DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 témoignage d'un catholique devenu athée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sânkhya



Messages : 800
Inscription : 07/04/2006

MessageSujet: témoignage d'un catholique devenu athée   Lun 06 Nov 2006, 01:15

Chers amis,

Pour participer à la pratique absurde des témoignages émouvants, voici le témoignage d'un catholique qui a cessé de croire en Dieu et en l'au-delà instantanément.

C'est moi qui ai mis «certitude» en gras.


Citation :
Rien ne m'avait préparé à cette soudaine évidence. Je finissais ma formation universitaire ayant été élevé dans une famille catholique: mon père et ma mère étaient des croyants, pratiquants. Pas tellement dévots, pas bigots, en tout cas; juste catholiques sans problème, mais sincères et traditionnels. Interne dans un collège catholique, bien sûr, mais dont l'esprit était assez ouvert pour admettre des discussions entre étudiants, même au cours de religion. Il me semble que beaucoup de mes compagnons discutaient de l'Église beaucoup plus que de Dieu. Pour moi, Dieu allait de soi. Quant à l'évangile, il avait été souvent mal appliqué. Mais cela ne m'empêchait pas d'appartenir à un groupe de prière, du reste assez fervent... Ma fiancée elle-même était catholique et ne s'attendait certainement pas à ce qui m'est arrivé, moi non plus du reste... À la fin d'un séjour aux sports d'hiver, un soir, fatigué après plusieurs descentes, je regardais le ciel. Les étoiles brillaient, innombrables. Je pensais à mon retour, à mon amie qui serait bientôt femme. Et tout d'un coup une certitude s'imposa à moi. Dieu n'existait pas, ni comme puissance supérieure ni comme amour différent de celui que nous nous portions. Tout cela devrait finir un jour, puisque nouos devrions mourir un jour, et c'était très bien ainsi. Après tout, la vie était si belle en elle-même qu'elle se passait bien d'explication et même de prolongement. Je rentrai à l'hôtel en me demandant si je pensais vraiment ce que j'éprouvais là: une sorte d'immense soulagement.

Le lendemain, en m'éveillant, je sus que tout était joué. Dieu était inutile et, plus encore, une autre vie. Le ciel était bleu sans paradis derrière. Et les nuages ne le rendraient que plus beau. Il n'était pas nécessaire de croire ni de pratiquer une religion pour être bon, ni pour aimer. Plus rien au-dessus de ma tête. Plus rien devant moi, sinon une route encore inexistante mais que je tracerais moi-même. Je respirai profondément. J'étais libre.
Revenir en haut Aller en bas
Hélène



Féminin Messages : 434
Inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Re: témoignage d'un catholique devenu athée   Lun 06 Nov 2006, 03:47

Sânkhya a écrit:
Chers amis,

Pour participer à la pratique absurde des témoignages émouvants, voici le témoignage d'un catholique qui a cessé de croire en Dieu et en l'au-delà instantanément.

C'est moi qui ai mis «certitude» en gras.


Citation :
Rien ne m'avait préparé à cette soudaine évidence. Je finissais ma formation universitaire ayant été élevé dans une famille catholique: mon père et ma mère étaient des croyants, pratiquants. Pas tellement dévots, pas bigots, en tout cas; juste catholiques sans problème, mais sincères et traditionnels. Interne dans un collège catholique, bien sûr, mais dont l'esprit était assez ouvert pour admettre des discussions entre étudiants, même au cours de religion. Il me semble que beaucoup de mes compagnons discutaient de l'Église beaucoup plus que de Dieu. Pour moi, Dieu allait de soi. Quant à l'évangile, il avait été souvent mal appliqué. Mais cela ne m'empêchait pas d'appartenir à un groupe de prière, du reste assez fervent... Ma fiancée elle-même était catholique et ne s'attendait certainement pas à ce qui m'est arrivé, moi non plus du reste... À la fin d'un séjour aux sports d'hiver, un soir, fatigué après plusieurs descentes, je regardais le ciel. Les étoiles brillaient, innombrables. Je pensais à mon retour, à mon amie qui serait bientôt femme. Et tout d'un coup une certitude s'imposa à moi. Dieu n'existait pas, ni comme puissance supérieure ni comme amour différent de celui que nous nous portions. Tout cela devrait finir un jour, puisque nouos devrions mourir un jour, et c'était très bien ainsi. Après tout, la vie était si belle en elle-même qu'elle se passait bien d'explication et même de prolongement. Je rentrai à l'hôtel en me demandant si je pensais vraiment ce que j'éprouvais là: une sorte d'immense soulagement.

Le lendemain, en m'éveillant, je sus que tout était joué. Dieu était inutile et, plus encore, une autre vie. Le ciel était bleu sans paradis derrière. Et les nuages ne le rendraient que plus beau. Il n'était pas nécessaire de croire ni de pratiquer une religion pour être bon, ni pour aimer. Plus rien au-dessus de ma tête. Plus rien devant moi, sinon une route encore inexistante mais que je tracerais moi-même. Je respirai profondément. J'étais libre.
C'est le récit de Genèse III... :snake:

Je le sais, je l'ai vécu moi-même cette "évidence"... heureusement, l'histoire ne s'est pas terminée ainsi... il y en a Un qui m'a reproposé une Communion d'Amour :sts: . Et depuis, je suis heureuse...

:amen:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Sânkhya



Messages : 800
Inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: témoignage d'un catholique devenu athée   Lun 06 Nov 2006, 05:49

Et pourtant le gars dit bien qu'il a eu la certitude de la non-existence de Dieu.

Preuve que les certitudes acquises par une expérience personnelle, et rapportées par un témoignage, sont insignifiantes.

Il dit aussi qu'avant, «Dieu allait de soi».
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: témoignage d'un catholique devenu athée   Lun 06 Nov 2006, 10:59

Sânkhya a écrit:
Il dit aussi qu'avant, «Dieu allait de soi».

il en était resté à une conception mentale de Dieu, pas à une rencontre....c'est ce qui fait toute la différence entre avant et après... :chapeau:
Revenir en haut Aller en bas
Sânkhya



Messages : 800
Inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: témoignage d'un catholique devenu athée   Lun 06 Nov 2006, 17:30

Eh bien je ne crois ni en la certitude expérientielle de la non-existence de Dieu ni en la rencontre de Dieu dans une expérience. Les expériences privées n'ont pas de valeur intellectuelle. Seule compte l'expérience publique, objective, intersubjective, vérifiable.

Les extra-terrestres ou plus vraisemblablement des mécanismes psychiques peuvent expliquer le sentiment de présence de Dieu. D'ailleurs le neuropsychologue Persinger a étudié ce sentiment de présence.
Revenir en haut Aller en bas
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: témoignage d'un catholique devenu athée   Lun 06 Nov 2006, 18:21

Citation :
Seule compte l'expérience publique, objective, intersubjective, vérifiable.

Où ranger l'art et l'amour, alors ?

Marc
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: témoignage d'un catholique devenu athée   Lun 06 Nov 2006, 18:28

Citation :
Dieu n'est pas ce que nous en disent les religions, les églises. Il échappe à toutes ces conceptions trop humaines.

Je gage que vous n'avez pas lu connaissance et inconnaissance de Dieu, de Journet, pour dire ce genre de choses...

Marc
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: témoignage d'un catholique devenu athée   Lun 06 Nov 2006, 18:47

Ce qu'en disent les religions, en particulier la catholique.

Marc
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: témoignage d'un catholique devenu athée   Lun 06 Nov 2006, 19:16

Non, je voulais dire que je pense que vous connaissez mal la pensée catho, tele qu'elle est exposée, par exemple, dans connaissanc et inconnaissance de Dieu pour tenir les propos que vous tenez...

Marc
Revenir en haut Aller en bas
Hélène



Féminin Messages : 434
Inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Re: témoignage d'un catholique devenu athée   Lun 06 Nov 2006, 19:24

marc a écrit:
Non, je voulais dire que je pense que vous connaissez mal la pensée catho, tele qu'elle est exposée, par exemple, dans connaissanc et inconnaissance de Dieu pour tenir les propos que vous tenez...

Marc
Certains connaissent le catholicisme par la lunette embrouillée (ou le prisme) de leur psychisme blessé (ne pas le prendre personnel : c'est commun à tous...mais ça se guérie) ou si vous préférez, leur surmoi (toute leur éducation), qu'ils confondent avec la voix de Dieu (entendons le Grand Architecte) et de l'Église qu'ils croient connaître.


Dernière édition par le Mar 07 Nov 2006, 03:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: témoignage d'un catholique devenu athée   Lun 06 Nov 2006, 19:28

Sânkhya a écrit:
Eh bien je ne crois ni en la certitude expérientielle de la non-existence de Dieu ni en la rencontre de Dieu dans une expérience. Les expériences privées n'ont pas de valeur intellectuelle. Seule compte l'expérience publique, objective, intersubjective, vérifiable.

je sais bien que tu n'y crois pas, je t'explique simplement pourquoi ce catholique a pu en arriver à devenir athée. Il en était resté à la conception mentale de l'existence Dieu, un peu comme tu en es encore à la conception mentale de la non existence de Dieu...l'expérience personnelle "in vivo" et "in spirito", y'a rien de mieux... ;)
Revenir en haut Aller en bas
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: témoignage d'un catholique devenu athée   Lun 06 Nov 2006, 19:35

Ste Thérèse a vécu, comme un certain nombre d'autres mystiques, la nuit de la foi, i.e. l'évidence de sa non existence. Cette expérience n'est ni la foi ni la perte d'icelle, mais peut y conduire si on lache la rampe... Ceci-dit sans jugement, soyons clair : on n'a pas le secret des coeurs...

Marc
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Sânkhya



Messages : 800
Inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: témoignage d'un catholique devenu athée   Mar 07 Nov 2006, 00:18

marc a écrit:
Citation :
Seule compte l'expérience publique, objective, intersubjective, vérifiable.

Où ranger l'art et l'amour, alors ?

Marc

Cher Marc,

Ce que j'ai dit est à mettre en contexte avec ce qui précède, c'est-à-dire la valeur intellectuelle de l'expérience privée versus l'expérience publique.

Ma thèse est que l'expérience privée n'a aucune valeur intellectuelle étant donné qu'elle est trop vague, trop subjective, non reproductible et trop infidèle.

La primauté accordée à l'expérience par tant de nouveaux mouvements religieux est une voie illusoire.

Le neuropsychologue Persinger a réussi à induire artificiellement le sentiment subjectif de présence.
Revenir en haut Aller en bas
Clotilde
Invité



MessageSujet: Re: témoignage d'un catholique devenu athée   Mar 07 Nov 2006, 00:25

Sânkhya a écrit:
marc a écrit:
Citation :
Seule compte l'expérience publique, objective, intersubjective, vérifiable.

Où ranger l'art et l'amour, alors ?

Marc

Cher Marc,

Ce que j'ai dit est à mettre en contexte avec ce qui précède, c'est-à-dire la valeur intellectuelle de l'expérience privée versus l'expérience publique.

Ma thèse est que l'expérience privée n'a aucune valeur intellectuelle étant donné qu'elle est trop vague, trop subjective, non reproductible et trop infidèle.

La primauté accordée à l'expérience par tant de nouveaux mouvements religieux est une voie illusoire.

Le neuropsychologue Persinger a réussi à induire artificiellement le sentiment subjectif de présence.

...et la question de Marc demeure.... :jevole:
Revenir en haut Aller en bas
Sânkhya



Messages : 800
Inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: témoignage d'un catholique devenu athée   Mar 07 Nov 2006, 00:43

L'art est sujet à des interprétations multiples et contraires, et il n'existe pas réellement de «bonne réponse». C'est un sport intellectuel qui ne m'intéresse pas. Mais si on fait de l'art pour s'épanouir ou qu'on aime la contempler, alors là on n'est plus dans la recherche de la «vérité».

Quant à l'amour, c'est un phénomène merveilleux subjectivement, mais souvent un mauvais guide pour connaître l'autre tel qu'il est.
Revenir en haut Aller en bas
Hélène



Féminin Messages : 434
Inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Re: témoignage d'un catholique devenu athée   Mar 07 Nov 2006, 03:44

Noel a écrit:
Mais qui donc êtes-vous pour vous poser en juge d'autrui sur la base de votre psychologie de bazard verlindesque?

Une amie qui vous veut du bien... ce n'est pas un jugement envers votre personne...du moins, ce n'était pas l'intention. Je vous demande pardon, j'ai utilisé le pronom personnel...j'aurais dû écrire quelque chose de plus général du type : certains connaissent le catholicisme...etc. Pardon pour la thérapie sauvage... j'ai édité le message qui vous semble offensant.

Citation :
Qu'est-ce que vous connaissez du catholiscisme à part ses soutanes de bronze?
Tout ce que mon pauvre coeur et intelligence peuvent accueillir de sa Tradition, de son Magistère et de la Parole...mais vous ? Pourquoi tant d'agressivité ? Quelque chose contre les soutanes ?

Citation :
Qu'est-ce que cette prétention à "entendre" la parole de Dieu, à savoir ce qu'est l'Eglise mieux que d'autres?
Aucune "prétention" seulement le partage de ce que le Seigneur nous a demandé de faire : annoncer la Bonne Nouvelle qu'Il EST... d'autant plus que, si je ne m'abuse, je suis sur un forum catholique. Ce sera bien le bout si nous ne pouvions partager, s'édifier mutuellement, apprendre à connaître et aimer notre foi sur un site catho ! Very Happy

Qu'il soit béni, le Dieu et Père
de notre Seigneur, Jésus, le Christ !
Il nous a bénis et comblés
des bénédictions de l'Esprit,
au ciel, dans le Christ.

Il nous a choisis, dans le Christ,
avant que le monde fût créé,
pour être saints et sans péchés devant sa face
grâce à son amour.

Il nous a prédestinés
à être, pour lui, des fils adoptifs
par Jésus, le Christ.
Ainsi l'a voulu sa bonté,

à la louange de gloire de sa grâce,
la grâce qu'il nous a faite
dans le Fils bien-aimé.

En lui, par son sang,
nous avons le rachat,
le pardon des péchés.

C'est la richesse de sa grâce
dont il déborde jusqu'à nous
en toute intelligence et sagesse.

Il nous dévoile ainsi le mystère de sa volonté,
selon que sa bonté l'avait prévu dans le Christ :

pour mener les temps à leur plénitude,
récapituler toutes choses dans le Christ,
celles du ciel et celles de la terre.


(Ephésiens 1, 3-10)

J'accueille mon héritage et je le partage... il est aussi pour vous cet héritage.

Citation :
Continuez c'est le meilleur service que vous puissiez lui rendre.
Merci de me donner votre bénédiction ! J'essayerai de ne pas décevoir le Seigneur... ;) Sinon, je m'en remets à sa Miséricorde...

Citation :
Lorsqu'elles (les églises) seront vides nous reprendrons possession de lieux dans lesquels nous ne pénètrons que déchaussés et qui sont profanés par l'incommensurable orgueil caché sous la fausse humilité de vos semblables (ne le prenez pas personnel : c'est commun à tous... mais ça se guérit).
Seigneur, je n’ai pas le cœur fier
ni le regard ambitieux ;
je ne poursuis ni grands desseins,
ni merveilles qui me dépassent.
Non, mais je tiens mon âme
tranquille et silencieuse ;
mon âme est en moi comme un enfant,
comme un petit enfant contre sa mère.
Attends le Seigneur, Israël,
maintenant et à jamais.


(Psaume 131 [130])

Pax vobiscum
Hélène
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fsjinfo.net
marc



Masculin Messages : 1523
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: témoignage d'un catholique devenu athée   Mar 07 Nov 2006, 18:54

Citation :
Que voila une sage parole.

Ce n'est pas de moi, c'est du Christ (enfin, j'ai reformulé)... Mr.Red

Marc
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: témoignage d'un catholique devenu athée   Mer 08 Nov 2006, 20:13

Chère Sânkhya, en lisant ce témoignage j'aimerais mieux revivre ma pauvre vie et souffrir davantage, que d'avoir si peu de connaissance de la Présence de Dieu.Confused Comme c'est malheureux de croire connaître Dieu sans le connaître. Mais prions pour lui on ne sait jamais!!!Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: témoignage d'un catholique devenu athée   Mer 08 Nov 2006, 21:32

On ne sait jamais, cher coeurtendre, en effet. Very Happy

Sânkhya a des qualités certaines : il cherche - sait-il vraiment quoi ; ou qui? - et il a la droiture de ne pas éreinter (s'acharner sur) ceux qui lui sont, somme toute, sympathiques : les catholiques... Mr. Green Very Happy

C'est un hommage à lui rendre, et sans pommade! cheers
Revenir en haut Aller en bas
 
témoignage d'un catholique devenu athée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» témoignage d'un catholique devenu athée
» Témoignage d'un Musulman devenu Chrétien
» L'athée est un sous-homme
» VIDÉO "Témoignage de Conversion d'un jeune homme de 22 ans" ALLELUIA Magnifique!
» Vidéo-témoignage : "Le zonard devenu moine" !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives diverses-
Sauter vers: