DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 synchronicité: le hasard existe-t-il ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Peau d'âne



Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Mer 31 Jan 2007, 23:18

Votre femme vous as t'elle expliqué pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Mer 31 Jan 2007, 23:45

Je dois quitter et m'en allez sous les étoiles.


A demain.
Revenir en haut Aller en bas
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Jeu 01 Fév 2007, 22:58

Je crois que pour une part - dans la part où nous sommes co-créateur - il nous appartient de donner du sens. Donc qu'il y ait des éléments dénués de sens... Typiquement, la souffrance. Certains parviennent à lui donner du sens, d'autres pas : au moins subjectivement, il y a des événements dénués de sens. Quant au point de vue "absolu", j'ai peur que cela ne me dépasse un peu...
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Ven 02 Fév 2007, 11:23

Noêl :... Par contre quand je suis revenu de Compostelle et que je lui ai dit qu'une messe avait été célébrée à son intention elle a sourit. Mystère?


lol mes fils ont fait par deux fois le pélérinage à pieds, soit 900 kms en marche à pied. Il se passe effectivement des ptits mystères sur ce chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Jeu 08 Fév 2007, 13:27

Une Thaïlandaise avait pris le mauvais autocar: elle retrouve sa famille 25 ans après




NARATHIWAT (AFP) - Une vieille chanson a permis de percer le mystère sur le passé d'une Thaïlandaise de confession musulmane que sa famille croyait morte depuis 25 ans.

Jaeyaena Beurageng, originaire de la province de Narathiwat (sud), avait disparu en 1982 à son retour d'un voyage en Malaisie voisine où elle faisait régulièrement ses emplettes. Les autorités avaient indiqué à sa famille qu'elle était probablement décédée dans un accident de la circulation. En fait, Jaeyaena, 76 ans aujourd'hui, avait pris par erreur des autocars qui, au lieu de la ramener dans son village de Dusongyo, l'avaient conduite d'abord à Bangkok, à quelque 1.200 km plus au nord, puis à Chiang Mai, à 700 km encore plus au nord.

Or, cette femme ne parle que le yawi, dialecte utilisé dans le Sud musulman et malais de la Thaïlande, ce qui l'a empêché de se tirer de ce mauvais pas, ont expliqué des responsables d'un centre d'hébergement pour sans-abri de la province de Phitsanulok où elle a vécu pendant deux décennies après avoir mendié pendant cinq ans dans les rues de Chiang Mai.

Dans ce centre, elle avait été surnommée "Tante Mon" parce que son langage ressemblait à celui des membres de l'ethnie Mon vivant le long de la frontière avec la Birmanie.

Le mystère sur son passé a finalement été percé la semaine dernière lorsque trois étudiants de la province de Narathiwat sont venus dans le centre d'hébergement dans le cadre d'une étude sur les sans-abri. Jaeyaena leur a chanté une vieille chanson en yawi et les étudiants ont aussitôt cherché à comprendre qui elle était et où était sa famille. Elle leur a dit qu'elle avait un époux malaisien et sept enfants, et leur a alors raconté ses péripéties dans le nord de la Thaïlande.

La famille, alertée, a envoyé deux de ses membres la récupérer mardi. "Elle se souvenait du nom de tous ses enfants et a reconnu son aînée", a indiqué un responsable du centre d'hébergement en précisant que Jaeyaena était retournée le lendemain dans son village du sud qu'elle avait quitté il y a 25 ans.

A Dusongyo, quelque 500 personnes lui ont réservé un accueil triomphal. "J'ai cru que j'allais mourir à Phitsanulok et j'ai envisagé à plusieurs reprises de m'enfuir (du centre d'hébergement)", a déclaré Jaeyaena à l'AFP. "Après toutes ces années, je ne parle toujours pas le thaï".
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Dim 25 Fév 2007, 20:31

Loup Ecossais a écrit:
Peau d'âne a écrit:
Croyez vous au hasard Loup Ecossais ? Non. Ce que nous appelons "hasard", n'est rien d'autre que l'ignorance des causes. Et comme le disait Einstein à son ami Niels Bohr : «Dieu ne joue pas aux dés.» Donc pas de place pour la moindre parcelle de "hasard".

(votre citation cache une grande compréhension de la vie)

J'ai enfin trouvé le topic sur la synchronicité ! bounce

Malgré ma formation scientifique, je ne crois pas au hasard !
Je suis d'accord avec vous que ce que nous appelons "hasard" n'est rien d'autre qu'une ignorance des causes!
Je dirais que le hasard n'est rien d'autre que la convergence de la volonté divine .... compress
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Dim 25 Fév 2007, 22:54

Citation :
Malgré ma formation scientifique, je ne crois pas au hasard !
en général les scientifiques à cause et non pas malgré ne croient pas au hasard .
Revenir en haut Aller en bas
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Lun 26 Fév 2007, 07:11

Faites un peu de MQ et reparlons de la position des scientifiques sur le hasard, merci...
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Lun 26 Fév 2007, 10:53

polaire a écrit:
Citation :
Malgré ma formation scientifique, je ne crois pas au hasard !
en général les scientifiques à cause et non pas malgré ne croient pas au hasard .

Bonjour Polaire,
Je pense que nous avons un problème de langage, je parlais de hasard, dans le sens statistique.... de variable aléatoire.... drunken
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Lun 26 Fév 2007, 11:23

Notre hasard, commence avant même notre naissance.

Lorsque nous arrivons dans ce monde, nous arrivons dans un monde préalablement établis ; c'est à dire qu'il eu fallu qu'il soit ainsi, pour que nous naissions.


Se termine un style de potentiel, par le fait même de notre naissance, en ce monde ; celui qui permis que nous naissions. Et sans doute, existe t'il un équilibre en l'apparence de ce chaos. Parce qu'à notre tour, nous devenons de part notre naissance, part active d'un style de potentiel différent à exprimer.
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Lun 26 Fév 2007, 11:49

Peau d'âne a écrit:
Notre hasard, commence avant même notre naissance.

Lorsque nous arrivons dans ce monde, nous arrivons dans un monde préalablement établis ; c'est à dire qu'il eu fallu qu'il soit ainsi, pour que nous naissions.


Se termine un style de potentiel, par le fait même de notre naissance, en ce monde ; celui qui permis que nous naissions. Et sans doute, existe t'il un équilibre en l'apparence de ce chaos. Parce qu'à notre tour, nous devenons de part notre naissance, part active d'un style de potentiel différent à exprimer.

Même le chaos a un certain degré d'ordre. Faute de quoi il n'existerait pas. Ce que nous pouvons comprendre du chaos, c'est ce qui en émerge à partir de la transformation, de son passage à un ordre de mieux en mieux structuré. C'est notamment ce que Bénard a démontré en faisant bouillir de l'eau dans une casserole. Soit le système s'organise et passe à un degré d'ordre supérieur, soit le système s'éffondre.

Quant à la physique et la mécanique quantique, elles ne permettent que de faire des hypothèses et non pas d'apporter des preuves. Ce sont des modélisations de probabliltés théoriques. Donc non démontrables. Et là aussi, Schrödinger, pourtant un des pères de la physique quantique a démontré les limites de cette discipline avec son fameux chat. Mais bon, n'étant pas un scientifique, je ne suis pas dans la meilleure position pour défendre le peu que j'en connais. Toujours est-il, que pour moi, il n'y a pas de place pour le hasard, quel que soit le domaine.
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Lun 26 Fév 2007, 12:05

à somebody
Citation :
Je pense que nous avons un problème de langage,
..
Vous ne croyez pas aux statistiques ? Ni aux variables alèatoires , c'est bien utile pourtant et c'est tout ce qu'on leur demande .

Dans toute statistique, l'inexactitude du nombre est compensée par la précision des décimales.
Alfred Sauvy, sociologue français( c'est de l'humour )

Vous ne pouvez à contrario vous monter d'un déterminisme strict si vous estimez recevable la synchronicté , là vous seriez dans le cas du à cause(en général les scientifiques à cause)


( à Marc : la mécanique quantique est très difficilement exploitable philosophiquement ..On ne fait pas un peu de mécanique quantique on en fait à fond , cela demande à minima un bon bagage mathématique .Certain physiciens- philosophes s' évertuent à faire passer quelque chose de leur savoir dans le grand public , je ne sais trop ce qui est compris de ce qu’ils ont compris ou d’ ailleurs de ce qu’ils ne comprennent pas .. )
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Lun 26 Fév 2007, 12:30

Somebody l'ignorance d'une cause, deviendrais la probalité ?
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Lun 26 Fév 2007, 13:37

[quote="polaire
en général les scientifiques à cause et non pas malgré ne croient pas au hasard .[/quote]

Citation :
Bonjour Polaire,
Je pense que nous avons un problème de langage, je parlais de hasard, dans le sens statistique.... de variable aléatoire

Je pense que nous appellons "hasard" des choses differentes !


PS Je crois dans les limites des stats et surtout de leurs utilisations !

Tous les scientifiques ne sont pas forcement de statisticiens.... mais les stats sont devenues un outils de plus en plus indispensable à la science.... elles sont des fois utilisées à tort et à travers ....

(ex. Ba-ba : les sondages... et leur utilisation médiatique...)
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Lun 26 Fév 2007, 13:41

Somebody tu es sur quel parcourt de sciences ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Lun 26 Fév 2007, 15:09

Loup Ecossais a écrit:
Peau d'âne a écrit:
Notre hasard, commence avant même notre naissance.

Lorsque nous arrivons dans ce monde, nous arrivons dans un monde préalablement établis ; c'est à dire qu'il eu fallu qu'il soit ainsi, pour que nous naissions.


Se termine un style de potentiel, par le fait même de notre naissance, en ce monde ; celui qui permis que nous naissions. Et sans doute, existe t'il un équilibre en l'apparence de ce chaos. Parce qu'à notre tour, nous devenons de part notre naissance, part active d'un style de potentiel différent à exprimer.

Même le chaos a un certain degré d'ordre. Faute de quoi il n'existerait pas. Ce que nous pouvons comprendre du chaos, c'est ce qui en émerge à partir de la transformation, de son passage à un ordre de mieux en mieux structuré. C'est notamment ce que Bénard a démontré en faisant bouillir de l'eau dans une casserole. Soit le système s'organise et passe à un degré d'ordre supérieur, soit le système s'éffondre.

.

Lol, là vous parlez de cinétique et d'entropie... affraid

Je suis d'accord avec vous, le hasard n'existe pas. Même l'état d'équilibre est un mouvement, nous parlons d'équilibre dynamique...
Rien n'est au repos....
Sauf peut être le néant.... mais le néant c'est une notion métaphysique....
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Lun 26 Fév 2007, 18:17

Somebody a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
Peau d'âne a écrit:
Notre hasard, commence avant même notre naissance.

Lorsque nous arrivons dans ce monde, nous arrivons dans un monde préalablement établis ; c'est à dire qu'il eu fallu qu'il soit ainsi, pour que nous naissions.


Se termine un style de potentiel, par le fait même de notre naissance, en ce monde ; celui qui permis que nous naissions. Et sans doute, existe t'il un équilibre en l'apparence de ce chaos. Parce qu'à notre tour, nous devenons de part notre naissance, part active d'un style de potentiel différent à exprimer.

Même le chaos a un certain degré d'ordre. Faute de quoi il n'existerait pas. Ce que nous pouvons comprendre du chaos, c'est ce qui en émerge à partir de la transformation, de son passage à un ordre de mieux en mieux structuré. C'est notamment ce que Bénard a démontré en faisant bouillir de l'eau dans une casserole. Soit le système s'organise et passe à un degré d'ordre supérieur, soit le système s'éffondre.

.

Lol, là vous parlez de cinétique et d'entropie... affraid Sauf que tout se transforme et que rien ne se perd.

Je suis d'accord avec vous, le hasard n'existe pas. Même l'état d'équilibre est un mouvement, nous parlons d'équilibre dynamique...
Rien n'est au repos.... Pas d'objection votre Honneur.
Sauf peut être le néant.... mais le néant c'est une notion métaphysique.... C'est une probablilté. La compréhension de l'être humain me semble extrêmement limitée dans ce domaine. Peut-être que le langage parlé est un frein à la compréhension de certaines choses. La métaphysique en particulier.
Revenir en haut Aller en bas
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Lun 26 Fév 2007, 18:54

Citation :
Quant à la physique et la mécanique quantique, elles ne permettent que de faire des hypothèses et non pas d'apporter des preuves. Ce sont des modélisations de probabliltés théoriques. Donc non démontrables. Et là aussi, Schrödinger, pourtant un des pères de la physique quantique a démontré les limites de cette discipline avec son fameux chat. Mais bon, n'étant pas un scientifique, je ne suis pas dans la meilleure position pour défendre le peu que j'en connais. Toujours est-il, que pour moi, il n'y a pas de place pour le hasard, quel que soit le domaine.

Cher Loup,

De fait, vos sources sont un peu vieilles... Je ne sais pas ce que vous entendez par "Ce sont des modélisations de probabliltés théoriques. Donc non démontrables." ? La mécanique quantique est la théorie la mieux vérifiée, dans la variété et la précision des phénomènes qu'elle décrit.
Quant au chat, la décohérence quantique a réglé la question. En deux mots, l'idée est qu'un système quantique qui peut être dans deux états à la fois - donc le chat mort et vivant - ne peut rester dans cet état s'il est en interaction avec un système comportant un grand nombre de particules. Typiquement, le fait que votre chat interagisse avec le système en question fait qu'il va devoir choisir entre mort et vivant : le chat de Shrödinger n'est donc plus mort et vivant, c'est montré expérimentalement - le mot clef est "décohérence quantique". Par ailleurs, un travail de logique dû à Bell couplé à des mesures expérimentales (Alain Aspect, un français, cocorico !!) a montré qu'on ne peut proposer de théories "à variables cachées" (je simplifie un peu là, peut-être abusivement) : autrement dit, on a prouvé que l'aléatoire est bien inscrit au coeur de la matière. Mot clef : "inégalités de Bell". La physique fondamentale est écrite dans le langage des probabilités et ça ne semble pas être dû à une compréhension limitée, mais bien le contraire...

Bien cordialement,

Marc
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Lun 26 Fév 2007, 19:45

marc a écrit:
Citation :
Quant à la physique et la mécanique quantique, elles ne permettent que de faire des hypothèses et non pas d'apporter des preuves. Ce sont des modélisations de probabliltés théoriques. Donc non démontrables. Et là aussi, Schrödinger, pourtant un des pères de la physique quantique a démontré les limites de cette discipline avec son fameux chat. Mais bon, n'étant pas un scientifique, je ne suis pas dans la meilleure position pour défendre le peu que j'en connais. Toujours est-il, que pour moi, il n'y a pas de place pour le hasard, quel que soit le domaine.

Cher Loup,

De fait, vos sources sont un peu vieilles... Je ne sais pas ce que vous entendez par "Ce sont des modélisations de probabliltés théoriques. Donc non démontrables." ? La mécanique quantique est la théorie la mieux vérifiée, dans la variété et la précision des phénomènes qu'elle décrit.
Quant au chat, la décohérence quantique a réglé la question. En deux mots, l'idée est qu'un système quantique qui peut être dans deux états à la fois - donc le chat mort et vivant - ne peut rester dans cet état s'il est en interaction avec un système comportant un grand nombre de particules. Typiquement, le fait que votre chat interagisse avec le système en question fait qu'il va devoir choisir entre mort et vivant : le chat de Shrödinger n'est donc plus mort et vivant, c'est montré expérimentalement - le mot clef est "décohérence quantique". Par ailleurs, un travail de logique dû à Bell couplé à des mesures expérimentales (Alain Aspect, un français, cocorico !!) a montré qu'on ne peut proposer de théories "à variables cachées" (je simplifie un peu là, peut-être abusivement) : autrement dit, on a prouvé que l'aléatoire est bien inscrit au coeur de la matière. Mot clef : "inégalités de Bell". La physique fondamentale est écrite dans le langage des probabilités et ça ne semble pas être dû à une compréhension limitée, mais bien le contraire...

Bien cordialement,

Marc

Merci pour toutes vos précisions, Marc. En effet, mes sources sont un peu anciennes. Mais je m'intéresse toujours à tout ça. C'est tellement fascinant. Je vais aussi acheter le dernier livre de Hubert Reeves. "Chronique des atomes". Je ne rechigne jamais quand je peux m'instruire. Pensez-vous qu'un jour on arrivera à franchir le mur de Planck?
Revenir en haut Aller en bas
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Lun 26 Fév 2007, 21:11

Sincèrement, je ne peux que l'espérer : ce n'est pas du tout mon domaine de recherche... le peux que j'ai lu sur la question - théorie des cordes - laisse quelques espoirs. Mais tant que les expériences ne sont pas là... Ce qu'il y a de sûr c'est que les technologies d'accélérateurs actuelles ne permettront sans doute jamais cet exploit : il en faudrait des plus gros que le système solaire... pas demain la veille. Mais les physiciens ont plus d'un tour dans leur sac : je leur fais confiance ! Si ces questions vous intéressent, je me permets de vous signaler d'excellents ouvrages : lumière et matière, de Feynman, et Initiation à la physique quantique : La matière et ses phénomènes, de Valerio Scarani. Je n'ai jamais vu mieux, encore, pour expliquer les choses... dans la mesure où on peut les comprendre (ce qui inclut les spécialistes, à en croire Feynman : nul n'y "comprend" vraiment rien. Neumann, je crois, à propos des maths, mais ça s'applique bien à la MQ à mon sens, disait que l'on "ne comprend jamais, on s'habitue").

Marc
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Lun 26 Fév 2007, 23:21

à Marc ( dont j 'ai déjà apprécié me semble -t- il le savoir et l 'honnêteté intellectuelle)

Citation :
autrement dit, on a prouvé que l'aléatoire est bien inscrit au cœur de la matière.

Pensez -vous qu’il y a un aveu d’impuissance à trouver des causes ou bien la reconnaissance ( un autre aveu ) qu’il n'y a pas de causes ?
Ce qui est différent pour l’ appréciation du sens de hasard
Pour moi hasard signifie qui n'a pas de cause Ce qui est difficle à penser ( pour tout le monde )

Mais hasard signifie aussi pour beaucoup ce qui est contingent , qui a une cause mais inconnue et très particulière ,unique et non formulable mathématiquement

et aléatoire ? formulable statistiquement .Non ?
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Mar 27 Fév 2007, 08:04

Loup Ecossais a écrit:

Sauf peut être le néant.... mais le néant c'est une notion métaphysique.... C'est une probablilté. La compréhension de l'être humain me semble extrêmement limitée dans ce domaine. Peut-être que le langage parlé est un frein à la compréhension de certaines choses. La métaphysique en particulier.
[/quote]

Lol, D'accord encore... J'ajoute que sur un forum internet, le sujet ressemble (parfois) à un dialogue de sourds study ...LOL, mais une vraie source de richesse lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Mar 27 Fév 2007, 11:50

Prenons un exemple.

On sort de chez sois, et on rencontre une personne que l'on a pas vue depuis des années.

A mon avis, là où il n'y a pas de hasard, c'est qu'un jour cette personne, à fait partie de notre passé...

On sort de chez sois, et on rencontre une personne que l'on ne connaissait pas.


A mon avis, là où il n'y a pas de hasard, c'est qu'un jour nous sommes nés, dans le même environnement. Ou si vous préfèrez à la même époque.


Il y n'existerait pas un hasard, mais des hasards, c'est à dire ce que l'environnement en laquelle nous naissons nous offres de possibilités.
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Mar 27 Fév 2007, 19:34

La synchronicité (episode pilote, lol)

Le principe de causalité, selon lequel « tout événement a une cause », fonde l'idée du déterminisme naturel qui est au cœur de la science moderne. David Hume est réputé avoir affirmé que la causalité est le ciment de l'univers.
Il apparaît que, dans la nature, de nombreux phénomènes ne répondent pas à cette loi. Sont-ils à exclure du champ de la science, et donc de nos centres d'intérêt ? Ce type d'événement est-il réellement un hasard affraid ? Du hasard lol! , on présuppose par habitude et comme allant de soi qu'il est accessible à l'explication causale, et que si on le nomme "hasard" lol! ou "coïncidence", c'est simplement parce que l'on n'a pas, ou pas encore, découvert la causalité qui le régit.

De quoi s'agit-il alors ? scratch
Le concept de synchronicité est né de la réflexion du psychanalyste suisse C. G. Jung avec le physicien Wolfgang Pauli, l'un des pères de la Mécanique Quantique.
La synchronicité se manifeste lorsqu'il y a, dans le temps, coïncidence signifiante entre un phénomène qui apparaît dans le monde extérieur et la pensée subjective de l'être humain qui assiste au phénomène. On est tenté de soupçonner qu'il pourrait s'agir dans ce cas d'une coïncidence significative, c'est-à-dire de l'ordre du sens.
Par exemple, alors que je suis en train de penser à une personne, le prénom de cette personne est prononcé par une tierce personne qui se trouve à ce moment là à côté de moi, une personne avec laquelle je n'ai rien à voir, une personne qui est là "par hasard ». lol!
La précision d'une telle coïncidence signifiante, son intensité, et la fréquence de son apparition, montrent que les coïncidences signifiantes ne sont pas dues au hasard lol! . Considérant que ces phénomènes ne sont pas dus au hasard lol! , on peut déduire qu'ils défient la causalité, c'est-à-dire le rapport de cause à effet. Ils sont a-causals. Il suppose que l’événement est ordonné comme s’il était le rêve d’une « conscience supérieure, plus vaste, inconnaissable ».

Il est difficile d'admettre le monde de la synchronicité pour nos esprits occidentaux nourris par l'idée de causalité, mais la synchronicité n'est pas plus énigmatique ou plus mystérieuse que les discontinuités en physique.

En 1929, lors d'un cours à un groupe d'étudiants, Jung déclara : " Le synchronisme est le préjugé de l'Orient, la causalité est le préjugé moderne de l'Occident. J’ai représenté la synchronicité comme une relativité de l’espace et du temps, placée sous la détermination du psychisme ». :chapeau:

Les phénomènes de synchronicité semble reposer sur un fondement archétypique : quelque incompréhensible que ça puisse paraître, on peut supposer qu’il y a dans l’inconscient quelque chose comme un savoir a priori, inexplicable par la causalité concernant des faits qui ne peuvent pas encore être sus par la conscience.

Pause Pub lol!
A titre personnel, c’est un sujet qui m’interpelle, il y a des aspects auxquels j’adhère, d’autres qui me semblent un peu obscures… L'attachement à la synchronicité me semble d’abord relié à un chemin personnel… on lui fait foi, ou non, surtout elle ne s’impose pas.
Ce poste n’exprime pas mon opinion sur la synchronicité, mais une synthèse sur le sujet…


Episode final bounce

Selon Jung, la synchronicité serait crée par l’inconscient collectif, un champ psychique infini où le présent et l’avenir existent simultanément. L'inconscient serait ainsi un champ beaucoup plus vaste que ce qu'a pu découvrir Freud, il aurait selon Jung une portée collective. Il serait la mémoire de toute l’humanité et l’âme de l’univers, une supra conscience cosmique qui mettrait le sujet en relation avec un plan d’information universel.
Les objets qu’il contient ont été appelés par Jung les archétypes. Voici quelques exemples d’archétypes : Dieu (ou le père), l’anima (figure féminine que l’on trouve chez l’homme, l’animus chez la femme), le héros. Un archétype n’est pas à proprement parler un symbole. Mais les symboles sont souvent, dans les rêves par exemple, une forme vivante d’un ou plusieurs archétypes.

La synchronicité pourrait correspondre à :
- La coïncidence dans le temps de plusieurs événements sans relation causale et ayant le même contenu significatif
- Des actes créatifs
- Synchronicité familiale
- Retrosynchronicité sous forme de cycles et rythmes historiques

Dans une synchronicité, tout se passe comme si un sens inconscient essayait de nous trouver et s'imposait à nous. La synchronicité incite à nous ouvrir à l'autre et à la portée symbolique de certains événements.
Nous avons tous un jour croisé quelqu’un qui a modifié notre destinée. Comme si dans ces moments charnières, l'inconscient nous conviait à des rendez-vous avec nous-même par le biais d'un être, ou même d'un livre qui fait écho à des préoccupations du moment. De notre point de vue, cette rencontre nous apparaît comme le fruit du hasard lol! , mais au niveau collectif de l'inconscient, elle révèle bien souvent un nécessaire détour vers le centre de nous-même..

En guise de conclusion :amen:

L'intérêt de la synchronicité réside dans la possibilité de construire un pont reliant les mondes de l'esprit et de la matière, :bougie: et ceux de la physique et de la psyché ;) .
La chose la plus impressionnante qu’on puisse retenir du phénomène synchronistique est le fait que la dualité esprit - matière semble être éliminée. On peut supposer que pour un individu vivant dans la conscience de l’unité, la synchronicité serait l’état naturel et, à l’inverse, la perception de la séparation une sorte d’amnésie ou de l’ignorance.

Jung a même utilisé le terme de numineux pour designer cette perception quasi-mystique que l’on rencontre dans la synchronicité et il essaye de montrer qu’entre le Sacré et les expériences de synchronicité, il n’y a pas de différence de nature, mais plutôt de degré. On y découvre de plus, l’indication d’une unité ultime de toutes les existences individuelles réunies dans l’Unus mundus.

Le dossier scientifique n’est pas clos et nourrit des débats passionnés. Mais l’impossibilité de démontrer scientifiquement cette théorie, ne l’empêche pas de fonctionner. Basketball
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Dim 18 Mar 2007, 02:27

Voilà cher Loup, le texte en question ....

Au regard de la synchronicité, nous avons communiqué par télépathie ce soir... lol! (voir la conclusion du texte) Connaissez vous l'expérience EPR ?


Au regard de notre ami polaire (rien de péjoratif dans mon propos, cher polaire :chapeau: ), ce fait ne serait qu'une absurde coïncidence.... ;) pour ne pas dire un HASARD affraid


Somebody a écrit:
La synchronicité (episode pilote, lol)

Le principe de causalité, selon lequel « tout événement a une cause », fonde l'idée du déterminisme naturel qui est au cœur de la science moderne. David Hume est réputé avoir affirmé que la causalité est le ciment de l'univers.
Il apparaît que, dans la nature, de nombreux phénomènes ne répondent pas à cette loi. Sont-ils à exclure du champ de la science, et donc de nos centres d'intérêt ? Ce type d'événement est-il réellement un hasard affraid ? Du hasard lol! , on présuppose par habitude et comme allant de soi qu'il est accessible à l'explication causale, et que si on le nomme "hasard" lol! ou "coïncidence", c'est simplement parce que l'on n'a pas, ou pas encore, découvert la causalité qui le régit.

De quoi s'agit-il alors ? scratch
Le concept de synchronicité est né de la réflexion du psychanalyste suisse C. G. Jung avec le physicien Wolfgang Pauli, l'un des pères de la Mécanique Quantique.
La synchronicité se manifeste lorsqu'il y a, dans le temps, coïncidence signifiante entre un phénomène qui apparaît dans le monde extérieur et la pensée subjective de l'être humain qui assiste au phénomène. On est tenté de soupçonner qu'il pourrait s'agir dans ce cas d'une coïncidence significative, c'est-à-dire de l'ordre du sens.
Par exemple, alors que je suis en train de penser à une personne, le prénom de cette personne est prononcé par une tierce personne qui se trouve à ce moment là à côté de moi, une personne avec laquelle je n'ai rien à voir, une personne qui est là "par hasard ». lol!
La précision d'une telle coïncidence signifiante, son intensité, et la fréquence de son apparition, montrent que les coïncidences signifiantes ne sont pas dues au hasard lol! . Considérant que ces phénomènes ne sont pas dus au hasard lol! , on peut déduire qu'ils défient la causalité, c'est-à-dire le rapport de cause à effet. Ils sont a-causals. Il suppose que l’événement est ordonné comme s’il était le rêve d’une « conscience supérieure, plus vaste, inconnaissable ».

Il est difficile d'admettre le monde de la synchronicité pour nos esprits occidentaux nourris par l'idée de causalité, mais la synchronicité n'est pas plus énigmatique ou plus mystérieuse que les discontinuités en physique.

En 1929, lors d'un cours à un groupe d'étudiants, Jung déclara : " Le synchronisme est le préjugé de l'Orient, la causalité est le préjugé moderne de l'Occident. J’ai représenté la synchronicité comme une relativité de l’espace et du temps, placée sous la détermination du psychisme ». :chapeau:

Les phénomènes de synchronicité semble reposer sur un fondement archétypique : quelque incompréhensible que ça puisse paraître, on peut supposer qu’il y a dans l’inconscient quelque chose comme un savoir a priori, inexplicable par la causalité concernant des faits qui ne peuvent pas encore être sus par la conscience.

Pause Pub lol!
A titre personnel, c’est un sujet qui m’interpelle, il y a des aspects auxquels j’adhère, d’autres qui me semblent un peu obscures… L'attachement à la synchronicité me semble d’abord relié à un chemin personnel… on lui fait foi, ou non, surtout elle ne s’impose pas.
Ce poste n’exprime pas mon opinion sur la synchronicité, mais une synthèse sur le sujet…


Episode final bounce

Selon Jung, la synchronicité serait crée par l’inconscient collectif, un champ psychique infini où le présent et l’avenir existent simultanément. L'inconscient serait ainsi un champ beaucoup plus vaste que ce qu'a pu découvrir Freud, il aurait selon Jung une portée collective. Il serait la mémoire de toute l’humanité et l’âme de l’univers, une supra conscience cosmique qui mettrait le sujet en relation avec un plan d’information universel.
Les objets qu’il contient ont été appelés par Jung les archétypes. Voici quelques exemples d’archétypes : Dieu (ou le père), l’anima (figure féminine que l’on trouve chez l’homme, l’animus chez la femme), le héros. Un archétype n’est pas à proprement parler un symbole. Mais les symboles sont souvent, dans les rêves par exemple, une forme vivante d’un ou plusieurs archétypes.

La synchronicité pourrait correspondre à :
- La coïncidence dans le temps de plusieurs événements sans relation causale et ayant le même contenu significatif
- Des actes créatifs
- Synchronicité familiale
- Retrosynchronicité sous forme de cycles et rythmes historiques

Dans une synchronicité, tout se passe comme si un sens inconscient essayait de nous trouver et s'imposait à nous. La synchronicité incite à nous ouvrir à l'autre et à la portée symbolique de certains événements.
Nous avons tous un jour croisé quelqu’un qui a modifié notre destinée. Comme si dans ces moments charnières, l'inconscient nous conviait à des rendez-vous avec nous-même par le biais d'un être, ou même d'un livre qui fait écho à des préoccupations du moment. De notre point de vue, cette rencontre nous apparaît comme le fruit du hasard lol! , mais au niveau collectif de l'inconscient, elle révèle bien souvent un nécessaire détour vers le centre de nous-même..

En guise de conclusion :amen:

L'intérêt de la synchronicité réside dans la possibilité de construire un pont reliant les mondes de l'esprit et de la matière, :bougie: et ceux de la physique et de la psyché ;) .
La chose la plus impressionnante qu’on puisse retenir du phénomène synchronistique est le fait que la dualité esprit - matière semble être éliminée. On peut supposer que pour un individu vivant dans la conscience de l’unité, la synchronicité serait l’état naturel et, à l’inverse, la perception de la séparation une sorte d’amnésie ou de l’ignorance.

Jung a même utilisé le terme de numineux pour designer cette perception quasi-mystique que l’on rencontre dans la synchronicité et il essaye de montrer qu’entre le Sacré et les expériences de synchronicité, il n’y a pas de différence de nature, mais plutôt de degré. On y découvre de plus, l’indication d’une unité ultime de toutes les existences individuelles réunies dans l’Unus mundus.

Le dossier scientifique n’est pas clos et nourrit des débats passionnés. Mais l’impossibilité de démontrer scientifiquement cette théorie, ne l’empêche pas de fonctionner.
Basketball
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Dim 18 Mar 2007, 13:07

Au regard de notre ami polaire

Vous ignorez ce que je pense de la question .

Ne vous avancez pas sur mon compte .
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Dim 18 Mar 2007, 13:18

polaire a écrit:
Au regard de notre ami polaire

Vous ignorez ce que je pense de la question .

Ne vous avancez pas sur mon compte .

Etes vous sûr de n'avoir jamais échangé sur le sujet du hasard ?

Je doute .... lisez vos messages, svp, avant de répondre d'une manière agressive.... :cartonr:

En tout cas, voilà une bonne occasion pour vous de gagner en humilité... à la place de critiquer à droite (bcp plus qu'à gauche :twisted:, évidemment) …. éclairer nous, les pauvres ignorants, de votre lumière polarisée ! :vexe:
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Dim 18 Mar 2007, 13:35

à Somebody

ce fait ne serait qu'une absurde coïncidence...
Vous me prêtez cette idée , le minimum est que je réagisse .

Citation :
Vous ignorez ce que je pense de la question .
Ne vous avancez pas sur mon compte .
Je ne vois vraiment pas ce qu'il y a d'agressif dans ma réaction .(la votre : oui et nettement )


Voila ce que vous dîtes Au regard de la synchronicité, nous avons communiqué par télépathie ce soir...
Je ne sais pas de quel événement il s' agit .Difficile de savoir ce que je pourrais en dire ,difficile à moi , mais à vous aussi .

Au regard de la synchronicité il n'y a pas coincidence .Il est infondé de dire qu’ aux yeux de polaire ce fait ne serait qu'une absurde coïncidence...
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Dim 18 Mar 2007, 14:41

Pour Polaire :

Récapitulons :

Somebody a dit :

"ce fait ne serait qu'une absurde coïncidence..."


Polaire a dit :
Citation :
Vous ignorez ce que je pense de la question .
Ne vous avancez pas sur mon compte .

Somebody répond :

"Etes vous sûr de n'avoir jamais échangé sur le sujet du hasard ?
Je doute .... lisez vos messages, svp, avant de répondre d'une manière agressive...."


Polaire dit

Citation :
Je ne vois vraiment pas ce qu'il y a d'agressif dans ma réaction . (la votre : oui et nettement )

Polaire, un relecture de certains de nos messages polémiques, vous permettra de voir que je n'ignore pas ce que vous pensez sur ce sujet ! Je voulais juste rappeler d'une manière plaisante notre polémique de l'époque.

Oui, votre réponse m'agresse, elle me prête des propos diffamatoires... car s'exprimer sur ce que qqn pense sans le savoir, c'est le diffamer !

Et je vous réponds maintenant en utilisant vos moyens,
(c’est le mieux pour se faire comprendre, non ?), c'est à dire comme vous procédez en général !

Somebody a dit :
Citation :
En tout cas, voilà une bonne occasion pour vous de gagner en humilité... à la place de critiquer à droite (bcp plus qu'à gauche , évidemment) …. éclairer nous, les pauvres ignorants, de votre lumière polarisée


Ca vous gêne ? Alors, ne me dites pas que c'est que maintenant que vous réalisez ce que les autres ressentent quand vous les attaquez ! A mon souvenir, vous nous traitez d’ignorants nous, les croyants, c’est à dire ceux qui ne sont pas matérialistes convaincus, qui n’appartient pas à la intelligentzia que vous défendez. C'est facile de critiquer tant qu'on ignore complètement ce que la spiritualité est réellement!

A titre personnel je ne fais pas de propagande, j'exprime mes idées, et je permets aux autres d'en défendre les leurs ! C'est ça un pays laïc !

Mais je n'aime pas qu'on me donne des leçons tout simplement pour le plaisir de nier, de detruire.... Moi même je me pose des questions sur les points qui ne me semblent pas claires, comme vous le constatez !
Critique oui, c'est l'échange qui fait avancer la société, mais critique constructive ! Critique constructive, qui propose qq chose à la place des structures qu'elle veut annihiler ! Pourquoi nier les 2000 ans de valeurs chrétiennes ? Pour le simple plaisir de critiquer ? Ne pensez vous que c'est risqué pour notre Europe de la vider du sens que Charlemagne et bien d'autre après lui ont donné ?

Si j’ai mal compris, alors voulez accepter mes excuses !

Et pour passer à autre chose :

polaire dit :
Citation :
Au regard de la synchronicité il n'y a pas coïncidence .Il est infondé de dire qu’ aux yeux de polaire ce fait ne serait qu'une absurde coïncidence...

Permettez moi de réitérer la demande... mais quelle est votre position sur le sujet de ma synchronicité !


Dernière édition par le Dim 18 Mar 2007, 17:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Dim 18 Mar 2007, 14:58

Somebody a écrit:
Voilà cher Loup, le texte en question ....

Au regard de la synchronicité, nous avons communiqué par télépathie ce soir... lol! (voir la conclusion du texte) Connaissez vous l'expérience EPR ?


Au regard de notre ami polaire (rien de péjoratif dans mon propos, cher polaire :chapeau: ), ce fait ne serait qu'une absurde coïncidence.... ;) pour ne pas dire un HASARD affraid


Somebody a écrit:
La synchronicité (episode pilote, lol)

Le principe de causalité, selon lequel « tout événement a une cause », fonde l'idée du déterminisme naturel qui est au cœur de la science moderne. David Hume est réputé avoir affirmé que la causalité est le ciment de l'univers.
Il apparaît que, dans la nature, de nombreux phénomènes ne répondent pas à cette loi. Sont-ils à exclure du champ de la science, et donc de nos centres d'intérêt ? Ce type d'événement est-il réellement un hasard affraid ? Du hasard lol! , on présuppose par habitude et comme allant de soi qu'il est accessible à l'explication causale, et que si on le nomme "hasard" lol! ou "coïncidence", c'est simplement parce que l'on n'a pas, ou pas encore, découvert la causalité qui le régit.

De quoi s'agit-il alors ? scratch
Le concept de synchronicité est né de la réflexion du psychanalyste suisse C. G. Jung avec le physicien Wolfgang Pauli, l'un des pères de la Mécanique Quantique.
La synchronicité se manifeste lorsqu'il y a, dans le temps, coïncidence signifiante entre un phénomène qui apparaît dans le monde extérieur et la pensée subjective de l'être humain qui assiste au phénomène. On est tenté de soupçonner qu'il pourrait s'agir dans ce cas d'une coïncidence significative, c'est-à-dire de l'ordre du sens.
Par exemple, alors que je suis en train de penser à une personne, le prénom de cette personne est prononcé par une tierce personne qui se trouve à ce moment là à côté de moi, une personne avec laquelle je n'ai rien à voir, une personne qui est là "par hasard ». lol!
La précision d'une telle coïncidence signifiante, son intensité, et la fréquence de son apparition, montrent que les coïncidences signifiantes ne sont pas dues au hasard lol! . Considérant que ces phénomènes ne sont pas dus au hasard lol! , on peut déduire qu'ils défient la causalité, c'est-à-dire le rapport de cause à effet. Ils sont a-causals. Il suppose que l’événement est ordonné comme s’il était le rêve d’une « conscience supérieure, plus vaste, inconnaissable ».

Il est difficile d'admettre le monde de la synchronicité pour nos esprits occidentaux nourris par l'idée de causalité, mais la synchronicité n'est pas plus énigmatique ou plus mystérieuse que les discontinuités en physique.

En 1929, lors d'un cours à un groupe d'étudiants, Jung déclara : " Le synchronisme est le préjugé de l'Orient, la causalité est le préjugé moderne de l'Occident. J’ai représenté la synchronicité comme une relativité de l’espace et du temps, placée sous la détermination du psychisme ». :chapeau:

Les phénomènes de synchronicité semble reposer sur un fondement archétypique : quelque incompréhensible que ça puisse paraître, on peut supposer qu’il y a dans l’inconscient quelque chose comme un savoir a priori, inexplicable par la causalité concernant des faits qui ne peuvent pas encore être sus par la conscience.

Pause Pub lol!
A titre personnel, c’est un sujet qui m’interpelle, il y a des aspects auxquels j’adhère, d’autres qui me semblent un peu obscures… L'attachement à la synchronicité me semble d’abord relié à un chemin personnel… on lui fait foi, ou non, surtout elle ne s’impose pas.
Ce poste n’exprime pas mon opinion sur la synchronicité, mais une synthèse sur le sujet…


Episode final bounce

Selon Jung, la synchronicité serait crée par l’inconscient collectif, un champ psychique infini où le présent et l’avenir existent simultanément. L'inconscient serait ainsi un champ beaucoup plus vaste que ce qu'a pu découvrir Freud, il aurait selon Jung une portée collective. Il serait la mémoire de toute l’humanité et l’âme de l’univers, une supra conscience cosmique qui mettrait le sujet en relation avec un plan d’information universel.
Les objets qu’il contient ont été appelés par Jung les archétypes. Voici quelques exemples d’archétypes : Dieu (ou le père), l’anima (figure féminine que l’on trouve chez l’homme, l’animus chez la femme), le héros. Un archétype n’est pas à proprement parler un symbole. Mais les symboles sont souvent, dans les rêves par exemple, une forme vivante d’un ou plusieurs archétypes.

La synchronicité pourrait correspondre à :
- La coïncidence dans le temps de plusieurs événements sans relation causale et ayant le même contenu significatif
- Des actes créatifs
- Synchronicité familiale
- Retrosynchronicité sous forme de cycles et rythmes historiques

Dans une synchronicité, tout se passe comme si un sens inconscient essayait de nous trouver et s'imposait à nous. La synchronicité incite à nous ouvrir à l'autre et à la portée symbolique de certains événements.
Nous avons tous un jour croisé quelqu’un qui a modifié notre destinée. Comme si dans ces moments charnières, l'inconscient nous conviait à des rendez-vous avec nous-même par le biais d'un être, ou même d'un livre qui fait écho à des préoccupations du moment. De notre point de vue, cette rencontre nous apparaît comme le fruit du hasard lol! , mais au niveau collectif de l'inconscient, elle révèle bien souvent un nécessaire détour vers le centre de nous-même..

En guise de conclusion :amen:

L'intérêt de la synchronicité réside dans la possibilité de construire un pont reliant les mondes de l'esprit et de la matière, :bougie: et ceux de la physique et de la psyché ;) .
La chose la plus impressionnante qu’on puisse retenir du phénomène synchronistique est le fait que la dualité esprit - matière semble être éliminée. On peut supposer que pour un individu vivant dans la conscience de l’unité, la synchronicité serait l’état naturel et, à l’inverse, la perception de la séparation une sorte d’amnésie ou de l’ignorance.

Jung a même utilisé le terme de numineux pour designer cette perception quasi-mystique que l’on rencontre dans la synchronicité et il essaye de montrer qu’entre le Sacré et les expériences de synchronicité, il n’y a pas de différence de nature, mais plutôt de degré. On y découvre de plus, l’indication d’une unité ultime de toutes les existences individuelles réunies dans l’Unus mundus.

Le dossier scientifique n’est pas clos et nourrit des débats passionnés. Mais l’impossibilité de démontrer scientifiquement cette théorie, ne l’empêche pas de fonctionner.
Basketball

Chère Somebody,

Le principe de "synchonicité" est une condition sine qua non à la naissance de l'Univers, de la vie. De fait, le hasard n'a donc pas sa place dans ce cheminement. Certains physiciens pensent néanmoins, qu'à travers la mécanique quantique, il peut y avoir une place pour "l'aléatoire". Partant de ce postulat, je suis convaincu que jamais la l'univers n'auraît pu apparaître, et encore moins la vie.

Prenons un exemple parmi d'autres : pour que l'assemblage des nucléotides conduise «par hasard» à l'élaboration d'une molécule d'ARN utilisable, il faudrait que la nature multiplie à tâtons les essais durant au moins 10 puissance 15 années, soit cent mille fois plus longtemps que l'âge total de notre univers. Donc pas de place pour le hasard.

Autre exemple : si l'océan primitif avait engendré toutes les variantes (tous les isomères) susceptibles d'être élaborées «par hasard» à partir d'une seule molécule contenant quelques centaines d'atomes, cela nous aurait conduits à la construction de plus de 10 puissance 80 isomères possibles. Or, l'univers entier contient sans doute moins de 10 puissance 80 atomes. Autrement dit, un seul essai au hasard sur la Terre aurait suffi à épuiser l'univers tout entier. Là non plus, pas de place pour le hasard.

Mais prenons un cas vraiment concret. Une cellule vivante est composée d'une vingtaine d'acides aminés formant une «chaîne» compacte. Or, la fonction de ces acides aminés dépend, à son tour, d'environ 2000 enzymes spécifiques. Poursuivant le même raisonnement, les bilologistes sont amenés à calculer que la probabilité pour qu'un millier d'enzymes différentes se rapprochent de manière ordonnée jusqu'à former une cellule vivante (au cours d'une évolution de plusieurs milliards d'années) est de l'ordre de 10 puissance 1000 contre un. Autant dire que cette chance est nulle. C'est aussi ce qui a poussé Francis Crick, prix Nobel de biologie grâce à la découverte de l'ADN, à conclure dans le même sens : «Un honnête homme armé de tout le savoir à notre portée aujourd'hui, se devrait d'affirmer que l'origine de la vie tient du miracle, tant il y a de conditions à réunir pour la mettre en oeuvre.»


Dernière édition par le Dim 18 Mar 2007, 22:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Dim 18 Mar 2007, 21:05

Merci pour ces exemples … A titre personnel, comme vous l’avez certainement compris, je ne crois pas à la sérendipité (hasard heureux) de l’univers. Nous sommes sur la même longueur d’onde.

La synchronicité est en fait « une occurrence simultanée de deux événements liés par le sens et non par la cause » (exemple, je suis en train de rédiger un message concernant une chanson intitulée "Ave Maria", et vous postez dans le même temps un message dans lequel vous m'appelez Marie Embarassed ). Deux événements que rien ne semble relier, mais qui, associés, prennent une signification dans la conscience du témoin. Mais, son interprétation peut effectivement être étendue à celle du hasard significatif .

Pour continuer les exemples :

Ecossais a écrit:
Le principe de "synchonicité" est une condition sine qua non à la naissance de l'Univers, de la vie. De fait, le hasard n'a donc pas sa place dans ce cheminement. Certains physiciens pensent néanmoins, qu'à travers la mécanique cantique, il peut y avoir une place pour "l'aléatoire". Partant de ce postulat, je suis convaincu que jamais la l'univers n'auraît pu apparaître, et encore moins la vie.

Tout à fait d'accord.

Comment une sélection aléatoire à partir de toutes les fluctuations possibles dans le chaos d’un pré-espace (l’avant Big Bang) turbulent aurait astronomiquement pu générer un Univers où les organismes vivantes et autres phénomènes complexes cohérents aurait pu naître et évoluer ?

Connaissez vous le principe de syntonisation des constantes physiques de l’Univers ?En effet, les trois douzaines ou plus des paramètres physiques de l’univers (par exemple les constantes universelles : la constante de Newton G, la vitesse de la lumière dans le vide c, la constante de Boltzmann k et la constante de Planck h, mais bien d'autres encore) sont si précisément synthonisés qu’ils créent ensembles les conditions hautement improbables selon lesquelles la vie peut survenir, (par exemple sur terre, mais on peut le supposer à la surface d’autre planètes aussi), et évoluer vers des plus hauts niveaux de complexité.

Par exemple si la vitesse d’expansion de l’Univers au moment du Big Bang avait été (1/1.000 000 000) fois de moins que ce qu’elle était, l’univers se serait effondré presque immédiatement. Si elle avait été (1/1.000 000 000) fois de plus que ce qu’elle était, l’univers se serait dispersé si rapidement qu’il n’aurait produit que des gazes froids et dilués.

De plus si le rapport entre la masse du neutron et celle du proton n’était pas exactement deux fois celle de l’électron, aucune réaction chimique importante ne pourrait en découler...

Je ne continue plus… le fait qu’aujourd’hui nous échangeons sur ce forum est du à une succession de coïncidences heureuses … est il le résultat d'un heureux Hasard originel ? study
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Dim 18 Mar 2007, 22:45

Somebody a écrit:


Connaissez vous le principe de syntonisation des constantes physiques de l’Univers ?En effet, les trois douzaines ou plus des paramètres physiques de l’univers (par exemple les constantes universelles : la constante de Newton G, la vitesse de la lumière dans le vide c, la constante de Boltzmann k et la constante de Planck h, mais bien d'autres encore) sont si précisément synthonisés qu’ils créent ensembles les conditions hautement improbables selon lesquelles la vie peut survenir, (par exemple sur terre, mais on peut le supposer à la surface d’autre planètes aussi), et évoluer vers des plus hauts niveaux de complexité.

En fait, l'univers repose sur un très petit nombre de constantes. Moins de 15.

Je ne continue plus… le fait qu’aujourd’hui nous échangeons sur ce forum est du à une succession de coïncidences heureuses … est il le résultat d'un heureux Hasard originel ? Je ne le crois pas. Il y a toujours une cause. Et cette cause, était inscrite dans le patrimoine universel (si vous me permettez cette expression) dès la création. study
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Dim 18 Mar 2007, 22:54

à Somebody

Citation :
Oui, votre réponse m'agresse, elle me prête des propos diffamatoires... car s'exprimer sur ce que qqn pense sans le savoir, c'est le diffamer !

Je ne voudrais pas enfoncer le clou mais nolens volens vous me diffamez.
Diffamer c’est vous qui en parlez . Je ne considère pas vos propos comme diffamatoires mais comme seulement non fondés.

La suite de vos propos est tout aussi mal fondée .
Mais je ne le prends pas du tout en mauvaise part .
ll est naturel que je fasse remarquer que vous m’attribuez des pensées que je n’ai pas .(et je l 'ai fait remarquer avec la pus grande économie de parole )


Citation :
vous nous traitez d’ignorants nous, les croyants, c’est à dire ceux qui ne sont pas matérialistes convaincus, qui n’appartient pas à la intelligentzia que vous défendez. C'est facile de critiquer tant qu'on ignore complètement ce que la spiritualité est réellement!

Citez moi comme traitant d'ignorant .. des croyants .
D où tenez- vous que je sois matérialiste ?
Et d ' où tenez- vous que je défende une intelligentsia ?
Et qu’est ce qui vous fait penser que j’ ignore le sens du mot spiritualité ?

Il y a des gens qui se livrent tout à trac mais il y en a qui ne laissent apparaître que la pointe émergée de l’iceberg .
Vous vous risquez à bien des déconvenues en filant droit sur les chiffons rouges .
Je n’entre pas dans ce débat que j’ai d’ailleurs intronisé ( la synchronicité ) d’abord parce qu’il s’emballe là sous mes yeux . Ensuite parce que je sais que c’est un sujet qui est propice à l ‘emballement .

Je vous vois attentive aux successions de coïncidences heureuses …penchez -vous aussi sur les coïncidences malheureuses .Elles devraient théoriquement être aussi instructives .


polaire
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Lun 19 Mar 2007, 00:06

Polaire

Voilà un de vos anciens post :

polaire a écrit:
à somebody

..
Vous ne croyez pas aux statistiques ? Ni aux variables alèatoires , c'est bien utile pourtant et c'est tout ce qu'on leur demande .

Dans toute statistique, l'inexactitude du nombre est compensée par la précision des décimales.
Alfred Sauvy, sociologue français( c'est de l'humour )

Vous ne pouvez à contrario vous monter d'un déterminisme strict si vous estimez recevable la synchronicté , là vous seriez dans le cas du à cause(en général les scientifiques à cause)

Je n’ai aucunement l’intention de continuer sur la voie d’un ’affrontement qui semble manquer d’honnêteté intellectuelle. Je ne souhaite pas passer mon temps sur une polémique comme celle d’aujourd’hui. Je ne vois pas l’utilité,… J’exprime ce que je pense, à vous de respecter mon point de vue, je ne vous demande pas de l’adopter…


polaire a écrit:
ll est naturel que je fasse remarquer que vous m’attribuez des pensées que je n’ai pas .(et je l 'ai fait remarquer avec la pus grande économie de parole )


Alors que je vous demande qu’elle est votre opinion sur la synchronicité, vous éludez chaque fois la réponse, tout en critiquant la position que j’exprime ouvertement. Alors, si vous considérez que les autres ont des propos mal fondés, un minimum de considération serait de leur expliquer le pourquoi du comment…

Vous critiquez souvent les propos des autres et ne répondez que rarement a des questions, vous renvoyez la question, ce qui peut être ressenti comme une forme d’agressivité… Relisez les échanges que vous avez avec les forumeurs et ne niez pas les évidences ! Vous pouvez même faire des statistiques sur vos propres réponses/questions.


polaire a écrit:
Il y a des gens qui se livrent tout à trac mais il y en a qui ne laissent apparaître que la pointe émergée de l’iceberg .

Oui, je comprends ce que vous voulez dire, c’est fort possible que ce que vous laissez transparaître avec une telle méthode de contradiction/provocation soit complètement différent de ce que vous pourriez nous faire découvrir avec un peu plus de droiture, mais, là, je suis désolée de vous dire, le biais vous appartient. ;)

polaire a écrit:
Vous vous risquez à bien des déconvenues en filant droit sur les chiffons rouges .
- Je n’ai pas compris ce propos, voulez vous être plus clair ?

polaire a écrit:
Citez moi comme traitant d'ignorant .. des croyants .
D où tenez- vous que je sois matérialiste ?
Et d ' où tenez- vous que je défende une intelligentsia ?
Et qu’est ce qui vous fait penser que j’ ignore le sens du mot spiritualité ?

Voilà un exemple :
polaire a écrit:
On se laisse embarquer là comme sur n’importe quel sujet où interviennent des explications pseudo-rationnelles opposées à de rationnelles. Ce sera à l’identique sur le big bang , les NDE , les miracles ,la vie de l’âme post mortem , le cerveau et la pensée ( neurosciences) , sur la psychanalyse , sur la carte du génome, sur l immigration (endogamie /exogamie ) sur l’âme des embryons( avortement ) que sais je .
Je ne dis pas que sur toute ces questions l’affrontement soit aussi franc , mais il y a un affrontement entre les héritiers des lumières et les héritiers d’une pensée religieuse magique .( je durcis le trait )

polaire a écrit:
Je vous vois attentive aux successions de coïncidences heureuses …penchez -vous aussi sur les coïncidences malheureuses .Elles devraient théoriquement être aussi instructives .
– encore une phrase dont le sens m’échappe !

Mais, j’apprécie bcp votre contribution sur ce forum, votre côté provoc nous aide, vous savez, à mieux s’exprimer, à mieux cerner nos propos… Bien comme j’apprécie que, depuis qq temps vous nous délectez avec un humour subtile (smilies, photo et sourires voilés) cheers .

Voilà, je vous dis, le style de mes derniers posts a un but pédagogique et vous l’avez très bien compris, vous êtes enseignant… désolée si vous vous êtes senti vexé ! Embarassed

Considérons l’incident clos et faisons en sorte de prévenir les conséquences des hasards malchanceux (dont vous parliez ci-dessus), en diminuant leur probabilité d’apparition.


Dernière édition par le Lun 19 Mar 2007, 00:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Lun 19 Mar 2007, 00:24

Somebody a écrit:

Vous critiquez souvent les propos des autres et ne répondez que rarement a des questions, vous renvoyez la question, ce qui peut être ressenti comme une forme d’agressivité… Relisez les échanges que vous avez avec les forumeurs et ne niez pas les évidences ! Vous pouvez même faire des statistiques sur vos propres réponses/questions.

un constat que je ne peux qu'appuyer, malheureusement pour Polaire, mais qui j'espère l'aidera à changer de disposition intérieure afin qu'il devienne plaisant de dialoguer avec lui. Idea
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Lun 19 Mar 2007, 10:17

http://dvdtoile.com/Film.php?id=7338&page=2
Le hasard nous déresponsabilise autrement : la liberté est présente dans l'équation, mais nous ne l'utilisons pas comme il se devrait puisque notre vie est déterminée par nos "non-choix", par les hasards de la vie. Finalement, qu'est-ce qui est le pire pour l'Homme : vivre sans liberté mais rêver d'elle, ou bien vivre avec la liberté et ne pas s'en servir?
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Lun 19 Mar 2007, 19:49

à Somebody



Citation :
Alors que je vous demande qu’elle est votre opinion sur la synchronicité, vous éludez chaque fois la réponse, tout en critiquant la position que j’exprime ouvertement

Excusez -moi mais il ne me semble pas avoir critiqué votre opinion sur la synchronicité .

Citation :
Vous vous risquez à bien des déconvenues en filant droit sur les chiffons rouges .
C’est ce que je constate , vous êtes déconvenue .

Sur les croyants vous prétendiez que je les taxais d’ignorance .
Le petit texte que vous citez ne dit pas cela . Il dit même le contraire .
Les croyants ajoute de la science à la science , ils n’ acceptent pas l’ignorance . Quand je suis ignorant et je le suis sur bien des points , je n’en rajoute pas .
Je dis que les croyants en rajoutent de science et je le prouve : la théologie a toujours été comprise comme la science divine et les sciences que la science expérimentales tient pour des pseudo -sciences sont très souvent assez prisées par les croyants .
Les croyants sont les moins ignorants des humains , ils ont réponses à tout .(ou presque )

Citation :
Je vous vois attentive aux successions de coïncidences heureuses …penchez -vous aussi sur les coïncidences malheureuses .Elles devraient théoriquement être aussi instructives .

Encore une phrase dont le sens m’échappe !

Mais comment donc pourrais- je n'écrire que des phrases dont je serais certain que vous les compreniez . Je ne sais pas à priori ce que vous êtes susceptible de comprendre .

Dans le cas de cette phrase : je pense qu’il y a largement autant de coïncidences malheureuses que d’ heureuses . Notre monde quotidien n’est pas tissé de synchronicité. La synchronicité n apparaît qu’ exceptionnellement . Or c’est sur elle que vous portez le regard pour en faire le fil conducteur de votre théologie .

Polaire
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Lun 19 Mar 2007, 20:47

Polaire a écrit:
Or c’est sur elle que vous portez le regard pour en faire le fil conducteur de votre théologie .

Reponse Somebody
Citation :
"Vous ignorez ce que je pense de la question .

Ne vous avancez pas sur mon compte (je ne vous donne pas me références ) lol! "


Je vous remercie pour cette partie là :chapeau: :

Citation :
Les croyants ajoute de la science à la science , ils n’ acceptent pas l’ignorance . Les croyants sont les moins ignorants des humains , ils ont réponses à tout .(ou presque )

Et je vais vous donner un carton :cartonr: pour celle ci :

Citation :
C’est ce que je constate , vous êtes déconvenue.


Bon, vu que l'iceberg s'approche, je voudrais vous préciser que je ne suis pas au bord du Titanic. J'ai perdu mon billet :rabbit:

Dites nous : alors vous et la synchronicité ? Mr.Red

PS cherry Et la spiritualité c'est pour vous.... un violon d'Ingres, un sujet qui vous contrarie, un sujet d'étude... :smurfin:
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Lun 19 Mar 2007, 22:16

Prenons le début de votre thèse

Citation :
Comment une sélection aléatoire à partir de toutes les fluctuations possibles dans le chaos d’un pré-espace (l’avant Big Bang) turbulent aurait astronomiquement pu générer un Univers où les organismes vivantes et autres phénomènes complexes cohérents aurait pu naître et évoluer ?

Je ne crois pas au big bang ..en tout cas pas à un chaos d’ un pré-espace .
Pas a un chaos informe dont on se demanderai comment par aléatoire il aurait pu générer etc etc .
Si vous parlez de sélection aléatoire ! par la sélection on passe déjà dans le non aléatoire .

( Je ne veux pas parler dans l’immédiat de spiritualité, mais vous insistez un peu )
J’ en ai parlé sur le fil de l’ homme sans tête, .Je suis globalement d accord avec Gérard , c’est à dire que je m’inscris dans une tradition plutôt orientale et plus expressément bouddhiste
En philosophie occidentale le plus analogue étant à mes yeux Spinoza . Pour cette raison c’est lui que je connais le mieux , il est de plus celui qui n’est pas confessionnel .

Non que le christianisme soit pour moi rédhibitoire puisque Nicolas de Cuse , Maitre Eckhart et Duns Scot sont de mes sources pour diverses raisons ) .Mais bref ….

Vous remarquerez que je ne cite que des philosophes .
Il est bien évident que pour moi les philosophes sont sinon tous des spirituels du moins qu’ils n’ ont jamais omis de se poser la question et de Dieu et du religieux .

Je reconnais des analogies de formes entre les spiritualités dans les diverses traditions )
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Mar 20 Mar 2007, 16:02

Merci Polaire pour votre réponse.

polaire a écrit:

Je ne crois pas au big bang ..en tout cas pas à un chaos d’ un pré-espace .
Pas a un chaos informe dont on se demanderai comment par aléatoire il aurait pu générer etc etc .
Si vous parlez de sélection aléatoire ! par la sélection on passe déjà dans le non aléatoire .

scratch

Vous parlez de Spinoza, donc vous défendez un Dieu immanent…
Vous ne croyez pas au big-Bang, car il a un petit parfum de transcendance ?

Si vous ne croyez pas au Big Bang, alors pensez vous que la thèse d'un méta univers, un Univers « père mère » qui aurait généré le notre est plus plausible ?

Citation :
Je suis globalement d accord avec Gérard , c’est à dire que je m’inscris dans une tradition plutôt orientale et plus expressément bouddhiste

Au delà de mon encrage chrétien, je m’intéresse aussi (d’une manière limitée et tjr imparfaite) aux philosophies orientales. J’aime bcp l’approche orientale du détachement… la dimension de la compassion dans les philosophies orientales a qqs part toute la puissance de notre "Dieu est amour (Deus caritas est")…. Dans la religion judéo-chrétienne… il y a bien sur le chemin du pardon, de la réconciliation, de la charité, voire d’une manière verticale l’expiation, la kippour, mais l’approche non–dualiste, orientale semble plus efficace dans sa traduction pratique…. Effectivement, chez maître Eckart, nous retrouvons cette mystique non-dualiste…. maître Eckart, lui aussi un grand dominicain… à titre personnel, j’oserai défendre le visage mystique de notre cher St Thomas d’Aquin (même si lui fut un grand défenseur d’un Dieu transcendant).…

Qu'en pensez vous d'un Dieu immanent et transcendent ? study
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Mar 20 Mar 2007, 16:44

Citation :
Vous ne croyez pas au big-Bang, car il a un petit parfum de transcendance ?
Non cette idée ne me parle pas . Je crois que parfois il y a des exposions ça oui je pense que des explosions il y en a et des implosions aussi d’ ailleurs mais toujours circonscrites ..

Citation :
Un meta univers qui aurait engendré
….cette idée ne me parle pas plus , je ne l’ai pas .
Citation :

Qu'en pensez vous d'un Dieu immanent et transcendant ?
Transcendant pour l ‘intellect mais immanent pour l’amour .
L’intelligence qu’on a de Dieu est limitée l’amour qu’on on a pour Dieu est illimité .
L’intelligence doute toujours , l’amour ne doute pas .
Revenir en haut Aller en bas
Anthelme



Messages : 18
Inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Mar 20 Mar 2007, 17:05

"L’intelligence doute toujours , l’amour ne doute pas ."

L'intelligence cherche à comprendre
c'est sa fonction principale
le doute lui est donc nécessaire comme préalable à l'affirmation.

l'amour ne doute pas ??
Vous en avec de la chance !
je connais plein de gens, enfin quasi tous ! qui ne cessent de douter autant de leur capacité à aimer que de la "valeur" de l'amour que les autres leurs portent...
C'est bien pourquoi l'amour "parfait" attribué à Dieu est bien commode...
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Mar 20 Mar 2007, 17:53

à Anthelme

Citation :
C'est bien pourquoi l'amour "parfait" attribué à Dieu est bien commode...


vous faites erreur
Je n'attribue pas en l'occurrence l'amour parfait à Dieu mais à celui qui aime Dieu .
et uniquement bien sûr à qui l'aime d'un amour parfait .(ou absolu c'est comme vous voulez )

A quoi se reconnaît l'amour parfait ?
et bien au fait qu'il ne doute pas .

Vous connaissez plein de gens qui n'ont pas un amour parfait .

Sur l’intelligence
Je n’attribue pas au doute une fonction préalable mais consécutive .Il n’est pas de L’intelligence par nature de douter mais par exercice . C’est par exercice de l’intelligence qu’on en vient à douter .Et Descartes monte bien que le doute ne lui est pas inné , qu’il lui faut une méthode que cela s’apprend .
L’ exercice du doute sottement mené ne conduit pas à plus d’intelligence .
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Mar 20 Mar 2007, 19:53

Polaire : Je n'attribue pas en l'occurrence l'amour parfait à Dieu mais à celui qui aime Dieu .
et uniquement bien sûr à qui l'aime d'un amour parfait .(ou absolu c'est comme vous voulez )
A quoi se reconnaît l'amour parfait ?
et bien au fait qu'il ne doute pas
.


Ne pas douter, ne signifie pas en ce qui me concerne de justifier l'amour parfait. L'amour parfait n'existe pas sur terre. Ne pas douter, c'est aussi s'autosatisfaire d'un lien, mais rien ne dis que ce lien est parfait, si ce n'est qu'il répond à une compensation personnelle : "Ne pas se poser de questions, ou être en certitude de...." C'est parfait, seulement pour sois même. Aussi, celui qui Aime Dieu s'il ne dépasse pas le stade de son "amour" "propre", vit dans l'illusion de perfection.
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Mer 21 Mar 2007, 22:47

polaire a écrit:

A quoi se reconnaît l'amour parfait ?
et bien au fait qu'il ne doute pas .

Il faut être bien naïf pour ne jamais avoir de doute sur l'amour que nous manifestons à l'égard de l'être aimé, de même que sur l'amour que cet être aimé nous porte.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Mer 21 Mar 2007, 23:07

Et bien mon ami, vous en conclurez que ceux qui aime Dieu sont des naïfs.
Je vous laisse la responsabilité de cette conclusion .
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Jeu 22 Mar 2007, 09:38

Loup Ecossais a écrit:
Somebody a écrit:

Je ne continue plus… le fait qu’aujourd’hui nous échangeons sur ce forum est du à une succession de coïncidences heureuses … est il le résultat d'un heureux Hasard originel ? Je ne le crois pas. Il y a toujours une cause. Et cette cause, était inscrite dans le patrimoine universel (si vous me permettez cette expression) dès la création. study

Merci Loup, pour cette remarque,

Je pense que l'idée de la synchronicité, de la non - localisation et de la non - séparabilité est très bien illustrée par le paradoxe EPR, qui fut démontré par plusieurs expériences récentes - je n’entre pas en détails, j’évite au maximum de parler en langues (scientifiques, lol).

Voilà une présentation sommaire de ce phénomène.

Le paradoxe EPR, de quoi s’agit il ?

Selon le principe classique de la causalité locale, des événements lointains ne peuvent être connus et avoir d’influence sur leur environnement sans médiation, de quelque ordre qu'elle soit. Il faut qu'un objet réel ait apporté l'information de l'objet dont elle est issue à l'observateur. Par exemple quand nous regardons, ce sont les photons qui amènent l'information à nos yeux. Celle-ci est donc transmise avec un petit temps de retard, du à la vitesse de la lumière apportant cette information.


Dans les conditions de l'expérience EPR, le principe de la causalité classique est violé. Ainsi, deux photons jumeaux, nés ensemble d'une même particule - mère, ce n'est pas juste un photon doté de ses propres caractéristiques juxtaposé à un autre photon doté des siennes, mais c'est vraiment un système insécable : c'est un photon-avec-un-autre.

Dans cette interprétation, les deux photons, même séparés par des millions d'années-lumière, sont en contact permanent. Ils n'ont pas besoin d'échanger d'information à l'aide d'un moyen classique limité par la vitesse de la lumière. Lorsque l'un est détecté, l'autre le sait de façon instantanée.

Le paradoxe EPR nous oblige ainsi à introduire un nouveau concept, celui de non-séparabilité. Les particules ne peuvent pas toujours être décrites comme des entités totalement indépendantes, mais doivent parfois être considérées comme de simples éléments d'un tout.


Etienne Klein donne une métaphore très touchante de l'effet EPR: Deux coeurs qui ont interagi dans le passé ne peuvent plus être considérés de la même manière que s'ils ne s'étaient jamais rencontrés. Marqués à jamais par leur rencontre, ils forment un tout inséparable
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Jeu 22 Mar 2007, 10:05

Somebody a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
Somebody a écrit:

Je ne continue plus… le fait qu’aujourd’hui nous échangeons sur ce forum est du à une succession de coïncidences heureuses … est il le résultat d'un heureux Hasard originel ? Je ne le crois pas. Il y a toujours une cause. Et cette cause, était inscrite dans le patrimoine universel (si vous me permettez cette expression) dès la création. study

Merci Loup, pour cette remarque,

Je pense que l'idée de la synchronicité, de la non - localisation et de la non - séparabilité est très bien illustrée par le paradoxe EPR, qui fut démontré par plusieurs expériences récentes - je n’entre pas en détails, j’évite au maximum de parler en langues (scientifiques, lol).

Voilà une présentation sommaire de ce phénomène.

Le paradoxe EPR, de quoi s’agit il ? Que signifie EPR? Trouvez l'équivalent en français svp. Le rosbeef n'est pas une langue que j'apprécie.
Selon le principe classique de la causalité locale, des événements lointains ne peuvent être connus et avoir d’influence sur leur environnement sans médiation, de quelque ordre qu'elle soit. Il faut qu'un objet réel ait apporté l'information de l'objet dont elle est issue à l'observateur. Par exemple quand nous regardons, ce sont les photons qui amènent l'information à nos yeux. Celle-ci est donc transmise avec un petit temps de retard, du à la vitesse de la lumière apportant cette information.


Dans les conditions de l'expérience EPR, le principe de la causalité classique est violé. Ainsi, deux photons jumeaux, nés ensemble d'une même particule - mère, ce n'est pas juste un photon doté de ses propres caractéristiques juxtaposé à un autre photon doté des siennes, mais c'est vraiment un système insécable : c'est un photon-avec-un-autre.

Dans cette interprétation, les deux photons, même séparés par des millions d'années-lumière, sont en contact permanent. Ils n'ont pas besoin d'échanger d'information à l'aide d'un moyen classique limité par la vitesse de la lumière. Lorsque l'un est détecté, l'autre le sait de façon instantanée. Un peu comme chez des jumeaux. L'un ressent la douleur de l'autre au même instant, même à des milliers de km de distance.

Le paradoxe EPR nous oblige ainsi à introduire un nouveau concept, celui de non-séparabilité. Les particules ne peuvent pas toujours être décrites comme des entités totalement indépendantes, mais doivent parfois être considérées comme de simples éléments d'un tout. Bien que je ne sois pas du tout un scientifique, cela me semble néanmoins logique. Mais n'oublions pas que Dieu est au gouvernail du bateau Univers.


Etienne Klein donne une métaphore très touchante de l'effet EPR: Deux coeurs qui ont interagi dans le passé ne peuvent plus être considérés de la même manière que s'ils ne s'étaient jamais rencontrés. Marqués à jamais par leur rencontre, ils forment un tout inséparable
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Jeu 22 Mar 2007, 10:43

Selon les noms des auteurs : Einstein, Podolsky, Rosen , abregé en EPR study
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Jeu 22 Mar 2007, 10:54

Somebody a écrit:
Selon les noms des auteurs : Einstein, Podolsky, Rosen , abregé en EPR study

J'avais trouvé. Mais merci pour l'info. Einstein n'a jamais pu se mettre d'accord avec Niels Bohr sur ce sujet. Leur conversation a duré 20 ans. C'est passionnant. Il m'apparaît de plus en plus évident, que la matière a un esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: synchronicité: le hasard existe-t-il ?   Jeu 22 Mar 2007, 11:15

Citation :
Mais n'oublions pas que Dieu est au gouvernail du bateau Univers.

Elle me plait cette expression, très suggestive Like a Star @ heaven ....

.... La symbolique de la barque, des deux rives, et tout ce qui peux s'y rattacher au cours du temps.... Mais la barque n'est qu'un moyen, un outil, pour passer d'une rive à l'autre, aller quelque part. Faire le Voyage, dans un abri qui ne vit que pour le transfert.
Ici, le symbole des deux rives prend toute son importance. Que ce soit du pays des vivants vers celui des morts, deux pays, deux modes de vie, deux civilisations, elle n'aura pas la même utilité. en effet, parfois elle complète le symbole du pont, synonyme de la solidarité et du mélange entre les deux rives.

Les deux arcs de cercles (pont + barque) forment une égalité et une harmonie complète. farao

Dites Loup, seriez vous un peu Ulysse, par hasard ? Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
 
synchronicité: le hasard existe-t-il ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le hasard existe t il vraiment?
» Le hasard existe-t-il ?
» Le hasard n'existe pas
» Qu'est-ce que le hasard?
» Le hazard n'existe pas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Histoire, Philosophie et Spiritualité-
Sauter vers: