DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 MOURIR A SOI-MEME

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
petero



Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: MOURIR A SOI-MEME   Jeu 04 Jan 2007, 23:40

Cher spirit,

Voici ce que dit la Bible : "Car tu ne prends aucun plaisir au sacrifice; un holocauste, tu n'en veux pas. Le sacrifice à Dieu, c'est un esprit brisé; d'un coeur brisé, broyé, Dieu, tu n'as point de mépris." (Psaume 51, 18-19)

C'est bien parce que Jésus a eu le coeur brisé, broyé par tous nos péchés qu'il a voulu porter pour nous en libérer, et que son esprit a été brisé, que son sacrifice, son oblation a plus a Dieu. Quel intérêt personnel Jésus avait-il prendre sur Lui tous nos péchés ? Aucun, puisqu'il était Dieu, il possédait déjà tout. C'est uniquement pour nous que Jésus a accepté de se livrer au main des pécheurs, afin de pouvoir prendre sur Lui tous nos péchés. C'est pour nous, pour notre salut qu'il a accepté d'être écrasé, transpercé par tous nos péchés. Il n'y a pas de plus grand amour que de se livrer ainsi pour son prochain, totalement gratuitement.

Personnellement, mais Arnaud ne sera peut-être pas d'accord, Jésus se livre à nous pour se recevoir de chacun de nous. C'est ce que je crois avoir compris des expèriences mystiques que j'ai fait (si s'en sont). Je crois que nous sommes appelés chacun à redonner son Fils au Père, en étant chacun, fils avec le Fils. C'est comme le Père qui se donne totalement à son Fils pour que le Fils lui redonne vie par Lui-même. Jésus a accepté de mourir en chacun de nous, pour que nous le redonnions au Père en nous donnant nous-même. C'est très difficile à expliquer, mais c'est ce que je crois avoir compris de certains expèriences pas ordinaires que j'ai fait.

Maintenant, peut-être que je me trompe. Mais personnellement, si vraiment c'est cela que nous sommes appelés à vivre, alors je trouve cela grandiose de pouvoir donner du bonheur au Père, en lui redonnant par tout notre être son Fils qui est devenu l'un de chacun de nous, l'âme de notre âme, tout en restant l'Un de Dieu. C'est très difficile a exprimer et je m'en excuse.

spirit a écrit:
Hum... et comment vivrez-vous en en ayant brisé tous les désirs, même ceux qui sont légitimes?

Comme vous l'a dit Arnaud, ce n'est pas à nous de briser nos désirs. C'est Dieu qui va nous briser, par tous les évènements de notre vie. Il va briser notre orgueil ; à condition que nous nous laissions briser par ces évènements, que nous ne nous révoltions pas contre ces évènements. Je le sais, car j'en ai fais l'expèrience. Voilà 33 ans que j'ai le coeur brisé ; que je suis crucifié dans l'amour que j'ai pour mon épouse et ma famille.

J'aurai pu me révolter contre Dieu. Je ne l'est pas fait, car d'avance je lui avais tout donner. Quand je lui ai tout donné, je ne savais pas que c'est en me crucifiant dans l'amour que j'ai pour mon épouse et ma famille qu'il allait m'unir à la passion de son Fils. Je puis vous assurer que l'on peut vivre avec des désirs brisés, même légitimes. Personnellement je suis crucifié dans mes désirs légitimes ; mais cela ne m'empêche pas de vivre et d'aimer mon épouse infiniment. Je souffre terriblement, mais dans la paix, dans une grande paix intèrieur. Je suis rongé par l'amour que j'ai pour mon épouse et que je ne puis malheureusement lui donner. Je communie à la souffrance de Jésus dont l'Amour infini était rejeté par ceux qui le crucifiaient. Comme Jésus a été crucifié dans son Amour pour nous ; je suis crucifié dans l'Amour pour mes proches. Mes proches me crucifient, alors que je les aime infiniment. Comme je suis aussi crucifié dans l'Amour que j'ai pour l'Eglise, par les hommes d'Eglise.

Je n'aurai pas aimé Jésus et mes proches comme je les aime, il y a longtemps que je me serais suicidé. Au suicide, je préfère la mort d'Amour ; je préfère mourir d'Amour pour mes proches et l'Eglise.

Jésus n'a jamais demandé de tuer mes désirs, comme le demande la philosophie boudhiste. Il m'a demandé, quand ils ont été crucifiés, de les lui abandonner pour le salut des âmes, à commencé pour celui de mes proches, de ma famille. Mes désirs sont là, brisés, crucifiés peut-être, mais toujours là. Ils ne seraient plus là, je ne souffrirai plus et je n'aurai en effet plus de personnalité. Dans ma communion aux souffrances du Christ, par mes propres souffrance, je suis unis à Jésus tout en gardant ma personnalité ; tout en restant ce que je suis ; tout en étant aussi Un avec Jésus.

Mourir à soi-même, c'est ne plus vivre pour soi-même, ne plus souffrir pour soi-même. Si j'accepte cette souffrance terrible, souffrance morale, psychologique, c'est par pour moi, même pas pour mon salut, car le salut de mes proches maintenant compte plus que mon propre salut. Mon salut, c'est Jésus qui s'en charge. Ce que Jésus me demande, c'est de donner ma vie pour ceux qui me sont si proche et qui me crucifie.

Je vous assure, comme le dit Arnaud, que ma vie aujourdh'ui n'a plus de sens. Même Dieu a qui j'ai tout donné, pour qui j'ai tout accepté, après m'avoir donné de vivre des grâces extraordinaires, semble m'avoir abandonné. A cause de ces grâces extraordinaires qui m'ont fait perdre pieds, et qui n'ont pas été compris par mes proches, j'ai été humilié. J'ai pourtant supplié le Seigneur de ne plus me faire vivre des choses par ordinaires. Il ne m'a pas écouté. J'en suis arrivé, maintenant que je n'ai plus de signe, à douter de tout ce que j'ai reçu et qui pourtant était magnifique. J'ai demandé à Jésus de me faire mourir, de me prendre auprès de lui pour abréger mes souffrances. Et comme Thérèse, je me demande comment il est possible de tant souffrir moralement. Sans doute que Dieu continue à me soutenir, bien que j'ai l'impression qu'il m'a complètement abandonné. Je garde confiance en Lui malgrès tout.

Ce qui est extraordinaire, c'est que dans cette nuit obscure que je traverse, c'est que je continu à aimer Jésus plus que tout et à aimer mes proches et à aimer l'Eglise. Je ne sais pas comment je fais.

Fraternellement en Christ

Pierre


Dernière édition par le Jeu 04 Jan 2007, 23:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
petero



Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: MOURIR A SOI-MEME   Jeu 04 Jan 2007, 23:42

Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :
Et comme te l'a dis Arnaud, ce que le St Esprit n'aura pas pu achevé sur terre, il le fera au purgatoire ; il terminera son oeuvre de purification et de sanctification ; son oeuvre de transformation.
C'est vrai, cher Pierre,

Et à la fin des fins dès cette terre pour certains, à la fin du purgatoire pour d'autres, juste avant d'entrer dans la salle des noces avec Dieu, l'âme a fait sienne jusqu'au tréfond de son être, cette parole qui précède la communion à la messe:

Citation :
Seigneur je ne suis pas digne de te recevoir mais dis seulement une parole et je serai guéri.

Je ne sais pas si c'est vrai, mais j'ai vu écris quelque part dans un forum, que Ste Catherine de Sienne, après avoir fait cette prière à la messe à Jésus aurait entendu Jésus lui dire : "tu n'est peut-être pas digne de me recevoir, mais moi je suis digne de te recevoir". Je ne sais pas si c'est vrai.

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: MOURIR A SOI-MEME   Jeu 04 Jan 2007, 23:51

Citation :
Personnellement, mais Arnaud ne sera peut-être pas d'accord, Jésus se livre à nous pour se recevoir de chacun de nous. C'est ce que je crois avoir compris des expèriences mystiques que j'ai fait (si s'en sont). Je crois que nous sommes appelés chacun à redonner son Fils au Père, en étant chacun, fils avec le Fils. C'est comme le Père qui se donne totalement à son Fils pour que le Fils lui redonne vie par Lui-même. Jésus a accepté de mourir en chacun de nous, pour que nous le redonnions au Père en nous donnant nous-même. C'est très difficile à expliquer, mais c'est ce que je crois avoir compris de certains expèriences pas ordinaires que j'ai fait.

Oui, je le crois. Cela va jusque là. Il nous intégre à sa vie Trinitaire.

Cela ne lui apporte rien. C'est gratuit. Et cela nous béatifie.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: MOURIR A SOI-MEME   Jeu 04 Jan 2007, 23:56

Very Happy


Personnellement, mais Arnaud ne sera peut-être pas d'accord, Jésus se livre à nous pour se recevoir de chacun de nous. C'est ce que je crois avoir compris des expèriences mystiques que j'ai fait (si s'en sont). Je crois que nous sommes appelés chacun à redonner son Fils au Père, en étant chacun, fils avec le Fils. C'est comme le Père qui se donne totalement à son Fils pour que le Fils lui redonne vie par Lui-même. Jésus a accepté de mourir en chacun de nous, pour que nous le redonnions au Père en nous donnant nous-même. C'est très difficile à expliquer, mais c'est ce que je crois avoir compris de certains expèriences pas ordinaires que j'ai fait.


Qui est ce qui a écris cela ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: MOURIR A SOI-MEME   Jeu 04 Jan 2007, 23:59

Et merci cher Pierre pour ce témoignage qui montre PAR LE CONCRET cette nuit de l'esprit, nuit qui curieusement donne la vie:

Citation :
"Qui se perd se trouvera".

:|

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: MOURIR A SOI-MEME   Ven 05 Jan 2007, 00:04

PIERRE JOSSE dit
Citation :
Jésus a accepté de mourir en chacun de nous, pour que nous le redonnions au Père en nous donnant nous-même. C'est très difficile à expliquer, mais c'est ce que je crois avoir compris de certains expèriences pas ordinaires que j'ai fait.

Cela rejoint tout à fait le fil que j'avais ouvert là :

http://docteurangelique.forumactif.com/viewtopic.forum?t=2464&highlight=union+et+incarnation+mystique
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: MOURIR A SOI-MEME   Ven 05 Jan 2007, 00:10

pierjosse, merci.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: MOURIR A SOI-MEME   Ven 05 Jan 2007, 00:24

Peau d'âne a écrit:
Qui est ce qui a écris cela ?

Peau d'âne,

Ce n'est que moi.

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: MOURIR A SOI-MEME   Ven 05 Jan 2007, 00:34

"Tu comprendras en ton heure" Voilà ce qu'elle m'avait dis.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: MOURIR A SOI-MEME   Ven 05 Jan 2007, 00:57

SPIRIT dit :
Citation :

Cher Pierre, avec cette pensée vous n'êtes pas bien loin de ce qu'enseignent les doctrines new-âge.

:mdr: :beret: lol! Boulet drunken geek

........T'as vraiment rien compris Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: MOURIR A SOI-MEME   Ven 05 Jan 2007, 01:50

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: MOURIR A SOI-MEME   Ven 05 Jan 2007, 02:03

spirit a écrit:
jo zecat a écrit:
EXPLICATION :

http://docteurangelique.forumactif.com/viewtopic.forum?t=2464&highlight=union+et+incarnation+mystiqu

Smile Mon pauvre jo...

Je t'aime quand-même, va...

Spirit Smile

Lequel des esprits en toi ? drunken L'être de lumière qui aime les pierres ? geek
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Non, Dieu n'a pas besoin de nous pour se réaliser   Ven 05 Jan 2007, 11:02

spirit a écrit:
[Cher Pierre, avec cette pensée vous n'êtes pas bien loin de ce qu'enseignent les doctrines new-âge.... Tout est lié et interdépendant: Dieu se réalise par l'esprit, l'esprit par l'âme et l'âme par le corps. Que Dieu ait "besoin" de se réaliser est discutable mais cela peut se comprendre.

Eh bien justement, NON, Dieu n'a pas besoin de nous pour se réaliser, pour se faire exister. Dieu se réalise en Lui-même depuis toute éternité. Il se suffit à Lui-même. Le père a déjà, au sein de sa Vie éternelle, le Fils et l'Esprit, avec lesquels il put jouire pleinement de ce qu'Il est. Il n'a donc besoin de personne d'autre pour jouir de ce qu'Il est, pour se réaliser.

Dieu ne nous a donc pas créé pour se donner du plaisir, de la joie, pour rajouter quelque chose à sa joie, à ce qu'Il est, il a créé parce qu'il est Amour et parce que l'Amour aime aimer. Dieu nous a créé par pur amour, parce que Dieu aime se donner. Ce que Dieu a voulu, et qui paraît incroyable, c'est dépendre d'un autre que Lui-même. Dieu a voulu créé à l'extèrieur de Lui-même, une créature à qui il pourrait se donner totalement, et qui en retour pourrait le redonner à Lui-même en se donnant à Lui.

Personnellement je me demande si ce n'est pas là le désir du Fils et que le Père ne pouvait que partager, car tous leurs désirs sont Un, ce qui n'empêche pas le Fils de désirer et le Père de désirer ; mais tout ce qu'ils désirent chacun est désiré en commun. Moi je me demande si le Fils n'a pas voulu devenir Père comme son Père, c'est à dire engendrer comme le Père l'engendrait en Lui-même. Je me demande si le Fils ne voulait pas en fin de compte, goûter à la joie d'être Père, pour communier à la joie que son Père a d'être Père ! C'est la raison pour laquelle nous avons été créé "pour Lui et en Lui". Mais ce n'est là qu'une intuition.

Personnellement, j'ai voulu aussi que Jésus qui n'a pas eu la joie d'être père en tant qu'homme, puisse goûter à cette joie aussi. Je me suis donné à Lui pour qu'il soit tout ce que j'étais et donc père de famille, mais aussi époux. J'ai voulu qu'il soit tout moi et être tout Lui, que tout ce qui est à moi, ma famille, soit à Lui et tout ce qui était à Lui, sa famille, l'Eglise soit à moi. J'ai voulu qu'il soit tout en moi et que je sois tout en Lui. Je sais que c'est une folie et j'espère qu'il me pardonnera d'avoir désiré cela.

Citation :
Ce qu'il faut surtout savoir dans les doctrines modernes, c'est que nous possédons tous au fond de notre âme un esprit (qui était saint avant de s'incarner pour la première fois). Le problème c'est qu'il ne peut s'exprimer si l'âme est trop jeune et attachée à la matière.

Ce qui est moderne, c'est ce qui est "nouveau", c'est aussi ce qui correspond aux goûts ou aux progrès techniques actuels ; et c'est ce qui est contemporain.

La Bonne Nouvelle n'a pas besoin d'être "renouvellée", ni même de correspondre aux goûts de chacun, de chacune des générations ; elle n'a pas besoin d'être "actualisé" en fonction des découvertes des sciences humaines. La Bonne Nouvelle n'est pas "actualisée" mais rendu présente par l'Eglise ; elle n'est pas modernisé, mais peut recevoir des éclairages nouveaux grâce aux sciences humaines ; ce qui ne la change en rien. Les sciences modernes peuvent tout simplement aider à mieux la comprendre, tout en ayant l'humilité de reconnaître leurs limites.

Citation :
Un "nettoyage" de l'âme s'impose pour permettre à l'esprit de refaire surface. La vie s'en charge... (ou plutôt les vies). De toute manière, qu'est-ce qu'il y a de vraiment gênant par rapport à la religion catholique à ce que l'égo meure en s'incarnant et que seules les qualités intéressant l'esprit demeurent?

Voilà encore une grande différence entre la théologie catholique et spirit. Pour vous, l'esprit de l'homme a été créé divin dès sa naissance. J'en ai beaucoup discuté avec mon fils aîné qui s'est laissé lui-même embarqué, non pas par le spiritisme, mais par la théologie New Age, découverte par un certain nombre de livre qu'il a lui, comme "Je Suis" ou "Nirvana" et bien d'autres.

C'est un scientifique. Il n'arrive pas à concevoir que Dieu qui est divin, nous est créé non divin ; que Dieu qui est purement immatériel, a-t-il pu créer la matière ; comment il a pu nous donner une âme qui soit matériel. Dieu n'a pas de corps, voilà pourquoi sa substance est immatérielle. Nous, nous avons un corps, voilà pourquoi nous sommes, même notre âme, matériel. L'âme a été créé par Dieu ; même si elle est spirituelle, cela ne veut pas dire qu'elle est "immatérielle".

On peut imaginer l'âme plus légère que le corps, plus transparente, plus éthérée. Il n'y a là qu'une question de degrés. Entre les substances matérielles et immatérielles, il y a un changement d'ordre. La substance divine, dont nous ne connaissons rien, est d'un tout autre ordre que la substance matérielle ou spirituelle.

Nous, catholique, nous croyons que Dieu nous a créé pour nous faire communier à son essence, à sa divinité, à ce qu'Il est en Lui-même, ce qui fait sa nature, l'Amour absolu. Nous naissons avec une âme qui est faite pour accueillir cet Amour absolu ; qui est faite pour entrer dans la communion de Vie avec Dieu, pour voir Dieu face à face, comme le dit Arnaud, jusque dans son Essence. Nous sommes appelés à le voir tel qu'Il est, à le voir tel que le Fils le voit au coeur même de la Trinité.

Moi, ce que je crois, c'est que c'est le Christ qui en voulant être ce qu'Il est, Fils de Dieu, par nous, avec nous et en nous, nous rendra capable de voir le Père tel qu'Il est ; le jour où il nous introduira avec Lui, au coeur même de la Trinité. Personnellement, je crois avoir fait, non pas l'expèrience du face à face, parce que c'est pour après la mort, mais du coeur à coeur avec le Père et l'Esprit Saint, au coeur même de la Trinité. J'étais alors dans le Fils tout en étant le Fils et tout en étant Pierre. C'est, accompagné par l'Archange Michel que j'ai été conduit, par un vol de l'esprit, au coeur même de la Trinité, pour goûter pendant quelques instant, si on peut appeler cela quelques instants, car je me trouvais hors du temps ; pour goûter à cet échange d'Amour qui se vie dans la Trinité.

Et pour bien que je comprenne que c'est en Jésus, uni à Jésus que j'avais fait cette expèrience, l'Archange Michel qui m'a raccompagné, m'a fait attérir et je trouve cela très drôle, mystiquement, dans la chapelle de la Base aéronautique où j'étais aumônier, en me faisant sortir du Christ de la résurrection, peint sur une grande fresque de la Chapelle, juste derrière l'autel. Lorsque je suis sorti de ce qui était sans doute, mais je n'en sais rien, une extase, je me souvenais de tout. Et le dernier souvenir que j'avais, c'est que je portais mon aube et mon étole de diacre. Ors, jamais je n'avais remarqué que ce Christ de la fresque, portait lui-même un étole de diacre.

Dès que j'ai pu me rendre dans cette chapelle, j'ai à ma grande surprise découvert que dans le pli de son aube, que le peintre avait dessiné, il y avait en effet une étole de diacre que l'on ne peut découvrir, si on ne vous le fait pas remarquer. J'ai demandé au prêtre qui officiait avec moi à l'aumônerie, de me dire s'il remarquait quelque chose. Il m'a dit que non. Et quand je lui ai dit que "oui", il m'a répondu : "en effet, je ne l'avais jamais remarqué".

J'ai fait une autre expèrience qui confirme ce que je crois et dont je voudrai témoigner. Pendant ce qui pourrait être une autre extase, j'ai vu, non pas avec les yeux du corps, mais avec les yeux de l'âme, la Vierge Marie et St Joseph se pencher au-dessus de moi, comme si j'étais leur petit enfant Jésus. Ils m'ont aimé comme si j'étais leur enfant Jésus et m'ont dit, je m'en rappelle, qu'ils étaient très heureux de me retrouver, depuis le temps qu'ils me cherchaient. Tout de suite après, c'est le Père qui s'est penché au dessus de moi, comme si j'étais son Fils, mais c'est une autre histoire.

Inutile de vous dire que j'ai repensé à ce passage de l'Evangile, lorsque Marie et Joseph ont retrouvé Jésus dans le Temple. St Paul nous a dit : "ne savez-vous pas que vous êtes le Temple du Saint Esprit". Ors, c'est par le St Esprit que Jésus est présent en chacun de nous. C'est dans le Temple du St Esprit que je suis devenu par mon baptême, que Marie et Joseph ont retrouvé leur fils Jésus, ce jour là. Si vous saviez, j'en pleure à chaque fois que je repense à cette expèrience et surtout à ce que j'ai ressenti après en être sorti. Marie et Joseph était vraiment mes parents chéris et mon coeur est consumé de douleur, d'avoir été de nouveau séparé d'eux, pour continuer ma mission sur la terre. Vous comprenez pourquoi je crois que nous sommes appelés à redonner Jésus, non seulement à son Père en nous donnant nous-même, mais aussi à ses parents, et à Marie qui a accepté qu'il descende au plus intime de chacune de nos âmes, pour en faire le Temple du St Esprit.

Pardon de trop parler de moi. Mais c'est pour appuyer ce que j'essaye d'exprimer, par mon témoignage.

Fraternellement en Christ

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: MOURIR A SOI-MEME   Ven 05 Jan 2007, 16:34

Citation :
. Dieu a voulu créé à l'extérieur de Lui-même, une créature à qui il pourrait se donner totalement, et qui en retour pourrait le redonner à Lui-même en se donnant à Lui.

Merci pour ton témoignage Pierre. Je ne retiens que cette phrase parce qu'elle résume assez bien ce que tu as écris. Le Verbe tout comme l'Esprit Saint ont participé à la création avec le Père. Et ce fut effectivement par un désir commun (même volonté d'amour) que tout fut créé à mon avis... Ce qui c'est passé dans l'intimité de la Trinité est un grand mystère pour l'homme. Mais Dieu révèle aux petits ses secrets... C'est magnifique tu sais... C'est très précieux ce que tu as écris. La sagesse de Dieu est vraiment au dessus de toutes intelligences créées... Je ne sais pas si théologiquement c'est recevable mais c'est plein de sagesse... Very Happy

Je pense aussi que la Trinité en créant l'humanité a voulu se donner (aimer) à l'extérieure d'elle-même (étendre son amour). L'Amour de Dieu n'a pas de limite. Dieu se suffit à lui-même évident, mais que peut vouloir l'Amour sinon que d'aimer encore et encore (Volonté d'Amour). Et Dieu trouva que cela était bien...

Notre pauvre amour de Dieu est bien limité pour rendre à Dieu son amour. Alors l'Esprit Saint vient s'unir à notre amour (l'élève) pour que nous en soyons "capable". Et finalement c'est Dieu qui se donne (aime) à Dieu à travers notre don d'amour à Dieu. De cette façon l'âme est introduite dans le circuit "d'Amour Trinitaire" et y participe. C'est la destiné de l'homme et les mots sont effectivement bien limité pour l'exprimer...

Évidement il n'est certainement pas question d'une "conscience universelle" qui n'est que Nous et non Dieu et abandonnée à elle-même, qui ne saurait aimer Dieu à la mesure de Dieu et ou Dieu en est forcément exclut... Ce genre d'amour ne serait que l'amour de soi et finalement que de l'orgueil. Tu as très bien clarifié les choses Pierre. Very Happy C'est magnifique Pierre! Merci pour cette nuance qui est infini...

sunny

Amicalement

Tourterelle
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Rendre à Dieu, l'Amour absolu qu'il a pour nous   Ven 05 Jan 2007, 18:04

Tourterelle a écrit:
Notre pauvre amour de Dieu est bien limité pour rendre à Dieu son amour.

Chère Tourterelle,

C'est justement à notre "pauvre amour" pour Dieu qu'il nous faut renoncer pour accueillir en nous l'Amour absolu, le seul que l'on puisse rendre à Dieu, et qui nous est donné dans l'Esprit Saint ; ce même Esprit de Dieu, Amour absolu donné en personne, qui produit en nous la Charité.

Le Feu dont Jésus désirait nous embraser : "Je suis venu jeter un feu sur la terre, et comme je voudrais que déjà il fût allumé! (Luc 12, 49), c'est le Feu de la Charité que l'Esprit Saint allume en nos coeur, afin que nos coeurs soient consumés par cet Amour de Charité, afin que nos coeurs brûlent de cet Amour de Charité.

Et c'est cet Amour de Charité, Amour infini puisqu'il vient de l'Esprit Saint qui Lui-même est Amour de Dieu donné en personne, qui nous établi dans la communion la plus immédiate avec Jésus qui est tout. La Charité, c'est ce même Amour infini qui brûle dans le coeur de Jésus. C'est le plus grand don de l'Esprit Saint.

C'est pour accueillir cet Amour de Charité que nous sommes appelé à renoncer à notre "pauvre amour" ; à notre amour qui est dans l'incapacité de s'élever jusqu'à Dieu. Personnellement, mais peut-être que je me trompe, je ne pense pas que ce soit notre amour qui soit élevé, mais que c'est l'Amour de Charité qui s'étant abaissé jusqu'à nous, élève notre âme jusqu'à Dieu, comme l'ascenseur nous élève vers le haut. L'Ascenseur qui nous élève au Ciel, c'est l'Amour de Charité, c'est l'Esprit Saint et c'est Jésus en ce même Esprit ; Esprit Saint et Jésus qui sont comme les 2 mains du Père qui s'abaisse pour prendre dans ses bras, l'enfant que nous sommes, afin de le porter sur son sein, ou son Saint Esprit, d'où il reçoit l'Amour de Charité.

Sans vouloir être grossier, je crois que le sein maternel de Dieu, c'est l'Esprit Saint, c'est l'Amour Miséricordieux, l'Amour qui sort des entrailles maternelles de Dieu pour nous nourrir éternellement.

Bien qu'elle ne puisse atteindre sa mesure définitive qu'au Ciel dans la vision, la charité peut cependant déjà être parfaite ici bas, à tel point que déjà en cette vie, Dieu peut-être aimé de nous, immédiatement, totalement, démesurément. Ainsi pour St Thomas, la Charité est l'unique point infini déjà présent dans la vie de l'homme ici-bas, l'unique réalité du Ciel déjà donnée, puisqu'elle ne passera jamais.

Ce qui veut dire qu'ici bas, on peut déjà aimer Dieu jusqu'à l'infini, sans aucune limite, sans aucune mesure, et cet amour nous unit à Jésus, de façon parfaitement immédiate, et intime. Saint Thomas en donnait la grande, l'unique raison : parce que l'Esprit Saint nous est donné, lui, l'Amour infini, le Don. C'est l'Esprit Saint qui dilate le coeur humain jusqu'à l'infini. On comprend pourquoi Thérèse ressentait en son coeur "des désirs infinis". Son confesseur a cru qu'elle faisait un péché d'orgueil. Il lui a demandé de remplacer le mot infini par "immense". C'est pas la même chose.

Alors que la foi n'est pas encore le face à face, la Charité est déjà le coeur à coeur. C'est pour que nous entrions en coeur à coeur avec Dieu, dans l'obscurité de la Foi, sans voir Dieu, que la Charité est répandu en nos coeurs par le St Esprit. La Charité nous fait entrer au Ciel, dans les dimensions du Ciel que sont l'infini, l'illimité, l'absolu.

En claire, grâce à la Charité, on peut aimer sur cette terre comme on aimera au ciel. On peut déjà sur terre, par l'Amour de Charité, aimé Dieu totalement, infiniment ; comme on peut aimer totalement et infiniment notre prochain ; comme Jésus nous aime, comme Dieu nous aime. Le véritable enfant de Dieu est celui qui aime comme son Père aime, comme son frère Jésus aime.

L'Amour de Charité, voilà le trésor caché, la perle précieuse de l'Evangile qu'il nous faut chercher ; pour laquelle nous devons être prêt à tout vendre pour la posséder ; ce que le jeune homme riche n'était pas prêt à faire. Cette perle précieuse, c'est Amour de Charité, c'est Jésus se donnant à nous dans le St Esprit, pour que nous aimions de son Amour. Il faut en effet tout perdre, tout vendre, pour que cette perle puisse briller de tous ses feux. Ainsi, rien n'est plus beau que l'amour de Jésus, l'Amour de Charité, resplendissant dans notre pauvreté. Cet Amour resplendit avec ses attributs.

Comment faire pour que cet Amour de Charité brille en notre pauvre âme, de tous ses feux ? En se livrant totalement à Jésus, sans réserve. Et c'est en aimant qu'on se livre, qu'on se donne ; c'est en aimant Jésus de tout notre être, qu'on se livre à l'Amour qu'il est. Il est évident qu'il nous faut commencer par accueillir dans la Foi Jésus. On ne peut se donner à Jésus sans avoir commencé par l'accueillir.

En cette vie, notre possibilité de nous donner à Jésus, est à la mesure de la Charité qui brûle dans notre coeur. Plus cette Charité brûle et plus notre désir de nous donner à Jésus augmente. On peut, par la Charité, déjà se donner à Jésus et donc à Dieu, comme on se donnera au Ciel.

Fraternellement en Christ

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: MOURIR A SOI-MEME   Ven 05 Jan 2007, 18:41

PIERRE JOSSE dit :
Citation :
C'est pour accueillir cet Amour de Charité que nous sommes appelé à renoncer à notre "pauvre amour" ; à notre amour qui est dans l'incapacité de s'élever jusqu'à Dieu. Personnellement, mais peut-être que je me trompe, je ne pense pas que ce soit notre amour qui soit élevé, mais que c'est l'Amour de Charité qui s'étant abaissé jusqu'à nous, élève notre âme jusqu'à Dieu, comme l'ascenseur nous élève vers le haut. L'Ascenseur qui nous élève au Ciel, c'est l'Amour de Charité, c'est l'Esprit Saint et c'est Jésus en ce même Esprit ; Esprit Saint et Jésus qui sont comme les 2 mains du Père qui s'abaisse pour prendre dans ses bras, l'enfant que nous sommes, afin de le porter sur son sein, ou son Saint Esprit, d'où il reçoit l'Amour de Charité.
De fait, c'est ce que dit sainte Thérèse.
Dieu aime notre pauvreté car alors il peut se donner. Il agrandit nos cavernes, nos vides, notre soif, notre misère, pour se donner.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: MOURIR A SOI-MEME   Ven 05 Jan 2007, 19:06

spirit a écrit:
pierjosse a écrit:
...Il est évident qu'il nous faut commencer par accueillir dans la Foi Jésus. On ne peut se donner à Jésus sans avoir commencé par l'accueillir.

Je suppose que vous parlez de personnes comme vous? Et les autres, comment vont-elles y arriver en une seule vie? Et quand je parle des autres il s'agit probalement de quelques milliards d'êtres humains...

Si vous me dites qu'il suffit de demander pardon à la dernière minute, à quoi cela sert-il de souffrir?

Spirit Smile

Il y a ceux que l'évangile appelle "les ouvriers de la 11ème heure comme le "bon larron", la miséricorde divine "à qui il a été beaucoup donné, il sera beaucoup demandé", l'économie divine (la prière source de graces).....et le purgatoire.

"Veillez et priez car l'heure est proche" (et le diable s'acharne à nous faire perdre du temps)
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Une première réponse (à Spirit)   Ven 05 Jan 2007, 19:14

spirit a écrit:
"La théologie new-âge" ou des "êtres de lumière" me parait plus appropriée. J'ai l'impression - peut-être voulu? -d'une interprétation péjorative rien qu'avec le titre du fil).

Allons pour "la théologie des être de lumière" ; c'est à dire "la connaissance que les êtres de lumières ont de Dieu" et qu'il communique aux adeptes du New Age", grâce au channeling. Si l'auteur du fil a choisi "théologie spirit", n'est pas parce qu'il voulait dire "Théologie de spirit", puisque c'est le pseudo que vous avez choisi.

Citation :
Ce que je ne comprends pas c'est cette leçon d'humilité, sur laquelle vous insistez et qui semble être primordiale (alors que réellement seul l'Amour est primordial car tout le reste en est dérivé)

De qui nous vient "cette leçon d'humilité" ? Il est certain qu'elle ne vient pas de ces êtres de lumières, car dans ce cas, vous nous comprendriez. De qui vient-elle exactement ? De quelqu'un qui est plus grand que tous les êtres de lumières qui vous parlent d'un Dieu qui ne ressemble en rien au Dieu dont nous parle l'Être de Lumière par excellence ; l'Être qui est ce qu'aucun être de lumière est ; l'Être qui est Lui-même LA LUMIERE qui éclaire tout esprit humain (tout homme) et tout esprit angélique :

"Il vint pour témoigner, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui. Celui-là n'était pas la lumière, mais il avait à rendre témoignage à la lumière. Le Verbe était la lumière véritable, qui éclaire tout homme; il venait dans le monde." (Jean 1, 7-9)

Ce que je cherche à vous dire, c'est que vos êtres de lumières qui se présentent comme des témoins de la lumière, des êtres porteurs de la lumière, ne sont pas "la lumière véritable" qui éclaire tout homme. Seul Jésus est la lumière véritable qui éclaire tout homme ; la lumière véritable sorti de Dieu pour éclairer les ténèbres dans lesquelles se trouvent l'humanité dans son rapport à Dieu.

Cette leçon d'humilité, c'est Jésus la vrai Lumière, le seul qui connaisse Dieu en pleine Lumière, directement, qui vient nous la donner lorsqu'il nous dit : "Le plus grand parmi vous sera votre serviteur. Quiconque s'élèvera sera abaissé, et quiconque s'abaissera sera élevé. (Matthieu 23, 11-12)"

Pour entrer dans la Lumière véritable, pour devenir participant de cette Lumière, pour voir Dieu face à face comme Jésus le voit, il faut commencer par s'abaisser jusqu'à la mort de soi-même, jusqu'à accepter de ne plus rien savoir pour recevoir la connaissance qui surpasse toute connaissance, la connaissance que Dieu donne de Lui-même, dans la Charité, l'Amour absolu, donné par le St Esprit qui est Lui-même l'Amour absolu donné en personne à l'Eglise, au Corps du Christ, à la famille du Christ, et à chacun de ses membres.

Citation :
alors que vous en êtes totalement dépourvu face aux doctrines qui vous "paraissent" diverger de vos croyances.

Mais dépourvu de quoi ? D'argument pour défendre face aux doctrines qui diverges de nos croyances. D'abord c'est pas "face à des doctrines qui divergent de nos croyances", mais c'est face à des doctrines qui "divergent de la Révélation" que Jésus nous a fait de son Père et de son projet pour l'humanité.

Dépourvus d'argument que vous ne pouvez pas comprendre, tellement vous êtes aveuglés par les lumières envoyées par ces êtres de lumières qui donnent un témoignage qui ne concorde pas du tout avec le témoignage donné par celui qui est la Lumière véritable. Le problème, c'est que vous ne voulez rien savoir en dehors de ce que disent ces êtres de lumières, que vous accueillez comme des dieux et qui vous font croire que vous aussi vous êtes comme des dieux, sauf qu'il le sont pleinement eux, puisqu'ayant atteint la perfection dans leur évolution et que vous, il vous faut le devenir par la chaine des réincarnations.

Ce que vous ne voulez pas comprendre, c'est le choix que je fais, qu'Arnaud fait. Entre ce que vous disent ces êtres de lumières et que vous retranscrivez et interprétez, et ce que nous dit Jésus, la Lumière véritable, pour nous il n'y a pas photo ; on préfère écouter ce que dit Jésus et rien que ce que nous dit Jésus, plutôt que d'écouter ces êtres de lumières qui vous font croire à l'image de leur chef, l'Ange porteur de la lumière, Lucifer, que vous êtes déjà des dieux qui sur terre on perdu leur lumière et qui doivent s'évertuer à la retrouver.

Ils vous font croire que par vous-mêmes vous pouvez retrouver la lumière qui vous habite, alors que Jésus nous dit que c'est Lui qui nous redonne la Lumière, faisant de nous des être éclairés par sa Lumière, sa Vie, qu'il nous donne dans l'Esprit Saint. Ces êtres de lumières, pour moi, ne sont que des disciples de Lucifer, qui ne font que détourner de la Lumière véritable, Jésus.

spirit a écrit:
[Cher Pierre, avec cette pensée vous n'êtes pas bien loin de ce qu'enseignent les doctrines new-âge.... Tout est lié et interdépendant: Dieu se réalise par l'esprit, l'esprit par l'âme et l'âme par le corps. Que Dieu ait "besoin" de se réaliser est discutable mais cela peut se comprendre.

Non, je suis à mille lieux de ce qu'enseignent les doctrines new age.

Citation :
Pourquoi donc, si la trinité se suffit à elle-même, Dieu (ou la trinité complète) a-t-il créé l'univers matériel .... Si vous croyez réellement que Dieu a créé par Amour et parce qu'il est pur Amour, comment pouvez-vous concevoir l'injustice et la souffrance en ce bas monde? Mais pas l'injustice humaine - car, en fait, ce qui transparait le plus de vos propos et celui d'Arnaud c'est le mélange du genre humain et spirituel - je parle évidemment de l'injustice spirituelle. Pensez-vous que tout le monde nait attiré par le mystique comme vous-même? N'existe-t-il pas des vocations et des attirances innées qui vont déterminer un comportement spirituel ou matériel? Ou un comportement positif avec Amour et un comportement négatif avec la haine?

Eh bien justement, je ne la conçois pas, je ne la comprends pas, car pour moi la souffrance reste un grand mystère. J'en ai une petite idée, mais je n'en suis pas certain. Pour moi, la souffrance est le fruit du mal. Mal qui est lui-même le fruit de l'amour renversé, de l'amour retourné contre lui-même, de l'amour absolu de soi. Pour moi, il n'y a pas le mal et le bien qui coexiste ; il y a l'amour don de soi et l'amour pour soi qui coexiste. Le mal c'est l'amour pour soi ; c'est l'amour dans l'unique souci de soi ; tandis que le bien, c'est l'amour dans l'unique souci de l'autre.

Pour moi, c'est Lucifer qui le premier a fait entrer le mal dans la création, qui a perverti l'amour, l'utilisant pour lui-même. Dieu n'a pas créé le mal, il n'a créé que l'amour qui produit le bien, qui fait du bien. C'est en pervertissant l'amour, en le détournant de sa fin, que Lucifer a fait apparaître le mal. Le mal que Dieu a combattu en essayant de tirer de tout mal du bien ; en retournant le mal pour qu'en sorte du bien ; en retournant l'amour de soi, pour que l'amour retrouve sa vrai fin. Voilà pourquoi Jésus nous invite à renoncer à nous-même, à l'amour absolu que nous pouvons avoir de nous-même et qui n'est autre qu'égoïste.

Citation :
Visiblement votre Dieu n'est pas omnipotent ni omniscient. En voulant créer par amour il n'a créé que souffrance et injustice.

Non, Dieu n'a pas créé l'amour et l'injustice. Cela, c'est ce que l'esprit qui a perdu la connaissance qu'il avait de Dieu, cherche à vous faire croire ; pour vous détourner de la vrai connaissance donnée par le Christ. Dieu a créé un ordre juste ; c'est Satan qui a créé le chao, le désordre en détournant l'amour de sa fin.

Citation :
Si vous venez à présent m'affirmer que me supprimer pour l'éternité m'est interdit, cela ne me fera qu'encore plus conforter dans l'idée que votre Dieu est injuste, qu'il nous manipule, qu'il nous a créé pour lui et pas pour nous et qu'il ne nous aime pas.

C'est pas que c'est interdit, c'est que c'est impossible. Seul Dieu peut vous supprimer pour toujours. Et c'est ce qu'il fera avec Satan et ses anges ; avec tous ses disciples, en les plongeant dans l'étang de Feu, dans la Géhenne préparé pour lui.

Voici pour une première partie de réponse pour ne pas être trop long. Qu'Arnaud me corrige si jamais je dis des choses qui ne lui apparaissent pas du tout théologique.

Fraternellement en Christ

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: MOURIR A SOI-MEME   Ven 05 Jan 2007, 19:37

Le premier enseignement que nous donne Marie par Jésus, c'est l'amour en égalité de toutes les choses. Nous n'en sommes même pas au 1 % de compréhension ni expression.

Lorsque nous aimerons réellement nous guérirons.
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: MOURIR A SOI-MEME   Ven 05 Jan 2007, 19:59

PIERRE JOSSE dit :
Citation :
Eh bien justement, je ne la conçois pas, je ne la comprends pas, car pour moi la souffrance reste un grand mystère. J'en ai une petite idée, mais je n'en suis pas certain. Pour moi, la souffrance est le fruit du mal. Mal qui est lui-même le fruit de l'amour renversé

Oui! .....Et que Dieu, par miséricorde transforme en miséricordes dans son économie divine...

Jésus est le réparateur en chef des vases cassés ;)
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: MOURIR A SOI-MEME   Ven 05 Jan 2007, 20:38

Cher Spirit,

La question des différences de vdésirs spirituels a déjà reçu une réponse. C'est une apparence.

Je vous garantis que l'avare dont le désir est l'or, dirige en fait avec une étonnante violence UN VRAI DESIR SPIRITUEL vers un faux bien.


Le jour où il perdra son or, le désespoir spirituel sera aussi grand que celui d'un mystique.

Evidemment, son chemin est d'abord passé par une erreur...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Réponse à Spirit (2ème partie)   Ven 05 Jan 2007, 20:49

spirit a écrit:
Heu... mais vous êtes là en plein "délire" new-âge, Cher Arnaud, vous en rendez-vous compte? Smile J'en doute fort! Où êtes-vous allé chercher ce genre d'inspiration ? Certainement pas dans les enseignements de l'église.

Encore moins dans le channeling !! :evil:

Citation :
Si c'est le cas j'aimerais bien en avoir les références.

Vos références, ce sont les êtres de lumière, ces entités désincarnées. Moi, ma référence, c'est la Lumière véritable qui s'est à jamais incarnée ; qui ne se désincarnera jamais ; puisque c'est avec son humanité qu'il est retourné d'où il venait, dans la gloire :

"Et maintenant, Père, glorifie-moi auprès de toi de la gloire que j'avais auprès de toi, avant que fût le monde. (Jean 17, 5)"

Là, ce n'est plus le Verbe qui parle, mais le Verbe fait chair, le Dieu-homme, Jésus, le Fils de Dieu et Fils de l'homme. C'est la gloire pour son humanité que Jésus réclame, la gloire pour toute l'humanité qu'il va porter en Lui-même, pour la ramener avec Lui vers le Père, dans la maison du Père, au coeur même de la Trinité, Paradis de Dieu pour l'homme.

Citation :
Cela prouverait encore que nous disons la même chose et que c'est l'interprétation qui diffère. Ce que vous ne saisissez pas ou qui diffère dans vos interprétations, c'est que c'est le processus même du don et du rendu qui dure une éternité. Ce processus (donc l'évolution spirituelle) ne se fait pas d'un coup de baguette magique après notre mort, mais cela dure une éternité!

Pour moi, il n'y a pas d'évolution spirituelle. Evoluer, c'est se transformer. Moi je ne me transforme pas, je suis transformé par l'Esprit Saint, l'Amour absolu de Dieu, la Charité, comme le feu qui transforme toutes choses en lui-même ; et cette transformation est commencée sur terre, achevée aussi sur terre ou au purgatoire. Lorsque j'entre au Paradis, ma transformation est obligatoirement achevée, sinon cette présence au Paradis me serait insuportable. La vision de Dieu me ferait mourir, si je n'étais pas totalement transformé en vive flamme d'Amour. Comment m'unir à Dieu tout Amour, si je ne suis pas moi-même tout Amour.

Citation :
Nous (à prendre au sens spirituel et non humain) sommes tous les fils de Dieu au même titre que Jésus. La "seule" différence (tout de même de taille, fallait le préciser) entre notre esprit et celui de Jésus se chiffre en milliers d'années d'évolution.

Non, c'est pas du tout ce que je crois. Pour moi Jésus est un homme tout autre. Il est pleinement homme comme nous, mais aussi tout autre, car il est Dieu. Nous, nous ne sommes pas divins par nature, ni même par émanation de la nature de Dieu. Jésus Lui-même n'est pas émané de la nature divine, il ne provient pas de Dieu, il est Dieu avec le Père et le St Esprit, depuis toute éternité. Il n'a ni commencement ni fin. Il est engendré en Dieu, par le Père, depuis toujours. Il n'est pas un esprit créé, il est un seul et même Esprit avec le Père ; un seul et même Esprit de Vie divine.

Citation :
Tous les esprits sont issus (émanés) du père (la source) et sont d'essence pure divine. Ils possèdent donc toutes les caractéristiques Divines sans pour autant être le divin lui-même.

Je suis délosé, mais pour moi, les caractéristiques divines, c'est ce qui fait que Dieu est divin. Si j'ai les caractéristique divine, je suis divin. Le divin, c'est ce qui me caractérise. Ors, je ne possède nullement, à ma naissance, le caractère divin ; je n'ai rien de divin en moi, pas même mon esprit qui est créé. L'Esprit du Christ qui est divin, n'a jamais été créé, Il Est, comme Jésus Est.

Citation :
C'est bien parce que nous sommes (Je précise que "nous" dans ce cas ne comprend pas l'âme et le corps physique) tous au départ des esprits purs émanés de Dieu, possédant absolument tous les mêmes caractéristiques divines et étant faits de la même structure divine, que nous sommes tous FRèRES.

Non, c'est ce que veulent vous faire croire ces êtres de lumières qui veulent que vous croyez que vous n'avez plus besoin de Dieu pour devenir ce que Dieu désire que vous deveniez, l'un de Lui, en son Fils. Ils veulent vous faire croire que vous êtes déjà comme des dieux, puisque possèdant les caractéristiques et la structure divine.

Ce que disent ces êtres de lumières, c'est que Jésus n'est pas nécessaire pour atteindre l'illumination, que Jésus est comme nous, sauf qu'il a évolué plus vite, qu'il a atteint l'illumination plus vite. Moi je crois et ce que nous dis Jésus, que c'est Lui qui illumine tout homme. Il est notre illumination ; il est Celui qui nous fait entrer dans la Lumière divine qu'Il est Lui-même, en sa nature. Lui qui ne cherche pas à nous éblouir pour nous séduire. "Sans moi vous ne pouvez rien faire". Sans Jésus, impossible d'entrer dans la Lumière, car Lui seul peut nous communiquer le Lumière qu'Il est.

Citation :
Tout se gâte après la première incarnation (symbolisée par la chute, le serpent et autres symboles bibliques), lorsque nous entamons notre mission en tant que messager. C'est là que notre esprit saint se souille et perd la mémoire. Il ne sait plus qu'il est le fils de Dieu, et un long travail pour se retrouver soi-même commence (action contraire de l'âme qui doit mourir à soi-même).

Il n'y a aucun travail à faire pour retrouver le dieu que nous serions sans le savoir. Dieu lui-même vient à nous, par son Fils, pour nous faire entrer en Lui, nous rendant participant de sa nature.

Citation :
Oui Pierre, une énorme folie... Je suis très attristé de lire un pareil récit. Voilà où peut mener une interprétation trop humaine des écrits. Le mélange du genre humain et spirituel que je reproche à l'église au début du post est évident. Vous pouvez désirer être tout lui, lui dédier votre famille, toute votre vie, mais surtout pas exiger qu'il soit tout vous et que sa famille soit à vous. Même si, dans son humilité infinie et son Amour infinie, jésus accepterait une telle exigence, mais ce n'est pas à vous de le demander. Fonder une famille (femme et enfants) est un acte à la base tout à fait égoïste mais nécessaire pour nous (notre esprit) permettre d'évoluer lorsqu'on a encore une bonne dose de matérialité dans notre âme à épurer.

Oui, c'est une folie ! Mais quelle douce folie. Je n'ai jamais exigé que Jésus soit tout moi. Désirer, vouloir, c'est pas exiger. Je l'ai voulu pour donner du bonheur et de la joie à Jésus ; la joie d'être père humain, par moi, avec moi et en moi ; et pour le bonheur qu'il soit tout ce qu'il est par moi, avec moi et en moi. Si je désire tant qu'il soit tout ce qu'il est par moi, que nous soyons un seul et même être, dans l'Amour ; c'est parce que je ne veux plus vivre sans Lui. C'est le désir de tout époux ou épouse. Sauf qu'avec Jésus, les épousailles sont grandioses, alors que dans l'amour humain, on reste 2 êtres séparés par leur corps. En Jésus il n'y a pas de séparation, ni même de fusion ; il y a commune union.

Citation :
Non Pierre, peut-être que vous ressentez juste et que vous interprétez juste, c'est tant mieux pour vous, mais ce n'est pas le cas de la masse en général qui a besoin de repères précis et non d'interprétations floues personnelles.

Ces interprétations sont floues pour vous qui ne portez pas les bonnes lunettes pour les voir en claire où qui n'êtes éclairés que par des esprits de lumière de pacotille. A l'éclairage de ces êtres de lumières, je préfère l'éclairage de l'Esprit Saint, l'Esprit de Jésus qui éclaire de l'intérieur de l'âme ; qui nous éclaire lorsque nous méditons en sa présence la Parole de Dieu. Vous avez choisi comme éducateur de la vérité, ces êtres de lumière venu de je ne sais où. Moi j'ai choisi comme éducateur de la Vérité, l'Esprit de Vérité qui vient du Christ et de Dieu, qui m'est donné par le Christ.

Citation :
C'est bien pourtant ce que je vous reproche: le manque d'humilité concernant les limites de l'interprétation humaine. Vous pouvez interpréter comme vous voulez, ce ne sera toujours qu'une interprétation humaine parmi tant d'autres. Affirmer que l'église est dépositaire de la vérité et s'identifier à une telle église est un manque d'humilité grave, Cher Pierre.

Vous avez l'art, comme vos référant, les êtres de lumières, de retourner les choses ; de faire passer pour de l'orgueil ce qui est humilité. Je ne fais d'ailleurs que livrer le fruit de ma contemplation de la Parole de Dieu, de ma contemplation intèrieure du Christ qui habite mon âme. Et je le livre au discernement de l'Eglise. Voilà la véritable humilité. Accepter d'être passer au creuset du magistère.

Citation :
Un "nettoyage" de l'âme s'impose pour permettre à l'esprit de refaire surface. La vie s'en charge... (ou plutôt les vies). De toute manière, qu'est-ce qu'il y a de vraiment gênant par rapport à la religion catholique à ce que l'égo meure en s'incarnant et que seules les qualités intéressant l'esprit demeurent?

Cela n'a rien de gênant pour l'Eglise catholique que l'égo meurt en s'incarnant, puisque pour l'Eglise catholique cette doctrine n'est pas celle du Christ.

Fraternellement en Christ

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: MOURIR A SOI-MEME   Ven 05 Jan 2007, 20:50

Super! thumleft ;)
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: MOURIR A SOI-MEME   Sam 06 Jan 2007, 00:21

Peu de temps après mon baptème dans l'Esprit, alors qu'il m'avait été montré une montagne très raide que je devais gravir, je me suis vue sur cette montagne. J'avais beaucoup de mal à la gravir car j'étais très encombrée : je portais des valises et toutes sortes de choses y compris dans les poches. Il m'a été montré qu'il fallait que je me dépouille complètement.....Mais je ne comprenais pas comment je devais faire.

Peu après, je vais à la messe dans ma paroisse habituelle. C'était le père Ide qui faisait le sermon sur LE JEUNE HOMME RICHE "vends tout tes biens et suis moi". J'étais comme suspendue avec l'intuition très forte que la réponse allait m'être donnée.

Le père Ide fait un beau sermon mais ma réponse ne venait pas...Et tout à la fin, dans sa dernière phrase, j'entends "et comme dit saint jean de la croix, il faut se dépouiller de sa volonté, sa mémoire et son intelligence...". C'était ma réponse !

C'est ainsi que par divers signes, évênements et direction, j'ai plongé dans l'instruction de ce Docteur de l'Eglise.

Une amie avait eu elle, une autre image : chacun devait passer par une porte étroite. Ceux qui étaient trop gros devaient maigrir, ceux qui étaient trop grands devaient se mettre à genoux, pour y passer.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Il ne confond pas, il vous explique   Sam 06 Jan 2007, 10:21

spirit a écrit:
Vous mélangez tout, cher Arnaud. Confondre le désir matériel qui procure un plaisir physique avec l'Amour spirituel qui procure de la joie spirituelle est invraisemblable de la part d'un théologien.

Cher Spirit,

Arnaud ne confond pas le désir matériel avec l'Amour spirituel. Il vous explique tout simplement que derrière la recherche d'un bien matèriel, se cache une recherche spirituelle, une recherche de l'âme qui a soif du bonheur absolu. Cette cette soif qu'elle cherche à combler par la possession des biens de ce monde, plaisir, richesse, savoir, etc ...

Ce que l'homme ne sait pas et que Jésus vient lui révéler, c'est que la source du vrai bonheur et de la vraie joie, celle qui comblera son coeur au delà de tout désir, de toute mesure, c'est Dieu Lui-même. Ce que l'homme ne sait pas, c'est que la clé de son bonheur, c'est Dieu Lui-même, que la Porte de son bonheur, c'est Dieu Lui-même.

Est-ce que c'est vers le Christ, qui vient nous apporter ce Bonheur et cette Joie incommensurable, qu'il porte en Lui-même et qu'il veut nous partager, que les êtres de lumières vous demandent d'aller ? NON ! Ces êtres de lumières vous guident vers "vous-mêmes". Il vous font croire que vous êtes vous-même "la source du bonheur incommensurable" ; alors que cette Source se trouve uniquement en Jésus. Ils vous font croire que vous pouvez vous donner à vous même ce bonheur incommensurable. Ils vous détourne de l'unique point de jaillissement de l'Eau Vie, le Christ qui vient à nous par son Eglise, en continuant à vivre dans son Eglise à laquelle il donne sa Vie, afin qu'elle nous soit communiquée.

Fraternellement en Christ

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: MOURIR A SOI-MEME   Sam 06 Jan 2007, 12:08

Cher Pierre,

thumleft

Tout est dit.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: MOURIR A SOI-MEME   Sam 06 Jan 2007, 12:30

spirit a écrit:
votre ignorance totale de la spiritualité

effectivement, je comprends que tu aies beaucoup de difficultés avec l'humilité... ;)

En fait, je crois que ceux qui restent sur ce forum finalement, ce sont ceux qui ont le sens de l'humour et ce désir d'humilité. Idea
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: MOURIR A SOI-MEME   Sam 06 Jan 2007, 12:44

spirit a écrit:


Bien, puisqu'il en est ainsi, vous aurez droit à vos 4 vérités.
Ce que vous vous ne savez pas, Cher Pierre, c'est que ce Dieu que vous adorez est totalement issu de votre croyance et de votre psychisme. Ce n'est que l'idée de Dieu que vous vous faites. Moi aussi j'adore mon Dieu ainsi que les islamistes, les orientaux ou les évangélistes le leur, mais ce ne sera TOUJOURS QUE L'IDÉE DE DIEU QUE NOUS NOUS FAISONS. Alors tenez-vous bien, mais ce Dieu là C'EST TOUT SIMPLEMENT VOUS-MÊME. Il n'y a pas plus attitude égoïste que de donner notre amour à un Dieu qui correspond à notre idéal..

Apprenez cela et méditez-le le temps qu'il faudra:
LA SEULE ATTITUDE RéELLEMENT HUMBLE ET AIMANTE ET CELLE D'AIMER SON PROCHAIN. Toute adoration divine quelle qu'elle soit est fausse, illusoire, orgueilleuse et est le contraire total de l'humilité.
Le comble dont vous n'avez pas conscience c'est que l'adoration de VOTRE DIEU est l'adoration de vous même en tant que psychisme animal et correspond à l'adoration inverse de ce que vous croyez: Vous adorez la tentation, c.à.d. Satan!


Spirit Smile
* Il est là le point le plus grave: c'est la soif de la recherche de l'absolu! Un absolu inatteignable que vous adorez et que vous définissez à tort et à travers. L'homme spirituel intelligent, doté d'un minimum de sens de discernement, ne recherche pas l'absolu ou l'adoration de l'absolu (comme vous), il recherche le bonheur relatif et l'amour relatif!

Cher Spirit,

Après avoir longuement affirmer, à travers des Topic entier que vos esprits prêchaient finalement la même chose que l'Evangile, que tout était un et merveilleux, voilà enfin que, épuisé par la lucidité des chrétiens, vous sortez du bois.

Citation :
Dieu c'est nous. adorer Dieu, c'est s'adorer soi. etc.

Et bien voilà ce que nous vous répondons :

Certes en aimant Dieu, nous sommes aussi à la recherche de nous-même. Et Dieu qui nous connaît et nous a fait le sait.

Il nous demande d'arriver avec cette humilité qui le reconnaît devant lui.

Il promet devant notre attitude de bonne volonté, d'achever lui-même le travail nécessaire dans nos âmes et nous rendre humbles et aimants, puis de nous introduire lui-même face à face avec lui.

Nous comptons sur lui et non sur nous.

Nous restons chrétiens.

Restez spirite mais gardez l'ouverture et le doute pour le cas où la sagesse du Christ vous cherche un jour.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: MOURIR A SOI-MEME   Sam 06 Jan 2007, 13:09

spirit a écrit:
ce n'est pas au Christ que je m'adresse, mais aux pauvres humains que nous sommes. C'est pour cela que je maintiens que dans le fond la religion catholique dit la même chose. Le reste n'est que votre interprétation

Bien à vous.
Spirit Smile

Citation :
Toute adoration divine quelle qu'elle soit est fausse, illusoire, orgueilleuse et est le contraire total de l'humilité.

Votre Christ n'est vraiment pas le nôtre.

Mais vos esprits essayent de s'accaparer ce qui est bon dans son message, tout en l'orientant vers un autre "évangile".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Vous préférez ce qui est imparfait ; moi ce qui est parfait   Sam 06 Jan 2007, 13:30

Spirit a écrit:
L'homme spirituel intelligent, doté d'un minimum de sens de discernement ..... recherche le bonheur relatif et l'amour relatif! [/b]

Cher Spirit,

Libre à vous de ne rechercher que le bonheur relatif, l'amour relatif, c'est à dire "le bonheur qui n'est pas parfait", "l'amour qui n'est pas parfait".

Moi, ce que je crois, c'est qu'il m'est possible de trouver ici bas le bonheur parfait, l'amour parfait, en Jésus-Christ qui se donne comme Amour absolu et comme bonheur absolu à moi, pour que je vive de Lui, pour que je vive de cet Amour absolu et soit comblé de ce bonheur absolu. Lorsqu'on possède le Christ en soi, on est infiniment heureux, même si on ne le voit pas encore, et même au milieu des pires souffrances. Lorsque je vie avec le Christ, le malheur ne peut fondre sur moi.

Fraternellement en Christ

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: MOURIR A SOI-MEME   Sam 06 Jan 2007, 13:34

spirit dit :

Citation :
devant votre ignorance totale de la spiritualité.....
Laughing Laughing Laughing Orgueil, quand tu nous tient.... :evil:

Citation :
Si c'est l'esprit saint qui prédomine la recherche du bonheur sera spirituelle, altruiste et tournée vers la joie et le bonheur spirituel
De quel esprit parles-tu ? Rolling Eyes Es-tu sur de parler de l'Esprit saint ?Ou de l'esprit menteur depuis l'origine ?

Citation :
LA SEULE ATTITUDE RéELLEMENT HUMBLE ET AIMANTE ET CELLE D'AIMER SON PROCHAIN. Toute adoration divine quelle qu'elle soit est fausse, illusoire, orgueilleuse et est le contraire total de l'humilité.
Naturellement, adorer Dieu "défrise" LUCIFER qui préfère de loin encourager l'oeuvre humaine en le hissant peu à peu sur un piédestal :evil:

Citation :
Le comble dont vous n'avez pas conscience c'est que l'adoration de VOTRE DIEU est l'adoration de vous même en tant que psychisme animal et correspond à l'adoration inverse de ce que vous croyez: Vous adorez la tentation, c.à.d. Satan
VOTRE DIEU est l'expression couramment entendue dans les séances d'exorcismes par :twisted:

[

Citation :
S'il suffisait à la Vierge Marie d'apparaitre à tous les humains pour les convertir, elle l'aurait fait depuis longtemps.
Ah, celle-la, tu ne l'aimes pas....


Citation :

Je vous salue, Marie pleine de grâces ;

le Seigneur est avec vous.

Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus,

le fruit de vos entrailles, est béni.

Sainte Marie, Mère de Dieu,

priez pour nous pauvres pécheurs,

maintenant et à l'heure de notre mort.

Amen.
:pape:
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: MOURIR A SOI-MEME   Sam 06 Jan 2007, 17:23

Very Happy Très intéressantes discutions.


mais ce Dieu là C'EST TOUT SIMPLEMENT VOUS-MÊME. Il n'y a pas plus attitude égoïste que de donner notre amour à un Dieu qui correspond à notre idéal..


Cette réflexion est intéressante, mais de l'ordre du psychisme également. Effectivement imaginez qu'un Jour Dieu apparait et qu'il soit horriblement laid d'apparence ? L'esprit humain, bâtit souvent un pont entre une apparence qui lui plaît et la notion d'amour qu'il lui met.


C'est dans cet idéal qu'enfant je portais l'amour vers Dieu. Je l'ai déjà écris : homme barbu, assis sur son nuage blanc (enfantin bien sur, mais cela correspond bien à la réflexion ci-dessus). Donner notre amour à un Dieu qui correspond à notre idéal c'est s'octroyer une sorte de sécurité intérieure.

Ceci dis l'un n'empêchant pas l'autre. Le jour ou nous perdons nos constructions de protections, nous nous trouvons alors confrontés face à l'inconnu. C'est ce qui m'est arrivé, lorsque je fûs déclarée décédé. J'en suis revenue ici en perdant mes repères, où je devais alors me confronter à d'autres qui n'étaient pas des miens. Aussi, forte de ma conviction, je peux me permettre cher Spirit ; vous aurez beau avoir bâtit toutes les paramètres sécuritaires qui vous plait puis reprocher aux autres les leurs ; qu'il n'en est pas moins qu'une réalité extérieure à votre propre spychisme et du mien d'ailleurs, existe belle et bien.

Je n'ai pas beaucoup de références livresques, parceque comme vous, je sais que l'influence politico-religieux du moment influence plus ou moins bien les significations apportées par les traducteurs. Seulement pour prendre les grosses lignes : Il est exact que Marie existe, indépendamment du choix spychique de sécurité qu'on puisse se bâtir. Il est exacts que les âmes existent également, et exact que ces âmes survivent dans un amour infini. Il est aussi exact qu'une organisation complexe permet l'intégration d'éléments visuels ressemblant à ceux de la terre et pour les êtres de la terre.... De même que les âmes sont différemment "éparpillées" elles peuvent revenir avec des témoignages différents.


Au début de nos conversations, je vous avais fait la réflexion suivante : l'image n'est pas finie. Aussi sur ce plan terrestre, nous ne sommes Dieu je peux vous l'affirmer.

Suite à votre réflexion concernant Marie. Voici ce qu'ils m'avaient dis, lorsque décédée, je défendais la cause des êtres sur terre, à comprendre qu'ils sachent au moins la véritée. Voici leurs réponses : Que cela ne changerait rien. (A vous de comprendre).
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: MOURIR A SOI-MEME   Sam 06 Jan 2007, 17:48

Citation :
Bien, puisqu'il en est ainsi, vous aurez droit à vos 4 vérités.
Ce que vous vous ne savez pas, Cher Pierre, c'est que ce Dieu que vous adorez est totalement issu de votre croyance et de votre psychisme. Ce n'est que l'idée de Dieu que vous vous faites. Moi aussi j'adore mon Dieu ainsi que les islamistes, les orientaux ou les évangélistes le leur, mais ce ne sera TOUJOURS QUE L'IDÉE DE DIEU QUE NOUS NOUS FAISONS. Alors tenez-vous bien, mais ce Dieu là C'EST TOUT SIMPLEMENT VOUS-MÊME. Il n'y a pas plus attitude égoïste que de donner notre amour à un Dieu qui correspond à notre idéal..

Apprenez cela et méditez-le le temps qu'il faudra:
LA SEULE ATTITUDE RéELLEMENT HUMBLE ET AIMANTE ET CELLE D'AIMER SON PROCHAIN. Toute adoration divine quelle qu'elle soit est fausse, illusoire, orgueilleuse et est le contraire total de l'humilité.
Le comble dont vous n'avez pas conscience c'est que l'adoration de VOTRE DIEU est l'adoration de vous même en tant que psychisme animal et correspond à l'adoration inverse de ce que vous croyez: Vous adorez la tentation, c.à.d. Satan!


Spirit
* Il est là le point le plus grave: c'est la soif de la recherche de l'absolu! Un absolu inatteignable que vous adorez et que vous définissez à tort et à travers. L'homme spirituel intelligent, doté d'un minimum de sens de discernement, ne recherche pas l'absolu ou l'adoration de l'absolu (comme vous), il recherche le bonheur relatif et l'amour relatif!

Je me demande vraiment par quel esprit tu parles? ??? Idea

Il n'y a pas grand chance effectivement que Satan adore Dieu en s'umiliant devant lui. Mais il sait reconnaître l'Esprit Saint... Toi c'est l'ignorance et l'orgueil qui te fais parler... drunken Domage que ton ingnorance ainsi que ton orgueil lui servent d'instruments... Si satan est en colère j'imagine que c'est bon signe... Idea

Je te remerci d'avoir révélé ta pensé...
Je suis désolée spirite mais tu ne peut pas imposer ton choix... Idea

"Les dieux ne savent que juger le pauvre..."

Ps. Vraiment très édifiant ce sujet...
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: MOURIR A SOI-MEME   Sam 06 Jan 2007, 18:35

Si je peux me permettre Spirit veut expliquer que le spychisme de l'homme projette ses propres désir dans la compréhension qu'il porte vers Dieu. Donc cet amour qu'on lui porte par principe de reflet du miroir, est faux.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: MOURIR A SOI-MEME   Sam 06 Jan 2007, 18:45

Peau d'âne a écrit:
Si je peux me permettre Spirit veut expliquer que le spychisme de l'homme projette ses propres désir dans la compréhension qu'il porte vers Dieu. Donc cet amour qu'on lui porte par principe de reflet du miroir, est faux.

mais fort heureusement Spirit ne connaît pas le coeur de ceux qui aiment Dieu ;) Personne n'a accés à cela en dehors de Dieu lui-même Idea
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: MOURIR A SOI-MEME   Sam 06 Jan 2007, 18:56

Very Happy Voilà Clotilde tout se tiens en votre réflexion précisément.
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: MOURIR A SOI-MEME   Sam 06 Jan 2007, 20:36

Ça vas Pierre?
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: MOURIR A SOI-MEME   Sam 06 Jan 2007, 22:13

Citation :
Cher Spirit,

Libre à vous de ne rechercher que le bonheur relatif, l'amour relatif, c'est à dire "le bonheur qui n'est pas parfait", "l'amour qui n'est pas parfait".

Moi, ce que je crois, c'est qu'il m'est possible de trouver ici bas le bonheur parfait, l'amour parfait, en Jésus-Christ qui se donne comme Amour absolu et comme bonheur absolu à moi, pour que je vive de Lui, pour que je vive de cet Amour absolu et soit comblé de ce bonheur absolu. Lorsqu'on possède le Christ en soi, on est infiniment heureux, même si on ne le voit pas encore, et même au milieu des pires souffrances. Lorsque je vie avec le Christ, le malheur ne peut fondre sur moi.

Fraternellement en Christ

Pierre


Je vois que tu répond à ma question... Merci Pierre... sunny :sts:
Revenir en haut Aller en bas
 
MOURIR A SOI-MEME
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Mourir à soi-même
» Tu dois accepter de mourir à toi-même,
» Qu'est pour vous "mourir à soi-même" ?
» Si je devais mourir ce soir.
» A NE PAS RATER! A mourir de rire!!! Mdrrrrrrrrrrrrr

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: