DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 De la prétendue théologie du remplacement.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Mister be

avatar

Masculin Messages : 13730
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: De la prétendue théologie du remplacement.   7/7/2018, 18:13

Perlimpimpim a écrit:
Ben de facto, plus vraiment, lol.  

:beret:


------------


Puisque vous n'aimez pas les longs messages, je vais vous résumer en une phrase en quoi consiste le débat m'opposant à Mb : Mb affirme qu'il est juif et que je ne le suis pas ; j'affirme que c'est moi le vrai juif, et que lui n'est qu'un faux juif.

Voilà, lol.  Mr. Green

Et je l'ai dit depuis longtemps : « Je juge mon identité religieuse être juive, 100% juive : juive obrogationiste, catholique, donc antagoniste à d'autres judaïsmes que je dois, pour rester conséquent, condamner comme privés de ce qui fait l'essence du judaïsme et par là du juif : l'élection. »

C'était là :

http://docteurangelique.forumactif.com/t24118p300-et-si-les-juifs-avaient-accepte-jesus-comme-leur-messie#900157

Vous prétendez être ce que vous n'êtes pas et parce que circoncis de chair le 8è jour et baptisé, vous refusez de voir en moi ce que vous devez voir...orgueil, vanité mais surtout chrétien obrogationniste, édomite...le pire ennemi d'Israël…
Oui tout est dit et je ne perds plus mon temps avec vous!

Trompez et leurrez qui veut bien...

_________________
Marcher selon l'Esprit de la lettre,c'est suivre un Judaisme sans messie ou un Christianisme sans racine?
Moi j'ai choisi Juif pour les racines messianique pour son messie!
Revenir en haut Aller en bas
Perlimpimpim

avatar

Masculin Messages : 452
Inscription : 06/04/2018

MessageSujet: Re: De la prétendue théologie du remplacement.   7/7/2018, 18:24

Non je ne crois pas…une élite qui a pour passe-temps s’enorgueillir de beaux mots

Non, des hommes de foi qui en cherchent l’intelligence.


Quel est votre but ?, je vous l’ ai déjà dit… détournez les esprits simples par de belles paroles, des termes pompeux...

Mon but c’est d’affirmer la doctrine catholique que vous n’avez de cesse de dénigrer.


Les grands théologiens enmpoient un discours compréhensible par tous et non un langage abscons!

Le plus grand théologien catholique, c’est saint Thomas d’Aquin ; j’utilise son vocabulaire, qui est aussi celui de l’Église.


chrétien obrogationniste, édomite...le pire ennemi d'Israël…

Ennemi de l’Israël de la chair, Israël de la chair qui n'a de cesse d'accuser la sainte Église catholique d'être édomique.


Trompez et leurrez qui veut bien…
supprimé 

Revenir en haut Aller en bas
Mister be

avatar

Masculin Messages : 13730
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: De la prétendue théologie du remplacement.   7/7/2018, 18:55

Les hommes de foi ne cherchent pas l'intelligence car les hommes de foi ont l'intelligence de cœur…

Ce n'est pas avec des mots qu'on affirme la doctrine catholique mais par des actes!

Voilà pourquoi votre discours est incompréhensibles et abscons, vous utilisez le vocabulaire de Saint Thomas...essayez le vocabulaire du cœur des Evangiles et de de la Torah que je rappelle :"Paroles de D.ieu!

Non ennemi d'Israël de la chair et de l'esprit puisque vous avez perdus vos racines hébraïques…

Oui je parle pour moi qui n'abroge pas ni n'obroge ni abolis la Loi...oui je suis ennemi de votre église qui n'est en rien l'Eglise catholique que je rencontre dans vos corrélégionnaires

_________________
Marcher selon l'Esprit de la lettre,c'est suivre un Judaisme sans messie ou un Christianisme sans racine?
Moi j'ai choisi Juif pour les racines messianique pour son messie!
Revenir en haut Aller en bas
Perlimpimpim

avatar

Masculin Messages : 452
Inscription : 06/04/2018

MessageSujet: Re: De la prétendue théologie du remplacement.   7/7/2018, 19:17

Les hommes de foi ne cherchent pas l'intelligence car les hommes de foi ont l'intelligence de cœur…

Ca n'exclut pas d'avoir aussi l'intelligence tout court.


Ce n'est pas avec des mots qu'on affirme la doctrine catholique mais par des actes!

Mais c'est avec des mots qu'on la défend contre celui qui, par ses mots, l'attaque.

Conséquemment, du moment qu'un débat théologique est engagé, une utilisation du vocabulaire théologique.


Voilà pourquoi votre discours est incompréhensibles et abscons, vous utilisez le vocabulaire  de Saint Thomas...essayez le vocabulaire du cœur des Evangiles et de de la Torah que je rappelle :"Paroles de D.ieu!

C'est l’Église qui demande à ses fils de se mettre à l'école de saint Thomas, pour une meilleur intelligence de la foi.

J'obéis donc à l’Église.





Revenir en haut Aller en bas
Mister be

avatar

Masculin Messages : 13730
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: De la prétendue théologie du remplacement.   7/7/2018, 19:28

Bin oui vous obéissez à votre église et pas à notre Maïtre…
Soyez incompréhensible et abscons...Yéshoua(Jésus) savait parler aux petites gens et pourtant il était Dieu

_________________
Marcher selon l'Esprit de la lettre,c'est suivre un Judaisme sans messie ou un Christianisme sans racine?
Moi j'ai choisi Juif pour les racines messianique pour son messie!
Revenir en haut Aller en bas
Perlimpimpim

avatar

Masculin Messages : 452
Inscription : 06/04/2018

MessageSujet: Re: De la prétendue théologie du remplacement.   8/7/2018, 00:03

Mister be a écrit:
oui je suis ennemi de votre église qui n'est en rien l'Eglise catholique que je rencontre dans vos corrélégionnaires

Il n'y a pas deux Église catholiques, il n'y en a qu'une. Cette unique Église, vous la taxez d'édomite et la combattez pour ce qu'elle enseigne. Car c'est bien l’Église qui affirme qu'elle est le vrai Peuple élu, qu'elle repose sur les Apôtres comme sur ses colonnes, que la succession apostolique se perpétue en elle dans la succession épiscopale, et qu'elle a le pouvoir, de par Dieu, d'expliciter l’Évangile. De même, c'est cette Église qui, dans nombre de ses documents, affirme que le foi et la raison doivent marcher de concert, légitimant ainsi la théologie scientifique. C'est encore elle qui enseigne la pleine légitimité du culte des saints. C'est cette unique Église que vous qualifiez, ainsi que ses enseignements, d'édomite. C'est cette Église que vous accusez d'avoir, par son enseignement doctrinal, trahi et défiguré le Christ, en une version païenne, mensongère, idolâtrique (votre Christ blond aux yeux bleus).

Pour mieux manipuler ceux ayant le malheur de vous lire, vous en êtes ensuite à prétendre distinguer les bons des mauvais catholiques, osant prétendre que votre détestation ne va pas à l’Église mais seulement à certains catholiques dont vous niez la catholicité. Quels catholiques donc ne sont pas catholiques ? Ceux qui, connaissant la dogmatique et la théologie catholique, peuvent s'opposer à votre détestation du catholicisme en vous répondant sur le fond. Ainsi, par ce tour de passe-passe, vous dénigrez l’Église en affectant de ne pas la cibler.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De la prétendue théologie du remplacement.   8/7/2018, 05:37

Mister be a écrit:
Bin oui vous obéissez à votre église et pas à notre Maïtre…
Soyez incompréhensible et abscons...Yéshoua(Jésus) savait parler aux petites gens et pourtant il était Dieu

Vous êtes qui pour juger et accuser sans cesse votre prochain, professeur mister be?
Ne savez-vous pas qui est l'Accusateur en chef ?
Pourquoi voulez-vous déchirer le Seigneur de son Eglise dans l'esprit et le coeur des fidèles?
Obéir à l'une c'est obéir et servir l'autre, ne le savez-vous pas? Vous ignorez saint Paul aussi en pratique? c'est ça votre amour fraternel du prochain? Que cherchez-vous en cassant et sabotant les fils en usant de dérision et libre-examen à outrance?

Moi aussi je suis circoncis et je ne m'en vante pas , pas plus que Mgr Lustiger qui était juif puis a embrassé la foi chrétienne en assumant le beau nom de "Chrétien", sans renier sa judaïté initiale.

Je vous aimais bien Mister be mais là, je suis très déçu et je préfère dialoguer avec des protestants que des juifs messianiques comme vous qui refusez le dialogue respectueux (sans dérision, sans ironie, sans accusation ni jugement des personnes, etc...), vous qui refusez de poser des questions sur ce que vous accusez "d'obscurité" (paresse excessive de votre part?défaillance d'arguments et d'objectivité?) incomprise...

Enfin, un conseil, évitez de tout ramener à vous-même et d'en faire une affaire personnelle: la judaïté n'a pas besoin d'être défendue par vous, car le Seigneur reste aussi son Roc, son Bouclier.

Et si vous détestez tant l'Eglise Catholique, expliquez nous dans un autre fil, ce qu'Elle a bien pu vous faire de mal à vous pour alimenter une si grande haine de votre part?


Revenir en haut Aller en bas
Mister be

avatar

Masculin Messages : 13730
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: De la prétendue théologie du remplacement.   8/7/2018, 09:23


@Perlim...

Désolé mais le constat est facile à faire, oui il y a bien deux églises catholiques…
Chacune prétend être bien sûr l'unique église catholique…
L'église que je taxe d'édomite est celle que vous représentez...cette église institutionnelle qui enferme ses fidèles dans ses doctrines même quand elles sont anti-bibliques comme notamment la succession apostolique en imitant la hiérarchie impériale de Constantin.
Oui je combats le fait qu'elle affirme qu'elle est le vrai peuple élu car telle n'est pas sa mission d'où l'ouverture de ce fil de discussion et d'autres…
Affirmez que l'Eglise est le vrai peuple élu revient à rejeter Rm11

C'est le même phénomène chez les Juifs (mais non pas tous) qui pensaient que les nations ne seraient pas cohéritières du Messie ; quelle ironie de l’histoire en rapproche trop de Chrétiens, qui s’imaginent complaisamment que les Juifs ne le seront jamais plus !
(Rm11)
De quel droit repoussez-vous, dans le cas le plus favorable, le retour en grâce d’Israël aux calendes de l’histoire ? L’auteur de l’Epître de Barnabé et sa postérité ne faussent-ils point la pensée paulinienne en supposant qu’Israël a déchiré à lui seul l’alliance, et que Dieu s’est soumis à la défection de son peuple ?
Dieu l’ayant «rejeté», Israël ne serait plus actuellement le peuple élu. Voilà ce que vous dites! Voilà ce que votre église dit(église qui je le rappelle signifie assemblée de croyants)

L’hypothèse du rejet d’Israël suppose une compréhension beaucoup trop humaine de l’élection et de l’alliance qui firent d’Israël – par la seule grâce de Dieu – le peuple de Dieu, le peuple, le seul peuple élu.
Dieu peut, certes, rompre l’alliance qu’il a conclue ; il le pourrait même si Israël était fidèle.
Dans la mesure où l’alliance est un acte de la grâce divine, il n’y a que deux affirmations qui nous soient permises :

Quoi que fasse Israël, Dieu demeure, par son amour, fidèle à l’alliance ; et d’autre part : Quoi que fasse Israël Dieu peut, dans sa liberté, rompre l’alliance s’il le veut.

Mais prétendre que Dieu soit nécessairement lié par la fidélité de son allié et délié par son infidélité, c’est renverser la signification d’une alliance qui n’a pas été conclue par deux puissances égales, et oublier le sens de l’élection de la créature par le Créateur. Dieu peut tirer certaines conclusions de la désobéissance de son allié, sans que nous sachions quand et comment ; Il ne le doit pas nécessairement ; car s’il devait répondre à l’infidélité par la rupture, aucune alliance ne serait possible entre Lui et le moins pécheur des hommes.

La conception juridique du rejet, qui transpose la loi du talion dans le domaine de l’élection, fait abstraction du péché originel ; elle ne rend pas compte de l’élection, qui est toujours une grâce et non pas une rétribution.
David n’est vraiment David qu’à cause des pages bibliques sur son adultère et par delà celui-ci ;
Jonas n’est vraiment Jonas qu’après sa fuite et par delà celle-ci ;
Israël n’est vraiment Israël qu’à cause de son endurcissement et par delà celui-ci.
Simon ne devient vraiment Pierre qu’après la nuit du reniement.
David, Jonas, Pierre étaient-ils «rejetés» dans leur révolte ?
La sollicitude de Dieu n’éclate-t-elle pas au contraire lorsqu’ils semblent se rebeller contre leur vocation ?
Il n’en est pas autrement du peuple d’Israël selon la chair. Il a fallu que(Yéshoua Hamashiah) Jésus-Christ lui-même naquît d’une vierge – juive – pour que fût possible l’unique et parfaite fidélité que Dieu ait jamais rencontrée sur la terre.

Alors oui il y a bien deux églises dans l'Eglise catholique…
L'église en tant qu'institution n'a aucun pouvoir d'expliquer et expliciter les Evangiles...Seul l'Esprit Saint peut le faire individuellement et collectivement en fonction de ce qui a été prévu pour vous dans la réalisation du plan divin.

Ce pouvoir humain de votre église,Perlim, a empêché le fidèle à lire la Bible par lui-même…
L'Eglise catholique(universelle) incite les fidèles à lire la Bible par eux même et n'a pas peur que le fidèle se fourvoie (la peur n'évite pas le danger!)


Oui votre église légitime le culte des saints alors que les Ecritures n'autorise que le culte à Dieu, seul mais bien sûr votre église se permet d'obroger la Loi contrairement à l'enseignement biblique

Oui c'est cette église là que je qualifie, ainsi que ses enseignements, d'édomite car apostate .Oui, c'est cette église que j' accuse d'avoir, par son enseignement doctrinal, trahi et défiguré le Christ, en une version païenne, mensongère, idolâtrique (votre Christ blond aux yeux bleus). Votre église perlim n'a pas tiré des leçons des Juifs dont vous usurpez l'élection concernant le pagano judaïque et vous refaites les mêmes erreurs...

Quant à la manipulation, je pense devoir beaucoup à apprendre de vous car je ne pense pas que ce soit un malheur de me lire laissant le lecteur à sa propre auto critique, ne l'obligeant pas à croire ce que je dis parce que ça vient d'une institution écclésiale qui impose ses règles sous peine d'excommunication.


Oui mon cher Perlim, montrez moi vos œuvres de foi et je vous dirai si vous êtes un bon ou un mauvais catholique

J'ai rencontré de bons catholiques dont la machine écclesiale institutionnelle a broyé parce que trop bons catholiques sans doute!

Ca se passe encore aujourd'hui et je ne le citerai pas par respect de garder son anonymat que je soutiens contre cette injustice par une certaine église qui se veut justement être la justice…
Je ne peux que faire une analogie avec Maurice Zundel...


_________________
Marcher selon l'Esprit de la lettre,c'est suivre un Judaisme sans messie ou un Christianisme sans racine?
Moi j'ai choisi Juif pour les racines messianique pour son messie!
Revenir en haut Aller en bas
Mister be

avatar

Masculin Messages : 13730
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: De la prétendue théologie du remplacement.   8/7/2018, 09:53



Cher Léon, je ne juge ni accuse personne...je constate et propose de retourner aux sources...sur un ton parfois péremptoire, je l'avoue!

La question est pourquoi déchirez-vous le Seigneur en n'observant pas ses enseignements?
Adorer le Seigneur en Esprit et en vérité ne fait pas intervenir le sentiment qui est plus du sentimentalisme…
Mon amour du prochain c'est de le mettre en garde contre les dérives et certainement pas en faisant des compromis...Justice et rigueur conformément aux enseignements des Ecritures!

Quel est l'intitulé du fil de discussion? Est-ce un fil de discussion où les avis divergents peuvent s'exprimer dans un but de faire éclater une vérité, telle est la formation dans les Yeshivot (écoles juives) ou se congratuler d'avoir bien dit, bien parlé, bien explicité les choses...ce forum est-il un forum de discussion ou un forum de bisounours?


Vous croyez que je me vante de ma circoncision religieuse? Pas du tout mais je ne me fais pas passer pour ce que je ne suis pas!
Et oui je suis attristé qu'il ait changé son superbe nom d'Aaron tellement prophétique en Jean Marie…
Son geste aurait été tellement plus fort en gardant son prénom et Lustiger aussi s'est battu contre la machine ecclésiale institutionnelle...Souvenez vous l'histoire du Carmel sur les lieux d'Auschwitz...

Je vous aimais bien Mister be mais là, je suis très déçu et je préfère dialoguer avec des protestants que des juifs messianiques comme vous qui refusez le dialogue respectueux (sans dérision, sans ironie, sans accusation ni jugement des personnes, etc...), vous qui refusez de poser des questions sur ce que vous accusez "d'obscurité" (paresse excessive de votre part?défaillance d'arguments et d'objectivité?) incomprise...

Désolé de vous décevoir cher ami mais je ne ferai plus de compromis!
Allez dialoguer avec des protestants et ils seront plus intransigeants que moi, je vous l'assure!
Je ne refuse pas du tout de poser des questions que du contraire mais comme les Béréens,les réponses seront passées aux tamis des Ecritures...

Mais où voyez vous que je ramène tout à moi? Mais j'accepte votre conseil!
Justement mon identité religieuse et ma judaïté ont besoin d'être défendue car mal accepté car justement incomprise…
Justement mon Roc et mon Bouclier est bien le Seigneur, pas l'église!
Et si vous détestez tant l'Eglise Catholique, expliquez nous dans un autre fil, ce qu'Elle a bien pu vous faire de mal à vous pour alimenter une si grande haine de votre part?

Je ne déteste pas l'Eglise catholique en tant que telle, je déteste l'institution qu'elle représente...tout comme je déteste le rabbinisme en tant qu'institution


Le Seigneur n'a-t-il pas dit et c'est valable pour les Cathos qui se voulant le nouveau peuple élu font exactement les mêmes erreurs, voilà ce qui m'enrage:


Matthieu 23
…2dit: Les scribes et les pharisiens sont assis dans la chaire de Moïse. 3Faites donc et observez tout ce qu'ils vous disent; mais n'agissez pas selon leurs oeuvres. Car ils disent, et ne font pas. 4Ils lient des fardeaux pesants, et les mettent sur les épaules des hommes, mais ils ne veulent pas les remuer du doigt.…
et encore ceci:


Romains 2:21
toi donc, qui enseignes les autres, tu ne t'enseignes pas toi-même! Toi qui prêches de ne pas dérober, tu dérobes!


_________________
Marcher selon l'Esprit de la lettre,c'est suivre un Judaisme sans messie ou un Christianisme sans racine?
Moi j'ai choisi Juif pour les racines messianique pour son messie!
Revenir en haut Aller en bas
Nane



Féminin Messages : 445
Inscription : 17/05/2012

MessageSujet: Re: De la prétendue théologie du remplacement.   8/7/2018, 14:16

Mister be a écrit:

L’hypothèse du rejet d’Israël suppose une compréhension beaucoup trop humaine de l’élection et de l’alliance qui firent d’Israël – par la seule grâce de Dieu – le peuple de Dieu, le peuple, le seul peuple élu.
Dieu peut, certes, rompre l’alliance qu’il a conclue ; il le pourrait même si Israël était fidèle.
Dans la mesure où l’alliance est un acte de la grâce divine, il n’y a que deux affirmations qui nous soient permises :

Quoi que fasse Israël, Dieu demeure, par son amour, fidèle à l’alliance ; et d’autre part : Quoi que fasse Israël Dieu peut, dans sa liberté, rompre l’alliance s’il le veut.

Mais prétendre que Dieu soit nécessairement lié par la fidélité de son allié et délié par son infidélité, c’est renverser la signification d’une alliance qui n’a pas été conclue par deux puissances égales, et oublier le sens de l’élection de la créature par le Créateur. Dieu peut tirer certaines conclusions de la désobéissance de son allié, sans que nous sachions quand et comment ; Il ne le doit pas nécessairement ; car s’il devait répondre à l’infidélité par la rupture, aucune alliance ne serait possible entre Lui et le moins pécheur des hommes.

La conception juridique du rejet, qui transpose la loi du talion dans le domaine de l’élection, fait abstraction du péché originel ; elle ne rend pas compte de l’élection, qui est toujours une grâce et non pas une rétribution.

Très bel argumentaire mister be.
I love you au peuple d'Israël.


"J'ai rencontré de bons catholiques dont la machine écclesiale institutionnelle a broyé parce que trop bons catholiques sans doute!"

Ca arrive. Jeanne d'Arc a même été condamnée à mort, avant d'être reconnue sainte.

Les saints catholiques ne se sont jamais révoltés contre l'Eglise, même s'ils ont souffert par elle. L'obéissance à l'Eglise fait partie du "jeu" catholique. Peut-être est-ce à ce prix que l'unité, que vous reconnaissez admirer, est gardée.

Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne

avatar

Féminin Messages : 9601
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: De la prétendue théologie du remplacement.   8/7/2018, 15:32

Si le nouvel Israël est l'église catholique, je comprend mieux les choses.

_________________
“ On peut tromper une partie du peuple tout le temps et tout le peuple une partie du temps, mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps."
Abraham Lincoln.".
.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.org/
Mister be

avatar

Masculin Messages : 13730
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: De la prétendue théologie du remplacement.   8/7/2018, 19:20

En quoi vous comprenez mieux les choses?

_________________
Marcher selon l'Esprit de la lettre,c'est suivre un Judaisme sans messie ou un Christianisme sans racine?
Moi j'ai choisi Juif pour les racines messianique pour son messie!
Revenir en haut Aller en bas
Archidiacre

avatar

Masculin Messages : 521
Inscription : 29/07/2017

MessageSujet: Re: De la prétendue théologie du remplacement.   9/7/2018, 10:51

Mister be vous vous voilez la face. L'Eglise a toujours été "institutionnalisée" par des organisations hiérarchiques humaines. Les disciples avaient des autorités. Les docteurs aussi (1 Co 12:28 et autres). C'est triste de voir un prétendu juif messianique rejeter toute institution possible par pur individualisme orgueilleux alors que les juifs mêmes en ont toujours eu une (soumission au sanhédrin etc). On notera d'ailleurs qu'absolument aucun des versets que vous citez ne contredisent le fait qu'il y a une autorité dans l'Eglise et qu'Israël prend sa continuité dans cette même Eglise, les gentils y étant appelés en plus. (Il suffit de lire la parabole des vignerons pour ça)
Vous insultez la totalité de l'Eglise catholique d'apostate et d'idolâtre tout en étant furieusement vexé d'en être exclu, c'est l'hypocrisie à son comble. Pour le culte des saints, l'accusation d'idolâtrie est aisément réfutable.
https://taolennoucatholique.wordpress.com/intercession-pls/
Vous vous faites vous-même docteur et c'est parfaitement anti-biblique, et c'est là toute l'ironie individualiste protestante.

_________________
Chaîne Youtube: www.youtube.com/channel/UCrcV_srJ3QCRRKA494I-o9g
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/channel/UCrcV_srJ3QCRRKA494I-o9g
Perlimpimpim

avatar

Masculin Messages : 452
Inscription : 06/04/2018

MessageSujet: Re: De la prétendue théologie du remplacement.   9/7/2018, 11:58

Il n'y a qu'une Église catholique, et tout catholique, même ceux que vous fréquentez, vous le diront. Chaque fois qu'un catholique professe le Credo, il confesse croire en l’Église une, sainte, catholique, apostolique. Il peut y avoir, et il y a, au sein de l’Église, différentes tendances théologiques. Mais jamais un catholique, ce de quelque école théologique (augustinienne, dominicaine, franciscaine, jésuite...) qu'il se revendique, ne peut légitimement aller jusqu'à déchirer la tunique du Christ pour susciter un schisme, qui l’exclurait ipso facto de l’Église.

En écrivant : « oui je suis ennemi de votre église qui n'est en rien l’Église catholique que je rencontre dans vos coreligionnaires », vous prétendez que les différences de sensibilité au sein de l'unique Église catholique seraient constitutives de plusieurs Églises catholiques, démontrant ainsi que vous caricaturez le Catholicisme pour mieux le dénigrer. Vous distinguez, en le Catholicisme même, une vraie d'une fausse Église catholique, la fausse l'étant à raison des enseignements doctrinaux qui vous déplaisent. Les enseignements doctrinaux en question étant précisément ceux de l’Église catholique, s'en déduit que pour vous les vrais catholiques sont ceux qui nient ou ignorent ceux des enseignements doctrinaux de la sainte Église que vous détestez. Bref, vous démontrez que c'est l’Église catholique comme telle que vous détestez : vous démontrez votre haine du Catholicisme, le Catholicisme prétendument pas catholique que vous dénigrez rageusement n'étant que l'enseignement doctrinal de l’Église catholique. C'est donc du Catholicisme que vous êtes l'ennemi.

Il s'agit donc pour vous de combattre le Catholicisme : « combattre son ennemi », comme vous l'écriviez au glossaire.

Je n'invente rien, il suffit de vous lire : « L'église que je taxe d'édomite est... cette église institutionnelle qui enferme ses fidèles dans ses doctrines même quand elles sont anti-bibliques comme notamment la succession apostolique… Oui je combats le fait qu'elle affirme qu'elle est le vrai peuple élu » On pourrait multiplier à l'envie les dogmes catholiques que vous combattez.  Comme vous êtes sur un forum qui se dit catholique, vous avancez masqué, prétendant hypocritement ne pas combattre le Catholicisme mais ... le Catholicisme ! Il s'agit bien pour vous d'un combat. Ce que je n'ai eu de cesse de dire en tentant, sans succès, d'alerter la modération : vous n'êtes pas là pour débattre mais pour combattre, en déversant à flot constant une propagande anticathollique sur ce forum.

Vous reste ensuite à utiliser l'expression « Église catholique » pour signifier autre chose que le Catholicisme, pour signifier une communauté susceptible de rassembler dans son universalité (catholicité) tout ceux que vous jugerez compossibles à votre confession acatholique, judéo-messianique. Appert ainsi que vous tordez le sens des mots, pour mieux manipuler ceux qui vous lisent.




Revenir en haut Aller en bas
Perlimpimpim

avatar

Masculin Messages : 452
Inscription : 06/04/2018

MessageSujet: Re: De la prétendue théologie du remplacement.   9/7/2018, 13:13

« Il y a bien deux églises catholiques »

« L'église que je taxe d'édomite est celle que vous représentez...cette église institutionnelle qui enferme ses fidèles dans ses doctrines même quand elles sont anti-bibliques »

« Je ne déteste pas l'Eglise catholique en tant que telle, je déteste l'institution qu'elle représente »


Vous détestez donc l’Institution, l’Eglise enseignante, le Magistère fondé sur la succession apostolique, et donc, vous détestez l’Eglise catholique dont les Apôtres et leurs successeurs sont les colonnes. Vous voudriez bien d’une Eglise catholique, mais seulement en la privant de sa doctrine et de ses pasteurs. Bref, vous voudriez bien du Catholicisme si acatholique car protestant.

C’est donc véritablement l’Eglise catholique que vous taxez d’édomique, que vous injuriez, que vous dénigrez à flots constants… Votre prétendue deuxième Eglise catholique n'est pas catholique mais protestante. Vous trafiquez le sens des mots pour manipuler à loisir, pour attaquer la foi catholique, que vous combattez à outrance. Votre distinguo captieux des deux Eglises catholiques n’est qu’un artifice pour combattre le Catholicisme en vous prétendant ami du Catholicisme. Vous êtes un loup déguisé en brebis.



Revenir en haut Aller en bas
Violette7
Administrateur
avatar

Féminin Messages : 5628
Inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: De la prétendue théologie du remplacement.   9/7/2018, 13:19

Bon, ça suffit.

Relisez cette partie là de la chartre :

1.  S’efforcer de rester sur le fond. Eviter les trop longues digressions, bannir les attaques « ad hominem. »

2.  Selon la loi française, les appels à la haine contre une race, une religion, une classe sociale, un homme, une femme, sont proscrits.  

3.  Aucune insulte ne doit être utilisée. Les modérateurs y veilleront.

4.  Toutes les opinions religieuses peuvent être débattues, par des arguments. L'expression du mépris total, la réduction de la pensée de l'autre au nauséabond ne constitue pas un débat (y compris dans la section du forum réservée aux religions non-catholiques).

Je verrouille
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 87596
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: De la prétendue théologie du remplacement.   9/7/2018, 14:49

Jo59000 a écrit:
En quelques lignes, pouvez-vous résumer SVP ? Merci

Perlimpinpin doit apprendre à synthétiser. Personne ne lit ses messages.

Pas plus de 19 lignes
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De la prétendue théologie du remplacement.   

Revenir en haut Aller en bas
 
De la prétendue théologie du remplacement.
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Théologie du remplacement...
» Remplacement de repas, les poudres vega
» Le salut par la charité (Théologie catholique)
» TZR : premier remplacement court, quels conseils ?
» comment aider quelqu'un qui souffre et refuse la main Tendue ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: