DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Voir le deal
34.99 €

Partagez
 

 24 novembre : Christ Roi de l'Univers

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



24 novembre :  Christ Roi de l'Univers Empty
MessageSujet: 24 novembre : Christ Roi de l'Univers   24 novembre :  Christ Roi de l'Univers Empty23/11/2019, 09:38

La fête du Christ Roi a été créée en 1925 par le pape Pie XI dans le but d’affirmer la royauté du Christ.

Dan cette vidéo sont comparées la royauté du Christ selon l'abbé Pagès et selon le Père Zanoty-Zorkine.



L’enfant Jésus, roi d’amour pour révéler la vraie royauté du Christ (88 mn)

Les deux royautés du Christ. Une royauté politique rêvée par nos ancêtres chrétiens du temps de la gloire de l’Eglise (l’exemple de saint Louis de France). Une royauté par l’humilité et l’amour révélée à la croix : « Ecce homo ».
Analyse de la statue « Jésus roi d’amour » et comparaison avec le Christ Pantocrator des anciens.
Définition de la royauté du Christ autour de ces trois qualités : Vérité, Amour, Kénose (immense humilité).
Comparaison avec la royauté de Lucifer : vérité (mensongère), égoïsme solitaire, indépendance d’orgueil.
Comment cette vraie royauté du Christ, roi d’amour, s’établira par les familles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



24 novembre :  Christ Roi de l'Univers Empty
MessageSujet: Re: 24 novembre : Christ Roi de l'Univers   24 novembre :  Christ Roi de l'Univers Empty23/11/2019, 09:43

Le Christ, roi de l’Univers


La fête du Christ Roi a été créée en 1925 par le pape Pie XI dans le but d’affirmer la royauté du Christ. Elle a pris un sens différent avec la réforme du calendrier liturgique demandée par le Concile du Vatican II.



Elle n’est plus le dernier dimanche d’octobre, mais le dernier dimanche de l’année liturgique : elle devient ainsi comme le couronnement de l’année liturgique. Elle porte le titre de Solennité du Christ Roi de l’Univers.


E
lle se trouve enrichie de lectures qui explicitent le sens et l’objet de la célébration. Elle nous donne l’occasion de revenir sur l’année écoulée pour nous demander si et comment le Christ a mieux régné dans nos vies et nous relance pour une nouvelle année.

En cette fête, la liturgie nous donne de contempler Jésus en croix exerçant sa royauté au profit du bon larron qui l’implore. Jésus, fils de David, est venu apporter la paix. « Il est l’image du Dieu invisible, le premier-né de toute créature et le premier-né d’entre les morts ». Il a en tout la primauté, car il a voulu tout réconcilier en faisant la paix par le sang de la croix. « Le Seigneur est Roi », chante le psalmiste. Il donne son pouvoir à un Fils d’homme, dit le prophète Daniel. Jésus Christ est le souverain de la terre, proclame le visionnaire de l’Apocalypse. « Ma royauté ne vient pas de ce monde », dit Jésus dans l’Evangile de Jean.


En ce jour, adorons le Christ, Roi de l’Univers, venu rendre témoignage à la vérité. Rendons grâce avec toute la Création pour toutes les facettes de son mystère qu’Il nous a laissé découvrir au long de l’année liturgique. 


Demandons-Lui pardon de ne pas l’avoir assez mis au centre de nos existences au long de l’année écoulée. Et donnons-nous à Lui pour que l’année qui s’ouvre nous aide à reconnaître sa puissance et le glorifier sans fin.


https://liturgie.catholique.fr/accueil/annee-liturgique/le-temps-ordinaire/solennite-christ-roi-univers/
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 11995
Inscription : 18/01/2016

24 novembre :  Christ Roi de l'Univers Empty
MessageSujet: Re: 24 novembre : Christ Roi de l'Univers   24 novembre :  Christ Roi de l'Univers Empty23/11/2019, 14:44

"Christ Roi de l'Univers", belle formule salut

_________________
Trouver d'abord, chercher ensuite - Variante : Qui trouve cherche 
https://www.yhwh.fr

Le Chevalier Drach: « Il ne faut pas s'étonner si l'étude de cette science a amené un grand nombre de juifs à embrasser le christianisme. En effet, à moins de faire violence au texte des précieux morceaux qui nous restent de la Kabbale ancienne, il faut convenir que le dogme chrétien y est professé aussi nettement que dans les livres des Pères de l'Église. Les rabbins s'en sont si bien aperçus qu'ils ont pris des mesures pour éloigner les juifs de la lecture de la Kabbale parce qu'elle pourrait, disaient-ils, ébranler la foi de ceux qui n'y sont pas assez solidement affermis. »
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/David-Paul_Drach
Revenir en haut Aller en bas
https://www.yhwh.fr/
mandonnaud

mandonnaud

Messages : 1230
Inscription : 21/10/2006

24 novembre :  Christ Roi de l'Univers Empty
MessageSujet: Re: 24 novembre : Christ Roi de l'Univers   24 novembre :  Christ Roi de l'Univers Empty23/11/2019, 15:02

DIMANCHE 24 NOVEMBRE 2019

Solennité de la fête du Christ-Roi de l’Univers C

34 eme ordinaire

St LUC 23,35-43

(2 Livre de Samuel 5,1-3 Ps 121 Colossiens 1,12-20 )

35 Le peuple restait là à regarder. Les chefs ricanaient en disant : « Il en a sauvé d'autres : qu'il se sauve lui-même, s'il est le Messie de Dieu, l'Élu ! »
36 Les soldats aussi se moquaient de lui. S'approchant pour lui donner de la boisson vinaigrée,
37 ils lui disaient : « Si tu es le roi des Juifs, sauve-toi toi-même ! »
38 Une inscription était placée au-dessus de sa tête : « Celui-ci est le roi des Juifs. »
39 L'un des malfaiteurs suspendus à la croix l'injuriait : « N'es-tu pas le Messie ? Sauve-toi toi-même, et nous avec ! »
40 Mais l'autre lui fit de vifs reproches : « Tu n'as donc aucune crainte de Dieu ! Tu es pourtant un condamné, toi aussi !
41 Et puis, pour nous, c'est juste : après ce que nous avons fait, nous avons ce que nous méritons. Mais lui, il n'a rien fait de mal. »
42 Et il disait : « Jésus, souviens-toi de moi quand tu viendras inaugurer ton Règne. » 43 Jésus lui répondit : « Amen, je te le déclare : aujourd'hui, avec moi, tu seras dans le Paradis. »___Luc.

https://reflexions.mandonnaud.net/liturgie-24-11-2019.php

Jésus est un Roi de l' amour, pas pour supprimer le mal et la douleur et imposer sa personne par puissance matériel. Non, mais celui qui le redonner et lui fait confiance, il lui ouvre le paradis éternel. Ainsi des le soir du vendredi Saint, après sa mort il descend aux enfers et avec les justes il monte au ciel en son âme et reviendra le jours de Pâque ressuscité son corps.Paul.

https://reflexions.mandonnaud.net/

https://www.ktotv.com/video/00294268/solennite-de-la-fete-du-christ-roi-de-lunivers-c-integrale

Par Dominique du groupe

Jésus est sur la croix.

Parmi tous ceux qui l'environnent, quelle est ma place ?

Suis-je dans la foule des badauds, attirés là comme des mouches par le spectacle du malheur, qui fascine ceux qui sont bien contents de ne pas être à la place de celui qui souffre ?

Dans cette foule, il y a aussi les femmes de Jérusalem compatissantes, les passants de bonne volonté, les amis et les disciples épouvantés qui voudraient bien secourir le condamné mais n'osent rien dire par peur de se retrouver exécutés avec lui.

Suis-je avec les chefs, ceux qui sont fiers de tout savoir et se moquent de celui qui a essayé de sortir des sentiers battus, celui qui a ridiculisé leurs certitudes ?

Ou avec les soldats, simples exécutants qui n'ont pas compris grand chose mais profitent d'une occasion de se distraire ?

Suis-je de ceux qui interpellent Dieu, qui lui reprochent le mal qui règne dans le monde, y compris celui qu'ils ont fait eux-mêmes, et qui exigent qu'il intervienne à leur convenance ?



Je suis peut-être un peu tous ces personnages. Mais je préfère être ce pauvre pécheur repentant, humble et plein de confiance, qui sait reconnaître la vérité et voir l'invisible.

Mais, ô Seigneur, est-il indispensable d'être sur la croix pour te connaître vraiment ?

Je lis ce texte. En haut de la page, un gros titre : "Evangile de Jésus-Christ selon saint Luc".

En fait de "bonne nouvelle": Jésus est crucifié, les chefs et les soldats se moquent, un malfaiteur l'injurie, l'autre réprimande le premier… Et Jésus ne dit rien… Il n'y a (comme dans le monde que nous voyons tous les jours) que violence, méchanceté, voyeurisme, injures, disputes, agitation, et silence de Dieu. Où est-elle, la bonne nouvelle ?

Mais à celui qui lui parle avec confiance, Jésus fait la plus belle des promesses. Le paradis, c'est d'être avec lui.

https://reflexions.mandonnaud.net/liturgie-24-11-2019.php

_________________
e-mail;paul.mandonnaud@yahoo.fr
site: http://www.mandonnaud.net/
LA MISERICORDE DE JESUS EST INFINIE
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mandonnaud.net
Invité
Invité



24 novembre :  Christ Roi de l'Univers Empty
MessageSujet: Re: 24 novembre : Christ Roi de l'Univers   24 novembre :  Christ Roi de l'Univers Empty23/11/2019, 22:26

Christ, Roi de l'Univers

Publié le 23 novembre 2019 par Roland Cazalis, compagnon jésuite


S’il fallait retenir un texte pour célébrer cette fête, alors il faudrait retenir l’hymne de Saint Paul à l’Église de Colosses
 
La ville de Colosses en Asie Mineure se trouvait à quelque deux cents kilomètres à l'est d'Éphèse.
 
Au temps de l'apôtre Paul, Colosses n'est plus la ville importante qu’elle a été. Un terrible tremblement de terre, au début des années 60, détruit Colosses et Laodicée.
 
Laodicée a réussi à se relever de ses ruines. Colosses, pour sa part, n'en est jamais parvenue.
 
Paul n’y est jamais allé.
 
Alors, il semble qu’il y eut un début d’hérésie à Colosses. L’absence d’un apôtre lors de la fondation de cette Eglise pour enseigner la vérité y est sans doute pour quelque chose, et le fondateur de cette Eglise ne semble pas en mesure de rectifier le tir, d’où la lettre de Paul et sa profondeur doctrinale.
 
L’erreur ou l’hétérodoxie sévissait non seulement à Colosses, mais aussi dans les autres villes de la même vallée.
 
La nature de la dérive n’est pas clairement cernée. Les spécialistes évoquent un syncrétisme mêlant un reste de judaïsme ayant incorporé des éléments gnostiques et mystiques grecs, des éléments païens, de l’ascétisme, autrement dit le salut par la connaissance ou les privations, etc. Bien sûr, le Christ a sa place, mais il n’est pas le seul dans ce paysage.
 
Donc, dans cette lettre, il faut garder en arrière-fond, l’objectif de la lettre, et pas seulement un traité théologique pour encourager l’Église de colosses.
[size]
 
Paradoxalement, ce n’est pas cet arrière-fond qui nous intéresse aujourd’hui, mais plutôt la profession de foi de Paul qui parle du Christ de manière incomparable.
 
Puisque nous célébrons le Christ, roi de l’univers, la royauté n’est pas un en-soi. Pour que cette figure ait du sens, il faut qu’il y ait des hommes et des femmes d’aujourd’hui ayant l’autorité suffisante pour l’incarner.
 
Les monarques dignes de foi en ce moment viennent tout juste de prendre leur fonction ; il faut leur laisser le temps d’exercer leur fond, afin qu’ils donnent à cette institution un visage qui attire le regard.
 
Il y a la reine d’Angleterre, mais elle a toujours existé !...
 
En réalité, nous n’avons pas de figure contemporaine issue de cette institution qui pourrait servir de métaphore pour nous faire saisir nouvellement la royauté du Christ.
 
Il y a le pape, mais c’est plutôt le modèle républicain, puisqu’il est élu, par de grands électeurs, mais élu quand même.
 
C’est Paul qui va nous faire saisir ce qu’est la royauté du Christ.
 
Paul célèbre dans son hymne le mystère de Dieu et le mystère de la création, et pas seulement celui du monde. Ces mystères sont interreliés.
 
On pourrait se demander, d’où lui vient ce savoir ou cette sagesse .
 
Je ne sais pas si un autre apôtre a reçu une telle grâce.
 
Bien entendu, on pourrait étudier l’hymne, en faire une exégèse.
 
Néanmoins, c’est surtout en contemplant cet écrit, en laissant illuminer son esprit par ce que disent ces paroles que l’on tire le plus de profit.
 
Et pour ce faire, il faut séjourner dans ces paroles.
 
Il faut les entendre comme on regarde un beau paysage, quand on se laisse happer par ce que l’on regarde, quand on se retrouve comme en suspension dans le paysage.
 
Le texte est destiné à l’entendement, voilà pourquoi ces paroles illuminent l’esprit.
 
 
Paul nous explique que dans le mystère de Dieu, il y a un sens giratoire.
 
Il écrit entre autres :
 
« Il est l’image du Dieu invisible ».
 
Ici, nous avons une image que nous pouvons voir, une image qui n’éblouit pas.
 
Si on est ébloui, on est obligé de fermer les yeux. On ne voit plus rien.
 
Il écrit encore :
 
« Tout est créé par lui et pour lui ».
 
« Créé par lui » - on a bien ici l’égalité dans l’acte de création.
 
« Créé pour lui » - il ne crée pas pour lui-même ; donc, ce « pour lui » vient d’un autre.
 
Il crée, mais c’est comme s’il recevait ce « tout ».
 
 
Il crée, et en même temps, il reçoit. Voilà le sens giratoire.
 
 
Il écrit encore :
 
« Dieu a jugé bon qu’habite en lui toute plénitude ».
 
Là aussi, c’est un dû, mais c’est aussi un don.
 
 
En lui, tout être trouve la réconciliation. Voilà l’expérience que fait l’un des co-crucifiés.
 
 
Alors, on ne sait pas si les deux brigands sont des compagnons de brigandages. En tout cas, l’un reconnaît en ce crucifié, ce que Paul célèbre dans sa lettre aux Colossiens.
 
Paul soumet aux Colossiens une figure de la beauté en la personne du Christ. Et chacun doit faire un choix entre le potage syncrétiste que les promoteurs influents essaient de faire boire à tout le monde et la figure du Christ qu’il célèbre.
 
Nous avons au fond de nous un principe esthétique qui nous amène à choisir le beau, à nous tourner vers le beau et à nous détourner du laid, quand nous sommes normalement structurés.
 
Le beau, c’est la justice, le salut, le pardon, la vie à la suite du Christ, etc.
 
Point n’est besoin d’exercer de contrainte. D’ailleurs, on ne peut pas contraindre le cœur.
 
 
Voilà le choix que fait librement l’un des condamnés.
 
 
La royauté du Christ s’est fait jour pour lui. Il a vu la sainteté de cet homme sur son visage, même de crucifié.
 
 
Alors, il dit au Christ, « emmène-moi : prends-moi avec toi ».
 
 
Et le Christ lui répond : « oui ».
[/size]
Roland Cazalis, compagnon jésuite

2 S 5, 1-3 ; Ps 121 (122), 1-2, 3-4, 5-6 ; Col 1, 12-20 ; Lc 23, 35-43





http://jardinierdedieu.fr/christ-roi-2.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
Arnaud Dumouch

Masculin Messages : 89500
Inscription : 19/05/2005

24 novembre :  Christ Roi de l'Univers Empty
MessageSujet: Re: 24 novembre : Christ Roi de l'Univers   24 novembre :  Christ Roi de l'Univers Empty24/11/2019, 04:03

La fête du Christ Roi a été créée en 1925 par le pape Pie XI dans le but d’affirmer la royauté du Christ.

Dan cette vidéo sont comparées la royauté du Christ selon l'abbé Pagès et selon le Père Zanoty-Zorkine.



L’enfant Jésus, roi d’amour pour révéler la vraie royauté du Christ (88 mn)

Les deux royautés du Christ. Une royauté politique rêvée par nos ancêtres chrétiens du temps de la gloire de l’Eglise (l’exemple de saint Louis de France). Une royauté par l’humilité et l’amour révélée à la croix : « Ecce homo ».
Analyse de la statue « Jésus roi d’amour » et comparaison avec le Christ Pantocrator des anciens.
Définition de la royauté du Christ autour de ces trois qualités : Vérité, Amour, Kénose (immense humilité).
Comparaison avec la royauté de Lucifer : vérité (mensongère), égoïsme solitaire, indépendance d’orgueil.
Comment cette vraie royauté du Christ, roi d’amour, s’établira par les familles.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Contenu sponsorisé




24 novembre :  Christ Roi de l'Univers Empty
MessageSujet: Re: 24 novembre : Christ Roi de l'Univers   24 novembre :  Christ Roi de l'Univers Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
24 novembre : Christ Roi de l'Univers
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: