DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le procès de Jésus

Aller en bas 
AuteurMessage
humanlife



Masculin Messages : 9056
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Le procès de Jésus   Sam 14 Avr 2018, 23:05

Lors des différents procès qui aboutiront à la condamnation à mort de Jésus-Christ, il est très net qu’aucun être humain n’a rien à lui reprocher. Les chefs religieux veulent sa mort, mais ils n’arrivent pas à trouver un motif solide. Ils essaient même de recourir aux faux-témoins, mais ceux-ci se contredisent et se discréditent ainsi d’eux-mêmes. Ils finissent par dévoiler leur vrai motif : cet homme, Jésus, parle à Dieu comme à son Père. Et cela, ils ne peuvent pas le supporter plus longtemps.
https://www.topchretien.com/topmessages/texte/paques-barabbas-ou-jesus/
http://www.jba.gr/French/Barabbas-qui-%C3%A9tait-il.htm
Revenir en haut Aller en bas
halim

avatar

Masculin Messages : 2031
Inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Le procès de Jésus   Dim 15 Avr 2018, 12:21

humanlife a écrit:
Ils finissent par dévoiler leur vrai motif : cet homme, Jésus, parle à Dieu comme à son Père. Et cela, ils ne peuvent pas le supporter plus longtemps.
Cher humanlife,
Les termes "Père" et "Fils" étaient chose courante dans les coutumes juives bien avant la venue de Christ. Donc ce ne peut-être cela qui a été la cause de son jugement. Le terme "fils de Dieu" n'avait qu'un sens parabolique, cela veut dire un serviteur dévoué, quelqu'un qui est cher à Dieu. Vous convenez avec moi que votre avis ne peut aucunement susciter une adhésion confiante car tout cela apparaît comme des déductions et des accommodements par rapport aux textes sacrés. Jésus s'est présenté lui-même au travers de tout les écrits bibliques comme le "serviteur" de Dieu. D'après les Évangiles, il n'a jamais demandé qu'on
l'adore comme un Dieu. Je n'arrive toujours pas a comprendre pourquoi les chrétiens créent a chaque fois l'amalgame entre DIEU et Jésus Christ. Le terme Fils est aussi employé dans l'Ancien Testament ; cependant, aucun exégète juif n'a prétendu que ce terme, employé dans ces endroits, a un sens propre. Nous citons quelques exemples :
Spoiler:
 
Ne voit-on pas clairement que les termes Dieu et Fils sont employés dans l'Ancien Testament et attribués a de pauvres êtres mortels. C'est donc plus que clair que cela ne renferme point un sens propre pour prétendre qu'ils soient conçus littéralement ou qu'il y ait une quelconque allusion a l'incarnation.. Alors le jugement de Jésus, n'est qu'un refus de son message prophétique, menant a l'union d'amour avec Dieu, par des pharisiens féroces très liés a la lettre plutôt qu'a l'esprit. Ne cherchez pas ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
petero

avatar

Masculin Messages : 9403
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le procès de Jésus   Dim 15 Avr 2018, 15:34

halim a écrit:
humanlife a écrit:
Ils finissent par dévoiler leur vrai motif : cet homme, Jésus, parle à Dieu comme à son Père. Et cela, ils ne peuvent pas le supporter plus longtemps.
Cher humanlife,
Les termes "Père" et "Fils" étaient chose courante dans les coutumes juives bien avant la venue de Christ. Donc ce ne peut-être cela qui a été la cause de son jugement. Le terme "fils de Dieu" n'avait qu'un sens parabolique, cela veut dire un serviteur dévoué, quelqu'un qui est cher à Dieu. Vous convenez avec moi que votre avis ne peut aucunement susciter une adhésion confiante car tout cela apparaît comme des déductions et des accommodements par rapport aux textes sacrés. Jésus s'est présenté lui-même au travers de tout les écrits bibliques comme le "serviteur" de Dieu. D'après les Évangiles, il n'a jamais demandé qu'on
l'adore comme un Dieu. Je n'arrive toujours pas a comprendre pourquoi les chrétiens créent a chaque fois l'amalgame entre DIEU et Jésus Christ. Le terme Fils est aussi employé dans l'Ancien Testament ; cependant, aucun exégète juif n'a prétendu que ce terme, employé dans ces endroits, a un sens propre. Nous citons quelques exemples :
Spoiler:
 
Ne voit-on pas clairement que les termes Dieu et Fils sont employés dans l'Ancien Testament et attribués a de pauvres êtres mortels. C'est donc plus que clair que cela ne renferme point un sens propre pour prétendre qu'ils soient conçus littéralement ou qu'il y ait une quelconque allusion a l'incarnation.. Alors le jugement de Jésus, n'est qu'un refus de son message prophétique, menant a l'union d'amour avec Dieu, par des pharisiens féroces très liés a la lettre plutôt qu'a l'esprit. Ne cherchez pas ailleurs.

Jésus n'a pas été condamné parce qu'il se disait "Fils de Dieu", mais parce qu'il a dit au Grand-Prêtre que désormais il viendrait comme Dieu, sur les nuée du Ciel, siégeant à la droite de Dieu. Jésus ici a laissé entendre clairement au Grand Prêtre, qu'Il était Dieu qui visitait Moïse en venant sur les nuées du Ciel.

De plus il avait dit qu'il avait comme Dieu son Père, le pouvoir de donner la Vie divine, la Vie éternelle, la possédant en Lui-même, comme Dieu son Père la possède.


Revenir en haut Aller en bas
halim

avatar

Masculin Messages : 2031
Inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Le procès de Jésus   Dim 15 Avr 2018, 21:12

petero a écrit:
Jésus n'a pas été condamné parce qu'il se disait "Fils de Dieu", mais parce qu'il a dit au Grand-Prêtre que désormais il viendrait comme Dieu, sur les nuée du Ciel, siégeant à la droite de Dieu.
Cher petero,
Vous savez fort bien que les grands prêtres et les anciens du Peuple tinrent conseil et le condamnèrent à mort, bien avant dans un simulacre de procès. Lorsque Jésus, que bénie soit sa mère, fut amené devant les grands prêtres, les anciens et les scribes, de nombreux faux témoins s’élevèrent afin de le compromettre. Le grand prêtre, qui était au milieu de l’Assemblée, interrogea l’accusé et lui demande de répondre aux charges portées contre lui. Mais questionné a plusieurs reprises, il garda toujours le silence. Présenté cette fois devant Ponce Pilate, celui ci le questionna à son tour pour essayer de voir plus clair dans les accusations portées contre lui, avec acharnement par les Juifs qui cherchaient à le confondre. Il lui demanda tout simplement s’il était le roi des Juifs, « C’est toi qui le dis » répondit l’accusé. Le procurateur Romain voulut en savoir plus, sans résultats. Il renouvela sa tentative, en vain.

Il faut rappeler que l’interrogatoire se déroulait en public. Non seulement tout l‘aréopage politique, religieux, administratif et militaire était présent, mais également l’ensemble de la population grisée et surexcitée par les événements. On reste confondu par l’attitude de l’accusé qui se cantonnait dans un mutisme inexplicable, alors que les circonstances lui offraient l’occasion de développer les fondements de la religion qu’il prêchait inlassablement. Les idéalistes, les réformateurs et autres porteurs d’opinion savent d’emblée que les tribunaux constituent des forums qui sont systématiquement exploités pour les besoins des causes nouvelles. Et dans ce procès, Ponce Pilate, ne serait-ce que lui, cherchait à en savoir d’avantage sur la doctrine de Jésus. Mais celui-ci, si loquace et prolixe en d’autres occasions, ne fut que l’ombre de lui-même. Il ne répondit ni à l’attente de ses accusateurs, ni à celle du public. C’est un comportement étrange que justifient éventuellement la frayeur et l’angoisse qui l’étreignit avant qu’il ne soit arrêté, mais qui ne concorde pas avec l’attitude et la dignité qu’on serait en droit d’attendre du « Fils de dieu». Alors qu'en déduisez-vous, mais cette fois, sérieusement..
Revenir en haut Aller en bas
djebbouri

avatar

Masculin Messages : 527
Inscription : 02/04/2017

MessageSujet: Re: Le procès de Jésus   Dim 15 Avr 2018, 21:15

humanlife a écrit:
. Ils finissent par dévoiler leur vrai motif : cet homme, Jésus, parle à Dieu comme à son Père. Et cela, ils ne peuvent pas le supporter plus longtemps.

ça indique que ce n'était pas Jésus. Jésus est l'un des cinq grand prophètes il ne pouvait pas blasphémé.


ça c'est une calomnie pour justifier la mort de celui qu'on croyait Jésus . c'était Judas
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 9056
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Le procès de Jésus   Dim 15 Avr 2018, 23:01

Le procès de Jésus c'est l'image de ce qu'on vécu nombre de saints et de mystiques par la suite dans la tradition chrétienne.
Revenir en haut Aller en bas
halim

avatar

Masculin Messages : 2031
Inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Le procès de Jésus   Lun 16 Avr 2018, 08:44

humanlife a écrit:
Le procès de Jésus c'est l'image de ce qu'on vécu nombre de saints et de mystiques par la suite dans la tradition chrétienne.
Cher humanlife,
Meme en Islam, beaucoup ont été montré du doigt en raison de leur amour pour Dieu et du fait d'une union d'amour incompréhensible pour les pharisiens. Je pense que la "fin de Jésus" est principalement dû à l'ignorance et à l'intolérance que peut impliquer une vision trop rigide de la religion où l'aspect profondément spirituel est regardé avec méfiance. La fin d'El Hallaj, qui est toutefois considéré comme l'un des principaux maîtres de l'Islam ésotérique, a titre d'exemple, fut tout simplement la conséquence de la divulgation du secret qui s'attache à la réalisation de la condition la plus élevée. Je pense que tant que nous nous identifions au corps, tant que nous identifions à notre ego, alors nous ne pouvons progresser dans notre recherche du Divin, et il y aura des christ, que Dieu sauvera par des élévations célestes.
Revenir en haut Aller en bas
Marc Hassyn

avatar

Masculin Messages : 868
Inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Le procès de Jésus   Lun 16 Avr 2018, 10:08

On oublie souvent l'arrière-plan géopolitique de ce procès : l'Empire romain ayant ravi à l'Empire parthe son débouché sur la Mer Méditerranée ; les nombreux mouvements hostiles à Rome, plus ou moins violents, dont l'Empire parthe peut se réjouir ; les prétentions dynastiques de la famille du Christ (d'où venaient les Mages, d'après vous ? Et pourquoi reconnaître la Royauté du Christ ?); l'élite judéenne collaborant avec l'occupant romain et n'ayant aucun intérêt à voir le rétablissement du trône d'Israël réduire leurs privilèges; la crucifixion, peine capitale réservée aux meurtriers et aux séditieux.

Tout cela brosse un tableau dans lequel on aurait tort de négliger les enjeux de pouvoir des grandes puissances de l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
petero

avatar

Masculin Messages : 9403
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le procès de Jésus   Lun 16 Avr 2018, 18:51

halim a écrit:
Cher petero,
Vous savez fort bien que les grands prêtres et les anciens du Peuple tinrent conseil et le condamnèrent à mort, bien avant dans un simulacre de procès.

Absolument pas, car les anciens du Peuple n'avaient aucun pouvoir pour condamner Jésus, c'est ce qui explique qu'ils l'ont conduit à Pilate, en demandant à Pilate, de condamner Jésus.

Jésus était accusé de se faire Dieu, pas de se dire "Messie", car d'autres avant lui avait prétendu être le Messie, et ils n'avaient pas été condamné à mort. On les prenait pour des illuminés, c'est tout.

Et c'est bien pourquoi le Grand-Prête lui demande s'il est "le Fils de Dieu", descendu du Ciel pour sauver les hommes. Et là Jésus répond :

"Mais Jésus gardait le silence. Et le grand prêtre lui dit: " Je t'adjure par le Dieu vivant de nous dire, si tu es le Christ, le Fils de Dieu? " Jésus lui dit: " Tu l'as dit. Du reste, je vous le dis, à partir de maintenant vous verrez le Fils de l'homme assis à la droite de la Puissante et venant sur les nuées du ciel. " (Matthieu 26, 63-64)

je vous le dis, à partir de maintenant vous verrez le Fils de l'homme assis à la droite de la Puissante et venant sur les nuées du ciel.

Je trouve que vous êtes malhonnête de ne pas tenir compte de cette Parole que Jésus a prononcée et qui pour le Gran-Prêtre était innaceptable, car Jésus dit clairement qu'à partir de ce jour où on va le faire mourir, il viendra sur les nées du Ciel, comme Dieu seul le faisait.

Jésus ici, confirme qu'Il Est le Dieu d'Israël qui visitait son Peuple, en venant sur les nuées.

Votre problème est que vous êtes trop orgueilleux pour admettre que vous vous êtes fait rouler dans la farine par ce soit disant ange Gabriel et votre soi disant prophète. Vous vous enfermez dans votre malhonnêteté intellectuelle, par orgueil. Vous êtes comme ces pharisiens que Jésus traitait d'hypocrites.

Revenir en haut Aller en bas
djebbouri

avatar

Masculin Messages : 527
Inscription : 02/04/2017

MessageSujet: Re: Le procès de Jésus   Lun 16 Avr 2018, 20:46

Marc Hassyn a écrit:
); l'élite judéenne collaborant avec l'occupant romain et n'ayant aucun intérêt à voir le rétablissement du trône d'Israël réduire leurs privilèges;.

cette vision des choses est en totale contradiction avec les événements historiques bien établis: le soulèvement populaires de juifs peu aprés Jésus sous l'instigation de Bar Kokba qu fut a cause de la destruction totale de Jérusalem et son Temple 70 ans après Jésus

encore dans les récits évangéliques tout le peuple d’Israël s'attendait à au Messie et a la délivrance nationale
Revenir en haut Aller en bas
Marc Hassyn

avatar

Masculin Messages : 868
Inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Le procès de Jésus   Lun 16 Avr 2018, 21:12

C'est bizarre : vous contestez mes propos avec des commentaires qui les confirment.

L'élite sacerdotale de Jérusalem collaborait avec Rome : voir arriver un Messie susceptible de monter sur le trône d'Israël et le laisser y parvenir, c'était dire adieu à leur situation confortable de dirigeants fortunés. Il fallait que Jésus meurt pour que rien ne change.
Revenir en haut Aller en bas
djebbouri

avatar

Masculin Messages : 527
Inscription : 02/04/2017

MessageSujet: Re: Le procès de Jésus   Lun 16 Avr 2018, 21:47

Marc Hassyn a écrit:
C'est bizarre : vous contestez mes propos avec des commentaires qui les confirment.
Que disent tes commentaires?

Marc Hassyn a écrit:
L'élite sacerdotale de Jérusalem collaborait avec Rome : voir arriver un Messie susceptible de monter sur le trône d'Israël et le laisser y parvenir, c'était dire adieu à leur situation confortable de dirigeants fortunés. Il fallait que Jésus meurt pour que rien ne change.

non c'est pas comme ça.

l'élite sacerdotale s'était irrité contre Jésus pour la raison principale : Le Messie ne serait pas de descendance davidique . et le royaume de Dieu leur sera enlevé et donné à un autre nation. ( c'est à dire l'election d'Israel est finie)

-Il fallait le tuer mais comment ? il leur était interdit d'exécuter la peine capitale . l'astuce était de chercher une accusation politique contre Jésus pour réussir leur projet de le faire mourir : il dénonçait Jésus comme fauteur de trouble , il se dit roi des juifs. ( c'est une accusation mensongère )


e sacerdoce c'est lui qui a soutenu par la suite Bar Kokba comme messie .donc ton analyse est erronée



Revenir en haut Aller en bas
Marc Hassyn

avatar

Masculin Messages : 868
Inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Le procès de Jésus   Lun 16 Avr 2018, 22:30

Citation :
-Il fallait le tuer mais comment ? il leur était interdit d'exécuter la peine capitale . l'astuce était de chercher une accusation politique contre Jésus pour réussir leur projet de le faire mourir : il dénonçait Jésus comme fauteur de trouble , il se dit roi des juifs. ( c'est une accusation mensongère )

Je pense que c'est loin d'être aussi simple : les prétentions de Jésus au trône d'Israël étaient peut-être réelles. En tout cas, dans son entourage comme dans le peuple, cet espoir était grand. L'empire parthe avait également intérêt à appuyer secrètement son mouvement, comme il l'a sans doute fait pour les différentes tentatives de soulèvement : débarrassé de l'occupant romain, un roi enfin placé sur le trône, la Palestine pouvait enfin revenir dans le giron de l'empire confédéral parthe qui retrouvait ainsi son débouché commercial maritime vers l'Occident.

Et n'oublions pas que le Nouveau Testament lui-même insiste sur l'ascendance davidique de Jésus et de sa famille élargie, généalogies à l'appui. C'est Jacques le Juste, "le frère du seigneur" qui sera à la tête de l'église de Jérusalem, et Siméon, un de ses successeurs, était aussi un membre de la famille. La dimension "dynastique" de la famille de Jésus semble évidente.

Citation :
e sacerdoce c'est lui qui a soutenu par la suite Bar Kokba comme messie .donc ton analyse est erronée

Non, la classe sacerdotale était divisée quant au soutien à apporter à Simon Bar Kokhba. De plus sa révolte se situe en 132-135, c'est à dire un siècle après la Passion. En un siècle, la situation a largement eu le temps de changer, en profondeur.
Revenir en haut Aller en bas
djebbouri

avatar

Masculin Messages : 527
Inscription : 02/04/2017

MessageSujet: Re: Le procès de Jésus   Lun 16 Avr 2018, 22:35

Marc Hassyn a écrit:
les prétentions de Jésus au trône d'Israël étaient peut-être réelles.

Dans toutes sa vie Jésus n'avait eu d'ambitions politiques

-il ordonné de payer impot a César

-il n'a pas permis des épées

-il a refusé de trancher un simple litige d'héritage entre deux frères

-en proclamant le royaume de Dieu à venir il a tranché qu'il n'avait aucune ambition politique.

Revenir en haut Aller en bas
Marc Hassyn

avatar

Masculin Messages : 868
Inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Le procès de Jésus   Mar 17 Avr 2018, 10:04

Je pense que déconnecter le politique du spirituel dans ces sociétés et à cette époque est une erreur d'appréciation. La preuve en est que les 1ers chrétiens de Rome, refusant par interdit religieux d'adorer l'Empereur et de consommer les viandes sacrifiées sur les autels païens, étaient considérés comme de dangereux ennemis de la Cité romaine, un corps étranger à expulser avant qu'il ne corrompe les fondement de la société.

Citation :
il ordonné de payer impot a César

"Ordonné" est un bien grand mot ! Je dirais plutôt que c'est un conseil très diplomatique, une réponse très habile pour ne pas tomber dans le piège qui lui était tendu. La prudence recommande de ne pas attaquer frontalement un adversaire quand on n'est pas encore en mesure de l'affronter.

Citation :
il n'a pas permis des épées

Dans Luc 22; 36 , on lit pourtant : "Et il leur dit: Maintenant, au contraire, que celui qui a une bourse la prenne et que celui qui a un sac le prenne également, que celui qui n'a point d'épée vende son vêtement et achète une épée."

De même, si Simon-Pierre coupe l'oreille du serviteur du Grand-Prêtre, c'est bien qu'il possédait une épée. Or Simon-Pierre n'est pas n'importe qui : c'est celui qui sera choisi pour être à la tête de l'Eglise. Jésus pouvait-il ignorer que Pierre (et d'autres disciples?) était armé ? Curieux tolérance...

Si on ajoute cela à Matthieu 10;34 : "Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l'épée", même si ce verset a été abondamment commenté dans un sens imagé, ça commence quand même à faire beaucoup.

Et Simon est-il "Simon Bar Yona", Simon fils de la Colombe (ou de Jonas), ou "Simon Baryona", Simon le révolutionnaire ?

Quant à Judas Iscarioth, est-il Judas, l'homme de Carioth ou bien Judas le sicaire ?

Je ne tire aucune conclusion définitive, je remarque juste qu'il y a une accumulation de faits troublants qui semblent indiquer que le mouvement de Jésus n'était peut-être pas exempt d'une composante de tendance "zélote"...

De plus, il a souvent été avancé qu'une des raisons qui auraient poussé Judas à livrer Jésus pourrait être sa déception de voir que Jésus avait renoncé à briguer le trône bien terrestre d'Israël. Pourquoi un tel revirement, après trois années passées avec le Christ, si Jésus avait dès le début clairement annoncé que ses prétentions étaient purement d'ordre spirituel ? N'oublions pas que Judas était le trésorier du groupe, autrement dit un homme en qui le Christ avait toute confiance. Et l'un et l'autre auraient vécu sur un tel malentendu pendant trois années d'intimité ?

Citation :
en proclamant le royaume de Dieu à venir il a tranché qu'il n'avait aucune ambition politique.

Ça, c'est une appréciation d'homme du XXIème siècle. L'occupant romain et ses collaborateurs judéens des classes aisées ne le voyaient certainement pas du même œil. En proclamant le Royaume de Dieu, Jésus menaçait l'ordre social et politique d'une région éminemment instable, et c'était l'équilibre géopolitique qui était en danger, avec un Empire parthe dont l'idée fixe était de récupérer ce territoire qu'il avait perdu.
Revenir en haut Aller en bas
halim

avatar

Masculin Messages : 2031
Inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Le procès de Jésus   Mar 17 Avr 2018, 12:29

Marc Hassyn a écrit:
"Ordonné" est un bien grand mot ! Je dirais plutôt que c'est un conseil très diplomatique, une réponse très habile pour ne pas tomber dans le piège qui lui était tendu. La prudence recommande de ne pas attaquer frontalement un adversaire quand on n'est pas encore en mesure de l'affronter.
Cher Marc,
Contrairement a ce que vous pensez, Jésus a attaqué frontalement le pouvoir Césarien tout en usant de diplomatie. N'oubliez pas que les Césars se prenaient aussi pour des divinités et en ce sens Jésus les a totalement détrôné en ce sens de tout sentiment de déité. La piece de monnaie portait l'effigie du Dieu César. Ensuite "Rendre a César ce qui appartient a César" une fois qu'il n'est plus Dieu, veut clairement dire que la Palestine n'appartient pas a César et qu'il y a lieu de le chasser de cette région, vers Rome qui est sa véritable possession, et laisser cette région pour le royaume de Dieu. C'est un vrai appel a une insurrection armée contre le pouvoir en place.
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 9056
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Le procès de Jésus   Jeu 19 Avr 2018, 16:36

Au contraire les disciples de Jésus sont allés à Rome pour se confronter au pouvoir impérialiste, qui représentait sûrement une menace globale pour la religion, pour le royaume de Dieu, qui n'est pas assimilable à un lieu géographique, comme l'a dit Jésus.
Revenir en haut Aller en bas
djebbouri

avatar

Masculin Messages : 527
Inscription : 02/04/2017

MessageSujet: Re: Le procès de Jésus   Jeu 19 Avr 2018, 21:47

Marc Hassyn a écrit:
Je pense que déconnecter le politique du spirituel dans ces sociétés et à cette époque est une erreur d'appréciation. La preuve en est que les 1ers chrétiens de Rome, refusant par interdit religieux d'adorer l'Empereur et de consommer les viandes sacrifiées sur les autels païens, étaient considérés comme de dangereux ennemis de la Cité romaine, un corps étranger à expulser avant qu'il ne corrompe les fondement de la société.

ils étaient persécutés pour leur religion. le christainisme n'a aucune ambitin politique

Revenir en haut Aller en bas
djebbouri

avatar

Masculin Messages : 527
Inscription : 02/04/2017

MessageSujet: Re: Le procès de Jésus   Jeu 19 Avr 2018, 21:53

Marc Hassyn a écrit:


Citation :
il ordonné de payer impot a César

"Ordonné" est un bien grand mot ! Je dirais plutôt que c'est un conseil très diplomatique, une réponse très habile pour ne pas tomber dans le piège qui lui était tendu. .

cher Marc Jésus voulait dire en ordonnant de payer tribut à César qu'il n'est pas le Messie


Le Messie d'aprés ls livres des prophètes on lui paye tribut

voici comment est décrit le Messie dans le Psaume 72

" En ses jours le juste fleurira, Et la paix sera grande jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de lune.
8. Il dominera d'une mer à l'autre, Et du fleuve aux extrémités de la terre.
9. Devant lui, les habitants du désert fléchiront le genou, Et ses ennemis lécheront la poussière.
10. Les rois de Tarsis et des îles paieront des tributs, Les rois de Séba et de Saba offriront des présents.

JJésus prend ses distances avec tout soupçon pouvant lui attribuer les qualités du Messie




Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne

avatar

Féminin Messages : 5815
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Le procès de Jésus   Ven 20 Avr 2018, 18:18

Ce n'est pas Pilate qui a condamné Jésus

Matthieu 27:22-24 Pilate leur dit : Que ferai-je donc de Jésus, qu'on appelle Christ ? Tous répondirent : Qu'il soit crucifié ! Le gouverneur dit : Mais quel mal a-t-il fait ? Et ils crièrent encore plus fort : Qu'il soit crucifié ! Pilate, voyant qu'il ne gagnait rien, mais que le tumulte augmentait, prit de l'eau, se lava les mains en présence de la foule, et dit : Je suis innocent du sang de ce juste. Cela vous regarde.

Matthieu 27:23-25 Le gouverneur dit : Mais quel mal a-t-il fait ? Et ils crièrent encore plus fort : Qu'il soit crucifié ! Pilate, voyant qu'il ne gagnait rien, mais que le tumulte augmentait, prit de l'eau, se lava les mains en présence de la foule, et dit : Je suis innocent du sang de ce juste. Cela vous regarde. Et tout le peuple répondit : Que son sang retombe sur nous et sur nos enfants !

Matthieu 27:24-26 Pilate, voyant qu'il ne gagnait rien, mais que le tumulte augmentait, prit de l'eau, se lava les mains en présence de la foule, et dit : Je suis innocent du sang de ce juste. Cela vous regarde. Et tout le peuple répondit : Que son sang retombe sur nous et sur nos enfants ! Alors Pilate leur relâcha Barabbas ; et, après avoir fait battre de verges Jésus, il le livra pour être crucifié.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.org/
Mister be

avatar

Masculin Messages : 10391
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le procès de Jésus   Ven 20 Avr 2018, 18:27

« Tout ce que je vous prescris, observez-le exactement sans rien y ajouter, sans rien y retrancher » (Devarim chap.13 verset 1).
Je cite (verset 2-4 du même chap.) : « Si s'élève au milieu de toi un prophète ou un visionnaire, t'offrant comme caution un signe ou un miracle ; quand bien même s'accomplirait le signe ou le miracle qu'il t'a annoncé, en disant : Suivons des dieux étrangers (que tu ne connais pas) et adorons-les', tu n'écouteras pas les paroles de ce prophète ou ce visionnaire ! Car l'Eternel votre D. vous met à l'épreuve pour constater si vous L'aimez réellement de tout votre cœur et de toute votre âme ».

Et dans le verset 6 : « Ce prophète ou ce visionnaire sera mis à mort car il a prêché la révolte contre l'Eternel votre D. qui vous a sortis du pays d'Egypte et rachetés de la maison de servitude, voulant ainsi t'écarter de la voie que l'Eternel ton D. t'a ordonné de suivre ; et tu extirperas le mal du milieu de toi ».

Voilà pourquoi il a été condamné pour blasphème
Revenir en haut Aller en bas
Mister be

avatar

Masculin Messages : 10391
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Le procès de Jésus   Ven 20 Avr 2018, 18:29

florence_yvonne a écrit:
Ce n'est pas Pilate qui a condamné Jésus

Matthieu 27:22-24 Pilate leur dit : Que ferai-je donc de Jésus, qu'on appelle Christ ? Tous répondirent : Qu'il soit crucifié ! Le gouverneur dit : Mais quel mal a-t-il fait ? Et ils crièrent encore plus fort : Qu'il soit crucifié ! Pilate, voyant qu'il ne gagnait rien, mais que le tumulte augmentait, prit de l'eau, se lava les mains en présence de la foule, et dit : Je suis innocent du sang de ce juste. Cela vous regarde.

Matthieu 27:23-25 Le gouverneur dit : Mais quel mal a-t-il fait ? Et ils crièrent encore plus fort : Qu'il soit crucifié ! Pilate, voyant qu'il ne gagnait rien, mais que le tumulte augmentait, prit de l'eau, se lava les mains en présence de la foule, et dit : Je suis innocent du sang de ce juste. Cela vous regarde. Et tout le peuple répondit : Que son sang retombe sur nous et sur nos enfants !

Matthieu 27:24-26 Pilate, voyant qu'il ne gagnait rien, mais que le tumulte augmentait, prit de l'eau, se lava les mains en présence de la foule, et dit : Je suis innocent du sang de ce juste. Cela vous regarde. Et tout le peuple répondit : Que son sang retombe sur nous et sur nos enfants ! Alors Pilate leur relâcha Barabbas ; et, après avoir fait battre de verges Jésus, il le livra pour être crucifié.

Les Romains ont étouffés la révolte dans l'œuf en faisant un exemple
Ils auraient pu lui flanquer une raclée mémorable sans le tuer...
En plus il fréquentait des Zélotes...dis-moi qui tu fréquentes je te dirai qui tu es!
Revenir en haut Aller en bas
florence_yvonne

avatar

Féminin Messages : 5815
Inscription : 12/02/2007

MessageSujet: Re: Le procès de Jésus   Ven 20 Avr 2018, 18:54

Devarim ? Question
Revenir en haut Aller en bas
http://www.forum-religions.org/
humanlife



Masculin Messages : 9056
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Le procès de Jésus   Hier à 23:01

Les grands prêtres juifs ont livré jésus à pilate.
et en fin de compte c'est la foule qui a condamné jésus à mort.

Revenir en haut Aller en bas
djebbouri

avatar

Masculin Messages : 527
Inscription : 02/04/2017

MessageSujet: Re: Le procès de Jésus   Hier à 23:08

Mister be a écrit:

Les Romains ont étouffés la révolte dans l'œuf

la révolte de qui ? si ce n'est la révolte juive


Mister be a écrit:
Ils auraient pu lui flanquer une raclée mémorable sans le tuer...!
c'est ce que essayait Ponce Pilate. mais sous la machination et l'instigation des juifs il a crucifié ce qu'on a cru Jésus.

Mister be a écrit:
En plus il fréquentait des Zélotes...dis-moi qui tu fréquentes je te dirai qui tu es!

Les zélotes ont été apprivoisé par Jésus : il leur interdisait de porter des épés et de payer tribut à Cézar. Jésus n'était pas dans le courant des zélotes


Revenir en haut Aller en bas
djebbouri

avatar

Masculin Messages : 527
Inscription : 02/04/2017

MessageSujet: Re: Le procès de Jésus   Hier à 23:09

humanlife a écrit:
Les grands prêtres juifs ont livré jésus à pilate.
et en fin de compte c'est la foule qui a condamné jésus à mort.


tu as raison

mais je diffère de toi que le détenu n'était pas Jésus. il n'en avait que l'apparence
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 9056
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Le procès de Jésus   Aujourd'hui à 05:33

djebbouri a écrit:
humanlife a écrit:
Les grands prêtres juifs ont livré jésus à pilate.
et en fin de compte c'est la foule qui a condamné jésus à mort.


tu as raison

mais je diffère de toi que le détenu n'était pas Jésus. il n'en avait que l'apparence

c'était un sosie de jésus en quelque sorte selon vous?

mais qui a embaucher un sosie de jésus, puisque jésus était un homme du peuple, donc il ne faisait pas partie d'une société secrète aurait pu organisé ça: il était seul.
Revenir en haut Aller en bas
petero

avatar

Masculin Messages : 9403
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le procès de Jésus   Aujourd'hui à 07:00

djebbouri a écrit:
Marc Hassyn a écrit:


Citation :
il ordonné de payer impot a César

"Ordonné" est un bien grand mot ! Je dirais plutôt que c'est un conseil très diplomatique, une réponse très habile pour ne pas tomber dans le piège qui lui était tendu. .

cher Marc Jésus voulait dire en ordonnant de payer tribut à César qu'il n'est pas le Messie

Le Messie d'aprés les livres des prophètes on lui paye tribut

Le tribut payé par les juifs à César, c'était l'argent à l'effigie de César, que l'on rendait à César en payant l'impot.

Le tribut que les juifs aurait du payer à Jésus, le Messie, c'est ce fruit qu'il est venu récolté, après que son Père l'est envoyé sur la terre, récolter sa part de fruit, produit par sa Vigne et qui n'est autre que "le fruit de l'Amour" dont Dieu avait rempli son Peuple, pour qu'il reproduise son Amour.

Jésus est bien le Messie envoyé par Dieu, à qui ont doit rendre ce qui est à Lui, le fruit que Dieu voulait que sa Vigne produise : l'amour de Dieu et du prochain.

L'Amour que l'on doit rendre à Dieu est à l'effigie de son Fils qui est rempli de son Amour ; voilà le tribut que les juifs auraient du rendre à Dieu, et que nous chrétiens, nous rendons à Dieu.

Dans l'Amour que nous donnons à Dieu et à notre prochain, nous devons retrouver comme imprimer dans cet Amour, l'Amour que son Fils lui donne et nous a donné, un Amour dans lequel on retrouve l'Amour que Dieu a pour nous.

Quand Jésus nous dit que c'est à l'Amour que l'on aura les uns pour les autres que l'on nous reconnaîtra comme ses disciples, il parle de son Amour qu'il répand en nos coeurs pour que nous le redonnions à Dieu et à nos frères, un Amour à l'image de l'Amour que Dieu a pour nous.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le procès de Jésus   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le procès de Jésus
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le procès du singe
» Procès de 2 membres de PETA pr cruauté envers animaux!!!
» Gilles Eric Séralini gagne son procès pour diffamation
» Le procès des caricatures
» Israël salue la lecture du procès de Jésus par Benoît XVI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: