DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'errance des âmes errantes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: L'errance des âmes errantes   Sam 27 Jan 2007, 13:04

C'est là où arrivent les personnes dcd de la terre. Ils disent qu'elles tournent lorsqu'elles sortent pas de ce lieu. J'ai cru comprendre qu'ils manquaient des choses (?). Ce peut être la foi, en tous les cas en rapport avec la notion de pouvoir continuer son chemin la haut. Y a la surprise aussi pour beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: L'errance des âmes errantes   Sam 27 Jan 2007, 16:34

Ha ok, c'est plus clair... Évidement ce lieu n'est pas l'enfer. Et je ne crois pas que ce soit un purgatoire (je n'en suis pas certaine). Ces âmes qui me semble être en état d'errance sont des âmes qui n'avaient développées aucune spiritualité sur terre, donc effectivement sans foi. Elles ne connaissent pas leurs besoins spirituelles, alors elles ne se tournent pas vers la Lumière et tournent en rond effectivement. Elles ne savent pas que la Lumière existe. Elles sont dans un état de confusion (d'ignorance) tout simplement. C'est bien possible qu'elles soient étonnées qu'il y est une vie après la mort...

C'est mon impression...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'errance des âmes errantes   Sam 27 Jan 2007, 19:41

Tourterelle a écrit:
Ha ok, c'est plus clair... Évidement ce lieu n'est pas l'enfer. Et je ne crois pas que ce soit un purgatoire (je n'en suis pas certaine). Ces âmes qui me semble être en état d'errance sont des âmes qui n'avaient développées aucune spiritualité sur terre, donc effectivement sans foi. Elles ne connaissent pas leurs besoins spirituelles, alors elles ne se tournent pas vers la Lumière et tournent en rond effectivement. Elles ne savent pas que la Lumière existe. Elles sont dans un état de confusion (d'ignorance) tout simplement. C'est bien possible qu'elles soient étonnées qu'il y est une vie après la mort...

C'est mon impression...

C'est tout à fait la nature du second purgatoire, celui du "shéol", ou encore des âmes errantes. L'usure de l'errance finit par créer cette soif de Dieu.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: L'errance des âmes errantes   Sam 27 Jan 2007, 20:09

Lorsqu'on parle d'errance sur terre, c'est d'allez sans savoir où l'on và vraiment...

Elles ne sont pas ainsi en errance. Elles sont dans un lieu précis, environnement limité.

"L'errance" si je peux dire, c'est qu'elles s'éprouvent sur elles, de ce qu'elles sont par authentification de leurs vérités. C'est à dire qu'il y a le choque d'être, dénudé de ce qui les faits vivre sur terre. Sans doute cet égo cet individualité fictive que l'on se créer. Avant de trouver l'amour en sois, faut'il règler les discordances de fonctionnement émis (peut être) par le manque de bien ou le mal qu'on aurait effectué sur terre. Apprendre à exister sans l'environnement terrestre. Aussi en ce monde, de l'audelà on ne peut pas mentir. Alors vous comprenez ? Mentir aux autres, et à sois.

Je ne pense pas qu'elles ne sachent pas que la lumière existe, c'est une évidence lorsque l'on meurt. C'est sans doute cette confrontation avec l'essence de Dieu (que vous appelez lumière) qui office de miroir, renvoie à notre véritable identité.

Oui je crois que beaucoup n'y croyaient pas. Qu'après la mort physique on continue à vivre. De plus c'est le principe de l'enfant qui après avoir passé neuf mois, dans le liquide en sa maman (sur terre) nait à l'oxygène, ensuite de l'oxygène on nait dans l'essence d'amour de Dieu. Si c'est le cordon ombilical qui nous lie à la mere biologique, ce sont les poumons qui nous permettent l'indépendance, hors de la maman, ensuite c'est la véritable naissance en l'essence de Dieu. Nous sommes Entier sans dépendance qu'autre le libre amour de nous et des autres. (A lier avec mes phrases ci-dessus).

Comme on ne peut pas mentir, il faille qu'a juste raisonnement de coeur, nous puissons Etre en vérité. Ainsi, il est d'importance bien que les mondes soient séparés, que nous sur terre, on puisse pardonner. Indirectement ou directement nous partageons la joie ou souffrance des âmes comme nous sommes responsable. Parceque ce que l'on fait à l'autre finalement on le fait à sois même, puisque quittant cette terre on va le revivre par notre coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'errance des âmes errantes   Sam 27 Jan 2007, 20:17

Oui, c'est tout-à-fait cela.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: L'errance des âmes errantes   Sam 27 Jan 2007, 20:23

Oua comment savez vous que c'est cela ? Vous avez visité l'autre côté aussi ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'errance des âmes errantes   Sam 27 Jan 2007, 21:53

Peau d'âne a écrit:
Oua comment savez vous que c'est cela ? Vous avez visité l'autre côté aussi ? Very Happy

Cela correspond aux témoignages des quelques textes enant des Pères ou docteur de l'Eglise:

Saint Bernard raconte (Vie de saint Malachie) :
Citation :
"Saint Malachie vit un jour sa sœur qui avait trépassé depuis quelques temps. Elle faisait son purgatoire au cimetière: à cause de ses vanités, des soins qu’elle avait eus de sa chevelure et de son corps, elle avait été condamnée à habiter la propre fosse où elle avait été ensevelie et à assister à la dissolution de son cadavre. Le saint offrit pour elle le sacrifice de la messe durant trente jours. Ce terme expiré, il revit à nouveau sa sœur. Cette fois elle avait été condamnée à achever son purgatoire à la porte de l’Église, sans doute à cause de ses irrévérences pour le lieu saint, peut être parce qu’elle avait détourné les fidèles de l’attention des Mystères Sacrés".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: L'errance des âmes errantes   Sam 27 Jan 2007, 23:21

Confused Ben ce devait être une femme entière dans ce qu'elle faisait sur terre. Franche directe, elle s'est pas faite de cadeau sur ce coup.
Revenir en haut Aller en bas
gaetan8888



Masculin Messages : 176
Inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: L'errance des âmes errantes   Dim 28 Jan 2007, 06:58

Arnaud Dumouch a écrit:
Peau d'âne a écrit:
Oua comment savez vous que c'est cela ? Vous avez visité l'autre côté aussi ? Very Happy

Cela correspond aux témoignages des quelques textes enant des Pères ou docteur de l'Eglise:

Saint Bernard raconte (Vie de saint Malachie) :
Citation :
"Saint Malachie vit un jour sa sœur qui avait trépassé depuis quelques temps. Elle faisait son purgatoire au cimetière: à cause de ses vanités, des soins qu’elle avait eus de sa chevelure et de son corps, elle avait été condamnée à habiter la propre fosse où elle avait été ensevelie et à assister à la dissolution de son cadavre. Le saint offrit pour elle le sacrifice de la messe durant trente jours. Ce terme expiré, il revit à nouveau sa sœur. Cette fois elle avait été condamnée à achever son purgatoire à la porte de l’Église, sans doute à cause de ses irrévérences pour le lieu saint, peut être parce qu’elle avait détourné les fidèles de l’attention des Mystères Sacrés".

Hello

Connait tu un site web ou on trouverait tout ces témoignages des Pères ou docteur de l'Eglise sur ce sujet ?

Merci

Gaétan
Revenir en haut Aller en bas
http://apocalypses.voila.net/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'errance des âmes errantes   Dim 28 Jan 2007, 07:50

Oui, le mien à cette page (Q. 15 a. 4):

http://eschatologie.free.fr/traitedesfd/7tpurgatoire.htm ;)

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: L'errance des âmes errantes   Dim 28 Jan 2007, 18:12

Citation :
Je ne pense pas qu'elles ne sachent pas que la lumière existe, c'est une évidence lorsque l'on meurt. C'est sans doute cette confrontation avec l'essence de Dieu (que vous appelez lumière) qui office de miroir, renvoie à notre véritable identité.

Il est intéressant ce sujet... Very Happy

On dit (en théologie) que lorsqu'une personne meurt elle voit effectivement la Lumière. Donc qu'elle voit Dieu face à face. Est-ce que voir la Lumière face à face est la même chose que voir l'Essence même de Dieu (qui est l'état de béatitude parfaite)?
Je ne crois pas... Bon ça y est je suis encore perdu... drunken

Je dirais que cette Lumière est Dieu mais que ce n'est pas encore voir l'Essence même de Dieu. Est-ce qu'on peu dire que cette Lumière est une vision indirecte de l'Essence même de Dieu? C'est bien possible... Mais dans ce cas, il n'y aurait pas que sur terre qu'on verrait Dieu indirectement (comme à travers un voile)... scratch
Mais à mon avis, cette Lumière est à la fois Dieu lui-même et le prolongement de son Essence. Dieu est partout... La compréhension de cette Lumière est la contemplation de la réalité de Dieu. Cette compréhension peut évoluer jusqu'à voir l'Essence même de Dieu qui est la vision parfaite de Dieu, donc la béatitude parfaite (vision béatifique).

Finalement, je pense que je vais laisser cette question aux théologiens... ;) Very Happy










[quote]
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: L'errance des âmes errantes   Dim 28 Jan 2007, 18:23

Je pense ne pas apporter la même notion au mot béatitude que vous. Ceci dis, je vais commencer par vous poser la question loll.

C'est quoi pour vous la béatitude ?
Revenir en haut Aller en bas
Acri



Masculin Messages : 1571
Inscription : 31/12/2006

MessageSujet: Re: L'errance des âmes errantes   Dim 28 Jan 2007, 18:31

"Comme le disent les Chinois, qui n'est pas venu sur la Grande muraille n'est pas un béat. Qui va sur la Grande muraille conquiert la béatitude"
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'errance des âmes errantes   Dim 28 Jan 2007, 20:10

Citation :
[quote="Tourterelle"]

On dit (en théologie) que lorsqu'une personne meurt elle voit effectivement la Lumière. Donc qu'elle voit Dieu face à face. Est-ce que voir la Lumière face à face est la même chose que voir l'Essence même de Dieu (qui est l'état de béatitude parfaite)?
Je ne crois pas... Bon ça y est je suis encore perdu... drunken

Impossible de voir tout de suite Dieu face à face. Son Essence est l'essence même du bonheur: le voir avant de l'avoir choisi, c'est être happé en lui...

Citation :
Je dirais que cette Lumière est Dieu mais que ce n'est pas encore voir l'Essence même de Dieu. Est-ce qu'on peu dire que cette Lumière est une vision indirecte de l'Essence même de Dieu? C'est bien possible... Mais dans ce cas, il n'y aurait pas que sur terre qu'on verrait Dieu indirectement (comme à travers un voile)... scratch
Mais à mon avis, cette Lumière est à la fois Dieu lui-même et le prolongement de son Essence. Dieu est partout... La compréhension de cette Lumière est la contemplation de la réalité de Dieu. Cette compréhension peut évoluer jusqu'à voir l'Essence même de Dieu qui est la vision parfaite de Dieu, donc la béatitude parfaite (vision béatifique).

Finalement, je pense que je vais laisser cette question aux théologiens... ;) Very Happy

cette Lumière est une création SENSIBLE VENANT DE DIEU.

Cela peut être, avant le Christ, une lumière crée par un ange et qui révèle l'Evangile de Dieu. De nos jours, c'est l'apparition de l'humanité sainte et glorieuse du Christ. C'est vraiment adapté à nous car nos yeux voient un corps et en comprend une âme.

Mais dans le cas des âme errante dont il est question ici, Jésus ou l'ange ne viennent pas. Le Ciel décide de les laisser errer dans le sombre passage de la mort, souvent dans le lieu où elles ont péché. Solitaire et sans joie, elle finissent par comprendre l'inanité de leurs attachement terrestres.

Leur âme étant alors, parfois au bout de plusieurs siècles, détachée de ces liens matériels, elle est enfin prête au retours du Christ.

Ce conte l'illustre:

http://eschatologie.free.fr/histoires/heuremort/15fantomesversailles.htm

C'est mieux qu'une théorie...










Citation :

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'errance des âmes errantes   Dim 28 Jan 2007, 21:13

Acri a écrit:
"Comme le disent les Chinois, qui n'est pas venu sur la Grande muraille n'est pas un béat. Qui va sur la Grande muraille conquiert la béatitude"
:mdr:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: L'errance des âmes errantes   Dim 28 Jan 2007, 22:46

Arnaud Dumouch a écrit:


Impossible de voir tout de suite Dieu face à face. Son Essence est l'essence même du bonheur: le voir avant de l'avoir choisi, c'est être happé en lui...

Une amie, à l'hôpital, avant son dernier souffle a dit "oh je vois Jésus et juste derrière c'est la Vierge Marie"......et elle est morte !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'errance des âmes errantes   Dim 28 Jan 2007, 23:13

Tout à fait: Very Happy

On voit Jésus et Marie, c'est-à-dire, en Jésus l'HUMANITE GLORIEUSE DE DIEU, mais jamais sa divinité face à face.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: L'errance des âmes errantes   Dim 28 Jan 2007, 23:20

Arnaud Dumouch a écrit:
Tout à fait: Very Happy

On voit Jésus et Marie, c'est-à-dire, en Jésus l'HUMANITE GLORIEUSE DE DIEU, mais jamais sa divinité face à face.

Ecoute....Moua je suis comme le père LAMY : pas compliquée. Rolling Eyes .....Elle a vu Jésus et Marie 8)
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'errance des âmes errantes   Dim 28 Jan 2007, 23:24

"Pas sa DIVINITE", précise la foi (dogme).


La vision béatifique n'est donnée qu'après le jugement dernier et le purgatoire (Dogme, Benoît XII, Benedictus Deus).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: L'errance des âmes errantes   Lun 29 Jan 2007, 04:35

Citation :
cette Lumière est une création SENSIBLE VENANT DE DIEU.

Cela peut être, avant le Christ, une lumière crée par un ange et qui révèle l'Evangile de Dieu. De nos jours, c'est l'apparition de l'humanité sainte et glorieuse du Christ. C'est vraiment adapté à nous car nos yeux voient un corps et en comprend une âme

Hé hé! Finalement c'est bien utile la théologie... ;) Very Happy

Et c'est cette création sensible venant de Dieu qui éclaire aussi les mystiques (extase). Ça bien du sens... Sinon après la mort, il serait difficile de faire un choix face à face avec l'Essence Divine sans effectivement y être "aspiré". Bon... ça devient plus clair pour moi... Idea

Merci bien Arnaud... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: L'errance des âmes errantes   Lun 29 Jan 2007, 05:09

Citation :
Je pense ne pas apporter la même notion au mot béatitude que vous. Ceci dis, je vais commencer par vous poser la question loll.

C'est quoi pour vous la béatitude ?


On utilisent pas le même langage, mais je pense qu'on parle de la même chose...

La béatitude (relative, parce que ce n'est pas encore la vision béatifique) est à mon avis, ce sentiment de paix que tu as dû ressentir face à la Lumière. Mais j'imagine qu'il y a différents niveaux de béatitude dans l'au delà, tout comme il y a différents niveaux d'extase (bonheur spirituel) chez les mystiques sur terre. Je veux dire que les personnes lorsqu'elles meurt et voit la Lumière, elles sont dans un état d'extase tout comme les mystiques à mon avis... Chacun à son niveau de béatitude selon sa capacité spirituelle et avec l'aide de Dieu... Sur terre sans l'aide de Dieu, une personne pourrait mourir lors d'une extase...
Je peux me tromper... Faudrait encore demander à un théologien...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'errance des âmes errantes   Lun 29 Jan 2007, 07:38

Thumright

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: L'errance des âmes errantes   Lun 29 Jan 2007, 13:40

Very Happy C'est bien dis Tourterelle.

Il est vrai, je ne me souviens pas avoir ressenti de l'inquiétude pour moi. Un état de légèreté, une plénitude par la joie et l'amour reçu. J'étais quand même toute émoustillé de découvrir tout cela, et ce sont alors les interrogations les unes derrière les autres, se succèdant et l'amusement que je procurais par mes questions. Tout ces échanges dans cet essence d'amour n'était qu'amour. C'est difficilement descriptible avec des mots. J'avais l'impression de respirer pour la première fois de ma vie, et que la vie terrestre était finalement qu'une sorte de rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: L'errance des âmes errantes   Lun 29 Jan 2007, 18:21

Citation :
C'est bien dis Tourterelle.

Il est vrai, je ne me souviens pas avoir ressenti de l'inquiétude pour moi. Un état de légèreté, une plénitude par la joie et l'amour reçu. J'étais quand même toute émoustillé de découvrir tout cela, et ce sont alors les interrogations les unes derrière les autres, se succèdant et l'amusement que je procurais par mes questions. Tout ces échanges dans cet essence d'amour n'était qu'amour. C'est difficilement descriptible avec des mots. J'avais l'impression de respirer pour la première fois de ma vie, et que la vie terrestre était finalement qu'une sorte de rêve.


C'est un état de quiétude (paix) très profond. Il n'existe rien de semblable sur terre sauf l'extase. Et l'extase n'est pas un état de bonheur naturel sur terre. Je suis bien contente de discuter avec toi Peau d'âne... Very Happy Effectivement dans cette état tout ce qui est (terrestre) semblent être une illusion... Ce n'est pas évident de revenir à la réalité terrestre... ;) Il n'y a pas de mots terrestre pour expliquer un sentiment de "Divin". Moi je pense à: "respirer un parfum Divin" qui élève l'âme. Ce parfum est de l'Amour et procure une grande joie, mais on peu en percevoir autre chose comme sa Puissance Divine. J'aime bien lorsque tu dis respirer, c'est tout à fait ça... Very Happy



Cette légèreté est l'élévation de l'âme... Dieu a de l'humour tu sais... Je suis bien heureuse que tes questions l'ai amusé... ;) Laughing
Plénitude, béatitude, deux mots qui se ressemblent et semblent signifier la même chose... sunny
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: L'errance des âmes errantes   Lun 29 Jan 2007, 18:45

Je ne sais pas si on dois obligatoirement associer cette légèreté à l'élèvation de l'âme quoique "l'élèvation" de l'âme, se produit par l'expectation hors du corps biologique terrestre. C'est cette sortie hors d'un corps "lourd" qui provoque sans doute cette dimension toute nouvelle de se sentir tout en légèreté. Le corps est alors assimilé par analogie à un scaphandre, lorsqu'on retourne dedans.

De même... Je te retourne le compliment Tourterelle. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: L'errance des âmes errantes   Lun 29 Jan 2007, 23:10

Tu sais, je ne suis jamais décédée... Mais lors d'une extase, le corps en est presque totalement exclu (presque mort). Le corps a effectivement son poids... une âme peut aussi être très lourde...

Je réfléchissais à ce parfum divin et je cherchais quelque chose qui pourrait en donner une image (une idée) sur terre, pour aider à mieux comprendre (accessible à tous)... Lorsqu'on entre dans certaines églises on ressent quelque fois un sentiment de paix, de noblesse, de sacré presque céleste, C'est peut-être la présence du saint sacrement qui crée cette atmosphère divine... :sts:

Merci bien Peau d'âne. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
 
L'errance des âmes errantes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les âmes errantes terrestres
» Libération des âmes errantes
» Les âmes errantes des morts de Fukushima
» Enfant et âmes errantes
» les cimetières et les âmes errantes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: