DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Témoignages chrétiens

Aller en bas 
AuteurMessage
Violette7
Administrateur
avatar

Féminin Messages : 4041
Inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Témoignages chrétiens   Lun 12 Fév 2018, 14:40



http://www.notredamedelapaix.fr/index.php


Dernière édition par Violette3 le Lun 12 Fév 2018, 14:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Violette7
Administrateur
avatar

Féminin Messages : 4041
Inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Lun 12 Fév 2018, 14:41



http://www.notredamedelapaix.fr/modules/news/article.php?storyid=152
Revenir en haut Aller en bas
Violette7
Administrateur
avatar

Féminin Messages : 4041
Inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Mer 14 Fév 2018, 21:42

Revenir en haut Aller en bas
Violette7
Administrateur
avatar

Féminin Messages : 4041
Inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Jeu 15 Fév 2018, 21:15

Pauline a rencontré le Christ alors qu'elle avait une trentaine d'années, à l'occasion d'un pèlerinage, et plus particulièrement lors d'une confession, la première depuis son enfance.

Elle nous dit la profondeur et la beauté du sacrement de réconciliation, où Dieu se donne dans la puissance et la douceur de sa Miséricorde, remettant notre vie à l'endroit.

Revenir en haut Aller en bas
Violette7
Administrateur
avatar

Féminin Messages : 4041
Inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Jeu 22 Fév 2018, 19:58

Véronique Lévy, amoureuse de Dieu

Depuis sa conversion et son baptême à l'église Saint-Gervais, à Paris, Véronique Lévy dit qu’elle est "amoureuse de Dieu". Un amour qui la pousse à écrire et à témoigner.
 


Pendant longtemps j'ai mené une vie désordonnée. Je traînais dans les bars, j'avais beaucoup d'aventures... A travers chacune d'entre elles, je cherchais un amour plus grand. J'avais soif d'un absolu qu'aucun homme ne pouvait combler.
C'est un amour humain qui m'a conduit à Dieu. Il s’appelait Indar. il était au catéchuménat et se préparait au baptême. Son visage ressemblait à celui du Christ. Tout son corps, toute sa personne, avec sa fragilité et ses blessures, étaient traversés par le désir de Dieu. Il y avait en lui cette ouverture à l'invisible, comme une fenêtre qui laisse passer la lumière et la grâce de Dieu.

Depuis mon baptême en 2012, tout mon désir est tendu vers Dieu. Il a saisi mon âme, mon coeur et mon corps. En visitant ma féminité blessée, il m'offre une liberté que je n'avais pas connue jusque-là. Liberté par rapport à l'icône intraitable de la femme belle, désirable, efficace, lisse, froide à laquelle j'essayais de me conformer. Libre comme Abraham, qui part vers l'inconnu de Dieu; comme Marie, qui n'a jamais été soumise à aucun homme sinon à Dieu seul. Aujourd'hui, je ne me positionne plus en fonction du regard des autres. Je n'ai pas peur de passer pour une enfiévrée quand je parle du Seigneur autour de moi.

Je souffre parfois de ne pas pouvoir le saisir. Je suis humaine. J'ai besoin d'être enlacée, embrassée. Je désire rester greffée sur Lui afin qu'il se déploie en moi. Je veux Lui rester fidèle et que rien ne nous sépare. Durant l'adoration eucharistique, je me sens comme un petit chat qui vient se blottir contre son Seigneur. Je veux rester là sans bouger et ronronner. Mais Lui me demande souvent de me lever et d'aller témoigner.
Extrait des Cahiers croire n° 308, "Aimer, l'arme de la paix", novembre 2016

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois

avatar

Masculin Messages : 3689
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Jeu 22 Fév 2018, 20:19

Merci Violette Wink
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 86125
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Jeu 22 Fév 2018, 21:33

C'est une grâce mystique intense qui l'a plongée directement dans les quatrièmes demeures :

4. THÉOLOGIE MYSTIQUE 25 ─ LA QUATRIÈME DEMEURE et le baptême de l’Esprit (38 mn).

Le baptême de l’Esprit Saint à la lumière du récit de la Pentecôte. Qu’est-ce que cette « sensation » de présence de Dieu ? Attention à un contresens : le Saint Esprit est là dès la première demeure : Comparaison avec les quatre présences de l’Esprit Saint (présence d’immensité, prémotion divine, Présence par la grâce sanctifiante de la première demeure et Présence par la grâce sanctifiante de la quatrième demeure).
Avantages et inconvénients de commencer la vie chrétienne par ce baptême sensible. Comparaison avec les avantages et inconvénients du mariage de raison et du mariage de passion.
 

4. Théologie mystique 26 ─ L’oraison de ferveur sensible de la quatrième demeure (33 mn).

https://youtu.be/1g3ZC3W34sQ
Description : Comment distinguer la sensation de la présence de Dieu d’une sensation liée à la beauté, ou à l’imaginaire sacré ?
La ferveur venant de l’Esprit Saint est portée par un plaisir sensible.
La cause : Dieu qui veut commencer une nouvelle aventure de vie.
Comparaison de la ferveur sensible et parfois aveuglée de la quatrième demeure avec le silence et la contemplation méditative de la troisième demeure
A étudier : la place des signes et des locutions intérieures.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Violette7
Administrateur
avatar

Féminin Messages : 4041
Inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Ven 23 Fév 2018, 16:38

Je puise ma force dans la foi

Revenir en haut Aller en bas
Violette7
Administrateur
avatar

Féminin Messages : 4041
Inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Ven 23 Fév 2018, 16:40

Une présence qui m'accompagne chaque jour

Revenir en haut Aller en bas
Violette7
Administrateur
avatar

Féminin Messages : 4041
Inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Ven 23 Fév 2018, 16:41

Le divorce et la communion de désir

Revenir en haut Aller en bas
Violette7
Administrateur
avatar

Féminin Messages : 4041
Inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Dim 25 Fév 2018, 19:20

Patrick : comme une explosion nucléaire en moi




Patrick, 35 ans, issu d’une famille catholique pratiquante, s’est éloigné de la foi chrétienne pendant sa jeunesse. Dans une vie bien remplie, il ressent comme un manque. Sa conversion a été, selon ses mots, «comme une explosion nucléaire».


Revenir en haut Aller en bas
Violette7
Administrateur
avatar

Féminin Messages : 4041
Inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Lun 26 Fév 2018, 10:53

Bernard-Marie Geffroy : le cœur de Dieu dans notre misère




Religieux trinitaire, converti à 30 ans, ce prêtre de la paroisse Saint-Leu-Saint-Gilles à Paris est aussi aumônier de l'hôpital psychiatrique Sainte-Anne.


Converti à trente ans, je me destinais à la vie monastique, mais j'ai fait un rêve dans lequel je voyais des jeunes chercher le sens de leur vie. Un signe de Dieu bientôt confirmé par la rencontre d'un frère trinitaire. Cet ordre, fondé au XIIe siècle par saint Jean de Matha, rachetait les esclaves prisonniers des Maures. J'ai été attiré par ce souci de ne pas laisser sur le bord de la route ceux qui sont enfermés dans leur prison intérieure. Il y a aujourd'hui tant d'esclavages: addictions, misère...


Depuis neuf ans, je suis attaché à la paroisse Saint-Leu-saint-Gilles qui a le souci des marginaux. Les marges, c’est le coeur du coeur! Ici a été fondée Aux Captifs la libération, qui s'adresse aux gens de la rue et de la prostitution. Depuis les années 1970, la paroisse vit avec deux poumons: la prière et la "compassion compétente" pour reprendre une expression de Jean Vanier. Personnellement je fais beaucoup d’accompagnements en lien avec l'association La Traversée, qui offre une aide aux personnes sans ressources. Certaines techniques, comme la méthode Vittoz, aident les gens à réinvestir leur corps qui, lui aussi, a besoin de miséricorde. C'est souvent lui qui sert de fusible! Ce qui guérit, c'est la complémentarité des formes d'aide et des compétences.


La miséricorde de Dieu se manifeste d'abord par l’accueil bienveillant, afin que la personne puisse dire l'intime de l'intime. Car c'est là que Dieu exerce sa compassion. La miséricorde, c'est le coeur de Dieu dans notre misère.


J'ai moi-même traversé des épreuves et expérimenté la libération que procure la miséricorde de Dieu. Prêtre, j'ai pu constater combien le sacrement de réconciliation peut être d'une puissance libératrice incroyable, et restaurer toute la dignité de la personne. Il y a en Dieu une tendresse maternelle qui travaille la personne très en profondeur quand elle s'ouvre à lui, et restaure une vraie puissance de vie. Lui seul peut le faire. Il nous appartient d'accueillir et de favoriser la rencontre des personnes avec lui.


Extrait des Cahiers croire n° 303, "La miséricorde, le vrai visage de Dieu", janvier 2016


Méditer
Seigneur Jésus-Christ,
 toi qui nous a appris à être miséricordieux comme le Père céleste,
 et nous as dit que te voir, c’est Le voir,
 montre-nous ton visage, et nous serons sauvés.
 Ton regard rempli d’amour a libéré Zachée et Matthieu de l’esclavage de l’argent,
 la femme adultère et Madeleine de la quête du bonheur à travers les seules créatures ;
 tu as fais pleurer Pierre après son reniement,
 et promis le paradis au larron repenti.
 Fais que chacun de nous écoute cette parole dite à la Samaritaine comme s’adressant à nous :
 Si tu savais le don de Dieu !
pape François
Revenir en haut Aller en bas
philippe bis

avatar

Masculin Messages : 4470
Inscription : 29/04/2017

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Lun 26 Fév 2018, 23:06

VIDEO Catholique-Entretien-Témoignage avec Louis Garcia des Éditions Docteur Angélique
Revenir en haut Aller en bas
Violette7
Administrateur
avatar

Féminin Messages : 4041
Inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Jeu 08 Mar 2018, 11:49

Kateri Tekakwitha, Dieu se révèle aux plus petits

Seconde patronne de l’Église des missions, Kateri Tekakwitha est la première sainte indienne d'Amérique du Nord. Brûlante d'amour pour le Christ, cette grande mystique a marqué son temps par sa douceur et son humilité.







"La plus belle fleur épanouie au bord du Saint-Laurent", peut-on lire sur la tombe de la jeune Indienne, fille d'un chef mohawk traditionaliste et d'une mère algonquine catholique.
A 4 ans en 1660, Kateri Tekakwitha perd ses parents suite à une épidémie de petite vérole. Elle-même en garde un visage marqué de cicatrices et devient presque aveugle.


En grandissant, la jeune fille se distingue par sa gentillesse et sa docilité. Elle aime se retirer seule dans la forêt pour réciter les prières que lui a apprises sa mère.


De manière surprenante, elle refuse aussi catégoriquement toute proposition de mariage, ce qui choque les mœurs de sa tribu d'Ossernenon (Auriesville, New York). Kateri aspire à autre chose.


L'installation de missionnaires jésuites à côté de son village se révèle décisive : elle désire vivre en chrétienne et recevoir le baptême.


Touché par son courage et sa pureté, le père jésuite Jacques de Lamberville la forme. Le jour de Pâques 1676, elle est baptisée et prend le nom de Kateri (Catherine en iroquois).


Sauvage et "pleine de Dieu"


Persécutée et moquée par sa tribu, elle se réfugie à la Mission Saint-François-Xavier dans la réserve mohawke de Kahnawake sur le Saint-Laurent, et peut alors s'épanouir parmi ses frères indiens convertis. Elle fait sa première communion le jour de Noël 1677 et prononce son vœu de virginité le 25 mars 1679.


"Cette jeune fille, toute sauvage qu'elle était, se trouvait si pleine de Dieu, et elle goûtait tant de douceurs, dans cette possession, que tout son extérieur s'en ressentait… Il ne fallait pas être longtemps avec elle pour en être ému et pour être réchauffé de ce feu divin",


dira d'elle le P; Cholenec, de la Mission Saint François-Xavier.


Le "Lys des Mohawks" consacre la reste de sa vie aux malades, à l'aide des missionnaires... Elle s'impose des mortifications pour s'unir toujours plus au Christ et passe des heures en prières devant le tabernacle ou dans la solitude de la forêt. Sa santé finit par décliner.


Elle meurt de la tuberculose à 24 ans, le mercredi saint de l'année 1680. Sur son lit de mort, son visage, lumineux et transfiguré, ne porte plus de cicatrices.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Serviteur44

avatar

Masculin Messages : 2597
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Jeu 08 Mar 2018, 11:53

Bonjour,

Pour ouvrir au dialogue avec nos frères protestants, j'ai publié sur ma chaîne YouTube 12 témoignages qui m'ont touchés, tirés de la banque de donnée "Trésor Sonore" ( http://www.tresorsonore.com/ ) que l'on peut écouter ici :



Plusieurs protestants ont diabolisé ma vidéo sur le Purgatoire, j'ai alors ressenti la nécessité d'échanger...

Le diable signifie diviseur, et comme le dit l'évangile du jour : "celui qui ne rassemble pas avec Moi disperse."


Dernière édition par Serviteur44 le Jeu 08 Mar 2018, 12:12, édité 1 fois (Raison : Hörttaugrâpheux)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.notredamedesperance.com/fr/page01.html
Violette7
Administrateur
avatar

Féminin Messages : 4041
Inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Jeu 08 Mar 2018, 12:06

Merci Serviteur  I love you
Revenir en haut Aller en bas
Violette7
Administrateur
avatar

Féminin Messages : 4041
Inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Ven 09 Mar 2018, 19:38

Jean-Marc Potdevin, entrepreneur de Dieu


Ancien homme d'affaires converti sur les routes de Compostelle, Jean-Marc Potdevin a fondé le réseau social "Entourage" pour mettre en contact sans-abris, riverains et associations.
Tout commence par un œdème pulmonaire pendant l’ascension du Kilimandjaro. Jean-Marc Potdevin, vice-président de Yahoo Europe, comprend qu’il n’a pas trouvé le sens de sa vie.

Il démissionne en 2006. Pendant six ans, l’homme d’affaires va cesser de travailler pour se consacrer à sa femme et à ses quatre enfants, voyager, faire du sport.

Il devient business angel grâce à l'argent qu'il a mis de côté... "Très vite, j’ai vu que je reproduisais le piège de l’activisme", confie-t-il à Lauriane Clément pour La Croix en janvier 2016.

Il part donc sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle, en 2008.

Après dix jours de marche, il fait une rencontre mystique dans une petite chapelle, qui le bouleverse.

"J’ai compris que la plénitude de la vie était ce que Dieu me montrait à ce moment-là. Spirituellement, mon activisme m’avait un peu desséché. Je m’étais éloigné de l’Église mais je ne réalisais pas combien cela me manquait."
Suite à cette expérience, il décide d'écrire : Les mots ne peuvent dire ce que j’ai vu. L’expérience mystique d’un business angel sort en 2012 (Ed. de l'Emmanuel).

Dans les cahiers Croire (janvier-février 2015), il se confie sur sa relation à l'argent :

"Avant ma conversion sur le chemin de Compostelle en 2008, j'avais une relation pathologique à l'argent. Pour moi ce n'était qu'un jeu. Je pouvais le dépenser comme bon me semblait et cela n'avait pas de conséquences. J'ai commencé ma carrière avec un solde en banque négatif et des dettes, puis, grâce à la revente d'une société internet, j'ai gagné quelques millions. Je ne comptais pas être l'homme le plus riche du cimetière 

Depuis que j'ai rencontré le Seigneur, j'ai pris conscience que l'argent m'est confié : j'en suis le régisseur et je suis responsable de la façon dont je l'utilise.
La doctrine sociale de l'Eglise offre un bon guide qui rappelle l'importance de la gratuité, la destination universelle des biens, l'option préférentielle pour les pauvres. C'est clair et pas culpabilisant.


Cela m'a amené à faire des choix. Je ne m'investis plus seulement dans des sociétés créées par de jeunes entrepreneurs mais je prends désormais le temps de les accompagner en leur donnant des conseils ou des contacts utiles. Je viens également de lancer Entourage, un réseau social destiné à venir en aide aux gens de la rue...


Dans l’Évangile, Jésus met fortement en garde les riches contre le danger de l'autosuffisance.


Plus j'ai d'argent, plus je suis tenté de me suffire à moi-même : je ne suis plus dépendant ni des hommes, ni de Dieu. Je n'ai plus besoin de personne. Je l'ai vraiment compris après avoir vécu l'échec total d'un projet que j'avais monté...
Je suis marqué par la figure de saint Joseph Benoît Labre. Il avait choisi de vivre dans le plus grand dénuement et il disait :

"Ce que tu possèdes te possède". Dieu m'en garde."


Méditer

"C’est un peu difficile de parler de ces choses intimes, de ces choses de la foi. Mais je ne peux pas garder ce trésor : il faut que je le donne. Les gens ne savent pas.

En tout cas un certain nombre de personnes ne savent pas et je ne peux pas le garder".
(L’expérience mystique d’un business angel, Jean-Marc Potdevin).


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Violette7
Administrateur
avatar

Féminin Messages : 4041
Inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Dim 11 Mar 2018, 11:12

Olivier, conversion d'un clubber


Olivier : une vie chaotique, une invitation acceptée par amitié à se rendre dans un sanctuaire marial, un premier contact qui lui donne envie de se dérober et… une bouleversante remise en question.


Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 4251
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Dim 11 Mar 2018, 13:09

pour tous ces témoignages.
Revenir en haut Aller en bas
philippe bis

avatar

Masculin Messages : 4470
Inscription : 29/04/2017

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Lun 12 Mar 2018, 11:48

Témoignages de Dieu pour Jésus.Trois fois la voix de Dieu se fait entendre pendant la vie terrestre de Jésus (Matthieu 3.17 ; Jean 12.28 ; Matthieu 17.5). Ce n’était pas la voix indirecte de Dieu à travers un ange ou à travers un prophète, c’était la voix directe de Dieu lui-même.I. La voix de Dieu au temps du baptême de Jésus

« Et voici qu’une voix fit entendre des cieux ces paroles : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection ».II. La voix de Dieu avant la crucifixion et résurrection de Jésus

« Père, glorifie ton nom! Une voix vint alors du ciel : Je l’ai glorifié et je le glorifierai de nouveau » La foule qui était là, et qui avait entendu, disait que c'était un tonnerre. D'autres disaient: Un ange lui a parlé.… III. La voix de Dieu au temps de la transfiguration de Jésus Et voici une voix sortit de la nuée qui disait : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection. Écoutez-le! » Pierre n’a jamais oublié cet évènement très important :

Nous avons entendu cette voix venant du ciel, lorsque nous étions avec lui sur la sainte montagne » (2Pierre 1:17-18)
Revenir en haut Aller en bas
Violette7
Administrateur
avatar

Féminin Messages : 4041
Inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Lun 12 Mar 2018, 12:21

Romain et Renaildes de Chateauvieux, sur la route des pauvres

En 2012, le couple crée l'Œuvre Misericordia à Santiago du Chili pour venir en aide aux habitants d'une banlieue défavorisée. Ils ont répondu à l'appel du Christ après une mission humanitaire itinérante de trois ans en bus à travers l'Amérique latine.


Au volant de leur "Holybus", Romain et Renaildes de Chateauvieux ont sillonné les routes sud-américaines pendant trois ans à la rencontre des plus démunis. Installés depuis 2012 avec leurs quatre enfants dans un bidonville de Santiago du Chili, le couple a fondé le projet Misericordia dont l'objectif est d'apporter une aide matérielle et spirituelle au quartier défavorisé.
Les deux jeunes gens se sont rencontrés à Salvador de Bahia (Brésil). Romain était alors étudiant en architecture et Rena, éducatrice de formation, issue des favelas de la ville brésilienne.
A 17 ans, la jeune femme s'est convertie en découvrant la Passion du Christ dans une Bible, puis a rejoint d'autres jeunes pour mener une vie de prières et de pauvreté.
Elle dit trouver "le sens de son existence dans le service de ceux qui souffrent", rapporte la journaliste Claire Le Moine dans La Croix en 2014 alors que le couple, convaincu d'avoir reçu "l'appel à être un couple missionnaire", parcourt la France pour une tournée de témoignage.
Romain et Rena se sont mariés en 2006, deux ans après leur rencontre, et sont partis l'année suivante en mission dans une banlieue d'Atlanta (États-Unis) auprès des immigrés clandestins avec l'ONG catholique Fidesco. Interpellés par les immigrés, en majorité hispaniques, qui leur racontent la misère du pays, les Chateauvieux ont alors proposé leurs services au Conseil épiscopal latino-américain.
Le début d'une mission de service et d'évangélisation basée sur la confiance de la population locale et la prière.
"On n'a rien inventé, on fait ce que Jésus a toujours fait", confie le couple.
 
Méditer
"Chers frères et soeurs, dans notre vie nous avons peur des surprises de Dieu. Il nous surprend toujours, le Seigneur est ainsi ! Frères et soeurs, ne nous fermons pas à la nouveauté que Dieu veut apporter dans notre vie. Ne sommes-nous pas souvent fatigués, déçus, tristes, ne sentons-nous pas que nous n’y arriverons pas ? Ne nous replions pas sur nous-mêmes, ne perdons pas confiance, ne nous résignons jamais : il n’y a pas de situation que Dieu ne puisse changer, il n’y a aucun péché qu’il ne puisse pardonner si nous nous ouvrons à Lui."
Pape François – Le 31 mars 2014

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Serviteur44

avatar

Masculin Messages : 2597
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Jeu 15 Mar 2018, 08:38

Bonjour,

Sur la page Facebook de : Question de foi :

ROME SWEET HOME - De la foi de Luther à la foi de Pierre

Très beau (double) témoignage de conversion.
Deux pasteurs, mariés, Scott et Kimberly Hahn, arrivent chacun leur tour, à la foi catholique par l'étude de la Bible.
Ils expliquent quelles réflexions les ont poussés à considérer leur #conversion comme essentielle pour leur cheminement de foi, sans toutefois rejeter le meilleur de leur tradition évangélique. un témoignage exceptionnel !

cette vidéo est la première d'une série de 7. Elle correspond à la lecture des chapitres 1 et 2 du livre ROME SWEET HOME.

https://www.facebook.com/questionsdefoi/videos/1956545204597589/?hc_ref=ARSk6re-66Bm9PmSs1fdJrGogLXWWJ72QdKBjG7xRV_N5EHRvTBA7QxSoLNnNhF3284&fref=nf
Revenir en haut Aller en bas
http://www.notredamedesperance.com/fr/page01.html
blanche neige



Féminin Messages : 155
Inscription : 07/03/2018

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Jeu 15 Mar 2018, 14:38

faut être à Facebook pour l'avoir.
Revenir en haut Aller en bas
Serviteur44

avatar

Masculin Messages : 2597
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Jeu 15 Mar 2018, 15:07

Bonjour blanche neige ,

Si la vidéo vous intéresse vraiment, vous pouvez toujours faire un faux compte Facebook avec un surnom inventé, sans photo ni info perso.
Beaucoup le font.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.notredamedesperance.com/fr/page01.html
Serviteur44

avatar

Masculin Messages : 2597
Inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Jeu 15 Mar 2018, 20:52

Violette3, j'ai écouté (car c'est juste une bande sonore) le témoignage de foi de ces deux personnes, que j'ai trouvé intéressant, une quarantaine de minutes, mais c'est juste le premier d'une série de 7 que j'essaierai de poster quand ils sortiront  ici.
C'est la lecture de leur livre : "Rome sweet home".
Revenir en haut Aller en bas
http://www.notredamedesperance.com/fr/page01.html
Violette7
Administrateur
avatar

Féminin Messages : 4041
Inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Jeu 15 Mar 2018, 21:00

Serviteur44 a écrit:
Violette3, j'ai écouté (car c'est juste une bande sonore) le témoignage de foi de ces deux personnes, que j'ai trouvé intéressant, une quarantaine de minutes, mais c'est juste le premier d'une série de 7 que j'essaierai de poster quand ils sortiront  ici.
C'est la lecture de leur livre : "Rome sweet home".

d'accord si vous pouvez la poster, mais 40 mn, c'est long !
Revenir en haut Aller en bas
Violette7
Administrateur
avatar

Féminin Messages : 4041
Inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Jeu 15 Mar 2018, 21:12

Jésus lui donne au delà de ce que son cœur désire !



Prière : « Seigneur, je reconnais que jusqu'ici, ma vie s'est déroulée sans toi. Je n'ai vécu que pour moi-même et c'était une erreur. J'ai besoin de toi dans ma vie ; j’ai besoin de ta présence dans ma vie. Je reconnais l'œuvre parfaite de ton Fils Jésus-Christ, qui a donné sa vie pour moi sur la croix du calvaire. Je désire profondément recevoir ce pardon auquel je peux librement avoir accès par ce sacrifice. Viens dans ma vie maintenant, Seigneur. Viens demeurer dans mon cœur et sois mon roi, mon Seigneur et mon Sauveur. Désormais, ni le péché ni la complaisance envers moi-même ne régiront ma vie. Au contraire, je veux te suivre tous les jours de ma vie. Ces jours sont dans ta main. Je demande cela dans le précieux et saint nom de Jésus. Amen. »
Revenir en haut Aller en bas
Violette7
Administrateur
avatar

Féminin Messages : 4041
Inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Sam 17 Mar 2018, 14:35

Denise Brigou, vivre et servir


Denise Brigou, capitaine de l’Armée du Salut, auteur de Soupes de nuit, Ed. Belfond et de La Maison du partage, Ed. Cabédita, raconte le cheminement qui l'a menée à rencontrer Jésus-Christ.



Elle raconte :

"J'ai toujours recherché, quelque part dans ma vie, la justice, la vraie justice, la vérité.

J'ai grandi, suivi des études. J'ai fait Mai 68 avec la certitude que c'était enfin l'égalité, la fraternité.

Je me suis rendu compte que moi-même, j'étais un être injuste.

Et puis j'ai fait la route. J'ai cherché ailleurs, en Inde. Mais je n'ai rien trouvé du tout.

Partout la même misère, les mêmes injustices, les mêmes problèmes.

Du coup j'en suis venue à me dire que la vie est un self-service :

"Sers-toi au fur et à mesure que les événements se présenteront".

Et je me suis retrouvée à Paris.

Là, j'ai trouvé une possibilité d'emploi dans une assurance et un point de chute au Palais de la Femme, à l'Armée du Salut. 

Je crois que déjà Dieu m'y cherchait.

Celle qui m'a reçue était une femme soldat de l'Armée du Salut. À ma demande, elle m'explique :"Je suis sauvée par le Christ pour sauver mon prochain". Je lui ai répondu :"Attendez, on est au XXe siècle, je crois qu'il y a une erreur quelque part, je vais vous expliquer, vous vous trompez complètement !" Et je lui ai sorti tous mes arguments !

Elle m'a écoutée jusqu'au bout ! Puis elle m'a répondu :

"Je ne sais plus où j'en suis ! Mais je suis sûre d'une chose : Jésus a changé ma vie. Et vous ne pourrez jamais me l'enlever".

Je suis retournée dans ma chambre, j'ai pris la Bible, je suis allée au culte.

Là, une femme se lève, témoignant : "Je suis médecin, cela fait vingt ans que je connais Jésus, et Jésus ne m'a jamais déçue".

Je me suis dit :"Quand même, un médecin".

Il fallait que je trouve ce Jésus !

Je suis alors rentrée dans ma chambre, et j'ai fait ce que Jésus demande :

"Entre dans ta chambre. Ferme ta porte et prie ton père".

Pendant une demi-heure, au moins, j'ai vécu un grand combat. Puis je me suis effondrée et mise à genoux.

J'ai prié :"Je ne sais pas. Je ne te connais pas, je ne sais pas si c'est vrai tout ce qu'on me raconte. Je ne sais pas si tu existes. Mais si tu existes, je veux vraiment que tu changes ma vie, que tu viennes dans ma vie".

Les larmes m'ont envahie, et je me suis effondrée. Je l'ai rencontré."

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Violette7
Administrateur
avatar

Féminin Messages : 4041
Inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Dim 18 Mar 2018, 12:03

Marie-Pierre : Dieu m'a foudroyée sur place !




Marie-Pierre, adolescente en pleine révolte suite à des difficultés familiales, accepte de se joindre à un pèlerinage. Énervée par le sourire affiché constamment sur le visage des pèlerins, elle somme Dieu de se manifester.



Méditer
Je cherche, Seigneur, à savoir si j'ai ton amour. Si je me trouve l'avoir, c'est en cela seul que mon âme est louable, et cela me plaît ; sinon, elle m'est sujet de haine, et il n'y a rien que je puisse aimer, puisque j'éprouve de la haine pour moi-même. Je sens et confesse que j'ai l'amour de ton amour, à tel point que je veux absolument  ne  rien aimer, si ce n'est en lui ou à cause de lui, pas même moi. Pour mériter de regarder clairement sa face, pour mériter de marcher à découvert sous sa lumière, et jouir de ses délices, je n'aurai nullement cure de la manière dont je devrai, soit dans la vie soit dans la mort, pour lui, me donner moi-même.
Prière tirée des Oraisons Méditatives (XII, 12-13) de Guillaume (v. 1075-1148), théologien et mystique, abbé du monastère bénédictin de Saint-Thierry (près de Reims). 
Revenir en haut Aller en bas
philippe bis

avatar

Masculin Messages : 4470
Inscription : 29/04/2017

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Lun 19 Mar 2018, 10:34

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19576396&cfilm=250819.html LA PRIÈRE


Date de sortie 21 mars 2018 (1h 47min)
De Cédric Kahn
Avec Anthony Bajon, Damien Chapelle, Alex Brendemühl plus
Genre Drame
Nationalité Français SYNOPSIS ET DÉTAILS
Thomas a 22 ans. Pour sortir de la dépendance, il rejoint une communauté isolée dans la montagne tenue par d’anciens drogués qui se soignent par la prière. Il va y découvrir l’amitié, la règle, le travail, l’amour et la foi…
Revenir en haut Aller en bas
philippe bis

avatar

Masculin Messages : 4470
Inscription : 29/04/2017

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Lun 19 Mar 2018, 10:35

Revenir en haut Aller en bas
philippe bis

avatar

Masculin Messages : 4470
Inscription : 29/04/2017

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Lun 19 Mar 2018, 10:38

Témoignage de Franco et Simon du Cenacolo -
Revenir en haut Aller en bas
philippe bis

avatar

Masculin Messages : 4470
Inscription : 29/04/2017

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Lun 19 Mar 2018, 10:40

https://www.youtube.com/watch?v=TpCZ7gD1XJk Des ténèbres à la lumière, le Cenacolo
Revenir en haut Aller en bas
Violette7
Administrateur
avatar

Féminin Messages : 4041
Inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Lun 19 Mar 2018, 10:40

Jean-Marie Pelt, la foi en la raison




Le biologiste-écrivain, décédé fin 2015, racontait ainsi comment Jésus, Dieu fait homme, était entré dans sa vie dans un moment de grande solitude et de dépression, et l'avait inondé de bonheur.


Le Christ est entré dans mon existence à un moment très difficile. J'ai perdu ma mère dans des conditions pénibles. Mon père est mort. Tout mon environnement familial a disparu.


J'étais célibataire, sans enfant et cet état m'a soudain pesé. Se sont greffées de grandes difficultés dans mon travail et je suis rentré dans un état dépressif qui n'a fait que s'aggraver.


  À ce moment-là, j'ai rencontré Jésus avec un corps d'homme, un Dieu fait homme. J'étais seul un soir dans une chambre d'hôtel et j'ai été inondé d'un état de bonheur d'une grande intensité, inconnu pour moi jusqu'alors.


C'était une rencontre avec quelqu'un de plus grand que moi. J'ai été pris et immergé dans un océan de bonheur...


Trois sentiments m'ont enveloppé : amour, paix et joie.


J'avais déjà connu cette impression d'être au ciel mais je n'avais jamais connu une telle intensité et une telle durée.


À moi qui priais de toutes mes forces pour sortir du trou, le Seigneur m'a dit un jour : "Allez, cela suffit, j'en fais mon affaire !"


Ce n'était pas une conversion car j'ai toujours eu la foi. Mais ce fut un retournement complet et une libération par rapport à tout ce que j'avais reçu, petit, de culpabilité. Celle-ci a complètement disparu, remplacée par une sorte d'exigence morale d'un rang supérieur.


Ma relation avec les autres a complètement changé. Je ne peux pas vivre si j'ai un problème avec quelqu'un. Il faut absolument que je le règle.


Avant, je ne voyais rien, je volais comme le Concorde à haute altitude. On m'a demandé quelle était la passion de ma vie, si c'était par exemple la botanique.


Non ! la passion de ma vie, c'est Dieu. Tout ce que je vis est sous sa lumière et j'ai le sentiment qu'il m'a fait naître à la liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Violette7
Administrateur
avatar

Féminin Messages : 4041
Inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Lun 19 Mar 2018, 10:42

Merci Philippe d'alimenter ce fil : j'ai reçu des mp de membres disant apprécier ces témoignages.
Revenir en haut Aller en bas
philippe bis

avatar

Masculin Messages : 4470
Inscription : 29/04/2017

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Lun 19 Mar 2018, 10:48

Tres rare a signaler un film sortie en salle le 21 mars dont le témoignage avait déja été posté sur le forum ( voir çi dessus)
Revenir en haut Aller en bas
Violette7
Administrateur
avatar

Féminin Messages : 4041
Inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Mar 20 Mar 2018, 09:45

Paul Claudel, empoigné par Dieu




"En un instant mon cœur fut touché et je crus", raconte Paul Claudel. C'est en participant aux offices de Noël à Notre-Dame de Paris que l'homme de lettres a rencontré Dieu.





"Tel était le malheureux enfant qui, le 25 décembre 1886, se rendit à Notre-Dame de Paris pour y suivre les offices de Noël.

Je commençais alors à écrire et il me semblait que dans les cérémonies catholiques, considérées avec un dilettantisme supérieur, je trouverais un excitant approprié et la matière de quelques exercices décadents.

C'est dans ces dispositions que, coudoyé et bousculé par la foule, j'assistai, avec un plaisir médiocre, à la grand-messe.

Puis, n'ayant rien de mieux à faire, je revins aux vêpres. Les enfants de la maîtrise en robes blanches et les élèves du petit séminaire de saint Nicolas du Chardonnet qui les assistaient, étaient en train de chanter ce que je sus plus tard être le Magnificat.

J'étais moi-même debout dans la foule, près du second pilier à l'entrée du chœur à droite du côté de la sacristie.

Et c'est alors que se produisit l'événement qui domine toute ma vie.

En un instant mon coeur fut touché et je crus.

Je crus, d'une telle force d'adhésion, d'un tel soulèvement de tout mon être, d'une conviction si puissante, d'une telle certitude ne laissant place à aucune espèce de doute, que, depuis, tous les livres, tous les raisonnements, tous les hasards d'une vie agitée, n'ont pu ébranler ma foi, ni, à vrai dire, la toucher."


Pour ceux qui veulent lire le texte en entier, vous le trouverez sur le site de la Société Paul Claudel
Paul Claudel, "Ma conversion". Extrait de in "Oeuvres en prose " (1913) ; paru sur Croire.com en mai 2003
Revenir en haut Aller en bas
Violette7
Administrateur
avatar

Féminin Messages : 4041
Inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Mer 21 Mar 2018, 11:19

Claire Ly, au-delà de la souffrance




On ne revient pas de l'enfer sans blessure. Claire Ly (en khmer, on l'appelait Chhay Hun) ne pourra jamais oublier les horreurs du régime de Pol Pot. Par quel miracle cette petite femme parvient-elle à tant irradier ? Sa rencontre du Christ !


Élevée dans une famille bourgeoise de tradition bouddhique, elle suivait les préceptes du bouddha Sâkyamuni : celui qui indique la Voie du Milieu, faite de renoncement et de compassion. Malgré le respect que continue à lui inspirer le bouddhisme, une fêlure se glissa dans l'esprit de la jeune fille : « la vacuité de ma religion bouddhiste me saisit dans toute sa vérité (...). Oui, tout n'est qu'illusion.
La vie tranquille et joyeuse d'une fille issue d'une famille très aisée de Battambang, d'une femme cultivée et fortunée, d'une femme qui se croyait à l'abri de toutes les misères du monde grâce à son bon karma : en quelques jours, il ne reste plus rien. » Plus rien, sinon l'horreur et la révolte : «
Chaque jour qui passe enferme mon cœur, mon esprit, dans un étau de haine et de colère inexprimables. » Dans les camps de Pol Pot, la Voie du Milieu s'éloigne désormais insensiblement. Elle met à profit ses connaissances, ses ressources d'intellectuelle : « Pour engager la lutte de survie propulsée par une haine féroce, je ressens le besoin d'un témoin, le Dieu des Occidentaux, le Dieu de leur Bible. »
La jeune femme a entendu dire que sa puissance n'avait pas de limite. Dans son silence, cet Être suprême sera un témoin à la mesure de sa révolte, elle aussi sans limite. Qu'il existe ou non. Elle verra bien...
Jusqu'en janvier 1979, date de la libération du Cambodge par les Vietnamiens, Claire Ly n'aura tenu que par cet extraordinaire défi qu'elle s'était donné à elle-même : tout faire, avec l'aide de ce Dieu dont elle ignorait presque tout, pour échapper à la destruction et à la mort, pour se sauver et sauver ses enfants.
Après son départ définitif pour la France, le plus grand événement qui aura marqué le parcours de Claire Ly, c'est son baptême, en 1984, par Mgr Cadilhac, ancien évêque de Nîmes (Gard).
Elle résume ainsi son chemin spirituel : « Ce fut le passage d'une sagesse à la folie d'amour de Jésus-Christ. J'étais bouddhiste, mais j'avais l'extrême faiblesse de ne pas parvenir à voir au-delà de mes souffrances.
Mes frères et sœurs bouddhistes me le reprochaient. Or, tout d'un coup, au cœur même de cette faiblesse, j'ai fait l'expérience qu'il y avait Quelqu'un qui m'accompagnait. C'est Lui qui a tout fait basculer. »
 
Louis de Courcy, La Croix du 22 novembre 2003.
Méditer
Les épreuves de la vie sont, bien souvent, sources de souffrance. Mais il est possible, parfois, même au plus obscur de la douleur, de faire un chemin de conversion et de découvrir la présence de Dieu à nos côtés. Lui le consolateur, lui celui qui relève et nous redonne toute notre dignité de fils et de filles bien aimés de Dieu !
Revenir en haut Aller en bas
Violette7
Administrateur
avatar

Féminin Messages : 4041
Inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Jeu 22 Mar 2018, 11:07

Hesam, un musulman converti par le sermon sur la montagne




Musulman, Hesam (*) a rencontré le Christ en écoutant le sermon sur la montagne. L’évangile de Matthieu a transformé son regard sur la vie.






"Ma rencontre avec Jésus a été simple et étonnante", nous confie Hesam, qui a grandi dans la religion musulmane.

A l’âge de 19 ans, un ami de fac lui transfère un fichier MP3 sur son portable et l’invite à l’écouter.

Pas intéressé sur le moment, il oublie complètement son existence. Ce n’est qu’au terme de ses études, en écoutant les musiques de son téléphone sur le chemin du travail, qu’il tombe par hasard sur ce fichier qui commençait ainsi : "Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu : le sermon sur la montagne".

En l’entendant pour la première fois, le jeune homme est complètement abasourdi. A tel point qu’il se met à l’écouter plusieurs fois par jour et télécharge l’évangile de Matthieu en entier sur internet.

"Pour moi le sermon sur la montagne, notamment les béatitudes, résume tout l’Évangile.

J’ai été tellement bouleversé que tout mon comportement et mes habitudes ont changé. Je ne parlais plus de la même manière. Je ne me reconnaissais plus dans mon propre passé. Tous ces changements positifs continuent encore aujourd’hui", témoigne-t-il.

"J’ai trouvé la paix et l’oraison que je recherchais"

Hesam est arrivé en France en février 2015. Habitué à surfer sur les sites protestants et évangéliques, il a commencé par fréquenter les temples. Mais ceux-ci manquaient, pour lui, de silence et de recueillement et il recherchait aussi un véritable parcours vers le baptême.

La religion catholique lui apporte alors ses réponses : "J’ai découvert Marie, les saints. J’ai trouvé la paix et l’oraison que je recherchais", dira celui pour qui la vie avec Jésus après la mort est aujourd’hui une évidence. "J’ai besoin de l’Église. J’ai besoin que le Christ m’accompagne dans toutes les étapes de ma vie".


(*) Son prénom a été volontairement changé


Les Béatitudes (Matthieu 5, 3-12)
Heureux les pauvres en esprit,
car le Royaume des Cieux est à eux.
Heureux les doux,
car ils recevront la terre en héritage.
Heureux les affligés,
car ils seront consolés.
Heureux les affamés et assoiffés de la justice,
car ils seront rassasiés.
Heureux les miséricordieux,
car ils obtiendront miséricorde.
Heureux les cœurs purs,
car ils verront Dieu.
Heureux les artisans de paix,
car ils seront appelés fils de Dieu.
Heureux les persécutés pour la justice,
car le Royaume des Cieux est à eux.
Heureux êtes-vous si l’on vous insulte, si l’on vous persécute et si l’on vous calomnie de toutes manières à cause de moi.
Soyez dans la joie et l’allégresse, car votre récompense sera grande dans les cieux.
Revenir en haut Aller en bas
philippe bis

avatar

Masculin Messages : 4470
Inscription : 29/04/2017

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Jeu 22 Mar 2018, 17:10

Les Petites Vies De Saints - Ste Jeanne Lugean https://soundcloud.com/radiomariafrance/018-les-petites-vies-de-saints-ste-jeanne-lugean
Revenir en haut Aller en bas
Violette7
Administrateur
avatar

Féminin Messages : 4041
Inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Ven 23 Mar 2018, 10:13

Joséphine Bakhita, de l'esclavage à la sainteté


Ancienne esclave soudanaise convertie au Christ dans un couvent italien de Filles de la Charité, "la Petite Mère Noire" est un modèle de charité, de pardon et d'abandon total à la volonté du Père.



Jospéhine Bakhita (la "chanceuse") est la première sainte soudanaise. Elle naît vers 1869 à Olgossa (Soudan-province du Darfour) dans une famille aimante. Son destin bascule rapidement : à près de 7 ans, elle est vendue comme esclave par des trafiquants arabes. Elle devient alors le souffre-douleur de petites filles arabes et subit les tortures d'un général turc... Le traumatisme est si grand qu'elle en oubliera son prénom et celui des siens.


A 13 ans le martyre s'arrête : Bakhita est vendue à Calisto Legnani, le consul d'Italie à Khartoum (la capitale du Soudan). "Le nouveau maître était assez bon et il se prit d'affection pour moi... Je n'eus plus de réprimandes, de coups, de châtiments, de sorte que, devant tout cela, j'hésitais encore à croire à tant de paix et de tranquillité", dira-t-elle. Legnani lui propose de retourner chez les siens, mais la petite a oublié jusqu'à sa langue... En 1885 le consul quitte le Soudan et Bakhita demande à le suivre. Elle entre au service d'une famille amie, les Michieli, et arrive à Ziagino dans la province de Venise.


La libération

Dans sa nouvelle famille, Bakhita s'occupe d'une petite fille, avec qui elle est confiée à l'institut des catéchumènes de Venise, tenu par une congrégation de Filles de la Charité.  Elle y fait la découverte du Christ, qu'elle sent présent en elle depuis son enfance. "Voyant le soleil, la lune et les étoiles, je me disais en moi-même: "Qui est donc le Maître de ces belles choses?" Et j'éprouvais une grande envie de Le voir, de Le connaître et de Lui rendre mes hommages". Lorsque Madame Michieli s'avise de vouloir reprendre sa servante pour un nouveau séjour en Afrique, Joséphine manifeste son désir de rester chez les religieuses. Un procès retentissant a lieu à Venise et s'achève en 1889 par sa libération (l'esclavage n'existe plus en Italie a cette époque). La "Madre Morette" ("Petite Mère Noire") comme on la surnomme, peut commencer à servir son vrai maître.

Les cinquante dernières années de sa vie seront vouées aux pauvres, aux souffrants et aux enfants avec sa congrégation. Elle sera béatifiée et canonisée par Jean-Paul II. Sur les esclavagistes qui lui ont fait du mal, elle n'aura qu'un discours de pardon : "Si je rencontrais les trafiquants d'esclaves qui m'ont enlevée, et même ceux qui m'ont torturée, je me mettrais à genoux et baiserais leurs mains. Si ce qui m'est arrivé n'avait pas eu lieu, comment serais-je devenue chrétienne et religieuse ?"


Méditer


"Ô Seigneur, si je pouvais voler là-bas, auprès de mes gens et prêcher à tous à grands cris ta bonté: Oh, combien d'âmes je pourrais te conquérir! Tout d'abord ma mère et mon père, mes frères, ma sœur encore esclave... tous, tous les pauvres Noirs de l’Afrique, fais, ô Jésus, qu’eux aussi te connaissent et t’aiment!"


Revenir en haut Aller en bas
philippe bis

avatar

Masculin Messages : 4470
Inscription : 29/04/2017

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Ven 23 Mar 2018, 17:02

Revenir en haut Aller en bas
Violette7
Administrateur
avatar

Féminin Messages : 4041
Inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Ven 23 Mar 2018, 18:08

  Philippe.
Revenir en haut Aller en bas
Violette7
Administrateur
avatar

Féminin Messages : 4041
Inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Sam 24 Mar 2018, 11:09

Max Jacob, foudroyé par "l'Hôte"

Converti au christianisme à l'âge de 33 ans, le poète et romancier juif précurseur du modernisme est mort au camp de Drancy en 1944. Toute la deuxième partie de son œuvre a été consacrée à son cheminement spirituel.




Juif et Breton, peintre, romancier et poète précurseur du surréalisme, homosexuel, ami de Picasso - il sera le parrain de son baptême - Cocteau, Apollinaire, Modigliani...


Rien ne laissait pressentir la conversion fulgurante de Max Jacob le 22 septembre 1909.


A l'âge de 33 ans, le poète voit "l'Hôte" sur le mur de sa chambre. Cette vision le bouleverse au plus profond de son être :

"Je tombai à genoux, mes yeux s’emplirent de larmes soudaines. Un ineffable bien-être descendit sur moi, je restai immobile, sans comprendre. J’eus instantanément la notion que je n’avais jamais été qu’un animal, que je devenais un homme. Un animal timide. Un homme libre. Instantanément aussi, dès que mes yeux eurent rencontré l’Être Ineffable, je me sentis déshabillé de ma chair humaine, et deux mots simplement m’emplissaient : MOURIR, NAÎTRE…" (Récit de ma conversion, publié en 1951).


Avant son baptême le 18 février 1915, il révèle une deuxième vision à son cousin Richard Bloch : "Mon cher Jean, je me convertis au catholicisme. Tu sais que Dieu m’a fait l’honneur de se montrer à moi et à mon mobilier le 28 octobre 1909 (…) Il a renouvelé pour mes yeux ce miracle le 17 décembre dernier à 10 heures et demie du soir sur une toile de cinématographe Pathé rue de Douai. Une hésitation nouvelle serait de l’ingratitude. Je n’attends plus le Messie comme mes coreligionnaires : je l’ai vu ! Le devoir de ceux qui croiront mes yeux est de m’imiter." (Max Jacob de Béatrice Mousli, Flammarion 2005).

«Pécher, pécher, se repêcher»

Max Jacob oriente alors tout son art vers la description de son cheminement intérieur, explorant toutes les facettes de sa conversion dans son recueil La défense de Tartuffe.


L'écrivain et critique littéraire Patrick Kéchichian en parle en ces termes pour Croire en 2014 : "Même si son christianisme était teinté de dolorisme, il savait tenir l’équilibre entre une suspecte auto-condamnation et une indulgence coupable. C’est ainsi qu’il regardait sa vie assez banalement dissolue. Un vers, un simple vers, témoigne de cette parfaite lucidité : «Pécher, pécher, se repêcher». Il y a aussi, non pas en marge de l’œuvre, mais en son centre, la pratique de la méditation, sur les traces de saint François de Sales.


De nombreuses pages naissent de cette source, dont un très beau Chemin de Croix en 1939.

De 1921 à 1928, Max Jacob se retire à l'abbaye de Saint-Benoît-sur-Loire où il mène une vie quasi-monastique. Le poète y retourne en 1937, jusqu'à son arrestation par la Gestapo en février 1944.


Il meurt le 5 mars d'une pneumonie au camp de Drancy, l'antichambre d'Auschwitz. Avant de mourir, il écrit une dernière fois au curé de Saint-Benoît : "Je remercie Dieu du martyre qui commence...".

En 1949, son corps est inhumé à Saint-Benoît-sur-Loire et le 17 novembre 1960, il est publiquement déclaré poète "mort pour la France".


Méditer
Après la Sainte Communion
par Max Jacob

Mon Dieu qui avez pris la forme de mon corps
éclairez donc mes yeux pour qu'ils vous voient encore
diminuez donc ma peau pour qu'elle vous sente là
éclairez mon plafond du soleil de votre être
puisqu'un jour il vous plut que la Grâce y entrât.

Puisqu'avec vous mon Dieu l'âme se sent renaître
que la mienne, mon Dieu, ne soit jamais sans vous.
Pourquoi laisser ce qui suppure
prendre la place de votre figure.

A tes ordres mon Dieu ! voici que ton vin brille 
et mon œil reste ouvert pour suivre ton rabot.

Mon corps est un acier fondu par la torpille
jambes et bras liés j'ai payé mon écot
chacun meurt en martyr, chacun meurt en rebelle.
Paupière, ma paupière tu ne cligneras plus.
J'ai séché jusqu'à l'os, j'ai lavé ma vaisselle
j'ai passé mon orgueil sous des roues d'autobus.
Plongez vers moi : les coqs lumineux de l'Amour
les paons, les faucons bleus, plongez vers mon enclume
de l'Océan l'Esprit, vous qui êtes l'écume
et je n'aurai pas pu t'atteindre par ma mort
car ma mort même à
Dieu ne livre pas mon âme.
Votre ciel est un pic dont les flancs sont peuplés.
Je suis un fugitif ! des reflets qui tremblotent
car ils ne sont pas l'œuf en flamme du réel.
Revenir en haut Aller en bas
Violette7
Administrateur
avatar

Féminin Messages : 4041
Inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Dim 25 Mar 2018, 20:05

Eden Jung-Wook Park : conversion d'un bouddhiste


Eden Jung-Wook Park est d'origine sud-coréenne. Il est né dans une famille bouddhiste. Il témoigne de la façon dont il a rencontré le Christ, comment toute sa famille s'est convertie au même moment en Corée du sud et raconte ce que cette conversion a changé dans sa vie tournée vers l'écriture et les arts.


Méditer

Fils très saint de Dieu, mets-nous au nombre de ceux qui t'ont chanté, et accueille la prière de tes serviteurs comme tu accueillis celle des enfants. Aie pitié de tes créatures, pour l'amour de qui tu as habité parmi nous. Accorde la paix à tes églises ébranlées par les ennemis, et sur moi fais descendre, ô Sauveur, le pardon de mes fautes. Accorde­-moi de dire ce que tu veux comme tu le veux ; que le chagrin ne m'alourdisse pas l'esprit. Donne-moi du talent pour crier : "Tu es béni, toi qui viens rappeler Adam."

Revenir en haut Aller en bas
philippe bis

avatar

Masculin Messages : 4470
Inscription : 29/04/2017

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Mar 27 Mar 2018, 18:41

Revenir en haut Aller en bas
Violette7
Administrateur
avatar

Féminin Messages : 4041
Inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Mer 28 Mar 2018, 10:28

Maximilien Kolbe


Avec soeur Marie-Bénédicte,clarisse de Cormontreuil (51) découvrons saint Marie Maximilien Kolbe. La postérité a retenu son geste héroïque à Auschwitz en 1941 quand il s'offrit à la place d'un père de famille.



 Sa vie
Raymond Kolbe naquit en Pologne à Zdunska-Wola, en 1894. Il entre au noviciat des frères conventuels franciscains en 1910 sous le nom de Maximilien, auquel il ajoutera celui de Marie à sa profession solennelle en 1914. Il poursuit ses études à Rome à l’Université grégorienne. En 1917, avec quelques confrères, il fonde un mouvement marial au service de l’Église et du monde : "La Milice de l’Immaculée".

Prêtre, il rentre en Pologne et enseigne la philosophie et l’histoire de l’Église au couvent de Cracovie. Malgré sa santé fragile (il vécut avec un seul poumon à partir de 1921) et l’incompréhension de son entourage, il continue à propager la Milice de l’Immaculée.


Théologien, mystique et apôtre, Maximilien a trouvé l’unité de sa vie dans son culte pour l’Immaculée, qui se concrétise dans le don de soi.

Il lance un bulletin mensuel, Le chevalier de l’Immaculée, il crée à Teresin un centre de vie religieuse et apostolique appelé La cité de l’Immaculée. Il se rend au Japon et fonde à Nagasaki une seconde Cité et prépare d’autres fondations en Asie.

Déporté en Allemagne en 1939, le 29 mai 1941, il arrive au camp d’Auschwitz. C’est là qu’il s’offre à la place d’un père de famille, en représailles d’une évasion. Choisissant librement d’être condamné avec 9 autres prisonniers, il est enfermé dans un bunker pour y mourir de faim. Il meurt le dernier, le 14 août, veille de la fête de l’Assomption, après avoir réconforté ses compagnons. Jean-Paul II l’a canonisé en 1982.


Méditation
Maximilien, toi notre frère aîné dans la foi, tu as offert librement ta vie par Amour de Dieu et de ton prochain. Aujourd’hui, le don de ta vie nous interpelle sur nos chemins de foi, d’amour, sur toutes nos routes humaines d’ombres et de lumières.
Seigneur, à la prière de Maximilien, guide nos pas sur les chemins du don et de l’Amour vrai et libre, avec ta grâce. Que notre vie soit belle et simple, un peu plus chaque jour tournée vers Toi !
Revenir en haut Aller en bas
Violette7
Administrateur
avatar

Féminin Messages : 4041
Inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Jeu 29 Mar 2018, 19:56

Père Nicolas Buttet : « C’est Jésus qui était là »


Témoignage du père Nicolas Buttet : « C’était une certitude, c’est Jésus qui était là »
Revenir en haut Aller en bas
Arc-en-Ciel



Féminin Messages : 4251
Inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Jeu 29 Mar 2018, 20:34

Simple et "pétillant"! flower
Revenir en haut Aller en bas
Violette7
Administrateur
avatar

Féminin Messages : 4041
Inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   Sam 31 Mar 2018, 10:15

Samedi saint - Frère Roger


Frère Roger, né le 12 mai 1915 en Suisse et mort assassiné le 16 août 2005 à Taizé, est le fondateur de la communauté oecuménique de Taizé.




Méditer
Il en est aujourd'hui qui vivent comme au jour du samedi saint, dans un sentiment subjectif d'absence de Dieu, face au silence de Dieu, comme s'il était mort.

Leur existence se passe sans qu’ils se sachent aimés, ni de Dieu ni des hommes, si intime est la réciprocité de l'un à l'autre.

L'un des plus purifiés par l'épreuve, Charles de Foucauld, n'écrivait-il pas au soir de sa vie : « Je ne sais pas si Dieu m'aime et je ne sais pas si je l'aime. »


Pourtant, même sans dialogue, lui regarde et toujours nous considère.

Il nous engage à ne pas faire l'économie de la foi, à avancer sans la vue, joyeux de croire sans avoir vu, et cela pour les hommes, parmi les hommes.

Serions-nous au temps des veilles de Pâques, dans l'attente d'un passage nouveau pour l'Église - Pâques signifie passage - ?

De même qu'au samedi saint, le Christ est descendu jusqu'aux régions inférieures de la terre, à nous de mettre à profit ce temps de repos pour le laisser descendre dans les profondeurs de nous-mêmes. (...)

Laisser descendre le Christ jusqu'aux profondeurs de nous-mêmes, dans ces régions de notre personne qui ne sont pas encore habitées et qui se refusent ou qui sont dans l'impossibilité d'adhérer au Christ.

Il pénétrera les régions de l'intelligence et du cœur, il atteindra notre chair jusqu'aux entrailles, en sorte que, nous aussi, nous ayons un jour des entrailles de miséricorde (Col 3,12).
Prier
 « Toi le Ressuscité comme un pauvre qui ne veut pas s'imposer, Tu accompagnes chacun sans forcer l'entrée de notre cœur.


Tu es là, Tu offres Ta confiance, Tu ne délaisses personne, même quand les profondeurs crient de solitude.


Pour T'accueillir nous avons besoin de guérison.


Pour Te reconnaître, il importe que nous prenions le risque de refaire à tout moment le choix de Te suivre.

Sans ce choix, à chaque fois radical, nous nous traînons.


Te choisir, c'est T'entendre nous dire : « Toi, m'aimes-tu plus que tout autre ? »

Frère Roger.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Témoignages chrétiens   

Revenir en haut Aller en bas
 
Témoignages chrétiens
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PRIERE URGENTE: persécutions en Inde contre les Chrétiens!
» Les chrétiens face à l’immigration
» La chasse aux chrétiens
» Perception des chrétiens
» persécution des chrétiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: