DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les Rois Mages et astrologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fleurdoranger



Féminin Messages : 646
Inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Les Rois Mages et astrologie   Ven 22 Déc 2006, 13:35

C'est vrai que les rois mages étaient astrologues? un catholique m'a dit ça,mais j'en doute..en tout cas ce ne devait pas être l'astrologie telle qu'on la connait aujourd'hui.
éclairez moi SVP?


Dernière édition par Arnaud Dumouch le Lun 25 Déc 2006, 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Les Rois Mages et astrologie   Ven 22 Déc 2006, 14:07

Mages

Les mages d'orient, c'est à dire des prêtres astrologues, furent avertis de la proche naissance du Christ et suivirent une étoile qui les guida jusqu'à Bethléem. Ils sont toujours représentés comme des rois portant couronne, conception légendaire. Rois ou mages, ces personnages manifestent l'ancienne sagesse venant honorer une nouvelle lumière, et s'intruire auprès d'une nouvelle connaissance.


Chacun des mages apporta des offrandes symboliques au nouveau-né, de l'or, de l'encens et de la myrrhe (Matthieu 2.11), symboles de la royauté, de la divinité et de la mort.

Au Moyen Age, les Rois mages reçurent les noms de Gaspard, Melchior et Balthazar.


(source encyclo bible)
Revenir en haut Aller en bas
fleurdoranger



Féminin Messages : 646
Inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: Les Rois Mages et astrologie   Ven 22 Déc 2006, 14:13

merci peau d'âne,mais ça je le sais...c'est juste que je veux savoir si c'est juste de croire qu'ils étaient astrologues ou pas? en tant que chrétien on ne doit pas croire ni pratiquer l'astrologie,et j'ai un ami catholique qui dit que c'est pas incompatible.je ne suis pas du tout d'accord. pukel
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Les Rois Mages et astrologie   Ven 22 Déc 2006, 14:16

lol La connotation astrologique est lié au fait qu'ils suivirent l'étoile. Il y a donc effectivement une connaissance sous entendu liée aux astres.
Revenir en haut Aller en bas
Jacques Luc



Masculin Messages : 373
Inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Re: Les Rois Mages et astrologie   Sam 23 Déc 2006, 00:57

Ainsi parla Zarathoustra (628 avant J.-C. - 551 avant J.-C) :

"A la fin des temps, au moment de la dissolution qui les termine, un enfant sera conçu et formé avec tous ses membres dans le sein d'une vierge, sans qu'un homme l'ait approché. On verra une étoile brillante au milieu du ciel, sa lumière l'emportera sur celle du soleil. Quand se lèvera l'astre dont j'ai parlé, que des courriers soient envoyés par tous, chargés de présents pour l'adorer et lui faire offrande."

Ceci prouve que les religions anciennes contiennent des germes (et sans jeu de mots, des gemmes) de la révélation divine.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aggelia.be
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Les Rois Mages et astrologie   Sam 23 Déc 2006, 01:06

Il ne faut pas mélanger les deux idées que cache le terme astrologie :
1. La science qui étudie les astres
2. La pseudo lecture de l'avenir dans les astres.

Les mages sont des scientifiques, donc de la premiere définition.
Pour la seconde, l'avenir ne peut etre révélé, si ce n'est par les moyens que Dieu utilise, mas certainement pas grace aux charlatans qui "lisent" dans les astres, ce qui nous ferait croire au déterminisme, chose que l'Eglise condamne.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les Rois Mages et astrologie   Sam 23 Déc 2006, 10:17

spidle33 a écrit:
Il ne faut pas mélanger les deux idées que cache le terme astrologie :
1. La science qui étudie les astres
2. La pseudo lecture de l'avenir dans les astres.
A l'époque il n'y avait pas de distinction. Les astronomes étaient en même temps astrologues.
Je ne crois pas que l'astrologie soit incompatible avec la religion chrétienne. Saint Thomas en parle. Il faudrait retrouver son texte.

C'est l'Ancien Testament qui condamne la divination. Lévitique 19.26 : « Ne pratiquez par la magie ni la divination. »

On peut faire de l'astrologie sans faire de divination. Calculer son thème astral, c'est pour mieux connaître son tempérament, ses capacités et ses faiblesses. Mon thème astral me correspond incroyablement bien. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Les Rois Mages et astrologie   Sam 23 Déc 2006, 10:43

Louis a écrit:
spidle33 a écrit:
Il ne faut pas mélanger les deux idées que cache le terme astrologie :
1. La science qui étudie les astres
2. La pseudo lecture de l'avenir dans les astres.
A l'époque il n'y avait pas de distinction. Les astronomes étaient en même temps astrologues.
Je ne crois pas que l'astrologie soit incompatible avec la religion chrétienne. Saint Thomas en parle. Il faudrait retrouver son texte.

C'est l'Ancien Testament qui condamne la divination. Lévitique 19.26 : « Ne pratiquez par la magie ni la divination. »

On peut faire de l'astrologie sans faire de divination. Calculer son thème astral, c'est pour mieux connaître son tempérament, ses capacités et ses faiblesses. Mon thème astral me correspond incroyablement bien. Smile

A mon avis, cela relève de la superstition...
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
fleurdoranger



Féminin Messages : 646
Inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: Les Rois Mages et astrologie   Sam 23 Déc 2006, 13:24

je suis d'accord avec spidle,et je pense qu'il ne faut pas toucher à ça pukel
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Les Rois Mages et astrologie   Sam 23 Déc 2006, 13:42

L'astrologie est née de l'observation du déplacement des constellations. Les anciennes civilisations, égyptienne en particulier, se servaient de ces cycles pour la construction de leurs édifices. Rien n'était fait au hasard. Si l'on observe une pyramide, vue de dessus, elle forme une croix parfaite. Et avec un éclairage à partir du sol, on peut nettement distinguer un faisceau lumineux qui indique le zénith.

L'astrologie utilisée comme art divinatoire est un détournement de son application.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Rois Mages et astrologie   Lun 25 Déc 2006, 18:09

Bonjour, fleurdoranger. Je rejoins ces points de vue : l'astrologie d'autrefois équivalait à l'astronomie.

L'astrologie actuelle n'est pas une divination, MAIS certains astrologues sont doués de la capacité de voyance ; c'est bien beau, cher Spidle, de dire que l'Eglise condamne la divination, mais il existe des personnes qui perçoivent les événements du futur sans le vouloir : c'est une "seconde nature", chez elles!...

A mon avis, il n'y a pas de mal à se servir de son intuition ou de ses dons de voyance, pour peu qu'ils soient au service du prochain!I love you

Je crois que les rois mages étaient autant des astronomes que des astrologues, et qu'ils possédaient en outre, le don de deviner l'avenir...Smile Ceci dit, les Ecritures les considèrent aussi dans leur valeur symbolique : de même qu'Abraham a quitté son pays d'origine, de même les mages ont suivi l'étoile qui les guidait jusqu'au Christ ; et ils ont pris un nouveau chemin à leur retour... Le Christ "signe" la Nouvelle Alliance avec Dieu.cheers


Cher Louis, j'ai retrouvé ce passage de saint Thomas :

"Les corps célestes sont la cause de tout ce qui se produit dans ce monde sublunaire, ils agissent indirectement sur les actions humaines, mais tous les effets qu'ils produisent ne sont pas inévitables."

("Somme", quest. XV, art. 5)
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Les Rois Mages et astrologie   Lun 25 Déc 2006, 19:11

Fanny a écrit:
L'astrologie actuelle n'est pas une divination, MAIS certains astrologues sont doués de la capacité de voyance ; c'est bien beau, cher Spidle, de dire que l'Eglise condamne la divination, mais il existe des personnes qui perçoivent les événements du futur sans le vouloir : c'est une "seconde nature", chez elles!...

Ca n'a dans ce cas rien a voir avec les astres, puisqu'il s'agit d'un don de Dieu.
La question portait sur l'astrologie, et c'est bien ce a quoi je me rapportait.
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80792
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les Rois Mages et astrologie   Lun 25 Déc 2006, 21:54

fleurdoranger a écrit:
C'est vrai que les rois mages étaient astrologues? un catholique m'a dit ça,mais j'en doute..en tout cas ce ne devait pas être l'astrologie telle qu'on la connait aujourd'hui.
éclairez moi SVP?

Chère Fleur d'Oranger,

Les mages étaient chaldéens (l'actuelle Irak), patrie avec l'Egypte et la Chine de l'astrologie divinatoire. A l'époque, la science est certes astronomique mais l'astronomie n'a qu'un but, l'astrologie divinatoire : connaître les décisions des dieux, décrypter l'avenir et le destin.

C'est donc à des païens et non à des Juifs que fut donné ce signe de l'étoile. Les Juifs ne pouvaient suivre cette étoile, l'astrologie par les astres ayant été interdites par la loi de Moïse.

Cependant, remarque saint Thomas, Dieu dut adapter cet astres à l'inefficacité de l'astrologie Laughing : il se déplaçait avec les mages. C'était plus sûr... Mr.Red

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80792
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les Rois Mages et astrologie   Lun 25 Déc 2006, 21:59

Chers amis,

La pensée de saint thomas sur l'astrologie se résume à ces deux phrses:

1° Ils ne peuve nt annoncer l'avenir noi le provoquer.
2° Mais ils ont une influence sur la biologie et la psychologie animale et humaine. On peut lire en eux, si on est sensible, ce qui dépend d'eux dans nos états d'âmes.
Somme Q. 95:


Citation :
ARTICLE 5: La divination par les astres

Objections:
1. Elle ne paraît pas illicite, car est permis d'annoncer, par l'examen des causes, l'effet qui s'ensuivra. Les médecins, d'après le cours que prend la maladie, annoncent la mort de leur client. Or, les corps célestes sont cause de ce qui se passe dans ce bas monde; Denys lui-même le dit. La divination par les astres n'est donc pas défendue.
2. La science naît de l'expérience. C'est ce qu'on peut voir dans Aristote au début de sa Métaphysique. Or, grâce à de multiples expériences, des gens ont découvert qu'on pouvait, par l'examen des astres, annoncer certains événements futurs. Il ne semble donc pas illicite d'employer un tel moyen pour connaître l'avenir.
3. La divination est illicite en tant qu'elle se fonde sur un pacte conclu avec les démons. Mais cela n'a pas lieu dans l'astrologie, où l'on considère simplement la disposition des créatures de Dieu. Il parent donc que cette forme de divination n'est pas illicite.


Cependant, nous lisons dans les Confessions de S. Augustin: “je ne renonçais pas à consulter ces imposteurs que l'on nomme mathématiciens; cela parce qu'il me semblait qu'ils n'offraient pas de sacrifices, et n'adressaient pas de prières à un esprit quelconque, en vue de leurs divinations. Et cependant la vraie piété chrétienne rejette ces pratiques et les condamne.”


Conclusion:
Nous avons déjà dit que les démons agissent dans la divination qui procède d'une opinion fausse ou creuse, afin d'entraîner les esprits humains dans la vanité ou l'erreur. Or, c'est faire preuve d'une opinion vaine ou fausse que de chercher à prévoir, par l'examen des étoiles, l'avenir qu'elles ne peuvent nous faire connaître. Il faut donc examiner ce que l'observation des corps célestes peut exactement nous faire prévoir. S'il s'agit d'événements dont le cours est nécessaire, il est évident qu'on peut les prévoir par ce moyen; les astronomes annoncent ainsi les éclipses. Mais nous nous trouvons en présence d'opinions bien diverses au sujet des prévisions sur l'avenir que peuvent fournir les étoiles.
Il y eut des gens pour dire que les étoiles signifient, plutôt qu'elles ne produisent, ce que l'on prédit en les observant. Mais cela est déraisonnable. Tout signe corporel ou bien est un effet qui nous renseigne directement sur la cause qui le produit, ainsi la fumée est le signe du feu qui en est cause; ou bien, en désignant la cause, il désigne par là son effet, comme l'arc-en-ciel signifie le beau temps parce que le beau temps et l'arc-en-ciel ont une même cause. Or, on ne peut dire que les positions et les mouvements des corps célestes sont les effets d'événements futurs. Et on ne peut pas davantage ramener les uns et les autres à une cause unique de nature corporelle. La seule cause à laquelle on puisse ramener ces différents effets comme à une source commune, est la providence divine. Mais celle-ci soumet à des lois différentes les mouvements et les positions des corps célestes, et les événements contingents. Les premiers se produisent selon une raison nécessaire qui les produit toujours de la même manière, tandis que les seconds, soumis à une raison contingente, se produisent de façon variable.
On ne peut donc, de l'examen des astres, tirer d'autre prévision que celle qui consiste à découvrir par avance l'effet dans sa cause. Or, deux sortes d'effets échappent à la causalité des corps célestes. D'abord tout ce qui se produit par accident, soit dans l'ordre humain, soit dans l'ordre naturel. L'être par accident n'a pas de cause, explique Aristote, surtout si on l'entend d'une cause naturelle comme l'influence des corps célestes. Parce que ce qui se produit par accident n'est pas à proprement parler un être et n'a pas d'unité réelle: que la chute d'une pierre produise un tremblement de terre, qu'un fossoyeur, creusant une tombe, trouve un trésor, on ne peut reconnaître à ces rencontres d'unité formelle; de telles rencontres n'ont pas d'unité réelle, elles sont absolument multiples. Tandis que le terme d'une opération naturelle est toujours quelque chose d'un, comme son principe qui n'est autre que la forme naturelle de l'être qui agit.
Échappent ensuite à la causalité des corps célestes les actes du libre arbitre, « faculté de la volonté et de la raison » . L'intellect en effet, ou la raison, n'est pas un corps, ni l'acte d'un organe corporel. La volonté, qui est la tendance correspondant à la raison, ne l'est donc pas davantage. Or, aucun corps ne peut impressionner une réalité incorporelle. Il est donc impossible que les corps célestes fassent directement impression sur l'intelligence et la volonté, car ce serait admettre que l'intelligence ne diffère pas du sens: ce qu'Aristote attribue à ceux qui soutenaient que « la volonté des hommes est modifiée par le père des hommes et des dieux », c'est-à-dire le soleil ou le ciel. Les corps célestes ne peuvent donc être directement causes des opérations du libre arbitre. Ils peuvent cependant incliner ou agir en tel ou tel sens, en y disposant par leur influence. Celle-ci s'exerce en effet sur notre corps, et par suite sur nos facultés sensitives, car celles-ci sont l'acte d'organes corporels qui inclinent à produire les actes humains. Mais ces puissances inférieures obéissent à la raison, comme le montre Aristote; le libre arbitre n'est donc aucunement nécessité, et l'homme peut toujours, par sa raison, s'opposer à cette impulsion venue des corps célestes.
Donc, si l'on use de l'astrologie pour prévoir les événements qui se produisent par hasard ou accidentellement, ou encore pour prévoir avec certitude les actions des hommes, on part d'une opinion fausse et vaine. C'est ainsi que l'action des démons s'y mêle. C'est une divination superstitieuse et illicite. Si par contre, on examine les astres pour connaître d’avance les effets directs de l’influence des corps célestes: sécheresses, pluies, etc., il n'y a plus ni divination illicite ni superstition.


Solutions:
1. Notre exposé répond à la première objection.
2. L'exactitude fréquente des prédictions des astrologues tient à deux causes: 1° La plupart des hommes suivent leurs impressions corporelles. Leurs actes n'ont donc le plus souvent d'autre règle que le penchant imprimé par les corps célestes. Un petit nombre seulement, les sages, gouvernent ces penchants par la raison. C'est pourquoi, dans bien des cas les prédictions des astrologues se réalisent, surtout lorsqu'il s'agit d'événements généraux qui dépendent du grand nombre. 2° Les démons s'en mêlent. « Il faut avouer, dit S. Augustin que lorsque les astrologues disent vrai, c'est sous l'influence d'un instinct très secret que les âmes humaines subissent inconsciemment. C'est là une oeuvre de séduction, qu'il faut attribuer aux esprits impurs et séducteurs, à qui Dieu permet de connaître certaines vérités de l'ordre temporel.” Et il tire de là cette conclusion: “Aussi un bon chrétien doit-il se garder des astrologues et de ceux qui exercent un art divinatoire et impie, surtout s'ils disent vrai.
Il doit craindre que son âme, trompée par le commerce des démons, ne soit prise au piège dans le pacte qui l'attache à eux .”
3. Cela résout également la troisième objection
.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Les Rois Mages et astrologie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rois Mages
» Quelle était cette étrange étoile qui a guidé les Rois mages?
» Les Rois Mages et les trois voies spirituelles
» FÊTE DES ROIS MAGES
» Qui et que sont les rois mages?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Histoire, Philosophie et Spiritualité-
Sauter vers: