DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 L'intellect agent, l'intellect passif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Sânkhya



Messages : 800
Inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Dim 05 Nov 2006, 16:24

Trouvez-moi un manuel de psychologie qui parle de l'intellect agent!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80834
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Dim 05 Nov 2006, 17:22

Sânkhya a écrit:
Trouvez-moi un manuel de psychologie qui parle de l'intellect agent!

Aristote, "Peri psyche"

Saint Thomas d'Aquin, Somme théologique, Ia pars.

Ces gens étaient universalistes. Ils parlaient aussi de psychologie.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Sânkhya



Messages : 800
Inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Dim 05 Nov 2006, 17:32

Vous le faites exprès! Vous savez que ce n'est pas cela que j'ai voulu dire.

La science n'a que faire de l'intellect agent. Et je ne vois pas pourquoi j'irais au-delà de la science sur cette question.
Revenir en haut Aller en bas
Nelly Emont



Messages : 492
Inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Dim 05 Nov 2006, 17:35

C'est pas en psychologie que l'on parle de l'Intellect agent, mais en philosophie. "Pour passer du plan sensible au plan intellectuel, l'initiative doit venir de l'intelligence elle-même. Il faut donc admettre en elle une fonction active, l'intellect agent. Son rôle est de rendre le phantasme intelligible, ou plus exactement d'actualiser les éléments intelligibles qui sont contenues en puissance dans le phantasme. Cette action est comparée par Saint Thomas à une illumination". Roger Verneaux, "Philosophie de l'homme"'.
En d'autres termes : toute connaissance commence dans le sensible et par l'abstraction, je passe au concept. Par exemple, je vois un chat (connaisssance qui passe par un sens : la vision). Cette connaissance est singulière : je vois tel chat, blanc à tâche noire. Le but de la connaissance, c'est de passer à l'universel : le chat en général. Je débarrasse le chat noir et blanc de ses caractéristiques particulières et je passe au concept de chat ; non plus un chat, mais le chat. Pour faire cette opération dit le texte, il faut que l'intelligence actualise les éléments intelligibles contenus dans le phantasme (dans l'image) et elle le peut grace à l'intellect agent, instrument de cette actualisation.
Revenir en haut Aller en bas
Sânkhya



Messages : 800
Inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Dim 05 Nov 2006, 17:45

À Nelly Emont,

Ce que je connais de la psychologie ne me suggère pas de croire en l'intellect agent.

La réponse «ce n'est pas de la science, mais de la philo», peut servir à masquer honteusement le fait qu'une question philosophique peut être mal posée, sans pertinence. Tout comme la question de Dawkins: «Quelle est la couleur d'une prière?».

Pour moi l'intellect agent ne répond à aucune exigence intellectuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80834
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Dim 05 Nov 2006, 17:48

Citation :
Ce que je connais de la psychologie ne me suggère pas de croire en l'intellect agent.

L'intellect agent ne se "croit" pas. Il s'induit.

Quelle est ce pouvoir de mon intelligence qui me permet de tirer, à partir des images de mes sens, du contenu intelligible?

Il y a bien une CAUSE, puisque je constate un effet: passage de ce chat marron, à la notion de "félin".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Dim 05 Nov 2006, 18:03

Ca m'étonne beaucoup qu'à l'époque d'Aristote ou de saint Thomas d'Aquin, ces termes de "intellect" et "agent" existaient. Shocked
Qui a traduit?
Intellect agent secret Sankhya, je vous charge de retrouver les mots d'origine! batman (puisque ça vous passionne Mr. Green )
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Nelly Emont



Messages : 492
Inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Dim 05 Nov 2006, 18:10

L'intellect agent n'est pas objet de croyance !!! il est un instrument forgé par la philosophie, ou une découverte si vous préférez, qui permet de rendre compte du passage de la connaissance sensible à la connaissance intellectuelle.
L/'objet ou l'un des objets de la philosophie est de dire le réel d'une part, et de s'interroger sur la manière dont l'intelligence fonctionne. C'est un travail parfaitement rationnel, qui précisément fait de la philo une "science", c'est à dire une connaissance certaine, qui s'appuye sur l'expérience.
Revenir en haut Aller en bas
Sânkhya



Messages : 800
Inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Dim 05 Nov 2006, 18:12

Arnaud Dumouch a écrit:


Il y a bien une CAUSE, puisque je constate un effet: passage de ce chat marron, à la notion de "félin".

Oui la notion de félin est construite par mon cerveau à partir de l'information sensorielle, mais l'information sensorielle ne contient pas en elle-même l'essence du chat.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80834
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Dim 05 Nov 2006, 18:12

Louis a écrit:
Ca m'étonne beaucoup qu'à l'époque d'Aristote ou de saint Thomas d'Aquin, ces termes de "intellect" et "agent" existaient. Shocked
Qui a traduit?
Intellect agent secret Sankhya, je vous charge de retrouver les mots d'origine! batman (puisque ça vous passionne Mr. Green )

En fait, les termes originaux sont en grec.

Aristote parle d'intellect ACTIF qui amène son objet (le concept abstrait du sensible) à l'INTELLECT PASSIF, ou encore RECEPTIF.

Nelly mettra certainement l'expression grecque...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Nelly Emont



Messages : 492
Inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Dim 05 Nov 2006, 18:25

SankYa : vous avez parfaitement raison, ce sont vos sens qui vous permettent une première connaissance du félin, sauf que vos sens ne vous parlent pas d'un félin (qui est une notion intellectuelle) mais d'un chat, et non pas de tous les chats, mais d'un seul chat. Et que votre première approche n'est pas une connaissance intellectuelle, mais une image. L'image est formée par l'imagination qui est un sens interne (comme la mémoire..).
Et précisément "l'essence" du chat, est une connaissance intellectuelle qui nécessite la fabrication d'un concept. Et comment passe t-on de la connaissance sensible à la connaissance intellectuel ? Du particulier à l'universel ? Par l'opération du Saint Esprit ?
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Dim 05 Nov 2006, 18:28

Arnaud Dumouch a écrit:
Aristote parle d'intellect ACTIF qui amène son objet (le concept abstrait du sensible) à l'INTELLECT PASSIF, ou encore RECEPTIF.
Aaahhh ça change tout! Very Happy
Est-ce qu'il y a un neurobiologiste dans la salle pour nous confirmer ça?

Nelly a écrit:
L'intellect agent n'est pas objet de croyance !!! il est un instrument forgé par la philosophie, ou une découverte si vous préférez, qui permet de rendre compte du passage de la connaissance sensible à la connaissance intellectuelle.
Tout objet ou concept philosophique est une croyance. Pour qu'il devienne (pour un certain temps) scientifique, il est nécessaire de pouvoir le réfuter.
C'est ce que Sankhya essaie de faire, mais avant il faut bien comprendre ce concept. Et je dois dire que pour le moment ça me parait très flou à moi aussi. Shocked
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Dim 05 Nov 2006, 18:53

L'acte de mort : c'est exactement comme si on s'endort le soir et on se réveille le matin. On a pas la notion du temps du sommeil. Comme si tout était une affaire de secondes. Identiquement à une anesthésie générale d'opération.

Nelly je me suis faites ce genre de réflexion, j'ai mis un temps à comprendre. Puis un jour, je me suis dis qu'on ne pouvait pas comprendre et aimer Dieu que si on comprenait et aimait l'homme. Accepter ce que nous sommes c'est déjà un grand pàs vers la vrai reconnaissance de Dieu. Finalement nous redevenons une juste proportion de ce que nous somme réellement.

Votre réflexion m'embarasses à mon tour loll. Car la notion est vraiment différente ici et la bas. Voyez vous cela ce passe exactement comme l'incompréhension d'un organe qui pousse instantanément lors d'un miracle ici sur terre. Notre âme apparait, instantanément là où elle doit être. En authenticité de ce qu'elle est. C'est à dire dénudée de l'égo terrestre. Pour cette raison je soulignais dans un post, que c'était finalement la somme de notre déroulement terrestre qui par son essence même faisait alors pencher la balance. A cela on peut y ajouter notre dernièr souffle.

Aussi la vérité seras la notre, celle de notre propre essence, prenant toute sa valeur ou non dans l'authenticité de l'essence de Dieu. Car en porte a faux ou non avec son amour.


Ici nous sommes imparfait et de l'accepter c'est aussi d'évoluer et se placer à notre juste place. L'essence de Dieu est tellement palpable d'amour, que je sais qu'il ne m'abandonneras pas ; il porteras en moi et avec moi mon imperfection. J'ai confiance en lui aussi je ne m'inquiètes pas pour l'après. Et en certitude et reconnaissance, j'essaie d'être avec mes imperfections la plus authentique possible, pour partager le bien que j'aurais par lui après ma mort terrestre.






I love you
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80834
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Dim 05 Nov 2006, 19:23

Alors je lance un fil sur cette notion Aristotélicienne. Very Happy

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Sânkhya



Messages : 800
Inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Dim 05 Nov 2006, 19:28

Nelly Emont a écrit:
une "science", c'est à dire une connaissance certaine, qui s'appuye sur l'expérience.


Personne ne croit plus à cette définition de la science, excepté dans le ghetto thomiste. Les thomistes vivent toujours d'après un mode de pensée pré-moderne.

La science n'est pas «certaine» dans ses modèles. Elle peut du moins nous dire ce qui est faux dans une certaine mesure.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80834
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Dim 05 Nov 2006, 19:45

Sânkhya a écrit:
Nelly Emont a écrit:
une "science", c'est à dire une connaissance certaine, qui s'appuye sur l'expérience.


Personne ne croit plus à cette définition de la science, excepté dans le ghetto thomiste. Les thomistes vivent toujours d'après un mode de pensée pré-moderne.

La science n'est pas «certaine» dans ses modèles. Elle peut du moins nous dire ce qui est faux dans une certaine mesure.

Outre le ghetto thomiste Mr.Red , toute la recherche scientifique (physique, biologie etc.) y croit.

Sauf qu'elle ajoute à "l'expérience" la notion d'"expérimentations".

Les seuls qui n'y croient plus sont les philosophes formés en université et qui, depuis 40 ans, dissertent sur l'impossibilité de penser... What a Face

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Dim 05 Nov 2006, 20:01

Arnaud Dumouch a écrit:
Les seuls qui n'y croient plus sont les philosophes formés en université et qui, depuis 40 ans, dissertent sur l'impossibilité de penser... What a Face
La philosophie a évolué en 2300 ans depuis Aristote. On ne peut se dire philosophe si on n'a étudié qu'un seul philosophe préhistorique (pardon) antique. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Dim 05 Nov 2006, 20:17

Sânkhya Ce que je connais de la psychologie ne me suggère pas de croire en l'intellect agent


lol En psycho Freud, raisonne sur un concept archétype structurale de l'esprit, commune à l'homme.



jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre



Messages : 511
Inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Dim 05 Nov 2006, 20:38

Tout être fini est une composition de puissance et d'acte.

Ce qui est original, du point de vue thomiste lui-même, c'est séparer l'intellect entre intellect agent d'une part, et intellect passif d'autre part.

On comprend l'origine du problème : la connaissance intellectuelle consiste, pour l'être connaissant, à "devenir" l'intelligible connu. L'homme étant à priori capable de saisir tout concept, tout universel, doit disposer pour cela d'une "pure puissance".

Mais cette pure puissance ne peut passer de la puissance à l'acte par elle-même? Il lui faut une cause en acte. D'où la nécessité de l'intellect agent, cause "en acte" de l'acte de compréhension intellectuelle.

Mais c'est ici qu'un problème se pose : en effet l'intellect agent est-il "acte pur" ? Et sinon, en quoi est-il en puissance ?

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Dim 05 Nov 2006, 20:40

Citation :
Aristote parle d'intellect ACTIF qui amène son objet (le concept abstrait du sensible) à l'INTELLECT PASSIF, ou encore RECEPTIF.
La description de l'intellect passif fait penser à la conscience tout simplement. Comment la décrire sinon?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Alexandre



Messages : 511
Inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Dim 05 Nov 2006, 21:14

La question à laquelle tente de répondre le thomisme, et à laquelle la science ne répond pas, est celle de la compréhension de l'idée abstraite et universelle, par la personne.

Le mot conscience possède des sens différents, et demande à être précisé.

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80834
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Dim 05 Nov 2006, 21:22

Louis a écrit:
Citation :
Aristote parle d'intellect ACTIF qui amène son objet (le concept abstrait du sensible) à l'INTELLECT PASSIF, ou encore RECEPTIF.
La description de l'intellect passif fait penser à la conscience tout simplement. Comment la décrire sinon?

Reprenons:

Comment connait un petit enfant?

PAR SES SENS: il voit une chose sensible qui passe, un chat marron.

Comment se fait-il que, trois ans plus tard, le même enfant s'est forgé plusieurs concepts intellectuels abstraits:

Citation :
"Chat"
" félin"
"animal".

Comment a t il fait, cher Louis?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Sânkhya



Messages : 800
Inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Dim 05 Nov 2006, 21:32

La sélection naturelle l'a doté de structures mentales innées (incarnées dans le cerveau) qui lui permettent de construire un concept général à partir de l'information sensorielle, mais il n'y a pas d'abstraction d'essence!


Je fais d'ailleurs la prédiction que si on montre à plusieurs personnes des images très floues, les personnes verront des choses différentes, preuve que l'information sensorielle ne contient pas d'essence qui s'imposerait à tout esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80834
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Dim 05 Nov 2006, 21:37

La sélection naturelle l'a doté (a priori dogmatique. Dites plutôt: L'homme est doté) de structures mentales innées (incarnées dans le cerveau) qui lui permettent de construire un concept général à partir de l'information sensorielle.

Voilà. C'est exactement cela, l'intellect agent. Very Happy

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Alexandre



Messages : 511
Inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Dim 05 Nov 2006, 21:40

Sânkhya a écrit:
...mais il n'y a pas d'abstraction d'essence!


Je fais d'ailleurs la prédiction que si on montre à plusieurs personnes des images très floues, les personnes verront des choses différentes, preuve que l'information sensorielle ne contient pas d'essence qui s'imposerait à tout esprit.

On trouve ici une affirmation gratuite (heureusement pour elle, car je ne donnerais pas cher de la pensée Samkyaienne), et niée par l'expérience, suivie d'une pseudo-démonstration, aussi fausse que la proposition qu'elle est censée démontrer.


Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80834
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Dim 05 Nov 2006, 21:41

Cher Alexandre ! :chapeau: Thumright

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Alexandre



Messages : 511
Inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Dim 05 Nov 2006, 21:42

Il existe bien des essences, et la négation de la plus importante d'entre elles, la nature humaine, par la philosophie moderne a conduit directement aux plus grands maux : nazisme, communisme et enfin, existentialisme athée

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Dim 05 Nov 2006, 21:43

Arnaud Dumouch a écrit:
Comment connait un petit enfant?
PAR SES SENS: il voit une chose sensible qui passe, un chat marron.
Comment se fait-il que, trois ans plus tard, le même enfant s'est forgé plusieurs concepts intellectuels abstraits:
Citation :
"Chat"
" félin"
"animal".
Comment a t il fait, cher Louis?
Par apprentissage, par mimétisme, par l'éducation de ses parents,...

En étudiant le cas des enfants sauvages par exemple, on constate qu'ils ne pourront jamais plus apprendre à parler Exclamation
Que fait donc l'intellect passif dans ce cas?

Je vais regarder dans mes cours de psycho ce qu'on dit sur l'intelligence, dès que j'ai un moment.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80834
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Dim 05 Nov 2006, 21:50

Citation :
Par apprentissage, par mimétisme, par l'éducation de ses parents,...

En étudiant le cas des enfants sauvages par exemple, on constate qu'ils ne pourront jamais plus apprendre à parler

C'est certain. Il faut une actuation de ces facultés par l'exemple et l'apprentissage des adultes.

Mais je ne vous demande pas cela.

Ma question est : COMMENT FAIT SA FACULTE INTELLECTUELLE pour COMPRENDRE CE QUI EST COMMUN A CE LION ET A CE CHAT (concept de félin)?

Aristote a simplement dit: "Manifestement, son intelligence en est ACTIVEMENT capable... Voilà. C'est tout... drunken

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Dim 05 Nov 2006, 22:03

Arnaud Dumouch a écrit:
Ma question est : COMMENT FAIT SA FACULTE INTELLECTUELLE pour COMPRENDRE CE QUI EST COMMUN A CE LION ET A CE CHAT (concept de félin)?
Aristote a simplement dit: "Manifestement, son intelligence en est ACTIVEMENT capable... Voilà. C'est tout... drunken

Tout seul, l'enfant ne peut pas savoir cela, c'est impossible. Il faut que quelqu'un lui apprenne. Il existe des critères communs aux félins, il suffit de les constater.
Je ne vois pas où est le problème, désolé.

Mais j'aimerai avoir un développement de l'intellect passif. SVP Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Alexandre



Messages : 511
Inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Dim 05 Nov 2006, 22:28

Quelle est la nature de l'acte de connaissance intellectuelle, de connaissance du concept ou de l'universel abstrait ?

La réponse du thomisme est : le fait, pour le sujet connaissant, de "devenir" (intentionnellement) l'objet de connaisance (intellectuelle).

Pour devenir intentionnellement le concept, le sujet intelligent doit l'être en puissance.

Cette dimension de puissance intellective est l'intellect passif.

C'est en gros comme ça qu je comprends cette notion.

L'intellect passif ne pouvant de lui même passer de la puissance à l'acte (le passage de la puissance à l'acte nécessite une cause en acte), il est nécessaire qu'il y ait une cause en acte de ce passage : c'est l'intellect agent.

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Dim 05 Nov 2006, 23:41

Quelle est ce pouvoir de mon intelligence qui me permet de tirer, à partir des images de mes sens, du contenu intelligible?

Le bon fonctionnement de mes récepteurs et le bon fonctionnement de mon cerveau. Où la chimie assemble les pièces du puzzle, en finalité l'image. Ensuite c'est une affaire d'éducation puis de mémorisation. La mémorisation d'une signification (signification= image pour le cerveau)et gardée en mémoire, non pas en image entière, juste les intéractions se reproduisent à l'identique de la précédente construction. Aussi lorsqu'il y a une quantité une répétittion de ces interactions chimiques, il se créer de réels ponts "organiques". L'instruction est alors dans la mémoire consciente.

L'intelligence est une capacité à établir une cohérence d'informations, par le moyen ci-dessus. Ensuite tout dépends de l'information et de l'importance affective qu'elle suscite ou non. L'affectivité est un facteur important qui entre en action pour le stockage en la mémoire. C'est l'intéret qu'on porte ou non à son entourage. Aussi on ne voit bien qu'avec le coeur dwarf . L'intellect agent comme vous le décrivez peut donc etre associé à une structure stable en lien affectif (intéret) avec un environnement.

Si je ne connais pas d'autres félins que le chat, mon intéret mon affectif ne se portera que sur l'image du chat. Ce n'est que, lorsque j'ai connaissance des deux que mon réseau neuronale trouvera alors des jonctions communes et que l'image finie du puzzle apportera à ma conscience la supperposition inné et les liens relatifs aux deux.






I love you
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80834
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Dim 05 Nov 2006, 23:45

Chère Arcanes, pour comprendre la différence entre l'image et le concept intelligible, voici:

Ca I love you c'est une image symbolique de l'amour.

Mais la notion d'amour d'amitié, elle se comprend, elle ne se dessine pas.

Et pourtant, pour la comprendre, l'intelligence passive se sert des expériences observées concrètement de différents amours, dont elle abstrait par l'intellect actif l'intelligible.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Lun 06 Nov 2006, 00:54

J'ai expliqué ce qui ce passait réellement en notre cerveau lors de toutes les perceptions existantes.

Même en amour il existe des récepteurs lol et des traductions s'organisent au niveau de notre chimie. Ainsi on peut par exemple avoir des répercutions sur le rythme cardiaques, lorsque que ce sentiment d'amour est fort.. Preuve que l'organisme reçoit et traite l'information.

Le symbole est une sténo de ces phénomènes.


Puisque vous soulevez le sujet sur l'amour. Il reste que l'homme confond alors ce que reçoit les récepteurs, alors que ces effets sont simplement dû à notre chimie hormonal. Cet instinct primordial et toujours reptilienne de la reproduction de la race. Entre l'amour gratuite sans instinct de reproduction de notre race.

L'homme par son corps est un récepteur et un émetteur.

L'amour de l'ordre"spirituel", est également reçue et émise, non pas par nos organismes. Notre matière condensée, mais par le double corps sans organisation de matière condensée, qui lui reste en lien direct avec Dieu. Ce lien est une réalité et c'est pourquoi la science qui récemment découvrait "la molécule de Dieu" à mes yeux me confortait dans ma compréhension de cette amour. Je crois que l'homme a perdu ce contact en le remplaçant par les sensations physiques que procurent les jeux hormonaux, sur notre organisme. Un peu comme dans l'avenir il est prévue de perdre des fonctions organiques dû au manque d'utilisations soit de pratique...









I love you
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80834
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Lun 06 Nov 2006, 07:31

Chère Arcanes,

Il y a effectivement un lien absolu entre l'organe du cerveau (lieu des images) et l'intelligence humaine (lieu des concepts).

Visibleme,nt, l'intelligence humaine ne peut en aucun cas pensée sans s'appuyer sur les images données par les sens externes et interne.

C'est par nature, sa manière de fonctionner.

Et pourtant, cette intelligence dépasse visiblement le cerveau:

1° Pas d'ADN de l'intelligence spirituelle humaine comme le prouve le fait que 99% de l'ADN humain est commun avec le chimpanzé.

2° Pas d'organe spécifique de l'intelligence spirituelle humaine. Dans les EEG, l'intelligence semble se servir de toutes les facultés du cerveau (sens, imagination, mémoire) et ne pas avoir un organe spécfique).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Nelly Emont



Messages : 492
Inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Lun 06 Nov 2006, 10:29

Voilà, là encore une discussion qui n'aura pas de fin ou se terminera en queue de poisson. La philosophie réaliste exige pour être un peu comprise, un peu de travail et l'accueil d'un discours construit et continué durant quelques millénaires. Au moins à titre de découverte. Comme le dit Arnaud depuis des centaines d'années, les philosophes s'acharnent à penser que l'on ne peut pas penser. d'autre part, nous sommes maintenant débordées par les sciences cognitives qui pensent que l'amour est l'action des neurones, et la pensée l'action d'autres neurones et surtout réduisent toutes choses à l'action de ces neurones. Vous n'aimez pas tel ou tel par cette mystérieuse alchimie qu'est l'amour, mais parce que à tel moment de votre existence, l'on ne sait quel mouvement s'est effectué dans votre cerveau. Ces sciences cognitives sont en train d'effacer l'homme comme en d'autres temps l'avaient fait d'autres approches.
Ici, sauf pour quelques uns, je ne vois pas de savoir philosophique, mais l'expression d'opinions : je crois que, je ne crois pas que.... comme si la philosophie agitait des croyances. La moindre des affirmations philosophiques (bien connues par ailleurs par les philosophes) entraîne des jugements faux, contradictoires, tout faits, et surtout ne font preuve d'aucune réflexion. Car enfin, qu'est ce que c'est que la philosophie : à la fois la plus simple des choses au départ, et la plus simple à la fin. Entre les deux il "suffit" d'accueillir le monde (pas de le fabriquer à partir de pseudo connaissances), de le regarder (lui, pas moi) et de tenter d'en faire sortir l'intelligibilité.Aristote était, si j'ai bonne mémoire un botaniste savant, qui regardait et étudiait patiemment ce qu'il recevait par ses sens.

Quant au philosophe, il lui suffit, en faisant taire ce qu'il sait ou croit savoir, de s'observer en train de penser. Qu'est-ce que j'accueille ? Un chat ou une idée préconçue de chat . Comment je l'accueille, comme chat, ou comme une idée que j'ai fabriquée ? Et enfin comment puis-je arriver au concept de chat ? Quel trajet est ce que j'effectue ? Comment je passe d'une chose à une autre ?
De tels exercices qui font encore partie de certains ouvrages, apprennent à être libre, c'est-à dire à accueillir ce qui est, indépendamment de moi, et non pas à fabriquer le réel selon quelques idées à la mode, et nous conduisent à une connaissance juste,pas à des opinions toutes faites ou peu réfléchies.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80834
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Lun 06 Nov 2006, 15:51

Citation :
Quant au philosophe, il lui suffit, en faisant taire ce qu'il sait ou croit savoir, de s'observer en train de penser. Qu'est-ce que j'accueille ? Un chat ou une idée préconçue de chat . Comment je l'accueille, comme chat, ou comme une idée que j'ai fabriquée ? Et enfin comment puis-je arriver au concept de chat ? Quel trajet est ce que j'effectue ? Comment je passe d'une chose à une autre ?
De tels exercices qui font encore partie de certains ouvrages, apprennent à être libre, c'est-à dire à accueillir ce qui est, indépendamment de moi, et non pas à fabriquer le réel selon quelques idées à la mode, et nous conduisent à une connaissance juste,pas à des opinions toutes faites ou peu réfléchies.

salut

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Lun 06 Nov 2006, 17:34

Visibleme,nt, l'intelligence humaine ne peut en aucun cas pensée sans s'appuyer sur les images données par les sens externes et interne.

Les personnes non voyantes ont développé le sens, qui chez nous, reste en état semi, d'hibernation.

Y aurait donc conscience d'un espace différent, par rapport à celui percevant sa place dans l'espace avec ses yeux.

Reste que le corps entier, dont la peau sont des recepteurs, mais on conçoit finalement difficilement l'image qu'ils peuvent en faire.

Cela reste du domaine encore organique.

Seulement force est de reconnaitre qu'une personne aveugle habitant à 800 kms de chez moi peut, j'ignore comment, savoir en temps réel si quelqu'un viens me voir.


Finalement cela reviens à dire, que la conscience des choses, se déplace sans en supporter l'espace dit réel comme des kms. Elle s'exprimera non pas en tant qu'image, mais en tant que sensation émotionnelle. En cela je pense à l'animal connaissant l'heure d'arrivé de son maître, même si ce dernier arrive en retard.

La seule chose, que je connaisse de commune aux deux : Homme et animal. Reste ce double corps. Aussi je peux me risquer à soumettre que ce corps est également récepteur et émetteur. Non pas limité à des barrières environnementales mais limité par la même essence qui la reçoit. Reste une notion de lien à définir, pour que cette communication puis la compréhension puissent aboutir. Cela, me fait également penser à notre espace commun (nous et notre Univers). Si ce double est plus léger que le corps il existerait une sorte de gravité entre les deux, peut être est ce pour cela que de dormir aide à grandir loll. C'est à dire que ce double rejouerais un role sur celui du corps plus lourd. Sur le plan strict invisible auquel il appartiendrait, ce double pourrait etre aussi régit par l'electromagnétisme. Ces jeux électriques pourraient alors devenir extérieurement au cerveau la source de certaines connaissances. La proximité et donc l'apparence de l'inné de l'information reviendrait à soumettre qu'on supprime le vide.




I love you
Revenir en haut Aller en bas
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Lun 06 Nov 2006, 18:11

Arnaud Dumouch a écrit:

Visibleme,nt, l'intelligence humaine ne peut en aucun cas pensée sans s'appuyer sur les images données par les sens externes et interne.
C'est par nature, sa manière de fonctionner.
Comme l'a dit Arcanes, les non-voyants sont tout à fait capable de penser sans jamais avoir vu une seule image de leur vie.

La psychologie scientifique décrit l'intelligence comme la capacité de créer des représentations mentales. Mais les animaux en sont aussi capables. Les expérimentations le prouvent.

Dès que j'ai plus de temps, je tacherai de reproduire quelques extraits des découvertes scientifiques sur le processus d'intelligence. (mais c'est long et complexe)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80834
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Lun 06 Nov 2006, 18:25

Citation :
Comme l'a dit Arcanes, les non-voyants sont tout à fait capable de penser sans jamais avoir vu une seule image de leur vie.

Leurs images seront alors tactiles, auditives, spatiales ... Mais comme nous, ils pensent TOUJOURS avec des images.

Citation :
La psychologie scientifique décrit l'intelligence comme la capacité de créer des représentations mentales. Mais les animaux en sont aussi capables. Les expérimentations le prouvent.

On ne peut définir l'intelligence par le fait de créer des représentations mentales. L'imagination aussi le permet, et ce n'est pas l'intelligence.

Pourtant, il est vrai qu'il existe une intelligence animale. Et Aristote la définissait à son époque bien plus précisément que ne le fait encore aujourd'hui la psychologie scientifique: C'est cette faculté qui lui permet, disait-il, d'estimer ce qui est utile ou nuisible pour sa survie et sa reproduction.

Mais cette "intelligence" animale n'a rien à voir avec l'intelligence humaine. L'estimative des animaux supérieurs reste justement dans le domaine des images, des choses concrètes. C'est une forme d'intelligence concrète qui leur permet de mieux survivre et se reproduire.

L'intelligence humaine, au contraire, dépasse les images sensibles.

Je m'explique:
- un chien peut comprendre le concept de "saucisse" car en fait c'est une réalité concrète, charnelle, et qu'on peut REPRESENTER.

- Par contre, même s'il est capable concrètement d'aimer sensiblement (sentiments), il ne comprendra JAMAIS LA NOTION d'AMOUR car elle est abstraite, on ne peut la REPRESENTER (on la comprend ou non). Ca, c'est le domaine de l'intelligence humaine.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Nelly Emont



Messages : 492
Inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Lun 06 Nov 2006, 21:30

Un chien peut avoir en mémoire l'image d'une saucisse, beaucoup plus rarement un "concept" de saucisse.....
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80834
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Lun 06 Nov 2006, 21:42

Nelly Emont a écrit:
Un chien peut avoir en mémoire l'image d'une saucisse, beaucoup plus rarement un "concept" de saucisse.....

Chère Nelly,
Certains animaux supérieurs ont une forme d'abstraction sensible. Et peuvent aussi composer et unifier ces abstractions, A CONDITION Qu4ELLES PARLENT DE CHOSES SENSIBLES.

Exemple:

Le lion part à la chasse, dit Aristote, et il porte en lui l'idée générale de "proie". Il ne vise pas tel buffle ou gazelle particulier, mais une proie 'en général" = ce qui se mange. C'est donc bien une certaine abstraction, mais cela reste DU CONCRET, PALPABLE.


Exemple 2:
Les singes connaissent la notion abstraite de "vert" puisqu'ils unifient dans ce concept le vert foncé, le vert clair, le vert émeraude etc. et savent que tout cela est du vert.

Ils connaissent aussi ce qu'est un cube en général (et ce "concept sensible"portant sur des choses CONCRETE est bien une idée abstraite dans leur connaissance puisqu'il unifie grand, petit cube, cube rouge, cube vert etc.

Conc"quence: Si on demande à un singe de ramener un cube vert parmi une centaine de jouet, il peut donc le faire.

Mais, vous remarquerez que toutes ces opérations portent sur des réalité sensibles que leur imaginaire peut se représenter, par sur des SIGNIFICATIONS SPIRITUELLES.

Qu'en dites-vous?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Nelly Emont



Messages : 492
Inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Mar 07 Nov 2006, 10:53

Le concept est le résultat d'une opération de l'esprit que l'on appelle l'abstraction. (Je me doute bien que je ne fais que dire ce que vous savez depuis longtemps mais bon...). Ce travail est naturel chez l'homme : il ne peut s'empêcher de penser. Ce travail aucun animal ne peut le faire.
Ce qui peut surgir comme analogue chez l'animal, c'est l'instinct ; mais l'instinct n'est capable d'aucune réflexion (bien que l'on arrive à faire faire des choses aux animaux ; mais elles ressortissent plus du dressage que d'autre chose). "L'instinct est pure spontanéité aveugle, il met en oeuvre des moyens en vue d'une fin sans avoir réfléchi ni sur la fin ni sur les moyens les plus aptes à atteindre. Tandis que l'intelligence est non seulement constience mais réfléchie, c'est-à-dire capable d'examiner sa propre activité, son orientation et son fonctionnement".
Instinct et mémoire, voilà, me semble t-il, ce qui fait agir l'animal. Le mot abstraction ne peut être utilisé. Et de plus l'expressiion abstraction sensible me semble n'avoir pas de sens, puisque abstraction est le résultat d'une opération qui certes part du sensible, mais comme son nom l'indique s'en abstrait.
Mais enfin je ne suis pas une philosophe exceptionnelle Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80834
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Mar 07 Nov 2006, 13:49

Chère Nelly, pour Aristote, l'instinct pur est le fait des animaux inférieurs (abeille, chenille).

Les animaux supérieurs vont un peu plus loin. Certes la fin de leur vie (reproduction, nutrition, vie commune) est déterminée entièrement par l'instinct.

Mais pas TOUS LES MOYENS POUR ATTEINDRE CES FINALITES.

Et c'est pour lui le rôle de l'ESTIMATIVE, cette forme d'intelligence du concret qui permet aux animaux supérieurs d'adapter certains moyens nouveaux et inconnus à leur fin INNEE et INSTINCTIVE.

Exemple: les renards se sont adaptés depuis 40 ans à la vie citadine.

L'estimatique est une forme d'intelligence PRATIQUE en ce sens précis qu'elle ordonne des moyens et les organise en vue d'un fin.

Elle est capable d'un certaine abstraction MAIS ATTENTION: sa caracteristique est de rester dans les CHOSES CONCRETES.

Ex: "Chat" est un concept dont les animaux supérieurs sont capables car c'est une réalité sensible (dont ils abstraient certains accidents individuels à tel Minou cat ).

Mais "éternité, amour, humilité", tout cela est le domaine des abstraction spécifiques à l'homme puisque elles portent sur des choses purement spirituelles.

Voilà. Cet avis vous paraît-il réaliste?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Nelly Emont



Messages : 492
Inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Mar 07 Nov 2006, 14:34

vous savez, je n'ai aucune compétence pour juger de ce que vous dites. Je sais ce qu'il me reste d'un savoir ancien.
Oui, je voulais vous parler de l'estimative. Mais Aristote, pour la même fonction, parle de cogitative pour l'homme.

Nous ne nous entendons pas sur la quesion, donc nous avons peu de chance de nous entendre sur la réponse. Et la question porte sur le mot et la notion d'abstraction. Moi je vous dis que celle-ci est le résultat d'un travail intellectuel que seul l'homme peut fournir. Vous vous me parlez d'abstraction pratique. Je trouve que l'expression n'a pas de sens. Parlons plutôt d'estimative pour les animaux et le tour sera joué. (si je puis m'exprimer ainsi).
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80834
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Mar 07 Nov 2006, 15:54

Citation :
Vous vous me parlez d'abstraction pratique. Je trouve que l'expression n'a pas de sens.

C'est vrai. l'expression est malheureuse.

Je cherche comment distinguer précisement
1° l'abstraction "sensible" qui, de deux choses sensibles (Minou et Minette) aboutit à une notion sensible commune au deux: chat.

2° L'abstraction intellective qui de deux choses sensibles aboutit par l'intellect agent à un concept signifiant.

Et la première, les animaux supérieurs en sont capables, comme le montre leur observation.

Cela ous paraît-il plus précis?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Nelly Emont



Messages : 492
Inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Mar 07 Nov 2006, 16:48

Vous dites que l'expression est malheureuse et vous la reprenez deux lignes plus loin ....
pourquoi le mot instinct ne vous plait-il pas ? l'instinct chez l'animal, est analogue à l'intelligence pour l'homme. C'est pas mal non ?
L'instinct de la chenille n'est peut être pas tout à fait le même que chez un chien. Mais s'il y a une différence de qualité, il n'y a pas de différence de nature.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80834
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Mar 07 Nov 2006, 17:26

Chère Nelly,

Citation :
"Instinct"
dit programmation non libre. Et on peut parler d'instinct au sens propre chez les animaux, pour ce qui est des deux finalités de leur vie (survie de l'individu et survie de l'espèce).

Mais du côté des MOYENS pour atteindre cette fin, on constate une certaine liberté chez les animaux. Il peuvent inventer de nouveau "trucs", ils ont une capacité d'anticipation, de raisonnement pratique pour élaborer une tactique, de mensonge même.

Mais ce qui caractérise cette liberté, c'est qu'elle est TOUJOURS sensible (attraper une proie, puis dans un second temps, TELLE proie concrète, séduire telle femelle).

Elle n'a JAMAIS un objet spirituel (que fais-je sur terre? Qu'est ce que l'éternité? )

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Nelly Emont



Messages : 492
Inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Mar 07 Nov 2006, 18:08

Oui d'accord. Mais j'ai perdu le fil. Nous passons, il me semble d'un sujet à un autre. De quoi parlons nous exactement ? Et que voulons-nous en dire ? (et à mon avis tous les forumeurs doivent s'endormir en nous lisant, I don't want that I don't want that I don't want that ).
Revenir en haut Aller en bas
Peau d'âne



Féminin Messages : 1981
Inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: L'intellect agent, l'intellect passif   Mar 07 Nov 2006, 18:50

Nelly Un chien peut avoir en mémoire l'image d'une saucisse, beaucoup plus rarement un "concept" de saucisse.....

Very Happy lol là je dirais juste qu'il a un bon odorat. Le chien peut'il avoir une mémoir de l'image de cette sauccise ?

Je dirais non pas en tant que nourriture, son image se subsitut à l'odorat. Pourquoi ? Parceque montrez lui la meme image, mais en plastique...

Aussi le concept qu'il créera seras en premier d'associer l'odorat à une forme précise. Le concept se créera à l'odorat. Faudrait'il alors donner la même odeur à un objet différent et le chien essaiera de le manger.


Eternité, amour, humilité pour l'animal

L'animal à une utilité autre sur terre, que celle des hommes. Il a pendant son évolution fait preuve d'adaptabilité à un nouvel environnement. Egalement à l'instinct de survie (tuer, manger, se déplacer).


L'animal à la notion de la mort, ainsi que du chagrin, il également la notion d'aimer comme l'ont, les hommes. Mais tout est à rapporter relativement à l'espèce dont on discute.


Chez certaines espèces ces notions sont plus évidentes à constater que d'autres espèces d'animaux. En raison de l'expression qui peut etre transmise et comprise pour l'homme.


Par exemple pour les éléphants il y a une notion entre la mort et le cimetière de leur groupe. Par exemple, lors du tusmani. Bien que l'éléphant soit communément obéissant et restant attaché. Ils ont sus désobéir pour aisément craquer les chaines, afin de quitter. Puis accepter de revenir pour sauver des vies humaines. Quoique la notion de danger peut être alors, mise en évidence, je peux reconnaitre qu'ils n'ont pas agit bêtement :foot:


J'ai eu vent de nombreuses histoires de chats ou chiens, qui par exemple après le décès de leurs maîtres, allaient finir leurs jours sur la tombe des défunts. Et à ces instants ce n'est pas l'instinct de survie qui prédomine, refusant toutes nourritures, mais bien le chagrin.
Si son chagrin est si grand, c'est bien qu'il éprouve alors un sentiment avec en connotation affective.


Qu'il ne s'inquiète pas pour leur éternité, c'est ainsi que je le comprends chez eux, tout simplement qu'elle peut etre comprise tacitement pour eux. Peut être est ce même ce qu'ils attendent lorsqu'ils vont finir leurs vies ainsi cités plus haut.

Il y a aussi ces animaux qui feront des centaines de kms pour rejoindre leurs maitres. Ce n'est plus alors une notion estimative.



Very Happy Moi j'avais un chat qui n'aimait pas les croquettes vertes loll On ne lui a jamais dis qu'elle ( Mr. Green une fille) ne devait pas manger les croquettes vertes, ou bien que ces croquettes étaient mauvaises. On s'amusait à la voir triller les vertes et les mettre en tas près de sa gamelle, dans un choix délicat... Nous nous sommes donc intéressé à la composition et finalement il existait effectivement une différence de composition de l'aliment. Nous avons testé alors un aliment de la meme couleur qu'elle a mangée sans problème. Finalement ce n'est pas le vert qu'elle triait mais bien la composition ne lui plaisant pas.
Revenir en haut Aller en bas
 
L'intellect agent, l'intellect passif
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les prostituées de l'intellect.
» Ton intellect et tes facultés doivent devenir au service de ton coeur et jamais en sens inverse.
» Complément du verbe passif ou complément d'agent ?
» http://la-philosophie.com/
» Le passif dans vos langues construites

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Histoire, Philosophie et Spiritualité-
Sauter vers: