DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le discernement des sectes l'approche légale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Josaphat



Messages : 696
Inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Le discernement des sectes l'approche légale   Sam 25 Nov 2006, 23:51

Fée Violine a écrit:
cher Josaphat,

je pense qu'on ne peut pas faire de description générale des comportements sectaires, puisqu'il n'y a pas de définition de la secte. Donc, chaque groupe est différent d'un autre.
La description que vous venez de donner se rapporte à certains groupes, par exemple le point 7, le rapport à l'argent, se rencontre surtout dans la Scientologie, qui n'a rien d'une religion et tout d'une mafia.
Le love bombing se trouve sûrement dans certains groupes (que je ne connais pas) et pas du tout dans d'autres. Par exemple dans la Méditation transcendantale, il n'y a pas du tout de love bombing. Mais justement, est-ce une secte ?
Le gourou (au sens dégénéré occidental) n'est pas forcément présenté comme écrasant pour l'adepte. J'ai fréquenté jadis des adeptes de Bhagwan Shree Rajneesh, qui s'est ensuite appelé Osho ( celui qui collectionnait les Rolls, il en a eu plus de 70, je crois) : ces disciples étaient des gens équilibrés, intelligents, compétents, ne faisant pas de prosélytisme, ayant avec autrui des relations justes et respectueuses. Ils n'avaient pas du tout l'air de gens qui se sentent d'une nature inférieure !

Bref, je ne vois pas trop l'intérêt de chercher à établir des lois générales alors qu'il s'agit d'une accumulation de cas particuliers.
En tout cas, le plus nécessaire là-dedans, c'est le bon sens...


C'est pour cette raison que je disais qu'il n'y avait là que quelques éléments. Et que évidement les choses sont plus complexes. Mais il y a là des symptômes qui peuvent être identifier. Ce qui ne veut pas dire que parce que un groupement possède un ou deux de ces traîts ce soit forcément un mouvement dangereux. Mais par exemple, le rejet de la médecine, la rupture complète des liens familaux ou autres ou des pratiques avérée de "love bombing" me semblent être des signes préoccupants qui demandent au moins une observation attentive de la part des pouvoirs publics. Pas attaquer ou interdire d'emblée mais poser des questions sur les activités c'est important. Et si ces activités sont motivées, si elles ne mettent pas a priori en danger les personnes et ne portent pas atteintes à l'ordre publique et bien il n'y a pas de problème. Mais c'est normal qu'une société se pose des questions sur des manières de vivre qui ne sont pas habituel. Mais évidement tout ce qui n'est pas habituel n'est pas automatiquement insensé et tout ce qui est habituel et admis par la majorité n'est pas non plus nécessairement sensé.
Pour la méditation transcendantale a priori ça semble une technique de contemplation assez commune mais j'en connnais pas plus. Mais avouez que quand on collectionne les Rolls et que de l'autre on professe le détachement envers les choses matérielles il ya un problème avec l'argent et un problème de cohérence de l'enseignant. A moins qu'on professe le détachement "en situation" ce que je pense être une chose intelligente et belle aussi mais cet argument est parfois aussi utilisé pour justifier moralement des dérives qui n'ont plus rien avoir avec une spiritualité authentique. L'homme a cette étonnante capacité de pervertir ce qu'il crée de plus beau. Ce qui en effet ne veut pas dire qu'on soit dénué de respect envers les adeptes mais on est en droit de se poser des questions notament sur la provenance de cet argent. On est en effet dans un domaine assez flou où les limites sont difficiles a définir parce que aussi on est dans un domaine où l'homme est sensé chercher le dépassement de sa condition ordinaire, a identifier les limites de sa conditions humaines, a changer de régimes de fonctionnement existentiel, a chercher un "autre", un immanent, un transcendant, un mieux. Et donc qui a la recette de ce mieux? C'est en effet pas facile et il faut à la fois chercher des critères de validité des choix que l'on fait, identifier ce que l'on accepte pas mais aussi dans le même temps laisser des portes ouvertes afin que la recherche, la nouveauté et le progrès soit possible...difficile alchimie :jevole:

Quant au fait qu'il faut être prudent et ne pas taxer de secte tout les groupemments qui utilisent des pratiques qui sortent un peu de l'ordinaire ou qui ne rentre pas dans les conceptions communes j'en suis conscient puisque c'est mon cas. Very Happy ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://altertransblogalisation.skynetblogs.be
Fée Violine



Messages : 1359
Inscription : 03/08/2006

MessageSujet: Re: Le discernement des sectes l'approche légale   Dim 26 Nov 2006, 18:09

Citation :
Mais par exemple, le rejet de la médecine, la rupture complète des liens familaux ou autres ou des pratiques avérée de "love bombing" me semblent être des signes préoccupants qui demandent au moins une observation attentive de la part des pouvoirs publics.

bien sûr qu'il faut de la vigilance.
cela dit, le rejet de la médecine officielle peut être un signe de bon sens.

Citation :
Pas attaquer ou interdire d'emblée mais poser des questions sur les activités c'est important. Et si ces activités sont motivées, si elles ne mettent pas a priori en danger les personnes et ne portent pas atteintes à l'ordre publique et bien il n'y a pas de problème. Mais c'est normal qu'une société se pose des questions sur des manières de vivre qui ne sont pas habituel. Mais évidement tout ce qui n'est pas habituel n'est pas automatiquement insensé et tout ce qui est habituel et admis par la majorité n'est pas non plus nécessairement sensé.

tout à fait d'accord.

Citation :
Pour la méditation transcendantale a priori ça semble une technique de contemplation assez commune mais j'en connnais pas plus.

ce n'est pas une technique de contemplation. C'est une technique de répétition d'un mantra qui a pour but de diminuer le stress de la personne, et le stress d'un pays quand beaucoup de personnes méditent ensemble. je ne sais pas si ça marche vraiment, mais c'est leur but de faire la paix mondiale.


Citation :
Mais avouez que quand on collectionne les Rolls et que de l'autre on professe le détachement envers les choses matérielles il ya un problème avec l'argent et un problème de cohérence de l'enseignant.

mais pas du tout ! Rajneesh n'a jamais prêché le détachement. Son enseignement était basé sur le tantra.


Citation :
Quant au fait qu'il faut être prudent et ne pas taxer de secte tout les groupemments qui utilisent des pratiques qui sortent un peu de l'ordinaire ou qui ne rentre pas dans les conceptions communes j'en suis conscient puisque c'est mon cas. Very Happy ;)

moi je suis un peu marginale aussi alien Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Josaphat



Messages : 696
Inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Le discernement des sectes l'approche légale   Dim 26 Nov 2006, 19:56

Bon ben alors ça va on est dans la même soucoupe. ;)
Mais personnellement un maître avec des 10ene de Rolls déjà une pour moi et c'est sans doute mon côté "il faut observer le maître" mais ça ne va pas avec mes idées, préjugés peut-être mais ill y a un lien de cause à effet entre son statut de maître et l'origine de ses gains. Donc Tantra ou pas c'est pas mon truc. Moi aussi j'étudie le Tantra mais on ne sert pas l'intuition profonde du Tantra en pensant que cela justifie toutes les formes d'excès. Le tantrisme n'exclu pas l'éthique loin de là.
Revenir en haut Aller en bas
http://altertransblogalisation.skynetblogs.be
saint Zibou



Masculin Messages : 9417
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Le discernement des sectes l'approche légale   Dim 26 Nov 2006, 20:06

A mon humble avis, le discernement est facile:y enseigne-t-on des hérésies, m'accepte-t-on seulement pour mon argent? Si il y a un oui à au moins l'une des deux options, je décampe!
Revenir en haut Aller en bas
Josaphat



Masculin Messages : 696
Inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Le discernement des sectes l'approche légale   Dim 26 Nov 2006, 21:39

Cher Zibou,

D'accord pour le deuxième critère mais si c'est vous qui définissez l'hérésie 90% (et je suis gentil) des systèmes de pensées dans le monde sont infréquentables. :beret:
Revenir en haut Aller en bas
http://altertransblogalisation.skynetblogs.be
saint Zibou



Masculin Messages : 9417
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Le discernement des sectes l'approche légale   Dim 26 Nov 2006, 22:43

Josaphat a écrit:
Cher Zibou,

D'accord pour le deuxième critère mais si c'est vous qui définissez l'hérésie 90% (et je suis gentil) des systèmes de pensées dans le monde sont infréquentables. :beret:

Je parlais selon mon appréciation personnelle, pas selon une approche légale.
Revenir en haut Aller en bas
Josaphat



Masculin Messages : 696
Inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Le discernement des sectes l'approche légale   Dim 26 Nov 2006, 22:54

J'avais compris ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://altertransblogalisation.skynetblogs.be
 
Le discernement des sectes l'approche légale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Comment le malin a-t-il pu entrer au paradis? [Approche logique, discernement du coeur]
» Clause conventionnelle/ Clause légale
» MARC-AURÈLE OU LA FIN DU MONDE ANTIQUE Sectes
» LA FIN DU MONDE : DU PAIN BÉNI POUR LES SECTES...
» Les critères du discernement des apparitions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Société, Politique-
Sauter vers: