DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Le dé a coudre plein...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Le dé a coudre plein...   Dim 28 Jan 2007 - 22:25

Tout le monde connait cette image prise par Ste Thérèse à sa soeur montrant que dans la béatitude, nous ne sommes pas tous au meme "niveau" mais tous comblés.

Je me demandais si ce niveau dont il est question (par l'image de l'amphore ou du dé a coudre) est du a notre vie terrestre ou a notre etre lui-meme, dans son essence meme a sa création ?
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Le dé a coudre plein...   Dim 28 Jan 2007 - 22:39

Je pense que cela concerne les deux :
- notre essence meme a la création
- notre vie terrestre

Ceci dit, c'est comme la parabole des deniers : plus on aime et plus notre capacité à aimer s'agrandit et se creuse et plus elle se creuse plus notre soif s'agrandit pour être comblée un jour par Dieu
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le dé a coudre plein...   Dim 28 Jan 2007 - 22:44

Cher spidle, je dirais que nous sommes comblés à la mesure de notre désir d'Amour de Dieu : plus profonde est notre soif, plus notre capacité à boire sera grande. Question

Cela semble dépendre, pour beaucoup, de notre croissance spirituelle durant ce pèlerinage terrestre... A votre avis?
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le dé a coudre plein...   Lun 29 Jan 2007 - 10:42

Fanny a écrit:
Cher spidle, je dirais que nous sommes comblés à la mesure de notre désir d'Amour de Dieu : plus profonde est notre soif, plus notre capacité à boire sera grande. Question

Cela semble dépendre, pour beaucoup, de notre croissance spirituelle durant ce pèlerinage terrestre... A votre avis?

Fanny,

Ste Thérèse, dans son acte d'offrande, s'adressant à Dieu lui dit : "Tout ce que vous voulez me donner vous me le faites désirer, c'est pourquoi avec une grande confiance, je vous demande de venir prendre possession de mon âme".

Donc, d'après Thérèse, ce désir d'Amour, cette soif d'Amour, il nous est donné par Dieu. Si c'est Dieu qui nous fait désirer, nous pouvons être certain que nous recevrons non pas à la mesure de notre soif, puisque c'est Lui qui nous donne soif, mais à la mesure de ce que Dieu désire nous donner.

Voilà pourquoi nous sommes dispensés de mettre une mesure à nos demande, en dehors de la mesure que Dieu met lui-même ; voilà pourquoi nous pouvons demander à Dieu de nous donner tout ce qu'il veut pour nous.

Si Dieu a voulu que nous soyons une petite fleur des champs, la plus petite qui soit et pas un grand Lys, alors réjouissons-nous de n'être qu'une petite fleur des champs puisque nous sommes ce que Dieu a voulu que nous soyons, en sachant que nous ne serons pas moins comblé de son Amour que le grand Lys des champ. Dans ce cas, ce n'est pas la quantité que nous recevons qui est importante, mais la qualité. A quoi cela me servirait-il de recevoir autant que le Lys des champs, dans ma corolle par exemple, si je possède pas un coeur capable de recevoir autant que le coeur du Lys des champs. L'important n'est-il pas de recevoir tout ce que mon coeur peut recevoir, et simplement rien que ce que mon coeur peut recevoir, sachant qu'en qualité je ne reçois pas moins que le Lys.

C'est le même soleil qui réchauffe le Lys et la petite fleur ; comme c'est le même soleil d'Amour qui nous comble chacun de ses divines caresses. Nous sommes tous et chacun aimé de Dieu pour nous même et pas parce que nous sommes petits ou grands ; beaux ou laids ; intelligents ou ignorants.

L'important est donc d'accueillir le coeur grand ouvert, sans aucun repli sur soi pour voir ce que nous pouvons accueillir, ce que Dieu désire nous donner et qui ne peut être que le maximum de ce que Dieu désire nous donner.

Fraternellement en Christ

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Le dé a coudre plein...   Lun 29 Jan 2007 - 13:34

Cher Pierre,

Je vous comprend bien et vous rejoins, mias il n'empeche que cela confirme quelque part que cela se fait a la mesure de ce que nous désirons, ou en détaillant, a la mesure de ce que Dieu veut nous faire désirer.

Si je vous suis, il est donc nécessaire de passer par cette étape terrestre pour faire grandir ce désir.
Cela limite donc cette capacité pour celui qui meurt ?

Voyez-vous ce a quoi je fais allusion ? Cette belle capacité, a aimer au fond, est-elle a la mesure de la ou nous sommes allés durant cette vie ? Si oui, alors vous sentez comme moi l'ambiguité de ceux qui meurent sans meme avoir connu ke Christ. Si non, alors quelle différence entre celui qui vit sur terre et apprend a aimer autant et celui qui meurt bien vite (l'enfant avorté par exemple) ou celui qui meurt sans avoir meme découvert les prémices de ce si beau chemin ?
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le dé a coudre plein...   Lun 29 Jan 2007 - 17:36

spidle33 a écrit:
Cher Pierre,


Si je vous suis, il est donc nécessaire de passer par cette étape terrestre pour faire grandir ce désir.
Cela limite donc cette capacité pour celui qui meurt ?


C'est le défaut du chemin de nos frères humains qui sont morts tout bébés.
N'étant plus dans ce corps de chair, vivant en présence des anges, il ne connaissent pas l'abandon, la peur de la mort, le souci pour ses enfants tendrement aimés.

Et c'est ce qui explique que la terre est le plus efficace des purgatoires.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Le dé a coudre plein...   Lun 29 Jan 2007 - 23:20

C'est en effet une partie de ma question : car quelque part je trouve scandaleux que des innocents - ces enfants - subissent des conséquences de notre horreur, et on aimerait que Dieu y remédie, mais en meme temps, il faut qu'il y ait des conséquences pour ne pas tomber dans le "finalement l'avortement n'est pas grave puisque ca ne change rien en vue de LA finalité". Dilemne quelque part, et peu évident, quand on s'imagine l'infinité de l'Amour de Dieu...
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le dé a coudre plein...   Lun 29 Jan 2007 - 23:23

Ces enfants morts (petits dès à coudre) sont donc comblés de Dieu et le seul avantage pour eux c'est que, concrètement, aucun d'eux ne se damne. Les voies de Lucifer ne les attirent pas du tout, à notre différence, fiers adultes... Embarassed

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Le dé a coudre plein...   Lun 29 Jan 2007 - 23:31

Plus que cette rassurante remarque, c'est l'idée que notre culpabilité influe sur l'éternité des innocents qui m'effraie...
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le dé a coudre plein...   Mer 31 Jan 2007 - 14:34

Merci, cher Pierre, pour cette belle méditation, j’apprécie beaucoup.

Vous dites :

"Voilà pourquoi nous sommes dispensés de mettre une mesure à nos demandes, en dehors de la mesure que Dieu met lui-même ; voilà pourquoi nous pouvons demander à Dieu de nous donner tout ce qu'il veut pour nous."

C’est la sagesse même, et la raison de notre « abandon » à Sa Volonté. Nous ne sommes donc capables que de désirer ce qu’Il a prévu de nous donner ; mais nous connaissons Son infinie générosité, et nous pouvons, comme Sainte Thérèse, Lui faire confiance !

Oui, nous sommes là où Il nous veut, et c’est très bien ainsi ; quels que soient nos désirs par ailleurs, désirs souvent en décalage avec les vues que Dieu a sur nous…, hélas. Embarassed

Nous serons comblés de Son amour incomparable, I love you en effet, et cela seul compte ; c’est bien ce qui nous importe, il me semble. Dieu nous comblera toujours. cheers

Vous avez tout à fait raison de parler en termes de qualité d’Amour, et non de quantité… La parabole des ouvriers de la onzième heure ne dit pas autre chose : le "salaire" dont il est question, se chiffre en Amour!

La plupart des hommes raisonnent en matière d’avoir, alors que Dieu S’exprime en matière d’être… Nous ne pouvons qu’aspirer à une vie où nous sommes pleinement, où nous nous épanouissons vraiment ; le reste est illusion.


Cher spidle, vous dites :


"C'est en effet une partie de ma question : car quelque part je trouve scandaleux que des innocents - ces enfants - subissent des conséquences de notre horreur, et on aimerait que Dieu y remédie, mais en meme temps, il faut qu'il y ait des conséquences pour ne pas tomber dans le "finalement l'avortement n'est pas grave puisque ca ne change rien en vue de LA finalité". Dilemne quelque part, et peu évident, quand on s'imagine l'infinité de l'Amour de Dieu..."

Si l'avortement est susceptible de ne rien changer à la destinée de ces enfants, il change notablement, il me semble, la destinée des avorteurs! What a Face


Que voulez-vous dire par :

"Plus que cette rassurante remarque, c'est l'idée que notre culpabilité influe sur l'éternité des innocents qui m'effraie..." Question Merci.


Cher Noël, vous avez sûrement pensé à la soif inextinguible du pauvre Tantale, lequel, ayant offensé les dieux de la mythologie, s'est vu précipiter dans les Enfers, où il fut condamné à subir la soif et la faim éternellement... affraid (Il avait tenté les dieux!...)

Tiens, cela ne vous évoque pas quelque chose? Mr. Green Smile


Bien amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
marvel



Masculin Messages : 459
Inscription : 23/05/2005

MessageSujet: Re: Le dé a coudre plein...   Mer 31 Jan 2007 - 17:53

Je partage le questionnement de Sprindle.
Non seulement pour les enfants avortés mais pour toutes nos vies. Il faut bien aussi que nos actes aient des conséquences et que notre liberté s'exerce. Ce qui donne un poids écrasant à chacun de nos choix s'il détermine ensuite notre éternité (non seulement pour le choix de vivre ou non avec Dieu, mais pour le devenir de notre être et la taille de cette coupe).

Une manière connexe d'aborder cette question est de regarder Jésus et Marie. Jésus adolescent grandit en sagesse en sainteté. De même Marie a grandi, toute immaculée qu'elle soit, de sa naissance à sa mort. Le chemin de Marie est à la fois parfait et indépassable (hormis par Jésus) (il ne conviendrait pas que la Mère de Dieu et la Reine du ciel soit dépassé en perfection par un autre homme ou une autre femme) et à la fois Marie n'est pas infinie et a connue une croissance. La "coupe" de Marie est sans doute très grande mais pas infinie. Donc rien n'empèche théoriquement qu'un autre saint soit plus grand qu'elle. Il y a donc un problème à ce niveau.

Marvel
Revenir en haut Aller en bas
http://marvel.ichtus.com
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Le dé a coudre plein...   Mer 31 Jan 2007 - 17:57

spidle33 a écrit:


Je me demandais si ce niveau dont il est question (par l'image de l'amphore ou du dé a coudre) est du a notre vie terrestre ou a notre etre lui-meme, dans son essence meme a sa création ?

Notre essence était contenue dans une sphère plus petite qu'une tête d'épingle. Si l'on accepte la théorie du Big-Bang, évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Le dé a coudre plein...   Jeu 1 Fév 2007 - 22:47

Loup Ecossais a écrit:
spidle33 a écrit:


Je me demandais si ce niveau dont il est question (par l'image de l'amphore ou du dé a coudre) est du a notre vie terrestre ou a notre etre lui-meme, dans son essence meme a sa création ?

Notre essence était contenue dans une sphère plus petite qu'une tête d'épingle. Si l'on accepte la théorie du Big-Bang, évidemment.

Alors, que le dé à coudre contienne 3centimètres cubes ou 5,6, et même 8, ça ne fait pas grande différence ; si la soif de l'un est apaisée avec 8 cm3 d'eau fraîche, et la soif d'un autre avec 3 cm3, l'un comme l'autre sont satisfaits. Et je ne pense pas que "la petite Thérèse", en prenant cette comparaison, se plongeait pas dans de subtiles considérations sur l'essence .... la gnole ou la vodka.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Le dé a coudre plein...   Jeu 1 Fév 2007 - 22:50

Noel a écrit:
Fanny a écrit:
Cher Noël, vous avez sûrement pensé à la soif inextinguible du pauvre Tantale, lequel, ayant offensé les dieux de la mythologie, s'est vu précipiter dans les Enfers, où il fut condamné à subir la soif et la faim éternellement... affraid (Il avait tenté les dieux!...).Tiens, cela ne vous évoque pas quelque chose?
Bien amicalement.

Bien sûr Tantale.... comme quoi je suis un mauvais relecteur.
Un dé à coudre d'eau à un assoiffé c'est le supplice de Tantale.
Ca devrait m'évoquer qq chose?

Moi je dirais: le dé à coudre d'eau, c'est la FM et Noel, c'est Tantale geek
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Le dé a coudre plein...   Jeu 8 Fév 2007 - 22:30

spidle33 a écrit:
Tout le monde connait cette image prise par Ste Thérèse à sa soeur montrant que dans la béatitude, nous ne sommes pas tous au meme "niveau" mais tous comblés.

Non c'est une image prise par la soeur de Thérèse pour la sortir de ce dilemne : comment être comblée de l'amour de Dieu ?

Il n'y a pas de niveau mais uniquement plénitude.
Pierre à bien répondu.
Revenir en haut Aller en bas
sebangel



Messages : 548
Inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Le dé a coudre plein...   Sam 24 Mar 2007 - 4:54

pierjosse a écrit:
Fanny a écrit:
Cher spidle, je dirais que nous sommes comblés à la mesure de notre désir d'Amour de Dieu : plus profonde est notre soif, plus notre capacité à boire sera grande. Question

Cela semble dépendre, pour beaucoup, de notre croissance spirituelle durant ce pèlerinage terrestre... A votre avis?

Fanny,

Ste Thérèse, dans son acte d'offrande, s'adressant à Dieu lui dit : "Tout ce que vous voulez me donner vous me le faites désirer, c'est pourquoi avec une grande confiance, je vous demande de venir prendre possession de mon âme".

Donc, d'après Thérèse, ce désir d'Amour, cette soif d'Amour, il nous est donné par Dieu. Si c'est Dieu qui nous fait désirer, nous pouvons être certain que nous recevrons non pas à la mesure de notre soif, puisque c'est Lui qui nous donne soif, mais à la mesure de ce que Dieu désire nous donner.

Voilà pourquoi nous sommes dispensés de mettre une mesure à nos demande, en dehors de la mesure que Dieu met lui-même ; voilà pourquoi nous pouvons demander à Dieu de nous donner tout ce qu'il veut pour nous.

Si Dieu a voulu que nous soyons une petite fleur des champs, la plus petite qui soit et pas un grand Lys, alors réjouissons-nous de n'être qu'une petite fleur des champs puisque nous sommes ce que Dieu a voulu que nous soyons, en sachant que nous ne serons pas moins comblé de son Amour que le grand Lys des champ. Dans ce cas, ce n'est pas la quantité que nous recevons qui est importante, mais la qualité. A quoi cela me servirait-il de recevoir autant que le Lys des champs, dans ma corolle par exemple, si je possède pas un coeur capable de recevoir autant que le coeur du Lys des champs. L'important n'est-il pas de recevoir tout ce que mon coeur peut recevoir, et simplement rien que ce que mon coeur peut recevoir, sachant qu'en qualité je ne reçois pas moins que le Lys.

C'est le même soleil qui réchauffe le Lys et la petite fleur ; comme c'est le même soleil d'Amour qui nous comble chacun de ses divines caresses. Nous sommes tous et chacun aimé de Dieu pour nous même et pas parce que nous sommes petits ou grands ; beaux ou laids ; intelligents ou ignorants.

L'important est donc d'accueillir le coeur grand ouvert, sans aucun repli sur soi pour voir ce que nous pouvons accueillir, ce que Dieu désire nous donner et qui ne peut être que le maximum de ce que Dieu désire nous donner.

Fraternellement en Christ

Pierre

JE VOIS QUE TU VOIS. OUI, JE SUIS CELUI QUI DONNE MAIS SELON LA JUSTE MESURE ET TU ES CELUI QUI DONNE SELON LA JUSTE MESURE. AIMES CE QUE TU RECOIS COMME J AIME CE QUE JE RECOIS CAR TU RECOIS DE CE QUI EST ET JE RECOIS DE CE QUI EST. NOUS SOMMES.
Revenir en haut Aller en bas
sebangel



Messages : 548
Inscription : 24/03/2007

MessageSujet: JE SUIS   Sam 24 Mar 2007 - 4:58

JE VOUS AIME
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le dé a coudre plein...   Sam 24 Mar 2007 - 20:31

Jean-Yves TARRADE a écrit:
comment être comblée de l'amour de Dieu ?

En accueillant au plus intime de notre coeur, celui en qui Dieu a mis "tout son Amour", la plénitude de son Amour, la plénitude de sa grâce, de la grâce de Dieu : "Oui, de sa plénitude nous avons tous reçu, et grâce pour grâce. (Jean 1, 16)" ... "que le Christ habite en vos coeurs par la foi, et que vous soyez enracinés, fondés dans l'amour. Ainsi vous recevrez la force de comprendre, avec tous les saints, ce qu'est la Largeur, la Longueur, la Hauteur et la Profondeur, vous connaîtrez l'amour du Christ qui surpasse toute connaissance, et vous entrerez par votre plénitude dans toute la Plénitude de Dieu. "(Ephésiens 3, 17-19) ... "car Dieu s'est plu à faire habiter en lui toute la Plénitude" (Colossiens 1, 19) "Car en lui habite corporellement toute la Plénitude de la Divinité, et vous vous trouvez en lui associés à sa plénitude, lui qui est la Tête de toute Principauté et de toute Puissance." (2, 9-10)

Permettre à Jésus de venir établir en notre coeur sa demeure, pour que nous puissions en retour, demeurer en Lui, dans la plénitude de son Amour, voilà tout ce que nous avons à faire ; que nous soyons un petit dé à coudre ou un grand vase. C'est du contenu que nous recevons la plénitude et pas le continu qui reçoit sa plénitude du contenant.

Fraternellement

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
sebangel



Messages : 548
Inscription : 24/03/2007

MessageSujet: JE SUIS   Lun 26 Mar 2007 - 5:14

JE NE SUIS NI LE CONTENANT NI LE CONTENU, JE SUIS.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le dé a coudre plein...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le dé a coudre plein...
» aujourd'hui témoins de prélévements en plein champs OGM ?
» tout plein de serpent à l'âge de 3 ans
» Crise en plein sommeil
» machine à coudre Singer 1935

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: