DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Avortement: le cri silencieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Le fil qui chante



Messages : 66
Inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Mer 20 Juin 2007, 17:37

Tu as dit "oui, un amas de cellule jusqu'à 10 semaines"...bon, la loi autorise jusqu'à 12 SG...donc? Entre 10 et 12???c'est toujours 'une chose' alors?
Et même si tu trouve que ce bébé n'en est pas un, malgrés son physique, parce que tu dis "son cerveau ne fonctionne pas encore"...il VIT!
Son coeur bat!

C'est comme sortir un poisson de l'eau! C'est par parce qu'il est muet, qu'il ne souffre pas!
As tu vu le film du "cri du silence"?
As tu vu ce bébé se retirer quand il a senti le danger de l'aiguille?
Ah oui...j'oubliais! "aucune sensation"

J'ai vu le bébé d'une amie se coller 'tout au fond' lors d'une amnio...c'est des images qui marquent!
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Mer 20 Juin 2007, 18:36

je suis farouchement contre l'avortement au delà de 10 semaines, car c'est un être qui pense et qui éprouve des sensations qui est alors tué

et s'il vous plait, ne me parlez plus du bébé qui se retire, j'ai expliqué ce phénomène et je ne reviendrais pas dessus
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Le fil qui chante



Messages : 66
Inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Jeu 21 Juin 2007, 10:06

Je trouve que c'est un peu facile...

Pour le "bébé qui se retire", désolée, je viens seulement de m'inscrire, donc je n'ai pas pu voir ces explications...si elles sont dans une autre discu, merci de me dire laquelle afin que je me renseigne!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Jeu 21 Juin 2007, 11:54

Il y a eu beaucoup der débats, forts douloureux parfois sur l'avortement dans ce site.

Et il est net que les deux conceptions achoppent sur la question de l'âme.

Les non-croyants, ne voyant que la vie terrestre, jugent tout du point de vue purement corporel, préférant éliminer "par bonté" l'amas de cellules non désiré.

Et puis les croyants, ceux qui pensent que ce corps est réceptacle de l'âme, voient ce jugement avec horreur.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Jeu 21 Juin 2007, 13:36

cher Le fil qui chante, tu veux que je cherches à ta place une ancienne discussion que tu veux consulter ?
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Jeu 21 Juin 2007, 13:43

florence_yvonne a écrit:
je suis farouchement contre l'avortement au delà de 10 semaines, car c'est un être qui pense et qui éprouve des sensations qui est alors tué

et s'il vous plait, ne me parlez plus du bébé qui se retire, j'ai expliqué ce phénomène et je ne reviendrais pas dessus

Je ne comprendrai jamais cette distinction que tu fais :|

Donc, si je suis ton raisonnement, à 9 semaines, 6 jours, 23h59, on est face à un "tas de cellules", qui, une minute plus tard, devient, par l'opération du Saint-Esprit (sans jeu de mots Mr. Green ), un ETRE, qui pense et éprouve des sensations Shocked

Je ne commenterai pas plus avant, tu connais ma position ;)
Revenir en haut Aller en bas
Wàng



Masculin Messages : 2183
Inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Jeu 21 Juin 2007, 13:45

Oui, surtout quand on a lu ce que dit Aristote sur l'âme... Confused
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Jeu 21 Juin 2007, 13:52

Laurent a écrit:
florence_yvonne a écrit:
je suis farouchement contre l'avortement au delà de 10 semaines, car c'est un être qui pense et qui éprouve des sensations qui est alors tué

et s'il vous plait, ne me parlez plus du bébé qui se retire, j'ai expliqué ce phénomène et je ne reviendrais pas dessus

Je ne comprendrai jamais cette distinction que tu fais :|

Donc, si je suis ton raisonnement, à 9 semaines, 6 jours, 23h59, on est face à un "tas de cellules", qui, une minute plus tard, devient, par l'opération du Saint-Esprit (sans jeu de mots Mr. Green ), un ETRE, qui pense et éprouve des sensations Shocked

Je ne commenterai pas plus avant, tu connais ma position ;)

je n'ai pas dit à une heure près, mais il faut bien fixer des limites
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Jeu 21 Juin 2007, 13:53

Wàng a écrit:
Oui, surtout quand on a lu ce que dit Aristote sur l'âme... Confused

ah ben, si c'est Aristode qui le dit ....
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Le fil qui chante



Féminin Messages : 66
Inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Jeu 21 Juin 2007, 18:56

florence_yvonne a écrit:
cher Le fil qui chante, tu veux que je cherches à ta place une ancienne discussion que tu veux consulter ?

Non, je demandais juste le 'titre' de la discu afin que je ne t'embête pas avec ce phénomène de rétractation...puisque tu as l'air d'avoir marre qu'on te questionne dessus.
Le "à ta place" était irronique ou je me trompe?

Laurent, tu as entièrement traduit ma pensée! Thumright
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Jeu 21 Juin 2007, 21:32

le titre, je ne m'en souviens plus, mais si tu veux savoir ce que j'ai dit sur le sujet, cherches et tu trouveras.

Ironie ? tu as dit ironie ? comme c'est ironique
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Le fil qui chante



Féminin Messages : 66
Inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Jeu 21 Juin 2007, 21:57

J'ai pas compris encore toutes les astuces du forum mais oui, je trouverai...a moins que ça ne soit trop vieux! What a Face

C'est bien sur ce ton que j'avais lu alors! ;)
:hello:
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Jeu 21 Juin 2007, 22:13

je n'aime pas la méchanceté, mais un peu d'ironie met du piment à la conversation geek

mais tu m'as bien compris petit scarabée, tu va pouvoir quitter le temple pour partir à la découverte du vaste monde :chapeau:
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Le fil qui chante



Féminin Messages : 66
Inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Ven 22 Juin 2007, 14:39

J'ouvre dejas mes ailes!!!!:jevole: Un ptit indice tout de même?? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
jonathan
Invité



MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Ven 22 Juin 2007, 19:07

Un couple d'amis était très heureux d'attendre une naissance. Mais après examens, ils se sont aperçu que le bébé à naitre était tout rempli de tumeurs. Ils ont donc choisi l'avortement thérapeutique. Le médecin a assuré à la mère qu'elle pourrait avoir d'autres enfants sans problème. Le deuxième qui s'est annoncé était également rempli de tumeurs. Donc 2ème avortement.
Bien sûr, je suis pour le respect de la vie. Et j'ai célébré des messes à cette intention. Mais devant tant de souffrances, je me garderai de toute réflexion "à l'emporte pièce". Je souhaite à ce couple de retrouver la paix. Et qu'ils trouvent autour d'eux des amis qui les soutiendront dans leur épreuve.
Revenir en haut Aller en bas
Wàng



Masculin Messages : 2183
Inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Ven 22 Juin 2007, 19:20

Laisser la nature suivre son cours aurait peut être pû éviter des souffrances...
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Ven 22 Juin 2007, 20:55

jonathan a écrit:
Un couple d'amis était très heureux d'attendre une naissance. Mais après examens, ils se sont aperçu que le bébé à naitre était tout rempli de tumeurs. Ils ont donc choisi l'avortement thérapeutique. Le médecin a assuré à la mère qu'elle pourrait avoir d'autres enfants sans problème. Le deuxième qui s'est annoncé était également rempli de tumeurs. Donc 2ème avortement.
Bien sûr, je suis pour le respect de la vie. Et j'ai célébré des messes à cette intention. Mais devant tant de souffrances, je me garderai de toute réflexion "à l'emporte pièce". Je souhaite à ce couple de retrouver la paix. Et qu'ils trouvent autour d'eux des amis qui les soutiendront dans leur épreuve.

ils ont bien fait, je crois que pour eux, la solution ce trouve dans l'adoption.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Ven 22 Juin 2007, 20:57

Wàng a écrit:
Laisser la nature suivre son cours aurait peut être pû éviter des souffrances...

mais bien sur, attendre neuf mois pour donner naissance à un enfant monstrueux car déformé par d'énormes tumeurs et le voir agoniser et s'éteindre dans d'atroces souffrances, on se demande bien pourquoi les parents n'ont pas choisi cette solution.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Le fil qui chante



Féminin Messages : 66
Inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Ven 22 Juin 2007, 21:11

Je suis assez d'accord avec toi jonathan on ne peut pas juger l'avortement thérapeutique...
Je comprend aussi ce que veut dire Wàng parce que moi, je pense que j'aurai fait cela, mais cette decision ce fait a deux...
Et Flo, (t'es pas dans le domaine médicale toi?) je comprend aussi, mais j'ai une amie qui a mené 2 grossesses a terme sachant que ses enfants ne vivraient pas...
Le 1er est mort pendant l'accouchement
Le 2nd quelque mins apres, dans ses bras
Ils avaient tous les deux une maladie orpheline différente.
Elle avait déjà 2 enfants et en a eu un autre par la suite, mais elle ne pouvais pas ce reprocher de les avoir tué, elle était en paix...et il faut plus de force encore et un amour immence pour faire cela, plus que de faire une ivg.

Et mon ptit indice? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Wàng



Masculin Messages : 2183
Inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Ven 22 Juin 2007, 21:20

florence_yvonne a écrit:
Wàng a écrit:
Laisser la nature suivre son cours aurait peut être pû éviter des souffrances...

mais bien sur, attendre neuf mois pour donner naissance à un enfant monstrueux car déformé par d'énormes tumeurs et le voir agoniser et s'éteindre dans d'atroces souffrances, on se demande bien pourquoi les parents n'ont pas choisi cette solution.

C'est vrai, on achève bien les chevaux... Confused Sérieusement, je pense comme le fil qui chante, laisser Dieu faire permet de garder la paix.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Ven 22 Juin 2007, 22:42

je ne partage pas cet avis, donner naissance à un enfant non viable, revient à lui donner la souffrance et la mort pour tout destin ici bas
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Ven 22 Juin 2007, 22:49

florence_yvonne a écrit:
je ne partage pas cet avis, donner naissance à un enfant non viable, revient à lui donner la souffrance et la mort pour tout destin ici bas

Ici, tout à fait d'accord avec toi, l'avortement, dans ce cas-ci, est plus une question d'humanité qu'autre chose...
Revenir en haut Aller en bas
Le fil qui chante



Féminin Messages : 66
Inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Ven 22 Juin 2007, 23:29

Oui mais lui donner la mort a 6 mois de grosesse ou laisser la nature faire a sa naissance (avec morphine)...c'est quand même la mort...
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Ven 22 Juin 2007, 23:37

peut-être, mais au moins, on lui évite la soufrance, mourir pour mourir, j'aime autant que ce soit sans la torture de l'agonie

j'ai eu deux grossesses, aller au bout de la grossesse, passer des heures à souffrir les douleurs de l'enfantement, cela n'est rien quand tout cela est couronné par la joie de tenir son bébé dans les bras, si pour toute récompense c'est la vision de sa douleur et de sa mort qui t'attends, c'est la chose la plus traumatisante que je puisse imaginer
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Le fil qui chante



Féminin Messages : 66
Inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Ven 22 Juin 2007, 23:56

ça dépend...quand tu le sais, que tu le choisi, les douleurs de l'accouchement ne sont pas plus terrible que pour une naissance normal.
En se qui conserne mon amie, elle a plutôt trouvé ses bébés beaux et sereins, elle a pu les bercer, les enterrer, c'était important pour elle.
Mais elle avait vu avec toute l'équipe médicale qu'on ne s'acharne pas sur eux, juste qu'on leur donne de quoi ne pas souffrir justement.
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Sam 23 Juin 2007, 00:05

interdisont l'avortement, laissons la femme se débrouiller avec l'enfant qu'elle ne voulait pas et advienne que pourra

ce bébé est mort de faim



Candy, 7 mois est décédée lundi 11 novembre à Colombes. Ses parents ont été mis en examen pour « défaut de soin et d’attention ayant entraîné la mort ». En clair, Franck, 37 ans et Michelle, 23 ans, ont laissé mourir de faim leur enfant. Un enquêteur poursuit, « la mort a été causée par un manque de nourriture suffisante. La mère ne lui donnait pratiquement plus rien à manger, depuis près d’un mois et demi. Les pompiers ont retrouvé le corps du bébé qui ne pesait plus que 2 kg.


Dernière édition par le Sam 23 Juin 2007, 00:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Sam 23 Juin 2007, 00:08

voila se passe quand on laisse faire la nature


Citation :


Je souhaite accoucher aujourd’hui, le plus vite possible, qu’on en finisse et qu’on rentre à la maison. Je souhaite surtout que cet accouchement me fasse le plus mal possible. Je veux ressentir chaque contraction, ressentir la douleur au plus profond de moi. Oh ces contractions qui font peur à tant de femmes, elles seront mes amies, elles m’aideront à mesurer l’ampleur de ma souffrance. Si elles pouvaient me broyer les entrailles, me faire mourir, que ce serait bon…




http://users.swing.be/francotte/deuil-perinatal/naissance-bebe-mort-ne.htm
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Sam 23 Juin 2007, 08:24

jonathan a écrit:
Un couple d'amis était très heureux d'attendre une naissance. Mais après examens, ils se sont aperçu que le bébé à naitre était tout rempli de tumeurs. Ils ont donc choisi l'avortement thérapeutique. Le médecin a assuré à la mère qu'elle pourrait avoir d'autres enfants sans problème. Le deuxième qui s'est annoncé était également rempli de tumeurs. Donc 2ème avortement.
Bien sûr, je suis pour le respect de la vie. Et j'ai célébré des messes à cette intention. Mais devant tant de souffrances, je me garderai de toute réflexion "à l'emporte pièce". Je souhaite à ce couple de retrouver la paix. Et qu'ils trouvent autour d'eux des amis qui les soutiendront dans leur épreuve.

Cher Jonathan, l'avortement thérapeutique (un enfant non viable, ou la certitude que la mère va mourir) est tout à fait autorisé par l'Eglise.

Evidement, sa définition de l'avortement thérapeutique n'est pas la même que celle du monde qui range dedans l'avortement des Trisomiques, des enfants dotés d'un bec de lièvre etc.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Sam 23 Juin 2007, 08:27

florence_yvonne a écrit:
interdisont l'avortement, laissons la femme se débrouiller avec l'enfant qu'elle ne voulait pas et advienne que pourra

ce bébé est mort de faim



Candy, 7 mois est décédée lundi 11 novembre à Colombes. Ses parents ont été mis en examen pour « défaut de soin et d’attention ayant entraîné la mort ». En clair, Franck, 37 ans et Michelle, 23 ans, ont laissé mourir de faim leur enfant. Un enquêteur poursuit, « la mort a été causée par un manque de nourriture suffisante. La mère ne lui donnait pratiquement plus rien à manger, depuis près d’un mois et demi. Les pompiers ont retrouvé le corps du bébé qui ne pesait plus que 2 kg.

Mais enfin, Florence, c'est quoi ce message ?

Cet enfant, il fallait juste s'en occuper et le nourrir. Si la mère ne s'en occupait pas, elle avait qu'à se rendre à l'hopital et signer un papier d'abandon définitif.

Votre appel à l'avortement, appuyé ce cet exemple, est un profond scandale.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Le fil qui chante



Féminin Messages : 66
Inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Sam 23 Juin 2007, 10:48

:amen: !!!
Cela n'a rien a voir...maltraitance et avortement!
Tu combine les deux comme si cet exemple terrible était une généralité!
Beaucoup de femme qui hésite a avorter, lorsqu'elle font le choix de le garder aime cet enfant, si ce n'est durant la grossesse, c'est a la naissance que l'attachement ce fait.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Sam 23 Juin 2007, 13:22

Le fil qui chante a écrit:
:amen: !!!
Cela n'a rien a voir...maltraitance et avortement!
Tu combine les deux comme si cet exemple terrible était une généralité!
Beaucoup de femme qui hésite a avorter, lorsqu'elle font le choix de le garder aime cet enfant, si ce n'est durant la grossesse, c'est a la naissance que l'attachement ce fait.

C'est profondement vrai.

Et beaucoup de femmes, annonçant leur grossesse, subissent le chantage affectif et matériel de conjopint ou de parents matérialistes.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Le fil qui chante



Féminin Messages : 66
Inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Sam 23 Juin 2007, 14:18

Même enceinte et sur de soi on culpabilise de l'être et de la réaction de son employeur... :no pauvre monde!
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Sam 23 Juin 2007, 15:12

Arnaud Dumouch a écrit:
florence_yvonne a écrit:
interdisont l'avortement, laissons la femme se débrouiller avec l'enfant qu'elle ne voulait pas et advienne que pourra

ce bébé est mort de faim



Candy, 7 mois est décédée lundi 11 novembre à Colombes. Ses parents ont été mis en examen pour « défaut de soin et d’attention ayant entraîné la mort ». En clair, Franck, 37 ans et Michelle, 23 ans, ont laissé mourir de faim leur enfant. Un enquêteur poursuit, « la mort a été causée par un manque de nourriture suffisante. La mère ne lui donnait pratiquement plus rien à manger, depuis près d’un mois et demi. Les pompiers ont retrouvé le corps du bébé qui ne pesait plus que 2 kg.

Mais enfin, Florence, c'est quoi ce message ?

Cet enfant, il fallait juste s'en occuper et le nourrir. Si la mère ne s'en occupait pas, elle avait qu'à se rendre à l'hopital et signer un papier d'abandon définitif.

Votre appel à l'avortement, appuyé ce cet exemple, est un profond scandale.

il est clair que cet enfant n'était pas désiré et comme beaucoup de femme elle n'a pas et cela pour une raison qui ne m'est pas connu, ni fait appel à l'avortement, ni à l'abandon, laisser son enfant mourir de faim est pourtant la pire des solutions.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Sam 23 Juin 2007, 15:14

Citation :
laisser son enfant mourir de faim est pourtant la pire des solutions
.

Bien sûr, puisqu'elle l'a tué (et l'avortement AUSSI l'aurait tué).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Sam 23 Juin 2007, 15:18

oui, mais de deux maux, il faut savoir choisir le moindre
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Sam 23 Juin 2007, 15:25

Lequel est le moindre?

Dans le cri silencieux, on voit l'échographie d'un curetage à 12 semaines.

L'enfant pleure dans le ventre de sa mère. C'est net: sa bouche est grande ouverte.

Il fuit la sonde et son coeur s'accélère.

Puis on aspire son corps, membre après membre.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Sam 23 Juin 2007, 16:37

non, l'embryon ne pleure pas, arrêtez avec cette sottise, cela commence à m'échauffer sérieusement, un nouveau né qui meurt de faim, lui, il souffre, un être composés de cellules qui n'aboutissent à aucun cerveau ne peut ni penser, ni ressentir et encore moins souffrir, comment pouvez-vous comparer ce qui n'est pas comparable

je sens la colère qui commence à monter, je ne pourrais pas suporter plus longtemps les délires mystiques que je lis parfois sur certains sujets
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Sam 23 Juin 2007, 17:08

Moi la colere me vient quand je vais dans google>Images et que je tape "avortement" puis je cliques sur "Rechercher".

Faites-le et vous verrez...

Bref, le moindre mal c'est de prendre en charge ces "enfants genants". C'est du bon sens. Il y a assez de photo pour qu'une société qui protege l'embryon nous accuse de crimes contre l'humanité...

Bref, la moutarde vous monte au nez, et moi les larmes à l'oeil. Merci de respecter au moins l'idée qu'on puisse appeler cet "amas de cellule" un enfant sans que ce soit vous qui vous énerviez. Les plus blasés dans la situation actuelle, ce sont d'abord les gens qui pensent comme moi.

Amicalement,

- spidle33 -

PS : remarquez que je vous dispense de taper "abortion" dans google...
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Sam 23 Juin 2007, 17:32

Surtout à 12 SEMAINES. spiderman

Ouvrez les yeux, Florence. Regardez ce qu'est un enfant de 12 semaines !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Sam 23 Juin 2007, 22:18

J'ai lu vos messages en diagonale :

Je voudrais vous partager mon expérience :

J'étais enceinte de 14 semaines ; je croyais que j'étais sauvée que mon enfant naitrait car après les traitements je croyais enfin que mon enfant resterait en moi que les risques de fausse couche était réduits à néant.

Cependant, voilà contre toute attente : une nuit je fus prise de douleurs très fortes, je me sentais partir, j'avais tellement espoir encore que jusque au matin j'ai souffert de contractions et puis finalement au bout de la nuit après une grosse hémorragie j'ai entendu un "flop" j'ai regardé j'ai vu un embryons dix centimètres environs .... j'ai téléphoné à ma gynécologue, j'ai du entrer en clinique de suite.... j'étais exangue....
La gynécologue n'a pu distinguer le sexe de l'enfant... il était mort depuis environs qq jours déjà en moi. Mais cette vie, cet être je l'ai vu...
Cela m'a marqué, j'ai souffert dans mon âme et dans mon coeur .... mais je m'abandonnais à la Volonté de Dieu... Mon époux et moi n'avons pu malgré nos efforts avoir un autre enfant.

Je me suis confiée à notre prêtre et il m'a dit : tu as un enfant au Ciel , réjouis toi et tu le reverras à l'heure de ta mort. Baptise le !
J'ai dit mais je ne sais pas son sexe.... il m'a dit donne lui un prénom qui va pour les deux: alors comme j'aime tant ce prénom : mon enfant s'appelle "Dominique" je sais que je reverrais mon enfant le jour où de la vie je passerai à la Vie ! à la vraie Vie! et cela est sujet de Louange pour moi...... Gloire à Dieu sunny je verrai cet ange, mon enfant le jour de ma naissance au Ciel et je comprends combien la vie et l'ouverture à la vie doit être respectée.... Alleluia Je bénirai le Seigneur toujours et partout sunny
Revenir en haut Aller en bas
Le fil qui chante



Féminin Messages : 66
Inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Sam 23 Juin 2007, 23:09

Comme je te comprend Elise! J'ai moi aussi perdu 2 bébés. ange1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Sam 23 Juin 2007, 23:21

Le fil qui chante a écrit:
Comme je te comprend Elise! J'ai moi aussi perdu 2 bébés. ange1

Merci ! c'est consolant de savoir que l'on ne se trouve pas seul dans l'épreuve que d'autres êtres humains ont vécu , sont passés par la même souffrance.

Bien sûr nous ne sommes jamais seul : Jésus est toujours là même si parfois il se cache.. mais Il est là !

Tu as deux anges ange1 ange1 et moi un ange1

Tu sais je suis curieuse quand je vais arriver enfin dans la Vraie Patrie : quand je rencontrerai mon enfant.... mon coeur ce ne sont que des paroles humaines bien sûr comment exprimer cela en termes de béatitudes : mon coeur va exploser, se dilater de bonheur...

Dominique : au ciel Jésus a dit que nous serons tous comme des anges ange1 ange1 alors je pense il ou elle : n'aura pas de sexe , Dominique ...... viendra m'acceuillir , il parlera à sa maman.... merveilleux de penser cela... oui cela me rend heureuse heureux heureux

Notre corps mortel est voué à la destruction, le "vieil homme en nous doit mourir" alors nous serons au Christ : enfin ! faire mourir le "veil homme" en nous c'est difficile mais il suffit de se laisser faire par Dieu ! et lui dépassera notre Espérance. :mystere: :mystere: :fullgreen:
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Sam 23 Juin 2007, 23:57

Arnaud Dumouch a écrit:
Surtout à 12 SEMAINES. spiderman

Ouvrez les yeux, Florence. Regardez ce qu'est un enfant de 12 semaines !

10 semaine, après l'âme est présente
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Sam 23 Juin 2007, 23:58

Arnaud Dumouch a écrit:
Lequel est le moindre?

Dans le cri silencieux, on voit l'échographie d'un curetage à 12 semaines.

L'enfant pleure dans le ventre de sa mère. C'est net: sa bouche est grande ouverte.

Il fuit la sonde et son coeur s'accélère.

Puis on aspire son corps, membre après membre.

l'avortement est indolore, puisque il n'y a pas de système nerveux, c'est la dernière fois que j'interviens sur ce sujet, votre entêtement à prendre des mouvement physiques pour des gestes volontaire me contrarie au plus au point
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Dim 24 Juin 2007, 00:04

chère Elise, console toi en te disant que la nature est bien faite, en général, les fausses couches du premier trimestre sont provoqué, par un système encore inconnu qui permet à notre corps de reconnaître un embryon ou un foetus non viable, ton enfant était sûrement bien malade, il n'a pas souffert, dis toi que Dieu dans sa grande clémence l'a repris avant que cela n'arrive.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Dim 24 Juin 2007, 00:06

Le fil qui chante a écrit:
Comme je te comprend Elise! J'ai moi aussi perdu 2 bébés. ange1

la perte d'un enfant aimé et désiré est la pire chose que puisse vivre une femme, je compatie avec vous mes amies.
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Dim 24 Juin 2007, 00:30

Arnaud Dumouch a écrit:
Surtout à 12 SEMAINES. spiderman

Ouvrez les yeux, Florence. Regardez ce qu'est un enfant de 12 semaines !

Ah non, il n'a que deux semaines, avant c'était un "tas de cellules"...

Désolé Florence, mais, bien qu'athée, l'avortement, excepté conditions particulières, est bel et bien un meurtre Idea
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Dim 24 Juin 2007, 09:28

florence_yvonne a écrit:


l'avortement est indolore, puisque il n'y a pas de système nerveux, c'est la dernière fois que j'interviens sur ce sujet, votre entêtement à prendre des mouvement physiques pour des gestes volontaire me contrarie au plus au point

Vous vous aveuglez. A 12 semaines, le système nerveux est parfaitement en place. L'activité cérébrale est là. L'enfant porte déjà son pouce à sa bouche.

A trois jours, vous auriez eu raison.

Sans doute refusez vous de regarder les données de la science pour ne pas faire douter votre conscience.

Chere Elise, chère Le fil qui chante,

Merci.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
florence_yvonne



Féminin Messages : 5436
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Dim 24 Juin 2007, 13:22

j'ai dis à 10 semaines, je répète, dix semaines, 5 + 5, 4 + 6, 7 + 3, 8 + 2, 9 + 1, si vous voulez
Revenir en haut Aller en bas
http://dieu-l-horlogef.lightbb.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Dim 24 Juin 2007, 16:36

Ce fil porte sur le film Le cri silencieux qui est un curetage à 12 semaines.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Dim 24 Juin 2007, 16:44

florence_yvonne a écrit:
chère Elise, console toi en te disant que la nature est bien faite, en général, les fausses couches du premier trimestre sont provoqué, par un système encore inconnu qui permet à notre corps de reconnaître un embryon ou un foetus non viable, ton enfant était sûrement bien malade, il n'a pas souffert, dis toi que Dieu dans sa grande clémence l'a repris avant que cela n'arrive.

Chère amie, les médecins m'ont dit pareil "tant mieux, votre corps a bien réagi, la nature expluse ce qui est anormal" ! What the fuck ?!? je veux bien admettre que l'enfant aurait été malade mais à quel degré ? et puis cet enfant s'il était venu au jour je l'aurais aimé de tout mon coeur I love you la chair de ma chair , la chair de notre chair avec mon époux I love you mon époux je dois lui rendre cette justice quand nous en parlons me dit qu'il aurait aimé cet enfant car c'était notre enfant ce n'est pas pour rien que notre curé me dit "ton mari ne vient peut-être pas à la messe, mais sais tu s'il n'a pas la foi plus que toi ? en tous les cas j'ai constaté que ton mari a un coeur simple, ouvert et aimant ! " et peut-être ai je à faire un examen de conscience !

Je sais que je reverrai cet enfant, j'ai un enfant, nous avons un enfant au Ciel sunny

C'est un ange ange1 et je m'en réjouis.

Si nous voulons vraiment témoigner de Jésus, nous n'avons pas le droit de mâcher nos mots, il faut dire à un certain moment ce qui est ! même si la persécution suit, même si nous sommes calomniés, si on nous fait subir des situations angoissantes... car nous ne somme pas du monde c'est Jésus qui l'a dit ! le chrétien vit et témoigne dans ce monde mais "l n'est pas du monde " !

Mais au sujet de Dominique c'est Dieu qui a choisi c'est son choix et je le respecte, après cela n'est plus venu c'était la Volonté de Dieu, je m'abandonne à Sa Volonté, je ne suis sur terre et ne désire que faire Sa Volonté, j'espère qu'Il me soutiendra n'étant que faiblesse et craignant tout de ma faiblesse.Mais Il sonde les reins et vois les coeurs et le plus merveilleux, le Seigneur n'abandonne jamais personne et pour Lui nous sommes même avant d'être conçu car Il nous connaît déjà avant Sa Merveille ! heureux donc je suis consolée mon enfant est une merveille à ses yeux et jouis de sa plénitude en Lui sunny sunny sunny

Bien sûr , quand je naîtrai dans la Patrie , bien sûr que je demanderai au Seigneur où est mon enfant ? et dans sa bonté Il ne va pas tarder à me le faire rencontrer.

Ce que j'exprime ici ne sont que des mots humains impossibles à traduire dans l'Eternité, une chose m'est sûre c'est que Dieu dépassera mon Espérance flower sunny
Revenir en haut Aller en bas
Le fil qui chante



Féminin Messages : 66
Inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Dim 24 Juin 2007, 18:32

Nous ne sommes pas seules chère Louise! Tant de femme passe par là...
Merci flo...mais je ne comprend pas pourquoi 10 semaines?? C'est toi qui fixe cela (car av la loi allait jusque là?) pourquoi pas 9 ou 11s??

Cette phrase Louise, est dure mais a moi, alors que je venais pour voir se qui se passait et me rassurant en voyant mon petit bouger...cette femme m'a dit "ne vous réjouissez pas trop vite! D'ici 2h00 il sera crevé!"
Cette phrase me blesse encore aujourd'hui...ce n'était pas un chien, c'était mon bébé...
Pour mon 2nd, il n'y avait déjà plus d'activité cardiaque et quand j'ai demandé si je le verrai "ma pauv'e dame! Vous croyez qu'il a des bras et des jambes??"

Cet homme m'a aussi dit plus tard lorsque "j'échappais" au curtage "vous inquiétez pas, je vois souvent les mêmes femmes venir pour une IVG, vous voyez? Vous pourrais en avoir d'autre!"

Et depuis, j'essais d'aider les femmes (qui se laissent aider) qui veulent avoir leur bébé a résister a toutes pressions...
D'ailleur, priez pour 'lavanes' qui si elle ne trouve pas un appart av mercredi prend son 1ére cachet...elle est desespérée...
Et pour "louloutte" qui attend son 3éme enfant et qui ne sais pas si elle veut ou peux le garder car son mari la trompe....

Moi aussi je leur ai donné un nom : Yaël et Cyrielle...je pense souvent a eux...mais j'ai la chance d'avoir Joël, Samuel et mon petit Gabriel maintenant!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Avortement: le cri silencieux   Dim 24 Juin 2007, 19:50

Il y a en Belgique, à Châtelet, une église qui contient le tombeau du Duc de Mérode et de leurs 12 enfants.

Cette tombe en marbre date du XVI° siècle.

Or la duchesse a fait 3 fausses couche.s

Et ses trois bébés sont représentés, bien vivants, comme des petits anges qui montent au Ciel.

Ce qui prouve que les mères n'ont pas attendu les théologiens pour savoir que leurs enfants étaient vivants.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Avortement: le cri silencieux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Espagne : Adoption de la loi sur l'avortement !!!
» Prions pour les bébés qui sont victimes de l'avortement.
» L'avortement au Canada : Une boucherie écoeurante !
» Déclaration du pape en Afrique sur l'avortement
» L'avortement : une industrie qui rapporte très gros

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: