DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le parcours atypique en Inde du père Henri Le Saux

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
dims

dims

Masculin Messages : 6309
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Le parcours atypique en Inde du père Henri Le Saux   7/10/2018, 01:06

Aldous59 a écrit:
Je voudrais lever un malentendu que beaucoup de gens s'imaginent lorsqu'il s'agit de non-dualité et d'advaida.

C'est que certains pensent que le "je" doit disparaître avec la réalisation, qu'on passe du personnel à un impersonnel.
Mais il ne s'agit pas de cela.
Il s'agit plutôt du passage d'un "je" construit, fictif (chargé de son passé ou se projetant dans l'avenir) qui se considère comme un "je suis quelqu'un", à (passage donc) un "je" qui est un simple "je suis", un vécu direct, dans le maintenant, toujours neuf et frais (parce que justement désencombré de son passé et de ses projections futures, débarrassé d'un "quelqu'un" déjà connu ou imaginé).

Il y a donc bien toujours un "je" mais qui est éminemment "être".

La question personnelle "Qui suis je ?" doit renvoyer directement à l'impersonnel.
L’être n'étant pas quelque chose, vous ne pouvez lui attribuez un "je". Ce centrer sur l'essence du "je", nous permet justement de découvrir qu'il est vide d'existence propre, cela nous plonge directement dans l'espace vide et clair.
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 13714
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Le parcours atypique en Inde du père Henri Le Saux   10/10/2018, 17:45

Ces prêtres étaient précurseurs d'une mode, avec les voyages en Inde de la jeunesse occidentale à la fin des années 60.
Revenir en haut Aller en bas
Aldous59

Aldous59

Masculin Messages : 2816
Inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: Le parcours atypique en Inde du père Henri Le Saux   12/1/2019, 18:53

dims a écrit:
Aldous59 a écrit:
Je voudrais lever un malentendu que beaucoup de gens s'imaginent lorsqu'il s'agit de non-dualité et d'advaida.

C'est que certains pensent que le "je" doit disparaître avec la réalisation, qu'on passe du personnel à un impersonnel.
Mais il ne s'agit pas de cela.
Il s'agit plutôt du passage d'un "je" construit, fictif (chargé de son passé ou se projetant dans l'avenir) qui se considère comme un "je suis quelqu'un", à (passage donc) un "je" qui est un simple "je suis", un vécu direct, dans le maintenant, toujours neuf et frais (parce que justement désencombré de son passé et de ses projections futures, débarrassé d'un "quelqu'un" déjà connu ou imaginé).

Il y a donc bien toujours un "je" mais qui est éminemment "être".

La question personnelle "Qui suis je ?" doit renvoyer directement à l'impersonnel.
L’être n'étant pas quelque chose, vous ne pouvez lui attribuez un "je". Ce centrer sur l'essence du "je", nous permet justement de découvrir qu'il est vide d'existence propre, cela nous plonge directement dans l'espace vide et clair.

Je n'ai pas parlé de la question "qui suis-je?". Mais bon, puisque vous l'évoquez je vous réponds ceci: selon moi la question "qui suis-je?" ne renvoie pas à l'impersonnel mais à l'incognoscible et l'ineffable (dont on ne peut rien dire, ni qu'il soit personnel ou impersonnel. Toutefois la tradition dit qu'il se manifeste personnellement dans la Trimurti).

Dans mon post, ce que j'ai simplement voulu dire (pour ceux qui pensent que "réalisé" en Orient voudrait dire: impassible, insensible, sans coeur, etc) que être réalisé ce n'est pas devenir une sorte de robot impersonnel de la spiritualité.
Revenir en haut Aller en bas
philippe bis

philippe bis

Masculin Messages : 6884
Inscription : 29/04/2017

MessageSujet: Re: Le parcours atypique en Inde du père Henri Le Saux   12/1/2019, 21:12

Sans avoir compris et réalisé  d'ou vient la pensée et le penseur on ne peut pas dire grand chose sauf a imiter ,copier , obéir . Krishnamurti.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le parcours atypique en Inde du père Henri Le Saux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le parcours atypique en Inde du père Henri Le Saux
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Interview-choc du Père Henri Boulad, sur l'islam
» Vidéo-Vérité : "Le démon existe-t-il vraiment ? - Une homélie du Père Henri Boulad" !
» Vidéo des magnifiques sermons du père Henri Boulad
» Vidéo du Père Henri Boulard. ( Je suis en Colère )
» Islam - Interview exclusive du père Henri Boulad (Partie 3)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: