DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Fête de la Sainte Famille le 31 décembre

Aller en bas 
AuteurMessage
Violette3
Administrateur
avatar

Féminin Messages : 3117
Inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Fête de la Sainte Famille le 31 décembre   Ven 29 Déc 2017, 19:25

:stefamille: Prière à la Sainte Famille

Publié le 29 décembre 2016


Prière du pape François à la Sainte Famille, en conclusion de l’exhortation apostolique « Amoris Laetitia » (La joie de l’amour »).



Saint-Siège

i

Jésus, Marie et Joseph
en vous, nous contemplons la splendeur de l’amour vrai,
en toute confiance nous nous adressons à vous.

Sainte Famille de Nazareth,
fais aussi de nos familles
un lieu de communion et un cénacle de prière,
d’authentiques écoles de l’Évangile
et de petites Églises domestiques.

Sainte Famille de Nazareth,
que plus jamais il n’y ait dans les familles
des scènes de violence, d’isolement et de division ;
que celui qui a été blessé ou scandalisé
soit, bientôt, consolé et guéri.

Sainte Famille de Nazareth,
fais prendre conscience à tous
du caractère sacré et inviolable de la famille,
de sa beauté dans le projet de Dieu.

Jésus, Marie et Joseph,
Écoutez, exaucez notre prière
Amen !

http://eglise.catholique.fr/approfondir-sa-foi/prier/prieres-pour-notre-temps/418997-priere-a-la-sainte-famille/


:stefamille:
Revenir en haut Aller en bas
Violette3
Administrateur
avatar

Féminin Messages : 3117
Inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Fête de la Sainte Famille le 31 décembre   Sam 30 Déc 2017, 19:07

Sainte patience de nos familles


Chaque famille porte la trace de l’histoire sainte que Dieu tisse patiemment avec les hommes.


Abraham et Sarah patientent longtemps avant que ne se réalise leur espérance d’avoir un enfant.


Leur foi au Seigneur de l’Alliance est la brèche qui leur ouvre une descendance aussi nombreuse que les étoiles. Ils sont aujourd’hui les « parents » d’une multitude de croyants.


Syméon et Anne sont en quelque sorte leurs « enfants ».


Leur fécondité, nourrie aussi par une longue attente, n’est alors pas généalogique mais prophétique.


Au soir de leur vie, s’approchant de l’enfant Jésus, ils proclament la gloire de Dieu et un salut pour tous les peuples.


Marie et Joseph les écoutent avec étonnement.


Tout est allé si vite pour ces derniers, depuis que l’ange a fait irruption dans leur famille.


Leur disponibilité à la parole du Seigneur ne fait pas tout, il faut du temps pour comprendre ces événements : comprendre la sainteté de l’enfant né dans la virginité, comprendre la prophétie de sa mission messianique pour le peuple, comprendre l’histoire de leur propre famille par laquelle Dieu, à Nazareth, prépare son Fils…


La Sainte Famille, déjà comblée de toutes grâces avec la naissance de Jésus, doit aussi cultiver la patience.


C’est ainsi que l’enfant peut grandir et se fortifier.


Jésus, Marie et Joseph nous aident à vivre patiemment la croissance de Dieu dans nos histoires familiales.


Une manière très simple de nous sanctifier est alors d’écouter avec eux les paroles de Syméon : il accueille Jésus, un enfant, comme venant de Dieu.


Sa prière nous illumine chaque soir, aux complies, avant d’aller nous coucher. Seul, en couple ou avec des enfants, elle conclut notre journée par une bénédiction.


Père Nicolas Tarralle, assomptionniste

http://www.prionseneglise.fr/Dimanche-en-eglise
Revenir en haut Aller en bas
Violette3
Administrateur
avatar

Féminin Messages : 3117
Inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Fête de la Sainte Famille le 31 décembre   Sam 30 Déc 2017, 19:12

Un modèle de famille ?




La Sainte Famille met en évidence les attitudes fondamentales pour toute famille : personne n’appartient à personne, et chacun agit selon sa propre vérité, qui réside dans sa relation à Dieu.


Déclarée sainte et proposée en exemple à toutes nos familles, la famille de Jésus n’est pourtant pas un modèle du genre : un projet de rupture de fiançailles ; un "père" qui n’est pas le père ; un accouchement en voyage et dans la précarité ; un fils unique, du moins à s’en tenir aux évangiles de l’enfance ; un enfant qui fait une fugue à douze ans… Sans compter que les évangiles ne citent aucune parole de Joseph et que Marie "garde toutes ces choses dans son cœur". La communication n’est pas au premier plan ! Nous devons chercher ailleurs ce qui fait la perfection de cette famille.




Les fondamentaux de la famille


D’abord, elle est qualifiée de "sainte". Nous avons réduit le sens de ce mot à une signification morale. En fait, ce qui est saint, dans l’Écriture, c’est ce qui appartient à Dieu. Le nombre des membres de la famille, trois, veut-il nous renvoyer à la Trinité ? Difficile à dire, même s’il est vrai que nous ne pouvons devenir images de Dieu qu’en nous faisant relations, et que les relations primordiales sont la paternité, la maternité, la filiation. Tous les autres liens s’en inspirent, et quand Jésus dira qu’il faut quitter père et mère pour le suivre, cela signifiera que nous sommes appelés à une seconde naissance. Cependant, si la famille de Jésus a pu être considérée comme exemplaire, c’est qu’elle met en évidence des attitudes fondamentales, essentielles pour toute famille.




Amour des autres, amour de Dieu


Bien entendu, la première idée qui vient à l’esprit est que la famille du Christ se caractérise par l’amour mutuel. Mais qu’est-ce que l’amour? On le confond facilement avec le désir de posséder ou d’être possédé. Or, avec le Christ, nous apprenons qu’il consiste au contraire à se déposséder. L’amour atteint sa perfection quand il donne sans chercher la réciprocité. Si les Évangiles ne nous rapportent qu’un seul dialogue échangé dans la famille de Jésus (Luc 2,48-49), c’est que l’amour ne réside pas dans des paroles mais dans la décision de donner et de se donner. Un tel amour crée une dépendance.


Dans les Évangiles, la dépendance d’amour vis-à-vis des autres découle d’une dépendance vis-à-vis de Dieu. Joseph reçoit d’un ange pendant son sommeil, dans une totale inactivité, les décisions qu’il doit prendre. Marie adhère au projet de Dieu. Jésus se consacre "aux affaires de son Père" (Luc 2,49). Chacun a sa relation personnelle à Dieu, et c’est à partir de là qu’il prend ses décisions.


Un modèle ?


Certains se demanderont comment cette obéissance à Dieu peut se concilier avec notre liberté. C’est que Dieu n’est pas un suzerain aux décisions arbitraires et même capricieuses, mais le dynamisme intelligent et amoureux qui nous fait être et nous achemine vers notre plénitude. Jésus, Marie et Joseph sont parfaitement libres parce qu’ils coïncident avec leur propre vérité, qui est divine. Cette liberté-vérité de chacun est totalement respectée par les autres. Dans cette famille, personne n’appartient à personne et chacun reste au seuil du mystère de l’autre. Jésus n’est pas pour ses parents, il se doit aux affaires de son Père. Déjà Syméon leur avait signifié que cet enfant ne leur appartenait pas puisqu’il était "lumièrepour éclairer les nations et glorifier Israël" (Luc 2,32). Joseph prend ses décisions selon la voix de ses rêves. Marie est seule quand elle dit "oui"à l’ange. Mais ces notes distinctes forment ensemble une mélodie. En cela toutes les familles ont à imiter celle de Jésus. L’amour commence par le respect de l’autre en sa différence.
P. Marcel Domergue - 2012


http://croire.la-croix.com/Definitions/Fetes-religieuses/Sainte-Famille/La-Sainte-Famille
Revenir en haut Aller en bas
Néo-L



Masculin Messages : 32
Inscription : 12/12/2017

MessageSujet: Re: Fête de la Sainte Famille le 31 décembre   Ven 12 Jan 2018, 13:37

Petits conseils pour les familles catholiques :

Revenir en haut Aller en bas
Violette3
Administrateur
avatar

Féminin Messages : 3117
Inscription : 23/06/2017

MessageSujet: Re: Fête de la Sainte Famille le 31 décembre   Ven 12 Jan 2018, 13:56

  Néo-L, je regarderai ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fête de la Sainte Famille le 31 décembre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fête de la Sainte Famille le 31 décembre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NEUVAINE A LA SAINTE FAMILLE Du 26 décembre 2009 (saint Etienne) au 3 janvier 2010 (fête de l'Epiphanie)
» La Sainte Famille
» PRIERE DE LA SAINTE FAMILLE
» Le talmud sur la sainte-famille - témoin de l`hostilité du clergé juif de l`époque
» Image de la Sainte Famille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: