DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Hiroshima, Nagasaki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Jonas et le signe



Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Hiroshima, Nagasaki   Mer 14 Fév 2007, 12:18

[quote="Loup Ecossais"]
jo zecat a écrit:
polaire a écrit:
Les américains ont commis une faute éthique gravissime et comparable à la décison nazi de la solution finale .
Ce qui ne devait pas être possible (imaginable comme possible ) l’est devenu dans deux cas .

Franchement, si on parle de la shoah (ce que je comprends), je ne comprends pas qu'on ne parle pas de NAGASAKY/HIROSHIMA au même titre : "plus jamais ça".

Car quelle dfférence y a-til à jeter des enfants dans le four crématoire ou le feu nucléaire ?

Même si toute guerre est abominable, les belligerants se battent pour vivre. Quand l'un attaque, l'autre peut se défendre.

Quelle possibilité de se défendre a-t-on donné à ces civils et aux générations suivantes qui continuent de porter dans leurs corps les stigmates nucléaires ?[/quote]

:thumright:

Eh, oui! le soit-disant "droit des peuples à disposer d'eux-mêmes" a donné lieu au 19ème siècle à des guerres qui, de politiques, st devenues nationales et ont engagé ttes les ressources démographiques et politiques des belligérant; l'enjeu devenant colossal, les moyens ont augmenté en conséquence et à proportion; la guerre est devenue totale: il n'y a pas lieu de s'étonner d'Hroshima! Ce n'est que la conséquence ultime (on l'espère) d'un processus de renchérissement constant amorçé avec la levée en masse décrétée par la Convention en 1792.

On est loin du "messieurs les anglais tirez les premiers" de la guerre de sept ans! (qui était d'ailleurs une ruse de guerre)
Toutefois il faut raison garder: où a-ton vu que les fauteurs de guerre respectaient des règles? La guerre est un cercle vicieux: "il peut y avoir des guerres justes, il n'y a pas de guerre propre"

Je suis bien naturellement de coeur avec tous ceux que révoltent les horreurs extrêmes de la 2nde guerre mondiale, ms il ne faut pas tt mélanger: même si l'extermination de millions de juifs et les centaines de milliers de vies japonaises fauchées ds d'horribles souffrances par le feu nucléaire, sont l'aboutissement du même processus décrit ci-dessus, la Shoah revêt un caractère particulier car si les moyens st cx de l'ère industrielle, la caus et le but st ceux d'une hostilité éternelle envers le peuple juif.
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Hiroshima, Nagasaki   Mer 14 Fév 2007, 12:55

PACALOU dit :
Citation :
ms il ne faut pas tt mélanger: même si l'extermination de millions de juifs et les centaines de milliers de vies japonaises fauchées ds d'horribles souffrances par le feu nucléaire, sont l'aboutissement du même processus décrit ci-dessus, la Shoah revêt un caractère particulier car si les moyens st cx de l'ère industrielle, la caus et le but st ceux d'une hostilité éternelle envers le peuple juif.

La différence est dans l'idéologie, la pensée, dans l'abstraction.Mais dans le concret qui est la souffrance, la maladie, la mort, la cruauté, il n'y a ucune différence :il y a le martyr juif et le martyr japonais.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Hiroshima, Nagasaki   Mer 14 Fév 2007, 14:15

jo zecat a écrit:
PACALOU dit :
Citation :
ms il ne faut pas tt mélanger: même si l'extermination de millions de juifs et les centaines de milliers de vies japonaises fauchées ds d'horribles souffrances par le feu nucléaire, sont l'aboutissement du même processus décrit ci-dessus, la Shoah revêt un caractère particulier car si les moyens st cx de l'ère industrielle, la caus et le but st ceux d'une hostilité éternelle envers le peuple juif.

La différence est dans l'idéologie, la pensée, dans l'abstraction.Mais dans le concret qui est la souffrance, la maladie, la mort, la cruauté, il n'y a ucune différence :il y a le martyr juif et le martyr japonais.

Soit, mais il faut prendre garde à ne pas mettre sur le même plan les deux massacres car cela revient à attribuer aux responsables US les mêmes perversités qu'aux nazis.
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Hiroshima, Nagasaki   Mer 14 Fév 2007, 14:39

cher Pacalou

vous dîtes il faut raison garder je dirais qu » en l’occurrence c’est la déraison que l’on garde . Votre remarque cynique montre certes une dure réalité : centaines guerre sont totales , c’est à dire inhumaines dans le sens où hors de toutes règles et de la férocité des comportements animaux .

Il reste néanmoins qu’ un droit existe et qu ‘à le bafouer on se met hors la loi aux yeux de ceux qui le respectent .
L’ usage de la bombe contre le Japon fut un comportement de hors la loi .
Je ne compare Hiroshima et la Shoa que sous ce rapport .

( sous ce rapport NATIONS UNIES (AP) - 16/9/2004 - La décision américaine d'entrer en guerre en Irak sans l'accord du Conseil de sécurité des Nations unies était "illégale", a affirmé mercredi le secrétaire général Kofi Annan sur les ondes de la BBC. )
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Hiroshima, Nagasaki   Mer 14 Fév 2007, 14:46

polaire a écrit:
cher Pacalou

vous dîtes il faut raison garder je dirais qu » en l’occurrence c’est la déraison que l’on garde . Votre remarque cynique montre certes une dure réalité : centaines guerre sont totales , c’est à dire inhumaines dans le sens où hors de toutes règles et de la férocité des comportements animaux .

Il reste néanmoins qu’ un droit existe et qu ‘à le bafouer on se met hors la loi aux yeux de ceux qui le respectent .
L’ usage de la bombe contre le Japon fut un comportement de hors la loi .
Je ne compare Hiroshima et la Shoa que sous ce rapport .

( sous ce rapport NATIONS UNIES (AP) - 16/9/2004 - La décision américaine d'entrer en guerre en Irak sans l'accord du Conseil de sécurité des Nations unies était "illégale", a affirmé mercredi le secrétaire général Kofi Annan sur les ondes de la BBC. )

Merci cher Polaire, pour cette mise au point. Votre analyse est très juste. Lorsque le général De Gaulle a qualifié l'ONU de "machin", il savait de quoi il parlait.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Hiroshima, Nagasaki   Mer 14 Fév 2007, 15:14

Loup Ecossais a écrit:
polaire a écrit:
cher Pacalou

vous dîtes il faut raison garder je dirais qu » en l’occurrence c’est la déraison que l’on garde . Votre remarque cynique montre certes une dure réalité : centaines guerre sont totales , c’est à dire inhumaines dans le sens où hors de toutes règles et de la férocité des comportements animaux .

Il reste néanmoins qu’ un droit existe et qu ‘à le bafouer on se met hors la loi aux yeux de ceux qui le respectent .
L’ usage de la bombe contre le Japon fut un comportement de hors la loi .
Je ne compare Hiroshima et la Shoa que sous ce rapport .

( sous ce rapport NATIONS UNIES (AP) - 16/9/2004 - La décision américaine d'entrer en guerre en Irak sans l'accord du Conseil de sécurité des Nations unies était "illégale", a affirmé mercredi le secrétaire général Kofi Annan sur les ondes de la BBC. )

Merci cher Polaire, pour cette mise au point. Votre analyse est très juste. Lorsque le général De Gaulle a qualifié l'ONU de "machin", il savait de quoi il parlait.

Cher loup,
Je crois que vs vs méprenez sur ce qu'a voulu exprimer Polaire: ds son exple, l'ONU prétend rappeler le droit à qui le bafoue; le Général, qt à lui, doutait d'une queconque efficacité de l'ONU.

Et je redis qu'il est inutile de prétendre enfermer la guerre ds des règles; aucun fauteur de guerre, qu'il ait nom Guillaume de Hohenzollern, Hitler, Staline, Saddam Hussein ou Milosevitch, pour s'en tenir à des contemporains, ne s'est jamais senti le moins du monde ligoté par les conventions de Genève; celles-ci ont qquefois permis d'adoucir le sort de prisonniers de guerre p. exple mais n'ont guère empêché les basses oeuvres politiques comme les massacres d'arméniens par les turcs, des officiers polonais par le NKVD, etc.
Seuls les états démocratiques se st tant soit peu senti concernés par les aspects déontologiques de la guerre, si l'on peut dire; c'est tt à leur honneur mais la limite de cette déontologie est bien svt imposée par l'agresseur, comme ds le cas des japonais fanatisés face aux "US marines".
Pendant la 1ère guerre mondiale, les alliés ont répliqué aux attaques allemandes par les gaz, avec la même arme...
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Hiroshima, Nagasaki   Mer 14 Fév 2007, 15:37

PACALOU a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
polaire a écrit:
cher Pacalou

vous dîtes il faut raison garder je dirais qu » en l’occurrence c’est la déraison que l’on garde . Votre remarque cynique montre certes une dure réalité : centaines guerre sont totales , c’est à dire inhumaines dans le sens où hors de toutes règles et de la férocité des comportements animaux .

Il reste néanmoins qu’ un droit existe et qu ‘à le bafouer on se met hors la loi aux yeux de ceux qui le respectent .
L’ usage de la bombe contre le Japon fut un comportement de hors la loi .
Je ne compare Hiroshima et la Shoa que sous ce rapport .

( sous ce rapport NATIONS UNIES (AP) - 16/9/2004 - La décision américaine d'entrer en guerre en Irak sans l'accord du Conseil de sécurité des Nations unies était "illégale", a affirmé mercredi le secrétaire général Kofi Annan sur les ondes de la BBC. )

Merci cher Polaire, pour cette mise au point. Votre analyse est très juste. Lorsque le général De Gaulle a qualifié l'ONU de "machin", il savait de quoi il parlait.

Cher loup,
Je crois que vs vs méprenez sur ce qu'a voulu exprimer Polaire: ds son exple, l'ONU prétend rappeler le droit à qui le bafoue; le Général, qt à lui, doutait d'une queconque efficacité de l'ONU. Avait-il tort?

Et je redis qu'il est inutile de prétendre enfermer la guerre ds des règles; aucun fauteur de guerre, qu'il ait nom Guillaume de Hohenzollern, Hitler, Staline, Saddam Hussein ou Milosevitch, pour s'en tenir à des contemporains, ne s'est jamais senti le moins du monde ligoté par les conventions de Genève; celles-ci ont qquefois permis d'adoucir le sort de prisonniers de guerre p. exple mais n'ont guère empêché les basses oeuvres politiques comme les massacres d'arméniens par les turcs, des officiers polonais par le NKVD, etc. Tout à fait d'accord.
Seuls les états démocratiques se st tant soit peu senti concernés par les aspects déontologiques de la guerre, si l'on peut dire; c'est tt à leur honneur mais la limite de cette déontologie est bien svt imposée par l'agresseur, comme ds le cas des japonais fanatisés face aux "US marines". Je ne suis pas anti américain. Je les aime les ricains. C'est leurs dirigeants que je méprise. Je connais leurs agissements. Sais-tu qu'au Vietnam ils balançaient du défoliant sur leurs propres troupes? Sais-tu pourquoi la guerre du vietnam est devenu un bourbier? Parce que la CIA faisait des choux gras via le trafic de drogue. Les Boys sur le terrain ne sont pas au courant des tractations en coulisses. Et c'est valables pour tous les Etats qui veulent donner des leçons de démocratie.
Pendant la 1ère guerre mondiale, les alliés ont répliqué aux attaques allemandes par les gaz, avec la même arme... Là tu parles de banalités Pascal.
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Hiroshima, Nagasaki   Mer 14 Fév 2007, 22:14

Citation :
Je crois que vs vs méprenez sur ce qu'a voulu exprimer Polaire: ds son exple, l'ONU prétend rappeler le droit à qui le bafoue;
Exact ,l 'écossais se méprend .

De gaulle avait raison dans son diagnostic ( impuissance ) autre chose est de savoir s'il déplorait ou non cette impuissance . Il se peut que oui ,mais les temps changent et on a vu un gaulliste(de Villepin) invoquer la droit onusien contre son bafouement.

Je cite De Villepin

"""""""""""L'autorité de notre action repose aujourd'hui sur l'unité de la communauté internationale.

En tout état de cause, dans une telle éventualité, c'est bien l'unité de la communauté internationale qui serait la garantie de son efficacité. De même, ce sont bien les Nations unies qui resteront demain, quoi qu'il arrive, au coeur de la paix à construire.

La lourde responsabilité et l'immense honneur qui sont les nôtres doivent nous conduire à donner la priorité au désarmement dans la paix. Et c'est un vieux pays, la France, un vieux continent comme le mien, l'Europe, qui vous le dit aujourd'hui, qui a connu les guerres, l'Occupation, la barbarie. Un pays qui n'oublie pas et qui sait tout ce qu'il doit aux combattants de la liberté venus d'Amérique et d'ailleurs. Et qui pourtant n'a cessé de se tenir debout face à l'Histoire et devant les hommes. Fidèles à ses valeurs, il veut agir résolument avec tous les membres de la communauté internationale. Il croit en notre capacité à construire ensemble un monde meilleur.""""""""""

( discours historique .....à mon avis )
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Hiroshima, Nagasaki   Jeu 15 Fév 2007, 04:58

polaire a écrit:
Citation :
Je crois que vs vs méprenez sur ce qu'a voulu exprimer Polaire: ds son exple, l'ONU prétend rappeler le droit à qui le bafoue;
Exact ,l 'écossais se méprend . Mon cher Polaire, De Villepin est autant Gaulliste que Mitterrand était de gauche, Chirac de droite, j'en passe et des meilleures. Tu sembles mal connaîre le Général.

De gaulle avait raison dans son diagnostic ( impuissance ) autre chose est de savoir s'il déplorait ou non cette impuissance . Il se peut que oui ,mais les temps changent et on a vu un gaulliste(de Villepin) invoquer la droit onusien contre son bafouement.

Je cite De Villepin

"""""""""""L'autorité de notre action repose aujourd'hui sur l'unité de la communauté internationale.

En tout état de cause, dans une telle éventualité, c'est bien l'unité de la communauté internationale qui serait la garantie de son efficacité. De même, ce sont bien les Nations unies qui resteront demain, quoi qu'il arrive, au coeur de la paix à construire.

La lourde responsabilité et l'immense honneur qui sont les nôtres doivent nous conduire à donner la priorité au désarmement dans la paix. Et c'est un vieux pays, la France, un vieux continent comme le mien, l'Europe, qui vous le dit aujourd'hui, qui a connu les guerres, l'Occupation, la barbarie. Un pays qui n'oublie pas et qui sait tout ce qu'il doit aux combattants de la liberté venus d'Amérique et d'ailleurs. Et qui pourtant n'a cessé de se tenir debout face à l'Histoire et devant les hommes. Fidèles à ses valeurs, il veut agir résolument avec tous les membres de la communauté internationale. Il croit en notre capacité à construire ensemble un monde meilleur.""""""""""

( discours historique .....à mon avis )
Revenir en haut Aller en bas
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: Hiroshima, Nagasaki   Jeu 15 Fév 2007, 10:43

polaire a écrit:
Les américains ont commis une faute éthique gravissime et comparable à la décison nazi de la solution finale .
Ce qui ne devait pas être possible (imaginable comme possible ) l’est devenu dans deux cas .
Il n’est pas pensable qu’un état en guerre décide de laisser se propager la peste ou une forme inconnue de variole ou que sais- je de choléra ! Il ne devrait pas être pensable, or cela l'est .

Et par quel tour de passe-passe les responsables de ces bombardements ont-ils été lavés de ces crimes contre l'humanité ? Les Nazis se retrouvent comme seuls porteurs du Mal absolu, les Communistes et les responsables Américains apparaissent comme de blanches colombes défenseurs du bien. Etrange... scratch
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Hiroshima, Nagasaki   Jeu 15 Fév 2007, 11:46

PACALOU a écrit:
jo zecat a écrit:
PACALOU dit :
Citation :
ms il ne faut pas tt mélanger: même si l'extermination de millions de juifs et les centaines de milliers de vies japonaises fauchées ds d'horribles souffrances par le feu nucléaire, sont l'aboutissement du même processus décrit ci-dessus, la Shoah revêt un caractère particulier car si les moyens st cx de l'ère industrielle, la caus et le but st ceux d'une hostilité éternelle envers le peuple juif.

La différence est dans l'idéologie, la pensée, dans l'abstraction.Mais dans le concret qui est la souffrance, la maladie, la mort, la cruauté, il n'y a ucune différence :il y a le martyr juif et le martyr japonais.

Soit, mais il faut prendre garde à ne pas mettre sur le même plan les deux massacres car cela revient à attribuer aux responsables US les mêmes perversités qu'aux nazis.
J'ai toujours trouvé cela étrange de donner intellectuellement un ordre de gravité à des souffrances imprimées pour des générations dans la chair pour HROSHIMA/NAGASAKI, dans la psychologie pour la Shoah.

Qu'est-ce qui prime : l'idée ou l'analyse intellectuelle ou politique que nous nous en faisons ou la souffrance des victimes?
Revenir en haut Aller en bas
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: Hiroshima, Nagasaki   Jeu 15 Fév 2007, 11:59

Le crime ou l'idée qu'on s'en fait ?
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Hiroshima, Nagasaki   Jeu 15 Fév 2007, 14:41

Citation :
Qu'est-ce qui prime : l'idée ou l'analyse intellectuelle ou politique que nous nous en faisons ou la souffrance des victimes?
jo zecat

L' analyse politique ( et par exemple ma référence au droit et mon examen du problème sous ce rapport ) est en conformité avec une sensibilité à la souffrance .
Qui est sensible prioritairement à la souffrance n’établit pas de hiérarchie entre les génocides .
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Hiroshima, Nagasaki   Jeu 15 Fév 2007, 14:56

à Ecossais
Citation :
Tu sembles mal connaîre le Général.
L' avez- vous donc fréquenté ?Si oui je vous accorderais un crédit supplémentaire sur moi .
Sinon , pas .
Il y en t -il tant et tant d’autres de plus gaulliste, à se revendiquer gaulliste sur la place ? Pas tant et pour cause, la place est prise par ceux qui sont reconnus comme tels par ceux qui ne s’y reconnaissent pas .
Vu de l’extérieur de Villepin est gaulliste ,vu de l’intérieur on peut toujours chipoter mais je ne suis pas certain que vous soyez non plus de l’intérieur .

Tous de s’ adjuger la dépouille mais certains avec plus de convictions .Il y a un jeu de filiation qui n’est pas à mépriser .Quand on est le fils de Michel Debré par exemple (en moins doué ou avec d autres dons ) et qu’il ne semble pas jusqu’à présent qu’ on ait trahi son père ,on est gaulliste et de Villepin est dans la mouvance .

polaire
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Hiroshima, Nagasaki   Jeu 15 Fév 2007, 17:06

polaire a écrit:
à Ecossais
Citation :
Tu sembles mal connaîre le Général.
L' avez- vous donc fréquenté ?Si oui je vous accorderais un crédit supplémentaire sur moi .
Sinon , pas . Mon cher Polaire, j'ai appris par l'un de vos posts, que vous étiez en âge (sauf erreur de ma part) d'avoir pu fréquenter le Général. Pour répondre à votre question, non, je n'ai pas eu le privilège de fréquenter le général. Néanmoins, je suis largement en âge de l'avoir connu de son vivant. Je ne mettrais pas ici le nom de l'organisation à laquelle j'ai appartenu. Sur ce point, il n'y a aucune ambiguité sur ma fidélité au général.
Il y en t -il tant et tant d’autres de plus gaulliste, à se revendiquer gaulliste sur la place ? Oui. Malheureusement beaucoup trop. Paix à son âme, mais Mitterrand, qui a écrit un ouvrage dont le titre est "Le coup d'Etat permanent", condamnant la 5ème République (De Gaulle était monarchiste) s'est très bien accommodé du coup d'Etat permanent. Pas tant et pour cause, la place est prise par ceux qui sont reconnus comme tels par ceux qui ne s’y reconnaissent pas . Aujourd'hui, tout le monde se réclame du Gaullisme. D'ailleurs le général l'avait prédit et vous le savez. Vos arguments laissent transparaître que vous êtes un nostalgique de l'Algérie française. Mais je ne porte aucun jugement sur vos convictions.
Vu de l’extérieur de Villepin est gaulliste ,vu de l’intérieur on peut toujours chipoter mais je ne suis pas certain que vous soyez non plus de l’intérieur. Je réitère, De Villepin est autant Gaulliste que Mitterrand était socialiste. Entendez-moi bien cher Polaire, à l'heure actuelle, personne n'a le droit de se réclamer du Gaullisme. Sauf ceux qui ont combattu à ses côtés. Il y a des attitudes "gaulliennes" (nuance de taille), mais le général était un homme d'Etat, pas un petit politicien sans envergure comme tous ceux qui nous dirigent depuis sa disparition, et qui sortent tous du même moule, l'ENA.

Tous de s’ adjuger la dépouille mais certains avec plus de convictions .Il y a un jeu de filiation qui n’est pas à mépriser .Quand on est le fils de Michel Debré par exemple (en moins doué ou avec d autres dons ) et qu’il ne semble pas jusqu’à présent qu’ on ait trahi son père ,on est gaulliste et de Villepin est dans la mouvance . De Villepin est dans la mouvance de la pensée unique, c'est à dire administrative. C'est un fidèle de Chirac, qui soi-même est un radical de gauche, et non pas un Gaulliste. J'ai mis du temps à comprendre. Mais je dénie à n'importe quel petit politicard contemporain de se réclamer du Gaullisme. De Gaulle n'a pas eu de prédécesseur, et encore moins de successeur. Vous me collerez sans aucune difficulté en mathématique. Mais pas sur De Gaulle ou Mitterrand, voire Chirac. Je le connais personnellement et l'ai approché, plus d'une fois, comme peut-être vous avez eu le privilège d'approcher le général. Ne vous méprenez pas à votre tour, mon cher Polaire. Il n'y a pas d'attaque personnelle. Bien au contraire, j'aime dialoguer avec vous. Vous avez un vécu que je n'ai pas. Et je ne rechigne jamais à m'instruire. Je salue au passage, le doyen de ce forum, mon ami et frère en Christ, Lagaillette, qui est d'une intelligence rare et objectif.

polaire
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Hiroshima, Nagasaki   Jeu 15 Fév 2007, 22:21

Je sais que nous sommes souvent d'accord, Loup Ecossais, mais vas-y mollo avec tes compliments ; je suis déjà assez imbu de ma personne sans ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Hiroshima, Nagasaki   Jeu 15 Fév 2007, 22:53

à Ecossais


Citation :
Sauf ceux qui ont combattu à ses côtés.

Pourriez -vous m'en citer de vivants ....actifs politiquement ?
Non je ne l’ai pas rencontré dans l’intimité . Parlons clair je n’avais que 10 ans en 1958. J 'ai donc vécu le gaullisme en tant qu'observateur , jeune , mais croyez- moi aucune de ses conférences de presse (télévisées ) ne laissaient indifférent .

Petite parenthèse

Citation :
D'ailleurs le général l'avait prédit et vous le savez. Vos arguments laissent transparaître que vous êtes un nostalgique de l'Algérie française. Mais je ne porte aucun jugement sur vos convictions.
Mais dîtes moi , d' où cela provient- il ? je n’ai pas écrit en ce sens .Est-ce vous qui me prêtez ces idées ? Je ne comprends pas vraiment .

Nous serions dans la fiction politique si nous nous demandions la chose suivante :
De Gaulle aurait- il eu un discours analogue à celui de de villepin ou pas .Nous ne pouvons faire mieux que de nous le demander, mais cela peut aider à discriminer .
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Hiroshima, Nagasaki   Ven 16 Fév 2007, 16:02

polaire a écrit:
à Ecossais


Citation :
Sauf ceux qui ont combattu à ses côtés.

Pourriez -vous m'en citer de vivants ....actifs politiquement ? Au 26 janvier 2007, il en restaient 68 de vivants (je peux vous donner la liste si vous le souhaitez), mais je n'en citerai qu'un en la personne de Pierre Messmer, parce qu'il est de ma région. Bien évidemment, il ne sont plus actifs au sens où vous l'entendez. Il arrive cependant qu'ils soient consultés sur de grandes questions, comme le fut Pierre Messmer en matière de défense. Je ne vous apprendrai sans doute rien en vous disant qu'il fut le ministre de la défense du génaral De Gaulle.
Non je ne l’ai pas rencontré dans l’intimité . Parlons clair je n’avais que 10 ans en 1958. J 'ai donc vécu le gaullisme en tant qu'observateur , jeune , mais croyez- moi aucune de ses conférences de presse (télévisées ) ne laissaient indifférent . En effet. Chaque conférence du général était un événement.
Petite parenthèse

Citation :
D'ailleurs le général l'avait prédit et vous le savez. Vos arguments laissent transparaître que vous êtes un nostalgique de l'Algérie française. Mais je ne porte aucun jugement sur vos convictions.
Mais dîtes moi , d' où cela provient- il ? je n’ai pas écrit en ce sens .Est-ce vous qui me prêtez ces idées ? Je ne comprends pas vraiment . Sans doute vous ais-je mal lu. Parfois ma passion l'emporte. Je retire donc cette insinuation déplacée. Et puisque vous n'aviez que 10 ans en 1958, vous ne pouviez être sous les drapeaux à cette époque.

Nous serions dans la fiction politique si nous nous demandions la chose suivante :
De Gaulle aurait- il eu un discours analogue à celui de de villepin ou pas .Nous ne pouvons faire mieux que de nous le demander, mais cela peut aider à discriminer . Ce ne sont pas les discours qui attestent des compétences d'un homme d'Etat (ce que De Villepin n'est pas), mais les décisions, les actions. De Villepin ne paie pas l'essence de sa voiture de fonction comme le faisait le général. Il ne ramène pas non plus de chez lui le bois qu'il brûle dans la cheminée de son bureau, comme le faisait le général. In ne paie pas non plus lélectricité de ses appartements à Matignon. Le général avait fait installer un compteur dans ses appartements de l'Elysée, dont il payait lui-même la facture. Il estimait que ce n'était pas au contribuable de payer son confort personnel. Broutilles!! Me direz-vous. Or charité bien ordonnée commence par soi-même. De Villepin se donne des attitudes gaulliennes. Le Gaullisme c'est autre chose. C'est une pensée, une vision à long terme, des projets auxquels la nation est fière de participer. A quoi participons-nous aujourd'hui? Aux guerres déclenchées contre des innocents pour l'appat du gain. Mais ne mélangeons pas les genres, ni les époques. Cela dit, une chose est indéniable. C'est que si le général était encore aux affaires, la France serait toujours souveraine et non pas noyée dans un mondialisme effréné. Ce n'est pas de cette Europe là dont rêvaient De Gaulle, Adenauer, Schumann.... Aujourd'hui, nous sommes en voyoucratie. L'Etat gaspille sans vergogne notre argent. Pour info, l'Etat Français doit 6 milliards d'euros à la sécu, 2 milliard à France Télécom etc. Mais c'est au contribuable que l'on demande de boucher les trous. Par ailleurs, la dette journalière de notre Pays se creuse de 100 millions d'euros par jour. Je pourrais ainsi multiplier les exemples. Mais à quoi bon? En tout cas, je ne vorterai pas pour Sarko. Sa dernière circulaire adressée aux services de police est plus qu'éloquente. Faut faire du chiffre messieurs, du chiffre. Sinon la prime de 80 euros mensuels saute. Je pense aux pauvres pères de familles, qui déjà gagnent une misère, qui n'ont plus beaucoup de points sur leur permis, et qui se feront sacquer pour que ces messieurs ne perdent pas leur prime. On ne pense pas aux drames familliaux engendrés par ces décisions complètement imbéciles. Pourvu que Sarko ait ses chiffres. Lui ou un autre d'ailleurs. Tous dans le même sac.
Revenir en haut Aller en bas
polaire



Masculin Messages : 1858
Inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: Hiroshima, Nagasaki   Ven 16 Fév 2007, 20:56

à Ecossais

Pierre Mesmmer
juillet 1972 - avril 1974 : premier ministre

Je n’envisageais pas du tout les choses sous l’ angle d ‘ où vous les voyez . Je suis assez étonné .
Bref sur la question du gaullisme de de villepin

Mais si vous parlez d honnêteté des politique il fait avouer que ce n’est pas secondaire dans l’opinion . Mendes France fut apprécié pour sa probité tout autant que pour son énergie et apprécié bien au delà de son groupe d’ opinion .Giscard chuta sur des diamants et Mitterrand comme Chirac tombent sous l’ opprobre publique pour diverses raisons.

Est -ce bien raisonnable ? Je ne sais , mais je sais qu’il y a un candidat qui actuellement semble honnête, probe et franc, il n’est pas gaulliste mais après tout s’il a les qualités morales que vous attribuez fort justement au général, il peut tenter pour ces raisons une partie de l’ opinion .

polaire
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Hiroshima, Nagasaki   Ven 16 Fév 2007, 21:20

polaire a écrit:
à Ecossais

Pierre Mesmmer
juillet 1972 - avril 1974 : premier ministre

Je n’envisageais pas du tout les choses sous l’ angle d ‘ où vous les voyez . Je suis assez étonné .
Bref sur la question du gaullisme de de villepin

Mais si vous parlez d honnêteté des politique il fait avouer que ce n’est pas secondaire dans l’opinion . Mendes France fut apprécié pour sa probité tout autant que pour son énergie et apprécié bien au delà de son groupe d’ opinion .Giscard chuta sur des diamants et Mitterrand comme Chirac tombent sous l’ opprobre publique pour diverses raisons.

Est -ce bien raisonnable ? Je ne sais , mais je sais qu’il y a un candidat qui actuellement semble honnête, probe et franc, il n’est pas gaulliste mais après tout s’il a les qualités morales que vous attribuez fort justement au général, il peut tenter pour ces raisons une partie de l’ opinion .

polaire

Je crois savoir à qui vous pensez. Et j'avoue avoir été agréablement surpris par certaines de ses interventions. Après tout, peut être que la gaffe d'Alain Duhamel lui donnera un coup de pouce de plus.
D'accord avec vous sur Mendes France. Ce sont des gens qui avaient une stature d'homme d'Etat.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80812
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Hiroshima, Nagasaki   Mer 03 Sep 2008, 21:04

Ce soir sur Arte, un film qui montre pourquoi les USA n'ont pas cru à la rédition du Japon en 45.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
boudo



Messages : 4555
Inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Hiroshima, Nagasaki   Jeu 04 Sep 2008, 11:50

Quelqu'un a-t'il regardé l'émission d'Arte et peut-il en rendre compte ?
Personnellement , je pense , depuis quelque temps , que la décision américaine de lancer les bombes atomiques a en grande partie été influencée par le projet japonais de provoquer des épidémies aux Etats-Unis au moyen de ballons portés par les jet-streams . Le responsable japonais de ce projet n'a pas été pendu comme criminel de guerre mais a été recruté par l'armée américaine pour donner à cette dernière une bonne avance en matière de guerre bactériologique ( voir les milliers de moutons morts en une nuit auprès des centres de recherche bactériologiques de l'armée , aux Etats-Unis ) .
Revenir en haut Aller en bas
 
Hiroshima, Nagasaki
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Hiroshima, Nagasaki
» HIROSHIMA, NAGASAKI
» Pourquoi avoir choisi Hiroshima et Nagasaki?
» La bombe d’Hiroshima a-t-elle hâtée la fin de la guerre ?
» Une question pour Ming : impact Hiroshima

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: