DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Méditation Pierre Valdès: L'obole de la veuve.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jehan



Masculin Messages : 659
Inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Méditation Pierre Valdès: L'obole de la veuve.   Sam 11 Nov 2006, 14:18

Dans son enseignement, Jésus disait : « Méfiez-vous des scribes, qui tiennent à sortir en robes solennelles et qui aiment les salutations sur les places publiques, les premiers rangs dans les synagogues, et les places d'honneur dans les dîners.
Ils dévorent les biens des veuves et affectent de prier longuement : ils seront d'autant plus sévèrement condamnés. »
Jésus s'était assis dans le Temple en face de la salle du trésor, et regardait la foule déposer de l'argent dans le tronc. Beaucoup de gens riches y mettaient de grosses sommes.
Une pauvre veuve s'avança et déposa deux piécettes.
Jésus s'adressa à ses disciples : « Amen, je vous le dis : cette pauvre veuve a mis dans le tronc plus que tout le monde.
Car tous, ils ont pris sur leur superflu, mais elle, elle a pris sur son indigence : elle a tout donné, tout ce qu'elle avait pour vivre. »







L'obole de la veuve (Mc 12, 38-44)



Nous sommes à cette époque où Jésus, dans l’attente de son heure, n’agit presque plus. Il en est à regarder passer les scribes vêtus de longues robes et récitant des prières qui n'en finissent pas, les fidèles qui mettent leurs offrandes dans le tronc. Appuyé à une colonne, dans l'enceinte du Temple, Il s'irrite, se moque des groupes de pharisiens de pureté rituelle, ironise sur les prêtres mais aussi s'attendrit devant cette veuve qui offre à Dieu son indigence même.

Jésus aperçoit cette femme misérable. Il « connaît » cette pauvre veuve dans son cœur, elle n’a plus que deux piécettes ! Pas de quoi acheter son pain. Mais, comme pauvre privée de tout bien, comme femme dépourvue de tout soutien, elle a le sens des pauvres. Elle est incontestablement le signe de ce peuple miséreux, cette humanité dépréciée de tous.

Jésus apprécie la valeur de l'obole déposée par cette femme qui donne tout son nécessaire, et donc bien plus que les grosses sommes des riches fidèles. Evénement banal en apparence qui pourtant va devenir, à cause justement de cette attention portée par Jésus, le modèle de vie de tout chrétien.

Ce geste spontané et gratuit, qui n’est ni « chose due » ni « contre-partie » de rien, démontre bien une attitude remarquable d’amour et de dévotion; car cette femme sait que la valeur de sa petite offrande ne se trouve pas dans le montant d’argent mais dans le sacrifice spirituel : elle s’est donnée à Dieu ! C’est là, je pense, ce qui à appelé l’attention du Christ : cette femme a donné librement tout ce qu’elle avait et sans y être obligé, simplement parce qu’elle se confiait en Dieu.

Il se passait une foule d’événements ce jour là au temple, pourtant l’extraordinaire regard de Jésus s’est porté sur ce fait insignifiant, cette occurrence propice qui permit à Jésus d’illustrer sa Parole et transmettre son Message :

……Cette veuve a donné plus que les autres car les autres ont donné de leur superflu.

En donnant beaucoup et de manière ostentatoire, les scribes et les riches n’ont strictement rien donné car ils n’ont donné que de leur surplus.

Que vaut une aumône qui ne prive pas ?

Peut-être n'avons-nous jamais rien donné……






Texte de l'Association Pierre valdès. Rédacteur principal: Jean.

Jean
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Méditation Pierre Valdès: L'obole de la veuve.   Dim 12 Nov 2006, 22:36

Quelle superbe méditation Jehan, cela ressemble presque à l'homélie de notre prêtre ce matin.

Dommage que on ne sait pas avoir le texte car il improvise plus qu'autre chose.

Ce qui m'a frappée c'est qu'il nous demandait si nous étions prêts à tout abandonner pour Dieu, même notre réputation... tout abandonner pour suivre le Christ et se dire sans souci : Dieu y pourvoira.

La semaine dernière il nous posait cette question : êtes vous prêt à ne jamais sortir d'une célébration sans avoir fraternisé avec une personne de l'assemblée que vous ne connaissez pas ? alors il demanda que ceux qui sont prêts lèvent la main ! il regarda et dit je vois à peu près la moitié qui lève la main.... déjà pas mal cheers
de plus en plus notre communauté devient fraternelle, il dit par exemple que quand quelqu'un entre à l'église parmi ses frères et soeurs, il ne doit pas ressortir avec le fardeau qu'il a apporté.


Ses dons d'orateur sont fameux bien sûr tous les prêtres n'ont pas ce charisme .... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Jehan



Masculin Messages : 659
Inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Méditation Pierre Valdès: L'obole de la veuve.   Mar 14 Nov 2006, 11:16

C’est vrai Elise, l' improvisation est une chose remarquable, un art difficile….

Moi qui planche parfois des heures pour monter un texte, je reste en admiration devant la spontanéité et la sincérité de ces homélies improvisées.


Ne penses-tu pas que ces brillantes performances et cymbales sonores semblent directement inspirées de l’Esprit Saint……


Jehan
Revenir en haut Aller en bas
Fée Violine



Féminin Messages : 1359
Inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: Méditation Pierre Valdès: L'obole de la veuve.   Mar 14 Nov 2006, 18:09

ça me rappelle nos débats sur le forum Fra Angelico, sur le rôle respectif de l'inspiration et du travail dans le processus de création artistique.
pour l'art oratoire aussi, les deux sont nécessaires. Pour pouvoir se permettre d'improviser, il faut maîtriser parfaitement le sujet, y avoir beaucoup réfléchi, s'être entraîné...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Méditation Pierre Valdès: L'obole de la veuve.   Mer 15 Nov 2006, 22:51

Oui, Noël, je pense qu'on peut le comprendre ainsi.

Il était assez anticlérical, Marc, apparemment.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Méditation Pierre Valdès: L'obole de la veuve.   Jeu 16 Nov 2006, 18:37

Code:
Ce qui n'est pas in-intéressant non plus c'est de voir que ce texte vient après l'instauration des 12.

Je ne comprends pas bien, Noël.

On est ici au chapitre 12. l’instauration des 12 est bien avant : chapitre 3.

Au chapitre 12, Marc nous montre Jésus prêchant à Jérusalem, après son « entrée messianique » (Chapitre 11) On est à la phase ultime de sa carrière où il est, plus que jamais, aux prises avec les autorités religieuses d’alors qui, dans leur ensemble, sont montées contre lui ; même si tous ne le rejettent pas, comme ce scribe dont il dira qu’il « n’est pas loin du royaume de Dieu » (Marc 12 :34).

Mon expression « anticlérical » était peut-être excessive ; c’est vrai qu’on appelait Jésus « rabbi », mais, dans l’ensemble, il apparaît plutôt comme un dissident par rapport à l’institution religieuse d’alors.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Méditation Pierre Valdès: L'obole de la veuve.   Jeu 16 Nov 2006, 22:28

Non, c'est Matthieu

Matthieu 16:18 Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle.

C'est curieux, d'ailleurs, car Matthieu est l'évangile des judéo-chrétiens, que les judéo-chrétiens, à Jérusalem, ont pour chef Jacques ; et que Marc, d'après la tradition aurait été secrétaire de Pierre, que la communauté "pétrinienne" était à Césarée, port de départ pour Rome. On aurait donc du s'attendre plutôt à ce que cette investiture de Pierre figure dans l'évangile de Marc.

Déjà pas clairs, à l'époque, les conflits de pouvoirs au sein de la chrétienté naissante !
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Fée Violine



Féminin Messages : 1359
Inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: Méditation Pierre Valdès: L'obole de la veuve.   Jeu 16 Nov 2006, 23:04

lagaillette a écrit:
Non, c'est Matthieu

Matthieu 16:18 Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle.

C'est curieux, d'ailleurs, car Matthieu est l'évangile des judéo-chrétiens, que les judéo-chrétiens, à Jérusalem, ont pour chef Jacques ; et que Marc, d'après la tradition aurait été secrétaire de Pierre, que la communauté "pétrinienne" était à Césarée, port de départ pour Rome. On aurait donc du s'attendre plutôt à ce que cette investiture de Pierre figure dans l'évangile de Marc.

Déjà pas clairs, à l'époque, les conflits de pouvoirs au sein de la chrétienté naissante !

bizarre ta logique, Lagaillette. Tu t'étonnes que Marc ne présente pas Pierre comme le chef, parce que tu penses en termes de conflits de pouvoir, tu as décidé qu'il devait y avoir des conflits de pouvoir.
Ce serait plus logique de dire : Marc ne fait pas de pub à Pierre, donc visiblement il n'y a pas de conflits de pouvoir, pas de recherche de pouvoir. Il me semble que Marc, précisément, présente souvent Pierre sous un jour désavantageux, avec toutes ses faiblesses. Sûr que si Pierre était un homme politique, son secrétaire aurait effacé tout ça et insisté sur les beaux côtés.
Rien que ce genre de détails, c'est une preuve d'authenticité, s'il en était besoin !
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Méditation Pierre Valdès: L'obole de la veuve.   Ven 17 Nov 2006, 11:36

Fée Violine a écrit:
lagaillette a écrit:
Non, c'est Matthieu

Matthieu 16:18 Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle.

C'est curieux, d'ailleurs, car Matthieu est l'évangile des judéo-chrétiens, que les judéo-chrétiens, à Jérusalem, ont pour chef Jacques ; et que Marc, d'après la tradition aurait été secrétaire de Pierre, que la communauté "pétrinienne" était à Césarée, port de départ pour Rome. On aurait donc du s'attendre plutôt à ce que cette investiture de Pierre figure dans l'évangile de Marc.

Déjà pas clairs, à l'époque, les conflits de pouvoirs au sein de la chrétienté naissante !

bizarre ta logique, Lagaillette. Tu t'étonnes que Marc ne présente pas Pierre comme le chef, parce que tu penses en termes de conflits de pouvoir, tu as décidé qu'il devait y avoir des conflits de pouvoir.
Ce serait plus logique de dire : Marc ne fait pas de pub à Pierre, donc visiblement il n'y a pas de conflits de pouvoir, pas de recherche de pouvoir. Il me semble que Marc, précisément, présente souvent Pierre sous un jour désavantageux, avec toutes ses faiblesses. Sûr que si Pierre était un homme politique, son secrétaire aurait effacé tout ça et insisté sur les beaux côtés.
Rien que ce genre de détails, c'est une preuve d'authenticité, s'il en était besoin !

Je n'ai rien "décidé", ma jolie fée ; je constate simplement, et sans m'étonner ; en effet, pourquoi les apôtres étant des hommes, il n'y aurait pas eu entre eux des conflits de pouvoir :

Marc 9:34 ils gardèrent le silence, car en chemin ils avaient discuté entre eux pour savoir qui était le plus grand.
Luc 9:46 Or, une pensée leur vint à l’esprit, savoir lequel d’entre eux était le plus grand.
Luc 22:24 Il s’éleva aussi parmi les apôtres une contestation: lequel d’entre eux devait être estimé le plus grand?

Galates 2:11 lorsque Céphas vint à Antioche, je lui résistai en face, parce qu’il était répréhensible.

Et puis, je ne prétends pas apporter de "preuves" à ce que j'avance ; je me pose des questions, j'émets des hypothèses ; par exemple, Marc était-il le secrétaire de Pierre comme l'avance la tradition. En plusieurs passages des évangiles, Pierre est présenté comme le chef ; par la suite, l'évêque de Rome, capitale de l'empire romain, prétendra affirmer son autorité sur toutes les églises chrétiennes et se réfèrera à Pierre. Que sait-on des détours dans l'Histoire qui ont abouti à construire cette église romaine sur un modèle qui s'inspire de celui de l'empire romain ?
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Méditation Pierre Valdès: L'obole de la veuve.   Ven 17 Nov 2006, 16:08

Merci du renseignement, Noël ; mais si tu pouvais nous en faire un petit résumé, pour ceux qui n'ont pas beaucoup de temps ou de courage pour lire ou pas assez de sous pour s'acheter beaucoup de bouquins.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Méditation Pierre Valdès: L'obole de la veuve.   Ven 17 Nov 2006, 23:28

Merci d’avoir répondu à ma demande, Noël.

Code:
Schématiquement l'auteur montre comment à parti de la personne du Christ son enseignement s'est peu à peu imposé dans le monde oriental avant de venir s'étabir dans le monde occidental. Comment l'église naissante s'est glisée dans les oripaux des pouvoirs pour finir par être elle-même le pouvoir avec ce que ça implique de faces noires et blanches.

J’essaie de comparer ce petit résumé avec ce que j’ai pu glaner par ci par là, provenant des historiens qui ont étudié les premiers siècles de « l’ère chrétienne ».

Effectivement, l’origine du christianisme est en Orient : des groupes se forment, se référant à un juif qui a été crucifié vers l’an 30n et dont les disciples affirment qu’ils l’ont vu ressuscité. Ces groupes sont fort divers, sous la houlette de leaders qui ont connu de près ou de loin ce Jésus « dit le Christ » : Paul, Pierre, Jacques, Jean, Thomas, Judas … ils n’ont pas du tout une doctrine unifiée, et se trouvent même parfois en rivalité directe.

Ce n’est qu’au IVe – Ve siècle, après la « conversion » de Constantin qu’un travail d’élaboration théologique aboutira à une "doctrine" :

Nicée I (325) condamne Arius qui nie la divinité de J.-C. ...

On y affirme la "consubstantialité" du Fils et du Père et on y condamne les « erreurs » d'Arius (condamnation confirmée au concile de Constantinople).

451 concile de Chalcédoine

le Père et le Fils sont égaux en nature, mais deux personnes distinctes


Cette unification doctrinale reste d’ailleurs incomplète : il reste des divergences entre l’Eglise d’Occident et les églises d’Orient.

Le christianisme ayant pris une importance en tant que religion d’Etat avec Constantin et Théodose, les querelles théologiques sont étroitement liées à des conflits d’ordre politique. Ce serait donc à partir de là que « l’église » ou plutôt « les églises » (Orientales et Occidentale) se sont «
Code:
glissées dans les oripeaux des pouvoirs
» pour finir (et particulièrement l’église occidentale)
Code:
« par être elle-même un pouvoir avec ce que ça implique de faces noires et blanches. »

Je vais réfléchir aussi à ce que tu dis de
Code:
« l'impression que l'église passe son temps à scier la branche qui la supporte et, étant tombée sur son (derrière) à essayer de se relever un peu moins haut à chaque fois en tant qu'institution. Et ce alors que le message porté par les Evangiles semble progresser en même temps que paraissent décliner les théories du salut préfabriqué. Tout cela annonce-t-il une réforme en profondeur? En tsk l'auteur semble convaincu que ce soit à ce prix que le catholiscisme retrouvera son luste. »
A lundi.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
Fée Violine



Féminin Messages : 1359
Inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: Méditation Pierre Valdès: L'obole de la veuve.   Sam 18 Nov 2006, 15:34

lagaillette a écrit:


Je n'ai rien "décidé", ma jolie fée ; je constate simplement, et sans m'étonner ; en effet, pourquoi les apôtres étant des hommes, il n'y aurait pas eu entre eux des conflits de pouvoir :

là tu pars d'un présupposé. Les hommes ne sont pas tous ambitieux et orgueilleux (Dieu merci)

Marc 9:34 ils gardèrent le silence, car en chemin ils avaient discuté entre eux pour savoir qui était le plus grand.
Luc 9:46 Or, une pensée leur vint à l’esprit, savoir lequel d’entre eux était le plus grand.
Luc 22:24 Il s’éleva aussi parmi les apôtres une contestation: lequel d’entre eux devait être estimé le plus grand?

là, ce sont les apôtres avant la Pentecôte, avant qu'ils aient reçu le Saint Esprit. Et puis, ils n'avaient aucun pouvoir à cette époque.

Galates 2:11 lorsque Céphas vint à Antioche, je lui résistai en face, parce qu’il était répréhensible.

là il s'agit de désaccords sur les idées, pas de conflits de pouvoir. Paul n'a jamais voulu prendre la place d'un autre, que je sache.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Méditation Pierre Valdès: L'obole de la veuve.   Sam 18 Nov 2006, 21:06

Jehan a écrit:
C’est vrai Elise, l' improvisation est une chose remarquable, un art difficile….

Moi qui planche parfois des heures pour monter un texte, je reste en admiration devant la spontanéité et la sincérité de ces homélies improvisées.


Ne penses-tu pas que ces brillantes performances et cymbales sonores semblent directement inspirées de l’Esprit Saint……


Jehan

Jehan, rien d'étonnant.... je l'ai compris encore durant cette semaine.....
il a à peine quelques notes.... et si tu savais la profondeur de son enseignement. Je suis encore plus en admiration , et puis il nous a tellement donné ! nous lui avons demandé si nous lui avions donné et il a répondu oui, notre attention, ce que nous répondions, cela lui donne la force il comprend et approfondit la Parole encore mieux..... c'était un échange. Je souhaite à tout le monde d'avoir en sa paroisse un prêtre pareil à celui là !

Et d'ailleurs forcément il est inspiré d el'Esprit - Saint c'est un Berger de Communauté en plus !

Et demain.... il est revenu radieux de la retraite comme nous demain oh oh.... sunny sunny son homélie vivante en ce sens je veux dire il fait une homélie et pose des questions.... cela va être remuant, remuant au possible et merveilleux alien cheers sunny

C'est le prêtre dont moi et beaucoup d'autres avons toujours rêvé d'avoir en notre paroisse, sans vouloir discréditer personne.....

Et on ne le lâchera pas..; sa charge est lourde mais tous nous allons l'aider de notre mieux, il est une grâce pour nous.....

C'est simple pour moi s'il devait un jour être appelé ailleurs je le suis et de nombreuses autres le ferait aussi...

On attend la prochaine retraite avec lui avec impatience. salut flower
Revenir en haut Aller en bas
 
Méditation Pierre Valdès: L'obole de la veuve.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Méditation Pierre Valdès n° 180: L'Esprit de Vérité.
» Méditation Pierre Valdès: Les noces de Cana
» Méditation Pierre Valdès: La Visitation.
» Méditation Pierre Valdès: Le grand commandement.
» Méditation Quotidienne : La confession de foi de Pierre et le paradoxe du Messie souffrant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: