DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La théologie des cercles spirites.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Dim 24 Déc 2006, 16:32

Arnaud Dumouch a écrit:
Si nous analysons ces deux religions (la chrétienne et la Spirite), je pense qu'il va en ressortir une grande et profonde cpmpréhension.

grande et profonde compréhension de quoi? scratch

Citation :
Car je crois que nous touchons à deux conceptions du paradis, deux conception parfaitement réelle dans l'autre monde :
il y a deux paradis dans l'autre monde? Shocked

Citation :
L'une est fondée sur l'ordre spirituel et vécue dans une grande tolérance, d'un grand respect de la dignité de chacun.

ça c'est la religion spirite?

Citation :
L'autre est fondée sur l'appel à un amour et une humilité poussés jusqu'au mépris de son propre bonheur.
et ça la religion chrétienne?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Messages : 80807
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Dim 24 Déc 2006, 16:54

Chere Clotilde, Arf ! Laughing

Bon puisqu'il vous faut un langage théologique, chrétien, en clair:
(c'est Clotilde qui me force. Cher Spirit, ne fuyez pas.)

1° L'un est le paradis proposé par un ange révolté, à savoir Lucifer. C'est un ordre fondé sur la dignité et la liberté. Et, pour le moment, c'est ce que je crois voir dans l'interessante description que Spirit nous donne des messages spirites. Car l'Ange de Lumière est un grand spirituel.

2° L'autre paradis est fondé sur l'humilité et l'amour, le mépris de soi-même pour Dieu et le prochain. C'est le paradis proposé par le Christ Jésus.

Vous saisirez mieux maintenant pourquoi, à l'heure de la mort, c'est un vrai choix qui se posera et que ce choix est un vrai combat dans l'âme (la Bible l'appelle la bataille d'Harmaggedon).

Car on ne nous propose pas un four et un jardin, mais un monde fondé sur la liberté individuelle, et un autre sur le Christ, et le Christ crucifié. (et encore, là, je suis un peu carricatural, ce qui veut dire que notre être, confronté à l'Ange de lumière, y verra un vrai attrait).

Remarque: l'ange de lumière, vous voulez chère Clotilde que je vous remette son nom latin... Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Dim 24 Déc 2006, 17:13

J'ai moi aussi ma petite histoire sur ce sujet. J'avais 17 ans. Mes cousins m'invitèrent gentiment, moi et une amie, à nous joindre à eux pour jouer à ce petit jeux, bien innocent, du verre qui bouge. Cette même nuit, je dormis très mal. Je me sentis troublée (sombre à l'intérieure de moi) et même en colère et j'avais peur évidement de voir un fantôme m'apparaître... ho la la! La nuit fut très longue. Le lendemain je revis mon cousin qui avait organisé cette fameuse petite séance. Il me dit qu'après la séance lorsqu'il fut seul, il tenta une autre séance dans sa chambre (il avait l'habitude). Il invoqua ma soeur décédé depuis 1 ans à cette époque. Ma soeur était un peu comme ste-Thérèse, c'était un ange que Dieu avait ramené à lui lorsqu'elle eu 24 ans. Il semblerait qu'elle lui répondit d'une façon un peu étonnante... Elle fit vraiment une sainte colère, le verre se précipita tout seul sur lui et dans toute la pièce et cela dura longtemps... il eu vraiment la peur de sa vie. Je crois que cela mit fin à ses petites séances pour un certain temps... Hé! faut pas déranger les saints dans leur Ciel! ;) Laughing Ce fut une confirmation pour moi que les saints (esprits évolués spirituellement) , ne perdent pas leurs éternités (temps) à jouer à ce petit jeux... ;) La sagesse ne se trouve pas dans les discours de ses soit disant esprits évolués qui communiquent abondamment leur savoir par ces moyens. C'est possible que se soit des âmes égarées qui se sont construit un supposé savoir et qui se croit au ciel... Mais je crois qu'ils retrouverons leur chemin vers la véritable sagesse qui est Dieu lui-même et qu'il abandonneront se savoir bien imparfait... Je l'espère...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80807
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Dim 24 Déc 2006, 17:21

Cher Spirit, la théorie des conscient, subconscient, inconscient est assez complexe.

Concrètement, dans la perspective chrétienne, notre subconscient, notre conscient, notre inconscient spirituel sont FAITS POUR VOIR DIEU FACE A FACE, construits entièrement pour ce but.

Il y a donc en nous une ouverture à l'infini (d'où ces angoisses et ce mal-être tant que nous ne voyons pas cette Lumière et cet Amour infinis).

Mais nous ne sommes pas Dieu. Il est AUTRE NOUS, comme l'époux est autre que l'épouse, tout en devenant en quelques sorte, UNS dans l'amour.

Est-ce une différence avec la vision spirite?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80807
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Dim 24 Déc 2006, 17:30

L'histoire des anges?

Comment vous la résumer?

Ce sont des êtres immensement intelligents, créé par Dieu en premier. Ce sont de purs esprits,

Au moment de leur création, ils se structurèrent en une hierarchie fondée sur l'INTELLIGENCE.

Ils reconnurent tous comme le plus intelligent l'un d'entre eux LUCIFER.

Tous adoraient le Dieu créateur que, sans voir face à face, ils induisaient comme cause de leur être et de leur beauté.

Les anges surent dès ce premier moment qu'ils participeraient à la création d'autres être, dont l'homme et la femme. Cela leur parut un interessant travail d'ingénièrie. aucun n'eut d'objection à ce projet divin.

Le monde aurait pu rester ainsi toujours, structuré autours de cet ordre de noblesse.



Puis Dieu parla. Et ce qu'il dit tient en ce petit paragraphe:

Citation :
Je vous ai créée pour que vous me voyiez face à face.

Mais nul ne peut me voir sans devenir tout humble et tout amour, car je suis ainsi.

Je vous demande de devenir anges gardiens pour l'homme et la femme que je créerai avec votre coopération.


Je suis sûr, cher Spirit, que vous ne voyez pas quel problème posa cette révélation. En fait, pour les chrétien, c'est elle qui bouleversa le monde.

Car Lucifer comprit immédiatement ce qu'elle signifiait:

L'ordre serait donc fondé non sur l'intelligence et la dignité, mais sur la petitesse et l'amour? Lucifer comprit immédiatement qu'il serait battu par ... certaines femes (plus encore que par les hommes). C'est donc à cause de la femme qu'il se révolta.


De nos jours, tout son comportement s'explique par cette révolte. Il a créé un monde fondé sur son projet, un monde où on vit comme des êtres intelligents, spirituels, mais où la valeur de l'humilité et de l'amour poussés jusqu'à l'ultime sont méprisées.

Selon vous, de quel genre est le paradis que les esprits proposent aux Spirites?

Est-ce un paradis où l'on est mort à soi-même pour l'amour de Dieu et du prochain?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80807
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Dim 24 Déc 2006, 17:44

spirit a écrit:
Tourterelle a écrit:
J'ai moi aussi ma petite histoire sur ce sujet. ...

Vous avez mal lu ou mal interprété ce que j'ai écrit. Votre cousin n'est pas entré en contact avec votre soeur. Il ne faut pas s'amuser avec des verres ou des tables, c'est dangereux. Les entités désincarnées ne sont pas forcément saintes. Saint est équivalent à pur.

Spirit

Je partage aussi votre avis. C'est un autre genre d'esprits qui est venu ici. Ce sont les esprits du type 2 (les djinns) cités plus haut.

Mais il se peut, cher Spirit, que ce soit un esprit en fait moins dangereux que les esprits évolués qui vous enseignent, de vrais êtres spirituels, eux, à l'incontestable noblesse.

Mais reste à savoir d'où vient leur noblesse.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80807
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Dim 24 Déc 2006, 17:53

Citation :
Je ne pense pas que la dignité et la liberté soient incompatibles avec l'humilité et l'Amour pour Dieu et son prochain. Y a un petit quelque chose qui ne joue pas dans votre classification.

Cher Spirit,

Vous avez absolument raison.

Il est étonnant de voir comment le Christ, crucifié et mort par amour pour des gens qui le méprisent, obtient en fait un dignité et une liberté inouies, éternels.

Au contraire, Lucifer et ses anges, centrés d'abord sur la dignité et la noiblesse de leur être, obtiennent une vie sans but et vaine, se dégradant dans la colère de la vue des saints de Dieu.

Citation :
J'ai l'impression que votre paradis est un peu équivalent à mourir . S'agirait-il de s'effacer totalement au point de ne plus exister? Voilà une perspective éternelle peut réjouissante. Il me semble que vous brûlez un peu trop vite les étapes. S'il n'y a plus d'évolution spirituelle, vous n'existez tout simplement plus.

Je me suis effectivement mal exprimé. Il y a certes une mort à soi-même, à ses propres désirs. Mais c'est pour un seul but: Dieu et le prochain, mis avant notre propre vie. Et celui qui se perd ainsi se trouve, car il est accueilli dans l'autre monde par des frères semblables à lui, qui ne vivent que pour les autres.

Cher Spirit,

La sagesse spirite n'est pas encore entièrement claire pour moi.

La sagesse du Christ vous est-elle suffisamment expliquée?

Qu'en pensez-vous? Comment compareriez vous ces deux sagesses?

Ai je raison de croire qu'elles ne sont pas les mêmes.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80807
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Dim 24 Déc 2006, 18:00

Noel a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
L'histoire des anges?

Puis Dieu parla. Et ce qu'il dit tient en ce petit paragraphe:

Citation :
Je vous ai créée pour que vous me voyiez face à face.

Mais nul ne peut me voir sans devenir tout humble et tout amour, car je suis ainsi.

Je vous demande de devenir anges gardiens pour l'homme et la femme que je créerai avec votre coopération.


Et on le trouve où ce petit paragraphe????

C'est une reconstitution des théologiens, et en particulier du Docteur angélique, saint Thomas d'Aquin.

Citation :
Cher arnaud, il n'existe pas que la théologie dans la vie spirituelle. Je pense notamment à l'art, la beauté et la créativité. Il suffit d'utiliser l'art en tant qu'outil divin dans la communion, l'amour et le partage et vous avez encore de beaux jours spirituels devant vous à vivre, même dans l'au-delà! Sans compter l'aide spirituelle et l'amour que l'on peut apporter aux esprits dits inférieurs.

Cher Spirit,
Je partage votre avis sur l'importance de l'art, de la beauté, la créativité.

Ce qui spécifie le Christ, c'est la place donnée à une totale mort à soi-même, en vue d'une renaissance à une vie nouvelle.

Ce qui spécifie le noble Lucifer, c'est la volonté de voir Dieu face à face en fonction d'un droit de libre créature, dotée par nature de dignité.

Lucifer n'a rien d'un être répugnant. Il est debout, droit. Mais les valeurs du Dieu de Jésus Christ (l'amour poussé jusqu'au mépris de soi), lui paraissent un crime de lèse-majestée divine.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Dim 24 Déc 2006, 18:10

Citation :
Les entités désincarnées ne sont pas forcément saintes. Saint est équivalent à pur.
D'où le danger effectivement... ce sont à eux que s'adressent les médiums...


Dernière édition par Tourterelle le Dim 24 Déc 2006, 18:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80807
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Dim 24 Déc 2006, 18:21

Cher Spirit, à demain donc.

Si les grands esprits qui viennent dans le spiritisme proposent un monde:

1° Sans vision de Dieu.
2° Dans un bonheur naturel fait de perpétuelle croissance.
3° peuplée d'hommes et d'anges dont la valeur première n'est pas l'humilité et l'amour, jusqu'à se perdre (pour mieux revivre en Dieu)

alors il est à 100% ce que les chrétiens appellent Lucifer et qui doit se montrer, debout et lumineux, face au Christ à l'heure de la mort.

Lucifer est beau, grand, digne, mais sa spiritualité est celle de l'épanouissement du "moi". Il attirera à lui tous ceux qui n'ont pas l'humilité et l'amour au centre de leur être.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Dim 24 Déc 2006, 18:37

Arnaud Dumouch a écrit:
Chere Clotilde, Arf ! Laughing

Bon puisqu'il vous faut un langage théologique, chrétien, en clair:
(c'est Clotilde qui me force. Cher Spirit, ne fuyez pas.)


un langage chrétien, ça me parait le minimum pour un forum qui est sensé l'être. Et un langage théologique et chrétien, il n'y a rien d'anormal lorsque c'est un théologien chrétien, catholique de surcroît, qui le tient...;)

Je ne vois pas pourquoi cela devrait faire fuir Spirit? Il sait tout de même où il a mit les pieds en s'inscrivant ici, non? scratch

Citation :
1° L'un est le paradis proposé par un ange révolté, à savoir Lucifer. C'est un ordre fondé sur la dignité et la liberté. Et, pour le moment, c'est ce que je crois voir dans l'interessante description que Spirit nous donne des messages spirites. Car l'Ange de Lumière est un grand spirituel.

un grand spirituel? c'est-à-dire? Comment le "père du mensonge" peut-il être un grand spirituel? Qu'entendez par cette expression?

Citation :
2° L'autre paradis est fondé sur l'humilité et l'amour, le mépris de soi-même pour Dieu et le prochain. C'est le paradis proposé par le Christ Jésus.

ok, donc pour Spirit vous dites: il y a deux paradis dans l'au-delà et pour les chrétiens vous dites: il y a le paradis et l'enfer....drunken geek

Citation :
Vous saisirez mieux maintenant pourquoi, à l'heure de la mort, c'est un vrai choix qui se posera et que ce choix est un vrai combat dans l'âme (la Bible l'appelle la bataille d'Harmaggedon).


Car on ne nous propose pas un four et un jardin,

je comprends bien, mais il faut bien les distinguer tout de même. D'autant que l'un est trompeur et l'autre non.


Citation :
Remarque: l'ange de lumière, vous voulez chère Clotilde que je vous remette son nom latin... Mr.Red

ce ne sera pas nécessaire...:P
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80807
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Dim 24 Déc 2006, 18:55

Mr.Red

Ce débat est passionnant car il manifeste quelles seront nos relations avec les habitants de l'autre choix.

C'est d'ailleurs explicitement décrit dans la Bible.

Citation :
Job 1, 6 Le jour où les Fils de Dieu venaient se présenter devant Yahvé, le Satan aussi s'avançait parmi eux.
Job 1, 7 Yahvé dit alors au Satan: "D'où viens-tu" -- "De rôder sur la terre, répondit-il, et d'y flâner."

Citation :
Lucifer, le prince du mensonge

Oui chère Clotilde.

Car maintenant, il est possible de comprendre la VRAIE CAUSE du projet de Lucifer: C'est sa place de premier qu'il voulut préserver.

Et c'est pourquoi cette façade de respectabilité, faite de dignité et de respect d'une croissance perpétuelle des autres, éclate lorsque paraissent devant lui ces êtres si méprisables et méprisés qui, étant devenus tout humbles, voient Dieu face à face :

L'ange digne manifeste alors de la colère devant un grand désordre, de l'envie devant leur béatitude, du mépris devant leur obéissance.

Il est clair que le fait que des femmes, étant mortes à elles -mêmes, voient face à face l'Infini de Dieu et règnent sur l'univers est scandaleux pour un ange de la dignité de Lucifer.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Lun 25 Déc 2006, 02:34

spirit a écrit:
Comment peut-on entrer dans des considérations sexuelles alors qu'il s'agit de spiritualité?

des considérations sexuelles? je crois bien que vous êtes le seul a avoir lu des "considérations sexuelles" dans le message d'Arnaud...drunken
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Lun 25 Déc 2006, 03:28

ça vaut la peine de faire ressortir quelque point pour illustrer le ton hautement charitable de la mentalité spirite...Laughing

spirit a écrit:
Il s'agit de l'équilibre entre les besoins de l'esprit et celui de l'âme (ou, si vous préférez pour une meilleure compréhension, entre Dieu et Lucifer). C'est la loi du juste milieu. La souffrance augmente petit à petit et un saut évolutif et un bonheur suit et, ceci, ad aeternam. Le bonheur n'est ni dans la béatitude éternelle et ni dans l'attitude Luciférienne telle que vous la décrivez. Vos histoires de Lucifer sont des contes pour enfants et ne peuvent impressionner que des esprits faibles. Mais je reconnais volontiers que certains en ont besoin.

3- Qu'est-ce que c'est que cette histoire d'hommes (et par déduction de femmes) et d'anges? Cela fait-il encore partie de vos contes pour enfants impressionnables? C'est tout simplement une manière poétique d'expliquer qu'il faut se détacher de son égo et universaliser son amour jusqu'au point où l'amour de l'autre et supérieur à soi-même. On ne peut y arriver effectivement que dans l'humilité. Où est donc votre problème avec le spiritisme? Les entités évoluées n'enseignent rien d'autres que cela, cher Arnaud.

Depuis quand les anges (ou les entités désincarnées) auraient un sexe ou se préoccuperaient du sexe des soi-disant humbles? Cet argument est nouveau pour moi et j'ai rarement lu une absurdité pareille. Voilà le genre de croyances qui me dissuade immédiatement de poursuivre une lecture dite sainte.

Cher Arnaud, en spiritisme il n'y a que des esprits évolués ou non, indépendamment du sexe, point barre. Comment peut-on entrer dans des considérations sexuelles alors qu'il s'agit de spiritualité? Voilà une croyance enfantine décevante au plus haut point. Au fil de son évolution l'esprit ne devient plus qu'énergie sans forme, un soleil, comme le dit Monique. Seule l'évolution spirituelle est valide, indépendamment de toutes considérations sexuelles, voyons.

Votre Lucifer des contes de fée n'existe que sur terre et dans l'esprit de ceux qui veulent bien y croire. C'est à ce niveau que la religion catholique se perd totalement. Lorsqu'un esprit est encore beaucoup trop attaché à son moi il ne peut espérer continuer bien longtemps une vie spirituelle dans le bonheur (ce dernier étant totalement conditionné au bonheur des autres). C'est la base même du spiritisme et de toutes religions sensées. En spiritisme le principe de fraternité est primordial. Les esprits évolués désincarnés, étant tous de la même origine divine dans leur essence, sont irrésistiblement attirés les uns vers les autres. Lorsque l'égo est encore trop présent dans l'âme, celle-ci ne peut faire autrement que de se réincarner à nouveau. Ce n'est que d'expérience en expérience et dans la souffrance que l'âme va lentement évoluer.

Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Lun 25 Déc 2006, 03:30

spirit a écrit:
je n'arrive pas à comprendre comment on peut parler du sexe des anges.

c'était où dans le message d'Arnaud qu'il était question du "sexe des anges"...? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Lun 25 Déc 2006, 03:31

spirit a écrit:
PS. Ce message s'est croisé avec celui de Clotilde et, curieusement, il lui répond. Smile

et bien non, car je ne vois toujours pas où dans le message d'Arnaud il y a des "considérations sexuelles"...scratch
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Lun 25 Déc 2006, 04:16

Citation :
Il s'agit de l'équilibre entre les besoins de l'esprit et celui de l'âme (ou, si vous préférez pour une meilleure compréhension, entre Dieu et Lucifer). C'est la loi du juste milieu. La souffrance augmente petit à petit et un saut évolutif et un bonheur suit et, ceci, ad aeternam. Le bonheur n'est ni dans la béatitude éternelle et ni dans l'attitude Luciférienne telle que vous la décrivez. Vos histoires de Lucifer sont des contes pour enfants et ne peuvent impressionner que des esprits faibles. Mais je reconnais volontiers que certains en ont besoin.

Ça c'est la description du purgatoire à mon avis...
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Lun 25 Déc 2006, 05:23

Citation :
...Il est clair que le fait que des femmes, étant mortes à elles -mêmes, voient face à face l'Infini de Dieu et règnent sur l'univers est scandaleux pour un ange de la dignité de Lucifer

Mais non, il ne parle pas du sexe des anges...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80807
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Lun 25 Déc 2006, 08:15

Cher Spirit,
Pas de sexe des anges. Per sonne n'en parle nulle part. Il n'ont pas de corps. Par contre, ils ont une grande dispoition à la puissance intellectuelle, plus qu'à l'humilité et à l'amour (ce sont des intelligences pures).

Mais une disposition plus forte, et on le voit ici-bas, de la psychologie générale féminines vers des valeurs comme l'humilité et l'amour. Il semble que les anges aient compris cela dès l'origine.
Oui, je suis d'accord: il y a dans le christianisme et le message de Jésus une vraie foloie pour l'intelligence.

Cette phrase là par exemple, je ne l'invente pas:

Citation :
Matthieu 18, 2 Il appela à lui un petit enfant, le plaça au milieu d'eux
Matthieu 18, 3 et dit: "En vérité je vous le dis, si vous ne retournez à l'état des enfants, vous n'entrerez pas dans le Royaume des Cieux.
Matthieu 18, 4 Qui donc se fera petit comme ce petit enfant-là, celui-là est le plus grand dans le Royaume des Cieux.
Matthieu 18, 5 "Quiconque accueille un petit enfant tel que lui à cause de mon nom, c'est moi qu'il accueille.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80807
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Lun 25 Déc 2006, 08:27

spirit a écrit:


1- Ils ont une vision de Dieu mais n'en parle, justement humblement, qu'en tant que "idée de Dieu". Aucune entité, aussi élevée soit-elle, ne peut prétendre connaitre pleinement Dieu.

L'ange de Lumière ne déteste pas Dieu. Il est trop intelligent pour cela. Son seul but est la connaissance de Dieu, qui est la source de toute compréhension. Mais il ne voit pas Dieu face à face car il en a refusé l'exigence présupposée (cet amour jusqu'à la mort à soi-même).

Citation :
2- Concernant le bonheur il y a beaucoup à dire. Il n'est certainement pas naturel et fait de perpétuelle croissance. Cette dernière est indispensable pour justifier une vie éternelle à l'esprit. Quant au bonheur, on a déjà bien du mal à s'accoutumer à nos petites routines terrestres, je ne vois pas comment ou pourrait s'accoutumer à une routine éternelle Rolling Eyes
(être dans la béatitude 100 ans ça parait à la rigueur possible, mais 100 000 ans et plus, c'est complètement irréaliste. C'est un état de mort, rien de plus.)

Vous décrivez parfaitement pourquoi un paradis sans la vision de Dieu est en fait un enfer. Tout devient vite usant, pénible. Toutes les merveilles (animaux, univers immenses, considération des autres) deviennent "chiantes" bien avant les 100 000 ans dont vous parlez. Et la personne voudrait mourir tant l'ennui la prend à la considération de ces choses.
Mais celui qui voit Dieu face à face, effectivement, ne peut le voir TOUT d'UN COUP. Comment une intelligence limitée pourrait-elle voit l'Essence infinie?
Par contre, à chaque seconde, Dieu renouvelle dans l'âme et se montre nouveau, surprenant, incroyable, devançant sans cesse le désir de l'âme qui l'aime, au point que TOUT DESIR EST D'AVANCE COMBLE. Dans la vision de Dieu, 1 000 milliards d'années n'usent pas car VOIR DIEU, c'est toujours nouveau, on n'en fait jamais le tour et ce pour l'éternité, sans fin.

Citation :

Traduction:
"il n'y a pas de bonheur à atteindre, mais l'instant de son propre équilibre".
"Le bonheur n'est qu'une succession de moments d'équilibre".

C'est un bonheur humain. Un bonheur d'êtres autonomes. Et je ne l'envie pas. Ca va bien ici-bas pour 80 ans, à condition d'attendre autre chose.

Citation :
Vos histoires de Lucifer sont des contes pour enfants et ne peuvent impressionner que des esprits faibles. Mais je reconnais volontiers que certains en ont besoin.

Sauf si les esprits qui vous parlent ont un secret: si leur monde d'équilibre est fondé sur le rejet premier de ce que Dieu demandait. Dans ce cas, ceux qui vous parlent et vantent un bonheur fait de juste milieu cachent une colère et un grand ennui...
Bref, demandez vous, comme vous le faites plus haut, si un bonheur dans le juste milieu, sans voir Dieu, n'est pas un véritable enfer.

_________________
Arnaud


Dernière édition par Arnaud Dumouch le Lun 25 Déc 2006, 13:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Lun 25 Déc 2006, 18:10

Citation :
1- Ils ont une vision de Dieu mais n'en parle, justement humblement, qu'en tant que "idée de Dieu". Aucune entité, aussi élevée soit-elle, ne peut prétendre connaitre pleinement Dieu


Évidement, il n'y a que Dieu qui puisse connaître totalement Dieu... Mais je ne dirais pas que les âmes font l'expérience (même limité) d'une idée de Dieu (non présence de Dieu). Je dirais que les âmes font l'expérience de Dieu lui-même (union) et ont la compréhension de Dieu selon leur capacité à le saisir. Heureusement Dieu vient en aide à leurs faiblesses. Dieu est un océan infini et chaque goutte d'eau de cette océan est Dieu, non pas une idée de Dieu. Chaque gouttes d'eau est infini et est l'Infini (l'océan). L'âme est en Union réellement avec Dieu, non pas avec une idée de Dieu... Et Dieu lui révèle des parcelles de sa Vérité et cela est un infini bonheur dont on ne se lasse jamais.. Et effectivement ont a l’éternité pour découvrir toujours d’avantage Dieu.
Il me semble qu’il y a une petite nuance importante à faire... Être réellement en présence de Dieu n'est pas un maque d'humilité mais un effet de l'humilité... Et Dieu est par lui-même "le Bonheur Éternel". Si une âme au purgatoire voudrais se priver de la présence de Dieu éternellement en se limitant qu'à une idée de Dieu par "trop d'humilité", se serait non pas de l'humilité mais de l'orgueil déguisé en humilité.... Il me semble que les âmes au purgatoire ont un désir de Dieu toujours grandissant et que se désire provoque en elles une souffrance purificatrice qui les rends toujours d'avantage plus humble. Dieu se donne, se retire et se donne encore et encore et finalement Dieu établie l'âme totalement en lui. C'est un désir réciproque et un grand bonheur partagé. Dieu est ce Bonheur Éternel. Il n'y a effectivement aucun bonheur avec une idée de Dieu, mais seulement une illusion de bonheur qui en réalité est malheur. Le malheur est d'être privé de Dieu et de vivre dans un désert éternellement sans Dieu (idée de Dieu).
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Mar 26 Déc 2006, 06:05

Citation :
Chère Tourterelle, je partage assez votre avis. Lorsque je dis qu'ils n'en parlent qu'en tant qu'idée de Dieu cela veut bien dire la même chose que: "et ont la compréhension de Dieu selon leur capacité à le saisir" . Cela n'empêche pas, comme vous dites, "l'expérience de Dieu lui-même" .

Je partage également le reste de votre développement
.

Citation :
"il n'y a pas de bonheur à atteindre, mais l'instant de son propre équilibre".
"Le bonheur n'est qu'une succession de moments d'équilibre".


J'aimerais bien croire que ces entités dont tu parles font l'expérience de Dieu lui-même, mais j'en doute... Si c'était le cas, elles sauraient que la béatitude existe, puisqu'être en union (faire l'expérience de Dieu) avec Dieu lui-même, c'est être en état de béatitude. Et effectivement le but a atteindre est d'être uni définitivement à Dieu, donc d'êre dans un état de béatitude (bonheur) définitif (éternel). Dans cette état de béatitude il n'y a pas d'équilibre entre le bien et le mal mais un Bonheur Totale en Dieu qui est Le Bien Unique. Il n'y a pas de plus grand bonheur. Donc le bonheur existe que par cette union avec Dieu. Dieu est lui-même ce Bonheur qui se donne. Tout autre bonheur ne serait qu'éphémère ou une illusion de bonheur... Et ça m'étonnerait énormément qu'une âme (dite évoluée spirituellement) en possession d'un tel Bonheur, qui est Dieu lui-même, souhaiterait s'en séparer pour revenir sur terre...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80807
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Mar 26 Déc 2006, 09:52

Cher Spirit, Si vous continuez d'employer les termes ridicule, bête, à propos de la pensée de l'autre ou de l'Eglise au lieu de répondre sur le fond, vous n'allez pas faire de vieux os dans ce forum qui a ses règles. C'est une simple attitude d"écoute et d'analyse de la pensée de l'autre qu'il faut, avec des réponses portant sur les différences et identités.

spirit a écrit:


Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Spirit,
Pas de sexe des anges. Personne n'en parle nulle part. Il n'ont pas de corps.

Ok, alors ne faites aucune distinction entre le niveau spirituel féminin et celui masculin, je vous prie, merci. Pour moi ce sont des considérations intolérables et l'indice d'une discrimination peu reluisante.

Ma réponse:
Depuis toujours, et dans toutes les cultures, le pôle féminin (Yang) est attribué à des qualités comme l'amour, l'humilité, la douceur, l'écoute.

Le pôle masculin, complémentaire (Yin) est attribué aux valeurs complémentaires: autorité, fierté, force, action.



Ce sont des approches symboliques fondée sur la réalités des tendances des deux sexes et même les milieux homosexuels actuels reprennent ces symboles pour parler de la part de féminité de chaque homme et réciproquement.

Et bien, en reprenant ces symboles multimillénaires, les anges sont plutôt, au plan spirituel, des êtres masculins. Car leur centre d'intérêt est d'abord la connaissance et l'action d'ingénièrie.


Citation :
D'ailleurs, vous démontrez encore une fois avec ce genre de propos que vous mêlez l'amour animal instinctif/affectif avec la spiritualité.
Cela s'appelle une métaphore. Mais vous voilà maintenant informé.


Citation :
Il convient à ce stade de préciser que nous sommes là pour analyser des doctrines et des philosophies et non pas pour démontrer si par l'intellectualisation de celles-ci on doit être personnellement classé dans telle ou telle catégorie d'anges. Donc, soyons clair, je n'ai aucune prétention d'élévation spirituelle particulière, mais je suis capable de distinguer l'humilité et l'amour chez ceux qui en sont pourvu.

Mr.Red D'où sort alors votre haute estime sur la pensée spirite et les qualifucatifs sur la pensée chrétienne? Pour ma part, tout en pensant que la pensée spirite venait d'un esprit opposé au Christ, je ne l'ai jamais moqué.

Citation :
D'un autre côté, vous ne pouvez nier le fait que l'église catholique a plus que souvent démontré sa disposition au pouvoir et à la puissance intellectuelle et ne dispose pas du monopole de l'amour et de l'humilité. Ceci est également un petit rappel concernant le lien erroné que vous faites entre la foi et la capacité à aimer.

Etes vous sûr que cette remarque, sans rapport avec le sujet, soit l'application de la phrase que vous venez d'écrire?
Citation :
Il convient à ce stade de préciser que nous sommes là pour analyser des doctrines et des philosophies et non pas pour démontrer si par l'intellectualisation

Citation :
Si l'église catholique ne comprend pas une bonne fois pour toute que toute sa doctrine est puérile, naïve et ne s'adresse qu'à des enfants, il ne lui restera malheureusement plus beaucoup de fidèles dans un avenir pas si lointain.

Laughing CQFD sur l'humilité de votre pensée...

Citation :
Cher Arnaud, je suis sûr que vous êtes désemparé et que vous ne comprenez rien à mes discours qui vous paraissent incohérents. Soyez sûr d'une chose: Nous sommes d'accord sur le fond! Votre problème (celui de l'église en l'occurrence) se situe au niveau de l'interprétation des écrits. Vous prenez toutes les métaphores, les paraboles et les symboles au premier degré.

Nous sommes d'accord ou l'Eglise est puérile sans m'en rendre compte? Laughing Je comprends vos discours même si la catégories "Inteligence intuitive" n'est pas claire...

Citation :
Lucifer est le symbole d'un état d'être, voire d'une idéologie. Je pense notamment à celles marxistes et communistes. Rien à voir avec une réelle spiritualité. L'attachement à l'égo et la matière est trop important pour que ce type d'idéologie puisse apporter un quelconque bonheur dans un au-delà immatériel (nous sommes donc pleinement d'accord sur ce point).

Cependant, détrompez vous. Il y a une très grande et essentielle différence entre le message des esprits que vous écoutez et celui du Christ.

Les esprits que vous écoutez ont une "idée de Dieu" et progressent vers elle à leur manière, en s'occupant, en voyageant, en se réincarnant. Et ils ne voient jamais Dieu face à face. Autrement dit, ils n'entrent pas dans une vie SURNATURELLE. Il restent fondés sur leur nature.

L'Evangile du Christ parle d'un chemin vers une vie qui dépasse toute la NATURE HUMAINE. C'est pour cela qu'elle passe par une totale mort à soi-même, à l'imitation du Christ crucifié, pour Voir face à face l'Essence de Dieu, sans intermédiaire, à travers un mariage (c'est une méthaphore cher Spirit... Mr.Red Parce qu'avec vous, maintenant, je m'attends à un paragraphe sur le sexe de Dieu ! Laughing ) d'amour.

Citation :
En ce qui concerne les versets des enfants, il convient de comprendre cela au deuxième degré. Il faut en extraire la signification cachée que je vous ai exprimée en différenciant l'intelligence intellectuelle de l'intelligence intuitive. S'il suffisait d'être un enfant pour mériter le royaume des cieux il conviendrait de tous les tuer pour leur propre bonheur! Rolling Eyes

L'enfance spirituelle est une autre métaphore utilisée par Jésus non pour mettre en valeur la puérilité, mais pour mettre en valeur la CONFIANCE d'une intelligence qui est prête à renoncer à sa lumière propre pour se mettre à l'écoute d'histoire enfantines, venant de Dieu, sur le Verbe éternel qui se fait homme d'une Vierge, et appelle ses enfants à imiter son exemple de totale mort à soi-même pour l'amour de Dieu et du prochain. Voir Dieu face à face, c'est voir l'être le plus "humble" qui soit, d'où la nécessité de cette humilité...

Citation :
Vos mauvaises interprétations viennent d'une différence importante entre votre religion et la doctrine spirite: Le mécanisme réincarnatif!. Nous sommes tous conditionnés à notre naissance par un bagage inné hérité de vies antérieures! Et, si comme vous me l'avez précisé, vous croyez à mes écrits et mes dires sur les contacts avec des entités désincarnées évoluées, vous ne pouvez maintenant plus faire autrement que de croire à la réincarnation.

Je ne vous ai pas parlé une seule fois de la réincarnation qui est un problème très secondaire. Je vous ai parlé d'une différence de rapport avec Dieu définie par vous:
Citation :
1° un paradis où Dieu n'est pas vu face à face.
2° Où les habitants vivent dans un juste milieu paisible et NATUREL.
3° Où les deux qualités (humilité, charité) ne sont pas citées.
4° Où pour s'occuper et progresser, on est contraint de se réincarner.


Citation :
Cher Arnaud, je vous prie de porter une attention particulière sur le dernier paragraphe que je viens d'écrire car il est la clé de la compréhension de tout le système!

La réincarnation est une chose très secondaire dans un discernement à la lumière du Christ. La première chose qui saute aux yeux est le rapport avec Dieu, vue comme puéril par les Spirites chez le Christ, et comme intelligent chez ces entitées. C'est tout à fait significatif. C'est exactement, dit la théologie depuis saint Thomas d'Aquin, la révolte de Lucifer qui se centre sur le ridicule d'un Dieu se faisant le plus petit.

Citation :
Vous avez écrit très justement:
Arnaud Dumouch a écrit:
Vous décrivez parfaitement pourquoi un paradis sans la vision de Dieu est en fait un enfer. Tout devient vite usant, pénible. Toutes les merveilles (animaux, univers immenses, considération des autres) deviennent "chiantes" bien avant les 100 000 ans dont vous parlez. Et la personne voudrait mourir tant l'ennui la prend à la considération de ces choses.
Mais celui qui voit Dieu face à face, effectivement, ne peut le voir TOUT d'UN COUP. Comment une intelligence limitée pourrait-elle voit l'Essence infinie?

Encore une formidable preuve en faveur de la réincarnation que vous me présentez encore mieux que je n'aurais pu le faire. Smile Et oui, mon cher Arnaud, c'est exactement comme cela que ça fonctionne: "Toutes les merveilles (animaux, univers immenses, considération des autres) deviennent "chiantes" bien avant les 100 000 ans dont vous parlez. Et la personne voudrait mourir tant l'ennui la prend à la considération de ces choses." La personne voudrait à tel point mourir qu'elle meurt! Voilà le réalité de la loi divine! Mais Dieu, dans son amour infini, donne encore une chance et encore une autre etc... cette mort n'est donc qu'une pseudo mort. L'esprit retourne apprendre sur terre dans un autre corps ce qu'il n'a pas pu apprendre la vie précédente.

Cher Spirit,

Ce n'est pas une preuve de la réincarnation. C''est juste une preuve que l'absence de vision béatifique oblige vos esprits à poser, pour s'occuper dans cet enfer d'ennui, un perpétuel devenir: on fuit ce monde merveilleux, on efface la mémoire (réincarnation), on revient s'occuper sur terre. C'est un monde spirite qui rappelle ce texte de l'évangile à propos d'une espèce de réincarnation que des esprits demandèrent au Christ :

Citation :
Matthieu 8, 30 Or il y avait, à une certaine distance, un gros troupeau de porcs en train de paître.
Matthieu 8, 31 Et les démons suppliaient Jésus: "Si tu nous expulses, (ne nous envoie pas dans l'autre monde), envoie-nous plutôt dans ce troupeau de porcs" --
Matthieu 8, 32 "Allez", leur dit-il. Sortant alors, ils s'en allèrent dans les porcs, et voilà que tout le troupeau se précipita du haut de l'escarpement dans la mer et périt dans les eaux.

J'avoue que si j'étais condamné à vivre par Dieu dans un immense paradis fait de merveilles et ce pour l'éternité mais SANS VOIR DIEU FACE A FACE (avec le renouvellement de chaque seconde que cela produit), je demanderais à m'occuper en venant dans des porcs... Franchement, cela me changerais les idées...

Citation :
Et vous ajoutez ensuite:
Arnaud Dumouch a écrit:

Mais celui qui voit Dieu face à face, effectivement, ne peut le voir TOUT d'UN COUP. Comment une intelligence limitée pourrait-elle voit l'Essence infinie?
Par contre, à chaque seconde, Dieu renouvelle dans l'âme et se montre nouveau, surprenant, incroyable, devançant sans cesse le désir de l'âme qui l'aime, au point que TOUT DESIR EST D'AVANCE COMBLE. Dans la vision de Dieu, 1 000 milliards d'années n'usent pas car VOIR DIEU, c'est toujours nouveau, on n'en fait jamais le tour et ce pour l'éternité, sans fin.

Et bien voilà, le cycle (la roue) infernal des réincarnation est terminé! Smile cet esprit là dont vous parlez peut partir sous d'autres cieux. Ce n'est qu'à partir de là que nous sommes totalement d'accord. Smile Avec la nuance près, tout de même, d'une alternance d'équilibres perpétuels. Les attirances restes, les passions restes (l'art, la beauté, les vibrations, les sons, les couleurs) mais, malgré que cela soit dans l'amour de Dieu, elles ne sont qu'éphémères pour sans cesse évoluer jusqu'à la fameuse béatitude et union définitive avec la source (admirablement bien expliqué dans le channeling de Monique du début du fil).

Vous dites ensuite:
Arnaud Dumouch a écrit:

Sauf si les esprits qui vous parlent ont un secret: si leur monde d'équilibre est fondé sur le rejet premier de ce que Dieu demandait. Dans ce cas, ceux qui vous parlent et vantent un bonheur fait de juste milieu cachent une colère et un grand ennui...
Bref, demandez vous, comme vous le faites plus haut, si un bonheur dans le juste milieu, sans voir Dieu, n'est pas un véritable enfer..

Voilà, vous avez les rudiments de la doctrine exposée.

Bien à vous
Spirit Smile[/quote]

Voilà pourquoi la question de la réincarnation est seconde face à la question de la vision béatifique. Les chrétiens croient plutôt au PURGATOIRE (la réincarnation étant accompagnée de la perte provisoire de ses souvenirs, donc de sa personnalité; le purgatoire nous maintenant comme PERSONNES, avec notre histoire unique et nos amitiés). Mais justement, Voir DIEU FACE A FACE, c'est comprendre pourquoi dans le paradis du Christ, cette phrase n'a plus son sens:

Citation :
Quoi qu'il puisse nous rester comme attirances ou passions (pour les partager et le plaisir des autres, évidemment), même les plus nobles, on s'en lassera tôt ou tard. Cela peut même expliquer pourquoi certaines entités très évoluées éprouvent encore le désir de revenir sur terre.

Citation :
Cher Arnaud, je suis absolument totalement en accord avec vous! Smile Le bonheur dans le juste milieu ne peut se faire sans Dieu! je suppose cependant que vous pensez que c'est incompatible. Réfléchissez bien... Il ne s'agit pas d'un bonheur dans le juste milieu en étant attaché à son égo, mais en étant altruiste. Quoi qu'il puisse nous rester comme attirances ou passions (pour les partager et le plaisir des autres, évidemment), même les plus nobles, on s'en lassera tôt ou tard. Cela peut même expliquer pourquoi certaines entités très évoluées éprouvent encore le désir de revenir sur terre.

L'ange de lumière n'est pas opposé à Dieu. Il ne rêve que de Dieu.

Il est opposé au fait que Dieu ne se donne qu'aux enfants de coeurs. Il estime mériter la connaissance de Dieu A CAUSE DE SON INTELLIGENCE (qu'elle soit intuitive ou non). Mais obtenir la vision de Dieu en échange du renoncement total à lui-même, voici ce qu'il rejette. C'est indigne de lui. C'est indigne de Dieu. C'est puéril.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Mar 26 Déc 2006, 11:20

Tourterelle a écrit:
Et ça m'étonnerait énormément qu'une âme (dite évoluée spirituellement) en possession d'un tel Bonheur, qui est Dieu lui-même, souhaiterait s'en séparer pour revenir sur terre...
A bon? Pourtant c'est bien ce qu'a fait Jésus en s'incarnant!

Les Bouddhistes (écoles Mahayana et tibétaines) font le voeu de revenir prendre naissance dans l'univers (les 6 mondes) tant d'un seul être sensible, le plus infime soit-il, expérimente la souffrance. N'est-ce pas de la compassion?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80807
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Mar 26 Déc 2006, 11:26

Louis a écrit:
Tourterelle a écrit:
Et ça m'étonnerait énormément qu'une âme (dite évoluée spirituellement) en possession d'un tel Bonheur, qui est Dieu lui-même, souhaiterait s'en séparer pour revenir sur terre...
A bon? Pourtant c'est bien ce qu'a fait Jésus en s'incarnant!


Le Verbe de Dieu ne quitte pas le Ciel. Il amène le Ciel sur la terre.

De même, sainte thérèse promet de passer son Ciel à aire du bien sur la terre. Et elle le fait sans jamais quitter la vision de Dieu.


Citation :
Les Bouddhistes (écoles Mahayana et tibétaines) font le voeu de revenir prendre naissance dans l'univers (les 6 mondes) tant d'un seul être sensible, le plus infime soit-il, expérimente la souffrance. N'est-ce pas de la compassion?

C'est certes un magnifique comportement, plein d'amour. Mais le bouddhisme croit-il dans la vision de Dieu face à face?

Celui qui voit Dieu, (dit la théologie chrétienne), sans jamais quitter sa présence, peut vraiment aider les hommes avec efficacité. Car Dieu est à la fois infini et simple. Il permet une vraie activité fondée sur lui.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Mar 26 Déc 2006, 11:47

Arnaud Dumouch a écrit:
Mais le bouddhisme croit-il dans la vision de Dieu face à face?
Qui peut dire ce qu'est cette vision de Dieu face à face?
En tout cas, ceux qui en ont fait l'expérience la plus proche en parlent comme les maîtres bouddhistes. Saint Jean de la Croix dit que "le centre de l'âme est Dieu".
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80807
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Mar 26 Déc 2006, 12:07

Louis a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Mais le bouddhisme croit-il dans la vision de Dieu face à face?
Qui peut dire ce qu'est cette vision de Dieu face à face?
En tout cas, ceux qui en ont fait l'expérience la plus proche en parlent comme les maîtres bouddhistes. Saint Jean de la Croix dit que "le centre de l'âme est Dieu".

Le centre de l'âme est Dieu. C'est vrai.

Mais cela signifie deux choses:
- L'âme elle-même est "capacité, ouverte à l'Infini de Dieu", et vide sans sa présence.
- Lorsque Dieu y habite et que la vision béatifique est donnée, il comble l'intelligence par sa Lumière, la volonté par son amour possédé, et plonge l'âme dans la béatitude parfaite.

si bien que les activité extérieures à cette vision béatifique ne sont plus la SOURCE DU BONHEUR (comme chez les spirites), mais de simples CONSEQUENCES du bonheur.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80807
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Mar 26 Déc 2006, 15:14

spirit a écrit:


Mais le grand problème, le grand souci insoluble par la religion catholique est bien le sort qu'est réservé à tous ceux qui n'atteindront jamais cette béatitude en une seule vie. Y avez-vous pensé à ceux-là? Comment un Dieu qui est amour infini peut rejeter les enfants (esprits) qu'il a lui-même a créé? Comment un tel Dieu, si immense, si grand, si puissant, si parfait et amour total peut menacer du feu de l'enfer éternel? mais enfin, comment? Voyons!

Théologie chrétienne: Dieu ne rejette personne. Le pardon est ouvert à tous.

Mais Dieu ne force personne à l'aimer tel qu'il est et si un esprit, quel qu'il soit, refuse les conditions essentielles de petitesse et d'amour, il le peut. Ce rejet est libre et éternel car il se fait à l'heure de la mort face au Christ, image parfaite de Dieu, qui paraît à l'heure de la mort, et face à Lucifer, esprit de liberté révolté contre Dieu.

Citation :

Mais vous rendez-vous compte de ce qu'est l'Amour béat et le degré de haute spiritualité qu'il faut atteindre? A part une très rare élite, qui peut prétendre à un tel éTAT D'ÊTRE sur cette terre? Et bien, en vérité je vous le dis ( Smile - à prendre au 2ème degré, évidemment Smile ), Tourterelle: pratiquement Personne!

La doctrine spirite proposerait donc une vie surnaturelle en s'appuyant sur les propres forces d'une élite qui sait?
La doctrine du Christ propose la vision de Dieu, mystère surnaturel, à tout homme qui reconnaît sa petitesse et met l'amour au dessus de tout.

Citation :
Les questions sont:
- Peut-on y arriver en une seule vie?
- Y arrive-t-on par la bonne parole ou par l'expérience vécue? ou par les deux?
- Peut-on espérer y arriver dans un purgatoire immatériel?
- Quel est le sort réservé aux autres qui correspond le plus à une justice et un amour divin infini?

Les mystères demeurent en fait l'état d'amour béat, la manière dont nous pouvons y accéder et les pseudos activités qui feraient que notre vie éternelle soit supportable.

Si cette vie terrestre et ses douleurs ne suffit pas et si l'homme est disposé à suivre avec confiance le christ à l'heure de la mort, pourquoi se réincarner? Pourquoi perdre ses souvenirs?
Dieu n'est-il pas assez puissant pour établir d'autres étapes d'apprentissage dans l'autre monde?


Citation :
Citation :
Le Verbe de Dieu ne quitte pas le Ciel. Il amène le Ciel sur la terre.


Je ne sais pas pourquoi mais cette affirmation me crée un profond malaise intérieur. En attendant Jésus à subi de souffrances atroces. Il était donc bel et bien incarné dans un corps de chair et d'os.

Il y a quelques principes du "système divin parfait" qui m'échappent (comme l'haulocoste, par ex.).

Le Verbe de Dieu est Dieu. Dieu est "béat". Mais il assume dans son être une nature humaine complète, se fait homme, et son humanité vit toutes les souffdrances, tous les abandons, en expliquant la raison de ce passage sur terre.

Citation :
En tout cas il semblerait que le nirvana soit l'état d'amour béat. Un état atteint lorsqu'on a supprimé tous désirs et toutes passions en soi (peut-être même la compassion). C'est l'impersonnalisation dont parle Monique.

C'est long, très très long à atteindre, peut-être faut-il même une éternité?

Si les bouddhistes, à l'heure de leur mort, voit le Tout-Autre, l'Être différent d'eux qui seul peut combler leur coeur, alors le désir de béatitude est comblé. Mais la mystique du vide, de la perté des désirs, ne rend béate que si Dieu vient remplir ce vide.

Même chose pour les spirites.

Mais iol est évident que vue la grandeur du Mystère, ce ne peut être qu'un don de Dieu à ceux qui veulent aimer et se reconnaissent indignes de ce mystère. Je ne crois pas qu'aucune dispisition ascétique, à travers le bouddhisme ou le spiritisme, ne peut obtenir cela.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Mar 26 Déc 2006, 15:32

spirit a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:

Le Verbe de Dieu ne quitte pas le Ciel. Il amène le Ciel sur la terre.

Je ne sais pas pourquoi mais cette affirmation me crée un profond malaise intérieur.

c'est bon signe...Mr. Green Laughing

Vous dites aussi:

Citation :
Mais vous rendez-vous compte de ce qu'est l'Amour béat et le degré de haute spiritualité qu'il faut atteindre? A part une très rare élite, qui peut prétendre à un tel éTAT D'ÊTRE sur cette terre? Et bien, en vérité je vous le dis ( Smile - à prendre au 2ème degré, évidemment Smile ), Tourterelle: pratiquement Personne!

je dirais même mieux que vous: personne ne peut atteindre par lui-même cette vision béatifique. Et plus vous tenterez de l'atteindre par vous-même en vous réincarnant sans cesse en pigeon, en pissenlit ou en schtroumph et moins vous l'atteindrez....What a Face Donc, un bon conseil: abandonnez toute prétention à l'atteindre par mille et une réincarnation et remettez-vous en TOTALEMENT à Dieu pour ce faire. :sts:
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80807
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Mar 26 Déc 2006, 15:49

Citation :
je dirais même mieux que vous: personne ne peut atteindre par lui-même cette vision béatifique. Et plus vous tenterez de l'atteindre par vous-même en vous réincarnant sans cesse en pigeon, en pissenlit ou en schtroumph et moins vous l'atteindrez.... Donc, un bon conseil: abandonnez toute prétention à l'atteindre par mille et une réincarnation et remettez-vous en TOTALEMENT à Dieu pour ce faire. :sts:

C'est une excellente synthèse du débat.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Mar 26 Déc 2006, 17:08

Citation :
L'humilité c'est aussi comprendre que l'accessibilité à cet amour béat ne peut se faire sans souffrances et expériences. L'humilité devant Dieu va de soi.

Ça c'est le rôle des purgatoires... Le purgatoire n'est pas qu'un symbole mais une réalité. La terre elle-même est un purgatoire.
Mais il y a différents purgatoires. Il y a des purgatoires plus élevés que celui de la terre. Après ce passage sur la terre, il y a d'autre étapes de purifications plus spirituelles (plus évoluées). Le purgatoire est un état de purification dans l'âme. Vouloir revenir sur terre, c'est tourné en rond et refuser d'évoluer d"avantage spirituellement. Les âmes dans les purgatoires "plus évolués" sont très heureuse d'être en cette état de purification. Plus elles souffrent du désire d'être uni à Dieu, plus elles deviennent humble et pure et plus elles sont aptes à être uni toujours d'avantage à Dieu. Donc elle "brûles" du désire (qui est un très grand bonheur même si douloureux) de Dieu et c'est ce désire d'amour de Dieu qui les purifie. Évidement Dieu vient en aide aux âmes pour les unir à lui. Si sur terre une âme ressentirait un désir d'amour de Dieu aussi douloureux (état de purification), je crois qu'elle en mourrait, sont corps l'abandonnerait, se serait intolérable... Et l'Amour de Dieu est Puissant, son corps physique n'y résisterait pas bien longtemps... C'est étrange (pour des âmes dites évoluée) de vouloir revenir sur terre pour être d'avantage purifiée, alors qu'il existe des niveaux de purifications beaucoup plus élevée que sur terre...

Je ne suis pas théologienne mais je crois bien que c'est la réalité...
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Mar 26 Déc 2006, 17:10

Cher Spirit

spirit a écrit:
Vous prenez le train en route et vous négligez toutes ces âmes jeunes qui ont, elles aussi, le droit de vivre et d'évoluer.
Qu'appelez-vous "âmes jeunes"? les âmes ne sont donc pas éternelles? l'âme est-elle créée à la naissance?

Citation :
Je ne vois aucune compassion à l'encontre de ces âmes. :|
N'éprouvez-vous vraiment aucune peine vis à vis de ceux que vous pensez être l'incarnation de Satan?
Je l'ai souvent remarqué chez les chrétiens et je trouve ça inquiétant. leur vérité dogmatique passe très souvent avant l'amour et la compassion. Crying or Very sad
Mais bon, nul n'est parfait, et n'allez pas croire que votre théologie spirite est supérieure. ;)

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre "cercle"? Existe-t-il un site internet?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
 
La théologie des cercles spirites.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Cercles spirites
» Les cercles de pierres
» Le salut par la charité (Théologie catholique)
» Oxford archéologie cherche un ostéologue (anthropologue)
» Théologie de la femme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: