DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La théologie des cercles spirites.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   22/12/2006, 14:19

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Spirit,

Je vous propose d'ouvrir en théologie un nouveau fil sur le New Age. C'est un sujet très interessant !
Pour le thème qui est débattu ici, vous dites:

Utiliser l'intelligence intellectuelle pour le mal est la preuve du non discernement du bien et, surtout, l'inutilité ou la non indispensabilité de celle-ci pour être bon.

Justement non. Cela ne prouve rien.

Ce que vous appelez mal, en fonction d'un ordre de valeur qui met en premier (par exemple) le respect des personne, est appelé mal par vous dans une personne (par exemple Hitler) qui met en premier comme ordre de ses valeurs la race aryenne.

Mais le propre de l'homme (de tous les hommes sauf les petits enfants et les fous) est d'agir avec une fin que son intelligence choisit. Il ordonne à cette fin des moyens.

L'animal au contraire, se voit imposer par la nature deux finalité: sa survie et la survie de son espèce. Il ne choisit pas sa fin, ne se pose JAMAIS la question de ce qu'il fait sur terre, mais se contente de vivre, selon sa nature, dans le présent.

Cher Arnaud,

Non non, on ne peut faire autrement que de parler de new-âge dans ce fil et je pense que vous devriez le comprendre assez rapidement.

Je n'ai pas voulu entrer dans des considérations techniques liés à la psychanalyse, mais je vois que certains ici y sont très bien préparé. Louis vous a en partie parfaitement répondu:
"C'est ce choix que je conteste. On sait clairement depuis la psychanalyse que nos choix ne sont pas issus de notre conscience qui représente la surface émergeante de l'iceberg. C'est notre inconscient qui guide 99 % de nos choix (j'éxagère volontairement). Un inconscient fait de conditionnements culturels, sociaux et héréditaires. Il reste à notre esprit une part infime de libre-arbitre."

C'est la partie que j'ai soulignée en gras qui pose problème. Le libre arbitre de l'esprit augmente en fonction de son évolution. Au moins l'esprit est influent et au plus c'est ce que vous appelez la partie sensible qui s'exprime. Cela donne justement les différents Hitler ou autres criminels sans scrupules.

Adhérez-vous déjà à l'idée que l'intelligence humaine est au service de l'esprit? Vous essayez de distinguer l'homme de l'animal par l'intelligence et vous mélangez psychisme et spiritualité. Il ne faut pas mêler intelligence intellectuelle et intelligence intuitive. L'intelligence intellectuelle n'apporte absolument rien pour l'Amour et le discernement du bien.

Je crois que pour clarifier ce débat il vaudrait mieux commencer par de bonnes définitions:

L'esprit d'essence divine, celui qui nous concerne (et non l'esprit scientifique qui s'associe plutôt à l'intelligence), est tout Amour et toute connaissance. C'est lui qui est sensé apporter l'amour nécessaire pour (vous) donner l'illusion que l'esprit intellectuel discerne. Or, cet esprit, est logé au tréfonds de notre inconscient et tente de refaire surface de vie en vie et d'expérience en expérience. Au fur et à mesure que l'esprit refait surface il influence toujours plus les prises de décision dans l'amour. Le chemin pour se retrouver lui-même en tant qu'être pur Divin est éternel.

L'âme, nous l'avons déjà définie plus haut, est l'interface entre l'apport psyco-biologique et l'esprit.

Si vous avez correctement suivi mon argumentation, il ne vous sera pas bien difficile de comprendre que l'intelligence peut être tout autant au service du bien que du mal. Ce qui détermine que l'on est d'un bord ou de l'autre est directement lié à la possibilité qu'a l'esprit (qui est tout amour) de s'exprimer. Cela n'empêche pas évidemment d'être dans une position évolutive intermédiaire et de s'aider de la réflexion et de l'intelligence pour faire certains choix. Mais le processus évolutif spirituel n'est pas aussi simpliste. On ne change pas le niveau évolutif d'une âme comme ça, d'un coup de baguette magique.

Je viens de lire que Louis a écrit: "Moi je crois que c'est un choix par amour". Oui, on est parfaitement d'accord. La nuance c'est que cet amour ne s'exprime pas de la même manière et au même potentiel selon tout un chacun. D'où la nécessité évolutive de l'esprit Divin mais, non pas grâce à l'intelligence intellectuelle humaine, mais plutôt aux expériences et à la souffrance. Malheureusement un contenu psychique (l'âme) n'évolue efficacement et en profondeur qu'à coups de traumatismes.

L'intelligence intuitive (c.àd. le sens du discernement clair) est une caractéristique de l'esprit et a besoin de l'intelligence intellectuelle pour s'exprimer. Il ne faut pas inverser les rôles. C'est elle (celle intuitive) qui, entre autres, permet de discerner notre moi intérieur en tant qu'entité immatérielle. Combien de scientifiques particulièrement intelligents en sont incapables?

Amicalement
Spirit
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 86538
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   22/12/2006, 14:55

Cher Spirit,

Il y a fondamentalement une question de vocabulaire, vous définissez les termes esprit, âme, intelligence intuitive et intelligence de manière différente que dans la philosophie de saint Thomas.

serait-il possible que vous établissiez un glossaire très simple.

Chez saint Thomas:

Corps >>> Partie biologique, palpable de notre êtree.
Psychisme >>> Vie sensible (sensations, imagination, mémoire des images) qui nous est commune avec les animaux.
Esprit>>> intelligence et volonté libre (propre à l'homme).
Vie mystique >>> Ce qui dans notre esprit est fait naturellement pour Dieu (donc pour l'amour et la lumière éternels).


Citation :
Adhérez-vous déjà à l'idée que l'intelligence humaine est au service de l'esprit? Vous essayez de distinguer l'homme de l'animal par l'intelligence et vous mélangez psychisme et spiritualité. Il ne faut pas mêler intelligence intellectuelle et intelligence intuitive. L'intelligence intellectuelle n'apporte absolument rien pour l'Amour et le discernement du bien.

Je ne pense pas. c'est surtout une question de vocabulaire...
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Louis

avatar

Masculin Messages : 6199
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   22/12/2006, 20:59

Pour spirit:

On avait déjà tenté de comprendre la distinction entre âme et esprit dans une précédente discussion: http://docteurangelique.forumactif.com/viewtopic.forum?t=988

Mais ce débat ne finira jamais... ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 86538
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   22/12/2006, 21:04

Cher Peau d'âne,
Citation :

Cela ne l'empeche pas, pour certains chats, de se laisser mourrir de faim par le chagrin voir même d'empêcher qu'on prenne le cadavre de son maître.

J'ai entendu parler de cela chez des chiens. Mais pas chez des chats.

Citation :
Il existe des cas certes rares, où l'animal sauvage, tel un lion adopte un autre animal extérieure à sa race. Parfois même donne l'amitié affectueuse à un enfant. De même que le loup. Ces animaux alors donneront leur vie pour sauver "l'étranger" ; pris, sous leurs protections.

Ca se greffe toujours sur la perte précédante d'un petit. Il peut arriver qu'une femelle, sous le choque, adopte un autre. Mais jamais par un choix libre.

Citation :
Ensuite, j'ai pu constater que très rares sont également, les hommes qui donneraient leurs vies pour un tiers, si celui ci n'est pas affectivement relié à sa famille. Preuve, est que nous serions déjà tous à courrirent sur les champs de batailles pour intervenir près de nos semblables entrain de mourrir sous les bombes.

Nous sommes aussi des animaux. nous portons donc en nous les orientation instinctives d'une espèce de primate grégaire. Mais nous constatons que notre liberté peut s'en abstraire. La majorité ne le font pas toujours, mais tous les hommes le peuvent.


Citation :
La spiritualité n'est qu'une façon d'exprimer l'amour de Dieu, propre à l'homme. Elle n'est pas de l'ordre de celle de l'animal, il n'en a que faire puisque lui voit autrement ce que l'homme ne peut voir. Ce qui n'empeche pas qu'il exprime de l'amour. (Hors celui comme l'homme, de celui instinctif et de survie).

L'animal est capable d'un grand amour. Mais c'est un amour SENSIBLE. Pas de connaissance intellectuelle du bien aimé mais une connaissance purement sensible.

Pas de choix libre non plus (amour volontaire, porté par l'intelligence)
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   23/12/2006, 02:27

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Spirit,

Il y a fondamentalement une question de vocabulaire, vous définissez les termes esprit, âme, intelligence intuitive et intelligence de manière différente que dans la philosophie de saint Thomas.

serait-il possible que vous établissiez un glossaire très simple.

Chez saint Thomas:

Corps >>> Partie biologique, palpable de notre êtree.
Psychisme >>> Vie sensible (sensations, imagination, mémoire des images) qui nous est commune avec les animaux.
Esprit>>> intelligence et volonté libre (propre à l'homme).
Vie mystique >>> Ce qui dans notre esprit est fait naturellement pour Dieu (donc pour l'amour et la lumière éternels).


Citation :
Adhérez-vous déjà à l'idée que l'intelligence humaine est au service de l'esprit? Vous essayez de distinguer l'homme de l'animal par l'intelligence et vous mélangez psychisme et spiritualité. Il ne faut pas mêler intelligence intellectuelle et intelligence intuitive. L'intelligence intellectuelle n'apporte absolument rien pour l'Amour et le discernement du bien.

Je ne pense pas. c'est surtout une question de vocabulaire...

Hum... Cher tous,

Comme me l'a suggéré Louis je viens de parcourir le fil sur l'âme et l'esprit. Effectivement, tout le monde tourne en rond mais j'ai quand même pu lire des réponses qui correspondent assez à "mes" définitions et ma compréhension du système spirituo-animîque.

Je dois l'avouer, je suis loin d'être un théologien. De culture catholique, j'ai depuis mon enfance tout de suite ressenti un profond malaise avec la plupart des religions existentes. Pourtant, un quelque chose me disait qu'il fallait avoir la foi. Après m'être retrouvé malgré moi confronté à des expériences paranormales impressionnantes, j'ai pensé que le meilleur moyen de savoir ce qui se passait après la mort physique était de le demander directement aux entités désincarnées. Smile

Le résultat de mes investigations fut plus que fructueux. Je découvris Un cercle spirite Italien qui conversait quotidiennement depuis 20 années avec plusieurs entités d'un niveau spirituel très élevé. Une doctrine spirite rationnelle, logique et très précise s'est construite au fil des innombrables discussions animées par un intellectuel philosophe. Les définitions de l'âme et surtout de l'esprit sont claires et précises.

L'esprit, selon cette doctrine spirite particulière dont je parle, est ce qui est souvent pris pour l'âme dans beaucoup de définitions que j'ai lu sur ce forum.

Par contre, ce que vous donnez, Arnaud, comme définition, est à 90% identique à celle que je connais (et en laquelle je place pour le moment toute ma confiance).
Vous dites:
La personne humaine est un mixte qui est unifié grâce à son unique âme pour former un seul être.
1° Vie biologique.
2° vie psychique
3° La vie spirituelle

Nous sommes d'accord sur les trois points et je l'ai d'aillleurs déjà souligné dans mes posts antérieurs. L'énorme nuance se situe au niveau de l'esprit. Ses attributs vont beaucoup plus loin que la seule volonté et l'intelligence. Il est sensé être de pure essence divine, tout Amour et directement émané de Dieu. Il possède toutes les caractéristiques divines et est composé de la même structure que cette force ou source (le père) dont tout est issu.

Après que l'esprit pur soit émané en tant qu'individu, il semblerait qu'il doive acquérir une personnalité de manière à entrer dans le processus évolutif infini. Il peut le faire en perdant toute mémoire divine en s'incarnant. A partir de là commence le processus évolutif infini pour retrouver au fil des siècle la mémoire divine et les attributs divins d'origine.

Les entités affirment que Dieu est infini et inatteignable et que seule cette conception de Dieu peut garantir une évolution et une vie éternelle. Pour cela il est évident qu'il n'y a jamais un effacement total de la personnalité (c'est la seule légère différence que j'ai noté par rapport au channeling qui va suivre). Il semblerait même qu'à un certain niveau, beaucoup plus évolué que le notre, certaines entités se retrouvent seules et désemparées devant cet infini et se remettent à douter. Paraît-il que c'est une "crise" classique. Ensuite, l'idée de Dieu renaît avec encore plus de force. Bref, c'est une quête perpétuelle de nous même, de notre soi profond, de ce que nous sommes à l'origine: des esprits d'essence divine.

Ceci dit, je me suis baladé un jour sur certains sites moyen-âgeux style "les êtres de lumières". Et quel ne fut pas mon étonnement de retrouver sur le site "ciel à la terre" la définition exacte de l'âme et de l'esprit telle qu'elle est également décrite par les entités du cercle spirite dont je parle (je rappelle que l'un est français et procèderait par channeling et l'autre Italien et totalement inconnu). Cette explication de l'âme et de l'esprit selon "les êtres de lumière" est si belle et si pure que je ne peux résister de vous en mettre un copier-coller.

Voici donc un extrait de la canalisation de Monique Mathieu... http://assoc.wanadoo.fr/ciel-a-la-terre/FR/Evolution.htm
" Nous essayerons de faire de l'âme la définition la plus simple possible, afin qu'elle soit accessible à votre compréhension. L'âme est une énergie qui a une conscience, et qui a amené avec elle tout un acquis de ses expériences antérieures. Cette énergie permet à l'esprit de comprendre et d'intégrer encore d'avantage la présence de Dieu.
L'âme est un véhicule, comme le corps, mais un véhicule immatériel, un véhicule qui sert à l'esprit pour lui permettre de comprendre et d'intégrer tout ce qu'est la création, tout ce que sont aussi l'émotion, l'émotionnel, l'amour, tout ce qui est le sentiment. Le sentiment n'existe que sur ce monde avec une telle intensité!, Et les âmes qui viennent s'incarner en ce monde, même celles qui n'appartiennent pas à cette sphère d'existence, acquièrent une approche extraordinaire de ce côté affectif, émotionnel, de ce côté sentiment qui est, en fait, presque unique à cette sphère.
Comment pourrions-nous vous décrire l'âme afin que vous puissiez mieux la cerner ? "
On me montre comme une petite lumière bleutée, cette lumière attire à elle une immensité de particules d'expériences, de vécus, et cette petite lumière fait une synthèse de tout ce qu'elle reçoit, aussi bien de l'extérieur que de l'intérieur.
" L'âme est un véhicule précieux pour l'évolution de l'esprit. L'esprit lui, est comme un petit soleil qui rayonne de mille feux et qui doit grandir afin de pouvoir rejoindre Celui qui l'a créé, mais il doit s'enrichir d'une somme considérable d'expériences afin de pouvoir ramener toutes ces expériences à Celui duquel il émane. "
Ils me montrent une image: cette petite parcelle d'énergie qui est complètement neutre, qui est partie du Père, qui s'est involuée de monde en monde, à laquelle on a tout d'abord donné comme véhicule, l'âme, qui, elle, peut comprendre, intégrer, ressentir. Elle charge... c'est comme une..., c'est très difficile à exprimer avec des mots! Je vois les images... c'est comme une petite disquette... c'est stupide ce que je vais vous dire mais je ne peux pas exprimer autrement, c'est comme une petite disquette d'ordinateur dans laquelle on va rentrer une quantité énorme de données, et ces données ne peuvent rentrer qu'au travers de l'âme. Car l'esprit tout seul, n'ayant pas l'âme pour support, ne pourrait pas recevoir ces sommes colossales d'expériences. Et lorsqu'il sera chargé de toutes ces expériences, il retournera vers son Créateur. Mais l'esprit ne souffre pas, l'esprit n'a pas de sentiment, l'esprit est une énergie Divine neutre, il se charge des expériences mais sans en avoir la nuisance, ni l'émotionnel, ni le sentiment, il n'en a que la substance filtrée, la substance précieuse, celle qui le fera briller encore davantage. L'âme sert des milliards de fois pour porter le maximum d'informations à ce petit soleil qui est l'esprit en vous.
Je vois toutes les images et je voudrais tellement vous expliquer d'une façon claire tout ce qu'ils me montrent. Ils me disent:
" Ils le sauront, ils le comprendront. Ils le comprendront beaucoup mieux, encore mieux lorsqu'ils auront quitté leur enveloppe de manifestation, leur corps physique. Mais ils n'auront cependant qu'une petite partie de conscience par rapport à leur esprit, ils ne verront qu'une petite partie de ce soleil immense qui est pourtant eux, aussi.
Il faut que vous sachiez que ce qui est filtré vers l'Esprit Divin ne peut être que beauté, ne peut être que Lumière. L'âme est un filtre. Comme le corps est un support pour l'âme, l'âme est un support pour l'esprit. Chacun est le filtre et le reflet de l'autre, et chacun est aussi l'expérience pour l'autre. Votre corps fait évoluer votre âme, et votre âme fait évoluer votre esprit. C'est la trinité absolue sur ce monde et dans les autres mondes. Car le schéma que vous vivez ici en ce monde se répète dans les autres. Il y a toujours la Trinité.
C'est pour cela que vous devez travailler au maximum, afin d'épurer tout ce que vous transmettez à votre âme par votre réalité physique afin que votre âme aie moins de travail pour filtrer, pour transmuter et pour transférer des données à l'esprit, à la sphère solaire qu'est l'esprit. "
Je ne sais pas si ces explications ont pu éclairer un petit peu vos consciences. Pour moi lorsque je vois les images, c'est tellement simple, mais les mots sont si limitatifs qu'il est parfois très difficile avec des mots humains de faire comprendre ce qui est dans le domaine de la non-humanité.
" Voila ce que nous pouvions à peu près vous donner comme informations sur cette question.
Il pourrait y avoir encore d'autres réponses encore plus vastes mais celle-là suffira à une petite compréhension de votre trinité, de votre fonctionnement.
Il ne faut pas non plus vouloir, par des réponses trop complexes, embrouiller vos esprits. Tout vient à son heure, toutes les portes vous seront ouvertes lorsque vous serez prêts à les franchir. Alors préparez votre corps le mieux possible afin qu'il soit un outil parfait pour votre esprit. L'Esprit demeure à jamais; l'âme et le corps sont temporels même s'ils ont l'éternité pour évoluer, ils sont tout de même temporels. Lorsque toutes les incarnations dans toutes les sphères sont terminées, l'âme n'existe plus. Voila ce que nous voulions répondre à ta question. " …


Voilà, je ne sais pas ce que vous en pensez, mais moi je trouve que ça vaut le détour! Bon, il est question de rejoindre Dieu après avoir évolué une... éternité. Smile Pas évident à comprendre. Tout comme le concept de l'âme qui sert de filtre à l'esprit. Il semblerait au fil de l'évolution qu'il y ait une interaction âme/esprit qui rejoindrait la doctrine spirite. Tout cela correspond à 98% à la doctrine spirite.

Le channeling de Monique révèle encore ceci (accrochez-vous bien):

Informels, vous le deviendrez tous quand vous aurez terminé tous les périples évolutifs, dans toutes les matières, aussi subtiles qu’elles soient, dans tous les mondes de cet Univers. Nous disons bien DANS TOUS LES MONDES DE CET UNIVERS, parce qu’il y a d’autres Univers qui fonctionnent différemment du vôtre.

Lorsque vous aurez tout expérimenté, vous serez une somme de connaissances très importante. A ce moment là, vous serez totalement attirés vers la Source, comme si un immense aimant vous attirait. Vous irez vous fondre dans la Source de toute vie, de toute connaissance, et vous irez porter comme un immense cadeau tout ce que vous aurez pu acquérir à la Source. La Source s’enrichira donc de toutes ces expériences. La Source est une énergie créatrice mais non expérimentale et ne peut donc expérimenter. C’est donc un cadeau que vous faites à la Source, et cela ne peut fonctionner autrement.
Vous vous fondrez dans la Source, mais vous garderez toujours votre individualité dans sa totalité, c’est-à-dire que vous pourrez vous fondre dans la Source momentanément, vous pourrez être Tout, vous pourrez être Un. Mais à ce niveau de conscience et d’évolution, il n’y a plus de personnalité, car celle-ci ne sert qu’à évoluer.

Donc vous pourrez être Tout, vous pourrez être Un.
Vous aurez la possibilité de créer comme la Source, de créer avec une différence, c’est que vous, vous aurez expérimenté. Vous créerez donc en fonction de tout ce que vous avez connu, de tout ce que vous avez expérimenté, mais en plus avec l’immense Amour et l’immense Force de la Source. Vous deviendrez des dieux créateurs d’univers, des dieux créateurs de mondes. "


Voilà, moi je trouve cela impressionnant. Est-ce qu'une vulgaire perception personnelle sans aucune valeur? A chacun de juger et de discerner selon son niveau évolutif et la finesse de sa perception.

Si vous le voulez j'ouvre un autre fil et je fais un copier-coller de ce texte magnifique (selon moi).

Amicalement
Spirit
PS. Bon, heu... après tout ça, est-ce que la pensée abstraite est la preuve de l'existence de l'esprit chez l'être humain ou est-elle le vulgaire produit de l'évolution physique du cerveau? scratch geek (Selon les définitions spirites et new-âge de l'esprit il semblerait que la pensée abstraite soit liée au psychisme et à la quantité de neurones en fonction. Je crois qu'il vaut mieux oublier cet argument. Je m'en vais ouvrir d'autres fils Smile ).
Revenir en haut Aller en bas
Noel

avatar

Messages : 3018
Inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   23/12/2006, 10:07

Et quand tu auras tout trouvé, tout expérimenté, l'amour, la charité, le pardon, la haine aussi... il te restera à chercher ... la compassion.
Bouddha

_________________
.../... Ami, si tu tombes un ami sort de l'ombre à ta place.../...
Chantez, compagnons, dans la nuit la Liberté nous écoute...
Ami, entends-tu ces cris sourds du pays qu'on enchaîne ?
Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9830
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   23/12/2006, 10:28

Mon cher Spirit,

Laisse-moi te recommander un excellent ouvrage sur ce sujet. «L'erreur spirite» de René Guénon.

On ne joue pas avec ça. Tu fais appel à des energies négatives que tu ne sais pas contrôler. Arrête avec ces conneries. Sinon tu finiras par t'en mordre les doigts. Seul Dieu peut contrôler le malin. Il le tient en laisse. Mais si tu insistes, il le laissera agir, et là, gare à tes fesses.

_________________
Il y a deux histoires: l'histoire officielle, menteuse, puis l'histoire secrète, où sont les véritables causes des événements. Honoré de Balzac



Revenir en haut Aller en bas
Louis

avatar

Masculin Messages : 6199
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   23/12/2006, 10:40

spirit a écrit:
Par contre, ce que vous donnez, Arnaud, comme définition, est à 90% identique à celle que je connais (et en laquelle je place pour le moment toute ma confiance).
Une question que j'aimerai vous poser:
Pourquoi placez-vous votre confiance en des entités mystérieuses, inconnues, et en leurs intermédiaires (médiums et channeleurs)?
Vous croyez que cela est vrai, mais on peut aussi envisager que:
- Ce texte et ces paroles sortent simplement de l'esprit et de l'imagination d'un pseudo-médium.
- Ces entités existent réellement, mais peut-être sont-elles manipulatrices!

Vous devez savoir que Satan et ses légions de démons sont aussi des anges. Ils ont donc le pouvoir des anges, comme lire dans les esprits par exemple. Ils sont des maîtres en manipulation, en mensonges et en séduction! Shocked
L'Eglise déconseille le spiritisme pour cette raison.

Nous préférons nous fier à l'enseignement du Christ et prier en communion avec les saints. Nous avons la foi (confiance) en l'Eglise car elle est guidée par l'Esprit-saint. sunny
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9830
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   23/12/2006, 10:48

Louis a écrit:
spirit a écrit:
Par contre, ce que vous donnez, Arnaud, comme définition, est à 90% identique à celle que je connais (et en laquelle je place pour le moment toute ma confiance).
Une question que j'aimerai vous poser:
Pourquoi placez-vous votre confiance en des entités mystérieuses, inconnues, et en leurs intermédiaires (médiums et channeleurs)?
Vous croyez que cela est vrai, mais on peut aussi envisager que:
- Ce texte et ces paroles sortent simplement de l'esprit et de l'imagination d'un pseudo-médium.
- Ces entités existent réellement, mais peut-être sont-elles manipulatrices!

Vous devez savoir que Satan et ses légions de démons sont aussi des anges. Ils ont donc le pouvoir des anges, comme lire dans les esprits par exemple. Ils sont des maîtres en manipulation, en mensonges et en séduction! Shocked
L'Eglise déconseille le spiritisme pour cette raison.

Nous préférons nous fier à l'enseignement du Christ et prier en communion avec les saints. Nous avons la foi (confiance) en l'Eglise car elle est guidée par l'Esprit-saint. sunny

Thumright Thumright Thumright

_________________
Il y a deux histoires: l'histoire officielle, menteuse, puis l'histoire secrète, où sont les véritables causes des événements. Honoré de Balzac



Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 86538
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   23/12/2006, 10:56

Je partage la question de Louis,

D'abord, je reconnais ceci:

1° Les esprits qui vous ont donné une si belle philosophie ont un avantage: ils manifestent clairement une survie de l'autre côté de ce monde.

2° Ils ont une haute spiritualité.


Mais la question qui se pose est celle-ci: qui sont-ils?

Dans la théologie chrétienne, on pense que certains anges, dignes créatures à l'intelligence immense, se sont révoltés contre le projet suivant de Dieu: Donner la place de premier au Ciel A LA PERSONNE LA PLUS HUMBLE ET LA PLUS AIMANTE.

Je n'ai jamais fait de spiritisme. Mais j'ai fait une fois le test suivant:

Des élèves faisaient une scéance de spiritisme un jour de grève des profs. Je les ai vu depuis la salle des profs.

J'ai fait discrètement et de loin une prière (étant tout à fait ouvert à cela):

Citation :
"Sainte marie, mère de Dieu. Je ne sais pas qui leur parle. Si cela vient du mal, peus tu arrêter leur scéance?"

Et j'ai vu, de loin, c'est vrai, le verre qu'ils utilisaient cesser aussitôt de bouger, sans avertissement. Il s'est simplement arrêté au milieu d'une communication...

Le lundi suivant, les élèves m'ont dit avoir réessayé durant une heure. Plus de réponse. L'esprit qui les contactait avant ma prière (dont je les ai informé) disait être une fillette prénommée Olga, morte d'un accident de la route au XIX° siècle. Elle disait être un esprit du Ciel...

C'est un vrai doute.

Pourquoi l'invocation de la Vierge Marie fait-elle partir ces esprits, dont l'enseignement est pourtant très profond et spirituel ?
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   23/12/2006, 11:58

Arnaud Dumouch a écrit:

J'ai fait discrètement et de loin une prière (étant tout à fait ouvert à cela):

vous êtes tout à fait ouvert à quoi? Question

Citation :

C'est un vrai doute.

qu'est-ce qui est un "vrai doute"?

Citation :
Pourquoi l'invocation de la Vierge Marie fait-elle partir ces esprits, dont l'enseignement est pourtant très profond et spirituel ?

parce que le malin fuit devant Marie, elle lui a écrasé la tête.

Les esprits délivreraient des enseignements profonds et spirituels? scratch Ben je préfère encore écouter ceux de mon curé ou de la petite Thérèse, y'a moins de risque de se faire berner.drunken
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 86538
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   23/12/2006, 15:08

Chère Clotilde, c'était une ouverture philosophique bien sûr.

car théologiquement et dans la foi, il n'y a pas de mystère.

La théologie chrétienne explique pourquoi les esprits qui habitent au Ciel et voient Dieu ne répondent pas au spiritisme.
La terre est le lieu où il est bon pour l'homme que le Ciel se cache. C'est le seul purgatoire où s'approfondit l'expérience de notre fragilité et le désir d'une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   23/12/2006, 15:23

Merci Arnaud pour ces précisions. Smile
Cela dit: c'est quoi une ouverture philosophique?

Ces jeunes ont-ils conscience qu'ils ouvrent la porte à des choses qui peuvent se révéler bien embêtantes et hors de contrôle à plus ou moins long terme, en pratiquant ces expériences bien anodines en apparence? What a Face

Le curé de ma paroisse qui est aussi l'exorciste du diocèse, a reçu une jeune femme en entretien et tandis qu'il l'écoutait il s'est mis à dire le chapelet intérieurement et son interlocutrice c'est subitement mis à aboyer...drunken
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 86538
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   23/12/2006, 15:34

Une ouverture philosophique: cela veut dire que sa foi laisse une place à une vraie recherche philosophique sur l'origine des esprits qui parlent.

Il ne s'agit pas de croire leur enseignement mais de rechercher si le spiritisme pourrait être un phénomène différent.

D'où ce test de l'"Ave Maria".

C'est en fait une sorte d'expérience. Si la scéanbce de spiritisme de mes élèves avait été un simple effet de télékinésie, cet Ave n'aurait eu aucun effet.

Mais là, j'ai vu EXPERIMENTALEMENT un effet.

Et la foi s'en est trouvée confirmée.

Qu'en pensez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Louis

avatar

Masculin Messages : 6199
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   23/12/2006, 19:14

Arnaud Dumouch a écrit:
La théologie chrétienne explique pourquoi les esprits qui habitent au Ciel et voient Dieu ne répondent pas au spiritisme.
Et quelle est cette explication?

Je n'aurai donc pas le droit de communiquer avec mon ange gardien! Question
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9830
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   23/12/2006, 19:23

Louis a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
La théologie chrétienne explique pourquoi les esprits qui habitent au Ciel et voient Dieu ne répondent pas au spiritisme.
Et quelle est cette explication?

Je n'aurai donc pas le droit de communiquer avec mon ange gardien! Question

Ton ange gardien n'est pas un esprit, Louis. C'est une entité supérieure.

_________________
Il y a deux histoires: l'histoire officielle, menteuse, puis l'histoire secrète, où sont les véritables causes des événements. Honoré de Balzac



Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   23/12/2006, 20:17

Arnaud Dumouch a écrit:
Une ouverture philosophique: cela veut dire que sa foi laisse une place à une vraie recherche philosophique sur l'origine des esprits qui parlent.

dans une séance de spiritisme, peut-il y avoir différentes origines concernant les "esprits" qui parlent?


Citation :
C'est en fait une sorte d'expérience. Si la scéanbce de spiritisme de mes élèves avait été un simple effet de télékinésie, cet Ave n'aurait eu aucun effet.

Est-ce qu'une séance de spiritisme où par définition on invoque des "esprits" peut être un simple effet de télékinésie?
Revenir en haut Aller en bas
Louis

avatar

Masculin Messages : 6199
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   23/12/2006, 20:28

Clotilde a écrit:
Est-ce qu'une séance de spiritisme où par définition on invoque des "esprits" peut être un simple effet de télékinésie?
Ca peut être de l'arnaque tout simplement.
Quand j'étais jeune, nous avions essayé le spiritisme avec des amis. Nous étions une dizaine au moins. Avec le verre qui bouge et ça a marché!! Shocked

Seulement, c'était moi qui dirigeai le verre habilement. Je précise que ça ne marche que si chacun effleure le verre avec son doigt. Ca se fait toujours ainsi. Dans ces conditions, la moindre et infime pression (même inconsciente) fait bouger le verre.
Mes amis ont eu la peur de leur vie, croyez-moi. affraid
Quand je leur ai dit la vérité quelques jours plus tard, certains m'ont en voulu! Ils y croyaient vraiment! Confused
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 86538
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   23/12/2006, 21:20

Louis a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
La théologie chrétienne explique pourquoi les esprits qui habitent au Ciel et voient Dieu ne répondent pas au spiritisme.
Et quelle est cette explication?

Je n'aurai donc pas le droit de communiquer avec mon ange gardien! Question

L'explication est l'éternité: Pour voir Dieu, il faut devenir totalement humble. Et la vie terrestre, notre abandon, le silence de Dieu en est le moyen le plus puissant.

Il y a de quoi en vouloir à Dieu et aux gens du Ciel qui interviennent si peu pour nous aider et nous laissent tôt ou tard, mourir.

Mais les esprits "bienveillants" qui viennent dans le spiritisme ont un tout autre projet, qui passe par notre épanouissement individuel IMMEDIAT. C'est tout à fait significatif pour celui qui voit le projet ETERNEL de Dieu...
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 86538
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   23/12/2006, 21:28

Clotilde a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Une ouverture philosophique: cela veut dire que sa foi laisse une place à une vraie recherche philosophique sur l'origine des esprits qui parlent.

dans une séance de spiritisme, peut-il y avoir différentes origines concernant les "esprits" qui parlent?

L'étude du phénomène montre trois genres de scéances de spiritisme:

1° lors d'un accident d'avion grave, en 76, des spirites eurent des paroles fenant de beaucoup des accidentés. C'est la première des causes: des âmes errantes, en détresse.

2° certaines scéances sont étonnantes: soit l'esprit s'amusse à terroriser les participant, et même à les rendre fous, soit ils raconte n'importe quoi. On n'imagine pas des anges, même révoltés, faire cela. C'est probablement le fait d'esprits intermédiaires, cités une fois par saint Paul et que les musulmans appelle des djinns.

3° Enfin, certaines scéances sont intelligentes, passionnantes, voire paisibles, avec un haut niveau de spiritualité. Mais elles ne parlent jamais de ce mystère du Christ crucifié. Elles parlent d'épanouissement personnel... Ici, ce sont probablement les anges, ceux qui se sont révoltés contre le projet de Dieu.

Cher spirit, ne soyez pas choqué de cela. Je vous donne la théologie catholique. Mais votre avis est évidemment différent.


Citation :
C'est en fait une sorte d'expérience. Si la scéanbce de spiritisme de mes élèves avait été un simple effet de télékinésie, cet Ave n'aurait eu aucun effet.

Est-ce qu'une séance de spiritisme où par définition on invoque des "esprits" peut être un simple effet de télékinésie?[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   23/12/2006, 21:39

Arnaud Dumouch a écrit:
Clotilde a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Une ouverture philosophique: cela veut dire que sa foi laisse une place à une vraie recherche philosophique sur l'origine des esprits qui parlent.

dans une séance de spiritisme, peut-il y avoir différentes origines concernant les "esprits" qui parlent?

L'étude du phénomène montre trois genres de scéances de spiritisme:

1° lors d'un accident d'avion grave, en 76, des spirites eurent des paroles fenant de beaucoup des accidentés. C'est la première des causes: des âmes errantes, en détresse.

2° certaines scéances sont étonnantes: soit l'esprit s'amusse à terroriser les participant, et même à les rendre fous, soit ils raconte n'importe quoi. On n'imagine pas des anges, même révoltés, faire cela. C'est probablement le fait d'esprits intermédiaires, cités une fois par saint Paul et que les musulmans appelle des djinns.

3° Enfin, certaines scéances sont intelligentes, passionnantes, voire paisibles, avec un haut niveau de spiritualité. Mais elles ne parlent jamais de ce mystère du Christ crucifié. Elles parlent d'épanouissement personnel... Ici, ce sont probablement les anges, ceux qui se sont révoltés contre le projet de Dieu.

Cher spirit, ne soyez pas choqué de cela. Je vous donne la théologie catholique. Mais votre avis est évidemment différent.


Citation :
Citation :
C'est en fait une sorte d'expérience. Si la scéanbce de spiritisme de mes élèves avait été un simple effet de télékinésie, cet Ave n'aurait eu aucun effet.

Est-ce qu'une séance de spiritisme où par définition on invoque des "esprits" peut être un simple effet de télékinésie?

Ce n'est pas Spirit qui posait ces questions, mais Clotilde...Laughing

Quoiqu'il en soit, est-ce qu'une séance de spiritisme où par définition on invoque des "esprits" peut être un simple effet de télékinésie?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 86538
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   23/12/2006, 22:23

Citation :
Quoiqu'il en soit, est-ce qu'une séance de spiritisme où par définition on invoque des "esprits" peut être un simple effet de télékinésie?

Chère Clotilde,

Louis a réussi à le faire effectivement, en déplaçant le verre discrètement. Laughing

Mais lorsque personne ne touche le verre, alors cela ne marche qu'a l'appelle d'un esprit.

Mais il y a des méthodes bien plus modernes que cette ancienne méthode: magnétoscope, ordinateur, écriture automatique etc.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Louis

avatar

Masculin Messages : 6199
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   23/12/2006, 22:35

Arnaud Dumouch a écrit:
Louis a réussi à le faire effectivement, en déplaçant le verre discrètement. Laughing
Ah oui, je voulais ajouter que ce genre de séance se fait dans la pénombre, ce qui a pour conséquence de:
- faciliter les tromperies
- mettre dans un état de peur (du noir et de l'inconnu) où l'imagination atteint son maximum.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   23/12/2006, 22:57

Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :
Quoiqu'il en soit, est-ce qu'une séance de spiritisme où par définition on invoque des "esprits" peut être un simple effet de télékinésie?

Chère Clotilde,

Louis a réussi à le faire effectivement, en déplaçant le verre discrètement. Laughing

oui, donc ce n'est pas une séance de spiritisme mais une blague qui ne pouvait marcher qu'avec un public non averti. Je ne suis pas une adepte de spiritisme, mais il me semble que dans ces séances (les vraies) personnes ne touchent le verre et pourtant il bouge.

Citation :
Mais lorsque personne ne touche le verre, alors cela ne marche qu'a l'appelle d'un esprit.

Voilà, donc il ne me semble pas possible, dans ce genre de séance avec invocations, de parler d'autre chose que de spiritisme.
Revenir en haut Aller en bas
Louis

avatar

Masculin Messages : 6199
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   23/12/2006, 22:59

Un petit cadeau pour spirit : une vidéo du Père Verlinde Laughing : http://www.ktotv.com/video_data.php3?numero=113

Il y dénonce la réincarnation mais aussi le spiritisme...
et en passant, les travaux du Dr Moody et les NDE Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   24/12/2006, 02:57

Louis a écrit:
spirit a écrit:
Par contre, ce que vous donnez, Arnaud, comme définition, est à 90% identique à celle que je connais (et en laquelle je place pour le moment toute ma confiance).
Une question que j'aimerai vous poser:
Pourquoi placez-vous votre confiance en des entités mystérieuses, inconnues, et en leurs intermédiaires (médiums et channeleurs)?
Vous croyez que cela est vrai, mais on peut aussi envisager que:
- Ce texte et ces paroles sortent simplement de l'esprit et de l'imagination d'un pseudo-médium.
- Ces entités existent réellement, mais peut-être sont-elles manipulatrices!

Vous devez savoir que Satan et ses légions de démons sont aussi des anges. Ils ont donc le pouvoir des anges, comme lire dans les esprits par exemple. Ils sont des maîtres en manipulation, en mensonges et en séduction! Shocked
L'Eglise déconseille le spiritisme pour cette raison.

Nous préférons nous fier à l'enseignement du Christ et prier en communion avec les saints. Nous avons la foi (confiance) en l'Eglise car elle est guidée par l'Esprit-saint. sunny

Hum... Je suis un peu attristé de cette réaction générale par rapport à la beauté des channeling que j'ai rapportés. La beauté, le juste et le faux se ressentent, point barre. Les enseignements du Christ tels qu'ils sont rapportés dans la bible ne me convainquent pas. Il y a beaucoup trop d'absurdités et d'incohérences dans ces écrits (probablement dues à des interprétations et déformations de seconde main) et ils demandent une trop grande interprétation de l'interprétation. C'est intérieur et ça ne s'explique pas (quoique... mais il me faudrait beaucoup trop d'énergie).

Les cercles spirites performants sont très rares et il est évident que ce qui est communément connu sur le spiritisme de salon est tout à fait juste. Il ne s'agit pas de faire bouger des verres (si toi tu as triché, je peux te dire que même des scientifiques sceptiques l'ont expérimenté et ça a marché) ou faire tourner des tables, mais de discuter avec des entités évoluées par l'intermédiaire d'un médium particulièrement doué.

Donc concernant:
- Ce texte et ces paroles sortent simplement de l'esprit et de l'imagination d'un pseudo-médium.
- Ces entités existent réellement, mais peut-être sont-elles manipulatrices!


Il faut lire 20 années de communications sérieuses à ce sujet (et écouter les enregistrements - ce qui augmente considérablement la compréhension intuitive) pour pouvoir ressentir et éventuellement juger de la profondeur des révélations. Si ces dernières sont belles, rationnelles, intelligentes, cohérentes, correspondent à une réalité objective et observable, prônent l'amour universel, expliquent en détail les processus évolutifs spirituels, s'intègrent parfaitement à ce qui est scientifiquement connu, je ne vois pas en quel nom et pour quelle raison on devrait attribuer tout cela à une entité démoniaque.

Spirit :|
Revenir en haut Aller en bas
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   24/12/2006, 03:11

Arnaud Dumouch a écrit:
...
Pourquoi l'invocation de la Vierge Marie fait-elle partir ces esprits, dont l'enseignement est pourtant très profond et spirituel ?

Parce que tout simplement il est absolument déconseillé d'essayer de communiquer avec des esprits lorsque la séance n'est pas guidée par un excellent médium (malheureusement très rares). Faire bouger des verres ou des tables n'attire que des esprits involués situés dans une zone astrale proche à la terre. Ils viennent tout simplement se divertir au dépend des participants et sont loin, comme vous dites, d'apporter un enseignement très profond et spirituel.

Spirit
Revenir en haut Aller en bas
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   24/12/2006, 03:41

Une petite info spirite qui risque d'en choquer plus d'un.

Parmi les milliers de contacts spirites de part le monde et dans toutes les cultures il n'y a absolument aucune entité désincarnée qui a jamais affirmé j'ai vu Dieu et il existe (même les plus évoluées).

Dieu demeure l'infini jamais pleinement connaissable, l'intouchable et l'inatteignable. C'est la source, le père des esprits. Ceux-ci le ressentent mais ne peuvent directement lui parler en tant qu'entité extérieure à eux-mêmes. La conversation avec Dieu est éternellement une conversation avec soi-même, avec son propre Dieu intérieur*. Le but est donc de toujours plus affiner son âme pour se rapprocher toujours plus de la source d'origine.

Selon certaines entités il semble que cette quête infinie du divin absolu (ou infini) soit éternelle. Nous avons vu que selon le channeling de Monique il semblerait qu'après une longue évolution on fusionnerait avec la source tout en gardant notre individualité propre.

Franchement, je suis étonné que ces aspects grandioses de la spiritualité intéressent si peu ce forum.

Spirit :|
*Cela implique que toutes les révélations quelle qu'elles soient sont toujours d'origine Divine relatives et jamais absolue. Croire à Jésus, à Mahomet, Bouddha ou une entité X est donc du pareil au même. C'est toujours nous, avec notre propre discernement, qui nous identifions avec la religion ou la doctrine qui correspond le plus à nos ressentis et notre réelle évolution spirituelle. Ca me paraît d'une logique implacable. Qui peut donc affirmer détenir la vérité absolue?
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne

avatar

Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   24/12/2006, 03:51

Lors de mon absence consciente sur terre (ce que certain appelerait NDE) à cet instant où je fus déclarée dcd. Parmis les souvenirs qu'il me reste. J'ai compris qu'une hiérarchie était. Qu'il n'était pas sans conséquence d'agir individuellement. Ils avaient la possibilité de nous dire oui ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 86538
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   24/12/2006, 08:12

Louis a écrit:
Un petit cadeau pour spirit : une vidéo du Père Verlinde Laughing : http://www.ktotv.com/video_data.php3?numero=113

Il y dénonce la réincarnation mais aussi le spiritisme...
et en passant, les travaux du Dr Moody et les NDE Mr. Green

Mais le père Verlinde dénonce tout, il met même en garde contre l'homéopathie et les esprits qui s'y cachent affraid (sans se prononcer bien sûr définitivement) ! Laughing Du coup, son discernement est un peu, comment dirais-je... Mr. Green

Cher Louis, j'ai reçu les livre et la revu "La bonne nouvelle" sur la mort (octobre 2006). C'est un magnifique numéro. Dedans, même des NDE sont racontées par des prêtres et ils en montrent les effets positifs. Merci de me l'avoir envoyé !
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 86538
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   24/12/2006, 08:21

spirit a écrit:
Franchement, je suis étonné que ces aspects grandioses de la spiritualité intéressent si peu ce forum.

Détrompez vous. C'est au contraire absolument passionnant. Non seulement je crois en tout ce que vous rapportez mais je suis absolument convaincu que vous et les membres de ce cercle avez effectivement reçu la visite directe et les révélations d'esprits très évolués.

Ce ne sont effectivement ni des âmes errantes ni de facétieux djinns. Vous avez affaire à la noblesse la plus haute, mais une noblesse qui, à mon avis, ne vient pas de Dieu.

Citation :
Une petite info spirite qui risque d'en choquer plus d'un.

Parmi les milliers de contacts spirites de part le monde et dans toutes les cultures il n'y a absolument aucune entité désincarnée qui a jamais affirmé j'ai vu Dieu et il existe (même les plus évoluées).

Dieu demeure l'infini jamais pleinement connaissable, l'intouchable et l'inatteignable. C'est la source, le père des esprits. Ceux-ci le ressentent mais ne peuvent directement lui parler en tant qu'entité extérieure à eux-mêmes. La conversation avec Dieu est éternellement une conversation avec soi-même, avec son propre Dieu intérieur*. Le but est donc de toujours plus affiner son âme pour se rapprocher toujours plus de la source d'origine.

Et c'est justement ici l'un des signes les plus précis de l'identité de ces esprits (et je le dis avec une grand respect pour ces esprits).

Mais je parle en chrétien. Voici ce qu'en dit la Révélation:

Il y a jadis eu une révolte dans le monde des esprits. Elle est très ancienne. Ils pensaient atteindre Dieu et même la vision de son essence en fonction de leur degré de noblesse.

Or il semble que Dieu ait révélé autre chose: le plus petit, le plus humble, le rien du tout, voit Dieu le plus et le plus vite.

Les esprits nobles se sont révoltés car ils ont très vite compris que des humains (être particulièrement peu intelligents) et parmi eux des femmes seraient élevés au plus haut. Pourquoi des femmes? Sans doute parce qu'ils ont compris avant même leur création que leur nature maternelle les portait aux deux qualités que Dieu mettait en avant: l'humilité et l'amour.

Bref, il semble que l'autre monde ait une reine, une personne ridicule à leurs yeux tant elle n'est rien. Elle s'appelle Marie. Elle est juste humble et elle n'a fait qu'aimer. Ces esprits sont profondement scandalisés de cette place royale qui lui fut donnée par Dieu.

Que disent, dans les scéances de channelling, ces esprits de cette histoire ? Je suis sûr qu'ils n'en parlent jamais...

Seriez-vous interessé à connaître ce que dit la Révélation chrétienne sur l'histoire des anges?
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   24/12/2006, 12:49

spirit a écrit:
Les enseignements du Christ tels qu'ils sont rapportés dans la bible ne me convainquent pas. Il y a beaucoup trop d'absurdités et d'incohérences dans ces écrits (probablement dues à des interprétations et déformations de seconde main) et ils demandent une trop grande interprétation de l'interprétation.

pour ma part, je ne suis pas passionnée par ce sujet mais bien plutôt attristée en voyant que cela peut conduire des êtres humains, des enfants de Dieu, à rejeter la Parole de Dieu...:|
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   24/12/2006, 12:55

Arnaud Dumouch a écrit:

Mais le père Verlinde dénonce tout, il met même en garde contre l'homéopathie et les esprits qui s'y cachent affraid (sans se prononcer bien sûr définitivement) ! Laughing Du coup, son discernement est un peu, comment dirais-je... Mr. Green

ce n'est pas parce que le père Verlinde dénonce un sujet qui vous tient à coeur que son discernement est un peu... En parlant ainsi vous donnez de l'eau au moulin de ses détracteurs, c'est dommage.

Que des esprits se cachent ou non dans l'homéopathie, je ne saurais ni l'affirmer ni le démentir pour ma part. Cependant, j'affirme que du personnel est employé chez certains fabriquants de produit "homéopathiques" pour prononcer des formules en fonction de chaque préparation. Pourquoi?
Revenir en haut Aller en bas
Noel

avatar

Messages : 3018
Inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   24/12/2006, 14:21

Cest en tsk un point sur lequel je suis presque en accord avc le P Verlinde.
Le problème du spiritisme est, à mes yeux, moins par rapport à la foi catholique (encore que) que par rapport au système de dépendance qu'y s'y crée... et qu'on voit poindre ici lorsqu'on y évoque le "spirite de grande qualité"... (et nécessairement "rare"). Du "spirite dit de grande qualité" au gourou très ordinaire... il n'y a souvent que l'épaisseur d'un verre.

La raison seule conduit à Dieu et la foi supplée ce qui ne peut être vu. En même temps elle explicite ce qui doit être cru. Nul besoin dans tout ça de savantes exégèses... même si un peu de culture n'a jamais été inutile.

J'avoue être un peu surpris par la grande plasticité de la tolérance de l'ami Arnaud???

_________________
.../... Ami, si tu tombes un ami sort de l'ombre à ta place.../...
Chantez, compagnons, dans la nuit la Liberté nous écoute...
Ami, entends-tu ces cris sourds du pays qu'on enchaîne ?
Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
Revenir en haut Aller en bas
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   24/12/2006, 14:53

Peau d'âne a écrit:
Lors de mon absence consciente sur terre (ce que certain appelerait NDE) à cet instant où je fus déclarée dcd. Parmis les souvenirs qu'il me reste. J'ai compris qu'une hiérarchie était. Qu'il n'était pas sans conséquence d'agir individuellement. Ils avaient la possibilité de nous dire oui ou non.

Cher(e) peau d'âne (et Arnaud car je développe un peu un aspect de la doctrine spirite),

Il y a une illusion de hiérarchie. C'est celle à laquelle on croit et que l'on veut bien établir. Dieu nous aime tous de la même manière, quel que soit notre niveau évolutif. Je dirais même plus que nous sommes en théorie tous égaux face à Dieu car, si Dieu est considéré comme l'infini, nous sommes absolument tous à la même distance infinie de Dieu. Telle est la conception de la grandiosité de la justice divine enseignée par certaines entités élevées (je ne dis même pas en spiritisme, car non tous les cercles spirites ont la chance de pouvoir converser avec des entités dotées d'un tel niveau spirituel).

Admettons qu'Arnaud soit plus évolué spirituellement que vous et moi, pensez-vous réellement que Dieu nous réservera un sort inférieur? Bien sûr que non! le sort qui nous est réservé et celui auquel on croit. Dans son Amour infini et sa grandiosité créatrice Dieu nous permet d'être les seuls juges de nous mêmes par l'intermédiaire de notre esprit saint (ou conscience). C'est bien de cet esprit là qu'il s'agit lorsqu'on parle d'esprit: L'esprit saint d'essence divine qui est logé au tréfonds de notre âme (le fameux petit soleil décrit par Monique).

Ainsi, nous pensons que Dieu est extérieur à nous même alors qu'il est à l'intérieur de nous même et qu'il fait partie intégrante de nous même. Impossible donc de lui réchapper. C'est comme si vous essayiez de prendre la fuite pour fuir votre jambe. Ce n'est pas très poétique comme métaphore, mais elle me parait explicite.

L'âme ne peut se débarrasser de l'esprit car c'est lui qui est le principe vital. Sans esprit, pas de vie et pas d'âme immortelle. Le processus est donc forcément l'inverse: C'est l'esprit qui se débarrasse petit à petit de l'âme. Cela lui demanderait une éternité. Mais il se trouve, comme l'explique le channelling, que tout est interactif. L'esprit sans âme n'est rien et l'âme sans esprit n'est rien. La nuance c'est que l'esprit est le principe vital directement émané de la source (ce qu'on appelle Dieu) et l'âme c'est ce qui confère la personnalité à l'esprit.

Pour le moment il vaut mieux que je m'arrête là.

Amicalement
Spirit Smile
Revenir en haut Aller en bas
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   24/12/2006, 15:15

Noel a écrit:
Cest en tsk un point sur lequel je suis presque en accord avc le P Verlinde.
Le problème du spiritisme est, à mes yeux, moins par rapport à la foi catholique (encore que) que par rapport au système de dépendance qu'y s'y crée... et qu'on voit poindre ici lorsqu'on y évoque le "spirite de grande qualité"... (et nécessairement "rare"). Du "spirite dit de grande qualité" au gourou très ordinaire... il n'y a souvent que l'épaisseur d'un verre.

C'est amusant parce que vous répondez vous-même à votre remarque en rajoutant ceci:

La raison seule conduit à Dieu et la foi supplée ce qui ne peut être vu. En même temps elle explicite ce qui doit être cru. Nul besoin dans tout ça de savantes exégèses... même si un peu de culture n'a jamais été inutile.

De plus je n'arrête pas de dire que ce n'est pas une question d'intelligence et ni de culture.

Noel a écrit:

J'avoue être un peu surpris par la grande plasticité de la tolérance de l'ami Arnaud???

C'est une remarque désobligeante vis à vis d'Arnaud qui semble démontrer une maturité spirituelle bien supérieure à quiconque sur ce forum. La discussion porte sur des doctrines et des croyances, cela n'ôte en rien les qualités spirituelles de chacun. Est-ce que tous ceux qui n'ont pas la foi chrétienne et les mêmes croyances que vous sont forcément mauvais? Voilà des pensées qui frisent l'intégrisme religieux et qui ne présagent rien de bon.

Il ressort encore une fois que l'intelligence, la foi, les religions, les croyances et la culture n'ont rien à voir avec la qualité profonde de l'être.

Spirit :|
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 86538
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   24/12/2006, 15:19

Chère Clotilde,

C'est vrai. Le jugement du père Verlinde sur le paranormal me paraît être en noir et blanc. Or il existe de nombreuses causes (naturelle, liée au esprit si divers, divine).

Cher Spirit,
Si Dieu est effectivement plus présent à nous même que nous même, il n'en reste pas moi UNE AUTRE PERSONNE que nous-mêmes.

Qu'en pensez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   24/12/2006, 15:21

Clotilde a écrit:
spirit a écrit:
Les enseignements du Christ tels qu'ils sont rapportés dans la bible ne me convainquent pas. Il y a beaucoup trop d'absurdités et d'incohérences dans ces écrits (probablement dues à des interprétations et déformations de seconde main) et ils demandent une trop grande interprétation de l'interprétation.

pour ma part, je ne suis pas passionnée par ce sujet mais bien plutôt attristée en voyant que cela peut conduire des êtres humains, des enfants de Dieu, à rejeter la Parole de Dieu...:|

Au contraire, c'est ce que nous recherchons tous: LA VéRITé! Vous êtes aveuglée par votre foi chrétienne et vous lisez la bible avec le filtre de votre croyance.

Spirit Smile
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 86538
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   24/12/2006, 15:25

Arnaud Dumouch a écrit:
spirit a écrit:
Franchement, je suis étonné que ces aspects grandioses de la spiritualité intéressent si peu ce forum.

Détrompez vous. C'est au contraire absolument passionnant. Non seulement je crois en tout ce que vous rapportez mais je suis absolument convaincu que vous et les membres de ce cercle avez effectivement reçu la visite directe et les révélations d'esprits très évolués.

Ce ne sont effectivement ni des âmes errantes ni de facétieux djinns. Vous avez affaire à la noblesse la plus haute, mais une noblesse qui, à mon avis, ne vient pas de Dieu.

Citation :
Une petite info spirite qui risque d'en choquer plus d'un.

Parmi les milliers de contacts spirites de part le monde et dans toutes les cultures il n'y a absolument aucune entité désincarnée qui a jamais affirmé j'ai vu Dieu et il existe (même les plus évoluées).

Dieu demeure l'infini jamais pleinement connaissable, l'intouchable et l'inatteignable. C'est la source, le père des esprits. Ceux-ci le ressentent mais ne peuvent directement lui parler en tant qu'entité extérieure à eux-mêmes. La conversation avec Dieu est éternellement une conversation avec soi-même, avec son propre Dieu intérieur*. Le but est donc de toujours plus affiner son âme pour se rapprocher toujours plus de la source d'origine.

Et c'est justement ici l'un des signes les plus précis de l'identité de ces esprits (et je le dis avec une grand respect pour ces esprits).

Mais je parle en chrétien. Voici ce qu'en dit la Révélation:

Il y a jadis eu une révolte dans le monde des esprits. Elle est très ancienne. Ils pensaient atteindre Dieu et même la vision de son essence en fonction de leur degré de noblesse.

Or il semble que Dieu ait révélé autre chose: le plus petit, le plus humble, le rien du tout, voit Dieu le plus et le plus vite.

Les esprits nobles se sont révoltés car ils ont très vite compris que des humains (être particulièrement peu intelligents) et parmi eux des femmes seraient élevés au plus haut. Pourquoi des femmes? Sans doute parce qu'ils ont compris avant même leur création que leur nature maternelle les portait aux deux qualités que Dieu mettait en avant: l'humilité et l'amour.

Bref, il semble que l'autre monde ait une reine, une personne ridicule à leurs yeux tant elle n'est rien. Elle s'appelle Marie. Elle est juste humble et elle n'a fait qu'aimer. Ces esprits sont profondement scandalisés de cette place royale qui lui fut donnée par Dieu.

Que disent, dans les scéances de channelling, ces esprits de cette histoire ? Je suis sûr qu'ils n'en parlent jamais...

Seriez-vous interessé à connaître ce que dit la Révélation chrétienne sur l'histoire des anges?

Cher Spirit,

Je crois que mon message ci-dessus n'est pas assez clair.

Il indique que, selon toute probabilité, l'esprit qui parle dans vos cercles est un ange de lumière, c'est-à-dire, en latin: Lucifer.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   24/12/2006, 15:32

spirit a écrit:
[Arnaud qui semble démontrer une maturité spirituelle bien supérieure à quiconque sur ce forum.

attention la grosse tête...afro Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Noel

avatar

Messages : 3018
Inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   24/12/2006, 15:36

spirit a écrit:
Noel a écrit:
Cest en tsk un point sur lequel je suis presque en accord avc le P Verlinde.
Le problème du spiritisme est, à mes yeux, moins par rapport à la foi catholique (encore que) que par rapport au système de dépendance qu'y s'y crée... et qu'on voit poindre ici lorsqu'on y évoque le "spirite de grande qualité"... (et nécessairement "rare"). Du "spirite dit de grande qualité" au gourou très ordinaire... il n'y a souvent que l'épaisseur d'un verre.

C'est amusant parce que vous répondez vous-même à votre remarque en rajoutant ceci:

La raison seule conduit à Dieu et la foi supplée ce qui ne peut être vu. En même temps elle explicite ce qui doit être cru. Nul besoin dans tout ça de savantes exégèses... même si un peu de culture n'a jamais été inutile.

De plus je n'arrête pas de dire que ce n'est pas une question d'intelligence et ni de culture.

Nous sommes donc bien d'accord pas besoin d'invoquer les esprits... Préférez donc les bulles d'un bon spiritueux!!!

Noel a écrit:

J'avoue être un peu surpris par la grande plasticité de la tolérance de l'ami Arnaud???

C'est une remarque désobligeante vis à vis d'Arnaud qui semble démontrer une maturité spirituelle bien supérieure à quiconque sur ce forum.
Ben tiens donc! Arnaud est bien assez grand pour me répondre lui même sans que vous "invoquiez" sa protection.

La discussion porte sur des doctrines et des croyances, cela n'ôte en rien les qualités spirituelles de chacun. Est-ce que tous ceux qui n'ont pas la foi chrétienne et les mêmes croyances que vous sont forcément mauvais? Voilà des pensées qui frisent l'intégrisme religieux et qui ne présagent rien de bon.

Refrain connu. Donner son opinion sur ce que vous croyez devient de l'intégrisme dès lors que cette opinion n'est pas dans votre ligne. Toutes les sectes ont le même discours. De plus il me semble ici avoir entendu tout le forum éclater de rire. Faites donc un tour sur mes posts.

Il ressort encore une fois que l'intelligence, la foi, les religions, les croyances et la culture n'ont rien à voir avec la qualité profonde de l'être.

Ca relève de quoi alors???? De quel inné???

Spirit :|

_________________
.../... Ami, si tu tombes un ami sort de l'ombre à ta place.../...
Chantez, compagnons, dans la nuit la Liberté nous écoute...
Ami, entends-tu ces cris sourds du pays qu'on enchaîne ?
Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 86538
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   24/12/2006, 15:36

Clotilde a écrit:
spirit a écrit:
[Arnaud qui semble démontrer une maturité spirituelle bien supérieure à quiconque sur ce forum.

attention la grosse tête...afro Mr. Green

Avec ce que je viens de marquer en clair à Spirit, c'est surtout une tête au carré que je me prépare... What a Face
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   24/12/2006, 15:36

spirit a écrit:
Clotilde a écrit:
spirit a écrit:
Les enseignements du Christ tels qu'ils sont rapportés dans la bible ne me convainquent pas. Il y a beaucoup trop d'absurdités et d'incohérences dans ces écrits (probablement dues à des interprétations et déformations de seconde main) et ils demandent une trop grande interprétation de l'interprétation.

pour ma part, je ne suis pas passionnée par ce sujet mais bien plutôt attristée en voyant que cela peut conduire des êtres humains, des enfants de Dieu, à rejeter la Parole de Dieu...:|

Au contraire, c'est ce que nous recherchons tous: LA VéRITé!

tant mieux, et dans ce cas je ne peux que vous souhaitez bonne continuation. Mais je doute qu'en rejetant la Parole de Dieu vous arriviez à la trouver puisque c'est là qu'elle s'y dit et c'est en Christ qu'elle a pris chair.


Citation :
Vous êtes aveuglée par votre foi chrétienne et vous lisez la bible avec le filtre de votre croyance.

Spirit Smile

permettez-moi de vous retourner votre phrase en substituant "foi chrétienne" par "foi spirite"...Idea
Revenir en haut Aller en bas
Noel

avatar

Messages : 3018
Inscription : 11/04/2006

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   24/12/2006, 15:41

spirit a écrit:
Clotilde a écrit:
spirit a écrit:
Les enseignements du Christ tels qu'ils sont rapportés dans la bible ne me convainquent pas. Il y a beaucoup trop d'absurdités et d'incohérences dans ces écrits (probablement dues à des interprétations et déformations de seconde main) et ils demandent une trop grande interprétation de l'interprétation.

pour ma part, je ne suis pas passionnée par ce sujet mais bien plutôt attristée en voyant que cela peut conduire des êtres humains, des enfants de Dieu, à rejeter la Parole de Dieu...:|

Au contraire, c'est ce que nous recherchons tous: LA VéRITé! Vous êtes aveuglée par votre foi chrétienne et vous lisez la bible avec le filtre de votre croyance.

Spirit Smile

A mon avis c'est moins pire que dans le marc de café. D'autant que, si j'ai bien lu, vous ne la lisez pas parce que les exégèses et la réflexion qu'elles suscitent ça donne mal à la tête.

_________________
.../... Ami, si tu tombes un ami sort de l'ombre à ta place.../...
Chantez, compagnons, dans la nuit la Liberté nous écoute...
Ami, entends-tu ces cris sourds du pays qu'on enchaîne ?
Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne

avatar

Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   24/12/2006, 15:43

spirit : Il y a une illusion de hiérarchie. C'est celle à laquelle on croit et que l'on veut bien établir. Dieu nous aime tous de la même manière, quel que soit notre niveau évolutif. Je dirais même plus que nous sommes en théorie tous égaux face à Dieu car, si Dieu est considéré comme l'infini, nous sommes absolument tous à la même distance infinie de Dieu.


Oui je le sais cela, je l'ai déjà mentionnée sur d'autres posts, de cette égalité d'amour transcendant toutes les âmes arrivantes. Pardonnez moi je dois quitter je m'expliquerais plus tard.


Very Happy Voilà (comme je ne retrouve plus le fil de noel), à vous tous je vous souhaite un joyeux noêl.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   24/12/2006, 15:43

Arnaud Dumouch a écrit:
Chère Clotilde,

C'est vrai. Le jugement du père Verlinde sur le paranormal me paraît être en noir et blanc. Or il existe de nombreuses causes (naturelle, liée au esprit si divers, divine).

son jugement est tranché et je crois qu'il n'a pas tort. Il y a tellement de personnes qui "jouent" avec ce paranormal qui semble si anodin (comme faire bouger un verre...sans le toucher) et qui ne comprennent pas ensuite de se retrouver avec des ennuis quasiment inexplicables. N'aliénons pas notre liberté d'enfant de Dieu avec ce genre de pratiques...Idea
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 86538
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   24/12/2006, 15:49

Chere Clotilde, cher Spirit,

Si nous analysons ces deux religions (la chrétienne et la Spirite), je pense qu'il va en ressortir une grande et profonde cpmpréhension.

Car je crois que nous touchons à deux conceptions du paradis, deux conception parfaitement réelle dans l'autre monde :

L'une est fondée sur l'ordre spirituel et vécue dans une grande tolérance, d'un grand respect de la dignité de chacun.

L'autre est fondée sur l'appel à un amour et une humilité poussés jusqu'au mépris de son propre bonheur.


Cher Spirit, que pensez-vous de cette synthèse?
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   24/12/2006, 16:32

Arnaud Dumouch a écrit:
Si nous analysons ces deux religions (la chrétienne et la Spirite), je pense qu'il va en ressortir une grande et profonde cpmpréhension.

grande et profonde compréhension de quoi? scratch

Citation :
Car je crois que nous touchons à deux conceptions du paradis, deux conception parfaitement réelle dans l'autre monde :
il y a deux paradis dans l'autre monde? Shocked

Citation :
L'une est fondée sur l'ordre spirituel et vécue dans une grande tolérance, d'un grand respect de la dignité de chacun.

ça c'est la religion spirite?

Citation :
L'autre est fondée sur l'appel à un amour et une humilité poussés jusqu'au mépris de son propre bonheur.
et ça la religion chrétienne?
Revenir en haut Aller en bas
spirit



Messages : 2989
Inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   24/12/2006, 16:52

Arnaud Dumouch a écrit:

Cher Spirit,
Si Dieu est effectivement plus présent à nous même que nous même, il n'en reste pas moi UNE AUTRE PERSONNE que nous-mêmes.

Qu'en pensez-vous?

Cher Arnaud,

Voilà une réflexion intéressante et je sens que le débat se resserre. Autant il y a une dualité instrumentale entre l'âme et le corps et autant il y en a une entre l'esprit et l'âme. Je n'arrête pas d'insister à longueur de post qu'il existe deux types d'intelligence. Elles s'insèrent dans un processus bien précis qui est défini par les psychanalystes de cette manière: Le conscient, le subconscient et l'inconscient (tiens, encore une triade Smile )

Essayons d'y voir plus clair:
- Le conscient serait la partie psychique de type animale. Celle qui est capable de mémoriser et de penser. C'est là que vont se loger les données qui sont passées par les 5 sens classiques.
- Le subconscient serait la partie de l'inconscient qui peut remonter à la conscience.
- L'inconscient serait l'ensemble des processus qui agissent sur la conduite, mais échappent à la conscience.

L'intelligence intuitive dont je parle se situerait dans l'inconscient et agirait en partie sur le conscient (là ou se situerait l'intelligence intellectuelle) par l'intermédiaire du subconscient. En fait tout tourne autour de cet argument. Il s'agit de comprendre le rôle de l'un et le rôle de l'autre.

Sans l'intelligence intuitive l'intelligence intellectuelle n'est rien. Cette dernière ne fonctionne alors plus qu'avec des pulsions et des instincts animaux (mais l'intelligence intellectuelle demeure, est-ce que vous saisissez? L'intelligence est alors utilisée à des fins égoïstes et de pouvoir). D'ailleurs, lorsque l'inconscient ne parvient pas à la conscience on parle d'inconscience. Ensuite, dans l'inconscient se situerait notre âme, ce que notre être EST réellement (le potentiel positif ou négatif de nos qualités, vertus etc... ).

Une analyse complète est très complexe car il s'agit de partir du conscient pour arriver à l'inconscient et y trouver l'âme qui, elle même, est composée des différents corps dont nous avons déjà parlé: psychisme et spirituel. Ce ne sera qu'en fonction de la place qu'aura prise l'esprit dans l'âme qu'il pourra éventuellement remonter à la surface par l'intermédiaire du subconscient.

A partir de là deux conceptions sont possibles:
1- La théorie des êtres de lumière qui se sont exprimés à Monique, affirmant que l'âme ne filtrerait que les bonnes expériences vers l'esprit (amour et beauté).
2- La théorie spirite qui affirme que l'esprit est tout amour et toute connaissance et qu'il est, au départ des expériences terrestres, totalement étouffé par l'âme humaine. Ce sont les expériences et les souffrances vécues qui le font remonter petit à petit à la surface.

Mon coeur balance pour la deuxième hypothèse. Smile

Donc, il s'agit de comprendre qui nous sommes réellement et qu'est-ce que vous entendez par "nous-mêmes". Si nous sommes la somme de Dieu (l'esprit saint) et de notre âme, Dieu et nous-mêmes ne faisons qu'un.

Je ressens énormément cette théorie très moderne, rationnelle et logique. mais, évidemment, je ne suis pas "bloqué" ou "enfermé" dans ces théories. Elles ne sont juste pour le moment que l'impression de la meilleure vérité qui s'offre à moi. Devant la réalité d'une autre vérité encore plus convaincante, rien ne m'empêche d'évoluer dans mon discernement.

Vous avez écrit ceci: "le plus petit, le plus humble, le rien du tout, voit Dieu le plus et le plus vite."

Oui, alors cher Arnaud, je vous le répète, à quoi sert notre intelligence? Smile

Mais je vais répondre à votre place. Il ne s'agit pas en fait de ne pas être intelligent ou cultivé, de ne pas avoir de passions, de personnalité et de n'être rien, mais d'être humble devant l'infini même en possédant une énorme connaissance. La notion peut-être qui vous manque est celle d'un Dieu infini en lieu et place d'un Dieu absolu.

Vous avez également écrit: "Il indique que, selon toute probabilité, l'esprit qui parle dans vos cercles est un ange de lumière, c'est-à-dire, en latin: Lucifer."

Je n'ai rien à répondre à ça. Smile Les citations sur lesquelles vous vous basez pour arriver à une telle interprétation sont obsolètes. Smile

Savoir que dit la révélation chrétienne sur l'histoire des anges? Pourquoi pas... Comme ça, juste par culture et curiosité. Smile Mais je doute fort que je n'y accorde un quelconque crédit. L'histoire des anges d'il y a 2000 ans n'a plus rien à voir avec celle d'aujourd'hui. Il est évident qu'on ne raconte pas une histoire de la même manière si on s'adresse à des enfants ou à des adultes. C'est bien sûr une métaphore: l'enfant est équivalent à une non maturité intellectuo-spirituelle (difficile à définir. Ca n'a plus rien à voir avec la capacité à aimer, mais plutôt avec le sens du discernement Smile )

Amicalement
Spirit Smile
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 86538
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   24/12/2006, 16:54

Chere Clotilde, Arf ! Laughing

Bon puisqu'il vous faut un langage théologique, chrétien, en clair:
(c'est Clotilde qui me force. Cher Spirit, ne fuyez pas.)

1° L'un est le paradis proposé par un ange révolté, à savoir Lucifer. C'est un ordre fondé sur la dignité et la liberté. Et, pour le moment, c'est ce que je crois voir dans l'interessante description que Spirit nous donne des messages spirites. Car l'Ange de Lumière est un grand spirituel.

2° L'autre paradis est fondé sur l'humilité et l'amour, le mépris de soi-même pour Dieu et le prochain. C'est le paradis proposé par le Christ Jésus.

Vous saisirez mieux maintenant pourquoi, à l'heure de la mort, c'est un vrai choix qui se posera et que ce choix est un vrai combat dans l'âme (la Bible l'appelle la bataille d'Harmaggedon).

Car on ne nous propose pas un four et un jardin, mais un monde fondé sur la liberté individuelle, et un autre sur le Christ, et le Christ crucifié. (et encore, là, je suis un peu carricatural, ce qui veut dire que notre être, confronté à l'Ange de lumière, y verra un vrai attrait).

Remarque: l'ange de lumière, vous voulez chère Clotilde que je vous remette son nom latin... Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La théologie des cercles spirites.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La théologie des cercles spirites.
Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les cercles de pierres
» Le salut par la charité (Théologie catholique)
» l'Archéologie en G. Bretagne
» Archéologie censurée
» Géologie des Iles britanniques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: