DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Bassmeg vous parle de tout

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6541
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 11:02

Le Comité des droits de l’homme des Nations Unies est en passe d’imposer la légalisation universelle de l’avortement au nom même du droit à la vie.

« Recourir à l’avortement pour éviter le handicap à titre préventif »

En fait, il fut question une seule fois, non pas des enfants, mais des « fœtus », pour recommander la légalisation de leur avortement eugénique. Le représentant tunisien a fortement insisté sur cette nécessité. Il a déclaré que, certes, il faut aider les personnes handicapées « après leur naissance », « mais ça, ça ne veut pas dire que nous devons accepter de laisser en vie un fœtus qui est atteint d’un handicap. » Il a ajouté : « nous pouvons éviter les handicaps et nous devons tout faire pour les éviter ». Sur ce, le Président du Comité intervint pour rappeler que les débats sont enregistrés.

Mais là encore, la référence au « fœtus » était trop explicite. Pour éviter d’être accusés d’eugénisme, des experts ont voulu alors remplacer ce mot par celui de « grossesse », moins choquant, comme si le changement de terme pouvait rendre plus acceptable la réalité de l’eugénisme.

L’avortement, c’est la vie

Quant au droit à l’avortement, on peut dire que les recommandations du Planning familial international ont été suivies à la lettre. Reprenant le slogan de cette organisation, les membres du Comité ont déclaré que l’avortement devrait être décriminalisé et rendu « safe, legal and affordable » (« sûr, légal et accessible/gratuit »), sans réelle condition ni limitation de délai. Ils ont aussi adopté son argumentation selon laquelle l’interdiction ou la difficulté d’accéder à l’avortement serait en soi une cause de violation du droit à la vie des femmes. Cela fit dire à M. de Frouville, de façon toute orwellienne, que la décriminalisation de l’avortement « est au cœur de la question du droit à la vie » !

Une régression morale

C’est là un complet renversement moral par rapport au sens du droit à la vie. Il résulte de la pensée matérialiste selon laquelle seuls les êtres capables d’intelligence et de volonté seraient véritablement humains et donc dignes de protection. Tant qu’ils n’ont pas atteint cette capacité, ils ne seraient que de la matière corporelle au pouvoir de ceux qui sont « humains », car capables d’intelligence et de volonté. Ainsi, ce n’est plus la « vie humaine » comme réalité biologique qui serait protégée en droit international, mais l’intelligence et la volonté, c’est-à-dire la force. Pas une seule fois, les membres du Comité n’ont rappelé l’engagement pris par les États de réduire le recours à l’avortement et d’aider les femmes enceintes. La faiblesse des enfants à naître et des femmes en détresse ne trouvent qu’une réponse : l’élimination. La loi du plus fort.

Or, c’est principalement contre l’eugénisme que l’universalité du droit à la vie a été réaffirmée après-guerre. Les rédacteurs de la Déclaration universelle des droits de l’homme refusèrent expressément de tolérer tout avortement eugénique, rappelant son usage par le régime nazi ; et ce n’est que sous la pression des pays soviétiques qu’ils renoncèrent en 1948 à protéger explicitement la vie humaine « dès la conception ». C’est parce que les régimes nazi et soviétique étaient matérialistes qu’ils ont promu l’avortement et l’eugénisme ; et c’est contre cette idéologie que les Nations unies ont été fondées sur la base de l’égale dignité de tout être humain.

Si le Comité tire un droit à la mort du droit à la vie, il renoue ainsi avec l’idéologie mortifère contre laquelle les Nations unies ont été fondées.

Contre cette « dérive rétrograde », un autre comité des Nations unies s’est élevé. Le Comité des droits des personnes handicapées a répliqué que « Les lois qui autorisent explicitement l’avortement en raison d’un handicap violent la Convention des droits des personnes handicapées ». Il a ajouté que de telles lois perpétuent « le préjugé selon lequel le handicap serait incompatible avec une vie heureuse. » Mais le Comité des droits de l’homme n’en a pas tenu compte, ses membres les plus actifs restant résolument attachés à leur objectif.

Un excès de pouvoir

Reste à savoir si le Comité a le pouvoir d’imposer aux États, au nom du Pacte international relatif aux droits civils et politiques, une obligation contraire à l’intention explicite de ses rédacteurs. Contre les États qui reprochent au Comité d’agir ainsi au-delà de son mandat, certains de ses membres se sont défendus en déclarant que le Pacte serait un « document vivant » dont ils sont les interprètes authentiques. Concrètement, les États seraient donc moins tenus de respecter le Pacte que ce qu’en disent les membres du Comité. Cela est particulièrement problématique lorsque cette interprétation est diamétralement contraire au sens initial du Pacte. Ce qui fit dire à Mme Seibert-Fohr, sous forme d’avertissement, que le Comité des droits de l’homme fragilise dangereusement « l’universalité des droits de l’homme ». De fait, si cette interprétation du Pacte est adoptée, de nombreux États refuseront de l’appliquer ; le zèle idéologique de quelques membres du Comité se retournera alors fatalement contre son autorité.

La discussion sur ce projet d’observation générale se poursuivra le 10 novembre puis en mars 2018 ; il y sera aussi question du suicide assisté et de l’euthanasie dont le Comité envisage également d’imposer l’acceptation au titre du droit à la vie.

Début octobre, l’ECLJ a adressé un mémoire au Comité pour défendre le droit à la vie, avec le soutien de plus de 130 000 personnes signataires d’une pétition pour la protection de toute vie humaine.

Grégor Puppinck,

http://belgicatho.hautetfort.com/archive/2017/11/05/quand-la-culture-de-mort-fait-son-come-back-a-l-onu-5996083.html
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
ptrem



Masculin Messages : 1831
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 16:09

Remettre la loi Veil telle qu'elle fut en 1975;

https://fr.aleteia.org/2017/06/30/ivg-ce-que-disait-vraiment-simone-veil-dans-son-discours-de-novembre-1974/

Exception


» Je le dis avec toute ma conviction : l’avortement doit rester l’exception, l’ultime recours pour des situations sans issue. Mais comment le tolérer sans qu’il perde ce caractère d’exception, sans que la société paraisse l’encourager ? »

Simone Veil perçoit — et craint — dès la prononciation de son discours que le caractère exceptionnel de l’avortement sera difficile à maintenir une fois le texte promulgué. De fait, on considère qu’en France, une grossesse sur quatre se conclut par une IVG (en 2016, la France a enregistré 785.000 naissances et 211.900 IVG). Par ailleurs, la « loi pour l’égalité réelle entre les hommes et les femmes », défendue par Najat Vallaud-Belkacem en 2014 lorsqu’elle était ministre du Droit des femmes, avait retiré de la loi Veil la notion de « détresse », banalisant ainsi le recours à l’IVG.

Dissuasion


« Si (ce projet de loi) admet la possibilité d’une interruption de grossesse, c’est pour la contrôler et, autant que possible, en dissuader la femme ».

Dans l’esprit de Simone Veil, la puissance publique doit non seulement encadrer la pratique de l’avortement pour des questions sanitaires, mais elle doit aussi s’efforcer de dissuader les femmes d’y avoir recours. Aujourd’hui, non seulement ce rôle dissuasif n’est pas assuré, mais les organisations associatives qui voudraient l’assumer sont susceptibles de tomber sous le coup de la loi depuis la pénalisation des sites proposant des solutions alternatives à l’avortement votée en février 2017.
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6541
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 16:45

Simone Veil a malheureusement ouvert la boite de Pandore.

Il faut absolument trouver des alternatives à l'avortement, respectueuses à la fois de la vie de la mère et de l'enfant, et ne considérant pas l'enfant comme un danger à éviter comme s'il s'agissait d'une nouvelle forme du Sida. L'éducation doit être axée sur la patience, la continence (eh oui il faut aussi remettre Dieu au centre de la société), le respect de son corps et de l'autre et réapprendre ce qu'est une sexualité responsable ouverte sur la vie et non réduite à un outil de plaisir hédoniste.

Sans cela on buttera toujours contre un mur.


T ARRETE DE MODIFIER MES SUJETS TOUT DE SUITE GABRIEL
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
Violette7
Administrateur
avatar

Féminin Messages : 5626
Inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 17:04

Vous avez lu ce qui s'est passé dans le Nord :

http://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/nord-0/dunkerque/bebe-retrouve-mort-rue-cappelle-grande-ce-que-on-sait-drame-1360265.html#xtor=EPR-521-[france3regions]-20171106-[info-titre1]

Qu'en pensez-vous ? elle n'a pas avorté mais qui est fautif là-dedans ?
Revenir en haut Aller en bas
philippe bis

avatar

Masculin Messages : 6099
Inscription : 29/04/2017

MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 17:11

Et les bébés congélés... les exemples d 'horreur ne manque pas dans l 'actualité et les rubriques faits divers ma chére violette
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6541
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 17:28

Et malheureusement on se sert toujours de ces cas dramatiques mais (heureusement) marginaux pour transformer chaque exception en généralité dans le but de faire voter des lois nuisibles pour l'humanité.

On voit aussi combien notre société se déshumanise dans le fait qu'il y a encore 10 ou 20 ans on considérait le suicide comme un drame et on essayait d'aider les personnes suicidaires à retrouver l'envie de vivre. Aujourd'hui, prétextant que certains se suicident dans leur coin, on médicalise le suicide pour les aider à mourir "dans la dignité". Le soutien et l'accompagnement pour aider ces personnes à retrouver l'envie de se battre et de vivre à disparu au profit d'une solution plus simple et moins exigeante sur le plan humain. C'est toujours le même schéma qui se présente !

C'est pareil pour les personnes handicapées, il y a 10 ou 20 ans on parlait d'aménager les espaces publics pour les personnes handicapées, on aidait et accompagnait celles-ci pour les aider à se sentir aimées et reconnues dans leur dignité. Aujourd'hui on leur fait de plus en plus comprendre que leur handicap est incompatible avec une vie réellement heureuse et digne. On les euthanasie et on les avorte quand elles sont encore dans le ventre de leur mère...

A qui profitent tant de crimes on se le demande !

Le scientifique XAVIER LE PICHON enseigne ceci dans l'un de ses livres (Aux racines de l'homme) que nous devrions tous méditer :


Citation :
Xavier Le Pichon pose un regard nouveau sur l'apparition de l'espèce humaine. En tant que scientifique, il nous fait parcourir l'histoire de la vie qui mène à l'homme, puis l'histoire de l'homme, afin de dégager les caractères qui le rendent unique. Cette originalité apparaît dans la manière dont la société humaine prend en compte ceux qui n'ont plus d'utilité sur le plan biologique. Les êtres que la vie semble avoir condamnés jouent à la fois le rôle de révélateurs de l'humanité et de transformateurs de la société. En tant que croyant, il montre que le message de Jésus confirme le rôle essentiel joué par les plus petits et les plus faibles. Ce livre s'adresse à tous ceux, croyants et non-croyants, qui cherchent à reconnaître ce qui fait l'éminente dignité de l'homme parmi les êtres vivants.

GABRIEL? TU AS CHANGé LE TITRE DE MON TOPIC.

TU NE PEUX PAS FAIRE CA.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
Invité
Invité



MessageSujet: Avortements medicalisés ou femmes mortes ? Que choisir en tant que catholique?   6/11/2017, 17:44

Ceci pour retablir les choses. (gabriel, tu seras bien gentil de ne pas modifier mon sujet ni son titre)


Bonsoir,
ce topic est dédié a ceux qui veulent parler de l opportunité de medicaliser les avortements au lieu de les laisser se faire dans des conditions mortelles pour les femmes.

Je suis personnellement pas pour les avortements, pas plus que je ne suis pôur les accidents de la route.
Mais les avortements existent, et les accidents de la route, aussi.

Je ne me voile donc pas la face et je regarde le probleme avec realisme.

Si on interdit l avortement, des femmes avortent quand meme et des femmes meurent et des embryons ne naissent pas.

Si on medicalise l avortement, des femmes vivent et des embryons ne naissent pas.

En tant que catho consequentialiste Pro Vie, et Anti Mort et non integriste fondamentaliste, je me sens obligée de faire ce choix.


Dernière édition par Bassmeg le 6/11/2017, 18:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
philippe bis

avatar

Masculin Messages : 6099
Inscription : 29/04/2017

MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 17:50

n importe nawak...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 17:55

philippe bis a écrit:
n importe nawak...


bon argument, bien brillant philippe.
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6541
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 18:00

Et les solutions alternatives pour faire baisser les avortements on les attend toujours Bassmeg ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6541
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 18:01

http://www.michel-schooyans.org/images/publications/LivresFR/1974AvortementProblemePolitique.pdf
http://www.michel-schooyans.org/images/publications/LivresFR/1991EnjeuPollitiqueAvortement.pdf
http://www.michel-schooyans.org/images/publications/LivresFR/1989AvortementQuestionsReponses.pdf
http://www.michel-schooyans.org/images/publications/LivresFR/1981AvortementApprochePolitique.pdf

Tel est l'effet des mauvaises lois qu'il
en faut de plus mauvaises encore pour
arrêter les malheurs des premières.
f Montesquieu1


Dernière édition par Gabriel le 6/11/2017, 18:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 18:02

Gabriel a écrit:
Et les solutions alternatives pour faire baisser les avortements on les attend toujours Bassmeg ?

attends un peu.

Comment t as fait pour modifier mon titre, gabriel?
Il faut que je repars ton erreur.
Dis moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 18:05

Gabriel a écrit:
Et les solutions alternatives pour faire baisser les avortements on les attend toujours Bassmeg ?

Ben j ai deja dit que j etais a fond pour la contraception mais apparemment, ici , plein de gens trouvent que c est pas bien...

Je trouve ca bizarre, etant donné que sans contraception on aurait encore plus d avortements...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 18:10

Bassmeg a écrit:
Gabriel a écrit:
Et les solutions alternatives pour faire baisser les avortements on les attend toujours Bassmeg ?

attends un peu.

Comment t as fait pour modifier mon titre, gabriel?
Il faut que je repars ton erreur.
Dis moi.

en fait, c est bon gabriel, je m en suis sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6541
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 18:11

Je n'ai pas seulement dit que ce n'est pas bien mais que cela ne fait pas baisser les avortements, en vous donnant les sources de ce que j'avance. De plus comme je le démontre dans un autre sujet cela rend la femme encore plus esclave de l'homme, vous parlez d'une libération ! Sans parler du fait que cela sépare l'acte sexuel de l'une de ses finalités. On ne peut pas défendre la fermeture à la vie en tant que chrétiens.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 18:12

Gabriel a écrit:
Simone Veil a malheureusement ouvert la boite de Pandore.

Il faut absolument trouver des alternatives à l'avortement, respectueuses à la fois de la vie de la mère et de l'enfant, et ne considérant pas l'enfant comme un danger à éviter comme s'il s'agissait d'une nouvelle forme du Sida. L'éducation doit être axée sur la patience, la continence (eh oui il faut aussi remettre Dieu au centre de la société), le respect de son corps et de l'autre et réapprendre ce qu'est une sexualité responsable ouverte sur la vie et non réduite à un outil de plaisir hédoniste.

Sans cela on buttera toujours contre un mur.


en fait, ici, ce n est pas le sujet, gabriel.
Ici, on parle des cas ou , medicalisé ou pas, il y aura DE TOUTE FACON, avortement.

En tant que catho, peut on etre contre la dite medicalisation? Quitte a etre responsable de la mort de femmes adultes?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 87383
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 18:12

Bassmeg a écrit:
Gabriel a écrit:
Et les solutions alternatives pour faire baisser les avortements on les attend toujours Bassmeg ?

Ben j ai deja dit que j etais a fond pour la contraception mais apparemment, ici , plein de gens trouvent que c est pas bien...

Je trouve ca bizarre, etant donné que sans contraception on aurait encore plus d avortements...

Les deux sont liés.

La contraception est l'effet d'une mentalité qui dit : enfant = catastrophe. Sexe = uniquement jouissance.

L'avortement est la solution à un échec de la contraception.
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6541
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 18:13

Bassmeg a écrit:
Bassmeg a écrit:
Gabriel a écrit:
Et les solutions alternatives pour faire baisser les avortements on les attend toujours Bassmeg ?

attends un peu.

Comment t as fait pour modifier mon titre, gabriel?
Il faut que je repars ton erreur.
Dis moi.

en fait, c est bon gabriel, je m en suis sortie.

cheers
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6541
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 18:13

Merci Arnaud !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 18:14

Gabriel a écrit:
Je n'ai pas seulement dit que ce n'est pas bien mais que cela ne fait pas baisser les avortements, en vous donnant les sources de ce que j'avance. De plus comme je le démontre dans un autre sujet cela rend la femme encore plus esclave de l'homme, vous parlez d'une libération ! Sans parler du fait que cela sépare l'acte sexuel de l'une de ses finalités. On ne peut pas défendre la fermeture à la vie en tant que chrétiens.

attends tu parles de quoi, de la contraception????

T es sur que ca rend la femme esclave de l homme????
Tu sais de quoi tu parles?

Je suis une femme et je suis pas du tout d accord avec toi.
Tu parles de ce que tu ne connais pas, je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6541
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 18:14

Bassmeg a écrit:
Gabriel a écrit:
Simone Veil a malheureusement ouvert la boite de Pandore.

Il faut absolument trouver des alternatives à l'avortement, respectueuses à la fois de la vie de la mère et de l'enfant, et ne considérant pas l'enfant comme un danger à éviter comme s'il s'agissait d'une nouvelle forme du Sida. L'éducation doit être axée sur la patience, la continence (eh oui il faut aussi remettre Dieu au centre de la société), le respect de son corps et de l'autre et réapprendre ce qu'est une sexualité responsable ouverte sur la vie et non réduite à un outil de plaisir hédoniste.

Sans cela on buttera toujours contre un mur.


en fait, ici, ce n est pas le sujet, gabriel.
Ici, on parle des cas ou , medicalisé ou pas, il y aura DE TOUTE FACON, avortement.

En tant que catho, peut on etre contre la dite medicalisation? Quitte a etre responsable de la mort de femmes adultes?

Vous jouez sans le vouloir le jeu du Malin, en proposant uniquement 2 choix mauvais : choisissez la mort ou la mort. Satanique ! Alors que vous pourriez avec un peu de bonne volonté trouver tellement d'autres solutions respectueuses de la vie de l'enfant et de sa mère.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 18:16

Gabriel a écrit:
Bassmeg a écrit:
Gabriel a écrit:
Simone Veil a malheureusement ouvert la boite de Pandore.

Il faut absolument trouver des alternatives à l'avortement, respectueuses à la fois de la vie de la mère et de l'enfant, et ne considérant pas l'enfant comme un danger à éviter comme s'il s'agissait d'une nouvelle forme du Sida. L'éducation doit être axée sur la patience, la continence (eh oui il faut aussi remettre Dieu au centre de la société), le respect de son corps et de l'autre et réapprendre ce qu'est une sexualité responsable ouverte sur la vie et non réduite à un outil de plaisir hédoniste.

Sans cela on buttera toujours contre un mur.


en fait, ici, ce n est pas le sujet, gabriel.
Ici, on parle des cas ou , medicalisé ou pas, il y aura DE TOUTE FACON, avortement.

En tant que catho, peut on etre contre la dite medicalisation? Quitte a etre responsable de la mort de femmes adultes?

Vous jouez sans le vouloir le jeu du Malin, en proposant uniquement 2 choix mauvais : choisissez la mort ou la mort. Satanique ! Alors que vous pourriez avec un peu de bonne volonté trouver tellement d'autres solutions respectueuses de la vie de l'enfant et de sa mère.

WOOOAHHHH, genial, voila que tu me traites de satanique maintenant...

T as mieux comme argument intellectuel ou t es a ton maximum?
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6541
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 18:17



Dernière édition par Gabriel le 6/11/2017, 18:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6541
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 18:18

Ca fait des jours que je vous donnes 36.000 arguments mais vous êtes si bornées, es seuls arguments que vous avez c'est l'avortement ou le contraceptifs, vous n'avez pas plus d'imagination que ça ?

Et désolé mais proposer comme seuls choix la mort de l'un ou la mort de l'autre c'est démoniaque !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
philippe bis

avatar

Masculin Messages : 6099
Inscription : 29/04/2017

MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 18:18

Bassmeg a écrit:
philippe bis a écrit:
n importe nawak...


bon argument, bien brillant philippe.
Le n' importe quoi concerne votre trooling sur ce sujet de l 'avortement et la gueguerre du nombre d 'ouverture de fil sur ce sujet entre vous les "modérateurs" du forum...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 18:19

Gabriel a écrit:
Ca fait des jours que je vous donnes 36.000 arguments mais vous êtes si bornées, es seuls arguments que vous avez c'est l'avortement ou le contraceptifs, vous n'avez pas plus d'imagination que ça ?

Et désolé mais proposer comme seuls choix la mort de l'un ou la mort de l'autre c'est démoniaque !

OH TU M ENLEVES TOUT DE SUITE TON RAJOUT DANS MON TITRE
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6541
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 18:19

philippe bis a écrit:
Bassmeg a écrit:
philippe bis a écrit:
n importe nawak...


bon argument, bien brillant philippe.
 Le n' importe quoi concerne votre trooling sur ce sujet de l 'avortement et la gueguerre du nombre d 'ouverture de fil sur ce sujet entre vous les "modérateurs" du forum...

Indigne d'un modérateur...

Un bannissement de Bassmeg Arnaud ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 18:23

Gabriel a écrit:
philippe bis a écrit:
Bassmeg a écrit:
philippe bis a écrit:
n importe nawak...


bon argument, bien brillant philippe.
 Le n' importe quoi concerne votre trooling sur ce sujet de l 'avortement et la gueguerre du nombre d 'ouverture de fil sur ce sujet entre vous les "modérateurs" du forum...

Indigne d'un modérateur...

Un bannissement de Bassmeg Arnaud ?

c est pas moi le gamin qui joue a modifier les sujets des autres et a les verrouiller, gabriel.
Allons parler de tout ca sur la page inter modo et essaie de rester dans le sujet ici, qui est
que choisir entre un avortement medicalisé ou un avortement sauvage mettant la mere en danger de mort?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 87383
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 18:25

Bassmeg, c'est la vie qu'il faut choisir.

Vous devez comprendre que dans un site catholique, vos remarques sont ressenties ainsi :

Vaut=il mieux tuer un enfant à coup de marteau en sauvage ou à l'hôpital sous anesthésie et hygiène.

Reponse : On ne tue pas les enfants !!

Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 18:26

hey gabriel? c est pas en mettant le topic a la poubelle que tu interdiras aux gens de discuter...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 18:34

Arnaud Dumouch a écrit:
Bassmeg, c'est la vie qu'il faut choisir.

Vous devez comprendre que dans un site catholique, vos remarques sont ressenties ainsi :

Vaut=il mieux tuer un enfant à coup de marteau en sauvage ou à l'hôpital sous anesthésie et hygiène.

Reponse : On ne tue pas les enfants !!


Alors, c est vraiment que les gens ne comprennent pas ma question.
D abord, j ai jamais parlé de meurtres d enfants mais d embryon.
Je pense que tout le monde voit la difference entre ses deux termes signifiant deux choses differentes.

Ensuite, la question que je pose n est pas Etes vous pour ou contre l avortement, comme je l ai bien spécifié dans l intro.
Ca n a rien a voir avec le fait de savoir s il vaut mieux tuer un enfant de 4 ans a coups de marteau ou sous anesthesie.
Gardons le sens de la mesure.



La question que je pose est "Etant donné que l avortement est un phenomene humain universel et qu il arrive dans les pays ou il est interdit comme dans les pays ou il est medicalisé,
a la seule difference que dans les pays ou il est interdit, des femmes en meurent,
ne devons nous pas en tant que catholiques, hair le peché mais aimer le pecheur et tout mettre en oeuvre pour que les femmes ne meurent pas betement?
Revenir en haut Aller en bas
Thomas33

avatar

Masculin Messages : 1074
Inscription : 03/05/2014

MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 18:37

Bassmeg a raison, il vaut mieux un avortement qu'une femme morte, ça me semble évident...

Comment pourrait-on annoncer à une famille, que la maman va mourir si elle mène sa grossesse à terme. Dans ces conditions il vaut mieux l'avortement.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 87383
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 18:40

Thomas33 a écrit:
Bassmeg a raison, il vaut mieux un avortement qu'une femme morte, ça me semble évident...

Comment pourrait-on annoncer à une famille, que la maman va mourir si elle mène sa grossesse à terme. Dans ces conditions il vaut mieux l'avortement.

Lorsqu'il y a une grossesse extra-utérine par exemple, on ne peut faire autrement
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 18:40

Thomas33 a écrit:
Bassmeg a raison, il vaut mieux un avortement qu'une femme morte, ça me semble évident...

Comment pourrait-on annoncer à une famille, que la maman va mourir si elle mène sa grossesse à terme. Dans ces conditions il vaut mieux l'avortement.

Perso, je suis de ton avis.

Meme si l avortement medicalisé ne sauvait qu UNE femme sur 100 000.

Mais notre point de vue risque de faire bondir les fans de cette femme italienne (MARIée et MERE DE FAMILLE) qui a preferé mourir de son cancer, plutot que d avorter.
La nature humaine me surprendra toujours
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6541
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 18:45

Thomas33 a écrit:
Bassmeg a raison, il vaut mieux un avortement qu'une femme morte, ça me semble évident...

Comment pourrait-on annoncer à une famille, que la maman va mourir si elle mène sa grossesse à terme. Dans ces conditions il vaut mieux l'avortement.

Alors on soigne la mère en essayant de sauver aussi l'enfant ! S'il meurt suite aux traitement sur la mère ce n'est pas un meurtre ni un avortement.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6541
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 18:46

Thomas33 a écrit:
Bassmeg a raison, il vaut mieux un avortement qu'une femme morte, ça me semble évident...

Comment pourrait-on annoncer à une famille, que la maman va mourir si elle mène sa grossesse à terme. Dans ces conditions il vaut mieux l'avortement.

Faut il pour autant faire de l'avortement un droit pour toute les femmes ?? Le dépénaliser n'est il pas suffisant ? Il faudrait répondre à cette question !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 87383
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 18:47

Ca consiste à transformer un soi=disant"moindre mal" (Simone Veil) en un "bien".
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6541
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 18:49

Simone Veil était pour la dépénalisation de l'avortement, mais elle parlait du danger que cela devienne un droit. Et c'est bien le cas aujourd'hui défendu bec et onglet par les féministes au service de l'idéologie malthusienne pro mort !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 18:50

Gabriel a écrit:
Thomas33 a écrit:
Bassmeg a raison, il vaut mieux un avortement qu'une femme morte, ça me semble évident...

Comment pourrait-on annoncer à une famille, que la maman va mourir si elle mène sa grossesse à terme. Dans ces conditions il vaut mieux l'avortement.

Alors on soigne la mère en essayant de sauver aussi l'enfant ! S'il meurt suite aux traitement sur la mère ce n'est pas un meurtre ni un avortement.

en fait, c est pas vraiment du cas minoritaire ou la vie de la femme est en danger du fait de la grossesse dont je parle sur ce topic,

mais plutot de la majorité des femmes qui avortent et dont la vie seraient en danger sans medicalisation de l avortement.
Revenir en haut Aller en bas
Thomas33

avatar

Masculin Messages : 1074
Inscription : 03/05/2014

MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 18:50

Gabriel a écrit:
Thomas33 a écrit:
Bassmeg a raison, il vaut mieux un avortement qu'une femme morte, ça me semble évident...

Comment pourrait-on annoncer à une famille, que la maman va mourir si elle mène sa grossesse à terme. Dans ces conditions il vaut mieux l'avortement.

Faut il pour autant faire de l'avortement un droit pour toute les femmes ?? Le dépénaliser  n'est il pas suffisant ? Il faudrait répondre à cette question !

A partir du moment où l'on a établi que l'acte de l'avortement n'était pas illicite dans un cas, ça signifie que l'on a nié l'humanité du foetus. Si l'on a nié l'humanité du foetus alors oui, l'avortement devient licite.
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6541
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 18:51

Donc disons 90% des avortements en France chaque année concernent des femmes dont la vie est en danger de mort c'est bien ça ? Statistiques svp par tranche d'âges ??

On n'avance rien sans pouvoir prouver ses dires.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 18:52

Gabriel a écrit:
Thomas33 a écrit:
Bassmeg a raison, il vaut mieux un avortement qu'une femme morte, ça me semble évident...

Comment pourrait-on annoncer à une famille, que la maman va mourir si elle mène sa grossesse à terme. Dans ces conditions il vaut mieux l'avortement.

Faut il pour autant faire de l'avortement un droit pour toute les femmes ?? Le dépénaliser  n'est il pas suffisant ? Il faudrait répondre à cette question !

C est une bonne question.

La reponse, c est que comme on est en FRANCE, quand on accorde un droit, en general on l accorde a tout le monde.

Je crois que c est basique, comme raisonnement.

Sinon, tu proposerais quoi?
Un Commission d Approbation des Avortements?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 18:52

Gabriel a écrit:
Donc disons 90% des avortements en France chaque année concernent des femmes dont la vie est en danger de mort c'est bien ça ? Statistiques svp par tranche d'âges ??

On n'avance rien sans pouvoir prouver ses dires.

T es sur de tes chiffres Gabriel? Tu sors ca d ou?
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6541
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 18:53

Thomas33 a écrit:
Gabriel a écrit:
Thomas33 a écrit:
Bassmeg a raison, il vaut mieux un avortement qu'une femme morte, ça me semble évident...

Comment pourrait-on annoncer à une famille, que la maman va mourir si elle mène sa grossesse à terme. Dans ces conditions il vaut mieux l'avortement.

Faut il pour autant faire de l'avortement un droit pour toute les femmes ?? Le dépénaliser  n'est il pas suffisant ? Il faudrait répondre à cette question !

A partir du moment où l'on a établi que l'acte de l'avortement n'était pas illicite dans un cas, ça signifie que l'on a nié l'humanité du foetus. Si l'on a nié l'humanité du foetus alors oui, l'avortement devient licite.

Si j'avais été Simone Veil j'aurais demandé à ce que les femmes ne soient plus punies en cas d'avortement MAIS que ceux qui le pratiquent (les médecins) le soient sévèrement ! Elle aurait ainsi évité d'ouvrir la boite de Pandore ! Elle a donc une grand responsabilité dans ce qui est advenu de sa loi car elle le prédisait mais est passé outre.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6541
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 18:54

Bassmeg a écrit:
Gabriel a écrit:
Donc disons 90% des avortements en France chaque année concernent des femmes dont la vie est en danger de mort c'est bien ça ? Statistiques svp par tranche d'âges ??

On n'avance rien sans pouvoir prouver ses dires.

T es sur de tes chiffres Gabriel? Tu sors ca d ou?

Vous parlez de "majorité" je vous demande donc majorité = quel % sur 220.000 avortements chaque année ? 90% ? 80% ? Quels sont vos chiffres à vous ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6541
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 18:56

Bassmeg a écrit:
Gabriel a écrit:
Thomas33 a écrit:
Bassmeg a raison, il vaut mieux un avortement qu'une femme morte, ça me semble évident...

Comment pourrait-on annoncer à une famille, que la maman va mourir si elle mène sa grossesse à terme. Dans ces conditions il vaut mieux l'avortement.

Faut il pour autant faire de l'avortement un droit pour toute les femmes ?? Le dépénaliser  n'est il pas suffisant ? Il faudrait répondre à cette question !

C est une bonne question.

La reponse, c est que comme on est en FRANCE, quand on accorde un droit, en general on l accorde a tout le monde.

Je crois que c est basique, comme raisonnement.

Sinon, tu proposerais quoi?
Un Commission d Approbation des Avortements?

Simone Veil ne parlait pas de droit.

Et il ne fallait pas en faire un droit.

Et on doit pouvoir revenir sur un droit ou une loi mauvaise ! Encore faut il le vouloir.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6541
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 18:57

Bassmeg a écrit:

Un Commission d Approbation des Avortements?

Une aide aux femmes en détresse ou subissant des pressions familiales ou professionnelles pour avorter afin de les aider à garder leur enfant ?

Quelles sont les raisons qui poussent une femme à avorter en France ?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 18:58

Gabriel a écrit:
Bassmeg a écrit:
Gabriel a écrit:
Donc disons 90% des avortements en France chaque année concernent des femmes dont la vie est en danger de mort c'est bien ça ? Statistiques svp par tranche d'âges ??

On n'avance rien sans pouvoir prouver ses dires.

T es sur de tes chiffres Gabriel? Tu sors ca d ou?

Vous parlez de "majorité" je vous demande donc majorité = quel % sur 220.000 avortements chaque année ? 90% ? 80% ? Quels sont vos chiffres à vous ?

Non, tu as mal compris.
J ai dit que la majorité des avortements en france concerne justement des cas ou la vie de la femme n est pas mise en danger par la grossesse, (ce qui ne concerne qu une minorité des avortements)

mais que par contre, la vie de ses femmes qui avortent alors que leur grossesse ne met pas leur vie en danger, serait JUSTEMENT mis en danger par des avortements sauvages si on interdisait la medicalisation des avortements...

C est plus clair, la?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 18:59

Gabriel a écrit:
Bassmeg a écrit:

Un Commission d Approbation des Avortements?

Une aide aux femmes en détresse ou subissant des pressions familiales ou professionnelles pour avorter afin de les aider à garder leur enfant ?

Quelles sont les raisons qui poussent une femme à avorter en France ?

Je sais pas, je dirais qu en premier lieu, il doit venir le fait de ne pas vouloir d enfant (dans l absolu ou dans l immediat)

en tout cas c est ce que me disent mes copines qui ont avorté.
Revenir en haut Aller en bas
philippe bis

avatar

Masculin Messages : 6099
Inscription : 29/04/2017

MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    6/11/2017, 19:01

Bassmeg a écrit:
Thomas33 a écrit:
Bassmeg a raison, il vaut mieux un avortement qu'une femme morte, ça me semble évident...

Comment pourrait-on annoncer à une famille, que la maman va mourir si elle mène sa grossesse à terme. Dans ces conditions il vaut mieux l'avortement.

Perso, je suis de ton avis.

Meme si l avortement medicalisé ne sauvait qu UNE femme sur 100 000.

Mais notre point de vue risque de faire bondir les fans de cette femme italienne (MARIée et MERE DE FAMILLE) qui a preferé mourir de son cancer, plutot que d avorter.
La nature humaine me surprendra toujours
Il faut dire que vous ( bassmeg) etes spécialiste des questions fermés , le répondant n'a finalement guère la possibilité de s ' exprimer ou que par un choix binaire...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bassmeg vous parle de tout    

Revenir en haut Aller en bas
 
Bassmeg vous parle de tout
Revenir en haut 
Page 2 sur 20Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mon Dieu, je vous aime de tout mon cœur et plus que tout, parce que vous êtes infiniment bon, et j’aime mon prochain comme moi-même pour l’amour de vous. (Acte de charité)
» Prépas : on ne vous dit pas tout
» Jéhovah vous aime de tout sont coeur !!
» Le Ciel s'ouvre à vous, le Ciel vous parle, le Ciel vous dit ce qui est.
» En dépression, comment faites-vous pour vivre, tout simplement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: