DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Ven 07 Oct 2016, 14:17

Les attitudes qui obstruent les chemins de solutions, même parmi les croyants, vont de la négation du problème jusqu’à l’indiffé-
rence, la résignation facile, ou la conance aveugle
dans les solutions techniques. Il nous faut une nou-
velle solidarité universelle. Comme l’ont afrmé les
Évêques d’Afrique du Sud, « les talents et l’implica-


14tion
de tous
sont nécessaires pour réparer les dom-mages causés par les abus humains à l'encontre de la création de Dieu ».
22
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Ven 07 Oct 2016, 14:22

la pollution de l’eau touche particulièrement les plus pauvres qui n’ont pas la possibilité d’acheter de l’eau en bouteille, et l’élévation du niveau de la mer affecte principalement les populations côtières appau- vries qui n’ont pas où se déplacer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Ven 07 Oct 2016, 14:25

Les régions et les pays les plus pauvres ont moins de possibilités pour adopter de nouveaux modèles en vue de réduire l’impact des activités de l’homme sur l’environnement, parce qu’ils n’ont pas la formation pour dévelop-per les processus nécessaires, et ils ne peuvent pas en assumer les coûts. C’est pourquoi il faut maintenir claire la conscience que, dans le chan-gement climatique, il y a des
responsabilités diversifées
et, comme l’ont exprimé les Évêques des États-Unis, on doit se concentrer « spécialement sur les besoins des pauvres, des faibles et des vulnérables, dans un débat souvent dominé par les intérêts les plus puissants »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Ven 07 Oct 2016, 14:27

Nous n’avons jamais autant maltraité ni fait de mal à notre maison com-mune qu’en ces deux derniers siècles. Mais nous sommes appelés à être les instruments de Dieu le Père pour que notre planète soit ce qu’il a rêvé en la créant, et pour qu’elle réponde à son projet de paix, de beauté et de plénitude. Le problème est que nous n’avons pas encore la culture nécessaire pour faire face à cette crise ; et il faut construire des leaderships qui tracent des chemins, en cher-chant à répondre aux besoins des générations actuelles comme en incluant tout le monde, sans nuire aux générations futures.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Ven 07 Oct 2016, 14:28

Pendant ce temps, les pouvoirs économiques
continuent de justier le système mondial actuel,
où priment une spéculation et une recherche du re-
venu nancier qui tendent à ignorer tout contexte,
de même que les effets sur la dignité humaine et sur l’environnement. Ainsi, il devient manifeste que la dégradation de l’environnement comme la dégradation humaine et éthique sont intimement liées. Beaucoup diront qu’ils n’ont pas conscience de réaliser des actions immorales, parce que la dis-traction constante nous ôte le courage de nous rendre compte de la réalité d’un monde limité et
ni. Voilà pourquoi aujourd’hui « tout ce qui est
fragile, comme l’environnement, reste sans dé-fense par rapport aux intérêts du marché divinisé, transformés en règle absolue »
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Ven 07 Oct 2016, 15:28

philippe bis a écrit:
la pollution de l’eau touche particulièrement les plus pauvres qui n’ont pas la possibilité d’acheter de l’eau en bouteille
Et si on ne dépensait pas des milliards pour la planète au lieu des humains, on pourrait les nourrir! Mais il y en a qui préfèrent la planète au pauves . Bravo!


philippe bis a écrit:
l et l’élévation du niveau de la mer affecte principalement les populations côtières appau- vries qui n’ont pas où se déplacer.
Taisez vous ! La mer médiérrannée n'a pas monté d'un centimètre! Vous mentez! Et maintenant, c'est délibéremment vu que je vous ai dit ce que j'ai vu!
Vous faites donc bien partie de ces gens qui préfèrent dépenser des milliarrds pour satisfaire leur idéologies! Leurs idoles oui!
Menteur!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Ven 07 Oct 2016, 16:53

RenéMatheux a écrit:
philippe bis a écrit:
la pollution de l’eau touche particulièrement les plus pauvres qui n’ont pas la possibilité d’acheter de l’eau en bouteille
Et si on ne dépensait pas des milliards pour la planète au lieu des humains, on pourrait les nourrir! Mais il y en a qui préfèrent la planète au pauves . Bravo!


philippe bis a écrit:
l  et l’élévation du niveau de la mer affecte principalement les populations côtières appau- vries qui n’ont pas où se déplacer.
Taisez vous ! La mer médiérrannée n'a pas monté d'un centimètre! Vous mentez! Et maintenant, c'est délibéremment vu que je vous ai dit ce que j'ai vu!
Vous faites donc bien partie de ces gens qui préfèrent dépenser des milliarrds pour satisfaire leur idéologies! Leurs idoles oui!
Menteur!
C 'est les propos du saint pére ... Encyclique-Laudato-Sii


Dernière édition par philippe bis le Ven 07 Oct 2016, 16:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Ven 07 Oct 2016, 16:55

Concernant ma propre responsabilité personnel en mon ame et conscience je l 'ai déja prise en déconseillant une personne de s 'intaller a Miami ( communaute FR importante la -bas) ... http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/international/2015/11/30/001-miami-beach-mesures-montee-eaux-changements-climatiques.shtml
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Ven 07 Oct 2016, 17:36

philippe bis a écrit:
RenéMatheux a écrit:
philippe bis a écrit:
la pollution de l’eau touche particulièrement les plus pauvres qui n’ont pas la possibilité d’acheter de l’eau en bouteille
Et si on ne dépensait pas des milliards pour la planète au lieu des humains, on pourrait les nourrir! Mais il y en a qui préfèrent la planète au pauves . Bravo!


philippe bis a écrit:
l  et l’élévation du niveau de la mer affecte principalement les populations côtières appau- vries qui n’ont pas où se déplacer.
Taisez vous ! La mer médiérrannée n'a pas monté d'un centimètre! Vous mentez! Et maintenant, c'est délibéremment vu que je vous ai dit ce que j'ai vu!
Vous faites donc bien partie de ces gens qui préfèrent dépenser des milliarrds pour satisfaire leur idéologies! Leurs idoles oui!
Menteur!
C 'est les propos du saint pére ... Encyclique-Laudato-Sii
Interessant cela?
Vous pouvez citer?

Cela ne change rien au fait que je suis à Saint Raphael depuis 1992 et que les eaux n'ont pas monté d'un centimetre! Alors ou vous me traiter de menteur ou pas! Mais dans ce cas, je peux vous dire où est mon repère : il y a à Agay un camping qui arrive au raz de la mer avec un mur maconné pour séparer ce camping des promeneurs et donc de la plage. Pour ceux qui se promènent au bord de mer, il est parfois impossible de passer à causes des (très faibles) marées! Et bien sur à marée basse il y a un passage d'environ 50 cm. Eh bien ce passage à marée basse est toujours là et n'a pas bougé depuis 25 ans et n'a pas diminué d'un iota! et comme je me promène souvent au bord de la mer, je sais de quoi je parle.

Mais aller consulter la grande photo du site du camping sur
http://www.agay-soleil.com/

Vous y voyez le mur dont je vous parle.
D'ailleurs sur aucune des plages et aucun des rocher la mer n'a augmenté. Alors que le niveau general la mer soit montée (ou descedue) de un ou deux centimetres, c'est fort possible. Mais ce n'est pas pret de mettre en péril les villes cotières.

Les guignols pseudo scientifiques qui parlent de monter des eaux s'appuient sur l'érosion qui a toujours existé à certains endroits! C'est une imposture scientifique. Prenez la Dune du Pyla à arcachon: Cela fait des centaines d'années qu'elle recule devant l'avancée de eaux! Et à vitesse grand V. Ce dont vous parlez, c'est une imposture scientifique. Les phénomènes de recul de la terre à certains endroits n'ont rien à voir avec une montée des eaux!

En 25 ans, les eaux n'ont pas monté d'un iota
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Ven 07 Oct 2016, 17:41

philippe bis a écrit:
Concernant ma propre responsabilité personnel en mon ame et conscience je l 'ai déja prise en déconseillant une personne de s 'intaller a Miami ( communaute FR importante la -bas) ...       http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/international/2015/11/30/001-miami-beach-mesures-montee-eaux-changements-climatiques.shtml    
est ce bète! Ce n'est pas le cas à Frejus Saint raphael! Confondre erosion ou je ne sais quoi avec montée des eaux est une imposture sctienfique. C'est deux fois une vilénie : parce que les gouvernement complices dépensent des milliard inutilement ! Milliards qui pourraient etre utilisé pour nourir les pauvres!

C'est comme quand ces gangsters d'écologistes s'indignent que des foret disparaissent! Et que ce sont souvent des pauvres qui les défrichent pour pouvoir se nourrir! C'est ignoble!

Et je ne parle pas des tigres, lions etc qui dévorent des milliers de personnes chaque année et que l'on veut protéger! Qu'ils soient maudits ceux qui disent cela! Qu'on les mettent dans les emes cages que le tigres!

Ne vous en faites pas complice!
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Ven 07 Oct 2016, 18:07

En 2007, 2008 et 2009, Gore prévenait [1] publiquement, très hystériquement, qu’ « il n’y aurait plus de glace » au pôle Nord d’ici 2013 environ en raison du présumé « réchauffement climatique d’origine humaine ». En se référant aux experts du « climat », la BBC, financée par le gouvernement, attisa l’hystérie collective avec un article aujourd’hui embarrassant, dont le titre était : « Des étés arctiques sans glace « avant 2013″ [2]. » D’autres médias officiels relayèrent la même information.


?????


Diantre!
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Ven 07 Oct 2016, 18:31

Mieux : l'article du point de 2008

Le pôle nord libre de glace à la fin de l'été (2008)?

http://www.lepoint.fr/actualites-societe/2008-06-28/le-pole-nord-libre-de-glace-a-la-fin-de-l-ete/920/0/256490
Le point 2008 a écrit:
Le pôle Nord pourrait momentanément être libéré des glaces cet été, un fait sans précédent dans les temps modernes qui marquerait une nouvelle étape dans le recul de la banquise arctique depuis dix ans sous l'effet du réchauffement climatique, selon un glaciologue américain. "Il est très possible qu'il n'y ait plus de glace au pôle Nord à la fin de cet été, ce qui s'explique par le fait que le pôle est désormais recouvert d'une fine couche de glace", a expliqué Mark Serreze, un scientifique du Centre national américain de la neige et de la glace (National Snow and Ice Data Center) à Boulder (Colorado, ouest). Evaluant cette possibilité à 50%, ce scientifique a jugé "concevable qu'à la mi-septembre des voiliers puissent naviguer d'Alaska au pôle Nord".

La fonte des glaces au pôle Nord "s'est déjà produite dans l'histoire de la Terre mais certainement pas dans les temps modernes", a-t-il ajouté. "Ce que nous avons observé ces dix dernières années est une vaste réduction des glaces arctiques, notamment ces trois dernières années, et cette tendance de long terme fera qu'il pourrait ne plus y avoir de glace l'été dans l'océan Arctique d'ici 2030 ou autour de cette date", a poursuivi le glaciologue. Il y a quelques années, ce scénario était anticipé entre 2050 et 2100, a-t-il rappelé. Durant l'été 2007, la fonte des glaces arctiques avait permis d'ouvrir plus longuement le passage du Nord-Ouest, une route maritime qui relie l'Atlantique au Pacifique en passant entre les îles arctiques du grand nord canadien.

"D'un point de vue scientifique, le pôle Nord est un point comme un autre sur le globe, mais le fait que la glace puisse y fondre totalement (même brièvement) a un sens symbolique fort dans l'imagination populaire", a relevé Mark Serreze.
"Il est difficile d'imaginer le pôle Nord sans glace et n'oubliez pas que le le Père Noël y habite", a-t-il plaisanté. Mais ce phénomène est "juste un autre indicateur de la disparition de la banquise arctique". "Je suis néanmoins surpris" que cela puisse se produire aussi vite."Il y a seulement cinq ans je ne l'aurais même pas imaginé", a encore dit ce scientifique.

Durant l'été arctique 2007, la superficie de la banquise à la mi-septembre, au plus fort de la fonte, a été la plus faible jamais mesurée par les satellites et probablement depuis un siècle, a rappelé Mark Serreze. L'été dernier, la banquise a fondu de 23%, faisant voler en éclat le précédent record enregistré en 2005. Pour cette année, "nous anticipons au moins une perte équivalente à l'été 2007 voire davantage, ceci dépendra de la météo et nous ne savons pas encore", a noté le chercheur. La saison de fonte dans l'Arctique commence à la mi-juin. La glace atteint son minimum à la mi-septembre et son maximum en hiver à la mi-mars.

Réduire les émissions de gaz à effet de serre devrait légèrement ralentir ce phénomène mais l'inverser prendra très longtemps, a jugé ce scientifique. Mais la fonte des glaces arctiques a aussi de bons côtés. Les navires pourront de façon régulière emprunter le passage du Nord-Ouest, évitant ainsi les long détours par le canal de Panama ou le Cap Horn. De plus, les fonds de l'océan Arctique sont riches en pétrole et sans glace ces gisements seront plus aisément accessibles, soulignent des experts.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Ven 07 Oct 2016, 18:40

:beret:

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Ven 07 Oct 2016, 19:23

RenéMatheux a écrit:
Mieux : l'article du point de 2008

Le pôle nord libre de glace à la fin de l'été (2008)?



chouette, on ira se baigner Pouffer de rire

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Ven 07 Oct 2016, 19:35

La Sibérie est même la région du monde qui se réchauffe de la manière la plus spectaculaire : la température moyenne a augmenté de sept degrés en trois ans.2 400 rennes ont été retrouvés morts sur des dizaines de kilomètres : ils ont été empoisonnés par une substance toxique, l'anthrax, qui s'est échappé du sol, tout près des tipis des éleveurs de rennes. Dans la péninsule de Yamal, tout près du cercle polaire en Russie, le sol ne dégèle jamais en principe. Il renferme des souches de maladies rendues inactives par le froid depuis des siècles. http://www.francetvinfo.fr/meteo/climat/siberie-un-dangereux-rechauffement-climatique_1575513.html http://www.estrepublicain.fr/actualite/2015/11/28/quelles-sont-les-consequences-du-rechauffement-climatique Le changement climatique conduit à une hausse des phénomènes météorologiques dangereux » s’alarme le ministère de l’environnement russe https://buzzles.org/2016/01/05/les-quatre-pires-consequences-du-rechauffement-climatique-en-russie/ ils me font rire jaune les saint thomas...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Ven 07 Oct 2016, 19:40

Tombant dans l’océan Arctique, les falaises de pergélisol – un sol gelé en permanence – des îles de la Nouvelle-Sibérie dévoilent régulièrement des restes très bien conservés de mammifères préhistoriques. Une conséquence du réchauffement climatique, http://www.geo.fr/photos/reportages-geo/siberie-un-stupefiant-bestiaire-fige-dans-le-pergelisol-159811
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Ven 07 Oct 2016, 19:47

http://www.atlantico.fr/decryptage/bonne-ou-mauvaise-nouvelle-routes-navigation-commerciale-ocean-arctique-devraient-etre-ouvertes-plusieurs-mois-atlantico-2813950.html
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Ven 07 Oct 2016, 21:04

No No No No No No No No No No No
Phillipe bis, l'homme qui nie effrontement la vérité!
Phillippe bis qui en meme temps cite le Christ "je suis le chemin, la vérité"
Phillipe bis, l'homme qu'on peut croire.......
no: No No No No No No No No No No
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1295
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Sam 08 Oct 2016, 12:47

Peut-être que Hercule fait pousser un vent puissant pour empêcher l'eau de l'atlantique de couler vers "mare nostrum" notre mer afin de protéger les villes côtières de la Méditerranée, idem pour le canal de Suez? mort de rire

RenéMatheux a écrit:
philippe bis a écrit:
RenéMatheux a écrit:
philippe bis a écrit:
la pollution de l’eau touche particulièrement les plus pauvres qui n’ont pas la possibilité d’acheter de l’eau en bouteille
Et si on ne dépensait pas des milliards pour la planète au lieu des humains, on pourrait les nourrir! Mais il y en a qui préfèrent la planète au pauves . Bravo!


philippe bis a écrit:
l  et l’élévation du niveau de la mer affecte principalement les populations côtières appau- vries qui n’ont pas où se déplacer.
Taisez vous ! La mer médiérrannée n'a pas monté d'un centimètre! Vous mentez! Et maintenant, c'est délibéremment vu que je vous ai dit ce que j'ai vu!
Vous faites donc bien partie de ces gens qui préfèrent dépenser des milliarrds pour satisfaire leur idéologies! Leurs idoles oui!
Menteur!
C 'est les propos du saint pére ... Encyclique-Laudato-Sii
Interessant cela?
Vous pouvez citer?

Cela ne change rien au fait que je suis à Saint Raphael depuis 1992 et que les eaux n'ont pas monté d'un centimetre! Alors ou vous me traiter de menteur ou pas! Mais dans ce cas, je peux vous dire où est mon repère : il y a à Agay un camping qui arrive au raz de la mer avec un mur maconné pour séparer ce camping des promeneurs et donc de la plage. Pour ceux qui se promènent au bord de mer, il est parfois impossible de passer à causes des (très faibles) marées! Et bien sur à marée basse il y a un passage d'environ 50 cm. Eh bien ce passage à marée basse est toujours là et n'a pas bougé depuis 25 ans et n'a pas diminué d'un iota! et comme je me promène souvent au bord de la mer, je sais de quoi je parle.

Mais aller consulter la grande photo du site du camping sur
http://www.agay-soleil.com/

Vous y voyez le mur dont je vous parle.
D'ailleurs sur aucune des plages et aucun des rocher la mer n'a augmenté. Alors que le niveau general la mer soit montée (ou descedue) de un ou deux centimetres, c'est fort possible. Mais ce n'est pas pret de mettre en péril les villes cotières.

Les guignols pseudo scientifiques qui parlent de monter des eaux s'appuient sur l'érosion qui a toujours existé à certains endroits! C'est une imposture scientifique. Prenez la Dune du Pyla à arcachon: Cela fait des centaines d'années qu'elle recule devant l'avancée de eaux! Et à vitesse grand V. Ce dont vous parlez, c'est une imposture scientifique. Les phénomènes de recul de la terre à certains endroits n'ont rien à voir avec une montée des eaux!

En 25 ans, les eaux n'ont pas monté d'un iota
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6691
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Dim 09 Oct 2016, 01:20

je ne sais pas si les eaux montent ! mais l'été il est certain que le pôle fond beaucoup plus que ce que l'on avait vu jusqu'à présent , mais il regèle en parti mais plus a fond , et les esquimaux ont les pieds dans la boue et non plus dans la neige car le permafrosts dégèle beaucoup plus ! ce qui entraine une fonte de plus en plus prolongée.

j'habite dans le centre de la France et on a pas vu sérieusement d’eau depuis des mois ! en fait depuis 4mois et demi, on a vu un peu d'eau a mi septembre et encore c'est dans les 12mm autant dire juste de quoi rafraichir les plantes qui a nouveau ont soif , je suis obliger d'arroser les arbres de 2 ans sinon ils dessèchent !
l'herbe reste sèche et clairsemée ce qui augure mal de la repousse au printemps ! il commence a faire froid 4° la nuit (il gèlera dans quelques jours) donc la végétation va entrer en sommeil sans avoir fait de réserve vive d'autonome !
on eu dire que ce n'est pas si grave seulement déjà l'hiver denier (2015 2016)on en a pas eu les abricotiers ont fleurit tout le long de l’hiver du coup pas de fruit et très mauvaise santé des arbres en général !
cela fait des années que ça ce complique ont voit pleins d'arbres sécher ou le sommet devenir mort !
on peut sourire du fait du réchauffement climatique , mais ce que peu de personnes réalisent c'ets que même les professionnels se heurte a produire correctement , même avec des serres découvrables ; ce qui fait que le prix des fruits et légumes a explosé cette année, vous pouvez compter sur la grande distribution pour ne pas faire trop baisser les prix, vous avez achetez au prix fot donc ils ne vont pas se gêner l'an prochain !
si il ne pleut pas plus que d'habitude parce que le froid s’installe , on aura de gros problèmes l'an prochain !
et si il pleut fort sur un sol sec et froid on va encore se taper des catastrophes !!
si une autre année mauvaise se reproduit on va commencer a avoir de sérieux problèmes, en ce moment les vaches n'ont rien a manger dehors l'herbe ne poussant que très peu , les nourrir au foin fait que l'on attaque les réserves et les laisser aux champs endommage la culture  !

pour beaucoup vous riez car vous êtes des citadins qui croient au blabla mais allaient donc voir de vrais éleveurs de vrais agriculteurs et allaient dans les bois vous verrez la nature souffrir et endommagée ! (si vous êtes attentif)

le réchauffement climatique j'y crois, (peut être pas pour les raison que l'on nous vend mais il a lieu tout de même !) , une part de ce qui le produit et ils commencent a le réaliser , c'est le déplacement du pole magnétique terrestre qui signifie que la masse liquide fort métallique en profondeur influe sur bien des choses , aujourd’hui on sait que la terre bascule a peu prés tous les 26 000ans d'environs 30° et que ce qui est l'équateur actuel ne l'a pas toujours été !
le déplacement du pole magnétique produirait ce basculement et actuellement il s’accélère !
comme la terre est piriforme elle est plus que susceptible de ce déséquilibrer, et alors bonjour les histoire biblique de noyade des pécheurs et autres déluge  !!
vous avez préparé votre arche !?

je ne vis pas dans l'angoisse mais je reste attentif et dans l'ensemble je ne dirais pas que cela va dans le bon sens , loin s'en faut ! No
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1295
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Dim 09 Oct 2016, 10:08

http://lorgues.free.fr/canal-stecroix1.html

Depuis novembre, la pluie a complètement cessé de tomber, pendant plusieurs mois, à part une légère précipitation de deux heures en janvier, rapidement réduite à néant par le soleil et le mistral. Nous sommes au début du XIXème siècle -janvier 1817-, la population s'abime en prières, en neuvaines, et le 8 mai 1817, une procession est organisée en pleine nuit par les habitats de Lorgues, qui partent pieds nus, enveloppés d'un sac, à la chapelle de Sainte-Roseiine (aux Arcs) : communion et messe... Sur le chemin du retour, une pluie diluvienne s'abat sur le cortège. Dés lendemain, une pluie abondante arrose les champs desséchés. La chapelle est dotée, depuis, d'une plaque de marbre commémorative en reconnaissance à sainte Roseline."
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Dim 09 Oct 2016, 11:00

Théodéric a écrit:
je ne sais pas si les eaux montent ! mais l'été il est certain que le pôle fond beaucoup plus que ce que l'on avait vu jusqu'à présent , mais il regèle en parti mais plus a fond , et les esquimaux ont les pieds dans la boue et non plus dans la neige car le permafrosts dégèle beaucoup plus ! ce qui entraine une fonte de plus en plus prolongée.
Le pole nord se rechauffait, mais le pole sud se refroidit. Et ce sont les tenants du rechauffement climatique qui nous le disent
http://www.liberation.fr/sciences/2001/09/10/le-pole-sud-refroidit-les-chercheurs_376564
Alors ils cherchent des explications!
Mais comme on ne peut pas leur faire confiance (genre phillipe bis), je ne les crois pas!

Théodéric a écrit:

j'habite dans le centre de la France et on a pas vu sérieusement d’eau depuis des mois ! en fait depuis 4mois et demi, on a vu un peu d'eau a mi septembre et encore c'est dans les 12mm autant dire juste de quoi rafraichir les plantes qui a nouveau ont soif , je suis obliger d'arroser les arbres de 2 ans sinon ils dessèchent !  
Eh bien justement! Cela ne peut etre le rechauffement climatique! N'importe qui sait  que si la chaleur augmente, l'évaporation aussi! Donc il y aura plus de pluie!

Nul ne nie que le climat change! Et meme qu'il y a eu un rechauffement énorme depuis 1700 ans (la seine gelait). Mais justement, cela ne pouvait etre du à cette époque au CO2.
Ce que l'on nie c'est les conclusions non prouvées et meme fausses de certains "scientifiques" fanatiques : donc ce ne sont pas des gens qui peuvent s'honorer d'etre scientifique, mais le contraire!

Le problème c'est que des anti scientifiques falsifient la science pour nous faire admettre à toutes forces leur théorie.
Et cela c'est grave scientifiquement! Un chercheur scientifique doit chercher ce qui se passe sans préjugés pour le climat (idem quand on cherche Dieu d'ailleurs: voyez tous les délires que disent certains "scientifiques"). Les "chercheurs" qui veulent forcés les résultats dans leur direction sont des antiscientifiques! C'est une honte!
Quant aux médias, on sait qu'il nous racontent n'importe quoi! On en a une confirmation supplémentaire! Helas!
Quant aux homme politiques, il vont des penser des milliards qu'ils  nous volent pour faire des dépenses inutiles et qui seraient bien mieux employés ailleurs!

Je ne suis pas climatologue, non! Mais scientifique, oui! Chercheur en Maths, donc! La recherche, je connais! La logique aussi! Et je peux vous assurer que l'on se fout de nous!

Une vraie étude scientfique devrait etudier objectivement les données. Il y a réchauffement : il y a! Il n'y a pas : il n'y a pas!

Il y a montée des eaux : il y a! Et bien il n'y a pas! En meditérrannée en tout cas! Le nier effrontement comme fait Phillippe bis est une honte! Le propager comme font les médias une saloperie! Voilà!

Tout ce que je demande comme tout scientifique le devrait, c'est que les études soient honnètes! Mais croyez vous vraiment que le monde soit honnète? Non! Alors ne soyez pas naif!

J'en profite pour témoigner que j'ai cherché honnètement les preuves scientifiques et logiques de l'existence de Dieu! Et très sincèrement, il n'y a aucun aucun doute : Dieu existe! Et c'est Jésus! C'est bien cela le plus important!
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6691
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mar 11 Oct 2016, 04:06

RenéMatheux a écrit:
Spoiler:
 

Bonsoir René ,

bon pour toi il ne se réchauffe pas !!
bah d'en le fond je m'en fiche je constate simplement que ça fait plus que mer,doui,ller au niveau climatique , et dans le centre depuis des années la température monte et dure de plus en plus ce qui nui a beaucoup de chose la culture entre autre , mais à la végétation en générale (l'an prochain on verra les dégâts) !!
en fait on a déréglé le climat on en est conscient on a abimé la nature on détruit les ressources mais on chipote sur la température !
Bof moi je veux bien mais c'est pas le souci, la question étant d’arrêter nos Bipperies comme dit le correcteur !!  Laughing !
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mar 11 Oct 2016, 09:00

Théodéric a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Spoiler:
 

Bonsoir René ,

bon pour toi il ne se réchauffe pas !!
bah d'en le fond je m'en fiche je constate simplement que ça fait plus que mer,doui,ller au niveau climatique , et dans le centre depuis des années la température monte et dure de plus en plus ce qui nui a beaucoup de chose la culture entre autre , mais à la végétation en générale (l'an prochain on verra les dégâts) !!
en fait on a déréglé le climat on en est conscient on a abimé la nature on détruit les ressources mais on chipote sur la température !
Bof moi je veux bien mais c'est pas le souci, la question étant d’arrêter nos Bipperies comme dit le correcteur !!  Laughing !
J'ai dit qu'il ne se rachauffait pas? Je l'ai dit?
Non! Car j'ai dit exactement le contraire.
J'ai écrit un peu plus haut "Nul ne nie que le climat change! Et meme qu'il y a eu un rechauffement énorme depuis 1700 ans (la seine gelait).".
Ce que je dis c'est qu'il y a un bourrage de crane idéologique incroyable et ce pour un problème scientifique ce qui est totalement aberrant!

Exemple : la montée du niveau des mers dont on nous rabat les oreilles. Eh bien, j'ai vu que la mer en 25 ans n'a pas bougé! Je l'ai vu!

Quant au réchauffement, eh bien depuis 10 ans l'antartique se refroidit! Cela ne veut pas dire que la terre ne se réchauffe pas globalement! En fait je n'en sais rien! Cela veut dire que le climat est compliqué et que les médias nous bourrent le crane de pseudo vérités!

Ce que je dis c'est que le climat doit etre étudié scientifiquement, non par des idéologues minables! Et que dans une société qui se veut moderne, qu'on en soit arrivé là est hallucinant : transformer une étude scientifique en idéologie, c'est hallucinant! C'est la négation de la science et de la raison!
Oui les écologistes et leurs alliés sont des ennemis de la science et de la raison! Incroyable! Mais c'est comme cela!
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6691
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mer 12 Oct 2016, 23:08

RenéMatheux a écrit:
Théodéric a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Spoiler:
 

Bonsoir René ,

bon pour toi il ne se réchauffe pas !!
bah d'en le fond je m'en fiche je constate simplement que ça fait plus que mer,doui,ller au niveau climatique , et dans le centre depuis des années la température monte et dure de plus en plus ce qui nui a beaucoup de chose la culture entre autre , mais à la végétation en générale (l'an prochain on verra les dégâts) !!
en fait on a déréglé le climat on en est conscient on a abimé la nature on détruit les ressources mais on chipote sur la température !
Bof moi je veux bien mais c'est pas le souci, la question étant d’arrêter nos Bipperies comme dit le correcteur !!  Laughing !
J'ai dit qu'il ne se rachauffait pas? Je l'ai dit?
Non! Car j'ai dit exactement le contraire.
J'ai écrit un peu plus haut "Nul ne nie que le climat change! Et meme qu'il y a eu un rechauffement énorme depuis 1700 ans (la seine gelait).".
Ce que je dis c'est qu'il y a un bourrage de crane idéologique incroyable et ce pour un problème scientifique ce qui est totalement aberrant!

Exemple : la montée du niveau des mers dont on nous rabat les oreilles. Eh bien, j'ai vu que la mer en 25 ans n'a pas bougé! Je l'ai vu!

Quant au réchauffement, eh bien depuis 10 ans l'antartique se refroidit! Cela ne veut pas dire que la terre ne se réchauffe pas globalement! En fait je n'en sais rien! Cela veut dire que le climat est compliqué et que les médias nous bourrent le crane de pseudo vérités!

Ce que je dis c'est que le climat doit etre étudié scientifiquement, non par des idéologues minables! Et que dans une société qui se veut moderne, qu'on en soit arrivé là est hallucinant : transformer une étude scientifique en idéologie, c'est hallucinant! C'est la négation de la science et de la raison!
Oui les écologistes et leurs alliés sont des ennemis de la science et de la raison! Incroyable! Mais c'est comme cela!

Bonsoir René ;

la seine gelait en 1700 ?
ha oui pendant la petite ère glaciaire qui reviens tous les ??
justement on en sort encore de cette petite ère glaciaire (enfin d’après la science) donc on va vers le réchauffement ce qui n'empêche pas de soudaines baisses de températures !!

pour moi ce que je vois c'est que l'on pille tout surtout pour faire du fric sans réfléchir a demain pour ceux qui viennent, et que notre mode de vie industriel pollue et détruit parce que on se gave comme ci la vie n'avait que cela a offrir !

bien sûr ceux qui veulent tenir le monde emploient le sujet pour influencer et mettre la main sur tout ! c'est toujours pour notre bonheur que l'on cré des chaines ! et ceux qui y croient les trouvent du coup fort jolies utiles belles et légères !
il n'empêche que la température monte par chez moi et que si demain il veut bien pleuvoir cela fera plus de 4mois sans eau, il me faut arroser régulièrement les arbres même en ce mois d'octobre , étrangement ils refusent de perdrent leurs feuilles , même les cerisiers ont encore leurs feuilles car ils ont soif et la nature sait qu'elle doit alimenter les arbres avant d’entrer en hibernation sinon le printemps sera destructeur, je doute que l'hiver soit très humide, plutôt froid et sec , ce qui fait qu'au printemps y aura pas mal d'arbres faibles incapables de reprendre vie et produire !
si le réchauffement continue , alors une bonne part des arbres adaptés a nos régions vont périr il va falloir adapter des plans d'autres l'attitude plus chaudes !!

dans tout cela ce qui me dérange c'est que l'on ne se sent pas trop responsable alors que la dévastation le pillage des ressource est de notre part.

pour info c'est intéressant c'est assez d'accord avec toi
https://fr.sott.net/article/19527-L-impact-du-Petit-age-glaciaire-fut-soudain-et-feroce-sur-l-Europe
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Jeu 13 Oct 2016, 11:32

Théodéric a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Théodéric a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Spoiler:
 

Bonsoir René ,

bon pour toi il ne se réchauffe pas !!
bah d'en le fond je m'en fiche je constate simplement que ça fait plus que mer,doui,ller au niveau climatique , et dans le centre depuis des années la température monte et dure de plus en plus ce qui nui a beaucoup de chose la culture entre autre , mais à la végétation en générale (l'an prochain on verra les dégâts) !!
en fait on a déréglé le climat on en est conscient on a abimé la nature on détruit les ressources mais on chipote sur la température !
Bof moi je veux bien mais c'est pas le souci, la question étant d’arrêter nos Bipperies comme dit le correcteur !!  Laughing !
J'ai dit qu'il ne se rachauffait pas? Je l'ai dit?
Non! Car j'ai dit exactement le contraire.
J'ai écrit un peu plus haut "Nul ne nie que le climat change! Et meme qu'il y a eu un rechauffement énorme depuis 1700 ans (la seine gelait).".
Ce que je dis c'est qu'il y a un bourrage de crane idéologique incroyable et ce pour un problème scientifique ce qui est totalement aberrant!

Exemple : la montée du niveau des mers dont on nous rabat les oreilles. Eh bien, j'ai vu que la mer en 25 ans n'a pas bougé! Je l'ai vu!

Quant au réchauffement, eh bien depuis 10 ans l'antartique se refroidit! Cela ne veut pas dire que la terre ne se réchauffe pas globalement! En fait je n'en sais rien! Cela veut dire que le climat est compliqué et que les médias nous bourrent le crane de pseudo vérités!

Ce que je dis c'est que le climat doit etre étudié scientifiquement, non par des idéologues minables! Et que dans une société qui se veut moderne, qu'on en soit arrivé là est hallucinant : transformer une étude scientifique en idéologie, c'est hallucinant! C'est la négation de la science et de la raison!
Oui les écologistes et leurs alliés sont des ennemis de la science et de la raison! Incroyable! Mais c'est comme cela!

Bonsoir René ;

la seine gelait en 1700 ?
ha oui pendant la petite ère glaciaire qui reviens tous les ??
justement on en sort encore de cette petite ère glaciaire (enfin d’après la science) donc on va vers le réchauffement ce qui n'empêche pas de soudaines baisses de températures !!
Oui la seine gelait en 1700 selon les revues du CNRS! Oui, cela s'est réchauffé depuis! Donc rien à voir en 1700 avec la pollution industrielle.
Quant à ce qui se passe dans le climat, j'ai l'impression que personne n'a encore bien compris ce qui se passe!
Et si cela à voir avec, par exemple, les éruptions solaires, on manque de mesures! Bref, on ne sait pas grand chose.

Theodoric a écrit:
pour moi ce que je vois c'est que l'on pille tout surtout pour faire du fric sans réfléchir a demain pour ceux qui viennent, et que notre mode de vie industriel pollue et détruit parce que on se gave  comme ci la vie n'avait que cela a offrir !
1) Si on veut résoudre un mal il faut d'abord en faire une étude objective et non idéologique. Car sinon, on n'entrainera que des catastrophes, ce qui risque fort d'avoir l'effet inverse de celui proclamé par les idéologues!
2) Pour les pays pauvres, l'écologie ce n'est que des avis de repu-ventrus!
3) Et pour les pauvres defricher la foret cela peut permettre de manger! Alors quand les ecolos s'offusquent que les forets diminuent, c'est une belle saloperie!
4) Je suis pour le progrès! Mais si vous voulez vivre comme à l'age de pierre rien ne vous en empeche. Ceci dit, je suppose que vous ne prenez plus de voitures et vous ne vous chauffez pas en hiver!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Dim 16 Oct 2016, 10:56

Changement climatique et alimentation : urgent d'agir pour le Pape


2016-10-14 Radio Vatican

A l’occasion de la Journée mondiale de l’alimentation dimanche 16 octobre 2016 sur le thème « L’environnement est en train de changer. L’alimentation et l’agriculture aussi », le Pape a adressé un message au directeur général de la FAO, l’organisation des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation. Pour le Saint-Père, le thème de cette année nous invite à considérer la lutte contre la faim comme un objectif encore plus difficile à attendre, à cause du phénomène complexe du changement climatique.

« A quoi devons-nous le changement climatique » demande le Pape François. « Nous devons nous interroger sur notre responsabilité individuelle et collective » souligne-t-il, car les effets négatifs sur le climat sont les conséquences du « comportement quotidien des personnes, des communautés, des peuples et des États. » Il est donc nécessaire d’agir politiquement pour le Saint-Père, « d’avoir le courage de promouvoir des comportements et un style de vie » car c’est le seul moyen pour préserver la planète. Selon le Pape, il faut aussi agir ensemble, en collaboration, dans un « réseau de personnes, d’entités publiques et privées, nationales et internationales », un réseau qui ne peut rester anonyme, mais qui porte « le nom de fraternité et qui doit agir sur la base de la solidarité fondamentale. »

François évoque ensuite la situation de ceux qui travaillent dans les champs, dans les forêts, dans les zones rurales qui sont directement confrontés au changement climatique : « si le climat change, leur vie change » souligne le Pape. « De la sagesse des communautés rurales, nous pouvons apprendre un style de vie qui peut aider à se défendre de la logique de consommation et de la production à n’importe quel prix » écrit François. Une logique justifiée par l’augmentation de la population alors qu’en réalité, le but est l’augmentation des profits, explique-t-il.

Enfin, « les changements climatiques n’appartiennent pas exclusivement à la sphère de la météorologie » souligne François, rappelant l’existence de « migrants climatiques », toujours plus nombreux. « Nous avons rappelé de nombreuses fois, en tant qu’Église catholique, que les niveaux de production mondiale permettaient d’assurer l’alimentation de tous, pour peu qu’il y ait une distribution équitable » rappelle le Pape. « Nous sommes tous appelés à coopérer : responsables politiques, producteurs, agriculteurs (…) et la volonté d’agir ne peut pas dépendre des avantages à en tirer, mais c’est une exigence liée aux besoins qui se manifestent dans la vie des personnes et de l’ensemble de la famille humaine. »

Dans ce message, le Pape rappelle aussi la prochaine conférence mondiale, la COP 22 qui se tiendra à Marrakech du 7 au 18 novembre 2016. Il ne faut pas que seules de belles paroles restent de l’Accord de Paris l’an dernier, mais il faut que « cela se transforme en des décisions courageuses capables de faire de la solidarité non seule une vertu mais aussi un modèle efficace en économie, et de la fraternité non plus une aspiration, mais un critère de la gouvernance mondiale » pour François. (XS-SB)


_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Dim 16 Oct 2016, 12:10

Espérance a écrit:

« A quoi devons-nous le changement climatique » demande le Pape François. « Nous devons nous interroger sur notre responsabilité individuelle et collective » souligne-t-il, car les effets négatifs sur le climat sont les conséquences du « comportement quotidien des personnes, des communautés, des peuples et des États. »
Contre vérité Scientifique! En fait, on n'en sait rien! Ne serait ce que parce que la terre s'est refroidi à partir du 13 eme siècle (je crois) à tel point que les vikings ont du quitter le Groenland et s'est réchauffé à partir de 1700 ans : la seine à gelé ces années là. Alors j'aimerais que l'on m'explique quelle activité humaine a causé ces changement climatiques!
Il aurait mieux fait de se taire!
un pape qui va dire des contre verités scientifiques!
Bravo!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mar 18 Oct 2016, 00:12

Quel drole d 'idée d 'avoir construit des blockhaus si pret de la mer! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mar 18 Oct 2016, 00:18

https://inventaire.poitou-charentes.fr/operations/estuaire-de-la-gironde/42-decouvertes/723-saint-palais-sur-mer-des-blockhaus-a-la-plage
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mar 18 Oct 2016, 00:23

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mar 18 Oct 2016, 00:31

http://assokeremma.free.fr/Documents04.htm ma cabane au fond de mon "jardin" d 'enfance que espérance doit connaitre! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mar 18 Oct 2016, 16:49

https://www.facebook.com/jeanmarc.jancovici/videos/10155511396547281/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mar 18 Oct 2016, 16:51

Par un étrange paradoxe, les records de chaleur et de sécheresse ici, ou de précipitations là, semblent favoriser une poussée de doute sur l'influence de l'homme sur le climat. Est-ce à dire que la science serait toujours aussi fragile ? Que nenni ! En fait, même si la température planétaire devait prendre 3 °C ou 4 °C, nous aurons toujours des climatosceptiques, alors que l'effet de serre est connu depuis Fourier (1824), et que l'amplitude d'un réchauffement suivant un doublement du CO2 dans l'atmosphère est connue depuis Arrhenius (1896). Nous en aurons toujours, parce que leur motivation profonde est à chercher ailleurs que dans la science.

Il y a d'abord eu des chercheurs qui ont trouvé dans la contestation publique du travail de leurs collègues un moyen de satisfaire un problème d'ego. Et nous voilà avec quelques Allègre et consorts face à un micro, alors qu'aucun d'entre eux n'a jamais publié le moindre article scientifique qui légitimerait ses propos publics.

Sont ensuite arrivés des dirigeants économiques, dont les intérêts sont heurtés par ce nouveau problème : des « ultralibéraux » (qui n'aiment pas la contrainte quelle qu'elle soit), notamment dans le secteur financier, mais aussi de nombreux patrons du secteur pétrolier, charbonnier et gazier, des constructeurs de voitures et d'avions... Une catégorie proche concerne les dirigeants retraités de grandes entreprises, qui ont contribué à diffuser la consommation de masse pendant les Trente Glorieuses et après. Dur d'admettre que la médaille de ces avancées du XXe siècle a un revers !

A l'autre extrémité de l'échelle sociale, les « gens qui souffrent » sont eux aussi tentés de leur emboîter le pas : accepter le problème, c'est accepter une contrainte supplémentaire, alors qu'ils considèrent (et on peut les comprendre) en avoir bien assez comme cela. Restent encore ceux pour qui la marche du monde est uniquement l'affaire de Dieu, l'homme ne pouvant rien y changer, et qui sont nombreux aux Etats-Unis.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mar 18 Oct 2016, 17:15

On n’imagine pas un journaliste inviter sur un plateau un scientifique comme Hubert Reeves en face de quelqu’un qui estime que la Terre est plate, en estimant que de toute façon si Reeves a raison, il sera plus convaincant ! Et pourtant, il y a bien des sociétés scientifiques qui pensent sincèrement que la Terre est plate, vous pouvez jeter un œil à leur site. http://rue89.nouvelobs.com/2015/10/06/allez-stop-arretons-dinviter-les-climatosceptiques-261511
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mar 18 Oct 2016, 17:17

http://www.theflatearthsociety.org/forum/ mort de rire
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2676
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mar 18 Oct 2016, 17:44

Je n'ai jamais compris d'ou viens le catastrophisme du rechaussement? Tant mieux qu'il va faire meilleur, en Belgique le raisin deviens de plus en plus bon etc..
Pourquoi on s'occupe pas des vrais problèmes? comme la pollution? carton rouge
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mar 18 Oct 2016, 21:02

http://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/cartes-les-coins-de-france-les-plus-menaces-par-la-hausse-du-niveau-des-mers_1058425.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mar 18 Oct 2016, 21:07

joker911 a écrit:
Je n'ai jamais compris d'ou viens le catastrophisme du rechaussement? Tant mieux qu'il va faire meilleur, en Belgique le raisin deviens de plus en plus bon etc..
Pourquoi on s'occupe pas des vrais problèmes? comme la pollution? carton rouge
le charbon est, et de très très loin, la plus dangereuse des formes d'énergie que nous utilisons sur terre, qu'il s'agisse de ses impacts sanitaires ou environnementaux. http://www.manicore.com/documentation/petrole/danger_charbon.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mar 18 Oct 2016, 21:12

http://www.lereportersablais.com/zone-rouge-les-sables-dolonne-lance-un-recours-contre-letat/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mar 18 Oct 2016, 21:14

https://www.google.fr/search?q=Xynthia&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwjVhbfvh-XPAhVD2hoKHQHcCk0Q_AUICigD&biw=1266&bih=586 Piqure de rappel...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mar 18 Oct 2016, 21:21

http://france3-regions.francetvinfo.fr/basse-normandie/manche/la-dune-de-gouville-sur-mer-bientot-plus-qu-un-souvenir-1071305.html Depuis plusieurs années, la mer grignote la dune de Gouville-sur-Mer. Avec le coup de vent du week-end dernier, elle a encore gagné un mètre sur la terre. Les premières habitations seront bientôt à portée de vagues.
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2676
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mar 18 Oct 2016, 22:43

philippe bis a écrit:
joker911 a écrit:
Je n'ai jamais compris d'ou viens le catastrophisme du rechaussement? Tant mieux qu'il va faire meilleur, en Belgique le raisin deviens de plus en plus bon etc..
Pourquoi on s'occupe pas des vrais problèmes? comme la pollution? carton rouge
 le charbon est, et de très très loin, la plus dangereuse des formes d'énergie que nous utilisons sur terre, qu'il s'agisse de ses impacts sanitaires ou environnementaux. http://www.manicore.com/documentation/petrole/danger_charbon.html

Et alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mar 18 Oct 2016, 22:52

joker911 a écrit:
philippe bis a écrit:
joker911 a écrit:
Je n'ai jamais compris d'ou viens le catastrophisme du rechaussement? Tant mieux qu'il va faire meilleur, en Belgique le raisin deviens de plus en plus bon etc..
Pourquoi on s'occupe pas des vrais problèmes? comme la pollution? carton rouge
 le charbon est, et de très très loin, la plus dangereuse des formes d'énergie que nous utilisons sur terre, qu'il s'agisse de ses impacts sanitaires ou environnementaux. http://www.manicore.com/documentation/petrole/danger_charbon.html

Et alors ?
Oui et alors?On fait quoi?Ne doit -on pas parler de causalité et non de corrélation?
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2676
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mar 18 Oct 2016, 22:57

philippe bis a écrit:
joker911 a écrit:
philippe bis a écrit:
joker911 a écrit:
Je n'ai jamais compris d'ou viens le catastrophisme du rechaussement? Tant mieux qu'il va faire meilleur, en Belgique le raisin deviens de plus en plus bon etc..
Pourquoi on s'occupe pas des vrais problèmes? comme la pollution? carton rouge
 le charbon est, et de très très loin, la plus dangereuse des formes d'énergie que nous utilisons sur terre, qu'il s'agisse de ses impacts sanitaires ou environnementaux. http://www.manicore.com/documentation/petrole/danger_charbon.html

Et alors ?
Oui et alors?On fait quoi?Ne doit -on pas parler de causalité et non de corrélation?
charbon cause de réchauffement???
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mar 18 Oct 2016, 23:02

un esprit taquin serait tenté de répondre que l'usage du charbon ne doit pas être si dangereux que cela, sinon nous ne nous en servirions pas ! , le même esprit taquin se dira tout autant que ce combustible doit être significativement moins dangereux que le nucléaire, puisque notre voisin allemand, pourtant précédé d'une réputation de culture de la sécurité qui n'est pas feinte, envisage désormais de remplacer du nucléaire par du charbon.Si nous y regardons d'un peu près, le charbon est, et de très très loin, la plus dangereuse des formes d'énergie http://www.manicore.com/documentation/petrole/danger_charbon.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mar 18 Oct 2016, 23:03

joker911 a écrit:
Je n'ai jamais compris d'ou viens le catastrophisme du rechaussement? Tant mieux qu'il va faire meilleur, en Belgique le raisin deviens de plus en plus bon etc..
Pourquoi on s'occupe pas des vrais problèmes? comme la pollution? carton rouge
Le changement climatique pourrait plonger dans l’extrême pauvreté entre 35 et 122 millions de personnes supplémentaires d’ici à 2030 http://www.lemonde.fr/planete/article/2016/10/17/l-agriculture-face-au-rechauffement-climatique-le-retour-des-chasseurs-cueilleurs_5015351_3244.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mar 18 Oct 2016, 23:09

L’augmentation des températures est responsable de la perte cumulée de 40 000 kilomètres carrés de surfaces forestières dans le pays depuis 1984 http://www.lemonde.fr/climat/article/2016/10/10/en-30-ans-le-rechauffement-climatique-a-double-les-feux-de-forets-aux-etats-unis_5011418_1652612.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mar 18 Oct 2016, 23:15

Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2676
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mar 18 Oct 2016, 23:35

philippe bis a écrit:
joker911 a écrit:
Je n'ai jamais compris d'ou viens le catastrophisme du rechaussement? Tant mieux qu'il va faire meilleur, en Belgique le raisin deviens de plus en plus bon etc..
Pourquoi on s'occupe pas des vrais problèmes? comme la pollution? carton rouge
Le changement climatique pourrait plonger dans l’extrême pauvreté entre 35 et 122 millions de personnes supplémentaires d’ici à 2030 http://www.lemonde.fr/planete/article/2016/10/17/l-agriculture-face-au-rechauffement-climatique-le-retour-des-chasseurs-cueilleurs_5015351_3244.html

bon je m'arrête ici rester dans votre boule tout seul. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Ven 11 Nov 2016, 12:43

Idéologie climatique : l’inquiétante dérive

Chaque jour suscite des prises de positions de plus en plus délirantes voire inquiétantes. Ainsi : « La criminalisation de la pensée déviante est en marche, et l’on peut compter sur nos intellectuels pour aider avec enthousiasme à sa mise en place ». En effet, l’appel récent pour stopper les crimes climatiques, soutenu par des intellectuels, relayé fébrilement par la presse, ne laisse plus la place au doute. Nous sommes bien engagés vers une dérive idéologique totalitaire qui ne dit pas son nom.

Consommer du pétrole s’apparente selon les signataires à un crime contre le climat. « Nous avons employé le terme de crime climatique, un terme fort, pour éveiller les consciences », indique Christophe Bonneuil, historien, chargé de recherche au CNRS et co-initiateur de cette initiative qui va rester dans les annales.
Par extension naturelle, les climatosceptiques participent activement à ce délit. Toute réflexion scientifique hétérodoxe argumentée sur le thème du réchauffement climatique anthropique (RCA) est impitoyablement connotée et censurée.

Outre la censure médiatique organisée (impossible de lire ou d’entendre dans les médias français la moindre analyse critique), le discrédit à l’œuvre utilise des arguments les plus éhontés. Ainsi le journal Les Échos, n’hésite pas à associer créationnisme et climato-scepticisme. Les mécanismes à l’œuvre consistant à discréditer une communauté scientifique et de citoyens qui osent douter, sont ceux utilisés par les activistes de Greenpeace envers le nucléaire ou les faucheurs volontaires de José Bové pour les OGM. Tous soutiens ou analyses favorables vous font passer pour un criminel doublé d’un suppôt du « grand capital qui s’en met plein les poches ». Le tout avec le soutien actif des médias et la complaisance de la justice. Il faut relire à ce sujet l’ouvrage de G. Rivière-Wekstein1 sur les méthodes de ces militants écologistes radicaux qui ont pris la science en otage (destruction de champs, opérations commandos, flicage d’agriculteurs, montages financiers et manipulation médiatique). L’impunité est quasiment totale, la désinformation atteinte, la peur et le doute instillés dans l’opinion publique. La peur irrationnelle des OGM interdit tout débat.

Sous couvert du fumeux concept de science citoyenne cher à Jacques Testard, signataire de l’appel, l’objectif est d’assécher la « mauvaise » science pour favoriser les « bons » axes de recherche. Encore une fois, l’exemple des OGM est caricatural. En effet des activistes anti-OGM font dorénavant partie des instances décisionnelles concernant la recherche sur les biotechnologies. Autrement dit, cette filière est sinistrée car idéologiquement incompatible avec ce que ces gens pensent être juste. L’extension à d’autres axes de recherche est évidemment envisageable pour ne pas dire à l’œuvre. La chimie, les nanotechnologies, le nucléaire, et d’autres peuvent donc se faire du souci si cette tendance se confirme.
Le copié-collé avec la science climatique est évident. Le même Testard voulait déjà traîner en son temps C. Allègre devant un tribunal international pour crime contre l’humanité (émission « À voix nue » sur France Culture) au motif de son scepticisme. Nombre de scientifiques doutant de la doxa du GIEC hésitent et rechignent à juste titre à manifester leurs interrogations.

Il est donc assez comique de lire Hervé le Treut, climatologue et directeur de l’Institut Pierre-Simon Laplace en première ligne sur le réchauffement climatique bien entendu anthropique : « J’en veux aux climato-sceptiques et aux médias d’avoir confisqué le mot de ­ »sceptique » à leur seul usage. Tout chercheur digne de ce nom devrait s’afficher comme sceptique, puisque le doute est l’essence même de la démarche scientifique. »



Un tas de gens s’échinent à faire part de leur scepticisme éclairé avec le succès médiatique que l’on sait. Par contre les signataires de l’appel eux ne doutent de rien.
Le délire climatique actuel et les crises de nerf de quelques centaines de militants écolos à jour de leur cotisation, risquent de nous faire rire, mais jaune dans très peu de temps. Le réchauffement géopolitique, lui, tend inéluctablement vers l’incandescence malgré les lunettes roses, vertes, bleues ou étoilées. Et le maudit CO2 n’est pour rien dans les vagues d’immigrations actuelles contrairement à ce que nous raconte l’inénarrable Pierre Radanne au CV scientifique évanescent !

Il sera alors temps de demander son avis à Nicolas Hulot, nouveau commandeur des croyants thermoclimatiques engagés, sur les vraies priorités… il sera trop tard.

https://www.contrepoints.org/2015/09/18/222026-ideologie-climatique-linquietante-derive
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Ven 11 Nov 2016, 12:48

L’idéologie du réchauffement climatique : un des plus grands scandales de notre époque

Depuis plusieurs dizaines d'années, le GIEC, émanation de l'ONU (le Grand Machin selon le Général de Gaulle...) publie des rapports sur le réchauffement climatique.
Dans ses statuts, rédigés par l'UNEP (United Nations Environment Program), autre émanation de l'ONU, il est demandé au GIEC de travailler sur le « Réchauffement Climatique Anthropique » (RCA) : « Évaluer sans parti pris et de façon méthodique, claire et objective, les informations d'ordre scientifique, technique et socio-économique qui nous sont nécessaires pour mieux comprendre les fondements scientifiques des risques liés au changement climatique d'origine humaine, cerner plus précisément les conséquences possibles de ce changement et envisager d'éventuelles stratégies d'adaptation et d'atténuation ». Donc, avant même que le GIEC n'ait commencé ses travaux, on lui impose LA SOLUTION : il y a réchauffement ET il est anthropique, ceci à l'opposé de toute démarche scientifique rationnelle.


Le GIEC n’est  PAS un organisme scientifique, mais une construction politique onusienne chargée de justifier une idéologie dont les origines proviennent des mouvements écologistes, souvent les plus radicaux.


Donc, par construction et sauf à prendre le risque de se saborder, les dirigeants du GIEC vont tout faire pour justifier cette proposition, et il n'est pas étonnant qu'ils aient toujours soigneusement écarté ou minimisé les observations gênantes, ou se soient appuyés sur des théories scientifiques douteuses comme, par exemple : 
- Le modèle obsolète d'effet de serre d'Arrhénius, réfuté par les physiciens de son époque, et que le GIEC a fort opportunément sorti de son chapeau,
- Inventer un nouveau processus physique, le forçage radiatif avec rétroaction, qui a la propriété étonnante de violer la seconde loi de la thermodynamique...
- Ou encore de postuler que la durée de vie du CO2 « anthropique » est de plus de 100 ans, alors qu'il est établi que, chaque année, un cinquième du CO2 de l'air est absorbé par la biosphère (végétation et océans) et renouvelé par dégazage des océans en zone tropicale et des sols. L'hypothèse que le CO2 « anthropique » aurait la propriété de rester dans l'atmosphère plus de 100 ans, car il serait « marqué » comme étant différent du CO2 d'origine naturelle, et donc devrait avoir un comportement spécifique (« exception » du CO2...), est totalement absurde.

Le Groupe 1 (WG1), chargé de la partie scientifique, fait la synthèse des publications parues dans les revues scientifiques à comité de lecture. Le Groupe 2 (WG2) s'attache à identifier les conséquences du RCA, et le Groupe 3 (WG3) s'occupe des politiques d'adaptation et d'atténuation. Le GIEC n'est donc PAS un organisme scientifique, mais une construction politique onusienne chargée de justifier une idéologie dont les origines proviennent des mouvements écologistes, souvent les plus radicaux. 
Une fois que le rapport scientifique est rédigé (compilation de nombre de publications judicieusement sélectionnées, parfois au mépris des propres règles de l'organisation- cf l'inclusion en 2007 du rapport Stern au-delà des dates limites de publication et de révision ...), le résumé pour les décideurs (SPM) est préparé entre les dirigeants du GIEC et les représentants des gouvernements, sous la pression plus ou moins amicale des ONG environnementalistes. Il est négocié mot par mot, à la virgule près, selon les bonnes habitudes de l'ONU. De ce fait, le SPM gomme toutes les nuances, toutes les interrogations, tous les aveux de méconnaissance que l'on peut trouver à foison dans le rapport scientifique. 
Il est pour le moins étrange que le résumé pour décideurs soit ainsi mis au point et validé par ... les représentants des mêmes décideurs. Que dirait-on d'une société industrielle dont les dirigeants contrôleraient le rapport d'audit ? Puis, il est publié et présenté en grande pompe aux États, aux institutions internationales, et aux médias du monde entier pour qu'ils relayent aux peuples de toute la planète la vérité auto-proclamée ainsi établie.

Après ce faste clinquant et fort onéreux, les scientifiques, ou plus exactement la poignée de scientifiques activistes en charge de contrôler le processus, sont priés de mettre le rapport scientifique en conformité avec le SPM, lequel a force de Loi, et leur rapport final ainsi remis dans la Ligne du Parti est publié plusieurs mois après le SPM.
Jamais la science n'avait été ainsi encadrée (sauf lors du bolchevisme avec le lyssenkisme) et jamais son éthique la plus élémentaire n'avait été ainsi foulée aux pieds. 
C'est ainsi que la propagande en faveur des thèses du GIEC est omniprésente, particulièrement en France, et que les médias, ayant perdu toute éthique professionnelle, font preuve d'un soutien inconditionnel au dogme du RCA (Réchauffement Climatique Anthropique). Les thèses du GIEC permettent ainsi de justifier les plans climat-énergie qui fleurissent comme pâquerettes au printemps dans les pays de l'UE, et qui ont pour conséquence le développement inconsidéré des EnR intermittentes, qui sont la pire des transitions énergétiques. Et toutes les politiques de l'UE (plans climat-énergie, taxes carbone, règlementations contraignantes, agrocarburants ...) nous coûtent déjà très cher : les surcoûts de la loi de transition énergétique se montent à 23 Md€ en 2016, selon une analyse de l'IFRAP et ce, pour des prunes. 

En effet, supposons que les thèses du GIEC soient exactes. L'UE prévoit de réduire de 20% nos émissions de CO2 pour 2020, afin de sauver la Planète (au passage remarquons combien ce thème est mis en exergue partout, y compris dans la publicité commerciale, sans se préoccuper des humains, seulement des pauvres ours polaires...). La part de CO2 anthropique mesurée dans l'atmosphère est faible : 5% de 400 ppm, soit 20 ppm. La fraction d'origine européenne est de 11%, soit 11% de 5%=0,55 %. La réduire de 20% la fera donc passer de 0,55% à 0,45% en 2020. Et cela conduirait à un impact (selon le GIEC) de 20%*11%*5%=0,1%, donc une limitation du réchauffement de 0,001 à 0,006°C, ce qui est non mesurable. Dépenser des centaines de milliards d'euros (1000 milliards d'euros pour l'Allemagne) au détriment des ménages et des entreprises pour un si piètre résultat risque de mener l'UE à sa ruine...

http://www.zejournal.mobi/index.php/news/show_detail/11161
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Ven 11 Nov 2016, 12:52

Si le GIEC aboutit à une pénalisation de l'opinion, ils seront à leur tour balayés par l'opinion qui supporte de moins en moins (et l'élection de Trump le prouve) le politiquement correct des élites.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 17 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18  Suivant
 Sujets similaires
-
» En finir avec les religions -1-
» Pour en finir avec la laïcité
» En finir avec les religions -2-
» Pour en finir avec le carcan du DSM
» [C2i2e] TICE : pour en finir avec l'Ecole de la République ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: