DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 18  Suivant
AuteurMessage
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mer 31 Jan 2007, 17:57

Arnaud Dumouch a écrit:


La baisse de l'eneigement du Kilimandjaro: Rien à voir avec le réchauffement climatique. La cause est certes humaine, liée à la deforestation et à la baisse de la pluviosité dans la région, les glaciers étant beaucoup moins alimentés.

Je suis OK : le réchauffement n'est pas naturel mais humain : là est le drame
Revenir en haut Aller en bas
marc



Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mer 31 Jan 2007, 18:04

Cher Arnaud,

Je ne comprends pas votre réponse : l'avez vous vu ? Si oui, quels sont les arguments soulevés dans ce films qui sont infondés ?

Marc
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mer 31 Jan 2007, 18:22

marc a écrit:
Cher Arnaud,

Je ne comprends pas votre réponse : l'avez vous vu ? Si oui, quels sont les arguments soulevés dans ce films qui sont infondés ?

Marc

Tout est non fondé scientifiquement. Les modèles informatiques utilisés donnent des résultats si contradictoires qu'ils sont inutilisables.

Les informations sont alors déviées, pour des raisons de combat écologique (qui lui est légitime) vers les conclusions les plus alarmistes.

Le cinéma s'en mêle, d'où ces nombreux docu-fictions que Claude Allègre qualifie de "cinéma épouvante". Laughing

Je n'aime pas cette méthode. Elle me rappelle celle des TJ.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
marvel



Masculin Messages : 459
Inscription : 23/05/2005

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mer 31 Jan 2007, 18:42

Pour le coup, je ne suis pas d'accord avec toi Arnaud.

Certe il y a un effet médiatique autour du réchauffement. Mais c'est lié à la manière de fonctionner de l'information : plus elle est grave et proche plus elle intéresse et fait vendre. On est plus sensible au gamin renversé à la sortie de notre école qu'au massacre d'un College américain. Pour ce qui est du réchauffement climatique, c'est très grave dans ses conséquences et cela devient de plus en plus proche. Donc on en parle mécaniquement de plus en plus.
Mais je ne pense pas qu'il faille y voir une manipulation, car aucun des principaux lobbies n'y a intérêt. La seule réponse à ces problèmes, c'est la décroissance, le partage et la sagesse. Et ça c'est pas vendeur.

J'ai des amis qui suivent ce dossier de près, et il semble y avoir de vrais arguments sérieux. Alors qu'Allègre n'était pas très sérieux dans son intervention.

De toute façon, dans 70 ans plus pétrole (et plus d'uranium d'ailleurs si on n'a pas réussi à domestiquer la fusion ) donc on devrait émettre moins de CO2...

Marvel
Revenir en haut Aller en bas
http://marvel.ichtus.com
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mer 31 Jan 2007, 19:19

Cher Arnaud,

Citation :
Tout est non fondé scientifiquement. Les modèles informatiques utilisés donnent des résultats si contradictoires qu'ils sont inutilisables.

Là, ça me semble extrême !! Les mesures de taux de CO2 dans la glace ou de températures, corrélées ensembles, n'ont pas l'air - pour le non spécialiste que je suis - "non fondées"

Citation :
Les informations sont alors déviées, pour des raisons de combat écologique (qui lui est légitime) vers les conclusions les plus alarmistes.

Ca s'appelle le principe de précaution, ce qui n'est pas forcément une mauvaise chose... car si ce cas extrême est le bon, on court à la catastrophe ! Quand on construit une maison, on ne se dit pas que le matériau tiendra au mieux de ses capacités, mais plutôt au pire, et on prend une marge de sécurité confortable... et il en tombe encore quand même. Je ne crois pas idiot de le faire à l'échelle du monde... non ?

Marc
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mer 31 Jan 2007, 19:20

Citation :
La seule réponse à ces problèmes, c'est la décroissance, le partage et la sagesse. Et ça c'est pas vendeur.

Cette remarque pour vous prouver que toute cette question est orientée par un groupe de pression dont l'idée écologique est que l'homme est une espèce nuisible à la terre :

La seule réponse n'est pas la décroissance. Il y a aussi le progrès: des machines de plus en plus performantes et de moins en moins gourmandes en matériaux et énergie, un nucléaire plus sûr et se tournant vers la fusion, le télé-travail qui peut supprimer les déplacements, l'informatique qui dématérialise l'information, des lampe froide qui ne consomment plus que la lumière émise, etc.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mer 31 Jan 2007, 19:38

Citation :
Là, ça me semble extrême !! Les mesures de taux de CO2 dans la glace ou de températures, corrélées ensembles, n'ont pas l'air - pour le non spécialiste que je suis - "non fondées"

Les mesures de CO² sont la seule chose incontestable. Et justement, voilà ce qu'on constate:

1° Les deux tiers du CO² émis depuis 150 ans ne sont plus là: la flore terrestre l'a absorbé.
2° Les périodes où le CO² est très présent sont celles où la flore est la plus riche (carbonifère, Jurassique).
3° Le phytoplancton de la mer se nourrissant de CO² et étant à la base de la vie marine, on oublie de signaler cet effet très positif.
4° L'effet de serre du CO² est négligeable en comparaison de l'effet de serre de H²O (les nuages). Mais en même temps, on est incapable de calculer ce qu'un augmentation des nuages provoquerait: plus de pluie, moins de rayonnement direct >>> augmentation du climat tempéré ?
5° L'impact de l'effet du CO² n'est pas modélisable. Les modèles qui calculent un impact négligeable sont rejetés par les tenant du récharffement d'origine humain.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mer 31 Jan 2007, 19:55

Rappel:

Je suis pour tous les efforts écologistes. Personnes ne peut être contre. Mr.Red

Y a pas plus alien que moi !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Ven 02 Fév 2007, 17:10

vendredi 2 février 2007, 9h51
Les activités humaines responsables du réchauffement climatique

LE GIEC POINTE LA RESPONSABILITÉ DE L'HOMME DANS LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE


PARIS (Reuters) - Les scientifiques du Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat (GIEC) se préparent à publier ce vendredi un nouveau rapport établissant avec un degré de certitude jamais atteint auparavant que les activités humaines sont responsables du réchauffement climatique.

Le GIEC, instance qui, avec ses 2.500 chercheurs venus de 130 pays, fait autorité en la matière, prédit des pluies diluviennes, une fonte des glaciers, des sécheresses, des vagues de chaleur et une lente montée du niveau des mers.

LE GIEC POINTE LA RESPONSABILITÉ HUMAINE


Le texte final du rapport juge, avec une probabilité de plus de 90%, que l'essentiel du réchauffement climatique de ces cinquante dernières années est imputable à des activités humaines et en particulier à l'utilisation de combustibles fossiles.


Le précédent rapport du GIEC, en 2001, établissait un lien entre les activités humaines et le réchauffement avec une probabilité d'au moins 66%.

"La plupart des augmentations observées des températures moyennes depuis le milieu du XXe siècle sont très probablement dues à l'augmentation observée des concentrations de gaz à effet de serre anthropogéniques (d'origine humaine)", dit le texte dont Reuters a pu prendre connaissance.

Les discussions qui se déroulent depuis lundi à Paris entre scientifiques du GIEC et représentants de gouvernements ont pris fin après minuit après un ultime différend sur la montée des océans.

LE TEMPS EST COMPTE

Un résumé de vingt pages destiné aux preneurs de décisions évoque les risques de voir les glaciers de l'Arctique disparaître en été d'ici 2100 et les courants du Gulf Stream ralentir
.

Les responsables de l'Onu espèrent que ce rapport incitera les gouvernements et les entreprises à faire davantage pour réduire les émissions de gaz à effet de serre dégagés principalement par les combustibles fossiles dans les centrales électriques, les usines et les véhicules automobiles.

Le rapport prédit aussi une augmentation probable des températures de 1,8 à 4 degrés centigrades au XXIe siècle, avec une fourchette plus large oscillant entre 1,1 et 6,4 degrés.

Les températures ont augmenté de 0,7°C au XXe siècle et, depuis que l'on a commencé à établir des statistiques, en 1850, les dix années les plus chaudes ont été postérieures à 1994.

Le dernier rapport du GIEC fournit les preuves les plus concluantes à ce jour de ce que les activités humaines causent de dangereux changements climatiques, a déclaré Camilla Toulmin, qui dirige l'Institut international pour l'Environnement et le Développement, basé à Londres.

Le temps est compté pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, a-t-elle dit.

Le rapport publié vendredi est produit par le Groupe 1 du GIEC, qui recense les "bases scientifiques physiques" sur le phénomène climatique.

D'autres groupes de travail publieront cette année leur rapport. Le groupe 2 diffusera en avril à Bruxelles ses conclusions sur les conséquences probables du changement climatique.

D'après le quotidien australien The Age, les projections de ce texte, intitulé "Impacts, adaptation et vulnérabilité", indiquent que 200 à 700 millions de Terriens pourraient souffrir de pénuries alimentaires d'ici 2080 du fait du changement climatique. Les pénuries d'eau pourraient frapper elles entre 1,1 et 3,2 milliards d'êtres humains.

RELANCER LES DISCUSSIONS

Suivront le rapport du groupe 3 sur les options envisageables, attendu en mai prochain à Bangkok, puis un rapport de synthèse qui sera publié en novembre en Espagne.

Des diplomates de l'Onu espèrent que le rapport du GIEC permettra de relancer les discussions actuellement gelées sur l'extension de la lutte contre le réchauffement climatique.

Trente-cinq nations industrielles se sont engagées à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre d'ici 2008-2012 de 5% par rapport aux niveaux de rejet de 1990 dans le cadre du Protocole de Kyoto. Ces pays souhaitent à présent que des pays extérieurs au protocole (Etats-Unis, Chine, Inde) en fassent plus.

La semaine dernière, le président américain George Bush a reconnu dans son discours sur l'état de l'Union que le changement climatique constituait un "défi sérieux". Mais il s'est abstenu d'imposer une limitation aux rejets de gaz à effet de serre dans l'atmosphère.

Il s'était retiré en 2001 du Protocole de Kyoto en dénonçant les limitations d'émissions, présentées comme des carcans économiques, et en déplorant que les pays en développement en soient dispensés.

Selon une précédente mouture du rapport, le niveau des mers pourrait s'élever de 28 à 43 cm au cours de ce siècle.

Cette projection est inférieure à celle avancée en 2001 mais des délégués ont expliqué qu'elle ne tenait pas compte d'une possible accélération de la fonte de la glace du Groenland, qui serait en cours selon certaines études.

GIEC
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Ven 02 Fév 2007, 17:27

jo zecat a écrit:



Le texte final du rapport juge, avec une probabilité de plus de 90%, que l'essentiel du réchauffement climatique de ces cinquante dernières années est imputable à des activités humaines et en particulier à l'utilisation de combustibles fossiles.


Probabilité: on est ds le flou; néanmoins on juge alors qu'on peut tt juste craindre que les activités humaines n'y aient leur part

Un résumé de vingt pages destiné aux preneurs de décisions évoque les risques de voir les glaciers de l'Arctique disparaître en été d'ici 2100 et les courants du Gulf Stream ralentir
.

Mais ce risque existe depuis tjrs!Le rapport prédit aussi une augmentation probable des températures de 1,8 à 4 degrés centigrades au XXIe siècle, avec une fourchette plus large oscillant entre 1,1 et 6,4 degrés.

ns sommes en 2007, c'est une projection sur un siècle: combien de variantes, d'impondérables, d'imprévus d'ici là?

Les températures ont augmenté de 0,7°C au XXe siècle et, depuis que l'on a commencé à établir des statistiques, en 1850, les dix années les plus chaudes ont été postérieures à 1994.

Mais l'hiver 1954 a nécessité l'intervention de l'abbé Pierre pour les clochards gelés...


GIEC
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Ven 02 Fév 2007, 18:28

Les trois cent années les plus chaudes de l'ère chrétienne ont eu lieu entre l'an 900 et l'an 1300.

Cela, ils se gardent bien de le rappeler et de comparer l'état actuel du Groenland et celui de cette époque.

Mais cette unanimité se fend ici ou là: des voix commencent à analyser la méthode utilisée....

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Ven 02 Fév 2007, 19:00

Un rappel: 1982

L'année de la grande peur:

Le climat se refroidi.


Articles de l'époque:

Citation :
Quatre hivers froids et étés pluvieux indiquent la probabilité d'un refroidissement climatique. La famine pourrait arriver: un degré de refroidissement de la terre pourrait compromettre les récoltes de blé.

Crying or Very sad

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Ven 02 Fév 2007, 23:02

Arnaud Dumouch a écrit:
Un rappel: 1982

L'année de la grande peur:

Le climat se refroidi.


Articles de l'époque:

Citation :
Quatre hivers froids et étés pluvieux indiquent la probabilité d'un refroidissement climatique. La famine pourrait arriver: un degré de refroidissement de la terre pourrait compromettre les récoltes de blé.

Crying or Very sad

je ne me souviens pas de ça mais c'est trop drôle! :beret:
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Dim 04 Fév 2007, 20:50

Ce midi, il y a eu sur les TV belges deux débats sur le rechauffement climatique:

1° RTBF 1 (Tv d'Etat): Pas de contradiction mais une unamité parfaite. C'est fichu mes amis... pale

2° RTL TVI, Emission "Polémique" avec de vrais contradicteurs.

Un extrait:

Citation :
-Comment se fait-il que, dans la courbe du climat rapportée par le rapport du GIEC, on ait supprimé le réchauffement énorme du Moyen-âge (IX° au XII° s), qui fit du Groenland une terre verte?

(Confusion du représentant du GIEC):
Citation :
- Euh. Mais on a remis cette courbe dans le nouveau rapport...

Citation :
- Vous avez constaté un réchauffement depuis 5 ans. Et votre méthodologie consiste à en prolonger le trait en ligne droite, sans même tenir compte des données inconnues.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Dim 04 Fév 2007, 21:08

Riez, si m'en croyez, n'attendez à demain
Cueillez, dès aujourd'hui les roses de la vie....

car demain :

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Dim 04 Fév 2007, 21:40

Ceci dit et je le répète (et là tout le monde est unanime): Les efforts pour l'écologie sont importants.

Le CO² n'est pas le plus important : L'effet de serre est produit à 90% par les nuages et le méthane, à 10% par le CO² dont 20 % de ces 10 % sont dus à l'homme. Mais il faut tout de même le faire.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mer 07 Fév 2007, 18:48

C dans l'air ce soir sur ce thème: Enfin un débat contradictoire. thumleft

Il repasse cette nuit sur France 5 vers 4 heures du matin.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mer 07 Fév 2007, 19:33

Arnaud Dumouch a écrit:
Ceci dit et je le répète (et là tout le monde est unanime): Les efforts pour l'écologie sont importants.

Le CO² n'est pas le plus important : L'effet de serre est produit à 90% par les nuages et le méthane, à 10% par le CO² dont 20 % de ces 10 % sont dus à l'homme. Mais il faut tout de même le faire.

Oui, Arnaud. C'est d'ailleurs à cause du méthane (CH4) que l'on veut empêcher les vaches de faire caca et de péter. J'aimerais que les spécialistes en climatologie nous expliquent, calculs sérieux à l'appui, quelle est le pourcentage de pollution provoqué par les guerres que l'on déclenche tous azimuts, pour s'approprier des richesses qui contribuent elles aussi à polluer la planète.

De même que ces saloperies d'OGM, que l'on veut à tout prix nous faire avaler.
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mer 07 Fév 2007, 19:46

Ca, c'est vrai......Je me le suis souvent demandée....!
Revenir en haut Aller en bas
gaetan8888



Masculin Messages : 176
Inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mer 07 Fév 2007, 20:22

Hello

Les activités humaines responsables du réchauffement climatique

LE GIEC POINTE LA RESPONSABILITÉ DE L'HOMME DANS LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE

Voici le lien du rapport complet;

http://www.ipcc.ch/pub/un/syrfrench/spm.pdf


Gaétan


,
Revenir en haut Aller en bas
http://apocalypses.voila.net/
aclcla



Messages : 16
Inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Ven 16 Fév 2007, 00:26

Je trouve que ce pauvre Arnaud est bien seul dans ses affirmations, aussi vais-je le soutenir un peu. Indirectement. Via le blog d'une personne qui envisage l'hypothèse que le réchauffement n'est pas forcément dû essentiellement aux activités humaines :

RDV ici

Malgré tout, ce matraquage est utile si on considère que la fin justifie les moyens dans la mesure ou il fait comprendre à certaines personnes qui se voilaient encore la face qu'on détruit la planète. (pas forcément via le climat mais de façon certaine via les activités industrielles, pesticides etc.)


En terme de bilan, la quantité de CO2 que nous allons relarguer est très précisément... La quantité exploitable. Donc même si le réchauffement est uniquement dû au GES, réduire sa consommation n'influera pas un éventuel réchauffement anthropique puisque ça voudrait simplement dire qu'on libèrera la quantité disponible en 11 ans au lieu de 10 ans => impact négligeable sur un réchauffement global.

A mon avis, le matraquage médiatique a pour but de nous affranchir de la dépendance aux énergies fossiles petit à petit avant la pénurie, afin d'éviter autant que possible une crise majeure. Les USA se sont clairement positionnés pour "défendre leurs intérêts" (=> en cas de crise, ce sera eux qui finiront la bouteille), l'intérêt de l'Europe est clairement de réduire sa dépendance au pétrole de façon plus pressante que les USA.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Lun 16 Avr 2007, 21:00

Citation :


La fonte sur Mars donne des indices que le soleil, et non les humains, serait la cause du réchauffement, affirment des scientifiques.


Kate Ravilious pour National Geographic News
Le 28 février 2007

Des réchauffements simultanés sur la Terre et sur Mars suggèrent que nos récents changements dans le climat de la planète ont une cause naturelle, et non provoquée par les humains, selon une théorie scientifique controversée.

La terre subit actuellement un réchauffement rapide, que la vaste majorité des scientifiques du climat affirme être en raison du pompage par les humains d’énormes quantités de gaz à effet de serre dans l'atmosphère. (Pour obtenir un aperçu général : « Les faits rapides concernant le réchauffement de l'atmosphère ».)

Mars aussi semble profiter de températures plus douces et tempérées. Dans les données de 2005 de Mars Global Surveyor et des missions Odyssey de la NASA, il est révélé que le dioxyde de carbone dans les « calottes glacières » du pôle sud de Mars avait diminué pendant trois étés consécutifs. Habibullo Abdussamatov, dirigeant des recherches spatiales de l'Observatoire astronomique Pulkovo à St. Pétersbourg, en Russie, dit que les données concernant Mars sont des preuves que le présent réchauffement climatique sur la Terre est causé par des changements dans le soleil.

« Les augmentations à long terme dans les radiations solaires chauffent la Terre et Mars », a-t-il dit.

Cycles Solaires

Abdussamatov croit que les changements dans la production de chaleur du soleil peuvent expliquer presque tous les changements climatiques que nous voyons sur les deux planètes. Mars et la Terre, par exemple, ont vécu des périodes d’âges glacières tout au long de leurs histoires. « Les changements à cause des gaz à effets de serre fabriqués par l'homme n’ont eu, en fait, qu’une toute petite contribution au réchauffement aperçu sur la Terre au cours des dernières années, mais ils ne peuvent pas faire concurrence à l'augmentation aux radiations solaires, » a dit Abdussamatov. En étudiant les variations dans la chaleur provenant du soleil, Abdussamatov croit qu'il peut déceler un modèle qui s’intègre bien avec les hauts et les bas dans le climat que nous pouvons voir sur la Terre et sur Mars.

Cependant, les travaux de Abdussamatov n'ont pas été bien reçus par les autres scientifiques du climat. « Ses vues sont complètement à l’opposé des opinions des autres principaux scientifiques dans ce domaine », a dit Colin Wilson, un physicien planétaire à l'Université d’Oxford en Angleterre. « Et ses vues contredisent les vastes preuves présentées au tout dernier rapport de l’IPCC [Intergouvernemental Panel on Climate Change] ». (Intitulé : « Le Réchauffement global est « très probablement » causé par les humains, déclarent les experts mondiaux sur le climat » [le 2 février 2007]). Amato Evan, un scientifique du climat à l'Université du Wisconsin, à Madison, a ajouté que « l'idée n'était simplement pas soutenue par la théorie ou par les observations ».

Les vacillements des planètes

La théorie conventionnelle est que ces changements climatiques sur Mars peuvent être principalement expliqués par de petites altérations et de petits vacillements dans l'orbite de la planète, et non par des changements dans le soleil. « Des vacillements dans l'orbite de Mars sont la cause principale de ces changements climatique actuels », a expliqué Wilson d’Oxford. (Intitulé : « Ne blâmez pas le soleil pour le réchauffement de l'atmosphère, déclare l'étude » [le 13 septembre 2006]).

Toutes les planètes éprouvent quelques vacillements à mesure qu’elles effectuent leur voyage autour du soleil. Les vacillements de la Terre sont connus comme les cycles de Milankovitch et se produisent sur des échelles d'entre 20 000 et 100 000 années. Ces fluctuations modifient l’inclinaison de la Terre sur son axe ainsi que sa distance du soleil et les scientifiques croient qu’elles sont responsables des périodes d'âges glacières sur la Terre.

Mars et la Terre fluctuent de manières différentes, et la plupart des scientifiques pensent que c'est une pure coïncidence que les deux planètes sont entre deux âges glacières maintenant.

« Mars n’a aucune grosse lune, ce qui la fait vaciller beaucoup plus, et donc le balancement entre les climats est plus grand aussi », a dit Wilson.

Aucune serre

Peut-être que la plus grande pierre d'achoppement dans la théorie de Abdussamatov est son refus d’accepter l'effet de serre, dans laquelle les gaz atmosphériques tel les dioxydes de carbone aident à garder la chaleur emprisonnée près de la surface de la planète. Il déclare que ces dioxydes de carbone n’ont qu’une très petite influence sur le climat de la Terre et pratiquement aucune sur Mars.

Mais « sans l'effet de serre, il y aurait très peu, ou pas du tout, de vie sur la Terre, puisque notre planète ressemblerait bien plus à une grosse boule de glace », a dit Evan, de l'Université du Wisconsin. La plupart des scientifiques craignent maintenant que l’énorme quantité de dioxyde de carbone que les humains expédient dans l’atmosphère mène à une montée catastrophique des températures sur la Terre. Ceci augmenterait de façon spectaculaire le niveau des mers à mesure que les glaciers fonderaient et entraînerait des températures extrêmes au niveau mondial.

Cependant, Abdussamatov demeure sceptique et suggère que le soleil détient quelque chose de bien différent en magasin. « Les radiations solaires ont commencé à baisser dans les années 1990, et le minimum sera atteint approximativement vers 2040 », a dit Abdussamatov. « Ceci causera un refroidissement prononcé du climat sur la Terre dans quinze à vingt ans ».


http://news.nationalgeographic.com/news/2007/02/070228-mars-warming.html

Traduit par Oscar Blais

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Dim 22 Nov 2009, 12:20

Citation :
A quelques semaines de Copenhague, un véritable "ClimateGate" a été déclenché hier.
Le CRU de l'université de East Anglia, auquel on doit notamment les courbes de reconstruction des températures du globe à l'appui desquelles le GIEC soutient la thèse d'un réchauffement climatique dû au CO2, a été piraté par un individu à l'identité inconnue.
Des milliers de documents et de correspondances électroniques ont été lâchés dans la nature !
Les blogs des "climatosceptiques" sont en effervescence, et pour cause : certains emails font état de démarches beaucoup plus politiques que scientifiques et même de manipulation des données, comme celui-ci, qui fait référence à la fameuse courbe en crosse de hockey de Michael Mann :
Citation :

I've just completed Mike's Nature trick of adding in the real temps to each series for the last 20 years (ie from 1981 onwards) amd from 1961 for Keith's to hide the decline.
Je viens de terminer d'utiliser l'astuce Nature (ndt: la revue scientifique) de Mike (ndt: Michael Mann) qui consiste à incorporer les vraies températures à chaque série depuis les 20 dernières années (çad depuis 1981) et depuis 1961 pour celles de Keith's (ndt: probalement Briffa) afin de masquer le déclin. (ndt: des températures....)


D'autres font part de leurs propres doutes quant à la réalité du réchauffement :
Citation :
The fact is that we can’t account for the lack of warming at the moment and it is a travesty that we can’t. The CERES data published in the August BAMS 09 supplement on 2008 shows there should be even more warming: but the data are surely wrong. Our observing system is inadequate.
Le fait est que nous ne savons pas expliquer l'absence de réchauffement actuellement et c'est ridicule. Les données du CERES publiées dans le supplément d'Août BAMS 09 en 2008 montre qu'il devrait y avoir encore plus de réchauffement : mais les données sont certainement fausses. Notre système d'observation est déficient.


D'autres évoquent la destruction de preuves, au moment de l'affaire du Freedom of Information Act qui exigeait que leurs données brutes et leurs algorithmes soient révélés :

Can you delete any emails you may have had with Keith re AR4? Keith will do likewise. He’s not in at the moment – minor family crisis.
Can you also email Gene and get him to do the same? I don’t have his new email address.
We will be getting Caspar to do likewise.
Peux-tu effacer tous les emails que tu as échangés avec Keith re AR4? Keith fera pareil.
Peux-tu également écrire à Gene et lui dire de faire de même ?
On va demander à Caspar de faire pareil.


Ici est évoquée la tentative de masquer la période de l'Optimum Médiéval (pédiode médiévale pendant laquelle il faisait plus chaud qu'actuellement) :


I think that trying to adopt a timeframe of 2K, rather than the usual 1K, addresses a good earlier point that Peck made w/ regard to the memo, that it would be nice to try to “contain” the putative “MWP”, ...
Je pense que le fait d'utiliser une période de 2000 ans plutôt que 1000 répond au problème soulevé précédemment par Peck par rapport au mémo, et que ce serait bien pour essayer de "contenir" le soi-disant "OM" (ndt : Optimum Médiéval)


On y découvre également les pressions exercées sur les revues scientifiques afin que les études réfutant le réchauffement climatique ne soient pas publiées...

Citation :
I think we have to stop considering “Climate Research” as a legitimate peer-reviewed journal. Perhaps we should encourage our colleagues in the climate research community to no longer submit to, or cite papers in, this journal. We would also need to consider what we tell or request of our more reasonable colleagues who currently sit on the editorial board…What do others think?
Je pense qu'il va falloir cesser de considérer "Climate Research" comme une revue à comité de lecture légitime. Peut-être devrions-nous encourager nos collègues de la communauté de la recherche climatique de ne plus soumettre d'article à ce journal ni citer d'articles de ce journal. Nous devrions aussi penser à en parler à nos collègues plus raisonnables qui siègent au comité éditorial... Qu'en pensez-vous ?

Sources: The Examiner, Telegraph

Le New York Times en parle
http://www.nytimes.com/2009/11/21/science/earth/21climate.html

Le Guardian en parle
http://www.guardian.co.uk/environment/2009/nov/20/climate-sceptics-email-hacking

Wired News en parle
http://www.wired.com/threatlevel/2009/11/climate-hack

Fox News en parle
http://www.foxnews.com/story/0,2933,576009,00.html?test=latestnews

BBC News en parle
http://news.bbc.co.uk/2/hi/science/nature/8371597.stm

Nature en parle
http://www.nature.com/news/2009/091120/full/news.2009.1101.html

Register en parle
http://www.theregister.co.uk/2009/11/20/cru_climate_hack/

NPR en parle
http://www.npr.org/blogs/thetwo-way/2009/11/emails_cru_east_anglia_climate.html

Le Wall Street Journal en parle
http://www.npr.org/blogs/thetwo-way/2009/11/emails_cru_east_anglia_climate.html

Science Magazine en parle
http://blogs.sciencemag.org/scienceinsider/2009/11/data-breach-emb.html

Eco Factory en parle
http://www.ecofactory.com/news/climategate-leaked-climate-scientist-emails-expose-manipulation-112009

Alter Net en parle
http://www.alternet.org/rss/the_wire_provided_by_huffington_post/98450/kevin_grandia:_stolen_climate_science_emails_just_ain't_the_conspiracy_some_want_it_to_be/

Daily Tech en parle
http://www.dailytech.com/Climategate+Stunning+Deception+and+Misconduct+at+UK+Warming+Research+Center+Revealed/article16889.htm

Examiner en parle
http://www.examiner.com/x-28973-Essex-County-Conservative-Examiner~y2009m11d20-CRU-files-scandal-reaches-print-media

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Dim 22 Nov 2009, 17:08

Nous sommes le 22 novembre 2009 et dormir avec la fenêtre ouverte ne suffit pas: il fait trop chaud, même la nuit! ...

J'ai téléphoné à un ami au Québec à Trois-rivières, pour son anniv' aujourd'hui : la journée, il fait entre 10 et 15° chez lui ces derniers temps ...


Nous avons cependant eu la même période de neige, il y a quelques semaines, lui au Québec et moi ici en Valais (Suisse)


PS : je ne crois pas à ce f ... chu réchauffement catastrophique.




c'était la mini-chronique météo de cébé ...
Revenir en haut Aller en bas
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Dim 22 Nov 2009, 19:14

on la bien vu a la tele ce derniers semaines les scientifiques ne son pas tout a fait d'accord sur le sujet... moi le truc qui me gene ce que la tele francais et belge est beaucoup tro censuré. Il y a beacoup de sujets que la frace ne traite pas alors que les teles russes ou anglais en parlent au journal televisé..
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Dim 22 Nov 2009, 20:48

RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE

L'IMPOSTURE




Tout le dossier : http://www.drzz.info/article-6351612.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Dim 22 Nov 2009, 20:51

Global Warming Petition

We urge the United States government to reject the global warming agreement that was written in Kyoto, Japan in December, 1997, and any other similar proposals. The proposed limits on greenhouse gases would harm the environment, hinder the advance of science and technology, and damage the health and welfare of mankind.

There is no convincing scientific evidence that human release of carbon dioxide, methane, or other greenhouse gasses is causing or will, in the foreseeable future, cause catastrophic heating of the Earth's atmosphere and disruption of the Earth's climate. Moreover, there is substantial scientific evidence that increases in atmospheric carbon dioxide produce many beneficial effects upon the natural plant and animal environments of the Earth.



This petition has been signed by over 31,000 American scientists.

http://www.oism.org/pproject/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Lun 23 Nov 2009, 13:16

Arnaud, loup écossais et d'autres ont parfaitement raison, le réchauffement climatique attribué à l'homme est une monstre arnaque. mais cela n'est pas le résultat d'une manipulation des écolos de la "deep écology"... ceux-ci sont eux-mêmes le produit de l'agenda mondialiste.
voici l'analyse du discours qu'a fait le nouveau président du Conseil européen Herman Van Rompuy que fait OLIVIER FIGUERAS:


« Je pense en particulier, a-t-il souligné(Herman Van Rompuy) , à l’agenda économique et social, pour lequel il existe d’ailleurs une urgence, aux défis écologiques et énergétiques, ainsi qu’aux aspirations à plus de sécurité et de justice de nos concitoyens. »

Et il a ajouté : « 2009 est aussi la première année de la gouvernance mondiale avec l’instauration du G20 en pleine crise financière. La conférence climat de Copenhague est une autre étape dans la gestion mondiale de notre planète. Notre mission est une mission d’espoir, soutenue par des actes et par l’action. »



Un discours qui sonne très mondialiste. Or il se trouve que Van Rompuy a dîné avec des représentants du Groupe Bilderberg le 15 novembre, soit quasiment la veille de sa nomination. Un dîner au cours duquel il a fait un discours annonçant notamment la création de nouvelles taxes, particulièrement des taxes vertes, directement versées à l’Union… selon ce que rapporte le journal hollandais De Tüd.

Une logique qui concorde tout à fait avec l’objectif de la conférence annuelle du Bilderberg pour 2009 : réformer l’économie politique mondiale.

Qui croira encore qu’Herman Van Rompuy est un personnage falot, et surtout qu’il n’entend pas structurer une Europe politique ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
roll



Masculin Messages : 533
Inscription : 18/11/2009

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Lun 23 Nov 2009, 13:54

Encore la théorie du complot \o/

- La climatologie est une SCIENCE. Et c'est un FAIT que la plupart des climatologues pensent qu'il existe un réchauffement climatique d'origine humaine,

- j'en ai vraiment MARRE que des gens qui n'ont pratiquement aucunes connaissances en science viennent ramener des arguments d'une naïveté à pleurer (de rire) pour contredire des gens qui ont fait des études longues et compliquées sur le sujet. Un exemple: je ne sais plus qui (sur ce forum d'ailleurs je crois) disais que l'influence du CO2 est négligeable par rapport à l'eau, donc qu'il ne faut pas trop se préoccuper des rejets de CO2. Sauf que:
1. ce que l'on regarde c'est pas seulement l'effet de serre totale mais surtout la contribution humaine,
2. le CO2 est le principal gaz à effet de serre anthropique, 74 % du total
3. la comparaison ne peut être faite de façon si simple car par exemple le CO2 n'a pas la propriété de pouvoir retomber en pluie comme l'eau (ce qui a une grande influence sur le temps dans lequel le gaz reste dans l'athmosphère)

- pour l'histoire des emails il y a des choses sorties de leurs contextes et aussi une méconnaissance du monde de la recherche: le fait que certains doutent par exemple est normal est très sain en fait, on regarde surtout le consensus qui se dégage, le fait qu'il ait des pressions ou du lobying ça se retrouve partout aussi mais ça n'empêche pas que les résultats scientifiques soient bons (vu qu'ils sont publié dans des revues à comité de lecture). Je vous conseille de lire ceci: http://www.lemonde.fr/planete/article/2009/11/23/les-courriels-de-climatologues-divulgues-pour-les-discrediter_1270700_3244.html et surtout le site realclimate: http://www.realclimate.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://freesciences.be
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Lun 23 Nov 2009, 14:42

Citation :
- j'en ai vraiment MARRE que des gens qui n'ont pratiquement aucunes connaissances en science viennent ramener des arguments d'une naïveté à pleurer (de rire) pour contredire des gens qui ont fait des études longues et compliquées sur le sujet.

alors vous qui prétendez avoir toutes les compétences requises, avez-vous une seule fois décollé le nez de vos gaz carboniques pour le lever vers le ciel?


cela pourrait s'avérer du plus extrême intérêt. en effet voici quelques données passées sous silence par nos scientifiques catastrophistes:

le mars global Surveyor qui sillone Mars a montré " que les niveaux d'eaux glacées sur les pôles martiens ont fondu de presque 3 mètres en l'espace d'une année martienne, soit presque deux ans pour nous " ( ABC news, 7 déc 2002)

"sur la planète neptune distante de 4,5 milliardsde km du soleil le réchauffement est pire encore " depuis 1989 Depuis 1989, on enregistré une augmentation de 5% de la température à la surface de Triton, un phénomène de réchauiffement inattendu pour ces planètes si éloignées du Soleil » (BBC science and technology news, 25 juin 1999)

Sur Pluton, la plus éloignée du soleil « l’équipe du professeur james Elliot a établi avec certitude qu’en l’espace de 14 ans, la planète Pluton s’est réchauffée. Sa température a été multipliée par 3… c’est une surprise totale piur l’ensemble de la professuon qui ne pouvait prévoir une telle transformation. » ( Massachussets institute of technology, 9 oct 2002)

Pour les scientifiques russes, le réchauffement spatial est essentiellement le fait du système solaire qui avancerait vers un « nuage interstellaire », pour les américains ce seraint le soleil le responsable, mais sans pouvoir expliqué pourquoi les planètes les plus éloignés subissent les plus grandes hausses de température. Pour John J.matese, un scientifique anglais, une étoile naine brune ( sorte de planète de taille intermédiaire entre une planète géante et un petit soleil) qui se baladerait au milieu de notre galaxie. Plusieurs observatoires ont en effet détecté une « présence étrangère » lointaine qui perturberait le chemin des comètes périodiques. Le professeur Gillespie ancien de la NASA a montré que l’alignement de Jupiter et Saturne déclenche des tempêtes solaires.

Toutes ses explications sont encore toutes du domaine de l’hypothèse, mais ce qui est c’est le phénomène de réchauffement spatial inexplicable: La revue Futura-Sciences, commentant un article du magazine Nature, a également souligné ce problème

« Le Pr Lauri Fenton, du Centre de recherches Ames de la NASA est formel : la planète Mars, ou plutôt son atmosphère est aussi en pleine phase de réchauffement climatique, pour des causes assez proches de celles que l'on subit actuellement sur Terre.
Selon cette étude, menée conjointement avec l'US Geological Survey, les températures moyennes relevées à la surface de la planète rouge s'accroissent 4 fois plus rapidement que sur Terre.
Les chercheurs estiment que la température de surface martienne aurait augmenté de quelque 0,65°C entre les années 70 et les années 90, soit depuis l'atterrissage des sondes américaines Viking et des premiers relevés précis. (...) La température du sol augmente encore, la fonte de la glace s'accélère, et ainsi de suite
»(Edition du 10 avril 2007. Le Pr Lauri K. Fenton a sa page web avec ses travaux: http://humbabe.arc.nasa.gov/~fenton/)

Or si toutes les planètes du système solaire se réchauffent, cela signifie que le soleil se réchauffe également. Ce qui explique son hyperactivité... ce qui explique l'envoi en nombre de satellites spécialisés pour le surveiller de très très près : le satellite Soho, l'Ulysses, les Stereo Observatory ( envoient des images stéréoscopiques ), le Solar-B, le Solar Dynamics Observatory, etc., sont tous pointés sur le soleil parce que depuis quelque temps, il inquiète tout le monde. ( le « butterfly diagrmam du Marshall Space Center témoigne de ka montée en puissance terriblement inquiétante des tâches solaires)
En 2007 que la communauté des héliologistes a commencé à tirer des signaux d'alarme. C’est ainsi que nous avons échappé il y a peu à une sorte d’ apocalypse en raison d'une éruption massive. Les scientifiques ont classé les éruptions en trois catégories :

1 ) Les C sont les plus faibles, sans incidence sur terre.
2 ) Les M sont moyennes, cause des perturbations des communications radio, mais uniquement aux pôles.
3 ) Les X sont les plus violentes, sont cause de l'interruption de presque toutes les communications radio sur terre. Se fut le cas le 16 août 1989 et le 2 avril 2001, lorsque des millions d’utilisateurs de portables et de systèmes de guidage en ont subi les dégats, tous les faisceaux satellites servant de relais à centaines de millions de liaisons télécoms ont été atteints

Mais le 4 novembre 2003, un record a été battu, puisque la plus intense connue, graduée à X-28, a été pulvérisée par une éruption de X-45(Voir les rapports de l'University of Otago, Nouvelle Zélande, l'un des centres mondiaux d'observation du soleil.)! La flamme propagée par le soleil ce jour-là a été l'équivalent des éruptions cumulées de 5000 soleils calmes ! Par chance, elle est partie dans le sens opposé à la terre. Si le lieu de l'éruption ( région 486 ) avait été différent les dégats auraient été innombrables : presque tous les satellites, les portables carbonisés, les centrales électriques auraient pris feu, y compris les nucléaires ( en 1989 des centrales américaines et canadiennes ont pris feu avec une éruption bien plus faible ). C’est ainsi qu’une éruption plus faible en 1853 a immédiatement mis le feu à des poteaux télégraphiques.
En octobre et en novembre 2003, notre soleil a ainsi connu des explosions phénoménales, jamais vues depuis qu'ils savent mesurer avec précision son activité, c'est-à-dire depuis 400 ans.

Voilà qui relativise un peu tous les catastrophistes écolos mondialistes favorable à la dépopulation, non ??? car je ne crois pas que conjointement nos satellites aient découvert des usines Michelin sur les autre planètes du système solaire,sur Mars notamment, ou sur le soleil?

Mais naturellement vous aurez beau chercher vous ne trouverez jamais tout cela dans les médias alignés.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
roll



Masculin Messages : 533
Inscription : 18/11/2009

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Lun 23 Nov 2009, 18:57

- C'est marrant, on choisit 3 - 4 planètes au hasard qui se réchauffent on en déduit qu'elles se réchauffent toutes;

- Le climat de mars est assez étudié pour que l'on puisse dire qu'il n'y a pas de lien avec le réchauffement de la terre. De plus, ce climat est chaotique du fait que contrairement à la terre, l'obliquité de la planète n'est pas stabilisé par un satellite comme pour la terre;

- Pour Triton là encore, rien à voir. Tout les 100 ans environ, Triton a un été particulièrement chaud, il y a plusieurs explications proposées mais l'influence du soleil est exclue;

- Pour pluton :mdr: faut vraiment rien n'y connaître pour sortir ça. Pluton est en train de se rapprocher du soleil. D'ailleurs si le soleil était capable de faire ça sur pluton rien que par augmentation de l'activité on serait tous en train de cuire;

- Je passe les explications complètement fantaisistes sur les causes possibles;

- De même, vos propos sur les possibles conséquences de cette éruption solaire si elle avait touché la terre relève juste de la science-fiction.
Revenir en haut Aller en bas
http://freesciences.be
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Lun 23 Nov 2009, 20:02

roll t'es surement le plus intellegent ) montre nous ca par des preuves trouve des articles pressisice et de confiance pour apliquer ce que tu est entrain de dire comme la fait la personn juste avant toi ;) mais t'es pas le premier ...

ce vrai qu'il y a des plus en plus de Co2 et la terre obsorbe 57% sans souci le reste cree l'effet de serre tout ce que tu veux.. mais il y a pas que le soleil n'oublient pas que on e'st sur du magma ... tous et que le centre de la terre ne pas stable aller voir sur des sites les activites des points chouds sur la planete ;)

si non moi je panse qu'il y a un leger rechouffement mais que ce ne pas du tout lier au CO2..
Revenir en haut Aller en bas
roll



Masculin Messages : 533
Inscription : 18/11/2009

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Lun 23 Nov 2009, 20:47

J'ai pas besoin de chercher des publications (il y en a des tonnes, regardez le GIEC). Tu ferais bien de «panser» un peu moins et de penser un peu plus au lieu d'avaler ce que racontent les sites pseudo-scientifiques.

Franchement, c'est incroyable comme vous (les anti-giec «primaires») êtes complètement déconnecté de la réalité scientifique. Regardez dans Nature ou dans n'importe quel revue à comité de lecture et vous verrez ce que l'on appelle un consensus.
Revenir en haut Aller en bas
http://freesciences.be
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Lun 23 Nov 2009, 20:55

Citation :
- Pour pluton :mdr: faut vraiment rien n'y connaître pour sortir ça. Pluton est en train de se rapprocher du soleil. D'ailleurs si le soleil était capable de faire ça sur pluton rien que par augmentation de l'activité on serait tous en train de cuire

bien! c'est votre de dialoguer en déformant ce que j'ai dit.

par ailleurs, j'ai avancé des références, faites-en autant. sans quoi il nous faudra conclure ici que tout ce que vous dites relève du pur arbitraire.
Citation :

- De même, vos propos sur les possibles conséquences de cette éruption solaire si elle avait touché la terre relève juste de la science-fiction.

je cite des exemples référencés d'éruptions plus faibles qui ont provoqué des dommages importants, je cite le butterfly diagrmam du Marshall Space qui révèle la montée en puissance de l'activité solaire. le phénomène du réchauffement global du système solaire est étudié avec rigueur par de nombreux scientifiques. vous pouvez traiter de science-fiction tout ce qu'il vous plaît, le problème c'est que c'est scrupuleusement pris en compte pas de nombreux chercheurs. en évacuant cette donnée de votre schéma explicatif vous êtes tout simplement, vous, dans la manipulation.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
roll



Masculin Messages : 533
Inscription : 18/11/2009

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Lun 23 Nov 2009, 21:00

J'ai pas déformé. Vous dites que pluton se réchauffe (sous entendu: par un processus inconnu). Or, maintenant on sait très bien pourquoi il se réchauffe, et depuis toujours on sait que ce n'est pas à cause de l'activité solaire.

Pour les éruptions solaires je vais chercher des sources puisque vous en voulez, mais plus tard j'ai beaucoup de travail, là.
Revenir en haut Aller en bas
http://freesciences.be
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Lun 23 Nov 2009, 21:06

petit sujet sur le réchauffement du système solaire:


http://www.dailymotion.com/video/x1r682_rechauffement-climatique
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Lun 23 Nov 2009, 21:13

Pluton ne se rapproche pas du soleil voir ici : http://jmm45.free.fr/sondes/pkb/pkb.htm

extrait de l'article: Il y a deux raisons qui poussent à atteindre Pluton et Charon le plus tôt possible. La première concerne l'atmosphère de Pluton : depuis 1989, Pluton s'éloigne du Soleil, lui faisant recevoir moins de chaleur chaque année. Pluton devenant plus froide, on pense que son atmosphère va geler. Il faut donc arriver tant qu'il y a une chance de "voir" une atmosphère épaisse.

cassé!!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
roll



Masculin Messages : 533
Inscription : 18/11/2009

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Lun 23 Nov 2009, 21:24

Exacte, je le reconnais, j'ai fait confiance à une source pourtant très sure mais sans doute n'a t'il pris le temps de vérifier.... ce qui est normal vu que l'argument reste ridicule, étant donné l'influence du soleil à de telles distances.

Par contre, ce qui est vrai, c'est que le pole sud de pluton n'est sorti de l'ombre qu'en 1987 pour la première fois depuis 120 ans (dixit wikipedia mais il y a d'autres sources). Ce qui a causé la sublimation de l'azote polaire.
Revenir en haut Aller en bas
http://freesciences.be
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Lun 23 Nov 2009, 23:43

"Les réfugiés climatiques" ,émission à voir demain mardi 24 à 20h 35 sur France 5 !
Revenir en haut Aller en bas
marcelo



Masculin Messages : 64
Inscription : 21/11/2009

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mar 24 Nov 2009, 04:34

je ne crois pas au réchauffement climatique on parle souvent des glaciers qui diminue mais ceux qui grandissent chercher vous verais les amis depuis 10 ans on et plus dans un refroidissment je vous le dit Smile
Revenir en haut Aller en bas
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mar 24 Nov 2009, 04:40

Je remercie tous les participants pour ces échanges si instructifs , même s'ils sont polémiques .
J'en retiens que la foi en " la science " va en prendre un coup , heureusement . De plus en plus de gens semblent prendre enfin conscience que " la science " n'existe pas . Il n'existe que des professionnels de la recherche , qui n'arrêtent jamais de se battre ( comme dans beaucoup d'autres professions , d'ailleurs ) .

Pour le réchauffement climatique , je me contente de constater l'instabilité climatique grandissante et la fonte des glaciers et des calottes de glace polaires .
Tous les pays doivent-ils suivre l'exemple des Pays-Bas et commencer la construction d'îles artificielles au large des côtes , afin de diminuer l'impact de l'augmentation des masses d'eau océaniques ?

L'érosion des côtes est de plus en plus manifeste ( images saisissantes de falaises s'effondrant , avec les maisons qui étaient au-dessus ) .
Les inondations se multiplient également .
Revenir en haut Aller en bas
marcelo



Masculin Messages : 64
Inscription : 21/11/2009

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mar 24 Nov 2009, 04:54

et pour ceux qui ne savent pas depuis 50 ans on a pas decouvert de nouveau nuages alors que cette ete 'aspertus' et un autre on ete decouvert les nuages refroidisent la terre le soleil a un role dan le climat plus important que se qu'on croit par exemple dans la creation des nuages.
Revenir en haut Aller en bas
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mar 24 Nov 2009, 11:34

marcelo a écrit:
et pour ceux qui ne savent pas depuis 50 ans on a pas decouvert de nouveau nuages alors que cette ete 'aspertus' et un autre on ete decouvert les nuages refroidisent la terre le soleil a un role dan le climat plus important que se qu'on croit par exemple dans la creation des nuages.

Pourriez-vous écrire un français correct,à la fois par respect pour ceux qui vous lisent,et aussi pour être compris! A l'avance,merci.
Revenir en haut Aller en bas
marcelo



Masculin Messages : 64
Inscription : 21/11/2009

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mar 24 Nov 2009, 13:34

sorry boy
Revenir en haut Aller en bas
caesor



Masculin Messages : 977
Inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mar 24 Nov 2009, 13:46

avez vous reflechi à ce petit détail ? dans le passé lointain des eres géologiques, la terre était bien plus chaude qu'aujourd'hui. Les annimaux à sang froid, sont des reliquats de cette époque, ET LA VIE PROLIFERA quand même. La terre supportera le rechauffement climatique, sans probleme, de même l'écosysteme resistera car il a déjà resisté autrefois. La question réelle est : Est ce que nous resisterons ?
Revenir en haut Aller en bas
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mar 24 Nov 2009, 14:35

Le « Climategate » expose la stratégie pro-génocide de l’Empire britannique
23 novembre 2009 - 18:46

23 novembre 2009 (Nouvelle Solidarité) – Le 17 novembre, des pirates informatiques ont publié sur le web 1073 emails dérobés dans les ordinateurs de la très respectée Climatic Research Unit (CRU) de l’Université de l’East Anglia à Norwich en Angleterre. Ces révélations exposent au grand jour le lobby impérial britannique qui a sponsorisé la thèse du réchauffement climatique dans le but de réduire la population mondiale.
Elles interviennent à quelques semaines du Sommet de Copenhague sur le climat et après la publication du rapport des Nations Unies sur la population, demandant que le contrôle démographique soit mis à l’ordre du jour de ce sommet.

Au cœur de la controverse on trouve le directeur du CRU, Phil Jones, déjà connu pour avoir refusé de divulguer ses méthodes de correction des données ainsi que ses données de départ, malgré un recours de ses opposants au Freedom of Information Act. Dans un email de 1999, il expliquait comment masquer le déclin des températures : « Je viens de terminer d’utiliser l’astuce Nature de Mike [Mickael Mann, l’inventeur de la fameuse « courbe en crosse de hockey » reprise dans le film de Al Gore - ndt] qui consiste à ajouter aux vraies températures de chaque série depuis les 20 dernières années (depuis 1981) et depuis 1961, celles de Keith’s afin de masquer le déclin. »

Dans un email de 2003, Mickael Mann évoque des pressions contre un magazine scientifique pour que les vues adverses n’y paraissent plus : « Je pense qu’il va falloir cesser de considérer "Climate Research" comme une revue à comité de lecture légitime. Peut-être devrions-nous encourager nos collègues de la communauté de la recherche climatique de ne plus soumettre d’article à ce journal, ni d’en citer des articles. Nous devrions aussi penser à en parler à nos collègues plus raisonnables qui siègent au comité éditorial… »

Mann explique aussi, en 2003, comment masquer l’optimum médiéval pour obtenir une courbe historique des températures plus lisse et ainsi amplifier la hausse actuelle : « Je pense que le fait d’utiliser une période de 2000 ans plutôt que 1000 répond au problème soulevé précédemment par Peck par rapport au mémo. C e serait bien pour essayer de "contenir" le soi-disant "OM" [Optimum Médiéval – ndt] »

De son côté, le statisticien Kevin Trenberth, qui a présidé aux travaux scientifiques du GIEC en 2001 et 2007, déplore dans un email : « Le fait est que nous ne savons pas expliquer l’absence de réchauffement actuellement et c’est ridicule. Les données du CERES publiées dans le supplément d’août BAMS 09 en 2008 montre qu’il devrait y avoir encore plus de réchauffement : mais les données sont certainement fausses. Notre système d’observation est déficient . » Mieux vaut donc adapter les données au résultat voulu.

Dans un email de 2008, Phil Jones demande à Mickael Mann et à d’autres, d’effacer tous leurs échanges de peur que le pot-aux-roses ait été découvert :« Peux-tu effacer tous les emails que tu as échangés avec Keith re AR4 ? Keith fera pareil. Peux-tu également écrire à Gene et lui dire de faire de même ?On va demander à Caspar d’en faire autant. J’ai vu que le CA dit avoir découvert l’anomalie de 1945 dans le rapport Nature. »

Edifiant.

Créé en 1972, la même année où le Club de Rome publia son fameux rapport anti-population « Limites à la croissance », le CRU a cherché à établir l’historique des températures globales. Au milieu des années 1980, les travaux du CRU ont été promus par la Premier ministre britannique Margaret Thatcher, à l’origine, en 1988, de la création du GIEC dont les travaux se sont basés sur les données et modèles du CRU. Parmi ses sponsors, on trouve les institutions clés de l’Empire britannique comme British Petroleum, la Royal Society et le WWF, ce dernier ayant été fondé par les princes pronazis Bernard des Pays-Bas et Philip d’Edimbourg, mari de la Reine d’Angleterre. L’Otan, Greenpeace, la Commission européenne, le ministère américain de l’Energie, l’assureur Norwich Union, le Programme des Nations-Unies pour l’Environnement et divers ministères britanniques figurent également sur cette liste.

Pour toute personne honnête, le réchauffement climatique apparaît donc comme une escroquerie. A l’heure où l’austérité financière frappe de plein fouet notre système de santé publique et où le rationnement des soins et le tri sélectif des patients sont promus par l’administration Obama, ne pas combattre cette politique génocidaire serait se rendre complice de crime contre l’humanité.


j'ai confiance dans nos médias libres pour qu'ils de tout cela en profondeur.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mar 24 Nov 2009, 14:49

caesor a écrit:
avez vous reflechi à ce petit détail ? dans le passé lointain des eres géologiques, la terre était bien plus chaude qu'aujourd'hui. Les annimaux à sang froid, sont des reliquats de cette époque, ET LA VIE PROLIFERA quand même. La terre supportera le rechauffement climatique, sans probleme, de même l'écosysteme resistera car il a déjà resisté autrefois. La question réelle est : Est ce que nous resisterons ?

Réponse : ce soir,dans l'émission "Les réfugiés climatiques",sur France 5, à 20h 35 !
Les populations insulaires qui fuient devant la montée des eaux n'ont pas l'air de "résister",elles !
Les bouleversement climatiques,il y a ceux qui en causent sur les forums et il y a ceux qui en souffrent !!!
Revenir en haut Aller en bas
julieng



Masculin Messages : 2590
Inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mar 24 Nov 2009, 14:53

nous parlons du phénomène scientifique gloabl, Géraud, qui s'appuie sur des travaux de scientifiques qui dans leur correspondance avouent truquer les résultats.
c'est là qu'il y a un sérieux problème. mais nous avons confiance dans nos médias, l'émission de ce soir sera certainement très, très intéressante et critique...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wmaker.net/eschaton/
roll



Masculin Messages : 533
Inscription : 18/11/2009

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mar 24 Nov 2009, 16:48

Ah je l'attendais depuis le début de l'histoire: l'article sur Futura-sciences:

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/climatologie-1/d/rechauffement-des-pirates-mettent-de-lhuile-sur-le-feu_21530/
Revenir en haut Aller en bas
http://freesciences.be
joker911



Messages : 2670
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mar 24 Nov 2009, 17:22

Je vous conseille d'aller voir ca http://changementclimatique.over-blog.com/article-le-changement-climatique-debat-organise-par-elkabach--39640593.html ca peut etre tres interesant mes amis ;)

Il y a aussi cette video http://changementclimatique.over-blog.com/article-conference-vincent-courtillot-39968191.html ;)

pour ce qui est a propos de piratage Arnaud a deja posté cette info il y a 3 jours...

Le "Climategate", une affaire embarrassante à la portée limitée
Il va être intéressant de suivre comment les médias vont traiter cette affaire. Je relayerais donc les infos "officielles".
De récentes révélations sur des courriers électroniques échangés par des spécialistes du climat, qui défraient la chronique aux Etats-Unis, sont venues étayer les arguments de ceux qui doutent du réchauffement.
Pour les experts, la polémique, d'ores et déjà baptisée "Climategate", sera toutefois sans conséquence sur le sommet de Copenhague, le mois prochain, ou sur le débat entamé au Congrès.
Dans les courriers en question, piratés dans le système informatique d'une université britannique, des scientifiques débattent notamment de la façon de présenter l'évolution des températures pour la rendre plus convaincante, ce qui a suscité une vive réaction parmi les sceptiques.
"Le fait est qu'on ne peut rien dire de l'absence de réchauffement pour le moment et c'est déplorable", aurait même écrit Kevin Trenberth, climatologue au Centre national de recherches atmosphériques.
Ces documents vont permettre d'en finir avec "l'alarmisme mondial", s'est réjoui Myron Ebell, membre du Competitive Enterprise Institute, qui combat la thèse du réchauffement. Les recherches qui fondent cette thèse, a-t-il ajouté, "sont désormais très suspectes".
"DU PAIN BÉNIT"
Pour Patrick Michaels, qui aurait douté dans les e-mails en question de la réalité du réchauffement, l'affaire va "élargir le débat scientifique".
"C'est probablement une bonne nouvelle", commente le chercheur, membre de l'institut Cato, un groupe de réflexion libertaire.
D'autres jugent les signes du réchauffement beaucoup plus convaincants que ces écrits, dont les plus vieux ont 13 ans.
"Le fait que des scientifiques aient mal agi ne discrédite pas la science", affirme ainsi Kevin Book, analyste chez ClearView Energy Partners, à Washington. "C'est sans effet sur le projet de loi américain, qui dépendra essentiellement des forces économiques, pas environnementales", ajoute-t-il.
"Cela montre que les procédures scientifiques ne sont pas toujours parfaites, mais il n'y a pas matière à scandale dans les e-mails, pour ce que j'en ai vu", estime lui aussi Anthony Leiserowitz, directeur du Yale Project sur les changements climatiques, selon lequel seuls 2 à 3% de l'opinion doutent des thèses communément admises.
"Pour ce petit groupe, c'est du pain bénit", ajoute-t-il.
"Si certains des courriels montrent que les scientifiques ne sont pas différents du commun des mortels, je n'ai rien lu qui me fasse douter de la véracité (...) de la tendance mondiale à l'élévation des températures", renchérit Piers Forster, spécialiste de l'environnement qui enseigne à l'université de Leeds.


De tout facon ici En Belgique/France on a les media les plus censuré de l'europe regardé avec le silence sur l'ukraine alors que la ce ne plus la question de la grippe a mais de 3 souches de h1/n1 bien differentes je vous mets quelques liens vous ne trouverai pas ces info ur tf1 ou sur rtbf, pourquoi??? question..??


Le virus a muté en Ukraine, selon le président Yushchenko
Le président ukrainien Viktor Yushchenko a placé neuf régions en « quarantaine urgente » et a ordonné le déploiement d’hôpitaux mobiles militaire dans l’ouest du pays. Il a annoncé que l’Ukraine avait été frappée simultanément par deux souches différentes de la grippe (la grippe A H1N1 et la grippe saisonnière), puis, il a ensuite laissé entendre que trois souches auraient pu se recombiner en une sorte de nouvelle « super grippe » ukrainienne.



Plus précisément, Monsieur Yushchenko a indiqué : « A la différence des épidémies similaires qui frappent les autres pays, trois causes d’infections virales sont simultanément réunies en Ukraine: deux grippes saisonnière et la grippe A H1N1. Nos spécialiste en ont conclu que cette combinaison était propre à donner naissance à un nouveau virus, plus agressif en raison de sa mutation.»


Les malades en Ukraine ne guérissent pas


Selon le pneumologue en chef de l’hôpital de Lviv (ouest de l’Ukraine, NdT), le docteur Roudnitskaya, ceux qui ont développé une pneumonie liée au virus A H1N1 risquent de développer une maladie pulmonaire chronique, comme de l’asthme bronchique, car il semblerait que la maladie ait amené des modifications organiques irréversibles dans leurs poumons. Les médecins semblent toutefois avoir encore du mal à expliquer comme le phénomène se produit.

« Nous commençons tout juste à étudier ces patients, et nous les suivons de près, en leur demandant de faire régulièrement des tests de sang et d’urine. La maladie a entrainé des altérations irréversibles dans leurs poumons », indique le médecin chef adjoint du département de la recherche infectieuse, le docteur Andrusishin, de l’hôpital d’Ivano-Frankivsk (ouest de l’Ukraine, NdT). « Ils ont beaucoup de difficulté à se remettre de l’affaiblissement de leur système immunitaire, et il y a donc un risque élevé qu’ils contractent toutes sortes d’autres infections. Plusieurs enfants qui sont pourtant guéri de la grippe continuent à avoir une température de 40°. Nous avons aussi trois personnes aux soins intensifs avec un syndrome méta-grippal de type « méningo-encéphalite (inflammation du cortex cérébral, NdT). Des membres de notre personnel, qui ont été atteint par le virus, souffrent maintenant de myocardite. »

Traduit par Mecanopolis

Source : Segodnya.ua (journal russe aussi importante que "le monde" )
Revenir en haut Aller en bas
Mécréant-LV



Messages : 3438
Inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mar 24 Nov 2009, 21:28

Gauchisme et réchauffement climatique : la fin de la pensée?

http://www.libertyvox.com/phpBB/viewtopic.php?f=5&t=1908&start=150

Revenir en haut Aller en bas
http://www.libertyvox.com/
marcelo



Masculin Messages : 64
Inscription : 21/11/2009

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Mer 25 Nov 2009, 18:24

julieng a écrit:
Le « Climategate » expose la stratégie pro-génocide de l’Empire britannique
23 novembre 2009 - 18:46

23 novembre 2009 (Nouvelle Solidarité) – Le 17 novembre, des pirates informatiques ont publié sur le web 1073 emails dérobés dans les ordinateurs de la très respectée Climatic Research Unit (CRU) de l’Université de l’East Anglia à Norwich en Angleterre. Ces révélations exposent au grand jour le lobby impérial britannique qui a sponsorisé la thèse du réchauffement climatique dans le but de réduire la population mondiale.
Elles interviennent à quelques semaines du Sommet de Copenhague sur le climat et après la publication du rapport des Nations Unies sur la population, demandant que le contrôle démographique soit mis à l’ordre du jour de ce sommet.

Au cœur de la controverse on trouve le directeur du CRU, Phil Jones, déjà connu pour avoir refusé de divulguer ses méthodes de correction des données ainsi que ses données de départ, malgré un recours de ses opposants au Freedom of Information Act. Dans un email de 1999, il expliquait comment masquer le déclin des températures : « Je viens de terminer d’utiliser l’astuce Nature de Mike [Mickael Mann, l’inventeur de la fameuse « courbe en crosse de hockey » reprise dans le film de Al Gore - ndt] qui consiste à ajouter aux vraies températures de chaque série depuis les 20 dernières années (depuis 1981) et depuis 1961, celles de Keith’s afin de masquer le déclin. »

Dans un email de 2003, Mickael Mann évoque des pressions contre un magazine scientifique pour que les vues adverses n’y paraissent plus : « Je pense qu’il va falloir cesser de considérer "Climate Research" comme une revue à comité de lecture légitime. Peut-être devrions-nous encourager nos collègues de la communauté de la recherche climatique de ne plus soumettre d’article à ce journal, ni d’en citer des articles. Nous devrions aussi penser à en parler à nos collègues plus raisonnables qui siègent au comité éditorial… »

Mann explique aussi, en 2003, comment masquer l’optimum médiéval pour obtenir une courbe historique des températures plus lisse et ainsi amplifier la hausse actuelle : « Je pense que le fait d’utiliser une période de 2000 ans plutôt que 1000 répond au problème soulevé précédemment par Peck par rapport au mémo. C e serait bien pour essayer de "contenir" le soi-disant "OM" [Optimum Médiéval – ndt] »

De son côté, le statisticien Kevin Trenberth, qui a présidé aux travaux scientifiques du GIEC en 2001 et 2007, déplore dans un email : « Le fait est que nous ne savons pas expliquer l’absence de réchauffement actuellement et c’est ridicule. Les données du CERES publiées dans le supplément d’août BAMS 09 en 2008 montre qu’il devrait y avoir encore plus de réchauffement : mais les données sont certainement fausses. Notre système d’observation est déficient . » Mieux vaut donc adapter les données au résultat voulu.

Dans un email de 2008, Phil Jones demande à Mickael Mann et à d’autres, d’effacer tous leurs échanges de peur que le pot-aux-roses ait été découvert :« Peux-tu effacer tous les emails que tu as échangés avec Keith re AR4 ? Keith fera pareil. Peux-tu également écrire à Gene et lui dire de faire de même ?On va demander à Caspar d’en faire autant. J’ai vu que le CA dit avoir découvert l’anomalie de 1945 dans le rapport Nature. »

Edifiant.

Créé en 1972, la même année où le Club de Rome publia son fameux rapport anti-population « Limites à la croissance », le CRU a cherché à établir l’historique des températures globales. Au milieu des années 1980, les travaux du CRU ont été promus par la Premier ministre britannique Margaret Thatcher, à l’origine, en 1988, de la création du GIEC dont les travaux se sont basés sur les données et modèles du CRU. Parmi ses sponsors, on trouve les institutions clés de l’Empire britannique comme British Petroleum, la Royal Society et le WWF, ce dernier ayant été fondé par les princes pronazis Bernard des Pays-Bas et Philip d’Edimbourg, mari de la Reine d’Angleterre. L’Otan, Greenpeace, la Commission européenne, le ministère américain de l’Energie, l’assureur Norwich Union, le Programme des Nations-Unies pour l’Environnement et divers ministères britanniques figurent également sur cette liste.

Pour toute personne honnête, le réchauffement climatique apparaît donc comme une escroquerie. A l’heure où l’austérité financière frappe de plein fouet notre système de santé publique et où le rationnement des soins et le tri sélectif des patients sont promus par l’administration Obama, ne pas combattre cette politique génocidaire serait se rendre complice de crime contre l’humanité.


j'ai confiance dans nos médias libres pour qu'ils de tout cela en profondeur.

J'ai fait un sujet sur sa l'ami Smile de la vrai info
Revenir en haut Aller en bas
Pneumatis



Masculin Messages : 6
Inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique   Ven 27 Nov 2009, 03:07

Bonsoir à tous,

Puisque je suis de passage depuis peu sur ce forum, j'en profite pour visiter les lieux et je découvre des sujets comme celui-ci.

J'avoue n'être pas extrêmement bien informé de la polémique autour du réchauffement climatique sinon à savoir qu'il y a l'opinion majoritaire (j'y inclus l'opinion populaire : je ne fais pas du nombre un critère de validité), celle qui d'ailleurs nous conduit au prochain sommet de Copenhague, et ceux qu'on appelle les climatosceptiques, niant soit le réchauffement climatique, soit que l'homme en soit la cause, soit plus globalement que l'homme puisse avoir une influence sur le climat.

Je ne vais pas prendre position, j'avoue que n'étant pas scientifique ni climatologue, ça n'avancerai pas à grand chose. En revanche, je suis catholique, et suivant les enseignements de l'Eglise, notamment en la personne du Saint Père, il m'est important d'avoir un rapport à la nature qui soit respectueux et responsable. Y compris en envisageant mon rapport au climat. Pour cela, on pourra lire l'audience générale du 26 aout de Benoit XVI ou encore, plus récemment son message du 24 septembre au sommet de l'ONU sur le climat.

Voilà, donc bien que notre pape ne plaide pas en faveur du réchauffement climatique, il me semble qu'il soit assez prudent pour ne pas non plus s'engager sur des positions climatosceptiques, lesquelles peuvent être interprétées dangereusement comme une occasion de se désengager de la question du climat. Or Benoit XVI nous invite justement à prendre nos responsabilités vis-à-vis de la création, et du climat en particulier, et y voit une opportunité de contribuer au développement intégral de l'humanité.

Au-delà même des débats scientifiques sur les causes et les mesures de ces causes, il y a des réalités de terrain à prendre en compte. Un récent rapport de Caritas Internationalis témoigne du fait que les changements climatiques posent aujourd'hui des enjeux éthiques, au niveau mondial. Pour les citer : Les conséquences de ces changements climatiques sont désormais devenues la réalité quotidienne des communautés les plus pauvres dans les quelque 200 pays où œuvre Caritas internationalis. Quelle que soit la cause, il est aussi important de s'occuper de la conséquence, comme l'a dit quelqu'un dans un message précédent : les changements climatiques, il y a ceux qui en souffrent.

Il me semble donc, sans sombrer dans la peur des fins dernières, de la fin du monde ou de toutes les déclinaisons possibles et imaginables des théories malthusiennes, de demeurer prudent et tempéré - sur le climat c'est de bon ton - en ce qui concerne les dénonciations de travaux climatologiques (et la manière dont ils peuvent être interprétés) et surtout d'emboiter le pas à tout appel pour une plus grande prise de responsabilité vis-à-vis de la création.
Revenir en haut Aller en bas
http://pneumatis.over-blog.com/
 
En finir avec le catastrophisme du réchauffement climatique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 18Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 18  Suivant
 Sujets similaires
-
» En finir avec les religions -1-
» Pour en finir avec la laïcité
» En finir avec les religions -2-
» Pour en finir avec le carcan du DSM
» En finir avec les boulets et les empoisonneurs - d'Alexandra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: