DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le FN est il en perdition ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Pignon



Messages : 7107
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Le FN est il en perdition ?   Jeu 08 Fév 2018, 16:18

Scrogneugneu a écrit:
Spoiler:
 

70 milliards le coût de l'immigration en France.
C'est  ÉNORME...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le FN est il en perdition ?   Jeu 08 Fév 2018, 16:21

heureusement que tu as completement oublié de parler des benefices largement supérieurs aux couts économiquement parlant, pignon.

sinon, toute ta these tomberait a l eau, a la piscine.
Revenir en haut Aller en bas
Pignon



Messages : 7107
Inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Le FN est il en perdition ?   Jeu 08 Fév 2018, 16:25

Non, c'est le solde négatif.
Faut lire ....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yhwh.fr/
Scrogneugneu



Messages : 3167
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Le FN est il en perdition ?   Jeu 08 Fév 2018, 18:59

Bassmeg a écrit:
Spoiler:
 
Je viens te t'expliquer qu'on ne soigne pas les gens "gratos" en France

On soigne cher. Et le système est virtuellement en faillite chaque année. Il ne subsiste que parce que l'état comble le déficit du système de santé. État qui lui-même émet des obligations pour combler sa trésorerie.

De plus (mais là, ça va dépasser tes capacité d'abstraction), ce système est de dimension finie. S'il s'ouvre à quelque chose d'ouvert et de plus grand que lui, les migrants à venir au XXIÈME siècle, alors il va s'effondrer.

Ce système est un système social. La charité repose sur des âmes, la tienne par exemple. Mais les âmes égoïstes qui veulent se croire "Bien" font appel à l'État pour faire DON ce qu'ils refusent dE DONNER de leurs propres biens. Par un grand miracle cet "Etat" aurait de l'argent qui tombe du ciel pour faire des choses "gratos".

C'est la "charité du gauchiste"


Dernière édition par Scrogneugneu le Jeu 08 Fév 2018, 19:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Violette7
Administrateur
avatar

Féminin Messages : 4482
Inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Le FN est il en perdition ?   Jeu 08 Fév 2018, 19:08

Scrogneugneu a écrit:


Je viens te t'expliquer qu'on ne soigne pas les gens "gratos" en France

Vrai ! il faut une BONNE mutuelle pour n'avoir rien à débourser  Mad  et encore, elle ne paiera pas ce que la Sécu ne rembourse pas.

Mais la Mutuelle fera miroiter un tas de possibilités, comme "les accidents de la vie"... quand vous en avez un, il n'entre pas dans ce domaine là parce que ceci ou cela. En fait, il faudrait être à moitié mort pour avoir droit à la rente promise...

Une aide-ménagère quand on est opéré ? oui, à condition que ça ne soit pas une opération en ambulatoire, etc, etc..
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 3167
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Le FN est il en perdition ?   Jeu 08 Fév 2018, 19:13

Je ne parlais ni de mutuelle ni de sécu. La sécu n'est pas "gratos", elle est prélevée sur les salaires et équivalents

Je disais que rien n'est gratos... absolument RIEN... sauf l'amour et la haine
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 3167
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Le FN est il en perdition ?   Jeu 08 Fév 2018, 19:22

Accidents de la vie ça ne couvre ni le travail, ni les accidents mettant en cause un engin et sa remorque, ni tous les sports à risque... en gros ça couvre les chutes et les brûlures que tu t'es faites tout seul et que t'es resté à moitié paralytique... chouette.
Revenir en haut Aller en bas
Violette7
Administrateur
avatar

Féminin Messages : 4482
Inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Le FN est il en perdition ?   Jeu 08 Fév 2018, 19:39

Scrogneugneu a écrit:
Accidents de la vie ça ne couvre ni le travail, ni les accidents mettant en cause un engin et sa remorque, ni tous les sports à risque... en gros ça couvre les chutes et les brûlures que tu t'es faites tout seul  et que t'es resté à moitié paralytique... chouette.

n'est-ce pas ?  



Scogneugneu a écrit:
Je ne parlais ni de mutuelle ni de sécu. La sécu n'est pas "gratos", elle est prélevée sur les salaires et équivalents

Je disais que rien n'est gratos... absolument RIEN... sauf l'amour et la haine

encore que là, ça dépend du statut : les commerçants et artisans n'étaient pas à la Sécu avant le 1er janvier, mais au RSI.
Et les agriculteurs sont à la MSA.

Ce n'est pas prélevé sur les salaires mais sur les revenus de l'année précédente... assez salé aussi...


C'est moi qui est hors sujet maintenant... toutes mes excuses.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le FN est il en perdition ?   Ven 09 Fév 2018, 01:02

Scro.
en france, on a la CMU.
on soigne les gens, sans leur prendre de sous. Parce qu un malade non soigné risque d en produire d autres...et que donc , il vaut mieux le soigner, plutot que de se retrouver avec 20 malades sur les bras...
Pas besoin d avoir des capacités d abstraction immenses pour piger ca...

et c est la france qui paie.(donc toi et moi.)
pour ce qui est de mes capacités, je te remercie de me remettre a ma place, tu peux te le permettre.moi pas, j ai pas le droit, je suis paria, comme tu sais.

ensuite, je pense qu on ferait peut etre mieux de laisser le fait d etre gauchiste ou droitiste hors de ca, parce qu a mon sens , ca ne concerne pas le debat.

APRES, tu me dis que la secu est virtuellement en faillite?
la je crois que tu t aventures sur un terrain que tu maitrises pas et sur lequel tes capacités risquent de vite montrer leurs limites, scro.
Les pompiers ne sont ils pas virtuellement en faillite?
et la police?

ET SURTOUT L EDUCATION NATIONALE?

ce sont des services publics...
pas des stations essences, scro...
Je sais que mes capacités de comprehension sont bien limitées , mais les tiennes te permettent elles de comprendre ce fait relativement basique?
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 12387
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Le FN est il en perdition ?   Ven 09 Fév 2018, 07:06

Sans me mêler du débat , et sans viser aucun Etat en particulier , une remarque d'ordre général : un Etat peut masquer longtemps sa faillite virtuelle , mais pas éternellement . Lorsqu'elle ne peut plus être cachée , tout s'écroule d'un coup , les services publics compris .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 3167
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Le FN est il en perdition ?   Dim 11 Fév 2018, 15:15

Bassmeg a écrit:
APRES, tu me dis que la secu est virtuellement en faillite?
la je crois que tu t aventures sur un terrain que tu maitrises pas et sur lequel tes capacités risquent de vite montrer leurs limites, scro.
Les pompiers ne sont ils pas virtuellement en faillite?
et la police?

ET SURTOUT L EDUCATION NATIONALE?

ce sont des services publics...
pas des stations essences, scro...
tu n'y connais manifestement pas grand chose puisque tu mélanges services publics et assurances collectives imposées par l'état.

sécurité sociale, retraite et chômage sont des assurances et non des services publics. Ils ont (normalement) un système d'auto-financement par prélèvement de charges.

et les autres  sont des services publics, sont organisés et financés directement par l'état : tu cites police, éducation nationale... si par construction "ils ne peuvent être eux-mêmes en faillite virtuelle", comme le rappelle très justement BOULO, l'échelon au-dessus, l'état peut l'être

si l'on parle de "trou de la sécu" c'est justement que le financement prévu (les très lourds prélèvements sociaux) ne tient pas la route face au dépenses et que chaque année l'état doit le combler, alors qu'il ne devrait pas. c'est cela la faillite virtuelle.... et une faillite d'état c'est autrement plus violent que des politiques d'austérité... n'en déplaise à Mélenchions qui croient que l'argent peut tomber du Ciel sur l'état (oui c'est possible mais en étant strictement composé par l'inflation (ou dévaluation de ta monnaie par rapport aux autres)).

le chômage, c'est encore pire: il était prévu pour une certaine démographie, et un revenu minimum de base pour des petits vieux qui n'avaient strictement rien après la guerre. Il est devenu une véritable chaîne de Ponzi: il faut toujours plus de nouveaux "entrants" pour financer ceux qui étaient là avant. Ce types de systèmes pyramidaux sont en temps normal tout-à-fait interdits (à juste titre!) pour tout le monde. Je note que l'état se permet de déroger à la règle pour lui-même.
je suis le contraire de l'égoïsme: Je suis content de payer pour la retraite de mon père, mais j'espère ne pas refiler cette sal.operie à mes enfants , et j'espère que ça ne servira pas de prétexte à l'invasion de l'europe, ce qui serait soigner un léger rhume par une épidémie d'Ebola.

ensuite je n'ai jamais dit que la CMU était en-soi un problème. j'ai dit que ce n'était pas du tout "gratuit". Et en revanche c'est un problème que n'importe quel clandestin qui devrait être expulsé sans même consultation de son "dossier" n'ait pas à payer ses soins là où les gens qui ont un travail mais peu de moyen sont remboursés à 70% par la sécu... oui, ça me pose un vrai problème. ça fait peut-être jouir le pape françois et ses semblables mais pas moi
Revenir en haut Aller en bas
dims

avatar

Masculin Messages : 5778
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Le FN est il en perdition ?   Mer 14 Fév 2018, 18:54

Atlantico : Alors qu'il était parvenu à se hisser au second tour de l'élection présidentielle, le Front national est aujourd'hui placé 3e force d'opposition en France (20%), selon un sondage IFOP Paris Match Sud radio, derrière la France Insoumise (37%) et les LR (26%). Faut-il voir dans cette baisse une remise en cause de la capacité de Marine Le Pen à remporter un jour l'élection ? Comment interpréter que seuls 63% des électeurs de 1er tour de Marine Le Pen voient le FN comme principale force d'opposition ?
Emmanuel Galiero : Ce parti avait eu plus de 10 millions d'électeurs au second tour de la présidentielle et on peut se poser des questions sur le dynamisme de cet électorat.

Les seuls repères électoraux que l'on ait aujourd'hui sur l'exposition et son affirmation en tant que force d'opposition sur la scène politique sont des élections récentes.

Les législatives partielles qui ont vu la victoire de LR, on a aussi montré un affaissement de l'électorat FN, mais dans des contextes où ce même électorat ne pouvait pas se mobiliser puisqu'ils savaient qu'ils n'avaient aucune chance de gagner.

Deuxième élément : les élections territoriales en Corse. En Corse on sait que l'électorat FN était puissant pendant la présidentielle mais qu'une partie de cet électorat se reporte sur les nationalistes au niveau local. Ce n'est pas non plus forcément un élément représentatif.

Malgré tout, partout on a vu un affaissement de l'électorat dans un contexte où le FN, qui ne dispose pas d'une force politique suffisamment forte pour avoir un groupe à l'Assemblée nationale, peut sembler être sorti des radars. Et ce malgré une tournée nationale engagée auprès des militants par Marine Le Pen alors qu'elle est en train de préparer son congrès de mars à Lille. Congrès où elle a promis d'engager la reconstruction du FN du sol au plafond.

Le FN est dans une phase intermédiaire où il n'a pas le poids qu'il avait avant la présidentielle, c'est certain. Mais il n'y a pas de quoi dire que son électorat s'est définitivement effondré. Un élément qui permet de douter de cette approche c'est un sondage qui a été fait sur les Européennes. Ce sondage avait situé le FN à 17% dans un contexte où les macronistes atteignaient les 24 ou 26% et les LR étaient à 12%. C'est bien la question européenne qui est le fond de l'argument politique du FN dans ce nouveau clivage et qui sera le socle de leur nouvelle stratégie politique entre les nationalistes et les mondialistes. Sans faire campagne le Front était crédité de 17%, et c'est révélateur d'une forme de résistance de ce parti qui garderait un socle puissant d'électeurs.

Lorsque l'on écoute LREM qui est aujourd'hui la première force politique en France et qui a été un des acteurs de l'explosion des partis politiques, lorsqu'on observe le débat pro-européen versus anti européen au sein de la droite (qui est en difficulté sur ce thème à cause de son éclatement et des différents courants), lorsqu'on regarde les différentes positions sur la question européenne, on voit principalement une opposition entre les pro-européens de LREM et les anti-UE qui sont le FN.


Read more at http://www.atlantico.fr/decryptage/fn-electorat-resiste-mieux-que-visibilite-parti-dans-medias-emmanuel-galiero-3307384.html#ZMKV7ZvG1JR6U6MP.99
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le FN est il en perdition ?   Ven 16 Fév 2018, 18:07

Marine: un silence assourdissant.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le FN est il en perdition ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le FN est il en perdition ?
Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: