DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le silence de Dieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clotilde
Invité



MessageSujet: Le silence de Dieu   Sam 09 Déc 2006, 00:51

Noel a écrit:
Le problème c'est qu'il est assez silencieux face à l'urgence et à la souffrance humaine.

Voilà probablement ce qui a conduit des millions de personnes à abandonner la foi en Dieu, parce que face à la souffrance humaine, face à la violence humaine, face à l'horreur dont est capable l'humain, Dieu est silencieux.

Pourtant Dieu a crié comme jamais personne n'a pu le faire jusqu'à ce jour, il a crié en prenant chair de notre chair. Il a crié, mais son cri fût inaudible pour les plus part des témoins à l'époque.

Dieu a crié par la croix. mais c'est un cri silencieux, inaudible pour les oreilles, comme le cri des bébé avortés dans le sein de leur mère.

Ils ont des oreilles mais il n'entendent pas, ils ont des yeux mais ils ne voient pas...
Revenir en haut Aller en bas
Hélène



Féminin Messages : 434
Inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Re: Le silence de Dieu   Sam 09 Déc 2006, 01:05

Il y a une hymne qui dit (je cite de mémoire) :

En toute vie, le silence dit Dieu...
Tout ce qui vit tressaille d'être à lui...

J'aime beaucoup cette citation de saint Jean de la Croix :

Le Père n'a dit qu'une seule parole, c'est son Fils, et, dans un éternel silence, il l'a prononce toujours...


Moi, ce qui me parle, c'est le silence de Jésus devant ses bourreaux...
Quelle puissance dans ce silence, devant cette haine, devant ce bruit déchaîné de la violence...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Le silence de Dieu   Sam 09 Déc 2006, 01:26

Paul Verlaine

Mon Dieu m'a dit : " Mon fils, il faut m'aimer.
Tu vois Mon flanc percé, mon coeur qui rayonne et qui saigne,
Et mes pieds offensés que Madeleine baigne
De larmes, et mes bras douloureux sous le poids

De tes péchés, et mes mains ! Et tu vois la croix,
Tu vois les clous, le fiel, l'éponge, et tout t'enseigne
À n'aimer, en ce monde amer où la chair règne,
Que ma Chair et mon Sang, ma parole et ma voix.

Ne t'ai-je pas aimé jusqu'à la mort moi-même,
Ô mon frère en mon Père, ô mon fils en l'Esprit,
Et n'ai-je pas souffert, comme c'était écrit ?

N'ai-je pas sangloté ton angoisse suprême
Et n'ai-je pas sué la sueur de tes nuits,
Lamentable ami qui me cherches où je suis ? "
Revenir en haut Aller en bas
Sânkhya



Messages : 800
Inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Le silence de Dieu   Sam 09 Déc 2006, 02:34

À Clotilde,

Et vous croyez que c'est la solution? Pourquoi Dieu n'a-t-il pas fait un meilleur univers plutôt que de faire un univers pourri où il y vient lui même se faire torturer?

Dieu a ajouté sa douleur à la douleur des créatures au lieu de diminuer la douleur des créatures. Ce n'est pas ce que j'appelle un progrès.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le silence de Dieu   Sam 09 Déc 2006, 09:26

Chère Clotilde,

en fait, l'expérience montre que la cause principale du rejet de Dieu est l'union de deux choses :

1° Le silence de Dieu
2° accompagné d'un certain confort de l'homme qui se révolte.


En effet, là où est le vrai malheur, le silence de Dieu conduit des peuples entiers à le prier sans cesse.

C'est curieux l'homme.

Nous prions Dieu quand, souffrant réellement, nous avons besoin de lui.
Nous l'oublions quand, voyant souffrir les autres mais vivant dans le confort, la révolte nous fait nous sentir justes à nos propres yeux.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Fée Violine



Féminin Messages : 1359
Inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: Le silence de Dieu   Sam 09 Déc 2006, 13:04

sur le silence de Dieu, il y a un livre très fort d'Eloi Leclerc (franciscain, ancien déporté) intitulé "Le royaume caché".
je me permets de renvoyer à mon site http://pagesfeuilletees.free.fr à la rubrique "Pages feuilletées", où j'ai consacré une chronique à ce livre (ce sont des émissions que je faisais à la radio, et que j'ai transcrites sur ce site avec l'aide d'Arnaud).
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Le silence de Dieu   Sam 09 Déc 2006, 18:30

Sânkhya a écrit:
À Clotilde,

Et vous croyez que c'est la solution? Pourquoi Dieu n'a-t-il pas fait un meilleur univers plutôt que de faire un univers pourri où il y vient lui même se faire torturer?

Dieu a ajouté sa douleur à la douleur des créatures au lieu de diminuer la douleur des créatures. Ce n'est pas ce que j'appelle un progrès.

Yves, tu ne crois pas que c'est Dieu qui a créé l'univers, donc je vois mal pourquoi tu lui reproches de l'avoir mal fait... drunken

Si, par hasard, tu crois que c'est Dieu qui a créé l'univers, prouve-moi que c'est lui qui l'a mal fait et non pas l'homme qui l'a abîmé... 8)
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Le silence de Dieu   Sam 09 Déc 2006, 18:36

Fée Violine a écrit:
sur le silence de Dieu, il y a un livre très fort d'Eloi Leclerc (franciscain, ancien déporté) intitulé "Le royaume caché".
je me permets de renvoyer à mon site http://pagesfeuilletees.free.fr à la rubrique "Pages feuilletées", où j'ai consacré une chronique à ce livre (ce sont des émissions que je faisais à la radio, et que j'ai transcrites sur ce site avec l'aide d'Arnaud).

merci Dominique Smile
Je relève ce passage particulièrement:

Citation :
Dans le chapitre 20, Le cri d’abandon, l’auteur parle de Jésus à Gethsémani.

« C’est l’heure du silence de Dieu. L’heure où Dieu laisse l’homme être homme et se décider lui-même, en toute liberté. Il ne lui dicte pas ce qu’il doit faire. Il appartient à l’homme d’assumer son destin et de lui donner un sens. Mais c’est aussi l’heure où l’homme doit laisser Dieu être Dieu, dans l’adoration de son mystère. »

Puis Eloi Leclerc parle du cri d’abandon de Jésus sur la croix.

« Il n’a jamais été aussi près de Dieu, aussi ouvert à son action, qu’au moment où, par amour, il accepte de pénétrer jusqu’au fond de la situation de l’homme sans Dieu. (…) Jamais il ne fut si proche de l’homme. Jamais non plus aussi proche de Dieu. Jamais il n’a rendu Dieu si proche de l’homme ».

Eloi Leclerc pense qu’on ne peut comprendre la résurrection du Christ en-dehors de la croix. Dans l’épilogue, intitulé Le silence de l’aube, il dit que l’expérience du silence de Dieu, autrefois réservée à quelques mystiques, est maintenant universelle. Le mal est triomphant et l’athéisme en est la conséquence. Ce fait pose question aux chrétiens.

Eloi Leclerc en conclut que « le message de Jésus s’adresse en premier lieu aux hommes qui vivent une telle situation d’abandon et d’éloignement.(…) Jésus a poussé si loin la recherche de l’homme perdu qu’il s’est lui-même perdu, en voulant témoigner de l’amour de Dieu aux plus éloignés. Et il s’est enfoncé dans le silence de Dieu. Mais par sa présence, par son cri dans le ravin des ténèbres, le silence a pris une densité infinie ; il est devenu le langage de l’inouï. (…) Il arrive un moment où la Parole ne fait plus qu’un avec le silence. Un silence qui n’est pas un vide, mais un trop-plein de présence. (…) Il faut savoir écouter ce silence où germe et grandit, comme l’aube au bout de la nuit, la question, la seule question : « Qui donc est Dieu pour nous aimer ainsi ? »

Revenir en haut Aller en bas
Sânkhya



Messages : 800
Inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Le silence de Dieu   Sam 09 Déc 2006, 19:50

Clotilde a écrit:
Sânkhya a écrit:
À Clotilde,

Et vous croyez que c'est la solution? Pourquoi Dieu n'a-t-il pas fait un meilleur univers plutôt que de faire un univers pourri où il y vient lui même se faire torturer?

Dieu a ajouté sa douleur à la douleur des créatures au lieu de diminuer la douleur des créatures. Ce n'est pas ce que j'appelle un progrès.

Yves, tu ne crois pas que c'est Dieu qui a créé l'univers, donc je vois mal pourquoi tu lui reproches de l'avoir mal fait... drunken

Si, par hasard, tu crois que c'est Dieu qui a créé l'univers, prouve-moi que c'est lui qui l'a mal fait et non pas l'homme qui l'a abîmé... 8)

Croyez-vous que c'est aussi facile de régler le problème du mal? J'applique la méthode hypothético-déductive:

Théorie: Dieu a créé l'univers et il est bon
Déduction: Donc l'univers devrait permettre à chacun d'avoir une vie normale
Observation: Ce n'est pas le cas
Conclusion: Donc la théorie est fausse
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Le silence de Dieu   Sam 09 Déc 2006, 20:16

Parceque nous sommes amnésiques.

Précisément, nous comprenons seulement, ce que par nos yeux le cerveau nous maintiens dans un périphérique conceptuel. L'univers n'est pas seulement ce que l'homme peut interprêter. Le "silence" de Dieu est l'amnésie qui fait de nous ce que nous sommes soit des hommes de chair vivant dans la matière organisée. Car, nous saurions tout, nous ne serions, plus, ces hommes dans un temps définis. Mais directement en connaissance de Dieu, dans son éternité. Dieu conserve en sa pensée, cette part inconnue à l'homme pour lui permettre comme un cordon ombilical de nourrir l'homme en lui de ce germe créateur, qui fut à l'origine de la naissance de chaque âme terrestre .

L'image n'est pas terminée elle le sera lorsque l'homme, grandira en amour susceptible d'être créatrice, pour se réaliser complètement à l'image de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Sânkhya



Messages : 800
Inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Le silence de Dieu   Sam 09 Déc 2006, 21:29

Notez que la théorie d'Arnaud permet de résoudre le problème du mal en même temps que le problème de l'incroyance.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le silence de Dieu   Sam 09 Déc 2006, 21:43

Sânkhya a écrit:
Notez que la théorie d'Arnaud permet de résoudre le problème du mal en même temps que le problème de l'incroyance.

C'est vrai:

Si l'athéisme lui-même sert au salut de l'athée en ce sens que:

1° Il façonne son âme dans la crainte de la mort.

2° Et le prépare à la bonne surprise de la Venue du Messie à l'heure de la mort...


alors on comprends pourquoi Dieu est sage de se taire durant les queslques années de notre vie terrestre et jusqu'à notre onzième heure où il appelle TOUS LES OUVRIERS SANS EXCEPTION à sa vigne.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Sânkhya



Messages : 800
Inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Le silence de Dieu   Sam 09 Déc 2006, 21:47

Comment les autres théologiens expliquent-ils l'inégalité des chances des hommes face au salut?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le silence de Dieu   Sam 09 Déc 2006, 22:03

Sânkhya a écrit:
Comment les autres théologiens expliquent-ils l'inégalité des chances des hommes face au salut?

Seuls deux l'expliquent:

1°Le cardinal Journet qui dit que Dieu considère comme une charité non consciente d'elle-même la bonté NATURELLE des hommes selon ce texte:

Citation :
"Quand t'avons nous connu, diront les justes? J'étais prisonnier et vous m'avez visité".

2° Ladislas Boros, un théologien des années 1950, qui pensait que Dieu proposait son salut à tous les hommes APRES LA MORT, quand l'homme était enfin délivré de son corps-prison. (opinion rejetée).

Tous les autres, y compris saint Thomas, admettent à cause de la souveraineté de Dieu, une inégalité (enfant morts sans baptême et damnés, païens morts sans la foi).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Le silence de Dieu   Sam 09 Déc 2006, 22:55

Sânkhya a écrit:

Théorie: Dieu a créé l'univers et il est bon
Déduction: Donc l'univers devrait permettre à chacun d'avoir une vie normale
Observation: Ce n'est pas le cas
Conclusion: Donc la théorie est fausse

donc c'est bien ce que je dis: puisque pour toi Dieu n'a pas créé l'univers, je vois mal pourquoi tu lui reproches de l'avoir mal fait... Arrow

Sinon, y'a quand un élément de taille qui est absent dans ta théorie: l'être humain.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Le silence de Dieu   Jeu 14 Déc 2006, 22:43

Message du 10 décembre (Dieu appelle)

TEMPS DE SILENCE

Il peut y avoir des moments où je ne révèle rien, où je n’ordonne rien, où je ne montre aucune direction. Mais votre chemin reste clairement tracé : vous devez vous efforcer de Me connaître chaque jour un peu mieux.
Ces temps de recueillement que vous observez avec Moi vous y aideront de manière efficace.
Il peut arriver que je vous demande de vous tenir silencieux devant Moi sans vous communiquer aucune inspiration que vous puissiez noter. Ce temps de silence passé en ma présence ne sera toutefois pas du temps perdu ; il vous apportera réconfort et paix. Seuls les vrais amis peuvent ainsi demeurer ensemble dans le silence.
Il se peut, également, que je mette notre amitié à l’épreuve en vous demandant de M’apporter votre présence silencieuse pour Me reposer avec vous, pour ainsi dire, dans l’assurance de votre amour et de votre pensée compréhensive.
Alors, soyez offerts et disponibles, pleins d’amour, pleins de joie.
Revenir en haut Aller en bas
Sânkhya



Messages : 800
Inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Le silence de Dieu   Jeu 14 Déc 2006, 23:14

Clotilde a écrit:
Sânkhya a écrit:

Théorie: Dieu a créé l'univers et il est bon
Déduction: Donc l'univers devrait permettre à chacun d'avoir une vie normale
Observation: Ce n'est pas le cas
Conclusion: Donc la théorie est fausse

donc c'est bien ce que je dis: puisque pour toi Dieu n'a pas créé l'univers, je vois mal pourquoi tu lui reproches de l'avoir mal fait... Arrow

Sinon, y'a quand un élément de taille qui est absent dans ta théorie: l'être humain.

Non, vous comprenez mal. Les athées ne reprochent pas le mal à Dieu. Ils nient son existence à cause du mal. Ils nient son existence parce qu'il est illogique que Dieu et le mal existent ensemble. Or, il est plus facile de nier Dieu que le mal.

Remarquez que je ne suis pas athée, mais agnostique, et que la meilleure raison que je vois pour croire en Dieu, c'est qu'il est le seul à pouvoir garantir mon immortalité. Seul le créateur de la nature peut vaincre définitivement les forces de la nature qui menacent ma survie.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Le silence de Dieu   Jeu 14 Déc 2006, 23:19

Sânkhya a écrit:

Non, vous comprenez mal. Les athées ne reprochent pas le mal à Dieu. Ils nient son existence à cause du mal. Ils nient son existence parce qu'il est illogique que Dieu et le mal existent ensemble. Or, il est plus facile de nier Dieu que le mal.

effectivement, je ne comprends pas car il me semble bien que ceci est un reproche fait à Dieu, non?

---->

Citation :
Pourquoi Dieu n'a-t-il pas fait un meilleur univers plutôt que de faire un univers pourri où il y vient lui même se faire torturer?



Citation :
Remarquez que je ne suis pas athée, mais agnostique

ah bon? Vous niez l'existence de Dieu ou non?
Je comprends de moins en moins maintenant... scratch
Revenir en haut Aller en bas
pascalou



Messages : 36
Inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Re: Le silence de Dieu   Jeu 14 Déc 2006, 23:43

Clotilde a écrit:
Sânkhya a écrit:

Non, vous comprenez mal. Les athées ne reprochent pas le mal à Dieu. Ils nient son existence à cause du mal. Ils nient son existence parce qu'il est illogique que Dieu et le mal existent ensemble. Or, il est plus facile de nier Dieu que le mal.

effectivement, je ne comprends pas car il me semble bien que ceci est un reproche fait à Dieu, non?

---->

Citation :
Pourquoi Dieu n'a-t-il pas fait un meilleur univers plutôt que de faire un univers pourri où il y vient lui même se faire torturer?



Citation :
Remarquez que je ne suis pas athée, mais agnostique

ah bon? Vous niez l'existence de Dieu ou non?
Je comprends de moins en moins maintenant... scratch

C'est Chesterton, grand auteur catholique anglais, qui a dit:
"qd les hommes ne croient plus en Dieu, ce n'est pas qu'ils ne croient en rien mais ils croient en n'importe quoi"
C'est une parole prophétique, en ce sens que notre époque d'horoscopés du ciboulot, de drogués, de satanistes, de sectaires de tout poil, de téléphages, et de vidéoenragés en est la parfaite illustration.
S'il est bien souvent difficile d'expliquer Dieu, c'est parce qu'Il est irréductible à nos concepts; l'athée prend cette irréductibilité -je ne sais trop comment dire- pour une incompatibilité d'hypothèse
Revenir en haut Aller en bas
Sânkhya



Messages : 800
Inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Le silence de Dieu   Jeu 14 Déc 2006, 23:56

À Clotilde,

Effectivement, ça sonne comme un reproche, mais c'est plus une façon de parler qu'un reproche à un être dont on admet l'existence. C'est une façon littéraire d'exposer un argument.

Je ne nie pas l'existence de Dieu. Je ne l'affirme pas non plus. Je suis un «fence-sitter». ;)

Je pense que nos argumentations philosophiques sont des mots fragiles et chétifs devant le grand mystère des causes ultimes.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le silence de Dieu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MES DEUX ALLERGIES: L'ALCOOL ET DIEU
» Prière au Père ! Que Dieu te bénisse toi qui lit cette prière !
» Quel sens possède la Parole de Dieu, la Sainte Écriture ?
» Le nom de Dieu
» Stephen Hawking : Dieu n'a pas créé le monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: