DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Argumentaire en faveur du latin dans la liturgie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
VexillumRegis



Messages : 355
Inscription : 24/09/2005

MessageSujet: Argumentaire en faveur du latin dans la liturgie   Dim 05 Nov 2006, 21:13

Ici

In Christo,

- VR -
Revenir en haut Aller en bas
http://lanneeliturgique.over-blog.com/
saint Zibou



Masculin Messages : 9465
Inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: Argumentaire en faveur du latin dans la liturgie   Dim 05 Nov 2006, 21:29

VexillumRegis a écrit:
Ici

In Christo,

- VR -

Cur non est in latina lingua? lol!
Revenir en haut Aller en bas
VexillumRegis



Messages : 355
Inscription : 24/09/2005

MessageSujet: Re: Argumentaire en faveur du latin dans la liturgie   Dim 05 Nov 2006, 21:40

Proposition 36 du synode des évêques sur l'Eucharistie (2005) :

"L'utilisation du latin dans les célébrations liturgiques:
Dans la célébration de l'Eucharistie au cours des rencontres internationales, toujours plus fréquentes aujourd'hui, pour mieux exprimer l'unité et l'universalité de l'Eglise, on propose:
- que la (con)célébration de la messe soit en latin (à l'exception des lectures, de l'homélie et de la prière des fidèles);
- que soient récitées en latin les prières de la tradition de l'Eglise et éventuellement que soient exécutés les mélodies grégoriennes;
- de recommander que les prêtres soient préparés dès le séminaire à comprendre et célébrer la messe en latin, ainsi qu'à utiliser des prières latines et à savoir valoriser le chant grégorien;
- de ne pas négliger la possibilité d'éduquer les fidèles eux-mêmes dans ce sens
."

- VR -
Revenir en haut Aller en bas
http://lanneeliturgique.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Argumentaire en faveur du latin dans la liturgie   Dim 05 Nov 2006, 22:04

Cher VexillumRegis,

D'accord, dans l'ensemble. Smile Les personnes d'avant Vatican II (j'en suis), connaissent les grandes prières de l'Eglise en latin, savent chanter le grégorien, et répondre au prêtre en latin! Et le tout, en comprenant ce qui se dit. Mr. Green

Le grégorien ne serait pas un mal ; on peut en effet regretter, très souvent, un affreux mélange des genres lors des célébrations liturgiques : on passe des cantiques classiques (et plutôt réussis) au negro spiritual, puis au grégorien, ensuite à un morceau baroque : indigeste.

Un tel manque d'unité nuit, à mon avis, à celle de la prière, du recueillement... Sans jamais oublier que la messe n'est pas un concert!! Shocked Que de faste et de prétention mondaine, bien souvent... Sad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Argumentaire en faveur du latin dans la liturgie   Dim 05 Nov 2006, 22:33

Fanny a écrit:
Cher VexillumRegis,

D'accord, dans l'ensemble. Smile Les personnes d'avant Vatican II (j'en suis), connaissent les grandes prières de l'Eglise en latin, savent chanter le grégorien, et répondre au prêtre en latin! Et le tout, en comprenant ce qui se dit. Mr. Green

Le grégorien ne serait pas un mal ; on peut en effet regretter, très souvent, un affreux mélange des genres lors des célébrations liturgiques : on passe des cantiques classiques (et plutôt réussis) au negro spiritual, puis au grégorien, ensuite à un morceau baroque : indigeste.

Un tel manque d'unité nuit, à mon avis, à celle de la prière, du recueillement... Sans jamais oublier que la messe n'est pas un concert!! Shocked Que de faste et de prétention mondaine, bien souvent... Sad

Moi aussi Cher VexillumRegis, je suis de l'avis de Fanny.
Je n'oublie pas que finalement le latin est la langue de l'Eglise et lors des grands rassemblements au moins tout le monde est uni.
J'ai connu aussi avant Vatican II et je regrette certaines choses.... quelquefois je pense qu'en Eglise le sens du sacré s'est perdu. Quand au mélange de genres j'ai déjà assisté à des célébrations auxquelles la liturgie finalement ne ressemble plus à rien.

Si c'est Renouveau eh bien que cela soit Renouveau, grégorien tout en grégorien, chorale africaine tout chorale africaine il y a assez de dimanches dans l'année pour changer je parle bien sûr de ma paroisse qui possède toutes ces chorales plus la chorale bien classique. Evidement toutes les paroisses ne disposent pas d'un tel éventail.

Cher VexillumRegis, vous me donnez la nostalgie de ma jeunesse.....

De mon temps ! oh voilà que je parle comme une petite vieille : en ce temps là on allait deux ans au catéchisme d'abord petit catéchisme un an puis messe et puis école, ensuite on disait le grand catéchisme même chose et tous les jours... maintenant ce n'est plus pareil est un bien ? est ce un mal ? n'étant pas engagée en KT je ne sais pas en discuter, on ne sait pas tout faire naturellement....

Union de prières :bougie:
Revenir en haut Aller en bas
lagaillette



Messages : 4121
Inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Argumentaire en faveur du latin dans la liturgie   Mar 07 Nov 2006, 18:23

Ce matin, à la « Prière du Temps Présent », cette prière :

Jésus-Christ, premier-né avant toute créature
éveille nos sens à la beauté de ton œuvre.

Jésus-Christ, lumière qui se lève sur le monde
découvre à notre esprit tes volontés

Jésus-Christ, fils bien-aimé du Père,
inspire-nous l’amour filial et fraternel

Jésus-Christ, source jaillissante de vie
féconde le travail de ce jour

Jésus-Christ, ami des pauvres et des petits,
rends-nous attentifs à leur appel.


Dieu qui ne cesses de créer l’Univers, tu as voulu associer l’homme à ton ouvrage ; regarde le travail que nous avons à faire ; qu’il ;nous permette de gagner notre vie, qu’il soit utile à ceux dont nous avons la charge et serve à l’avènement de ton Royaume.

Tous les beaux textes qu’on trouve dans cette « Prière du Temps Présent » ont été composés dans la foulée du renouveau liturgique de Vatican II.

C’est vrai qu’il a pu y avoir des excès, des erreurs, dans la mise en œuvre de ce renouveau ; mais pourquoi quelques nostalgiques du passé viendraient-ils remettre en cause le grand souffle de l’Esprit qui a passé alors sur notre église ?
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/jeanpierremouvaux/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Argumentaire en faveur du latin dans la liturgie   Mar 07 Nov 2006, 22:45

Noel a écrit:
Elise a écrit:
J'ai connu aussi avant Vatican II et je regrette certaines choses.... quelquefois je pense qu'en Eglise le sens du sacré s'est perdu. Quand au mélange de genres j'ai déjà assisté à des célébrations auxquelles la liturgie finalement ne ressemble plus à rien. Union de prières :bougie:

Rassurez-vous vous n'êtes pas la seule. J'ai déjà entendu ça au moins deux fois en maçonnerie par deux évêques différents (et tout à fait canoniques).

Noel

Certainement je me rassure Noel, j'entends souvent dans mon entourage des réflexions de ce genre.

La sagesse consiste :sage: à faire Confiance au Seigneur :jesus:
Revenir en haut Aller en bas
christianc



Masculin Messages : 480
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: Argumentaire en faveur du latin dans la liturgie   Mer 08 Nov 2006, 10:13

Une question , qui donne des cours de latin ? le latin n'est plus une langue vernaculaire , ce qui impose d'apprendre une langue nouvelle avant de participer à la messe.

Dans le judaïsme on apprend l'hébreu dans les cours d'instruction religieuse, c'est admis, les programmes de catéchèse ne devraient ils pas être révisés pour inclure l'enseignement du latin.

Pendant des siècles l'hébreu n'a plus été parlé avant d'être actualisé en 1920 et de devenir la langue officielle de l'Etat d'Israel.

Si il est vrai que le latin a été la langue du moyen âge, les plus anciens services chrétiens ont été écrit en grec, et - par défaut - en langue vernaculaire...
St Cyrille et Méthode ont élaboré la liturgie en slavon (une version couramment parlée des langues slaves du temps)

Il existe de toutes façons un patrimoine spirituel chrétien d'une grande inspiration (en latin) comme la Vulgate de St Jerome, et d'autres écrits...

Personnellement je ne vois aucune raison d'exclure le latin de la liturgie, comme je ne vois aucune raison de le rendre obligatoire, peut être craindrais je un peu qu'une liturgie entièrement en latin ne devienne "élitiste", mais si toute la communauté chrétienne concernée comprend le latin où serait le problème?

Une remarque : une liturgie en latin n'implique pas obligatoirement l'usage de cantiques du 17ème, 18ème siècle, la composition musicale peut évoluer, de tous temps les musiciens chrétiens ont fait évoluer la musique de l'Eglise...
Revenir en haut Aller en bas
Chantecl
Invité



MessageSujet: Re: Argumentaire en faveur du latin dans la liturgie   Mar 14 Nov 2006, 23:50

Excusez-moi, je n'ai pas lu le fil. Je voulais juste préciser qu'il y a différentes messes en latin. La messe de Paul VI, par exemple, est contemporaine de celle appelée messe de saint Pie V. Il y en avait une quarantaine entre lesquelles Pie VI dut choisir. Il écarta celle d'aujourd'hui comme trop courte. C'est ce que ne savent ni les farouches supporters de la messe dite de saint Pie V, ni les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: Argumentaire en faveur du latin dans la liturgie   Mer 15 Nov 2006, 19:43

Si ça peut réconcilier les Chrétiens entre eux, je suis pour la messe en latin. De toute façon, la messe en langue vernaculaire ne sera pas supprimée, alors chacun pourra choisir. L'heure n'est plus aux divisions.
:peace:
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Argumentaire en faveur du latin dans la liturgie   Mer 15 Nov 2006, 21:11

Avez-vous étudié le Latin ? Si oui, vous devez savoir que le Latin de la messe, même s'il est dit "Latin de cuisine", ne peut s'apprendre durant les cours de caté...

Ce que je trouve étonnant, et même inquiétant, c'est de voir des gens réclamer les textes qu'ils ne comprennent pas ! alien Je n'invente rien, je l'ai entendu : "c'était plus beau"... Moi, je traduis cela par : on était plus jeunes...!

Quelques prières doivent se dire (ou se chanter) en Latin, le Kyrie (en fait c'est du Grec!), le Sanctus, et l'Agnus Dei.

Cela me fait penser tout à coup à Lourdes, quand chacun chante comme il peut les couplets, mais l'Ave Maria est le même pour tous ! Là, on sent une unité profonde, surtout le soir, après la procession aux flambeaux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Argumentaire en faveur du latin dans la liturgie   Sam 18 Nov 2006, 21:09

Krystyna a écrit:
Si ça peut réconcilier les Chrétiens entre eux, je suis pour la messe en latin. De toute façon, la messe en langue vernaculaire ne sera pas supprimée, alors chacun pourra choisir. L'heure n'est plus aux divisions.
:peace:

BRAVO MERCI KRYSTYNA !

L'heure en effet n'est plus aux divisions ! Si chacun y met de sa bonne volonté on y arrivera... si chacun descend au plus profond de soi , le lieu où Dieu réside il verra la Lumière ! sunny

UDP en Christ ! :sts:
Revenir en haut Aller en bas
VexillumRegis



Messages : 355
Inscription : 24/09/2005

MessageSujet: Re: Argumentaire en faveur du latin dans la liturgie   Dim 19 Nov 2006, 09:12

Krystyna a écrit:
Si ça peut réconcilier les Chrétiens entre eux, je suis pour la messe en latin. De toute façon, la messe en langue vernaculaire ne sera pas supprimée, alors chacun pourra choisir.
C'est exactement ce que demandait le concile Vatican II...

En Christ,

- VR -
Revenir en haut Aller en bas
http://lanneeliturgique.over-blog.com/
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: Argumentaire en faveur du latin dans la liturgie   Dim 19 Nov 2006, 10:13

A Vatican II, il n'était pas question de supprimer le latin, mais d'autoriser la langue vernaculaire, ce qui, il me semble, était une bonne chose, car la liturgie de Vatican II appliquée tel qu'elle devrait l'être réellement peut être somptueuse et profonde.
A présent, il n'est pas question de supprimer la langue vernaculaire, mais d'autoriser de nouveau le latin qui, en théorie, n'avait jamais été interdit.
Ce qui est amusant, c'est de voir les non pratiquants, voire les non croyants, s'insurger contre cela, alors qu'ils n'ont pas l'intention de mettre les pieds à l'Eglise.
Encore une fois, autoriser le latin, ce n'est pas supprimer la messe Paul VI. Alors arrêtons de chîpoter sur des détails alors que le problème de notre position par rapport à l'Islam se pose, et que face à cela il faudrait une Eglise unie et qui sache où elle en est.
Revenir en haut Aller en bas
 
Argumentaire en faveur du latin dans la liturgie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La place du prêtre et de l’autel dans la liturgie
» La Liturgie Eucharistique
» Peut-on avoir l'agregation externe LM sans connaître le latin-grec, et comment s'améliorer en latin-grec ?
» Le latin et la publicité
» LA MESSE EN LATIN DANS LA VILLE DE QUÉBEC !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: