DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Méditation Pierre Valdès: Les noces de Cana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jehan



Masculin Messages : 659
Inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Méditation Pierre Valdès: Les noces de Cana   Mar 16 Jan 2007, 22:25

Les noces de Cana (Jn 2, 1-11)


Il y avait un mariage à Cana en Galilée. La mère de Jésus était là.
Jésus aussi avait été invité au repas de noces avec ses disciples.


Quelle fête que ces noces de Cana. Ce fut là sans doute une occasion pour ces paysans galiléens de regrouper leur famille et les amis et d'oublier un instant le labeur des jours ordinaires, les privations et les soucis…..

Jésus et Marie y furent conviés ainsi que quelques apôtres nouvellement « embauchés .»

Or, on manqua de vin ; la mère de Jésus lui dit : « Ils n'ont pas de vin. »
Jésus lui répond : « Femme, que me veux-tu ? Mon heure n'est pas encore venue. »
Sa mère dit aux serviteurs : « Faites tout ce qu'il vous dira. »


Donc Jésus est là. Le mariage se passe probablement très bien. Ce devait être un très grand mariage, parce qu’il y avait un maître du repas. La tradition dit que Lazare était là, il était donc venu de Jérusalem. A un moment donné, le vin vient à manquer. Il se passe alors ce que tout le monde sait par cœur:
La réserve de vin s’est épuisée et Marie qui a l'œil à tout, s’en est rendu compte. Alors, discrètement, elle va trouver son Fils et lui glisse à l'oreille: "Ils n'ont plus de vin." Et la réponse de Jésus qui semble très dure: "Femme que me veux-tu, mon heure n'est pas encore venue." Que l'on pourrait interpréter de la manière suivante: "Mais qu'est-ce que tu viens m'ennuyer maintenant? Je n'ai pas que ça à faire que de m'occuper de l'intendance." On peut toutefois comprendre cette phrase énigmatique en la mettant à la lumière du sacrifice du Christ au Vendredi Saint, quand il dit: "Mon heure n'est pas encore venue." allusion à ce que Jésus dira plus tard. "Mon heure est venue!"
Pourtant Marie ne se laisse pas si vite démonter, et commande aux serviteurs de faire ce que Jésus leur dira.


Or, il y avait là six cuves de pierre pour les ablutions rituelles des Juifs ; chacune contenait environ cent litres.
Jésus dit aux serviteurs : « Remplissez d'eau les cuves. » Et ils les remplirent jusqu'au bord.
Il leur dit : « Maintenant, puisez, et portez-en au maître du repas. » Ils lui en portèrent.
Le maître du repas goûta l'eau changée en vin. Il ne savait pas d'où venait ce vin, mais les serviteurs le savaient, eux qui avaient puisé l'eau. Alors le maître du repas interpelle le marié et lui dit : « Tout le monde sert le bon vin en premier, et, lorsque les gens ont bien bu, on apporte le moins bon. Mais toi, tu as gardé le bon vin jusqu'à maintenant. »
Tel fut le commencement des signes que Jésus accomplit. C'était à Cana en Galilée. Il manifesta sa gloire, et ses disciples crurent en lui.


Jésus ordonne alors aux serviteurs d'emplir d'eau les six jarres de pierre.
Ces cuves servant aux ablutions rituelles des Juifs sont énormes : elles peuvent contenir chacune entre quatre-vingts et cent vingt litres d'eau!…..qui deviennent bientôt quelque six cents litres de vin. Du meilleur…..

Ainsi la fête peut continuer


Que nous révèle ce texte :

…. Ce joyeux mystère des noces de Cana révèle le Royaume de Dieu désormais présent dans la personne de Jésus Il ouvre le cœur aux premiers disciples à la foi, grâce à l’intervention de Marie, la première des croyantes….. Ce premier miracle, en apparence le moins « spirituel » de tous, achemine les disciples à leur insu, les introduit à l'inimaginable mystère.

Ce texte révèle également la Lumière du Verbe. Lumière qui se communiquera aux membres, à tous ceux qui s’abandonneront à ce mystère par la foi ; mystère du Verbe éternel de Dieu pour en être l’instrument, pour en être son serviteur.



Texte de l'Association Pierre Valdès. Rédacteur principal: Jean.

Jean
Revenir en haut Aller en bas
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Méditation Pierre Valdès: Les noces de Cana   Mer 17 Jan 2007, 09:47

Dans ce premier miracle, voilà ce que j'y ai entendu ce dimanche. C'est la première révélation du sacrifice du Christ pour les hommes.
Les cuves dont il est question sont réservées aux ablutions, donc à laver... Or Dieu change l'eau en vin, le vin symbolisant ici le sang du Christ versé por nos pêchés. Il nous laisse boire à sa source pour nous laver de tous nos pêché, il verse son sang pour les hommes, le sacrifice du Seigneur est pour moi révélé dés son premier miracle.
Dans ce qui paraît être un miracle complètement supeficiel (entre nous 600 litres de vin, est-ce raisonnable?), apparaît la profondeur de la mission du Christ.

J'ajouterai que j'y ai aussi vu la Foi indéfectible de la Vierge Marie? Bien qu'elle se fasse rabrouer sêchement par son fils, elle n'en fait aucun cas, elle sait qu'Il l'a entendu. Sa Foi s'avère vraie, sa prière est exaucée. Nous devons croire comme Marie a cru, envers et contre tout.

Voilà ce que j'ai entendu ce dimanche à la Lecture de l'Evangile.

Amicalement

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Méditation Pierre Valdès: Les noces de Cana   Mer 17 Jan 2007, 12:00

Idem, à la messe, quant au prétendu rabrouement de la Vierge, tout dépend du ton sur lequel les choses son dites. Une interprétation possible est plutôt que la Vierge donnant le coup d'envoi de la vie publique du Christ, cela entraîne une modification de leur rapport : elle-même entre dans un nouveau rapport au Christ, auquel fait écho l'échange avec le Christ en croix, lorsqu'il confiera Marie à Jean. Nulle dureté de la part du Seigneur, mais bien plutôt une invitation à sa mère, celle de prendr epplace dans l'église, de la devancer, pour ainsi dire. Il y a vait d'autres éléments, mais hélas, ma mémoire me trahit...

Marc
Revenir en haut Aller en bas
Jehan



Masculin Messages : 659
Inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Méditation Pierre Valdès: Les noces de Cana   Mer 17 Jan 2007, 23:00

Ce texte de Jean est en effet chargé de symboles.

L'apôtre semble d’ailleurs un spécialiste du langage codé et la force symbolique des mots... il pose des signes.

A nous de les interpréter et les mettre en rapport avec d’autres thèmes de la Bible…..

Ainsi le vin est symbolique à plusieurs niveaux. :

Le dernier repas pris par Jésus avec les Douze par exemple, la Cène, au cours de laquelle il leur a donné à boire du vin en disant que c'était son sang; puis sa mort et sa résurrection…... (Les grappes de raisin sont foulées, écrasées au pressoir, passent par une sorte de mort avant de renaître autrement)

Et puis le vin est signe de joie. (Cf Ps 59)

Enfin, le vin est le signe de l'union amoureuse (Cf. Cantique des cantiques)

Etc,

Amicalement,

Jehan
Revenir en haut Aller en bas
 
Méditation Pierre Valdès: Les noces de Cana
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Méditation Pierre Valdès: Les noces de Cana
» Méditation Pierre Valdès n° 180: L'Esprit de Vérité.
» Les noces de Cana
» Le miracle des noces de Cana
» Les noces de Cana

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: