DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Sommes nous face à une guerre eschatologique?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Three piglets



Messages : 1272
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 00:05

Laurent a écrit:
Maintenant, au-delà de cette réponse spirituelle, qui me semble maintenant irréaliste (même si c'est la meilleure réponse théorique à l'islam conquérant), voyant mal une réévangélisation s'opérer (les dégâts - je reste prudent - occasionnés à ce niveau semblant irrémédiables), il faut bien se rendre à l'évidence, à savoir qu'il n'y a plus qu'une solution politique qui puisse régler le problème Idea


L'un n'exclue pas l'autre.
Une réevangélisation ne porterai pas ses fruits pleinement, si il devait arriver 1 millions de musulmans/islamistes par an dans nos pays.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 00:10

En effet...

Il me revient en tête cette déclaration de je ne sais plus qui, disant que les peuples se rappellent subitement l'existence de Dieu en temps de détresse...

Et comme ces temps se rapprochent...

Wait & See :|
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 00:15

Laurent a écrit:
les peuples se rappellent subitement l'existence de Dieu en temps de détresse...

et tu t'inclues dedans? :greenange:
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 00:24

Celle-là je l'attendais Mr. Green

Eh bien je vais peut-être t'étonner, mais je n'exclus pas cette possibilité, ne pouvant préjuger de l'avenir ;)

Quoiqu'il en soit, que l'on soit croyant ou non, il est hors de doute que des temps extrêmement difficiles et des évènements d'une gravité extrême dans l'avenir immédiat sont une quasi-certitude Idea

A chacun de s'y préparer :|
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 00:26

:amen: ;)
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 00:31

Three piglets a écrit:
Laurent a écrit:
Maintenant, au-delà de cette réponse spirituelle, qui me semble maintenant irréaliste (même si c'est la meilleure réponse théorique à l'islam conquérant), voyant mal une réévangélisation s'opérer (les dégâts - je reste prudent - occasionnés à ce niveau semblant irrémédiables), il faut bien se rendre à l'évidence, à savoir qu'il n'y a plus qu'une solution politique qui puisse régler le problème Idea


L'un n'exclue pas l'autre.
Une réevangélisation ne porterai pas ses fruits pleinement, si il devait arriver 1 millions de musulmans/islamistes par an dans nos pays.

Puisque tu es nouveau, je t'explique : sur tout ce forum, il y en a à peu près 4 qui pensent qu'un conflit est ineluctable, dont deux qui militent activement pour ce conflit : Laurent et JCMD. Sinon, dans l'ensemble, on est pour la recherche d'une solution de paix
Revenir en haut Aller en bas
Three piglets



Messages : 1272
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 00:37

jo zecat a écrit:



Puisque tu es nouveau, je t'explique : sur tout ce forum, il y en a à peu près 4 qui pensent qu'un conflit est ineluctable, dont deux qui militent activement pour ce conflit : Laurent et JCMD. Sinon, dans l'ensemble, on est pour la recherche d'une solution de paix

JCMD?

Bah disons que maintenant nous sommes 5.
Je pense éffectivement que le conflit est inévitable.
Je pense aussi que , politiquement, il vaut mieux qu'il éclate le plus vite possible si nous ne voullons pas finir comme les Serbes ou pire , comme l'Empire Bysantin.
Ensuite, la solution de paix, si ce n'est pas une paix munichoise qui nous mêne à la catastrophe.
Mais je ne crois pas que cela puisse se résoudre démocratiquement, les exemples yougoslaves et libanais sont des précédents interressants.
Wait and See.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 00:38

jo zecat a écrit:
deux qui militent activement pour ce conflit : Laurent et JCMD.

Jo.... pukel
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 00:38

Je vois que tu n'as toujours rien compris à notre position, Jo :|

Cite-moi UN SEUL exemple où nous appelons à la guerre.

Nous appelons à RESISTER au totalitarisme vert actuellement à l'assaut et de nos démocraties, et surtout de nos libertés, ce qui est TOTALEMENT différent Idea

Ne te trompe pas d'ennemis, Jo...
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 00:48

Three piglets a écrit:
jo zecat a écrit:



Puisque tu es nouveau, je t'explique : sur tout ce forum, il y en a à peu près 4 qui pensent qu'un conflit est ineluctable, dont deux qui militent activement pour ce conflit : Laurent et JCMD. Sinon, dans l'ensemble, on est pour la recherche d'une solution de paix

JCMD?

Bah disons que maintenant nous sommes 5.
Je pense éffectivement que le conflit est inévitable.
Je pense aussi que , politiquement, il vaut mieux qu'il éclate le plus vite possible si nous ne voullons pas finir comme les Serbes ou pire , comme l'Empire Bysantin.
Ensuite, la solution de paix, si ce n'est pas une paix munichoise qui nous mêne à la catastrophe.
Mais je ne crois pas que cela puisse se résoudre démocratiquement, les exemples yougoslaves et libanais sont des précédents interressants.
Wait and See.

Moi, je suis une vraie fille de Jean-Paul II et dans les textes que je t'ai mis en référence, je garde deux phrases :

Citation :
Je vois alors des mots : « Équité », « Amour » et « Justice ». La Dame dit :
« Tant que ces mots ne seront pas suspendus au-dessus de la tête des hommes et ne vivront pas dans leur cœur, la paix n’est pas en vue. »
et
Citation :
« Ça, c’est le monde futur ; il est très dur. Le monde va s’autodétruire. »

Mais bien sur, l'avenir du monde est suspendu à notre bonne volonté
Revenir en haut Aller en bas
Three piglets



Messages : 1272
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 00:50

jo zecat a écrit:



Moi, je suis une vraie fille de Jean-Paul II et dans les textes que je t'ai mis en référence, je garde deux phrases :


C'est ce qui nous sépare.
Et je préfére B16 sur le dialogue avec l'Islam.
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 01:00

Clotilde a écrit:
Laurent a écrit:
les peuples se rappellent subitement l'existence de Dieu en temps de détresse...

et tu t'inclues dedans? :greenange:

Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 02:18

Citation :
Jihad, Apocalypse et Antisémitisme

Un entretien avec Richard Landes



Le but principal du Jihadisme moderne, mouvement apocalyptique et cataclysmique, est la domination de l'Islam sur le monde. Au nom de revendications millénaristes, l'islamisme promet qu'une fois son autorité établie partout la paix règnera sur le monde.

Le Jihad, comme guerre millénaire, agit aujourd'hui principalement à deux niveaux. Premièrement, celui d'une violence ouverte et revendiquée ; son agression apparaît dans la plupart des espaces où des majorités musulmanes partagent une frontière avec une autre culture. Le second niveau s'exprime par ce que l'on pourrait appeler la démopathie, c'est-à-dire l'invocation de valeurs particulières à une société pour saper le système démocratique de l'intérieur.

Dès son origine, le texte des Protocoles des Sages de Sion, un faux apocalyptique présentant les étapes d'une supposée conspiration juive pour gouverner le monde, fut le document favori des Judéophobes. Après la Deuxième Guerre mondiale, parmi ses «partisans» les plus enthousiastes, on a pu rencontrer des intellectuels et des élites politiques du monde arabe.

Il existe une convergence significative entre le Hamas religieux et l'O.L.P. « laïque » quant à leur utilisation d'une rhétorique apocalyptique. Elle se caractérise par la théorie d'une conspiration mondiale, la guerre totale, un antisémitisme virulent, le mépris pour la vie humaine et le meurtre d'enfants.

Richard Landes enseigne l'histoire médiévale à l'Université de Boston. Il explique que dans les cultures monothéistes modernes, la pensée apocalyptique impliquait souvent un antisémitisme visant l'extermination. Selon lui, le Jihadisme moderne en est l'exemple contemporain.

Suite : http://www.jcpa.org/phas/phas-fr-24.htm
Revenir en haut Aller en bas
Josaphat



Masculin Messages : 696
Inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 13:57

Three piglets a écrit:
jo zecat a écrit:



Puisque tu es nouveau, je t'explique : sur tout ce forum, il y en a à peu près 4 qui pensent qu'un conflit est ineluctable, dont deux qui militent activement pour ce conflit : Laurent et JCMD. Sinon, dans l'ensemble, on est pour la recherche d'une solution de paix

JCMD?

Bah disons que maintenant nous sommes 5.
Je pense éffectivement que le conflit est inévitable.
Je pense aussi que , politiquement, il vaut mieux qu'il éclate le plus vite possible si nous ne voullons pas finir comme les Serbes ou pire , comme l'Empire Bysantin.
Ensuite, la solution de paix, si ce n'est pas une paix munichoise qui nous mêne à la catastrophe.
Mais je ne crois pas que cela puisse se résoudre démocratiquement, les exemples yougoslaves et libanais sont des précédents interressants.
Wait and See.

Comment on peut souhaiter cela? Un individu qui meurt, un individus qui souffre c'est toute l'humanité qui meurt et qui souffre. Quelque soit sa bannière. pale
Revenir en haut Aller en bas
http://altertransblogalisation.skynetblogs.be
Three piglets



Messages : 1272
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 14:33

Josaphat a écrit:
Comment on peut souhaiter cela? Un individu qui meurt, un individus qui souffre c'est toute l'humanité qui meurt et qui souffre. Quelque soit sa bannière. pale

il y a tout de même une différence entre soi et l'autre.
Si, en face, les hommes ne sont pas de bonnes volontés, il n'y a , à mon sens, aucune raison de se laisser dominer ou tuer, surtout en s'appuyant sur des principes religieux pour justifier sa propre disparition.
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 14:44

Three piglets a écrit:
Josaphat a écrit:
Comment on peut souhaiter cela? Un individu qui meurt, un individus qui souffre c'est toute l'humanité qui meurt et qui souffre. Quelque soit sa bannière. pale

il y a tout de même une différence entre soi et l'autre.
Si, en face, les hommes ne sont pas de bonnes volontés, il n'y a , à mon sens, aucune raison de se laisser dominer ou tuer, surtout en s'appuyant sur des principes religieux pour justifier sa propre disparition.

Désolée mais quand on est un vrai catholique, on s'appuie sur :

Mt 26, 52
Citation :

Jésus lui dit : « Rentre ton épée, car tous ceux qui prennent l'épée périront par l'épée.

Quand on est pacifique, on court le risque de perdre des vies mais moins qu'en attisant une guerre
Revenir en haut Aller en bas
Josaphat



Masculin Messages : 696
Inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 14:58

jo zecat a écrit:
Three piglets a écrit:
Josaphat a écrit:
Comment on peut souhaiter cela? Un individu qui meurt, un individus qui souffre c'est toute l'humanité qui meurt et qui souffre. Quelque soit sa bannière. pale

il y a tout de même une différence entre soi et l'autre.
Si, en face, les hommes ne sont pas de bonnes volontés, il n'y a , à mon sens, aucune raison de se laisser dominer ou tuer, surtout en s'appuyant sur des principes religieux pour justifier sa propre disparition.

Désolée mais quand on est un vrai catholique, on s'appuie sur :

Mt 26, 52
Citation :

Jésus lui dit : « Rentre ton épée, car tous ceux qui prennent l'épée périront par l'épée.

Quand on est pacifique, on court le risque de perdre des vies mais moins qu'en attisant une guerre

Ouf! Merci Jo :chapeau:
Revenir en haut Aller en bas
http://altertransblogalisation.skynetblogs.be
Nelly Emont



Messages : 492
Inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 14:59

La fin des temps est un mythe qui s'est dit à toutes les époques. La fin des temps c'est toujours le retour de la justice, (c'est-à-dire, la disparition de l'autre), parfois précédée d'un temps de paix de 1000 ans (c'est le millénarisme qu'annonçait Hitler, mais avant lui, des centaines de prophéties ont fait haleter les foules -enfin celles qui y croyaient-). Si vous en voulez quelques histoires, je puis vous en trouver des dizaines.

Aujourd'hui, le mythe est alimenté par l'Islam, et l'Islam a ses propres mythes sur la fin du monde ; le judaïsme aussi ..
Quant à la fin du monde nul n'en sait ni le jour ni l'heure, même le Fils qui est dans le sein du Père.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 15:15

Citation :
Quand on est pacifique, on court le risque de perdre des vies mais moins qu'en attisant une guerre

Bientôt les premiers attentats chez nous, Jo...

Nous verrons ce que tu diras aux victimes...

Tu auras l'occasion de porter des fleurs PACIFIQUES aux égorgeurs et autres shahids...nul doute qu'ils vont rengainer leurs couteaux et désactiver leur ceinture...

Toujours est-il que MOI, je REFUSE de risquer, comme tu le dis, de perdre MA vie par la faute de doux rêveurs "pacifistes" complètement perdus dans leur utopie délirante Idea

Si vous voulez vous foutre en l'air, faites-le, mais NE NOUS ENTRAÎNEZ PAS DANS VOTRE FOLIE !!!
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 15:41

Laurent a écrit:


Toujours est-il que MOI, je REFUSE de risquer, comme tu le dis, de perdre MA vie par la faute de doux rêveurs "pacifistes" complètement perdus dans leur utopie délirante Idea
Cette "utopie" a un nom : FOI-ESPERANCE-CHARITE

Citation :
Si vous voulez vous foutre en l'air, faites-le, mais NE NOUS ENTRAÎNEZ PAS DANS VOTRE FOLIE !!!

1 COL 1
Citation :
18 Car le langage de la croix est folie pour ceux qui vont vers leur perte, mais pour ceux qui vont vers leur salut, pour nous, il est puissance de Dieu. 19 L'Écriture dit en effet :
La sagesse des sages, je la mènerai à sa perte,
et je rejetterai l'intelligence des intelligents.

20 Que reste-t-il donc des sages ? Que reste-t-il des scribes ou des raisonneurs d'ici-bas ? La sagesse du monde, Dieu ne l'a-t-il pas rendue folle ? 21 Puisque le monde, avec toute sa sagesse, n'a pas su reconnaître Dieu à travers les oeuvres de la sagesse de Dieu, il a plu à Dieu de sauver les croyants par cette folie qu'est la proclamation de l'Évangile. 22 Alors que les Juifs réclament les signes du Messie, et que le monde grec recherche une sagesse, 23 nous, nous proclamons un Messie crucifié, scandale pour les Juifs, folie pour les peuples païens.24 Mais pour ceux que Dieu appelle, qu'ils soient Juifs ou Grecs, ce Messie est puissance de Dieu et sagesse de Dieu. 25 Car la folie de Dieu est plus sage que l'homme, et la faiblesse de Dieu est plus forte que l'homme.

26 Frères, vous qui avez été appelés par Dieu, regardez bien : parmi vous, il n'y a pas beaucoup de sages aux yeux des hommes, ni de gens puissants ou de haute naissance. 27 Au contraire, ce qu'il y a de fou dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi pour couvrir de confusion les sages ; ce qu'il y a de faible dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi pour couvrir de confusion ce qui est fort
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 15:52

Je suis athée, Jo, tes citations religieuses, je m'en CON-TRE-FOUS.

Et je le répète, si vous voulez vous foutre en l'air, faites-le, mais n'entraînez pas les autres dans votre suicide Idea

Permettez-nous de ne pas nous complaire dans la lâcheté, le déshonneur et la trahison...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 16:00

Citation :
Cette "utopie" a un nom : FOI-ESPERANCE-CHARITE

Chère Jo,

Attention: sauf si vous avez accueilli chez vous une famille d'islamistes, étant prête à leur laisser votre maison au nom de la FOI-ESPERANCE-CHARITE, vous n'avez pas le droit de parler ainsi.

En ce moment, à cause de l'immigration incontrôlée, ce sont les plus pauvre, dans les banlieux qui vivent de l'UTOPIE de ceux qui aiment l'humanisme des droits de l'homme sans le pratiquer (ou en le faisant pratiquer aux autres). C'est un vrai souffrance des banlieux, un pression se faisant de plus en plus forte vers l'islamisation forcée.

_________________
Arnaud


Dernière édition par le Sam 18 Nov 2006, 16:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Nelly Emont



Messages : 492
Inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 16:04

Si vous voulez vous complaire dans vos mythes destructeurs, vous ne serez ni les premiers, ni les derniers (le nombre de guerres engendrées par ceux qui accusent les autres de lâcheté et font surgir des désastres monstrueux est déjà catastrophiques...), mais laissez nous croire, comme le dit Jo, à la foi, l'espérance et la charité...
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 16:12

Nelly Emont a écrit:
Si vous voulez vous complaire dans vos mythes destructeurs, vous ne serez ni les premiers, ni les derniers (le nombre de guerres engendrées par ceux qui accusent les autres de lâcheté et font surgir des désastres monstrueux est déjà catastrophiques...), mais laissez nous croire, comme le dit Jo, à la foi, l'espérance et la charité...

Shocked Shocked Shocked

Il est quand même extraordinaire de voir un tel retournement de valeur What a Face

Je vous rappelle que ce n'est pas NOUS qui avons déclaré la guerre à l'islam(isme), MAIS BIEN L'INVERSE...

On est en plein délire, là...

Donc, si je vous suis bien, le 10 Mai 1940, lors de l'invasion allemande, il aurait fallu "ne pas se complaire dans nos mythes destructeurs" ???

HAL-LU-CI-NANT What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Josaphat



Masculin Messages : 696
Inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 16:21

Laurent a écrit:
Nelly Emont a écrit:
Si vous voulez vous complaire dans vos mythes destructeurs, vous ne serez ni les premiers, ni les derniers (le nombre de guerres engendrées par ceux qui accusent les autres de lâcheté et font surgir des désastres monstrueux est déjà catastrophiques...), mais laissez nous croire, comme le dit Jo, à la foi, l'espérance et la charité...

Shocked Shocked Shocked

Il est quand même extraordinaire de voir un tel retournement de valeur What a Face

Je vous rappelle que ce n'est pas NOUS qui avons déclaré la guerre à l'islam(isme), MAIS BIEN L'INVERSE...

On est en plein délire, là...

Donc, si je vous suis bien, le 10 Mai 1940, lors de l'invasion allemande, il aurait fallu "ne pas se complaire dans nos mythes destructeurs" ???

HAL-LU-CI-NANT What a Face


NOUS c'est aussi les musulmans ...les premiers à souffrir de l'islamisme c'est les musulmans..vérité toujours bonne à rappeler.
Revenir en haut Aller en bas
http://altertransblogalisation.skynetblogs.be
Three piglets



Messages : 1272
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 18:45

jo zecat a écrit:

Quand on est pacifique, on court le risque de perdre des vies mais moins qu'en attisant une guerre

Il y a plusieurs attitudes à différencier :

1) le bellicisme, qui consiste à déclarer la guerre pour n'importe quelle raison à son voisin.

2) la pacifisme, celui qui veut la paix, meme quand on lui déclare la guerre.
une sorte de paix à tout prix, surtout celui de la liberté et de l'honneur.

et 3) l'auto-défense, consistant à utiliser la force en cas d'hostilité.

1) et 2) sont immoraux dans leur essence.

Le 3) me parait sain et moral; surtout quand il y a une population hostile en face.
Revenir en haut Aller en bas
Three piglets



Messages : 1272
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 18:48

Josaphat a écrit:



NOUS c'est aussi les musulmans ...les premiers à souffrir de l'islamisme c'est les musulmans..vérité toujours bonne à rappeler.

Rien n'empêche les musulmans de se défendre contre leurs extremistes.
Pour l'instant, j'ai l'impression d'entendre un silence complice.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9444
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 18:53

Three piglets a écrit:
Josaphat a écrit:



NOUS c'est aussi les musulmans ...les premiers à souffrir de l'islamisme c'est les musulmans..vérité toujours bonne à rappeler.

Rien n'empêche les musulmans de se défendre contre leurs extremistes.
Pour l'instant, j'ai l'impression d'entendre un silence complice.

Il faudrait encore savoir ce qu'est qu'un musulman:a-t-il un credo comme les chrétiens, pour synthétiser son livre fondateur?
Revenir en haut Aller en bas
Three piglets



Messages : 1272
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 18:57

saint Zibou a écrit:


Il faudrait encore savoir ce qu'est qu'un musulman:a-t-il un credo comme les chrétiens, pour synthétiser son livre fondateur?

Est musulman celui qui dit la profession de foi islamique.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9444
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 18:58

Three piglets a écrit:
saint Zibou a écrit:


Il faudrait encore savoir ce qu'est qu'un musulman:a-t-il un credo comme les chrétiens, pour synthétiser son livre fondateur?

Est musulman celui qui dit la profession de foi islamique.

Mais alors que faire de leur Alcoran?
Revenir en haut Aller en bas
Three piglets



Messages : 1272
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 19:04

saint Zibou a écrit:

Mais alors que faire de leur Alcoran?

Vous voullez parler de leur livre saint?
Je n'en sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 20:08

Three piglets a écrit:
jo zecat a écrit:

Quand on est pacifique, on court le risque de perdre des vies mais moins qu'en attisant une guerre

Il y a plusieurs attitudes à différencier :

1) le bellicisme, qui consiste à déclarer la guerre pour n'importe quelle raison à son voisin.

2) la pacifisme, celui qui veut la paix, meme quand on lui déclare la guerre.
une sorte de paix à tout prix, surtout celui de la liberté et de l'honneur.

et 3) l'auto-défense, consistant à utiliser la force en cas d'hostilité.

1) et 2) sont immoraux dans leur essence.

Le 3) me parait sain et moral; surtout quand il y a une population hostile en face.

La meilleure façon de gagner une guerre, c'est de gagner les coeurs.

Je n'en démordrai pas et je salue tous les pacifistes israëliens qui ont toute mon admiration, au risque de me faire traiter de gauchiste, ce que je ne suis pas (j'ai toujours voté à droite). Je salue également toutes les initiatives qui ont pour but de rapprocher les peuples et faire tomber les barrières.

Je salue, par exemple daniel Barenboïm pour son orchestre qui réunit 80 musiciens arabes (notamment palestiniens) et israéliens et s'est produit pour la première fois à Ramallah, Daniel Hecter qui a invité à Clairefontaine, des petits footballeurs israéliens et palestiniens, sélectionnés par leurs entraîneurs respectifs en Israël et dans les territoires palestiniens qui " rigolent et chahutent entre eux avec une belle joie de vivre, comme tous les enfants du monde", le père Choufani, curé de Jérusalem qui a organisé un voyage à Auschwitz avec 120 arabes.....Grace Dieu, il y a d'autres exemples......

C'est à travers des gens comme eux que je peux essayer de comprendre la vocation prophétique d'Israël
Revenir en haut Aller en bas
Jesus Christ est mon Dieu



Masculin Messages : 5705
Inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 20:20

Clotilde a écrit:
jo zecat a écrit:
deux qui militent activement pour ce conflit : Laurent et JCMD.

Jo.... pukel

on a l'habitude clotilde.. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://foicatholique.cultureforum.net
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 22:13

Vos enfants (où vous-mêmes) seront peut-être les prochaines victimes des atrocités islamistes à venir, et ca ne vous touche pas, ca ne vous inquiète pas ???

Eh be, je n'aimerais vraiment pas vous avoir pour parents :|
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 22:44

Laurent a écrit:


Puisque tu les aimes tant, Jo, alors je ne saurais trop te conseiller de BIEN relire La Salette et...Fatima, parce que ces dernières vont étrangement dans notre sens Idea

Si ca pouvait te dessiller un tant soit peu tes petites mirettes...

Ca ne contredit en rien ce qu je viens de dire....
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 22:56

Laurent a écrit:
je vous signale, car vous ne semblez pas vraiment le réaliser, que cette guerre est en cours depuis un certain 11 Septembre 2001...

je crois effectivement qu'il est difficile de réaliser que l'occident est actuellement en guerre, et de se considérer dans un état de guerre, simplement parce que nous avons une autre connaissance (d'apprentissage principalement) de la guerre, avec déploiment d'armées en terre nationale, couvre-feu, réquisition...etc. La guerre au 21ème siècle n'a plus grand chose à voir avec la guerre du siècle précédent...
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 23:05

En effet, et cela entretient la confusion, évidemment exploitée à fond par les djihadistes, et...nos politiques dhimmis :|

Donne-moi un petit instant, et je te mets un ou deux articles sur le sujet qui, je l'espère, éclaireront un peu le débat Idea

TP a effleuré le sujet sur le fil PO, il est temps qu'on l'approfondisse pour une meilleure compréhension...

Il s'agit bien sûr du concept de guerre asymétrique Idea


Dernière édition par le Sam 18 Nov 2006, 23:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 23:17

Voilà :

Citation :
L'intifada française annonce-t-elle
une guerre civile en Europe ?


20 novembre 2005

Les violences urbaines qu’a connues la France ont révélé une situation de conflit de basse intensité. La mise au défi des pouvoirs publics signifie que l'heure est à la confrontation, et qu’une guerre civile d’un nouveau genre est inévitable.

Voitures incendiées par centaines, affrontements avec la police, saccage des transports publics ou destructions d'écoles : les images issues des banlieues françaises ces dernières semaines sont celles d'une rébellion longtemps redoutée, d'un embrasement qui trahit des ruptures et des antagonismes profonds. L’instauration de l’état d’urgence pour 3 mois, par l’activation d’une loi datant des « événements » d’Algérie puis par l'adoption d'un décret spécifique, souligne la gravité de la crise.



«... Ce continent connaîtra bientôt une guerre différente, une intifada communautaire et générationnelle, une succession d'affrontements ponctuels et épidermiques, greffés sur le lent corps-à-corps des identités. »



Pourtant, la France n'est pas le seul pays européen à connaître de telles violences, et le Danemark, la Suède, la Belgique ou encore la Grande-Bretagne subissent régulièrement des événements similaires dans leur déroulement, à défaut de l'être dans leur intensité. Et les implications de ce phénomène, qui se produit chaque jour à un seuil trop bas pour capter l’intérêt volatile des médias, doivent aujourd'hui être cernées.



A l’aube de la guerre
--------------------------------------------------------------------------------


Sur le terrain, la situation a l'avantage d'être claire : des bandes souvent très jeunes, armées de projectiles divers, de cocktails Molotov et parfois d'armes à feu, se sont livrées à des razzias opportunistes qui ont occasionné des destructions considérables. Du 27 octobre au 18 novembre, 9071 véhicules ont été brûlés et au moins 2921 personnes interpellées, dont plus d’un tiers de mineurs ; au total, 655 individus ont été écroués, dont 115 mineurs, et 411 condamnations a de la prison ferme ont été infligées. Plus de 10'000 policiers et gendarmes ont été déployés pour leur faire face, et des réservistes de la gendarmerie – malgré une capacité opérationnelle limitée – ont même été mobilisés.

Les membres des forces de sécurité n’ont d’ailleurs pas eu la partie facile, et 126 d’entre eux ont été blessés, parfois dans de véritables embuscades. A Grigny, un contingent arrivé sur les lieux d’un incendie annoncé par un coup de téléphone anonyme a ainsi été attaqué à coups de fusils de chasse, d’armes incendiaires et de pierres par plus d’une centaine d’agresseurs qui ont démontré une volonté de blesser ou tuer. Utilisant le téléphone portable, les weblogs et le courrier électronique pour la préparation et la coordination de leurs actions, ces groupes sont souvent parvenus à se jouer des compagnies de CRS dépêchées pour reprendre le contrôle des quartiers dits difficiles.

Les forces de sécurité au sens large, issues de la police, de la gendarmerie et même des corps de sapeurs-pompiers, sont d'ailleurs régulièrement prises à partie comme des forces d'occupation, comme des organisations illégitimes dont la présence à elle seule est une provocation. Les « territoires perdus de la République », qui trouvent leurs pendants dans presque chaque nation européenne, sont des zones où les lois et les valeurs de la France ont été remplacées par d'autres lois et d'autres valeurs ; des territoires étrangers où l'autorité se partage entre les « grands frères », les caïds et les imams, alors que le policier, le pompier ou encore l'instituteur ne sont plus que les figures méprisées d'un système rejeté en bloc.

L'embrasement actuel des banlieues françaises n'est ainsi pas une surprise. Depuis les années 70, une succession d'erreurs, d'illusions et de lâchetés a abouti à la fabrication d'un véritable ennemi intérieur. Le laxisme en matière d'immigration, conjugué à une ségrégation physique et économique, a jeté des populations déracinées dans des ghettos bétonnés. Le déclin du civisme a permis à une économie souterraine illégale de parasiter ces ghettos et de consacrer ses comportements. Le mythe du métissage culturel a laissé une contre-culture hip-hop diffuser sans restriction des hymnes à la haine anti-française et des appels à l'insurrection armée. Enfin, le relativisme moral a donné aux organisations islamistes l'opportunité de promouvoir puis d'imposer leurs valeurs.

De fait, la France compte aujourd'hui des dizaines de milliers de jeunes gens d'origine extra-européenne, en rupture totale avec la société qui a accueilli leurs parents, et dont la mentalité est celle d'enfants-soldats. La grande question est donc celle-ci : est-il possible de ramener ces individus dans une existence respectueuse des lois en vigueur ? Pour une partie d'entre eux, sans aucun doute ; pour tous, certainement pas. La voie de l'illégalité ou de la rébellion est celle qu'ils choisiront – indépendamment de tout ce que l'Etat peut faire pour eux. Et ils seront d'autant plus nombreux à le faire que cette existence apparaîtra gratifiante, étanchera leur soif de repères, satisfera leur besoin de reconnaissance.

Sommes-nous donc à la veille d'une guerre civile en Europe ? Le terme peut paraître exagéré. Pourtant, l'évolution des violences urbaines montre qu'une situation de conflit existe déjà, et que le refus de la reconnaître ne contribue en aucun cas à éviter son extension. Avec plus de 9000 véhicules de police caillassés dans les dix premiers mois de l'année, la France est par exemple déjà entrée dans un conflit de basse intensité, une insurrection distribuée au niveau national et largement tue. Mais la pression populaire contraint les gouvernements à prendre des mesures sans cesse plus énergiques, et donc à affronter l'ennemi intérieur qu'ils préféreraient ignorer. Les chantres de la prévention ont eu leur chance: pour de nombreux pays, l'heure est désormais à la confrontation.

Ce continent connaîtra bientôt un conflit dont il sortira transformé, et dont les premiers coups ont sonné. Ce sera une guerre différente, à la fois subversive et symbolique, déclarée et décentralisée, intermittente et intense, qui verra le chaos et l'intégrisme s'allier pour combattre la normalité. Une intifada communautaire et générationnelle, une succession d'affrontements ponctuels et épidermiques, greffés sur le lent corps-à-corps des identités. Une alternance de séismes assez intenses pour blesser profondément et assez espacés pour faire douter de leurs prochaines occurrences. Un duel que devront mener les Etats de droit pour préserver le contrôle du territoire, la stabilité de la société, la légalité des marchés et la liberté des esprits.

Autant dire un défi mortel.

http://www.checkpoint-online.ch/
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 23:23

Citation :
Islam et Occident : comment gérer la collision de mondes antagonistes et décalés ?


12 février 2006

Le conflit de notre époque entre démocratie et islamisme a connu un développement spectaculaire avec la publication contestée de caricatures et des violences planétaires. La menace d’une escalade menant à un conflit dévastateur appelle une action à la fois déterminée et mesurée.

Suite : http://www.checkpoint-online.ch/

Citation :
Un Lieutenant de Ben Laden Avoue les Attaques du 11 Septembre et Explique la Doctrine de Combat d'Al-Qaïda

Al-Qaïda a dernièrement lancé un magazine bi-hebdomadaire sur Internet du nom d'Al-Ansar : Pour la Lutte Contre les guerres de Croisade. [1] Le deuxième numéro comporte un article intitulé "Guerres de la Quatrième Génération", d'Abu 'Ubeid Al-Qurashi, identifié par le quotidien londonien de langue arabe Al-Qods al-Arabi comme étant "l'un des collaborateurs les plus proches d'Oussama Ben Laden." [2] Dans cet article, Al-Qurashi reconnaît que c'est Al-Qaïda qui a perpétré les attentats du 11 septembre. En voici des extraits :

"Ces temps-ci, on est stupéfait par l'ampleur du défaitisme qui pénètre jusqu'au cœur de la nation [islamique]. Stupéfaction d'autant plus grande que les premiers à avoir été atteints sont des figures religieuses (...) L'une d'entre elles a évoqué l'offensive américaine actuelle sur une chaîne satellite, expliquant la diminution [du soutien arabe et musulman porté aux] moudjahidin par une série d'affirmations sans fondement. Cette personne a déclaré notamment qu'il existe un déséquilibre entre la force des moudjahidin d'un côté et celle de l'Amérique et de ses alliés de l'autre, expliquant que le djihad n'avait donc aucun [sens] et qu'il n'était pas nécessaire de le soutenir, l'affaire ayant déjà été tranchée en faveur de l'Amérique. Ces propos attestent de l'ignorance de leurs auteurs – ignorance de la loi religieuse islamique, mais aussi de l'histoire et des analyses militaires contemporaines de l'Occident. Des précisions seront apportées au fil [de l'article] (...)".

La Doctrine de Combat d'Al-Qaïda [3]

"En 1989, certains experts militaires américains [4] ont prédit un changement fondamental des modalités de la guerre (...). Ils prévoyaient que les guerres du 21ème siècle consisteraient essentiellement en ce qu'ils appellent 'guerres de la quatrième génération.' D'autres les ont appelées 'guerres asymétriques (...).'"

"Les historiens militaires considèrent que les guerres intervenues après la révolution industrielle ont connu trois principales [phases]. Dans la première (...), la guerre était basée sur une multitude de soldats combattant avec des fusils primitifs. Dans la seconde (...), entre la guerre de sécession et la première guerre mondiale, l'objectif était d'épuiser l'économie de l'ennemi et d'endommager autant que possible les forces ennemies en utilisant l'intensité du feu et, plus tard, le tir d'armes automatiques [intensif]. La troisième génération de guerres a amené un changement tactique complet, brillamment mis en œuvre par l'armée allemande au cours de la deuxième guerre mondiale [5]: il s'agissait alors d'encercler l'ennemi en combinant tanks et avions (...), en prenant à revers les lignes ennemies au lieu de les attaquer de front, [ce qui était contraire aux] tactiques utilisées lors des batailles de tranchées de la première guerre mondiale."

"La quatrième génération de guerres, disent les experts, sera d'un type nouveau: les combats seront la plupart du temps dispersés; ils ne viseront pas seulement à détruire des cibles militaires et les forces habituelles, mais aussi les sociétés, le soutien populaire aux combattants au sein de la société ennemie. Dans ce type de guerre, affirment les experts dans leur article, [6] 'les nouvelles télévisées pourront devenir une arme opérationnelle plus puissante que les divisions blindées'. Ils ajoutent qu' [au cours des guerres de la quatrième génération], 'la distinction entre guerre et paix sera brouillée au point de disparaître (...)'".

"Certains stratèges occidentaux [7] ont rejeté ces analyses, affirmant que la stratégie des guerres modernes serait de se baser sur l'influence psychologique et sur l'esprit des décisionnaires de l'ennemi – non seulement sur la force militaire, comme par le passé, mais aussi sur l'utilisation de tous les médias et réseaux d'information (...), cela afin d'influencer l'opinion publique et, par elle, l'élite des dirigeants. Selon eux, les guerres de la quatrième génération auront lieu, pour des raisons tactiques, à petite échelle, émergeant dans diverses régions du globe contre un ennemi qui, tel un fantôme, apparaît et disparaît. L'objectif sera politique, social, économique et militaire. Ce sera une forme de guerre internationale, nationale, tribale, et même certains organismes pourront y participer (malgré le recours aux tactiques et technologies des générations précédentes)."

"Ce nouveau type de guerre présente des difficultés importantes pour la machine de guerre occidentale, et l'on peut prévoir un changement fondamental des armées [occidentales]. Ces prévisions ne sont pas nées de rien - si seulement les lâches [parmi les personnalités religieuses musulmanes] savaient qu'il y a déjà eu des guerres de la quatrième génération et que la supériorité de la partie la plus faible théoriquement a déjà été prouvée: bien souvent, des Etats-nations ont été vaincus par des nations sans Etat."

Les Victoires de la Nation Islamique


"(...) La nation islamique a remporté son plus grand nombre de victoires en un court laps de temps, fait sans précédent depuis l'ascension de l'empire ottoman. Ces victoires ont été remportées durant les vingt dernières années, sur les armées les mieux équipées, les plus qualifiées et les plus expérimentées du monde (l'Union soviétique en Afghanistan, les Etats-Unis en Somalie, la Russie en Tchéchènie, et l'entité sioniste au Sud-Liban) et ce dans divers théâtres d'opérations (montagnes, déserts, collines, villes). En Afghanistan, les moudjahidin ont alors triomphé de la deuxième plus grande puissance du monde (...). De même, une simple tribu somalienne humiliait l'Amérique, la contraignant à retirer ses troupes de Somalie. Peu de temps après, les moudjahidin tchétchènes humiliaient et battaient l'ours russe. Suite à quoi, la résistance libanaise [le Hezbollah] expulsait l'armée sioniste du Sud-Liban."

"Il est vrai que toutes les victoires du passé n'ont pas conduit à la création d'un régime des vainqueurs. Mais ce n'est pas le sujet de notre étude. Cet article entend étudier la confrontation purement militaire, en réponse aux affirmations concernant le déséquilibre existant entre l'Amérique et les moudjahidin - qui rendrait, selon ces défaitistes, le djihad et la victoire impossibles."

"La technologie n'a pas aidé ces grandes armées, alors que [cette technologie] est suffisante pour détruire des centaines de fois la planète si l'on a recours à l'arsenal des armes nucléaires, chimiques et biologiques. Les moudjahidin ont prouvé leur supériorité dans le domaine des guerres de la quatrième génération, se contentant d'un armement léger. Ils font partie du peuple et se cachent parmi les foules (...) Ainsi, Michael Pickers déclare: [8] 'Beaucoup de nos moyens sont inadaptés à ce type de guerre.'"

"Et en ce qui concerne l'ordre de la bataille, il y a beaucoup à dire (...) [Al-Qurashi s'étend sur l'infériorité numérique des forces islamiques en Afghanistan, Tchétchènie, et Somalie]. Ainsi, il s'avère que les puissances mondiales et les grands pays ont déjà été vaincus par [de petites] unités de moudjahidin ces deux dernières décennies, en dépit de la grande différence existant entre les deux camps. Par conséquent, les doutes émis par ce lâche [religieux] sont balayés."

S'attribuant le "mérite" des attentats du 11 Septembre


"Certains peuvent objecter [à cette analyse] que toutes ces guerres impliquaient la confrontation entre une nation homogène et des armées d'invasion - et donc qu'elles ne peuvent servir d'exemples de référence à Al-Qaïda, qui combat en dehors de sa terre, parfois dans un environnement hostile."

"Je répondrai que tout d'abord, Al-Qaïda combat aux côtés des talibans, des gens du pays. En second lieu, les moudjahidin d'Al-Qaïda ont prouvé dès le début qu'ils se hissaient au-dessus des conflits [internes] traditionnels (...)"

"Al-Qaïda est fier d'avoir, en ce 11 septembre, détruit les éléments stratégiques de la défense de l'Amérique, que ni l'ancienne URSS, ni aucun autre Etat hostile n'avait réussi endommager. Ces éléments sont : la détection précoce, la frappe préventive et le principe de dissuasion. [9]"

"La détection précoce : avec les attentats du 11 septembre, Al-Qaïda est entré dans les annales des attaques surprises réussies, qui sont peu nombreuses dans l'histoire - l'attaque japonaise de Pearl Harbor en 1941, l'attaque surprise des Nazis contre l'U.R.S.S. en 1941, l'invasion soviétique de la Tchécoslovaquie en 1968, et la traversée de la ligne sioniste Bar-Lev en 1973. D'ailleurs, dans la douleur infligée, [Al-Qaïda] a surpassé ces attaques surprises, vu qu'elle a placé chaque individu de la société américaine en [constant] état d'alerte, que ce soit au plan émotionnel ou pratique. Cela entraîne un coût économique et psychologique extrêmement élevé, d'autant plus que cette société n'a pas été affectée par la guerre depuis la guerre de sécession. Si l'incident de l'USS Cole a pu toucher l'armée américaine, qui est censée être préparée à toute éventualité, préparer toute une société aux attaques 'terroristes' semble être une tâche difficile."

"La frappe préventive : également ébranlée le 11 septembre. Cet élément est subordonné au premier (...) Même en supposant qu'il y ait eu détection précoce, il est très difficile de lancer une frappe préventive réussie contre une organisation qui manœuvre et se déplace rapidement, sans aucune base permanente."

"La dissuasion : elle se fonde sur le principe de l'existence de deux camps [qui se combattent], chacun cherchant à survivre et à défendre ses intérêts - mais son impact devient nul en présence de personnes qui ne se soucient pas de rester en vie et ont soif de martyr. Tandis que le principe de dissuasion fonctionne bien [dans la guerre] entre pays, il ne fonctionne pas du tout contre une organisation sans bases permanentes et sans capitaux dans les banques occidentales, qui ne dépend pas de l'aide de pays particuliers. En conséquence, cette organisation peut prendre ses décisions indépendamment et opter d'emblée pour le conflit. Comment de telles personnes, qui recherchent la mort plus que tout, seraient-elles jamais dissuadées ?"

"En plus de la destruction de ces trois éléments, Al-Qaïda a assené aux Américains le plus gros coup jamais porté à leur moral : l'une des stratégies [10] occidentales veut que le meilleur moyen de provoquer une défaite psychologique soit d'attaquer là où l'ennemi se sent protégé et en sécurité. C'est exactement ce que les moudjahidin ont fait à New York."

"Il apparaît donc que ce déséquilibre entre l'Amérique et les moudjahidin, dont parlent les lâches [figures religieuses] est parfaitement approprié à l'affrontement avec la machine de guerre occidentale, en particulier [la machine] américaine. [L'Amérique] est déconcertée par la quatrième génération de guerres, qui sied si bien à l'avant-garde du djihad – d'autant plus que les peuples islamiques ont ré-adopté le djihad parce qu'ils n'avaient plus rien à perdre, vu l'humiliation qu'ils endurent quotidiennement."

"Les Américains et l'Occident comprennent la nature de ce nouveau défi et sont conscients de la difficulté de la tâche qui les attend (...)"

"Le moment est venu pour les mouvements islamiques faisant face à une offensive générale de Croisés d'intérioriser les règles de la quatrième génération des guerres. Ils doivent développer une pensée stratégique appropriée et s'affairer aux préparatifs militaires nécessaires. Ils doivent accroître l'intérêt pour la Da'wa [le prosélytisme] et s'octroyer le soutien public et politique des peuples. C'est non seulement un devoir religieux, mais aussi l'une des clés du succès de cette guerre de la quatrième génération. D'anciens stratèges, tels [von] Clausewitz et Mao Zedong, l'avaient déjà noté. Le meilleur exemple est peut-être le phénomène de l'Intifada, qui a balayé la supériorité de la puissance militaire sioniste sur le peuple palestinien musulman."

"(...) L'Amérique veut employer l'action militaire pour réduire à néant les succès psychologiques des moudjahidin ainsi que les résonances et les ramifications positives de [leurs] actes héroïques, qui attirent le soutien et la sympathie dans le monde islamique."

"Nous prions Allah qu'Il fasse taire ces lâches appels de corbeaux et qu'il apporte à cette nation [islamique] une nouvelle génération de prédicateurs et d'autorités religieuses, capables de relever les défis posés par la quatrième génération de guerres."


--------------------------------------------------------------------------------

[1] www.geocities.com/al_anssar/index.html.

[2] Al-Qods-al-Arabi (Londres), 9 février 2002.

[3] Tous les sous-titres ont été ajoutés à la traduction.

[4] William S. Lind, Col. Keith Nightenagle (Etats-Unis), Capitaine John F. Schmitt (USMC), Col. Joseph W. Sutton (Etats-Unis), et Lt.-Col. Gary I Wilson (USMCR), "Le Visage Changeant de la Guerre : Entrée dans la Quatrième Génération", Gazette du Corps des Marines, octobre 1989 (source de l'original en arabe).

[5] Blitzkrieg.

[6] Lind, Nightenagle, et autres.

[7] Lt.-Col. Thomas X. Hammes, "L'Evolution de la Guerre : La Quatrième Génération", Gazette du Corps des Marines, septembre 1994 (source de l'article original en arabe).

[8] Centre des Estimations Stratégiques et Budgétaires, Washington, D.C. Cette citation est traduite de l'arabe.

[9] Steven Simpson et Daniel Benjamin, "La Terreur," Survival, numéro 4, note de vol. 43 de janvier 2002 (source de l'article original en Arabe) Il convient de noter que cet article a été publié récemment.

[10] Vincent J. Goulding Jr., "Retour Vers le Futur avec la Guerre Asymétrique", Parameters, hiver 2000-2001(source de l'article original en Arabe).

http://www.memri.org/bin/french/articles.cgi?Area=jihad&ID=SP34402
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 23:28

Laurent a écrit:


Sans parler du fait que sortir des prophéties à un athée...enfin bref...


Sans parler du fait que sortir tes articles incendiaires à une croyante clown ......enfin bref...
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 23:31

Citation :
Gitmo: ces combattants qui voudraient qu’on leur fasse la guerre… avec les règles de la paix!

Qui aurait cru, par exemple en pleine guerre froide, que l’acte de
guerre le plus dangereux qui soit, consistant à lancer sur le Pentagone
un missile de croisière, aurait pu s’effectuer sans que la moindre
riposte militaire directe des États-Unis soit possible, dès lors qu’il
fut bricolé sous forme d’avion détourné et piloté par des militaires
sans uniforme?

Au moment où, suite aux récents suicides de "combattants irréguliers", on recommence à nous rebattre les oreilles avec Guantanamo et les Conventions de Genève qui seraient soi-disant censées s’y appliquer, petit retour sur une petite mise au point du juriste Arnaud Dotézac, mise en ligne il y a deux ans sur le site de Ludovic Monnerat.

Et qui rappelle que lesdites Conventions de Genève ont justement été écrites à une époque (1948) où le type de terrorisme et de conflit asymétrique auxquels ces prisonniers ont pris part.. n’existaient justement pas !

Suite : http://jcdurbant.blog.lemonde.fr/2006/06/11/2006_06_gitmo_ces_guerr/

Enfin, le blog de Ludovic Monnerat, plus que largement consacré au problème :

http://www.ludovicmonnerat.com/
Revenir en haut Aller en bas
Josaphat



Masculin Messages : 696
Inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 23:41

La guerre c'est jamais eschatologique mais toujours scatologique. What a Face What a Face What a Face Désolé j'ai pas pu me retenir...
Revenir en haut Aller en bas
http://altertransblogalisation.skynetblogs.be
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 23:52

Laurent a écrit:

...ce qui nous renvoie à une certaine distinction entre islam et islamisme Mr. Green

oui ;) ...et je ne veux pas relancer le débat, mais nous n'avons pas le choix que de la faire cette distinction, car c'est la réalité des rencontres avec des musulmans qui ne cautionnent pas l'islamisme, qui nous "oblige" à faire cette distinction.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 23:53

Very Happy

Post transféré sur le fil pacifisme ;)
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 23:55

ok, je transfère itoo... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Josaphat



Masculin Messages : 696
Inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Sam 18 Nov 2006, 23:56

jo zecat a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :
Et pis d'abbord.....Qui te dit que je n'agis pas....

et qu'est pour toi l'agir.....

A notre niveau, l'agir passe par la force des idées vraies.

Dire le vrai consiste à appelez "mal" le projet d'un homme qui se propose d'avoir une bomba atomique pour détruire une nation membre de l'ONU, ne craignant pas la réplique nucléaire prévisible, puisqu'il y a la vie éternelle.

Et bien moi, je ne sors pas du concret : les échanges fraternels inter-religieux pour arriver à se connaitre et s'estimer. Je considère que c'est le seul vrai agir ;)

Moi aussi, vou parlez comme si les idées était sans conséquences. Arnaud tu parle de responsabilité face au danger et bien je pense que la responsabilité auourd'hui c'est parler de paix, poser des actes de pays et de dialogue et ça jusqu'au derrnier instant. Instant ou on passe de la simple agressivité à l'acte de violence. Or je pense que on est pas encore dans la violence avec l'Iran. Alors pour ce qui est du terrorisme on est dans un cas ou il n'y a pas d'Etats directement impliqué ou dont les implications sont difficilement identifiables. Et la frontière entre une forme de supercriminalité et un acte de guerre est extrêmement difficile à cerner. Et un acte de guerre ne peux répondre qu'à un acte de guerre. Sinon il y a les actions de police, de renseignements ainsi que les actions militaires ponctuelles (il y a des commendos d'actions rapides surentraînés dans tous les pays qui peuvent cibler des objectifs très précis en peu de temps) et pas des invasions sur de simples sucspitions ça c'est la politique internationale version cow-boy. Je t'aime pas et tu fraie avec mes ennemis de près ou de loin je ne sais pas bien mais je t'attaque.
Revenir en haut Aller en bas
http://altertransblogalisation.skynetblogs.be
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Dim 19 Nov 2006, 00:33

Dialoguer ???

Avec l'Iran ????????

Le "dialogue jusqu'au dernier instant", comme vous dites, est actuellement en cours avec les mollahs...

Avez-vous vu le résultat ???

Mais peut-être voulez-vous dire "jusqu'à ce qu'ils aient la Bombe"...

Peut-être aussi voulez-vous attendre qu'ils nous la balancent sur la tronche (après Israël), histoire d'être bien sûr que le sacro-saint "dialogue" ne marche pas...

Je me demande FRANCHEMENT lequel est le plus dangereux, de vous ou des mollahs...
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre



Messages : 511
Inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Dim 19 Nov 2006, 01:24

On a déjà une expérience du dialogue avec l'Iran:

Carter avait "dialogué" pendant des mois avec les Ayatollahs sans rien obtenir.

5 mn après l'arrivée de Reagan au pouvoir, les otages Américains étaient libérés ...

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
Three piglets



Messages : 1272
Inscription : 17/11/2006

MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Dim 19 Nov 2006, 01:52

Clotilde a écrit:
Laurent a écrit:
je vous signale, car vous ne semblez pas vraiment le réaliser, que cette guerre est en cours depuis un certain 11 Septembre 2001...

je crois effectivement qu'il est difficile de réaliser que l'occident est actuellement en guerre, et de se considérer dans un état de guerre, simplement parce que nous avons une autre connaissance (d'apprentissage principalement) de la guerre, avec déploiment d'armées en terre nationale, couvre-feu, réquisition...etc. La guerre au 21ème siècle n'a plus grand chose à voir avec la guerre du siècle précédent...

C'est ce que l'on appelle un type de guerre.
La guerre qui nous ait mener est de 4eme type, à savoir, civile et assymétrique.
et suivant ce type, nous sommes bien entrée en guerre.
Une guerre de basse intensité en Europe qui montera de grade dés le moment venu.
Revenir en haut Aller en bas
Josaphat



Masculin Messages : 696
Inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Dim 19 Nov 2006, 15:43

Laurent a écrit:
Dialoguer ???

Avec l'Iran ????????

Le "dialogue jusqu'au dernier instant", comme vous dites, est actuellement en cours avec les mollahs...

Avez-vous vu le résultat ???

Mais peut-être voulez-vous dire "jusqu'à ce qu'ils aient la Bombe"...

Peut-être aussi voulez-vous attendre qu'ils nous la balancent sur la tronche (après Israël), histoire d'être bien sûr que le sacro-saint "dialogue" ne marche pas...

Je me demande FRANCHEMENT lequel est le plus dangereux, de vous ou des mollahs...

Laurent vous savez que c'est pas comme ça que ça arche. Une bombe atomique ça demande des essais, la mise au point de missiles très précis, la mise en place de plate-forme de tir. Vous croyez que les satellites US et européens qui sont braqués sur l'Iran en permanence ne verraient pas tel activités? Il y a de la marge et si de tel maneuvre devaient avoir lieu ça nous laisse le temps d'organiser quelque frappe ciblée avec des armes conventionnelles sur ces installations.
Vous preferiez quoi quelque frappes préventives sur des installations nucléaires civiles avec les conséquences sanitaires que l'on peut imaginer pour les populations? Là ce serait nous les barbares irrationnels.
Je pense que personne ici n'est inconscient du danger potentiel que fait peser ce type de régimes sur le monde mais je pense aussi que toute gesticulation beliciste envers ce type de régimes n'a pas pour effet de les dissuader mais de les renforcer dans leur délire de persécussion.
Revenir en haut Aller en bas
http://altertransblogalisation.skynetblogs.be
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Dim 19 Nov 2006, 16:10

Je vous renvoie sur le fil Iran, tout s'y trouve Idea

Il faut stopper ces fous fanatiques, de toute urgence, AVANT QU'ILS N'AIENT LA BOMBE (si ce n'est déjà fait).

Je comprends parfaitement vos objections, mais, face à des cinglés qui ont comme slogan "nous aimons la mort autant que vous aimez la vie", nous n'avons pas le choix, nous devons détruire, éradiquer ces fanatiques apocalyptiques avant qu'eux ne nous détruisent, et les empêcher à tout jamais de nuire à nouveau Idea

Rien, absolument RIEN ne les arrêtera (voir les articles de M. Künzel et L. Murawiec plus haut), si ce n'est la force.

(Je parle bien sûr des mollahs et de leurs sbires, et pas du peuple iranien dans son ensemble Idea )

Et ceci est valable pour tous les tenants du Jihad en cours.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Dim 19 Nov 2006, 16:20

Cher Laurent, Je partage votre avis.

C'est évident.

Et cet homme parle calmement.

Même J. Chirac a parlé à l'île longue, de la possibilité d'une réplique nucléaire.

C'est triste de voir que tous les efforts des écologistes, qui se battent pour un peu de CO², vont probablement se terminer dans de la polution nucléaire, et des millions de morts, car ils ne voient pas monter le tueur qui rêve du paradis...

_________________
Arnaud


Dernière édition par le Dim 19 Nov 2006, 16:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Sommes nous face à une guerre eschatologique?   Dim 19 Nov 2006, 16:26

...qui rêve du Paradis, et nous apportera l'enfer sur terre...
Revenir en haut Aller en bas
 
Sommes nous face à une guerre eschatologique?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sommes nous tous égaux?
» L'univers est-il habité ou sommes-nous seul
» Pourquoi sommes-nous devenus « gros » ?
» Sommes-nous à l’ère de l’athéisme ou du réveil religieux ?
» sommes nous seuls dans l'univers.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: