DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-35%
Le deal à ne pas rater :
Huawei P30 Smartphone à 419€ seulement
419 € 649 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -14%
Climatiseur réversible mobile (chaud et froid) ...
Voir le deal
299.99 €

 

 Le récit d'un NDE vécue par une enfant

Aller en bas 
AuteurMessage
Arnaud Dumouch

Arnaud Dumouch

Masculin Messages : 90062
Inscription : 19/05/2005

Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty
MessageSujet: Le récit d'un NDE vécue par une enfant   Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty24/9/2019, 18:55

J'ai commencé les videos qui concernent les NDE (EMI).
Avant que d'aller plus loin, il me semble nécessaire de vous confier quelle fut mon expérience de mort imminente petite fille (je vais mobiliser au maximum ma memoire sur les étapes vécues alors).

Nous étions une fratrie de 4 enfants deux filles, deux garçons en vacances à St Michel en Grève (Côtes d'Armor). Nous avions, à cette époque (juillet 1971) des petits barils de lessive en plastique blanc / anse rouge (bonux sans faire de pub) qui nous servaient à jouer au sable. Mes deux frères aînés et moi, nous lancions de l'eau en bord de mer... Maman et ma grand-tante discutaient non loin. Ma grande soeur plus à Proximité lisait une revue. Mon père et mon grand-oncle revenaient d'une pêche à pied, au loin. En remplissant maladroitement mon petit baril (presque aussi lourd que moi) une vague m'a emportée et, le poids du baril aidant, j'ai coulé une 1er fois chamboulée par la vague, je suis revenue à la surface (toujours consciente), mais n'ayant plus pied, éloignée du bord et ne sachant pas nager, j'ai inhalé beaucoup d'eau par le nez, tentant en vain de respirer (je me souviens de cette douleur atroce d'inhaler de l'eau, à la place de l'air dans les poumons), j'ai lutté une 2ème fois plus ou moins en surface, fatiguée et douloureuse, puis j'ai sombré définitivement dans l'eau profonde à la 3ème immersion (j'ai su bien plus tard que c'était ma grande soeur et marraine, qui m'avait sortie de l'eau, par les cheveux)
Là, tout était calme... mais il faisait nuit, plus aucune douleur, plus de résistance du corps (en avais-je encore un ?). J'avais une certaine forme de conscience "d'être" encore cependant... sans notion d'espace, ni de temps...

Dans toute cette obscurité, une lueur toute petite, à droite, était visible. (Comme un dessin d'enfant avec un soleil dans le coin) Lorsque j'ai regardé cette lumière, "elle s'est faite" de plus en plus large. En fait, je crois plutôt que "le fait de l'avoir regardée", m'en avait rapprochée. Je suis alors rentrée dans "cette lumière" comme dans un tube, happée à très grande vitesse. Dans ce tunnel, il y avait des "voix" et des visages lumineux qui cernaient le tunnel. Eux, me connaissaient bien... pas moi ! ils donnaient l'impression d'être gentils mais j'avais peur car je ne les avais jamais vus... Ils m'indiquaient dans une forme de compréhension mutuelle de suivre le "chemin de la lumière". Alors, je n'ai plus "focalisé" autour de moi, mais devant moi uniquement. Un être était présent, debout, très différent de ceux des parois du tunnel. Bien que très petite, j'avais "conscience" de sa douceur, de sa gentillesse, de son accompagnement. Il était rassurant (je n'ai pas vu son visage distinctement). Il était une "silhouette de lumière". Entre nous, il y avait une forme de communication, de confiance, la sensation "d'être" entre ses mains, presque simultanément (ou dans la continuité ?) il y a eu un passage en revue de ma "petite vie". Mes bêtises faites qui avaient blessées Maman :
- jouer avec le poisson rouge qui s'ennuyait dans le bocal (de mon point de vue d'enfant)... mais qui avait succombé peu après (c'était triste et j'en étais responsable)
- Alerter Maman quand ma Grande Soeur s'était retrouvée un jour, en danger (ça c'était bien). Un parfait défilement de ces quelques années de vie, tout autour de moi (comme dans une géode, en 3D).
On faisait un "constat absolument vrai" de chaque instant, avec mon approbation, ma culpabilité, ma joie pour certains moments et surtout la notion de bien ou "beaucoup moins bien", ce n'etait pas vraiment un jugement". Comme si, j'étais partie prenante du "constat". Malgré cela, l'être de lumière m'aimait beaucoup d'un Amour indescriptible, incommensurable. Je me sentais "être son enfant", sous sa protection. Je me retrouve alors dans un jardin apaisant... Les couleurs, oui surtout les couleurs, étaient chatoyantes (bien plus irradiantes que celles de l'arc-en-ciel). Je voyais tous les détails ou les percevais comme "intégrée" dans cet univers que je comprenais. Puis, il y a eu une interrogation c'est difficile à expliquer. En gros, la question était : aimes-tu tes parents ? Mais, je ne voulais pas le quitter... alors, j'ai pensé à mes parents... il y a eu cette une vision "de haut" de la plage... mon Papa relevait des bras en arrière, frixionnait un petit corps sur la poitrine, ma Mère pleurait... Ma grand-tante (infirmière de métier) soufflait dans la bouche du petit corps inerte, de l'eau s'en dégageait par intermittence, par flots... ils parlaient de continuer "la méthode de billot" et, tout à coup, à très grande vitesse, j'ai réintégré ce petit corps qui était le mien et j'ai ouvert les yeux. Je n'ai pas le souvenir d'avoir beaucoup toussé ni souffert ensuite... Tout était redevenu "terrestre". Mes parents avaient un regard plein d'effroi et de joie mélangés. Je me sentais à l'étroit, "pas bien" dans ce corps... Maman m'a serrée fort. J'ai dit avec "mes mots" que c'était beau, j'ai voulu expliquer le tunnel... la lumière mais personne n'écoutait. Ma grand-tante a juste dit à ma mère : "tu vois... ce n'était pas loin". Puis, la vie a repris son cours... Paradoxalement
être immergée ensuite, la tête sous l'eau, est devenue une phobie jusqu'à l'age de 10 ans... je ne voulais plus aller à l'ecole le mardi, en cours préparatoire, car il y avait "piscine" (le maître nageur nous jetait dans le grand bain et nous demandait d'attraper une perche : un traumatisme ravivé chaque semaine !) Finalement... c'est mon père qui m'a appris à nager avec beaucoup beaucoup de patience, des bouées, le petit bain, marche dans l'eau, brassards en mousse...
Croyez-vous qu'une enfant de 5 ans 1/2 puisse avoir conscience d'une présence Divine ? sans aucun enseignement sauf le Baptême reçu à 6 mois ?
En attendant de vous lire. Bonne soirée à vous.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
mario-F._L.

mario-F._L.

Masculin Messages : 956
Inscription : 31/05/2013

Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty
MessageSujet: Re: Le récit d'un NDE vécue par une enfant   Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty25/9/2019, 10:01

Arnaud Dumouch a écrit:
J'ai commencé les videos qui concernent les NDE (EMI).
Avant que d'aller plus loin, il me semble nécessaire de vous confier quelle fut mon expérience de mort imminente petite fille (je vais mobiliser au maximum ma memoire sur les étapes vécues alors).

Nous étions une fratrie de 4 enfants deux filles, deux garçons en vacances à St Michel en Grève (Côtes d'Armor). Nous avions, à cette époque (juillet 1971) des petits barils de lessive en plastique blanc / anse rouge (bonux sans faire de pub) qui nous servaient à jouer au sable. Mes deux frères aînés et moi, nous lancions de l'eau en bord de mer... Maman et ma grand-tante discutaient non loin. Ma grande soeur plus à Proximité lisait une revue. Mon père et mon grand-oncle revenaient d'une pêche à pied, au loin. En remplissant maladroitement mon petit baril (presque aussi lourd que moi) une vague m'a emportée et, le poids du baril aidant, j'ai coulé une 1er fois chamboulée par la vague, je suis revenue à la surface (toujours consciente), mais n'ayant plus pied, éloignée du bord et ne sachant pas nager, j'ai inhalé beaucoup d'eau par le nez, tentant en vain de respirer (je me souviens de cette douleur atroce d'inhaler de l'eau, à la place de l'air dans les poumons), j'ai lutté une 2ème fois plus ou moins en surface, fatiguée et douloureuse, puis j'ai sombré définitivement dans l'eau profonde à la 3ème immersion (j'ai su bien plus tard que c'était ma grande soeur et marraine, qui m'avait sortie de l'eau, par les cheveux)
Là, tout était calme... mais il faisait nuit, plus aucune douleur, plus de résistance du corps (en avais-je encore un ?). J'avais une certaine forme de conscience "d'être" encore cependant... sans notion d'espace, ni de temps...

Dans toute cette obscurité, une lueur toute petite, à droite, était visible. (Comme un dessin d'enfant avec un soleil dans le coin) Lorsque j'ai regardé cette lumière, "elle s'est faite" de plus en plus large. En fait, je crois plutôt que "le fait de l'avoir regardée", m'en avait rapprochée. Je suis alors rentrée dans "cette lumière" comme dans un tube, happée à très grande vitesse. Dans ce tunnel, il y avait des "voix" et des visages lumineux qui cernaient le tunnel. Eux, me connaissaient bien... pas moi ! ils donnaient l'impression d'être gentils mais j'avais peur car je ne les avais jamais vus... Ils m'indiquaient dans une forme de compréhension mutuelle de suivre le "chemin de la lumière". Alors, je n'ai plus "focalisé" autour de moi, mais devant moi uniquement. Un être était présent, debout, très différent de ceux des parois du tunnel. Bien que très petite, j'avais "conscience" de sa douceur, de sa gentillesse, de son accompagnement. Il était rassurant (je n'ai pas vu son visage distinctement). Il était une "silhouette de lumière". Entre nous, il y avait une forme de communication, de confiance, la sensation "d'être" entre ses mains, presque simultanément (ou dans la continuité ?) il y a eu un passage en revue de ma "petite vie". Mes bêtises faites qui avaient blessées Maman :
- jouer avec le poisson rouge qui s'ennuyait dans le bocal (de mon point de vue d'enfant)... mais qui avait succombé peu après (c'était triste et j'en étais responsable)
- Alerter Maman quand ma Grande Soeur s'était retrouvée un jour, en danger (ça c'était bien). Un parfait défilement de ces quelques années de vie, tout autour de moi (comme dans une géode, en 3D).
On faisait un "constat absolument vrai" de chaque instant, avec mon approbation, ma culpabilité, ma joie pour certains moments et surtout la notion de bien ou "beaucoup moins bien", ce n'etait pas vraiment un jugement". Comme si, j'étais partie prenante du "constat". Malgré cela, l'être de lumière m'aimait beaucoup d'un Amour indescriptible, incommensurable. Je me sentais "être son enfant", sous sa protection. Je me retrouve alors dans un jardin apaisant... Les couleurs, oui surtout les couleurs, étaient chatoyantes (bien plus irradiantes que celles de l'arc-en-ciel). Je voyais tous les détails ou les percevais comme "intégrée" dans cet univers que je comprenais. Puis, il y a eu une interrogation c'est difficile à expliquer. En gros, la question était : aimes-tu tes parents ? Mais, je ne voulais pas le quitter... alors, j'ai pensé à mes parents... il y a eu cette une vision "de haut" de la plage... mon Papa relevait des bras en arrière, frixionnait un petit corps sur la poitrine, ma Mère pleurait... Ma grand-tante (infirmière de métier) soufflait dans la bouche du petit corps inerte, de l'eau s'en dégageait par intermittence, par flots... ils parlaient de continuer "la méthode de billot" et, tout à coup, à très grande vitesse, j'ai réintégré ce petit corps qui était le mien et j'ai ouvert les yeux. Je n'ai pas le souvenir d'avoir beaucoup toussé ni souffert ensuite... Tout était redevenu "terrestre". Mes parents avaient un regard plein d'effroi et de joie mélangés. Je me sentais à l'étroit, "pas bien" dans ce corps... Maman m'a serrée fort. J'ai dit avec "mes mots" que c'était beau, j'ai voulu expliquer le tunnel... la lumière mais personne n'écoutait. Ma grand-tante a juste dit à ma mère : "tu vois... ce n'était pas loin". Puis, la vie a repris son cours... Paradoxalement
être immergée ensuite, la tête sous l'eau, est devenue une phobie jusqu'à l'age de 10 ans... je ne voulais plus aller à l'ecole le mardi, en cours préparatoire, car il y avait "piscine" (le maître nageur nous jetait dans le grand bain et nous demandait d'attraper une perche : un traumatisme ravivé chaque semaine !) Finalement... c'est mon père qui m'a appris à nager avec beaucoup beaucoup de patience, des bouées, le petit bain, marche dans l'eau, brassards en mousse...
Croyez-vous qu'une enfant de 5 ans 1/2 puisse avoir conscience d'une présence Divine ? sans aucun enseignement sauf le Baptême reçu à 6 mois ?
En attendant de vous lire. Bonne soirée à vous.



SUPER ..... Le récit d'un NDE vécue par une enfant Bravo-31

_________________
Peut-on débattre fraternellement avec les Musulmans ? La réponse est OUI :


http://www.dialogueislam-chretien.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com/
humanlife



Masculin Messages : 18413
Inscription : 07/11/2013

Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty
MessageSujet: Re: Le récit d'un NDE vécue par une enfant   Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty25/9/2019, 13:12

Citation :
Croyez-vous qu'une enfant de 5 ans 1/2 puisse avoir conscience d'une présence Divine ? sans aucun enseignement sauf le Baptême reçu à 6 mois ?

01 À ce moment-là, les disciples s’approchèrent de Jésus et lui dirent : « Qui donc est le plus grand dans le royaume des Cieux ? »
02 Alors Jésus appela un petit enfant ; il le plaça au milieu d’eux,
03 et il déclara : « Amen, je vous le dis : si vous ne changez pas pour devenir comme les enfants, vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux.
04 Mais celui qui se fera petit comme cet enfant, celui-là est le plus grand dans le royaume des Cieux.
05 Et celui qui accueille un enfant comme celui-ci en mon nom, il m’accueille, moi.

Evangile selon St Matthieu, Ch 18.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch

Arnaud Dumouch

Masculin Messages : 90062
Inscription : 19/05/2005

Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty
MessageSujet: Re: Le récit d'un NDE vécue par une enfant   Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty25/9/2019, 14:01

thumleft

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Kyliiolos

Kyliiolos

Masculin Messages : 651
Inscription : 29/05/2010

Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty
MessageSujet: Re: Le récit d'un NDE vécue par une enfant   Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty25/9/2019, 14:15

Bonjour,
si je m'éloigne du sujet ignorez mon message, mais quid des NDE négatives? D'après mes souvenirs ça représente tout de même 1/3 des cas...

https://www.vice.com/fr/article/mvzn3y/une-breve-histoire-des-expriences-de-mort-imminente-negatives a écrit:
Pourtant, dans le livre de Moody comme dans les dizaines d'ouvrages disponibles sur le sujet, la plupart des chercheurs abordent à peine les EMI dites « négatives », « inversées » ou « infernales ». Le premier type suit le schéma classique d'une expérience positive, mais la ressent dans la souffrance, refuse de lâcher prise sur son corps terrestre et son ego. Dans la deuxième, la personne se retrouve coincée dans le néant. Une lumière sombre, un calme absolu, parfois des formes géométriques indistinctes et, à chaque fois, la sensation que tout est absurde et que rien n'a de sens. Dans la dernière, les personnes se retrouvent, littéralement, en enfer. Au milieu des démons et des flammes, au cœur du Purgatoire et dans des salles closes et sordides.

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch

Arnaud Dumouch

Masculin Messages : 90062
Inscription : 19/05/2005

Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty
MessageSujet: Re: Le récit d'un NDE vécue par une enfant   Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty25/9/2019, 14:21

Je pense qu'elle viennent du Ciel et s'adressent aux personnes en danger de damnation par leur comportement particulièrement égoïste.

Le Ciel leur fait peur car la peur est le commencement de la sagesse.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Kyliiolos

Kyliiolos

Masculin Messages : 651
Inscription : 29/05/2010

Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty
MessageSujet: Re: Le récit d'un NDE vécue par une enfant   Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty25/9/2019, 14:27

Arnaud Dumouch a écrit:
Je pense qu'elle viennent du Ciel et s'adressent aux personnes en danger de damnation par leur comportement particulièrement égoïste.

Le Ciel leur fait peur car la peur est le commencement de la sagesse.

Je suis plutôt d'accord. Ça vaut pour le troisième type de NDE négatives.

Dans l'édition de mon message vous trouverez une petite topologie de ces NDE, qui semble confirmer votre théorie du Shéol comme deuxième degré (après la Terre) du purgatoire. Ça c'est pour la premier type cette fois.

Cependant il y a un deuxième type, où les personnes se trouvent seules dans le noir avec des formes géométriques absurdes, et toujours un sentiment d'absence de sens, de vacuité. Peut-être le purgatoire au sens strict, celui dont on parle habituellement?

Ce site (Vice) vaut ce qu'il vaut, mais cela recoupe des témoignages que j'ai déjà écouté.
Revenir en haut Aller en bas
mario-F._L.

mario-F._L.

Masculin Messages : 956
Inscription : 31/05/2013

Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty
MessageSujet: Re: Le récit d'un NDE vécue par une enfant   Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty25/9/2019, 16:00

Kyliiolos a écrit:
..................................
Cependant il y a un deuxième type, où les personnes se trouvent seules dans le noir avec des formes géométriques absurdes, et toujours un sentiment d'absence de sens, de vacuité. Peut-être le purgatoire au sens strict, celui dont on parle habituellement?

Ce site (Vice) vaut ce qu'il vaut, mais cela recoupe des témoignages que j'ai déjà écouté.


Cette description ne correspond pas du tout au Purgatoire qui est au contraire un moment de prise de conscience aigüe des erreurs et du mal qu'on a commis, prise de conscience qui entraîne "les pleurs et les grincements de dents".

_________________
Peut-on débattre fraternellement avec les Musulmans ? La réponse est OUI :


http://www.dialogueislam-chretien.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com/
Kyliiolos

Kyliiolos

Masculin Messages : 651
Inscription : 29/05/2010

Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty
MessageSujet: Re: Le récit d'un NDE vécue par une enfant   Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty25/9/2019, 16:36

Je trouve au contraire que cela se recoupe, le mal étant fondamentalement du côté de l'insignifiance. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch

Arnaud Dumouch

Masculin Messages : 90062
Inscription : 19/05/2005

Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty
MessageSujet: Re: Le récit d'un NDE vécue par une enfant   Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty25/9/2019, 16:57

Kyliiolos a écrit:
Je trouve au contraire que cela se recoupe, le mal étant fondamentalement du côté de l'insignifiance. Wink

Oui, cela peut correspondre au second purgatoire, ce temps d'errance dans le shéol, entre ce monde et l'autre.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Ruper

Ruper

Masculin Messages : 5247
Inscription : 18/11/2016

Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty
MessageSujet: Re: Le récit d'un NDE vécue par une enfant   Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty28/9/2019, 15:16

Je ne vois pas pourquoi cette pathologie (NDE) ne pourrait pas toucher les enfants, même si c'est plus rare.

_________________
Tu es poussière et tu retourneras à la poussière. (Genèse 3:19)
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch

Arnaud Dumouch

Masculin Messages : 90062
Inscription : 19/05/2005

Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty
MessageSujet: Re: Le récit d'un NDE vécue par une enfant   Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty28/9/2019, 17:07

Les NDE ne sont pas une pathologie mais une approche de la mort.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Ruper

Ruper

Masculin Messages : 5247
Inscription : 18/11/2016

Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty
MessageSujet: Re: Le récit d'un NDE vécue par une enfant   Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty28/9/2019, 17:17

Arnaud Dumouch a écrit:
Les NDE ne sont pas une pathologie mais une approche de la mort.
Disons plutôt une pathologie du cerveau dans certaines circonstances chez certains individus frôlant la mort.

_________________
Tu es poussière et tu retourneras à la poussière. (Genèse 3:19)
Revenir en haut Aller en bas
Pascal

Pascal

Masculin Messages : 3288
Inscription : 10/06/2009

Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty
MessageSujet: Re: Le récit d'un NDE vécue par une enfant   Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty28/9/2019, 18:54

Ruper a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Les NDE ne sont pas une pathologie mais une approche de la mort.
Disons plutôt une pathologie du cerveau dans certaines circonstances chez certains individus frôlant la mort.

Arrêtez vos sophismes , il n'y a pas de pathologie du cerveau dans ce cas là, mais une séparation de l'esprit et du corps et c'est tout à fait naturel .

Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 18413
Inscription : 07/11/2013

Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty
MessageSujet: Re: Le récit d'un NDE vécue par une enfant   Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty28/9/2019, 19:32

La fascination pour les expériences de mort imminentes dans notre époque pose des questions, puisqu'elle est l'interprétation d'une expérience qui n'est pas explicitée pas dans les écrits bibliques.

Est-elle le signe d'un intérêt pour la question spirituelle dans un monde athée ?
Ou est-elle au contraire une fascination morbide qui résulte du désarroi des croyants dans un monde athée ?
Revenir en haut Aller en bas
Ruper

Ruper

Masculin Messages : 5247
Inscription : 18/11/2016

Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty
MessageSujet: Re: Le récit d'un NDE vécue par une enfant   Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty28/9/2019, 21:34

Pascal a écrit:
Ruper a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Les NDE ne sont pas une pathologie mais une approche de la mort.
Disons plutôt une pathologie du cerveau dans certaines circonstances chez certains individus frôlant la mort.

Arrêtez vos sophismes , il n'y a pas de pathologie du cerveau dans ce cas là, mais une séparation de l'esprit et du corps et c'est tout à fait naturel .
A bon ? C'est naturel ? Mais selon qui ou quoi ?

_________________
Tu es poussière et tu retourneras à la poussière. (Genèse 3:19)
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux

RenéMatheux

Masculin Messages : 20819
Inscription : 28/06/2008

Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty
MessageSujet: Re: Le récit d'un NDE vécue par une enfant   Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty29/9/2019, 15:02

Ruper a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Les NDE ne sont pas une pathologie mais une approche de la mort.
Disons plutôt une pathologie du cerveau dans certaines circonstances chez certains individus frôlant la mort.

Les pathologies ne permettent pas de voir dans les pièces à coté ou beaucoup plus loin!
C'est impossible matériellement! Donc les NDE ne sont pas du domaine materiel.
Revenir en haut Aller en bas
mario-F._L.

mario-F._L.

Masculin Messages : 956
Inscription : 31/05/2013

Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty
MessageSujet: Re: Le récit d'un NDE vécue par une enfant   Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty30/9/2019, 09:50

humanlife a écrit:
La fascination pour les expériences de mort imminentes dans notre époque pose des questions, puisqu'elle est l'interprétation d'une expérience qui n'est pas explicitée pas dans les écrits bibliques.

Est-elle le signe d'un intérêt pour la question spirituelle dans un monde athée ?
Ou est-elle au contraire une fascination morbide qui résulte du désarroi des croyants dans un monde athée ?


Le EMI ont toujours existé :

Proclus, philosophe grec du Ve siècle, rapporte la vision de Cléonyme qui raconte que son âme, « dégagée » de son corps, s'est élevée au point d'avoir une vision du monde en dessous d'elle :
« Cléonyme d'Athènes, … navré de douleur à la mort d'un de ses amis, perdit cœur, s'évanouit. Ayant été cru mort, il fut, le troisième jour, exposé selon la coutume. Or, comme sa mère l'embrassait…, elle perçut un léger souffle. Cléonyme reprend peu à peu ses sens, se réveille et raconte tout ce qu'il avait vu et entendu après qu'il avait été hors du corps. Il lui avait paru que son âme, au moment de la mort, s'était dégagée, comme de certains liens, du corps gisant à côté d'elle, s'était élevée vers les hauteurs et, ainsi élevée au-dessus du sol, avait vu sur la terre des lieux infiniment variés quant à l'aspect et aux couleurs, et des courants fluviaux invisibles aux humains. Elle était parvenue enfin à un certain espace consacré à Hestia [Vesta des Romains : divinité gardienne du foyer], que fréquentaient des Puissances démoniques sous la forme de femmes d'une beauté indescriptible… »

_________________
Peut-on débattre fraternellement avec les Musulmans ? La réponse est OUI :


http://www.dialogueislam-chretien.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com/
Ruper

Ruper

Masculin Messages : 5247
Inscription : 18/11/2016

Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty
MessageSujet: Re: Le récit d'un NDE vécue par une enfant   Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty30/9/2019, 14:10

RenéMatheux a écrit:
Ruper a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Les NDE ne sont pas une pathologie mais une approche de la mort.
Disons plutôt une pathologie du cerveau dans certaines circonstances chez certains individus frôlant la mort.

Les pathologies ne permettent pas de voir dans les pièces à coté ou beaucoup plus loin!
Il est prouvé que les NDE ne le permettent pas non plus malgré les apparences.

_________________
Tu es poussière et tu retourneras à la poussière. (Genèse 3:19)
Revenir en haut Aller en bas
Nane



Féminin Messages : 647
Inscription : 17/05/2012

Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty
MessageSujet: Re: Le récit d'un NDE vécue par une enfant   Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty30/9/2019, 14:52

Ruper a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Ruper a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Les NDE ne sont pas une pathologie mais une approche de la mort.
Disons plutôt une pathologie du cerveau dans certaines circonstances chez certains individus frôlant la mort.

Les pathologies ne permettent pas de voir dans les pièces à coté ou beaucoup plus loin!
Il est prouvé que les NDE ne le permettent pas non plus malgré les apparences.

Vous pouvez développer ?  
Question  Question Question
Revenir en haut Aller en bas
Ruper

Ruper

Masculin Messages : 5247
Inscription : 18/11/2016

Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty
MessageSujet: Re: Le récit d'un NDE vécue par une enfant   Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty30/9/2019, 20:41

Nane a écrit:
Ruper a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Ruper a écrit:

Disons plutôt une pathologie du cerveau dans certaines circonstances chez certains individus frôlant la mort.

Les pathologies ne permettent pas de voir dans les pièces à coté ou beaucoup plus loin!
Il est prouvé que les NDE ne le permettent pas non plus malgré les apparences.

Vous pouvez développer ?  
Question  Question Question
Il s'agit d'une petite expérience faite par des médecins de la Pitié Salpêtrière. Ils ont en quelque sorte tendu un piège aux personnes victimes de NDE. Ils ont placé quelque chose quelque part que les victimes de NDE auraient forcément dû voir si ces dernières s'étaient réellement promenées en dehors de leur corps. Et aucune n'a "vu" la chose en question.

_________________
Tu es poussière et tu retourneras à la poussière. (Genèse 3:19)
Revenir en haut Aller en bas
Croquin83

Croquin83

Masculin Messages : 2443
Inscription : 01/07/2017

Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty
MessageSujet: Re: Le récit d'un NDE vécue par une enfant   Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty30/9/2019, 21:07

Ruper êtes-vous en train de suggérer que ceux qui disent avoir vécu une NDE sont forcement des menteurs ?

bon oui, j'ai entendu cela aussi de mon père infirmier anesthésiste de métier (non croyant) : "Les NDE seraient une pathologie du cerveau".

ceci étant, les médecins ne savent pas tout du corps humain (loin de là surtout au sujet du cerveau, du coeur ou du foie !), même s'ils sont sensé en savoir plus que le citoyen moyen, ce que j'entend écrire c'est que je crois qu'il existe de vrai NDE, et d'autres majoritaires qui sont seulement du à une réaction du cerveau.

de toute façon les médecins s'arrête beaucoup à l'étude du corps physique, le cerveau en fait partie, ils savent voir les zones (bien physique) du cerveau qui s'activent.. notamment au sujet des croyances, mais leurs expertisent s'arrête souvent a ce genre de constat.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.guetteur.esy.es/
Ruper

Ruper

Masculin Messages : 5247
Inscription : 18/11/2016

Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty
MessageSujet: Re: Le récit d'un NDE vécue par une enfant   Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty1/10/2019, 13:27

Croquin83 a écrit:
Ruper êtes-vous en train de suggérer que ceux qui disent avoir vécu une NDE sont forcement des menteurs ?
Pas du tout. Mais ils subissent un traumatisme causé par leur cerveau sous oxygéné.

Croquin83 a écrit:
ce que j'entend écrire c'est que je crois qu'il existe de vrai NDE
Ce qui reste à prouver, certaines expériences "médicales" montrant que ça n'est pas du tout évident.

Croquin83 a écrit:
et d'autres majoritaires qui sont seulement du à une réaction du cerveau.
Et, c'est quoi la différence entre les deux ?

Croquin83 a écrit:
de toute façon les médecins s'arrête beaucoup à l'étude du corps physique, le cerveau en fait partie, ils savent voir les zones (bien physique) du cerveau qui s'activent.. notamment au sujet des croyances, mais leurs expertisent s'arrête souvent a ce genre de constat.
C'est pourquoi la Bible nous aide grandement à y voir clair dans ce domaine.

_________________
Tu es poussière et tu retourneras à la poussière. (Genèse 3:19)
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch

Arnaud Dumouch

Masculin Messages : 90062
Inscription : 19/05/2005

Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty
MessageSujet: Re: Le récit d'un NDE vécue par une enfant   Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty1/10/2019, 13:56

Un traumatisme causé dans le cerveau sous-oxygéné permet-il aux aveugles de naissance de sortir de leur corps et de voir pour la première fois, en couleur, le monde qu'il n'ont jamais vu ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Ruper

Ruper

Masculin Messages : 5247
Inscription : 18/11/2016

Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty
MessageSujet: Re: Le récit d'un NDE vécue par une enfant   Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty1/10/2019, 16:13

Arnaud Dumouch a écrit:
Un traumatisme causé dans le cerveau sous-oxygéné permet-il aux aveugles de naissance de sortir de leur corps et de voir pour la première fois, en couleur, le monde qu'il n'ont jamais vu ?
Pourquoi pas ? A moins que….Mais ça, tu ne l'admettras jamais, et pourtant….

_________________
Tu es poussière et tu retourneras à la poussière. (Genèse 3:19)
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne

florence_yvonne

Féminin Messages : 17626
Inscription : 12/02/2007

Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty
MessageSujet: Re: Le récit d'un NDE vécue par une enfant   Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty1/10/2019, 16:39

J'ai fait un arrêt cardiaque, quinze jours de coma, quinze jours en état semi-végétatifs, je n'ai rien vu, ou alors, j'ai oublié.

_________________
Ce que j'écrit en orange est à prendre au deuxième degrés.
Je suis contre l'avortement. Il y a de meilleurs moyens :
- La contraception.
- Un soutien financier de la future mère.
- Un soutien psychologique pour quelle puisse résister à la pression.
- La responsabilité du père dont on ne parle jamais.
- L'accouchement sous X.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.org/
Ruper

Ruper

Masculin Messages : 5247
Inscription : 18/11/2016

Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty
MessageSujet: Re: Le récit d'un NDE vécue par une enfant   Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty1/10/2019, 16:51

florence_yvonne a écrit:
J'ai fait un arrêt cardiaque, quinze jours de coma, quinze jours en état semi-végétatifs, je n'ai rien vu, ou alors, j'ai oublié.
Les NDE, c'est comme les miracles à tel ou tel endroit, c'est au petit bonheur la chance. siffler

_________________
Tu es poussière et tu retourneras à la poussière. (Genèse 3:19)
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 18413
Inscription : 07/11/2013

Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty
MessageSujet: Re: Le récit d'un NDE vécue par une enfant   Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty1/10/2019, 17:31

mario-F._L. a écrit:
humanlife a écrit:
La fascination pour les expériences de mort imminentes dans notre époque pose des questions, puisqu'elle est l'interprétation d'une expérience qui n'est pas explicitée pas dans les écrits bibliques.

Est-elle le signe d'un intérêt pour la question spirituelle dans un monde athée ?
Ou est-elle au contraire une fascination morbide qui résulte du désarroi des croyants dans un monde athée ?

Le EMI ont toujours existé :

Proclus, philosophe grec du Ve siècle, rapporte la vision de Cléonyme qui raconte que son âme, « dégagée » de son corps, s'est élevée au point d'avoir une vision du monde en dessous d'elle.

Si elles ont toujours existé, elles n'étaient pas l'objet d'une fascination comme on le voit aujourd'hui, notamment dans certaines sphères chrétiennes ou spirites, ce qui pose la question de la nature d'une telle fascination, et son lien avec le détachement des sociétés contemporaines avec la question religieuse et spirituelle.
Revenir en haut Aller en bas
mario-F._L.

mario-F._L.

Masculin Messages : 956
Inscription : 31/05/2013

Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty
MessageSujet: Re: Le récit d'un NDE vécue par une enfant   Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty2/10/2019, 09:16

Ruper a écrit:
florence_yvonne a écrit:
J'ai fait un arrêt cardiaque, quinze jours de coma, quinze jours en état semi-végétatifs, je n'ai rien vu, ou alors, j'ai oublié.
Les NDE, c'est comme les miracles à tel ou tel endroit, c'est au petit bonheur la chance. siffler


Lorsqu'on sera "Là-Haut", on aura l'explication de toutes ces injustices apparentes.

_________________
Peut-on débattre fraternellement avec les Musulmans ? La réponse est OUI :


http://www.dialogueislam-chretien.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com/
florence_yvonne

florence_yvonne

Féminin Messages : 17626
Inscription : 12/02/2007

Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty
MessageSujet: Re: Le récit d'un NDE vécue par une enfant   Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty2/10/2019, 16:44

"Là-Haut" ?

_________________
Ce que j'écrit en orange est à prendre au deuxième degrés.
Je suis contre l'avortement. Il y a de meilleurs moyens :
- La contraception.
- Un soutien financier de la future mère.
- Un soutien psychologique pour quelle puisse résister à la pression.
- La responsabilité du père dont on ne parle jamais.
- L'accouchement sous X.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.org/
mario-F._L.

mario-F._L.

Masculin Messages : 956
Inscription : 31/05/2013

Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty
MessageSujet: Re: Le récit d'un NDE vécue par une enfant   Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty3/10/2019, 16:04

florence_yvonne a écrit:
"Là-Haut" ?


Non pas "là-haut sur la montagne, l'était un vieux chalet ..." mais Là-Haut, façon enfantine de nommer l'Infini divin.


_________________
Peut-on débattre fraternellement avec les Musulmans ? La réponse est OUI :


http://www.dialogueislam-chretien.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dialogueislam-chretien.com/
florence_yvonne

florence_yvonne

Féminin Messages : 17626
Inscription : 12/02/2007

Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty
MessageSujet: Re: Le récit d'un NDE vécue par une enfant   Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty3/10/2019, 18:03

Et où se trouve l'infini divins ?

_________________
Ce que j'écrit en orange est à prendre au deuxième degrés.
Je suis contre l'avortement. Il y a de meilleurs moyens :
- La contraception.
- Un soutien financier de la future mère.
- Un soutien psychologique pour quelle puisse résister à la pression.
- La responsabilité du père dont on ne parle jamais.
- L'accouchement sous X.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.org/
Arnaud Dumouch

Arnaud Dumouch

Masculin Messages : 90062
Inscription : 19/05/2005

Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty
MessageSujet: Re: Le récit d'un NDE vécue par une enfant   Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty25/10/2019, 22:00

Récit très sympa sur une EMI expérience de mort imminente, relatant la présence des animaux domestiques. 


Récit d'une enfant nommée Lynn, qui vécut à l'âge de 13 ans une NDE pendant laquelle elle put revoir ses chiens aimés. Lynn subit une chirurgie à cœur ouvert pour corriger une maladie de naissance. Elle était incapable de courir et de jouer avec les autres enfants et parfois elle devenait bleue et tombait.

"La dernière chose dont je me souviens de l'intervention, ce fut une voix d'homme disant de manière très pragmatique, "Ho ho, nous avons un problème ici".

Ce qui vint ensuite à ma conscience était de flotter au plafond en train de regarder mon corps en dessous. Mon thorax était grand ouvert et je pouvais voir mes organes à l'intérieur. Je me souviens avoir pensé qu'il était étrange que mes organes soient d'un beau gris perle, pas du tout comme la chair d'un rouge brillant des films d'horreur que j'aimais regarder. J'ai aussi remarqué qu'il y avait un médecin noir et un de race orientale dans l'équipe opératoire. Cela me frappa parce que j'avais grandi dans un environnement de blancs de classe moyenne et j'avais vu des instituteurs noirs mais jamais de médecin de couleur. J'avais fait connaissance de l'équipe la veille, mais ils étaient tous blancs.
Tout d'un coup, il fallait que je bouge, je me mis donc à flotter vers la salle d'attente où se trouvaient mes parents. Mon père, agenouillé aux pieds de ma mère, avait passé ses bras autour de sa taille et il sanglotait. Ma mère lui caressait la tête en chuchotant. Cette scène me choqua, car mon père n'était pas porté à montrer ses émotions. Après avoir compris qu'ils tiendraient le coup, je me sentis poussée vers un tunnel horizontal.
Le circuit dans le tunnel ne ressemblait à rien d'autre. Je me souviens avoir pensé, "c'est donc ça la mort".
Le tunnel était obscur et de temps à autre quelque chose qui ressemblait à un éclair brillait sur mon trajet. Ces éclairs étaient de couleur brillante et ne m'effrayaient pas. Au bout du tunnel il y avait une lumière radieuse.
De la lumière sortirent deux de mes chiens. L'un était le colley nommé Mimi qui était mort d'infection trois ans auparavant et l'autre le boxer du nom de Sam qui était mort deux ans avant après avoir été renversé par une voiture. Les chiens arrivèrent en galopant et sautèrent sur moi et me donnèrent des coups de langue pour m'embrasser. Leur langue n'était pas mouillée et je ne sentis aucun poids quand ils sautèrent sur moi. Les chiens semblaient briller d'une lumière intérieure.
Je me rappelle avoir dit, "Merci mon Dieu d'avoir laissé mes chiens en vie".
Je leur fis autant de câlins que je pouvais.
Je les appelai ensuite et ensemble nous nous mîmes en route vers la lumière. Toutes les couleurs existaient dans la lumière et elle était chaude, une chose vivante et il y avait des gens à perte de vue et ils brillaient d'une lumière intérieure, tout comme mes chiens. Je pouvais apercevoir dans le lointain des champs, des collines et le ciel.
La lumière parla et elle dit, "Lynn, ce n'est encore le moment pour toi. Rentre, mon enfant."
Je soulevai la main pour toucher le haut de la lumière. Je sus alors que j'avais touché le visage de Dieu. Je dis à Dieu que je l'aimais et que je voulais rester avec lui.
De nouveau, la lumière dit, "Lynn, repars. Ce n'est pas ton heure. Tu as du travail à faire pour moi. Repars."
Je sais que cela semble absurde, mais je demandai à la lumière, "Si je pars, puis-je revenir et mes chiens m'attendront-ils toujours ici ?"
La lumière répondit oui, et me dit ensuite qu'il y avait des gens qui voulaient me voir avant que je ne reparte. De la lumière surgit mes grand-parents maternels. Je courus vers eux et les embrassai. Ils venaient pour accompagner une partie de mon chemin de retour. Juste au moment ou je me tournais pour repartir, un homme sortit de la lumière. Il portait un uniforme de l'US Navy. Il était très grand et très blond avec des yeux bleus. Je n'avais jamais vu cet homme avant, mais il me connaissait et me sourit.
"Je suis ton oncle Franklin. Dis à Dorothée que je vais bien et que le bébé est avec moi. Dis-lui que je n'ai jamais cessé de l'aimer et que je suis heureux qu'elle ait repris goût à la vie. Dis-lui que quand son heure viendra, je viendrai l'accueillir. N'oublie pas de lui dire que je l'aime."
Pendant que je faisais demi-tour, l'homme cria, "Dis à Dorothée, dis-lui que tu as vu Franklin et que je vais bien ainsi que le bébé".
Mes grand-parents me dirent que si je restais plus longtemps il se pourrait que je ne puisse rentrer. Mais je voulais parler avec Jésus. J'avais une question très importante à lui poser. Un faisceau de lumière, différent mais ressemblant quand même au premier me recouvrit. Je savais que cette lumière était Christ. Je m'inclinai vers elle pendant un moment et posai ensuite ma question.
"Cher Jésus, est-il vrai que tu m'as donné cette maladie de cœur pour que j'ai une croix à porter comme tu l'as fait ?" (Sœur Agnès, mon professeur de 6ème, m'avait dit que mon problème cardiaque était ma croix du Christ à porter.) J'entendis la voix du Christ vibrer à travers moi quand il dit, "Non, ce problème de cœur n'est pas une croix à porter. C'est un défi à relever pour t'aider à grandir et rester compatissante. Maintenant, tu peux repartir."
par Apolline Libellés : NDE

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Théodéric



Messages : 12055
Inscription : 21/08/2007

Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty
MessageSujet: Re: Le récit d'un NDE vécue par une enfant   Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty28/10/2019, 16:32

florence_yvonne a écrit:
J'ai fait un arrêt cardiaque, quinze jours de coma, quinze jours en état semi-végétatifs, je n'ai rien vu, ou alors, j'ai oublié.

sans te juger , je crois que l'on nous donne suivant notre soif , si l'on se suffit a soi-même par nos certitudes ns définitions , hé bien alors on nous laisse a nous-même et là " oui y a rien a voir !!"

il y a l'histoire d'un jeune qui va voir un maitre et qui expose sa vision de la vie de Dieu de la Vérité etc etc , le maitre lui offre le thé et le jeune continue de parler parler parler ,,,, le maitre verse le thé en regardant le jeune parler et ça déborde partout mais le maitre n'arrête pas de servir en regardant le jeune , le jeune s'en aperçoit lui relève la théière en disant " mais ça déborde !!!!"
et là le maitre lui dit " tu es comme la tasse tu déborde de toi-même je ne peux rien t'apprendre tu es plein de toi !! vide toi de toi et je pourrais peut-être essayer de verser un peu quelque chose "

le Ciel à le même problème avec nous !!
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 12055
Inscription : 21/08/2007

Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty
MessageSujet: Re: Le récit d'un NDE vécue par une enfant   Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty28/10/2019, 16:33

florence_yvonne a écrit:
Et où se trouve l'infini divins ?

juste avant l’Absolu Divin ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 12055
Inscription : 21/08/2007

Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty
MessageSujet: Re: Le récit d'un NDE vécue par une enfant   Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty2/11/2019, 15:52

Citation :
J'ai commencé les videos qui concernent les NDE (EMI).
Avant que d'aller plus loin, il me semble nécessaire de vous confier quelle fut mon expérience de mort imminente petite fille (je vais mobiliser au maximum ma memoire sur les étapes vécues alors).

Spoiler:
 
Croyez-vous qu'une enfant de 5 ans 1/2 puisse avoir conscience d'une présence Divine ? sans aucun enseignement sauf le Baptême reçu à 6 mois ?
En attendant de vous lire. Bonne soirée à vous.


on est tous a l'origine enfant de Dieu, donc qu'en quittant ce monde pour une raison ou une autre a n'importe quel age on rencontre Celui Qui Est la Vérité et la Vie n'est que logique !!
si elle avait en lus fait son entrée a l’Église par le choix des parents le Seigneur se montre fidèle à reconnaitre l'action des parents en ce sens , donc il prend soins d'elle puisque l'on dirige ses pas vers Lui !  "laissez venir a Moi les petits enfants !"

a l'Origine nous n'avons pas d'autre destination que le cœur de Dieu , même si il faut une longue marche sur le Chemin
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty
MessageSujet: Re: Le récit d'un NDE vécue par une enfant   Le récit d'un NDE vécue par une enfant Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le récit d'un NDE vécue par une enfant
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: