DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Sainte Marie-Madeleine, femme adultère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
palapon



Messages : 126
Inscription : 11/12/2006

MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Ven 05 Jan 2007, 20:20

Elise,

Marie-Madelaine était une prostituée...
La femme adultère est mariée, elle est adultère parce que mariée...

Et observe qu'elle ne demande pas pardon à Jésus, et Jésus ne lui pardonne pas, il lui dit simplement de ne plus pécher.

Il faut du recule, je t'embrasse. :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Ven 05 Jan 2007, 20:31

palapon a écrit:
Elise,

Marie-Madelaine était une prostituée...
La femme adultère est mariée, elle est adultère parce que mariée...

Et observe qu'elle ne demande pas pardon à Jésus, et Jésus ne lui pardonne pas, il lui dit simplement de ne plus pécher.

Il faut du recule, je t'embrasse. :bisou:

Marie-Madeleine était une prostituée.... tu poses une étiquette sur quelqu'un là c'est anti évangélique ! Question puker

Et Jésus en ne la condamnant pas Lui pardonne, ses yeux à elle, l'amour qu'elle ressentait déjà pour Lui, un Amour pur je précise, ont demandé pardon pour elle et alors il fait preuve de miséricorde.

Il dit va en paix, ta foi t'as sauvé , ne recommence plus... l'Evangile ne dit pas la suite donc je m'arrête là mais certainement que Jésus n'a pas accordé son pardon pour rien....

Mais Marie-Madeleine est au pied de la Croix avec Marie sa Mère !

Pas d'accord avec toi sur ce chapitre Palapon... non pas d'accord du tout !
Revenir en haut Aller en bas
palapon



Messages : 126
Inscription : 11/12/2006

MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Ven 05 Jan 2007, 20:32

Dieu dans sa Trinité et Jésus-Christ condamnent l'injustice; la condamnation de Jésus est un déni de justice provoqué par le Sanhédrin et décidé par la lâcheté de Pilate...

Une injustice nous a donné le salut, cela est vrai et demeure.

Mais ce drame ne remet pas en cause la charge naturelle qui incombe à l'homme, jusqu'à la fin des temps, de juger son prochain qui contrevient aux lois acceptées par la communauté.

Jésus dans son dialogue avec Pilate donne une légitimité à l'homme de juger son prochain; c'est dans la nature blessée de l'humanité que d'assumer du mieux possible cette charge écrasante qui illustre bien la condition humaine.

Sinon pourquoi l'Église a-t-elle des tribunaux, pourquoi a-t-elle canonisé LOUIS IX à cause de sa justice?

Le Christ-Jésus en tant que Créateur et Sauveur prend l'humanité en l'état, il renouvelle tout mais n'abolit rien sauf ce qui entrave le cheminement de l'union transformante.

La loi naturelle est sur-élevée et sanctifiée.

Dans la nature de l'humanité il y a l'exigence de la justice qui est ordonnée à la manifestation de la vérité sans laquelle la justice ne serait pas et ne pourrait intervenir dans le mystère de la rédemption.

Soyez béni
Revenir en haut Aller en bas
palapon



Messages : 126
Inscription : 11/12/2006

MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Ven 05 Jan 2007, 20:38

elise,
Tu te trompe, Marie6Madeleine est vraiment une prostituée, relie l'histoire c'est dit dans les évangiles.

La femme adultère, c'est une femme qui trompe son mari!

Et celle qui a failli être laidée, les textes sont clairs, elle ne demanda pas son pardon...
Je ne fais que redire l'Evangile.

Dire de Madeleine qu'elle prostituée n'est pas offensant, c'est la vérité des faits. Cela n'enlève rien à sa sainteté bien au contraire.

Désolé, mais est ce qui est. :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Ven 05 Jan 2007, 20:44

palapon a écrit:
elise,
Tu te trompe, Marie6Madeleine est vraiment une prostituée, relie l'histoire c'est dit dans les évangiles.

La femme adultère, c'est une femme qui trompe son mari!

Et celle qui a failli être laidée, les textes sont clairs, elle ne demanda pas son pardon...
Je ne fais que redire l'Evangile.

Dire de Madeleine qu'elle prostituée n'est pas offensant, c'est la vérité des faits. Cela n'enlève rien à sa sainteté bien au contraire.

Désolé, mais est ce qui est. :bisou:

Palapon, je sais que Marie-Madeleine était une prostituée.

Mais c'est ainsi notre curé nous a appris a ne plus mettre d'étiquette sur les gens et cela vient tout seul..automatiquement.. même si elle ne demanda pas son pardon cela n'est pas l'important.... Jésus l'aima comme Il aime tout créature humaine.

Tu dis : tu as tort, tu te trompes..... essaie un peu de dire Elise je pense que ... non ??

Désolée mais je ne vois pas où mène cette discussion.

Bonne soirée,
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Ven 05 Jan 2007, 21:25

palapon a écrit:
Cher EN Christ,

Je ne mélange rien! Oubliez-vous que la parole de Dieu est vie, aussi si Jésus dit: " tu n'aurais pas ce pouvoir s'il ne t'avait été donné d'en haut" cette parole là est précisément la sanctification de la justice humaine et de sa légitimité. N'oubliez pas non plus que Jésus s'est de sa naissance à sa Mission soumis pleinement aux lois et règles liturgiques. Ce qui là également induit bien qu'il a légitimé la loi humaine et la justice humaine aussi imparfaite qu'elle soit.
Soyez béni.

Où est la logique dans votre déduction ? En quoi la réponse de Jésus à Pilate justifie-t-elle la justice humaine ? Et d'ailleurs quelle justice humaine ? Notre justice française ? La justice de Pinochet ? Celle de Staline, d'Hitler, de Franco, de Fidel Castro, de Ceaucescu, ou de Saddam Husseim ? C'est quoi la justice humaine ?

Jésus a accepté la loi humaine du style : "Rendez à César ce qui est à César"... ça, c'est pour l'impôt...

Non, Il ne s'est pas soumis à tout ce qui était "établi", sinon les Scribes et les Pharisiens n'auraient pas comploté contre Lui. C'est parce qu'Il était un révolutionnaire qu'ils ont voulu sa mort. Parce que, au lieu de condamner, Il pardonnait, au lieu de juger, Il faisait miséricorde. Toujours Il a relevé ceux et celles qui venaient à Lui, ou qu'on lui amenait.
Il était même plein d'admiration pour la foi de certains, le centurion, la Cananéenne, Nathanaël, et même Zachée.
Et qui a-t-Il appelé ? De simples pêcheurs... Matthieu, le collecteur d'impôts (collabo!), Thomas l'incrédule... Et tous se sont sauvés au moment fatal...comme nous l'aurions fait certainement !

Il ne faut pas chercher à justifier des théories "perso" à l'aide de l'Evangile.
Vous ètes favorable à la peine de mort, c'est votre droit, mais n'y mêlez pas l'Evangile.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Ven 05 Jan 2007, 21:35

La femme pécheresse à qui Jésus dit : Je ne te juge pas non plus, va et ne pêche plus, n'est pas Marie-Madeleine.

Rien ne dit qu'elle était mariée... C'est peut-être son amant qui était marié ! C'est bizarre cette façon de ne voir que les femmes pécheresses, il y avait bien un mec dans l'histoire !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Ven 05 Jan 2007, 21:48

Voici un lien concernant Marie-Madeleine :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Marie_de_Magdala

Dans la tradition chrétienne surtout !
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Ven 05 Jan 2007, 21:52

Cécile a écrit:
La femme pécheresse à qui Jésus dit : Je ne te juge pas non plus, va et ne pêche plus, n'est pas Marie-Madeleine.

Rien ne dit qu'elle était mariée... C'est peut-être son amant qui était marié ! C'est bizarre cette façon de ne voir que les femmes pécheresses, il y avait bien un mec dans l'histoire !

D'autant plus que ces épisodes de la vie de Jésus ne nous sont pas donnés pour que nous regardions les pécheurs (femme ou homme), mais pour mettre en lumière "la miséricorde infini de Dieu, de Jésus".

Fraternellement en Christ

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Ven 05 Jan 2007, 21:56

frère Henri-Dominique de Spéville, o.p.
19/07/2006

(...)Ils font de Marie-Madeleine un personnage clos. Or, Marie-Madeleine est un personnage ouvert, en ce sens que par-delà son propre itinéraire personnel, elle nous révèle notre destinée. Elle est l’image de ce que nous sommes. Sa rencontre avec Jésus ressuscité est un mystère, c’est-à-dire un événement qui nous invite à entrer dans une relation nouvelle avec Jésus. C’est le mystère d’une alliance au-delà du visible et du tangible, une alliance d’éternité. Marie-Madeleine, épouse inépousée, est une figure de l’Église, un peu comme la Vierge Marie.

Marie, la Vierge Mère, l’Épouse inépousée, est par excellence le visage d’Église, image de la pure réceptivité, symbole du miracle de la grâce. Si le Messie avait été conçu de manière naturelle, nous aurions pu croire que le salut naîtrait de la terre, qu’il serait l’œuvre du génie humain. Non, la virginité perpétuelle de Marie, l’incarnation en elle du Verbe éternel par le seul fait de l’Esprit-Saint, nous place devant le mystère de la gratuité de la grâce. Le salut vient du Ciel. Il dépasse infiniment ce que l’humain peut produire. C’est Dieu qui vient à nous et nous comble. Et Marie, dès le premier instant de son existence, a été préparée pour cela, signe fort de la grâce prévenante de Dieu, qui avant même que nous recevions en notre âme le don de Dieu, prépare déjà notre premier mouvement de volonté vers le Bien. Marie est la figure de l’Église, car elle est, comme l’Église, le réceptacle de la grâce. En elle les hommes sont nés de l’eau et de l’Esprit-Saint pour une vie nouvelle dans le Christ.

Marie la Magdaléenne, ni vierge ni mère, et pourtant Épouse inépousée, est à sa manière visage de l’Église. A dessein, et plus que les autres évangélistes, Jean le Théologien, en narrant avec plus de détails le récit de l’apparition de Jésus à Marie-Madeleine nous fait respirer à l’envi un parfum de Cantique des Cantiques. Le Ct nous décrivait la recherche éperdue de la Bien-aimée pour son Bien-aimé. Elle court, elle rencontre les gardes qui parcourent la ville : « Avez-vous vu celui que mon coeur aime ? À peine les avais-je dépassés, dit-elle, j’ai trouvé celui que mon coeur aime. Je l’ai trouvé et je ne le lâcherai pas ! » Comment ne pas y reconnaître les traits de Marie-Madeleine ? Elle pleure au tombeau, cherchant le Corps de son Bien-aimé disparu. Elle se penche, et les anges l’interrogent. A peine les quitte-t-elle des yeux, qu’elle voit son Bien-aimé. Je l’ai trouvé, et je ne le lâcherai pas ! se dit-elle. Mais Jésus, aussitôt : « Ne me touche pas ! Noli me tangere ! Ne me touche pas, parce que je en suis pas encore monté vers le Père. »
Ne me touche pas : non par pudibonderie ! N’avait-il pas accepté qu’elle baigne ses pieds de larmes, qu’elle les essuie de ses cheveux, qu’elle les arrose de parfum et qu’elle les couvre de baisers ? Ne me touche pas, parce que je ne suis pas encore monté vers le Père. Jésus annonce le mystère de son Ascension, mystère d’une absence, d’une présence et d’un devenir.
Mystère d’absence, qu’il avait annoncé à ses disciples le soir du jeudi saint : « encore un peu et vous ne me verrez plus. »

Mystère d’une présence, car, selon sa promesses, il est avec nous tous les jours jusqu’à la fin des temps. Mystère d’un avenir ou d’un devenir, comme le dit si bien la Préface de la fête de l’Ascension : « En entrant le premier dans le Royaume, il donne aux membres de son corps l’espérance de le rejoindre un jour. »

Voilà le mystère que nous célébrons : la rencontre de Marie-Madeleine avec le ressuscité nous ouvre à chacun d’entre nous des perspectives nouvelles. Marie-Madeleine est, à sa manière, une figure de l’Église. Sanctifiée, renouvelée, elle partage le devenir glorieux de Jésus. Elle court à l’odeur de ses parfums, comme la Bien-aimé du Ct, elle est entraînée dans la danse mystique de l’Agneau. « Va dire à mes frères : je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu. »
Pourquoi cette phrase énigmatique ? Il s’agit de faire preuve d’esprit de finesse. Le Père, c’est le Père de Jésus-Christ, et c’est notre Père. Mais aliter et aliter, comme dirait saint Thomas, c’est-à-dire autrement et autrement. Le Père est l’unique Père. Mais il n’est pas le Père de Jésus-Christ comme il est notre Père. A l’égard de la créature humaine, c’est une façon de parler, une image. Dieu nous aime comme un père aime ses enfants : il nous a donné l’existence, il nous assiste, nous guide, nous soutient. A l’égard de Jésus-Christ, Dieu est son Père purement et simplement, absolument, d’une parfaite égalité de nature, d’une parfaite ressemblance, d’une unique volonté.

En disant « Mon Père et votre Père », Jésus nous révèle que par sa résurrection, son ascension, et le don du Saint-Esprit, il nous introduit dans le mystère même de sa relation au Père, il nous fait entrer dans la profonde communion de vie et d’amour qu’il partage de manière indicible avec le Père. Avant de souffrir sa Passion, n’avait-il pas prié pour tous ceux qui croiraient en lui, pour les disciples, pour Marie-Madeleine, pour chacun d’entre nous, disant : « Père, je leur ai fait connaître ton Nom et le leur ferai connaître, pour que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux » ? L’amour dont le Père aime le Fils : peut-on imaginer amour plus haut, plus total ?

Par l’Esprit-Saint, ce même amour est déposé en nous. Au matin de la résurrection, Marie-Madeleine goûte en avant-première l’amour de Dieu déposé dans son cœur. Elle est transfigurée. Elle est l’Ève nouvelle, image de l’humanité qui avait été défigurée par le péché, mais qui est entièrement recréée dans la beauté de la grâce. Le Bx Fra Angelico a merveilleusement peint cette scène d’Évangile. Le peintre nous introduit dans un jardin fleuri, jardin printanier, jardin de résurrection, jardin du Cantique des cantiques, jardin de Paradis. Nous sommes dans un jardin clos, symbole de virginité. Appliqué à Marie-Madeleine, le jardin clos ne symbolise pas une intégrité qu’elle aurait conservée depuis sa jeunesse, mais bien plutôt une intégrité retrouvée dans le pardon et la sanctification. C’est l’intégrité virginale de son cœur qui, désormais, ne connaît plus qu’un seul amour qu’elle aime d’amour pur.

Marie-Madeleine esquisse alors un mouvement comme si elle voulait saisir les pieds bénis du Sauveur. Mais celui-ci, nouvel Adam portant sur l’épaule un outil de jardinage, entame un pas de danse. Non pas un mouvement de recul « Ne me touche pas ! » mais un élan vers le Père où il veut entraîner sa Bien-aimée.

L’enjeu, c’est d’être à Jésus, d’être uni à lui, d’être transformé en lui et par lui. D’être apôtre, comme Marie-Madeleine qui s’en va dire aux disciples : « J’ai vu le Seigneur, et voilà ce qu’il m’a dit ! »

Article paru sur le site des Dominicains de la Sainte Baume
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80808
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Ven 05 Jan 2007, 22:01

Merci !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
fleurdoranger



Féminin Messages : 646
Inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Ven 05 Jan 2007, 22:17

sainte marie madeleine avait 7 démons,mais n'était pas une prostituée.on lui a donné cette image pour faire un condensé de l'image pécheresse de certaines femmes de la bible. c'est un prêtre qui me l'a dit.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80808
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Ven 05 Jan 2007, 22:34

fleurdoranger a écrit:
sainte marie madeleine avait 7 démons,mais n'était pas une prostituée.on lui a donné cette image pour faire un condensé de l'image pécheresse de certaines femmes de la bible. c'est un prêtre qui me l'a dit.

7 démons (= 7 péchés capitaux), dont la luxure ou l'identique féminin, la recherche exaltée de l'amour sentimental.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Ven 05 Jan 2007, 22:44

Arnaud Dumouch a écrit:
fleurdoranger a écrit:
sainte marie madeleine avait 7 démons,mais n'était pas une prostituée.on lui a donné cette image pour faire un condensé de l'image pécheresse de certaines femmes de la bible. c'est un prêtre qui me l'a dit.

7 démons (= 7 péchés capitaux), dont la luxure ou l'identique féminin, la recherche exaltée de l'amour sentimental.

D'ailleurs elle était amoureuse de Jésus au sens de la chair.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80808
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Ven 05 Jan 2007, 22:51

Citation :
D'ailleurs elle était amoureuse de Jésus au sens de la chair.

C'est probable.

Elle attrape Jésus par les chevilles après sa résurrection.

Et lui l'éduque:

- Elle le prend pour le jardinier.
- Il lui dit:
Citation :
"Ne me touche pas. Je ne suis pas retourné vers mon Père"

Ca ressemble à une une mise en place vers l'amour spirituel.

D'ailleurs, elle a compris après la Pentecôte. Elle s'est fait religieuse, d'après la Tradition.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Ven 05 Jan 2007, 22:54

En Christ a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
fleurdoranger a écrit:
sainte marie madeleine avait 7 démons,mais n'était pas une prostituée.on lui a donné cette image pour faire un condensé de l'image pécheresse de certaines femmes de la bible. c'est un prêtre qui me l'a dit.

7 démons (= 7 péchés capitaux), dont la luxure ou l'identique féminin, la recherche exaltée de l'amour sentimental.

D'ailleurs elle était amoureuse de Jésus au sens de la chair.

En Christ, là je vais tomber de ma chaise ! What the fuck ?!?

Personne à mon avis et c'est un regard de Foi qui me le dit : Personne ne pouvait tomber amoureux de Jésus au sens de la chair, car il se dégageait de toute sa personne, quelque chose qui éloignait ce genre d'idée !

On pourrait tout aussi bien tomber amoureux d'une de ses représentations, or je n'ai jamais entendu dire que cela s'était produit !

J'ai eu l'occasion de voir "Da Vinci Code" dernièrement et quelle conerie ?

Ceci dit, bien fraternellement. salut
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80808
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Ven 05 Jan 2007, 22:57

Marie Madeleine est tombée amoureuse, dans doute, de cette présence tendre et rassurante de Jésus. C'est beaucoup plus profond que "la chair", mais ca ressemble fort à un amour humain en ce qui la concerne.

Jésus par contre, l'éduque nettement vers la vie spirituelle. C'est sans ambiguité dans les évangiles, sauf dans les esprits modernes Laughing .

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Ven 05 Jan 2007, 22:58

Elise a écrit:
En Christ a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
fleurdoranger a écrit:
sainte marie madeleine avait 7 démons,mais n'était pas une prostituée.on lui a donné cette image pour faire un condensé de l'image pécheresse de certaines femmes de la bible. c'est un prêtre qui me l'a dit.

7 démons (= 7 péchés capitaux), dont la luxure ou l'identique féminin, la recherche exaltée de l'amour sentimental.

D'ailleurs elle était amoureuse de Jésus au sens de la chair.

En Christ, là je vais tomber de ma chaise ! What the fuck ?!?

Personne à mon avis et c'est un regard de Foi qui me le dit : Personne ne pouvait tomber amoureux de Jésus au sens de la chair, car il se dégageait de toute sa personne, quelque chose qui éloignait ce genre d'idée !

On pourrait tout aussi bien tomber amoureux d'une de ses représentations, or je n'ai jamais entendu dire que cela s'était produit !

J'ai eu l'occasion de voir "Da Vinci Code" dernièrement et quelle conerie ?

Ceci dit, bien fraternellement. salut

Il y a de grande chance qu'elle puisse tomber amoureuse de Jésus, mais Jésus dit de l'aimer autrement.
Revenir en haut Aller en bas
fleurdoranger



Féminin Messages : 646
Inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Ven 05 Jan 2007, 23:04

tout ça c'est des supputations.pfff on peut dire tout et n'importe quoi sur Jésus,les saints,ses disciples..
Revenir en haut Aller en bas
palapon



Messages : 126
Inscription : 11/12/2006

MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Ven 05 Jan 2007, 23:08

Je trouve un peu fort de café que l'on ait créé une autre ligne de discussion sans même me consulter et à mon nom!

Je me suis efforcé durant tout cette discussion de vous amener à deux points: le premier que la dispute intellectuelle demande un recule par rapport à l'affect, je n'y suis pas parvenu.

D'autre part, quelqu'un vient de me faire un procès d'intention: vous êtes pour la peine de mort, pourquoi manipuler les écritures.

C'est la troisième tentative que je fais d'intervenir dans ce forum, à l'évidence je n'y ai pas ma place et personne semble vouloir faire l'effort de considérer que le problème de la peine de mort ne peut être pris seul mais qu'il doit être inséré dans une approche plus complète qui comprend la condition humaine vue de Dieu et ses applications dramatiques: la justice...

Aussi, voyant l'incompréhension de ma démarche, je préfère me consacrer à un autre travail; puisque je n'interviendrais plus, je décline mon identité: je suis le rédacteur en Chef de la lettre catholique qui paraît sur le site: http://lescatholiques.free.fr

J'apprécie beaucoup certains d'entre vous, surtout Elise et Arnaud.
Je trouve regrettable que ce leu de discussion manque à la vie intellectuelle, au point de toujours entretenir les affects et les émotions plutôt que la raison comme le demande Benoit XVI.

Je vous remercie de l'attention que vous avez bien voulu m'accorder.
Soyez bénis. Pierre-Charles Aubrit Saint Pol
sunny
Revenir en haut Aller en bas
Jacques Luc



Masculin Messages : 373
Inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Ven 05 Jan 2007, 23:53

De trop grandes lettres me font mal aux yeux ... :greenange:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aggelia.be
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Ven 05 Jan 2007, 23:54

palapon a écrit:
Je me suis efforcé durant tout cette discussion de vous amener à deux points: le premier que la dispute intellectuelle demande un recule par rapport à l'affect, je n'y suis pas parvenu.
Cher Palapon

Avez-vous tout essayé? ;)
Lequel des 7 dons de l'Esprit-Saint avez-vous utilisé? la sagesse, l'intelligence, le conseil, la force, la science, la piété et la crainte de Dieu.

Attention, je ne vous juge pas. Je n'ai pas lu vos interventions non-comprises. Je veux seulement émettre l'idée que la raison seule est impuissante. Peut-être pouvez-vous trouver une autre approche?

Revenez sur le forum quand vous voulez. Vous êtes toujours le bienvenu.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Sam 06 Jan 2007, 16:19

Quand la discussion dévie, Arnaud ouvre un nouveau fil. C'est vrai que cela peut paraître surprenant, mais c'est normal puiqu'il s'agit d'un autre sujet. Vous pouvez retrouver le fil précédent sans difficulté.
Ce n'est pas parce que l'on ouvre un fil qu'on en est "propriétaire" ! C'est Arnaud l'administrateur de ce forum...

Je remarque que vous avez réagi à cette "frustration" de façon non rationnelle, mais émotive. Vous pensiez dominer vos affects, et avez reproché aux autres, dont moi, de ne pas savoir le faire... Vous avez une trop forte tendance à prendre les autres pour des...simplets (pour être gentille!).

La vie affective est une composante qu'on n'efface pas sur commande, et une intelligence sans affect ne vaut pas grand chose, c'est celle d'un ordinateur.

Aviez-vous peur de passer inaperçu pour avoir écrit en lettres énormes ?
Cela me fait l'effet de quelqu'un peu sûr de soi. Et partir à la 1ère contrariété... enfin, vous changerez peut-être d'avis.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80808
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Sam 06 Jan 2007, 16:27

Citation :
Homélie du Père Frédéric Rousteau
Juillet 2004






En fêtant Sainte Marie-Madeleine, nous entrons une peu plus dans ce
grand mystère de mort et de résurrection, mystère de tout sacrement :
mort à nous-mêmes, à notre péché, et retour à une pleine communion de vie avec le Seigneur et avec tous ceux qui nous entourent.
Nous entrons un peu plus dans le mystère de Pâques dans lequel
nous avons été plongés par le bain du baptême.

On ne sait pas très bien si en Marie-Madeleine nous retrouvons une, deux
ou trois femmes des évangiles, ce qui lui vaut d'être devenue la Sainte
patronne des filles repenties, des parfumeurs et des jardiniers !

En elle, on retrouve la pécheresse qui parfume les pieds de Jésus, Marie de Béthanie, la soeur de Lazare, les amis de Jésus, et Marie de Magdala qui au matin de Pâques, rencontre le Ressuscité.

Ce qui est important pour nous, c'est le chemin que Marie-Madeleine va faire
avec Jésus : chemin de conversion, libération, chemin de guérison, chemin
de renaissance, chemin de sanctification.
En marchant à la suite du Christ, Marie-Madeleine découvre le bonheur d'aimer
en vérité. Elle est transformée par sa rencontre avec Jésus.
Etonnant chemin que celui de Marie-Madeleine, la femme aux sept péchés :
sept démons, symbole du mal absolu, qui possède cette femme libérée par
Jésus.
Ecrasée par le mal, impure, rejetée et méprisée, la voilà relevée et comblée de
bonheur : elle est la première à voir le Christ ressuscité. On ne connait pas bien
son passé, sinon qu'elle était accablée par le poids du péché.
La vie de Marie-Madeleine est l'histoire d'une vie transfigurée qui nous révèle
jusqu'où peut aller l'amour et le pardon de Dieu.
Le Seigneur vient nosu rejoindre sur nos chemins de misère. Il vient briser
les cadenas de nos prisons, pour nous libérer, nous inviter au festin des
noces. En appelant Marie-Madeleine par son nom, c'est toute l'humanité
croyante que Jésus nomme à nouveau, avec tendresse, son peuple, son enfant.
Jésus a libéré Marie-Madeleine de son accablement, de sa solitude. Il lui a
rendu sa dignité de femme depuis qu'elle marche à sa suite avec le groupe des femmes. Libérée du mal qui l'habitait, elle est devenue une preuve vivante de l'intervention miséricordieuse et efficace de Jésus de Nazareth. Pour assiter au crucifiement et pour souffrir avec Jésus, il n'y a plus que quelques femmes à s'associer à la douleur du crucifié.







Dans l'Evangile de Jean, Marie-Madeleine vient au tombeau pour pleurer.
Ses larmes montrent la souffrance d'être séparée du corps de celui qu'elle
aime.
Il fait encore sombre. C'est l'heure de la tristesse et des ténèbres dans l'âme
de Marie-Madeleine. Elle ne retrouve plus celui qu'elle aime. Aveuglée par sa
douleur et son amour, elle ne le voit pas, ne reconnait pas sa voix. Ses yeux
ne sont pas encore prêts à s'ouvrir à la lumière du Ressuscité. Mais on
pressent déjà que la lumière va jaillir, la pierre a été enlevée ; dans la nuit de
la mort, un nouveau commencement se fait jour.
Marie-Madeleine ne reconnait Jésus ressuscité qu'à l'appel de son nom, avec
les yeux de la foi : Jésus ressuscité est à la fois le Tout-Autre et toujours le
même. Les brebis écoutent la voix du Bon Pasteur. Il les appelle chacune par
leur nom.
Marie-Madeleine croit à la résurrection. Elle trouve vivant celui qu'elle cherchait
mort. Après avoir prononcé son nom "Rabbouni", elle se fait disciple du Christ
ressuscité, comme elle l'avait été de Jésus de Nazareth. Comme l'épouse
du Cantique des Cantiques, elle vient de retrouver son Seigneur, celui que son
coeur aime, et ne le lâchera plus.
Marie-Madeleine a compris la première que le Christ ressuscité ne peut se
rencontrer sans un acte de foi. Une nouvelle relation à lui s'instaure, basée sur l'écoute et l'accueil de sa Parole. Sa présence, le contact avec lui sont devenus spirituels. Elle ne peut plus le rejoindre avec sa seule sensibilité et ses sens.
Elle sait que Jésus va monter vers son Père et qu'il sera, de là, plus présent que jamais au coeur de ses disciples. Marie-Madeleine reçoit la mission de faire découvrir aux disciples où est présent le Christ, et où ils doivent le rejoindre. Ils sont devenus frères de Jésus parce qu'ils sont tous fils adoptifs d'un même père, celui de Jésus : Dieu le Père.
Comme Marie-Madeleine, le Seigneur nous appelle par notre nom, pour marcher également à sa suite. Il nous appelle à nous retourner, à nous convertir ;
un retournement intérieur, pour le voir à l'oeuvre dans notre vie.
Alors, nous aussi, libérés et transformés, nous pourrons dire autour de nous :
"J'ai vu le Seigneur, et voilà ce qu'il m'a dit".

http://www.tressaint.com/parauj/personnes/miemadeleine01.htm

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
palapon



Messages : 126
Inscription : 11/12/2006

MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Sam 06 Jan 2007, 16:35

vous avez Madame un zèle étonnant à juger votre prochain et lui coller une étiquette...

Je n'ai pas réagi sous l'émotion, j'ai constaté l'impossibilité objective de me faire comprendre, et la difficulté d' établir une discussion intellectuelle où les catégories sont prises en compte ce qui nécessite le recule.
Je n'ai accablé personne, j'ai pris acte d'une situation claire.

Par ailleurs, le fait d'avoir tenté d'établir un contexte intellectuel pour répondre au mieux à l'attente de Benoît XVI n'apparaît pas comme une attitude ombrageuse et dédaigneuse.

Je vous invite madame, à cultiver le silence, ce qui vous évitera des jugements hâtifs et qui offensent la charité, surtout envers des personnes que vous ne connaissez pas...

Il eut été judicieux de vous adresser à Arnaud, vous auriez évité le ridicule...
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Sam 06 Jan 2007, 18:14

palapon a écrit:
vous avez Madame un zèle étonnant à juger votre prochain et lui coller une étiquette...

De quelle étiquette parlez-vous ?

Je n'ai pas réagi sous l'émotion, j'ai constaté l'impossibilité objective de me faire comprendre, et la difficulté d' établir une discussion intellectuelle où les catégories sont prises en compte ce qui nécessite le recule.
Je n'ai accablé personne, j'ai pris acte d'une situation claire.

Je n'ai pas dit que vous aviez accablé qui que ce soit...

Par ailleurs, le fait d'avoir tenté d'établir un contexte intellectuel pour répondre au mieux à l'attente de Benoît XVI n'apparaît pas comme une attitude ombrageuse et dédaigneuse.

Qu'est-ce que Benoît XVI a à voir avec le dialogue entre Jésus et Ponce Pilate, ou la peine de mort ?

Je vous invite madame, à cultiver le silence, ce qui vous évitera des jugements hâtifs et qui offensent la charité, surtout envers des personnes que vous ne connaissez pas...

Merci du conseil...mais remarquez que je n'ai pas porté de jugement...et je ne vois pas de quel droit vous m'imposeriez le silence. En quoi ai-je manqué de charité envers vous ? Je ne vous connais pas, c'est évident, et vous ne me connaissez pas non plus.

Il eut été judicieux de vous adresser à Arnaud, vous auriez évité le ridicule...

Je ne me sens pas ridicule du tout. Je crois que vous projetez... Et Arnaud lit tous les messages, il est donc informé. Il a certainement noté que je n'insulte jamais personne, même quand je ne suis pas d'accord, c'est d'ailleurs la moindre des choses...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Sam 06 Jan 2007, 18:37

Chère Cécile, Very Happy

Je ne souhaite pas lancer de polémiques, ni mettre de l'huile sur le feu... mais j'estime que tu n'as pas été ridicule du tout..... au contraire et j'espère continuer à te lire beaucoup !

Et pour Palapon : je ne prends pas parti pour personne, j'exprime juste mon sentiment ! on ne sait jamais comment ce message peut être interprété.
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Sam 06 Jan 2007, 18:45

Mr.Red je vais faire de l'âne intellectualisé :

Lorsque Jésus ne pardonnes pas c'est qu'il n'y a pas à pardonner.


Car l'homme à sa liberté de vie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Sam 06 Jan 2007, 18:47

Peau d'âne a écrit:
Mr.Red je vais faire de l'âne intellectualisé :

Lorsque Jésus ne pardonnes pas c'est qu'il n'y a pas à pardonner.


Car l'homme à sa liberté de vie.

Bravo l'âne intellectualisé Mr. Green Mr.Red :chapeau: :chapeau:
Revenir en haut Aller en bas
Théophane



Masculin Messages : 592
Inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Sam 06 Jan 2007, 20:24

palapon a écrit:
vous avez Madame un zèle étonnant à juger votre prochain et lui coller une étiquette...
Je crois que vous êtes mal placé pour reprocher cela à quelqu'un !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ratzinger2005.skyblog.com
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Sam 06 Jan 2007, 21:00

Laughing Vous savez Théophane, par rapport à Dieu, nous sommes tous mal placés.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Sam 06 Jan 2007, 21:53

Chère Peau d'Ane, je crois que ce n'est que par rapport à moi que Théophane a répondu ainsi à Palapon, qui me reprochait ce que lui-même a fait beaucoup plus, peut-être sans s'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Dim 07 Jan 2007, 17:52

cheers I love you Chère Elise, cet article des dominicains est si profond... magnifique!

Cher Arnaud, vous écrivez :

"Marie Madeleine est tombée amoureuse, sans doute, de cette présence tendre et rassurante de Jésus. C'est beaucoup plus profond que "la chair", mais ca ressemble fort à un amour humain en ce qui la concerne."

Je crois que nous en sommes tous au même stade : nous ne sommes capables d'aimer qu'avec tout notre être, corps et sens inclus ; nous ne pouvons aimer Jésus qu'à travers un tel véhicule...

Nous ne dédaignons donc aucunement ce corps (je ne dis pas que vous le faites), qui sera ressuscité un jour. Seule Marie a la capacité d'aimer Jésus purement par l'Esprit. sunny
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80808
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Dim 07 Jan 2007, 18:48

Même Marie: Son coeur humain de mère s'est angoissé lorsque Jésus a eu 12 ans.

Mais Jésus est parti au Ciel pour nous permettre l'amour spirituel.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Dim 07 Jan 2007, 19:56

Fanny a écrit:
cheers I love you Chère Elise, cet article des dominicains est si profond... magnifique!

Cher Arnaud, vous écrivez :

"Marie Madeleine est tombée amoureuse, sans doute, de cette présence tendre et rassurante de Jésus. C'est beaucoup plus profond que "la chair", mais ca ressemble fort à un amour humain en ce qui la concerne."

Je crois que nous en sommes tous au même stade : nous ne sommes capables d'aimer qu'avec tout notre être, corps et sens inclus ; nous ne pouvons aimer Jésus qu'à travers un tel véhicule...

Nous ne dédaignons donc aucunement ce corps (je ne dis pas que vous le faites), qui sera ressuscité un jour. Seule Marie a la capacité d'aimer Jésus purement par l'Esprit. sunny

Chère Fanny,

il me semble que je ne comprends pas bien ce qu'on dit de l'amour humain envers Jésus ! suis je sur un autre plan ?

Je l'aime de toute mon âme, ma chair, mon coeur, je l'aime au point que je voudrais donner si il demande ma vie , je voudrais avoir la force de la lui donner...

Je n'ose pas dire ce que je pense... mais il faut que je le fasse...

Sexuellement.... ou j'ai l'esprit mal tourné personne ne peut aimer Jésus comme cela.... je l'aime tant mais c'est tout pur !

Alors humblement je voudrais être éclairée..; tout de même Marie-Madeleine ou n'importe qui ne peut désirer Jésus dans la chair.... ?????

je crois que j'interprète mal certains posts.... alors je suis très troublée Rolling Eyes

Mon Jésus est pour moi l'Amour Absolu, suprême !

Qu'en pensez vous ? aucune de vos réponse ne me choquera ..;qq chose m'échappe assurément ! :no
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80808
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Dim 07 Jan 2007, 20:02

Citation :
Sexuellement.... ou j'ai l'esprit mal tourné personne ne peut aimer Jésus comme cela.... je l'aime tant mais c'est tout pur !

Alors humblement je voudrais être éclairée..; tout de même Marie-Madeleine ou n'importe qui ne peut désirer Jésus dans la chair.... ?????

Chère Elise, c'est justement parce que Jésus n'est pas là, devant vous, selon sa chair.

Mais Marie madeleine le voyait physiquement et son charme devait être incroyable, pas sexuel, spirituel, et justement capable d'enflammer la sensibilité d'une femme comme elle, assoiffée d'être aimée, ayant connu beaucoup de trahisons.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Dim 07 Jan 2007, 20:10

Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :
Sexuellement.... ou j'ai l'esprit mal tourné personne ne peut aimer Jésus comme cela.... je l'aime tant mais c'est tout pur !

Alors humblement je voudrais être éclairée..; tout de même Marie-Madeleine ou n'importe qui ne peut désirer Jésus dans la chair.... ?????

Chère Elise, c'est justement parce que Jésus n'est pas là, devant vous, selon sa chair.

Mais Marie madeleine le voyait physiquement et son charme devait être incroyable, pas sexuel, spirituel, et justement capable d'enflammer la sensibilité d'une femme comme elle, assoiffée d'être aimée, ayant connu beaucoup de trahisons.

Merci Cher Arnaud, merci I love you I love you

je comprends d'autant mieux que avant mon mariage j'ai connu beaucoup de trahisons ! mon mari est si reposant , un être sur; quelqu'un qui est toujours là pour moi ... j'étais assoiffée comme elle ....

Merci Arnaud, bien sûr son charme à Jésus était spirituel incroyablement spirituel...

Et Jésus a pardonné beaucoup de mes fautes.... je l'aime encore plus...

Il a tellement pardonné à sa petit folle !!!! je l'aime dans cette mesure I love you I love you non l'Amour n'a pas de mesure I love you sunny sunny flower flower
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Dim 07 Jan 2007, 20:57

Chère Elise,
Il ne faut pas que cela te tracasse.
Forcément, nous aurions été amoureuses de Jésus, si nous l'avions connu ! En tous cas, je l'espère ! Mais être amoureuse, ce n'est pas seulement sexuel, loin de là ! même si ça l'est aussi, ce n'est pas le plus important.
Quand je lis : "Jésus le (ou la) regarda, et l'aima", j'essaie d'imaginer ce regard. Il ne pouvait pas être banal...

Le pire, c'est tous ceux qui l'ont vu, et qui n'ont rien remarqué, parce qu'ils étaient empêtrés dans leurs préjugés, leurs certitudes (la loi, c'est la loi! et on ne rigole pas avec ça!). Ils sont toujours là, coincés dans leur loi, un peu changée, très peu; ils oublient de vivre, d'aimer, ils observent la loi, les traditions, et ils appellent cela leur religion... Ils se cramponnent à la tradition, mais pas celle de l'Amour, non, celle du latin ou du grégorien (très beau certes!), bref à ce qui est secondaire, en oubliant l'essentiel qui est d'AIMER, MEME SES ENNEMIS, car aimer ses amis, même les païens le font...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Dim 07 Jan 2007, 21:12

Cécile a écrit:
Chère Elise,
Il ne faut pas que cela te tracasse.
Forcément, nous aurions été amoureuses de Jésus, si nous l'avions connu ! En tous cas, je l'espère ! Mais être amoureuse, ce n'est pas seulement sexuel, loin de là ! même si ça l'est aussi, ce n'est pas le plus important.
Quand je lis : "Jésus le (ou la) regarda, et l'aima", j'essaie d'imaginer ce regard. Il ne pouvait pas être banal...

Le pire, c'est tous ceux qui l'ont vu, et qui n'ont rien remarqué, parce qu'ils étaient empêtrés dans leurs préjugés, leurs certitudes (la loi, c'est la loi! et on ne rigole pas avec ça!). Ils sont toujours là, coincés dans leur loi, un peu changée, très peu; ils oublient de vivre, d'aimer, ils observent la loi, les traditions, et ils appellent cela leur religion... Ils se cramponnent à la tradition, mais pas celle de l'Amour, non, celle du latin ou du grégorien (très beau certes!), bref à ce qui est secondaire, en oubliant l'essentiel qui est d'AIMER, MEME SES ENNEMIS, car aimer ses amis, même les païens le font...

Chère Cécile,

MERCI MERCI de cette mise au point ! d'ailleurs ne suis je pas amoureuse de Lui au point de vouloir Lui donner ma vie ! I love you mais oui je suis folle de lui et cela n'a rien de sexuel , je suis folle amoureuse de Lui ! je suis tout à fait d'accord avec toi ! je l'aime et je ne veux pas rester coincée, son regard je l'ai souvent imaginé, bien sûr !

Son regard j'en ai écrit des poèmes ! je sais qu'iL m'aime mon Bien- lAimé ! Je l'aime, je voudrais avoir le courage de donner ma vie pour Lui Si un jour Il le demande, je parle de donner vite ma vie mais peut-être est ce plus méritable de la donner au jour le jour.....

Son regard n'est pas banal ob non loin de là ! merci ! I love you

Dis tant que je suis là guette le facteur je t'ai posté un courrier il y a quelques heures....

A bientôt .... sunny sunny
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Dim 07 Jan 2007, 21:37

x


Dernière édition par le Dim 07 Jan 2007, 23:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Dim 07 Jan 2007, 23:48

PACALOU a écrit:
Elise a parlé de la présence plus ou moins involontaire du désir sexuel ds la relation à Jésus (qu'elle me pardonne et me rectifie si besoin; je sais le sujet très sensible);

J'ai de mon côté connu un trouble de cet ordre (causé par la présence du désir sexuel ds ma pensée) pour la personne de la Sainte Vierge Marie; son intervention dans ma vie a pê d'ailleurs pour origine de permettre que je ne l'aime que d'un vrai amour filial et d'écarter de mon esprit toutes impuretés à son endroit;

Il est difficile de parler de cela; Tant pis! mais nous sommes des êtres de chair et il se produit en nous, malgré nous des... connexions que nous préférerions éviter; ainsi ais-je - avons-nous tous - des pensées que nous rejetons aussitôt après les avoir eues...

Je crois qu'il est bon d'en parler; qu'en pensez-vous? Cela n'enlève rien à nos expériences; preuves supplémentaire seulement de la miséricorde divine qui ne s'arrête pas à nos hontes.

vraiment Pacoulou, je vois que je suis obligée de surveiller ce forum de l'avoir tout le tepmps à l'oeil !
en effet, je vous rectifie, où avez vous vu mon souhait de désirs sexuels involontaires ou pas dans mes propos envers Jésus !
je répète qu'il s'agit quand je parle de Jésus d'un language mystique !

D'un amour PUR LE PLUS PUR QUI SOIT AU MONDE !Mais finalement vous n'y comprenez tous rien à rien !

Je manifeste ma déception et au fond un jour quand vous vous y attendrez le moins je partirai....

Le Christ est Dieu parfait et sans péché donc il n'inspire à personne rien de ce qui soit contraire à l'Esprit !

Et si je dois aussi partir car il semble que l'on cherche cela depuis un moment... je pars Jésus compte plus pour moi que vous tous,; que n'importe qui...... cela ressemble à une cabale !

Alors bonne soirée, Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

Que le nom de Dieu ne soit plus bafoué ici !

a un de ces jours ! on le fait exprès vraiment on souhaite que je parte pas possible de penser autrement....

De toute façon si mon prêtre doit intervenir ici il le fera car je suis horrifiée......
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Lun 08 Jan 2007, 00:00

Désolé que vous le preniez mal Elise
je n'ai pas utilisé les mots qu'il fallait
Je ne voulais qu'échanger sur un sujet qui me paraissait important
Je n'en avais certes pas contre vous
J'ai d'ailleurs supprimé mon post
Faites de même avec le votre; il n'y en aura plus trace;
Bonne nuit
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Lun 08 Jan 2007, 00:02

eeeeeeeeeeeeeeeeeeellllllliiiiiiiiiiiiiiiiiii
iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiseeeeeeeeeeeeeeeeee
....!!!!


je tente un électro-choc... ;)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Lun 08 Jan 2007, 00:07

Quel électro choc Cher Clotilde je voudrais comprendre...


Le Christ est Dieu et si on doit sombrer dans des histoire comme dans le Da Vinci code ici alors sorry... ce forum est tenu par un théologien que je respecte et justement c'est pour lui aussi que je défends ce point de vue... je suis très choquée.....
Revenir en haut Aller en bas
fleurdoranger



Féminin Messages : 646
Inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Lun 08 Jan 2007, 00:11

je suis d'accord avec élise,ce sujet n'a aucun sens.je pensais qu'ici on évoquait des sujets pour glorifier le Seigneur,mais apparemment il y a de tout et n'importe quoi...alors il ne faut pas se donner la prétention d'être un site chrétien..
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Lun 08 Jan 2007, 00:11

Chère Elise, c'est vrai qu'un électro-choc pour une écorchée vive, c'est pas conseillée Embarassed

Je n'ai pas vu trace du DVC dans le message de Pacalou qui t'a tellement choqué...et par contre-coup, je me suis dis qu'un élétro-choc te permettrait de revenir.... ;)
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Lun 08 Jan 2007, 00:14

fleurdoranger a écrit:
je suis d'accord avec élise,ce sujet n'a aucun sens.je pensais qu'ici on évoquait des sujets pour glorifier le Seigneur,mais apparemment il y a de tout et n'importe quoi...alors il ne faut pas se donner la prétention d'être un site chrétien..

Que rien ne te trouble, que rien ne t'effraie
Qui a Dieu a tout....
cheers
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Lun 08 Jan 2007, 06:03

Chère Elise, si tu as l'occasion de lire Ste Thérède d'Avila, je crois que tu comprendras ce que Pacalou veut dire. Mais je ne sais plus dans quel livre...

Personnellement, il ne m'a pas choquée, ces sentiments ne sont pas exceptionnels. Nous sommes des humains et nous avons des tentations humaines.

Il y a bien pire que ces pensées, qui sont involontaires et ne nuisent à personne, c'est toutes les paroles contre la charité qui font souffrir quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Lun 08 Jan 2007, 09:37

Cécile a écrit:
Chère Elise, si tu as l'occasion de lire Ste Thérède d'Avila, je crois que tu comprendras ce que Pacalou veut dire. Mais je ne sais plus dans quel livre...

Personnellement, il ne m'a pas choquée, ces sentiments ne sont pas exceptionnels. Nous sommes des humains et nous avons des tentations humaines.

Il y a bien pire que ces pensées, qui sont involontaires et ne nuisent à personne, c'est toutes les paroles contre la charité qui font souffrir quelqu'un.

Chère Cécile, chère Clotilde merci d'esayer de calmer Elise; ses réactions st effectivement d'une écorchée vive; je lui renouvelle mes excuses si elle a pu se sentir blessée; il me faut marcher sur des oeufs...

Pacalou
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sainte Marie-Madeleine, femme adultère   Lun 08 Jan 2007, 11:08

PACALOU a écrit:
Cécile a écrit:
Chère Elise, si tu as l'occasion de lire Ste Thérède d'Avila, je crois que tu comprendras ce que Pacalou veut dire. Mais je ne sais plus dans quel livre...

Personnellement, il ne m'a pas choquée, ces sentiments ne sont pas exceptionnels. Nous sommes des humains et nous avons des tentations humaines.

Il y a bien pire que ces pensées, qui sont involontaires et ne nuisent à personne, c'est toutes les paroles contre la charité qui font souffrir quelqu'un.

Chère Cécile, chère Clotilde merci d'esayer de calmer Elise; ses réactions st effectivement d'une écorchée vive; je lui renouvelle mes excuses si elle a pu se sentir blessée; il me faut marcher sur des oeufs...

Pacalou

Cher Pacalou,

Merci d'avoir retiré ton post, je retire le mien !

Quand je parle que je suis amoureuse du Christ, il s'agit d'un Amour mystique bien sûr ! pas de la chair ! cela non je ne peux admettre que quelqu'un ait été tenté sexuellement par Jésus !

Enfin c'est mon point de vue !

Autant continuer et dire la Ste Vierge était belle....; et un homme aurait pu en tomber amoureux mais là c'est encore une autre histoire... Marie n'est pas Dieu, elle est la Mère de Dieu...

Mais Dieu Lui, même si une personne avait éprouvé de la Passion pour Lui, Il l'aurait éduquée comme dit Arnaud, Il aurait calmé cette ardeur comme il a calmé la tempête, je vais aussi retirer mon post.

Je ne prétends pas détenir à moi seule la Vérité, cela serait d'un grand orgeuil et j'ai été choquée voilà tout !

Maintenant perso j'oublie cela, cher Pacalou. :bisou:

Bien fraternellement,



Fleurdoranger, merci pour ton soutien I love you :bisou: et aussi :bisou: :bisou: à Clotilde et Cécile.

Ah oui j'ai lu Thérèse d'Avila, je lis les mystiques , j'adore lire des vies de mystiques et de contemplatifs :jesus:
Revenir en haut Aller en bas
 
Sainte Marie-Madeleine, femme adultère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sainte Marie-Madeleine et commentaire du jour "Toucher le Christ spirituellement"
» Basilique Sainte-Marie-Madeleine de Vézelay
» 25 mai Sainte Marie-Madeleine de Pazzi
» Sainte Marie Madeleine Postel (+ 1846) Saint du jour
» Saint Bède Le Vénérable, Saint Grégoire VII, Sainte Marie-Madeleine de Pazzi, commentaire du jour "En dehors de moi, vous ne pouvez rien faire"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: