DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La théologie des cercles spirites.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Jeu 28 Déc 2006, 02:28

je ne savais pas que vous ne vous pensiez en dehors des "simples d'esprit" au sens où le Seigneur l'entend ;)

Citation :
Mes discours trompeurs?

oh! un aveu? Mr. Green

Citation :
Et puis, si je désire sincèrement le devenir, comment y parvenir? En claquant du doigt?

bien plus simple que ça, mais pas toujours facile tout en même temps: laisser Dieu le faire pour vous cheers


Citation :
J'ai malheureusement la nature qui m'a doté de trop de neurones, que puis-je y faire?

en confier l'usage au Seigneur Jésus. Vous êtes sûr alors de ne pas vous faire avoir ;)



Citation :
Me reste-t-il plus qu'à attendre la mort pour bénéficier de la miséricorde divine?

vous en bénéficiez déjà sans en avoir encore conscience. Si vous n'en bénéficiez pas, vous ne pourriez tout simplement pas vivre. A chaque instant Dieu prononce sur vous une parole de miséricorde et d'amour. :sts:


Citation :
J'aimerais être humble et simple, j'aime et j'admire les humbles et les simples, mais je n'arrive pas à être comme eux malgré tous les efforts de la terre que je fais pour y parvenir.

vous n'y arrivez pas? vous reconnaissez que vos efforts son vain? ...alors c'est un bon début! Very Happy



Citation :
De toute manière j'ai confiance, rien de bien méchant ne pourra m'arriver, il suffira que je demande pardon au moment voulu ;) .

un peu comme le gars qui en chutant du haut d'un immeuble se dit: jusqu'ici ça va.....jusqu'ici ça va.....jusqu'ici ça v...........What a Face


Citation :
Vous pouvez prendre tout cela au premier ou au second degré, je vous laisse le choix. Smile

et bien je m'empresse de le prendre au premier degré! Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Jeu 28 Déc 2006, 02:33

spirit a écrit:

Détrompe-toi, Clotilde, j'ai énormément appris sur votre croyance et la façon dont je dois m'exprimer pour me faire comprendre.

et bien tant mieux, mais ça ne se voit pas dans tes messages, car tu essaies sans cesse de tout ramener à tes interprétations.


Citation :
L'important c'est que nous soyons d'accord sur le fond: le but à atteindre est bien l'Amour universel (ou béat)

le but a atteindre pour le chrétien, le seul par lequel tout passe et par lequel passer: c'est une Personne, Dieu fait Homme, le Chemin, la Vérité, la Vie, Jésus le Christ. :jesus:
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Jeu 28 Déc 2006, 02:41

......Doublon


Dernière édition par jo zecat le Jeu 28 Déc 2006, 02:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Jeu 28 Déc 2006, 02:46

Citation :
Est-ce que la fausse modestie est un défaut punissable par votre religion?

Si j'use de fausse modestie? Je ne sais pas... peut-être...

Une chose est certaine, je n'évolue pas dans le sens des esprits dit évolués dont parle les médiums. Alors j'imagine que en ce sens, je ne suis pas évoluée... Pour le reste Dieu seul le sait... ;)

Merci spirite...


Dernière édition par Tourterelle le Jeu 28 Déc 2006, 03:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Jeu 28 Déc 2006, 02:46

jo zecat a écrit:
Cher SPIRIT,

Pour avoir participé au cercle du vice-président de l'union spirite française : monsieur Blondel à LILLE, il y a plus de trente ans qui pratiquait un spiritisme consciencieux, je me suis battue avec le diable pendant 10 ans. C'est l'église, les sacrements et la prière qui m'ont sorti d'affaire. D'autres s'en sont beaucoup moins bien sortis.

Du spiritisme, je connais tout et de mes expériences, je pourrais en écrire un roman.

Tous ceux que vous appelés esprits, qu'ils soient soit-disant supérieurs ou non sont des démons qui vous abusent et vous trompent en vous détournant de la vérité par le péché d'origine : l'orgueil "si vous goutez à l'arbre de la connaissance, vous serez comme des dieux"


Il fallait que ce soit dit, je crois :chapeau:
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Jeu 28 Déc 2006, 02:48

Cher SPIRIT,

Pour avoir participé au cercle du vice-président de l'union spirite française : monsieur Blondel à LILLE, il y a plus de trente ans qui pratiquait un spiritisme consciencieux, je me suis battue avec le diable pendant 10 ans. C'est l'église, les sacrements, la prière et ma conversion qui m'ont sorti d'affaire. D'autres s'en sont beaucoup moins bien sortis.

Du spiritisme, je connais tout et de mes expériences, je pourrais en écrire un roman.

Tous ceux que vous appelés esprits, qu'ils soient soit-disant supérieurs ou non sont des démons qui vous abusent et vous trompent en vous détournant de la vérité par le péché d'origine : l'orgueil "si vous goutez à l'arbre de la connaissance, vous serez comme des dieux"
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Jeu 28 Déc 2006, 06:48

spirit a écrit:
Tourterelle a écrit:
...Si l'âme doit devenir impersonnelle, ...

Il est totalement illusoire de penser pouvoir garder une même personnalité toute une éternité.


Spirit Smile

Citation :
Ce n'est pas tant l'amour dévoué d'une mère qui est important, mais plutôt l'évolution toujours plus grandissante de notre propre capacité à aimer universellement tout être et toute chose. Pour cela il faut subir la loi du karma (subir le mal qu'on a fait aux autres).

Comparaison avec l'évangile du Christ:

Chaque personne a ses cheveux comptés et tout ce qui est bon, vrai dans les amour initiés sur terre, loin d'être détruit, sera accompli. L'amour n'y sera pas universel mais indiidualisé, comme si chaque personne, au Ciel, était l'unique. Cela sera possible à travers le don de la Vision de Dieu.

Jo Zecat dit:
Citation :
Tous ceux que vous appelés esprits, qu'ils soient soit-disant supérieurs ou non sont des démons qui vous abusent et vous trompent en vous détournant de la vérité par le péché d'origine : l'orgueil "si vous goutez à l'arbre de la connaissance, vous serez comme des dieux"

C'est vrai que, jusqu'ici, ces esprits manifestés par Spirit proposent l'entrée dans la présence de Dieu à travers un chemin qui n'implique aucun don de la grâce de Dieu, mais un progrès élitiste.

D'autre part, au cours de ce fil, les ²esprits ont beaucoup modifié leur position, niant la vision béatifique au début, l'acceptant à la fin. Et ils n'ont pas réussi à unifier réincarnation et éternité de ce qu'il y a de plus profond dans nos personnalités: nos liens interpersonnels avec nos amis et nos amours.
Citation :
Ce n'est pas tant l'amour dévoué d'une mère qui est important, mais plutôt l'évolution toujours plus grandissante

Saint Paul avait parlé su spiritisme dans ce texte:

Citation :
Galates 1, 6 Je m'étonne que si vite vous abandonniez Celui qui vous a appelés par la grâce du Christ, pour passer à un second évangile --
Galates 1, 7 non qu'il y en ait deux; il y a seulement des gens en train de jeter le trouble parmi vous et qui veulent bouleverser l'Evangile du Christ.
Galates 1, 8 Eh bien! si nous-même, si un ange venu du ciel vous annonçait un évangile différent de celui que nous avons prêché, qu'il soit anathème!
Galates 1, 9 Nous l'avons déjà dit, et aujourd'hui je le répète: si quelqu'un vous annonce un évangile différent de celui que vous avez reçu, qu'il soit anathème!

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Jeu 28 Déc 2006, 08:46

Merci bien Arnaud... Thumright

Je vais me reposer maintenant... et dormir comme un ange1
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Jeu 28 Déc 2006, 12:34

spirit a écrit:
Clotilde a écrit:
spirit a écrit:

Détrompe-toi, Clotilde, j'ai énormément appris sur votre croyance et la façon dont je dois m'exprimer pour me faire comprendre.

et bien tant mieux, mais ça ne se voit pas dans tes messages, car tu essaies sans cesse de tout ramener à tes interprétations.


L'avantage de la doctrine spirite c'est que, justement, elle n'a pas besoin d'être interprétée. Elle ne s'exprime pas en paraboles, mais en termes clairs, précis et détaillés.

Tu éprouves le besoin de l'interpréter parce que si je t'affirme qu'elle aussi parle d'humilité, d'amour et de fraternité, cela ne correspond pas à la croyance que tu t'en fais par rapport aux enseignements* que tu as suivis. Alors ça te choque et tu ne le crois pas. Pour toi toute la doctrine ne peut être pure et tu essayes, en l'interprétant, de trouver par tous les moyens où se trouve l'erreur.

*dans votre cas, lorsqu'on démontre si peu d'ouverture, on appelle cela de l'endoctrinement. Ce que je sais sur la doctrine spirite n'est pas une vérité absolue. Elle n'est qu'une vérité intermédiaire en attendant une autre qui soit encore plus claire, plus précise et plus proche de la vérité absolue.

S'enfermer dans une religion fondée sur des dogmes n'est pas conseillé (cela correspond d'ailleurs tout à fait à l'attitude de "je m'en remets au seigneur"), mais ce n'est pas catastrophique non plus, surtout lorsqu'on a l'attitude juste et que l'on exprime par des actes réels et concrets un amour altruiste.

Donc, nos discussions ne sont qu'une passion et n'ont qu'un intérêt relatif. Nous auront tous tout le temps et tout notre loisir de comprendre cela en détail dans l'autre monde.

Tu sais, Clotilde, la croyance et la foi ne détermine pas forcément la qualité de l'être. J'ai connu des athées qui étaient irréprochables quant à l'amour et l'altruisme qu'ils exprimaient autour d'eux. Et c'est cela qui importe le plus, pas la croyance en quoi que ce soit.

A l'inverse il existe des croyants qui sont incapables d'amour et d'altruisme. Lorsqu'on commet des exactions au nom de Dieu (et cela se produit encore), il n'y a aucun fondement d'amour spirituel la dessous. D'ailleurs, la croyance peut fluctuer à tel point qu'elle peut se changer en la foi à Satan. Il n'y a qu'à regarder ces mouvements sataniques et tous ces groupes de rock sataniques.

CQFD! Il y avait aussi ce point à éclaircir. Smile

Spirit Smile

...et elle est où la partie où tu me démontres que tu as "énormément" appris de nos croyances? scratch j'ai pas vu....;)

Je n'interprète pas la doctrine spirite car je ne la connais pas et je ne suis pas intéressée à la connaître. Mais je fais simplement ressortir le fait que tu essayes de récupérer les messages de certains membres (Arnaud, Tourterelle...) pour les ramener à ta doctrine, en disant: mais regardez, on dit la même chose mais sous une forme différente...! Or si vraiment tu cherchez à apprendre d'un autre que toi-même ou que ces esprits, tu verrais que ce n'est pas la même chose et pas la même source non plus.

Je ne dis pas que ta démarche de recherche de la vérité n'est pas sincère, au contraire! Mais je crois que tu fais erreur en allant la chercher dans le spiritisme....et encore une fois, je te souhaite vraiment de le réaliser un jour, et le plus tôt possible. Smile
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Jeu 28 Déc 2006, 14:12

Tu as oublié une phrase en me citant...mais ce n'est pas grave ;)
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Jeu 28 Déc 2006, 14:45

spirit a écrit:

Selon les entités qui se sont exprimées, elles pensent justement comme vous!

ah c'est Arnaud qui va être content...il va pouvoir demander l'imprimatur spirite....Mr. Green

Citation :
Lorsque vous aurez tout expérimenté, vous serez une somme de connaissances très importante.
C'est tout le contraire de la foi chrétienne et de la condition pour entrer dans la royaume des cieux, pour participer à la vie divine. Ce n'est pas l'accumulation de connaissances qui nous est demandé, mais l'appauvrissement, le dépouillement...

Dieu, le créateur de l'univers, celui qui est au-dessus de tout, c'est mis à nos pieds....comment pourrions-nous le rejoindre, le rencontrer, l'étreindre...autrement qu'en faisant comme lui, en se faisant pauvre et humble, abandonné et confiant comme un enfant dans les bras de sa mère?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Jeu 28 Déc 2006, 14:58

Peau d'âne a écrit:
Spirit : *L'état de la pensée pure est l'état divin, celui de l'esprit pur émané. Or, que désire cet esprit saint et pur fraichement (si je puis dire)émané? IL DéSIRE ARDEMMENT ACQUéRIR UNE PERSONNALITé POUR VIVRE! Pour ce faire il commence le cycle incarnatif. A partir de là il hérite d'une âme qui lui confère une personnalité de laquelle il devra se débarrasser (disons plutôt nettoyer ou épurer) pendant une éternité.

Bonsoir Spirit,
C'est quoi "vivre" pour vous ? (vivre, dans le contexte de votre phrase que je me suis permise de souligner)


Après lecture de votre réponse cher Spirit. Je constate votre propre définition de "vivre" comme une interprêtation méthodologique d'un système que vous auriez en compréhension assimilée. Quoique cette interprêtation, de la notion de "vie" vous regarde particulièrement. Puis-je dans ce cas, vous demander ensuite : Pour vous, comment s'intègre expérimentalement de vivre ici en cette méthologie ?



Je n'ai pas dans l'immédiat, le même point de vue que le votre sur
Spirit : - Pourquoi Dieu a-t-il créé les deux univers (matériel et immatériel)?
- Pouvait-il s'en passer?
- A-t-il besoin des esprits qu'il crée, pour lui-même se recréer, ou fait-il partie d'un processus naturel auquel lui-même il ne peut se soustraire en tant que source /énergie divine d'origine? (ne hurler pas trop sur cette remarque car elle a un sens profond - lire à ce propos les channelings de Monique Mathieu au début du fil: le corps vit pour l'âme, l'âme pour l'esprit et l'esprit pour Dieu).
- Est-ce que la création des esprits est un besoin vital pour Dieu? (comme une mère qui vit pour ses enfants).

Pour répondre plus directement à votre remarque je dirais ceci:
Si Dieu est tout amour, toute connaissance et toute puissance il ne vit pas dans le sens qu'aucune de ses pensées ne peut être justifiée par un besoin particulier, puisqu'il sait tout. Il en est de même pour l'esprit pur directement émané de Dieu. Il possède toute la connaissance conceptuelle en lui mais aucune connaissance expérientielle.

Je m'explique (sujet très intéressant):
Imaginez que vous voulez apprendre la prudence à votre enfant (donc vous prenez la place de Dieu et l'enfant est l'esprit) et que vous lui dites: "Ne roule pas trop vite avec ta moto tu vas avoir un accident". Que va faire l'enfant? Il y a toutes les chances qu'il veuille expérimenter par lui-même cette notion de prudence et qu'il prenne des risques en allant vite. S'il a un accident, le traumatisme causé par celui-ci aura modifié sa conception de la prudence dans son âme: Il aura acquis la notion de prudence par l'expérience. Votre enfant aura forgé un côté de sa personnalité par l'expérience.

C'est exactement ce qu'il advient à l'esprit individuel lorsqu'il décide de venir s'incarner pour la première fois: Il vient acquérir une personnalité en subissant l'expérience. L'esprit individuel ne peut vivre s'il n'a pas de personnalité. Comment peut-on réfléchir et se poser des questions si l'on connait en théorie toutes les réponses? Ce sont les ressentis qui s'incrustent dans l'âme qui confèrent une personnalité.

L'esprit pur d'essence divine vient sur terre acquérir une personnalité et il s'ensuit la classification que j'ai déjà écrite plus haut, soit:

1- Il y a la première incarnation d'un esprit: L'âme est jeune et est sous l'emprise totale de son égo. C'est l'égoïsme animal. L'intelligence intellectuelle est utilisée pour le mal et le pouvoir.
2- L'âme a une certaine évolution mais ne dispose pas encore de son libre arbitre pour décider de son incarnation. L'attachement à la matière est encore considérable.
3- L'âme commence à avoir un certain niveau spirituel. Elle se pose des problèmes de conscience et de scrupules. A ce niveau elle peut commencer à prendre elle-même la décision de revenir sur terre pour régler certains problèmes de relation avec les autres et expier par la même occasion les mauvaises actions de la vie passée. Tout ceci se fait naturellement. C'est le remords de conscience qui pousse irrésistiblement à la réincarnation. L'attachement à la matière est encore sensible.
4- L'âme est suffisamment évoluée pour faire une vie terrestre irréprochable. Elle peut commencer son purgatoire au ciel. Le travail de détachement continue. C'est justement à ce stade qu'il s'agit de trouver un équilibre évolutif. Cette période de purgatoire avant l'amour réel béat est très longue.

Ce n'est évidemment qu'un schéma. Selon le channeling de Monique on peut constater qu'il existe d'autres univers et d'autres mondes plus subtils que celui terrestre pour continuer à évoluer à l'infini dans, justement , l'amour de Dieu.

L'enseignement de tout ce qui précède est qu'on ne décide pas vraiment si l'on veut rester dans la partie purgatoire immatérielle. Lorsque l'attachement à la matière est encore fort, il est impossible de s'adapter/supporter un univers sans matière. Il est donc vain de penser que l'on puisse décider quoi que ce soit. Notre conscience divine est plus forte que tout et c'est nous même qui nous jugeons et qui décidons de manière irrésistible de notre sort. Nous avons l'illusion de posséder notre libre arbitre mais en fait notre évolution est conditionnée par des lois divines auxquelles on ne peut se soustraire.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Jeu 28 Déc 2006, 15:11

spirit a écrit:
Clotilde a écrit:
spirit a écrit:

Selon les entités qui se sont exprimées, elles pensent justement comme vous!

ah c'est Arnaud qui va être content...il va pouvoir demander l'imprimatur spirite....Mr. Green

Citation :
Lorsque vous aurez tout expérimenté, vous serez une somme de connaissances très importante.
C'est tout le contraire de la foi chrétienne et de la condition pour entrer dans la royaume des cieux, pour participer à la vie divine. Ce n'est pas l'accumulation de connaissances qui nous est demandé, mais l'appauvrissement, le dépouillement...

Dieu, le créateur de l'univers, celui qui est au-dessus de tout, c'est mis à nos pieds....comment pourrions-nous le rejoindre, le rencontrer, l'étreindre...autrement qu'en faisant comme lui, en se faisant pauvre et humble, abandonné et confiant comme un enfant dans les bras de sa mère?

Ce que vous décrivez là est l'étape ultime, chère Clotilde! C'est celle qui correspond à l'impersonnalisation (abandon de "toutes nos richesses", selon la bible). processus sensé durer une "éternité".

non, non, ce n'est pas "l'étape ultime" que je décris-là, mais ce qui nous est demandé dés ici-bas et c'est ce par quoi nous passerons tous de toute façon: le dépouillement et non l'accumulation.

Dans votre théorie, il y a un leurre, celui de faire croire qu'après avoir accumulé des connaissances vous n'aurez aucun mal à les abandonner. Tout d'abord je ne vois pas l'intérêt d'accumuler des connaissances, ce que votre foi spirite demande contrairement à la foi chrétienne, pour ensuite les abandonner...? Ensuite, vous n'aurez tout simplement aucune envie de les abandonner ces connaissances, même à "l'étape ultime"....d'ailleur, maintenant, ici bas, vous y tenez énormément à ces connaissances spirites...et elles vous tiennent bien aussi...;)
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Jeu 28 Déc 2006, 15:15

Je suis surprise SPIRIT, que vous n'ayez pas répondu à mon post suivant :



jo zecat a écrit:
Cher SPIRIT,

Pour avoir participé au cercle du vice-président de l'union spirite française : monsieur Blondel à LILLE, il y a plus de trente ans qui pratiquait un spiritisme consciencieux, je me suis battue avec le diable pendant 10 ans. C'est l'église, les sacrements, la prière et ma conversion qui m'ont sorti d'affaire. D'autres s'en sont beaucoup moins bien sortis.

Du spiritisme, je connais tout et de mes expériences, je pourrais en écrire un roman.

Tous ceux que vous appelés esprits, qu'ils soient soit-disant supérieurs ou non sont des démons qui vous abusent et vous trompent en vous détournant de la vérité par le péché d'origine : l'orgueil "si vous goutez à l'arbre de la connaissance, vous serez comme des dieux"
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Jeu 28 Déc 2006, 19:06

La curiosité peut entrainer certaines personnes bien loin de la vérité et de sa source... Il existe en tout homme un besoin spirituel qui demande à être satisfait. Le spiritisme procure une illusion de satisfaction spirituelle. Le fait de confronter le spiritime au catholicisme peut évidement mettre en évidence les erreurs du spiritisme mais cela peut aussi avoir l'effet contraire... Le spiritisme est de la manipulation spirituel. Mais cette manipulation est si surnoise que je ne lui permettrais pas de demeurai en évidence sur un forum catholique...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Jeu 28 Déc 2006, 21:16

Chere Tourterelle,

Voici ce que réponds Jésus:

Citation :
Marc 16, 18 ils saisiront des serpents, et s'ils boivent quelque poison mortel, il ne leur fera pas de mal; ils imposeront les mains aux infirmes et ceux-ci seront guéris."


Cher Spirit,
A chaque fois que je vous ai mis "Selon la foi catholique", vous avez adhéré.

Qu'à donc alors de différent la foi catholique et la religion spirites? En quoi la religion spirite est-elle supérieure selon vous ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Tourterelle



Féminin Messages : 4217
Inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Jeu 28 Déc 2006, 21:26

Citation :
Voici ce que réponds Jésus:

Citation:
Marc 16, 18 ils saisiront des serpents, et s'ils boivent quelque poison mortel, il ne leur fera pas de mal; ils imposeront les mains aux infirmes et ceux-ci seront guéris


Tu fais comme tu veux évidement...

Aurevoir Arnaud...
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Jeu 28 Déc 2006, 22:12

Citation :
Deutéronome 18:9 Lorsque tu seras entré dans le pays que l’Eternel, ton Dieu, te donne, tu n’apprendras point à imiter les abominations de ces nations-là. 10 Qu’on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui exerce le métie dedevin, d’astrologue, d’augure, de magicien, 11 d’enchanteur, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts. 12 Car quiconque fait ces choses est en Lazabomination à l’Eternel; et c’est à cause de ces abominations que l’Eternel, ton Dieu, va chasser ces nations devant toi. 13 Tu seras entièrement à l’Eternel, ton Dieu. 14 Car ces nations que tu chasseras écoutent les astrologues et les devins; mais à toi, l’Eternel, ton Dieu, ne le permet pas.

Citation :

Jérémie 27:9 Et vous, n’écoutez pas vos prophètes, vos devins, vos songeurs, vos astrologues, vos magiciens, qui vous disent: Vous ne serez point asservis au roi de Babylone!


Citation :
Esaïe 8:19 Si l’on vous dit: Consultez ceux qui évoquent les morts et ceux qui prédisent l’avenir, Qui poussent des sifflements et des soupirs, Répondez: Un peuple ne consultera-t-il pas son Dieu? S’adressera-t-il aux morts en faveur des vivants?
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Jeu 28 Déc 2006, 22:27

Tourterelle a écrit:
Mais cette manipulation est si surnoise que je ne lui permettrais pas de demeurai en évidence sur un forum catholique...
Chère Tourterelle

Notre baptême en Christ est notre plus sûre protection. Il n'y a aucune raison d'avoir peur de dialoguer. :sts:

Mais rien ne vous oblige non plus à parler de spiritisme. il y a bien d'autres sujets passionnants à aborder sur le forum.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Jeu 28 Déc 2006, 22:35

Mais je reconnais avec Tourterelle que la théologie spirite est la plus difficile à discerner.

S'il n'y avait que l'histoire de la réincarnation, ce serait simple à discerner. Ce serait juste une autre religion.

Mais ce n'est pas cela. L'union à Dieu est visée, dans la dignité d'une croissance. Cela ressemble donc.

Mais le chemin n'est pas le même du tout. Et, marque suprême, le chemin d'humilité et d'obéissance par la foi est vue comme puéri.



Ainsi, la plus grande profondeur, c'est le rapport à LA GRÂCE et au don de la GLOIRE (vision béatifique), pzar l'initiative de Dieu seul.

Les adeptes de ces esprits n'aiment pas la perte de dignité, l'obéissance de la foi.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
saint Zibou



Masculin Messages : 9444
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Ven 29 Déc 2006, 00:29

spirit a écrit:


Ainsi, seul Dieu peut vivre et se nourrir de sa création (métaphore de la mère qui voue un amour inconditionnel et quasi béat pour son enfant). Il en est tout autrement pour l'esprit. Ce dernier n'est pas Dieu et ne peut se permettre de se substituer à Dieu et créer à sa place pour pouvoir vivre par l'intermédiaire de sa création (nous avons vu que selon le channeling de Monique il semblerait que cela soit possible lorsque nous seront arrivé à L'IMPERSONNALISATION COMPLèTE - après un laps de temps équivalent à une éternité).

Smile

A) Votre doctrine est du panthéisme.
B) Dieu est venu sauver des personnes et non pas du général
C) Dieu est absolu et n'a besoin de personne

Donc, votre doctrine est diabolique, car elle tend au chaos, à la négation de la transcendance de Dieu et de tout ordre. Enfin, elle insinue la loi du plus fort, qui ne peut être que satan, dans le cadre du panthéisme. Le panthéisme, c'est:" nous serons comme de dieux". Néanmoins, seul satan peut accéder à ce statut en dehors de Dieu. Vade retro satanas!
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Ven 29 Déc 2006, 00:42

spirit a écrit:
jo zecat a écrit:
Je suis surprise SPIRIT, que vous n'ayez pas répondu à mon post suivant :



...en vous détournant de la vérité par le péché d'origine : l'orgueil "si vous goutez à l'arbre de la connaissance, vous serez comme des dieux"[/b][/size]

Cher Jo Zecat,
J'ai déjà répondu à cette question et c'est pour cette raison que je ne m'y suis pas trop attardé.
Le spiritisme est déconseillé pour de multiples raisons. La plupart du temps les contacts se font avec des entités du bas astral et il est fortement déconseillé de le pratiquer.

Seuls de rares médiums au fluide très puissant peuvent entrer en contact avec des entités élevées. Aussi, si vous ne connaissez aucun cercle spirite sérieux de renom, il est parfaitement déconseillé de pratiquer.

Le problème, effectivement, c'est d'acquérir une connaissance théorique qui soit supérieure à notre évolution sentimentale (la capacité à aimer). Mais ceci est valable pour toutes les religions. Il ne sert à rien de croire aux théories d'une religion si on est incapable d'en appliquer les principes en actes concrets dans la vie quotidienne.

Donc, prudence! Jugez les paroles et les écrits avec votre coeur.

Spirit Smile
PS. Ce n'est pas la peine de hurler, j'ai de bonnes lunettes. Smile [/quote]

Mon cher, seul DIEU est tout puissant ! Sous votre terme "médium très puissants" se cache tout l'orgueil des spirites et de l'orgueuil de Lucifer qui les anime.

Les médiums qui nous entouraient étaient triés sur le volet et considérés par les votres comme "tout puissants" (forcément le vice-président de l'union sprite française, réincarnation de du Guesclin Laughing Laughing ! ). J'ai vu des choses extraordinaires dont vous êtes si friands et qui vous enchaînent peu à peu. Car Lucifer est un pur esprit et s'il n'est pas "Très puissant" comme Dieu, a tout de mêmes certains pouvoirs dont il vous rend complice
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Ven 29 Déc 2006, 08:14

[quote="spirit"]
Citation :
Une première vérité qui saute aux yeux c'est que Dieu vit par l'intermédiaire de sa création et par l'intermédiaire des esprits. Les esprits, eux, vivent GRÂCE à DIEU.

Pour la foi catholique:
Dieu vit depuis l'éternité et n'a pas besoin de sa création. Sa création est faite gratuitement, en vue d'apporter à des crétures. Elle n'apporte rien à Dieu. C'est de l'amour gratuit.

Citation :
Dieu peut-il se passer de créer l'univers? On n'en sait rien, probablement que oui. Mais, si l'univers n'est pas créé, Dieu vit-il? Comment pourrait se manifester sa vie s'il sait tout et qu'il est bonté, amour, connaissance et beauté absolues? Il semblerait que la création soit un espèce de processus naturel et cyclique (cela se calculerait en milliards d'années, bien sûr) et que le tout soit issu d'une source Divine immuable, éternelle, omnisciente et omnipotente. Une théorie serait que l'univers entier représente Dieu lui-même, les esprits lui faisant office de neurones et de mémoire (si je peux me permettre la métaphore. Smile Voir encore à ce sujet ce qu'en disent les êtres de lumière à Monique).

Pour la foi catholique:
Dieu est parfaitement manifesté à lui-même dans sa vie intime et éternelle de connaissance et d'amour, Père Fils et Saint Esprit.

Citation :
Ainsi, seul Dieu peut vivre et se nourrir de sa création (métaphore de la mère qui voue un amour inconditionnel et quasi béat pour son enfant). Il en est tout autrement pour l'esprit. Ce dernier n'est pas Dieu et ne peut se permettre de se substituer à Dieu et créer à sa place pour pouvoir vivre par l'intermédiaire de sa création (nous avons vu que selon le channeling de Monique il semblerait que cela soit possible lorsque nous seront arrivé à L'IMPERSONNALISATION COMPLèTE - après un laps de temps équivalent à une éternité).

Pour la foi catholique:
Lorsque l'homme qui veut épouser Dieu a enfin compris qu'il n'en est pas digne, mais que c'est un don gratuit, il entre dans la Vision de Dieu. Il devient comme "son épouse", faisant un avec sa volonté. Il devient alors collaborateur de son Oeuvre, comme l'est un ami.

Citation :
Donc, le seul moyen qu'a l'esprit de vivre c'est de rentrer dans un processus évolutif! La vie est donc équivalente à évolution. Il n'y a aucune vie dans ce qui est figé*. Notre nature spirituo-animique est faite de telle manière que l'évolution est irrésistible. Si nous n'évoluons pas nous nous lassons et si nous nous lassons nous souffrons.

Pour la foi catholique:

L'évolution est celle qui même à la pauvreté du coeur: "Qui se fait le dernier sera appelé par le maître des noces à être le premier."

Citation :
Cependant, ce qu'il faut bien comprendre dans cette évolution éternelle, c'est qu'elle doit se faire dans l'amour de Dieu et du Christ.

D'un côté il y a un amour évolutif toujours plus grandissant et de l'autre il y a la personnalité évolutive. Au plus nous nous détachons de notre personnalité et au plus nous aimons et nous nous rapprochons de l'amour béat. Cependant, avant d'atteindre un détachement total de notre personnalité, cette dernière évolue et passe par une multitude de connaissances diverses qui vont permettre à l'esprit de... vivre!

Pour la foi catholique:

La connaissance, l'amour et l'humilité sont centrales, l'homme étant une personne. Mais c'est une connaissance, un amour et une humilité fondée sur le don de Dieu (sa grâce, sa Révélation) qui sauvent, et non les acquis de la nature (que Dieu aime certes, mais qui ne conduisent pas à un salut fondé sur une alliance de charité entre Dieu et l'âme.

Citation :

PS. Cette constatation est valable pour tous les concepts et notamment les religions. Les dogmes et les vérités figées absolues emprisonnent et ne permettent pas un réel épanouissement. Mais, pas d'inquiétude majeure, tout le monde aura largement le temps de s'en apercevoir. Smile
Les dogmes ne figent pas la vérité. Ils sont des repères qui la mettent dans des limites entre le vrai et le faux.
Le spiritisme a aussi ses dogmes: La réincarnation par ex.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Ven 29 Déc 2006, 08:21

spirit a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Chere Tourterelle,

Voici ce que réponds Jésus:

Citation :
Marc 16, 18 ils saisiront des serpents, et s'ils boivent quelque poison mortel, il ne leur fera pas de mal; ils imposeront les mains aux infirmes et ceux-ci seront guéris."


Cher Spirit,
A chaque fois que je vous ai mis "Selon la foi catholique", vous avez adhéré.

Qu'à donc alors de différent la foi catholique et la religion spirites? En quoi la religion spirite est-elle supérieure selon vous ?

Hum... tout a été dit, mais je vais essayer de faire un petit récapitulatif des points importants. Je vais souligner en rouge les parties qui se détachent le plus.

1- Le principe de la réincarnation est un des points le plus important. Il tient compte de toutes les âmes, même les moins évoluées et les plus diaboliques. Dieu aime même ces dernières car tout est création divine, même le mal car, sans le mal, il ne pourrait y avoir le bien et il ne pourrait y avoir évolution de l'esprit. Ce principe fait donc partie du début du processus évolutif animique. C'est donc une énorme pièce qu'il manque à votre puzzle.
2- Vous brûlez les étapes des processus évolutif et vous mélangez l'état de l'amour béat sans personnalité avec celui de l'amour relatif avec personnalité. Pour accéder à l'au-delà et sortir de la roue des réincarnations il faut atteindre un certain seuil d'amour suffisamment fort qui permet le détachement vis à vis de la matière et des choses matérielles. La personnalité est encore là mais elle est couplé avec un amour relatif.
3- Lorsqu'on est au ciel et qu'on a passé le stade des réincarnations et qu'on possède en soi une forte capacité à aimer, le sens de la fraternité et l'altruisme, nous devons encore épurer notre âme et nous débarrasser petit à petit de notre personnalité au profit d'un amour toujours plus grandissant. Ceci correspond peut-être à ce que vous appelez le purgatoire. Cependant, c'est ce purgatoire qui est sensé être éternel, car la personnalité évolue et revêt des milliers et des milliers de facettes différentes qui font que la vie spirituelle continue dans l'autre monde.
4- Après un cycle équivalent à une éternité (des millions ou des milliards d'années?), l'âme devient impersonnelle et est sensée se fondre dans la source dans un amour béat. Alors que vous vous confondez l'amour béat impersonnel avec un amour fort relatif auquel vient se rajouter la personnalité.
5- Selon ce qu'en dit Monique dans son channeling, il semblerait que même fondu dans la source (Dieu) et impersonnalisé on garderait notre individualité et nous deviendrons nous même des Dieux. (Inutile de vous dire que cela ne risque pas de se faire en quelques milliers d'années Smile ).

Cela complète ce que j'ai écrit plus haut:
1- Il y a la première incarnation d'un esprit: L'âme est jeune et est sous l'emprise totale de son égo. C'est l'égoïsme animal. L'intelligence intellectuelle est utilisée pour le mal et le pouvoir.
2- L'âme a une certaine évolution mais ne dispose pas encore de son libre arbitre pour décider de son incarnation. L'attachement à la matière est encore considérable. La réincarnation est naturelle et n'est pas programmée par l'esprit.
3- L'âme commence à avoir un certain niveau spirituel. Elle se pose des problèmes de conscience et de scrupules. A ce niveau elle peut commencer à prendre elle-même la décision de revenir sur terre pour régler certains problèmes de relation avec les autres et expier par la même occasion les mauvaises actions de la vie passée. Tout ceci se fait encore naturellement. C'est le remords de conscience qui pousse irrésistiblement à la réincarnation. L'attachement à la matière est encore sensible.
4- L'âme est suffisamment évoluée pour faire une vie terrestre irréprochable. Elle peut commencer son purgatoire au ciel (c'est le stade par lequel vous commencez!). Le travail de détachement continue. C'est justement à ce stade qu'il s'agit de trouver un équilibre évolutif. Cette période de purgatoire avant l'amour réel béat est très longue.

Pourquoi parle-t-on d'équilibre évolutif? Parce que tout simplement le processus d'impersonnalisation et de détachement se fait dans la souffrance. Au plus on souffre et au plus le détachement est rapide et au plus on se rapproche d'un amour absolu. Si l'on veut moins souffrir il faut créer des paliers progressifs et successifs.

Ce n'est pas simple et je vous invite à lire lentement en essayant notamment d'assimiler les concepts "d'amour béat sans personnalité" Ainsi que celui de "l'amour relatif avec personnalité." Ce sont des points cruciaux pour la compréhension de la spiritualité.

Amicalement
spirit Smile
PS. J'ai oublié une différence capitale et fondamentale (sic), dans la doctrine que je défends il n'existe aucune notion d'enfer et aucune expiation éternelle. Cela est toujours lié au principe des réincarnations. Dieu aime toutes ses créatures de la même manière et leur donne sans cesse la possibilité de se racheter en se réincarnant. Il semblerait donc que ce que l'église appelle l'enfer serait équivalent à la terre.

Merci, cher Spirit, pour cette comparaison entre ces deux évangiles, celui du Christ crucifié et glorifié et celui de l'homme debout.

C'est très interessant.

Vous voyez bien mlaintenant les différences.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Ven 29 Déc 2006, 14:59

Noel a écrit:
Ce qui me surprend dans cet échange c'est que l'ami Arnaud, en qualité de représentant l'église sur ce forum, église qui est si prompte à condamner d'autres spiritualités, occidentales et traditionnelles celles-là car d'essence chrétiennes, n'ait pas encore rappelé que cette même église condamne fermement tout recours à l'occulte, au spiritisme...

Cher Noel,
Je ne suis pas le seul qui parle dans ce fil.
Ca été fait de nombreuse fois, à travers les textes de l'Ecriture et la théologie.

Dès le début de ce fil, et en analysant les deux théologie (et leur haute spiritualité), il est apparu que nous somme effectivement face aux deux choses qui seront proposées à l'heure de la mort, selon ce commentaire de Spirit:

Citation :
Oui, Cher Arnaud, c'est effectivement très intéressant. Ce le sera encore plus quand vous vous retrouverez face à Dieu AVEC VOUS MÊME. Et là vous comprendrez que votre choix sera ou de mourir en Dieu ou d'évoluer et de vous impersonnaliser. Vour verrez que votre vision de la réalité et de la spiritualité prendra forcément une autre tournure.

L'un des voies est celle du Christ, qui prpose un mariage d'amour avec Dieu dans la mort à soi-même.

L'autre semble celle de Lucifer, qui propose un progrès fondé sur la hierarchie de sa spiritualité, vers la présence d'un Dieu inaccessible.

Ce la nous fait toucher du doigt l'épreuve finale, le combat de notre âme à l'heure de la mort (Harmageddon).



J'espère être assez humble pour choisir le Christ. Mais, sans son aide, je le renierai sûrement. Embarassed

Que choisirez vous?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Ven 29 Déc 2006, 15:18

spirit a écrit:


Oui, on peut spéculer sur l'idée de Dieu et les raisons de Dieu ad aeternam. Cependant, en observant les malheurs terrestres, les guerres, les violeurs en série, les horreurs des barbares, les horreurs de l'holocauste, les horreurs des guerres des religions etc... etc..., on est en droit de se poser bien des questions sur l'amour infini de Dieu et les raisons qui font qu'il permette tout cela.


Explication chrétienne:

Dieu nous laisse comme abandonnés dans cette première étape du purgatoire.

Le but: Tout homme, croyant ou non, doit sortir de cette vie avec un peu de conscience de son péché et sa misère. Cette humilité est la première DISPOSITION pour choisir le Christ.

Citation :
Pour le moment vous faites votre petite vie "pépère" avec la chance d'être né dans un environnement où vos souffrances sont très faibles. Mais quelle aurait été votre réaction si votre propre enfant était tombé dans les mains d'un violeur sadique et qu'il soit sauvagement torturé et tué?

Il se peut que face à la souffrance, je renie le Christ et suive la voie de cet esprit qui guide le Spiritisme. Mais je remets à Dieu pour qu'il veille sur moi et tous les membres de ce forum. Car la vraie Vie, le vrai bonheur est dans la Vision de Dieu, même si la voie (celle de la croix), est douloureuse.

Citation :
A la rigueur je peux comprendre ce concept. Mais je doute que vous vous ne le compreniez dans son sens profond.
- Le père = La source divine = Dieu
- Le fils = probablement L'esprit pur émané (avant toute personnalisation)ou, au contraire, l'esprit ayant fini son cycle évolutif et ayant rejoint le père après s'être impersonnalisé.
- Le saint esprit = même remarque que le fils. Si l'un est l'esprit pur émané, l'autre est l'accomplissement de l'esprit après s'être impersonnalisé. Il faut déterminer qui est l'un et qui est l'autre.

Ce n'est certes pas la théologie chrétienne !


Citation :
Là on dit exactement la même chose, mais vous raccourcissez/simplifiez trop. On continue notre chemin en étant l'enfant de Dieu et en le tenant par la main (métaphore pour dire qu'on la dans notre coeur et que notre capacité à aimer est digne de le recevoir - nous continuons donc à agir avec notre personnalité, mais nous le faisons dans l'amour). Alors que lorsqu'on vient sur terre on est des enfants fugueurs. Nous expérimentons de nous-mêmes la vie sans tenir Dieu par la main (cette métaphore ne me déplait pas Smile ).

Je ne crois pas. Vous ne pouvez en aucun cas comprendre qu'un être simple (un bandit crucifié à la droite de Jésus) puisse voir Dieu face à face le jour même de sa mort car, dans son humilité et sachant qu'il ne vaut rien, il s'en remet au Sauveur.

Citation :
Donc, d'abord nous sommes l'enfant de Dieu (car on possède encore notre personnalité) et, ensuite, nous sommes l'épouse de Dieu, lorsqu'on s'est dépouillé de notre personnalité. A ce moment là, comme l'explique d'ailleurs les êtres de lumière, on fait un avec sa volonté et on devient alors collaborateur de son Oeuvre, comme l'est un ami.

Dans la foi catholique:

On n'est pas dépouillé de sa personnalité. Juste de son orgueil et de son égoïsme.




Citation :
En fait il convient de distinguer deux types de connaissances bien distinctes (le plus fort c'est que les entités l'expliquent comme cela et ça m'avait échappé, Rolling Eyes désolé):
1- La connaissance et le savoir intellectuel superficiel étant lié à une culture.
2- La connaissance spirituelle qui concerne exclusivement les processus qui permettent d'accéder à un amour toujours plus grandissant et à se rapprocher toujours plus de l'amour infini Divin.

C'est IMPOSSIBLE. Dieu est trop grand. Il ne se donne pas en fonction de ce progrès mais au contraire en fonction du retour à une confiance aimante.

Bien sûr que "La connaissance, l'amour et l'humilité sont centrales", mais je le répète: COMMENT Y ACCéDER! Tout le monde voudrait bien accepter le "don de Dieu", mais peut y arrive, POURQUOI?



Citation :
La réincarnation n'est pas un dogme mais une réalité qui se vérifie par les faits. Grâce aux doctrines orientales, l'occident avait des soupçons sur la réalité des réincarnations. Or, elles ont été totalement confirmées (surtout) par le spiritisme et diverses expériences de régression sous hypnose.

Il y a trop de Napoléons et d'Alexandre le Grand. De plus, l'hypnose dans une scéance de spiritisme contamine la mémoire de souvenir qui ne sont pas les siens propres mais sont communiqués par ces esprits.

Il y a donc une foi, et un dogme, dans la religion spirite:

- 1° Vous croyez en ces esprits et en leur bonté.
- 2° en conséquence vous adhérez à des vérités non vérifiables (= des dogmes) qu'ils révèlent.

Citation :
Les repères sont nécessaires, mais lorsqu'ils sont basés sur de vieux écrits interprétés, il convient d'être prudent.

Pourquoi vos esprits se sauventils lorsqu'on évoque sur eux la vierge Marie? C'était la question du début. Votre réponse?

Citation :
PS. Heu... quand je disais qu'on disait à peu près la même chose, j'ai un peu exagéré... Smile

Ces deux doctrines se ressemblent car elles sont inversées, comme Christ et Antichrist.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Ven 29 Déc 2006, 15:46

Je lis certes la moitié car j'essaye d'unifier votre pensée qui est toujours d'accord en apparence, avec le message du christ, tout ben le trouvant ancien et puéril.

Et l'unité de cette doctrine est le perfectionnement de soi-même pour atteindre à la déité.

Me trompe-je?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Ven 29 Déc 2006, 15:56

La réincarnation n'est pas un dogme mais une réalité qui se vérifie par les faits.

Ce point précis, est ce qui exprime précisément la notion différente que nous avons de la vie.



J'ai remarqué, beaucoup croit en la réincarnation. J'y vois pas l'utilité. Ceci dis les posts défiles très vite lol. Aussi bien que très intéressant à lire, il me faudrait du temps pour tout lire des échanges. Donc escusez moi si déjà vous avez expliquez le pourquoi du comment justifiant cette réincarnation qui vous est personnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Ven 29 Déc 2006, 16:07

spirit a écrit:
La réincarnation n'est pas un dogme mais une réalité qui se vérifie par les faits. Grâce aux doctrines orientales, l'occident avait des soupçons sur la réalité des réincarnations. Or, elles ont été totalement confirmées (surtout) par le spiritisme et diverses expériences de régression sous hypnose.
Cher Spirit

Je ne suis pas d'accord. Il n'existe aucune preuve de la réincarnation, tout comme il n'existe aucune preuve de la résurrection. Ce ne sont que des croyances.

Si sous des états d'hypnose il est possible de se souvenir de "vies antérieures", rien ne prouve que ce soit notre propre vie ou celle d'un autre, ni même un rêve éveillé. En tout cas, cela ne constitue pas une preuve.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
PasteBLAZE



Messages : 3
Inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Ven 29 Déc 2006, 17:32

Bonjour tout le monde,
Je commence par vous féliciter pour la qualité de vos échanges sur ce forum mais surtout pour la tolérance que vous manifestez envers l'un l'autre malgré vos différences de point de vue.

Je sais comment la frustration peut-etre grande quand on veut a tout prix offrir SON chemin de salut à un prochain bien-aimé qui ne l'accepte pas ou ne le comprend pas à cause de sa culture, de ses experiences personnelles avec Dieu. (Car nous avons tous des experiences personnelles avec Dieu - consciemment ou inconsciemment)

Nous utilisons des outils tres fragiles pour apéréhender Dieu, notre intellect, notre mémoire qui sont à la surface de notre Etre.

Pour le moment je n'ai que des questions:

A) S'il est vrai que l'une des explications de notre parcours sur terre, (ou dans une incarnation), consiste à collecter des expériences pour les offrir à DIEU; qu'en est il de ceux qui perdent leur mémoire, leur identité avant meme leur mort physique?

B) qu'en est il des gens qui soufrent de personnalités multiples?

C) pourquoi attendre la mort physique ou un temps futur pour offrir ce présent à Dieu? Ne peut-on pas offrir chaque seconde à ce Grand tout consciemment en assumant sa petite place temporaire dans cette grande oeuvre infinie, seconde après seconde? En acceptant que même quand on oublie de le faire cela se fera automatiquement?


Mes questions sont plutot rhétoriques, c'est une façon de vous dire que quand je vous lis quelque soit votre point de vue, vous enrichissez ma vision, mais sans forcément modifier ma FOI en l'Absolue, en l'AMOUR qui nous unit tous.

Je vous aime tous !!

PS.: Le monde des CAUSES est en vous, tout le reste n'est que conséquence !
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Ven 29 Déc 2006, 17:38

Very Happy Bienvenu mon cher PasteBLAZE
Revenir en haut Aller en bas
PasteBLAZE



Messages : 3
Inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Ven 29 Déc 2006, 17:47

Louis a écrit:
Si sous des états d'hypnose il est possible de se souvenir de "vies antérieures", rien ne prouve que ce soit notre propre vie ou celle d'un autre, ni même un rêve éveillé. En tout cas, cela ne constitue pas une preuve.

Cette interrogation pointe du droigt une réalité subtile: le lien entre UNE vie et LA Vie. Il implique sans le dire, la capacité évntuelle d'une vie à hériter du vécu d'une autre vie, du fardeau d'un autre et de la grâce d'un autre. Ce qui est en somme l'essence de la FOI en CHRIST (pour ceux qui l'ont).

LA VIE n'a ni commencement ni fin,
Une vie OUI.

La VIE est impersonnelle,
Une vie est personnelle.

J'aime bien comparer chaque vie comme une cellule dans un corps à l'instar des cellules de notre corps physique. Elles jouent des roles différents mais appartiennent au meme corps.

Pour imager un peu, certains sur ce forum sont des cellules du coeur d'autres sont des cellules du cerveau. Very Happy

Parlant de rêve... peut-on prouver que cette vie ainsi connue n'est pas un rêve duquel on se reveil chaque soir en allant nous coucher, sans garder en mémoire à notre réveil ce que notre cerveau est incapable de garder et encore moins d'interpreter????


Dernière édition par le Ven 29 Déc 2006, 17:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
PasteBLAZE



Messages : 3
Inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Ven 29 Déc 2006, 17:50

Peau d'âne a écrit:
Very Happy Bienvenu mon cher PasteBLAZE

Merci Peau d'âne pour la salutation et Merci Arnaud pour l'initiative de ce forum.

Merci à tous les autres pour leurs posts enrichissants.
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Ven 29 Déc 2006, 18:00

Bonjour PasteBLAZE !

Peux-tu m'expliquer ce que tu veux dire là :
Citation :
qu'en est il de ceux qui perdent leur mémoire, leur identité avant meme leur mort physique?

En ce qui concerne :
Citation :

qu'en est il des gens qui soufrent de personnalités multiples?
Il y a deux cas de figure :

1°) les maladies psychiques comme la skizophrénie qui n'empêchent pas Dieu de faire son oeuvre même si c'est de façon cachée. Je connais ainsi un garçon psychotique, perclus, incompris voir persécuté par ses proches qui fait un véritable chemin de sainteté. Je suis chaque fois frappée par sa pureté et la lumière qui se dégage de lui. Il fera partie au ciel, de ceux qui passeront devant tout le monde. Mais quel mérite !

2°) Les grands pêcheurs qui ont une personnalité éclatée. En gros, ils disent une chose, pensent le contraire et font encore autre chose. Ils sont dans la confusion et sèment la confusion s'y ajoutent d'ailleurs des problèmes psychologiques.
La solution : la conversion.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Ven 29 Déc 2006, 18:05

Cher Paste BLAZE,

Voici ce que répondrait la foi catholique à vos questions. Je laisse Spirit faire ce même excercice pour sa foi:

Citation :
Pour le moment je n'ai que des questions:

A) S'il est vrai que l'une des explications de notre parcours sur terre, (ou dans une incarnation), consiste à collecter des expériences pour les offrir à DIEU; qu'en est il de ceux qui perdent leur mémoire, leur identité avant meme leur mort physique?

Réponse catholique:

Nous perdrons tous notre mémoire avec la vieillesse. Mais, à l'heure de la mort, lorsque l'organe cesse de peser, tout est rendu de manière plénière. Le christ paraît dans sa gloire, accompagné des nôtres et nous raconte son Evangile. Il nous révèle que l'étape de la vie terrestre, les abandons subis, était une "première école". Il nous demande de poser un choix: L'amour de Dieu et du prochain jusqu'au mépris de soi, ou l'amour de soi.
Citation :

B) qu'en est il des gens qui soufrent de personnalités multiples?


Réponse catholique:


Ce sont des maux de cette terre. Nous en avons tous (tentation, névroses, psychoses parfois). Dieu les permet pour un teps (celui de cette vie) car ils sont une excellente école d'humilité.
Or l'humilité dispose à aimer l'Amour lorsqu'il se révèle.

Citation :
C) pourquoi attendre la mort physique ou un temps futur pour offrir ce présent à Dieu? Ne peut-on pas offrir chaque seconde à ce Grand tout consciemment en assumant sa petite place temporaire dans cette grande oeuvre infinie, seconde après seconde? En acceptant que même quand on oublie de le faire cela se fera automatiquement?


Réponse catholique:


Si nous avons la chance d'avoir reçu la foi dès cette terre, il nous est possible de savoir tout cela et de l'offrir à Dieu.

Mais beaucoup ne recevront la foi que face à la Venue du Christ, à l'heure de leur mort. En effet, Dieu a le temps. Et même les athées apprennent de cette vie l'humilité (avec beaucoup de peur et de douleur, car ils ne savent pas à quoi tout cela sert).
Citation :

"Heureux ceux qui croient sans avoir vu !"

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Ven 29 Déc 2006, 18:24

Arnaud Dumouch : Si nous avons la chance d'avoir reçu la foi dès cette terre, il nous est possible de savoir tout cela et de l'offrir à Dieu.

Mais beaucoup ne recevtont la foi que face à la Venue du Christ, à l'heure de leur mort. en effet, Dieu a le temps. Et même les athées apprennent de cette vie l'humilité (avec beaucoup de peur et de douleur, car ils ne savent pas à quoi tout cela sert).


Le problème reste que le passage terrestre influence l'âme au point que celle-ci perd le lien qui l'unissait en l'essence de Dieu. Ce lien c'est précisément l'expression "foi" usitée ici. Toute création en ce temps terrestre à eu cette foi originelle que d'être confiant en Dieu pour accèder à une vie terrestre. Parcequ'on ne partage pas en obligeant. Dieu à voulu créer pour partager l'essence de son amour, car il est ainsi du pouvoir de l'amour qu'il veuille s'étendre à d'autres. Mais en aucun cas qu'il ne deviennes une obligation. Aussi par ce principe toutes les créatures le furent par confiance partagées en cet essence de Dieu. (Evidemment cela n'engage que moi lol).
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   Ven 29 Déc 2006, 18:24

PasteBLAZE a écrit:
A) S'il est vrai que l'une des explications de notre parcours sur terre, (ou dans une incarnation), consiste à collecter des expériences pour les offrir à DIEU; qu'en est il de ceux qui perdent leur mémoire, leur identité avant meme leur mort physique?

B) qu'en est il des gens qui soufrent de personnalités multiples?

C) pourquoi attendre la mort physique ou un temps futur pour offrir ce présent à Dieu? Ne peut-on pas offrir chaque seconde à ce Grand tout consciemment en assumant sa petite place temporaire dans cette grande oeuvre infinie, seconde après seconde? En acceptant que même quand on oublie de le faire cela se fera automatiquement?
Bienvenue sur le forum PasteBLAZE cheers

Pour ces questions, il est nécessaire d'ouvrir de nouveaux sujets, après avoir vérifié dans la "recherche" des anciens sujets si la réponse n'y figure pas déjà.
A) Arnaud a déjà répondu mais je ne sais plus où.
B) j'ai ouvert ce sujet ici: http://docteurangelique.forumactif.com/viewtopic.forum?t=2580
C) De quel présent parlez-vous?

Arnaud a été plus rapide que moi! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
 
La théologie des cercles spirites.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Cercles spirites
» Les cercles de pierres
» Le salut par la charité (Théologie catholique)
» Oxford archéologie cherche un ostéologue (anthropologue)
» Théologie de la femme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: