DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Maria Valtorta : la Très Sainte Vierge Marie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Petilouis



Masculin Messages : 323
Inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Maria Valtorta : la Très Sainte Vierge Marie.   Lun 04 Sep 2017, 22:13

.

oserais-je   ...   ?    
On parle beaucoup d'Elle sur ce forum, pour Petilouis jamais de trop


La Très Sainte Vierge Marie :


Plongeons nous dans cet univers   " l'azur paradisiaque "  que notre Dieu,
dans ses infinies  bontés, a bien voulu encore nous dévoiler.

Que nous dit Dieu  ( et non Jésus ) à son sujet  ( en lisant bien )

Pourquoi la vénérer particulièrement  ?

À quoi sert-il de prier la Très Sainte Vierge Marie  ?

Faut-il la prier ?    Vous répondrez vous-mêmes à cette question cruciale.
 


Vous retrouverez les textes dont nous allons parler  sur l'autre fil  et que je mettrai ici partiellement.

" Maria Valtorta véritable bombe à retardement. "

Textes dictés par Jésus,  entre parenthèses ce que moi j'ajoute pour souligner.
Il y a encore bien des passages nous concernant réellement  relatifs à notre
Maman céleste à découvrir.


fleur2


Petilouis.
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 5705
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Maria Valtorta : la Très Sainte Vierge Marie.   Lun 04 Sep 2017, 22:20

textes dictés par jésus= impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Petilouis



Masculin Messages : 323
Inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: Maria Valtorta : la Très Sainte Vierge Marie.   Mar 05 Sep 2017, 19:57

.
Humanlife tu cites :

" textes dictés par jésus= impossible."

N'étant pas reconnu par certains ?  C'est possible ! Et même vraisemblable.
pas possible à cause de cela  ( parce que ce n'est pas reconnu)     impossible!

Et pourquoi selon toi cela est impossible ?   Explique-moi, et expliques-toi, mieux !
Qu'est-ce qui est impossible à notre Dieu  ?

Que tu ne le croies pas ! Ça c'est possible !

Mais que ce soit impossible, laisses-moi  ce dont je ne doute pas, moi, que je le répète  que c'est tout à fait possible pour Maria Valtorta.

Lis plutôt ce qui suit :   Et plutôt que de douter comme Thomas essaies de croire.

Tome 10  chapitre 15.

Jésus dit :

" Viens Petit jean. Comme le petit Benjamin , dont la vision t'a tellement plu,
mets ta main dans la mienne ( ce n'est pas figuratif), pour que je te conduises à travers les champs de grâces.
Des grâces pour toi et pour les autres.
Des dons et des dons.
Car chaque chose que je te révèle ou je te dis est un grand don.

Tu n'en  connais même pas la valeur.
Pas la valeur spirituelle.  Celle-ci pour toi est infinie.
La valeur culturelle,  dis-je, historique, si cela te plait d'avantage.
Ce sont des gemmes de prix.
Toi comme un enfant tu les trouves mises dans tes mains et tu les aimes pour leurs couleurs variées, mais tu ne sait pas leur donner d'autre valeur que celle de don et de beauté et de preuve de mon amour.

D'autres au contraire plus instruits que toi, mais moins aimés que toi, les observent avec anxiété et te les demandent avec anxiété, ces gemmes spirituelles que ton Jésus te donne, et ils les observent et les étudient et les estiment avec une science plus grande que la tiennent et, leur volonté le voulant, que ce fut ta façon d'aimer.
Mais cela est plus difficile pour eux qui sont compliqués. Il n'y a que les petits qui sachent aimer, simplement, franchement, purement.

Tu ne sais qu'aimer.  Mais reste pour Moi toujours ainsi.
Amuses-toi avec les gemmes de toutes les couleurs que je te donne et donne-les,
généreuse et heureuse à ceux qui les attendent. Je remplirai toujours ta petite main
de nouveaux trésors. Ne crains pas. Donne, donne.
Ton Roi à des coffres inépuisables pour la joie de ses petits. "

Et vois ce qui suit. ( que Jésus dit à M.V.)
......

fleur2

Petilouis,
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 5705
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Maria Valtorta : la Très Sainte Vierge Marie.   Mar 05 Sep 2017, 20:10

Petilouis a écrit:
.
" textes dictés par jésus= impossible."
N'étant pas reconnu par certains ?  C'est possible ! Et même vraisemblable.
pas possible à cause de cela  ( parce que ce n'est pas reconnu)     impossible!
Et pourquoi selon toi cela est impossible ?   Explique-moi, et expliques-toi, mieux !
je me suis expliqué: comment voulez-vous que des textes soient dictés par jésus, c'est ça qu'il faut se demander.
c'est une aberration car l'esprit de jésus n'est pas mort, voilà pourquoi, l'esprit de jésus est vivant, l'esprit de jésus est dans le vivant, ressuscité.
des personnes peuvent être inspirées par l'esprit de jésus pour écrire, mais on ne peut pas dire que des personnes écrivent des textes dictés par jésus.
Revenir en haut Aller en bas
Petilouis



Masculin Messages : 323
Inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: Maria Valtorta : la Très Sainte Vierge Marie.   Mar 05 Sep 2017, 21:40

humanlife,

C'est ton point de vue, le mien est autre.
Que Dieu ne puisse pas venir ( Ou Jésus ) physiquement auprès de certains voyants ne regardent que ceux qui veulent défendre cette thèse avec leur logique.
( humaine)


L'esprit de Dieu de Jésus est partout, omniprésent... il ne se trouve pas cantonné là où là.

Cette thèse n'est pas la mienne.
Il se trouve assez de voyants qui l'ont confirmé : toucher et sentir Jésus physiquement il n'y a aucune aberration à cela pour celui qui a la Foi, de même que pour la Vierge Marie.


Ou se trouve la logique pour un Vrai croyant ?   Mettre des limitations à Dieu ?


Tâche de réfléchir logiquement si tu te dis  ...  croyant  !   ...   en Jésus.


Evidemment puis-je te rappeler que ma Foi est simple, non compliquée comme le conseille Jésus.


fleur2


Petilouis.
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 5705
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Maria Valtorta : la Très Sainte Vierge Marie.   Mar 05 Sep 2017, 21:56

vous ne discutez pas les arguments mais répondez par des incantations déplacées qui n'ont aucun rapport avec les réponses, tout en ne vous privant de donner des leçons d'autorité (fausse bien sûr), alors que vous faites la promotion des voyants qui sont entièrement rejetés par l'église et que de mon côté je ne fais que rappeler les données de l'évangile, quand on cherche à les comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Petilouis



Masculin Messages : 323
Inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: Maria Valtorta : la Très Sainte Vierge Marie.   Mer 06 Sep 2017, 08:34

humanlife a écrit:
vous ne discutez pas les arguments mais répondez par des incantations déplacées qui n'ont aucun rapport avec les réponses, tout en ne vous privant de donner des leçons d'autorité (fausse bien sûr), alors que vous faites la promotion des voyants qui sont entièrement rejetés par l'église et que de mon côté je ne fais que rappeler les données de l'évangile, quand on cherche à les comprendre.



Trop, c'est trop.

J'ouvre un autre fil car, ce n'est pas l'endroit.


fleur2
Revenir en haut Aller en bas
Petilouis



Masculin Messages : 323
Inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: Maria Valtorta : la Très Sainte Vierge Marie.   Lun 11 Sep 2017, 21:56

Oui,  c'est vraiment le début ...


Tome 1.
Chapitre 1.     On peut appeler Marie la Puînée du Père.

Jésus dit :

<< Aujourd'hui,  écris ça seulement.
La pureté à une telle valeur que le sein d'une créature put contenir
Celui qui ne peut être contenu,
parce qu'Elle possédait la pureté absolue,
la plus grande pureté que puisse avoir une créature de Dieu.

La Très Sainte Trinité y descendit avec toutes ses perfections, y habita avec les trois personnes, enferma son Être infini dans un petit espace - Elle n'en fut pas moins diminuée ( la divinité) parce que l'amour de la Vierge et le vouloir Divin dilatèrent cet espace jusqu'à en faire un ciel - et se manifesta avec ses caractéristiques :  suite ...

Petilouis:  La Très Sainte Vierge Marie :

la plus grande pureté que puisse avoir une créature de Dieu.

(  pour ceux qui en doutent encore ... )

Suite ...
Pour se manifester aux hommes sous la forme nouvelle et complète  
qui inaugure l'ère de la Rédemption,
Dieu n'a pas choisi pour son trône un astre du ciel, ni le palais d'un souverain puissant.
Il n'a pas voulu non plus les ailes des anges pour y poser ses pieds.
Il a voulu un sein sans tache.  ( immaculée conception )

Eve aussi avait été créée sans tache, mais spontanément elle voulu se corrompre.
Tandis qu'Eve se trouvait dans un monde pur,

Marie vécut dans un monde, corrompu, sans consentir à blesser sa pureté par la plus petite pensée dirigée vers le péché.  ( dit par Jésus, qui sait ... et non Maria Valtorta)

Elle en a vu les divers aspects et les plus horribles:   le déicide.
Mais Elle les a connus pour les expier et
être éternellement Celle, qui a pitié des pécheurs et prie, pour leur rédemption.


Celle qui a pitié des pécheurs et prie pour leur rédemption.


Voilà pourquoi avec confiance nous pouvons la prier, car Elle, déjà ... prie
pour nous ... pécheurs.

La valeur de la pureté au yeux de Dieu  ...  valeur infinie pour contenir ...  l'Infini !    
Pensons-y nous aussi, pour notre âme.


fleur2

Petilouis.


Dernière édition par Petilouis le Mar 12 Sep 2017, 13:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 5705
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Maria Valtorta : la Très Sainte Vierge Marie.   Lun 11 Sep 2017, 22:26

ce que je comprends c'est qu'elle a des paroles inspirées par jésus, ça reste un livre de littérature.
Revenir en haut Aller en bas
Petilouis



Masculin Messages : 323
Inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: Maria Valtorta : la Très Sainte Vierge Marie.   Mar 12 Sep 2017, 08:03

humanlife tu cites :

" ce que je comprends c'est qu'elle a des paroles inspirées par jésus, ça reste un livre de littérature."

Tu le dis très bien :       " inspirées par Jésus "   ...  
ça reste un livre de littérature ( ... bien sûr, c'est pas un livre de géographie  )  ... inspiré à Maria Valtorta ... par Jésus.

La vérité est Très simple à dire, sans calculs.

L'inspiration venant de Dieu :  toujours un bien.
L'inspiration venant du Démon :  toujours un mal.

Ce qu'elle a toujours déclaré : " les cahiers de 1943 le 7 juin "

Ne disons donc pas    " ma supplication "     ( Maria Valtorta ) .
Elle est d'un Autre.
Je ne dois pas m'approprier ce qui n'est pas à Moi.
Je m'en enorgueillirais, me mentant à moi-même, au monde et à Dieu.
Si ces paroles ont servi-et elle ne peuvent pas ne pas avoir servi parce qu'elles venaient d'une zone de Lumière, et qu'elle Lumière  !  -   rendons-en  grâce  à Dieu et c'est tout.

Un livre inspiré ... par Dieu, oui.

Et non ...  un roman ... un roman !  ( définition du mot "roman ")
Comment croire,  qu'un croyant ( en Jésus-Christ)
puisse  ...  croire ...      pareille chose !


La vérité, ne dire que la Vérité afin de rester  ...   crédible, comme le dit encore
Jésus dans son Oeuvre.   Voulez-vous que je retrouve le passage  ?


fleur2


Petilouis.
Revenir en haut Aller en bas
benoit



Messages : 55
Inscription : 07/03/2006

MessageSujet: Re: Maria Valtorta : la Très Sainte Vierge Marie.   Mar 12 Sep 2017, 09:20

Mgr Laurentin interview Jean-François Lavère sur l'analyse des détails matériels et spaciotemporels contenus dans les écrits de Maria Valtorta : Passionnant !

https://lc.cx/pPhT
Revenir en haut Aller en bas
Petilouis



Masculin Messages : 323
Inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: Maria Valtorta : la Très Sainte Vierge Marie.   Mar 12 Sep 2017, 13:06

Superbe exposé et la vérité Très simplement.







fleur2
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 5705
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Maria Valtorta : la Très Sainte Vierge Marie.   Mar 12 Sep 2017, 15:25

la bible est considérée comme la parole de dieu, pas les écrits de valtorta, c'est simple à comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Petilouis



Masculin Messages : 323
Inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: Maria Valtorta : la Très Sainte Vierge Marie.   Mar 12 Sep 2017, 18:57

humanlife a écrit:
la bible est considérée comme la parole de dieu, pas les écrits de valtorta, c'est simple à comprendre.


Qui lira ... comprendra ( à sa manière bien sur, comme il voudra) Pie Xll.
Laissez à chacun le soin de comprendre les communications de Dieu.
Pour moi c'est très clair ... en vérité.


fleur2

Petilouis.
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 5705
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Maria Valtorta : la Très Sainte Vierge Marie.   Mar 12 Sep 2017, 19:40

Petilouis a écrit:
humanlife a écrit:
la bible est considérée comme la parole de dieu, pas les écrits de valtorta, c'est simple à comprendre.
Qui lira ... comprendra ( à sa manière bien sur, comme il voudra)  Pie Xll.
Laissez à chacun le soin de comprendre les communications de Dieu.
Pour moi c'est très clair  ...  en vérité.
pour vous c'est clair mais peut-être vous vous trompez, déjà vous employez dans votre message l'expression "communication avec dieu", ce qui est déjà discutable, je ne peux que répondre en essayant de créer un débat que vous refusez.
Revenir en haut Aller en bas
Petilouis



Masculin Messages : 323
Inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: Maria Valtorta : la Très Sainte Vierge Marie.   Jeu 14 Sep 2017, 21:06

Tome 1          ( Petilouis: je n'ai gardé que les lignes directrices, pour faire court)

Chapitre 2.   Joachim et Anne font un vœu au seigneur.

Je vois un intérieur. Assise devant un métier une femme d'un certain âge.
Un peu plus loin...

La femme a un vêtement très simple et foncé. C'est un violet rouge qui paraît emprunté au ton violet de certaines pensées. Entendant frapper à la porte, elle se lève, elle est en effet assez grande.
Elle ouvre. Une femme Lui demande : <Il s'attache tout de suite à la robe de celle qu'on vient de nommer Anne.
Un peu plus loin...

<< Toujours bonne, toi, avec la vieille Anne. Que Dieu te récompense en ce petit et dans les enfants que tu as et que tu auras, toi bienheureuse ! >>  Anne pousse un soupir.
La femme la regarde, ne sachant que dire après ce soupir. Pour adoucir la peine qu'elle devine, elle dit :
<< je te laisse alphée si cela ne t'ennuie pas; ainsi je vais faire plus vite à te remplir plusieurs brocs et jarres.>>
Un peu plus loin...

Et puis ils vont à une étagère et d'un plat sortent des galettes de miel. <combien m'aimes-tu  ?>>  et l'enfant pensant à la chose qui l'a le plus impressionné,
répond :  << comme le temple du seigneur>>
Un peu plus loin...

Un homme arrive du jardin. Il est un peu moins grand que Anne, la tête couverte d'une chevelure toute blanche.  Son clair visage s'encadre dans un carré de barbe, deux yeux d'azur comme des turquoises entre des cils d'un châtain clair presque blond.  Son vêtement est marron foncé.
Un peu plus loin...

<< Ah !  si nous avions eu un enfant, c'est comme cela que je l'aurais voulu, avec ces yeux et cette chevelure ... >> Anne s'est inclinée, agenouillée même, et elle baise avec un soupir ces yeux gris azurés.
Joachim soupire lui aussi, mais il veut la consoler. Il met ses mains sur la chevelure crépue et blanchie d'Anne, et Lui dit :  << Il faut encore espérer.  Dieu peut tout. Tant qu'on est vivant, le miracle peut survenir surtout quand on L'aime et l'on s'aime. >>
Un peu plus loin...

<< ne pleure pas,  Anne ! Nous sommes heureux tout de même. Moi,  du moins, parce que je t'ai, toi ! >>
<< Et moi aussi, je suis heureuse par toi.  Mais je ne t'ai pas donné un enfant ... je pense avoir déplu au Seigneur, puisqu'Il a rendu mon sein infécond. >>
<< Oh mon épouse!  En quoi veux-tu Lui avoir déplu, toi, toute Sainte  ? Allons encore une fois au Temple.

Un peu plus loin...
Souris, mon épouse. Ton chagrin m'est plus douloureux que de n'avoir pas de postérité ... Nous porterons Alphée avec nous.  Nous le ferons prier, Lui est innocent... et Dieu prendra sa prière et la nôtre, et nous exaucera. >>
<< Oui faisons un vœux au Seigneur; il sera à Lui, notre enfant. Pourvu qu'il nous le donne ... Oh ! M'entendre appeler " maman " ! >>
Et Alphée, spectateur étonné et innocent :  << Moi je t'appelle  ainsi. >>

<< Oui, ma joie, mon chéri ... mais tu as une maman, toi, et Moi, je n'ai pas d'enfant ... >>



La vision cesse.


fleur2
Revenir en haut Aller en bas
Petilouis



Masculin Messages : 323
Inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: Maria Valtorta : la Très Sainte Vierge Marie.   Jeu 14 Sep 2017, 22:03

.
Chapitre 3.   Anne prie au temple et Dieu exauce sa prière.

M.V.  Avant de continuer je fais une remarque ...
Un peu plus loin... et puis surtout pour ce qui m'est dit, j'oublie tout de suite les paroles, bien que persistent les ordres qui me sont donnés et dans l'âme reste la lumière. Mais les détails disparaissent immédiatement. Si une heure après, je devais répéter ce que j'ai entendu, à part une ou deux phrases plus importantes, je ne me rappellerais plus rien, tandis que les visions restent vivantes en mon esprit, parce que j'ai du les observer par moi-même.

Les dictées, je les reçois.  Les visions, je dois les percevoir. Elles restent donc plus vives dans ma pensée qui s'est efforcée de les noter au fur et à mesure.
J'espérais des explications sur la vision d'hier. En réalité,rien.  

Je commence à voir et j'écris.

Hors des murs de Jérusalem, sur les collines et au milieu des oliviers,il y'a une grande foule.
On dirait un immense marché. Mais il n'y a ni bancs ni boutiques, pas de voix de charlatans ni de marchands. Pas de jeux.
Il y a quantité de tentes de laine brute, certainement imperméable, étendues sur des pieux fixes au sol, et attachés aux pieux des branches vertes qui y font une fraîche décoration.
Un peu plus loin...

Beaucoup de bébés, fatigués, s'endorment avec une bouchée de pain entre leurs petits doigts roses et laissent tomber leurs têtes sur la poitrine de leurs mères comme les poussins sous les ailes de la mère poule, et les mamans achèvent, comme elles peuvent, leur repas avec la main qui leur reste libre pendant que l'autre  serre sur leur cœur leur enfant.
Un peu plus loin...

Voici Anne qui vient d'un bivouac avec des choses dans les mains, étendues sur un pain qui est large et plat comme une de nos galettes et fait office de plateau. Elle a, à sa jupe, Alphée qui fait entendre sa petite voix enfantine. Joachim, au seuil d'une petite cabane de feuillage, parle avec un homme d'une trentaine d'années, que Alphée salue de loin avec un cri aigu:  <>
Un peu plus loin...

Le Père d'Alphée appelle son petit, qui lui  répond :
<< je reste avec Anne pour l'aider. >>  Tout le monde se met à rire.
La nuit souffle son haleine sur les choses et les gens, endormant peines et souvenirs, espérances et rancœurs. Au contraire, peur-être, tout cela survit dans la mesure ou le sommeil et le rêve leur apporte le calme.

Anne dit à son mari pendant qu'elle berce Alphée qui commence à s'endormir entre ses bras :
<< cette nuit,  j'ai rêvé que l'an prochain je viendrais à la cité Sainte pour deux fêtes au lieu d'une seule.
Et l'une sera la présentation au Temple  de ma créature ... Oh ! Joachim ! ... >>



Chapitre 4.   Joachim avait épousé la sagesse de Dieu
                      renfermée au cœur de la femme juste.

Jésus me dit :

Les justes sont toujours des sages :  amis de Dieu, ils vivent en sa compagnie et Lui les instruits, Lui l'infinie Sagesse. Mes grands parents étaient justes et possédaient donc la Sagesse. C'est avec vérité qu'ils pouvaient dire ce que dit le Livre quand il chante les louanges de la Sagesse dans le livre qui porte son nom :

" Je l'ai aimée et recherchée depuis ma plus tendre jeunesse et j'ai résolu de la prendre pour épouse" .
Anne d'Aaron était la femme courageuse dont parle notre aïeul.
Et Joachim, descendant du roi David, n'avait pas tant recherché la grâce et la richesse que la vertu.

Anne possédait une grande vertu.

En elle toutes les vertus s'étaient rassemblées en un bouquet odorant pour former une réalité unique, la plus belle de toutes : la Vertu.

Une vertu réelle, digne de paraître devant le trône de Dieu.

Joachim avait donc deux fois épousé la sagesse,
en  " l'aimant plus qu'une autre femme " :  la Sagesse de Dieu enclose dans le cœur de la femme juste.

Anne d'Aaron n'avait cherché rien d'autre que d'unir sa vie à celle d'un homme droit, sûre et certaine que la droiture est la joie de la famille.

Et, pour être le symbole de la femme vaillante, il ne Lui manquait que la couronne d'enfants, ...
Un peu plus loin...

Ils rêvaient un fils, ils eurent la Mère de Dieu.
Les paroles du livre de la Sagesse paraissaient écrites pour eux:
" Par elle j'assurerai la gloire devant le peuple ... Par elle j'obtiendrai l'immortalité et laisserai un éternel souvenir de Moi à ceux qui viendront après moi "  Mais pour obtenir tout cela, ils leur fallait acquérir la royauté d'une vertu véritable, immuable, qu'aucun événement ne saurait atteindre.
Vertu de Foi,  vertu de charité,   vertu d'espérance,   vertu de chasteté,

Chasteté des époux  !  Ils la possédèrent,
car il n'est pas nécessaire d'être Vierge pour être chaste.
Les ménages chastes sont gardés par les anges et d'eux descendent de bons fils,
qui font de la vertu de leurs parents la règle de leur propre vie.
.....




fleur2
Revenir en haut Aller en bas
Petilouis



Masculin Messages : 323
Inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: Maria Valtorta : la Très Sainte Vierge Marie.   Ven 15 Sep 2017, 06:54

.....

Chapitre 5.        Anne avec un cantique annonce sa maternité.

Je revois la maison de Joachim et de Anne.
Rien de changé à l'intérieur, à part une multitude de branches fleuries disposées ça et là dans des amphores et qui proviennent certainement de la taille des arbres du jardin, tout en fleurs.

Joachim entre quand pour la quatrième fois elle va redire son chant.  << Tu es heureuse Anne ? Tu me sembles un oiseau qui prélude au printemps.  Qu'est-ce que ce chant  ? Je ne l'ai jamais entendu de personne.  D'où vient-il ? >>
Un peu plus loin...

<< je te le redirais, même si tu ne me le demandais pas. Les fils d'Israël ont toujours confié au chant les cris les plus vrais de leurs espérances, de leurs joies, de leurs peines.
Un peu plus loin...

<< je suis mère mon aimé  !>> et elle se réfugie sur son cœur, entre les bras qu'il lui tend et que maintenant il resserre autour de son heureuse épouse.
Un peu plus loin...

<< si c'est un garçon, nous l'appellerons Samuel.  Si c'est une fille, Étoile, le mot qui a terminé ton chant pour me donner la joie de me savoir père, la forme qu'elle a prise pour se manifester dans l'ombre sacrée du Temple.>>
<< Étoile, notre  étoile. Oui je ne sais pas, je pense, je pense que ce sera une fille.
Il me semble que des caresses si douces ne peuvent venir que d'une très douce petite. En effet je ne la porte pas, je ne souffre pas. C'est elle qui me porte sur un sentier d'azur et de fleurs, comme si j'étais la petite sœur des anges saints et que la terre fut déjà lointaine.

.....


fleur2
Revenir en haut Aller en bas
Petilouis



Masculin Messages : 323
Inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: Maria Valtorta : la Très Sainte Vierge Marie.   Ven 15 Sep 2017, 07:08

Chapitre 6.     La sans tache ne fut jamais privée du souvenir de Dieu.

Marie, la Sans-Tache, ne fut jamais privée du souvenir de Dieu, de son voisinage, de son amour, de sa lumière, de sa sagesse. Elle put donc comprendre et aimer quand elle n'était encore qu'une chair qui se formait autour d'une âme immaculée qui continuait d'aimer.  
Un peu plus loin...

 Et pense quel aurait été l'état des premiers parents innocents,
s'il leur était né des fils innocents selon la volonté de Dieu.   ( selon la volonté de Dieu)
Voilà, ô hommes qui dites viser au "surhomme" et qui, avec vos vices vous vous dirigez vers le "super démon", il y avait là le moyen d'arriver au "surhomme".

Savoir échapper à l'influence néfaste de Satan pour laisser à Dieu l'organisation
de la vie, du savoir, du bien, en ne désirant rien de plus -
et c'était un peu moins que l'infini - que ce que Dieu vous avait donné,
pour pouvoir engendrer, en une continuelle évolution vers la perfection,
des fils qui auraient été hommes en leur corps et

fils de l'Intelligence ( de Dieu) en leur esprit, c'est-à-dire triomphants, c'est-à-dire puissants, c'est-à-dire géants face à Satan, qui aurait été cloué par terre tant de milliers de siècles avant l'heure où il le sera, et avec lui tout le mal qu'est en lui."


fleur2


....
Revenir en haut Aller en bas
Petilouis



Masculin Messages : 323
Inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: Maria Valtorta : la Très Sainte Vierge Marie.   Dim 17 Sep 2017, 21:56

Tome 1- chapitre 7               ( résumé de six pages et demies)
Naissance de la Vierge Marie.

Vision du samedi 26 août 1944
29> Je vois Anne qui sort du jardin potager. Elle s'appuie au bras d'une parente, sûrement, parce qu'elle lui ressemble. Elle est très grosse et paraît fatiguée peut-être aussi du fait de la chaleur, toute pareille à celle qui m'accable

Un peu plus loin...
Joachim est autour des rangées de légumes et d'oliviers. Il a avec lui deux hommes pour l'aider. Mais, malgré son âge, il est alerte et travaille avec goût. Ils sont en train d'ouvrir de petites rigoles aux limites d'un champ pour donner de l'eau aux plantes assoiffées. Et l'eau se fraye un chemin en bouillonnant à travers l'herbe et la terre sèche, et forme des boucles qui pendant un moment ont l'aspect d'un cristal jaunâtre cet puis ils ne sont plus que des cercles obscurs de terre humide, autour des pieds de vigne et des oliviers lourdement chargés.

Un peu plus loin...

"L'eau qu'on espère depuis si longtemps et qui depuis trois jours semblait être proche, n'est pas encore venue, et la campagne brûle. Heureusement qu'il y a pour nous la source au débit si abondant[3]. J'ai ouvert des canaux d'arrosage : faible soulagement pour les plantes dont les feuilles sont fanées et couvertes de poussière, mais ce n'est que pour les empêcher de mourir. S'il pouvait pleuvoir !..."


Un peu plus loin...

La parente dit : "Là-bas, au-delà du Grand Hermon, surgissent des nuages rapides[4]. Le vent vient du nord, il rafraîchira et peut-être donnera de l'eau."        

"Cela fait trois jours qu'il se lève et qu'il tombe au lever de la lune. Ce sera encore la même chose." Joachim est découragé.    

"Retournons à la maison" dit Anne. "Ici aussi on a du mal à respirer, et puis je pense qu'il vaut mieux revenir..."      

Elle semble encore plus olivâtre à cause d'une pâleur qui a envahi son visage.       

"Tu souffres ?"    

"Non, mais j'éprouve cette grande paix que j'ai éprouvée au Temple quand me fut faite la grâce et que j'ai ressentie aussi quand j'ai su que j'allais être mère. C'est comme une extase. Une douce somnolence corporelle pendant que l'esprit jubile et s'apaise en une paix à laquelle rien n'est humainement comparable. Je t'ai aimé, Joachim, et quand je suis entrée dans ta maison et que je me suis dit : "Je suis l'épouse d'un homme juste", j'ai eu un sentiment de paix et de même toutes les fois que ton amour prévoyant prenait soin de ton Anne.
( Petilouis :  Anne ne semble pas avoir souffert de l'accouchement de Marie ...)

Un peu plus loin...

Tout le monde rentre et Anne se retire pendant que Joachim, rejoint par ses aides, parle, sur le seuil, de l'eau tant attendue qui est bénédiction pour la terre desséchée. Mais la joie fait place à la crainte parce qu'il s'élève une effroyable tempête qu’accompagnent les éclairs et des nuages chargés de grêle. "Si la nuée se déchire, le raisin et les olives seront broyés comme sous la meule. Malheur pour nous !" [12]       


32> Une autre angoisse saisit ensuite Joachim, pour son épouse pour qui le moment est venu d'accoucher

Un peu plus loin...

La nuit arrive, avancée par la tempête qui est d'une extraordinaire violence. Torrents d'eau, vent, éclairs, tout à la fois, sauf la grêle qui est allée s'abattre ailleurs
.            

Un des garçons[14] remarque cette violence et déclare : "On dirait que Satan est sorti de la Géhenne[15] avec tous ses diables. Regarde ces nuées noires ! Sens l'odeur de soufre répandue dans l'air, ces sifflements sinistres, ces cris de lamentation et de malédiction. Si c'est lui, il est furieux ce soir !"   

Un peu plus loin...

La tempête tombe tout d'un coup, après un dernier coup de foudre si violent qu'il lance contre le mur les trois hommes; et sur le devant de la maison, dans le sol du jardin, il en reste en souvenir un trou noir et fumant. Cependant un vagissement, qui semble être la plainte d'une tourterelle qui pour la première fois ne criaille plus mais roucoule, traverse la porte de la chambre d'Anne, en même temps un gigantesque arc-en-ciel déploie son demi-cercle sur toute t'étendue du ciel. Il sort, ou du moins paraît sortir, de la cime de l'Hermon qui, baisée par un coup de soleil, semble d'une couleur d'albâtre d'un blanc rose des plus délicats.

Un peu plus loin...

Les femmes surviennent joyeuses avec un poupon rose dans un linge tout blanc.      
C'est Marie, la Maman ! Une Marie toute petite qui pourrait dormir entre les deux bras d'un enfant. Une Marie pas plus longue que le bras, une petite tête d'ivoire teinté légèrement de rose et des petites lèvres de carmin qui déjà ne pleurent plus mais esquissent l'instinctive succion, mais si petites qu'on ne voit pas comment elles pourront faire pour saisir l'extrémité du sein, un petit bout de nez entre deux joues arrondies et, quand avec une sensation lui font ouvrir ses petits yeux, deux morceaux de ciel, deux points innocents qui ont la couleur de l'azur, qui regardent, sans voir, entre des cils si fins et d'un blond presque rose à force d'être blond. Même les petits cheveux sur la tête ronde ont la teinte rose blonde de certains miels blancs.

Un peu plus loin...

De la mère, elle n'a rien. Du père le teint et la couleur des yeux et aussi des cheveux qui, blanchis maintenant, étaient assurément blonds, comme l'indiquent les sourcils. Du père, les traits, plus parfaits et plus affinés parce que c'est une femme, et cette Femme ! Du père, le sourire et le regard, les gestes et la taille. En pensant à Jésus, comme je le vois, je trouve qu'Anne a donné sa taille à son Petit-fils et la couleur plus ivoire foncé de la peau. Marie n'a pas la prestance d'Anne - un palmier élevé et souple - mais la gentillesse du père.         

35> Les femmes parlent encore de la tempête et du prodige de la lune, de l'étoile, du gigantesque arc-en-ciel, pendant qu'avec Joachim elles entrent dans la chambre de l'heureuse mère et lui remettent la petite créature.         

Et la vision s'achève sur le premier sommeil d'Anne devenue mère et de Marie son enfant.


fleur2
Revenir en haut Aller en bas
Petilouis



Masculin Messages : 323
Inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: Maria Valtorta : la Très Sainte Vierge Marie.   Hier à 14:44

******  les chapitres de 1 à 8 et même jusqu'au 26  sont initiations pour explications de la faute originelle j'avais souligné  au chapitre 7 :
( Petilouis :  Anne ne semble pas avoir souffert de l'accouchement de Marie ...)
******
Tome 1 chapitre 8  :   Jésus dit  :  
  ( texte original seulement ajouté :   gras,italique et souligné)

Marie (Valtorta), petite voix (de Dieu), tu as vu la naissance du Fils de la Vierge et la naissance au Ciel de sa Mère. Tu as donc vu qu'en dehors de la faute, la peine de mettre au monde et celle de mourir est inconnue.

Mais si à la super-innocente Mère de Dieu a été réservée la perfection des dons célestes, à tous ceux qui, descendant des premiers parents, seraient restés innocents et fils de Dieu,

il aurait été donné d'engendrer sans douleur -
comme il se devait,

pour avoir su s'unir et concevoir sans luxure - et de mourir sans angoisse !       




fleur2


Petilouis :
Qu'avons-nous maintenant à méditer de tout cela  ?
Je le répète : ces textes ne sont pas objet de Foi,
ils viennent juste éclairer doutes ou interrogations de ceux qui les comprennent et en tirent les conclusions évidentes laissées par Pie Xll  à leur propre jugement.
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 5705
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Maria Valtorta : la Très Sainte Vierge Marie.   Hier à 14:59

moi je pense que ces textes sont déshonorants pour la foi.
Revenir en haut Aller en bas
Petilouis



Masculin Messages : 323
Inscription : 01/01/2017

MessageSujet: Re: Maria Valtorta : la Très Sainte Vierge Marie.   Hier à 16:42

humanlife a écrit:
moi je pense que ces textes sont déshonorants pour la foi.






humanlife,


Si un jour tu comprends le sens profond de ces textes, ( ce que je te souhaites) tu découvriras alors, de qui ils proviennent.



fleur2
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 5705
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Maria Valtorta : la Très Sainte Vierge Marie.   Hier à 19:38

c'est ça mais plutôt comme c'est un texte littéraire ce n'est pas du sens que je parle mais des expressions abusives  "textes dictés par jésus" et aussi du mensonge du titre du sujet valtorta sainte vierge marie.
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 5705
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Maria Valtorta : la Très Sainte Vierge Marie.   Hier à 19:50

en plus j'ai déjà dit que je trouve ces textes plutôt d'une faible qualité.
Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 5705
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: Maria Valtorta : la Très Sainte Vierge Marie.   Hier à 19:54

donc vous faites juste une fixation sur ce texte pour des raisons qui ne m'intéressent pas.
Revenir en haut Aller en bas
 
Maria Valtorta : la Très Sainte Vierge Marie.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 15 août l'Assomption de la Très Sainte Vierge Marie
» 15 Août L'assomption de la très sainte vierge marie « Heureuse celle qui a cru ! » (Lc 1, 39-56)
» 15 Août : Assomption de la Très Sainte Vierge Marie
» Maternité de la Très Sainte Vierge Marie (11 octobre)
» Bonne Fête Très Sainte Vierge Marie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: