DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Tout l'univers dans un atome - Dalaï-Lama

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Tout l'univers dans un atome - Dalaï-Lama   Mer 22 Nov 2006, 14:09

"Tout l'univers dans un atome" est le titre du nouveau livre du Dalaï-Lama qui vient de paraître. Il parle de ses nombreuses rencontres et discussions avec de grands scientifiques et physiciens (David Böhm, Karl Popper, et bien d'autres).

Je n'ai lu que les 3 premiers chapitres chez Virgin ce matin, et je conseillerai vivement sa lecture à nos chercheurs philosophes du forum (je pense en particulier à Arnaud, Samkhya, Josaphat, Marc, Manuel, Alexandre,... pardon pour ceux que j'oublie)

Quelques extraits et résumés:
Citation :
Lorsqu'il s'agit de valider la vérité d'une affirmation, le bouddhisme accorde la plus grande autorité à l'expérience, en deuxième lieu à la raison et en dernier aux textes.
Citation :
Bouddha conseillait l'examen rigoureux et critique de ses propres enseignements.
Citation :
Science et Bouddhisme convergent sur la méthodologie:
- Application de l'expérience empirique et de la raison.
- Mais aussi, reconnaissance de l'influence dans la vie quotidienne de la foi du témoignage de nos parents, des publications scientifiques,...
Citation :
Le Bouddhisme applique cette même méthodologie à la métaphysique et à l'éthique.

Le Dalaï-Lama rapproche les conclusions philosophiques de la physique quantique avec l'enseignement des grands maîtres bouddhistes il y a 2000 ans. Passionnant!

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Sânkhya



Messages : 800
Inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Tout l'univers dans un atome - Dalaï-Lama   Mer 22 Nov 2006, 22:32

Il y a pourtant une différence non négligeable entre la «méthode» bouddhiste et la méthode scientifique: le scientifique ne se fie pas à l'expérience subjective et privée. Il ne reconnaît que l'expérience publique et intersubjective. Le bouddhiste croit que la méditation peut conduire à des connaissances justes sur la réalité. Le scientifique n'a pas cette confiance en la méditation (sauf Newberg et D'Aquili qui délirent un peu...).
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Tout l'univers dans un atome - Dalaï-Lama   Mer 22 Nov 2006, 22:45

Je crois qu'il s'agit là de méthodologie et non de méthode. ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
rigveda



Messages : 151
Inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: Tout l'univers dans un atome - Dalaï-Lama   Mer 22 Nov 2006, 23:09

Louis a écrit:
"Tout l'univers dans un atome" est le titre du nouveau livre du Dalaï-Lama qui vient de paraître. Il parle de ses nombreuses rencontres et discussions avec de grands scientifiques et physiciens (David Böhm, Karl Popper, et bien d'autres).

Je n'ai lu que les 3 premiers chapitres chez Virgin ce matin, et je conseillerai vivement sa lecture à nos chercheurs philosophes du forum (je pense en particulier à Arnaud, Samkhya, Josaphat, Marc, Manuel, Alexandre,... pardon pour ceux que j'oublie)

Quelques extraits et résumés:
Citation :
Lorsqu'il s'agit de valider la vérité d'une affirmation, le bouddhisme accorde la plus grande autorité à l'expérience, en deuxième lieu à la raison et en dernier aux textes.
Citation :
Bouddha conseillait l'examen rigoureux et critique de ses propres enseignements.
Citation :
Science et Bouddhisme convergent sur la méthodologie:
- Application de l'expérience empirique et de la raison.
- Mais aussi, reconnaissance de l'influence dans la vie quotidienne de la foi du témoignage de nos parents, des publications scientifiques,...
Citation :
Le Bouddhisme applique cette même méthodologie à la métaphysique et à l'éthique.

Le Dalaï-Lama rapproche les conclusions philosophiques de la physique quantique avec l'enseignement des grands maîtres bouddhistes il y a 2000 ans. Passionnant!

A suivre...

est ce vraiment une pensée Boudhiste cela ? a qui s adresse t il a des boudhiste ou a des occidentaux ?

on reconnait dans sont discours des catégorie qui n ont strictement rien a voir avec le monde chinois en général , boudhique en particulier , d ailleur le boudhisme est trop varié , il y a des césure , des diversité aussi radical que celle des penée héllénique

chaque langue developpe sont propre appareil conceptuel , tout ce qu on lis en général sur le boudhisme c est une translation de catégorie philosophique typique de l occident ( Grec/latin) appliquer naivement et maladroitement sur le boudhisme , des concept de Raison , mal, la problamtique de la pensée boudhique ne rencontre pas toujours celle des concept de l occident , il n y pas de loi de nomos , pas de concept liberté tel que l occident le concois , on peut cerner ce probleme dans les lutte féministe , le féminisme qui a lutte contre le monothéisme est incapable de proceder du meme discours contre un patriarcat boudhiste ...le centre des debat la nature des interogation

de la peut etre l echec de beaucoup de conversion .. certain approche le boudhisme avec un reflex propre a leur culture, la philosophie(théologie) comparé est la pire methode pour approcher le boudhisme

enfin a lire le Dalai lama je me demande ce qui le motive le plus , son peuple ou sa religion ...
Revenir en haut Aller en bas
Josaphat



Masculin Messages : 696
Inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Tout l'univers dans un atome - Dalaï-Lama   Jeu 23 Nov 2006, 15:37

Pour ce qui est du Dalai Lama je dirais que les deux ne se battent pas.


Pour ce qui est du libre examen voici un des soutra qui le fonde dans le bouddhisme. Alors qu'après à bien des ocasion les bouddhismes ultérieures se soient assis sur ces principes c'est sans doute vrai mais une telle déclaration est assez rare dans le concert des traditions spirituelles pour être relevée.


Sutra aux Kalamas



Un jour le Bouddha traversait le royaume de Kosala et s'arrêta dans une petite ville appelée Kesaputta. Ses habitants étaient plus connus sous le nom de Kâlâma. Quand ils apprirent que le bouddha était chez eux, ils lui rendirent visite et lui dirent : "Tathagata, des solitaires et des brahmana qui passent par Kesaputta, exposent et exaltent leurs propres doctrines et ils condamnent et méprisent les doctrines des autres. Puis viennent d'autres solitaires et brahmana qui eux aussi à leur tour, exposent et exaltent leurs propres doctrines et condamnent et méprisent les doctrines des autres. Mais pour nous, Tathagata, nous restons toujours dans le doute et la perplexité quant à celui de ces vénérables solitaires et brahamana qui a exprimé la vérité et quant à celui qui a menti." Le bouddha répondit : "Oui, Kâlâma, il est juste que vous soyez dans le doute et dans la perplexité, car le doute s'est élevé en une matière qui est douteuse. Maintenant, écoutez, Kâlâma, ne vous laissez pas guider par l'autorité de textes religieux, ni par la simple logique ou l'inférence, ni par les apparences, ni par le plaisir de spéculer sur des opinions, ni par des vraisemblances possibles, ni par la pensée "il est notre maître". Mais, Kâlâma, lorsque vous savez par vous-mêmes que certaines choses sont défavorables, alors, renoncez-y ... Et lorsque par vous-mêmes vous savez que certaines choses sont favorables et bonnes, alors acceptez-les et suivez les."

De plus la méditation telle qu'elle est pensée dans le bouddhisme (méditation pacifiante et analytique se renforçant mutuellement) est un travail d'élucidation méthodique dont les résultats peuvent être échangées entrepratiquants et réeffectué dans son propre champs de conscience. Ce n'est pas une simple idiosyncrasie, il s'agit d'une méthode mise en évidence des mécanisme qui sont en jeu dans la production mentale plus que de l'analyse des contenus mentaux eux-même (ce qui vient mais après). en ce sens les méthodes proposées sont très proche toute proportion gardées avec ce dont parle la phénomènologie. Mais le bouddhisme va plus loin sa prétention ne se limitepas à un travail descriptif des mécanisme en question, il cherche à agir à partir de ces observations sur ces mécanismes eux-même afin d'induire des modifications au niveau du fonctionnement mental lui-même. En agissant sur le mouvement primitif de cette conscience qu'on nomme "saisie dualiste". En ce sens il y a un travail d'objectivation qui dépasse le cadre du simple introspectionisme psychologique.


Dernière édition par le Jeu 23 Nov 2006, 19:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://altertransblogalisation.skynetblogs.be
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Tout l'univers dans un atome - Dalaï-Lama   Jeu 23 Nov 2006, 18:29

Le Bouddha (historique) n'a jamais répondu aux questions qui lui étaient posées sur l'origine de l'univers.

Elles sont regroupées en 14 questions:

1. Le soi et l'univers sont-ils éternels?
2. Le soi et l'univers sont-ils transitoires?
3. Le soi et l'univers sont-ils à la fois éternels et transitoires?
4. Le soi et l'univers sont-ils ni éternels ni transitoires?
5. Le soi et l'univers ont-ils un commencement?
6. Le soi et l'univers n'ont-ils aucun commencement?
7. Le soi et l'univers ont-ils à la fois un commencement et aucun commencement?
8. Le soi et l'univers n'ont-ils ni un commencement ni aucun commencement?
9. Le Bienheureux (Bouddha) est-il existant après la mort?
10. Le Bienheureux (Bouddha) est-il non existant après la mort?
11. Le Bienheureux (Bouddha) est-il à la fois existant et non existant après la mort?
12. Le Bienheureux (Bouddha) est-il ni existant ni non existant après la mort?
13. L'esprit est-il la même chose que le corps?
14. L'esprit et le corps sont-ils deux entités séparés?

Le champs est libre pour le philosophe théologien! :chapeau:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Josaphat



Masculin Messages : 696
Inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Tout l'univers dans un atome - Dalaï-Lama   Ven 24 Nov 2006, 12:29

[quote="rigveda"]on peut cerner ce probleme dans les lutte féministe , le féminisme qui a lutte contre le monothéisme est incapable de proceder du meme discours contre un patriarcat boudhiste ...le centre des debat la nature des interogation

quote]


En effet et encore le féminisme occidental voit bien le problème par ce qu'il se pose aussi sur les formes politiques dans lequel le bouddhisme s'est conservé. Et se qui plus intéressant à observer pour l'avenir c'est comment les bouddhistes d'origines asiatiques elles-même construisent leur critique envers ce patriarcat.
Mais tu ne m'as toujours pas épondu sur l'autre fil pourquoi d'après toi le bouddhisme serait pire que les religions du livre pour ce qui est du statut de la femme. ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://altertransblogalisation.skynetblogs.be
rigveda



Messages : 151
Inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: Tout l'univers dans un atome - Dalaï-Lama   Dim 26 Nov 2006, 00:41

« comment les bouddhistes d'origines asiatiques elles-mêmes construisent leur critique envers ce patriarcat. ».. avec Mao , la lutte des classe devient lutte des castes , c est avec Mao que la pratique barbare des « petit pied » a pris fin , malheureusement le règne des ouvrier asservie par leur main technicienne a pris le relais de l esclavage des femmes …

l ordre patriarcal le plus difficile a déconstruire est celui lié a une immanence , un ordre qui c est enfoui au plus profond de chacun de nous , a travers une pensée mythique , la plus puissante de toutes les paroles qui a inscrit en beaucoup d homme un préjugé , une doxa naturaliste en lieu et place d une injustice historique , ce n est pas tant dans le bouddhisme que je trouve ce constat mais dans sa résultante sur les Traditions qui a affirmer et accentué même le statut des femmes et a générer une sorte d ordre totalitaire ou liberté veut dire trouver un équilibre , dans ce fameux yin et yang , ciel et terre , la femme obtient la sombre partie , la sexualité n est pas stigmatisé mais au contraire on invite le mari a jouir de sa « partenaire » , la femme est un jouet alors qu en Europe elle un objet , le bouddhisme culmine un paradoxe entre un constat matérialiste , réaliste de la vie et une attitude spirituel propre a l Idéalisme pour en accepter les conséquence , c est normal que les « traduction » donne en général des texte qui génère le contre sens et un relent de parole ésotérique et mystique, ce n est pas tant du a leur « philosophie » mais a traducteur qui ont chercher a appliquer des concept qui devait au préalable etre modifier pour s intergrer correctement , l esprit plus que la lettre , un manque de prise en considération de certain aspect lié a la langue chinoise dans un premier temps ..

en Chine les langue sont marquées par la continuités , on peut aujourd hui dans les rue de Canton entendre des expression datant de 1000 ans , la redondance de citation est une des conséquence , de plus il y a un deuxième aspect , par exemple on ne diffrencie pas le corps de l esprit comme en occident mais plutôt le corps vivant du corps mort , il y un monisme basé sur la matière dans le bouddhisme , et on sait quel ravage dans la perspective féministe peut apporter ce genre de conception dans une cosmologie ou s inscrit chaque individu (homme/femme) dans une société , les occidentaux qui se sont laisser bercer par les douce illusion de la méditation Zen n ont pas idée du fossé qui sépare les deux approche du mode divin …

le problème c est qu avant de vous démontrer sur quoi ce fonde mon jugement on doit d abord ce mettre d accord sur ce que l on peut considérer comme une pensée boudhique en particulier et une pensée « chinoise » en générale , qui déjà diffère , je met de coté le Dalai Lama qui pour moi est un clone d Hitler …version souriant et Zen, , et surtout moins dangereus heureusement …

la seul forme politique que l on trouve en chine ou en extrême orient ce n est pas une application du bouddhisme mais la théorie marxiste , et si Mao était entouré d autant de femme ayant bannis les jupes c est sans doute du aux coté pratique de sa théorie , en ce sens le Marxisme est beaucoup plus ouvert que n importe quel discours religieux , il a été adopté par la chine et bien d autre pays voisins ( excepté le Japon mais cela n as rien de surprenant car l importance du natal résonne déjà avec le pantomime de Munich et sa Race pur adepte du III Reich mystico réaliste , car on oublie toujours que la lutte des classe c est aussi une lutte de Caste , le bouddha cherchait la perfection de l individu , Hitler d un peuple … entre singularité et pluralité ;)
Revenir en haut Aller en bas
Josaphat



Masculin Messages : 696
Inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Tout l'univers dans un atome - Dalaï-Lama   Dim 26 Nov 2006, 01:15

rigveda a écrit:
« comment les bouddhistes d'origines asiatiques elles-mêmes construisent leur critique envers ce patriarcat. ».. avec Mao , la lutte des classe devient lutte des castes , c est avec Mao que la pratique barbare des « petit pied » a pris fin , malheureusement le règne des ouvrier asservie par leur main technicienne a pris le relais de l esclavage des femmes …

Je parlais des femmes bouddhistes aujourd'hui qui réfléchisse à la place de la femme dans le bouddhisme. Le bouddhisme est originaire de la pensée indienne pas chinoise. Et que c'était intéressant de voir commment elles le construisent maintenant.

l ordre patriarcal le plus difficile a déconstruire est celui lié a une immanence , un ordre qui c est enfoui au plus profond de chacun de nous , a travers une pensée mythique , la plus puissante de toutes les paroles qui a inscrit en beaucoup d homme un préjugé , une doxa naturaliste en lieu et place d une injustice historique , ce n est pas tant dans le bouddhisme que je trouve ce constat mais dans sa résultante sur les Traditions qui a affirmer et accentué même le statut des femmes et a générer une sorte d ordre totalitaire ou liberté veut dire trouver un équilibre , dans ce fameux yin et yang , ciel et terre , la femme obtient la sombre partie , la sexualité n est pas stigmatisé mais au contraire on invite le mari a jouir de sa « partenaire » , la femme est un jouet alors qu en Europe elle un objet , le bouddhisme culmine un paradoxe entre un constat matérialiste , réaliste de la vie et une attitude spirituel propre a l Idéalisme pour en accepter les conséquence , c est normal que les « traduction » donne en général des texte qui génère le contre sens et un relent de parole ésotérique et mystique, ce n est pas tant du a leur « philosophie » mais plutôt a un problème de prise en considération de certain aspect lié a la langue chinoise dans un premier temps ..

Vous ne parlez pas du bouddhisme là mais du taoïsme. Et qui plus est même si je ne connais pas bien cette tradition pour le peu que j'en connais elle ne se construit pas comme une simple dialectique bien/mal, etc. il y a une vision pratique de la vie qui s'établit dans un dépassement de la dualité, la dualité à une fonction dont le but n'est pas l'opposition mais une unification du monde¨où a place en effet la quiétude mais aussi le mouvement. Enfin j'y connais pas grand chose...
Or pour ce qui est de la séparation entre une visée pragmatique de la vie et un idéalisme mystique. C'est vraiment mal connaître ces pensées qui insistent en tout cas dans le bouddhisme sur l'aspect éminament pratique de la vie spirituelle. Les enseignements du Bouddha n'ont rien d'ésotérique ni de flou c'est net et ça tranche tout idée de fuite dans des espoirs illusoire ou phantasmatique sur la vie.


en Chine les langue sont marquées par la continuités , on peut aujourd hui dans les rue de Canton entendre des expression datant de 1000 ans , la redondance de citation est une des conséquence , de plus il y a un deuxième aspect , par exemple on ne diffrencie pas le corps de l esprit comme en occident mais plutôt le corps vivant du corps mort , il y un monisme basé sur la matière dans le bouddhisme , et on sait quel ravage dans la perspective féministe peut apporter ce genre de conception dans une cosmologie ou s inscrit chaque individu (homme/femme) dans une société , les occidentaux qui se sont laisser bercer par les douce illusion de la méditation Zen n ont pas idée du fossé qui sépare les deux approche du mode divin …

Le bouddhisme un monisme matérialiste là je ne sais pas où vous avez été lire ça. De plus, si le monisme matérialiste est un danger pour la femme faudrait déjà m'expliquer pourquoi et il faudrait lutter contre le marxisme, contre l'athéisme laique en général Question

le problème c est qu avant de vous démontrer sur quoi ce fonde mon jugement on doit d abord ce mettre d accord sur ce que l on peut considérer comme une pensée boudhique en particulier et une pensée « chinoise » en générale , qui déjà diffère , je met de coté le Dalai Lama qui pour moi est un clone d Hitler …version souriant et Zen, , et surtout moins dangereuse heureusement …

Je vouslaisse ce jugement en effet, il vous appartient ;) . Et le bouddhisme n'est pas une pensée chinoise et ne fonctionne pas tout à fait sur le même régime

la seul forme politique que l on trouve en chine ou en extrême orient ce n est pas une application du bouddhisme mais la théorie marxiste , et si Mao était entouré d autant de femme ayant bannis les jupes c est sans doute du aux coté pratique de sa théorie , en ce sens le Marxisme est beaucoup plus ouvert que n importe quel discours religieux , il a été adopté par la chine et bien d autre pays voisins ( excepté le Japon mais cela n as rien de surprenant car l importance du natal résonne déjà avec le pantomime de Munich et sa Race pur adepte du III Reich mystico réaliste , car on oublie toujours que la lutte des classe c est aussi une lutte de Caste , le bouddha cherchait la perfection de l individu , Hitler d un peuple … entre singularité et pluralité ;)

En effet ce n'est pas une application du bouddhisme, le bouddhisme comme les religions du livre s'est propagé dans des régimes féodaux. La différence est de taille quand un homme cherche la perfection cela regarde l'individu et sa volonté. Lorsqu'on prétend chercher la perfection d'un peuple on doit imposer sa volonté à celle de tout les individus.

Quant au satatut de la femme dans le bouddhisme je vous apporterai quelque textes. En effet ce n'est peut-être pas encore le "deuxième sexe" mais dire qu'il n'y a aucun éléments dans le boudhismme pour penser l'égalité homme/femme ce n'est pas juste et cen'estpas connaitre l'enseignement du Bouddha. Alors à savoir si c'est mieux ou moins bien que dans les religions du Livre je ne connais pas assez bien ces dernières pour pouvoir en juger.


Dernière édition par le Dim 26 Nov 2006, 18:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://altertransblogalisation.skynetblogs.be
rigveda



Messages : 151
Inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: Tout l'univers dans un atome - Dalaï-Lama   Dim 26 Nov 2006, 09:55

« La différence est de taille quand un homme cherche la perfection cela regarde l'individu et sa volonté. Lorsqu'on prétend chercher la perfection d'un peuple on doit imposer sa volonté à celle de tout les individus. »

c est bien pour cela que le discours sur la volonté de puissance a pris tant d ampleur a une certaine époque , tout comme le « Je » universelle , Hitler n as pas imposé sa volonté , les gens ont voté pour lui ne l oublier pas , il est venu par les urnes , élu par une volonté commune …

la « pensée » chinoise est très importante pour comprendre le bouddhisme .. c est le pivot , c est un peu comme le judaïsme , il faut connaître la couche primaire ou c est développer le bouddhisme pour comprendre de quoi on parle , sa évite des translation hative entre des concepts d occident et celle d orient , il n y a pas de notion d égalité homme / femme , mais de complémentarité dans le Bouddhisme , l égalité tel que vous la percevez est celle de la copule qui pose deux terme qui pour donner sens a l équation ont subi une disjonction préalable ..

« Le bouddhisme un monisme matérialiste là je ne sais pas où vous avez été lire ça. De plus, si le monisme matérialiste est un danger pour la femme faudrait déjà m'expliquer pourquoi et il faudrait lutter contre le marxisme, contre l'athéisme laïque en général »

c est normal que vous conceviez pas cela , car en occident la matière est péjorative , opposé bêtement au spirituel , mais justement c est ce que je ne cesse de vous dire , il n y a pas du tout la même approche , la différence entre matière et esprit n est pas une opposition mais une différenciation , des degré différent d une meme expression , en occident les deux philosophe qui me viennent a l esprit sont Spinoza et Nietzsche , surtout Spinoza qui a un monisme qui mêle a la fois transcendance et immanence

pour votre info , il y a en France des féministe qui se sont opposé contre la loi de la laïcité , et je ne vous raconte meme pas ce que les féministe en Algérie , Maroc , Tunisie ont pensé de cet loi

la femme a du lutter contre les Marxiste qui ont voulu faire d elle une femme au foyer , et contre les laicard qui n ont cesse de vouloir la rendre a l égal de l homme , ce qu elle n est pas .. car l égalité n as pas de sens dans la difference

la femme doit lutter aussi bien contre des marxiste que des athéiste , car dans les deux camps ce sont toujours des hommes qui cherche a voiler ou a dévoilé la Femme ..
Revenir en haut Aller en bas
rigveda



Messages : 151
Inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: Tout l'univers dans un atome - Dalaï-Lama   Dim 26 Nov 2006, 09:59

on peut debattre sur le boudhisme, mais je doute que vopus trouvier ds texte en Francaise .. en FRance aucune université n as de Chair de sinologie .. et pour comprendre le boudhisme c est la moindre des choses que de comprendre ce qu es la pensée chinoise , ainsi ont peu comprendre non pas en posant en parallele la vision occidental et la ciision "boudhiste" mais plutot en posant la pensée chinoise et ces difference avec le boudhiste , et garder a l esprit que les frontiere entre l inde et la chine il y a deux mille ans n ont strictement rien a voir avec celle d aujourd hui
Revenir en haut Aller en bas
rigveda



Messages : 151
Inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: Tout l'univers dans un atome - Dalaï-Lama   Dim 26 Nov 2006, 10:02

"Vous ne parlez pas du bouddhisme là mais du taoïsme. Et qui plus est même si je ne connais pas bien cette tradition pour le peu que j'en connais elle ne se construit pas comme une simple dialectique bien/mal,"

il n y a pas de notion de Mal mais de mauvais , et je ne sais pas ce que vraiment ont sous entend ici par taoisme tellement c est vague ... et si tenté que l ont puisse parle de Taoisme je vous signalm que c est un courant boudhique , donc quand je parle des protestant que vous le vouliez ou non c est une pensée chretienne , le "taoisme" c est pareil , c est un courant , un des multiple courant du boudhisme ..
Revenir en haut Aller en bas
Josaphat



Masculin Messages : 696
Inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Tout l'univers dans un atome - Dalaï-Lama   Dim 26 Nov 2006, 18:17

rigveda a écrit:
"Vous ne parlez pas du bouddhisme là mais du taoïsme. Et qui plus est même si je ne connais pas bien cette tradition pour le peu que j'en connais elle ne se construit pas comme une simple dialectique bien/mal,"

il n y a pas de notion de Mal mais de mauvais , et je ne sais pas ce que vraiment ont sous entend ici par taoisme tellement c est vague ... et si tenté que l ont puisse parle de Taoisme je vous signalm que c est un courant boudhique , donc quand je parle des protestant que vous le vouliez ou non c est une pensée chretienne , le "taoisme" c est pareil , c est un courant , un des multiple courant du boudhisme ..

En votant pour Hitler les gens, poussé par la volonté de vengance et par l'humiliation ont cru que c'est en s'aliénant à un pouvoir contraingnant qu'ils pourraient être libéré de cette humiliation. Même chose pour le marxisme. Et c'est vrai aussi de manière plus doux en démocratie, les gens pense souvent que leur liberté viendra d'une modification des structures sociales externes, ce qui n'estpas faux jusqu'à un certain point. Mais ce dontparle les religions en général et le bouddhisme pour ce qui nous occupe, c'est une désaliénation intérieure par un travail intérieure sur le fonctionement de l'ego. L'égocentrisme en un sens psychologique pas moral est la cause des aliénations mentales et existencielles qui engendre la souffrance pour nous même et les autres.
Il n'y a pas de "je universel" ni dans le Bouddhisme, ni même je pense dans le Taoisme. C'est même la spécificité du bouddhisme c'est la doctrine du non-Soi, ni le petit soi, ni le grand.

Inde et Chine avait déjà des spécificités culturelles très prononcée. Le taoisme est une docrtrine typiquement chinoise dont l'origine est totalement différente du bouddhisme. Sa fondation remonte à Lao Tseu au 5em siècle avant J-C. Lao Tseu n'a jamais rencontré le Bouddha qui enseignait en Inde à la même époque.
Le Taoisme est une pensée de l'ambivalence. Le monde est régit par le "Tao". Le Yin est le féminin le froid le passif, le sombre, le lunaire. Le Yang est le masculin, le lumineux, l'actif, le solaire. C'est par la circulation du souffle que ce couple se met en mouvement, il y a une circulation et un échange entre ces deux polarités qui génèrent la vie, l'existence. Dans cette conception et c'est le cas dans la plupart des pensées orientale, le corps et l'esprit bien que jamais totalement discocié comme en occident n'en est pas moins distingué. Dès lors homme et femme possède tout deux le Yin et Yang. Mais leur différenciation vient du couple virtuel/manifesté. yin et yang peuvent se manifester ou se virtualiser dans l'individu en divers proportion. Le sage doit donc harmoniser en lui ces forces pour vivre en accord avec le Tao. Ce qui est intéressant dans ce courent c'est que la perfection n'est pas hors du monde mais dans le monde. Le sage est celui qui est véritablement dansle monde authentiquemment dans le monde. Nous nous sommes faussement dansle monde soit nous voulons posséder le Tao, soit nous voulons nous défaire du Tao or c'est chose impossible et cela crée des disharmonies en nous. La encore comme vous le dites bien il ne faut pas projetter nos catégories sur le monde oriental. Le sombre n'est pas la chute le pêché ou autre c'est la virtualité créatrice qui est associé au féminin.Dans le Tao To King dès la première stance Lao Tseu dit "Non-être et être sortant d'un fond unique ne se différencient pas par leur noms. Ce fond unique s'appelle Obscurité. D'ailleurs le Tao est associé au féminin Sans nom il représente l'originne de l'univers; avec un nom, il constitue la Mère de tous les êtes" (Lao- Tseu, Tao-To king, coll. connaissance de l'orient, éd. Gallimard).
Ainsi Voilà ce que je crois avoir compris du Taoisme, parce ue je connais pas très bien. La pensée chinoise issue du Taoisme est complexe et à reçu l'influence tardive du confucianisme.
Ensuite le bouddhisme chinois est plutôt tardif, il arrive en chine d'Inde par l'arrivée du moine Bodhidharma ce qui donnera plutard le boudhisme Chan et au Japon et en Corée le Zen. Il appartienne au courent du Bouddhisme nommé Mahayana (grand véhicule). C'est donc par l'Inde qu'il faut commencer pour le comprendre. Les enseignements originaire forment le Canon Bouddhique ou Canon Pali du nom de la langue dans laquelle le Bouddha enseigna. Ces enseignement de base on donner les écoles dites réalistes et qui existe toujours sous la forme du bouddhisme dit Taravada la "voie des anciens" à Ceylan et dans toute l'asie du sud-est. C'est la forme la plus proche de l'enseignement de base.
Et il exist ene France, en Belgique et en Suisse d'excellent indianistes qui commencent à nous donner de bonne traduction du Canon Pali.
Le bouddhisme n'est pas une pensée de l'équilibre au sens du Tout et des parties où il faudrait que chaque élément trouve sa place dans de le Tout de l'univers, c'est une pensée de la liberation, une pensée de l'inconditionné. Le monde n'existe pas en soi, il est le résultat de causes et de conditions. Samsara et Nirvana ne sont pas deux mondes mais deux vues différente du monde. Il n'y a pas de différences entre Samsara et Nirvana ce qui change c'est que pour le premier le monde est vu sous l'action des conditionnements mentaux et dans le second le monde est vu libéré des conditionnement mentaux.
Bien que d manière différente, Bouddhisme et Taoisme ont ça en commun qu'il cherche à penser une spiritualité qui n'extrait pas l'homme de la réalité mais qui cherche au contraire à lui faire retrouver la réalité dans son authenticité sa présence vivante.
Il ont aussi en commun, bien que différement avec des conséquences différente, l'idée que la réalité est le jeu des relations, rien n'est foncièrement indépendant dans l'univers et donc toute actions induit des conséquences sur l'ordre des choses. Sur le mode soit de l'équilibre ou du déséquilibre pour le Taoisme soit sur le mode de la libération ou de la souffrance dans le Bouddhisme.
En ce sens la rencontre de ces pensées qui ne s'est pas fait sans heur dans l'histoire de la chine à pu donner une forme du Bouddhisme comme le Chan.


Dernière édition par le Dim 26 Nov 2006, 20:09, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://altertransblogalisation.skynetblogs.be
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Tout l'univers dans un atome - Dalaï-Lama   Dim 26 Nov 2006, 19:11

Cher rigveda

Dîtes-nous tout de suite quelles sont vos sources, on gagnera du temps. Votre analyse n'a aucun fondement réel et je me demande bien si vous n'inventez pas au fur et à mesure.

Je ne vais pas reprendre chacune de vos phrases mais 2 points importants:
- La vraie religion chinoise d'origine est le Taoïsme, bien antérieure au Bouddhisme. Le Yiking date d'au moins 5000 ans d'après les historiens et archéologues, bien plus d'après la tradition orale.
- Le Taoïsme comme le Bouddhisme n'a rien à voir avec le Marxisme. Sous Mao, tous les temples ont été fermé et détruits, et des milliers (peut-être beaucoup plus) de moines et pratiquants religieux ont été exterminés.

Simplement par respect de ces milliers de morts et ces millions de personnes qui ont souffert de ce régime totalitaire, je vous demande de ne plus faire l'amalgame entre marxisme et Bouddhisme (et taoïsme).

Quant à comparer le Dalaï-Lama à Hitler, c'est tellement consternant que ça ne mérite même pas de commentaire.

Pour info, je connais très bien la pensée chinoise.
Mais au fait, êtes-vous Catholique?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Josaphat



Masculin Messages : 696
Inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Tout l'univers dans un atome - Dalaï-Lama   Dim 26 Nov 2006, 19:28

Dis-moi. Est-ce que tu connais alors le fondateur du Taoisme? Ca m'intéresse ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://altertransblogalisation.skynetblogs.be
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Tout l'univers dans un atome - Dalaï-Lama   Dim 26 Nov 2006, 19:52

Josaphat a écrit:
Dis-moi. Est-ce que tu connais alors le fondateur du Taoisme? Ca m'intéresse ;)
il n'y a pas de fondateur à proprement dit. Le Tao Te King de LaoTseu (Lao Zi) est l'ouvrage le plus ancien dans lequel apparaît le mot "Tao", VIème siècle avant JC. Son livre est LA référence pour tous les Taoïstes.

Les premières traces écrites du concept du Yin et du Yang datent de 3000 ans avant JC, dans le Yiking (Yijing).

Les premiers taoïstes étaient certainement des "shamans" et des ermites vivants dans la solitude en pleine montagne. Ils auraient eu l'intuition et fait l'expérience de cette réalité qu'ils nomment "Tao" en observant la nature et ses phénomènes.

Au cours des siècles, plusieurs courants ont vu le jour: philosophique, spirituel, achimiste, magique,...
Sous l'influence du Bouddhisme (essort en Chine vers le 4ème siècle après JC), un de ces courants est devenu une religion avec ses rites, ses temples, son clergé...

Les deux courants taoïste et bouddhistes ont même fusionné en une école bien connue : le Chan (traduction de "Dhyana" en sanscrit qui signifie contemplation) qui est devenu le Zen au Japon.
Mais la lignée orale directe du Chan a disparu en Chine populaire depuis la révolution culturelle de Mao. Tout comme beaucoup d'autres écoles taoistes et bouddhistes. Le TChan a survécu à Taiwan et à Hongkong.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Josaphat



Masculin Messages : 696
Inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Tout l'univers dans un atome - Dalaï-Lama   Dim 26 Nov 2006, 20:02

Merci ;) Il me semblait bien que c'était Lao-Tseu mais je ne savais pas que les racines remontaient aussi loin.
Est-ce que j'ai pas dit trop de bêtise sur le taoisme là?
Revenir en haut Aller en bas
http://altertransblogalisation.skynetblogs.be
Josaphat



Masculin Messages : 696
Inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Tout l'univers dans un atome - Dalaï-Lama   Lun 27 Nov 2006, 10:04

Cher Rig Veda,

Votre combat est évidement juste sur le fond mais on a du mal a saisir votre objectif parce que on ne voit pas quel est la thèse exacte que vous défendez du point de vue du rapport homme/femme.

D'un côté vous fustigez le taoisme d'être une pensée de la complémentarité et donc de la spécificité des genres. Et de l'autre vous fustigez la vision égalitariste des rapports homme/femme comme relevant d'un effacement des spécificités.

Donc commençez par définir votre thèse quant à votre conception de la femme et de l'homme et de leur rapport. De cette manière nous aurons une base de travail pour pousser plus loin de le questionnement.

Cordialement ;)


Dernière édition par le Lun 27 Nov 2006, 17:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://altertransblogalisation.skynetblogs.be
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Tout l'univers dans un atome - Dalaï-Lama   Lun 27 Nov 2006, 10:16

Pour en revenir au sujet, je re-redis que :

- la physique quantique
- la théorie de la relativité
- la théorie des cordes

m'ont permis de comprendre beaucoup de choses sur la foi
Revenir en haut Aller en bas
Josaphat



Masculin Messages : 696
Inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Tout l'univers dans un atome - Dalaï-Lama   Lun 27 Nov 2006, 17:37

Peux-tu t'expliquer? Jo
Revenir en haut Aller en bas
http://altertransblogalisation.skynetblogs.be
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Tout l'univers dans un atome - Dalaï-Lama   Lun 27 Nov 2006, 19:11

Je continue la lecture du livre.

Le Bouddhisme est en désaccord avec la théorie de l'évolution de Darwin sur un point:

Le défaut majeur de la théorie Darwinienne : l'incapacité ou la mauvaise volonté à travailler la question de l'altruisme.

Dans la théorie de l'évolution, on observe la compétition pour la survie entre espèce. Mais on peut trouver aussi des exemples de profondes coopérations (conscientes ou inconscientes).

Exemples:
- une abeille pique pour protéger son essaim des intrus, même si elle en meurt après.
- l'oiseau cratévope écaillé se met en danger pour avertir le reste de la volée d'une attaque.
entre différentes espèces:
les oiseaux hôtes qui sèvrent et élèvent des poussins de coucous placés dans leur nid.
...

La science attibrue généralement la cause de l'altruisme à:
- Pour les animaux > l'instinct et les gènes
- Pour l'homme > les émotions humaines

En psychologie, la compassion et l'altruisme ont été relativement peu étudiées.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Tout l'univers dans un atome - Dalaï-Lama   Mar 28 Nov 2006, 17:56

Louis a écrit:
Je continue la lecture du livre.

Le Bouddhisme est en désaccord avec la théorie de l'évolution de Darwin sur un point:

Le défaut majeur de la théorie Darwinienne : l'incapacité ou la mauvaise volonté à travailler la question de l'altruisme.

Dans la théorie de l'évolution, on observe la compétition pour la survie entre espèce. Mais on peut trouver aussi des exemples de profondes coopérations (conscientes ou inconscientes).

Exemples:
- une abeille pique pour protéger son essaim des intrus, même si elle en meurt après.
- l'oiseau cratévope écaillé se met en danger pour avertir le reste de la volée d'une attaque.
entre différentes espèces:
les oiseaux hôtes qui sèvrent et élèvent des poussins de coucous placés dans leur nid.
...

La science attibrue généralement la cause de l'altruisme à:
- Pour les animaux > l'instinct et les gènes
- Pour l'homme > les émotions humaines

En psychologie, la compassion et l'altruisme ont été relativement peu étudiées.

En 1859, dans L'Origine des espèces, le naturaliste anglais Charles Darwin expose publiquement sa théorie de la descendance modifiée des êtres vivants par le moyen de la sélection naturelle : les espèces ne sont pas fixes, mais varient et se transforment suivant la loi du triomphe des formes les plus adaptées. C'est une révolution : l'idée du Créateur s'effondre, et avec elle tout plan " providentiel " de la nature. L'Angleterre victorienne s'enflamme, pour ou contre. En 1871, avec La Filiation de l'Homme, Darwin inscrit l'Homme dans la série animale. Ce dernier venu possède un ancêtre commun avec les Singes de l'Ancien Monde, dont il a perfectionné les instincts sociaux et les facultés rationnelles en tirant un avantage social de comportements antisélectifs : l'éducation, le droit, les conduites solidaires et altruistes, la protection des faibles et des déshérités.

Il faudrait lire aussi "La filiation de l'Homme".
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Tout l'univers dans un atome - Dalaï-Lama   Jeu 30 Nov 2006, 22:05

Suite...

Le mot "méditation" a une connotation culturelle.
"Bhavana" en sanscrit = cultiver une habitude
"Gom" en tibétain = se familiariser avec

La méditation n'est ni une pratique de relaxation, ni l'action de vider son esprit.
Gom est à la fois un moyen, un processus, et un état qui survient du résultat du processus.
Le moyen c'est l'utilisation rigoureuse, concentrée et disciplinée de l'introspection et de l'attention pour explorer en profondeur la nature d'un objet.

La Claire-Lumière est l'état de conscience extrêmement subtil qui se manifeste brièvement chez tous les êtres humains au moment de la mort.
Le Dalaï-Lama raconte qu'un de ses maîtres Ling Rinpoché est resté dans la Claire Lumière de la mort pendant 13 jours. Son coeur était arrêté et il ne respirait plus, mais il est resté en posture de méditation et son corps n'a montré aucun signe de décomposition durant ces 13 jours.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Louis



Masculin Messages : 6127
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Tout l'univers dans un atome - Dalaï-Lama   Sam 02 Déc 2006, 18:45

Suite...

La tradition épistémologique tibétaine énumère une typologie septuple des états mentaux: la perception directe, la cognition par inférence, la cognition subséquente, la supposition correcte, la perception inattentive, le doute et la cognition fausse.

L'avantage d'étudier et de reconnaître ces états est qu'on peut devenir plus sensible à l'éventail et à la complexité de sa propre expérience subjective. Etre familiarisé avec ces états facilite l'étude de la conscience.

Il n'existe ni en sanscrit ni en tibétain de mot correspondant au concept d'"émotion" des langues et cultures modernes. La psychologie bouddhique n'a pas fait la différence entre états cognitifs et états émotionnels, à la façon dont la pensée occidentale a différencié les passions et la raison.

Dans une perspective bouddhique, il est plus important de faire la différence entre états mentaux perturbateurs et salutaires qu'entre cognition et émotions.

L'intelligence qui permet le discernement, étroitement associé à la raison, peut être perturbatrice (par exemple, dans la préméditation d'un acte de meurtre), tandis qu'un état d'esprit passionné, telle une compassion débordante, est un état salutaire hautement vertueux. La joie et le chagrin sont des émotions perturbatrices ou salutaires, destructrices ou bénéfiques, selon le contexte.

Il existe de nombreux systèmes d'énumération des facteurs mentaux.
Par exemple, les onze facteurs mentaux salutaires présents dans un acte positif: - la foi ou la confiance - la honte - la conscience (considération envers autrui) - le non-attachement - l'absence de haine (incluant l'amour bienveillant) - l'absence d'illusion (incluant la sagesse) - la vigueur - la souplesse - la diligence - l'équanimité - la non-violence (incluant la compassion).

Il y a aussi la liste des processus mentaux perturbateurs, des vingt perturbations dérivées, des quatre facteurs mentaux "changeables",...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Josaphat



Masculin Messages : 696
Inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Tout l'univers dans un atome - Dalaï-Lama   Lun 04 Déc 2006, 18:58

Il a l'air vraiment bien ce bouquin je vais l'acheter. continue c intéressant.

Et puis si tu veux passer une fois sur mon forum louis ou les autres vous êtes les bien venu.

http://dhamma.xooit.com/index.php
Revenir en haut Aller en bas
http://altertransblogalisation.skynetblogs.be
respect13



Messages : 470
Inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: Tout l'univers dans un atome - Dalaï-Lama   Lun 07 Jan 2008, 11:27

rigveda a écrit:
Louis a écrit:
"Tout l'univers dans un atome" est le titre du nouveau livre du Dalaï-Lama qui vient de paraître. Il parle de ses nombreuses rencontres et discussions avec de grands scientifiques et physiciens (David Böhm, Karl Popper, et bien d'autres).

Je n'ai lu que les 3 premiers chapitres chez Virgin ce matin, et je conseillerai vivement sa lecture à nos chercheurs philosophes du forum (je pense en particulier à Arnaud, Samkhya, Josaphat, Marc, Manuel, Alexandre,... pardon pour ceux que j'oublie)

Quelques extraits et résumés:
Citation :
Lorsqu'il s'agit de valider la vérité d'une affirmation, le bouddhisme accorde la plus grande autorité à l'expérience, en deuxième lieu à la raison et en dernier aux textes.
Citation :
Bouddha conseillait l'examen rigoureux et critique de ses propres enseignements.
Citation :
Science et Bouddhisme convergent sur la méthodologie:
- Application de l'expérience empirique et de la raison.
- Mais aussi, reconnaissance de l'influence dans la vie quotidienne de la foi du témoignage de nos parents, des publications scientifiques,...
Citation :
Le Bouddhisme applique cette même méthodologie à la métaphysique et à l'éthique.

Le Dalaï-Lama rapproche les conclusions philosophiques de la physique quantique avec l'enseignement des grands maîtres bouddhistes il y a 2000 ans. Passionnant!

A suivre...

est ce vraiment une pensée Boudhiste cela ? a qui s adresse t il a des boudhiste ou a des occidentaux ?

on reconnait dans sont discours des catégorie qui n ont strictement rien a voir avec le monde chinois en général , boudhique en particulier , d ailleur le boudhisme est trop varié , il y a des césure , des diversité aussi radical que celle des penée héllénique

chaque langue developpe sont propre appareil conceptuel , tout ce qu on lis en général sur le boudhisme c est une translation de catégorie philosophique typique de l occident ( Grec/latin) appliquer naivement et maladroitement sur le boudhisme , des concept de Raison , mal, la problamtique de la pensée boudhique ne rencontre pas toujours celle des concept de l occident , il n y pas de loi de nomos , pas de concept liberté tel que l occident le concois , on peut cerner ce probleme dans les lutte féministe , le féminisme qui a lutte contre le monothéisme est incapable de proceder du meme discours contre un patriarcat boudhiste ...le centre des debat la nature des interogation

de la peut etre l echec de beaucoup de conversion .. certain approche le boudhisme avec un reflex propre a leur culture, la philosophie(théologie) comparé est la pire methode pour approcher le boudhisme

enfin a lire le Dalai lama je me demande ce qui le motive le plus , son peuple ou sa religion ...

le bouddhisme na pas de rapport avec le monde chinois...pas de concept de la liberté tel que loccident le concois car le bouddhisme ne pense pas au "je", poussant a lindividualisation.

le "moi" occidental dans le bouddhisme est un tout, il nexiste pas par lui meme, et ne se suffit pas. il est un manque de lucidité et oublie lautre. la cela devient une croyance. on croit ou on ne croit pas.

le bouddhisme enfin nest pas patriarcal. il existe des nones bouddhiste, et elles ont e meme statut ke les bonzes.

la kestion est alors pluto? pourquoi la société bouddhique entretient elle des rapport etroit avec une société patriarcale?parce que tout simplemnt il sest implanté dans des société patriarcale, et que les peuples ont "adopté" le bouddhisme en adequation avec leur culture. c'est evidemment la raison pour laquelle meme certain moines bouddiste sont parfois meme mysogines.
Revenir en haut Aller en bas
 
Tout l'univers dans un atome - Dalaï-Lama
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tout l'univers dans un atome - Dalaï-Lama
» Le dalaï-lama se confie dans un entretien exclusif
» Vers la fraternité des religions ( Dalaï-Lama )
» Bibliothèque/ Bouddhisme tibétain : Sa Sainteté Le Dalaï-Lama Transformer son esprit
» Bouddhisme et Actu: Le Dalaï Lama contre le Karma noir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Sciences et pseudosciences-
Sauter vers: