DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Y'a-t-il une vie après la loi Veil?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Lun 29 Jan 2007, 18:02

Noel a écrit:
Jesus Christ est mon Dieu a écrit:
Citation :
Citation :
de plus,je n'ai pas de leçon à recevoir de quelqu'un qui légitime l'AVORTEMENT,entre autres...
Tu parles d'un argument!!! clown
oui absolument,c'est un argument de poids.
l'AVORTEMENT est un peché MORTEL,comprends-tu?
celui qui légitime cela,NE PEUT ETRE DE CHRIST.

Ca mon mignon j'ai pas attendu après toi, ni après l'église et ses intégristes, pour le savoir. De même que laisser une femme mourir sous les aiguilles d'une avorteuse. Comprends-tu?
Celui qui légitime ce second crime ne peut-être de Christ. Ce n'est qu'un converti aveuglé par une foi mal intégrée.

ma parole ne vaut rien,soit.

que dit l'Eglise?

c'est à elle que tu DOIS obéissance,que dit-elle?
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Lun 29 Jan 2007, 18:24

Noel a écrit:

Elle cause comme d'habitude. Et pendant ce temps là les gens de ce monde souffrent.

ce qui est parfaitement mensonger, et vous le savez trés bien, je vous ai donner des preuves concrêtes que l'Eglise agit, et de façon autrement plus concrête que vous et tous ceux qui pensent avoir la conscience tranquille parce qu'ils ont le courage de proposer l'avortement aux femmes pour leur éviter les dangers des avorteuses.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Mar 30 Jan 2007, 00:31

Noel a écrit:
Clotilde a écrit:
Noel a écrit:

Elle cause comme d'habitude. Et pendant ce temps là les gens de ce monde souffrent.

ce qui est parfaitement mensonger, et vous le savez trés bien, je vous ai donner des preuves concrêtes que l'Eglise agit, et de façon autrement plus concrête que vous et tous ceux qui pensent avoir la conscience tranquille parce qu'ils ont le courage de proposer l'avortement aux femmes pour leur éviter les dangers des avorteuses.

Pas la peine de vous déranger. Je sais très bien que des chrétiens, engagés ou non dans des assoc oeuvrentpour le bien des gens. J'en rencontre aussi. Qui d'ailleurs ne sont pas plus opposés que ça à l'avortement sans pour autant l'excuser. Ce n'est pas d'eux que je parle mais de la structure.

Votre mauvaise foi sur l'IVG est tout simplement affligeante.

alors que dire de la votre!!!

Il n'y a pas de structure en dehors de celle qui est formée par les chrétiens qui se reconnaissent dans la foi catholique et qui oeuvrent, concrêtement et de différentes façons, pour aider les femmes en difficulté autrement qu'en leur proposant l'avortement, et qui récupèrent celles qui sont passées par ce traumatisme-là. Et c'est de concert avec les enseignements de l'Eglise qui défendent la vie, tant de la mère que de l'enfant, que ces catholiques agissent.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Mar 30 Jan 2007, 00:49

Citation :
Peut-être considérez-vous, en bonne stalino-chrétienne, que le "coeur" c'est aussi une propriété de l'église?

tu légitimes l'assassinat,et tu veux donner des leçons de morale?

l'Eglise se bat pour la Vie,toi et tes copains pour la mort.

on ne peut pas s'entendre.

Jésus Christ,ton Dieu,attend ton repentir.
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Mar 30 Jan 2007, 00:51

Noel a écrit:
Faut sortir un peu ma chère. Il y a de nombreuses structures laïques, même laïcardes à vos yeux, qui oeuvrent aussi dans ce sens, dans lesquelles chrétiens, musulmans, bouddhistes, agnostiques, athées, francs-maçons... travaillent au coude à coude. Et je ne vous parle même pas des structures, plus ou moins d'état ou régies par les lois, qui font la même chose.
Comme dirait l'autre "Vous n'avez pas le monopole du coeur"? Peut-être considérez-vous, en bonne stalino-chrétienne, que le "coeur" c'est aussi une propriété de l'église?

faut rester dans le sujet, mon cher! Vous disiez plus haut faussement en parlant de l'Eglise:

Citation :
Elle cause comme d'habitude. Et pendant ce temps là les gens de ce monde souffrent.

ce à quoi j'ai répondu:


Citation :
ce qui est parfaitement mensonger, et vous le savez trés bien, je vous ai donner des preuves concrêtes que l'Eglise agit, et de façon autrement plus concrête que vous et tous ceux qui pensent avoir la conscience tranquille parce qu'ils ont le courage de proposer l'avortement aux femmes pour leur éviter les dangers des avorteuses.

et pour essayer d'authentifier votre mensonge vous faites une distinction qui n'existe que dans votre esprit, par commodité:

Citation :
Ce n'est pas d'eux que je parle mais de la structure.

Alors je vous le redis: il n'y a pas de structure en dehors de celle qui est formée par les chrétiens qui se reconnaissent dans la foi catholique et qui oeuvrent, concrêtement et de différentes façons, pour aider les femmes en difficulté autrement qu'en leur proposant l'avortement, et qui récupèrent celles qui sont passées par ce traumatisme-là. Et c'est de concert avec les enseignements de l'Eglise qui défendent la vie, tant de la mère que de l'enfant, que ces catholiques agissent.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Mar 30 Jan 2007, 01:08

Vous m'invitez à sortir Noel, et je vous invite à mon tour, mais pas simplement à sortir "physiquement" pour faire le tour des planning familiaux et des cliniques qui pratiquent l'avortement pour les féliciter des milliers de vies qu'ils permettent de sauver grâce à l'avortement - reste bien sûr à savoir de quelles vies on parle et qu'est-ce que "sauver sa vie" ...surtout si on en vient à perdre son âme, comme dirait l'Autre - mais bien plutôt à sortir mentalement, à sortir de votre perception formatée à la FM et à prendre le risque, ô combien plus dérangeant par rapport à ses pères, de la pensée "à contre-courant" de la pensée non plus libre (de quoi? de qui?) mais libérée des idées "prêt-à-penser", je vous invite à sortir pour lire les témoignages de ces femmes qui ont avorté, par exemple celui de Susan M Stanford "Une femme blessée" qui décrit son avortement qui fût fait bien proprement et n'a pas laissé de trace, tout au moins pas de trace visible à première vue (et puis, de quoi se plaind-t-elle puisqu'elle est bien vivante, elle, n'est-ce pas l'essentiel après tout? une vie contre une vie? match nul...) je vous invite aussi à sortir, à la fois physiquement et mentalement pour visionner la vidéo du "cri silencieux" pour voir de vos yeux, les yeux de votre chair, les yeux de votre coeur, le carnage, la boucherie qu'est l'avortement. Vous ne pourrez plus ensuite le défendre, c'est impossible, impossible....à moins d'être inhumain...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Mar 30 Jan 2007, 19:48

Vous faites les questions-réponses Noel...

Vous êtes dans la désespérance et le fatalisme, alors que je suis dans l'espérance et l'impossible de Dieu.

Ce que je ne comprends pas, encore une fois, c'est l'énergie que l'on dépense pour légitimer l'avortement, le normaliser (et ça marche d'ailleur trés bien puisqu'il est de plus en plus utilisé comme moyen de contraception...) plutôt que de dépenser toute cette énergie et ces moyens logistiques et financiers au service de la vie, au service de l'éducation, au service des centres d'accueil, au service de la mère ET de l'enfant...etc.

On a perdu le sens du respect de la vie, autant celle de l'enfant à naître que celle de la femme, on a perdu le sens de l'amour...et c'est sur cela qu'il faudrait travailler et investir plutôt que sur la normalisation de l'avortement..!!!!!

Combien de vies seraient sauvés, combien de divorces évités, combien de dépressions et de suicides en moins....si on ne prennait pas l'amour et la relation sexuelle comme un jeu sans risque pour autant qu'on se protège. Protection bien illusoire par ailleur.

Pourquoi militer, travailler, oeuvrer, dépenser, informer...etc, sur la mort, sur l'avortement, sur le non respect de la vie, sur le plaisir avant tout, sur le "je-m'en-foutisme".....???? Pourquoi? Défendre l'avortement, dépenser son énergie et son argent pour le "populariser", c'est aussi scandaleux que ces théologiens que vous dénoncez!!! Peut-être qu'ils ne font que gloser comme vous dites, mais au moins ils ne tuent personne...!!!

Non, non, non, l'avortement n'est pas un moindre mal! Non, je n'accepterai jamais qu'on me dise que c'est un moindre mal parce qu'il permet à certaines femmes de ne pas risquer leur vie chez les avorteuses, alors qu'on pourrait investir toute cette énergie et cet argent pour permettrent à ces femmes non seulement de ne pas risquer leur vie mais de ne pas condamner à mort l'être humain qu'elles portent en leur sein.
Revenir en haut Aller en bas
lucie



Messages : 615
Inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Mar 30 Jan 2007, 22:04

Clotilde a écrit:

Non, non, non, l'avortement n'est pas un moindre mal! Non, je n'accepterai jamais qu'on me dise que c'est un moindre mal parce qu'il permet à certaines femmes de ne pas risquer leur vie chez les avorteuses, alors qu'on pourrait investir toute cette énergie et cet argent pour permettrent à ces femmes non seulement de ne pas risquer leur vie mais de ne pas condamner à mort l'être humain qu'elles portent en leur sein.


On pourrait.... Et le problème est là : cela n'est pas fait.

pragmatiquement, ce n'est pas fait... Tant que ce n'est pas fait, tant que l'espoir, pour des tas de raisons, n'est pas donné, les femmes feront ce qu'elles ont toujours fait : elles avorteront.

Et je ne peux pas admettre qu'on voit comme un moindre mal de laisser ces femmes avorter dans des conditions innomables.


Je ne me battrai pas contre une loi qui permet que ce qui se faisait depuis toujours se fasse correctement, et non à la sauvette.
Je trouve que cette loi était nécessaire, et que c'est un aveuglement, et bien souvent une hypocrisie, que d'en vouloir la suppression : permettre aux plus aisées de quitter la France comme cela se faisait avant, et remettre les autres aux avorteuses et à leurs aiguilles...

Mais je suis prête à me battre (et je l'ai déjà fait) pour que des choix véritables soient offerts. Ces choix, ils passent pas l'éducation, et par la contraception.


C'est par cette éducation véritable que l'avortement diminuera.

Or, qu'est-ce qui est vraiment nécessaire : que la loi n'existe pas ? Ou que l'avortement devienne inutile ?


Et puis j'en ai franchement assez qu'à chaque fois, on juge les femmes. Qu'on les accusent d'être des meurtrières, de condamner à mort.
Ce sont elles qui condamnent à mort
Quel jugement... elles ont du sang sur les mains, décidément.

Pas le père ? Non, lui, il a seulement disparu bien souvent, éventuellement, lorsqu'il est marié ailleurs, il paye...
Mais non, on accuse les femmes, ce sont elles qui ont les mains rouges.

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80775
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Mar 30 Jan 2007, 22:34

Clotilde a écrit:
Vous faites les questions-réponses Noel...

Vous êtes dans la désespérance et le fatalisme, alors que je suis dans l'espérance et l'impossible de Dieu.

Ce que je ne comprends pas, encore une fois, c'est l'énergie que l'on dépense pour légitimer l'avortement, le normaliser (et ça marche d'ailleur trés bien puisqu'il est de plus en plus utilisé comme moyen de contraception...) plutôt que de dépenser toute cette énergie et ces moyens logistiques et financiers au service de la vie, au service de l'éducation, au service des centres d'accueil, au service de la mère ET de l'enfant...etc.

On a perdu le sens du respect de la vie, autant celle de l'enfant à naître que celle de la femme, on a perdu le sens de l'amour...et c'est sur cela qu'il faudrait travailler et investir plutôt que sur la normalisation de l'avortement..!!!!!

Combien de vies seraient sauvés, combien de divorces évités, combien de dépressions et de suicides en moins....si on ne prennait pas l'amour et la relation sexuelle comme un jeu sans risque pour autant qu'on se protège. Protection bien illusoire par ailleur.

Pourquoi militer, travailler, oeuvrer, dépenser, informer...etc, sur la mort, sur l'avortement, sur le non respect de la vie, sur le plaisir avant tout, sur le "je-m'en-foutisme".....???? Pourquoi? Défendre l'avortement, dépenser son énergie et son argent pour le "populariser", c'est aussi scandaleux que ces théologiens que vous dénoncez!!! Peut-être qu'ils ne font que gloser comme vous dites, mais au moins ils ne tuent personne...!!!

Non, non, non, l'avortement n'est pas un moindre mal! Non, je n'accepterai jamais qu'on me dise que c'est un moindre mal parce qu'il permet à certaines femmes de ne pas risquer leur vie chez les avorteuses, alors qu'on pourrait investir toute cette énergie et cet argent pour permettrent à ces femmes non seulement de ne pas risquer leur vie mais de ne pas condamner à mort l'être humain qu'elles portent en leur sein.

salut

Citation :
pragmatiquement, ce n'est pas fait... Tant que ce n'est pas fait, tant que l'espoir, pour des tas de raisons, n'est pas donné, les femmes feront ce qu'elles ont toujours fait : elles avorteront.

Alors FAITES LE. Mettez sur votre fenêtre un affiche de "Mère de miséricorde".

Mettez votre n° de téléphone. Ayez une chambre d'accueil au cas où.

Ce n'est pas fait parce que PERSONNE NE LE FAIT.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lucie



Messages : 615
Inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Mar 30 Jan 2007, 22:53

Arnaud Dumouch a écrit:
Clotilde a écrit:
Vous faites les questions-réponses Noel...

Vous êtes dans la désespérance et le fatalisme, alors que je suis dans l'espérance et l'impossible de Dieu.

Ce que je ne comprends pas, encore une fois, c'est l'énergie que l'on dépense pour légitimer l'avortement, le normaliser (et ça marche d'ailleur trés bien puisqu'il est de plus en plus utilisé comme moyen de contraception...) plutôt que de dépenser toute cette énergie et ces moyens logistiques et financiers au service de la vie, au service de l'éducation, au service des centres d'accueil, au service de la mère ET de l'enfant...etc.

On a perdu le sens du respect de la vie, autant celle de l'enfant à naître que celle de la femme, on a perdu le sens de l'amour...et c'est sur cela qu'il faudrait travailler et investir plutôt que sur la normalisation de l'avortement..!!!!!

Combien de vies seraient sauvés, combien de divorces évités, combien de dépressions et de suicides en moins....si on ne prennait pas l'amour et la relation sexuelle comme un jeu sans risque pour autant qu'on se protège. Protection bien illusoire par ailleur.

Pourquoi militer, travailler, oeuvrer, dépenser, informer...etc, sur la mort, sur l'avortement, sur le non respect de la vie, sur le plaisir avant tout, sur le "je-m'en-foutisme".....???? Pourquoi? Défendre l'avortement, dépenser son énergie et son argent pour le "populariser", c'est aussi scandaleux que ces théologiens que vous dénoncez!!! Peut-être qu'ils ne font que gloser comme vous dites, mais au moins ils ne tuent personne...!!!

Non, non, non, l'avortement n'est pas un moindre mal! Non, je n'accepterai jamais qu'on me dise que c'est un moindre mal parce qu'il permet à certaines femmes de ne pas risquer leur vie chez les avorteuses, alors qu'on pourrait investir toute cette énergie et cet argent pour permettrent à ces femmes non seulement de ne pas risquer leur vie mais de ne pas condamner à mort l'être humain qu'elles portent en leur sein.

:salut:

Citation :
pragmatiquement, ce n'est pas fait... Tant que ce n'est pas fait, tant que l'espoir, pour des tas de raisons, n'est pas donné, les femmes feront ce qu'elles ont toujours fait : elles avorteront.

Alors FAITES LE. Mettez sur votre fenêtre un affiche de "Mère de miséricorde".

Mettez votre n° de téléphone. Ayez une chambre d'accueil au cas où.

Ce n'est pas fait parce que PERSONNE NE LE FAIT.

Je ne t'ai pas attendu, Arnaud, pour faire ce que j'avais à faire.

Il y a chez moi deux chambres, et l'une d'elle est occupée depuis trois mois par une jeune future maman de 17 ans qui a quitté sa famille qui voulait absolument qu'elle avorte lorsque le courageux papa (père de famille par ailleurs) l'a laissée tomber en apprenant qu'elle était enceinte.


Tu vois, il faudrait que tu te décides à changer de manière de voir les choses, à ranger au placard tes préjugés sur les autres. Je ne voue pas aux gémonies les femmes qui avortent, je ne les traite pas de meurtrières, je ne les juge pas, et j'estime que si elles veulent avorter, elles doivent le faire dans des conditions dignes, parce qu'elles le feront de toutes façons, dans des conditions indignes autrement.

Je ne suis pas pour l'avortement, je suis simplement contre le fait qu'on considère comme un moindre mal le fait que des femmes meurent sous les aiguilles des avorteuses.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Mar 30 Jan 2007, 23:29

Citation :
On pourrait.... Et le problème est là : cela n'est pas fait.

si, certains le font! j'en ai donné un exemple sur un autre fil.

Citation :
Tant que ce n'est pas fait, tant que l'espoir, pour des tas de raisons, n'est pas donné, les femmes feront ce qu'elles ont toujours fait : elles avorteront.

tant que l'espoir n'est pas donné, dis-tu...OUI! Et c'est à cela qu'il faut travailler maintenant! On ne peut pas attendre que l'espoir soit donné (par d'autres? par l'opération du saint esprit?) pour ensuite envisager de travailler, d'eouvrer, de dépenser...pour la sauvegarde de ces enfants ET des mères, tant de leur vie physique que psychologique. Pourquoi attendre?


Citation :
Et je ne peux pas admettre qu'on voit comme un moindre mal de laisser ces femmes avorter dans des conditions innomables.

là, tu es déjà dans le fatalisme! Ces femmes n'ont pas d'espoir, ces femmes n'ont pas d'autres choix, ces femmes n'ont pas d'aide et comme rien n'est fait pour autant qu'elle puisse avorter "en santé".... Non, il n'y a pas de fatalité. Ou plutôt, si, il n'y a de fatalité que celle que l'on accepte pour palier à notre insoutenable sentiment d'impuissance.


Citation :
Je ne me battrai pas contre une loi qui permet que ce qui se faisait depuis toujours se fasse correctement, et non à la sauvette.
Je trouve que cette loi était nécessaire, et que c'est un aveuglement, et bien souvent une hypocrisie, que d'en vouloir la suppression : permettre aux plus aisées de quitter la France comme cela se faisait avant, et remettre les autres aux avorteuses et à leurs aiguilles...

ai-je quelque part dans mes messages demandé la suppression de cette loi? Non. La n'est pas/plus la question, nous savons trés bien que jamais aucun gouvernement ne fera machine arrière sur ce qui est perçu par la majorité comme un acqui, "un droit à disposer de son corps" (quelle illusion, quand on sait qu'on ne dispose même pas du droit de venir au monde et cela d'autant depuis cet acqui...) Ce contre quoi je me bats, c'est contre cette mentalité du "moindre mal", cette mentalité du "c'est ainsi...", cette mentalité du "c'est toujours mieux que de risquer sa vie...", cette mentalité qui est assise sur ce qu'elle croit être des lauriers parce qu'il a fallut des années avant de les obtenir et qu'elle ne voit pas pourquoi maintenant il faudrait essayer de voir les conséquences de cet acqui et d'envisager d'utiliser cette même énergie pour oeuvre avec autant de fougue et de moyens en aval de cet échec social et humain qu'est l'avortement en soi.

Pourquoi, alors que beaucoup de ceux qui défende l'avortement sont aussi prêt à dire que oui, c'est malheureux d'en arriver-là, c'est dramatique, c'est un traumatisme...etc, pourquoi ce mal-là ne les prend pas autant aux tripes que celui pour lequel ils ont lutté, investi, dépensé, oeuvré, travaillé, pendant des années...? Pourquoi?

Citation :
Mais je suis prête à me battre (et je l'ai déjà fait) pour que des choix véritables soient offerts. Ces choix, ils passent pas l'éducation, et par la contraception.

et avant tout cela par un changement de mentalité, car j'ai assisté à une séance d'information sur la contraception féminine pendant que j'attendais de voir l'assitante sociale, et l'information qui est donné est complétement orienté et vidée de toute référence à l'Amour. La référence implicite qui est faite c'est le sexe sans risque, le risque étant dans ce cas là: un bébé, un être humain. Jamais, il n'a été question de fidélité et jamais il n'a été question du respect du cycle de fécondation de la femme. C'est totalement occulté comme si c'était anormal et comme si de toute façon les jeunes ne sont plus capables de l'entendre et de le vivre, ce qui est totalement faux.
Et c'est là aussi que l'éducation parentale devrait jouer son rôle.

Citation :

C'est par cette éducation véritable que l'avortement diminuera.

exactement! Alors c'est dés aujourd'hui qu'il faut changer de discours, dés aujourd'hui qu'il faut user sa salive et son clavier (entre autre) non plus pour parler d'un moindre mal en ce qui concerne l'avortement, mais défendre la vie, 2 vies, celle de la femme ET celle de l'enfant.

Citation :
Or, qu'est-ce qui est vraiment nécessaire : que la loi n'existe pas ? Ou que l'avortement devienne inutile ?

qu'on change de mentalité! voilà ce qui est nécessaire et indispensable. Qu'on parle, qu'on témoigne, qu'on oeuvre, qu'on dépense et se dépense pour la VIE, pour l'espérance, pour l'éducation vraie et entière...etc.


Citation :
Et puis j'en ai franchement assez qu'à chaque fois, on juge les femmes. Qu'on les accusent d'être des meurtrières, de condamner à mort.
Ce sont elles qui condamnent à mort
Quel jugement... elles ont du sang sur les mains, décidément.

Où ai-je jugé les femmes dans mes messages? Les seuls personnes que j'aurai tendance à juger (mais je ne dois pas, je sais...Embarassed ) ce sont celles et ceux qui sont encore accroché à cette mentalité et cette défense d'un moidre mal quant à l'avortement.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Mer 31 Jan 2007, 00:36

Noel a écrit:
aussi longtemps qu'on ne saura pas faire autrement, je soutiendrais la cause de l'IVG propre parce que fait dans des conditions médicales sûres.

Mais on sait faire autrement!!! On peut faire autrement!!! Pourquoi ce fatalisme? Pourquoi ce défaitisme? Pourquoi s'arrêter là??? Tout est à faire, tout ne fait que commencer, la vrai défense des femmes ET des enfants reste à faire...!!!

L'IVG propre...quel horreur!! Mais sortez Noel, sortez par pitié!! Allez voir de vos yeux ce que vous appelez un IVG propre...!!!
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Mer 31 Jan 2007, 00:41

Vos propos sont contradictoire Noel, vous dites d'abord:

Noel a écrit:

il ne s'agit pas ici de légitimer l'avortement.

et après vous ajoutez,


Citation :
aussi longtemps qu'on ne saura pas faire autrement, je soutiendrais la cause de l'IVG propre

vous le légitmez donc en disant qu'il faut le soutenir aussi lontemps qu'on ne saura pas faire autrement...!

Donc, lorsqu'on saura faire autrement, vous ne le soutiendrez plus cet avortement propre? Mais c'est merveilleux!!! Vous pouvez donc dés aujourd'hui abandonner votre soutien à l'IVG et dépenser votre énergie et votre plume pour le soutien et le respect de la VIE, tant celui de la femme que celui de l'enfant qu'elle porte en son sein !!! Idea Idea Idea Idea Idea Idea Idea Idea Idea Idea Idea Idea Idea Idea Idea Idea Idea Idea Idea Idea Idea Idea Idea
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Mer 31 Jan 2007, 01:18

Non, non Noel, il n'y a aucune manipulation. Vous avez écrit qu'il ne s'agissait pas de légitimer l'avortement, mais bien plutôt d'aider les femmes qui avortent, trés bien, trés bien, mais tout en même temps IL NE S'AGIT PAS DE LEGITIMER L'AVORTEMENT, donc l'avortement n'est pas légitimable, il ne s'agit pas de dire qu'il est legitime d'y avoir recours...c'est cela que vous dites par cette phrase...et par pitié n'en venez pas aussi à renier cette phrase qui laisse entrer un peu de lumière dans vos propos et dans votre prise de position à ce sujet. Confused

D'un autre côté vous déclarez aussi que vous soutiendrez l'avortement aussi longtemps que nécessaire. Vous le soutenez, vous jugez donc que c'est une bonne chose, une chose qu'il faut défendre dans la mesure où il est pratiqué "proprement".

Vous ne pouvez pas à la fois ne pas vouloir légitimer l'avortement et le soutenir tout en même temps...! Mais peut-être vouliez-vous dire que vous ne vouliez pas légitimer l'avortement "mal-propre", mais seulement l'avortement "propre"??? L'avortement qui se fait dans de "bonnes conditions", mais qui tue toute même un être vivant et en traumatise un autre..? Est-ce cela que vous légitimez?

C'est trop facile de dire: après moi le déluge!! Car si des femmes doivent en passer par là, c'est aussi de votre faute! C'est aussi à cause de ce fatalisme, de ce défaitisme, de cette mentalité, de cette impression d'avoir atteint le but par la pratique légale de l'avortement alors que cela n'est que la manifestation flagrante d'un échec et de la désertion de la société, des parents, des personnalités dans cet engagement, ce travail, cette réflexion, cette défense de la VIE tant celle de la femme que celle de l'enfant à naître.

J'espère que je vous choque! Oui, je l'espère!! Je n'ai qu'une envie, c'est de vous secouer comme un prunier! bounce bounce bounce bounce bounce
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Mer 31 Jan 2007, 01:33

Citation :
L'avortement : "Une authentique catastrophe sociale"

Selon les données diffusées par l’Institut de Politique Familiale (IPF) le nombre d’avortements augmente considérablement en Espagne. Edouard Hertfelder, Président de l’IPF, a observé que l’avortement en Espagne a tellement augmenté qu’aujourd’hui deux (2) grossesses sur dix (10) finissent par un avortement. D’autre part on a calculé qu’en Espagne aujourd’hui 252 avortements sont pratiqués chaque jour, et un avortement toutes les 5,7 minutes.
« Devant cette réalité, que l’on peut définir comme une authentique catastrophe sociale », l’IPF demande l’élaboration d’un Plan National de soutien à la natalité (Pane). Le Plan, signale Edouard Hertfelder, devra avoir un caractère triennal et tourner autour de deux axes principaux : le premier comprend l’augmentation des aides publiques et privées, incluant quelques réalisations pratiques comme une « Table d’Experts » pour proposer des solutions et des alternatives ; la création de Centres d’Aide, d’Attention et d’Assistance (CAAA) aux femmes enceintes ; la promotion et l’aide, à travers les 0,5 pour cent de l’IRPEF à ces ONG qui se consacrent à aider les femmes enceintes, célibataires ou mariées, à faire naître leur enfant. Le second axe concerne l’introduction de mesures de soutien destinées aux femmes enceintes, comme l’augmentation des prestations familiales pour les enfants ou l’assignation d’une contribution directe universelle à la grossesse, en euros.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Mer 31 Jan 2007, 02:05

Citation :
les femmes feront ce qu'elles ont toujours fait : elles avorteront.

effectivement, il n'y a là aucun espoir. Et non seulement il n'y a pas d'espoir, mais en plus on ne le donne pas. Et ce n'est pas toi, Lucie, que je vise, mais cette mentalité qui s'est si bien incrusté dans nos esprits et qui nous réduit au fatalisme. Le fatalisme, c'est un poison! Le fatalisme n'existe plus pour le chrétien! L'anti-dote du fatalisme, c'est la foi, c'est l'Amour de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80775
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Mer 31 Jan 2007, 07:29

Chere Clotilde,

Merci pour tous ces message cette énergie. Et je partage votre avis: l'avortement n'est pas un moindre mal.


Citation :
Je ne t'ai pas attendu, Arnaud, pour faire ce que j'avais à faire.

Il y a chez moi deux chambres, et l'une d'elle est occupée depuis trois mois par une jeune future maman de 17 ans qui a quitté sa famille qui voulait absolument qu'elle avorte lorsque le courageux papa (père de famille par ailleurs) l'a laissée tomber en apprenant qu'elle était enceinte.

Chère Lucie, je vous suis très reconnaissant. I love you

En sauvant un enfant, c'est le monde que, CONCRETEMENT, vous avez sauvé. (c'est une parole du Talmud). Et pour l'éternité, votre geste concret, sera présent sous la forme de cet enfant et de cette mère.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
lucie



Messages : 615
Inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Mer 31 Jan 2007, 07:34

Noel a écrit:
Merci Lucie.
Votre bon sens me rassure.

Car en effet il ne s'agit pas ici de légitimer l'avortement. Mais il s'agit bien d'aider ces femmes qui, pour des raisons que nous n'avons pas à juger, estiment devoir en passer par là. Et ce avant, pendant et après, si nécessaire.
Pour ma part, aussi longtemps qu'on ne saura pas faire autrement, je soutiendrais la cause de l'IVG propre parce que fait dans des conditions médicales sûres.
Pour le reste je n'ai pas à justifier de ce que sont mes engagements. Il y en a d'autres, tous aussi respectables, dès lors qu'ils vont au bien.


Merci à toi, Noël.
Revenir en haut Aller en bas
manuel



Messages : 1005
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Mer 31 Jan 2007, 08:50

Le problème est alors :


Comment dans la réalité concrète et diverse, concilier une mentalité qui soit pro-vie avec responsabilisation des personnes et des avortements qui ne soient pas de vraies boucheries (en ce sens qu'il y en aura toujours trop, dissimulés dans l'hypocrisie ambiante)?



M.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80775
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Mer 31 Jan 2007, 13:36

manuel a écrit:
Le problème est alors :


Comment dans la réalité concrète et diverse, concilier une mentalité qui soit pro-vie avec responsabilisation des personnes et des avortements qui ne soient pas de vraies boucheries (en ce sens qu'il y en aura toujours trop, dissimulés dans l'hypocrisie ambiante)?



M.

Pour moi, l'avortement est l'usage dramatique et illégitime de la théorie du moindre mal.

Des dixaines de solutions de moindre mal se pr"ésentent réellement et une chose est certaine:

Si un athée le voit moins, il est par contre essentiel qu'un chrétien qui (sauf les TJ) croit en l'âme spirituelle des enfants), y soit absolument opposé. Le seul cas autorisé est l'avortement thérapeutique, qui ne se confond pas avec l'eugénisme (tuer par ex un enfant trisomique) et peut se pratiquer dans deux cas:

- Enfant non viable.
- Mère en danger de mort.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Mer 31 Jan 2007, 16:36

Noel a écrit:
D'abord : Je ne me souviens pas être l'auteur de ce fil de discussion.

je ne vois pas pourquoi vous vous écrivez en gros et en rouge pour faire connaître cette évidence... scratch Vous n'êtes évidement pas l'auteur de ce fil puisque c'est moi qui l'ai créé en scindant le fil sur Vatican II dont les derniers messages sur l'avortement était totalement hors sujet. je pense que vous reconnaissez tout de même ce que vous avez écrit, non?

j'ai mis ce titre car il ne s'agit pas de discuter de l'avortement en tant que tel mais de savoir s'il faut maintenant que c'est un droit, s'en tenir à cela en ayant le sentiment du devoir accompli, alors qu'il ne s'agit juste que de la légalisation et la manifestation publique d'un échec, sur toute la ligne.

Ce que je ne comprends pas, encore une fois, c'est l'énergie que l'on dépense pour légitimer l'avortement, le normaliser (et ça marche d'ailleur trés bien puisqu'il est de plus en plus utilisé comme moyen de contraception...) plutôt que de dépenser toute cette énergie et ces moyens logistiques et financiers au service de la vie, au service de l'éducation, au service des centres d'accueil, au service de la mère ET de l'enfant...etc.

On a perdu le sens du respect de la vie, autant celle de l'enfant à naître que celle de la femme, on a perdu le sens de l'amour...et c'est sur cela qu'il faudrait travailler et investir plutôt que sur la normalisation de l'avortement..!!!!!

Pourquoi militer, travailler, oeuvrer, dépenser, informer...etc, sur la mort, sur l'avortement, sur le non respect de la vie, sur le plaisir avant tout, sur le "je-m'en-foutisme".....? Pourquoi?


Citation :
Ensuite et dans l'absolu l'avortement n'est pas légitimable et je ne crois pas avoir soutenu la cause contraire.
Vous avez écrit qu'il ne s'agissait pas de légitimer l'avortement, mais bien plutôt d'aider les femmes qui avortent, trés bien, trés bien, mais tout en même temps IL NE S'AGIT PAS DE LEGITIMER L'AVORTEMENT, donc l'avortement n'est pas légitimable, il ne s'agit pas de dire qu'il est legitime d'y avoir recours...c'est cela que vous dites par cette phrase...et par pitié n'en venez pas aussi à renier cette phrase qui laisse entrer un peu de lumière dans vos propos et dans votre prise de position à ce sujet. Confused

D'un autre côté vous déclarez aussi que vous soutiendrez l'avortement aussi longtemps que nécessaire. Vous le soutenez, vous jugez donc que c'est une bonne chose, une chose qu'il faut défendre dans la mesure où il est pratiqué "proprement".

Vous ne pouvez pas à la fois ne pas vouloir légitimer l'avortement et le soutenir tout en même temps...! Mais peut-être vouliez-vous dire que vous ne vouliez pas légitimer l'avortement "mal-propre", mais seulement l'avortement "propre"? L'avortement qui se fait dans de "bonnes conditions", mais qui tue tout de même un être vivant et en traumatise un autre..?
Citation :


Et pour moi le débat sur cette question est clos.

et voilà... Quand il est question de défendre l'avortement légal, là oui, vous êtes prêt à débattre, et il n'est pas question de ne rein faire, il n'est pas question de tergiverser, il n'est pas question de faux-fuyant, là vous êtes prêt à dépenser une énergie folle, à faire jouer toutes vos connaissances, à vous enflammer pour la défense des femmes qui risquent leur vie à cause de celle d'un autre...mais une fois arrivé à vos fins: le débat est clos...!!! POURQUOI???

Citation :
Je laisse aux bonnes âmes le soin de continuer à s'exciter sur le sujet.


en clair: après moi le déluge!
Revenir en haut Aller en bas
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Mer 31 Jan 2007, 17:29

Citation :
Car en effet il ne s'agit pas ici de légitimer l'avortement. Mais il s'agit bien d'aider ces femmes qui, pour des raisons que nous n'avons pas à juger, estiment devoir en passer par là.

Bon, il existe donc des raisons suffisantes - mais que nous n'avons pas à juger - pour autoriser un crime ? Car, c'est ça, en dernière analyse, un avortement : c'est tuer un être humain. C'est donc ça votre point de vue ? Ou alors montrez-moi en quoi avorter n'est pas tuer... ?
Par ailleurs, vous êtes contradictoire, mon cher Noël, vous dites que l'avortement n'est pas légitimable, mais que vous êtes pour sa légitimation - ben oui, c'est ça la loi Veil, ou alors les mots n'ont plus aucun sens ! Cette manipulation des mots, elle a un drôle de parfum.
L'effet de cette loi, c'est de banaliser une mentalité pro avortement. On le voit bien : leur nombre ne diminue pas d'un iota, c'est le nombre des enfants qui baisse. Vous, entre la mère et l'enfant, vous pouvez trancher (c'est le cas de le dire), apparemment, et pour la mère. Moi, je m'y refuse. Vos raisonnements pseudo humanistes ne règlent rien et aggravent tout, comme on le voit actuellement, la réalité étant ce qu'elle est. Continuez de penser que vous êtes éclairés et nous d'affreux dogmatiques. En attendant, les enfants meurent coupés en petits morceaux à l'intérieur même de leur mère. C'est ça, la réalité. Bonne nuit.

Marc
Revenir en haut Aller en bas
manuel



Messages : 1005
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Mer 31 Jan 2007, 18:54

La réalité est d'autant plus compliquée.

Je suis tout à fait d'accord que l'avortement est une ignominie en ce sens qu'elle est l'issue presque banalisée d'une grossesse non désirée et surtout d'une relation sexuelle non prévenue (contraception ou autre).

Nous savons aussi que la Loi (pauvres humains que nous sommes) a vertu de légitimer ce qu'elle permet. En fait il s'agit à nouveau d'une confusion conceptuelle entre le légal et le légitime.

La différence est notable et je rejoins ce que dit Clotilde : il faut plus que jamais continuer le combat sur le terrain et dans les esprits pour réveiller les consciences et les pratiques à la Valeur indéniable et incommensurable de la Vie, ce que défend justement l'Eglise. Il y a manifestement un vide spirituel et moral en ce sens.

Car la loi n'a jamais remplacé la morale.

Mais que fera-t-on des femmes que ces messieurs ont laissé tombés? Devront-elles porter toujours le fardeau de ces relations? Comment réglera-t-on des avortements illégaux? Minimisera-t-on le nombre et nous joueront les hypocrites en se gargarisant de nos vertus de bon mari ou bonne épouse?


Je ne condamne ni les uns ni les autres dans le drame intime de telles décisions. Je rejoins pour dire la vérité : l'avortement même légalisée reste un meurtre, à proprement parler supprimer une vie (du moment que le processus de la vie est en route. D'ailleurs nous essentialisons des étapes de l'évolution embryonnaire alors qu'il faut plutôt la voir et la rendre à son porcessus global. A quel titre un ovule fécondé devenant un eouf et ensuite un embryon ne serait pas viable? Une vie humaine? Laissons croître et nous jugerons!!).

Mais cela n'empêche pas que refaire de l'avortement un tabou, un non-évènement qui ne devrait pas exister et qui n'existe ainsi pas, c'est la pire des hypocrisies!!


Qu'en pensez-vous?



M.
Revenir en haut Aller en bas
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Mer 31 Jan 2007, 19:10

Citation :
Mais que fera-t-on des femmes que ces messieurs ont laissé tombés? Devront-elles porter toujours le fardeau de ces relations?

Ah! ben si on veut être cohérent, on les aidera, financièrement, moralement, etc.

Citation :
Comment réglera-t-on des avortements illégaux? Minimisera-t-on le nombre et nous joueront les hypocrites en se gargarisant de nos vertus de bon mari ou bonne épouse?

C'est un procès d'intentions ? Il s'agit bien de rgarder un problème en face, mais en l'occurence, ce n'est pas notre problème actuel, il me semble ! Ne lâchons pas la proie pour l'ombre...

Par ailleurs, les femmes ayant subi un avortement sont bien souvent également des victimes qui ont besoin d'attention et de soutien. Soyons clairs, tant que nous y sommes...
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Jeu 01 Fév 2007, 10:37

Cher Manuel,

nous sommes bine loin de ce que vous décrivez. Par ailleurs, l'avortement ne résout rien de la cause premiere qui incite une femme a avorter, c'est une loi qui ne fait que noyer le poisson. On devrait au contraire chiffrer et se baser sur ces chiffres pour étudier, montrer et résoudre ce qui va mal !
Nous en sommes tres loin...

Bref, vos remarques certes judicieuses sont en réalité noyées et ignorées par les promoteurs de l'avortement.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Jeu 01 Fév 2007, 10:52

Laughing Ben allez, puisque le vatican est richissime. Il va proposer aux femmes qui veulent avorter, de recueillir leurs enfants et de les élever.


Voilà comme ça y auras plus d'avortements.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Jeu 01 Fév 2007, 12:25

spidle33 a écrit:
l'avortement ne résout rien de la cause premiere qui incite une femme a avorter

voilà! Et c'est pour cela que je crois que tout reste à faire. Or depuis la loi Veil on a le sentiment d'avoir atteint le but: légaliser l'avortement. Et c'est aussi pour cela que je demande: y'a-t-il une vie après la loi Veil...? Pourquoi l'énergie, la fougue, les moyens, les pouvoirs utilisées pour défendre le droit à l'avortement ont subitement disparu depuis sa légalisation alors que beaucoup reconnaissent que l'avortement en soi n'est pas une bonne chose. Et maintenant, les personnes qui ont toujours eu de l'énergie pour défendre le droit à la VIE tant pour la femme que pour l'enfant, se dépensent et travaillent avec des moyens dérisoire en proportion de l'hémoragie qui a été déclanché par cette loi dont naïvement on pensait qu'elle allait régler ce problème de société.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Jeu 01 Fév 2007, 22:58

En tous cas, si j'étais femme affrontée à ce dilemne, je n'aimerais pas tomber entre les pattes de certains "anti-avortement" radicaux.
Mais je me contenterais simplement de les éviter.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Jeu 01 Fév 2007, 23:02

Parce que vous croyez que ces anti-avortements sont pires que les féministes dures ? Sans blague ! Du reste, statistiquement, on ne tombe pas dans leurs bras et c'est bien regrettable... Le système actuel faisant tout pour favoriser l'avortement et nuire aux associations qui s'efforcent de proposer des solutions aux mères dans le besoin. Essayez d'aller poser ce genre de prospectus dans les hôpitaux et cliniques qui avortent, vous verrez... Pourtant, la loi prévoie (yait ?) une information sur toutes les solutions possibles... mais on est dans une lutte idéologique, où tout lesmoyens sont bons, à commencer par la manipulation et le mensonge... ce qui n'a rien de surprenant.

Marc
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Jeu 01 Fév 2007, 23:18

lagaillette a écrit:
En tous cas, si j'étais femme affrontée à ce dilemne, je n'aimerais pas tomber entre les pattes de certains "anti-avortement" radicaux.
Mais je me contenterais simplement de les éviter.
Pfff, globalement ca releve du mythe.
Le meilleur moyen de se débarasser de ces geneurs est de les faire passer pour des fanatiques...
Merci pour lui (le tout petit) et pour elle (la maman).
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Ven 02 Fév 2007, 00:13

spidle33 a écrit:
Pfff, globalement ca releve du mythe.
Le meilleur moyen de se débarasser de ces geneurs est de les faire passer pour des fanatiques...

effectivement, et cela évite de s'arrêter sur le vrai problème: pourquoi l'énergie, la fougue, les moyens, les pouvoirs utilisées pour défendre le droit à l'avortement ont subitement disparu depuis sa légalisation alors que beaucoup reconnaissent que l'avortement en soi n'est pas une bonne chose...?
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Ven 02 Fév 2007, 11:57

(2005)

Simone Veil décorée
du Prix Prince des Asturies

L'ancienne présidente du parlement européen "est l'une des personnalités les plus représentatives de l'Union européenne", a affirmé le jury.

"Cohérence et constance"

Le prix distingue aussi l'ancienne déportée d'Auschwitz, "qui s'est toujours caractérisée par sa défense de la liberté, la dignité de la personne, les droits de l'Homme, la justice, la solidarité et le rôle de la femme dans la société moderne".



"A un moment de l'histoire où apparaissent certains doutes et hésitations sur l'avenir et l'identité de l'Europe", le jury "veut par ce prix souligner sa cohérence et sa constance dans la défense de (ces) valeurs".
Revenir en haut Aller en bas
Francesca



Féminin Messages : 311
Inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Ven 02 Fév 2007, 12:27

On peut être féministe et en même temps contre l´avortement. Very Happy

Je n´y vois aucun problème.

Ce sont assez souvent les pères qui souhaitent d´échapper à leur responsabilité. Je n´ai aucune pitié pour ces misérables. Aucune.
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Ven 02 Fév 2007, 12:53

Citation :
pourquoi l'énergie, la fougue, les moyens, les pouvoirs utilisées pour défendre le droit à l'avortement ont subitement disparu depuis sa légalisation

incompréhensible !

Imaginez la proposition
« l 'énergie à lutter contre la peine de mort à considérablement baissé depuis son abolition .»

( ce n’est pas boutade d’ humoriste à moins que je le sois sans le vouloir, ou vous -même )
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Ven 02 Fév 2007, 13:00

C'est l'hypocrisie Clotilde,

Il ne faut pas oublier les lois sont émises à partir de la pression effectuée par le peuple sur certains sujets. Il n'est donc pas rare de voir subitement une loi votée qui dormait depuis des années, à la veille d'élection.


On laisse la loi sur l'avortement (quel homme ou femme politique prendrait le risque d'y toucher ?) Et d'un côté on met en place des interdictions à la cigarette, sous couvert qu'elle tue.


C'est ça l'hypocrisie ambiante de la France.
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Ven 02 Fév 2007, 13:37

polaire a écrit:
Citation :
pourquoi l'énergie, la fougue, les moyens, les pouvoirs utilisées pour défendre le droit à l'avortement ont subitement disparu depuis sa légalisation

incompréhensible !

Imaginez la proposition
« l 'énergie à lutter contre la peine de mort à considérablement baissé depuis son abolition .»

( ce n’est pas boutade d’ humoriste à moins que je le sois sans le vouloir, ou vous -même )

Ce que veut dire Clothilde, c'est que ceux qui luttent pour l'avortement se font d'une timidité consternante quant il s'agit d'en limiter le nombre.

L'avortement est devenu un enjeu féministe, idéologique qui a conquit les mentalités en anihilant les consciences : procéder scandaleux qui n'a rien résolut du pbm de fond : comment limiter les avortements (quelles en sont les causes donc...)
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Ven 02 Fév 2007, 13:53

spidle33 a écrit:
polaire a écrit:
Citation :
pourquoi l'énergie, la fougue, les moyens, les pouvoirs utilisées pour défendre le droit à l'avortement ont subitement disparu depuis sa légalisation

incompréhensible !

Imaginez la proposition
« l 'énergie à lutter contre la peine de mort à considérablement baissé depuis son abolition .»

( ce n’est pas boutade d’ humoriste à moins que je le sois sans le vouloir, ou vous -même )

Ce que veut dire Clothilde, c'est que ceux qui luttent pour l'avortement se font d'une timidité consternante quant il s'agit d'en limiter le nombre.

L'avortement est devenu un enjeu féministe, idéologique qui a conquit les mentalités en anihilant les consciences : procéder scandaleux qui n'a rien résolut du pbm de fond : comment limiter les avortements (quelles en sont les causes donc...)

oui. De plus on peut difficilement comparer la lutte pour l'abolition de la peine de mort et la lutte pour le droit à l'avortement, c'est même qausiement antinomique.

Quoiqi'il en soit, j'ai souvent lu sous la plume des défenseur du droit à l'avortement, que l'avortement en lui-même n'était pas la panacée, alors si ce n'est pas l'idéal, si ce n'est pas la solution, pourquoi ne travaillent-ils pas encore à l'obtenir...? Or ceux qui y travaillent aujourd'hui pour plus de la moitié sont ceux qui défendre le droit à la vie et ceux-là oeuvraient déjà avant la loi Veil et ne ce sont pas arrêté après contrairement à beaucoup d'autres qui maintenant se réfugient sous le leitmotiv déculpabilisant et dédramatisant du "moindre mal".... What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Ven 02 Fév 2007, 13:56

Peau d'âne a écrit:
C'est l'hypocrisie Clotilde,

Il ne faut pas oublier les lois sont émises à partir de la pression effectuée par le peuple sur certains sujets. Il n'est donc pas rare de voir subitement une loi votée qui dormait depuis des années, à la veille d'élection.


On laisse la loi sur l'avortement (quel homme ou femme politique prendrait le risque d'y toucher ?) Et d'un côté on met en place des interdictions à la cigarette, sous couvert qu'elle tue.


C'est ça l'hypocrisie ambiante de la France.

hypocrisie ou perte des valeurs avec un retour en masse à l'individualisme. Il est moins contraignant de faciliter l"accès à l'avortement que de facilité la prise en charge d'une future mère et de son enfant à naître... Confused
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Ven 02 Fév 2007, 14:50

Au delà de la loi en elle même, c'est de l'ordre de l'individualité, car c'est bien à titre personnel que cette décision est prise. Ceci dis, là où je me sens responsable, c'est lorsque je comprend que l'environnement sociale est un facteur d'influence pour ces prises de décisions. Et qui forme le tissu sociale si ce n'est chacun de nous ?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Y'a-t-il une vie après la loi Veil?   Ven 02 Fév 2007, 15:12

je compare des propositions qui ont la même forme logique

l'énergie des non fumeurs baissa considérablement une fois que le décret fut appliqué dans sa plus grande rigueur .

je ne discute en rien des questions relatives à l'avortement , d’ailleurs en discute -t -on , je ne vois pas qu 'on en discute .

Je ne vois surtout pas comment on pourrait en discuter
Les positions sont trop tranchées .

Les opposants font valoir une intervention divine dans la conception de l'enfant les partisans font valoir des arguments d’un autre genre .

Il n 'y a aucune rencontre possible . Aucun dialogue possible sur ce sujet .
C’est l’affrontement violent pur et simple .
Je me suis toujours refusé à discuter de cette question avec les catholiques et je m y refuse à nouveau .

Les catholiques pensent dailleurs que leur position est indiscutable .
Impossible de discuter de l'indiscutable .
Revenir en haut Aller en bas
 
Y'a-t-il une vie après la loi Veil?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Kenya: panique à l'hôpital après le réveil d'un "mort"
» Boire de l'eau glacée juste après le lever...
» Chine : un groupe de témoins pris de vertiges après avoir observé et photographié un ovni.
» Otite purulente après pose de drains
» des nouvelles jour après jour....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Société, Politique-
Sauter vers: