DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les miracles de Marie sur DA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Théophane



Messages : 592
Inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Ven 05 Jan 2007, 11:00

Merci Arnaud dans ce témoignage.
La Vierge Marie a toujours joué une grande place dans ma vie et m'a en quelque sorte aidé à revenir vers l'Eglise. C'est surtout grâce à des pèlerinages à Lourdes et à La Salette que j'ai approfondi cette dévotion mariale au début de ma conversion.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ratzinger2005.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Ven 05 Jan 2007, 12:25

Pour rencontrer vraiment Marie, après être allée la première fois à Lourdes je suis passée par une période d'obscurité et de doutes intenables, je posais des questions à tout le monde, des prêtres, des protestants... plus possible de rejoindre Ma Mère ... je me sentais indigne d'Elle !

Et puis j'ai fait aussi des pélerinages... Et un jour, subitement aussi soudainement que ces obscurités étaient venues Tout était lumineux comme une évidence sunny sunny

La nuit de mon anniversaire un phénomène qui m'est arrivé avec Marie entre autre, (15 décembre) je me suis réveillée vers 1 h du matin et je sentais sa présence et un parfum surnaturel. que j'ai reconnu.

Je suis en général très pudique sur les grâces reçues, mais ce matin depuis des jours je cherchais une médaille de la Vierge et voilà que je la retrouve en m'éveillant..... je me suis dit aujourd'hui sera lumineux sunny
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Ven 05 Jan 2007, 13:11

PACALOU a écrit:
Cécile a écrit:
J'envie tous ceux qui ont une dévotion à Marie...

J'aimerais la voir comme "ma" mère, mais je ne peux pas...

Cécile, je voudrais vous faire partager ma conviction (ce n'est pas le bon mot... certitude plutôt) qu'Elle est notre Mère; Elle est la vôtre aussi bien sûr et tôt ou tard vous la reconnaitrez pour telle; pourquoi nous n'en sommes pas au même point je ne sais pas, c'est le mystère de Dieu!
En tous cas vous êtes enviable, d'envier tous ceux qui ont cette dévotion, par ceux qui ne l'ont pas!
Avec toute ma sympathie:flower: !
J'avais 7 ans à la mort de ma maman.

On m'a dit que la Sainte Vierge allait la remplacer, mais je ne l'ai pas beaucoup vue...
Je sais que d'autres personnes ont réagi comme moi dans la même situation.

Je la prie, je lui parle comme une mère à une autre Mère, et je ne désespère pas d'arriver à l'aimer plus qu'aujourd'hui.
J'ai une raison très spéciale de ne plus pouvoir aller à Lourdes, mais quand j'y allais, j'ai toujours eu l'impression d'arriver chez moi. J'espère que je pourrai y revenir...

Merci Pacalou ! flower
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Ven 05 Jan 2007, 14:34

Cécile a écrit:

J'avais 7 ans à la mort de ma maman.

On m'a dit que la Sainte Vierge allait la remplacer, mais je ne l'ai pas beaucoup vue...
Je sais que d'autres personnes ont réagi comme moi dans la même situation.

Je la prie, je lui parle comme une mère à une autre Mère, et je ne désespère pas d'arriver à l'aimer plus qu'aujourd'hui.
J'ai une raison très spéciale de ne plus pouvoir aller à Lourdes, mais quand j'y allais, j'ai toujours eu l'impression d'arriver chez moi. J'espère que je pourrai y revenir...

Merci Pacalou ! flower

De rien!
Chacun a son parcours, son vécu propre; votre maman selon la chair est irremplaçable; la maternité de Marie est d'un ordre (spirituel) dont nous ne savons rien;
Ds la chapelle de la rue du Bac à Paris, j'ai aussi eu l'impression d'être chez moi;
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Ven 05 Jan 2007, 14:50

Je remarque cependant le nombre important des conversions par Marie. Pour moi, cela a un sens eschatologique. Il me paraît évident que depuis 1830 et le cycle des apparitions mariales, Marie prépare pour l'Heure de l'offrance de l'Eglise une Eglise selon son coeur, peu nombreuse mais mariale, qui devra avoir un comportement de foi semblable au sien à la croix.

Saint Louis-Marie Grignon de Montfort (Traité de la vraie dévotion à Marie) décrit l’Église des derniers temps de la façon suivante:

Citation :
"Les plus grands saints, les âmes les plus riches en grâce et en vertus, seront les plus assidus à prier la Très Sainte Vierge et à l’avoir toujours présente comme leur parfait modèle pour l’imiter, et leur aide puissante pour les secourir.
J’ai dit que cela arriverait particulièrement à la fin du monde, et bientôt, parce que le Très-Haut et sa très sainte mère doivent former de grands saints qui surpasseront en sainteté la plupart des autres saints, que les cèdres du Liban surpassent les petits arbrisseaux, comme il a été révélé à une sainte âme, dont la vie a été écrite par Mr. de Renty."
"Le pouvoir de Marie sur tous les diables éclatera particulièrement dans les derniers temps, où Satan mettra des embûches à son talon, c’est à dire à ses humbles esclaves et à ses pauvres enfants qu’elle suscitera pour lui faire la guerre. Ils seront petits et pauvres selon le monde, et abaissés devant tous comme le talon, foulés et persécutés comme le talon l’est à l’égard des autres membres du corps; mais, en échange, ils seront riches en grâce de Dieu, que Marie leur distribuera abondamment, grands et relevés en sainteté devant Dieu, supérieurs à toute créature par leur zèle animé, et si fortement appuyés du secours divin, qu’avec l’humilité de leur talon, en union avec Marie, ils écraseront la tête du diable et feront triompher Jésus Christ."

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Ven 05 Jan 2007, 15:33

Question à Arnaud (ou quiconque aurait des lumières à ce sujet): pourquoi la SV a-t-elle un rôle particulier à jouer ds le combat eschatologique? depuis la genèse (elle écrasera sa tête et lui la meurtrira au talon...) jusqu'à l'Apocalypse (la femme enveloppée de soleil, qui s'enfuit ds le désert et crie ds les douleurs de l'enfantement) il est dit plusieurs choses à son propos, plus ou moins explicitement! tantôt elle semble pouvoir être identifiée à une nouvelle Eve, tantôt à l'Eglise...

Il me semble qu'eu égard à ce rôle éminent, qui vient s'ajouter à sa maternité divine, on ne peut trop aimer, chérir et honorer la SV; mais ce que je voudrais préciser ds mon esprit, et pê d'autres également, c'est la raison de ce rôle particulier, complémentaire de celui du Rédempteur?
Dieu voudrait-il, à travers la SV, qui a été des nôtres, une créature de chair et de sang comme nous, nous enseigner notre propre devoir de participation à son oeuvre de rédemption, ou quelque chose de ce type?

RSVP!
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Ven 05 Jan 2007, 16:04

PACALOU dit :
Citation :
Question à Arnaud (ou quiconque aurait des lumières à ce sujet): pourquoi la SV a-t-elle un rôle particulier à jouer ds le combat eschatologique?
Tout simplement parce que c'es le temps décidé par le Père, le Fils et l'Esprit-Saint de la faire sortir du désert où elle était entrée dans l'apocalypse :

CANTIQUE DES CANTIQUES

Citation :

Chapitre III6 Quelle est celle-ci qui monte du désert,
comme une colonne de fumée,
exhalant la myrrhe et l'encens
,
tous les aromates des marchands?
7 Voici le palanquin de Salomon ;
autour de lui, soixante braves,
d'entre les vaillants d'Israël;
8 tous sont armés de l'épée, exercés au combat ;
chacun porte son épée sur sa hanche,
pour écarter les alarmes de la nuit.
9 Le roi Salomon s'est fait une litière des bois du Liban.
10 Il en a fait les colonnes d'argent,
le dossier d'or, le siège de pourpre ;
au milieu est une broderie,
oeuvre d'amour des filles de Jérusalem.
11 Sortez, filles de Sion,
et voyez le roi Salomon;
avec la couronne dont sa mère l'a couronné,
le jour de ses épousailles,
le jour de la joie de son coeur.
...........
Chapitre VI
elle est l'unique de sa mère,
la préférée de celle qui lui donna le jour.
Les jeunes filles l'ont vue et l'ont proclamée bienheureuse ;
les reines et les concubines l'ont vue et l'ont louée :
10 " Quelle est celle-ci qui apparaît comme l'aurore,
belle comme la lune, pure comme le soleil,
mais terrible comme des bataillons?"

Qui peut reconnaitre quelqun qui est resté si longtemps cachée aux yeux de tous dans le désert sinon ceux qui étaient eux-mêmes cachés dans ce désert ? (la "colonne de fumée symbolsant la foi, le Père qui a conduit les hébreux pour les délivrer de l'esclavage)....Et cela confirme bien ce que disait st Louis Marie Grignon de Montfort


Dernière édition par le Ven 05 Jan 2007, 17:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Ven 05 Jan 2007, 16:23

Merci Jo:sunny:

Je crois que je ferais bien d'entreprendre la lecture du Cantique des cantiques;
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Ven 05 Jan 2007, 16:34

Il y a aussi un but très concret lié à l'action universelle de Dieu (voir fil sur la mort à soi-même).

Voici ce qui va se passer dans l'avenir:

Vers la fin de notre vie pour nous individuellement;

Vers la fin du monde pour l'Eglise catholique;


Dieu veut faire nous-même et l'Eglise par une kénose qui nous laissera , nous et l'Eglise, brisés.

Le but de cette brisure du coeur par la perte de tout ce à quoi nous tenons est de nous préparer un coeur adapté au paradis, à la Vision de Dieu.

Or, il y a une personne, une seule, qui y est passé et a TOUJOURS SU POURQUOI, SANS JAMAIS PERDRE LA FOI. C'est Marie. Elle l'a vécu à la croix puis ensuite, jusqu'à ce que le Christ lui apparaisse dans sa gloire.

Or Dieu veut que, vers la fin du monde alors que l'humanité entière doit passer par là sans comprendre, il y ait une petit nombre de gens qui gardent la même foi, la même connaissance de ce qui se passe, que Marie.

Finalement, Dieu prépare pour nous-mêmes et pour l'humanité entière la même épreuve que le Christ à la croix.

voilà pourquoi Marie façonne une petite Eglise selon son coeur, faite de croyants qui n'ont aucune révolte face à la ruine extérieure à venir de l'Eglise ou d'eux-mêmes.

La plupart des chrétiens ne tiendront pas face à cette épreuve. Si je lis les interventions de ceux qui sont proches de Monseigneur Lefebvre dans ce site, je constate un trouble sans cesse de retour face à l'épreuve actuelle de l'Eglise qui pourtant n'est qu'une vague préfiguration. Ces personnes là ne tiendront pas lorsque viendra l'heure du martyr de l'Eglise.

Il faut une foi qui ne se soucie plus des succès visibles.

Tel est le rôle de Marie.

D'où ce symbole explite sur la médaille miraculeuse: le M de Marie porte la Croix (le Christ) car seuls ceux qui auront la foi de Marie vivrons ces derniers éènement en gardant la foi dans le Christ.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Ven 05 Jan 2007, 16:55

jo zecat a écrit:
PACALOU dit :
Citation :
Question à Arnaud (ou quiconque aurait des lumières à ce sujet): pourquoi la SV a-t-elle un rôle particulier à jouer ds le combat eschatologique?
Tout simplement parce que c'es le temps décidé par le Père, le Fils et l'Esprit-Saint de faire sortir Marie du désert où elle était entrée dans l'apocalypse :

CANTIQUE DES CANTIQUES

Citation :

Chapitre III6 Quelle est celle-ci qui monte du désert,
comme une colonne de fumée,
exhalant la myrrhe et l'encens
,
tous les aromates des marchands?
7 Voici le palanquin de Salomon ;
autour de lui, soixante braves,
d'entre les vaillants d'Israël;
8 tous sont armés de l'épée, exercés au combat ;
chacun porte son épée sur sa hanche,
pour écarter les alarmes de la nuit.[/b]
9 Le roi Salomon s'est fait une litière des bois du Liban.
10 Il en a fait les colonnes d'argent,
le dossier d'or, le siège de pourpre ;
au milieu est une broderie,
oeuvre d'amour des filles de Jérusalem.
11 Sortez, filles de Sion,
et voyez le roi Salomon;
avec la couronne dont sa mère l'a couronné,
le jour de ses épousailles,
le jour de la joie de son coeur.
...........
Chapitre VI
elle est l'unique de sa mère,
la préférée de celle qui lui donna le jour.
Les jeunes filles l'ont vue et l'ont proclamée bienheureuse ;
les reines et les concubines l'ont vue et l'ont louée :
10 " Quelle est celle-ci qui apparaît comme l'aurore,
belle comme la lune, pure comme le soleil,
mais terrible comme des bataillons?"

Qui peut reconnaitre quelqun qui est resté si longtemps cachée aux yeux de tous dans le désert sinon ceux qui étaient eux-mêmes cachés dans ce désert ? (la "colonne de fumée symbolsant la foi, le Père qui a conduit les hébreux pour les délivrer de l'esclavage)....Et cela confirme bien ce que disait st Louis Marie Grignon de Montfort

Il y a beaucoup de chose à dire dans ce texte, mais je vous fais remarquer la myrrhe et l'encens qui symbolisent les mortifications des humbles qui étaient dans le désert avec Marie

Les jeunes époux dans la tradition juive passent sous le palanquin. Marie est donc bien l'épouse de la Sagesse (Salomon)
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Merci Arnaud   Ven 05 Jan 2007, 17:15

Arnaud Dumouch a écrit:
D'où ce symbole explite sur la médaille miraculeuse: le M de Marie porte la Croix (le Christ) car seuls ceux qui auront la foi de Marie vivrons ces derniers éènement en gardant la foi dans le Christ.

Merci Arnaud.

Voilà pourquoi nous qui sommes enfants de Marie, puisque l'un de son Fils par le baptême, nous ne devons pas hésiter à demander à Marie de nous faire don de sa foi. Comme le chantait Thérèse de l'Enfant Jésus : "le Trésor de la Mère n'appartient-il pas à l'Enfant ?"

Fraternellement en Christ

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Ven 05 Jan 2007, 17:19

Citation :
autour de lui, soixante braves,
d'entre les vaillants d'Israël;
8 tous sont armés de l'épée, exercés au combat ;
chacun porte son épée sur sa hanche,
pour écarter les alarmes de la nuit.

Les guerriers de l'épouse de la sagesse, amis de la croix (exercés au combat) écartent les ténèbres (nuit) avec l'épée (de la parole de Dieu)

Tout cela bien sur corroborant ce qu'a dit saint Louis Marie Grignon de Montfort sur "les apotres des derniers temps"
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Ven 05 Jan 2007, 17:23

Merci Arnaud
citations:
Or, il y a une personne, une seule, qui y est passé et a TOUJOURS SU POURQUOI, SANS JAMAIS PERDRE LA FOI. C'est Marie. Elle l'a vécu à la croix puis ensuite, jusqu'à ce que le Christ lui apparaisse dans sa gloire.

voilà pourquoi Marie façonne une petite Eglise selon son coeur, faite de croyants qui n'ont aucune révolte face à la ruine extérieure à venir de l'Eglise ou d'eux-mêmes.

Il faut une foi qui ne se soucie plus des succès visibles.

Tel est le rôle de Marie.
D'où ce symbole explite sur la médaille miraculeuse: le M de Marie porte la Croix (le Christ) car seuls ceux qui auront la foi de Marie vivrons ces derniers éènement en gardant la foi dans le Christ.


Figurez-vous que ds les temps qui ont suivi mon expérience et ma conversion, je me suis senti gêné sinon coupable de ce qui m'apparaissait comme une faveur dt je me sentais bien indigne; j'avais bien subodoré que cette faveur pouvait être aussi une responsabilité pour une part au moins; vous me le confirmez par vos propos;
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Ven 05 Jan 2007, 17:29

jo zecat a écrit:

Les guerriers de l'épouse de la sagesse, amis de la croix (exercés au combat) écartent les ténèbres (nuit) avec l'épée (de la parole de Dieu)

Tout cela bien sur corroborant ce qu'a dit saint Louis Marie Grignon de Montfort sur "les apotres des derniers temps"

Oui c'est en rapport direct avec LM G de Montfort et.... avec la thèse d'Arnaud
Nous sommes bien loin de la mariolâtrie, n'est-ce pas? Je comprends mieux ce que j'ai pu glaner au fil de mes lectures, notamment au sujet de toute la spiritualité dt se privent ceux qui négligent toute espèce de rapport à la Mère de Dieu!sunny


Dernière édition par le Ven 05 Jan 2007, 17:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Ven 05 Jan 2007, 17:37

J'ajoute, que de même que pour l'Apocaypse, le Cantiques des Cantiques a plusieurs significations historique, mystique, eschatologique

Ainsi ce passage peut parler de Marie comme des épousailles de l'âme...
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Ven 05 Jan 2007, 18:39

Mon confesseur donne toujours comme "pénitence" une prière à Marie. Souvent le Magnificat, et tout récemment le "Souvenez-vous"...que j'ai dû réapprendre...

Le message de Pierrejosse m'a fait souvenir que je suis "officiellement" Enfant de Marie...depuis une quarantaine d'années. J'en fait des efforts ! Et depuis longtemps ! Mais ça ne vient pas !!! Marie doit me voir comme le sale petit canard noir... non, je n'y crois pas vraiment !
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Ven 05 Jan 2007, 19:29

PACALOU : Figurez-vous que ds les temps qui ont suivi mon expérience et ma conversion, je me suis senti gêné sinon coupable de ce qui m'apparaissait comme une faveur dt je me sentais bien indigne; j'avais bien subodoré que cette faveur pouvait être aussi une responsabilité pour une part au moins; vous me le confirmez par vos propos;


Voici un témoignage sur les conséquences personnelles issues de la rencontre avec Sainte Marie.

Je comprends tout à fait votre réaction, puisque ce fût une part de la mienne. Réactions, confié d'ailleurs à mes amis (es). Sauf que j'ai fais pire que vous, car voyez-vous, je suis ainsi faite qu'il me faut comprendre ce que je vois. Et que toutes les explications pour satisfaire ma compréhension ont été passées au crible. Si ce n'est que cette intervention chirurgicale brutalement me confronta, comme un retour de miroir. Et là, j'avoue que je baissais les bras. Ainsi, soit : J'aurais eu cette possibilité extraordinaire de m'auto guérir moi même, ce qui effectivement tendait à faire enfler mon égo ; soit je devais admettre sans comprendre le processus toutefois, que quelque chose qui dépassait mes propres capacitées de compréhension, et celle du corps médical s'était mis en action. Aussi, malgré l'ambiance générale entourant ce problème grave de santé, je n'osais pas dire ce qui m'était arrivée de boulversant quelques mois plus tôt. Mes enfants, cependant alors que je me taisais, me confièrent qu'ils pensaient sérieusement que La Sainte Vierge avait dû intervenir. Je m'interdisais toujours d'y croire, parceque l'importance que Marie m'accordait je ne savais décidément pas le gérer, et pris entre la gène et l'incompréhension les mois suivants passèrent ainsi. Jusqu'au jour où me remémorant son apparition, je me dis que peut être n'étais je pas suffisament instruite pour déceler en mon esprit une maladie grave dite mentale. Aussi j'allais frapper à la porte d'un spychiatre (loll) et lui raconta tout et Marie et autres choses d'aussi bizarre ; en lui expliquant très honnetement que je me prenais pour une folle qui s'ignorait. Il fût établis finalement quoi qu'ayant eu une vie peu banale, que j'étais quelqu'un de très équilibré. Ce psychiatre fut persuadé lui même que j'avais réellement vécu cette expérience de grâce. Je m'en retournais donc presque fâché, car finalement cela m'aurait bien arrangée qu'on déduisa la follie mais surtout cela aurait bien conforté mon esprit.

A partir de là, je comprenais combien j'étais ignorante et de moi et des choses qui m'entouraient. Je commençais alors une sorte de dialogue avec Marie, plus honnetement une sorte de provocation envers moi même, pour me prouver qu'il n'y avait rien de concret. Contrairement à ce que je m'imaginais des évènements évidents de protection, me furent accorder, ainsi que des réponses. Je commençais alors avec le temps à cette présence invisible, et me surpris à me sentir accompagnée réellement de cette présence. Puis alors une chose se passa, je pris conscience finalement que je ne me connaissais pas vraiment et mes défauts devinrent si évidents que je rentrais dans une période terrible, comme si je les voyais sans compassion. Le plus difficile fut de les regarder puis d'essayer de les changer. Et plus j'y travaillais et plus Le sens de l'apparition de Marie prenait une signification. Aujourd'hui je n'ai pas finie le chemin me parait tellement long, que sérieusement je me pose la question, si j'aurais assez de la fin de ma vie pour y arriver.




Very Happy Voilà
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Ven 05 Jan 2007, 19:45

Tu auras sûrement besoin de tous les jours de ta vie, jusqu'au dernier. Notre vie, c'est "la route", et surtout jamais ne se croire "arrivé" ! Parfois, il arrive qu'on soit content de soi, ça ne dure pas, il ne faut jamais s'arrêter !

Bonne route Peau d'Ane !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Ven 05 Jan 2007, 19:52

Merci Peau d'Ane de ce témoignage très émouvant , l'important dans tout cela la Ste Vierge t'a montré clairement tes défauts, tu peux y travailler pour corriger même si tu n'y arrive jamais, tu auras essayé, tu y auras mis tout ton I love you et c'est cela qui compte !
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Ven 05 Jan 2007, 21:45

Chère Peau d'âne,
Je n'ai rien à ajouter à ce qu'ont dit Elise et Cécile
Moi aussi ds ma jeunesse, j'ai pu songer que la folie pouvait être préférable à ce qui me troublait; c'était surtout lié à la solitude affective...
J'ignore si c'est votre cas; ce n'est pas le lieu d'aller plus loin.
N'est-ce pas déjà formidablement bon de se savoir aimé, de savoir qu'on se soucie de vous!
Et d'avoir Dieu pour horizon?
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Sam 06 Jan 2007, 16:26

Very Happy Ouaip ça fait tout drôle voir tout doux.

Finalement de tout ce que j'écrivais ci-dessus, c'est une notion essentielle, que si je ne porte pas viscéralement, ma confiance dans les êtres terrestres, également je ne me portais pas plus de considération. Subtile le travail de Sainte Marie, car fallait'il, au moins, apprendre qui j'étais réellement pour me faire confiance, afin d' assimiler ce qu'on m'avait précédemment montré. Il me semble avoir un peu progressé, et forte de mon honneteté intellectuel il ne me gêne pas d'en parler, si ce n'est dans la façon d'en parler, je suis toujours en apprentissage.



I love you
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Dim 07 Jan 2007, 08:34

Citation :
Le discernement des apparitions


Ceux à qui Dieu accorde une apparition peuvent ne pas savoir en parler. Leurs confesseurs doivent être donc sur leurs gardes jusqu'à ce que, avec le temps, ces apparitions montrent leurs fruits, observer peu à peu ce que l'âme y gagne en humilité et en force dans la vertu ; car s'il s'agit du démon, il se montrera bientôt à des signes évidents, on le surprendra en mille mensonges.

Si le confesseur a de l'expérience, s'il est passé par là, il aura tôt fait de tout comprendre ; au récit qu'on lui fera, il comprendra immédiatement si c'est Dieu, ou l'imagination, ou le démon ; en particulier si Sa Majesté lui a accordé de connaître les esprits ; s'il a ce don, et s'il est docte, même s'il n'a pas d'expérience il le verra très bien.




Sainte Thérèse d’Avila, docteur de l’Eglie (? 1582)
Le Château intérieur, IX,11

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Le mois de Marie   Mer 02 Mai 2007, 09:51

Le mois de mai est le mois de Marie. Consacrons Lui ce topic.

Un grand MERCI à Jacqueline pour nous avoir presenté ces textes :chapeau:

La spirale de la confiance

une clé pratique de la Dévotion à la TSV de Louis Marie Grignon de Montfort par le Père Bernard Michon du foyer de Charité de Chateauneuf de Galaure.

Il n 'y a que la confiance qui puisse engendrer la confiance. Il faut donc un point de départ qui soit petit, mais en même temps personnel, libre et volontaire.
Je vous invite donc à confier à la Vierge Marie un point de votre vie personnelle ou familiale, ou bien de votre vie de foi, un geste ou une démarche spirituelle. Il s'agit de choisir quelque chose de limité mais qui soit vrai et pratique.
Par exemple Les personnes avec lesquelles vous tra­vaillez. Ce n'est pas toute votre vie, mais ce n'est pas rien non plus. Vous réfléchissez et vous priez :

"Vierge Marie, je voudrais te confier particulièrement telle difficulté avec telle personne de mon entourage. Je te la donne. Je te demande ton aide humblement, pour qu'il y ait progrès. Pour cela, je te promets de prier pendant quinze jours à cette intention, en disant par exemple chaque jour une dizaine de chapelet."
Alors comme convenu, vous vous mettez à genoux et vous dites cette dizaine de chapelet, chaque jour, pendant une quinzaine. Soyez vrais, vis à vis de ce que vous avez promis à la Vierge: C'est une Alliance.
Au bout de quinze jours, faites le bilan. Vous consta­tez que ce n'est pas encore parfait, mais vous constatez aussi un mieux, quelque chose qui vous montre que vous avez été aidé d'une façon précise et irrécusable. Alors quitte ou double.
Encouragé par ces résultats, vous allez réfléchir et vous pourrez prendre un autre point de votre vie. Par exemple : Vos soirées en famille. Vous allez là encore les consacrer à Marie, en convenant avec Elle d'une prière chaque jour. Au bout du délai convenu (ni trop, ni pas assez) nouveau bilan. Résultat : Tout n'est pas encore solutionné ; et cependant, vous constatez quelque chose d'extraordinaire, par exemple : un début de vrai dialogue, jusque là impossible, avec un de vos enfants. Devant ce constat, quitte ou double.

Vous pourrez prendre ensuite d'autres points concernant votre vie chrétienne, par exemple: la fidélité à prier, la manière de vivre la messe et la communion. La Vierge s'intéresse à tout ce qui fait notre vie, pas seulement à ce qui est religieux. Là encore, au bout de quelques temps, vous noterez un mieux très net: votre prière devient plus régulière, votre attention à la messe est plus soutenue, vos communions sont beaucoup plus ferventes.

Ainsi vous prenez en main votre vie spirituelle. Marie est prête à vous aider dans tous les domaines, mais c'est à vous à choisir un point, puis un autre, une difficulté ou une personne et à les lui consacrer.

Quand vous aurez fait cela plusieurs fois, vous compren­drez alors la relation qu'il est possible d'avoir avec la Vierge. Elle aura changé quelque chose. Vous le constate­rez honnêtement. Et en voyant les résultats, vous sentirez monter en vous la Confiance : C'est une Spirale de Confiance

Commencez petit pour être vrai, et de résultat en résul­tat, un jour viendra où vous serez complètement dégagé de la peur. Alors vous pourrez dire cette Consécration, parfaite­ment d'accord avec ces mêmes mots qui aujourd'hui vous paraissent tellement excessifs : "Je vous livre et consacre en toute soumission et amour mon corps et mon âme, mes biens intérieurs et extérieurs..."
Nous avons à devenir responsables. Personne ne prendra en main votre vie spirituelle à votre place. La Vie Spiri­tuelle : Du côté de Dieu, c'est la Grâce de l'Esprit Saint: Elle nous est sans cesse offerte, et à tous; De notre côté, la Vie Spirituelle est faite d'une suite de choix, à reprendre et à tenir.

C'est donc en toute droiture que je me confie à Marie. Et une confiance en entraîne une autre : C'est une spirale.

Certains feront tout ce parcours en quelques semaines ou en quelques mois. Autant aller doucement et faire les choses sérieusement! L'essentiel est de constater que dans un domaine, puis dans un autre, CETTE CONFIANCE VOUS AURA FAIT PROGRESSER SELON L'EVANGILE ET SELON VOTRE VOCA­TION, tout en concernant des points qui pour vous sont vrais et importants. Alors, vous en viendrez à faire la démarche que nous ferons à la fin de cette retraite: La remise de soi totale, définitive et inconditionnelle à la Vierge Marie.

Dans l'Ecriture (en particulier le livre du Lévitique), il y a une différence entre le sacrifice et l'holocauste. Le Sacrifice: C'est donner une partie de soi-même, de ses biens, de son temps à Dieu. C'est une offrande d'amour, mais c'est une offrande partielle, que l'Ecriture distingue soigneusement de l'Holocauste, qui est l'oblation totale de soi-même.
D'emblée, vous ne pouvez pas faire cet holocauste de vous-même : "Me voici, Père, pour faire Ta Volonté." C'est la peur qui vous en empêche, et cette peur traduit votre manque de foi.
Aussi., avant d'en arriver là, vous allez constater tout le bénéfice que vous retirez d'une offrande partielle: Une confiance en engendre une autre jusqu'à ce que, au bout de plusieurs semaines, plusieurs années, (peu importe), vous puissiez faire en toute vérité l 'holocauste de vous ­même :

"Me voici. la Servante du Seigneur. Qu'il me soit fait
selon Ta Parole". Voilà l'holocauste de Marie.
Et voici celui de Jésus :
"Entrant dans le monde, le Christ dit : Me voici, ô Dieu, pour faire Ta Volonté"

Telle est l'expérience que je vous propose de vérifier personnellement et graduellement, jusqu'à ce que vous en tiriez vous-même toutes les conséquences. C'est un chemin de sanctification : encore faut-il se mettre en route.

Si vous êtes fidèle, sachez que Lui et Elle le sont bien davantage.

Marie nous conduit à Dieu


Dernière édition par le Mer 02 Mai 2007, 10:16, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Mer 02 Mai 2007, 09:53

la justification théologique du Père Bernard Michon


Voici maintenant l'explication qui est la JUSTIFICATION THEOLOGIQUE de cet itinéraire que je viens de décrire. Elle est simple et riche: MARIE NOUS CONDUIT A DIEU.C'est sa grâce, sa vocation, sa mission. Et c'est aussi le bénéfice que nous retirons de notre Consécration: Elle nous conduit à Dieu, en Dieu.

Elle peut nous faire aimer le Fils puisqu'elle est vraiment sa Mère. Elle le connaît d'une connaissance à la fois humaine et toute divine.
Elle nous rend docile à l' Esprit -Saint comme elle le fut elle-même, depuis l'Annonciation jusqu'à la Pentecôte.
Enfin Elle nous fait rechercher la gloire de Dieu Notre Père. Elle nous éduque en fonction de ce Père qui est deve­nu le nôtre et aussi le sien.

C'est pourquoi, Elle nous pousse à rechercher les af­faires de Dieu. Elle nous fait entrer dans les soucis de Dieu, son Nom, son Règne, sa Volonté. Elle éduque chacun de nous à une Vie Trinitaire. C'est ce qu'on appelle la sainteté : La sainteté n'est pas un luxe, mais un devoir, comme dit le Père Kolbe, souvent repris par le Père Finet. Marie est précisément la Toute-Sainte, la "Panaghia", pour nous conduire au coeur du Mystère Trinitaire.

En Marie, tout est chrétien, c'est à dire que tout est du Christ, tout est selon l'Esprit du Christ et tout en vue du Christ. Ce qu'elle a, tout ce qu'elle est, c'est Dieu qui le lui a donné, et elle peut le faire fructifier pour nous, en nous. Tout ce qu'elle est devenue est comme mis à notre disposition.

J'apprécie beaucoup ce REALISME concernant Marie. Déjà Saint Irénée, au second siècle insistait pour dire que la foi et tous les mystères de la foi sont faits pour être utiles, pour notre bien, "pour nous et pour notre salut" comme affirme le Credo. Ainsi tout ce qui concerne
la Vierge Marie est un don que Dieu met à notre disposi­tion.
Je voudrais développer et préciser cela avec le langa­ge de l'Evangile.

MARIE : Elle est LA VIERGE, LA FEMME, LA MERE.

Ce sont ses titres dans les Evangiles. Alors je les préfère à tous les autres, car ils sont ainsi le langage commun à tous les chrétiens, un langage véritablement oecuménique.

MARIE EST LA VIERGE : "parthenos".

Vous trouvez ce titre, deux fois de suite dans la même phrase de Saint Luc, qui est un écrivain fort soigneux IlL 1 ange Gabriel fut envoyé par Dieu auprès d'une parthenos.
.. .Et le nom de cette parthenos était Marie" Luc 1,27. Ce mot de parthenos désigne une jeune fille qui est vierge. Ainsi, dès le début de l'annonce de Jésus à Marie, c'est la seule chose, c'est la seule qualité de Marie qui soit répétée : Elle est La Vierge

Qu'est-ce que cela signifie? Cela veut dire que MARIE EST PLEINEMENT DONNEE A L'ABSOLU DE DIEU. Dieu l'a saisie. Dieu est désormais et pour toujours sa plénitude.

Dans l'Ancien Testament, la virginité est seulement une attente, la caractéristique d'une jeune fille qui n'a pas encore été épousée. Dans l'Ancien Testament, la virginité n'est pas recherchée pour elle-même. Personne ne tient positivement à rester vierge.

Par contre, à partir de la première génération chré­tienne, on rencontre des hommes et des femmes qui veulent librement, personnellement, positivement, se consacrer à Dieu corps et âme, en particulier pour l'Evangélisation. A Césarée par exemple, qui est un port, Philippe a quatre filles "parthenoï" : Actes XXl, 8. A Corinthe, un autre port, réputé pour la "liberté" de ses moeurs, il Y a dans la Communauté chrétienne des jeunes filles qui demandent à leur père de ne pas se marier, pour être plus entièrement aux affaires du Seigneur : 1ère Cor.VII. Paul va répondre que le mariage est une bonne chose, sainte, puisque cette vie de famille rappelle l'Alliance de Dieu avec son Peuple, du Christ avec son Eglise. Et il constate que celui ou celle qui n'est pas marié peut épouser à plein coeur les affaires du Seigneur. "Ainsi, celui qui se marie fait bien; celui qui ne se marie pas (pour le Seigneur) fait mieux" 1 Cor VII, 38.
Dans cette virginité chrétienne, il n' y a donc rien de négatif à l'égard du mariage et de la sexualité humaine. C'est Dieu qui veut avoir plus de place dans le coeur, la vie et toute l'existence de quelques uns de ses enfants. La virginité est le signe d'une alliance, d'un mariage plénier avec le Seigneur et les affaires du Seigneur : L'Evangélisation.

Avec Marie, avec les premiers chrétiens, la virginité apparaît donc comme une qualité qui peut remplir le coeur et la vie d'un homme et d'une femme. Seul, l'absolu de Dieu peut les saisir dans tout leur être, dans toute leur humanité. Dire que Marie est Vierge, c'est dire qu'ELLE VA EDUQUER EN NOUS LE GOUT DES CHOSES DE DIEU.
Dire que Marie est La Vierge, c'est souligner que si je me tourne vers elle, elle fera en sorte que mes choix et mes priorités deviennent de plus en plus ceux et celles du Seigneur. Voilà en quoi elle est La Vierge, c'est à dire toute consacrée, toute référée à Dieu dans la totalité de sa personne et de son coeur.

Aussi, en m'approchant d'Elle, c'est ce sens de l'abso­lu de Dieu qui va grandir en moi. Ce n'est pas une question de sensibilité. Il se peut même que pour des raisons per­sonnelles, je ne me sente pas spontanément tourné vers Marie, peut-être parce qu'on m'a présenté d'elle des images qui suscitent en moi une réaction de recul. Et je puis garder longtemps cette réticence à son égard. Mais en me tournant vers elle dans la foi, par cette consécration, ce n'est pas ma sensibilité qui va changer, c'est l'absolu de Dieu qui va entrer dans mon coeur et dans ma vie.

Voilà bien l'étonnant: Je me tourne vers Marie et' ce n'est pas elle qui vient à moi, c'est l'absolu de Dieu qui grandit en moi. Parce qu'Elle est La Vierge.
Une telle constatation ne peut que m'encourager à lui faire davantage confiance au vu des résultats. Et ainsi ma confiance en elle progresse comme dans une spirale.
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Mer 02 Mai 2007, 09:55

MARIE EST LA FEMME

Malgré les apparences, ce titre est difficile à bien saisir. Marie est La Femme, c’est à dire qu’elle est au côté du Christ et de chacun de nous si nous le voulons bien.
Dans l'Ecriture, nous voyons Adam et Eve, l'homme et la femme, mis par Dieu au "côté" l'un de l'autre. C'est pourquoi Dieu a tiré l'un du "côté" de l'autre. Ce langage est très suggestif et accessible à tous. Marie est donc La Femme parce qu'elle est au côté du Christ, au côté de Dieu. Regardons-la au pied de la Croix. Elle est vrai­ment au "côté" du Christ, puisqu'elle est "le long de la Croix". Elle est au "côté" de Jésus, tout comme Dieu a voulu Adam et Eve, au côté l'un de l'autre.
C'est pourquoi, -s'adressant à Marie, Jésus ne lui dit ni "Mère", ni "Marie", mais "ô Femme". Par ce titre, Jésus reconnaît qu'elle est à son côté, lui, l'Homme véri­table, lui, le véritable Adam. Elle est, dirions-nous, sa collaboratrice, son auxiliatrice ; elle est co-rédemp­trice. Ici, peu importent ces appellations, pourvu que nous ayons la réalité, à savoir qu'ils sont tous deux inséparables dans le mystère de notre Rédemption. Déjà Saint Irénée l'avait vu et médité au Second siècle.

Marie est donc comme Femme constamment à l'oeuvre avec Jésus, pour Lui, pour le salut du monde, et pour la Gloire du Père. Aussi se Consacrer à Marie, lui confier ses difficultés de travail, sa vie de famille, ses commu­nions, c'est se tourner vers celle qui est La Femme, qui a pour nom et mission d'être "à mon côté".
Si la messe du dimanche et la communion portent davan­tage de fruits, c'est parce qu'à mon côté il y a quelqu'un pour qui la Messe est effectivement l'Essentiel et le Fruit par excellence.
Si dans la vie de famille, une entente progresse ou renaît, c'est parce qu 1 il Y a Quelqu'un, à vos côtés, et au côté de chacun.
Et dans votre vie professionnelle, si vous constatez que plusieurs choses ou attitudes se dénouent, cela vient de Celle qui est là pour être à votre côté, jusques et y compris dans les situations et les décisions les plus tech­niques, car pour elle, il n'y a pas de cloisonnements entre le professionnel, le familial et le religieux.
C'est dans tout notre être et dans toutes nos activités que nous avons à devenir disciples de son Fils et enfants du Père Céleste.

MARIE EST LA MERE

Gardons le très beau passage de la Passion de Jésus selon Saint Jean où près de la Croix se trouve sa Mère, la soeur de sa Mère et d'autres femmes. Ici, l'Evangéliste ajoute: Voyant" la" Mère (et non plus "sa" Mère), Jésus dit au disciple: "Voici ta Mère". Et à partir de cette heure, le disciple la reçut chez lui: Jean XIX, 26, 27.
Marie est donc la Mère du Christ et elle devient la Mère du disciple, de tous les disciples.

Concrètement, en me tournant vers Elle,en lui consa­crant un aspect de moi-même, elle va agir en Mère, c'est à dire en responsable de la vie du Christ en moi. ELLE VA DONC FAIRE GRANDIR MA VIE CHRETIENNE. Là encore, il ne s'agit pas d'une question de sensibilité. Je peux avoir encore des doutes ou des craintes à son sujet. Je suis peut-être encore loin de l'holocauste...mais en lui consa­crant quelque chose de moi-même, de ma personne et de ma vie, je vais constater, si je suis loyal, qu'au bout d'un certain temps, c'est la vie même du Christ en moi qui aura grandi. Voilà qui est merveilleux! Je me tourne vers Elle, la Mère du Christ, et je constate que c'est le Christ qui grandit en moi et d'une façon tellement vivante.

Parce qu'elle est la Mère, Marie nous élève, car la grâce de sa maternité consiste à nous faire tous et chacun grandir. Les parents élèvent leurs enfants, ils les font grandir. Ainsi, si nous consacrons à Marie notre vie de famille, elle nous fera tous et chacun progresser.

Et pour un prêtre, elle le fera grandir dans l'Eucha­ristie, dans sa lecture de l'Ecriture, dans la rencontre de 'tous. et de chacun, dans sa charité pastorale. Quoi de plus important pour un prêtre! Quoi de plus important pour Elle-même !

Elle pourra aussi donner le SENS DE L'EGLISE, car pour Elle, l'Eglise c'est le Corps du Christ. Marie ne peut voir l'Eglise que du dedans. Elle ne peut pas la voir de l'extérieur, simplement comme une société humaine avec ses limites et ses lourdeurs.
Marie étant la Mère du Christ, va m'aider à découvrir l'Eglise comme le Corps de son Fils sur la terre, un Corps toujours en croissance. Elle nous élève, comme à Nazareth elle a élevé et fait grandir l'Enfant que Dieu lui avait donné.

Voilà ce que nous allons recevoir de cette Consécration: Foi, Espérance, Charité progresseront, ainsi que notre amour de l'Eglise et notre Obéissance filiale.

Voilà les trois grands titres de Marie, ses trois grandes fonctions. Tous ceux qui se confient à Elle, voient ainsi progresser beaucoup de choses, et de constatations en progrès, de progrès en élargissement s, en viennent à une Confiance totale, absolue, irréversible.

Saint Louis Marie Grignion de Montfort

Dès les débuts du Foyer et au terme de toutes les re­traites, le Père Finet a voulu utiliser le texte de la Consécration à Jésus-Christ par les mains de Marie de Saint Louis Marie Grignion de Montfort. Pourquoi utiliser encore ce texte dont le vocabulaire a vieilli? Avant tout, parce qu'il traduit une expérience qui dit parfaitement ce que je viens de décrire et de justifier.

Louis Marie Grignion de Montfort est né en 1673 et meurt en 1116. Le texte de sa "CONSECRATION A JESUS PAR MARIE" est avant tout le fruit d'une expérience.

Vous savez comment se déroulait une Mission paroissiale: Pendant deux ou trois semaines, une équipe de "mission­naires" rassemblait les fidèles, souvent le soir et par catégories, pour des prédications, des processions, des messes et des confessions. Au terme de cette mission on constatait des grâces magnifiques: des époux séparés se sont réconciliés, des familles paysannes, brouillées depuis des générations pour des histoires de terrains et d'hérita­ges se sont réconciliées. On constate aussi que ceux qui s'adonnaient secrètement à la sorcellerie ou à la magie, brûlent publiquement leurs livres en disant: Nous avions fait alliance avec Satan, nous voulons retrouver la foi et les engagements de notre Baptême. Et la Mission se termi­nait dans l'action de grâce par une grande Profession de Foi, comme une REACTUALISATION DES PROMESSES DU BAPTEME: "Je renonce à Satan et je me donne à Jésus-Christ".

Ainsi l'essentiel de la vie chrétienne était renouvelé.

Et comme repris à la racine. Evidemment dans cette Profes­sion de Foi catholique, Marie n'était pas oubliée. La plupart des missions se finissaient par un acte ou une prière de Consécration à Marie avec fleurs, bougies et ins­truments de musique. Et c'est ainsi que se succédaient les missions de paroisses en doyennés.

En bon missionnaire qui se soucie de ce que la grâce et son ministère ont pu semer dans les coeurs et les pa­roisses, le Père de Montfort observe ceci : Là où la MISSION S'EST PROLONGEE PAR CETTE REFERENCE A LA VIERGE, là où les familles ont tenu bon dans cette prière, là où le chapelet s'est maintenu vivant, LA AUSSI SE MAINTIENNENT LES FRUITS VISIBLES DE LA MISSION.

Mais là où la Mission, après avoir pourtant produit de vrais miracles, n'a pas été entretenue par cette réfé­rence à la Vierge Marie, les fruits de la Mission demeu­rent visibles pendant quelques temps, mais ensuite s'étio­lent, et réapparaissent divisions, querelles, oublis du Baptême et de ses exigences. Telle est la constatation du Père de Montfort. Remarquez que nous sommes dans une situation identique : Au terme d'une retraite, beaucoup repartent renouvelés dans leur vie chrétienne. Mais dans six mois, dans un an, que restera-t-il des fruits de cette retraite ?

C'est devant cette question et ce double constat que le Père de Montfort a écrit : "LE SECRET DE MARIE", pour proposer à la fin des Missions cette Consécration à la Sainte Vierge, de telle sorte qu'étant pratiquée et entre­tenue en particulier par le chapelet, la Mission continue de porter ses fruit s de conversion évangélique. Dès sa jeunesse et durant toute sa formation à Paris, Grignion de Montfort a constamment expérimenté cette spirale de la Confiance en Marie pour lui-même et dans son ministère de prêtre. C'est de là que vient son exceptionnel amour du Christ, qui lui a fait écrire "L'AMOUR DE LA SAGESSE", et pour que cette doctrine ne soit pas ignorée des gens simples, il écrivit ensuite "Le TRAITE DE LA VRAIE DEVO­TION" et ce qui en est son résumé :IILE SECRET DE MARIE".

Même si quelques mots de son vocabulaire ont inévita­blement vieilli, l'expérience, elle, est toujours neuve. A QUI SE TOURNE VERS ELLE, MARIE DONNE DIEU. Il faut l'avoir expérimenté pour y croire et en être convaincu. Beaucoup le savent, mais bien peu le pratiquent : C'est pourquoi, ce chemin vers la Sainteté est un "SECRET", tant apprécié de ceux qui le pratiquent, mais encore ignoré, quand ce n'est pas regardé de haut, par le grand nombre.

Jean-Paul II n'a pas caché à André Frossard qui l'in­terviewait que c'est à cette Consécration Mariale selon G. de Montfort, qu'il doit tant, dans son ministère, dans son histoire spirituelle personnelle, et jusque dans le regard qu'il est amené à poser sur tout homme et toute femme :

"La Lecture de ce livre (le Traité de la Vraie Dévotion à la Sainte Vierge) a marqué dans ma vie un tournant décisif. Je dis tournant, bien qu'il s'agisse d'un long cheminement intérieur. Je me rappelle l'avoir longtemps porté sur moi, même à l'usine de soude,si bien que sa belle cou­verture était tâchée de chaux. Je revenais sans cesse et tour à tour sur certains passages. Je me suis vite aperçu qu'au delà de la forme baro­que, il s'agissait de quelque chose de fondamen­tal. J'ai compris que cette relation intérieure à la Mère de Dieu résulte organiquement de notre lien au mystère du Christ: il n'est donc pas question que l'un nous empêche de voir l'autre. Bien au contraire. Plus ma vie a été centrée sur la réalité de la Rédemption, plus l'abandon à Marie, dans l'esprit de Saint Louis Marie Grignion de Montfort, m'est apparu comme le meilleur moyen de participer avec fruit et efficacité à cette réalité (de la Rédemption), pour y puiser d'inex­primables richesses...Cette dévotion à la Mère du Christ m'a aidé à entourer la femme d'égards, et n'a fait qu'accroître mon respect pour son mystère." André Frossard : Dialogue avec Jean-Paul II Laffont 1982.

« Je me tourne vers vous, o Jésus, pour me plaindre de ce que la plupart des chrétiens, même des plus savants, ne savent pas la liaison nécessaire qui est entre Vous et votre sainte Mère » Traité de la vraie dévotion numéro 65.

« Ce secret ne devient grand qu’à mesure qu’une âme en fait usage » Secret de Marie.

Auteur : Père Bernard Michon
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Intention de prière en mai   Mer 02 Mai 2007, 11:45

Intention de prière du pape en mai : Se laisser guider par la Parole de Dieu

A l’exemple de Marie

ROME, Lundi 30 avril 2007 (ZENIT.org) – Intention de prière de Benoît XVI pour le mois de mai, mois de Marie est : « Pour qu'à l'exemple de Marie, chaque chrétien, toujours attentif aux signes du Seigneur dans sa propre vie, se laisse guider par la Parole de Dieu, indique le site de l’apostolat de la prière (http://www.adp.it), qui propose ce commentaire de Benoît XVI.

41. Parmi les saints, il y a par excellence Marie, Mère du Seigneur et miroir de toute sainteté. Dans l'Evangile de Luc, nous la trouvons engagée dans un service de charité envers sa cousine Elisabeth, auprès de laquelle elle demeure "environ trois mois" (1,56), pour l'assister dans la phase finale de sa grossesse.

"Magnificat anima mea Dominum", dit-elle à l'occasion de cette visite – "Mon âme exalte le Seigneur" – (Lc 1,46). Elle exprime ainsi tout le programme de sa vie: ne pas se mettre elle-même au centre, mais faire place à Dieu, rencontré tant dans la prière que dans le service du prochain – alors seulement le monde devient bon. Marie est grande précisément parce qu'elle ne veut pas se rendre elle-même grande, mais elle veut rendre Dieu grand. Elle est humble: elle ne veut être rien d'autre que la servante du Seigneur (cf. Lc 1,38.4. Elle sait qu'elle contribue au salut du monde, non pas en accomplissant son oeuvre, mais seulement en se mettant pleinement à la disposition des initiatives de Dieu. Elle est une femme d'espérance: uniquement parce qu'elle croit aux promesses de Dieu et qu'elle attend le salut d'Israël; l'ange peut venir chez elle et l'appeler au service décisif de ces promesses. C'est une femme de foi: "Heureuse celle qui a cru", lui dit Elisabeth (Lc 1,45).

Le Magnificat – portrait, pour ainsi dire, de son âme – est entièrement brodé de fils de l'Ecriture Sainte, de fils tirés de la Parole de Dieu. On voit ainsi apparaître que, dans la Parole de Dieu, Marie est vraiment chez elle, elle en sort et elle y rentre avec un grand naturel. Elle parle et pense au moyen de la Parole de Dieu; la Parole de Dieu devient sa parole, et sa parole naît de la Parole de Dieu. De plus, se manifeste ainsi que ses pensées sont au diapason des pensées de Dieu, que sa volonté consiste à vouloir avec Dieu. Etant profondément pénétrée par la Parole de Dieu, elle peut devenir la mère de la Parole incarnée.

Enfin, Marie est une femme qui aime. Comment pourrait-il en être autrement? Comme croyante qui, dans la foi, pense avec les pensées de Dieu et veut avec la volonté de Dieu, elle ne peut qu'être une femme qui aime. Nous le percevons à travers ses gestes silencieux, auxquels se réfèrent les récits des Evangiles de l'enfance. Nous le voyons à travers la délicatesse avec laquelle, à Cana, elle perçoit les besoins dans lesquels sont pris les époux et elle les présente à Jésus. Nous le voyons dans l'humilité avec laquelle elle accepte d'être délaissée durant la période de la vie publique de Jésus, sachant que son Fils doit fonder une nouvelle famille et que l'heure de sa Mère arrivera seulement au moment de la croix, qui sera l'heure véritable de Jésus (cf. Jn 2,4; 13,1). Alors, quand les disciples auront fui, elle demeurera sous la croix (cf. Jn 19,25-27); plus tard, à l'heure de la Pentecôte, ce seront les disciples qui se rassembleront autour d'elle dans l'attente de l'Esprit Saint (cf. Ac 1,14).

42. La vie des Saints ne comporte pas seulement leur biographie terrestre, mais aussi leur vie et leur agir en Dieu après leur mort. Chez les Saints, il devient évident que celui qui va vers Dieu ne s'éloigne pas des hommes, mais qu'il se rend au contraire vraiment proche d'eux. Nous ne le voyons mieux en personne d'autre qu'en Marie. La parole du Crucifié au disciple – à Jean, et à travers lui, à tous les disciples de Jésus: "Voici ta mère" (Jn 19,27) – devient, au fil des générations, toujours nouvellement vraie. De fait, Marie est devenue Mère de tous les croyants.

C'est vers sa bonté maternelle comme vers sa pureté et sa beauté virginales que se tournent les hommes de tous les temps et de tous les coins du monde, dans leurs besoins et leurs espérances, dans leurs joies et leurs souffrances, dans leurs solitudes comme aussi dans le partage communautaire. Et ils font sans cesse l'expérience du don de sa bonté, l'expérience de l'amour inépuisable qu'elle déverse du plus profond de son coeur. Les témoignages de gratitude qui lui sont attribués dans tous les continents et dans toutes les cultures expriment la reconnaissance de cet amour pur qui ne se cherche pas lui-même, mais qui veut simplement le bien.

De même, la dévotion des fidèles manifeste l'intuition infaillible de la manière dont un tel amour devient possible: il le devient grâce à la plus intime union avec Dieu, en vertu de laquelle elle s'est totalement laissé envahir par Lui – condition qui permet à celui qui a bu à la source de l'amour de Dieu de devenir lui-même une source d'où "jailliront des fleuves d'eau vive" (Jn 7,3. Marie, la Vierge, la Mère, nous montre ce qu'est l'amour et d'où il tire son origine, sa force toujours renouvelée. C'est à elle que nous confions l'Eglise, sa mission au service de l'Amour:

Sainte Marie, Mère de Dieu, tu as donné au monde la vraie lumière, Jésus, ton fils – Fils de Dieu. Tu t'es abandonnée complètement à l'appel de Dieu et tu es devenue ainsi la source de la bonté qui jaillit de Lui. Montre-nous Jésus. Guide-nous vers Lui. Enseigne-nous à Le connaître et à L'aimer, afin que nous puissions, nous aussi, devenir capables d'un amour vrai et être sources d'eau vive au milieu d'un monde assoiffé.

Benoît XVI - © Copyright - Libreria Editrice Vaticana
ZF07043008
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Les faux dévots de la Sainte Vierge   Mer 09 Mai 2007, 16:37

Les faux dévots de la Sainte Vierge

"Je trouve sept sortes de faux dévots et de fausses dévotions à la Sainte Vierge, savoir : 1° les dévots critiques, 2° les dévots scrupuleux, 3° les dévots extérieurs, 4° les dévots présomptueux, 5° les dévots inconstants, 6° les dévots hypocrites, 7° les dévots intéressés.

Les dévots critiques sont, pour l'ordinaire, des savants orgueilleux, des esprits forts et suffisants, qui ont au fond quelque dévotion à la Sainte Vierge, mais qui critiquent presque toutes les pratiques de piété que les gens simples rendent simplement et saintement à cette bonne Mère, parce qu'elles ne reviennent pas à leur fantaisie.


Les dévots scrupuleux sont des gens qui craignent de déshonorer le Fils en honorant la Mère, d'abaisser l'un en élevant l'autre. Ils ne sauraient souffrir qu'on donne à la Sainte Vierge des louanges très justes, que lui ont données les saints Pères ; ils ne souffrent qu'avec peine qu'il y ait plus de monde devant un autel de Marie que devant le Saint-Sacrement, comme si l'un était contraire à l'autre ; comme si ceux qui prient la Sainte Vierge ne priaient pas Jésus-Christ par elle ! Ils ne veulent pas qu'on parle si souvent de cette auguste Souveraine, qu'on s'adresse si souvent à elle. (...)

Les dévots extérieurs sont des personnes qui font consister en des pratiques extérieure toute leur piété envers Marie ; qui ne goûte que l'extérieur de la dévotion à la très Sainte Vierge, parce qu'ils n'ont point l'esprit intérieur ; qui diront force chapelets à la hâte, entendront plusieurs messes sans attention, iront aux processions sans dévotion, se mettront de toutes les confréries sans amender leur vie, sans faire violence à leurs passions et sans imiter les vertus de cette Vierge très sainte. Ils n'aiment que le sensible de la dévotion, sans en goûter le solide ; s'ils n'ont pas des sensibilités dans leurs pratiques, ils croient qu'ils ne font plus rien, ils se rétractent, ils quittent tout là où ils font tout à bâtons rompus. Le monde est plein de ces sortes de dévots extérieurs, et il n'y a pas de gens plus critiques des personnes d'oraison qui s'appliquent à l'intérieur, comme à l'essentiel, sans mépriser l'extérieur de modestie qui accompagne toujours la vraie dévotion.

Les dévots présomptueux sont des pécheurs abandonnés à leurs passions, ou des amateurs du monde, qui sous le beau nom de chrétien et de dévot à la Sainte Vierge, cachent ou l'orgueil, ou l'avarice, ou l'impureté, ou l'ivrognerie, ou la colère ou le jurement, ou la médisance, ou l'injustice, etc. ; qui dorment en paix dans leurs mauvaises habitudes, sans se faire beaucoup de violence pour se corriger, sous prétexte qu'ils sont dévots à la Sainte Vierge ; qui se promettent que Dieu leur pardonnera ; qu'ils ne mourront pas sans confession, et qu'ils ne seront pas damnés, parce qu'ils disent leur chapelet, parce qu'ils jeûnent le samedi, parce qu'ils sont de la Confrérie du saint Rosaire ou du Scapulaire, ou de ses autres congrégations ; parce qu'ils portent le petit habit ou la petite chaîne de la Sainte Vierge, etc. Quand on leur dit que leur dévotion n'est qu'une illusion du démon et qu'une présomption pernicieuse capable de les perdre, ils ne veulent pas le croire : ils disent que Dieu est bon et miséricordieux ; qu'il ne nous a pas faits pour nous damner ; qu'il n'y a homme qui ne pèche ; qu'ils ne mourront point sans confession. (...)

Les dévots inconstants sont ceux qui sont dévots à la Sainte Vierge par intervalles et par boutades : tantôt ils sont fervents et tantôt tièdes, tantôt ils paraissent prêts de tout faire pour son service, et puis, peu après, ils ne sont plus les mêmes. Ils embrasseront d'abord toutes les dévotions de la Sainte Vierge ; ils se mettront de ses confréries, et puis ils n'en pratiquent point les règles avec fidélité ; ils changent comme la lune, et Marie les met sous ses pieds, avec le croissant, parce qu'ils sont changeants et indignes d'être comptés parmi les serviteurs de cette Vierge fidèle, qui ont la fidélité et la constance pour partage. (...)

Il y a encore de faux dévots à la Sainte Vierge, qui sont des dévots hypocrites, qui couvrent leurs péchés et leurs mauvaises habitudes sous le manteau de cette Vierge fidèle, afin de passer aux yeux des hommes pour ce qu'ils ne sont pas.

Il y a encore les dévots intéressés, qui ne recourent à la Sainte Vierge que pour gagner quelque procès, pour éviter quelque péril, pour guérir d'une maladie, ou pour quelque autre besoin de cette sorte, sans quoi ils l'oublieraient ; et les uns et les autres sont de faux dévots, qui ne sont point de mise devant Dieu ni sa sainte Mère.

[i]Saint Louis-Marie Grignion de Montfort
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Mer 09 Mai 2007, 17:11

D'où vient cette tradition d'attribuer à Marie le mois de mai? scratch

Il n'y a pourtant aucune fête mariale ce mois-là. Il y a l'Ascension et la Pentecôte.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Mer 09 Mai 2007, 18:24

La dédicace d'un mois à une dévotion particulière est une forme de piété populaire relativement récente dont on ne trouve guère l’usage général avant le XVIII° siècle. [Le mois de saint Joseph, mars, né à Viterbe, fut approuvé par Pie IX (12 juin 1855) ; le mois du Rosaire, octobre, né en Espagne, fut approuvé par Pie IX (28 juillet 1868) et demandé par Léon XIII (1883) ; le mois du Sacré-Cœur, juin, né au couvent des Oiseaux de Paris en 1833 et encouragé par Mgr. de Quelen, fut approuvé par Pie IX (8 mai 1873) ; on connaît encore le mois du saint Nom de Jésus approuvé par Léon XIII en 1902 (janvier), le mois du Précieux Sang approuvé par Pie IX en 1850 (juillet), le mois du Cœur Immaculé de Marie (août), le mois de Notre-Dame des Douleurs approuvé par Pie IX en 1857 (septembre), le mois des âmes du Purgatoire approuvé par Léon XIII en 1888 (novembre), le mois de l'Immaculée Conception (décembre)...]

Le « mois de Marie » qui est le plus ancien de ces mois consacrés, vit le jour à Rome, peut-être autour du collège romain des Jésuites, d'où il se diffusa dans les Etats Pontificaux, puis dans le reste de l'Italie et enfin dans toute la catholicité. La promotion du « mois de Marie » doit beaucoup aux Jésuites, singulièrement au P. Jacolet qui publia le « Mensis Marianus » à Dillingen en 1724, au P. Dionisi qui publia le « mese di Maria », à Rome en 1725, et au P. Lalomia qui publia le « mese di Maria assia il mese di maggio » à Palerme en 1758. Après eux, vint le « mese di Maria » que publia le P. Alphonse Muzzarelli à Ferrare en 1785, qui connut plus de cent cinquante éditions en un siècle, et qui fut traduit en français, en espagnol, en portugais, en anglais et en arabe. Avec le P. Muzzarelli, il ne s'agit plus de méditer seulement la vie, les vertus et les privilèges de la Sainte Vierge, mais, de s’en inspirer pour sanctifier la vie quotidienne en pratiquant chaque jour une vertu. Ainsi, chaque jour du mois du mai, les fidèles méditent une vérité de la vie chrétienne en fonction de laquelle ils s’imposent une pratique particulière, puis font une invocation et chantent un cantique à Marie.

Grâce aux ouvrages des P.P. Lalomia etMuzzarelli, le « Mois de Marie » atteint la France à la veille de la Révolution. La vénérable Louise de France, fille de Louis XV et prieure du carmel de Saint-Denis, fit traduire le livre du P. Lalomia dont elle fut une zélée propagatrice. Cet usage n'eut un caractère général qu'avec les missions populaires de la Restauration, après qu'il fut officiellement approuvé et enrichi d'indulgences par le Saint-Siège (21 novembre 1815). Après les jansénistes, le clergé constitutionnel était farouchement opposé à cette dévotion et l'on sait que Mgr Belmas, évêque concordataire de Cambrai, jadis évêque constitutionnel de l’Aude, en fut un adversaire résolu : après l'approbation de Pie VII, « on tenta de l'introduire au Grand Séminaire, sans son autorisation. Le mois devait s'ouvrir par un salut très solennel. Déjà les cierges étaient allumés à profusion sur l'autel. Prévenu, il les fit éteindre et contremanda la cérémonie. »

Si les Jésuites semblent bien avoir été les initiateurs du « Mois de Marie », les Camilliens revendiquent l'honneur de l'avoir inauguré dans sa forme actuelle, en 1784, dans l'église de la Visitation de Ferrare. Selon beaucoup, les Jésuites n’auraient fait que codifier des pratiques antérieures et, surtout, en souligner l'élaboration familiale. Ils recommandaient que, la veille du premier mai, dans chaque appartement, on dressât un autel à Marie, orné de fleurs et de lumières, devant quoi, chaque jour du mois, la famille se réunirait pour réciter quelques prières en l'honneur de la Sainte-Vierge avant de tirer au sort un billet qui indiquerait la vertu à pratiquer le lendemain.

En effet, on se souvient qu'au XIII° siècle, le roi de Castille, Alphonse X le Sage (1239-1284), avait déjà associé dans un de ses chants la beauté de Marie et le mois de mai ; au siècle suivant, le bienheureux dominicain Henri Suso avait, durant l'époque des fleurs, l'habitude de tresser des couronnes pour les offrir, au premier jour de mai, à la Vierge. En 1549, un bénédictin, V. Seidl, avait publié un livre intitulé « Le mois de mai spirituel », alors que saint Philippe Néri exhortait déjà les jeunes gens à manifester un culte particulier à Marie pendant le moi de mai où il réunissait les enfants autour de l'autel de la Sainte Vierge pour lui offrir, avec les fleurs du printemps, les vertus qu'il avait fait éclore dans leurs jeunes âmes. A Cologne, en 1664, les élèves des Jésuites pratiquaient déjà, au mois de mai, des exercices de piété en l'honneur de Marie, tandis qu'en Alsace, des jeunes filles, appelées Trimazettes, quêtaient de porte en porte pour orner de fleurs l'autel de la Sainte Vierge. Le jésuite Nadisi ne rapproche le culte marial du mois de mai qu'en citant épisodiquement Henri Suso dans son « Mensis Marialis » (1654) ; un « Mois de Marie », paru à Molsheim en 1699, probablement sous la plume du jésuite Vincke ne faisait aucune mention de mai. Le capucin Laurent de Schniffis consacrait le mois de mai à Marie dans un recueil de trente poésies, « Moyen-Pjeiff », publié en 1692. Outre qu'au début du XVIII° siècle, l'église franciscaine et royale Sainte-Claire de Naples connaissait au mois de mai un office populaire marial quotidien suivi d'un salut du Saint-Sacrement, les dominicains de Fiesole, en 1701, décidaient d'honorer la Vierge tous les jours du mois de mai, ce qui se faisait aussi, près de Vérone, dans la paroisse de Grezzana (1734), et, un peu plus tard à Gênes (1747) et à Vérone (1774).

Source : le site de Vatican
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Lun 14 Mai 2007, 10:35

14 Mai, mois de Marie

Prière de Saint Maximilien Marie Kolbe

Immaculée-Conception, Reine du ciel et de la terre, Refuge des pécheurs et Mère très aimante, à qui Dieu voulut confier tout l’ordre de la Miséricorde, me voici à tes pieds, moi, pauvre pécheur. Je t’en supplie, accepte mon être tout entier comme ton bien et ta propriété ; agis en moi selon ta volonté, en mon âme et mon corps, en ma vie et ma mort et mon éternité.
Dispose avant tout de moi comme tu le désires, pour que se réalise enfin ce qui est dit de toi : « La Femme écrasera la tête du serpent » et aussi « Toi seule vaincras les hérésies dans le monde entier ».
Qu’en tes mains toutes pures, si riches de miséricorde, je devienne un instrument de ton amour, capable de ranimer et d’épanouir pleinement tant d’âmes tièdes ou égarées. Ainsi s’étendra sans fin le Règne du Coeur divin de Jésus.
Vraiment, ta seule présence attire les grâces qui convertissent et sanctifient les âmes, puisque la Grâce jaillit du Coeur divin de Jésus sur nous tous, en passant par tes mains maternelles.

* Prions : Marie en ce mois qui t’est consacré, je viens à toi. Tu connais toutes les intentions de mon cœur, j’ai confiance en toi et en ton intercession auprès de Jésus ton Fils, notre Sauveur. Ecoute ma prière…(exprimer vos intentions dans le silence)
Un Notre Père puis un Je vous Salue Marie.
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Lun 14 Mai 2007, 11:31

Je ne me suis pas reconnu parmi les faux dévôts...
Ouf! :greenange:

Cela ne signifie pas qu'il n'y a pas d'efforts à faire...Boulet

Sainte Jeanne ne séparait jamais les deux noms de Jésus et de Marie, ensemble sur son étendard!
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Lun 14 Mai 2007, 14:08

PACALOU a écrit:
Je ne me suis pas reconnu parmi les faux dévôts...
Ouf! :greenange:

Cela ne signifie pas qu'il n'y a pas d'efforts à faire...Boulet

Sainte Jeanne ne séparait jamais les deux noms de Jésus et de Marie, ensemble sur son étendard!

Very Happy Rien de plus beau qu'un homme dévoué... chevalier de Marie queen , sir Pacalou lol!

Sans blague fleur 6 ... tu es un ange alors :greenange:
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Lun 14 Mai 2007, 14:32

fleur 6
Somebody a écrit:
PACALOU a écrit:
Je ne me suis pas reconnu parmi les faux dévôts...
Ouf! :greenange:

Cela ne signifie pas qu'il n'y a pas d'efforts à faire...Boulet

Sainte Jeanne ne séparait jamais les deux noms de Jésus et de Marie, ensemble sur son étendard!

Very Happy Rien de plus beau qu'un homme dévoué... chevalier de Marie queen , sir Pacalou lol!

Sans blague fleur 6 ... tu es un ange alors :greenange:


Pas un ange, non! mais un chevalier, oui, pquoi pas? Pas sans peur et encore moins sans reproches, mais c'est vrai, j'aime la Sainte Vierge Marie;

Et je me retrouve tout-à-fait ds les déclarations enflammées qu'avait pour Elle un homme comme Saint Maximilien Kolbe: il en était si fou amoureux (il allait jusqu'à dire qu'Elle est l'incarnation du Saint esprit) que ses frères franciscains devaient se poser des questions sinon sur sa santé mentale, du moins sur l'orthodoxie de sa foi!

Qd je m'adresse à Elle je l'appelle tjrs: "ma Mère"; cela m'est venu, je crois tout naturellement qd, après ma conversion, j'ai lu et compris les paroles du Christ: "voici ta Mère..."; Elle n'a rien fait pour me détromper:ange2:

Il n'est pas possible de trop aimer Marie; il n'est pas possible de négliger le Seigneur qd on aime Sa Mère qu'il a eu l'infinie bonté de nous partager!
De toute manière, on peut bien me dire tout ce qu'on voudra contre Elle, c'est par Elle que je connais Jésus-Christ mon rédempteur! Allelouia!!!

Sainte Mère de Dieu, quelque pluvieux soit ce mois de mai, je Vous aime! fleur 6 fleur 6 fleur 6
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Lun 14 Mai 2007, 20:39

PACALOU a écrit:
fleur 6
Somebody a écrit:


Very Happy Rien de plus beau qu'un homme dévoué... chevalier de Marie queen , sir Pacalou lol!

Sans blague fleur 6 ... tu es un ange alors :greenange:


Pas un ange, non! mais un chevalier, oui, pquoi pas? Pas sans peur et encore moins sans reproches, mais c'est vrai, j'aime la Sainte Vierge Marie;

Et je me retrouve tout-à-fait ds les déclarations enflammées qu'avait pour Elle un homme comme Saint Maximilien Kolbe: il en était si fou amoureux (il allait jusqu'à dire qu'Elle est l'incarnation du Saint esprit) que ses frères franciscains devaient se poser des questions sinon sur sa santé mentale, du moins sur l'orthodoxie de sa foi!

Qd je m'adresse à Elle je l'appelle tjrs: "ma Mère"; cela m'est venu, je crois tout naturellement qd, après ma conversion, j'ai lu et compris les paroles du Christ: "voici ta Mère..."; Elle n'a rien fait pour me détromper:ange2:

Il n'est pas possible de trop aimer Marie; il n'est pas possible de négliger le Seigneur qd on aime Sa Mère qu'il a eu l'infinie bonté de nous partager!
De toute manière, on peut bien me dire tout ce qu'on voudra contre Elle, c'est par Elle que je connais Jésus-Christ mon rédempteur! Allelouia!!!

Sainte Mère de Dieu, quelque pluvieux soit ce mois de mai, je Vous aime! fleur 6 fleur 6 fleur 6

Cher Pacalou,

Quel message bouleversant. Je pense qu'avec tant de dévouement, vous ne pouvez que lui plaire, à Marie, la reine de votre coeur. fleur 6

J'aimerais tant lire votre témoignange sur votre "rencontre de coeur" avec notre Dame. Avez vous l'adresse de ce message ?

D’avance merci,
Somebody
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Mar 15 Mai 2007, 09:42

Somebody a écrit:

Cher Pacalou,

Quel message bouleversant. Je pense qu'avec tant de dévouement, vous ne pouvez que lui plaire, à Marie, la reine de votre coeur. fleur 6

J'aimerais tant lire votre témoignange sur votre "rencontre de coeur" avec notre Dame. Avez vous l'adresse de ce message ?

D’avance merci,
Somebody

Avec le plus grand plaisir, chère Somebody!
J'ai du en parler plusieurs fois sur le forum; j'ai retrouvé ceci, sur "témoignages et discernement" (nos conversions par Marie)

Difficile d'en dire plus que je n'en ai dit car cela touche à des considérations très intimes; je vais essayer cependant; tu l'as bien fait, toi!

J'étais très éloigné de l'Eglise; parfaitement , quasi-totalement ignare de ce qui est catholique; un jour, je me suis repenti dans les larmes, après la lecture des apparitions de Fatima (en surfant au hasard sur le Net) et devant une image de la Vierge, d'avoir blasphémé contre Elle, ayant conscience d'avoir souillé ce que j'avais de plus sacré; le lendemain soir, repassant à un endroit de la ville où la veille j'avais songé que ces histoires merveilleuses n'arrivaient pas à des types comme moi, j'ai contemplé le ciel un instant; sur le fond gris et rose des nuages, au loin, il y avait une silhouette humaine transparente, immobile;
je me suis dit que je devais confondre avec les nuages, mais il n'y avait pas de nuage isolé; le ciel était plombé; la silhouette n'était faite de rien; je savais pourtant au fond de moi qui c'était; je ne voulais pas me l'avouer, tellement conditionné que j'étais par tous les arguments rationalistes que je connaissais (hallucinations, etc.);
soudain, la silhouette s'est animée, elle a comme pivoté sur elle-même, se détournant de moi, et s'est mise à marcher ou glisser plutôt ds le ciel, avec une telle majesté que j'en suis resté idiot plusieurs minutes durant sur mon trottoir, avant de monter ds ma voiture.
ce que j'ai vu, je le répète, n'était qu'une silhouette, une présence immatérielle, bien moins explicite que pour toi, Peau d'âne, mais elle a bouleversé ma vie... Je me suis senti invité à marcher à sa suite;
En quelques semaines, je suis revenu à la messe, j'ai tout appris des rudiments de la religion catholique, j'ai dévoré les ouvrages sur les mystiques, sur les apparitions, à la médiathèque voisine, sur le Net, puis j'ai participé à des pèlerinages, etc.; mais je n'ai pu me confesser que ds la chapelle de la rue du Bac à Paris (c'est une autre histoire, pleine de coincidences)
Toute ma foi part de là, de cette expérience mystique; sans elle il me semble que je ne serais rien; pas catholique pratiquant en tout cas!

Pacalou

C'était il y a près de 5 ans le lundi 4 novembre 2002, entre 16 et 17 heures. C'est gravé ds mon esprit comme une eau-forte!
Revenir en haut Aller en bas
Mouche-Du-Coche



Messages : 1325
Inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Mar 15 Mai 2007, 12:29

Ah, belle histoire, vraiment
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Jeu 17 Mai 2007, 15:11

Mouche-Du-Coche a écrit:
Ah, belle histoire, vraiment

Cher Pacalou fleur 6 ,

Comme Mouche ;) le dit si bien, votre témoignage est plein de sensibilité. La joie d’un cœur transformé s’écoule de vos paroles pour nous remplir d’humilité, de sensibilité, d’amour. Vous dire merci…pourtant j’ai envie, mais je sais que ce n’est pas ce que vous attendez de moi.

Nous ne pouvons pas comprendre votre vécu, nous pouvons uniquement s’incliner devant les instants que vous venez de nous témoigner.

Aucune analyse ne serait pertinente, tout mot n’aura aucune majesté devant la grâce de ces instants délicats. sunny

Pour vous remercier à ma façon, j’aimerais vous poster qqs images uniques, car ce qui a changé votre vie, c’était le parfum unique d’une image dans le ciel.





Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Sam 19 Mai 2007, 19:26

Valtortiste91 a écrit:
Je n'ai pas d'adresses Internet vraiment exhaustive.
Medjugorje est une apparition continuelle depuis 1981. Elle n'est pas encore reconnue par l'Eglise.
Je lui doit mon retour à Dieu. J'en fête d'ailleurs, entre le 25 avril et le 24 mai, le dix-septième anniversaire (Loué soit Dieu).
La spiritualité de Medjugorje est basée sur cinq piliers que sont la prière du coeur, la confession mensuelle, le jeûne régulier, la lecture de la Bible et bien sûr l'Eucharistie.
La Vierge Marie (la Gospa en croate), donne régulièrement des messages qui sont une pédagogie de la prière, ou plus profondemment, une école de la sainteté (ce ne veut pas dire que j'ai le diplôme). Rien de sensationnel, aucun "grand secret" si ce n'est ceux confiés aux voyants et la narration de sa vie (on revient à mon hobby) confiée à l'une des voyantes Visca (Vitzka).
La méditaiton d'un des messages de Marie, "Reine de la Paix", fait partie de ma discipline spirituelle quotidienne, comme vous avez probablement la vôtre. Il y a des livres pour cela.
Medjugorje est très controversé... Mais je suis habitué ...
.

Oui, Jean Yves parlait de Mme Boutin. On verra en quelle mesure sa foi lui sera utile et nécessaire dans sa nouvelle mission.

Il y a des sites Internet avec les messages de la Gospa. En français il y a celui dont nous avons l'adresse (de Jean Yves). Mais j'aimerais lire d’autres messages récents ailleurs. Je vais rechercher.

La période de votre retour à Dieu 25 avril - 24 mais semble correspondre à une période pascale ou post pascale.

Cher Valtortiste, avez vous déjà parlé, témoigné sur ce sujet sur notre site ?
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Valtortiste91



Masculin Messages : 5063
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Sam 19 Mai 2007, 20:05

Somebody a écrit:

Avez vous déjà parlé, témoigné sur ce sujet sur notre site ?
J'ai fait une K7, mais pas plus.
En deux mots, même si cela n'a rien à voir avec Sarko, j'ai eu besoin un jour d'enregister le Requiem de Mozart. Plus de K7, il me restait une que m'avait envoyé mon père retiré dans un communauté et que j'avais mise de côté. Il me bassinait un peu, mais par respect, avant de l'effacer, j'ai d'abord écouté cette K7 intitulée "la saveur de Dieu". Elle parlait de Medjugorje... et surtout de la foi que j'avais enfouie, sans la renier.
J'ai été troublé, sans plus.
Puis j'ai décidé plus tard de mettre en pratique ces cinq moyens... pour voir.
Je ne savais pas jeûner, je ne l'ai donc pas fait. J'ai lu la Bible au hasard, sans plus, sauf que c'était Josué décrouvrant la Terre Promise. Je ne voulais pas communier, par respect. Je ne pensais pas me confesser : 25 ans me semblait trop à raconter. Alors j'ai décidé de prier avec le coeur, comme indiqué.
Impossible de me souvenir des prières. Je voulais les dire en latin, mais le Pater était oublié et l'Ave était un souvenir. Alors, à un moment inoubliable, j'ai commencé à dire lentement, en pensant à chaque mot, et en français : "Je vous salue Marie,..." La suite est indescriptible avec les mots, mais j'ai su, en un instant, ce que c'était l'Eternité et ce que voulais dire le nom de Dieu : "Moi, JE SUIS"
Cela ne s'est pas arrêté à cela. C'est quelques mois plus tard, que j'ai du dire oui à Dieu après avoir dit Oui à Marie.
C'est bien sûr édulcoré et réduit à l'essentiel, je n'en ai peu fait état publiquement, mais c'est pour moi, ce soir le moyen de glorifier Dieu, en cette période anniversaire, et souhaiter que chacun puisse un jour avoir le doigt de Dieu qui lui dise, dans la puissance, la joie et la paix : "toi, viens !"
Depuis ce temps, à chaque messe, je rends grâce devant une statue de Marie en récitant le "Je vous salue Marie" en croate.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Sam 19 Mai 2007, 20:40

Merci Embarassed

J'ai envie de vous offrir qq chose pour vous remercier.

Je ne sais pas si je suis bien inspirée.

Oui, ça n'a rien à voir avec le sujet de ce fil.

Je vais transférer ce post dans un fil sur le mois de Marie.

Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Valtortiste91



Masculin Messages : 5063
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Sam 19 Mai 2007, 21:33

Somebody a écrit:
Merci Embarassed J'ai envie de vous offrir qq chose pour vous remercier. Je ne sais pas si je suis bien inspirée. Oui, ça n'a rien à voir avec le sujet de ce fil. Je vais transférer ce post dans un fil sur le mois de Marie.
Merci pour le cadeau.
Je vous le souhaite en retour à vous qui avez un si joli coeur.
--------------------
Je ne sais si c'est un bon parralèle, mais je regardes ce forum, comme je regardes la vie. J'aime beaucoup ces paroles de femmes que je découvre dans le forum, y compris celles qui me taquinent. Il y a en elle cette tendresse qui manquerait tant à la terre si les femmes n'étaient pas là. Même si parfois, elles sont un peu ... chipies ... et punaises ! Mais je craque devant cela aussi.
Mon retour à Dieu, s'est fait par Marie. La transition est osée peut-être, mais, pour moi qui suis homme, c'est important.
Quant, dans l'expérience que j'ai relaté, je me suis trouvé, l'espace d'un instant, devant Dieu, j'ai eu cette "crainte" dont on parle. Dieu est puissant, tendresse et paix, mais impressionant. De cette expérience, il m'est resté des séquelles dont une me gêne parfois. Quand je fais la lecture à l'ambon, je me trouve devant Celui à qui je m'adresse et alors ma voix se trouble et ma gorge se noue, moi qui pourtant par expérience d'élu local savait parlé à une assemblée. C'est pour cela que jai été sensible au témoignage de Clotilde, descendant dans la piscine et disant se trouver sous le regard de Dieu !
Jésus, que j'ai suivi en faisant le pélérinage de Maria Valtorta, est cet aspect de Dieu qui me foudroie le coeur, qui fait pleurer ces larmes de reconnaissance pour l'amour qu'il donne. Jésus est par son nom le premier et le dernier soupir de l'âme.
--------
Marie, même si elle est la mère, la fille et l'épouse de Dieu, n'est pas Dieu, mais elle est cette part de Dieu qui est dans la femme et qu'un homme ressent.
C'est vraiment la médiatrice de toutes grâces, éternellement présente, aimante et attentive.
Marie est un grand mystère et un grand signe pour notre temps. Le signe de Medjugorje.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Lun 21 Mai 2007, 11:40

Somebody a écrit:
Mouche-Du-Coche a écrit:
Ah, belle histoire, vraiment

Cher Pacalou fleur 6 ,

Comme Mouche ;) le dit si bien, votre témoignage est plein de sensibilité. La joie d’un cœur transformé s’écoule de vos paroles pour nous remplir d’humilité, de sensibilité, d’amour. Vous dire merci…pourtant j’ai envie, mais je sais que ce n’est pas ce que vous attendez de moi.

Nous ne pouvons pas comprendre votre vécu, nous pouvons uniquement s’incliner devant les instants que vous venez de nous témoigner.

Aucune analyse ne serait pertinente, tout mot n’aura aucune majesté devant la grâce de ces instants délicats. sunny

Pour vous remercier à ma façon, j’aimerais vous poster qqs images uniques, car ce qui a changé votre vie, c’était le parfum unique d’une image dans le ciel.



Merci pour les images! flower

Mon week'end a été chargé et ma réponse a tardé; j'espère que vs n'en êtes point fâchée;
C'est vrai: les grâces sont personnelles et, comme le disait Ste Bernadette, (je suis chargée de vs le dire pas de le faire croire) un témoignage mystique ne peut être partagé que ds la foi!
Je n'ai raconté mon expérience qu'a trois personnes, plus sur ce site, de manière anomyme... Je sais bien que ce n'était que pour moi, mais donner à qui veut bien l'entendre et la recevoir, une petite idée de (je vs cite car vs exprimez bien la chose) la grâce de ces instants délicats, peut au moins servir à se conforter les uns les autres ds la foi...
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Lun 21 Mai 2007, 12:03

wow magnifiques images.

PACALOU : (je suis chargée de vs le dire pas de le faire croire)

Very Happy C'est vraiment cela.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Lun 21 Mai 2007, 14:48

Valtortiste91 a écrit:

--------------------
Je ne sais si c'est un bon parralèle, mais je regardes ce forum, comme je regardes la vie. J'aime beaucoup ces paroles de femmes que je découvre dans le forum, y compris celles qui me taquinent. Il y a en elle cette tendresse qui manquerait tant à la terre si les femmes n'étaient pas là.
Je partage votre avis...

Même si parfois, elles sont un peu ... chipies ... et punaises ! Mais je craque devant cela aussi.
Mon retour à Dieu, s'est fait par Marie. La transition est osée peut-être, mais, pour moi qui suis homme, c'est important.
Oui pour moi aussi; je ne sais comment l'exprimer; cela entrainerait fort loin ds la psychologie et l'histoire intimeQuant, dans l'expérience que j'ai relaté, je me suis trouvé, l'espace d'un instant, devant Dieu, j'ai eu cette "crainte" dont on parle. Dieu est puissant, tendresse et paix, mais impressionant.
J'ai été interloqué par cette expression quand j'en ai pris connaissance ds mes lectures "post-conversion"; puis j'ai compris cela comme "crainte de blesser Dieu qui est tout amour..."
C'est un autre sens qui n'exclut pas le premier...

De cette expérience, il m'est resté des séquelles dont une me gêne parfois. Quand je fais la lecture à l'ambon, je me trouve devant Celui à qui je m'adresse et alors ma voix se trouble et ma gorge se noue, moi qui pourtant par expérience d'élu local savait parlé à une assemblée.
Je vs comprends... quoique pour moi tout soit inversé! ayant lgtps été timide et tjrs mal à l'aise (suées, etc.) en public, j'appréhendais mes premières lectures pour lesquelles je m'étais porté candidat car je ne voyais que ce moyen de servir ds ma paroisse; d'autant plus qu'il y avait des problèmes de micros, des cafouillages divers susceptibles de me déstabiliser; mais sous le regard maternel de ma Mère (ds ma basilique, Elle trône au-dessus de l'autel) je me sentais rassuré, et je la priais de m'aider... Et le résultat en ft que plusieurs personnes dt le curé, m'ont félicité pour l'excellence, l'intelligibilité de ma lecture, et je suis régulièrement demandé.
Mais je n'en suis pas moins tjrs impressionné d'assumer cette fonction.
Je ne comprends pas l'indifférence bredouillante et neutre de la plupart des autres lecteurs qui lisent la parole de Dieu comme s'il s'agissait d'un formulaire de la Sécu...

C'est pour cela que jai été sensible au témoignage de Clotilde, descendant dans la piscine et disant se trouver sous le regard de Dieu !
Jésus, que j'ai suivi en faisant le pélérinage de Maria Valtorta, est cet aspect de Dieu qui me foudroie le coeur, qui fait pleurer ces larmes de reconnaissance pour l'amour qu'il donne. Jésus est par son nom le premier et le dernier soupir de l'âme.Cela, c'est joliment bien dit
J'ai été vivement intéressé par votre témoignage ci-dessus; d'une façon générale, j'apprécie vos messages, et notamment votre ténacité avec Zeus et consorts! Je suis allé sur le site consacré à Maria Valtorta et j'ai lu de larges extraits de ses écrits: c'est remarquable!
--------
Marie, même si elle est la mère, la fille et l'épouse de Dieu, n'est pas Dieu, mais elle est cette part de Dieu qui est dans la femme et qu'un homme ressent.
C'est vraiment la médiatrice de toutes grâces, éternellement présente, aimante et attentive.
Marie est un grand mystère et un grand signe pour notre temps. Le signe de Medjugorje.
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 5063
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Lun 21 Mai 2007, 19:35

PACALOU a écrit:

a commenté le récit de Valtortiste91
Merci pour vos gentils mots.
Ce que vous avez décrit vous concernant n'a pas été sans réveiller en moi les souvenirs, vous vous en doutez !
Je pointerais sur le don des larmes dont vous parlez. Cet ineffable mouvement qui vous pousse à pleurer d'être aimé infiniment. O ce coeur de Jésus ! ce coeur de Marie quand ils se font si proches, si présents !
Tant et tant de chose se réveillent !
Tant de choses qui sont un cadeau personnel et intime.
--------------------------
La "crainte de Dieu" ! La façon dont j'ai eu de la vivre, c'est au moment de la rencontre, un sentiment que le temps s'arrête : qu'il n'y a plus d'avant, plus d'après, mais un éternel présent, lumineux comme un soleil de printemps. Doux et puissant, tendre et évident. Une présence qui englobe tout ce qui existe en un instant et dit sans doute possible : "Moi, JE SUIS".
--------------------
Mais après, quand je me suis rendu compte de ce qui s'était passé, j'ai eu peur.
Que voulait Dieu en contre partie de ce qu'Il me donnait ? La suite m'appris qu'Il ne me demandait rien, au contraire, je fus comblé de cadeau.
J'ai lu l'Evangile une fois, une deuxième fois. Je m'arrête sur le Péché contre l'Esprit et les graines semées sur différentes terres, en me disant : "cette fois-ci, tu ne peux douter sinon tu es damné". Ridicule crainte qui fut là aussi balayé par un festival de puissance divine capable d'arrêter le temps. Cette puissance, si douce, si aimante, si paisible mais si impressionnante.
Indescriptible et impartageable intimité de Dieu.
-----------------------
Mais depuis ces années, Il me fait porter aussi le poids de mon incompétence évangélisatrice, de ma stérilité spitiruelle tout en me faisant partager son regard aimant sur les coeurs qui se tournent vers Lui. C'est une souffrance, une épine de se trouver ainsi devant son inutilité.
Mais c'est là que Dieu attend et dit, comme à Paul : "va, avance, ma grâce te suffit".
Indescriptible et impartageable intimité de Dieu !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Lun 21 Mai 2007, 22:33

Valtortiste a écrit:
Merci pour le cadeau.
Je vous le souhaite en retour à vous qui avez un si joli coeur.

Somy : C'est avec plaisir que je vous retourne humblement votre geste fleur 6

Valtortiste a écrit:
Je ne sais si c'est un bon parralèle, mais je regardes ce forum, comme je regardes la vie. J'aime beaucoup ces paroles de femmes que je découvre dans le forum, y compris celles qui me taquinent. Il y a en elle cette tendresse qui manquerait tant à la terre si les femmes n'étaient pas là. Même si parfois, elles sont un peu ... chipies ... et punaises ! Mais je craque devant cela aussi.
Mon retour à Dieu, s'est fait par Marie. La transition est osée peut-être, mais, pour moi qui suis homme, c'est important.

Somy : Oh oui que je vous comprends et comment... Embarassed

Valtortiste a écrit:
Quant, dans l'expérience que j'ai relaté, je me suis trouvé, l'espace d'un instant, devant Dieu, j'ai eu cette "crainte" dont on parle. Dieu est puissant, tendresse et paix, mais impressionant. De cette expérience, il m'est resté des séquelles dont une me gêne parfois. Quand je fais la lecture à l'ambon, je me trouve devant Celui à qui je m'adresse et alors ma voix se trouble et ma gorge se noue, moi qui pourtant par expérience d'élu local savait parlé à une assemblée. C'est pour cela que jai été sensible au témoignage de Clotilde, descendant dans la piscine et disant se trouver sous le regard de Dieu !

Somy : Oui, c'est un symbole du baptême, du dépouillement. Ca me fait penser à ce message que j'ai posté à Florence Yvonne sur ce site, je le reposte pour vous, le langage est adapté à la foi de Folrence, vous comprendriez I love you

Somy a écrit:
Je vais essayer d’emprunter le chemin que j’ai pu voir ou entrevoir sur ton site. Un chemin philosophique et mystique, car je sais que le langage de la religion chrétienne ne te parles pas.

La contemplation dont tu parles est terre et air… terre par l’encrage de l’homme matériel, air par l’envol de sa pensée. Mais, Dieu est la quintessence des quatre éléments.

Dans la religion chrétienne, les deux éléments manquants à ta présentation sont l’eau et le feu. L’eau du baptême de la purification spirituelle et le feu de l’Amour de Dieu, l’Esprit Saint qui est descendu sous forme de feu à la pentecôte.

Dans ta foi tu as une approche verticale, le lien vertical avec Dieu (Amour - Agapé) et ta relation personnelle, profonde avec Lui, à travers la contemplation (symbolisés par la terre – ton côté naturel, vrai, et par l’air, ton inspiration artistique contemplative). Le sens de cette relation est du bas vers le haut, c’est l’aspiration.

Le baptême en tant que symbole doit intervenir bien avant, il est le premier pas dans l’acceptation de l’amour Agapé : celui du dépouillement, de l’acceptation de sa nudité, de sa petitesse nécessaire pour toute purification spirituelle. Le sens de cette relation est de l’extérieur vers l’intérieur.

Le symbole de la crucifixion dans le christianisme, ajoute à la dimension verticale la dimension horizontale, celle du partage (Charité).

Le feu de l’Esprit Saint se traduit par un Amour passion, celui qui enflamme, qui fait parler en langues les disciples, permettant ainsi l’émulation, la transmission et le diffusion de la force de l’Amour d’une manière horizontale… Le sens de cette relation est d’abord du haut vers le bas, mais comme troisième aspect de la trinité, il engendre automatiquement la relation horizontale, le partage dans le groupe. Et ainsi le groupe forme un nouveau tout, l’Eucharistie.
--------
Valtortiste a écrit:
Marie, même si elle est la mère, la fille et l'épouse de Dieu, n'est pas Dieu, mais elle est cette part de Dieu qui est dans la femme et qu'un homme ressent.
C'est vraiment la médiatrice de toutes grâces, éternellement présente, aimante et attentive.
Marie est un grand mystère et un grand signe pour notre temps. Le signe de Medjugorje
Somy : Je connais peu Medjugorje, vous avez pu le constater l'autre jour, mais le symbole de Marie est la quintessence de l'éternel féminin, le symbole de la paix de l'âme et de la paix en général, un sujet auquel je m'intéresse depuis qqs années et auquel je suis attachée presque involontairement par des phénomènes de synchronicité.

Je suis contente que sur ce site j'ai pu rencontrer des gens dévoués à Marie du fond de leur coeur comme vous, Pacalou, Loup, Elise, Spidle et bien d'autre que j'oublie ici et je m'en excuse...
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Valtortiste91



Masculin Messages : 5063
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Lun 21 Mai 2007, 22:44

Somebody a écrit:

Je connais peu Medjugorje, vous avez pu le constater l'autre jour, mais le symbole de Marie est la quintessence de l'éternel féminin, le symbole de la paix de l'âme et de la paix en général, un sujet auquel je m'intéresse depuis qqs années et auquel je suis attachée presque involontairement par des phénomènes de synchronicité.
Medjugorje est un nom imprononçable que je connaissais pas avant qu'il vienne à moi comme je l'ai raconté. Je n'y ai pas été en pélérinage physique.
--------------------
C'est bien que vous méditiez sur "l'éternel féminin" au travers de Marie. Moi qui la compagnonne au travers de l'oeuvre de Maria Valtorta, j'en prend une mesure que je retrouve dans l'accompagnement spirituel qu'Elle fait de notre époque : cette sublime vision de l'Apocalypse 12.
-------------------
"un sujet auquel je m'intéresse depuis qqs années et auquel je suis attachée presque involontairement par des phénomènes de synchronicité"
Cela c'est quand vous souhaitez pour en dire plus !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Lun 21 Mai 2007, 23:23

Valtortiste91 a écrit:
C'est bien que vous méditiez sur "l'éternel féminin" au travers de Marie. Moi qui la compagnonne au travers de l'oeuvre de Maria Valtorta, j'en prend une mesure que je retrouve dans l'accompagnement spirituel qu'Elle fait de notre époque : cette sublime vision de l'Apocalypse 12.

Somy : Tout à fait d'accord, j'ai relancé d'ailleurs ce sujet par ici, il y a aussi un topic sur la vierge de Guadalupe qui illustre très bien ces propos...

http://docteurangelique.forumactif.com/Temoignages-et-discernement-f3/Sommes-nous-au-12eme-chapitre-de-l-Apocalypse-t997.htm

Citation :
La Femme et le Dragon (12 :1)

Ap 12 :1 - Un signe grandiose apparut au ciel : une Femme ! le soleil l’enveloppe, la lune est sous ses pieds et douze étoiles couronnent sa tête ; {2} elle est enceinte et crie dans les douleurs et le travail de l’enfantement.
12 :3 Puis un second signe apparut au ciel : un énorme Dragon rouge-feu, à sept têtes et dix cornes, chaque tête surmontée d’un diadème. {4} Sa queue balaie le tiers des étoiles du ciel et les précipite sur la terre. En arrêt devant la Femme en travail, le Dragon s’apprête à dévorer son enfant aussitôt né. {5} Or la Femme mit au monde un enfant mâle, celui qui doit mener toutes les nations avec un sceptre de fer ; {6} et son enfant fut enlevé jusqu’auprès de Dieu et de son trône, tandis que la Femme s’enfuyait au désert, où Dieu lui a ménagé un refuge pour qu’elle y soit nourrie mille deux cent soixante jours.
Un signe grandiose apparut au ciel : une Femme ! le soleil l’enveloppe, la lune est sous ses pieds et douze étoiles couronnent sa tête ; - Ce signe au ciel annonce une nouvelle section. Il y a un lien avec l’ouverture du temple de Dieu au ciel, du verset 11 :19. La femme fait allusion au rêve de Joseph (Gn 37 :7) et alors, elle représente les douze tribus d’Israël. Le rêve de Joseph montre le soleil, la lune et onze étoiles qui se prosternent devant lui, une vision qui se réalise lorsqu’il devient le bras droit du Pharaon et ses frères se prosternent devant lui (Gn 43 :26-29). La femme symbolise les élus, notamment les élus de l’AT qui donnent naissance au Christ (verset 5) et plus loin elle symbolise les élus du NT (verset 17). Jean voit une continuation entre les élus de l’AT et du NT (voir 21 :12-14). Wilson dit « Dans les écritures il n’y a pas de ligne précis entre la vraie Israël et la nouvelle Israël, car le peuple de la promesse est un seul peuple, qu’il vit avant ou après la venue du Christ ». Dans ce verset, la femme symbolise clairement les élus de l’AT. Comparez la gloire céleste de cette femme, qui représente les élus, (la femme Ep 5 :22) avec la prostituée étincelante qui symbolise le monde dans Ap 17 :4. Cette femme-ci, est en contraste avec la prostituée et la Reine du ciel. Johnson remarque que l’apparition de la femme, comme le soleil, la lie à la gloire du Seigneur (1 :16) ainsi que sa qualité lumineuse (1 :20). La lune sous ses pieds signifie son état permanente (Ps 72 :5, 89 :37, c.f. Mt 16 :1 et le diadème de douze étoiles indique son identité en tant qu’élue. Elle est présentée dans sa gloire céleste, malgré son fragile histoire terrestre (v 13-16). Voir également la description de la gloire de la Jérusalem Nouvelle 21 :11.



-------------------
Valtortiste a écrit:
"un sujet auquel je m'intéresse depuis qqs années et auquel je suis attachée presque involontairement par des phénomènes de synchronicité"
Cela c'est quand vous souhaitez pour en dire plus !
[/quote]

Somy : Comment exprimer l'inexprimable, comment saisir l'insaisissable? J'oeuvre pour comprendre, j’ai essayé de mettre des méthodes, de fixer des objectifs, de valider des résultats…mais j'ai compris que c'est incompréhensible...car, le miraculeux a de la signification d’abord pour la personne à laquelle il s’adresse.
Et de ce fait, à cette période de ma vie, je ne fais que vivre ces phénomènes, sans me poser de question... la foi est de l'abandon, n'est pas de l'ordre de la raison... Désolée Valtortiste, ce n'est que l'écho d'une réflexion personnelle à cet instant de ma vie... et qui sait, peut être que demain j'aurais un autre point de vue.

Sur la synchronicité je viens de poster un message à Curbud, je vous le reposte à vous aussi.

http://docteurangelique.forumactif.com/Discussions-diverses-philosophie-realiste-f2/Apparition-du-premier-vivant-t2342-50.htm
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Valtortiste91



Masculin Messages : 5063
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Mar 22 Mai 2007, 07:37

Somebody a écrit:

Somy : Comment exprimer l'inexprimable, comment saisir l'insaisissable? J'oeuvre pour comprendre, j’ai essayé de mettre des méthodes, de fixer des objectifs, de valider des résultats…mais j'ai compris que c'est incompréhensible...car, le miraculeux a de la signification d’abord pour la personne à laquelle il s’adresse.
Et de ce fait, à cette période de ma vie, je ne fais que vivre ces phénomènes, sans me poser de question... la foi est de l'abandon, n'est pas de l'ordre de la raison... Désolée Valtortiste, ce n'est que l'écho d'une réflexion personnelle à cet instant de ma vie... et qui sait, peut être que demain j'aurais un autre point de vue.
Volà un bien intéressant post (un de plus, bien sûr). Voilà une théorie intéressante que celle de la synchronicité et sa signification pour Jung ... et pour vous.
Très vraie aussi, l'affirmation que vous faites : le miracle n'est signifiant que pour celui à qui il est destiné.
Il y en a des grands, il y en a de petits. Les petits surtout m'intéressent car ils sont nombreux, quotidiens et terriblement signifiants.
Un de ces "miracles" est le don de compréhension de mystères, dont celui de la Trinité.
Le mystère, rappellons-le, n'est pas ce qui est interdit de comprendre, mais ce qu'on a pas fini de comprendre. Ce n'est pas pareil.
J'ai eu ce don, comme une multitude et, comme cette multitude, j'ai eu le besoin de faire partager cette compréhension claire, simple et évidente de la Trinité, du Dieu Trine.... Le bide !
Mon père, vers la fin de sa vie, nous annonce son explication de la Trinité. Toujours aussi simple et évidente... selon lui. Je le préviens. Cela n'a pas manqué... le Bide !
Le miracle n'est vraiment signifiant que pour celui qui le reçoit... quotidiennement.
C'est vrai, il est des sanctuaires dans l'âme, un Saint des Saints clos par le grand rideau du Temple, et où on ne pénètre qu'en tant que grand prêtre (cette dignité conférée par le Baptême) après s'être "purifié", non le corps, mais l'esprit.
Dans ce Saint des Saints, au coeur du Temple de notre âme, il y a un indiscible dialogue avec Dieu. Et la façon de parler du Dieu Vivant est de répondre par les milles miracles du quotidien : cette synchronicité que l'on constate avant de la comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 5063
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Mar 22 Mai 2007, 07:47

Somebody a écrit:

Je connais peu Medjugorje, ...
Voici un exemple de l'enseignement de Medjugorje. Cette école de la prière, cette école de la sainteté est donnée par des "messages". "Je suis là pour vous conduire tous à la sainteté" dit Marie.

Voici ce qui était proposé à la méditation du jour :
"Vous ne devez pas vous préoccuper durant la prière. Quand vous priez, vous ne devez pas vous soucier de vos péchés. Les péchés doivent être laissés derrière.
Si vous pensez au mal, aux châtiments, aux guerres, vous êtes sur le chemin pour les rencontrer.
Votre devoir, c'est d'accepter la paix divine, de la vivre et de la répandre".

Rien de sensationnel, mais une invitation à la profondeur pour qui sait entendre. Chemin qui conduit à plein de "petits miracles" dans la vie quotidienne.
(365 jours avec Marie, René Lejeune - Ed. du Parvis)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Mar 22 Mai 2007, 22:04

Valtortiste91 a écrit:
Somebody a écrit:

Je connais peu Medjugorje, ...
Voici un exemple de l'enseignement de Medjugorje. Cette école de la prière, cette école de la sainteté est donnée par des "messages". "Je suis là pour vous conduire tous à la sainteté" dit Marie.
Voici ce qui était proposé à la méditation du jour :
"Vous ne devez pas vous préoccuper durant la prière. Quand vous priez, vous ne devez pas vous soucier de vos péchés. Les péchés doivent être laissés derrière.
Si vous pensez au mal, aux châtiments, aux guerres, vous êtes sur le chemin pour les rencontrer.
Votre devoir, c'est d'accepter la paix divine, de la vivre et de la répandre".

Rien de sensationnel, mais une invitation à la profondeur pour qui sait entendre. Chemin qui conduit à plein de "petits miracles" dans la vie quotidienne.
(365 jours avec Marie, René Lejeune - Ed. du Parvis)

Merci cher Valtortiste heureux

Votre "savoir" sur la Trinité m'intéresse si vous souhaiteriez le partager avec nous, vous aurez au moins un lecteur et commentateur, moi :greenange: .

Pour vous, cher fidèle de Marie fleur 6 :


SUB TUUM PRAESIDIUM

La plus ancienne prière adressée directement à Marie,
trouvée sur un papyrus du IIIe siècle

SOUS TA PROTECTION,
nous cherchons refuge,
sainte Mère de Dieu.
Ne refuse pas nos prières
dans nos besoins,
mais sauve-nous de tout danger,
Vierge glorieuse et bénie
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Valtortiste91



Masculin Messages : 5063
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Mer 23 Mai 2007, 21:51

Somebody a écrit:

Votre "savoir" sur la Trinité m'intéresse si vous souhaiteriez le partager avec nous, vous aurez au moins un lecteur et commentateur, moi :greenange: .
Dans un post au-dessus, je disais qu'il est fait des dons personnels, difficilement partageables, et je prenais exemple sur la Trinité.
Le texte ci-dessous raconte ce qui s'est passé au cours d'un sacrement de la réconciliation.
Soudain, j'ai la perception claire et limpide de la Trinité. Je l'ai écrite, envoyée à des personnes ... qui m'ont répondu qu'elles ne comprenaient rien !!!
C'est de cette expérience que j'ai compris le don personnel que fait Dieu à chacun.
----------------
IL EST L'AMOUR, IL EST LA VIE

Je me suis souvent tourné vers l'Esprit-Saint pour lui dire "Je ne sais pas qui tu es, mais je ressens quand tu es là. Souvent je dis que "tu es Seigneur et que tu donnes la vie", mais je ne comprends pas ce que je crois".
Alors un jour, sans s'annoncer, au milieu d'un sacrement , tout doucement cette parole est née :

À quoi sert l'œil s'il n'a rien à voir ? À rien.
L'œil est fait pour voir.
L'oreille pour entendre.
Et l'Amour pour aimer.

Vers quoi se tourne l'œil ?
L'œil se tourne vers ce qui est beau et se détourne de ce qui est laid.
Ainsi fait l'Amour.

Mais à quoi sert la beauté s'il n'y a pas l'œil pour la voir ? À rien.
La Beauté existe donc parce que l'œil la regarde.
Comme l'Amour n'existe que pour être aimé.

Dieu est Amour.
Il ne peut donc qu'aimer et aimer la seule beauté : un autre lui-même.

Ainsi, il ne pouvait en être autrement : Dieu est né de Dieu,
resplendissante beauté n'existant que par l'Amour et pour l'amour qui la conçoit.
Oui, Dieu engendre Dieu éternellement.
Oui, l'Amour en revenant à sa source accomplit la nature même de Dieu.
Oui, Dieu est Père et Fils car l'Amour ne conduit-il pas à la vie ?

La mère aime infiniment son enfant
et pour l'enfant il n'existe rien de plus beau que sa mère.
Elle s'approche, son cœur bondit de joie.
Elle tend ses mains, il n'y a pas de plus grand désir que d'être dans ses bras.
Mais cette joie est-elle dans l'enfant ? Oui.
Est-elle de l'enfant lui-même ? Non.
Car voici que sa mère s'en va et la joie disparaît.
La déception et les pleurs succèdent au rire.
Elle revient et la joie renaît.
Alors la joie, c'est la mère ?
Non car se sont bien les yeux de l'enfant qui s'illuminent,
son rire qui naît, ses bras qui se tendent, tout son être qui s'anime.
Non, la joie c'est le lien engendré par l'amour entre la mère et l'enfant.
La joie n'est ni l'un, ni l'autre
et pourtant elle intiment ancrée dans l'un et l'autre.

Ainsi est l'Esprit-Saint qui procède du Père et du Fils.
Il est l'Amour même, aimant et aimé toute à la fois.
Il est l'Infini à la puissance infinie.
Il est la toute-puissance multipliée par elle-même.
Il est le fruit-même de l'Amour, c'est-à-dire La Vie
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Les miracles de Marie sur DA   Jeu 24 Mai 2007, 08:56

C'est très beau; est-ce de vous?
C'est la meilleure explication de la Sainte Trinité que j'aie jamais lue; en bonne logique, toutes les mamans (et un peu les papas aussi) devraient s'y retrouver... et comprendre qu'elles/ils sont l'image de Dieu.
On devrait faire lire cela en caté!
Revenir en haut Aller en bas
 
Les miracles de Marie sur DA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» MIRACLE
» Les miracles avec Marie en 10 minutes, avec soeur Emmanuel de Medjugorje
» Des Miracles ?
» Vidéo-miracle : "La Sainte Face de Jésus apparaît dans le cou de la Vierge Marie à Lourdes" !
» Les Miracles Eucharistiques : 1. Lourdes, Naju, Betania !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: