous confirmez aussi mon sentiment de me battre en pure perte sur ce sujet , merci .
Je suis globalement de votre avis .

Il me semble qu'un sigle sous mon avatar indique que je suis du sexe masculin .
.
j luc polaire
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Sam 03 Fév 2007, 18:10

Cher Noël,

Comprends pas votre réponse.
Pour les faits : cf. http://www.youtube.com/watch?v=KEC-Z90FzOI
qui a le mérite d'être clair...

Marc
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Sam 03 Fév 2007, 20:57

A Polaire et Noel,

Pourquoi voulez-vous absolument vous battre contre ce que je dis? Pourquoi n'avez-vous de cesse de me pendre de haut? Pourquoi ne pouvez-vous pas simplement vous arrêter sur ce que je ne cesse de faire ressortir, une question et une évidence sur laquelle vous ne vous êtes prononcé que par la moquerie ou par l'évitement? Est-ce si dérangeant que cela ce que je dis?
Revenir en haut Aller en bas
manuel



Messages : 1005
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Sam 03 Fév 2007, 21:01

Citation :
me pendre de haut


Là sérieusement je suis contre!! Non messieurs vous n'avez pas le droit sinon c'est un crime!!


Sinon peut-on "pendre du bas??"

:P dwarf

M.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Sam 03 Fév 2007, 21:06

Embarassed ...cela dit c'est un peu une torture que de voir les réactions de ces messieurs sur ce sujet... What a Face
Revenir en haut Aller en bas
lucie



Messages : 615
Inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Sam 03 Fév 2007, 21:30

Clotilde a écrit:
A Polaire et Noel,

Pourquoi voulez-vous absolument vous battre contre ce que je dis? Pourquoi n'avez-vous de cesse de me pendre de haut? Pourquoi ne pouvez-vous pas simplement vous arrêter sur ce que je ne cesse de faire ressortir, une question et une évidence sur laquelle vous ne vous êtes prononcé que par la moquerie ou par l'évitement? Est-ce si dérangeant que cela ce que je dis?


T'arrêtes-tu toi à ce que disent les autres ? T'y arrêter réellement, et non avec uniquement la certitude que tu as raison ?
N'as-tu pas tout autant tendanceà te battre contre ce que les autres disent ?

Polaire t'a dit ne pas comprendre ta question. Je t'ai dit il y a deux jours ne pas comprendre ce que tu voulais...


Pose-toi aussi la question de ce que disent les autres...


La chose est simple : dans la situation actuelle, certaines femmes ne veulent pas porter un enfant. Ces raisons peuvent être discutées, mais de toutes façons, c'est le choix qu'elles font actuellement.
Des personnes se sont battues pour leur permettre d'avorter dans des conditions dignes et correctes. Ces personnes ont gagné il y a quelques dizaines d'années.

Ceux qui refusaient la loi se battent actuellement essentiellement contre la loi et l'avortement, et non pour donner des alternatives.
Pourquoi l'énergie que certains dépensent pour se battre contre l'avortement, ne le dépensent-il pas de manière constructive, pour proposer des alternatives claires, honnêtes, et véritable ?

Pourquoi ne se battent-ils pas pour proposer une véritable éducation
à la sexualité et à l'amour (y compris à la contraception) ?
Pourquoi ne se battent-ils pas que que le regard porté sur la femme ou la jeune fille (presque une enfant parfois) qui attend un enfant hors mariage change ?,
Pourquoi ne se battent-ils pas pour que les hommes se comportent de façon digne d'eux et de la femme avec laquelle ils sont ?
Pourquoi ne se battent-ils pas pas pour que des moyens de logements et des moyens financiers soient offerts aux femmes qui attendent un enfant sans avoir les moyens des les élever ?
Pourquoi ne se battent-ils pas pour que les études puissent être reprises facilement après un congé leur permettant de mettre un enfant au monde ?

A ce moment là, l'avortement n'aura plus aucune raison d'être. Et ce moment là, je l'espère.
Mais actuellement, l'énergie que mettent ceux qui se battent contre l'avortement serait réellement au service de la vie si ils se battaient pour aider les femmes à avoir un enfant quand elles le veulent, et à l'élever dans des conditions dignes.

Il ne resterait plus alors que les cas d'avortement thérapeutique, qui sont pour Arnaud lui-même des cas compréhensibles.
Et il resterait sans doute aussi quelques cas à discuter (viols, incestes, qui ne sont pas les plus fréquents, même s'ils existent), et quelques cas de détresse psychologiques...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
lucie



Messages : 615
Inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Sam 03 Fév 2007, 21:36

Clotilde a écrit:
Embarassed ...cela dit c'est un peu une torture que de voir les réactions de ces messieurs sur ce sujet... What a Face

je suppose que tu ferais rentrer la mienne aussi dans cette catégorie... Confused

Mais figure-toi que c'est réciproque.

Et que j'en suis désolée.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Sam 03 Fév 2007, 22:32

lucie a écrit:
Clotilde a écrit:
Embarassed ...cela dit c'est un peu une torture que de voir les réactions de ces messieurs sur ce sujet... What a Face

je suppose que tu ferais rentrer la mienne aussi dans cette catégorie... Confused

Mais figure-toi que c'est réciproque.

Et que j'en suis désolée.

"les réactions de ces messieurs".... drunken
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Sam 03 Fév 2007, 23:05

lucie a écrit:
T'arrêtes-tu toi à ce que disent les autres ? T'y arrêter réellement, et non avec uniquement la certitude que tu as raison ?
N'as-tu pas tout autant tendanceà te battre contre ce que les autres disent ?

je m'y arrête et j'essaie de pousser la réflexion, mais on ne veut pas me suivre dans cette réflexion. J'en arrive donc à croire qu'elle est trop dérangeante cette réflexion que je propose à partir d'une question somme toute assez simple: pourquoi ceux qui se sont battu pour arriver à promulguer une loi en faveur de l'avortement par le passé, en vue de palier à ce danger que courraient les femmes qui étaient avortées dans de mauvaises conditions sanitaires, n'ont maintenant plus la même fougue, la même énergie, le même courage...pour se battre contre le danger mortel dont sont toujours victimes les êtres humains qui ont pris chairs, bien malgré eux, dans le sein d'une femme mais aussi pour cette femme qui met toujours sa vie en danger, tout au moins psychologiquement si ce n'est physiquement pour certaines, alors qu'ils reconnaissent eux-mêmes, de leur propre aveu, que l'avortement n'est pas une bonne chose en soi et même un crime. Pourquoi?

Pourquoi ne veut-on pas se poser cette question?
Pourquoi ne veut-on pas y répondre?

Nulle part sur ce fil je n'ai parlé de dogme.
Nulle part je n'ai reproché quoique ce soit à ces femmes qui ont fait le choix de l'avortement pour des raisons qui les regardent.
Nulle part je n'ai demandé l'abrogation de la loi Veil.
Alors pourquoi me reproche-t-on sans cesse de le faire?



Citation :
Pourquoi l'énergie que certains dépensent pour se battre contre l'avortement, ne le dépensent-il pas de manière constructive, pour proposer des alternatives claires, honnêtes, et véritable ?

http://perso.orange.fr/clotilde.hubert/chantal.html#



Citation :
ourquoi ne se battent-ils pas pour proposer une véritable éducation
à la sexualité et à l'amour (y compris à la contraception) ?
Pourquoi ne se battent-ils pas que que le regard porté sur la femme ou la jeune fille (presque une enfant parfois) qui attend un enfant hors mariage change ?,
Pourquoi ne se battent-ils pas pour que les hommes se comportent de façon digne d'eux et de la femme avec laquelle ils sont ?
Pourquoi ne se battent-ils pas pas pour que des moyens de logements et des moyens financiers soient offerts aux femmes qui attendent un enfant sans avoir les moyens des les élever ?
Pourquoi ne se battent-ils pas pour que les études puissent être reprises facilement après un congé leur permettant de mettre un enfant au monde ?

c'est en gros les questions que je me pose aussi et qui sont résumé dans ma question un peu plus haut. Oui, pourquoi, puisque maintenant que le problème des avortements à risque est réglé avec cette loi, pourquoi il n'y a pas continuité de la part de ces personnes et de celles qui les ont succédé après l'obtention de cette loi, pourquoi ne s'attaquent-ils pas maintenant à la racine du problème puisqu'il est loin d'être réglé au vue de l'augmentation affolante du nombre d'avortement. Pourquoi?

S'ils retrouvaient cette énergie qu'ils avaient pour la cause qu'ils défendaient au non du bien-être des femmes, ils seraient alors vraiment au service de la vie, en aidant non seulement les femmes mais surtout les enfants afin qu'ils puissent vivre et être élevé dans des conditions dignes. Mais voilà, cette énergie n'est plus...tout au moins chez ceux qui voient dans la loi un but qui a été atteint. Pour les autres, ceux qui ont toujours travaillé pour le respect de la vie des femmes et des enfants, ou ceux qui ont compris qu'après la loi Veil tout restait à faire, cetet énergie est belle et bien présente mais si peu aidée, si peu reconnue, sans cesse accusé de juger les femmes qui avortent...etc.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Sam 03 Fév 2007, 23:10

Noel a écrit:

Sérieusement Clotilde. Si je vous fait du rentre dedans dans cette affaire difficile c'est que vous l'abordez d'un point de vue unique. Celui du dogme et comme si rien n'était fait par ailleurs pour venir à bout de cette infâmie.

c'est faux Noel! Où ai-je parlé de dogme dans ce fil? Où ai-je dis que rien n'était fait?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Dim 04 Fév 2007, 00:24

Noel a écrit:
Clotilde votre réponse est éclairante à deux titres -

1- Vous ne lisez pas ce qu'on vous écrit ou vous ne voulez pas en tenir compte ".../... Comme si on pouvait supprimer l'effet (l'avortement) sans tenir compte ni du temps (l'inertie des sociétés, la permanence des phénomènes), ni des conditions d'environnement (socio-économico-cullturel), sans tenir compte in fine de la volonté des gens (les femmes).../...".

vous ne lisez pas davantage ce que j'écris sur ce fil Noel. Si vous voulez parler de ce que vous écrivez entre .../.... il vous suffit d'ouvrir un nouveau fil puisque c'est un autre sujet et celui du présent fil étant celui-ci:

pourquoi ceux qui se sont battu pour arriver à promulguer une loi en faveur de l'avortement par le passé, en vue de palier à ce danger que courraient les femmes qui étaient avortées dans de mauvaises conditions sanitaires, n'ont maintenant plus la même fougue, la même énergie, le même courage...pour se battre contre le danger mortel dont sont toujours victimes les êtres humains qui ont pris chairs, bien malgré eux, dans le sein d'une femme mais aussi pour cette femme qui met toujours sa vie en danger, tout au moins psychologiquement si ce n'est physiquement pour certaines, alors qu'ils reconnaissent eux-mêmes, de leur propre aveu, que l'avortement n'est pas une bonne chose en soi et même un crime. Pourquoi?


Citation :
2- Je suis allé voir le site indiqué par votre lien. Et je vous assure sans aucun parti pris.

Et bien pour tout vous dire cette lettre témoignage me fait un effet repoussoir sur lequel vous devriez réfléchir. Celui d'une association qui ne se dévoile pas mais qui semble avoir un projet autre que celui pour lequel elle s'annonce et qui me donne l'impression de profiter du désarroi de ces femmes pour vendre sa salade.

Et c'est justement ce que je refuse aussi en défendant la loi Veil et les multiples organismes et associations qui font le même travail.... dans le seul cadre laïc en proposant des solutions d'accompagnement, des orientations vers l'adoption.....

alors vous avez mal lu, et de plus vous parlez de cette association sans la connaître, car non seulement elle accompagne des femmes en "instance d'avortement" mais aussi "après avortement", mais elle les accueille, les écoute sans jugement, respecte leur choix même si c'est celui de l'avortement tout en leur proposant d'autres, comme celui de l'adoption.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Dim 04 Fév 2007, 00:27

Noel a écrit:
Clotilde a écrit:
Noel a écrit:

Sérieusement Clotilde. Si je vous fait du rentre dedans dans cette affaire difficile c'est que vous l'abordez d'un point de vue unique. Celui du dogme et comme si rien n'était fait par ailleurs pour venir à bout de cette infâmie.

c'est faux Noel! Où ai-je parlé de dogme dans ce fil? Où ai-je dis que rien n'était fait?

clotilde a écrit:
Il n'y a pas de structure en dehors de celle qui est formée par les chrétiens qui se reconnaissent dans la foi catholique et qui oeuvrent, concrêtement et de différentes façons, pour aider les femmes en difficulté autrement qu'en leur proposant l'avortement, et qui récupèrent celles qui sont passées par ce traumatisme-là. Et c'est de concert avec les enseignements de l'Eglise qui défendent la vie, tant de la mère que de l'enfant, que ces catholiques agissent.

Et c'est là une de vos moindres affirmations dogmatiques.

il n'y a là aucune affirmation dogmatique par rapport à l'avortement, mais une correction de votre affirmation comme quoi l'Eglise ne faisait rien de concrêt, sachant qu'il n'y a qu'une seule Eglise constituée d'hommes et de femmes qui se reconnaissent dans la foi catholique, le Corps du Christ.
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Dim 04 Fév 2007, 00:28

chère Clotilde

Je vais vous dire pourquoi ils ne se battent plus
C'est qu'ils ont 35 ans de plus .Ils avaient de 25 ans ,ils en ont 60 ou plus .
Une de mes filles me répondit alors que j évoquais les années de la loi Weil « vous vouliez quelque chose» « nous sommes sans espoir »

La contraception si elle est conseillée l’est conte le sida .On remarque le déplacement .
Cela dit j’ai quand même apprécié le message de Lucie .

Vu à une certaine distance (pour le citoyen ordinaire) ce que les catholiques font avec énergie c’est de contester la loi . Je parle de la partie visible et agit prop car je suppose bien que des catholiques moins bruyants agissent dans le cadre de la loi par charité par bon sens aussi .

Lucie et Noël insistent sur l’environnement social , le contexte économique de la question et je souscris .
Les injonction moralisantes , le rappel à ce qui fut autrefois le modèle de la famille chrétienne sont sans efficacité .Comment Arnaud peut- il sans sourciller évoquer le droit canon ……. Personne ne respecte ni ne craint plus le droit canon .
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
lucie



Messages : 615
Inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Dim 04 Fév 2007, 08:32

Clotilde a écrit:


Pourquoi ne veut-on pas se poser cette question?


Pourquoi ne veut-on pas y répondre?
Peut-être tout simplement parce qu'on n'a pas la réponse ? tu interroges des gens qui se sont battus il y a des années... Tu ne sais pas plus que moi où ils sont, qui ils sont devenus...



Citation :
Pourquoi l'énergie que certains dépensent pour se battre contre l'avortement, ne le dépensent-il pas de manière constructive, pour proposer des alternatives claires, honnêtes, et véritable ?

http://perso.orange.fr/clotilde.hubert/chantal.html#

Ce lien est-il une réponse ? C'est un témoignage, mais je ne vois pas où est la réponse à la question que je te pose , si ?



Citation :
Pourquoi ne se battent-ils pas pour proposer une véritable éducation
à la sexualité et à l'amour (y compris à la contraception) ?
Pourquoi ne se battent-ils pas que que le regard porté sur la femme ou la jeune fille (presque une enfant parfois) qui attend un enfant hors mariage change ?,
Pourquoi ne se battent-ils pas pour que les hommes se comportent de façon digne d'eux et de la femme avec laquelle ils sont ?
Pourquoi ne se battent-ils pas pas pour que des moyens de logements et des moyens financiers soient offerts aux femmes qui attendent un enfant sans avoir les moyens des les élever ?
Pourquoi ne se battent-ils pas pour que les études puissent être reprises facilement après un congé leur permettant de mettre un enfant au monde ?

c'est en gros les questions que je me pose aussi et qui sont résumé dans ma question un peu plus haut. Oui, pourquoi, puisque maintenant que le problème des avortements à risque est réglé avec cette loi, pourquoi il n'y a pas continuité de la part de ces personnes et de celles qui les ont succédé après l'obtention de cette loi, pourquoi ne s'attaquent-ils pas maintenant à la racine du problème puisqu'il est loin d'être réglé au vue de l'augmentation affolante du nombre d'avortement. Pourquoi?

Je pose pour ma part ces questions à ceux qui sont opposés à l'avortement. Pourquoi eux ne se saississent-ils pas de ces questions ?


S'ils retrouvaient cette énergie qu'ils avaient pour la cause qu'ils défendaient au non du bien-être des femmes, ils seraient alors vraiment au service de la vie, en aidant non seulement les femmes mais surtout les enfants afin qu'ils puissent vivre et être élevé dans des conditions dignes. Mais voilà, cette énergie n'est plus...tout au moins chez ceux qui voient dans la loi un but qui a été atteint. Pour les autres, ceux qui ont toujours travaillé pour le respect de la vie des femmes et des enfants, ou ceux qui ont compris qu'après la loi Veil tout restait à faire, cetet énergie est belle et bien présente mais si peu aidée, si peu reconnue, sans cesse accusé de juger les femmes qui avortent...etc.

Exactement comme il y a pas mal d'année, avant la loi Veil, ceux qui luttaient pour que les femmes ne meurent pas sous les aiguilles des avorteuses étaient bien peu aidés, bien peu reconnus, toujours accusés, voir mis en prison. Ce qui ne les a pas empêches de se battre et de remporter une victoire, à mon avis incomplète, mais uqi était celle qu'ils voulaient. Ils voulaient la légalisation de l'avortement, la seule victoire serait sa disparition. Peut-être est-ce tout simplement à d'autres maintenant.... Peut-être est-ce tout simplement à ceux qui sont conscient de ce qu'est un avortement d'agir, non pour les interdire, mais pour les rendre non nécessaires ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80855
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Dim 04 Fév 2007, 09:51

Chère Lucie,

Le combat est perdu d'avance puisque l'enfant est silencieux. Une civilisation qui vie d'hédonisme et d'athéisme ne peut qu'autoriser l'IVG. Mais ce sera sans doute la puissante pression de l'islam qui relancera le débat, tôt ou tard. Les chrétiens (ce forum le montre) n'ont plus beaucoup l'énergie de croire au caractère sacré d'un embryon, en son âme intouchable.

L'euthanasie peut résister un certain temps à la culture de mort (expression de Jean-Paul II) car les personnes âgés ont peur d'être poussées du droit de mourir dignement au devoir de mourir.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Dim 04 Fév 2007, 10:30

polaire a écrit:
chère Clotilde

Je vais vous dire pourquoi ils ne se battent plus
C'est qu'ils ont 35 ans de plus .Ils avaient de 25 ans ,ils en ont 60 ou plus .

merci pour ce début de réponse....enfin...!
Ils avaient donc 25 ans lorsqu'ils se sont battus pour l'obtention d'une loi légalisant l'avortement afin de palier au risque que prennaient les femmes qui avortaient dans de mauvaises conditions sanitaires. Soit, mais ils n'en avaient pas 60 lorsque la loi Veil est passée, pourtant ils n'ont pas poursuivi la lutte, car même dans des conditions légales l'avortement reste un traumatisme pour la femme et une mort certaine pour l'enfant. Personnellement, je ne peux que constater que leurs intentions profondes quant à l'obtention d'une loi, ne reposait pas sur un véritable respect de la vie, en tant que telle.

Maintenant, ils ont 60 ans dites-vous et donc ils n'ont plus l'énergie, ni la volonté de reprendre le flambeau qu'ils ont abandonné une fois la loi promulguée. Soit. Cependant, d'autres qui n'étaient pas nés à l'époque ont hérité d'eux, non pas cette énergie perdue qu'ils auraient pu raviver par leur jeunnesse d'esprit et de coprs, mais cette mentalité d'un objectif atteint et d'un moindre mal (la loi et l'avortement) qui donc ne nécessite nullement qu'on s'y arrête véritablement d'autant que même s'ils constatent une augmentation drastique du nombre d'avortement et une banalisation, au moins ils ont la satisfaction de pouvoir dire que cela se fait maintenant dans de bonnes conditions, en d'autres termes une femme peut maintenant passer par le traumatisme de l'avortement dans de bonnes conditions, avec une invertention sans risque et sans danger, car il serait totalement inhumain qu'un être humain mettent en jeu sa vie et sa santé pour....pour....rien?...et dans le cas des femmes ont ne doute pas qu'elles soient des êtres humains.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Dim 04 Fév 2007, 10:35

Noel a écrit:
Clotilde a écrit:
.../...
alors vous avez mal lu, et de plus vous parlez de cette association sans la connaître, car non seulement elle accompagne des femmes en "instance d'avortement" mais aussi "après avortement", mais elle les accueille, les écoute sans jugement, respecte leur choix même si c'est celui de l'avortement tout en leur proposant d'autres, comme celui de l'adoption.
J'ai lu à partir du lien donné que j'ai remonté jusqu'à la page "accueil". Rien trouvé qui soit une descrition détaillée de ce que vous proposez à ces femmes. Et je suis tout prêt à réviser ma position.

vous n'avez pas trouvé de description détaillée de ce que cette association propose donc vous en concluez qu'elle ne propose rien de concrêt...? Un peu facile, non?

Citation :
Mère de Miséricorde est une œuvre reconnue par l'Église catholique. Sa vocation est de défendre et promouvoir la dignité de la vie
humaine, de son début à son terme naturel.Parce que vivre est parfois si dur…
Mère de Miséricorde propose écoute et soutien:
- à ceux qui hésitent à accueillir la vie et envisagent l'avortement,
- à ceux qui ont vécu un ou plusieurs avortements,
- plus largement, aux personnes blessées dans leur identité.
Mère de Miséricorde puise sa force et sa vitalité dans la foi en Dieu qui est proche, riche en Miséricorde, aimant, et prêt à tout pardonner à chacun de ses enfants. Croyant ou non croyant, chacun est accueilli quelles que soient son histoire et sa détresse.

MISSIONS-VIE ÉCOUTE:
Abbeville: 03.22.31.22.06
Bordeaux: 05.56.98.37.13
Lille: 03.20.06.90.91
Lyon: 04.78.72.31.31
Marseille - Aix: 04.91.50.05.05
Mulhouse: 03.89.45.50.51
Nantes: 02.40.35.20.02
Paris: 01.43.21.60.62
Perpignan: 04.68.51.80.34
Poissy: 01.30.65.31.76
Tressaint: 02.96.85.86.09
Reims: 03.26.04.19.19
Rouen: 02.35.71.53.61
St Etienne: 04.77.47.18.30
Toulouse: 05.61.32.88.77

MISSIONS-VIE ADORATION:
Le Havre: 02.35.44.20.64
Annecy: 04.78.72.31.31

MISSIONS-VIE ACCUEIL:
Lyon: 04.78.72.31.31

MISSIONS-VIE INFO JEUNES:
Bordeaux: 05.56.98.37.13

MAISON DE FORMATION:
Toulouse: 05.61.25.95.41

Coordination générale:
1 rue Notre Dame
81170 CORDES
Tel: 05.63.53.74.17
Fax: 05.63.53.76.50

Pour les détails, n'hésitez pas à les contacter, vous aurez les infos à la source! Arrow Arrow Arrow Arrow
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
lucie



Messages : 615
Inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Dim 04 Fév 2007, 11:19

Arnaud Dumouch a écrit:
Chère Lucie,

Le combat est perdu d'avance puisque l'enfant est silencieux.


Quel défaitisme. Mr. Green

Donc, la société autorise l'IVG, il devietn inutile de dépenser de l'énergie à tenter de le rendre inutile en éduquant, en parlant de contraception, en donnant des moyens matériel permettant aux femmes d'élever leurs enfants, et en changeant les regards sur les filles mères ?

j'ai bien lu ?

Ou j'ai loupé quelque chose ?

Au moins, j'ai une réponse expliquant pourquoi les gens qui sont contre l'avortement ne souhaitent pas lutter pour le rendre inutile : parce qu'ils considèrent qu'ils ont perdu d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80855
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Dim 04 Fév 2007, 11:28

Citation :
j'ai bien lu ?

Ou j'ai loupé quelque chose ?

Vous avez lu ce qui vous a plu.

Vous avez lopé, entre autre ceci:

Citation :
Les chrétiens (ce forum le montre) n'ont plus beaucoup l'énergie de croire au caractère sacré d'un embryon, en son âme intouchable.

C'est un tri significatif...

J'ajoute à l'adresse de Clotilde:

La génération historique de la loi IVG a peur de la loi qui se profile pour elle: la loi euthanasie. Elle a vu d'expérience ce qu'il en coûte d'ouvrir une porte de la mort, l'avortement devenant une simple contraception.

Ouvrir l'euthanasie des vieux (par dignité bien sûr) fait d'autant plus peur que cette génération de vieux a élevé ses enfant dans le matérialisme et possède l'argent.

Cette génération pense-t-elle aux amicales pressions qu'elle pourrait subir vers la mort?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lucie



Messages : 615
Inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Dim 04 Fév 2007, 11:41

Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :
j'ai bien lu ?

Ou j'ai loupé quelque chose ?

Vous avez lu ce qui vous a plu.

Vous avez lopé, entre autre ceci:

Citation :
Les chrétiens (ce forum le montre) n'ont plus beaucoup l'énergie de croire au caractère sacré d'un embryon, en son âme intouchable.

C'est un tri significatif...

Non, non, je l'ai lu.... mais il se trouve que quand on parle d'avortement, on n'intervient pas qu'auprès de chrétiens.

Si tu penses que certains chrétiens n'ont plus l'énergie de croire au caractère sacré de la vie d'un embryon, et si ceux qui y croient n'ont pas l'énergie de se battre pour que l'avortemnet deviennent inutile parce qu'ils estiment que le combat est perdu d'avance...

Je comprends mieux pourquoi Clotilde interpelle ceux qui ont lutté pour la légalisation de l'avortement.

Et je comprends plus facilement un défaitisme qui n'est pas le mien.

Je pense vraiment qu'en intervenant, non pas en culpabilisant ou en répétant mordicus devant des personnes qui ne sont déjà pas sure d'en avoir une, elles, d'ame imortelle, qu'il faut songer à l'ame immortelle d'un enfant dont elles ne veulent pas, mais en prévenant les raisons qui poussent à avorter, l'avortement peut régresser.

C'est à dire en prenant non pas la fin (une femme pour des raisons x ou y attend un enfant dont elle en veux pas), mais en prenant le début (comment réunir les conditions qui permettront à une femme, à un couple, d'attendre et d'élever un enfant quand on le veut).
Revenir en haut Aller en bas
lucie



Messages : 615
Inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Dim 04 Fév 2007, 11:46

Arnaud Dumouch a écrit:
l'avortement devenant une simple contraception.

Faux.
Cela existe hélas, mais c'est relativement rare.

L'éducation à la sexualité et à la contraception n'est pas réellement faite, et certaines femmes attendent un enfant sans l'avoir souhaité.
Elles recourent alors à l'avortement.

Rares sont celles qui ont une vie sexuelle active, et refusent d'utiliser un moyen contraceptif en disant quelque chose du genr "bof, j'avorterai...".

Ta manière de présenter les choses ici me semble manquer d'honnêteté.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80855
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Dim 04 Fév 2007, 12:07

Chère Lucie,

Vous retournez les rôle là.

Relisez mes interventions et celles de Clotilde. S'il existe deux personnes non défaitistes, c'est bien nous.

Le défaitisme des autres catholiques, je le cite. Et c'est une des causes qui me fait penser que c'est de l'islam que viendra peut être la force de se battre pour ce qui est simplement le bon sens humain.

Je le dis sans joie. Je le constate comme Alexandre. Le christianisme et sa parole suppliante attire trop le mépris du monde et des catholiques progressistes.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lucie



Messages : 615
Inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Dim 04 Fév 2007, 12:13

Arnaud Dumouch a écrit:
Chère Lucie,

Vous retournez les rôle là.

Relisez mes interventions et celles de Clotilde. S'il existe deux personnes non défaitistes, c'est bien nous.
Ce n'est pas moi qui dit que c'est un combat inutile. A moins qu'on ne parle pas du même ?

Le défaitisme des autres catholiques, je le cite. Et c'est une des causes qui me fait penser que c'est de l'islam que viendra peut être la force de se battre pour ce qui est simplement le bon sens humain.

Je le dis sans joie. Je le constate comme Alexandre. Le christianisme et sa parole suppliante attire trop le mépris du monde et des catholiques progressistes.

De se battre pour quoi exactement ???

Pour l'abolition de la loi autorisant l'avortement ? ou pour tenter de rendre l'avortement inutile ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80855
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Dim 04 Fév 2007, 12:20

Il faut être lucide: de manière pratique, nul ne supprimera cette loi pour ce qui est du viol et de l'inceste pour lesquels elle fut originellement votée.

Pour les autres cas, il faut remplacer cette loi qui mine la notion même d'être humain et conduit à renoncer au statut de personne (cela conduit à d'autres choses comme la manipulation sur des embryons humains) par une loi

1° aidant les financièrement les femmes à assumer la troisième grossesse (70% des IVG),

2° aidant FINANCIEREMENT les jeunes filles enceintes à opter pour l'accouchement sous X.

On aura déjà là une grande avancée.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lucie



Messages : 615
Inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Dim 04 Fév 2007, 12:28

Arnaud Dumouch a écrit:
Il faut être lucide: de manière pratique, nul ne supprimera cette loi pour ce qui est du viol et de l'inceste pour lesquels elle fut originellement votée.

Pour les autres cas, il faut remplacer cette loi qui mine la notion même d'être humain et conduit à renoncer au statut de personne (cela conduit à d'autres choses comme la manipulation sur des embryons humains) par une loi

1° aidant les financièrement les femmes à assumer la troisième grossesse (70% des IVG),

2° aidant FINANCIEREMENT les jeunes filles enceintes à opter pour l'accouchement sous X.

ou pouvoir garder l'enfant, en les aidant financièrement et en leur permettant de poursuivre leurs études. C'est bien mieux à mon avis. Les jeunes filles n'ont pas à pourvoir aux désirs d'enfants d'autres couples. Et lorsqu'on parle avec elles, en dehors de la présence des parents, pas mal souhaitent garder l'enfant... mais la famille n'en veut pas.


On aura déjà là une grande avancée.

Je pense qu'une éducation véritable à la contraception serait également une nécessité.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Dim 04 Fév 2007, 13:19

lucie a écrit:
Clotilde a écrit:


Pourquoi ne veut-on pas se poser cette question?


Pourquoi ne veut-on pas y répondre?
Peut-être tout simplement parce qu'on n'a pas la réponse ?

j'aurai grandement apprécier que l'on me dise: on n'a pas de réponse à cette question que tu soulèves, plutôt que de sans cesse m'envoyer balader en m'accusant de lutter contre la loi Veil et de juger les femmes qui avortent...

Citation :
tu interroges des gens qui se sont battus il y a des années... Tu ne sais pas plus que moi où ils sont, qui ils sont devenus...

mais ils ont passé le relais, ils ont transmis cette mentalité de l'objectif atteint et du moindre mal quant au problème de l'avortement, à bon nombre de personnes jusqu'à aujourd'hui. Et cette mentalité-là mine toute volonté et toute énergie pour enfin s'attaquer à la racine du problème. Ce sont aussi ceux-là que j'interroge.



Citation :
Citation :
Pourquoi l'énergie que certains dépensent pour se battre contre l'avortement, ne le dépensent-il pas de manière constructive, pour proposer des alternatives claires, honnêtes, et véritable ?

http://perso.orange.fr/clotilde.hubert/chantal.html#

Ce lien est-il une réponse ? C'est un témoignage, mais je ne vois pas où est la réponse à la question que je te pose , si ?

un exemple parmi tant d'autres pour démontrer qu'il est faux d'affirmer que les personnes qui ne défendent pas l'avortement ne se dépensent pas de manière constructive pour aider les femmes avant et après un avortement.


Citation :
Je pose pour ma part ces questions à ceux qui sont opposés à l'avortement. Pourquoi eux ne se saississent-ils pas de ces questions ?


ils le font. Exclamation
Ecoute, accueil, aide, comme dans l'exemple donné plus haut concernant cette association, mais aussi intervention auprès des jeunes dans les lycées ou les collèges, lors de rassemblement ouverts à tous, pour redonner le vrai sens de l'amour et de la relation sexuelle. Chose que je n'ai pas entendu lors de la séance d'information qui a été donné par une intervenante du planning familial dans une salle d'attente. Jamais il ne fut une seule fois question d'amour, de fidélité, de respect du cycle de fécondité de la femme, mais simplement et uniquement des moyens techniques de se préserver du risque de concevoir un enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Dim 04 Fév 2007, 13:26

Noel a écrit:
Pour l'instant la seule conclusion hasardeuse que je trouve ici c'est la vôtre. Trouvez l'endroit où j'aurais écrit que cette association ne fait rien.

--------->

Citation :
Celui d'une association qui ne se dévoile pas mais qui semble avoir un projet autre que celui pour lequel elle s'annonce et qui me donne l'impression de profiter du désarroi de ces femmes pour vendre sa salade.

Et c'est justement ce que je refuse aussi en défendant la loi Veil et les multiples organismes et associations qui font le même travail.... dans le seul cadre laïc en proposant des solutions d'accompagnement, des orientations vers l'adoption.....


Rolling Eyes


Citation :
Ceci étant les sessions STABAT (sur lesquelles il n'est rien dit me semble-t-il de concret) me laissent dubitatif (rien que par leur titre... les gens qui prétendent aider les autres à se tenir debout ont généralement une intention derrière la tête...).

oui, cette association a effectivement une intention malsaine derrière la tête, celle d'aider des femmes en détresse. Je suppose que les autres associations laïques ont la même, non?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Dim 04 Fév 2007, 13:48

Noel a écrit:
Clotilde a écrit:
Noel a écrit:
Pour l'instant la seule conclusion hasardeuse que je trouve ici c'est la vôtre. Trouvez l'endroit où j'aurais écrit que cette association ne fait rien.
--------->
Citation :
Celui d'une association qui ne se dévoile pas mais qui semble avoir un projet autre que celui pour lequel elle s'annonce et qui me donne l'impression de profiter du désarroi de ces femmes pour vendre sa salade.
Ca ne démontre pas que j'ai affirmé qu'elle ne fait rien. Seulement qu'elle le fait avec une intention cachée derrière son but apparent.

Et c'est justement ce que je refuse aussi en défendant la loi Veil et les multiples organismes et associations qui font le même travail.... dans le seul cadre laïc en proposant des solutions d'accompagnement, des orientations vers l'adoption.....
C'est une simple pétition de principe qui en vaut d'autres.

Citation :
Ceci étant les sessions STABAT (sur lesquelles il n'est rien dit me semble-t-il de concret) me laissent dubitatif (rien que par leur titre... les gens qui prétendent aider les autres à se tenir debout ont généralement une intention derrière la tête...).
oui, cette association a effectivement une intention malsaine derrière la tête, celle d'aider des femmes en détresse. Je suppose que les autres associations laïques ont la même, non?
Je n'ai rien dit de plus que derrière le but avoué il me semble qu'il y en a un autre... de conversion en profitant de la détresse. C'est un avis qui en vaut d'autres.

c'est de la calomnie! Vous parlez sans savoir!

Pourquoi cette association, parce qu'elle se reconnait dans les enseignements de l'Eglise et son respect de la vie, aurait une autre intention que celle d'aider ces femmes en détresse? Sur quoi vous apuuyez-vous pour sous-entendre une telle chose et jeter le discrédit sur cette association et tout le bien qu'elle fait indépendamment des convictions religieuses de celles qu'elle aide? Sur rien!! C'est honteux Noel de laisser passer un tel message de suspission...
spiderman
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Dim 04 Fév 2007, 13:49

Bon, la solution, c'est de créer une structure adéquate :
On stérilise tout le monde (ligature des trompes,...) comme le rappelait Francesca sur un autre fil. Ainsi chacun pourra jouir quand il en aura envie.
Une petite envie : 36 15 qui n'en veut et un beau mec ou une gonzesse canon est disponible pour une partie de galipettes.
Et puis si vous voulez un animal de compagnie gosse, vous vous inscrivez auprès de l'agence.
Vous remplissez un dossier et au vu de vos desiderata, on vous trouve ce que vous avez demandé (banque de sperme et utérus artificiel avec ovaire sélectionné).
Vous passez commande du produit auprès de l'agence et on obtient en temps voulu un joli bébé bien calibré, pesant le poids requis et ayant toutes les capacités. Si cela ne convient pas, vous disposez d'une garantie de 3 ans pendant laquelle vous pouvez renvoyer l'enfant à l'agence. Celui-ci sera alors proposé à l'adoption à des couples homosexuels.
Ainsi, plus de problème d'avortement. Nous vivrons alors dans un monde meilleur, le meilleur des mondes.
D'ailleurs on en est pas loin.
Il me semble que l'on fait déjà ce genre de tri pour obtenir des chevaux de course ou pour des malformations détectées durant le dernier mois de grossesse.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Dim 04 Fév 2007, 14:03

c'est vrai que de voir le fatalisme et l'aveuglement de certains catholiques on en vient à faire de l'humour noir... Confused
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80855
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Dim 04 Fév 2007, 14:48

lucie a écrit:


On aura déjà là une grande avancée.

Je pense qu'une éducation véritable à la contraception serait également une nécessité.[/quote]

Et une éducation à la chasteté avant d'être sûr ?

Les jeunes n'auraient pas le droit d'être incités à la responsabilité dans la sexualité?

Pratiquée depuis 2000 ans par les familles, cette sagesse serait périmée?

Mai 68 serait l'Alpha et l'Omega et il serait interdit de penser ainsi?

En tout cas, je constate que parler comme cela aux jeunes est constructif...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Y'a-t-il une vie après la loi Veil?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Kenya: panique à l'hôpital après le réveil d'un "mort"
» Boire de l'eau glacée juste après le lever...
» Chine : un groupe de témoins pris de vertiges après avoir observé et photographié un ovni.
» Otite purulente après pose de drains
» des nouvelles jour après jour....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Société, Politique-
Sauter vers: