DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Quelques réflexions d'un Boulbilinois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Krystyna
Invité



MessageSujet: Quelques réflexions d'un Boulbilinois   Mer 22 Nov 2006, 16:13

Féminisme

Le jeu « Oblivion » pose question à ces associations de dames.

Il paraîtrait que le guide du jeu, dans la section relative aux différents personnages que vous pouvez incarner, ne montrerait que des hommes. Pire, les personnages féminin que vous pouvez aussi choisir (ils ne sont seulement pas présentés sur le guide papier), ont une force plus faible que les personnages masculin.
Vraiment, ce jeu est un scandale.


Figurez-vous que le dernier combat entamé par les « chiennes de garde », a grand renfort de circulaire de la fonction publique, porte sur « mademoiselle ».


Nous voilà bien. Le bateau coule, la France ballottée par ses avantages acquis et sombrant dans l’absurde, ces dames se pâmes devant le fait que l’on puisse les nommer mademoiselles.

Il faut être dérangé pour se sentir attaquée par « mademoiselle » quand on se prétend « chiennes de garde ».

Toutes ces revendications ne manquent pas de chien, je le reconnais, mais il y a manifestement un os. Le même principe s’applique encore et encore. Une minorité tente d’imposer ses points de vue a grand renfort de pression médiatique et autre lobby.

Quant au bon sens, c’est le parent pauvre de toutes ces histoires. Vous verrez qu’un jour, on trouvera « sexiste » d’appeler un homme monsieur et une femme madame. C’est vrai, de quel droit choisissez-vous le sexe de la personne sans rien lui demander ?

Un Boulbilinois


Dernière édition par le Ven 24 Nov 2006, 13:26, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Josaphat



Masculin Messages : 696
Inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Quelques réflexions d'un Boulbilinois   Mer 22 Nov 2006, 16:19

Encore une fois faut pas prendre les dérives de quelques exités pour arguments contre un mouvement dont les enjeu sont plus important que toute ces bêtises futiles en effet.
Revenir en haut Aller en bas
http://altertransblogalisation.skynetblogs.be
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: Quelques réflexions d'un Boulbilinois   Mer 22 Nov 2006, 21:18

Les femmes sont des amours, des merveilles de dévouement, d'intelligence et de courage.
[...]
Je me suis livré pendant trois semaines à un travail véritablement gigantesque : j'ai voulu retrouver les origines de la femme.
Je dois d'ailleurs vous avouer tout de suite que je n'y suis point parvenu.
Des personnes mal renseignées prétendant que la femme est d'une invention relativement récente -je n'insisterai pas sur la sutpidité d'une semblable assertion.
[...]
Ce qui serait intéressant de savoir, ce serait le temps qui s'est écoulé entre la création du premier homme et la création de la première femme !
Oui, je voudrais savoit à quel âge l'homme s'est dit :
- Je voudrais avoir une femme !

(Sacha Guitry, Les Femmes et l'amour )


Dernière édition par le Ven 24 Nov 2006, 12:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
rigveda



Messages : 151
Inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: Quelques réflexions d'un Boulbilinois   Mer 22 Nov 2006, 22:31

il parait que les premières sociétés humaine etaient matriarcal , que l amour maternelle est un mythe inventé par l Etat pour assurer la pérénité de la nation et fournir mains d oeuvre et soldat ( cf Badinter) , tout comme le concept de Gaulois pour faire naitre une unité patriotique , que le concept femme est une supercherie , qu il vaut mieux de vous a moi cultiver l attitude Queer , sapho que tes mots résonnent à jamais dans le regard d orphée quand il t a saisi d une douce mélodie .

la paternité est un mythe sexiste tout comme son opposé la féminité ...dommage que l Eglise soit toujours MAchiste , elle a fermé ses porte à la moité de l Humanité ... le féminisme c est un théorie qui combat un mode du Racisme , qui se nomme dans ce cas Sexisme .. il ne faut pas l oublier , le Sexisme ce base sur la confusion entre loi naturelle et "vérité" historique, tout comme l esclavage des noirs ... sacré monothéiste toujour a voir le monde en blanc ou noir
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Quelques réflexions d'un Boulbilinois   Jeu 23 Nov 2006, 05:35

Cher Rigveda,

Même madame Badinter a commencé à revenir sur les énormes bêtises qu'elle a écrit dans sa jeunesse.

Le féminisme des années 60 s'est construit AU NOM DE LA LIBERTE, contre le mari et contre l'enfant.

Les égéries de cette époque vivent maintenant leur vie dans la solititude. Car l'autonomie farouche et haineuse d'une jeune fille belle conduit à la solitude désenchantée de la vieille femme abandonnée.

Quant au mot "Mademoiselle", s'il doit disparaître, ce sera de lui même, par son non usage. Mais je me vois mal appeler mes élèves "Mesdames"... Confused

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: Quelques réflexions d'un Boulbilinois   Ven 24 Nov 2006, 12:48

Une horde de sauvageons blessent des gendarmes

Voila encore la violence dans notre societe...
Une tribu de sauvageons brulent et attaquent des gendarmes dans Paris en pleine journee.
L'une des victimes a eu la jambe fracturee a coup de massue ! La RATP peut toujours faire de la pub en faveur des poubelles, pendant ce temps la des sauvageons se battent a coup de massue dans Paris, ca nous ramene 300 000 ans en arriere.

Attention, ces sauvageons c'est pas n'importe qui ! Pensez donc, ce sont les pompiers.
Ils manifestent pour leurs retraites, des "negociations" sont en cours au ministeres.

Vive les syndicats, leur finesse et leurs arguments massues !

Voila des gens qui reclament pour leur retraite et qui sont pret a risquer d'oter la vie d'autre gens pour cela. Ils s'y connaissent, ce sont des professionnels du sauvetage.

Quelqu'un s'en est-il choque autour de vous ? Quelqu'un s'est-il publiquement scandalise de cela ? Tout le monde s'en moque : "ca change quoi pour moi" ?

Ca change, par exemple, que l'on risque de mettre fin a notre vie si, par malheur, on se promene dans Paris au cours des "discussions" de ces messieurs payes par nos impots.

Pendant ce temps la, on s'escrime a eduquer les jeunes a coup de pub pour qu'ils ne brulent pas les bus.

Pour les presidentielles, j'ai une idee. Pourquoi ne pas organiser un bras de fer ou un poker entre Sego et Sarko ? Les bonnes vielles methodes du Far West, comme dans LuckyLucke. On serait fixe plus vite et il n'y aurait pas besoin de ce truc complique avec des bouts de papiers dans une boite...

Je vous laisse, je dois reflechir a comment mettre le feu dans la cage d'escalier de mon immeuble, je negocie les prix avec le syndic...

Un Boulbilinois

L'exemple

Vous savez bien ce que l'on dit aux enfants : "laisse parler ton camarade"
ou encore "ne coupe pas la parole" ou "ecoute moi avant de m'interrompre".

Que font nos hommes politiques d'une manière publique et repetée ?
Comment se comportent-ils entre eux dans les diverses assemblées ?

Voila bien un exemple interessant pour nous mêmes et nos enfants.

Avez-vous remarqué les quelques séances de chahut où les députés
frappent les tables pour faire du bruit ?

Je me demande quand certains de nos hommes politiques vont grandir un peu.

Un Boulbilinois
Revenir en haut Aller en bas
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: Quelques réflexions d'un Boulbilinois   Ven 24 Nov 2006, 16:02

Remaniement ministériel
Les régions sont a gauche, les ministères à droite.
Juste avant, nous avions la présidence à droite mais les ministres à gauche.
Il faut être courageux pour être français.
En partant de boulbilette, la ville est à droite, la région à gauche, le gouvernement à droite.
Je me demande bien comment tout cela va converger vers le bien commun

Un Boulbilinois (mars 2004)

Elections

Les élections sont passées.
La France bascule à gauche.
Juste avant elle avait basculé à droite.
Juste avant elle avait basculé à gauche.
Je n'aimerais pas que la France soit un bateau.
Ce serait, en pleine tempête, un coup à se sentir mal.
Un bateau piloté par un abruti qui ne sait pas où il va.
L'abruti, c'est moi, c'est vous, c'est nous : le peuple.

Le système montre ses limites. "Le peuple à toujours raison".
Le fait même de confier au peuple une décision est tellement ridicule...
Suis-je capable de choisir le meilleur homme politique pour mon pays ?
Bien sur que non.
Reconnaissons-le ! Tout cela ressemble à une mauvaise émission de varieté.
C'est du spectacle, les idées sont absentes.
Et pour cause, il n'y aura pas de temps pour les appliquer.

En revanche, pour établir une piscine près de chez moi,
on se garde bien de me demander mon avis.
Or, dans ce cas, je me sens compétent.

Vive la démocratie !

On ne nous demande pas notre avis quand il le faudrait
et on nous le demande quand nous sommes incompétents pour répondre.

Comme disait Coluche, ils nous prennent pour des cons
mais depuis le temps qu'ils le font, ils ont raison !

Un Boulbilinois (mars 2004)
Revenir en haut Aller en bas
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: Quelques réflexions d'un Boulbilinois   Sam 25 Nov 2006, 12:44

Qu'est-ce que Boulbilette ?

D'un point de vue technique, www.boulbilette.com est un blog, abréviation de "web log", c'est à dire une sorte de journal.
Boulbilette est le nom d'une ville imaginaire.
En fait, tout cela est un pretexte pour moi. C'est un pretexte pour publier mes humeurs, des "coup de gueule", des infos, ...
Parfois en rentrant du travail je me surprenais à râler sur tel ou tel point de l'actualité.
C'est une râlerie dans la plus pure tradition Gauloise ! Il n'y à ni tristesse ni dégout de la vie dans mes propos.
Je cherche à partager des conséquences parfois désastreuses que je crois saisir dans l'actualité ou la societé.
Je cherche aussi à partager de l'information que je glane souvent sur internet.

J'ai le secret espoir qu'une prise de conscience peut se produire par ces propos.
Nous avons tous entendu, dans des conversasions de diner, des propos choquant sur tel ou tel gaspi que tout le monde ignore.
www.boulbilette.com pourait être un lieu ou ses abus sont dénoncés.

Je ne souhaite choquer personne, mais la réalité est parfois simplement rude.
Certains passages d'articles soulignent parfois par des traits un peu noirs des détails,
cela est destiné à mieux montrer l'absurdité d'un principe ou d'un fait.
Pour mieux comprendre, pensez à une sorte d'humour noir, ce qui est bien loin de la tristesse ou du dégout de la vie.

Vous n'êtes pas d'accord avec moi ? Ce n'est pas grave, il est possible de vivre ensemble avec des différences !
Il vous est possible de réagir par mail (votre texte pourra alors être publié, sauf contre ordre de votre part).
Il est aussi possible que je me trompe totalement ! Dans ce cas, l'article nous aura au moins fait reflechir.

Voila quelques "explications" sur www.boulbilette.com.


PS : soyez indulgent avec mon ortographe.

Et n'oubliez pas de jetter votre télévision !
Revenir en haut Aller en bas
rigveda



Messages : 151
Inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: Quelques réflexions d'un Boulbilinois   Dim 26 Nov 2006, 11:42

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Rigveda,

Même madame Badinter a commencé à revenir sur les énormes bêtises qu'elle a écrit dans sa jeunesse.

Le féminisme des années 60 s'est construit AU NOM DE LA LIBERTE, contre le mari et contre l'enfant.

Les égéries de cette époque vivent maintenant leur vie dans la solititude. Car l'autonomie farouche et haineuse d'une jeune fille belle conduit à la solitude désenchantée de la vieille femme abandonnée.

Quant au mot "Mademoiselle", s'il doit disparaître, ce sera de lui même, par son non usage. Mais je me vois mal appeler mes élèves "Mesdames"... Confused


Arnaud je crois que vous délirer

Badinter a certes changer de route en nous pondant une fausse couche , mais non pas en changeant de position , car la dessus plus personne ne revient et même plusieurs Historiens ont confirmer ses dires , ce qu Madame Badinter a modifier ou plutôt mis en avant actuellement c est la violence propre au Femme , ce coté « endogène » de la violence , qui est une réflexion pertinente mais un peu tordus de sa part vu qu elle transpose le mots violence dans n importe qu elle sens et qu elle n hésite pas a comparer le féministe en orient ou en extrême orient sans prendre en considération certain aspect essentiel qui différencie nos culture , en cela elle est comme certain qui a l approche de la retraite ont une pensée qui virent a un conformisme abjecte

Elle s oppose a d autre féministe , marxiste généralement dans son rapport a l Islam , vu sa position précieuse au sein du conseil d administration de Publicis ont peut s interroger sur sa partialité et la résonance de son discours avec l islamo phobie ambiante …

D autre part vous penser naïvement que les ancienne féministe sont de veille filles vivant dan sla solitidute , des anachorete en quelque sorte non ;) , les cénobite tranquille versus les anachorete endiablé , sorciere vivant seul dans la foret contre l ordre et l inquisiteur , quel redouable rhétorique arnaud non ? , je suis une chienne de garde ne me provoquer pas ;) , ne prenez pas le quotidien des curé pour la réalité des femme qui ont combattus une société patriarcal , au pire elle sont marier au mieux elle sont adoratrice de Sapho ;) … mais dans les deux cas finir seul sa vie ne sous entend en rien l erreur , la résistance est toujours un phénomène minoritaire et voué a une certain solitude dans l action , n importe quel militant vous le dira , il est plus facile de déplacer une foule pour un matche de foot que pour une cause aussi louable soit elle

Mais dans les deux cas dite vous que ce qui choisissent de lutter pour une liberté sont toujours minoritaire et caricaturé par leur détracteur , en cela elle sont toujours là , mais contrairement a l église les féministe savent s adapter et s ouvrir a d autre , même différent , ce que l Eglise a toujours été incapable de Faire , a trop vouloir défendre une dogme intenable elle en devient ridicule dans son opposition , le préservatif est l exemple typique de cet pensée sclérosé qui pourtant se vante d être réaliste mais qui oublie d être pragmatique en matière de Santé et de songer au victimes innocente , car l amour charnel n est pas un péché mais un don de dieu quand il est réciproque …
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Quelques réflexions d'un Boulbilinois   Dim 26 Nov 2006, 12:08

Citation :
mais dans les deux cas finir seul sa vie ne sous entend en rien l erreur , la résistance est toujours un phénomène minoritaire et voué a une certain solitude dans l action , n importe quel militant vous le dira , il est plus facile de déplacer une foule pour un matche de foot que pour une cause aussi louable soit elle

Je leur laisse leur bonheur.

pour ma part, la vraie libération de la femme, c'est de revendiquer la noblesse et la grandeur des aspirations de la majorité qui ne se construisent pas en opposition avec la joie de la famille.

Je n'ai aucune sympathie pour ce qui se passait avant et qui réduisait la femme à ce qui était sans noblesse, la réduisant à un état de perpétuelle mineure d'âge.

Mais les femmes de cette époque se sont révolté en ne visant aucunement ce qui rend heureux la femme, mais une simple imitation des aspirations de l'homme: carrière, argent.

En retraite, que reste-il de tout cela? Du vent.

heureusement, la plupart des jeunes filles que je côtoie savent que le bonheur, c'est un équilibre entre carrière et famille, le but et le centre n'étant pas la carrière (les hommes ont le goût de cela).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
rigveda



Messages : 151
Inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: Quelques réflexions d'un Boulbilinois   Dim 26 Nov 2006, 13:34

Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :
mais dans les deux cas finir seul sa vie ne sous entend en rien l erreur , la résistance est toujours un phénomène minoritaire et voué a une certain solitude dans l action , n importe quel militant vous le dira , il est plus facile de déplacer une foule pour un matche de foot que pour une cause aussi louable soit elle

Je leur laisse leur bonheur.

pour ma part, la vraie libération de la femme, c'est de revendiquer la noblesse et la grandeur des aspirations de la majorité qui ne se construisent pas en opposition avec la joie de la famille.

Je n'ai aucune sympathie pour ce qui se passait avant et qui réduisait la femme à ce qui était sans noblesse, la réduisant à un état de perpétuelle mineure d'âge.

Mais les femmes de cette époque se sont révolté en ne visant aucunement ce qui rend heureux la femme, mais une simple imitation des aspirations de l'homme: carrière, argent.

En retraite, que reste-il de tout cela? Du vent.

heureusement, la plupart des jeunes filles que je côtoie savent que le bonheur, c'est un équilibre entre carrière et famille, le but et le centre n'étant pas la carrière (les hommes ont le goût de cela).


« Mais les femmes de cette époque se sont révolté en ne visant aucunement ce qui rend heureux la femme, mais une simple imitation des aspirations de l'homme: carrière, argent.’ »

elles ont revendiquer un champs social d ou elles étaient exclus et le sont toujours au passages , une pouvoir décisionnaire quant a leur devenir , ne plus laisser au hommes le soin de légiférer en lieu et place des femmes .. .. tout comme l esclave a revendiquer une liberté qui concrètement consiste a s approprier les droit de son Maître .. être l égal de … vous dite que les hommes ont le goût de la carrière , mais dite moi n etes vous pas en train de sous entendre qu un homme sera plus apte a certain métier et la femme plus aptes a certaines taches ??

car c est le fondement de ce que vous étés en train d énoncé ; une ségrégation social pour la femme en tant que citoyenne ,en cela les féministe sont cohérente et fidèle au principe énoncé par Olympe de Gouges , vous ne serez jamais un démocrate Arnaud et la majorité vous importe peu … elle ne sert que d arguments , si vous résonnez sur le principe de majorité alors je vous laisse le soin de voir que ce que la majorité réclame en général … la violence !!

la vrai libération de la femme c est quand le hommes cesseront de penser a sa place et de toujours vouloir s approprier leur corps a travers un role prédéfini par un role naturel , etre femme ca ne se réduit pas a une grossesse ..! nan mais !! :evil:
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Quelques réflexions d'un Boulbilinois   Dim 26 Nov 2006, 14:38

Citation :
elles ont revendiquer un champs social d ou elles étaient exclus et le sont toujours au passages , une pouvoir décisionnaire quant a leur devenir , ne plus laisser au hommes le soin de légiférer en lieu et place des femmes .. .. tout comme l esclave a revendiquer une liberté qui concrètement consiste a s approprier les droit de son Maître .. être l égal de … vous dite que les hommes ont le goût de la carrière , mais dite moi n etes vous pas en train de sous entendre qu un homme sera plus apte a certain métier et la femme plus aptes a certaines taches ??

sous ce rapport rien à dire. Ce sont les excitées de l'ex MLF que je vise.

Citation :

la vrai libération de la femme c est quand le hommes cesseront de penser a sa place et de toujours vouloir s approprier leur corps a travers un role prédéfini par un role naturel , etre femme ca ne se réduit pas a une grossesse ..! nan mais !!

Ce n'est pas mon avis. Pour moi, la vraie libération de la femme c'est quand elles pensent EN FEMME et non en perpétuel rapport rejet/imitation des valeurs masculines. Mais c'est absolument le cas de la nouvelle génération.

Et j'aime beaucoup, sous ce rapport, la charte du nouveau mouvement féministe "Ni putes, ni soumises". Elles sont beaucoupo plus équilibrées.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Quelques réflexions d'un Boulbilinois
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Journée d'étude, Alcools d'Apollinaire
» La femme dans l'Islam... Quelques réflexions...
» Le cardinal Barbarin donne de ses nouvelles et fait quelques réflexions sur son état de santé.
» Je me présente :Une année en CAP Cuisine et quelques réflexions...
» Quelques réflexions sur l’étude du passé composé en français médiéval

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives diverses-
Sauter vers: