DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 le paganisme dans l'Eglise catholique

Aller en bas 
AuteurMessage
l'apprentie

avatar

Féminin Messages : 386
Inscription : 08/04/2018

MessageSujet: le paganisme dans l'Eglise catholique   23/9/2018, 20:57

Bonjour,

On reproche souvent àl'Eglise catholique d'être remplie de paganisme, (sens très péjoratif) Confused  chez les protestants et autres dénominations.
Pourriez-vous me dire quelle est votre approche sur la question.
En somme, l'Eglise catholique perpétuerait des pratiques païennes, plutôt que de respecter un christianisme tel qu'il a été créé par les premiers apôtres.
Que comme de nos jours tout se mêle, les valeurs seraient bafouées et transposées par des rites, ou des divinités païennes.

Qu'en dites-vous?

sunny

_________________
D'agnostique, à croyante, j'ai cheminé protesto evangélico messiano catho.
S'en est fini d'être prise en otage, je préfère faire comme les béréens,
et me préparer à être l'épouse de Christ, réssuscité.
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 9075
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: le paganisme dans l'Eglise catholique   23/9/2018, 21:01

Pareil pour Israël, nous pourrions développer mais déjà essaye de lire tous ces documents jusqu'en bas de page:

ICI

_________________
Trouver d'abord, chercher ensuite - Variante : Qui trouve cherche 
https://www.yhwh.fr
Revenir en haut Aller en bas
https://www.yhwh.fr/
Pignon



Masculin Messages : 9075
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: le paganisme dans l'Eglise catholique   23/9/2018, 21:11

Je résume, is-RÂ-el est héritière de l'Égypte.
L'Égypte préfigure le christianisme.
Jésus concrétise cette préfiguration.

_________________
Trouver d'abord, chercher ensuite - Variante : Qui trouve cherche 
https://www.yhwh.fr
Revenir en haut Aller en bas
https://www.yhwh.fr/
l'apprentie

avatar

Féminin Messages : 386
Inscription : 08/04/2018

MessageSujet: Re: le paganisme dans l'Eglise catholique   23/9/2018, 21:28

Pignon si je suis ta logique, alors ça fait passer Jésus pour un imposteur...? non?

De plus ça revient à dire qu'on n'a pas quitter l'Egypte???????

_________________
D'agnostique, à croyante, j'ai cheminé protesto evangélico messiano catho.
S'en est fini d'être prise en otage, je préfère faire comme les béréens,
et me préparer à être l'épouse de Christ, réssuscité.
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 9075
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: le paganisme dans l'Eglise catholique   23/9/2018, 21:34

Pas du tout, Jésus est l'incarnation de Dieu.
Si tu vas jusqu'en bas du lien, tu verras que Israël est héritière de l'Égypte antique.
L'Église catholique reprend le flambeau :


_________________
Trouver d'abord, chercher ensuite - Variante : Qui trouve cherche 
https://www.yhwh.fr
Revenir en haut Aller en bas
https://www.yhwh.fr/
Pignon



Masculin Messages : 9075
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: le paganisme dans l'Eglise catholique   23/9/2018, 21:36


_________________
Trouver d'abord, chercher ensuite - Variante : Qui trouve cherche 
https://www.yhwh.fr
Revenir en haut Aller en bas
https://www.yhwh.fr/
humanlife



Masculin Messages : 12844
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: le paganisme dans l'Eglise catholique   23/9/2018, 21:37

l'apprentie a écrit:
On reproche souvent àl'Eglise catholique d'être remplie de paganisme, (sens très péjoratif) Confused  chez les protestants et autres dénominations.
Pourriez-vous me dire quelle est votre approche sur la question.

Je pense que c'est une façon de stigmatiser l'Eglise catholique par rapport à une forme de rivalité, peut-être par ignorance, peut-être par jalousie.
Revenir en haut Aller en bas
l'apprentie

avatar

Féminin Messages : 386
Inscription : 08/04/2018

MessageSujet: Re: le paganisme dans l'Eglise catholique   23/9/2018, 21:39

Pignon c'est terrible ton lien là !

Qui dit que :

Jean Salvador a publié "les Institutions de Moïse" en 1881. Un des passages prouve que les Commandements ont bien été amenés d'Egypte.


"Moïse, élevé parmi les prêtres égyptiens, savait tout de leur science. Si donc les Hébreux emportèrent leurs vêtements, des vases d'or et d'argent, des instruments pour dresser leurs tentes, Moise emporta aussi de quoi écrire, ainsi que les lois écrites sur des rouleaux de papyrus conservés dans les sanctuaires d'Egypte."











Albert Slosman né en 1925 mort en 1981



Professeur de mathématiques et expert en analyse informatique a participé aux programmes de la NASA pour le lancement de Pioneer sur Jupiter et Saturne.

"Voilà ce que j'ai vu et compris dans mon lit de douleur: c'est la connivence de fait, spirituellement parlant, entre toutes les théologies hébraïques, chrétiennes et même grecques, mais partant d'un seul monothéisme: celui immergé avec l'Ahâ-Men-Ptah, retransmis par ses survivants jusqu'en Ath-Kâ-Ptah (Aegyptos ou Egypte)".





Tétragramme YHWH

D'après des traditions rabbiniques recueillies par Louis Ginzberg, Moise aurait disparu d'Egypte à l'âge de 18 ans.
Et selon Philon d'Alexandrie Moise portait le surnom de Jeune Roi.
Par ailleurs, selon la tradition orthodoxe grecque Moise enfant à peine âgé de 10 ans aurait été initié par un grand maitre égyptien du nom de YANES, dont nous avons émis l'hypothèse qu'il fut AANEN le grand prêtre du culte de Râ à On et le frère de la reine Tiy. Or selon Alain Zivie, les pharaons proto amarniens, amarniens et post amarniens passaient leur jeunesse dans la région memphito-héliopolitaine où ceux-ci étaient éduqués et familiarisés avec le culte solaire de Râ.
Si Moise fut initié par ce grand maitre à l'âge de 10 ans ou même par un autre grand maître, cela signifie qu'il régna enfant puisque seuls les pharaons en passe d'être intronisés étaient initiés au culte de Râ.
Moise aurait donc régné déjà enfant depuis l'âge de 10 ans jusqu'à sa disparition à l'âge de 18 ans.


Mais quels sont les liens existant entre l’Egypte ancienne et la Franc-Maçonnerie ?

Christian Jacq : L’Egypte pharaonique est morte tard, au VIe siècle de notre ère, lors de l’invasion arabe. Plus de temples, les derniers prêtres massacrés, et, dit-on – là je m’inscris en faux ! – plus personne ne sait lire les hiéroglyphes… Ce n’est pas vrai, parce qu’un certain nombre de prêtres égyptiens se sont exilés, ont quitté l’Egypte avec, dans leurs bagages, des livres importants – ce que j’appelle dans ce roman, pour tous les résumer, le Livre de Thot (Thot étant le dieu des savants, des scribes, des mages, etc.). Donc, tous ces livres sont partis précisément en Occident. Et on ne peut pas expliquer la naissance de l’art roman et de tout l’art médiéval si on ne voit pas le passage qui s’est fait entre la fin de l’Egypte et notre Moyen Age – qu’il soit français, anglais, etc., puisque ces prêtres sont allés un peu partout. Donc il y a eu vraiment une transmission, partielle bien entendu, des anciens mystères, à travers les communautés de bâtisseurs essentiellement, les sculpteurs, les artistes, les Loges de Maçons.

A l’instar des compagnons du Tour de France…

Christian Jacq : Exactement, ils en sont les héritiers. Et ce qui s’est passé, c’est qu’à la fin du XVIIe siècle, début du XVIIIe, il y a eu une cassure entre les intellectuels et les manuels. La Franc-Maçonnerie que l’on connaît aujourd’hui est née de cette cassure, alors que les manuels et les vrais bâtisseurs se regroupaient dans des compagnonnages multiples. Mozart s’est trouvé pris dans cette mouvance, et il a eu la chance de tomber sur un personnage exceptionnel, Ignaz von Born, un alchimiste, professeur à l’université de Vienne, et le Vénérable maçon le plus important de l’époque. Ce personnage est particulièrement caractéristique parce qu’il a écrit un essai sur les mystères égyptiens, qui a même été salué par son Frère en Maçonnerie Benjamin Franklin ! Von Born sera ainsi le premier à affirmer très clairement que la vraie Maçonnerie est d’origine égyptienne et que les Francs-Maçons qui s’y rallient sont les héritiers des prêtres d’Egypte. Et comme l’idéal originel de la Franc-Maçonnerie, c’était de rassembler les meilleurs, Mozart a été logiquement choisi.


La religion de l'Egypte antique : "comme un christianisme enfantin"
par Dumouch (Arnaud Dumouch Théologien)
Elle est décrite dans le livre de la Sagesse de manière peu flatteuse : « Ils adorent même les bêtes les plus odieuses ; car en fait de stupidité, elles sont pires que les autres.» (Sagesse 15, 18). Au-delà des superstitions populaires qui divinisaient les bêtes, la religion de l’Egypte antique se révèle aujourd’hui étonnamment belle, et proche du christianisme. « Elle est comme un christianisme enfantin, raconté sous forme de personnages animaux »
. Elle est à tel point apte à être mise en parallèle qu’on peut dire que nous tenons du judaïsme la foi dans le Dieu unique et de l’Egypte antique … presque tout le reste.

On pourrait reconstituer un Credo égyptien à l’image du Credo chrétien de Nicée :
- Dieu : dès 3000 avant Jésus Christ, les Egyptiens croyaient en la création du monde par un principe unique, l’Esprit Absolu Rê.
- L’imitation du Messie-Sauveur : comme les Chrétiens, ils croyaient qu’une récompense éternelle leur serait accordée s’ils imitaient fidèlement l’amour et la droiture de leurs deux modèles principaux, Isis et Osiris. Ces dieux étant mariés et fidèles, les anciens égyptiens, par imitation et désir du salut, furent le seul peuple antique à pratiquer la monogamie et à respecter la femme dans un statut d’égalité et d’amour. Ils vivaient cela au milieu de nations polygames et dures envers les femmes.
- La vie éternelle : à l’heure de la mort, ils croyaient en la survie de leur esprit (le bah) et de leur double psychique (le ka).
- Le jugement dernier : l’ange de la mort, sous la forme du chacal Anubis venait les chercher. Il les aidait à franchir le grand passage de la mort (Apophis). Il les introduisait alors pour le jugement dernier face à Osiris et Isis, à la cours céleste des dieux.
- Le salut par la droiture du cœur : là, leurs actions passées étaient pesées sur la balance et leur cœur devait être trouvé plus léger qu’une plume de la déesse Maat, « La Droiture ».
- Le paradis et l’enfer, la communion des saints : l’âme juste entrait dans le paradis, les “champs de Ialous”, où elle retrouvait ses proches. Le pervers était livré à la « Dévorante », dieu de l’enfer et du malheur.
- La résurrection de la chair : enfin, ils espéraient avec confiance, pour la fin du monde, la résurrection, à l’image du dieu scarabée qui meurt et sort de son tombeau chaque printemps. Ils vivaient tout cela simplement et sans nuances, se construisant des tombeaux plus beaux que leurs maisons pour y attendre sans trop d’ennui la résurrection. C’était un peuple enfant.
Osiris et Isis, préfigurations de Jésus et Marie
Le support de toute la pensée religieuse et la droiture morale du peuple d'Egypte tient dans l’histoire d'Osiris et d’Isis et dans son contenu de haute spiritualité. Avec la succession des siècles, elle s'est obscurcie de plus en plus sous l'accumulation d'épisodes fragmentaires et contradictoires. On peut la synthétiser en quelques événements clairs :

« Lorsque le Dieu Rê eut engendré de nombreux dieux et déesses, tous frères et sœurs, il discerna parmi eux avec fierté la déesse Isis et son époux aimé, et frère Osiris. Leur unité était telle qu’elle faisait verdir et fleurir la terre. (Osiris est donc le dieu « vert », à l’image de l’herbe printanière). Seth, leur frère, habitait dans les déserts arides. Son visage était rouge comme le vent brûlant.
Il était le plus rusé des dieux. Avec sa compagne Nephtis, il se morfondait dans une amère jalousie devant la beauté et la réussite d’Osiris, devant ce qui l’unissait à Isis. Il médita une ruse. Il fabriqua un magnifique sarcophage d’or à la taille d’Osiris. Il invita tous ses frères les dieux à une grande fête et promit d’offrir en cadeau le cercueil au dieu à qui il conviendrait le mieux par la taille. Confiant, Osiris, s’allongea.
Seth referma le couvercle, le scella puis le noya dans les eaux du fleuve Nil. Après trois jours, il l’en sortit, le découpa en 12 morceaux qu’il dispersa aux confins du monde, dans toute l’Egypte. Lorsque Isis se rendit compte de la disparition de son époux, sa douleur couvrit le pays. Elle n’eut de cesse de parcourir toute la terre, à la recherche du corps disloqué.
Elle réunit les morceaux et les embauma. Comme son cri emplissait la terre, elle se mit à battre des ailes. Aussitôt, Osiris reprit vie. Ils s’unirent et de leur union sortirent Pharaon et toute l’humanité. »

Une allégorie de Jésus et Marie, et du salut chrétien par l'Alliance
Cette histoire marqua les générations successives d’Egyptiens. Ils en tirèrent la certitude de la renaissance à la vie éternelle grâce à l'imitation de leur amour. C’est pourquoi, à sa mort, le corps de l’égyptien était momifié dans la position d’Osiris avant sa résurrection. Inutile d’insister sur le fait que cette histoire constitue une allégorie de Jésus et Marie. Sur bien des points, elle fait comprendre intimement des mystères spécifiquement catholiques et orthodoxes, comme l’unité co-rédemptrice de Jésus et de Marie dans leur communion d’amour. Car le salut chrétien n’est pas le simple geste unilatéral du Sauveur. Il est une alliance, un mariage entre deux époux, Dieu et l’âme. Il est bien l’acte de deux.
Livré par Satan (Seth) à la mort, Jésus mourut. N’est ce pas l’irrésistible supplication de Marie qui fit jaillir sa vie du tombeau ? Et la vie de l’Eglise (pharaon et l’humanité), n’est-elle pas la fécondité de leurs cœurs unis...? Il ne faut pas s’étonner que l’Egypte soit devenue le premier pays conquis au Christianisme. C’est dans le sein de ses déserts que naîtra, avec une ferveur inégalée, la vie monastique. Ce pays avait reçu de manière unique, une préparation spirituelle à la révélation évangélique.

De ce pays antique, le Concile Vatican II aurait pu écrire (Lumen Gentium 16) : « Les peuples qui n'ont pas encore reçu l'Evangile sont eux aussi ordonnés au peuple de Dieu… Le dessein de salut les enveloppe à travers les ombres et sous des images… En effet, tout ce qui, chez eux, peut se trouver de bon et de vrai, l'Eglise le considère comme une préparation évangélique et comme un don de Celui qui illumine tout homme pour que, finalement, il ait la vie. » Telle fut la prophétie de la déesse Isis, image de la vierge de Nazareth.

SURTOUT LES DIFFERENCES ENTRE LE DECALOGUE D'OSIRIS ET LES COMMANDEMANTS DE LA BIBLE !












_________________
D'agnostique, à croyante, j'ai cheminé protesto evangélico messiano catho.
S'en est fini d'être prise en otage, je préfère faire comme les béréens,
et me préparer à être l'épouse de Christ, réssuscité.
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 12844
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: le paganisme dans l'Eglise catholique   23/9/2018, 21:42

Jésus, lui, dit, "avant qu'abaraham fût, je suis"
Revenir en haut Aller en bas
l'apprentie

avatar

Féminin Messages : 386
Inscription : 08/04/2018

MessageSujet: Re: le paganisme dans l'Eglise catholique   23/9/2018, 21:44

Pignon, c'est terrible mais intéressant ...
perturbant quand même...il faut admettre que les FM là, ont mis le paquet...
Il s'attribue donc l'idée que Moïse aurait trompé tout le monde..il ne serait pas vraiment sorti, couper court avec l'Egypte?

Piiignon...je t'en prie ! Mais d'où vient tout ça???
C'est quoi, une nouvelle secte? une nouvelle religion mondiale....Soral, Arnaud, La résistance...au secours qu'est ce qui se passe ici ????!!
C'est nouveau cette découverte ou j'ai loupé un épisode???

_________________
D'agnostique, à croyante, j'ai cheminé protesto evangélico messiano catho.
S'en est fini d'être prise en otage, je préfère faire comme les béréens,
et me préparer à être l'épouse de Christ, réssuscité.


Dernière édition par l'apprentie le 23/9/2018, 21:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 9075
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: le paganisme dans l'Eglise catholique   23/9/2018, 21:46

Apprentie,
Tout est prefiguré en Égypte.
C'est comme ça.
Jésus, fils de Dieu valide de façon charnelle cette préfiguration.
L'incarnation est unique.
Nous avons beaucoup de chance, nous avons hérité de tout cela salut

_________________
Trouver d'abord, chercher ensuite - Variante : Qui trouve cherche 
https://www.yhwh.fr
Revenir en haut Aller en bas
https://www.yhwh.fr/
l'apprentie

avatar

Féminin Messages : 386
Inscription : 08/04/2018

MessageSujet: Re: le paganisme dans l'Eglise catholique   23/9/2018, 21:49

Piiignon...je t'en prie ! Mais d'où vient tout ça???
C'est quoi, une nouvelle secte? une nouvelle religion mondiale....Soral, Arnaud, La résistance...au secours qu'est ce qui se passe ici ????!!
C'est nouveau cette découverte ou j'ai loupé un épisode???

_________________
D'agnostique, à croyante, j'ai cheminé protesto evangélico messiano catho.
S'en est fini d'être prise en otage, je préfère faire comme les béréens,
et me préparer à être l'épouse de Christ, réssuscité.
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 12844
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: le paganisme dans l'Eglise catholique   23/9/2018, 21:51

Les hébreux étaient des esclaves en Egypte.
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 9075
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: le paganisme dans l'Eglise catholique   23/9/2018, 21:51

Aucune secte, je suis catholique, convaincu à 100%
Tu as le lien avec tous les documents.
À toi d'étudier tout cela.

_________________
Trouver d'abord, chercher ensuite - Variante : Qui trouve cherche 
https://www.yhwh.fr
Revenir en haut Aller en bas
https://www.yhwh.fr/
l'apprentie

avatar

Féminin Messages : 386
Inscription : 08/04/2018

MessageSujet: Re: le paganisme dans l'Eglise catholique   23/9/2018, 22:09

et tu vas me sortir quoi après...que l'Egypte a découvert des extra terrestres dans les hyeroglyphes..

attend...C'est pas le film de Besson ça...

non ok j'arrête de plaisanter..mais alors, si je suis ton raisonnement, les catho sont contre le judaïsme qui représente Osiris...ou non....?

_________________
D'agnostique, à croyante, j'ai cheminé protesto evangélico messiano catho.
S'en est fini d'être prise en otage, je préfère faire comme les béréens,
et me préparer à être l'épouse de Christ, réssuscité.
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 9075
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: le paganisme dans l'Eglise catholique   23/9/2018, 22:13

Non.
Les juifs sont les héritiers des égyptien et les chrétiens héritiers des juifs.
C'est simple.

_________________
Trouver d'abord, chercher ensuite - Variante : Qui trouve cherche 
https://www.yhwh.fr
Revenir en haut Aller en bas
https://www.yhwh.fr/
Pignon



Masculin Messages : 9075
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: le paganisme dans l'Eglise catholique   23/9/2018, 22:15

Jésus est le Dieu , Dieu, tant attendu par les égyptiens et les juifs.

_________________
Trouver d'abord, chercher ensuite - Variante : Qui trouve cherche 
https://www.yhwh.fr
Revenir en haut Aller en bas
https://www.yhwh.fr/
Pignon



Masculin Messages : 9075
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: le paganisme dans l'Eglise catholique   23/9/2018, 22:33

Explication pédagogique :

Les racines pharaoniques du Christianisme par Mgr Athanasios  évêque Copte pour la France




Ça calme ....

_________________
Trouver d'abord, chercher ensuite - Variante : Qui trouve cherche 
https://www.yhwh.fr
Revenir en haut Aller en bas
https://www.yhwh.fr/
Jo59000

avatar

Masculin Messages : 733
Inscription : 26/06/2018

MessageSujet: Re: le paganisme dans l'Eglise catholique   24/9/2018, 20:42

Mais nous devrions dès lors tout abandonner pour rechercher du côté de l'origine : l'Egypte !

_________________
"Ce qui me scandalise le plus, c'est que je doive mourir" Claude Lanzmann
"Je préférerais avoir des questions auxquelles on ne peut répondre que des réponses qui ne peuvent être remises en doute". R Feynmann
"Parfois les gens ne veulent pas entendre la vérité parce qu'ils ne veulent pas que leurs illusions soient détruites". F. Nietzsche
"Si vous m'avez compris, c'est sans doute que je me suis mal exprimé" Alan Greenspan
----Celui qui sait ne parle pas - ce qui ne sait pas, parle...------- Je sais que je ne sais rien ---
- Qui n'est pas pécheur, imparfait, impur ? Alors pourquoi me faire la morale ??? SOYEZ HUMBLES SVP !
"Certains doivent trouver difficile d'avoir fait de leur autorité la vérité, plutôt que de la vérité leur autorité "
LA RELIGION UNIVERSELLE !
Pour que le mal triomphe seule suffit l'inaction des hommes de bien
Revenir en haut Aller en bas
https://youtu.be/5y-HfXAigA0
l'apprentie

avatar

Féminin Messages : 386
Inscription : 08/04/2018

MessageSujet: Re: le paganisme dans l'Eglise catholique   24/9/2018, 20:45

Perso je suis pour l'unité des chrétiens, donc oui, et forcément chrétien orthodoxe aussi...
Certains catho pures et dures, De Lesquen par exemple est anti chrétien d'orient....
On parle d'Egypte mais il y a aussi... l'Ethiopie ! (rappel, la seconde épouse de Moïse était éthiopienne)

_________________
D'agnostique, à croyante, j'ai cheminé protesto evangélico messiano catho.
S'en est fini d'être prise en otage, je préfère faire comme les béréens,
et me préparer à être l'épouse de Christ, réssuscité.
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Masculin Messages : 9075
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: le paganisme dans l'Eglise catholique   24/9/2018, 20:53

Jo59000 a écrit:
Mais nous devrions dès lors tout abandonner pour rechercher du côté de l'origine : l'Egypte !


Pourquoi tout abandonner ? le fruit de l'Egypte et d’Israël c'est l'Eglise, le christianisme, Jésus.

_________________
Trouver d'abord, chercher ensuite - Variante : Qui trouve cherche 
https://www.yhwh.fr
Revenir en haut Aller en bas
https://www.yhwh.fr/
humanlife



Masculin Messages : 12844
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: le paganisme dans l'Eglise catholique   24/9/2018, 21:06

Le paganisme aujourd'hui dans l'Eglise c'est de dire que l'origine de la religion est Egyptienne alors?
Remarque mieux vaut dire paganisme dans un sens..
Revenir en haut Aller en bas
l'apprentie

avatar

Féminin Messages : 386
Inscription : 08/04/2018

MessageSujet: Re: le paganisme dans l'Eglise catholique   24/9/2018, 22:29

Pour moi il y a quelque chose qui cloche, parce que ça réduit la passion du Christ.
Si on finit par se dire, que Christ est l'aboutissement des religions païennes, c'est une chose, mais si on en vient à se dire que Christ n'a fait que répéter un culte déjà connu des Egyptiens, cela induit donc qu'il n'est pas le messie et qu'un autre messie doit arriver...

_________________
D'agnostique, à croyante, j'ai cheminé protesto evangélico messiano catho.
S'en est fini d'être prise en otage, je préfère faire comme les béréens,
et me préparer à être l'épouse de Christ, réssuscité.
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 12844
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: le paganisme dans l'Eglise catholique   24/9/2018, 22:34

Il faut surtout comprendre que l'idée que Jésus répète un culte Egyptien est pur produit de l'imagination.
Revenir en haut Aller en bas
Saint Glinglin

avatar

Masculin Messages : 418
Inscription : 30/06/2016

MessageSujet: Re: le paganisme dans l'Eglise catholique   8/12/2018, 22:36

Revenir en haut Aller en bas
Dura rex, sed rex

avatar

Masculin Messages : 20
Inscription : 01/12/2018

MessageSujet: Re: le paganisme dans l'Eglise catholique   9/12/2018, 13:27

Ma réponse ici

_________________
"Au bout de la patience, il y a le ciel." Proverbe africain
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne

avatar

Féminin Messages : 10006
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: le paganisme dans l'Eglise catholique   9/12/2018, 17:18

Les "Egyptologues sérieux" quant à eux savent depuis longtemps que les pyramides n'ont pas été bâties par des esclaves et que plusieurs siècles séparent la construction des pyramides de l'histoire des Juifs en Egypte, souligne Dieter Wildung, ancien directeur du Musée égyptien de Berlin. "Le monde ne pouvait tout simplement pas croire qu'on avait construit les pyramides sans avoir recours à l'oppression et au travail forcé, mais grâce à la loyauté envers les pharaons", explique-t-il.

Selon Zahi Hawass, les ouvriers des pyramides étaient issus de familles pauvres du nord et du sud de l'Egypte et étaient respectés pour leur travail, au point que ceux qui sont morts sur le chantier ont été enterrés près des monuments sacrés de leurs pharaons. "Ils n'auraient jamais été enterrés avec autant d'honneurs s'ils avaient été des esclaves", affirme-t-il.

Les tombes ne contenaient ni or ni autres objets de valeur, ce qui les a protégées des pillages, et les corps n'étaient pas momifiées. Les squelettes ont été retrouvés en position foetale, la tête dirigée vers l'Ouest et les pieds vers l'Est, selon la tradition dans l'Egypte ancienne.

Les indices recueillis suggèrent que ces hommes consommaient régulièrement de la viande et travaillaient par périodes de trois mois, a précisé M. Hawass. Ils ont mangé au moins 21 boeufs et 23 moutons fournis par des fermes des environs. Il a fallu plus de 30 ans à 10.000 ouvriers pour bâtir une pyramide, estime-t-il, soit dix fois moins que les effectifs mentionnés par Hérodote après son voyage en Egypte vers 450 av. JC.

Si ces ouvriers n'étaient pas des esclaves, il n'en reste pas moins qu'ils exécutaient des travaux de force, souligne Adel Okasha, qui a supervisé les fouilles. Les squelettes montrent notamment qu'ils souffraient d'arthrite. "Leurs os nous racontent comme ils travaillaient dur."

C'étaient des hommes libres, des citoyens ordinaires, confirme Dieter Wildung, "mais ils avaient une vie courte et l'étude des squelettes nous montre qu'ils étaient en mauvaise santé, très probablement parce qu'ils travaillaient si dur". AP

Par Katarina Kratovac, Associated Press (AP)

_________________
Déisme : Position philosophique de ceux qui admettent l'existence d'une divinité, sans accepter de religion.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le paganisme dans l'Eglise catholique   

Revenir en haut Aller en bas
 
le paganisme dans l'Eglise catholique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un catéchisme de l’Eglise catholique pour les jeunes : « YouCat » arrive !
» Questions sur la Bible et des pratiques dans l'Eglise Catholique
» Des groupes d’Anglicans entreront dans l’Eglise catholique à Pâques
» La charité dans l'Eglise
» Docteurs de l'Eglise Catholique Romaine - Pères de l'Eglise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: