DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Où est ma Galilée ?

Aller en bas 
AuteurMessage
humanlife



Masculin Messages : 12844
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Où est ma Galilée ?   1/10/2018, 00:07

Où est ma Galilée ? Est-ce que je m’en souviens ? L’ai-je oubliée ? Cherche-la et tu la trouveras ! Là, le Seigneur t’attend. Je suis allé par des routes et des sentiers qui me l’ont fait oublier. Seigneur, aide-moi : dis-moi quelle est ma Galilée ; tu sais, je veux y retourner pour te rencontrer et me laisser embrasser par ta miséricorde. N’ayez pas peur, soyez sans crainte, retournez en Galilée !

https://w2.vatican.va/content/francesco/fr/homilies/2014/documents/papa-francesco_20140419_omelia-veglia-pasquale.html
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 9075
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Où est ma Galilée ?   1/10/2018, 12:08

"On ne peut rapprocher le nom de la région du proche-orient "Galilée" de la racine celte qui a donné les noms: Gaulois / Gallois / Galates...

D'après le "Dictionnaire des noms de lieux", Collections "Les Usuels" aux éditions "Robert":

La Galilée est longtemps restée la partie la moins profondément hébraïsée. C'est pourquoi elle fut appelée, en hébreu, g'lil ha-gojim qui signifit "Le cercle (la région) des païens", mais dans l'usage courant, ce nom fut ensuite abrégé en g'lil "la région". De la en araméen gâlîlâ, en ancien grec Galilaia et en latin Galilaea ou Galilea."


http://www.passion-histoire.net/viewtopic.php?f=80&t=5282

_________________
Trouver d'abord, chercher ensuite - Variante : Qui trouve cherche 
https://www.yhwh.fr
Revenir en haut Aller en bas
https://www.yhwh.fr/
humanlife



Masculin Messages : 12844
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Où est ma Galilée ?   12/10/2018, 16:48

La Galilée de l'Évangile et les villes païennes de la Palestine
https://www.persee.fr/doc/antiq_0770-2817_1965_num_34_1_1437
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 87693
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Où est ma Galilée ?   13/10/2018, 11:29

La Galilée, c'est le séjour des morts où le Christ promets d'apparaître après sa résurrections, selon ce texte :


Citation :
Matthieu 4, 14 pour que s'accomplît l'oracle d'Isaïe le prophète (8, 23) :
Matthieu 4, 15 Terre de Zabulon et terre de Nephtali, Route de la mer, Pays de Transjordane, Galilée des nations!
Matthieu 4, 16 Le peuple qui demeurait dans les ténèbres a vu une grande lumière ; sur ceux qui demeuraient dans la région sombre de la mort, une lumière s'est levée.
Matthieu 4, 17 Dès lors Jésus se mit à prêcher et à dire : "Repentez-vous, car le Royaume des Cieux est tout proche."


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
J&B

avatar

Féminin Messages : 3918
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Où est ma Galilée ?   13/10/2018, 12:07

Arnaud Dumouch a écrit:
La Galilée, c'est le séjour des morts où le Christ promets d'apparaître après sa résurrections, selon ce texte :
Pourquoi vouloir à tout prix faire concorder ces paroles avec la doctrine de l'apparition de Jésus après la mort ?



La Galilée était donc une partie d'Israël ouverte aux nations. C'était donc à partir de cette petite Galilée des nations, qu'est partie l'évangélisation de la grande Galilée (les nations)

Galilée se dit Galil en hébreux. Le sens de ce nom est très ancien et provient du début de la conquête de Canaan par Josué et peut-être même bien avant puisque cette région était déjà urbanisée dès les couches les plus anciennes de la civilisation cananéenne. Galil vient d’une racine hébraïque qui signifie « rouler ». Il désignerait un « cercle » probablement un « cercle de pierres » comme dans le mot Gilgal (mot de même racine que Galilée). Gilgal est la ville où s’arrêta Josué et le peuple hébreu après avoir traversé le Jourdain et où celui-ci dressa « douze pierres » (Jos 4,19-20). Puis, plus tard, ce sens se perdit au profit d’une combinaison grammaticale plus ajustée à sa réalité. La Galilée devint « la Galilée des Nations » (Is 8,23) à cause des transbordements de populations que connue cette région (2 R 15,29). Cette expression fut reprise par les auteurs du livre de Maccabées (1 M 5,15) pour désigner la région « des étrangers » en opposition à la Judée.
(interbible.org)


Le peuple qui demeurait dans les ténèbres, pour les juifs, ce sont les non-juifs. Et Jésus est la Lumière de nations.
De toute façons, sans être nés de nouveau en Christ, juifs comme non-juifs, on est comme morts.  
"Laisse les morts enterrer les morts...."
"Jésus lui répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu."
Il est donc potentiellement mort de sa seconde mort.
D'ailleurs l'Eglise catholique ne parle jamais de cette nouvelle naissance qui est pourtant capitale pour "voir le Royaume".
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 87693
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Où est ma Galilée ?   13/10/2018, 12:37

J&B a écrit:

Pourquoi vouloir à tout prix faire concorder ces paroles avec la doctrine de l'apparition de Jésus après la mort ?


A cause de ce texte :

Matthieu 4, 14 pour que s'accomplît l'oracle d'Isaïe le prophète (8, 23) :
Matthieu 4, 15 Terre de Zabulon et terre de Nephtali, Route de la mer, Pays de Transjordane, Galilée des nations!
Matthieu 4, 16 Le peuple qui demeurait dans les ténèbres a vu une grande lumière ; sur ceux qui demeuraient dans la région sombre de la mort, une lumière s'est levée.
Matthieu 4, 17 Dès lors Jésus se mit à prêcher et à dire : "Repentez-vous, car le Royaume des Cieux est tout proche."


Et des autres textes où Jésus dit aux Apôtres qu'il leur apparaîtra en Galilée.

Cherchez une autre explication... 
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Croquin83

avatar

Masculin Messages : 1007
Inscription : 01/07/2017

MessageSujet: Re: Où est ma Galilée ?   13/10/2018, 12:57

oui mais quand même quelque chose me dit que le sujet n'est pas vraiment la Galilée situé au proche-orient.. sinon nous serions certainement déjà en route.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.guetteur.esy.es/
J&B

avatar

Féminin Messages : 3918
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Où est ma Galilée ?   13/10/2018, 13:10

J'aime bien les métaphores et les allégories, mais là, ce n'en est pas une, à part que la petite Galilée au coeur du monde juif était un concentré des nations et que c'est de là que devait partir le salut annoncé à tous ceux qui sont dans la mort spirituelle. C'est tout sauf la mort, c'est au contraire un lieu de vie nouvelle, sur une montagne qui ne symbolise pas la mort. Jésus ressuscité les envoie répandre sa parole vivante dans un monde qui se meurt.

16Les onze disciples allèrent en Galilée, sur la montagne que Jésus leur avait désignée.
17Quand ils le virent, ils se prosternèrent devant lui. Mais quelques-uns eurent des doutes.
18Jésus, s'étant approché, leur parla ainsi: Tout pouvoir m'a été donné dans le ciel et sur la terre.
19Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit,
20et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde.


Citation :
Cherchez une autre explication...
Il n'y en a pas et c'est ce qui s'appelle tordre les textes pour les faire entrer dans une théorie personnelle.




Revenir en haut Aller en bas
Croquin83

avatar

Masculin Messages : 1007
Inscription : 01/07/2017

MessageSujet: Re: Où est ma Galilée ?   13/10/2018, 13:29

"[Marc 1:9] Et il advint qu'en ces jours-là Jésus vint de Nazareth de Galilée, et il fut baptisé dans le Jourdain par Jean."

[Jean 1:46] Nathanaël lui dit : « De Nazareth, peut-il sortir quelque chose de bon ? » Philippe lui dit : « Viens et vois. »

il est clair que si Jésus est venu de Nazareth, ce n'est certainement pas pour que cela reste un lieu symbolisant la mort, mais bien la résurrection, la vie et la miséricorde de Dieu.

J&B je n'ai pas l'impression qu'Arnaud Dumouch a écrit le contraire.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.guetteur.esy.es/
humanlife



Masculin Messages : 12844
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Où est ma Galilée ?   13/10/2018, 18:15

Croquin83 a écrit:
oui mais quand même quelque chose me dit que le sujet n'est pas vraiment la Galilée situé au proche-orient.. sinon nous serions certainement déjà en route.

Il y a néanmoins un lien géographique avec les régions à l'époque de Jésus je pense.
La Galilée au nord d'où est originaire Jésus était une région certainement en péril devant l'invasion romaine, et c'est à Jérusalem au sud peut-être encore préservée, le lieu de l'autorité religieuse, que Jésus s'est rendu pour contester les actes des grands prêtres.

Revenir en haut Aller en bas
J&B

avatar

Féminin Messages : 3918
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Où est ma Galilée ?   13/10/2018, 18:58

Croquin a écrit:
J&B je n'ai pas l'impression qu'Arnaud Dumouch a écrit le contraire.

Ben si, Arnaud dit : La Galilée, c'est le séjour des morts où le Christ promet d'apparaître après sa résurrection,

Mais de toute façon, on n'a pas besoin de cet argument, puisque l'Esprit du Christ est partout dans son éternité y compris dans le séjour des morts, pour y porter sa Lumière.
Credo : Il est descendu aux enfers/shéol/séjour des morts.
Mais la théorie plus ou moins personnelle d'Arnaud est que Jésus et lulu apparaissent au défunt qui doit choisir entre les deux et qu'il y a une sorte de club med pour les orgueilleux. (je caricature)
Alors que le contraire de la Vie ce n'est pas une sorte de vie parallèle où l'Amour n'existerait pas et ceci à perpétuité, mais la mort absolue, corps et âme, l'esprit étant retourné à Dieu. (Père, je remets mon esprit entre tes mains.)

Matthieu 4, 16 Le peuple qui demeurait dans les ténèbres a vu une grande lumière ; sur ceux qui demeuraient dans la région sombre de la mort, une lumière s'est levée.
parallèle :
1 Pierre 3,9 : ‘’Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, lui juste pour des injustes, afin de nous amener à Dieu, ayant été mis à mort quant à la chair, mais ayant été rendu vivant quant à l'Esprit, dans lequel aussi il est allé prêcher aux esprits en prison, qui autrefois avaient été incrédules, lorsque la patience de Dieu se prolongeait, aux jours de Noé, ...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 87693
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Où est ma Galilée ?   13/10/2018, 19:30

J&B a écrit:

Alors que le contraire de la Vie ce n'est pas une sorte de vie parallèle où l'Amour n'existerait pas et ceci à perpétuité, mais la mort absolue, corps et âme, l'esprit étant retourné à Dieu. (Père, je remets mon esprit entre tes mains.)

Donc pour vous, l'enfer n'existe pas ? La mort absolue, corps et âme, implique que les damnés ne ressuscitent pas pour une vie éternelle selon leur souhait égoïste et orgueilleux ?
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
J&B

avatar

Féminin Messages : 3918
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Où est ma Galilée ?   13/10/2018, 22:41

Le problème c'est que la croyance en l'immortalité de l'âme amène automatiquement à croire à l'enfer éternel.
L'idée que l'âme est immortelle par nature est une croyance grecque.
L'âme est potentiellement immortelle, elle doit, sur cette terre, acquérir cette immortalité, ou porter du fruit, faire fructifier les talents, etc...

Quand le corps meurt, l'âme garde en quelque sorte l'empreinte et le souvenir de sa personnalité,  (parabole de Lazare et le riche) et se purifie dans le séjour des morts (purgatoire)  pour le jugement et est condamnée à la mort absolue, si elle refusé le salut proposé.  
Le mot "enfer" n'existe pas dans la bible. Il s'agit soit du shéol soit de la première mort (physique) et de la seconde qui est définitive. C'est le refus de la purification qui suit la mort. (le Christ dans le Shéol)
C'est du moins ce que dit Saint-Irénée :
Spoiler:
 

Extrait :
Citation :
L'homme est donc mortel dans son âme autant que dans son corps,le seul privilège de l'âme tant de ne mourir qu'un certain laps de temps après le corps - en fait, le capital de vie qu'elle a reçu doit la maintenir dans l'existence jusqu'au jugement dernier qui aura lieu à la fin des temps - et d'avoir une mort plus noble en rapport avec sa nature.
[...]
Faute d'accueillir cette grâce qui lui est offerte, l'homme se condamne lui-même à demeurer prisonnier de sa durée naturellement limitée et à retomber ainsi à jamais dans son néant originel, et cela aussi bien en son âme qu'en son corps - ressuscité pour pouvoir mourir à nouveau, mais, cette fois de façon définitive, en même temps que disparaîtra tout l'univers matériel.

Sinon, ça voudrait dire que Dieu  aurait donné automatiquement l'immortalité à toute âme même à celles qui n'en ont rien à faire  et de ce fait serait punie pour une durée infinie pour un choix qu'elles n'auraient pas fait  ? C'est ce que dit la doctrine catholique.

L'enfer est aussi comparé à la géhenne, qui est un feu qui brûle jour et nuit, en tout temps, et ou les cadavres des animaux sacrifiés brûlent jusqu'à consomption complète.

Dans l'A.T. il est parlé d'anéantissement, souvent par le feu, mais ne parle pas d'un feu qui torture physiquement ou psychologiquement à l'infini, mais d'un feu qui "anéantit les méchants" parce que le feu purifie ou détruit.
Jean 8,24 C'est pourquoi je vous ai dit que vous mourrez dans vos péchés; car si vous ne croyez pas ce que je suis, vous mourrez dans vos péchés.
Paul ne parle jamais d'enfer, mais de mort.

On a deux saints : Irénée de Lyon et Thomas d'Aquin qui ne disent pas la même chose.
Pourquoi plutôt l'un que l'autre ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 87693
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Où est ma Galilée ?   14/10/2018, 05:21

La croyance en l'immortalité de l'âme est sans doute une croyance grecque mais justement, la pensée juive l'intègre à 100 % et ce dès l'Ancien Testament.
La pensée Juive n'a fait que cela, dès le départ, poussée par l'Esprit Saint. Elle intègre ce qui est vrai dans la pensée Babylonienne, Egyptienne etc.

Et elle continue actuellement, en intégrant ce qui est vrai dans la pensée scientifique Occidentale.

Donc, rejeter de la Bible les livres écrits en grec, comme le faisaient les Sadducéens du temps de Jésus, c'est rejeter non seulement l'éternité de l'enfer, mais l'existence même du paradis.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
J&B

avatar

Féminin Messages : 3918
Inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Re: Où est ma Galilée ?   14/10/2018, 11:43

Citation :
Et elle continue actuellement, en intégrant ce qui est vrai dans la pensée scientifique Occidentale.

Tu veux parler de physique quantique et de NDE ?
Les NDE  disent seulement que l'âme subsiste après la mort, elles décrivent l'état de l'âme tout de suite après la mort et ne va pas plus loin, car aller plus loin signifie pas de retour possible. Elles ne disent rien de plus quant à ce qui arrive après le jugement et la deuxième mort
Irénée dit bien que l'âme subsiste encore quelques temps après la mort. Et ceci toutes les traditions le disent.
La notion de "seconde mort" a été apportée par le christianisme, Jésus, Paul, Jean, Apocalypse.


La physique quantique dit qu'il y a une conscience et que cette conscience n'est vue que par la conscience. (en résumé)
Elle existe selon qu'on l'observe (particule) et n'existe pas, dans la conscience, quand elle n'est pas observée (onde et potentialité)


Je ne dis pas que l'enfer n'existe pas, je dis qu'il ne peut être éternel, car seul l'amour de Dieu est éternel, seule la Vie est éternelle.
Je ne dis pas que l'âme est immortelle ou pas, je dis que l'âme est POTENTIELLEMENT immortelle.
Elle peut le devenir, cela lui est proposé, elle est libre de choisir l'immortalité ou la mort. (Je mets devant toi la vie et la mort, choisis la Vie)

Si l'âme acquiert l'information divine, elle devient immortelle.
Si elle a un commencement, elle a une fin, sauf si elle "fécondée" par l'Esprit.
Si elle ne le fait pas elle reste à l'état d'où elle a été créée, vide et vierge de toute information spirituelle, et donc ne continue pas à vivre, elle retourne au néant.
l’Âme c'est le souffle de vie qui anime le corps, l'instinct des animaux et l'intelligence de l'homme, à laquelle est proposée d'évoluer vers la vie spirituelle et l'immortalité.
Si le souffle animal ne se soumet pas au souffle de Dieu, il meurt.
C'est ce qui est dit dans la Genèse, dans l'histoire symbolique de l'Homme (esprit) et la Femme (âme animale)

Et donc l'enfer c'est la mort, la deuxième mort est définitive et absolue.
Mais cette mort ne dure pas éternellement, puisqu'elle meurt aussi, engloutie dans la victoire, comme dit Paul.
La mort est jetée dans l'étang de feu, dans l'apocalypse.
Et l'étang de feu, c'est l'image de la combustion définitive.
Le feu éternel peut aussi signifier son absoluité, dans l'instant.


Paul dit :
S'il y a un corps animal, il y a aussi un corps spirituel.
C'est pourquoi il est écrit: Le premier homme, Adam, devint une âme vivante.
Le dernier Adam est devenu un esprit vivifiant.
Mais ce qui est spirituel n'est pas le premier, c'est ce qui est animal; ce qui est spirituel vient ensuite.
Le premier homme, tiré de la terre, est terrestre; le second homme est du ciel.
Tel est le terrestre, tels sont aussi les terrestres; et tel est le céleste, tels sont aussi les célestes.
Et de même que nous avons porté l'image du terrestre, nous porterons aussi l'image du céleste.


Ma question était aussi : Pourquoi l'Eglise retient la thèse de Thomas d'Aquin plutôt que celle d'Irénée, qui sont déclarés tous deux,  saints et docteurs de l'Eglise  ?
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 12844
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Où est ma Galilée ?   16/10/2018, 06:40

Vous êtes parti où?
La Galilée de Jésus, c'est l'enfance, la vie avec ses parents au village, son baptême dans le Jourdain, la simplicité de l'ordinaire, du quotidien.
Revenir en haut Aller en bas
Saint Glinglin

avatar

Masculin Messages : 418
Inscription : 30/06/2016

MessageSujet: Re: Où est ma Galilée ?   16/10/2018, 19:24

Arnaud Dumouch a écrit:
La Galilée, c'est le séjour des morts où le Christ promets d'apparaître après sa résurrections, selon ce texte :

Alors qu'y faisait-il avant sa mort ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 87693
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Où est ma Galilée ?   16/10/2018, 19:32

Avant sa mort, Jésus était sur terre.


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Saint Glinglin

avatar

Masculin Messages : 418
Inscription : 30/06/2016

MessageSujet: Re: Où est ma Galilée ?   16/10/2018, 23:07

Mais pas en Galilée ?
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 12844
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Où est ma Galilée ?   22/10/2018, 19:31

La Galilée représente la vie de Jésus, en opposition à Jérusalem, lieu du pouvoir et de la corruption, où il a été mis à mort.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Où est ma Galilée ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Où est ma Galilée ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les yeux de Galilée
» Galilée, le messager des étoiles
» Tornade en Galilée
» "Vie de Galilée"de Brecht et..humanisme (1ère L)
» Astrophysique planétarium Galilée (Montpellier)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: