DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le double sens des symboles bibliques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le double sens des symboles bibliques   Mar 19 Déc 2006, 14:22

Arnaud Dumouch a écrit:
Oui, les rationalistes cherchent systématiquement une explication physique et naturelle à tout ce qui pourrait sembler surnaturel.

On a même expliqué Jésus qui marche sur les eaux par la densité de la mer morte, sans voir que Jésus marche sur le lac de Tibériade.

Voici l'avis de saint Thomas sur l'étoile:

(IIIa pars Q. 36)



Citation :






ARTICLE 7: L'étoile par laquelle la naissance du Christ fut manifestée
Objections:

1. Il semble que l'étoile apparue aux mages fut une des étoiles du ciel, car S. Augustin a dit: "Tandis que Dieu est suspendu à un sein et qu'il est revêtu de misérables langes, un nouvel astre répand du ciel sa clarté." L'étoile apparue aux mages était donc véritablement une étoile du ciel.
2. S. Augustin dit encore: "Aux bergers, ce sont les anges qui montrent le Christ; aux mages c'est une étoile. Aux uns et aux autres n'est-ce pas le langage des cieux qui se fait entendre, puisque la langue des prophètes s'était tue? " Mais les anges qui apparurent aux bergers étaient de vrais anges célestes. Donc l'étoile des mages était vraiment, elle aussi, une étoile du ciel.
3. Les étoiles qui ne sont pas au ciel mais dans l'air s'appellent des comètes, qui n'apparaissent pas à la naissance des rois, mais qui sont plutôt les présages de leur mort. Mais cette étoile désignait la naissance du roi, si bien que les mages demandent (Mt 2, 2): "Où est le roi des Juifs qui vient de naître? Car nous avons vu son étoile à l'orient." Donc il apparaît que c'était une étoile du ciel.
Cependant: S. Augustin le nie
" Ce n'était pas l'une des étoiles qui, depuis le début de la création, gardent l'ordre de leur course sous la loi du Créateur, mais c'est un astre nouveau apparu pour l'enfantement nouveau d'une vierge."

Conclusion:
Comme le dit S. Jean Chrysostome, que cette étoile apparue aux mages n'ait pas été une étoile du ciel, de nombreux indices le manifestent.
1° Aucune autre étoile ne suit cette direction, car celle-ci se portait du nord au midi; c'est en effet la situation de la Judée par rapport à la Perse, d'où les mages sont venus.
2° C'est évident quant au temps. Car non seulement cette étoile apparaissait la nuit, mais aussi en plein jour. Ce qui n'est au pouvoir d'aucune étoile, ni même de la lune.
3° Parfois elle se montrait et parfois elle se cachait. En effet, quand les mages entrèrent à Jérusalem elle se cacha; ensuite, quand ils quittèrent Hérode, elle se montra.
4° Elle n'avait pas un mouvement continu, mais quand il fallait que les mages se mettent en marche, elle marchait, et quand ils devaient s'arrêter, elle s'arrêtait.
5° Elle ne montrait pas seulement l'enfantement de la Vierge en demeurant en l'air, mais aussi en descendant. On lit en effet (Mt 2, 9): "L'étoile qu'avaient vue les mages à l'orient les précédait jusqu'à ce qu'elle s'arrêtât au-dessus du lieu où était l'enfant." Cela montre que la parole des mages: "Nous avons vu son étoile à l'orient " ne doit pas se comprendre comme si, eux-mêmes étant situés à l'orient, l'étoile leur apparut alors qu'elle se trouvait en Judée, mais en ce sens qu'ils la virent située à l'orient et qu'elle les précéda jusqu'en Judée; bien que cela demeure encore douteux pour certains. Elle n'aurait pas pu indiquer distinctement la maison, si elle n'avait été voisine de la terre. Et comme Chrysostome le dit lui-même, ce n'est pas là le fait d'une étoile, mais d'une puissance raisonnable. Aussi apparaît-il que cette étoile était une vertu invisible qui aurait emprunté cette apparence.
Aussi certains disent-ils que le Saint-Esprit est apparu aux mages sous l'aspect d'une étoile, de même qu'il est descendu sur le Seigneur à son baptême sous l'aspect d'une colombe. D'autres disent que l'ange apparu aux bergers sous un aspect humain apparut aux mages sous l'aspect d'un étoile.
Cependant, il semble plus probable qu'elle a été une étoile créée à nouveau, non dans le ciel, mais dans l'air proche de la terre, et qu'elle se mouvait selon la volonté de Dieu. Aussi S. Léon a-t-il prêché: "Trois mages des pays de l'orient voient apparaître une étoile d'une clarté nouvelle: plus brillante, plus belle que les autres astres, elle attire aisément les regards et captive les coeurs de ceux qui l'observent; ils comprennent d'emblée qu'un fait aussi insolite n'est pas sans portée."


Solutions:
1. Dans la Sainte Écriture, on dit parfois " le ciel " pour parler de l'air, ainsi: "Les oiseaux du ciel et les poissons de la mer " (Ps 8, 9).
2. Les anges célestes, en vertu de leur office doivent descendre jusqu'à nous, puisqu'ils sont " envoyés pour le service " (He 1, 14). Mais les étoiles du ciel ne peuvent changer de position. Aussi la comparaison ne vaut pas.
3. Cette étoile ne suivait pas le mouvement des étoiles du ciel, ni non plus, par conséquent, le mouvement des comètes, car celles-ci n'apparaissent pas durant le jour, ni ne modifient leur cours ordinaire. Et pourtant le symbolisme que l'on attribue aux comètes n'était pas complètement absent ici. Le royaume céleste du Christ, en effet, " brisera et anéantira tous les royaumes de la terre, tandis que lui-même subsistera toujours " (Dn 2, 44).


Cher Arnaud,

Selon notre curé , dans la Bible la mer représente le mal, donc satan.

quand Jésus marche sur les eaux, il triomphe du mal et est victorieux du diable.

qu'en pensez-vous ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Le double sens des symboles bibliques   Mar 19 Déc 2006, 14:55

Chère Elise,

Je crois que votre curé a raison ;-)

La mer représente aussi la mort, lorsque Jesus marche sur le eaux, il est plus fort que la mort, lorsqu'il rattrape Pierre de la noyade il sauve l'humanité...

Amicalement.

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le double sens des symboles bibliques   Mar 19 Déc 2006, 15:13

Vince a écrit:
Chère Elise,

Je crois que votre curé a raison ;-)

La mer représente aussi la mort, lorsque Jesus marche sur le eaux, il est plus fort que la mort, lorsqu'il rattrape Pierre de la noyade il sauve l'humanité...

Amicalement.

Vincent

Je pense aussi que cette analyse est très juste Cher Vince cheers
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80765
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le double sens des symboles bibliques   Mar 19 Déc 2006, 17:30

Cher Elise, souvent la mer représente effectivement le mal, le mystère.

Mais les symboles bibliques sont à double sens.

exemple: L'eau signifie parfois la mort (le déluge) et parfois la viue (le baptême).

Le serpent signifie parfois le diable, et parfois le Christ qui sauve comme dans ce texte:
Citation :
Nombres 21, 9 Moïse façonna donc un serpent d'airain qu'il plaça sur l'étendard, et si un homme était mordu par quelque serpent, il regardait le serpent d'airain et restait en vie.

C'est pareil pour la mer. elle signifie dans quelques textes l'infini de dieu qui est présent partout:

Citation :
Apocalypse 4, 5 Du trône partent des éclairs, des voix et des tonnerres, et sept lampes de feu brûlent devant lui, les sept Esprits de Dieu.
Apocalypse 4, 6 Devant le trône, on dirait une mer, transparente autant que du cristal.

Dans ce cas, ce texte signifie que le Christ n'agit que porté par la puissance de Dieu... Smile

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le double sens des symboles bibliques   Mar 19 Déc 2006, 22:07

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Elise, souvent la mer représente effectivement le mal, le mystère.

Mais les symboles bibliques sont à double sens.

exemple: L'eau signifie parfois la mort (le déluge) et parfois la viue (le baptême).

Le serpent signifie parfois le diable, et parfois le Christ qui sauve comme dans ce texte:
Citation :
Nombres 21, 9 Moïse façonna donc un serpent d'airain qu'il plaça sur l'étendard, et si un homme était mordu par quelque serpent, il regardait le serpent d'airain et restait en vie.

C'est pareil pour la mer. elle signifie dans quelques textes l'infini de dieu qui est présent partout:

Citation :
Apocalypse 4, 5 Du trône partent des éclairs, des voix et des tonnerres, et sept lampes de feu brûlent devant lui, les sept Esprits de Dieu.
Apocalypse 4, 6 Devant le trône, on dirait une mer, transparente autant que du cristal.

Dans ce cas, ce texte signifie que le Christ n'agit que porté par la puissance de Dieu... Smile

En effet Arnaud, je n'avais pas pensé à l'eau du Baptême Embarassed Embarassed

Je voudrais poser une autre question.....

Sans doute est elle très naive ?

Quand j'étais plus jeune, tous les soirs je lisais la bible , j'ai de bons souvenirs assise dans le jardin de mon père certains soirs d'été et j'avais la Foi du charbonnier ! je ne me posais pas tant de questions que maintenant. Actuellement, même dans les réunions liturgiques on ramène les miracles de Jésus, on les ramène toujours à des "images".

Un jour j'ai dit mais et si pourtant c'était comme cela, si cela s'était passé réellement de cette façon ? rien n'est impossible à Jésus.

Evidemment, j'ai paru pour une naive et une illuminée.

Mais je sais que plus jeune en tous les cas j'avais la Paix intérieure .... je pense sincèrement que les deux sens des miracles de Jésus sont permis car à travers ses miracles Jésus a toujours désiré faire passer un message d'importance.... :sts:

Qu'en pensez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80765
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le double sens des symboles bibliques   Mar 19 Déc 2006, 22:11

Chère elise,

Les miracles de Jésus ont vraiment eu lieu.

si les évangélistes ont menti sur un seul d'entre eux, pourquoi n'auraient-ils pas menti sur sa résurrection?

Voilà pourquoi chacun de ces miracles fait parti de notre foi, de manière directe et infaillible.

Certes, ils révèlent chacun des choses spirituelles, mais ils ont vraiment eu lieu, de même que le soleil a vraiment été vu dansant à Fatima.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le double sens des symboles bibliques   Mar 19 Déc 2006, 22:28

Arnaud Dumouch a écrit:
Chère elise,

Les miracles de Jésus ont vraiment eu lieu.

si les évangélistes ont menti sur un seul d'entre eux, pourquoi n'auraient-ils pas menti sur sa résurrection?

Voilà pourquoi chacun de ces miracles fait parti de notre foi, de manière directe et infaillible.

Certes, ils révèlent chacun des choses spirituelles, mais ils ont vraiment eu lieu, de même que le soleil a vraiment été vu dansant à Fatima.

Cher Arnaud, voilà qui est clair Very Happy Idea Merci Very Happy

C'est bien ce que je pensais, comme je crois au miracle du soleil dansant à Fatima.

Et bien le diacre qui animait la liturgie , pas étonnant qu'il part...... on a désormais le curé qui pense comme vous en réunion liturgique... Very Happy alien
Revenir en haut Aller en bas
 
Le double sens des symboles bibliques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeux de mots ou phrases à double sens
» Prob cablage double sens rotation sans bp arret
» detecteurs double technologie radio .........
» Quel type de génératrice pour une éolienne
» si vous aimer les bijoux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: