DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Un destin providentiel de la France?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
palapon



Messages : 126
Inscription : 11/12/2006

MessageSujet: Re: Un destin providentiel de la France?   Lun 18 Déc 2006, 19:13

Mon Cher Loup,

Je ne pense pas donner l'impression de tout comprendre, bien au contraire, je reste un élève qui s'avance dans l'inconnaissance. Et je serai heureux de vous y voir vous engager.
Je ne suis pas ignorant du rôle essentiel que joua de Gaulle, mais par grâce j'ai eu la matière à me permettre de structurer le recule nécessaire envers l'histoire, je considère que de Gaulle fut grand en bien des points, tout autant qu'un Pétain dans la période de la guerre 14/18 et seulement pour cette période. Mais j'ai une connaissance pénibles des bassesses de ces deux hommes qui les rendent humains et nous aimerions ne pas continuer à les occulter. L'histoire n'est pas linéaire, elle s'écrit aussi dans les méandre tragiques de l'humain. De Gaulle Pétain ont été l'illustration parfaite d'une praxis qui reste abominable. Sous l'ancien Régime il n'eut pas été possible que ces deux personnalités arrivent aux responsabilités qui furent les leurs, car il subsistait un filtre naturel, c'est ainsi que bien des errements modernes n'auraient pu jamais avoir lieu, tout simplement que l'ancien Régime n'eut jamais permis l'unité italienne ce qui n'aurait pas permis l'unité allemande du moins pas avec la Prusse aux commandes.

Voyez-vous, il vous faut essayer de regarder la France par d'autres grilles que celles de Descartes, elles sont toxiques...

Mon Cher Vince,

Je suis très sensible à votre propos, j'espérai en mon coeur ce genre de réaction... Quoique je suis surpris de ne pas être assez clair.

Il est vrai que parler sur et de La France c'est entrer dans une certaine intemporalité. Voyez-vous il y a en ce monde quelques nations qui comme la France, la Chine, la Russie, Israêl sont marquées par cette intemporalité...Elles ont une mission et par une disposition mystérieuse de la Providence, la France arrive en tête, n'ont à cause de son mérite, mais simplement par choix de Dieu.

Nous allons vers la fin des nations, mais il n'appartient pas à l'homme dans décider, cela ne se fera pas sans que chacune des nations cités assume la plénitude de leur vocation, de leur mission...
il est étonnant que les enragés de la laïcité, du moins certains d'entre eux connaissent parfaitement ces données et redoutent qu'un jour le peuple ne finisse par s'en ressaisir...

La compréhension de la décadence actuelle du monde doit nous amener à comprendre la notre, pour cela il nous faut nous ré-approprier notre histoire, toute notre histoire... Il faut revenir au baptême de Clovis, comme l'invite JPII le Grand et ses prédécesseurs.

Nous entrons à 'école de l'inconnaissance, car apprendre la France c'est aller sur des seuils abandonnés, des chapelles ignorées et rejetées... C'est entrer dans le mystère des destinés des peuples, en sachant que c'est Jésus qui résume et assume toute l'histoire.

C'est rejoindre notre peuple dans ses tripes purulentes et gravir la cime de son âme dont il ignore presque tout.

Bien sur que nos charmantes intervenantes ont raisons, qu'il y a des urgences, de tragiques urgences...Mais je vous en supplie n'y stationnez pas, car pour douloureuses qu'elles soient leur urgence n'est que seconde dans l'essence de la souffrance de notre peuple. Les maux sont plus profonds, plus cruels; on ne peut les regarder sans avoir redécouvert les lumières intérieure du coeur de notre pays.. Il faut la regarder avec les yeux de Marie et la Croix du Christ...
Je voudrai tant que mes compatriotes retrouvent l'appétit de leur visage, de leur mère patrie, non en vue d'un nationalisme odieux et mortifère, mais dans la lumière de l'eschatologie, dans l'aube des fins dernières.
Oui, mon Cher Ami, la France est une personne, une putain qui comme la Samaritaine doit retrouver son époux, doit se retrouver, il y faut beaucoup d'amour et de raison.
I faut oser se dégager des idéologies, des grilles cartésiennes si criminogènes; il faut forcer les ténèbres.
En m'interpellant vous m'avez donné une consolation, je ne sais si j'aurai été plus clair , car il faut aller en France au rythme de ses paysages par touche, de crainte de froisser la plus vile des fleurs, celle justement qui est la clefs de sa lumière.
Je voudrai que vous m'accompagnez dans cette quête, ré-entendre le coeur de notre France bien aimée, elle est coeur de notre humanité qui la fera sortir de ses ténèbres artificieuses?
Voulez-vous de cette quête?
Merci de m'avoir distrait de votre temps, bien à vous en Jésus et Marie
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Un destin providentiel de la France?   Lun 18 Déc 2006, 19:26

Cher Lagaillette, je crois bien que Palapon croit que tu es "une charmante intervenante"...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un destin providentiel de la France?   Lun 18 Déc 2006, 19:37

Bonjour Lagaillette !

Ma charmante intervenante !
I love you


Revenir en haut Aller en bas
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Un destin providentiel de la France?   Mar 19 Déc 2006, 10:24

Cher Palapon,

Merci ! Je vous suis, je comprends enfin votre raisonnement !
En revanche je n'y adhère pas... Désolé Sad

Je comprends le soucis terrible que vous avez de redonner à la France sa place dans l'ordre de la Providence. Cette volonté de redonner un sens et une fin à notre pays est bonne et grande. Cependant la fin ne doit en aucun cas justifier les moyens.Ce n'est pas ce que vous dîtes je sais mais vous n'en êtes pas loin. Les "petits maux" dont parlent Lagaillette, Noel et les autres ne sont en rien petits car il est question d'humanité. Un homme souffre et c'est l'humanité tout entière qui gémit. L'urgence est bien encré dans la réalité, la Providence est très difficile à comprendre et elle ne passe que par ces petites choses. On ne peut vouloir remmettre la France sur le droit chemin si on ne pense pas d'abord aux maux qui font souffrir son peuple. Le danger de l'intemporel réside ici, tout faire pour servi une fin ultime nous fait souvent oublier l'autre, ce prochain qui est sur le bord de la route et que nous laissons mourir de soif.

Palapon, je vous rejoins et en même temps je diffère. Oui, la France doit retrouver sa place, se débarasser de toute la pourriture qu'elle a accumulée MAIS cela ne passe que par la guérison des maux qui la touchent. La pauvreté, l'injustice, la violence... sontdéjà de bien grands maux et mots qu'il faut soigner. Et je crois prfondément que c'est en avançant sur cette route que la Providence se réalisera.

Amicalement,

Vincent

PS : c'est avec joie que je partage mon temps avec vous ;)
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Un destin providentiel de la France?   Mar 19 Déc 2006, 10:26

palapon a écrit:
Mon Cher Loup,

Je ne pense pas donner l'impression de tout comprendre, bien au contraire, je reste un élève qui s'avance dans l'inconnaissance. Et je serai heureux de vous y voir vous engager.
Je ne suis pas ignorant du rôle essentiel que joua de Gaulle, mais par grâce j'ai eu la matière à me permettre de structurer le recule nécessaire envers l'histoire, je considère que de Gaulle fut grand en bien des points, tout autant qu'un Pétain dans la période de la guerre 14/18 et seulement pour cette période. Mais j'ai une connaissance pénibles des bassesses de ces deux hommes qui les rendent humains et nous aimerions ne pas continuer à les occulter. L'histoire n'est pas linéaire, elle s'écrit aussi dans les méandre tragiques de l'humain. De Gaulle Pétain ont été l'illustration parfaite d'une praxis qui reste abominable. Sous l'ancien Régime il n'eut pas été possible que ces deux personnalités arrivent aux responsabilités qui furent les leurs, car il subsistait un filtre naturel, c'est ainsi que bien des errements modernes n'auraient pu jamais avoir lieu, tout simplement que l'ancien Régime n'eut jamais permis l'unité italienne ce qui n'aurait pas permis l'unité allemande du moins pas avec la Prusse aux commandes.

Voyez-vous, il vous faut essayer de regarder la France par d'autres grilles que celles de Descartes, elles sont toxiques...

Mon cher Palapon,

Descartes n'est pas l'un de mes maîtres à penser. Par ailleurs, je ne lis pas l'histoire au travers d'une grille catésienne, qui d'ailleurs dans ce contexte n'est d'aucune utilité. Je la lis dans des livres d'histoire, écrits par des historiens, spécialistes de ces choses, et dont le sérieux ne peut être mis en doute.
J'en reviens à De Gaulle (vous allez penser que je ne connais que lui, or, je préfère bien connaître De Gaulle que le méconnaître) qui disait un jour, avant qu'il soit appelé aux affaires (car chaque fois on a été le chercher pour dénouer les situations catastrophiques et redresser le Pays) «Je suis un monarchiste, la République n'est pas le régime qu'il faut à la France.» (sic) Fallait-il faire une nouvelle révolution pour revenir à une monarchie? Je ne crois pas. Même si, après 32 ans d'activité politique, j'ai l'intime conviction qu'une monarchie est la seule voie de salut pour mon Pays. Mais les choses sont loin d'être aussi simples. Nous sommes soumis au diktat de la mondialisation. Et comme le disait Joseph de Maistre : «Les nations ont le gouvernement qu'elles méritent.»
Revenir en haut Aller en bas
En Christ



Masculin Messages : 3438
Inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Un destin providentiel de la France?   Mar 19 Déc 2006, 10:34

Citation :
Mon cher Palapon,

Descartes n'est pas l'un de mes maîtres à penser. Par ailleurs, je ne lis pas l'histoire au travers d'une grille catésienne, qui d'ailleurs dans ce contexte n'est d'aucune utilité. Je la lis dans des livres d'histoire, écrits par des historiens, spécialistes de ces choses, et dont le sérieux ne peut être mis en doute.
J'en reviens à De Gaulle (vous allez penser que je ne connais que lui, or, je préfère bien connaître De Gaulle que le méconnaître) qui disait un jour, avant qu'il soit appelé aux affaires (car chaque fois on a été le chercher pour dénouer les situations catastrophiques et redresser le Pays) «Je suis un monarchiste, la République n'est pas le régime qu'il faut à la France.» (sic) Fallait-il faire une nouvelle révolution pour revenir à une monarchie? Je ne crois pas. Même si, après 32 ans d'activité politique, j'ai l'intime conviction qu'une monarchie est la seule voie de salut pour mon Pays. Mais les choses sont loin d'être aussi simples. Nous sommes soumis au diktat de la mondialisation. Et comme le disait Joseph de Maistre : «Les nations ont le gouvernement qu'elles méritent.»

Vous idéalisez trop le passé mon vieux. king
Revenir en haut Aller en bas
palapon



Messages : 126
Inscription : 11/12/2006

MessageSujet: Re: Un destin providentiel de la France?   Mar 19 Déc 2006, 15:44

Mon Cher Vince,

Il ne s'agit nullement de négliger la souffrance du prochain et je suis bien certain que la charité du proche est une exigence incontournable... Ceci dit, les causes de ces maux sont à trouver dans une vue plus grande et plus profonde: savez-vous que le nombre de pauvres est à pu près égal au nombre d'avortements légaux depuis la loi de Giscard?

Il faut se demander quel est le mécanisme qui origine la décadence de notre pays, qu'est-ce qui fait que notre peuple ne parvient plus à poser son regard sur un point fixe d'espoir seulement basique?

Parallèlement aux actions d'urgences du quotidien, il faut oeuvrer plus amplement avec une intelligence du coeur de la France; sans cela on ne s'en sortira pas.

Le retour à la monarchie ne peut être le fait d'une volonté politique aujourd'hui ni demain; mais cela se produira soyez en convaincu, non par la volonté des hommes mais par une disposition de la Providence.
Dieu réalise toujours ses projets, et pour la France il le réalisera, car de toute éternité il en a décidé ainsi...
Il faut attendre que la faute de notre peuple aille à son comble, il faut que le français ne puisse plus regarder ailleurs qu'en son coeur...

Mais il est utile de travailler à semer dans le coeur de notre peuple bien aimé les semences qui peuvent lui redonner un sens au quotidien et une espérance dans un proche futur...
Il ne s'agit pas d'entrer dans une autre révolution, ce serait ajouter un mal à un autre mal.... Il faut renouer avec une approche réaliste mais aussi contemplative; maintenir les problèmes, les sujets d'études dans leur unité... Nous échapperons à l'idéologie, au radicalisme et nous serons une proposition de construction et de médecine....

Les Français n'ont pas besoin de grandeur, mais de revenir à leur identité qui n'est en rien celle frelatée de notre république... la république reste à la France un corps étranger, un drame insupportable...

Il est des combats qui à court terme semblent inutiles, mais Dieu souvent sourit à ce genre de combattant, ils rejoignent la générosité de Dieu, ils rejoignent les martyrs, les croisés, les mendiants d'amour, de l'indispensable inutile pour le regard du monde...

[b]
Revenir en haut Aller en bas
Vince



Masculin Messages : 1287
Inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Un destin providentiel de la France?   Mar 19 Déc 2006, 16:16

Cher Palapon,

Là dessus je vous rejoins totalement. Notre société pourrit de l'intérieur. Cela depuis pas mal de temps,les Lumières avaient commencé le travail, d'autres ont pris la suite, 68 a presque achevé le travail (d'ailleurs 68 rete une année révolutionnaire pour tout le monde occidental). Nous sommes une civilisation décadente c'est certain, il est des signes qu'on ne peut ignorer...
Cependant que puis-je faire d'autre que défendre mes idées à mon niveau, de prier pour que le Seigneur éclaire notre temps?
Le château de cartes s'effondrera tôt ou tard, comme il l'a fait avec l'Egypte, la Grêce antique ou Rome. L'Occident finira par sombrer.
Je ne peux agir qu'à mon niveau, notre temps est bien trop tiède pour connaître la moindre révolution, il faudrait avoir le soucis du bien commun qui est oublié depuis longtemps. L'homme occidental se referme sur lui-même, sans espérance ni même le moindre espoir il ne mettra pas longtemps à lâcher prise.
Je soutiens mes idées, je défends la vie telle que je la vois. J'essaye d'accorder tant bien que mal mes paroles et mes actes et surtout j'essaie d'accomplir la Volonté de notre Seigneur.
L'avortement est un symbole retentissant (cependant il n'égale pas le nombre de pauvres cumulés depuis Giscard... mais cette comparaison me semble innapropriée). Les saints innocents sont plus nombreux que jamais, demandons leurs d'intercéder auprès du Père pour cesser ce massacre.

Quant à la monarchie,je ne puis dire que ce soit le régime qui convienne, elle a montré ses limites comme la démocratie le fait aujourd'hui. Nous avons besoin d'autre chose mais de quoi? Je ne peux répondre à cette question.

Tout cela paraît un peu désespéré mais j'ai confiance en Dieu. N'oublions pas, comme aimait le répéter Jean Paul II, que l'arme la plus puissante qui existe sur Terre reste la prière.

Amicalement,

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Un destin providentiel de la France?   Mar 19 Déc 2006, 17:18

Je me demande où vous avez été cherché que Dieu a pour la France un projet de monarchie...

Quand je parlais de romantisme...

Pensez-vous que sous l'ancien régime il n'y avait pas d'avortements ? C'est vrai que les mères en mourraient assez souvent... punition divine ?
Revenir en haut Aller en bas
palapon



Messages : 126
Inscription : 11/12/2006

MessageSujet: Re: Un destin providentiel de la France?   Mar 19 Déc 2006, 18:03

Chère Cécile,

Sans vouloir vous fâcher, qu'avez-vous fait de l'histoire de votre pays? N'êtes-vous pas curieuse de votre patrie?

La France a une vocation, une mission, son pacte avec Dieu a été scellé au baptême de Clovis; la monarchie Française est loin d'être parfaite parce que le royaume de Dieu n'est pas sur cette Terre, mais elle avait cette marque qui faisait que son régime était adhérent à l'histoire du salut, que sa praxis ne s'opposait pas à la Rédemption. Bien sur qu'il y avait des avortements, des infanticides, mais aucun gouvernement ne se sentait en droit de donner un statut juridique au mal, de légiférer sur le mal... Votre réflexion est maladroite et a quelque chose de honteux... une indigence malsaine!

Ma mère, un nombre important de ma famille ont lutter contre le nazisme pas seulement parce que c'était l'occupant, mais aussi parce qu'il pratiquait des actes abominables et aujourd'hui alors que les responsables nazis ont été condamnés entre autre pour ces pratiques, on légifère, on réglemente la pratique du mal...
Mais qu'avez-vous devant les yeux pour ne le pas voir?

Mon Cher Vince,

Je suis attentif à votre propos, et je le salue pour tout le mérite qu'il induit...

Il faut simplement témoigner et amener sans se décourager à ce que l'on redécouvre les fondamentaux qui ont construit la France, et ce n'est pas du romantisme!!!

Décidément Cécile n'a que le guidon pour vision!

C'est contre cet état d'esprit que je rage; je suis une sorte de prophète qui crie dans le désert des esprits et des coeurs...
Je vous dis comme je souffre non pour moi-même c'est sans valeur mais pour mon peuple....
L'ignorance est mal fatal....

Mon Ami, la compréhension de la France celle qui se rapproche de la mienne gardez là, transmettez la, servez vous en pour aider et faire aimer, faire espérer...

Notre démarche de catholique dans la cité n'a de sens que si nous sommes dans le témoignage, pas seulement celui de la foi, ou comme le dit Benoît XVI à cause d'elle il faut défendre notre culture, notre identité, pour ceux surtout qui n'y comprennent rien, qui ne savent plus qui ils sont...
Cécile réfléchit parfaitement le mal français... Elle ne sait plus, elle ne sait pas... Pour elle, il faut savoir et réapprendre.

Que Dieu vous bénisse.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Un destin providentiel de la France?   Mar 19 Déc 2006, 19:28

Cher Palapon,

Peut-être qu'en lisant mon dernier message, vous avez cru que je suis pro-avortement. Ce n'est absolument pas le cas.

C'est très curieux que dans le même paragraphe vous mêliez la résistance au nazisme et sa barbarie, et le fait que l'avortement soit devenu légal... Comment ne pas évoquer Simone Weil ? L'horreur des camps, elle l'a connue, mieux que vous et moi. Elle, et d'autres, des soignants surtout, ont voulu que ce qui se passait de toutes façons (les avortements clandestins) en tuant des femmes, même des très jeunes,
se fasse dans de meilleures conditions . Je sais bien que, dans l'absolu, c'est le mal, puisqu'il s'agit de supprimer des vies, les plus faibles.

Vous dites que je ne sais pas, je ne sais plus... Effectivement, quand j'étais plus jeune, cette loi m'a choquée beaucoup plus que maintenant.
On insiste beaucoup sur certaines femmes qui utiliseraient l'avortement une ou deux fois par an...peut-être, mais cela m'étonnerait. Mais comme je suis une femme (et pas une charmante intervenante !!!), j'ai de la compassion pour celles qui sont amenées à faire ce choix tragique. J'ai cinq enfants et dix petits-enfants,ceci pour que vous compreniez bien que je respecte la vie, la famille, toutes ces valeurs humaines.
J'ai déjà remarqué que dans toutes les discussions sur l'avortement, les hommes sont plus nombreux à participer, et bien sûr pour stigmatiser ces mauvaises mères. Les femmes, en général, sont absentes de ces débats, elles les lisent certainement, mais savent bien qu'il est inutile d'essayer d'expliquer la détresse que peut ressentir une adolescente enceinte, une mère de famille dont le mari est au chômage, ou parti.
Sans parler de celles qui avortent, poussées par un mari/amant égoïste.
Combien d'hommes seuls élèvent des enfants à votre avis ? et combien de femmes ?

Je pourrais être blessée par votre remarque disant que ma réflexion a quelque chose de honteux... une indigence malsaine ! Tout ça, parce que je dis qu'il y avait des avortements sous l'ancien régime !!! Cela m'attriste plutôt. Le mal, je le vois, soyez tranquille, mais pas seulement là :
- tous ceux qui n'ont pas de toit pour s'abriter
- ceux qui n'ont pas de travail, et ne peuvent subvenir aux besoins de leur famille
- ceux que certains médecins refusent de soigner
- ceux qui souffrent de solitude
et aussi
- ceux qui ont pour dieu, l'argent, la force, le pouvoir.

J'aime la France, particulièrement ma région d'origine... Mais qui n'aime pas son pays ? Mais penser que Dieu s'occupe d'histoires de frontières me fait sourire. Nous sommes tous ses enfants, Il nous aime tous, mais vous n'ignorez pas qu'Il préfère les pauvres, les petits, les pêcheurs. Et c'est sur l'accueil que nous aurons fait à ces petits que nous serons jugés.
Il sera bien temps de dire : "Seigneur, quand t'ai-je vu affamé et ne t'ai pas donné à manger?"

Bon, je ne voulais pas faire un sermon...

Un bon remède à la souffrance dont vous parlez, faites quelque chose de plus pour aimer/aider autour de vous.

Que l'Esprit-Saint vous guide
Revenir en haut Aller en bas
palapon



Messages : 126
Inscription : 11/12/2006

MessageSujet: Re: Un destin providentiel de la France?   Mer 20 Déc 2006, 06:35

Chère Cécile,

Je comprends parfaitement votre souci de soulager la souffrance de votre prochain, et il est clair que la Charité que nous devons au plus petit d'entre nos frères est supérieure à un problème de frontière.

Je suis plein de compassion pour la détresse morale et spirituelle qui pousse les femmes à avorter et ce qui est terrible dans ce drame, vient de ce que la loi française n'a pas freiné cette pratique: il y a 250 000 avortements déclarés; mais sachez qu'il y a entre 500 000et 750 000 de plus dans la clandestinité par la faute non seulement du législateur et par le truchement maudit du planning familial...
Nous avons eu connaissance d'un avortement dit thérapeutique à une semaine de la naissance.
Dans mon département frontalier nous recevons la bourgeoisie nord africaine pour avortement...

Ce que j'ai voulu dire en parlant des nazis, c'est qu'après 60 ans de cette guerre où des responsables nazis furent condamnés à mort pour entre autre avoir pratiqué légalement des actes euthanasiques et eugéniques, nous voici que nous les pratiquons, ce qui dans l'Ancien Régime n'eut pas était possible légalement...
Il faut que la machine infernale de la révolution aille au bout de sa destruction maintenant, c'est irréversible; mais c'est bien la république fille de la révolution qui est directement la cause que l'on peut aujourd'hui donner un statut légal à des pratiques hautement contraires à la loi naturelle, à la loi de Dieu.

Comprenez-vous mon propos qui est de dire: " Attention les souffrances que vous soignez, les injustices que vous secourez ont une cause métricienne qui ne peut se saisir et se combattre quand remontant à la fondation de la France, car elles ont une cause historique."

Je suis par fois imprécis car je pense que mon interlocuteur est plus instruit que moi et qu'il lui suffit d'un léger rappel pour comprendre.

Il y a chère Cécile un appel vocationnel pour la France comme il existe pour Israël, pour la Chine et la Russie, pour le comprendre il faut s'introduire dans leur histoire et se mettre dans la lumière eschatologique....

Je ne veux pas être donneur de leçon, je veux simplement amener un autre regard sur notre présent qui ne soit plus entravé par les grilles cartésiennes imposées de nos jours; la vie intellectuelle pour un catho n'a rien d'un long fleuve tranquille...
Interrogez là- dessus Arnaud, il est notre BOEUF contemporain. C'est un compliment.

Vous êtes une charmante intervenante et je vous remercie, malgré la rudesse de mon propos parfois de continuer à me répondre.
Puis-je vous demander vos prières car je suis éprouvé physiquement et je vais avoir une journée difficile, je soufre d'une dent et d'une sciatique. J'ai quatre enfants et un beau père qui demandent toute mon attention et une femme charmante qui passe le cap pour lequel les hommes n'ont pas le mode d'emploi....
Soyez bénie ainsi que toute votre maison.
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Un destin providentiel de la France?   Lun 02 Avr 2007, 09:38

Voilà ce que je trouve dans mon rangement de printemps .

Je ne comprends pas trop l'objectif de ce topic scratch

Mais j'ai appris que Lagaillette est un homme Shocked alien
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Seb



Messages : 1087
Inscription : 11/06/2005

MessageSujet: Re: Un destin providentiel de la France?   Lun 02 Avr 2007, 12:09

Bah sur l'avenir de la FRANCE. bah si on se base sur ce qu'on dit certains voyant bah on va chuter grave pour finalement bien se relever.

8)
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Un destin providentiel de la France?   Lun 02 Avr 2007, 13:53

Somebody a écrit:
Voilà ce que je trouve dans mon rangement de printemps .

Je ne comprends pas trop l'objectif de ce topic scratch

Mais j'ai appris que Lagaillette est un homme Shocked alien

Oui, chère Marie. Lagaillette est un homme. Probablement le plus sage sur ce forum. Son horloge biologique n'indique que 82 ans. Il est d'une intelligence rare. Profitez de ses bons conseils, voire ceux de Noel, non moins intelligent et qui n'est encore qu'un gamin de 70 ans. Aucun des deux n'est sénile. Vous pouvez me croire sur parole. Suis un bébé comparé à ces deux-là.
Revenir en haut Aller en bas
Somebody



Féminin Messages : 2449
Inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Un destin providentiel de la France?   Lun 02 Avr 2007, 16:22

Loup Ecossais a écrit:
Somebody a écrit:
Voilà ce que je trouve dans mon rangement de printemps .

Je ne comprends pas trop l'objectif de ce topic scratch

Mais j'ai appris que Lagaillette est un homme Shocked alien

Oui, chère Marie. Lagaillette est un homme. Probablement le plus sage sur ce forum. Son horloge biologique n'indique que 82 ans. Il est d'une intelligence rare. Profitez de ses bons conseils, voire ceux de Noel, non moins intelligent et qui n'est encore qu'un gamin de 70 ans. Aucun des deux n'est sénile. Vous pouvez me croire sur parole. Suis un bébé comparé à ces deux-là.

Oui Loup, je vous suis 100%. A propos de Noël, j'espère qu'il va bien, je ne l'ai pas vu passer aujourd'hui scratch

Désolée Lagaillette.. . je me sens un peu gênée Embarassed. Avec mon style exubérant, je me rappelle de vous avoir posté un lien vers le sourire des singes…. c'était un peu ringard... mais c'était juste pour rire... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://somebodylost.miniville.fr/
Lephenix



Messages : 1308
Inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Un destin providentiel de la France?   Mer 01 Aoû 2007, 08:49

Cécile a écrit:
Je me demande où vous avez été cherché que Dieu a pour la France un projet de monarchie...

Quand je parlais de romantisme...

Pensez-vous que sous l'ancien régime il n'y avait pas d'avortements ? C'est vrai que les mères en mourraient assez souvent... punition divine ?


* Dieu se rit de ceux qui déplorent les maux dont ils continuent à chérir les causes.
Bossuet

* ***
Revenir en haut Aller en bas
hiram83



Masculin Messages : 174
Inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Un destin providentiel de la France?   Mer 01 Aoû 2007, 09:25

palapon a écrit:

Nous avons eu connaissance d'un avortement dit thérapeutique à une semaine de la naissance.

Vous connaissez les raisons médicales d'un tel acte? le bébé était-il vivant? viable?
Revenir en haut Aller en bas
 
Un destin providentiel de la France?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» destin et libre arbitre
» LE DESTIN
» le destin dans la bible
» le destin
» Le fabuleux destin de ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Société, Politique-
Sauter vers: