DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Miracle Marial à Hiroshima en 1945

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jacques



Messages : 363
Inscription : 25/06/2005

MessageSujet: Miracle Marial à Hiroshima en 1945   Mar 02 Aoû 2005, 22:56

Chers amis,

Je souhaite ne pas enfoncer une porte ouverte, mais peut-être serez-vous intéressés de connaitre (si vous ne la savez déjà) l'histoire de ces 8 pères Jésuites Européens qui vivaient à Hiroshima en Mai 1945 et qui survécurent, miraculeusement préservés, à l'explosion atomique à quelques centaines demètres de l'épicentre. Leur seule explication personnelle à ce prodige: Ils priaient le Rosaire tous les jours.
Parmi eux, un témoin de choix qui deviendra plus tard Supérieur Général des Jésuites, le père Pedro Arrupe.
Je vous communiquerai plus tard le lien en Anglais si je n'arrive à retrouver celui en Français
Cordialement

Jacques
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Miracle Marial à Hiroshima en 1945   Mar 02 Aoû 2005, 23:21

Cher Vincent,
Une autre chose est remarquable dans cette histoire, dont on commémore le 60° anniversaire, et c'est typique de Dieu.

- Hiroshima est le dernier actes de la seconde guerre mondial. Or la plus grande communauté catholique du Japon y fut sacrifiée, coimlme une offrande pour le salut du monde?

- Le 15 août 1945 bfut la fin de cette guerre.? Le 15 août.

Cela fait réfléchir. Ce n'est pas la première fois que je remarque ce rôle sacrificiel des chrétiens.
L'apparition de Marie au Rwanda et en Yougoslavie ont ce même rapport à une grande guerre, à beaucoup de mort. Le voyant de Kibeho fut tué dans le génocide, m'a t on dit...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Miracle Marial à Hiroshima en 1945   Mar 02 Aoû 2005, 23:52

...ce qui pourrait vouloir dire que l'on peut s'attendre à avoir une nouvelle apparition, pour la guerre qui nous a été déclarée (vu que la Chrétienté et les Juifs sont clairement désignés comme étant l'ennemi) ???
Revenir en haut Aller en bas
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Miracle Marial à Hiroshima en 1945   Mer 03 Aoû 2005, 12:28

Cher Arnaud

Et Nagazaki n'est-il pas le centre , le coeur de l'évangélisation nippone de Maximilien Kolbe?

amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
jacques



Messages : 363
Inscription : 25/06/2005

MessageSujet: Re: Miracle Marial à Hiroshima en 1945   Mer 03 Aoû 2005, 21:07

Chers Amis,

Je n'ai pu retrouver le lien en Français qui décrivait ce qui s'est passé en Aout 45 (et non en Mai comme je l'ai écrit précédemment par erreur). Voici le lien le plus intéressant dans la langue de Shakespeare, pour ceux que ne seront pas rebutés.
Je pense que les Américains sont mieux documentés et plus intéressés par cette affaire pour au moins deux raisons:
- Plusieurs commissions d'enquêtes Américaines se sont rendues à Hiroshima après la reddition du Japon pour étudier les effets de la première utilisation de cette nouvelle arme. Ils n'ont pas manqué d'être étonnés par la miraculeuse préservation de ces 8 pères Jésuites et d'en rechercher les possibles explications.
- Ils n'ont pas cet a priori sceptique très Français (y compris chez nos clercs) pour tout ce qui touche aux "miracles" ou prétendus tels.
Jacques
Revenir en haut Aller en bas
Christian



Masculin Messages : 2617
Inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Miracle Marial à Hiroshima en 1945   Mer 03 Aoû 2005, 21:12

Chers amis


Citation :
Et Nagazaki n'est-il pas le centre , le coeur de l'évangélisation nippone de Maximilien Kolbe?

De mon côté j'ai découvert (honte à moi, je ne le savais pas) que la fête de Saint Maximilien Kolbe est le 14 août, dans l'octave du 15 août.

amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Miracle Marial à Hiroshima en 1945   Mer 03 Aoû 2005, 21:17

Dans le même style, est-ce qu"il n'y a pas eu une histoire similaire avec des moines (ou des religieuses) préservés aussi miraculeusement lors d'un tsunami qui s'est déroulé au début du siècle, tjrs au Japon ???

De mémoire, j'en sais pas plus...
Revenir en haut Aller en bas
jacques



Messages : 363
Inscription : 25/06/2005

MessageSujet: Re: Miracle Marial à Hiroshima en 1945   Mer 03 Aoû 2005, 22:16

jacques a écrit:
Chers Amis,

Je n'ai pu retrouver le lien en Français qui décrivait ce qui s'est passé en Aout 45 (et non en Mai comme je l'ai écrit précédemment par erreur). Voici le lien le plus intéressant dans la langue de Shakespeare, pour ceux que ne seront pas rebutés.
Je pense que les Américains sont mieux documentés et plus intéressés par cette affaire pour au moins deux raisons:
- Plusieurs commissions d'enquêtes Américaines se sont rendues à Hiroshima après la reddition du Japon pour étudier les effets de la première utilisation de cette nouvelle arme. Ils n'ont pas manqué d'être étonnés par la miraculeuse préservation de ces 8 pères Jésuites et d'en rechercher les possibles explications.
- Ils n'ont pas cet a priori sceptique très Français (y compris chez nos clercs) pour tout ce qui touche aux "miracles" ou prétendus tels.
Jacques

Voici le lien en question:
http://www.yearoftherosary.org/hiroshima_miracle.htm
Jacques
Revenir en haut Aller en bas
jacques



Messages : 363
Inscription : 25/06/2005

MessageSujet: Re: Miracle Marial à Hiroshima en 1945   Mer 03 Aoû 2005, 22:22

Il y est fait aussi brièvement mention d'un établissement Franciscain fondé à Nagasaki par le P. Maximilen Kolbe et qui aurait été lui aussi miraculeusement préservé de par sa localisation à l'abri d'une colline (lieu parait-il inspiré divinement au P. Kolbe au moment de la construction).
JACQUES
Revenir en haut Aller en bas
Vincent



Messages : 60
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Traduction pour les non anglophones   Mer 03 Aoû 2005, 22:45

Citation :
Miracle de Rosary - coffre-fort au milieu du souffle nucléaire d'Hiroshima!!
Fév. 2000
Dr. Stephen A. Rinehart Et Dr. Richard F. Hubbell


Veuillez distribuer librement - mais seulement en sa totalité seulement - les mercis!!

Dieu peut et protège miraculeuxment ceux consecrated à lui - particulièrement par le Rosary - même au milieu d'une détonation nucléaire puissante. Tout effort à l'exactitude méticuleuse et vérifiable - avec autant de sources directes comme possible étant cité et URL étant fournis - dans la préparation de cet article - qui est à l'origine survenue comme série d'email entre les deux auteurs.


****************************************************

Miracle de Rosary à Hiroshima - le 6 août, 1945

Il y avait les huit blocs à la maison (environ 1 kilomètre) d'où l'Un-Bombe est entrée au loin à Hiroshima Japon. Cette maison a eu une église attachée à elle ce qui a été complètement détruit, mais la maison a survécu, et ainsi a fait les huit missionnaires allemands de Jesuit qui ont prié le rosary dans cette maison loyalement chaque jour. Ces hommes étaient des missionnaires aux japonais, ils étaient non militaires, mais parce que l'Allemagne et le Japon étaient des alliés pendant le WWII elles ont été autorisées pour vivre et administrer dans le Japon pendant la guerre. Non seulement tous ont-ils survécu avec (tout au plus) des dommages relativement mineurs, mais ils tout ont bien vécu après ce jour terrible sans la maladie de rayonnement, aucune perte d'audition, ou tous les autres défauts ou maladies à long terme évidents. Naturellement, ils ont été interviewés de nombreuses périodes (vue Schiffer, un survivant, dit avec 200 fois) par des scientifiques et les personnes de santé au sujet de leur expérience remarquable et elles disent que "nous croyons que nous avons survécu parce que nous vivions le message de Fatima. Nous avons vécu et avons prié le journal rosary dans cette maison." Naturellement les scientifiques séculaires sont sans voix et incrédules à cette explication - et ils sont sûrs qu'il y a une certaine "vraie" explication - mais en même temps plus de 55 ans après les scientifiques encore sont absolument embobinés quand elle vient à trouver un scénario plausible pour expliquer l'évasion unique du missionnaire de la puissance atroce de cette bombe.

***********************


Franc. SCHIFFER D'CHiroshima
par Fr. Paul Ruge, O.f.m.i.

À 2:45 heure du matin. août 6, 1945, un bombardier B-29 a décollé de l'île de Tinian pour laisser tomber la première bombe atomique sur le Japon. À 8:15 heure du matin. la bombe a éclaté huit blocs de ville de l'église de Jesuit de Assumption de notre Madame à Hiroshima. Un demi-million peuplent ont été annihilés. Cependant, l'église et quatre pères de Jesuit ont posté là survécu: Pères Hugo Lassalle, Kleinsorge, Cieslik et Schiffer. (note de Rhésus - tout autre comptes déclarés clairement qu'il y avait de huit Jesuits a posté dans cette maison non quatre - et il est bien connu que chacun des huit survécus - l'auteur de cet article a apparent seulement eu les noms de quatre d'eux, par exemple de franc. Arrupe est laissé hors de la liste - et à cette écriture, je n'ai pas pu trouver les noms de l'autre extrémité de trois Jesuits. de la note.) Selon les experts ils "doivent être morts," étant dans un rayon d'un-mille de l'explosion. Neuf jours plus tard août 15, régal de Assumption de notre Madame, États-Unis. des forces ont été commandées pour cesser le feu.

C'est l'histoire incroyable du défunt franc. Hubert Schiffer, comme retold par Fr. Paul Ruge. [ 1 ] J'ai rencontré le franc. Schiffer vers la fin de 70s à l'aéroport de Tri-Ville dans Saginaw, Michigan, comme il allait présenter un exposé pour l'armée bleue Novena/Triduum. Comme je chauffeured l'autour il m'a dit des histoires de sa vie, particulièrement de l'explosion atomique à Hiroshima. Le matin août de 6, 1945, il avait juste fini la masse, est entré dans la cure et s'est assis vers le bas à la table de petit déjeuner, et juste avait coupé en tranches un pamplemousse, et juste avait mis sa cuillère dans le pamplemousse quand il y avait un flash lumineux de lumière. Sa première pensée était que c'était une explosion dans le port (c'était un port important où le Japonais a réapprovisionné en combustible leurs sous-marins.)

Puis, dans les mots du franc. Schiffer: "soudainement, une explosion terrible a rempli air d'un thunderstroke d'éclatement. Une force invisible m'a soulevé et de la chaise, lancée me par l'air, m'a secoué, battu me, tourbillonné me 'rond et 'rond comme une feuille dans une rafale de l'automne wind."[2 ] la prochaine chose qu'il s'est rappelée, il a ouvert ses yeux et il s'étendait sur la terre. Il a regardé autour et il n'y avait RIEN dans n'importe quelle direction: la station et les bâtiments de chemin de fer dans toutes les directions ont été nivelés à la terre.
Le seul mal physique à se était qu'il pourrait sentir quelques morceaux de verre dans le dos de son cou. Dans la mesure où il a pu dire, il n'y avait rien autrement physiquement mal avec se. Beaucoup de milliers ont été tués ou maimed par l'explosion. Après la conquête des Américains, leurs médecins et scientifiques d'armée ont expliqué à lui que son corps commencerait à détériorer en raison du rayonnement. Plusieurs des japonais ont eu des boursouflures et des blessures du rayonnement. À la stupéfaction de médecins, franc. Le corps de Schiffer n'a contenu aucun rayonnement ou mauvais effect de la bombe. Franc. Schiffer attribue ceci à la dévotion à la mère bénie, et son Fatima quotidien Rosary. Il estime qu'il a reçu un bouclier protecteur de la mère bénie qui l'a protégé contre tous les rayonnement et mauvais effects. (ceci coïncide avec le bombardement de Nagasaki où la rue Maximilian Kolbe avait établi un franciscain Friary qui était également indemne en raison de la protection spéciale contre la mère bénie, comme les frères ont aussi prié le Rosary quotidien et n'a également eu aucun effet de la bombe.)


Liens (tous les liens fonctionnaient en mai 2002):

De Glenn (images d'Hiroshima après l'Un-Bombe):
http://www.lclark.edu/~history/HIROSHIMA/

De mat (comptes des survivants):
http://www.jimcorley.com/account.htm

De Dr. Stephen Rinehart (information sur la décision des USA pour laisser tomber la bombe et les issues militaires):
http://www.odci.gov/csi/monograph/4253605299/csi9810001.html
http://www.peak.org/~danneng/decision/usnews.html
http://www.dannen.com/decision/index.html

******************

Ce qui suit est commentaire de Dr. Stephen Rinehart's - présenté dans deux parts puisque nous avons correspondu au sujet du souffle atomique de bombe d'Hiroshima au-dessus de quelques jours. Vous pouvez vous demander pourquoi j'ai entré en contact avec Stephen en premier lieu. Dans le département des ETATS-UNIS de la défense (où nous les deux travail - quoiqu'à différents endroits et pour différents services), Stephen est largement identifié en tant qu'expert international dans ce domaine. Afin de vous donner ainsi de l'perspicacité dans son fond professionnel - en plus de son commentaire - il nous a fourni un bref résumé - que j'ai attaché à la conclusion de son commentaire. J'ai à l'origine entré en contact avec Stephen pour voir s'il satisferait nous donnent une description (de la physique) des conditions qui exisited à la maison du Jesuit, estimée à à un kilomètre du souffle atomique estimé du kiloton 15-20 à Hiroshima.

Stephen est également un catholique merveilleux, et est très consacré à notre Madame et au Rosary saint.

... les commentaires de.his suivent...

----------------------------------------
Partie 1...

Richard, je vérifierai mais le calcul rapide indique à 1 kilomètre que la température en bloc était au-dessus de 20.000 à 30.000 degrés de F (coupures en micro-secondes 100,000F plus grand que peut-être aussi haut que 1.000.000 F à moins de 1 kilomètre - dépend des détails de construction et vous êtes à l'intérieur de l'aérolithe) et la vague de souffle aurait frappé à la vitesse sonique avec des pressions sur le bâtiment (à un kiolmeter) 600 livres par pouce carré plus grandes que. et des bâtiments ont été démolis au-dessus d'un mille d'epicenter. L'"diamètre d'aérolithe" est probablement sur l'ordre de deux à quatre kilomètres (dépend de certaines définitions). Aucun humain de manière ne pourrait avoir survécu ni devrait-il quelque chose avoir laissé se tenant à un kilomètre. Cependant, à environ dix à quinze kilomètres j'ai vu les murs de brique se tenant d'une école primaire (la mise en phase due à la construction de l'ananas de la bombe) et de moi pensent qu'il y avait quelques survivants gravement brûlés à dix à quinze kilomètres (tous - à moins que le Jesuits - mort dans un délai de quinze ans d'une certaine forme de cancer). En outre, je pense qu'ils étaient Jesuits qui étaient epicenter proche et une vue de panorama d'epicenter à l'hôpital de Shima a montré un certain genre de maison de deux histoires totalement intact (au moins de ce que je pourrais faire dehors et elle regard à moi les fenêtres étaient en place!?). Là une église avec des murs se tenir toujours mais toit allés était-elle en outre quelques cent yards loin!? DOD jamais n'a officiellement présenté ses observations sur ceci et je suspecte qu'il ait été classifié et pas discuté jamais en littérature ouverte. Je pense qu'il est possible le Jesuits ont été invités à ne pas indiquer n'importe quoi non plus alors.

Partie 2.....

La bombe atomique d'Hiroshima était un éclat de chasse d'air (c.-à-d., détoné à l'altitude entre 600 yds. aux yds 1000.) par opposition à un éclat atomique de la terre (c.-à-d., conçu au cratère par certain secteur - probablement contre les cibles profondément enterrées). Deux de ces types d'armes ont été établis et l'autre a été laissé tomber sur Nagasaki. La troisième arme était plus grande et destinée à un souffle au sol [ le port de Tokyo? ] mais n'a été jamais employé sur le Japon et aucune cible jamais identifiés. L'ordre de bombardement était contre les cibles militaires non spécifiques de villes. Les villes choisies étaient Kyoto, Hiroshima, Yokohama, et Nagasaki.
[ voir le http://www.odci.gov/csi/monograph/4253605299/csi9810001.html ]

En passant en revue les modèles de dommages et les caractéristiques de souffle d'Hiroshima soufflez, il est évident que cette arme a été détonée à une taille de 0,6 à 1,0 kilomètres [ le plus élevé diamètre probable d'aérolithe est environ 1,4 kilomètres ]. Cette arme a été détonée à cette taille pour produire le secteur maximum de dommages à partir de l'aérolithe (dommages de fire/airblast soutenus par maximum des températures de propagation et des pressions de chasse d'air dans l'avant d'onde choc). Cependant, l'epicenter n'était pas le secteur avec les plus grands dommages puisque l'arme a été conçue "pour écarter l'aérolithe effectue" au-dessus d'un secteur large. Le bâtiment le plus fort [ armature renforcée en acier ] était le édifice bancaire d'Hiroshima qui a été étripé à l'intérieur par le feu 250 mètres de hypocenter de bombe mais ses murs sont restée se tenants mais les armatures de fenêtre ont été soufflés parti.

La conclusion de dépassement de mon examen des effets d'arme à Hiroshima est que cette arme a été intentionnellement conçue et déployée pour tuer ou maim autant d'humains comme possibles dans le logement résidentiel (ou l'extérieur non protégé) au-dessus du secteur le plus large possible pour la taille de l'arme (tout en réduisant au minimum des effets de rayonnement des débris souillés étant jetés vers le haut dans l'atmosphère). Puisqu'une grande partie d'Hiroshima la capacité industrielle que a été également située dans la brique non renforcée structure ce type de chasse d'air détruirait également tous les bâtiments non renforcés de maçonnerie ou de brique. Un des articles les plus inflammables sur une personne est leurs cheveux et habillement.
Une grande partie de l'habillement actuellement était un coton (ou coton mélangé) qui serait considéré fortement inflammable. Je suis soudainement venu à la réalisation que l'intention de propager un aérolithe à cette taille était de pouvoir placer le feu à l'habillement d'une personne (et tous les types de tissus) aux distances relativement longues de l'epicenter du souffle. La chasse d'air serait sentie des milles (soufflant hors des fenêtres et endommageant la plupart des toutes les structures en fendant les murs) et terrorize la population restante. Par conséquent, la description par ceux qui a survécu de voir a brûlé partout des corps (ou a carbonisé des squelettes) et la peau qui a été déchiquetée dans des bandes est conformée à l'ordre de bombardement pour frapper une ville peuplée au centre sans respect spécifique aux objectifs militaires
Revenir en haut Aller en bas
Seb



Messages : 1087
Inscription : 11/06/2005

MessageSujet: Re: Miracle Marial à Hiroshima en 1945   Mar 16 Aoû 2005, 18:09

C'est byzarre mais y'aucun site qui parle d'eux....
C'est plutot un miracle cacher!
Revenir en haut Aller en bas
jacques



Messages : 363
Inscription : 25/06/2005

MessageSujet: Re: Miracle Marial à Hiroshima en 1945   Mar 16 Aoû 2005, 22:23

Seb a écrit:
C'est byzarre mais y'aucun site qui parle d'eux....
C'est plutot un miracle cacher!

Cher Seb,

Il y a quelques sites en Anglais qui en parlent. Tapez ensemble sur Google les termes hiroshima, arrupe, blast, jesuit, rosary et vous les aurez à peu près tous ratissé.
Il n'existe pas de site en Français à ma connaissance. Notre esprit cartésien répugne à parler ce ces choses auxquelles nous ne pouvons trouver aucune explication.
Par contre les Anglo-Saxons se sont intéressés très tôt à cette affaire car elle leur a "sauté" aux yeux quand ils sont venus évaluer les effets de leurs petites "merveilles" à Hiroshima et Nagasaki, mais ont rapidement abandonné la partie, ne pouvant non plus trouver d'explication ni aussi d'application pratique à ce phénomène (possibilité de protection contre les explosions nucléaires).
Jacques
Revenir en haut Aller en bas
phil974



Masculin Messages : 61
Inscription : 04/01/2015

MessageSujet: Re: Miracle Marial à Hiroshima en 1945   Mar 24 Mar 2015, 05:35

A mon avis ceci montre que où que nous soyons et quels que soient les évènements la protection divine est efficace et au-dessus de toutes les forces connues

Ceci n'enlève pas le mystère de toutes les morts injustes , des martyrs

Et le Japon a été un lieu de Martyr pour les chrétiens précisément à Nagasaki

http://fr.wikipedia.org/wiki/Vingt-six_martyrs_du_Japon

Pourquoi ne fait-on pas de publicité à cet évènement ou au Miracle de Fatima ( ou à tous les autres ) ?

Parce que nos républiques sont athées , et même furieusement athées .

Les premiers chrétiens arrivés en France étaient les Saintes Maries , issues de la famille de Jésus . L'évangélisation a commencé de cette façon .
Puis Mérovée a vaincu Attila et c'est un mérovingien que St Rémi sacrat Roi Chrétien avec la Sainte Ampoule miraculeusement apparue avec le St Esprit , selon un rituel qui sera perpétué à travers les âges .

Ces rois chrétiens et tous les symboles leur appartenant ( dont la Ste Ampoule ) ont été détruits , piétinés par la Révolution des Lumières .
Vous croyez vraiment que ces Droits de l'Homme sont un progrès , eux qui sont fondés sur la Terreur , les colonnes infernales , les hussards noirs de la république etc.. ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Miracle Marial à Hiroshima en 1945
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Miracle Marial à Hiroshima en 1945
» Miracle marial ?
» Un miracle de protection à Hiroshima, le 6 août 1945, à cause de la prière du Saint Rosaire?
» Miracle a Hiroshima
» Contexte historique 1945... Aide !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives diverses-
Sauter vers: