DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La mort n'annule pas le mariage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jacques Luc



Masculin Messages : 373
Inscription : 06/10/2006

MessageSujet: La mort n'annule pas le mariage   Ven 10 Nov 2006, 22:41

Voici ce que dit le Père Raniero Cantalamessa, prédicateur de la Maison pontificale
(Vatican, Zenit 10 novembre 2006)


Je voudrais évoquer un thème qui concerne foncièrement non seulement les veufs et les veuves mais toutes les personnes mariées et qui est particulièrement d’actualité en ce mois des défunts. La mort d’un conjoint, qui marque la fin légale d’un mariage, marque-t-elle également la fin définitive de toute communion ? Reste-t-il au ciel quelque chose du lien qui a uni aussi étroitement deux personnes sur la terre, ou tout sera-t-il oublié lorsque l’on franchira le seuil de la vie éternelle ?

Un jour, des Sadducéens présentèrent à Jésus le cas extrême d’une femme qui avait été successivement la femme de sept frères, lui demandant de qui elle aurait été la femme après la résurrection des morts. Jésus répondit : « Lorsqu'on ressuscite d'entre les morts, on ne se marie pas, mais on est comme les anges dans les cieux » (Mc 12, 25). Interprétant de manière erronée cette phrase du Christ, certaines personnes ont affirmé que le mariage n’a aucune continuation au ciel. Par cette phrase, Jésus rejette l’idée caricaturale que les Sadducéens présentent de l’au-delà, comme s’il s’agissait d’une simple continuation des relations terrestres entre les conjoints ; il n’exclut pas le fait que ceux-ci puissent retrouver, en Dieu, le lien qui les a unis sur la terre.

Selon cette vision, le mariage ne se termine pas complètement avec la mort mais il est transfiguré, spiritualisé ; on lui enlève toutes les limites qui caractérisent la vie sur la terre. De même que, du reste, les liens existant entre parents et enfants ou entre amis, ne tombent pas non plus dans l’oubli. Dans une préface des défunts, la liturgie proclame : « La vie est transformée, pas enlevée ». De même, le mariage, qui fait partie de la vie, est transfiguré et non annulé.

Que dire à ceux pour qui le mariage terrestre a été une expérience négative, d’incompréhension et de souffrance ? L’idée que le lien ne se rompe même pas avec la mort n’est-elle pas pour eux davantage un motif de peur que de réconfort ? Non, car avec le passage du temps à l’éternité, le bien reste, le mal tombe. L’amour qui les a uni, même pendant peu de temps, demeure ; les défauts, les incompréhensions, les souffrances qu’ils se sont infligés réciproquement, tombent. Cette souffrance, acceptée avec foi, se convertira même en gloire. De très nombreux conjoints ne feront l’expérience de l’amour vrai entre eux et ainsi, de la joie et de la plénitude de l’union dont ils n’ont jamais joui sur terre, que lorsqu’ils seront réunis « en Dieu ». En Dieu on comprendra tout, on excusera tout, on pardonnera tout.

Et ceux qui ont été mariés, de manière légitime avec plusieurs personnes ? Par exemple les veufs et les veuves remariés ? (Ce fut le cas présenté à Jésus, des sept frères qui avaient eu successivement la même femme pour épouse). Pour eux également, il convient de répéter la même chose : ce qu’il y a eu d’amour et de don authentiques avec chacun des maris et des femmes, cela étant objectivement un « bien » et venant de Dieu, ne sera pas annulé. Au ciel il n’y aura plus de rivalité en amour ou de jalousie. Ces choses n’appartiennent pas à l’amour vrai, mais à la limite intrinsèque de la créature.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aggelia.be
Fée Violine



Féminin Messages : 1359
Inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: La mort n'annule pas le mariage   Sam 11 Nov 2006, 12:24

je viens de lire aussi ce texte, qui est très beau.
je reçois les nouvelles de Zénith depuis longtemps, mais je ne lis pas tout, et il y a peu de temps que j'ai découvert ces homélies dominicales du père Cantalamessa (quel beau nom pour un prêtre) et je les trouve très bien, nourrissantes, profondes et simples, tout ce que j'aime.
Revenir en haut Aller en bas
miles



Masculin Messages : 85
Inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: La mort n'annule pas le mariage   Sam 11 Nov 2006, 21:43

Il n'y a plus de mariés dans le Ciel, mais des gens qui s'aiment.
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9453
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: La mort n'annule pas le mariage   Sam 11 Nov 2006, 22:56

Evidemment, la mort annule le mariage:relisez Rom7/1-3!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La mort n'annule pas le mariage   Dim 12 Nov 2006, 09:42

saint Zibou a écrit:
Evidemment, la mort annule le mariage:relisez Rom7/1-3!

Alain, votre Avatar devrait être un éléphant. elephant

Pensez-vous que Jésus détruit ce qui est vrai, bon, et beau?

Non, il le réalise, il l'accomplit.

Voici ce qu'on peut en dire, et ensuite mettez votre avis :

Luc 20, 27 S'approchant alors, quelques Sadducéens - ceux qui nient qu'il y ait une résurrection - l'interrogèrent
Luc 20, 28 en disant: "Maître, Moïse a écrit pour nous: Si quelqu'un a un frère marié qui meurt sans avoir d'enfant, que son frère prenne la femme et suscite une postérité à son frère.
Luc 20, 29 Il y avait donc sept frères. Le premier, ayant pris femme, mourut sans enfant.
Luc 20, 30 Le second aussi,
Luc 20, 31 puis le troisième prirent la femme. Et les sept moururent de même, sans laisser d'enfant après eux.
Luc 20, 32 Finalement, la femme aussi mourut.
Luc 20, 33 Eh bien! cette femme, à la résurrection, duquel d'entre eux va-t-elle devenir la femme? Car les sept l'auront eue pour femme."
Luc 20, 34 Et Jésus leur dit: "Les fils de ce monde-ci prennent femme ou mari;
Luc 20, 35 mais ceux qui auront été jugés dignes d'avoir part à ce monde-là et à la résurrection d'entre les morts ne prennent ni femme ni mari;
Luc 20, 36 aussi bien ne peuvent-ils plus mourir, car ils sont pareils aux anges, et ils sont fils de Dieu, étant fils de la résurrection.


Serons-nous mariés au paradis ? Telle est la question que pose ce texte.

Mais voici comment les plus grands saints ont compris ce texte, en l’éclairant par sa certitude que l’amour sincère est éternel.

Le Christ enseigne qu’il n’y aura plus de mariage dans l’autre monde .

Cette parole pose parfois problème à ceux qui s’aiment. Ils peuvent se rassurer. Elle ne veut pas dire que la femme n’aimera plus son mari au Ciel ou la mère son enfant. Bien au contraire, ces amours et leur motif terrestre demeureront comme ils demeurent aujourd’hui entre Marie, Joseph et Jésus. Mais, dans la Vision béatifique, le cœur de chacun s’ouvrira à l’infini au point que l’amour qui unit chacun sera plus que le plus beau des mariages terrestres. On sera en fait infiniment marié avec tous, chacun étant aimé pour lui-même en Dieu. Chaque prochain sera aimé par chacun, comme s’il était unique. C’est une réalité céleste, absolument impossible sur terre. Loin de détruire l’amour de la terre, cet amour divin le transfigurera dans des proportions infinies. Cette communauté parfaite, l’Église du ciel, sera une véritable Communion des saints.

Y aura-t-il une vie sexuelle au paradis?

Sur terre, l'amour des époux s'exprime par, entre autre, l'union sexuelle. Au Ciel, notre manière d'être sera tout à fait différente car nos corps ressuscités seront glorifiés, ne mettant plus d'obstacle entre l'expression de notre esprit et le rayonnement de notre corps. C'est donc un autre monde, une autre réalité, une autre expression qui naîtront. Et la charité s'y exprimera d'une manière si totale et sans obstacle, que l'on ne peut l'imaginer sur terre.


"Et ils verront sa Face,
Et son Nom sera inscrit sur leur front.
De nuit, il n’y en aura plus.
On se passera de la lampe pour s’éclairer
Car le Seigneur Dieu répandra sa lumière,
Et ils seront Rois pour les siècles des siècles (Apocalypse)."

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
saint Zibou



Masculin Messages : 9453
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: La mort n'annule pas le mariage   Dim 12 Nov 2006, 11:12

Arnaud Dumouch a écrit:
saint Zibou a écrit:
Evidemment, la mort annule le mariage:relisez Rom7/1-3!

Alain, votre Avatar devrait être un éléphant. elephant


Le mariage est annulé, par la mort, dans son obligation de fidélité, sur terre et au ciel, par absence d'objet. Certes, au ciel le mariage sera aboli, car accompli(Icor13/10-13) par l'amour transfigurant de Dieu par J-C!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La mort n'annule pas le mariage   Dim 12 Nov 2006, 11:21

Citation :
Le mariage est annulé, par la mort, dans son obligation de fidélité,

Dit comme cela, c'est maladroit.

Les gens du Ciel sont plus que fidèles.

Quant à l'époux qui reste sur terre, sa fidélité spirituelle doit être totale, ce qui ne l'empêche pas de se remarier.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
saint Zibou



Masculin Messages : 9453
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: La mort n'annule pas le mariage   Dim 12 Nov 2006, 12:03

Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :
Le mariage est annulé, par la mort, dans son obligation de fidélité,

Dit comme cela, c'est maladroit.
.

Donc la Bible est maladroite! Qui êtes-vous pour la juger?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La mort n'annule pas le mariage   Dim 12 Nov 2006, 12:06

Pas la Bible, mais vous qui, étant théologien, l'exprimez ainsi.

Trouvez moi le texte biblique qui dit que la mort permet de ne plus être fidèle...

J'attends... study

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
saint Zibou



Masculin Messages : 9453
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: La mort n'annule pas le mariage   Dim 12 Nov 2006, 12:07

Arnaud Dumouch a écrit:
Pas la Bible, mais vous qui, étant théologien, l'exprimez ainsi.

Trouvez moi le texte biblique qui dit que la mort permet de ne plus être fidèle...

J'attends... study

Rom7/1-3
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La mort n'annule pas le mariage   Dim 12 Nov 2006, 12:21

Citation :
Romains 7, 1 Ou bien ignorez-vous, frères -- je parle à des experts en fait de loi -- que la loi ne s'impose à l'homme que durant sa vie?
Romains 7, 2 C'est ainsi que la femme mariée est liée par la loi au mari tant qu'il est vivant; mais si l'homme meurt, elle se trouve dégagée de la loi du mari.
Romains 7, 3 C'est donc du vivant de son mari qu'elle portera le nom d'adultère, si elle devient la femme d'un autre; mais en cas de mort du mari, elle est si bien affranchie de la loi qu'elle n'est pas adultère en devenant la femme d'un autre.

Ce n'est pas de l'infidélité.

La fidélité profonde, celle de l'amour dépasse la mort.

Cette lecture éléphantesque de ce texte elephant vous vient certainement de cette pratique légaliste du Sola scriptura, qui s'attache plus à la lettre, la tirant come cela, qu'à l'esprit qui est présent tout au long de la révélation.

Ainsi le texte de saint Paul se lit à cette lumière là:

Citation :
Cantique 8, 6 Pose-moi comme un sceau sur ton coeur, comme un sceau sur ton bras. Car l'amour est fort comme la Mort, la passion plus puissante comme le Shéol.

Voilà pourquoi votre interprétation est éléphantesque. elephant

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jacques Luc



Masculin Messages : 373
Inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Re: La mort n'annule pas le mariage   Dim 12 Nov 2006, 14:47

Revenir en haut Aller en bas
http://www.aggelia.be
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La mort n'annule pas le mariage   Dim 12 Nov 2006, 15:22


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
saint Zibou



Masculin Messages : 9453
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: La mort n'annule pas le mariage   Lun 13 Nov 2006, 09:54

Arnaud Dumouch a écrit:


Voilà pourquoi votre interprétation est éléphantesque. elephant

C'est plutôt la votre qui est cauteleuse:on pourrait donc être fidèle de coeur sans l'être de corps: comme Sartre et Beauvoir seraient contents!

P.S. J'aime bien les éléphants roses! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La mort n'annule pas le mariage   Lun 13 Nov 2006, 14:52

Cher Noel, je partage votre avis.

La mort du conjoint peut nous rendre notre liberté de donner notre corps à une autre.

Et saint Paul, d'ailleurs, le déconseille, sans pourtant l'interdire.

Par contre, l'amour d'amitié est au delà de la mort. Et les personnes âgées chrétiennes le sentent. Elles attendent que leur mari ou femme vienne les chercher.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
saint Zibou



Masculin Messages : 9453
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: La mort n'annule pas le mariage   Mar 14 Nov 2006, 08:16

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Noel, je partage votre avis.

La mort du conjoint peut nous rendre notre liberté de donner notre corps à une autre.

Et saint Paul, d'ailleurs, le déconseille, sans pourtant l'interdire.

Par contre, l'amour d'amitié est au delà de la mort. Et les personnes âgées chrétiennes le sentent. Elles attendent que leur mari ou femme vienne les chercher.

Se marier, c'est faire une seule chair, comment cela est-il possible après la mort(2Cor5/16, Jn3/1-6)? L'amitié et l'identité demeurent, épurées de leurs scories, mais le lien marital n'est plus:discussion de Jésus et des sadducéens! Cessez de caviller pour rien:pelleteux de nuages!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La mort n'annule pas le mariage   Mar 14 Nov 2006, 10:05

Se marier, c'est faire une seule chair.


Pas dans le sens que vous pensez sinon les vaches et les taureaux seraient marié.

"Faire une seule chair" veut dire faire une seule âme. Et cela se traduit SACRAMENTELLEMENT (signe et réalisation) par des actes de chair, source de vie.

Mais lorsque l'acte de chair n'est plus possible, la REALISATION demeure par l'amour d'amitié qui transcende la mort.

Citation :
le lien marital n'est plus: discussion de Jésus et des sadducéens! Cessez de caviller pour rien:pelleteux de nuages!

Le lien marital n'est plus au sens charnel et exclusif du terme. Mais Joseph et Marie, à jamais, restent époux et femme au sens profond du terme.

Ce lien de mariage spirituel est d'ailleurs universel entre les saints, et entre les saints et Dieu. C'est donc une autre réalité où chacun devient l'unique, de même que actuellement, chacun est l'Unique de Dieu. C'est donc un autre monde.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
saint Zibou



Masculin Messages : 9453
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: La mort n'annule pas le mariage   Mar 14 Nov 2006, 10:21

Arnaud Dumouch a écrit:
Se marier, c'est faire une seule chair.


Pas dans le sens que vous pensez sinon les vaches et les taureaux seraient marié.

"Faire une seule chair" veut dire faire une seule âme. Et cela se traduit SACRAMENTELLEMENT (signe et réalisation) par des actes de chair, source de vie.

Mais lorsque l'acte de chair n'est plus possible, la REALISATION demeure par l'amour d'amitié qui transcende la mort.

Citation :
le lien marital n'est plus: discussion de Jésus et des sadducéens! Cessez de caviller pour rien:pelleteux de nuages!

Le lien marital n'est plus au sens charnel et exclusif du terme. Mais Joseph et Marie, à jamais, restent époux et femme au sens profond du terme.

Ce lien de mariage spirituel est d'ailleurs universel entre les saints, et entre les saints et Dieu. C'est donc une autre réalité où chacun devient l'unique, de même que actuellement, chacun est l'Unique de Dieu. C'est donc un autre monde.

Vous z'êtes pas mieux que les mahométants! Quoi, votre ciel est un bordel?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La mort n'annule pas le mariage   Mar 14 Nov 2006, 13:15

Citation :
Vous z'êtes pas mieux que les mahométants! Quoi, votre ciel est un bordel?

Il n'y a plus de relations sexuelles au ciel.

Il y a mieux: une communion, totale et englobande entre les êtres qui voient Dieu et qui comble esprit, sesibilité et corps.

Il est impossible de ce faire une idée plus précise de cette "béatitude" = bonheur complet comblant tous les désirs, si ce n'est effectivement, en lisant la métaphore du Cantique des cantiques.

Mais encore une foi, notre hibou a une vision éléphantesque des choses...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
saint Zibou



Masculin Messages : 9453
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: La mort n'annule pas le mariage   Mar 14 Nov 2006, 13:21

Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :
Vous z'êtes pas mieux que les mahométants! Quoi, votre ciel est un bordel?

Il n'y a plus de relations sexuelles au ciel.

Il y a mieux: une communion, totale et englobande entre les êtres qui voient Dieu et qui comble esprit, sesibilité et corps.

Il est impossible de ce faire une idée plus précise de cette "béatitude" = bonheur complet comblant tous les désirs, si ce n'est effectivement, en lisant la métaphore du Cantique des cantiques.

Mais encore une foi, notre hibou a une vision éléphantesque des choses...

Et les divers liens maritaux de veufs remariés?N'est-ce pas grotesque, si je suis éléphantesque?

D'ailleurs, j'aime bien l'éléphant rose!


[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80848
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La mort n'annule pas le mariage   Mar 14 Nov 2006, 13:47

Citation :
les divers liens maritaux de veufs remariés?

Si c'est votre cas, vous resterez, pour l'éternité, celui qui durant sa vie terrestre a été le mari de cette femmes, puis de cette autres.

Quant à notre relation avec chaque habitant du Ciel, elle est pour chacun d'eux plus grande et plus totalisante que le mariage le plus réussi sur la terre.

Je vous le dis, c'est un autre monde qui rend cela possible car, en voyant Dieu face à face, le coeur humain devient capable dans la charité fraternelle de choses que Dieu lui-même fait.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
saint Zibou



Masculin Messages : 9453
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: La mort n'annule pas le mariage   Mar 14 Nov 2006, 15:15

Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :
les divers liens maritaux de veufs remariés?

Si c'est votre cas, vous resterez, pour l'éternité, celui qui durant sa vie terrestre a été le mari de cette femmes, puis de cette autres.

Quant à notre relation avec chaque habitant du Ciel, elle est pour chacun d'eux plus grande et plus totalisante que le mariage le plus réussi sur la terre.

Je vous le dis, c'est un autre monde qui rend cela possible car, en voyant Dieu face à face, le coeur humain devient capable dans la charité fraternelle de choses que Dieu lui-même fait.

Certes la mémoire, gage de l'identité, demeure et nos rapports seront transfigurés. Je ne disais pas autre chose mais il faut tout de même exclure toute notion d'exclusivisme marital, puisque nos relations fraternelles seront transfigurées et exaltées!
Revenir en haut Aller en bas
Jacques Luc



Masculin Messages : 373
Inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Re: La mort n'annule pas le mariage   Mar 14 Nov 2006, 15:22

saint Zibou a écrit :
Citation :
Certes la mémoire, gage de l'identité, demeure et nos rapports seront transfigurés. Je ne disais pas autre chose mais il faut tout de même exclure toute notion d'exclusivisme marital, puisque nos relations fraternelles seront transfigurées et exaltées!

Jacques répond : :amen:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aggelia.be
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: La mort n'annule pas le mariage   Mar 14 Nov 2006, 15:26

saint Zibou a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :
les divers liens maritaux de veufs remariés?

Si c'est votre cas, vous resterez, pour l'éternité, celui qui durant sa vie terrestre a été le mari de cette femmes, puis de cette autres.

Quant à notre relation avec chaque habitant du Ciel, elle est pour chacun d'eux plus grande et plus totalisante que le mariage le plus réussi sur la terre.

Je vous le dis, c'est un autre monde qui rend cela possible car, en voyant Dieu face à face, le coeur humain devient capable dans la charité fraternelle de choses que Dieu lui-même fait.

Certes la mémoire, gage de l'identité, demeure et nos rapports seront transfigurés. Je ne disais pas autre chose mais il faut tout de même exclure toute notion d'exclusivisme marital, puisque nos relations fraternelles seront transfigurées et exaltées!

Cher zibounet, ce qui restera entre nous, c'est un lien d'amour. Je suppose que ce lien qui a été béni par Dieu, dans le sacrement du mariage sera tout particulier puisqu'il inclut notre prédestination à l'union divine
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: La mort n'annule pas le mariage   Mar 14 Nov 2006, 15:56

Comme quoi tout dépend de l'authenticité de l'amour mutuel. Mais j'ai dû mal à intègrer en l'essence d'amour de l'audelà, la notion séparatiste (mariage sur la terre) entres toutes les âmes réunies la bas.




I love you
Revenir en haut Aller en bas
saint Zibou



Masculin Messages : 9453
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: La mort n'annule pas le mariage   Mar 14 Nov 2006, 16:07

jo zecat a écrit:
saint Zibou a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :
les divers liens maritaux de veufs remariés?

Si c'est votre cas, vous resterez, pour l'éternité, celui qui durant sa vie terrestre a été le mari de cette femmes, puis de cette autres.

Quant à notre relation avec chaque habitant du Ciel, elle est pour chacun d'eux plus grande et plus totalisante que le mariage le plus réussi sur la terre.

Je vous le dis, c'est un autre monde qui rend cela possible car, en voyant Dieu face à face, le coeur humain devient capable dans la charité fraternelle de choses que Dieu lui-même fait.

Certes la mémoire, gage de l'identité, demeure et nos rapports seront transfigurés. Je ne disais pas autre chose mais il faut tout de même exclure toute notion d'exclusivisme marital, puisque nos relations fraternelles seront transfigurées et exaltées!

Cher zibounet, ce qui restera entre nous, c'est un lien d'amour. Je suppose que ce lien qui a été béni par Dieu, dans le sacrement du mariage sera tout particulier puisqu'il inclut notre prédestination à l'union divine

Et si vous avez eu plusieurs maris, chère samaritaine rose?
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: La mort n'annule pas le mariage   Mar 14 Nov 2006, 16:27

[quote="saint Zibou"][quote="jo zecat"]
saint Zibou a écrit:


Et si vous avez eu plusieurs maris, chère samaritaine rose?

Si après avoir longuement pleuré mon feu mari, le Seigneur me destine à une autre union pour parfaire, par le sacrement du mariage, ce chemin d'union à deux en lui, ce lien d'amour sera indéflectible car béni par lui mon cher zibounet sur un arbre perché.

Mais non, le ciel n'est pas un plat de spagghettis (vous connaissez sans doute l'histoire). Le lien qui nous unira tous au ciel sera seulement d'amour
Revenir en haut Aller en bas
 
La mort n'annule pas le mariage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La mort n'annule pas le mariage
» Quand Lucien Bonaparte devenait Roméo....
» oracle tziganes et les planètes
» La mort annule-t-elle les effets du pêché?
» Entre la sorcellerie (shor) et mon mariage, lequel l'emportera?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: